AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Aller à la page : Précédent  1, 2
 
» Reflets au cœur de l'eau


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 8207

Jeu 26 Avr - 0:50
Le membre 'Sanae Rainsfeather' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Pâques - ticket(s)' :



avatar ©️ Elune Crowley ; signature ©️ Alan White.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ranger Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 02/11/2013
Messages : 1183

Région : Sinnoh
Jeu 26 Avr - 12:26
Voir que Sanae n’est pas du tout rebutée par le fait que l’antenne de Voilaroc vienne d’ouvrir me soulage. Je ne voudrais pas qu’elle s’attende à quelque chose d’immense et grandiose alors qu’il s’agit en réalité d’un petit local comparé au vrai QG de l’organisation. « Oui c’est tout jeune ça c’est sûr ! Le QG de la région a acheté les ruines d’une ancienne usine. Du coup le terrain est assez grand mais pour l’instant la partie bureaux, entraînement et couchage est encore un peu petite. Je pense qu’on s’étendra au fur et à mesure. » On. Je parle comme si je faisais partie du comité qui décide de tout ça. Je prends un peu trop les choses à cœur, il faudrait que j’évite de trop m’investir là-dedans, on ne sait jamais. Après tout, si l’antenne venait à ne pas marcher, elle fermerait.

J’acquiesce, un peu rêveur, quand Sanae mentionne que les pokémons fossiles sont fascinants et que nous savons peu de choses sur eux car ils sont très difficiles à observer. Je sais que certains dresseurs sont très portés sur l’acquisition et l’entraînement de ce genre de pokémon. Je ne sais pas trop ce que je pense. Est-ce bien naturel de ramener un pokémon disparu à la vie ? Il y a quelque chose qui me dérange là-dedans, mais le parc n’est pas le lieu pour en parler et je ne voudrais pas ennuyer Sanae avec de telles interrogations. Et en deux temps trois mouvements, nous voilà dans le fameux sous-marin de l’attraction, deux places certes mais pas non plus le grand confort, avec des volants et il semble que la brune n’est pas non plus bien vaillante en ce qui concerne la conduite de ce type d’engin. Voire la conduite tout court. Nous voilà bien partis. Rapidement, je laisse les rênes à Sanae, qui accepte même si elle ne semble pas vraiment rassurée de nous conduire. « T’inquiète pas, si jamais on a un accident je t’enverrai la facture de soin. » je lui lance, sur le ton de la rigolade. Bientôt, nous débouchons sur l’immense bassin et Sanae s’emploi à faire tourner un peu l’engin pour que nous puissions admirer les pokémons et le décor. Je crois discerner des Ecayon un peu plus loin car ils brillent de manière assez distincte. Il y a bien sûr des Barpau, la pré-évolution de Milobellus, dans les fins fonds, toujours au contact de l’espèce de vase, la boue… C’est vraiment curieux de se dire qu’un tel pokémon possède une évolution qui lui est si radicalement opposée. Puis Sanae me questionne sur mon expérience en tant que ranger au niveau des missions. « Je n’ai pas encore trop fait de missions. Surtout des missions commerciales on va dire, où je conclus des partenariats déjà pré-négociés comme ici avec le centre d’entraînement aquatique. » Je ne sais plus si j’en ai explicitement parlé, mais au moins, maintenant, elle est fixée sur mes activités hoenniennes. « Je ne peux pas parler pour tout le monde, mais de mon côté, j’en profite. J’imagine qu’à force de voyager dans des régions qu’on connaît déjà, on s’émerveille un peu moins. Et puis, quand on est un ranger confirmé, comme Gaeriel et Azamir par exemple, je pense que les missions deviennent difficiles au point qu’on est vraiment concentrés là-dessus plutôt que sur le paysage. Pour l’instant, j’ai la chance de pouvoir en profiter et j’espère que ça va durer ! » Au même moment, je montre du doigt un petit banc d’Anchwatt dont nous nous rapprochons progressivement. A un moment, je crois apercevoir un Lovdisc, mais je me dis que ce doit être mes yeux qui me jouent des tours. Je me laisse peut-être un peu trop porté par l’intimité du sous-marin. Je garde ma vision pour moi, je suis déjà assez gêné d’avoir sans doute imaginé voir ce pokémon, inutile de mettre Sanae également mal à l’aise.

Puis vient le moment qui nous pendait au nez : l’accident. Sanae tourne à gauche et bam, l’engin se paye un rocher. Lorsque mon amie lâche un oups avec un sourire, je ne peux pas m’empêcher de rigoler et de la taquiner. « La prochaine fois, rappelle-moi de ne pas faire confiance à tes talents douteux de conductrice. » Et nous quittons bientôt le sous-marin. « Waw, ça fait du bien quand même de respirer un peu d’air frais. » Je ferme les yeux, pose mes mains sur les hanches et respire un bon bol d’air. Je regarde autour du nous et il semble que nous sommes sortis à un autre endroit du parc, je ne reconnais pas les alentours. « Oulah, je sais pas du tout où on est dans le parc. T’aurais pas un plan par hasard ? Ils m’en ont pas donné à l’entrée. » Je rouspète intérieurement. Contre les employés à l’entrée et contre moi-même pour ne pas en avoir demandé. Je ne vois pas de plan aux alentours non plus. Par contre, ce que je vois, c’est une immense cascade qui abrite visiblement une attraction : des gens semblent faire une espèce de parcours pour grimper vers on ne sait quoi. Et je vois alors un nouveau panneau, comme ceux des attractions précédentes qui dit « Le Château Glissant ». Je me tourne vers Sanae un grand sourire sur les lèvres en lui indiquant le panneau des deux bras tendus. « Ah bah voilà, parfait pour tester ta capacité à réussir le concours ranger ! Je vais peut-être même tuyauter l’idée à ma boss si jamais elle cherche quelles épreuves mettre cette année. » Je m’imagine bien les aspirants ranger se retrouver en bikini à devoir grimper sur des plateformes sous une cascade pour atteindre une espèce de château immergé… Au moins, cela aurait le mérite d’être amusant en plus d’être un test valable des capacités physiques ! Je prends un air sérieux et tente tant bien que mal – surtout mal – de parler avec une grosse voix : « Prête à relever le défi, ranger en herbe Sanae ? »




• 4 tickets
• 4 tickets
• 5 tickets



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 25/03/2014
Messages : 1569

Région : Sinnoh
Ven 27 Avr - 1:22
L'histoire d'un bâtiment, de ce qu'il était jusqu'à son renouvellement, c'est fascinant ! Et peu importe s'il est tout jeune, puisque l'essentiel est ce qu'il est au moment présent. En tout cas, savoir que c'était une ancienne usine, en ruines, qui a une seconde vie maintenant pour aider les gens et réunir des rangers est une idée qui me plaît. « Oh c'est super intéressant ça ! Je suis sûre que ça va s'agrandir aussi, surtout s'il commence à y avoir de plus en plus de rangers au vue des problèmes qui se posent en ce moment. » Même si ces problèmes sont là depuis un bon moment, je trouve que ce n'est que récemment que le public se rend compte des atrocités que peuvent subir les pokémons, qu'il est difficile de survivre lorsque la nature n'est pas favorable ou tout simplement pour aider des dresseurs en difficulté. Si nous commençons à être plus nombreux, à nous battre pour les causes qui sont nôtres, alors les départements et bâtiments de rangers seront bien plus nombreux et utilisés, même les petits ou les jeunes. « J'ai hâte de voir comment ça a été rénové ! C'est joli ? » Oui ok, truc typique qu'une fille demande... Et oui, je suis une fille, pas de chance pour Côme de ce côté-là.

Une fois dans l'attraction, je commence la conversation par rassurer le blond quant à mes capacités de conductrice, suite à quoi il me répond sur le même ton. Je ne peux m'empêcher de sourire, pensant que l'avoir croisé aujourd'hui a été un bel hasard. Finalement, c'est cool d'être là. « Haha, je l'attendrai alors. » Non pas que je compte nous fracasser contre un mur, mais sait-on jamais.
Le paysage sous-marin me fait penser au voyage, et du coup les questions qui me sont passées par la tête ont été posées à Côme. « Oh, alors tu es en mission commerciale ? Je ne savais pas que ça existait. » Je dis très honnêtement, car je pensais que les missions consistaient principalement aux missions sur le terrain, mais apparemment non, il en existe de toutes sortes, et c'est intéressant à savoir. « Je vois. En tout cas tu as raison d'en profiter tant que tu le peux ! J'imagine qu'au bout d'un moment, on fait le tour des types de situation que l'on peut avoir durant un trajet. »

Et le moment que l'on attendait arrive ; paf, l'engin se cogne. Enfin, je nous mène à la mini-casse sur un rocher et, je pense, que la machine n'a rien. Au pire, ça ne risque pas de se voir vu que c'est caché... Je suppose... D'ailleurs, ça ne m'étonnerait pas que d'autres sous-marins soient légèrement rayées ou pire, et on fait toujours confiance aux personnes qui ne s'y connaissent rien ? Bref. La remarque de Côme me fait rire à mon tour, m'attendant bien à quelque chose de ce style. « C'est noté chef. »
Une fois dehors et bien sur la terre ferme – parce que c'était bien, le sous-marin et tout, mais être sur le terrain le plus sûr, c'est mieux. J'entends le ranger me demander si je n'ai pas une carte du parc étant donné que nous sommes ressortis de l'autre côté de l'attraction. « Oh non, j'en ai pas. Enfin, je n'en ai pas pris, j'y ai pas pensé ! » Je me sens un peu bête maintenant que j'y pense, trop excitée à l'idée de faire les attractions, mais surtout parce que Sniper est allé un peu trop vite dès notre arrivée. Je regarde un peu les alentours en espérant trouver un petit coin où se trouvent des cartes, ou alors une sorte de point d'information pour en récupérer un, mais Côme attire mon attention lorsqu'il me montre ce qui a attiré sa curiosité. Je vois donc une panneau avec écrit « Le Château Glissant ». Tester ma capacité à réussir le concours ranger ? Ouah, j'ai un peu peur d'un coup, je ne suis pas à l'aise avec l'eau alors s'il faut faire une sorte de parcours à travers des trucs d'eau... Mais l'enthousiasme de Côme est assez communicatif, et puis on est là pour s'amuser et voir de quoi on est capable. Je suppose. Alors, avec un petit sourire, je lui réponds ; « Prête, ranger Côme. »

Nous allons donc jusqu'à l'attraction – le challenge plutôt. C'est un grand arc qui nous accueille avec le nom de l'attraction dessus, et on peut déjà entendre de l'eau couler ainsi que des cris et des ploufs. J'imagine que ça va être des petites épreuves où il faut réussir à aller jusqu'à la ligne d'arrivée sans tomber d'après ce que je peux voir d'ici. La queue n'est étonnamment pas si longue que ça pour une attraction qui donne autant d'adrénaline et de challenge pour ceux qui aiment. Ça nous arrange en tout cas, puisque nous n'avons pas à attendre très longtemps avant de pouvoir entrer et passer. Juste avant, je me tourne vers le blond pour lui adresser ces quelques mots. « Si tu veux vraiment donner ces idées à ta boss, j'espère que je ne tomberai pas dessus. » Je dis sur un ton léger. « Enfin, je ne sais pas ce qu'elle est capable de faire en s'inspirant d'épreuves, mais j'ai un mauvais pressentiment. »

Lorsque nous pouvons passer, un employé nous accueille. « Bienvenue au Château Glissant ! Vous passerez un par un ou par deux, et le but est de passer toutes les petites épreuves du parcours dans le château immergé pour atteindre la ligne d'arrivée en finissant sur un toboggan ! Si vous tombez dans l'eau en cours de parcours, vous pouvez repartir de là où vous étiez ou abandonner. Bonne chance ! » Et on est partis.

Devant nous se tient une grande cascade à escalader. Ça doit être ça qu'on doit passer en premier pour atteindre la véritable épreuve derrière. Ce n'est pas très rassurant, mais quand il faut y aller, il faut y aller. Je regarde Côme pour me donner du courage. « Bon, eh bien on y va. » Je teste un peu les supports à agripper pour monter, et je me lance. Petit à petit, je monte, mais la résistance de la cascade est difficile à être à l'aise. Je n'ai pas envie d'abandonner maintenant, avant même d'arriver dans le château alors je continue et je n'ose pas regarder où en est Côme, en me demandant s'il n'est pas déjà arrivé. Enfin, une fois arrivée tout en haut de la cascade, la suite nous attend en commençant par des couloirs glissants. Je déglutis, n'ayant pas envie de tomber. « Ça a l'air super glissant... » Je dis à l'attention de Côme. « Tu penses qu'on peut y arriver... ? »


Récap ;
Dé 1 : 3 tickets
Dé 2 : 3 tickets
Dé 3 : 4 tickets
Dé 4 : ?



    avatar & signature par séquo, merci ♥️
    Sanae - #DD2B2B | Jun - #8E9D27 | Sniper - #9999ff
    mini sacoche:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 8207

Ven 27 Avr - 1:22
Le membre 'Sanae Rainsfeather' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Pâques - ticket(s)' :



avatar ©️ Elune Crowley ; signature ©️ Alan White.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ranger Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 02/11/2013
Messages : 1183

Région : Sinnoh
Sam 28 Avr - 13:58
Sanae a l’air plutôt intéressée à l’idée de découvrir à quoi ressemble le Ranger’Inn. Je ne sais pas vraiment comment le lui décrire car c’est un bâtiment assez spécial qui n’a pas encore été entièrement rénové. Et puis dans la cour arrière, il y a tout un tas de vieux murs qui tiennent encore par on ne sait quel mystère mais qui menacent certainement de s’effondrer à tout moment. Surtout quand Dezba s’envole et envoie des bourrasques qui me projettent à travers. Ah, souvenirs. « C’est difficile à décrire en fait… Les murs sont en briques rouges en tout cas, il y a encore tout le grand terrain derrière avec d’autres vestiges des anciennes fondations et aussi quelques hauts fourneaux qui tiennent encore debout. On réhabilite petit à petit ! Et puis, le grand terrain en ruines est assez pratique pour s’entraîner en fait, à l’écart du reste un peu. » Surtout lorsqu’il s’agit des pokémons assez imposants, du genre ma Drattak. Je crois que la seule chose qui manque est un point d’eau un peu plus conséquent, mais après tout, le lac Courage n’est pas si loin que ça quand on y pense. Une petite heure de marche peut-être plus ?

Dans le sous-marin, la brune me questionne un peu plus sur ce que je fais en ce moment à Hoenn, c’est-à-dire cette pseudo mission commerciale. Ce qui est loin d’être habituel normalement. « En règle générale, ce sont ceux qui s’occupent de l’administratif qui gèrent ça. Mais vu que Carmen, celle qui gère l’antenne de Voilaroc, est toute seule pour l’instant, elle m’a demandé de m’occuper de certaines missions du genre pour bien lancer le projet. On peut dire qu’on est un peu en sous-effectif côté administratif, c’est pour ça que je m’en charge, mais une fois que les différents partenariats seront effectifs, je pense que soit ils embaucheront quelqu’un dédié à ça, soit Carmen pourra s’en charger car elle n’aura plus la même charge qu’à l’ouverture. » Continuer à travailler un peu dans ce domaine là ne me dérangerait pas. J’apprends à aimer ça, moi qui découvre le monde des papiers, des obligations, tout ça. Après, ne faire que ça et ne pas faire de missions me déplairait fortement.

Finalement, même si Sanae n’a pas non plus pris de plan à l’entrée – décidément, on fait la paire – nous décidons de tenter le Château Glissant et la brune répond bien au petit défi que je lui lance : faire comme s’il s’agissait d’une épreuve du concours d’entrée ranger. Nous découvrons bien vite un grand arc qui signale l’entrée, et une file d’attente plutôt raisonnable. A mesure que nous avançons, j’entends de plus en plus distinctement le bruit plutôt assourdissant de la cascade. Et bien vite nous nous retrouvons les prochains à entrer dans l’attraction. Je souris à la remarque de Sanae sur les possibles idées que je pourrais filer à Carmen. Même si cela m’étonnerait qu’elle soit la seule à décider, et encore plus que le comité qui s’en charge opte pour une telle épreuve, mais qui sait. « Je ne suis pas sûr qu’ils aiment vraiment innover au concours tu sais… Ils aiment bien rester sur les mêmes épreuves canoniques. Mais si jamais j’ai des infos, je t’en ferai part. » Je lui fais un clin d’œil complice. Ce ne serait pas vraiment de la triche, simplement des conseils éclairés.

Un employé nous accueille et nous indique que nous pouvons faire le parcours à deux, ce qui me rassure, et qu’il s’agit de petites épreuves successives où le but est de ne pas tomber à l’eau. Jusque là, le principe est simple. Encore faut-il pouvoir exécuter à présent. La cascade se révèle assez impressionnante au début, mais finalement, j’arrive à la grimper assez vite. Sanae se débrouille vraiment bien puisque je ne la dépasse jamais, arrivant juste derrière elle au sommet et étant parti juste après elle au début. «Eh ben pour l’instant tu te débrouilles pas mal dis donc ! En tout cas niveau escalade de cascade, c’est un sans-faute. » Est-ce qu’il y aura une épreuve comme ça au concours ranger ? J’en doute, mais sait-on jamais. Nous voilà donc au sommet où il nous faut pénétrer à l’intérieur du château. Nous passons une grande porte qui débouche sur les fameux couloirs glissants dont j’ai entendu parler par des gens dans la file d’attente tout à l’heure. Sanae n’a pas l’air très rassurée à l’idée de se lancer. « Je pense, j’espère. Enfin, je crois qu’il faut se lancer et pas hésiter, pas regarder derrière. » Pour le tout premier – puisque j’imagine qu’il y en a d’autres – je tends ma main à Sanae pour lui proposer de le faire ensemble. « C’est soit on s’équilibre l’un l’autre et on y arrive à deux, soit on se déséquilibre et on tombe. Espérons le deuxième. »

Coup de chance, c’est la deuxième option et je suis assez fier de nous puisque nous ne sommes toujours pas tombés à l’eau. Pour le deuxième couloir qui s’avère être le dernier, je tente tout seul en blaguant que « un vrai ranger ça devrait pouvoir y arriver tout seul » mais je me rate complètement et finis les fesses dans l’eau, chaude heureusement. « Rigole pas hein » dis-je en retenant moi-même un rire. A nouveau je tends la main à Sanae. « En fait, je crois pas que je puisse y arriver tout seul, ça glisse trop, on s’est bien équilibré au premier, ça devrait le faire là aussi ! » Je sens que derrière la prochaine porte nous attend le château en tant que tel, que nous allons sûrement pouvoir visiter un tout petit peu avant de sortir et choisir une nouvelle attraction.




• 4 tickets
• 4 tickets
• 5 tickets



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 8207

Sam 28 Avr - 13:58
Le membre 'Côme Potte' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Pâques - ticket(s)' :



avatar ©️ Elune Crowley ; signature ©️ Alan White.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 25/03/2014
Messages : 1569

Région : Sinnoh
Dim 29 Avr - 1:35
Le ranger me décrit avec plus ou moins de mal la bâtisse dans laquelle il travaille – ou l'antenne à laquelle il appartient plutôt, étant donné qu'un ranger ne travaille pas à proprement parlé dans le bâtiment mais sur le terrain. En tout cas, je m'imagine bien les briques rouges, je suppose que ça doit ressembler aux jolies petites maisons rouges qu'on peut voir parfois. « Oh c'est bien pratique ce terrain à l'arrière ! Même s'il n'est pas fini de rénové, c'est déjà bien qu'il soit utilisable. Ça a l'air d'être un bâtiment convivial en tout cas. » Un lieu de travail convivial et chaleureux, qui donne envie de se surpasser et de continuer à se battre chaque jour pour ses principes. Je pense que c'est pour ça aussi que ce rang m'attire, après le fait de pouvoir aider les pokémons et les dresseurs évidemment.

Dans le sous-marin, j'avais posé la question concernant sa fameuse mission commerciale. Il m'avait dit tout à l'heure qu'il était ici pour une mission administrative, mais n'avait pas élaboré. Et comme il en a reparlé un peu, je me suis permise de lui demander d'approfondir un peu plus le sujet, et il n'a pas l'air contre, donc je suppose que c'est ok. « D'accord... C'est un véritable mécanisme pour faire marcher ne serait-ce qu'une antenne ! Ça te plaît ce genre de mission, même si ce n'est pas le genre typique d'un ranger ? » J'imagine qu'on doit faire pas mal de tâches, et qu'il faut toucher à tout même si ça ne nous plaît pas forcément, ça fait parti du travail. Il y aura toujours des meilleurs côtés et des moins bons, mais un métier nous passionne parce que globalement, c'est la chose pour laquelle on veut se donner à fond.

Avant d'entrer au sein de l'attraction, Côme a mentionné le fait de faire part des idées vues ici, à l'AquaSplash, ce à quoi j'avais répondu que j'espérais qu'elle ne prendrait pas au pieds de la lettre les épreuves et en faire des trucs trois fois plus durs. Et le blond répond sur le même ton léger. Je ne peux empêcher un rire s'échapper suite aux paroles de Côme et de son clin d’œil. « Je compte sur toi, espion privé. » Je n'ai pas spécialement envie de tricher là-dessus en connaissant les épreuves à l'avance, sinon ça ne rime à rien de les passer. D'un autre côté, c'est chouette comme tout d'être aussi complice avec Côme, c'est quelqu'un avec qui il est facile de discuter et de faire des blagues par-ci, par-là. Je me sens légère en sa présence.

Une fois à la cascade, je m'étonne moi-même de réussir sans trop de problèmes. Je n'aime pas l'eau, mais l'escalade c'est plutôt amusant. Je n'aurais jamais cru dire ça un jour. « Merci ! Je ne m'attendais pas à ce que ce soit aussi amusant à faire ! » L'excitation commence à monter et je ne regrette pas du tout d'avoir accepté de faire cette attraction.
Sauf quand on se retrouve devant ce couloir glissant. Ce n'est pas du tout rassurant, et puis si jamais on glisse et on se cogne la tête ? Quelqu'un a pensé à ça ? Heureusement que Côme tente de me rassurer avec ses mots, et c'est logique ce qu'il dit, sauf que c'est plus facile à dire qu'à faire. Je hoche de la tête en entendant ses paroles tout en continuant d'observer l'eau. Puis, lorsqu'une main arrive dans mon champ de vision, ça me sort de ma phase de grand moment pensive qui ne sert à rien et je lève la tête pour voir qu'il s'agit de Côme. Faire l'épreuve ensemble. Je ne sais pas comment il parvient toujours à trouver les mots ou les gestes justes, mais je ne vais pas m'en plaindre. Alors, avec un petit sourire, je lui réponds ; « Ok, faisons-le ensemble. » Je lui prends la main tendue et nous sommes partis. Mon cœur bat la chamade, et je ne me suis pas rendue compte tout de suite, mais nous sommes proches – trop proches – et nous nous tenons la main. Non non non, si je commence à y penser, mon cerveau va court-circuiter et je risque de nous déséquilibrer et tomber... Aaarg, c'est trop dur, pourquoi j'y pense maintenant ? J'espère juste que le rouge de mes joues ne se voit pas trop... Mais, bizarrement, avec toutes ces émotions, je me sens bien. Rassurée, presque en sécurité même alors qu'il n'y a pas lieu de se sentir en danger... ? C'est étrange. Mais je n'y réfléchis pas trop, profitant simplement du moment présent.

Une fois qu'on vient à bout de cette épreuve, j'expire un bon coup – je ne savais pas que je retenais mon souffle. Je suis contente qu'on soit passé sans tomber ou se faire mal, et Côme a l'air de l'être également. Pour le dernier couloir, il me lance une réplique juste avant de partir et tenter ce qu'il venait de dire, mais c'est raté pour lui... Et il tombe sur les fesses. Et même s'il me demande de ne pas rire, je ne peux m'en empêcher, ou tout du moins maladroitement étouffer un rire qui passe quand même à travers mes mains. « Pff... Pardon.... Mais... Tu avais l'air juste tellement sûr de toi que la glissade n'a été que meilleure. » Et c'est à ce moment-là que je laisse mon rire partir sans retenue. Désolée Côme, c'était juste trop drôle – chou, mais je vire rapidement cet adjectif de ma tête avant qu'il ne vienne me hanter.

Il me propose ensuite qu'on refasse la même chose, c'est à dire passer le couloir ensemble et je n'hésite pas autant que tout à l'heure. Prenant sa main, nous y allons. « Ce sera bien plus facile, je te l'accorde, monsieur le ranger maladroit. » Je lui dis avec un petit sourire en coin – mais je ne le pense pas réellement, juste pour le taquiner sur sa petite chute. Et c'est effectivement bien plus facile. Malgré quelques moments où c'est un peu glissant et où j'ai cru qu'on risquait de glisser et tomber, ce ne sont que de petites pertes d'équilibre, mais au final on arrive au bout et c'est la fin de l'attraction ; on va pouvoir visiter un peu le château et c'est vraiment cool. « C'était plutôt sympa en tout cas, et heureusement qu'on pouvait le faire à deux, sinon je ne crois pas qu'on aurait réussi ! » Et je ne suis pas sûre que je serais y allée sans lui.

On peut visiter le château, et quel château ! On ne va pas rester éternellement, mais c'est très beau ; il y a de petites cascades qui tombent d'en haut, les piliers sont ornés de magnifiques sculptures de pokémons – des Milobellus, je crois, avec des Luminéon et des Hyporoi. Le tout est très lumineux et reposant, un bon contraste avec ce que l'on vient de vivre, mais pour un château ce n'est pas étonnant si l'on veut ralentir au plus l'ennemi ! « C'est superbe ! Incroyable comme construction pour une attraction, c'est vraiment bien réussi ! » Je tourne la tête vers Côme. « J'espère que tu t'es bien amusé ! » Parce que moi, oui.

Une fois dehors, il y a beaucoup de monde. En étant à l'intérieur de ce château, j'en avais oublié qu'on se trouvait dans un parc. « Ça te tente un petit moment de relaxation avant de repartir pour des attractions plus folles ? » Je lui demande en lui montre le coin « Bubulle », un endroit qui a l'air tellement relaxant avec ses décors de fleurs très colorées.

On s'y dirige, et une fois dedans, ça fait tellement du bien. C'est agréable, relaxant, et puis c'est pile ce qu'il me fallait après ce moment de stress au château. Le bassin est agréablement confortable, l'eau est plutôt chaude et la petite musique d'ambiance ne peut que nous détendre. Les fleurs tout autour de nous sont vraiment très belles, et j'ai l'impression qu'on se trouve sur une autre planète. D'une manière différente qu'au château. D'ailleurs, rien qu'en repensant, au château glissant, je me sens perdre mes moyens et j'ai peur de ne pas être capable de croiser le regard de Côme. Pour essayer de penser à autre chose, je lui demande alors ; « Alors, comment j'ai été en tant que future ranger ? »


Récap ;
Dé 1 : 3 tickets
Dé 2 : 3 tickets
Dé 3 : 4 tickets
Dé 4 : 3 tickets
Dé 5 : ?



    avatar & signature par séquo, merci ♥️
    Sanae - #DD2B2B | Jun - #8E9D27 | Sniper - #9999ff
    mini sacoche:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 8207

Dim 29 Avr - 1:35
Le membre 'Sanae Rainsfeather' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Pâques - ticket(s)' :



avatar ©️ Elune Crowley ; signature ©️ Alan White.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ranger Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 02/11/2013
Messages : 1183

Région : Sinnoh
Dim 29 Avr - 19:37
« Je dois dire que j’aime plutôt bien oui ! C’est assez sympa de rencontrer les gens des différents centres d’entraînement et tout ça. Mais tous les rangers affiliés peuvent profiter de ces avantages sans avoir besoin d’aller en mission commerciale comme ça. J’aimerais bien continuer à faire un peu des deux en tout cas, même si on reste formés pour le terrain. J’imagine que tu envisages plutôt de faire du terrain ? Ou tu aimerais bien voir l’envers du décor aussi ? » Je me pose souvent la question sur mes collègues. Est-ce qu’ils s’occupent eux aussi du côté administratif parfois ? J’ai l’impression que l’institution ranger repose énormément sur des intervenants extérieurs, non rangers, qui s’occupent de toute cette dimension-là.

Le premier couloir glissant se passe plutôt bien parce que je pense que nous formons une assez bonne équipe. Ce n’est qu’après coup que je réalise que nous nous sommes tenus la main tout le long de l’épreuve, que nous avons parfois commencé à perdre l’équilibre et que c’est le corps de l’autre qui nous a maintenu en place et empêché de tomber dans l’eau. Je me rends compte après coup également que nos corps se sont touchés par-ci par-là, sans arrière-pensée bien sûr, un simple concours de circonstances. Mais ce dont je me rends compte surtout, c’est que ce contact ne m’a pas gêné, alors que je n’ai pas l’impression d’être quelqu’un qui soit forcément toujours très à l’aise avec la proximité. Là, ça ne m’a pas gêné. La présence de Sanae ne me gêne pas. Mieux encore elle m’est… agréable ? C’est nouveau pour moi, je crois que je n’arrive pas vraiment à mettre de mots là-dessus, alors je me contente de ne pas trop y penser, simplement de continuer à agir naturellement, sans me torturer l’esprit. C’est pour cela que je lui propose d’essayer à nouveau à deux après mon échec cuisant en solo. J’ai eu un peu honte de me casser la figure de la sorte devant la brune, c’est clair mais quand je vois que cela a eu le mérite de la faire rire, la chute me fait tout de suite moins mal. Même si j’aurai un bleu demain, pour sûr. C’est peut-être un signe que nous sommes faits pour réussir cette épreuve à deux ?

Ce deuxième couloir était le dernier et effectivement nous avons beaucoup mieux réussi à deux. « Waw, oui je crois que sans toi j’aurais jeté l’éponge ! On forme une bonne équipe je trouve. » Je vois ses yeux qui sourient en coin quand elle me taquine sur ma maladresse. « J’aurais bien aimé t’y voir, essayer de passer les couloirs toute seule… » Chacun son tour la taquinerie. Quand nous visitons le château, je suis vraiment bouche bée. « C’est clair que c’est vraiment bien fait ! Tu penses qu’ils ont mis combien de temps à construire ça pour le parc ? » Je ne me rends pas bien compte de tout le travail derrière les attractions mais ça a l’air colossal. Même s’il est vrai que les pokémons aident grandement. Lorsque nous explorons un petit peu, je suis ravi de voir que Milobellus a des statues à son effigie, enfin à son espèce, tout comme les Luminéon et les Hyporoi. Nous balader à l’intérieur nous laisse le temps de sécher un peu, enfin surtout moi après ma chute, mais finalement, les concepteurs de l’attraction ont surtout misé sur le parcours pour atteindre le château plus que sur ce qu’il y a dedans, même si la construction reste splendide. « Un peu que je me suis amusé ! D’ailleurs, je suis bien content qu’on en profite à deux. » Je le dis sans vraiment réfléchir et je me surprends à me sentir rougir légèrement. Je détourne légèrement la tête le temps que cela me passe tandis que nous sortons de l’attraction et retournons dans le parc.

« J’ai l’impression qu’il y a de plus en plus de monde. » C’est un commentaire que je fais à voix haute sans vraiment m’en rendre compte. C’est fou ce que le parc s’est rempli ! Ou peut-être que c’est le fait d’être sorti du château qui était plutôt vide, sans doute parce que les gens, d’autant plus les familles avec des enfants en bas âge, ne peuvent pas tenter le parcours comme nous. Rapidement, Sanae me propose d’aller se la couler douce dans des espèces de thermes à bulles nommés ‘Bubulle’. « Original comme nom. » dis-je en riant. Lorsque nous entrons dans le grand bassin, je m’aperçois tout de suite que l’eau y est beaucoup plus chaude et l’ambiance ô combien relaxante. La petite musique de fond est assez lente et agréable à écouter, pas trop forte mais assez pour couvrir les bruits du parc. Je crois que nous sommes dans un coin de celui-ci d’ailleurs, à l’écart un petit peu et il n’y a pas énormément de monde dedans. Et c’est tellement coloré ! Il y a des fleurs littéralement tout autour de nous et même des petits nénuphars – que je soupçonne être des Nenupiot – qui flottent et voguent au rythme des bulles. Je laisse rapidement sortir Milobellus qui va traîner un peu plus en profondeur, à l’écart, mais laisse Sedna dans sa pokéball pour éviter qu’elle ne monopolise trop l’espace. Si tout le monde laissait baigner son Lokhlass, on serait dans la panade.

« Je crois que tu as un don certain pour la conduite de sous-marin. » C’est la première remarque qui me vient à l’esprit. Je me sens décidément taquin avec Sanae. Je fais mine de l’éclabousser pour la punir de nous avoir fait foncer dans un mur. « Franchement, je crois que tu devrais tenter ta chance ! J’ai vraiment l’impression que tu as envie et c’est le plus important. En plus tu as une bonne équipe avec toi et je ne sais pas combien tu as de badges mais de ce que j’ai vu à Volucité tes pokémons sont bien entraînés et tu te fais plus que te défendre en dressage. » Forcément, à côté d’Azamir et Gaeriel, ni elle ni moi ne faisions vraiment d’éclat, c’est sûr. Mais il ne faut pas se borner à la comparaison, eux ont vaincu la Ligue, c’est dire. A notre humble niveau, je trouve que Sanae et moi nous débrouillons très bien. « J’ai beau avoir huit badges, je suis sûr que Sniper et Eclat donneraient beaucoup de fil à retordre à la plupart de mes pokémons. » Je le pense vraiment. Après, je ne connais pas le reste de l’équipe de Sanae et j’ignore si elle continue sa quête des badges et compte défier la Ligue un jour. J’espère ne pas paraître trop prétentieux en ayant dit cela. D’un coup je me sens mal à l’aise. Je ne veux pas que Sanae croie que je déborde de confiance en moi ou que je suis imbu de moi-même, car ce n’est vraiment pas le cas. Je rebondis donc rapidement sur autre chose : « D’ailleurs, c’est un objectif pour toi, la Ligue ? » De mon côté, elle est pour bientôt, je crois, mais je préfère ne pas me fixer d’objectif et ne pas en parler à Sanae pour ne pas empirer la situation et qu’elle pense que je suis égocentrique ou quoi que ce soit. « En tout cas si tu y vas un jour, j’espère bien que tu m’inviteras à t’encourager dans les gradins ! » Je me vois déjà avec le t-shirt inscrit ‘Go Sanae’ et les pompons à crier à pleins poumons. Le tout retransmis en direct à la télévision bien sûr.



• 4 tickets
• 4 tickets
• 5 tickets
• 5 tickets



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 8207

Dim 29 Avr - 19:37
Le membre 'Côme Potte' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Pâques - ticket(s)' :



avatar ©️ Elune Crowley ; signature ©️ Alan White.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 25/03/2014
Messages : 1569

Région : Sinnoh
Lun 30 Avr - 18:54
Je trouve ça sympa de pouvoir faire à la fois du terrain et de l'administratif, même si je suppose que la majorité qui revient ranger préfère le terrain de base. Plus j'en connais de ce métier, plus je l'apprécie et admire ceux qui le sont devenus. Ils en font beaucoup dans l'ombre et on ne s'en rend pas forcément compte, mais ça force l'admiration. « Je te comprends, c'est plutôt bien de pouvoir faire l'un ou l'autre de temps en temps. Je suis plutôt pour faire du terrain, enfin dans ma tête c'était surtout du terrain pour un ranger, mais maintenant que tu me parles du côté administratif, ça m'intéresserait d'expérimenter ça aussi ! » Pour quelqu'un qui n'a pas trop confiance en ses capacités physiques, ça peut être pas mal de l'administratif aussi, parfois. Évidemment, ce pour quoi je veux devenir ranger n'est pas lié à ça mais bel et bien au fait d'intervenir sur le terrain. Et j'en ai du pain sur la planche.

Après notre passage dans le premier couloir bien trop embarrassant – mais, en même temps, plutôt sympathique et quelque part, il y a eu un petit quelque chose que je ne saurais décrire – nous avons passé le deuxième couloir. Cela a été bien moins gênant, mais les émotions ont bien été là. Je n'y pense pas plus, même si j'aimerais bien savoir ce que toutes ces émotions veulent dire et pourquoi est-ce qu'elles arrivent comme une fleur quand je suis avec Côme... « Oui, je trouve aussi ! Si ça se trouve, on fait un bon duo en combat aussi, qui sait ? » On n'a pas été réellement mis en duo pendant la mission à Unys, alors du coup, si on arrive au bout des épreuves ensemble, combattre côte à côte peut aussi nous apporter la victoire ?
Lorsque Côme réplique sur ma taquinerie, je ne peux m'empêcher d'en rire. C'est toujours sur une ambiance légère, amicale, douce sur laquelle on se parle et se taquine, ça vient tout seul et je n'ai pas l'impression qu'on se prenne la tête pour quoi que ce soit. « Si ça se trouve, je ne serais pas tombée sur les fesses. » En vrai j'aurais pu m'abstenir, mais c'était trop tentant de le dire.

Pendant notre visite du château, on parle de la décoration et de l'incroyable travail qu'il y a dû y avoir. « Je ne suis pas très connaisseuse en la matière, mais j'imagine que ça a dû prendre des mois ! Voire peut-être même plusieurs années, tant c'est beau et que les finitions sont juste sublimes. » Il est difficile de se donner une idée là-dessus, mais le travail effectué est forcément immense. Je me demande quelles sont les personnes qui ont travaillé sur ce château et s'ils se sont inspirés d'un château en particulier qui existe. C'est toujours sympa de savoir et de voir comment ils le font à leur sauce. Je m'emballe un peu dans mes pensées sur cet endroit jusqu'à ce que j'entende la réponse de Côme suite à ma question. Je ne parviens pas à cacher le rougissement qui apparaît sur mes joues, complètement prise par surprise par ses paroles. D'ailleurs, avant que je n'ai le temps de lui répondre, il s'empourpre lui aussi et tourne la tête. Décidément, on fait la paire. « Euhm... Moi aussi, je suis contente qu'on en profite. Ensemble. » Je dis ça tout en détournant le regard et tentant de me distraire avec les statues et autres décors, en vain.

Sortis de l'attraction, Côme vocalise le fait qu'il y a beaucoup de monde. J'ai eu le même sentiment en sortant, je ne sais pas si c'est à cause du château ou s'il y a vraiment bien plus de monde que tout à l'heure, mais soit. « Oui, c'est même mignon comme nom ! » Bubulle, c'est chou, ça donne envie d'aller se mettre dans un coin pour se relaxer et ne rien faire de la journée. Mais nous sommes ici pour profiter du parc, alors ce ne sera pas pour aujourd'hui !

Une fois installé, le Milobellus de Côme apparaît de nouveau et s'en va joyeusement profiter de l'eau. C'est vraiment une bonne idée d'avoir emmené ses pokémons aquatiques, ils doivent être heureux ici.
La réponse du ranger ne me surprend pas, mais je ne m'y attendais pas non plus. Le sourire qui naît sur mes lèvres prouve que je n'en suis pas du tout blessée, bien au contraire. Sauf quand sa remarque est accompagnée par une petite éclaboussure d'eau à laquelle je crie un petit « Hé ! » tout en essayant de me couvrir pour me protéger du reste de sa vengeance, mais rien ne vient alors je rabaisse mes mains. « Tu verras, la prochaine fois ce ne sera pas un rocher, mais un mur. » Je ne l'espère pas. J'espère bien m'améliorer dans la conduite, c'est sûr.

En tout cas, les mots de Côme me touchent beaucoup. Il est gentil et rassurant, mais il pense sincèrement ce qu'il dit et c'est pour ça que je ne peux que le croire, amplifiant ainsi l'idée de devenir ranger et de réussir le concours. « Merci, tu as toujours les bons mots pour rassurer ! » Je lui dis avec un grand sourire. « Tu te sous-estimes, même si Sniper et Eclat sont plutôt puissants, je suis sûre que tes pokémons ont bien plus de force et d'expérience. » Je ne pense pas que je sois à la hauteur de son équipe ou de sa propre expérience au niveau dressage, il sous-estime son équipe – ou surestime la mienne, parce que je ne pense pas réussir à être à sa hauteur avant un moment. « C'est vrai que mes pokémons se débrouillent, mais je ne suis jamais sûre d'être à leur hauteur... J'ai trois badges pour le moment, et je pense continuer pour devenir plus forte avec eux, savoir comment bien combattre et développer mon propre style de combat. La Ligue, c'est encore loin, je ne suis même pas sûre de vouloir y aller vu toute l'attention qu'il y aura autour ! » Je ne blague qu'à moitié, car savoir que sa tête sera diffusée à la télé est un peu stressant. C'est bien pour ça que les concours pokémons ne m'ont pas plus attirée que ce que je pensais, car c'est beaucoup trop d'attention pour moi. « Haha, je n'oublierai pas de te harceler pour que tu viennes ! » Rien que de penser au fait que Côme aurait envie de venir me voir à la Ligue me donne du baume au cœur. C'est très touchant.

« Et toi, tu vas aller à la Ligue bientôt ? Tu as mentionné avoir huit badges, c'est super impressionnant ! » Je me souviens encore qu'à notre rencontre, nous n'étions sûrs de rien, et maintenant nous parlons avenir. « Je compte sur toi pour me le dire quand tu iras ! »


Récap ;
Dé 1 : 3 tickets
Dé 2 : 3 tickets
Dé 3 : 4 tickets
Dé 4 : 3 tickets
Dé 5 : 2 tickets
Total = 15 tickets

J'en utilise pour 3 oeufs chance (12 tickets) et un kit de capture (3 tickets) ! Merci beaucoup pour cet évent :D
(Et on utilisera Vol pour continuer le topic)



    avatar & signature par séquo, merci ♥️
    Sanae - #DD2B2B | Jun - #8E9D27 | Sniper - #9999ff
    mini sacoche:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 8207

Lun 30 Avr - 18:54
Le membre 'Sanae Rainsfeather' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Pâques - oeuf chance' :



avatar ©️ Elune Crowley ; signature ©️ Alan White.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ranger Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 02/11/2013
Messages : 1183

Région : Sinnoh
Mar 1 Mai - 13:28
Il est vrai que beaucoup s’imaginent que les rangers ne font que du terrain, de l’intervention au cœur de l’action, et c’est d’ailleurs vrai pour la plupart des rangers qui préfèrent de loin le combat que l’administratif. Pourtant je sais que je ne suis pas le seul à faire un peu d’administratif, ici par la force des choses puisque Carmen se retrouve seule à tout gérer sinon et que j’étais disponible car pas encore en mission officielle. Cependant, je sais que Maxyne gère pas mal d’administratif, ce qui se comprend aisément vu qu’elle a fait partie du jury du concours d’entrée ranger quand je l’ai passé. « J’ai l’impression que connaître l’envers du décor aide un peu à gravir les échelons parfois, à avoir plus de responsabilités, gérer peut-être d’autres rangers, les former, faire partie du jury du concours… » Après, j’imagine que ce n’est pas une science exacte. Sans doute que certains sont gentiment envoyés vers l’administratif quand leurs performances sur le terrain laissent à désirer. Ce serait extrêmement frustrant bien sûr. « Enfin, il faut bien s’occuper quand on n’est pas en mission après tout ! » Je ris légèrement, je me sens très à l’aise avec Sanae, même pour laisser libre court à mon côté blagueur qui ne plaît pas forcément à tout le monde puisque je suis parfois un peu enfantin, c’est vrai.

Je suis intrigué lorsque la brune mentionne la possibilité de combattre côte à côte, en duo. J’ai fait très peu de ce genre de match dans ma ‘carrière’ de dresseur. Sigrid et moi avons été sacrés champions duo de l’hôtel combat entre Verchamps et Voilaroc, mais c’était l’histoire d’un jour. J’ai fait des combats en deux contre deux en termes de pokémons, mais le reste… « Ce serait drôle de combattre ensemble oui ! Je t’avoue que je n’ai pas trop l’habitude par contre, je me suis souvent entraîné seul en vue de battre les champions d’arène. » Je n’ai aucune idée de la méthode d’entraînement de Sanae. Je ne sais pas non plus si j’en ai vraiment une, d’ailleurs.

Notre visite du château se solde par deux visages aux joues rouges qui détournent les yeux ; la réponse de Sanae me fait plaisir, mais pas seulement, il y a comme un petit quelque chose en plus qui me fait sourire intérieurement, que je n’arrive pas à expliquer. La gêne se dissipe une fois que nous sommes installés dans le fameux bassin ‘bubulle’, même si nous sommes quand même extrêmement proches, une fois encore. Que Sanae réponde à mes petits pics par d’autres petites taquineries me fait plaisir, j’aime bien jouer à ce genre de jeu avec elle. Mais j’espère quand même qu’elle ne se prendra pas un mur lors de sa prochaine séance de conduite.

D’après la brune, je surestime son niveau de dressage et même ses pokémons. C’est vrai que c’est difficile de se faire une idée précise du niveau de dressage des autres quand on ne combat pas directement contre eux. Ses pokémons m’ont paru être très puissants et fins tacticiens à Volucité, mais tout dépend évidemment de l’adversaire en face. Je sais que les miens se débrouillent plutôt très bien, mais ils ont eux aussi leurs moments de faiblesse. « Oh tu sais, je pense qu’ils ont toujours leurs moments. Sedna a beau avoir de l’expérience, je crois qu’elle n’aime pas vraiment les combats pokémons, qu’elle les fait pour me faire plaisir et parce qu’elle est puissante, mais elle est très pacifique, comme tous ceux de son espèce. » Au contraire, Waneta est très vindicative et adore le combat, tout comme Dezba maintenant qu’elle a évolué, ou même Duras, bien que son exposition à la substance chimique étrange qui a altéré son patrimoine génétique l’a rendue paradoxalement plus mauvaise mais aussi plus calme. Proust lui est la force calme mais qui n’hésite pas en combat et qui a appris à doser sa puissance. Et puis Clio aime le combat, mais surtout pour jouer et s’amuser, ce qui peut parfois être frustrant dans les moments les plus sérieux. « Trois badges c’est déjà bien ! En plus, c’est plus ou moins un prérequis pour devenir ranger. Je sais qu’ils font attention à ce genre de choses à l’inscription, mais je ne sais pas si c’est vraiment une nécessité d’en avoir. En tout cas c’est sympa que tu comptes en gagner davantage ! Et pour la Ligue je comprends, l’exposition médiatique fait un peu peur… » Il doit bien y avoir un moyen de ne pas trop s’exposer, j’imagine. Peut-être que le challenger peut demander à ne pas dévoiler son visage, ou carrément que le combat ne soit pas retransmis ? Je ne me suis pas renseigné sur ces modalités-là, pas encore. Je ne sais pas vraiment si ça me dérangerait de passer à la télé. Après tout, qui pourrait bien se souvenir de mon visage, un blond parmi tant d’autres ? Sanae a l’air plutôt enjouée à l’idée que je puisse venir la soutenir dans son éventuel challenge à la Ligue et enchaîne en me posant des questions sur mes projets de défi justement. « Je crois que c’est pour bientôt oui ! Il faut encore que je peaufine quelques petits détails en combat. En fait il y a quelques temps j’ai confié ma Rapion, Waneta, à un éleveur de Sinnoh, Nessa Finnegan, je ne sais pas si le nom te dit quelque chose, et elle a beaucoup progressé grâce à lui et a même évolué. Du coup, j’aimerais bien jauger sa nouvelle puissance, avoir une idée des stratégies à adopter avec ses nouvelles attaques aussi… Ce genre de choses quoi. » Je ne veux pas risquer de barber la brune avec une conversation sur la stratégie, d’autant que je ne suis clairement pas un expert en la matière. « En tout cas, si j’y vais, je te le dirai pour sûr, ça me mettrait un peu de pression – de la pression positive hein ! – ça ne pourrait que me donner encore plus envie de gagner. »

Le bassin bubulles, plutôt très chaud quand même, commence à me friper la peau du bout des doigts et je me dis qu’il doit être temps qu’on sorte et aille teste une nouvelle attraction, maintenant que nous avons pu nous reposer un peu. « On essaie un autre manège ? Je vieillis à vue d’œil dans ce bassin. » Je sors mes mains de l’eau et montre l’étendue du fripage à Sanae en rigolant. J’escalade le bord du bassin et me retourne pour tendre une de mes mains fripées à la brune pour l’aider à sortir de l’eau à son tour, en prenant une voix de vieillard. « Mademoiselle. »




• 4 tickets
• 4 tickets
• 5 tickets
• 5 tickets
• 2 tickets

→ 20 tickets: je vais tenter 5 œufs chance du coup °w° (s'ils sont vides ou que j'ai des cannes, c'est la faute à Nessa, wala)

Et j'utilise donc la CS Vol également pour continuer le topic o/



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 8207

Mar 1 Mai - 13:28
Le membre 'Côme Potte' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Pâques - oeuf chance' :



avatar ©️ Elune Crowley ; signature ©️ Alan White.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 25/03/2014
Messages : 1569

Région : Sinnoh
Ven 4 Mai - 1:10
Je n'avais pas pensé au fait que si un ranger devenait polyvalent sur tous les fronts, il pouvait gravir les échelons un peu plus facilement que les autres. Enfin, ça fait sens. Même si ce n'est pas tout le temps ni tout le monde, c'est sûr que pouvoir s'occuper de tout mène au final à des responsabilités plus grandes. Être polyvalent dans un métier est toujours valorisant, et cela donne donc accès à plus de possibilités d'évolution. Je ne suis pas sûre d'avoir envie de ça, personnellement, mais ce sera à voir pour plus tard. Il faudrait déjà que je réussisse le concours d'entrée avant. « Oh d'accord, c'est vraiment un engrenage fascinant ! » Rien que pour voir comment tout cela fonctionne en vrai, j'ai envie d'aller les voir sur le terrain ou dans les bureaux et observer la façon dont ils travaillent et s'organisent. Ça ne doit pas être facile tous les jours cependant, entre les personnes avec qui ils ne s'entendent pas bien ou les trucs plus compliqués qui leur tombent dessus. « Haha j'imagine oui ! » Je trouve ça amusant que Côme prenne tout ça aussi légèrement, mais ça ne m'étonne pas puisque lors de l'infiltration à Volucité, il m'a paru toujours enjoué peu importe la situation. Même si certains pourraient le trouver trop dispersé ou pas assez concentré, moi je trouve qu'au contraire, avoir des équipiers qui redonnent le sourire c'est primordial dans une équipe. Le moral est l'un des éléments les plus importants dans la réussite d'une mission. Enfin, d'après ce que j'ai compris. « Ça arrive souvent que vous soyez en manque de missions à faire ? » Vu qu'il en parle. Ça doit être comme des freelances, ils obtiennent des missions, parfois beaucoup, et parfois rien du tout ? Je ne sais pas. J'imagine toujours ça avec un grand tableau avec des affiches des missions, mais ça doit être à cause des jeux vidéos que j'imagine ça.

Durant notre visite, nous parlons de combats duo. J'en ai déjà vu plusieurs à la télé, et de temps en temps on en fait avec Jun – Sean ayant juste trop la flemme de faire des combats qui demandent de réfléchir. Mais dans l'ensemble, ce n'est pas un format dans lequel j'excelle. « Ne t'inquiète pas, je ne suis pas habituée non plus ! J'en ai juste vu quelques uns à la télé une fois, et j'ai fait quelques combats avec mes amis. Mais c'est encore rare finalement qu'on en fasse. Je trouve juste ça fun d'en faire en fait, puisqu'on doit combattre ensemble contre un autre duo, du coup il faut bien s'organiser et s'entraider ! » Il y a même des coups assez impressionnants à voir, comme par exemple la fois où Eclat s'est protégée derrière Sniper pour ne pas se recevoir le coup du Sclaproie de Sean – qu'il avait prêté à Jun pour le combat – et du coup le Lucario avait très bien encaissé sans aucun problème avant de contre-attaquer. Pas mal de nouvelles choses peuvent être vues et exploitées, et c'est ce que je trouve intéressant.

En sortant, je ne me serai jamais attendue à ressentir de telles émotions. J'aimerais bien comprendre ce que c'est exactement avant la fin de la journée, parce que c'est frustrant de ne pas savoir. En même temps... Je pense avoir une petite idée sur le sujet, mais j'ai peur d'y mettre des mots. Et si Côme agissait ainsi parce qu'il était juste gêné ? Qu'il ne ressentait pas toutes ces mêmes émotions à la fois ?
Ce n'est pas en gardant ces questions en tête que ça va se résoudre, mais je ne peux vraiment pas les poser comme ça, à voix haute. Et puis, à qui je vais les poser ? Je ne vais pas non plus demander à Côme « au fait, t'as de drôles de sensations ou pas, entre les rougissements, la joie et l'envie de crier sur tous les toits que t'es heureux avec moi ? Parce que c'est mon cas en fait », certainement pas.

Dans notre moment de détente au Bubulle, des sujets sont abordés et notamment celui de combats. « C'est vrai que ça dépend des pokémons... Mais de manière générale, je pense que tu es un bon dresseur et tes pokémons se débrouillent vraiment bien. Rien que Milobellus a été impressionnant la dernière fois ! » Si on devait vraiment se jauger et voir ce que chacun vaut en combat, on devrait tenter et voir comment ça se déroule. Mais je ne suis pas sûre que mon équipe appréciera. « Je comprends les pokémons pacifiques. Dans mon équipe, Sniper et Eclat sont les plus combatifs avec Elon, mon Lixy qui a évolué en Luxio d'ailleurs ! Les autres ne sont pour l'instant pas prêts, j'ai même mon Pachirisu qui ne sait même pas ce que c'est que les combats ! » Ce n'est pas faute d'avoir essayé, mais on dirait qu'il n'est pas du temps taillé pour ça, aussi bien physiquement que mentalement.

« Ah oui, c'est vrai qu'il y a ce genre de prérequis, j'avais oublié. » Et il doit certainement y en avoir d'autres, mais il me semble que les badges font partis des plus importants à avoir en premier. « Pour avancer, c'est bien d'avoir un certain but, et la collecte des badges est vraiment bien pour ça ! Et oui, le fait que la Ligue soit médiatisée n'est pas toujours drôle. Après, je suppose que ce n'est que le temps de quelques mois avant qu'on n'oublie le dernier challenger et qu'on se focalise sur le nouveau, mais le fait est que notre tête sera toujours là, affichée quelque part. Je ne sais pas, c'est pas ce qui me fascine en premier dans la Ligue, c'est sûr, mais je comprends aussi qu'il en faut. » Ils doivent en avoir besoin pour montrer les nouveaux grands dresseurs, comme les champions qui sont connus. Pour quoi exactement, aucune idée, je ne me suis jamais posée la question... Écarter les bandits ?
En tout cas, Côme me dit que son challenge contre la Ligue sera pour bientôt. C'est excitant ! « Super ! J'ai bien hâte de te voir fin prêt et aller défier les champions, je suis sûre que tu as toutes tes chances ! Tu as l'air de t'y connaître un peu en stratégie ! » De la façon dont il me parle de préparer ses pokémons, il a l'air d'avoir déjà son idée en tête. Je sais que moi, j'irai juste tête baissée et on verra. « Je ne connais pas très bien les éleveurs, mais je ne doute pas qu'il aura accompli un bon travail ! Ça doit donner une sensation étrange de laisser son pokémon dans une pension, non ? »

Quelques minutes plus tard, le ranger semble ne plus pouvoir tenir en place. En même temps, c'est vrai qu'on est resté longtemps dans ce bassin – il est si relaxant ! Je ris à mon tour lorsque Côme me montre ses mains toutes fripées. Je pense que c'est la même chose pour moi, je sens la peau de mes mains se contracter. Côme sort alors du bassin, et j'entame le mouvement de me lever lorsqu'il me tend sa main toute fripée pour m'aider à sortir, et il prend une voix de vieux en plus. Tout en rigolant, je lui prends la main et sort du bassin en lui lançant un « Merci monsieur, vous êtes très aimable. » J'aurais pu le refaire tomber dans l'eau en réalité... Bah, c'est pas grave. C'est pas ce qu'il manque.

On sort un peu de l’agglutinement autour du Bubulle et j'aperçois quelque chose qui a l'air marrant. « "La course sur l'eau" ? Ça a l'air difficile mais drôle, qu'est-ce que tu en penses ? » Je lui demande avec un sourire, avant que ce sourire ne devienne taquin. « Parviendrez-vous à le faire avec votre corps fripé, vieil ami ? » C'était trop tentant.



    avatar & signature par séquo, merci ♥️
    Sanae - #DD2B2B | Jun - #8E9D27 | Sniper - #9999ff
    mini sacoche:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 2 sur 2) Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» La légende de l'astre aux milles reflets
» Dans l'antre de la Dame d'Esgaroth
» Citations et dictons célèbres !
» Reflets de soi-même [pv: Beast]
» Dites moi pourquoi vois-je son reflet à chaque flaque d'eau que je croise ?

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Sinnoh - 4E G E N :: Bonaugure-