AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
» [SD] Table 9 : Ilya ♥ Alan


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 2442

Mer 14 Fév - 11:16
Dans le vaste restaurant luxueusement décoré, une multitude de tables dressées pour deux personnes attendent encore les participants du Speed-Dating qui ne tarderont pas à franchir les portes. Vous tendez votre invitation à un élégant serveur qui vérifie votre nom, puis vous guide vers la table de votre préférence. A l'intérieur, sous des décorations fleuries, près des grandes baies vitrées donnant vue sur l'océan, ou dehors, sur la terrasse, presque les pieds dans le sable et à la lueur des flambeaux... Vous vous asseyez, curieux et attentif, près à découvrir l'inconnu(e) qui vous rejoindra bientôt.

Chaque tour durera une semaine. Nous vous rappelons qu'il est plus pertinent de faire des réponses courtes mais efficaces, privilégiant l'action.

À la table 9 sont appelés Ilya et Alan !

Amusez-vous bien !


avatar ©️ Elune Crowley.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 14/12/2017
Messages : 205

Région : Hoenn
Mer 14 Fév - 15:30
Il y avait eu cette annonce de Speed Dating un peu partout. Anna, ma petite sœur m’y avait inscrit à mon insu et elle m’avait montré l’invitation officielle des participants. Sur le coup je ne savais pas trop quoi dire, ni quoi faire face à ça, mais étrangement, elle me convainquit d’y participer malgré tout. Me disant que ça me ferai probablement le plus grand bien de faire des rencontres et si jamais l’amour n’y était pas, ça me ferait des contacts futurs. L’événement se passait à Alola. Je n’avais jamais mis les pieds là-bas et je connaissais encore moins les personnes qui y résident. Mais je sautai dans le sous-marin d’Hoenn pour m’y rendre.

Une fois arrivé, il y avait déjà quelqu’un qui m’attendait pour m’emmener au restaurant en question. C’est là que je sentis une pression montée en moi avec un mélange de gêne. J’ignorais qui sera en face de moi. C’est là que je commençais à me poser des questions. Est-ce que je plairai à la personne un minimum? Parce que bon, les participants, on était là pour une chose après tout : « espérer » trouver l’amour. Mais l’amour, c’est plaire à quelqu’un autant niveau physiquement et aussi mentalement. Et en plus il faut que ça soit réciproque.

Le serveur m’emmena à la table qui m’était en quelque sorte désigner pendant que je me remettais un peu en question. J’étais le premier à arriver sur les lieux. Eh bien, comment avoir encore plus de pression. Et si ma ou mon partenaire secret de se présente jamais? Je jete alors un coup d’œil autour. La majorité des tables étaient encore vide à part une. Il y avait un jeune garçon seul lui aussi. Je me dis donc tout simplement qu’on était d’avance et qu’il fallait bien donner le temps aux autres d’arrivé.

Je remerciai le serveur au passage et je m’assis en attendant patiemment et en essayant de faire descendre le stresse que je ressentais. « Allez, ça va bien aller. » me dis-je à voix basse.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nathiechan.storenvy.com/


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 20/11/2015
Messages : 320

Mer 14 Fév - 17:07
-  Je refuse.
- Hein ? Mais pourquoi !?

Son agente soupira, manifestement découragée.

- Ais-je vraiment besoin de t’expliquer ?

Cette idée était stupide. Ilya pouvait toujours se défendre, argumenter et se rebeller, elle ne reviendrait pas sur sa décision.

- Tu as toi-même dit que je n’avais pas beaucoup de fans à Alola…
- Ce n’est pas ce que j’ai dit.
- Il y a quand même une chance que personne ne me reconnaisse.
- Non, aucune.

Découragé, l’acteur baissa légèrement les yeux puis se laissa tomber sur son canapé. Angie était bornée quand elle le voulait et, cette fois encore, elle le lui prouvait bien.

- Klara n’est pas là aujourd’hui ?
- Elle est en sortie scolaire…

Ceci expliquait cela. Redressant la monture de ses lunettes, la jeune femme fixa un instant son étoile. L’albinos avait cette fâcheuse tendance à chercher du divertissement partout et à n’importe quel prix lorsque sa fille était absente. Sans elle, le monde cessait définitivement de tourner et son âme d’enfant redoublait d’imagination pour s’occuper l’esprit. À bien y repenser, cette histoire de speed-dating dont il venait tout juste d’évoquer l’existence n’était qu’un exemple parmi tant d’autres… Elle avait de la chance qu’il n’ait pas proposé quelque chose de plus délicat.

- D’accord. J’ai compris… Quelqu’un t’accompagnera pour veiller sur toi.
- Mais…
- Pas de mais. C’est ou bien ça, ou bien tu restes ici.

Capricieux, le jeune adulte redressa légèrement le nez dans une ultime tentative de rébellion, mais ses épaules s’affaissèrent rapidement. Il savait qu’il ne gagnerait pas cette entièrement guerre. S’il n’acceptait pas les conditions de son agente, c’est dans son appartement qu’il devrait trouver occupation et ça il en était hors de question : il avait besoin de sortir.

- D’accord…
- N’oublie pas ta crème solaire, tes lunettes et, si possible, essaie de mettre des vêtements longs.

Mais elle savait déjà qu’il n’écouterait qu’à moitié.

En arrivant, le jeune homme fut d’abord surpris de remarquer que l’événement se déroulait en intérieur. Surpris, certes, mais certainement pas mécontent. Retirant ses lunettes, il les laissa pendre au col de son chandail puis jeta un œil autour de lui, ignorant où il était censé se rendre. Pour être franc, il n’avait jamais participé à une activité de ce genre. Déjà parce qu’il n’en avait jamais vu l’utilité, mais aussi parce que Angie souhaitait limité au maximum ses apparitions en public. Parfois, à l’écouter, le jeune homme avait l’impression de lui demander le beurre et l’argent du beurre. Entre son besoin de vie privée et son désir capricieux de se mêler à la populace, il semblait définitivement pénible à gérer… Et ce n’était sans doute pas qu’une impression.

Lorsqu’un serveur arriva à lui pour le guider vers sa table, Ilya ne ressenti aucune nervosité. Il avait toujours été confortable avec les gens… et tant mieux vu son métier. Ainsi, au moment de remarquer que son partenaire était déjà attablé, il ne put qu’esquisser un large sourire en remerciant l’homme l’ayant escorté. D’un geste confortable, il tira alors sa chaise pour prendre place face au garçon.

- Ilya, Ilya Kovalevski. Heureux de faire ta connaissance.

Naturellement, il tendit une main en direction du vert. Il ne savait pas vraiment ce qu’il était venu chercher ici, mais son vis-à-vis lui semblait être une personne tout-à-fait sympathique. C’était déjà un bon départ en ce qui le concernait.

- Je n’ai jamais vraiment participé à ce type d’activité… Donc j’espère que tu ne m’en voudras pas trop si je me débrouille mal.

Confia-t-il en rigolant légèrement, un peu gêné par sa maladresse.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 14/12/2017
Messages : 205

Région : Hoenn
Mer 14 Fév - 19:39
La salle commençait déjà à se remplir tranquillement. D’autres participants à ce Speed Dating. C’est ce que j’en conclus puisque les présentations se firent ici et là. J’ignorais qu’il en avait autant. C’était un événement populaire? C’était pourtant la première fois que j’en entendais parler. Mais la région d’Alola était bien, même très bien! Je suis content d’être venu juste pour découvrir un peu cette région.

Lorsque je tournai la tête à nouveau, je vis un serveur accompagné d’un jeune homme qui se stoppa à la table où j’étais assis. La seule conclusion qui me vint en tête était que c’était lui mon match anonyme. D’un coup je ressenti à nouveau la pression monté en moi. En fin de compte, ce n’était pas très naturelle comme rencontre et je crois bien que c’est ça qui me rendait le plus mal à l’aise. J’observai cet homme qui remercia le serveur et qui prit alors place en face de moi. Ilya Kovalevski… ? Ce nom… il me sonnait une cloche, mais je n’arrivais malgré tout pas à retrouver où est-ce que je l’avais déjà entendu.

Il tendit sa main vers moi et je m’empressai d’en faire autant afin de la lui serrer en guise de rencontre « officiel » ? Bref, il semblait tout à fait à l’aise contrairement à moi. J’espère seulement que ce n’est pas trop flagrant. Je lui souris et me présentai-je à mon tour. « Enchanté! Alan White, je viens de Hoenn et je suis coordinateur. J’ai vingt-quatre ans.» Je me stoppai. Est-ce que j’en faisais trop là? Il avait seulement mentionné son nom alors que moi j’étais déjà en train de tout lui révéler ma vie. J’espère que je ne viens pas de mettre un malaise déjà en commençant…

Il m’avoua qu’il prenait part pour la première fois à cet événement. Ça me rassura en quelque sorte. Je n’étais donc pas le seul qui expérimentait cela pour la première fois. « Pas de problème, c’est aussi mon cas. » laissai-je échapper comme confession également. « J’espère que cette rencontre sera malgré tout plaisante. »

Ça laisse présager quelque chose de bon, non? En fait, je n’avais aucune idée de comment aborder le tout. Je me retrouvais devant un inconnu dans un contexte assez spécifiquement complexe pour ma part. Mon regard croisa le sien, mais sérieusement, j’ignorais quoi dire et que ça paraisse totalement naturel, mais je tentai le coup quand même. « Qu’est-ce qui t’as poussé à participer à ce Speed Dating? »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nathiechan.storenvy.com/


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 20/11/2015
Messages : 320

Jeu 15 Fév - 5:41
" Il est plutôt mignon ", fut l'une des premières pensées de l'albinos lorsqu'il eut le temps de s'attarder un peu plus longuement sur les traits de son vis-à-vis. Ilya avait admiré beaucoup de visages au cours de sa carrière, que ce soit en tant qu'acteur ou chanteur, mais son amour du beau prenait toujours plaisir à découvrir des constitutions faciales qu'il n'avait encore jamais vu. Ce n’était pas une obsession ni une passion, mais les traits particuliers étaient souvent l’objet de souvenirs clairs. Il suffisait d’un petit quelque chose susceptible de capter son intérêt pour que l’image soit dessinée à l’encrée indélébile dans sa mémoire. Après tout, l’acteur était de ceux qui aimaient découvrir et l’Homme était un objet de découvertes sans cesse en renouvellement… Au regard de ses possibilités de combinaisons infinies, c’était difficile de se lasser d’un tel sujet.

C’était la fascination d’un enfant devant quelque chose de resplendissant, quelque chose qu’il souhaitait à tous prix comprendre.

Le sourire de l’albinos doubla en intensité lorsque le jeune homme face à lui se présenta. Lui n’avait pas crû bon de faire le tour des toutes les questions… Mais peut-être aurait-il dû ? Même s’il partait dans l’idée que personne ne le connaissait, il avait malgré tout du mal à prendre les plis : dans son monde, personne ne se questionnait à savoir qui il était. Les gens le connaissaient plus que lui ne les connaissait et, depuis le temps, cela lui semblait tout-à-fait normal voire naturel… C’était quelque chose qu’il devrait sans doute corriger à l’avenir.

Alan. 24 ans. Coordinateur. Hoenn.

- Hoenn ? Tu arrives de bien loin pour un simple speed-dating.

Rigola-t-il sans a moindre malice. Il pouvait bien parler, mais s’il avait été à la place du garçon aux cheveux verts, il aurait sans fait exactement la même chose. Cela faisait longtemps que la barrière des régions n’en était plus vraiment une pour lui… Même si les voyages de tournage étaient beaucoup moins réguliers que les tournées qu’il faisait à l’époque, il avait malgré tout la chance de pouvoir fouler le sol de bien des villes et régions. Quoi qu’avec le début des répétitions, cela risquait de ne plus être d’actualité.

Lorsqu’Alan formula son souhait pour la rencontre, l’albinos ne put qu’acquiescer. Lui ne doutait pas de la réussite de cette rencontre… Mais c’était sans doute, car il ne doutait de rien. Positif, confiant et fonceur étaient tout autant de qualités que de défauts chez Ilya. Il espérait malgré tout être capable de mettre son match anonyme suffisamment en confiance pour qu’ils puissent discuter ouvertement sans se cantonner aux interminables conversations sur la pluie et le beau temps. D’autant plus que la température était généralement au beau fixe à Alola… Alors le sujet serait vite épuisé.

- Oh… Je suis arrivé à Alola il y a peu et je ne connais pas beaucoup de gens à l’extérieur du travail... J’espérais pouvoir me faire quelques connaissances.

L’amour ? Il n’y avait pas pensé. Mais c’était un détail. Peu importe ce qui arriverait aujourd’hui en bien ou en mal, Ilya assumerait. Il était incapable d’oublier Ileen, mais Ileen était malheureusement loin… Très loin.

- Je ne m’attendais pas à rencontrer quelqu’un originaire d’Hoenn ici… Tu es venu accompagné ?

Fronçant légèrement les sourcils comme s’il venait de remarquer quelque chose, le jeune homme se gratta distraitement l’arrière de la tête puis esquissa cette fois un sourire maladroit.

- Pardon… J’ai complètement oublié de te renvoyer la question. Et toi, qu'espérais-tu en t'inscrivant ici ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 14/12/2017
Messages : 205

Région : Hoenn
Jeu 15 Fév - 15:05
Ma région d’origine semblait le surprendre. C’est vrai que Hoenn n’est pas la région la plus proche de celle d’Alola. En fait, ça m’avait pris presque une journée entière avant de fouler les terres de ce territoire. « Ce n’est pas la porte d’à côté certes. » répondis-je en plaisantant légèrement. « Mais ça me permet de visiter un peu les lieux. »

Mais il y avait des régions encore plus éloignées aussi. Notamment Johto et Kanto. S’il y avait des participants qui venaient de ces régions, ils ont du faire quelques heures de plus que moi pour arriver jusqu’ici. Mais ce n’était pas le but de la rencontre et je commence un peu trop à m’égarer.

Je recroise son regard alors qu’il m’informa qu’il était d’Alola depuis peu. C’est sûr alors qu’il trouve que je viens de loin si lui il se trouvait déjà sur les lieux! Il ne devait pas être trop dépaysé alors, même s’il ne doit pas connaître tous les recoins par cœur. C’est ce que j’assume en fait. Mais… Ah il a les yeux rouges?! Comment ai-je pu ne pas remarquer avant? Surtout avec sa chevelure blanche, ses yeux ressortaient fois mille! Ils sont aussi perçants. Mais j’écoutais tout de même ce qu’il me disait malgré ma découverte du moment. Mais j’arrivais difficilement à le lâcher du regard. « Non, je suis venu seul. J’avoue avoir trouvé un peu le séjour en sous-marin long, mais je pouvais avoir la compagnie de mes pokémon, donc ça allait. » avouai-je. C’est sûr que j’aurai bien aimé pouvoir parler avec quelqu’un d’humain de ma connaissance, mais je n’en ai pas eu l’occasion. « Ce n’est pas grave. En fait, c’est un peu embarrassant… » dis-je donc avec un peu de gêne. « Je, c’est ma sœur qui m’a inscrit à mon insu à ce Speed Dating. » Je gardai le silence quelques secondes. J’ignorais comment il prendrait mon aveu. Le mec qui se fait envoyer là par sa petite-sœur, pathétique! Ou encore, cet homme n’a pas les couilles pour décidai lui-même de ce qu’il veut faire? Bref, je n’aimais pas trop mes conclusions, mais ça ne devrait pas vraiment diverger de la penser d’Ilya.

« Vous travaillez dans quoi? » dis-je donc précipitamment afin de changer de sujet rapidement.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nathiechan.storenvy.com/


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 20/11/2015
Messages : 320

Ven 16 Fév - 1:13
Profiter de l’événement pour faire un peu de tourisme état sans doute la meilleure façon d’optimiser le déplacement. Après tout, lui aussi en aurait sans doute profité s’il avait été dans sa situation. Alola était une région vraiment exceptionnelle, gorgée de mystères et de spécialités locales qu’on ne retrouvait nulle part ailleurs. Dans l’art du dépaysement, Ilya était forcé d’admettre qu’elle était la championne. Alors forcément, en de telles circonstances, difficile de juger les motivations encadrant un voyage de presque douze heures. De toute façon, Ilya ne jugeait pas. Ce n’est pas qu’il ne voulait pas ou qu’il se considérait trop bien pour s’abaisser à ça, mais l’idée ne lui traversait jamais l’esprit. Tout simplement. Alan aurait pu admettre qu’il était venu dans l’espoir de faire le poirier sur le dos d’un bourrinos que l’albinos aurait été franchement intéressé.

- C’est une véritable chance que l’on a de pouvoir compter sur eux. Tu en as beaucoup ?

Ilya était encore un néophyte en tout ce qui touchait aux Pokémon, mais depuis qu’il avait récupéré Ilona devant la porte de son appartement, il souhaitait s’instruire davantage à ce sujet. Le temps ferait sans doute son œuvre.

La raison de sa présence surpris légèrement l’acteur. Le Kovalevski avait grandi dans une famille dans laquelle il avait été le seul rejeton, mais il imaginait bien à quoi pouvaient ressembler les clans plus nombreux. De ce qu’il en connaissait, les frères et sœurs semblaient prendre un malin plaisir à s’intercaler dans la vie de leurs frangins et ce sans la moindre gêne. Taquineries, mauvais coups, chamailles, décisions unilatérales… C’était quelque chose qui s’estampait un peu avec l’âge, mais ne disparaissait jamais totalement si on en croyait l’expérience de son vis-à-vis. Dans tous les cas, cette raison ne manqua pas d’amuser l’albinos qui esquissa un sourire amusé avant de secouer la tête à la négative.

- Tu n'as aucune raison d’être embarrassé. Après tout, grâce à elle tu as l’opportunité de pouvoir visiter un peu la région… Ce n’est pas si mal quand on y pense. Et puis tu as eu le cran de venir même si ce n’était pas ta décision.

La question suivante, en revanche, fit légèrement disparaître son sourire. Il avait eu la chance de tomber sur quelqu’un qui ne le reconnaissait pas -en regardant vite fait aux alentours, il pouvait constater que malgré l’organisation impec de l’activité, son anonymat n’était pas général- et il savait qu’Angie préfèrerait sans doute qu’il se taise pour éviter de prendre trop de risques. Et pourtant…

- Je suis acteur et chanteur… Je suis originaire de Sinnoh, mais j’ai déménagé à Alola pour tenir le premier rôle d’une comédie musicale.

Avoua-t-il humblement. S’il ne l’avait pas remarqué jusqu’à présent, le regard plus soutenu d’Alan lui sauta soudain au visage. Curieux, le jeune homme pencha légèrement la tête sur le côté puis passa une main dans son cou avec amusement.

- J’ai quelque chose sur le visage pour que tu me regardes de cette manière ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 14/12/2017
Messages : 205

Région : Hoenn
Ven 16 Fév - 21:02
« Oui! On peut même dire qu’ils font partis de la famille. » rajoutai-je. Bien que ça ne faisait que deux mois que mon aventure avait débuté et que je possédais vraiment des pokémon, je les considérais déjà comme membre de ma propre famille en plus de mes parents, mes petites sœurs et de ma tante et mon cousin. « J’en ai quelques uns oui. » dis-je alors que je devais commencer à compter le nombre exact que j’avais. « Quatorze pour plus de précision. » J’imagine que ça peut paraître peu pour certain et beaucoup pour d’autres. J’ignore ce qui est considérer comme beaucoup et ce qui est peu. Sûrement que ça dépendait seulement de la personne en tant que tel. « J’imagine que tu en as aussi plusieurs. »

Il me dit en revenge que je n’avais pas besoin d’être gêné par le fait que ma sœur m’y avait inscrit sans demander mon avis. Je fus en fait un peu surpris de voir cette réaction. Je m’attendais plutôt à une moquerie ou une plaisanterie. Donc Ilya ne me jugeait pas. J’étais heureux de ça et ça me rendit plus confortable par la même occasion. « Eu le cran, seulement que j’avoue que ça m’intriguait un peu. »

Ah! Il était chanteur. Oui, je pense que ma petite sœur Flora m’en avait parlé un peu à un moment donné. Ça expliquerait pourquoi son nom me disait vaguement quelque chose. Il était donc célébrité ? Ça ne risquerait pas de lui nuire d’être ici? Bah pour le Speed Dating. Malgré que s’il m’a dit cette info aussi ouvertement c’est que ça ne lui faisait aucun tort. Bref, je ne pensais pas que ça serait bien de plonger davantage dans ce sujet, j’ai peur de toucher quelque chose dont il ne voudrait pas parler vraiment.

Dès qu’il remarqua que je le fixai malgré moi, je tournai au rouge tomate. « Euh… non, je, en fait… » balbutiai-je alors que je tentais désespérément de retrouver mon sang froid. Je devais avoir l’air d’un parfait idiot. « C’est juste… vos yeux. Je venais de remarquer qu’ils étaient rouges. Et euh… » Sincèrement, je me trouvais stupide. À quoi je devais ressembler maintenant… Ah, j’avais presque envie de partir en courant. J’avais bien sûr détourné le regard et je n’osai plus rien dire.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nathiechan.storenvy.com/


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 20/11/2015
Messages : 320

Sam 17 Fév - 14:29
Quatorze ? Impressionné, le jeune homme laissa s’échapper un léger sifflement d’admiration. Il se sentait bien ridicule à côté d’un tel dresseur… C’était vrai qu’avec son métier et Angie, partir à la quête aux Pokémon n’était pas vraiment une option, mais une part de lui-même aurait sans doute aimé connaître l’aventure s’il avait eu en moins une réputation, une gamine et dix ans. Il enviait un peu Alan. Pas que sa situation lui déplaisait, bien au contraire, mais c’était une opportunité ratée qui ne se présenterait plus jamais et il en était conscient. Son destin l’avait guidé sur une autre voie bien différente.

- Oh ! Non, au contraire, je n’en ai qu’un et c’était un cadeau. Je n’y connais pas grands choses…

Admit-il, toujours avec le sourire malgré un léger embarras qui se dissipa rapidement lorsque le sujet dévia sur autre chose. Il avait été intrigué par l’événement ? Ilya imaginait sans mal qu’être inscrit à son insu à ce genre d’activité devait, effectivement, être assez intriguant. Angie avait souvent fait des choses en son nom sans qu’il ne le sache, mais ça n’avait jamais été quelque chose d’aussi amusant qu’un speed dating. Alan avait de la chance. Sa situation aurait pu être beaucoup désagréable après tout… Et puis il y avait de la nourriture à volonté apparemment.

L’albinos avait toujours été un peu capricieux. Il savait que se présenter en public à ce genre d’événement ferait sans doute le bonheur d’un quelconque paparazzi perdu dans la foule ou d’un fan un peu trop intense, mais il refusait de s’arrêter à ça. Même si demain il voyait sa tête en gros plan sur la couverture d’un magazine assurant qu’il était désespéré et/ou en mal d’amour, il ne s’en soucierait pas davantage. Ilya n’était pas le genre de personne à s’inquiéter. Que ce soit pour sa sécurité, sa réputation, sa famille, son métier, sa santé… Il semblait toujours à des lieux de la réalité, au plus grand malheur de son agente dont la naïveté de son client doublait sa charge de travail.

- Oh… Je comprends mieux maintenant. Je suis désolé si ça te trouble, tu préfères que je remette mes lunettes ?

Il ne souhaitait surtout pas déranger le garçon face à lui. Déjà que sa question semblait l’avoir gêné, il espérait trouver un moyen de ne pas l’indisposer davantage. Son albinisme était une source de tracas pour lui-même et il imaginait sans mal que ce puisse-être le cas pour les gens autour de lui. Il était compréhensif à ce sujet.

- Tiens pour me faire pardonner, tu désires boire quelque chose ? C’est moi qui invite.

Il appréciait plutôt bien le garçon face à lui. Sa maladresse et sa sincérité le rendaient particulièrement intéressant et ce n’était pas quelque chose de négligeable pour Ilya… Si on oubliait un instant qu’il aimait tout le monde exception faite de la mère de Klara.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 14/12/2017
Messages : 205

Région : Hoenn
Sam 17 Fév - 16:19
Donc le jeune homme en face de moi n’avait qu’un seul et unique pokémon? Il fallait bien avouer que de nos jours il était rare que ça soit le cas. Je me demande intérieurement si ça n’avait pas un quelconque rapport avec son métier. Peut-être avoir trop de pokémon devait être encombrant. Mais il avait malgré tout la compagnie d’un. Il devait y être très proche! Probablement un lien encore plus solide que celui que je partage avec mon Minidraco qui était mon starter. Je me posai bêtement la question de ce que ressemblerait mon aventure si j’avais décidé d’en avoir qu’un seul. Malgré que pour les concours, ça devait me restreindre considérablement. Mais peut-être si j’avais décidé d’être dresseur au lieu de coordinateur, mais passons encore une fois sur cette réflexion inutile pour la situation dans laquelle je me trouvais.

Dès qu’il mentionna de remettre ses lunettes de soleil afin de cacher ses yeux, je me pressai d’intervenir. « Oh non, non! Pas le peine, vraiment! » dis-je en ayant une peur de l’avoir blessé alors que ce n’était pas du tout mon intention. « C’est juste, qu’euh… Ils sont beaux… Ça m’a légèrement captivé. » J’espérais que maintenant qu’il n’y est pas de malentendu. Je ne voulais en aucun cas qu’il pense que je le trouvais répugnant où que ses yeux rouges m’agressent. Il était juste rare de voir une telle couleur d’iris et pour tout avouer, ça faisait l’effet d’un vrai charme.

M’enfin, j’espère qu’il laissera son regard libre. Ça me ferait bizarre de discuter avec une personne portant des lunettes de soleil. Ça me ferait l’effet d’une espèce de blocage entre nous deux même si je connais la raison derrière ça.

« Oh, je prendrais bien un Mojito si ça ne te dérange pas. » dis-je. C’est vrai qu’avec la chaleur, ça me ferait du bien de boire quelque chose pour me rafraîchir. Ça faisait un réel contraste de température entre ici et Hoenn. Le froid va me paraître encore plus glaciale lorsque je retournerai dans ma région.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nathiechan.storenvy.com/


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 20/11/2015
Messages : 320

Sam 17 Fév - 17:06
Ilya avait l’habitude des compliments. On lui avait souvent dit qu’il était beau et, forcément, l’information s’était gravée dans un coin de sa mémoire pour ne plus jamais en sortir. Il n’était pas narcissique sans être ignorant pour autant… Malgré tout, le commentaire d’Alan sur ses yeux le surpris légèrement. Lui qui était convaincu de l’avoir dérangé, il se sentait bien bête maintenant. Rougissant légèrement sans s’en rendre compte, le jeune adulte acquiesça brièvement.

- Je te remercie pour le compliment, ça me rassure beaucoup.

La main qu’il avait instinctivement tendue vers les lunettes à son cou revint vers la table alors qu’il attendait la réponse de son vis-à-vis. Un mojito donc. Ilya n’en avait plus bu depuis une éternité… Pendant un court instant, l’idée de rejoindre Alan dans son choix le tenta légèrement, mais il lâcha vite prise. Ilya avait cessé l’alcool peu après la naissance de Klara et ce n’était pas pour rien. Lui qui avait été un bon fêtard à l’époque où il s’était consacré au chant n’avait désormais pour seul péché que la malbouffe.

- Parfait.

D’un mouvement de la main, il attira l’attention d’un serveur afin de commander son ice tea et le mojito d’Alan. Le service semblait particulièrement efficace, il ne s’inquiétait donc pas du délai d’attente avant qu’ils ne reçoivent leur boisson.

- Pour être franc, c’est assez rare que j’aie l’opportunité de vraiment discuter des gens extérieurs à mon domaine…

Admit-il avec l’ombre d’un sourire aux lèvres. Pouvoir discuter avec Alan était un événement exceptionnel en soit. Le jeune homme ne semblait ni savoir qui il était, ni être intimidé par sa présence… Et il lui en était reconnaissant. C’était une opportunité rarissime dont il estimait la valeur et qu’il savait apprécier à juste titre. D’autant plus qu’il n’était pas tombé sur quelqu’un de creux et inintéressant.

- Du coup, ça va peut-être te sembler un peu stupide, mais est-ce que tu pourrais me parler de toi ?

La vie des célébrités de ce monde semblait toujours surfaite et beaucoup trop mouvementée. Parfois, il se demandait à quoi ressemblait une vie plus « normale » et moins abracadabrante. Pas qu’il imaginait la vie d’Alan comme un long fleuve sans courant ni tourment, mais il espérait entendre quelque chose de différent…

- Enfin, tu as le droit de refuser bien sûr…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 14/12/2017
Messages : 205

Région : Hoenn
Sam 17 Fév - 20:03
J’eus un petit sourire lorsqu’il me remercia pour le compliment. Le malentendu était donc dissiper et il ne le prenait pas mal du tout. J’aperçu même sa main qui coursait vers ses lunettes abandonnée sa route.

La commande déjà fait, je compris que j’étais le seul de nous deux à avoir pris une boisson alcoolisée. Peut-être qu’Ilya ne buvait pas ou bien qu’il n’aimait pas le goût de l’alcool. Du coup, je me demandais si j’avais bien fait de prendre un cocktail ou si j’aurai dû m’abstenir et prendre une boisson sans alcool. Mais lui posé la question pourrait rendre les choses un peu malaisante et maintenant que tout semblait bien aller et qu’il n’y avait pas de malentendu, je ne voulais pas en créer un nouveau. Et changer ma commande reviendrait à compliquer les choses pour rien.

Mais il me demanda de parler un peu plus de moi. Bien qu’il ait avoué qu’il n’avait pas l’opportunité de parler avec des gens normaux comme moi, je ne voyais pas trop ce qui serait intéressant pour lui de savoir. Je veux dire, être acteur et chanteur, sa vie doit être tellement plus et mieux remplie que la mienne. Il devait avoir beaucoup de contact dans le milieu et ça lui permet aussi de voyager. En fait, je l’enviais tout de même. « Oh, je peux vous en parler oui, mais je ne pense pas que ça va vraiment vous intéressé réellement. » l’averti-je.

Dès que je terminai ma phrase, nos boissons arrivèrent. Le service était vraiment efficace ici! Avant donc de me lancer dans mon récit, je pris une gorgée de mon Mojito. « Comme tu le sais déjà je viens d’Hoenn. Mon père est Ranger et ma mère Scientifique. J’ai aussi deux petites sœurs, Anna et Flora. » commencai-je. Je laissai de côté ma tante et mon cousin pour ne pas faire trop long. « J’ai toujours vécu dans cette région même si j’ai visité un peu Kalos puisque j’ai une amie d’enfance qui y reste. » En parlant d’elle, inconsciemment, ma main se retrouva sur mon pendentif que je portais au cou. « Malheureusement j’ai un autre de mes amis d’enfance qui est partie sur une autre région, mais mes trois autres sont aussi avec moi à Hoenn. C’est depuis peu que j’ai décidé d’enfin explorer ma région d’origine grâce à ma sœur qui m’a poussé à être coordinateur pour que je gagne en confiance. » finis-je donc enfin. J’ignorais ce qu’il voulait vraiment que je raconte, mais je crois que ça résumait bien mon existence en général. Mais pour être sûr, je rajoutai une dernière chose. « J’ai aussi participé à mon premier concours de coordination qui était à Unys. J’attends les résultats et faut dire que ça me stresse comme jamais. J’espère avoir été en mesure de bien divertir le public malgré tout… C’est loin d’être aussi évident que je ne le pensais au départ. »

Je m’arrêtai là en premier une seconde gorgée de mon cocktail. J’espère n’avoir pas trop ennuyé Ilya avec ma vie qui était probablement loin de ressembler à la sienne. « J’imagine que ça doit beaucoup contrasté avec votre vie bien rempli. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nathiechan.storenvy.com/


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 20/11/2015
Messages : 320

Sam 17 Fév - 22:55
Vraisemblablement, Alan semblait être le genre de personne à beaucoup douter de lui-même. Depuis le début de la conversation, la moindre incertitude qu’il avait eu à son sujet ou sur sa vie était sautée au visage d’Ilya comme une évidence un peu triste. Il était convaincu que le coordonnateur était beaucoup plus intéressant qu’il ne le croyait lui-même et il s’attristait de ne pas le voir en prendre conscience. Mais en réalité, qu’en savait-il ? Ils ne se connaissaient que depuis quelques minutes. Heureusement, ce n’était pas assez pesant ou dérangeant pour plomber l’ambiance ou la rencontre… Même que, d’une certaine manière, l’acteur trouvait cela assez mignon et attendrissant à ce stade.

- Ne t’en fais pas pour ça, je suis déjà intéressé.

Assura-t-il immédiatement après l’avertissement du vert. Au même moment, le serveur vint déposer leur boisson sur la table sous le regard étonné d’Ilya qui le remercia distraitement avant de prendre une gorgée de sa commande. Le service était plus efficace encore qu’il ne l’eût imaginé… Ceci dit, vu le temps qui leur était compté, ce n’était pas plus mal.

Intrigué, il reposa rapidement son regard sur son vis-à-vis lorsque celui-ci commença à raconter sa vie. L’albinos était heureux qu’il n’ait pas refusé. Son intérêt pour Alan et son univers était réel. Ilya aurait sans doute pu en profiter pour le regarder haut et conclure que sa vie était définitivement plus intéressante que la sienne… Mais il n’était pas de cet avis. Il essayait si souvent de se mêler à la foule qu’il était devenu évident au fil des années que le jeune homme n’était pas fait pour vivre au travers l’or et le bien paraître. Certes, il ne donnait pas sa place dans un cas comme dans l’autre, mais jamais il ne s’y était arrêté. Jamais il ne s’était reposé sur ses lauriers en considérant qu’il méritait d’avoir le monde à ses pieds. À ses yeux, être acteur ou chanteur n’était qu’un métier comme les autres. Il le faisait par passion, pas parce qu’il recherchait gloire et richesse.

Sa vie n’était pas plus intéressante que celle d’un autre.

Ainsi, il dévora chacune des paroles du jeune homme avec intérêt, acquiesçant distraitement à chaque nouvelle information sans s’en rendre compte. Quand il eut terminé, le sourire sur le visage de l’albinos gagna en satisfaction. Une vie de famille, des amis, un but… Il avait beaucoup à lui envier et il était content d’en savoir un peu plus sur lui désormais.

Reprenant une gorgée de son ice tea, il secoua légèrement la tête négativement puis haussa légèrement les épaules.

- J’espère vraiment pour toi que tu réussiras ce concours !

Il était sincère. Marquant une petite pause, il prit le temps d’analyser toutes les informations qu’Alan lui avait partagé.

- Je te remercie d’avoir bien voulu me répondre, j’apprécie beaucoup… Ta vie est très différente de la mienne oui.

Il n’allait pas mentir : sa vie ne ressemblait pas du tout à celle d’Alan… Mais ce n’était pas vraiment une surprise en soit quand on y repensait.

- Mais ça ne veut pas dire grand-chose… D’ailleurs tu peux me tutoyer, je ne suis vraiment pas si vieux que ça !

Rigola-t-il.

- Au contraire, je trouve que tu as une vie vraiment intéressante. Tu as l’air d’être très bien entouré et je trouve ça super de pouvoir partir comme ça à la découverte de l’endroit où l'on est né. J’imagine que ça doit complètement changer ta vision de ta région, non ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 14/12/2017
Messages : 205

Région : Hoenn
Sam 17 Fév - 23:43
Puisqu’il était intéressé à la base, ça allait déjà mieux pour tout raconter. Je le vis suivre chacun de mes phrases avec attention. Était-ce si captivant que ça? Ça doit être à peu près le même schéma pour quatre-vingt-dix pourcent de la population du monde. Certes j’avais quelques trucs bien à moi puisque chaque être humain est unique, mais en gros, ça revenait bien au même.

« Merci! J’espère aussi. » dis-je alors qu’il priait pour ma réussite au concours qui s’était déroulé à Flocombe. C’était vraiment gentil de sa part et je sentais que ce n’était pas par pure politesse qu’il avait prononcé ces paroles. « De rien, j’espère avoir assez couvert et que je t’ai dévoilé ce que tu voulais savoir. » ajoutai-je entre deux gorgées. Malgré que je buvais un peu rapidement là… C’était probablement par nervosité et il fallait que je baisse le rythme donc je déposai mon verre un peu plus loin sur la table. « Sinon, tu n’as qu’à me le dire, je rajouterai quelques infos. »

Malgré que c’était probablement suffisant. Par contre, je me sentis rougir alors qu’il me dit que je pouvais le tutoyer. Je baissai légèrement la tête avant de rajouter : « Désolé, je ferai plus attention. » Je la relevai ensuite. J’espère seulement que je ne l’ai pas vexé, mais il rigolait donc ça devait être bon. Je me demande pourquoi je l’avais vouvoyé alors qu’au début je le tutoyais. Peut-être qu’inconsciemment, le fait de savoir qu’il était connu m’avait donné envie de le vouvoyer? Je ne m’attardai pas trop sur ça.

« Ma vie ressemble à n’importe quelle autre. M’enfin, à n’importe quelle vie ordinaire. » dis-je. « Mais c’est vrai que je suis chanceux d’être bien entouré comme ça. Je n’échangerai cet aspect pour rien au monde. Et en effet, je me rends compte que ma région est beaucoup plus grande que ce que je croyais! Je me suis même déjà perdu… Heureusement qu’une personne s’est proposée pour m’orienter. » racontai-je en petite anecdote. Rien pour me mettre en valeur en tout cas.

Avoir parler de ma propre vie et de mon existence tout de même paisible, je me demandais soudainement si la vie d’Ilya est comme on l’imagine. Toujours remplie de rendez-vous et de tournage ou de concert, très peu de temps pour soi… Bref, on se fait une idée de leur vie lorsqu’on les voit à la télévision, mais est-ce vraiment un reflet réel de ce qu’ils vivent? « Et si vous me parliez de la vôtre aussi ? J’avoue être un peu curieux également. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nathiechan.storenvy.com/


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 20/11/2015
Messages : 320

Mar 20 Fév - 5:27
- Tu l’as encore fait.

S’amusa l’acteur lorsqu’il entendit Alan le vouvoyer à nouveau. Une lueur d’amusement candide dans le fond de ses prunelles, il déposa son coude sur la table puis son menton dans le creux de sa main en réfléchissant à ce qu’il venait d’apprendre. Il n’avait jamais eu l’opportunité de visiter sa région natale de fond en comble… Il avait vu des villes et des routes par dizaine, mais l’exploration n’avait jamais été au rendez-vous. À chaque fois, l’équipe se contentait de se déplacer du point A au point B sans prendre le temps de chercher les secrets que Sinnoh gardait jalousement à l’extérieur des sentiers battus. C’était dommage, très dommage. Elle aurait sans doute eu beaucoup de choses à lui dire s’il avait pris le temps de l’écouter un peu plus…

- Je suis content pour toi. J’espère que ce voyage te sera bénéfique.

Il le lui souhaitait vraiment. Alan semblait être un chic type et Ilya espérait pour lui le meilleur possible. Et prendre quelques secondes supplémentaires pour répondre au jeune homme lui permis de repousser un peu le retour de question. Pas qu’Ilya détestait parler de lui, au contraire, mais il craignait toujours de paraître prétentieux ou hautain lorsque c’était le cas. Par acquis de conscience, il avait appris à peser ses mots et à ne pas tout déballer dans les moindres détails, mais il se sentait encore parfois mal-à-l’aise de prendre le risque.

- Mh… Je te l’ai déjà dit, mais je suis originaire de Sinnoh et j’ai déménagé il y a deux semaines à Alola suite au harcèlement d’un parolier qui voulait à tous prix que je tienne le rôle principal de sa comédie musicale.

Sullivan et Angie l’avaient harcelé pendant des semaines avant que le jeune homme ne cède. Rapidement, les arguments s’étaient mis à manquer devant ceux de ses adversaires et quand son agente avait évoqué le désir de Klara de découvrir la région, il avait été forcé d’admettre qu’elle avait raison. Jusqu’à présent, au moins, il ne le regrettait pas.

- Je suis parti peu après la fin de ma dernière réalisation pour un film… Et je vais donc devoir prendre des vacances forcées des plateaux de tournage pour me consacrer entièrement à ce projet.

Lui qui s’était promis de ne plus jamais chanter, il avait finalement dû s’avouer vaincu après une guerre épuisante de six ans.

- Sinon je suis le papa d’une petite princesse de sept ans et je n’ai pas vraiment d’autres personnes qu’elle et mon agente dans mon entourage proche…

Ilya se faisait souvent des connaissances positives, mais obtenir une place dans le cercle très privé de ses amis était un peu une sorte d’exploit en soit. Entre Angie et Klara, il se sentait parfaitement comblé sur le plan social. Les autres étaient sympa, mais ce n’était pas la même chose.

- Sinon… J’étais censé avoir abandonner ma carrière de chanteur il y a six ans afin de me concentrer sur ma fille et le cinéma, mais finalement je crois qu’ils n’ont pas voulu me laisser me retirer si j’en crois la finalité.

Rigola-t-il doucement. En réalité, Ilya ne savait pas vraiment quoi dire sur lui-même. S’il avait préféré le métier d’acteur à celui de chanteur, c’était avant tout pour s’occuper de sa princesse. De cette manière, il était beaucoup moins nécessaire pour lui de se déplacer et il pouvait se permettre de passer plus de temps avec sa petite famille… Il avait volontiers dit adieu aux tournées, même si ce n’était qu’une question de temps.

- Est-ce qu'il y a quelque chose en particulier que tu souhaitais savoir ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 1 sur 2) Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» les debut de ma table de jeu .
» Projet table de jeu
» Les bonnes manières de table
» Table pour Mordheim en projet
» Ma table de démo pour Mordheim

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Alola - 7E G E N :: Ho'ohale :: Plage Hano-Hano :: Évent St-Valentin : C'est l'amour à la plage-