AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» Jamais le soleil ne voit l'ombre


avatar
Dresseur Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 21/04/2016
Messages : 434

Région : Sinnoh
Jeu 17 Mai - 9:12



J'ai tout à disposition. Un ordinateur ultra performant avec une connexion micro fibre réservée. Plusieurs sources d'énergie grâce à des pokémons de type différent, électrique, biochimique, solaire, hydraulique, cinétique et même géothermique. J'ai plein de jeux autour de moi avec la possibilité d'en faire ce que je veux. Personne pour me donner d'ordre, pour m'obliger à fabriquer de simple calculatrice pour humain moyen. Personne pour me surveiller. Sauf Cobb mais, il ne dira rien, sa tâche étant simplement d'assurer ma sécurité. Je ne risque pas grand chose à rester dans le labo et de toute manière j'ai M.A.I.A. La petite fille robotique a renouvelé sa batterie et est partie voir comment allaient nos pokémons. En arrivant Marguerite a constaté que nos pokémons étaient en sale état. Faut dire qu'on s'est battu contre une M.E.T et une M.E.M. Deux puissantes machines de ma fabrication. À la base, elles devaient servir à l'exploration sur terrain difficile et sous l'océan mais, comme la plus part de mes inventions, elles ont été transformées pour servir l'armée.

- La machine de Linnaeus n'est pas très performante... Il va encore falloir quelques heures avant que nos pokémons soient remis en forme...

Son regard est insistant et je devine qu'elle voudrait que j'y jette un œil. Pas question. Les machines de soins c'est carrément chiant. M.A.I.A s'approche de moi et regarde l'écran noir de l'ordinateur sans rien dire. J'imagine qu'elle se demande ce que je peux bien faire devant un ordinateur éteins.

- Je m'ennuie, finis-je par avouer. Je ne sais pas quoi faire !

Je n'aurais pas dû dire ça car, mon robot se met en tête de me trouver des occupations. Elle me propose d'aller améliorer la console de géo-localisation du premier étage, de fabriquer un robot bien plus performant que celui qu'il y a en ce moment à l'accueil. Une fabrication de C.C, notre mécanicienne fan de science-fiction, un échec honteux. En fait, il y a plein de choses que je pourrais faire pour aider Genius. Marguerite m'a quand même accueilli au sein de son organisation pour me cacher. Je lui suis redevable même si ça ne m'enchante pas. Je dois faire quelque chose pour la remercier.

- Nooooon ! Pas ça. J'ai pas envie de réparer ou corriger les petits problèmes. Je veux faire quelque chose de moi-même. Quelque chose qui serait utile à Genius.

L'androïde se tait puis me fait une petite courbette pour s'excuser. Ses idées ne sont pas à la hauteur, elle préfère se taire pour me laisser réfléchir en paix. Je soupire. Elle ne m'aide pas. Soudain, mon garde du corps prend la parole. C'est la première fois que je l'entends parlé, il a une voix grave et un ton lent et méticuleux. Il me fait frissonner.

- Genius n'a pas besoin d'être aidé. La G-Corporation s'occupe déjà de ça. Tout ce que souhaite Marguerite c'est que vous travaillez sur ce que vous voulez.

Lui non plus ne m'aide pas. Pourtant, il a mentionné la G-Corporation. Le bâtiment qui se trouve juste à côté de Genius et qui subventionne ce dernier. M.A.I.A dit que c'est le repère d'une bande de malfrat mais Marguerite a parlé de recherche de médicament et de prothèse pour pokémon. Ça serait intéressant d'aller voir ça de plus près. Je demande à Cobb de prévenir la patronne, j'ai envie de sortir faire une petite visite à nos voisins. Un rapide coup de téléphone et la jeune femme arrive dans mon labo vêtue d'une belle blouse blanche qui détonne face à ma blouse noire. Mon idée de visite chez la G-Corporation lui plaît bien. Elle prend contact avec la G-Corporation, leur annonce qu'elle a trouvé un nouveau protégé et qu'il voudrait visiter leurs locaux. « Tsss... Je ne suis pas son petit protégé. Je suis juste ici parce que j'ai besoin de me cacher le temps que mon père m'oublie. »

- Ils sont d'accord. Ils vont envoyer quelqu'un pour te guider. Tu peux aller l'attendre à l'accueil si tu veux.

- Avec le robot de C.C ? Non merci. Je me rends directement là-bas. M.A.I.A, suis-moi.

- Merci Maître.


Utilisation de la CS Vol (dernière utilisation le 03.10.17)



Thomas Bauer
CCCP - Pokébook - Nokuma Dex
Autres comptes:
Elimona Torri
Zoé Wells

©️️ Edgar Io

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sbire Galaxie

C-GEAR
Inscrit le : 05/09/2014
Messages : 805

Région : Kalos
Sam 19 Mai - 0:31
« Alors comme ça, on a un gars de chez Genius qui va passer nous voir ? » s’enquit Lamia, sirotant une gorgée de son café. « Tu crois qu’il se doute de quelque chose ? Ou qu’il fait son chevalier blanc qui pense que son terrain d’expérimentation est trop petit ? »

Tu hoches la tête, ce qui fait sourire la scientifique.

« Apparemment, il n'est pas encore membre officiel, mais quoiqu'il en soit, je suis chargée de lui présenter la G Corporation. » réponds-tu. « De montrer notre côté philanthrope. Mais je n’ai jamais eu l’occasion d’interagir avec un scientifique en dehors de la Team. J’ai davantage l’habitude des investisseurs, je dois dire. C’est un peu plus facile. »

« Tu m’étonnes, dès lors que tu leur envoies un peu de poudre aux yeux, ils sont contents. » pouffe-t-elle. « Ils s’endorment quand tu parles de jargon alors que c’est très important, mais sitôt que tu leur vends du rêve, ils ne se sentent plus. »

Tu te souviens encore de la fois où Belzébuth a arrêté une balle de revolver à bout portant avec ses dents, alors que le Lieutenant Adrammelech lui avait tiré dessus. Après cet incident, nombreux étaient les corporates à être convaincus par le projet et avoir versé des sommes mirobolantes à la Team Galaxy pour poursuivre les opérations. Un scientifique, un vrai, ne sera pas aussi aisé à impressionner, encore moins s’il est un minimum observateur. C’est pour cela que tu as décidé de rendre visite à Lamia avant ton rendez-vous avec votre « collaborateur ». Quoi de mieux qu’une chercheuse pour apprendre à penser comme l’un d’eux et savoir ce qui pourrait l’intéresser ?

« Mon contact s’appelle Thomas Bauer, et il semblerait qu’il soit très doué pour créer des formes de vie artificielle. » lui confies-tu, récitant ton ordre de mission. « Il a notamment donné naissance à une androïde qui le suit partout et que tout le monde semble prendre pour une humaine tant la ressemblance est étonnante. »

« Plutôt dans la biomécatronique, donc. C’est dommage que Belzébuth soit top secret, il aurait pu t’aider, pour le coup. On aurait pu lui donner son corps de civil et il aurait vanté les mérites de la G Corporation tout en montrant ce que vous lui avez fait. »

Cette opportunité aurait été la bienvenue, en effet. Malgré tout, est-ce qu’il aurait accepté de t’aider dans ce but ? Tu ne le sais pas, et après avoir parlé avec lui, tu ne sais pas si ce serait une bonne idée de l’impliquer dedans. La Team Galaxy lui a sauvé la vie, c’est une évidence, mais une fois que tu t’es un peu plus renseignée sur le sujet, tu t’es également rendu compte que son existence est tout de même contrôlée presque dans ses moindres mouvements. Ashley te l’a dit elle-même lorsqu’elle te l’a présentée, après tout. Certains de ses souvenirs ont été « réécrits » en implantant certaines puces dans son cerveau. La Team ne l’a sauvé que pour en faire son expérimentation. A ce stade, ce n’est plus vraiment une personne, mais plutôt un esclave. Et si ses compétences au combat ne sont probablement plus à prouver, d’après les simulations, tu ne te vois pas le traîner avec toi comme un chien en laisse, quand bien même il pourrait éprouver du plaisir à le faire. Il ne mérite pas un tel traitement. Personne ne le mérite.

« Mais autrement, tu peux peut-être insister sur les implants rétiniens pour Pokémon qu’on va commercialiser l’année prochaine ? » suggère-t-elle. « Je pense que ça change des prothèses externes qu’on a l’habitude de montrer et pour un scientifique, ça peut être un peu plus intéressant. »

Tu prends un instant pour réfléchir à sa suggestion, puis tu finis par hocher la tête, la remercier et te rendre immédiatement dans les locaux de la G Corporation, prête à attendre ton contact. Et celui-ci ne met pas longtemps à venir, accompagné de son androïde et de sa blouse noire qui le démarque tant des autres chercheurs, comme tu t’y attendais. Comme quoi, les rapports n’ont pas menti, elle semble vraiment dévouée à son maître. Cela dit, il est assez intrigant de voir la différence « d’âge » entre celle-ci et son créateur. Si elle devait être un être humain organique, tu lui aurais donné ton âge, tandis que le scientifique semble bien plus âgé. En tout cas, cet homme n’a pas vraiment l’air commode, pour un supposé philanthrope de chez Genius. Peut-être est-ce à cause de sa manière de se vêtir quelque peu atypique, ou bien est-ce son aspect antipathique qui se dégage de son visage ? Quelque chose te dit, en effet, que s’il a cherché à se renseigner sur la G Corporation, c’est soit parce qu’il doute de vos intentions, soit parce qu’il se dit qu’il mérite de participer à des projets de plus grande envergure que le terrain de jeux auquel il a accès, actuellement.

« Bienvenue, monsieur Bauer. » l’accueilles-tu en ayant l’air le plus aimable possible. « Et bienvenue à vous aussi, M.A.I.A. Je m’appelle Lilith Bathory, et je suis chargée de vous faire visiter les locaux de la G Corporation. »

Tu leur présentes ta main gauche pour échanger les courtoisies habituelles, leur montrant par là que tu es sans doute une représentante adéquate pour la firme, ayant toi-même reçu de l’aide de leur part.

« C’est un immense plaisir de savoir que notre groupe a suscité de l’intérêt chez un scientifique qui a capté l'attention de Genius. » poursuis-tu. « Votre travail est très important pour nous, et nous espérons que l’un de nos nombreux projets pourra susciter votre intérêt, à vous ainsi qu’à quelques-uns de vos collègues. Organiques comme synthétiques, cela va de soi. »

Ton regard se pose sur l’androïde, afin de la mettre davantage en confiance en ne l’excluant pas de la conversation. De toute façon, tu pars de principe que ce n’est pas que monsieur Bauer qu’il faut convaincre, mais bien le duo. Car quelque chose te dit qu’un esprit aussi brillant ne repose pas sur M.A.I.A uniquement pour les tâches ménagères. Peut-être pas forcément pour prendre des décisions, mais il n’empêche qu’elle pourrait avoir un impact négatif sur vous qui serait non négligeable, alors mieux vaut ne pas prendre de risques.







Sprite by Yakuru Hoot.
Double-Compte: Tony Schwärtzwind et Soren Kenshin
Theme
Battle Theme 1 - Battle Theme 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Kalos - 6E G E N :: Illumis-