AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» [Mission] Défendre l’indéfendable.


avatar
Agent Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 949

Région : Kantô
Jeu 10 Mai 2018 - 14:20
Finalement, même s’il craignait cette rencontre du plus profond de son être, et qu’il s’était imaginé toutes sortes de scénarios, le fait d’avoir revu Ezekiel lui fait un bien fou. D’accord, ils avancent toujours à tâtons, et intérieurement Nathanael essaie de ne pas trop s’emballer, se répétant « attendons de voir »… mais il n’empêche. C’est comme s’ils avaient fait ensemble un énorme pas, pour sortir de la pénombre dans laquelle ils s’étaient tous deux enfermés, pour enfin accepter d’être honnêtes l’un envers l’autre, et de dialoguer, réellement.

C’est une première étape, et donc Nathanael ressent, une nouvelle fois, une énergie nouvelle qui le parcours, celle de l’espoir et – naïvement – de l’amour, il faut le dire. Il espère, il imagine, il vit les choses bien plus positivement qu’à une certaine époque. C’est comme si ces retrouvailles, aussi fortes en émotions qu’elles ont pu l’être, avaient agi tel un pansement sur la déprime qui l’habitait, depuis le Ciel noir. Entre les répercussions psychologiques et physiques qu’il avait pu en avoir et les conséquences de la mission sur Bonville, pour ne rien arranger.

Très certainement qu’il pense à ça car il a été appelé sur Sinnoh, justement. Toujours dans cette logique de « partage des talents » (ou appelez ça comme vous voulez). Il n’est pas rare que son expertise informatique soit requise pour des missions bien spécifiques. Non pas qu’il soit l’homme miraculeux, celui qui trouvera avec lui la clé pour résoudre tous les problèmes de sécurité informatique du pays… mais quand la cybersécurité bloque, il n’est pas rare de convier différents experts. A plusieurs, déceler les failles est toujours plus évident. Cette fois, il s’agit de remonter la piste de trafiquants de fichiers numériques contrefaits, qui ont été identifiés par une cellule de Féli-Cité.

Cela fait deux jours qu’il travaille sur le sujet, avec deux autres experts informatiques. En toute honnêteté, c’est vraiment quelque chose qu’il adore dans son boulot actuel. Il aborde tous les sujets, et se retrouve à bosser sur de multiples missions, dans des contextes très différents. Là, il est avec des personnes avec qui il parle le même langage et s’exprime à l’aide de la même écriture : le code informatique. Pas besoin de chercher à vulgariser ou schématiser, même les actions les plus complexes sont immédiatement comprises, ce qui leur permet d’avancer vite, et de manière adéquate. Ils sont d’ailleurs parvenus à faire le pont entre une entreprise fantôme et certains des fichiers retrouvés… ils sont quasi certains d’avoir visé juste, vu la tentative d’intrusion qui a suivi.

Pour ce troisième jour sur Féli-Cité, ils ont bien compris qu’ils arrivaient au bout de leurs recherches, et cela provoque chez Nathanael un véritable sentiment de travail bien fait. On est en début d’après-midi, et en sortant de la salle informatique où il a passé le plus clair de son temps jusque-là, il remarque une agitation bien particulière dans les locaux de l’Hôtel de Police de Féli-Cité. Il fronce les sourcils mais poursuit son chemin jusqu’au bureau de l’une des référentes qu’il a sur ce dossier, le Major Lewis. Celle-ci le convie pour le remercier de sa participation sur cette enquête, et se permet d’ajouter :

« Par ailleurs… je suis désolée mais je vais avoir besoin de votre aide un petit peu plus longtemps. Je ne sais pas si vous suivez l’actualité politique, agent McKoy ?
- Oh, un peu oui, comme tout le monde. »


Derrière son bureau, le Major Lewis, femme au regard déterminé et aux cheveux bruns coiffés en une queue de cheval ne peut contenir un soupir. Difficile de savoir cependant s’il est adressé à Nathanael ou non. Celui-ci ne le prend pas contre lui, en tout cas, car il sent bien l’embarras de son interlocutrice.

« Ce n’est pas un ordre évident que je vais vous donner, mais j’ai eu l’accord de vos supérieurs de Kantô et des miens. Nous manquons de bras cette semaine, plusieurs grosses missions ont dispatché une partie de nos effectifs, en plus de différents évènements qui ont lieu cette semaine dans les environs. Aussi, je vais avoir besoin de vous pour rejoindre les agents qui vont œuvrer à la sécurité de Madame Marge Penn.
- Ah.
- Oui, je parle bien de la présidente du NFS, le Nouveau Front de Sinnoh, le principal parti d’extrême droite de la région. Un meeting politique international est prévu dans la soirée, mais elle a apparemment décidé de réaliser un discours public dans… une heure et demi, non loin du Palais des Congrès où doit se tenir le meeting. Nous avons été prévenus il y a une demi-heure, et nous avons besoin d’agents. »


S’il n’a jamais été du genre à clamer haut et fort ses opinions politiques, il va de soi que Nathanael a plutôt une tendance humaniste qui va à l’encontre du NFS, dont il a à de nombreuses reprises entendus parler dans les médias. Mais il sait toutefois que son rôle d’agent nécessite de lui une totale neutralité. Et puis, il est question d’assurer la sécurité de quelqu’un, simplement.

« Chacune de ses prises de parole amène des effarouchés avec des opposants, donc on ne lésine pas sur sa sécurité.
- Très bien, je comprends oui.
- C’est parfait. Le Brigadier George Vermont est en charge de l’escouade de sécurité. Il rassemble les agents participants dans l’arrière-cour en ce moment même. Il a été prévenu de votre affiliation. »


Nathanael écoute et hoche la tête. Le Major pose ensuite une tenue d’uniforme sur le bureau :

« Tenez, il me semble que c’est votre taille, les vestiaires sont au premier étage deuxième porte gauche après l’ascenseur, vous utiliserez le casier 26.
- D’accord. Merci Major. »


Et voilà comment Nathanael va se retrouver à jouer des coudes pour sécuriser une prise de paroles de Marge Penn. S’il raconte ça à son père, il sait que ce dernier va faire la gueule, il est le premier à affubler cette femme de qualitatifs peu saillants. Cinq minutes plus tard, en tenue d’uniforme de la Police de Féli-Cité, Nathanael emprunte le premier ascenseur qu’il voit pour descendre au rez-de-chaussée… mais sans doute qu’il n’a pas pris le bon chemin. Il déambule dans un couloir qui débouche sur ce qui doit être un hangar pour les véhicules de la Police. Ne sachant pas trop où aller, il s’avance entre les voitures estampillées du logo bleu et blanc jusqu’à voir un type, assurément un garagiste, vu son bleu de travail, en train de se nettoyer les mains sur un chiffon qui n’a plus rien de propre.

« Euh… Excusez-moi, je pense que je ne suis pas au bon endroit.
- Ah, vous cherchez quoi ?
- L’arrière-cour, pour un débriefe de mission.
- Ahah, vous devez être nouveau, vous !
- J’suis pas du coin, surtout.
- Je vois ! Prenez cette porte là, derrière vous, et tournez à droite dans le couloir, vous aboutirez sur la cour.
- Ça marche, merci ! »



Introduction de la mission Défendre l’indéfendable.
Demande de combat préalable à la mission.
    MODÉRATION.:
     


#dcb000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hippocampelephantocamelos.wordpress.com/


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10495

Ven 11 Mai 2018 - 11:41

Agent Bastien souhaite vous affronter ! Il envoie :

Un Yanma niv.35 !
Stats:
 


Flingouste lance Pince-Masse !
 Random 69, l'attaque passe.
(-71 PV) Random 16, pas de critique.
PV de Yanma : 54/125

Yanma lance Sonicboom !
Random 92, l'attaque passe.
(-20 PV) 
PV de Flingouste : 106/126

Que voulez-vous faire ?



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Agent Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 949

Région : Kantô
Ven 11 Mai 2018 - 17:36
Il suit les indications du garagiste, et déboule sur la cour, où il voit un groupe d’une dizaine de personnes et un gradé qui s’agite devant. Le Brigadier Vermont, sans aucun doute. Difficile pour Nathanael d’arriver sans se faire remarquer, vu qu’il débarque en retard, et il a les joues qui rosissent de gêne, mais il fait de son mieux pour ne rien en monter, et rejoint les autres agents. Beaucoup doivent se demander qui il est, puisqu’il n’appartient pas à la police de la ville. Mais le Brigadier a été informé, car il lance :

« Ah, agent McKoy, c’est bien ça ?
- Oui, enchanté.
- Bien, voici donc un agent de la Police de Céladopole, vu qu’il est venu en renforcement sur une mission spécifique, il vient nous donner un coup de main pour ce discours qui n’était pas prévu… Bref, je compte sur vous pour aider l’agent McKoy a trouvé facilement ses repères. Pour le reste, comme vous le savez, le but va être de laisser Madame Penn faire son discours dans les meilleurs conditions qui soient. Si vous voyez le moindre mouvement de foule, vous le contenez. S’il y a des excités qui veulent forcer le passage, vous n’hésitez pas à y aller un peu fermement. »


Il y a des murmures dans le groupe et le Brigadier semble comprendre l’hésitation.

« Mais toujours avec tact ! Pour ce genre d’évènement, vous savez que les médias auront les yeux braqués sur nous. Si le discours n’a pas lieu, c’est le NFS qui va nous tomber dessus, idem si la sécurité n’est pas suffisamment assurée et que quelque chose dérape. A l’inverse, s’il y a des blessés ou que sais-je dans la foule, il ne faut pas que l’opposition nous accuse de complaisance… Je vais vous le dire direct, j’aime ce genre de mission aussi peu que vous, c’est trop politique pour moi ! Mais on n’a pas le choix, notre job c’est de s’en prendre sur la tronche et de faire la sécurité, alors allons-y gaiement ! »

Yeah. Même si on ne peut pas parler d’entrain, ce genre de discours a le mérite d’être honnête et de bien traduire le ressenti des présents. S’en suit un rappel des consignes principales. Chaque agent a le même uniforme aux épaules renforcées et à la ceinture une matraque qui lui est confiée. Nathanael repère celui qui va être son référent sur le terrain et ni une ni deux, tout ce beau monde embarque dans des fourgons, direction la place où doit se tenir le discours.

Le trajet n’est pas bien loin, mais il en profite quand même pour se présenter un peu mieux auprès de ceux qui l’accompagnent.

« Nathanael McKoy, forces spéciales de Céladopole, génie informatique.
- Ah, j’comprends mieux pourquoi t’as pas forcément la carrure.
- C’est une tête, gaffe aux lunettes quand même. »


Il roule des yeux gentiment, parce qu’il finit par s’habituer au côté un peu « rustre » de certains agents, et rien n’est dit réellement méchamment. Il en plaisante avec eux et en apprend un peu plus sur le NFS, qu’il ne voit que de loin depuis Kantô, en général, même si dans sa région il a aussi droit à d’autres partis extrêmes, bien entendu. Il n’est pas forcément bien vu de parler opinions politiques, puisque certains, à l’inverse, soutiennent le NFS même dans la Police, mais les deux agents à ses côtés (Silvio et Morvan) sont plutôt de l’opposition. Autant dire que le portrait qui est fait de Marge Penn ne fait pas envie : une femme d’une quarantaine d’années bien passées, aux cheveux platines, reconnus pour l’agressivité de ses mots autant que les raccourcis bien faciles qu’elle fait entre l’immigration et la délinquance.

En descendant du fourgon, une fois arrivés sur la place attenante au Palais des Congrès, Nathanael soupire, comme les autres, tout en essayant de se convaincre : « La démocratie, c’est la liberté de s’exprimer, hein ! » (et c’est pas lui qui le dit, c’est Silvio).


Introduction de la mission Défendre l’indéfendable.
Demande de combat préalable à la mission.
    MODÉRATION.:
     


#dcb000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hippocampelephantocamelos.wordpress.com/


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10495

Sam 12 Mai 2018 - 14:16

Flingouste lance Surf !
(-64 PV) Random 97, pas de critique !
PV de Yanma : 0/125

Yanma est K.O. ! Flingouste gagne un point d'expérience et monte au niveau 38 !



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Agent Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 949

Région : Kantô
Dim 13 Mai 2018 - 5:55
Une fois débarqués, le groupe d’agents constatent que des personnes sont déjà sur place, certains avec des pancartes, prêts à s’exprimer. Difficile de savoir cependant ce qu’ils attendent pour le moment… sont-ils simplement opposés au Congrès international qui doit se tenir tout proche, ou savent-ils déjà que Marge Penn va prendre la parole ? Il est encore tôt pour le savoir. Déjà, le Brigadier Vermont observer avec attention l’environnement, et s’approche de l’estrade qui est en train d’être mise en place, par l’équipe du NFS. Il s’entretient rapidement avec les personnes présentes, tandis que la dizaine d’agents se rassemble et commencent à échanger.

La plupart ne sont pas spécialement ravis d’être là. « Assurez la sécurité d’une femme qui prône la haine… Youpi. » D’autres ne sont pas du même avis mais ne s’expriment pas. D’autres enfin semblent parfaitement indifférents, en vérité. C’est un peu le cas de Nathanael. Il n’est pas du genre à affirmer haut et fort ses convictions politiques. Il vit l’instant présent et sait que les décisions prises pour gérer des régions ou des états sont forcément difficiles, et peuvent rarement contenter tout le monde… alors il est du genre à subir, et à choisir le moindre mal. Après, il n’a pas encore participé à de grandes élections. Il n’a que vingt ans, la seule fois où il a pu utiliser sa carte d’électeur c’était pour désigner le nouveau Maire de Parmanie. Il avait opté pour une femme à tendance socialiste… en vain. Le Maire qui occupe les fonctions depuis dix ans a simplement été réélu. Un homme qui se veut modéré mais dont la plupart des décisions en font un conservateur. Enfin.

Le Brigadier revient enfin les voir.

« Bon. C’est la configuration prévue. L’estrade, ils sont en train de placer des barrières de chaque côté. Vous vous répartissez en trois groupes comme convenu : Smith, tu seras sur la droite, Berzmi, à gauche, Chauzy, devant. Moi je serais placé au bas de l’estrade. Le but c’est de ne permettre à personne d’avancer ou de pousser les barrières. Si vous voyez des actes de violence, il faut que vous les conteniez, mais il doit y avoir toujours deux d’entre vous qui restent au niveau des barrières. Il ne faut pas que ça serve de stratégie d’évitement. »

Chaque action sera donc décisive. Au fond de lui, Nathanael sent la pression montée. Depuis qu’il est agent, il n’a jamais eu à agir dans un bain de foule, à subir la rage de personnes qui lui reprocheront sans doute son uniforme, et le fait même qu’il serve à protéger une personne comme Marge Penn. Intérieurement, il ne se fait pas spécialement confiance… sans doute le devrait-il, car jusqu’à présent il s’en est toujours bien sorti, mais là, ça lui paraît une montagne bien difficile à gravir. L’idée de devoir repousser des civils, ou d’user de sa matraque si nécessaire, cela va à l’encontre de son éthique personnelle. Même s’il comprend. Même s’il sait que dans les civils présents, certains seront en proie à la colère, la rage, ou la simple idée de tout casser. Si la police ne remplit pas son rôle de protection, qui le fera ?

Rapidement, il doit bien se faire à l’idée. Il est là, il fera ce qu’il doit faire. Déjà, Marge Penn est maintenant visible, entourée de deux hommes qui sont clairement des gardes du corps. Il faut dire que cette femme, autant que les différents organes de son mouvement, est très souvent ciblée et prise à parti.

« McKoy ?
- Oui ?
- On se place de ce côté. »


Pour cette mission, il fait parti du groupe de Silvio Berzmi, et rejoint donc deux autres gars qui sont déjà en position du côté gauche de l’estrade.

« Il va falloir être vigilant, c’est de ce côté que vont arriver une grande partie des gens, manifestants ou pas, vu que l’axe qui descend sur la Place c’est le Boulevard Lescure, très fréquenté.
- Bien.
- Et comme on a dit, les matraques vers le bas et on pousse légèrement vers l’arrière les gens qui insistent trop, ou agressifs. Si quelque chose ne va pas, selon qui est le plus proche, on fend la foule et on s’y rend. Mais on l’annonce toujours au collègue à portée de voix. »


Clairement, l’agent Berzmi a l’habitude, ce qui rassure un peu Nathanael.


Mission Défendre l’indéfendable.
    MODÉRATION.:
     


#dcb000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hippocampelephantocamelos.wordpress.com/


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10495

Dim 13 Mai 2018 - 14:26

Un Elektek niveau 19 est envoyé sur le terrain!
stats elektek niv.19:
 



Elektek lance Onde de Choc!
(-50 PV) C'est super efficace! [Random 19; pas de cc]
PV de Flingouste: 76/126


Flingouste lance Vibroscur!
(- 30 PV) [Random 62; pas de cc]
PV d'Elektek: 75/105

Que voulez-vous faire?


Récap
Premier casseur
Elektek: 75/105


Nath
Flingouste 76/126



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Sinnoh - 4E G E N :: Féli-Cité-