AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 

Aller à la page : Précédent  1, 2
 
» Jamais le soleil ne voit l'ombre


Mary Nephilim
Sbire Galaxie

C-GEAR
Inscrit le : 05/09/2014
Messages : 1045

Région : Kalos
Sam 10 Nov - 17:00
Il est aussi direct que ce que disent les rumeurs. A peine a-t-il prévenu qu’il reviendrait vous voir, il est déjà parti, les idées plein la tête. On dirait que ta mission est accomplie, et cela te remplit de satisfaction. Les négociations ne sont pas toujours aisées à mener, et il faut bien avouer que tu es parfois anxieuse quand ce sont des personnalités importantes qu’il faut rencontrer. Thomas Bauer n’est pas non plus le plus indispensable d’entre tous, mais un tel génie est d’une importance capitale pour vous, parce que c’est ce qui vous permet d’avancer. Non, ce qui te permet d’avancer. Car tu vois bien plus loin que la Team Galaxy. Cette organisation n’est qu’un prétexte pour que tu puisses accumuler toutes les ressources disponibles pour tes propres desseins. Que ce soit le Projet Belzebuth ou les découvertes disséminées dans la bibliothèque du Château Nephilim, on peut les voir comme d’immenses bases de données nécessaires pour tes projets de justice et de vengeance.

Cela dit, tu es davantage surprise quand M.A.I.A se tourne vers toi pour revenir te voir et te remercier pour le match que vous avez organisé, en te promettant cette fois-ci qu’elle gagnerait. Voilà qui est très intéressant. A la base, tu t’attendais à ce qu’elle ne fasse que suivre son propriétaire après t’avoir rendu la Poké Ball.

« J’ai hâte que tu reviennes, dans ce cas. » réponds-tu. « J’aimerais beaucoup t’affronter à armes égales, la prochaine fois. Ce serait une grande avancée pour la société d’accepter une androïde Dresseuse dans des matchs Pokémon. »

Tu essaies surtout de tempérer le jeu par rapport à son attitude. Clairement, elle a envie d’en découdre avec toi, et elle n’a pas l’air d’avoir été très satisfaite d’avoir perdu. Elle tient vraiment à être prise au sérieux, sans doute. En un sens, elle te rappelle un peu tes débuts en tant que Dresseuse. Enfin, en un sens. Tu voulais prouver ta valeur envers certaines personnes seulement. Et il n’y aurait probablement eu qu’avec monseigneur Renaldo Alighieri ou avec Christopher Fahrenheit que tu aurais parlé sur ce ton. Quoique, le premier aurait probablement trouvé cela assez insolent de ta part. En attendant, tu aimerais bien retenter l’expérience avec elle. Si tu parviens à la battre après qu’elle se soit suffisamment entraînée, après qu’elle ait engrangé autant d’informations que ce que pourrait avoir un Champion de la Ligue Quatre, ce serait clairement un signe prouvant que tu es prête à affronter Ruven. La simple idée te fait sourire.

*

Les jours se suivent et, quand tu n’es pas occupée à faire autre chose, il t’arrive encore de te demander où en est monsieur Bauer dans ses recherches. Il t’a demandé tes mensurations, ce n’est probablement pas pour rien. Il doit sans doute avoir une combinaison en tête, ou au moins une espèce de vêtement, mais tu ne vois pas vraiment ce que le combat de la dernière fois lui a montré. Une tenue de camouflage en rapport avec les Mascaïman ? Probablement pas, vous avez déjà un certain nombre de prototypes à ce sujet. Il n’y a probablement qu’à attendre votre rendez-vous de cet après-midi.

« Quel plaisir de vous revoir, monsieur Bauer. » te réjouis-tu en voyant le duo arriver près de l’accueil. « Et toi aussi, M.A.I.A. Je suppose que vous avez réussi à mettre au point la tenue que vous aviez imaginé pendant notre match ? »

Autant en finir avec l’effet de surprise maintenant. S’il t’a demandé tes mensurations, encore une fois, cela ne peut être que pour cette raison, et il a certainement tout autant envie que toi d’aborder le vif du sujet au lieu de discuter de tout et de rien.







Sprite by Yakuru Hoot.
Double-Compte: Tony Schwärtzwind et Soren Kenshin
Theme
Battle Theme 1 - Battle Theme 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Thomas Bauer
Dresseur Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 21/04/2016
Messages : 576

Région : Sinnoh
Mar 27 Nov - 16:25



M.A.I.A tend les bras pour attraper les trois paquets que je viens de choisir soigneusement. Il nous reste encore dix minutes avant l'heure du rendez-vous avec Lilith. J'enfile ma blouse noire, je remonte mes lunettes sur mon nez pour dissimuler mes yeux de hyène, héréditairement offert d'une femme que je n'ai jamais vu. Puis je prends l'ascenseur. Descendre me prend cinquante trois secondes, ensuite il faut deux minutes et cinq secondes pour aller jusqu'à l'immeuble de la G-Corporation. Les portes automatiques s'ouvrent et je m'avance jusqu'à la sortie avant de m'arrêter pour regarder ma montre. M.A.I.A s'immobilise à quelques centimètres de moi, tenant gauchement les paquets qu'elle craint d'écraser par mégarde. Leurs contenus est si important, une seule erreur de sa part pourrait l'envoyer directement à la casse, démontée par mes soins.

- C'est bon, on peut y aller. On aura tout juste huit minutes d'avances.

Être en avance, c'est prouver qu'on est motivé. Il n'y a que les fainéants qui arrivent en retard. L'androïde sur les talons, je m'élance dehors, les yeux rivés sur ma montre digitale. Huit minutes d'avance, huit c'est le chiffre parfait. Le chiffre de l'infini et de la symétrie. Le huit c'est synonyme d'ordre et de science. Le chiffre parfait pour moi. Cent quatre-vingt-dix-huit de QI et un mètre quatre-vingt trois, auquel je rajoute cinq centimètres de talon, pour arriver au beau nombre de quatre-vingt-huit.
Malgré mon avance, Lilith nous attend à l'accueil de son organisation et suite aux formalités , elle désamorce mon plan en me questionnant sur les combinaisons que j'avais dû préparer. L'effet de surprise est loupé. J'avais oublié qu'elle était moins bête qu'elle n'en avait l'air. Tant pis pour la surprise, même si elle est maligne, elle ne peut avoir deviné ce que cache cette fameuse tenue.

- M.A.I.A, donne le premier paquet à mademoiselle.

Je jubile. Je la presse presque de se dépêcher à ouvrir le paquet. L'androïde pose les deux autres boîtes sur le comptoir avant de retirer le couvercle de ma première invention. Soigneusement pliée, la combinaison intégrale en poil de Dynavolt n'attend plus que Lilith pour être testé. Dans mes plans, je devais attendre qu'elle l'enfile, qu'elle me donne ses premières impressions, que je lui donne toutes les explications sur son fonctionnement et sur sa fabrication puis, qu'elle fasse un premier essai. Pendant qu'elle courra, j'aurais alors dévoiler ma deuxième surprise. Sauf que c'est impossible, j'ai trop hâte. D'un geste vif j'arrache les pressions de ma blouse pour laisser apparaître ma propre combinaison aux couleurs d'Elecsprint. D'un bleu électrique avec des éclairs jaunes au niveau des cuisses et des bras, c'est une combinaison moulante qui épouse chaque forme du corps. M.A.I.A pousse un petit cri d'excitation, tout aussi ravie que moi de présenter ces fantastiques inventions.

- Voici les combinaisons accélérantes Dynavolt et Elecsprint ! Allez vite enfiler celle-là ! Et je vous explique comment ça marche. On fera une course !

- C'est moi qui ait capturer les pokémons, dit M.A.I.A toute fière, comme si c'était le plus grand exploit.

Je roulais des yeux en sentant mon invention tenter de me voler la vedette. M.A.I.A s'accapara l'attention de la jeune femme en lui racontant qu'elle était partie à la chasse aux pokémons avec un ranger. Elle avait été à Hoenn, la région natale des Dynavolt et je l'avais rejoint pour partir sur les traces des Spoink.

- Le maître fait des recherches sur les pokémons ! Il va ouvrir un pokédex ! Annonça-t-elle fièrement.

Et voilà... Elle a tout dit à ma place en huit minutes...



Thomas Bauer
CCCP - Pokébook - Nokuma Dex
Autres comptes:
Elimona Torri
Zoé Wells

©️️ Edgar Io

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Mary Nephilim
Sbire Galaxie

C-GEAR
Inscrit le : 05/09/2014
Messages : 1045

Région : Kalos
Mer 28 Nov - 16:33
L’androïde s’approche de toi et te tend un paquet comme ordonné par son propriétaire. A première vue, il semble très léger, et cela te semble déjà très satisfaisant. Si c’est effectivement une combinaison comme le suggérait la demande de Thomas concernant tes mensurations, c’est une excellente idée, et cela signifie que tu risquerais bien d’adopter cette tenue lors de tes missions. Tu as besoin, dans la mesure du possible, de porter quelque chose qui s’adapte le mieux possible à ton corps, pour qu’ils n’entravent pas ses mouvements, et cela semble bien parti. Tu t’apprêtes à l’ouvrir, mais alors que tu commences à retirer les lacets, monsieur Bauer retire sa blouse et la laisse tomber pour mieux te laisser voir la tenue que lui-même porte. Les couleurs bleu et jaune sont assez pétantes, ce qui n’a pas l’air très optimal pour une mission d’infiltration, mais ce n’est probablement pas le but recherché. Les combinaisons accélérantes Dynavolt et Elecsprint ? Un sourire illumine ton visage alors que tes yeux brillent d’un éclat qui doit probablement beaucoup satisfaire le scientifique.

« C’est prodigieux. » laisses-tu échapper dans un murmure. « J’ai hâte de l’essayer. »

M.A.I.A en profite alors pour souligner qu’elle a elle-même capturé les Pokémon nécessaires à la mise au point des deux combinaisons. Certes, ce n’est rien à tes yeux par rapport à l’invention de son maître, à l’heure actuelle, mais une partie de toi est contente qu’elle le souligne. On dirait qu’elle semble prendre conscience d’elle-même, et c’est quelque chose que tu considères assez sain. Cela dit, elle annonce également autre chose : le scientifique devant toi compte ouvrir un Pokédex à son propre nom. Ton rythme cardiaque s’accélère un peu tandis qu’un champ infini de possibilités s’ouvre à toi. Bien sûr, il faut tester les combinaisons pour voir ce qu’il en est réellement, mais si cela marche, cela implique un certain nombre d’avancées ! C’est presque comme si la Team Galaxy elle-même possédait son propre Pokédex ! Et autant dire qu’une telle prouesse serait excellente pour tes projets.

« Je suis vraiment très contente pour vous deux. » les félicites-tu. « Toute avancée technologique pour aider les humains et les Pokémon est bonne à prendre, et je suis certaine que vos observations feront progresser la science dans la bonne direction. Cela vaut pour toi aussi, M.A.I.A. Je suis sûre que tu sauras capturer et élever des Pokémon de la bonne manière. »

Ton regard se pose de nouveau sur le paquet que tu t’empresses d’ouvrir. La combinaison à l’effigie de Dynavolt reprend évidemment les couleurs de cette espèce de Pokémon, et tu te dis qu’elle aurait sûrement une meilleure utilité en termes de discrétion que celle aux couleurs d’Elecsprint, mais il faut bien entendu voir les secrets que renferment ces tenues pour être véritablement juge de leur utilité.

« Je vais tout de suite enfiler cela, veuillez m’excuser un instant. » les préviens-tu avant de te précipiter vers les toilettes les plus proches.

Tu t’enfermes dans une cabine et enfile aussitôt la combinaison verte, puis tu te dépêches de te rendre vers la consigne des locaux de la G Corporation pour y entreposer tes vêtements avant de retourner voir le jeune prodige. Le confort de cette tenue est incroyable. C’est littéralement comme si tu ne portais rien, notamment au niveau des bras et des jambes, où tu craignais que les choses se compliquent quelque peu. Non pas parce que tu pensais que tu allais être trop limitée dans tes mouvements, mais surtout parce que tu avais peur que le cuir fasse trop de bruit par rapport à d’autres vêtements, et ce n’est clairement pas le cas. Ce qui signifie que tu peux potentiellement porter quelque chose par-dessus pour bénéficier des effets de la combinaison et ne pas avoir l’air trop suspecte. C’est une bonne chose à savoir.

« Voilà, je suis fin prête. » leur signales-tu une fois que tu retournes auprès de Thomas et de M.A.I.A. « J’ai hâte de voir ces tenues à l’œuvre. »

Si tes collègues de la Team Galaxy te voyaient, ils auraient certainement du mal à croire que tu puisses avoir autant d’enthousiasme. On dirait une enfant dans un magasin de bonbons tellement tu as l’air de sautiller sur place.







Sprite by Yakuru Hoot.
Double-Compte: Tony Schwärtzwind et Soren Kenshin
Theme
Battle Theme 1 - Battle Theme 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Thomas Bauer
Dresseur Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 21/04/2016
Messages : 576

Région : Sinnoh
Mar 11 Déc - 16:15





Je sue immédiatement que j'avais fait une erreur. Le maître avait perdu son sourire et me fixait de toute sa hauteur, les mains posées sur les hanches. Piteuse, je décidais d'arrêter de parler, une punition pour en avoir trop dit. Heureusement, Thomas ne resta pas longtemps en colère, il avait bien trop hâte de montrer ses merveilleuses inventions à Lilith. Celle-ci semble vraiment très impressionnée et je crois décerner dans son regard cette même lueur d'excitation qui brille dans les yeux de mon maître quand il a une nouvelle idée brillante. Je ne connais pas bien cette femme mais, elle est bien la première à montrer de la vraie admiration pour mon créateur. Pas comme Marguerite que je soupçonne toujours même si elle continue à fournir Thomas sans rien demander en retour. « Je ne suis pas bien vieille et j'ai peu d'expérience avec les humains mais j'ai comme l'impression qu'ils ne sont pas du genre à donner sans rien demander en retour. »
Lilith se montre très confiante quant au projet de mon maître, il n'a pas encore l'accord pour l'ouverture du pokédex mais, elle ne doute pas un instant qu'il pourra l'avoir. De plus, elle se montre aussi très amical avec moi et si je ne m'étais pas punie moi-même, j'aurais aimé lui raconter comment se sont passés ces dernières journées dans la nature à capturer et entrer des pokémons. Notre hôte nous abandonne quelques instants pour enfiler la belle combinaison aux couleurs de Dynavolt. Pendant ces brèves minutes, Thomas fouilla dans les paquets que nous avions apportés pour en sortir une autre invention.

- Si on fait la course ça serait mieux que je porte ça. On fera une pierre de deux coups. M.A.I.A, sort Dynavolt. À la fin de la course tu lui ordonneras de lancer une attaque éclair sur moi ou, cas exceptionnel, si j'ai un accident. À la vitesse à laquelle on va courir, je pourrais bien renverser quelqu'un Il faut absolument éviter que je me blesse. Je compte sur toi M.A.I.A, n'oublies pas quel est ton rôle !

Immédiatement j'obéis à la demande de mon maître est fait apparaître le pokémon électrique. Il vient d'Hoenn et fait partie des derniers pokémons que j'ai capturés, contrairement à ses prédécesseurs, il n'a pas été tondu pour l'avancement des projets de Thomas. Le petit chien vert et jaune semble intimidé et préfère rester à mes pieds plutôt que d'aller renifler partout. Lilith revient moulée dans la magnifique combinaison sortie tout droit de la tête brillantissime de mon créateur.

- Ah ! Parfait ! Comment vous sentez-vous ? Elles sont douces n'est-ce pas ? On croirait caresser un vrai pokémon. On n'en est pas loin ahaha.

En plus de la combinaison accélérante Elecsprint, le maître a ajouté un gilet en laine de Wattouat pour la démonstration. Nous prenons le chemin de la sortie pour avoir accès à un espace vide assez large où les deux coureurs pourront s’exercer. Thomas en profite pour donner les explications sur les combinaisons.

- La première couche, celle qui touche directement la peau, est une matière commercialisée sous le nom de Hydromax, c'est un mélange de polyester, nylon et élasthanne. Ce savant mélange nous offre flexibilité, extension et surtout une grande capacité d’absorption doublée à un séchage rapide. En gros, cette combinaison est hyper résistante et on peut transpirer dedans sans être gêné. Ensuite, pour la deuxième couche, j'ai réussi à faire tenir les poils de Dynavolt et Elecprint à même l'Hydromax grâce à une technique nommée flocage. Ces poils étant très statiques, ce fut un jeu d'enfant. Les poils sont tous parfaitement droit, c'est pour ça que la combinaison est si douce et si semblable aux pelages des pokémons.
Donc ! Vous devez savoir que c'est dans les poils de ces pokémons que l'électricité qu'ils utilisent se fabrique ? Et bien nous allons utiliser la même technique pour l'utiliser nous même. Au bout de quelques mètres la friction engendrée par la course va commencer à charger les poils de la combinaison en électricité statique. Dès qu'elle sera entièrement chargée votre manche droite va vibrer.


Le maître est incroyable, tellement brillant et tellement doué. Il montre à la jeune femme un petit bouton qui se trouve juste sous la manche et qui permettra d'activer l'accélération. L'électricité sera envoyée dans les zones musculaires et permettra alors à l'être humain de doubler sa vitesse. Il prévient Lilith que comme Dynavolt, ces combinaisons ne sont capables que de produire de formidable accélération mais elle se décharge très vite et ne sont donc pas adaptées à de longues distances. « Il suffira à l'humain de savoir gérer sa course en produisant de petite accélération constante. » Soudain mon merveilleux créateur se tourna vers moi et me demanda d'activer un chronomètre pour leur calculer leur vitesse lors de leurs essais.

- Bien ! Honneur aux femmes ! Proposa galamment Thomas avant de se lancer dans un petit footing à la suite de Lilith.



Thomas Bauer
CCCP - Pokébook - Nokuma Dex
Autres comptes:
Elimona Torri
Zoé Wells

©️️ Edgar Io

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Mary Nephilim
Sbire Galaxie

C-GEAR
Inscrit le : 05/09/2014
Messages : 1045

Région : Kalos
Sam 15 Déc - 14:48
Il faut bien avouer que Thomas a raison. La combinaison est très douce au toucher, et elle est agréable à porter également. Même si ce n’était pas confortable, tu te serais fait violence. Tant qu’elle te donne les moyens de parvenir à tes fins, n’importe quelle contrepartie d’un vêtement n’est qu’un maigre sacrifice à faire. C’est la raison pour laquelle tu te contentes simplement d’acquiescer. Tu n’es pas là pour juger de cela, ni de l’esthétique de la combinaison, même si, en termes de camouflage, cela n’est pas très utile pour toi. Cependant, tu écoutes la suite de son explication, notamment concernant la composition de la tenue. Il énumère les différents matériaux utilisés, et te fait comprendre avec une certaine facilité – assez étonnant, de la part d’un Scientifique, il est peut-être habitué à vulgariser les autres pour se faire comprendre – comment il a réussi à faire tenir les poils de Dynavolt et d’Elecsprint.

Mais le plus intéressant, évidemment, vient plus tard. Et surtout, il t’explique quelles propriétés ont les combinaisons. Tout d’abord, elles fonctionnent grâce à l’électricité statique produite par la friction engendrée par les activités physiques, notamment la course à pied. Un léger sourire se dessine sur tes lèvres. Voilà une excellente idée, et elle est bien moins contraignante que ce à quoi tu t’attendais. Comme tu aimerais que ton bras fonctionne de la même manière… Cela te rendrait tellement plus puissante.

« Voilà déjà un obstacle de moins. » te réjouis-tu. « Je dois recharger la batterie de ma prothèse manuellement, et même si ce n’est pas de l’ordre du quotidien, je dois avouer que je m’en passerais bien. Je devrais soumettre cette idée à nos chercheurs qui travaillent sur les prothèses humaines. Je ne sais pas si c’est possible à ce jour, mais peut-être que dans les prochaines années, ce pourrait être une réalité. »

Tu l’espères, du moins. De cette façon, tu pourrais concentrer l’énergie dans ton bras bien plus souvent, et te sortir de davantage de situations épineuses en mission. Tu te souviens encore du braquage de la Jackpot Bank et de comment tu avais ébranlé les Agents lorsqu’ils ont découvert de quoi tu étais capable. Si ces imbéciles de la Team Flare n’avaient pas tenté de faire les choses à leur manière, tout se serait passé à merveille, mais il fallait évidemment qu’ils écoutent leur égo et leurs pulsions violentes là où négocier avec la police en prenant en otage les employés de la banque. Mais on ne peut pas refaire le passé, n’est-ce pas ?

« Et j’imagine que la combinaison Elecsprint peut emmagasiner de l’électricité plus rapidement et possède une plus grande durée de vie ainsi que de meilleures performances ? » en déduis-tu après l’explication du scientifique.

C’est ce que la logique voudrait, mais tu préfères demander, afin d’être certaine. Après tout, il se peut que ce ne soit qu’un simple changement esthétique, et dans ce cas, tu peux garder la combinaison Dynavolt sans avoir besoin de te procurer la combinaison Elecsprint le plus rapidement possible. Une fois la question répondue, tu réponds favorablement à la proposition de monsieur Bauer, à savoir, faire un petit jogging pour alimenter les combinaisons en électricité statique. Cependant, il t’explique que l’accélération fournie par la combinaison Dynavolt reste assez courte, comme les Pokémon dont elles sont inspirées. C’est compréhensible, et de toute façon tant que c’est perfectible, cela n’est pas tellement un problème. Dans le pire des cas, les scientifiques de la Team Galaxy seront sans doute capables de pouvoir pousser les recherches un peu plus loin. Thomas Bauer reste un esprit brillant, indubitablement, mais il n’est pas le seul dans cette communauté. Quelqu’un parmi vous devrait pouvoir comprendre son raisonnement et trouver un moyen de dépasser ses limites.

Vous commencez donc votre course par un petit footing simple, tandis que tu réfléchis à la vitesse de pointe que tu pourrais avoir. Pour un être humain en bonne forme physique tel que toi, la vitesse moyenne d’un sprint de cent mètres devrait avoisiner les trente kilomètre par heure. Le double, c’est donc la vitesse d’une voiture roulant en agglomération, voire même un peu plus. A voir combien de temps il est possible de tenir ainsi, mais pour attaquer une cible en combat rapproché ou pour creuser la distance avec tes poursuivants, c’est tout sauf négligeable. Maintenant, il faut aussi être en mesure d’avoir les réflexes nécessaires pour éviter de recevoir les désavantages allant de pair avec une telle vitesse.

Après plusieurs minutes, tu ressens tout d’un coup la vibration dont Thomas t’avait parlé. L’adrénaline commence à monter dans ton organisme tandis que tu termines ton tour de piste. Tu t’arrêtes et remarque enfin que M.A.I.A semble utiliser une espèce de chronomètre. A moins que ce ne soit une de ses fonctionnalités ? Tu n’arrives pas à bien voir d’ici. Quoiqu’il en soit, tu es assez curieuse du temps que vous allez faire, tous les deux.

« Comment voulez-vous que l’on procède ? » demandes-tu au scientifique. « Faisons-nous la course ou bien faisons-nous un cent mètre chacun notre tour ? »

En réalité, cela t’importe peu, tu as juste envie d’appuyer sur ce fichu bouton au point que cela te démange.







Sprite by Yakuru Hoot.
Double-Compte: Tony Schwärtzwind et Soren Kenshin
Theme
Battle Theme 1 - Battle Theme 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Thomas Bauer
Dresseur Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 21/04/2016
Messages : 576

Région : Sinnoh
Dim 30 Déc - 17:05





- Pas vraiment, répondis-je à la jeune femme.

Elle était brillante et surtout vive d'esprit. Malheureusement, elle empruntait les raccourcis que les gens communs utilisaient régulièrement. Elecsprint avait beau être l'évolution de Dynavolt et présenter une plus grande vitesse, ça n'avait rien à voir avec ses poils. J'expliquais à la demoiselle qu'en évoluant, le chien augmentait sa masse musculaire et ses membres postérieures se voyaient dotés d'excroissances. Ce sont tous ces changements qui permettent au pokémon d'être plus vif. Ses poils gardent exactement les même particularités de son avant-évolution. J'espérais qu'avec cette réponse, elle comprendrait que les combinaisons étaient plus efficaces sur une personne bien entraînée. C'est aussi pour lui démontrer que j'avais enfiler la bleu et jaune, lui laissant la verte et jaune. Même en tant qu'homme, je n'étais clairement pas sportif alors que la jeune femme avait le corps développé d'une personne qui s'entraîne souvent.
Le footing se passa tranquillement, je courrais à ma vitesse, laissant Lilith me devancer. La veste en laine de Wattouat me dérangeait et je craignais de déclencher le mécanisme à cause de l'électricité statique des combinaison. « Mais non... Seul l'extérieur est réceptif. Il y a peu de chance que je la déclenche sans faire exprès. » Si jamais ce malheur arrivait, je serais couvert de honte. Jamais je n'oserais revenir à la G-corporation.
J'arrivais jusqu'à la ligue de départ, trouvant Lilith impatiente de tester. Je lui confirmais que nous allions effectuer chacun notre tour une sprint de cent mètres, histoire d'avoir une petite idée des capacités de mes inventions. Cette fois je décidais de commencer, juste pour lui montrer le fonctionnement. M.A.I.A se prépara, chronomètre en main et pokémon électrique au pied. « Espérons qu'il est assez puissant pour que son attaque m'atteigne. »
Je pris position devant un trait tracé au sol puis m’immobilisais en attendant le signal. Je sentais la fourrure frémir sur ma peau, signe qu'elle était bien chargée. Mes doigts s'étaient crispés, près à enfoncer le bouton pour activer la capacité spéciale.

- Partez !

Je m'élançais de toutes mes forces, faisant souffrir mes pauvres articulations peu habituées à être autant sollicité. Après quelques longues foulées je me sentis assez stable pour me lancer. L'électricité se diffusa partout sur le pelage et je la sentis se diriger elle-même vers les zones les chaudes, celle en activité. L'effet se fit ressentir immédiatement, mes jambes semblèrent s'envoler, mes pieds ne touchant presque plus le sol. La sensation de vitesse était prodigieuse, je sentais la peur de l'accident grave pouvant survenir n'importe quand et cette impression d'invincibilité. « Oui... J'ai l'impression que rien ne peut m'arrêter. »

- STOP !

- Hein ? Déjà  ?

Je ralentis, déçu de cet instant fugace qu'on m'arrachait. Une fois arrêté, je constatais que la combinaison était encore chargée et vibrait au niveau des jambes. Si je voulais l'enlever sans me prendre de poignée de châtaigne, j'allais devoir la vider. Je décidais donc de faire le trajet retour en sprintant. M.A.I.A donna un ordre au petit chient vert et jaune qui alla se mettre au milieu du chemin alors que j'arrivais à pleine vitesse. Devinant ce qu'elle venait de lui demander, j'ouvris la bouche pour lui demander d'attendre que j'ai terminé. Sauf que je n'eus pas le temps car l'éclair du Dynavolt vola aussi rapidement qu'une pensée et me frappa de plein fouet. Évidemment je ne sentis rien. Le gilet en laine de Wattouat avait tout absorbé, m'évitant une électrocution sévère. Les fibres gonflèrent d'un coup et la laine rentra en contact avec le pelage de la combinaison. Toutes l'électricité convergea vers le gilet, me laissant tout vide et flagada. Je n'avais plus d'énergie, juste assez pour réussir à porter cette grosse boule de laine qui se formait autour de moi. Je réussis quand même à m'approcher de Lilith et à parler sans perdre contenance.

- Et voilà... Soufflais-je, le gilet Wattouat. Une formidable veste qui vous évitera d'être électrocuté par votre pokémon électrique.



Thomas Bauer
CCCP - Pokébook - Nokuma Dex
Autres comptes:
Elimona Torri
Zoé Wells

©️️ Edgar Io

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Mary Nephilim
Sbire Galaxie

C-GEAR
Inscrit le : 05/09/2014
Messages : 1045

Région : Kalos
Jeu 3 Jan - 18:57
La réponse de monsieur Bauer te surprend, mais elle est logique, en fin de compte. Il suffisait juste de connaître la structure des poils de l’Elecsprint, qui étaient exactement la même que celle de sa pré-évolution, ce que tu ignorais jusque-là. La seule chose qui change chez cette espèce qui te donne l’impression d’être plus rapide que les Dynavolts, ce sont ses muscles. Autrement dit, il est plus performant simplement parce qu’il est mieux adapté à la course. Le même principe doit donc s’adapter chez les humains. Le seul moyen pour toi d’être plus rapide, c’est donc de devenir meilleure à la course à pied, tout bêtement. Ce n’est pas plus mal. Cela te donne un objectif sur quoi améliorer dans ton entraînement.

Votre footing arrive tranquillement à son terme le temps que vous chargiez l’électricité nécessaire dans vos combinaisons. Comme prévu, c’est lui qui compte commencer, pour te donner une idée de comment le vêtement fonctionne, mais contre toute attente, tu remarques qu’un Dynavolt accompagne M.A.I.A. tandis qu’elle s’empare d’un chronomètre et qu’elle attend que son propriétaire se tienne prêt. Que fait-il ici ? Est-ce une façon de te montrer que la combinaison permet aussi de résister aux chocs électriques ? Si c’est le cas, tu sembles être tombée sur un remarquable bijou de la technologie moderne. Mais tu préfères contenir un peu ton enthousiasme. Déjà, voyons ce dont il est capable. A première vue, le scientifique n’est pas vraiment ce qu’on pourrait appeler un sportif régulier. Et pourtant, lorsque l’androïde lui annonce le top départ et qu’il appuie sur le bouton permettant l’accélération de sa course, il part comme une flèche et les cent mètres sont parcourus bien vite. Son assistante ne t’a pas encore annoncé le résultat, mais à vue de nez, il a l’air d’être passé sous la barre des dix secondes. En titre de comparaison, le record du monde est de neuf secondes cinquante-huit. C’est tout bonnement impressionnant. Cela dit, tu continues d’observer le scientifique qui décide de faire le retour en sprintant également, sans doute pour décharger le reste de la batterie. C’est en tout cas ce que tu croyais jusqu’à ce que M.A.I.A. ordonne au Dynavolt d’intervenir et de lancer une attaque électrique sur Thomas, qui la reçoit de plein fouet. Autant dire que tu ne retiens aucunement ta surprise et laisse échapper une exclamation de stupeur avant de te rendre compte qu’il ne semble aucunement avoir souffert du choc. A la place, il montre fièrement – mais non sans être essoufflé – le gilet qu’il porte au-dessus de la combinaison, qui semble posséder les mêmes caractéristiques que la laine de Wattouat.

« Combien de surprises allez-vous me montrer aujourd’hui ? » plaisantes-tu à moitié. « Je ne pensais pas que vous auriez eu le temps de vous concentrer sur un autre projet et de le réaliser en même temps que la combinaison. »

Dans d’autres circonstances, il te parait clair que si tu peux obtenir le moyen de mettre la main sur quelque chose du même genre, tu le feras. Mais mieux vaut ne pas avoir l’air trop gourmande pour le moment. Bien qu’il serait sans doute amusé par cela, tu préfères quand même éviter de trop révéler tes véritables motivations. Certes, tu pourrais toujours jouer la carte de la philanthrope, mais comme tu comptes toi aussi essayer les propriétés de la combinaison, tu n’es pas tout à fait sûre que tu seras exempte de tout soupçon. C’est un scientifique, pas un simple investisseur. Et tu ne connais pas non plus l’intégralité des fonctionnalités de M.A.I.A. C’est une intelligence artificielle, qui apprend constamment grâce aux informations qu’on lui donne, qui doit posséder un sens du détail que des humains n’ont pas nécessairement. Ce sont des personnes très cordiales, mais il faut clairement se méfier malgré tout. Ce sont des collaborateurs, pas tes amis.

Tu te mets en position, attendant le signal de l’androïde. Son « Partez ! » te fait réagir au quart de tour. Tu appuies sur le bouton te permettant d’accélérer, et tu te sens soudainement incroyablement légère. Non, c’est plus loin que ça encore, tu as l’impression que tes jambes n’atteignent pas le sol au point que tu en serais presque dénuée. Mais ce n’est rien par rapport à la sensation de pouvoir te rendre au bout du monde en l’espace de quelques secondes. Tu veux aller plus loin, bien plus loin ! Te libérer de l’influence de tes pauvres muscles d’humain fragile et laisser la force de ta volonté te guider vers ces sommets que tu rêves de conquérir depuis si longtemps déjà. Tu n’entends même pas la voix de l’androïde te disant que tu as parcouru les cent mètres, ni le temps que tu as fait. Il n’y a que ce qui se trouve devant toi, puis le mur qui te force à reprendre conscience de la réalité. Et pourtant, tu ne ralentis pas. Tu le sais, à la vitesse à laquelle tu vas, il est plus dangereux de s’arrêter que de dévier ta trajectoire. Alors tu fonces toujours droit devant toi, avant de tourner au dernier moment, frôlant l’obstacle.

Cela te frustre un peu, mais tu ralentis. C’est dommage, tu voulais essayer de courir sur le mur, mais ce serait une mauvaise idée de le faire de cette façon. A presque soixante kilomètres heure, si tu avais absorbé le choc avec tes jambes en essayant de t’élever, tu te serais blessée plus qu’autre chose. Il faut que tu ailles moins vite, si tu veux tenter ça. Et puis, une dame travaillant à la G Corporation qui fait également du parkour et du Dressage dans son temps libre serait vraiment très suspecte. Ce n’est pas le moment de faire des tests dans ce genre.

« C’est si grisant ! » t’exclames-tu, le sourire aux lèvres. « J’avais l’impression de m’envoler ! Les mots me manquent, monsieur Bauer. »

Tu te tournes ensuite vers M.A.I.A. qui s’avance vers vous avec le chronomètre en main.

« Combien de temps ? » t’enquis-tu, charmée par l’expérience.

La seule chose que tu as envie de faire, maintenant, c’est battre ton record personnel. Voir où sont tes limites et comment les dépasser. Et d’un autre côté, il y a ce gilet Wattouat… Décidément, ce duo te rend complètement folle, dans le bon sens du terme !







Sprite by Yakuru Hoot.
Double-Compte: Tony Schwärtzwind et Soren Kenshin
Theme
Battle Theme 1 - Battle Theme 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Thomas Bauer
Dresseur Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 21/04/2016
Messages : 576

Région : Sinnoh
Mer 9 Jan - 18:53





Si j'avais eu un cœur, il aurait cessé de battre. Ou le contraire justement... Il se serait emballé en voyant le maître s'élancer à toute vitesse. Son corps frêle était devenue si vif, si puissant, sa course si déterminée. J'aurais tant aimé être capable moi-aussi de courir à cette allure pour pouvoir partager son moment d’allégresse. Hélas, je suis un robot. Me faire marcher est déjà un miracle alors la course... La bipédie n'est vraiment pas la position la plus ergonomique. Si les humains étaient restés sur leurs quatre pattes, ils iraient bien plus vite et seraient bien plus stable. Thomas m'a expliqué sa théorie sur ce choix qui a bouleverser toute la chaîne. « Nos ancêtres étaient autant des proies que des prédateurs. Ils vivaient dans les arbres mais, devaient en descendre pour chercher de l'eau ou de la nourriture. Une fois au sol, leur vision était drastiquement réduite et ils ne voyaient pas venir les menaces au loin, comme ils le faisaient dans les arbres. C'est justement pour palier à cette situation qu'ils se sont redressés. »
L'être humain est quand même fascinant. Ils auraient pu rester à quatre pattes et développer un long cou, comme les Girafarig, mais non, ils ont préféré l'équilibre précaire de deux jambes qui les force à toujours être en mouvement de chute. « Pas étonnant que les petits humains mettent autant de temps à devenir autonome aussi. »
La course de Thomas est finie et il revient vers nous à toute vitesse. Me souvenant de ses ordres, je lance Dynavolt sur lui pour la démonstration de la veste. Lilith est sacrément impressionnée, je suis aussi fière que mon maître.

- Ahaha ! Je suis un génie, ne l'oubliez pas ! Je suis capable de tout, fanfaronna le maître en défilant pour présenter sa deuxième invention.

Quand arriva le tour de Lilith, je m'imaginais qu'il serait semblable à celui du maître bien que moins agréable à regarder. Mais j'ai bien failli défaillir en la voyant foncer à toute allure en direction du mur. Inquiète, je me suis tournée vers Thomas pour savoir quoi faire.

- Maître ! Que dois-je faire ?

Mais il ne répondit pas, fixant sans ciller la jeune femme qui survolait le sol à toute vitesse, droit vers le mur. Ma main se rétracta sur le chronomètre, faisant grincer les rouages sous la pression. L'impact était imminent. Lilith serait gravement blessée et nous serions obligés de la conduire immédiatement jusqu'au centre pokémon. À la dernière seconde la jeune femme effectue un virage à angle droit et se laisse doucement ralentir. J'entends le maître relâcher sa respiration :

- Ouf ! J'ai bien cru qu'elle allait endommager la combinaison. C'est un prototype, il n'est pas encore au point...

« Pourquoi me suis-je inquiétée pour elle ? Elle n'a aucune importance pour moi... Seul le maître compte. »
Vexée d'avoir eu peur pour rien, j'ignorais la jeune femme qui nous rejoignis, encore grisée par sa folle course. Thomas avait aussi eu cette même impression d'envol et maintenant il avait hâte d'étudier des pokémons oiseaux. Peut-être lui donneront-ils des idées pour de futurs inventions permettant de voler à leur manière.
Je me rapprochais d'eux, le chronomètre toujours serré dans ma poigne de fer. Ils voulurent tout deux connaître leurs temps, je du rapidement faire un petit calcul pour leur donner leur vitesse en kilomètre par heure, pour qu'ils puissent se comparer.

- Un temps de dix sept secondes. Ça donne soixante et un kilomètre par heures pour Lilith. Et le maître a fait vingt et,

- Vingt et huit secondes, ce qui fait soixante quatorze et quatre-vingt-deux seconde kilomètre par heure. Mmmmmh... J'aurais dû aller moins vite, à vingt quatre secondes j'aurais fait le temps parfait.

Le maître était vraiment impressionnant. Pas besoin de calculatrice ou de logiciel de conversion, son cerveau lui offrait toutes les connaissances dont il avait besoin et bien plus vite que moi. « Sauf qu'il n'a pas fait vingt et huit secondes... Dois-je lui donner son temps réel ? » Après quelques secondes de réflexion pendant lesquelles les deux humains prirent le chemin du retour, je décidais de ne rien dire. Son score n'étant pas de vingt-quatre secondes, comme il aurait aimé, je préférais le garder pour moi.
Il ne restait plus qu'une dernière invention à présenter à la jeune femme à la chevelure sombre, les fameuses « LPCTS » Lunette de Protection Contre les Tempêtes de Sables, basées sur les yeux de Mascaiman. J'avais apporté un spécimen avec nous, connaissant l'attaque Tempête de Sable pour mettre les lunettes à l'épreuve.



Thomas Bauer
CCCP - Pokébook - Nokuma Dex
Autres comptes:
Elimona Torri
Zoé Wells

©️️ Edgar Io

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Mary Nephilim
Sbire Galaxie

C-GEAR
Inscrit le : 05/09/2014
Messages : 1045

Région : Kalos
Mer 16 Jan - 9:06
C’est tellement bizarre de devoir revenir à la réalité alors que tu viens juste de vivre un moment extraordinaire. Aucun être humain ne devrait être en mesure d’être aussi rapide que vous, et pourtant, vous venez de le faire. Vous incarnez l’avenir de l’espèce humaine grâce à cette capacité que vous avez à vous adapter aux obstacles qui se dressent devant vous et à les surmonter avec plus ou moins d’aisance. Et cet homme dit qu’il va ouvrir un Pokédex très prochainement ? Ce serait la cerise sur le gâteau. Non pas que les autres Pokédex soient peu évolués, mais un homme à l’esprit aussi brillant que Thomas Bauer, accompagné de M.A.I.A. en tant que Dresseuse androïde – et qui, par conséquent, n’a pas les mêmes besoins physiques qu’un humain, ce qui peut s’avérer plutôt avantageux en termes de partage de temps de travail – ne pourrait faire qu’avancer les choses dans la bonne direction. Les seuls Scientifiques qui te paraissent être de ce niveau sont les propriétaires du W.A Dex, Worick Brown et Arya Kanazawa, mais en comparaison, leur champ d’étude est plus limité et ne sont pas tout à fait en accord avec ce que tu recherches, même s’il est clair que sans leurs travaux, les choses seraient plus compliquées. La base de données qu’ils ont créée reste malgré tout conséquente, et couvre des sujets très importants, notamment concernant l’histoire des espèces recensées par cette extension des Pokédex classiques, ainsi que la plupart de leurs méthodes de communication. De plus, il s’agit du seul duo de Scientifiques que tu connaisses qui s’aventure en dehors des sentiers battus en ne se contentant pas de décrire simplement des Pokémon, mais aussi en proposant des revues trimestrielles dans lesquelles ils organisent des dossiers complets sur certains Types de Pokémon, ou encore des personnalités importantes du monde de la Coordination, pour ne citer que quelques exemples. Peut-être qu’il ne serait pas une mauvaise idée d’essayer de prendre contact avec eux. Au moins pour qu’ils puissent te donner plus d’informations sur certaines espèces de Pokémon qui t’intéressent. Qui sait, peut-être que la G Corporation peut leur donner un petit coup de pouce financier pour les motiver et les faire s’intéresser à des sujets un peu en dehors des sentiers battus ? Notamment en termes de communication, il y a encore beaucoup de recherches à faire, surtout chez les Pokémon aux pouvoirs plus ou moins surnaturels, comme les types Psy ou Spectre. Le but pour toi ne serait pas forcément de connaître leur langage, car tu es toujours parvenue à te faire comprendre jusqu'à maintenant, mais plutôt de déceler leurs intentions par d'autres moyens de communication, comme leur gestuelle, par exemple. Ce serait le meilleur moyen pour toi d'être sûre que tu ne te feras pas dévorer quand tu as le dos tourné, par exemple.

Dix-sept secondes. C’est le temps que tu as réalisé. D’après l’androïde, cela équivaut à soixante-et-un kilomètres par heure, ce qui est le résultat que tu cherchais. Pour une première fois, c’est une excellente performance. Et celle de monsieur Bauer est également… Une seconde, quelque chose ne va pas, non ? Tu n’es pas vraiment une experte dans le calcul et la conversion sans avoir besoin d’une calculatrice, mais tu es certaine d’être allée plus vite que le scientifique. Alors pourquoi a-t-il un résultat si différent ? De la part d’un esprit aussi brillant, cette faute ne peut pas être une simple étourderie. Elle est volontaire, mais pour quelle raison ? Cherche-t-il à se prouver quelque chose ? Peu importe, ce ne sont pas tes affaires. Ce qui compte, pour toi, c’est de posséder les outils nécessaires pour parvenir à tes fins, et le rôle des scientifiques de Genius, qu’ils soient humains ou non, c’est de te les donner.

D’autant plus que le duo a encore une dernière innovation à te montrer. Après la combinaison Dynavolt et le gilet Wattouat, venait les Lunettes de Protection contre les Tempêtes de Sable, ou LPTS, pour faire court. Finalement, tu t’étais attendu à ce type d’invention à la base, quand ils sont retournés au labo. Il faut dire que le combat entre le Dynavolt et le Mascaïman de prêt de la G Corporation ont bien dû les inspirer. Et en plus de cela, M.A.I.A. a amené un spécimen pour te montrer l’efficacité de ces lunettes en conditions réelles. Le sens du détail à l’état pur, on dirait. Thomas te tend une paire tandis qu’il enfile la sienne, son androïde n’en ayant pas besoin. D’un coup, le petit crocodile lève une patte, et la poussière ambiante dans l’air se soulève à son commandement, puis les particules de sable présentes dans la salle arrivent à leur tour. Et pourtant, à aucun moment tu ne te sens gênée. La couleur sombre des lunettes aide bien à se camoufler également, ce qui doit être très pratique pour une mission en plein Désert Délassant, par exemple, mais aussi dans d’autres circonstances. Ce serait sans doute surprenant pour tes adversaires que tu sois à la fois protégée d’un soleil brillant grâce à des lunettes de soleil, mais aussi des tempêtes de sable.

« Est-ce qu’elles protègent bien du soleil également ? » veux-tu savoir, juste pour t’assurer que tu ne te fais pas d’illusions, avant de te justifier. « Je préfère avoir le plus de précisions possibles pour que mes supérieurs soient en mesure de déterminer si elles doivent être améliorées ou non. »

Il doit s’en douter, mais tu préfères préciser, au cas où.







Sprite by Yakuru Hoot.
Double-Compte: Tony Schwärtzwind et Soren Kenshin
Theme
Battle Theme 1 - Battle Theme 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 2 sur 2) Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» ALEXIS ∞ ta mère est tellement grosse qu'on voit l'ombre de son cul sur google maps
» Le soleil ne disparaît jamais vraiment de la mémoire [Aby' ♥]
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» Le président voit-il la même chose que nous ?
» La Minustah remet des armes recuperees a Cite-Soleil

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Kalos - 6E G E N :: Illumis-