AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» Chronique du passé : Sous le masque de sang /-16\


avatar
Modo & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 24/12/2013
Messages : 10426

Région : Kanto | Hoenn
Lun 9 Avr - 23:58
Suite de ce rp
Ton avis sur les Pokémon ne changera pas tout de suite. Pour le moment, tu les perçois encore comme des monstres qui peuvent te blesser n’importe quand. Ils peuvent être gentils et l’instant suivant, t’agresser d’une de leurs nombreuses attaques. Tu as souvent été sournoisement attaqué par les créatures de ton père. Parfois, tu te levais en pleine nuit pour aller à la toilette et l’une d’entre elles t’attendait dans le cadrage de la porte de ta chambre, dissimulée dans l’ombre. Elles avaient pour ordre de te faire du mal, mais dans ta tête d’enfant, tu as associé ce côté mauvais à chaque Pokémon. Ils l’ont tous, ils sont nés ainsi. Pour toi, ça a toujours été cela et tu trouvais Ferir bien naïf de les aimer et de vouloir à tout prix obtenir un poste dans un domaine qui l’amènerait à travailler en collaboration avec eux. Tu as déjà tenté de t’obstiner avec lui, sans grand succès. Il est si motivé et si convaincu que ces bestioles sont bonnes... Il ne connaît donc pas ton réel avis à ce sujet. Maintenant que tu cherches à couper tout contact avec lui, tu n’iras pas le lui divulguer. Toutefois, il y a une part de toi qui lui souhaite tout le bonheur du monde, qui s’inquiète de l’éventualité qu’il soit blessé. L’admettre relève du rêve, tu as tendance à réfréner ces pensées. Elles sont tout de même présentes, bien ancrées en toi malgré tous tes efforts pour les oublier et pour agir comme si tu ne tenais plus à lui, comme s’il ne faisait vraiment plus partie de ta vie. Pourtant, il y a encore certains rêves qui le mettent en vedette. Ton inconscient te montre cette relation que vous avez eue et celle que vous pourriez avoir, si t’arrêtais de jouer au con. En tout cas, étant borné, ce n’est pas demain que tout changera, que tu décideras enfin d’ouvrir les yeux et de ne plus repousser tes interrogations. D’ici là, ta vie sera teintée de sang, de vie brisée, de cauchemars, d’envie de liberté refoulée. Les sentiments remontent de temps à autre, ils essaient de s’exprimer et de te manifester qu’ils existent toujours...

Sauf que tu y es hermétique, te fermant comme une huître. Être aussi peu à l’écoute de ses propres besoins...

Bref, pour en revenir à ta mission, la nuit se déroule bien. Il n’y a pas d’éléments perturbateurs pour te déranger, aucun bruit pour te tirer de ton état de sommeil précaire. Tu as pu te reposer pour être en forme et bien concentré pour la suite. On ne peut pas dire que tu aies un bon sommeil de toute façon, donc il y a une certaine habitude d’être souvent réveillé et de faire des siestes plus ou moins courtes. Ce n’est pas optimal, sauf que tu t’es fait à cette condition. Des renseignements sur les aides-sommeil t’ont déjà intéressé, il faudrait que tu te lances lors de tes jours de congé afin de récupérer adéquatement. Tu ne te rends pas compte à quel point tu pousses les limites de ton corps. Étant encore jeune, ça ne t’affecte pas, mais un jour, ça pourrait te jouer des tours. Quand le corps décide de mettre un stop, d’envoyer des signaux que trop, c’est trop, c’est qu’il est déjà trop tard. Ça ne sera pas une partie de plaisir de récupérer par la suite. Mais pour le moment, tu t’entraînes sans relâche, tu enchaînes les missions périlleuses comme celle dans laquelle tu t’es embarqué. La route est longue afin de te rendre à ta destination. Il te faut marcher, mais aussi emprunter des chemins sauvages. L’idée est toujours de ne pas te faire voir, qu’on ne te remarque pas. Autant dire que tu sais te faire discret, sauf que cela a un prix... Tu es toujours moins en forme après, tu ne pourrais pas te lancer dans une autre mission à peine rentré. Et pourtant, cela t’a déjà été demandé. Te pousser dans tes derniers retranchements contribue à faire de toi un être vide de ses émotions, à te rapprocher de ce tueur froid et distant qu’on attend de toi. En tout cas, c’est ardu de t’occuper l’esprit dans ces circonstances. Ta tâche est ce qui te reste en tête. Il n’y a rien d’autre, on ne peut pas dire que tu aies des pensées très divertissantes. Il vaut mieux que tu évites de trop penser, tu pourrais en venir à te questionner sur ton avenir et à réaliser à quel point ça n’a aucun sens, n’est-ce pas?


Je sais déjà quel sera mon avenir. Il ressemblera à mon présent...

Il faut deux jours pour t’approcher de la résidence de ta cible. Deux jours entiers demandant une grande vigilance, une attention soutenue. On aura beau dire ce qu’on veut, tu peux faire preuve d’une grande volonté et d’une grande discipline quand tu veux. Néanmoins, cela te fatigue beaucoup, d’autant plus que tu as un problème d’attention. Tout te prend plus d’énergie parce qu’un rien peut te déconcentrer. Ça aussi, tu refuses de l’admettre. Tout ce qui s’apparente à une faiblesse, hein... En tout cas, ça ne t’empêche pas de fonctionner, d’arriver à proximité de ta destination. Maintenant, il ne reste plus qu’à mettre en place le plan d’action. Ça ne devrait pas être trop ardu, que tu te dis. Au moins, tu ne sous-estimes jamais tes adversaires ainsi que leurs défenses. Tu as tout étudié, donc à moins d’un élément de dernières minutes, tout se passera bien. Une fois de plus, les éléments qui pourraient jouer en ta défaveur sont les Pokémon de l’agent, ceux qui assurent sa protection et qui ne sont donc jamais dans leur Pokéball. S’il y a une chose que tu ne comprends pas, c’est comment on peut laisser sa sécurité entre les mains — pattes? — de ces monstres. Au grand jamais il s’agit de quelque chose que tu ferais. Pour l’instant, du moins. Donc, pour t’assurer que le périmètre autour de la résidence est ok, tu comptes envoyer ton Ectoplasma. Le spectre se matérialise après que tu aies actionné le mécanisme de sa balle. L’être fantomatique t’observe de ce regard qui te rend mal à l’aise. Tu as toujours l’impression qu’il pourrait dévorer ton âme d’un seul mouvement. On dirait qu’il attend seulement le bon moment pour agir contre toi... Non vraiment, les créatures de type spectre sont celles qui te rendent le moins à l’aise, celles envers lesquelles il t’est impossible de nouer un lien de confiance. Elles te répugnent bien plus que les autres avec leurs capacités d’être immatériel. Pour une personne comme toi qui ne crois pas à ce qui est intangible... il faut bien admettre que ce Pokémon se tient en face de toi, bien qu’il soit, en partie, constitué de gaz et qu’il peut fusionner avec un mur, si l’envie lui prend.

Ou s’il s’agit de l’ordre que je lui donne à l’instant.

Aide à la modération:
 



clic:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11571

Jeu 12 Avr - 21:57

"Quand tu veux mon p'tit."
Auguste est ok pour le défi ! Il envoie Chartor et Volcaropod lvl 60



Alakazam lance éclat magique sur tous
(-14 PV) (random 83 : pas ce critique)
(-13 PV) (random 44 : pas ce critique)
PV Chartor = 146/160
PV Volcaropod = 140/153


M-Rayquaza lance séisme sur tous
(-218 PV) c'est super efficace !
(random 70 : pas ce critique)
(-308 PV) c'est super efficace !
(random 4 : coup critique !)
PV Chartor = 0/160
PV Volcaropod = 0/153

Ils sont KO !
M-Rayquaza et Alakazam gagnent 2 pts d'xp
M-Rayquaza lvl 75 (1/5) > (3/5)
Alakazam lvl 71 (0/5) > (2/5)


Le Champion envoie Maganon et Camerupt lvl 65


Récap
Arène en 2v2 en cours : http://master-poke.forumactif.fr/t483-arene-de-cramois-ile

Champion
Volcaropod KO
Chartor KO
Maganon et Camerupt full pv

Azamir
M-Rayquaza et Alakazam full pv



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 24/12/2013
Messages : 10426

Région : Kanto | Hoenn
Lun 16 Avr - 5:47
Le spectre disparaît presque sous tes yeux alors qu’un frisson désagréable remonte le long de ta colonne vertébrale. Vraiment, ce type de créature te ramène en arrière, elles te rappellent de mauvais souvenirs. Tu ne les comprends pas, elles ébranlent tes croyances... Cela te sort de ta zone de confort et ta rigidité t’empêche d’y voir une opportunité de changer, de te questionner et d’ouvrir ton esprit. Tu étais très fermé, très isolé. Te renseigner sur les Pokémon ne te venait pas à l’idée. Tu connais le strict minimum pour les bestioles qui te sont prêtées, ce qu’elles peuvent faire pour t’aider dans le cadre de ton travail, rien de plus. Ton dédain est fort, tu es borné, donc n’importe quelle information qui irait dans le sens contraire de ce que tu penses et de ce que tu crois sera rejetée. Bref, tes doigts viennent pianoter sur l’écran de ton portable. Il faut que tu te tiennes prêt parce que dès que ton allié revient, tu passeras à l’action. Le spectre est censé brouiller le système de sécurité. Il y est apte, il l’a appris comme l’aurait fait un humain. C’est juste que lui, il a l’avantage de passer à travers les murs. Une capacité qui te pousse presque à toujours surveiller tes arrières. En mission, tu peux en devenir parano si tu sais que ta cible dispose de tels monstres. Ce n’est pas tout le monde qui rechigne, comme toi, à faire appel à eux pour se défendre, pour attaquer un autre humain. Toi, tu tiens à effectuer le boulot par tes propres moyens, t’assurant que ta cible ne souffre pas plus que nécessaire. Dans ton domaine, autant dire que ce n’est pas commun... En tout cas, ton arme repose contre ta hanche, comme d’habitude, prête à l’emploi. Niveau équipement, tu n’as pas besoin de beaucoup pour cette fois. Ça dépend toujours des caractéristiques de la personne que tu dois éliminer. Tu détermines les conditions les plus optimales pour toi pour te mettre en action t pour cette fois, c’était pendant que l’homme se trouve chez lui. Pendant un déplacement, ça aurait augmenté le risque puisqu’il y a plus de sécurité « imprévisible » autour de lui, donc d’autres agents ou des Pokémon. Tu préfères ce qui se calcule, ce qui peut se mettre en déroute sans agir d’une façon totalement aléatoire, donc les systèmes de sécurité. Les gens se pensent plus à l’abri avec cela, mais ce n’est pas vraiment le cas.

Et c’est moins dangereux pour moi. Je sais comment y faire face.

Quand ton Ectoplasma revient, tu lui montres le plan de la maison sur ton portable et il s’occupe de te montrer l’emplacement de ta cible. Il ne te désigne pas d’autres endroits, ce qui t’indique que cette personne est seule. C’est parfait pour toi. Normalement, le système de sécurité est censé avoir été bousillé, alors tu n’as pas beaucoup de temps avant que l’homme s’en rende compte et qu’il effectue les démarches nécessaires pour le rétablir, à appeler du renfort. Il va falloir disparaître proprement et rapidement. L’idée n’est pas de te retrouver en prison ou de te faire descendre. Même si tu ne sembles plus avoir de raison de vivre en dehors de ce travail, il reste un attachement à la vie, il reste ce fond de ta vraie nature qui te dicte de vivre, pas seulement de survivre. Pour l’instant, ton envie d’exceller est ton unique objectif. On ne peut pas aller loin avec ça... mais on peut faire le travail pour lequel on est payé. Sachant te faire discret, tu entres dans la maison, l’imposante maison. Il ne reste plus qu’à espérer que ta cible ne soit pas en déplacement. Ça n’était pas le cas quand ton spectre te l’a montré sur le plan, sinon il aurait fait un autre mouvement. De toute façon, il est toujours en liberté. Tu n’aimes pas ça, mais c’est essentiel pour le bon déroulement. Ta main droite est posée sur le manche de ton arme, prête à l’extirper de son fourreau. Si jamais il y a le moindre bruit ou le moindre mouvement suspect, tes réflexes prendront le dessus. Tes sens sont en éveil, ta concentration à son apogée. Toujours sérieux lors de tes missions, toujours à mettre à profit toutes tes capacités. Tu portes, comme d’habitude, ton demi-masque, n’ayant pas besoin de plus. Personne ne survit sur ton passage, personne ne peut t’identifier. Avec ton Pokémon qui détruit les systèmes de sécurité, pas besoin de s’inquiéter pour ça. Au final, ton visage pourrait être à découvert que ça ne changerait rien. C’est juste que ce n’est pas aussi classe, n’est-ce pas? Il faut être impressionnant, représenter cet oiseau de malheur. Tu veux être à la hauteur de la réputation qui te précède.

Je ne vise pas moins que l’excellence.

C’est ce que tu devrais viser dans toutes les sphères de ta vie... En tout cas, tu avances avec prudence. Des bruits commencent à te parvenir, comme si une télévision avait été laissée ouverte. T’espères que c’est ça et non que ta cible n’était pas réellement seule... Difficile d’accorder ta confiance en ce Ectoplasma qui t’est imposé par l’organisation. Si ce n’était que de ta volonté, il ne serait pas là et tes missions seraient bien plus périlleuses. Mourir dans le cadre de tes fonctions... Personne ne te pleurera, personne ne te fera les honneurs. Tu serais mort dans l’oubli, dans la honte, loin de celui qui serait prêt à tout pour que tu lui donnes un signe de vie. D’ailleurs, par sa faute, tu te mets toujours en mode avion pendant l’action, quand tu te mets en chasse de ta cible. Il ne faudrait pas que ton téléphone fasse un bruit et qu’il vende ta position, permettant une défense ainsi qu’une riposte. Tu y penses parce qu’il t’a déjà envoyé un SMS pendant que tu attendais le retour de ton spectre. Même la vibration, c’est trop. Puis, en mode silencieux, le message apparaît tout de même sur l’écran. Il s’agit d’une distraction inutile, ce que tu ne veux pas. Si tu veux tant être tranquille, pourquoi tu ne l’envoies pas chier? Ça serait plus simple que d’attendre qu’il se lasse, non? La raison est simple : tu n’en as pas vraiment envie. Tu y tiens, au fond. Mais ce n’est pas le moment d’y songer. Tes pas discrets te mènent vers la pièce dans laquelle ta cible est censée se trouver. Pour l’instant, ton Pokémon ne t’a pas donné d’indication contraire. Ce dernier se montre la tête dans le mur devant toi, te faisant presque sursauter. Tu le détestes du plus profond de ton âme. Tu ne crois pas qu’il peut ressentir ta haine et donc que c’est pour cette raison qu’il semble constamment méfiant à ton égard? Non, tu n’y as pas songé. Bref, il te montre avec son bras spectral que l’homme que tu recherches se trouve dans la pièce. La porte est entre-ouverte. C’est de là que viennent les bruits et les voix... Mais l’Ectoplasma s’arrête là, comme s’il n’y avait vraiment personne d’autre avec ta future victime...

Il a intérêt à ce que ça soit le cas.

Aide à la modération:
 



clic:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9966

Lun 16 Avr - 18:09

Alakazam lance Éclat Magique sur tous!

{ -8 PV } Ce n'est pas très efficace... (Random 54 = pas CC)
{ -8 PV } Ce n'est pas très efficace... (Random 88 = pas CC)

PV restant de MAGANON: 163/171
PV restant de CAMERUPT: 196/204


Méga-Rayquaza lance Séisme sur tous!

{ -265 PV } C'est très efficace! (Random 77 = pas CC)
{ -267 PV } C'est très efficace! (Random 80 = pas CC)

PV restant de MAGANON: 0/171
PV restant de CAMERUPT: 0/204

Les pokémon sont KO!



Alakazam et Méga-Rayquaza reçoivent 2 pts d'expérience!

Alakazam > Niv 71 (4/5)
Méga-Rayquaza > Niv 76 (0/5)!




Le champion AUGUSTE envoie deux pokémon!


GALOPA et DEMOLOSSE arrivent sur le terrain!



Récap'
Arène Revanche
Pas Badge / Pas CT

Azamir
Alakazam FULL
Méga-Rayquaza FULL

AUGUSTE
Volcaropod KO
Chartor KO
MAGANON KO
CAMERUPT KO
GALOPA FULL
DEMOLOSSE FULL



Que voulez-vous faire Azamir Mergar?



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 24/12/2013
Messages : 10426

Région : Kanto | Hoenn
Hier à 23:39
Évidemment, tu as analysé le plan de la résidence. Ainsi, tu peux connaître la disposition des pièces, mais aussi la façon dont chaque meuble est placé. À moins d’un tout récent changement qui aurait été réalisé pendant ton déplacement, il ne devrait pas y avoir de mauvaises surprises. Néanmoins, tu n’es pas à l’abri et tu gardes cela en tête lorsque tu passes à l’action sur un terrain qui est plus connu par ta cible. Autant dire que cela survient souvent, donc tu n’es pas déboussolé en cet instant. Ce qui est le plus problématique est de savoir si l’homme fait face à la porte ou non. Il n’est peut-être pas assis sur le divan, bien qu’il semble regarder la télévision. En tout cas, il s’en sert comme bruit de fond dans tous les cas et cela t’avantage, en quelque sorte. Bien que tes pas peuvent être discrets, si jamais il y a un son il sera couvert. Il ne faut pas te fier que là-dessus, mais dans tous les cas, ça ne peut pas te nuire. Il aurait fallu que tu demandes à ton spectre de te confirmer la position exacte de ta cible, sauf qu’il ne faut pas compter là-dessus. Moins tu collabores avec lui et mieux tu te portes. Il y a toujours la crainte qu’il te trompe, qu’il t’induise volontairement en erreur. Cette mentalité est très ancrée en toi, difficile à chasser. Difficile de croire que tu peux changer sur ce point... Difficile de croire qu’une personne comme toi peut changer tout court. Il y a une telle rigidité, un manque d’adaptabilité dans ta personnalité. Tout ce que tu as vécu y a contribué, mais cela ne t’aide pas au quotidien. Dommage, c’est une sorte de cercle vicieux parce que tu n’as pas l’intention de changer quoi que ce soit, te complaisant dans ta vie même si elle ne te correspond pas. Bref, les actes que tu t’apprêtes à poser devraient être un bon indicateur qu’il y a quelque chose qui cloche. Tu t’approches doucement de l’entrée de la pièce. Heureusement, ce n’est pas une porte, il s’agit d’un espace ouvert. C’est environ de la taille de deux portes une à côté de l’autre. Te faufiler le long du mur n’est pas difficile. Te voici donc pas très loin de ladite entrée, écoutant toujours avec attention afin de déterminer ce qui se passe à l’intérieur. Il ne semble pas y avoir de mouvement. Une personne qui ne se sait pas espionnée ne fera pas tout en son pouvoir pour ne pas faire de bruit. Tu en déduis donc qu’il est immobile.

À moins qu’il m’ait détecté et qu’il m’attend... Je ne sais pas si mon monstre m’en aurait informé...

Te méfier et redoubler de prudence n’est pas une mauvaise idée, mais il faut que tu cesses de constamment prêter de mauvaises intentions à tes compagnons. S’il est vrai que le spectre n’est pas des plus rassurants, qu’il a été entraîné par des personnes aux mœurs douteuses, il doit faire Équipe avec toi, bien qu’il sente que tu ne l’apprécies pas, que tu ne lui accordes pas ta confiance. Il ne pose pas de gestes pour arranger la situation, mais il ne fait rien pour te démontrer qu’il te trahirait à la première occasion. S’il l’avait voulu, il y aurait eu d’autres occasions par le passé. Ça ferait longtemps qu’il s’en serait donné à cœur joie, parce qu’il est vrai que ce Pokémon aime voler des âmes. Tu lui réprimes sa nature en le laissant enfermé dans sa sphère la majorité du temps, voilà pourquoi il n’est jamais très enthousiaste à l’idée de te voir. Il n’est pas libre, mais au moins, pendant vos missions, il peut s’amuser avec tes cibles. Quand tu ne le rappelles pas avant qu’il le puisse, ce qui a tendance à le frustrer davantage. Toi qui désires que tes victimes ne souffrent pas, il vaut peut-être mieux que tu ne le laisses pas agir, en effet. Si tu savais ce qu’il fait, tu n’utiliserais plus jamais ses capacités, trouvant d’autres moyens pour tout de même conserver la même efficacité. Il est donc satisfait, pour l’instant, que tu n’aies pas encore agi contre lui. De toute façon, si tu le rappelles maintenant, ce n’est pas sans bruit. Et un spectre, c’est un maître de la discrétion donc tu n’as pas à angoisser sur ce point. Bref, il est temps d’agir. Respirer doucement, décontracter les muscles, concentration au maximum. Ton esprit d’analyse s’active et ton instinct prend le dessus. Afin d’être plus discret, tu t’accroupis pour regarder furtivement dans la pièce. La bonne nouvelle, c’est que ta cible ne te fait pas face, donc impossible qu’elle t’ait vu parce que l’autre bonne nouvelle, c’est qu’il n’y a pas de miroir qui lui permet de voir l’entrée de la pièce. Néanmoins, tu n’écartes pas la possibilité qu’il t’attende. Cet agent est un gros morceau, un homme qui sait ce qu’il fait. Il n’est pas à prendre à la légère. Il suffit de regarder son parcours pour le réaliser. Tu l’as analysé dans les moindres détails afin d’être prêt.

Laisser le moins d’éléments possible au hasard est la meilleure façon de procéder.

Ton sabre se trouve entre tes doigts. Il ne te reste plus qu’à l’utiliser, qu’à le tacher de sang. Tu rechignes toujours à prendre le côté pistolet de cette arme, n’aimant toujours pas la comparaison avec ton père. C’est ce qui te vient à l’esprit, c’est ce que tu n’aimes pas, que tu n’es pas comme lui. Il t’a poussé à détester cette façon de mettre fin à une vie. Il a tellement voulu te contrôler pendant qu’il a pu être ton instructeur, te forcer à adopter les mêmes méthodes que lui, que tu as un blocage avec ça. Cependant, si ta sécurité se retrouve compromise, tu n’hésiteras pas. L’instinct de survie prend le dessus sur toutes tes valeurs. Pour autant, ça te rend contrarié et irritable pour le reste de la journée. Une part de toi espère donc que tu n’auras pas à te rendre jusque là et que ta lame particulière suffira. C’est souvent avec ce genre de personne que ça devient requis, parce qu’elles sont mieux outillées pour te faire face, tu n’es souvent pas le premier à tenter l’assassinat. Il y a toujours une certaine fierté dans ces cas-là, tu es celui qui y est parvenu. Pourtant, ça n’a rien de glorieux... Ce n’est pas une sorte de fierté qui est saine à avoir. Qu’importe, tu seras heureux d’avoir réussi. Tu pourras rentrer prendre quelques jours de repos. Ça ne paraît pas, mais ce genre de missions sont épuisantes. Tu es tout près du but, donc un dernier effort et ça sera terminé. Donc, tu entres pour de bon dans cette pièce. À partir de ce moment, tu n’as plus de quoi t’abriter. Aucune hésitation n’est permise. Il faut que tu fonces et ne commettes aucune erreur. L’homme d’une quarantaine d’années est bel et bien assis sur son divan. Tu constates rapidement qu’il pourra te voir arriver à cause des reflets dans la télévision. Il ne faut donc pas prendre de risques. Tes sens s’éveillent, ton esprit ne raisonne plus. Ton corps bouge sans avoir à se poser de questions, sans devoir attendre une quelconque confirmation. C’est un état particulier, un état que tu vis surtout dans des situations dangereuses. Tu es capable d’accomplir d’incroyables prouesses à cause des entraînements auxquels tu te soumets tous les jours. En tout cas, là, c’est évident qu’il faut tirer. C’est ce qui te permettrait d’en finir dans la prochaine seconde, qui serait le plus sûr et le plus rapide. Tu le sais, mais...

Ce n’est pas ainsi que je veux le faire.

Aide à la modération:
 



clic:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» Sous le masque, peut se cacher bien des choses! [PV Olivia]
» Sous le masque de Pandore.
» Sous le masque de l'envouteur
» mon coeur est passé sous le métro. (jeremiah)
» crystal Ҩ « Et après tout, qu'est-ce qu'un mensonge ? La vérité sous le masque... »

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Kantô - 1E G E N :: Cramois'île-