AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» [SD] Table 5 : Sheera ♥ Mary


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 2442

Mer 14 Fév - 11:13
Dans le vaste restaurant luxueusement décoré, une multitude de tables dressées pour deux personnes attendent encore les participants du Speed-Dating qui ne tarderont pas à franchir les portes. Vous tendez votre invitation à un élégant serveur qui vérifie votre nom, puis vous guide vers la table de votre préférence. A l'intérieur, sous des décorations fleuries, près des grandes baies vitrées donnant vue sur l'océan, ou dehors, sur la terrasse, presque les pieds dans le sable et à la lueur des flambeaux... Vous vous asseyez, curieux et attentif, près à découvrir l'inconnu(e) qui vous rejoindra bientôt.

Chaque tour durera une semaine. Nous vous rappelons qu'il est plus pertinent de faire des réponses courtes mais efficaces, privilégiant l'action.

À la table 5 sont appelés Tenzen et Jill !

Amusez-vous bien !


avatar ©️ Elune Crowley.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 12/11/2015
Messages : 2030

Région : Kalos
Mer 14 Fév - 18:32
- Mademoiselle Calahan ? Vous avez été inscrite à notre speed dating, vous êtes invitée à rejoindre le salon principal par ici.

Le pauvre type d'étage coincé dans son costume de pingouin insiste sur le fait que je suis attendue pour le bon déroulement des événements. Évènement mes couilles. Je me suis bien plantée sur la nature de l'invitation. La faute me revient ; j'aurai du me douter qu'un cadeau des jumelles serait la promesse d'un véritable poison. Un superbe hôtel cinq étoiles avec des réservations complètes à l'année alors qu'elles bossent à macdo ? Foutaises. C'est terrible, je ressens tout le poids de ma stupidité. Tant d'années d'expérience et se faire avoir comme un débutant, en sautant les pieds joints s'il vous plaît. Le transport au rabais agréable (2m² pour les jambes) fut rapide. Arrivée sur l'île, la liesse. Ivre de soleil, j'ai cramé. Bien à point des deux côtés. Je reviens d'une longue journée de randonnée sur l'île, bien dégueulasse, pas bien motivée par l'idée d'un speed-dating.

Cependant je comprends mieux comment elles ont pu obtenir ces billets ; l'événement en question est un piège à touriste. C'est ce que cri le luxe faux et outrageusement onéreux de l'endroit. J'ai l'air d'une tâche sur leurs tapis. L'idée d'être enfermée dans un hôtel répondant à tous les besoins n'est pas celle que je me fais de bonnes vacances. Résultat je suis couverte de poussière et file aux toilettes enfiler un pull et me rincer le visage.

Le chef de l'unité défensive ne m'a pas épargnée ces dernières semaines ; à cause de mon impulsivité et de mes entêtements pendant nos entraînements, il m'a balancée en pleine rue avec les équipes de recrutement. Des heures dans le froid à alpaguer tous les passants les moins concernés dans un large bouillon de foule et d'odeurs désagréables de la ville. Ça plus les corvées de patate à répétition, faisant de Spencer l'incarnation du général pot-de-vache, j'ai aveuglément sauté dans l'avion pour espérer souffler sur ces trois petits jours. L'occasion était trop belle mais la perspective du speed-dating ternissait maintenant son éclat.

Une fois dans le fameux salon et après avoir déposé mes affaires (sauf mes pokeballs), je file au bar me prendre un verre de whisky puis je me rends à ma table, dépitée. Il n'y a plus qu'à relativiser le temps de la chose ; heureusement que c'est prévu pour être rapide. La surface n'est pas ce qui est le plus intéressant mais au moins les rencontres seront chronométrées. Je bois une gorgée de whisky, carburant nécessaire après les efforts draconiens de la journée. En vain mes yeux cherchent un buffet. La déception est immense. Puis un homme barbu s'installe en face. Son visage m'est familier mais je ne le remets pas sur l'instant et me présente brièvement en donnant mon nom.


- Jill Calahan, bonjour bonjour.

Sourire gêné, première fois que je tente une expérience de ce genre. Terriblement mise mal à l'aise par l'exercice je suis néanmoins trop crevée pour me crisper.



signature par Anna (l)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Scientifique Unys

C-GEAR
Inscrit le : 29/06/2016
Messages : 745

Région : Unys
Mer 14 Fév - 21:36
Le stress monte lorsque j'entends toquer à la porte. C'est très probablement le personnel de l'hôtel qui vient me prévenir qu'il est l'heure pour moi de me rendre au Speed Dating. J'étais resté en caleçon pour être plus à l'aise avant de descendre, mais j'avais déjà mis ma chemise rouge et ma cravate noire. J'enfile rapidement mon jean noir, je mets mon portefeuille et la clé de ma chambre dans une poche, et je prends uniquement la pokéball de Snivy, dans laquelle elle n'est que rarement, dans mon autre poche. Les autres pokémons patienteront ici tranquillement. Dans le même temps, je crie à travers la porte que j'arrive. Je m'empresse ensuite de sortir. J'ai laissé ma chemise sortie du pantalon. Certains diraient que ça ne va pas trop avec le fait de proter une cravate, mais honnêtement, je m'en fiche un peu. J'ai uniquement fait cet effort parce qu'il s'agit d'un hôtel "de luxe", enfin, j'ai du doute sur la véracité, mais en tout cas le paraître y est.

En me dirigeant vers le speed dating, je soupire tous les dix pas. Seulement, en me retrouvant face à la salle où des couples sont déjà assis à leur table, le souvenir du speed dating de l'année précédente me tire un sourire. Puis je ris un peu. Malgré tout, je me dis que le doctorant à l'origine de cette idée de cadeau de bienvenue me le paiera un jour où l'autre. C'est une tradition dans ce labo. L'ambiance est vraiment atypique. Un bizutage sous forme de cadeau empoisonné est offert à tous les nouveaux peu après leur arrivée. Du coup, comme ils font tous les efforts du monde pour intégrer au mieux les nouveaux à l'équipe, ils ont rapidement appris pour ma situation amoureuse peu glorieuse. Je leur ai aussi raconté que les choses auraient pu changer à la suite d'un speed dating l'an dernier, mais que finalement la fille a disparu. L'un des doctorants qui étaient chargés d'organiser un colloque à Alola en collaboration avec un laboratoire de l'île avec qui ils étaient en train de monter des projets a eu vent de ce speed dating à Ho'ohale, pas loin de là où se trouvera le colloque, le soir avant celui-ci. Comme j'étais convié au colloque, ils ont organisé la cagnotte habituelle, cette fois un peu plus conséquente toutefois, pour me payer l'hôtel pour une nuit de plus. Ils ont réussi à faire rentrer l'avion dans le bon de commande, en arguant que je devais arriver un jour plus tôt pour "aider à l'organisation", auprès de l'administration. Ils m'ont aussi encouragé à inviter mon éventuelle valentine au colloque, mais surtout, je leur devrai un rapport écrit et complet de ma soirée. C'est vrai que c'était très drôle, comme idée, mais bon sang que ça me gênait.

Avant de me rendre à ma place, je décide d'aller me prendre un verre de vodka pure, histoire de me donner du courage. Une fois le verre en main, je me dis que le signal que ça va envoyer n'est peut-être pas idéal, mais tant pis. Après tout, mon ivresse de la dernière fois ne m'avait pas porté tant préjudice que ça. Je crois bien que la jeune femme qui avait discuté avec moi lorsque j'étais le plus bourré n'avait pas été tellement importunée. Peut-être que j'allais faire de belles rencontres ici, après tout. Même si le cadre n'était pas vraiment le même, et que la population serait peut-être d'un tout autre type. Mais rien n'avait été laissé au hasard : si cette idée avait fait l'unanimité auprès de l'équipe, c'était surtout compte tenu du risque que je doives me retrouve face à face avec une bourgeoise bien de droite, moi et mes idéaux anarchistes. Ou pire, une flic. Haha.

Je me dirige enfin vers ma table pour y voir une jeune femme qui n'a pas l'air d'une sale bourgeoise a priori, à mon grand soulagement, et qui boit visiblement soit du coca, soit du whisky - ou les deux mélangés. Bon, vu le verre, c'est certainement du whisky, et tant mieux. En tout cas, elle est franchement jolie. Mais bon, je vais éviter de m'emballer. Certes, le speed dating de l'an dernier m'avait un peu réconforté quant à mes capacités à séduire une femme ou simplement à être intéressant lors d'une rencontre chronométrée, mais c'était il y a un an, dans un autre pays, et j'avais un tout autre état d'esprit. Même si les choses allaient bien mieux et que je commençais de nouveau à aller de l'avant. Je prends place face à la jeune femme qui se présente.

-Enchanté, moi c'est Tenzen Fushigi. Comment ça va ?

"Comment ça va", je ne sais même pas si c'est vraiment le genre de choses qu'on dit quand on commence un speed dating en bonne et due forme, mais bon, c'est un début. Je sens ma gorge se serrer, signe que je stresse bel et bien. J'avale une (trop) grande gorgée de vodka pour éclaircir ma gorge, si tant est que ça puisse avoir cet effet, mais aussi surtout pour commencer à me détendre, pendant qu'elle me répond.

-Le temps nous est compté, littéralement, alors voilà : tu fais quoi de beau dans la vie ? Activité professionnelle ou autre, hein.

Là aussi, c'est pas très excitant, mais bon, je ne vois pas trop quoi demander d'autre. Et puis c'est souvent un bon point de départ pour dévier sur autre chose, si nécessaire. Et comme ça, je saurai d'emblée si elle est flic.






Merci à Jill Calahan pour la bannière du pokédex !
©Lazlö von Kayser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 12/11/2015
Messages : 2030

Région : Kalos
Jeu 15 Fév - 17:44
Un homme brun et barbu s'installe : Tenzen Fushigi. Cela me dit définitivement quelque chose, le nom de famille surtout, mais ne me souvient pas de où je l'ai lu.

L'ambiance est plus décontractée que ce à quoi je m'attendais ; j'ai été stupide de croire que tous venaient ici pour réellement trouver l'amour. Bien d'autres personnes sont comme moi, paumées ou désintéressées. Dans le cas de Tenzen j'ignore à quoi m'attendre mais son naturel laisse place à une atmosphère paisible, sans tensions. Bref, pas de gros relou à l'horizon, juste un type normal avec qui tailler une bavette pendant quelques minutes. Je réponds brièvement à sa question pendant qu'il entame une gorgée de vodka bien fraiche. J'imagine qu'il est impossible d'éviter les banalités dans des rencontres si précisément chronométrées, je joue donc le jeu ; de toute façon à sa place je n'aurai pas été plus à l'aise pour débuter notre rencontre, aussi je lui réponds avec un sourire discret mais franc afin qu'on se sente plus à l'aise tous les deux.


- Enchantée Tenzen. Je suis ranger, et en-dehors de ça, je travaille pour une boite de production. Et une association de défense aussi.

J'en tais le nom pour l'instant, voulant éviter de déballer toute ma vie d'un coup. Je profite néanmoins de l'intelligence de sa question pour rebondir ; il n'y a en effet pas qu'un métier pour nous définir dans une vie, c'est même une donnée très peu significative.

- Je m'intéresse aux pokemons depuis gamine et j'ai débuté il y a trois ans. Depuis je voyage avec eux, j'accomplis quelques missions pour le Polygone et des reportages avec des amis. Et toi ?

J'hésite l'espace d'un instant avant de me jeter à l'eau.

- Tu ne serais pas un scientifique par hasard ? C'est-à-dire que ton nom me dit quelque chose...



signature par Anna (l)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Scientifique Unys

C-GEAR
Inscrit le : 29/06/2016
Messages : 745

Région : Unys
Jeu 15 Fév - 18:19
La jeune femme cumule plusieurs activités professionnelles, ce qui ne doit pas être simple. Elle est ranger, c'est presque flic parfois, mais bon, pas toujours, alors autant lui laisser une chance. Elle travaille aussi dans le milieu artistique, je vais plutôt l'interroger sur ça d'ailleurs. Et sur cette histoire d'"association de protection". Je me demande ce que ça peut bien vouloir dire. Elle développe ensuite un peu sur ce qu'elle aime concrètement dans la vie. Comme elle aime beaucoup les pokémons, je me demande si ça a à voir avec son activité associative. Je m'apprête à lui poser des questions à ce sujet, mais j'attends un peu pour être sûr de ne pas lui couper la parole, et elle enchaîne alors sur une question qui risque de changer un peu le ton de la conversation. Il semblerait en effet qu'elle ait entendu parler de moi. En qualité de chercheur ou de militant ? Je parierais sur la seconde, mais là encore, est-ce par rapport à mon pokédex ou bien par rapport à mes projets militants récentes à la ville Noire ? Et puis, surtout, qu'est-ce qu'elle en pense ? On verra ça bien assez vite dans tous les cas. Je passe ma main dans mes cheveux, un peu gêné, et je laisse échapper un petit rire gêner avant de répondre.

-... Oui c'est ça, je... je suis spécialiste des pokémons Psy, et j'ai un pokédex qui a fait un peu parler de lui à cause de son contenu... Engagé.

Pendant que je réponds, j'observe ses réactions pour déceler une éventuelle grimace qui n'arrive pas, et je réfléchis aussi à une relance pour éviter de ne parler que de moi, parce que j'ai moi aussi envie d'en apprendre plus sur elle.

-Et toi alors, tu fais quoi avec ta boite de production, c'est lié à tes reportages avec tes amis ? Et elle fait quoi, ton "association de protection" ? Ça m'intrigue !

Tant que c'est pas une association de protection des frontières ou de la race blanche, ça devrait aller, j'imagine.



Merci à Jill Calahan pour la bannière du pokédex !
©Lazlö von Kayser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 12/11/2015
Messages : 2030

Région : Kalos
Ven 16 Fév - 17:45
- ... Oui c'est ça, je... je suis spécialiste des pokémons Psy, et j'ai un pokédex qui a fait un peu parler de lui à cause de son contenu... Engagé.

Un spécialiste des pokemons psy.

Il capte aussitôt toute mon attention (ou presque, ça se partage avec le whisky). Étant donné que j'ai un Feunnec souffrant de migraines depuis qu'il a commencé à développer ses pouvoirs psychiques, j'ai un tas de questions qui me viennent à l'esprit pendant qu'il s'explique. Je ne peux cependant pas le noyer sous un flot continu d'interrogations ; je me tais donc et me demande pourquoi il prend des pincettes alors qu'il articule lentement le mot engagé. Est-ce une entreprise dont il doit avoir honte ? Quoiqu'il en soit l'étincelle n'illumine toujours pas mon cerveau et me laisse dans l'ignorance bien que ce nom ne me soit pas inconnu. Malheureusement le temps qui nous est imparti rend la discussion plus stérile que ce qu'elle aurait été sans cette limite. Tenzen enchaîne donc et reste évasif sur sa personne ; signe qu'il n'a pas spécialement envie de parler de lui. Moi non plus d'ailleurs. On dirait bien que les deux handicapés du speed-dating se sont trouvés.

Je fais néanmoins l'effort et joue le jeu : je décide de répondre avec transparence et en donnant un peu plus de détails sur moi. Dans le pire des cas si je tombe sur un maniaque ou un tueur en série j'ai toujours un Métalosse et un Ronflex capables de me défendre en cas de pépin.


- Et toi alors, tu fais quoi avec ta boite de production, c'est lié à tes reportages avec tes amis ? Et elle fait quoi, ton "association de protection" ? Ça m'intrigue !

- Alors non c'est pas ma boîte de production, elle a été crée par Christophe, celui qui nous gère. Il voyage beaucoup et recrute en même temps. Moi ils m'ont trouvé à Auffrac alors que j'allais à l'arène d'Urup à Kalos. J'ai accepté de bosser pour eux et depuis je me sers de mes déplacements en tant que ranger pour aussi me rendre sur des lieux de tournage selon les contrats qui nous sont soit proposés, soit qu'on parvient à dénicher de temps en temps.

La vérité était que nous avions notamment beaucoup de partenaires parmi les amis du fondateur de la boîte. Son carnet d'adresse était bien plus rempli que le nôtre étant donné sa longue expérience du journalisme et toutes ses années passées dans la presse écrite. Certains contrats n'avaient rien à voir avec lui mais ils ne faisaient pas la majorité. A vrai dire ma vie me menait là où les opportunités m'appelaient depuis des mois ; elle me convenait très bien ainsi. Je bois une gorgée de whisky après mon monologue pour enchaîner sur un autre.

- Ça ce sont mes activités principales, ça prend déjà beaucoup de notre temps. Mais avant tout ça, je me suis engagée auprès de la Pokemon Shepherd. On m'a recrutée dans l'unité défensive : la plupart du temps ça consiste à apporter du soutien aux équipes qui mènent des actions au large des côtes de Kalos.

Je taisais le reste des détails. Donner le nom de l'association me paraissait suffisant : pour un inconnu c'était comme lui donner un préjugé tout frais en mains. Peu importe son opinion cela dit : les raisons de mon engagement ne regardent que moi. Que ça lui plaise ou pas, peu m'importe. J'en profite pour achever mon petit discours par un sourire et lui pose, à mon tour, quelques questions.

- J'ai forcément du tomber sur votre pokedex... je suis abonnée à des études indépendantes. Je connais le Rainbow dex de Kalos, le W.A de Kanto, le C.C.C.P et le Pokebook aussi. Depuis combien de temps tu t'es lancé là-dedans ?

Temps d'hésitation de ma part.

- Ça consiste en quoi ce contenu "engagé" ?

La curiosité me perdra.



signature par Anna (l)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Scientifique Unys

C-GEAR
Inscrit le : 29/06/2016
Messages : 745

Région : Unys
Sam 17 Fév - 0:06
Lorsque j'explique à Jill que je suis scientifique, je crois remarquer une réaction intéressée de sa part, notamment de par sa posture, même s'il est aussi tout à fait possible que je me fasses des films. En tout cas, sa vie a l'air très mouvementée. Je n'ose pas lui dire que pour ma part, je me suis un peu essayé au travail de terrain, mais que ça a failli tourner à la catastrophe. C'était lorsque j'ai réalisé mes travaux sur les Cryptero, et ça m'a servi de leçon : le travail de terrain, ça se prépare et ça s'apprend. Elle finit ensuite par dévoiler le nom de l'association dans laquelle elle travaille : Pokémon Sheperd. Je ne suis pas toujours très fan du choix de leurs choix de communication, et leurs militants sur internet sont souvent assez chiants, mais j'adhère totalement à leur cause malgré tout, et ceux qui travaillent sur le terrain pour l'assoce font un travail que je respecte.

-C'est génial tout ça, moi je suis plus du genre à vivre bien au chaud dans les locaux de mon labo', donc bon ! Sinon, c'est cool que tu agisses comme ça pour une bonne cause. Moi aussi, j'essaie de me lancer dans l'associatif, enfin, c'est pas aussi impressionnant que Pokémon Sheperd...

Il y a peu, j'ai tenté de monter un projet d'assoce qui vise à promouvoir les sciences dans les quartiers populaires de la Ville Noire. On vient à peine de lancer ça avec quelques collègues, et j'ai aussi rejoint un collectif qui cherche à démocratiser les sciences, mais pour le moment, rien de bien fou. Je remarque quand même que Jill connaît mon Pokédex. C'est donc comme ça qu'elle a entendu parler de moi. Je me demande ce qu'elle en pense, tiens. Je souris donc en entendant ça. J'avale la fin de mon verre de vodka sans trop m'en rendre compte. C'est vraiment de la bonne qualité. Cela dit, pour le prix, heureusement.

-Ah, le CCCP c'est mon pokédex justement ! Du coup bah, mon engagement, c'est de tenter d'éveiller un autre regard sur les pokémons. D'un côté, montrer qu'ils ont tous des spécificités qui font qu'on a beaucoup à apprendre d'eux, qu'on n'est pas si exceptionnels que ça comme ils sont tous exceptionnels. Et puis aussi de sensibiliser les gens sur certains problèmes auxquels des pokémons font face, et qui sont souvent du fait de l'activité humaine. Mais ça, encore, c'est pas tellement clivant. C'est plus les bonus "compagnon du militant" que j'ajoute parfois en fin d'article, où je parle de comment on peut utiliser les pokémons en manifestation ou des trucs du genre... Du coup, mon laboratoire de recherche a été saccagé y a pas trop longtemps, ça a un peu attiré l'attention sur mon pokédex, et pas mal de gens ont commencé à dire que c'était bien fait pour ma gueule, que c'était sûrement à cause de "terroristes" comme ceux que je soutiens qui ont fait ça, ce genre de conneries. Y a même eu quelques pressions sur le labo' qui a accepté de m'accueillir après la destruction du mien, à ce sujet, mais pour le moment ça va.


En finissant mon monologue, je me rends compte qu'une fois de plus, j'ai surement un peu trop parlé. Un peu trop vite aussi, en y réfléchissant. Ne sachant pas trop quoi faire, j'interpelle le serveur qui passe juste à côté de la table pour lui demander un second faire, et faire comprendre d'un regard à Jill que je lui propose aussi de lui en commander un au passage.

-J'ai pas eu à payer l'hôtel ni rien, donc bon, ça me gênerait pas...

Une fois que le serveur est reparti, je regarde de nouveau Jill.

-Désolé pour le monologue, je parle souvent un peu trop...

J'attends d'abord de voir si elle a quelque chose à dire, histoire de lui laisser un peu la parole quand même. J'espère que ça ne l'a pas saoulée et qu'elle n'a pas l'impression que je monopolise la parole alors qu'on a peu de temps. Je suis habitué à m'exprimer en temps limité, mais quand c'est préparé à l'avance.






Merci à Jill Calahan pour la bannière du pokédex !
©Lazlö von Kayser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 12/11/2015
Messages : 2030

Région : Kalos
Dim 18 Fév - 16:04
- C'est génial tout ça, moi je suis plus du genre à vivre bien au chaud dans les locaux de mon labo', donc bon ! Sinon, c'est cool que tu agisses comme ça pour une bonne cause. Moi aussi, j'essaie de me lancer dans l'associatif, enfin, c'est pas aussi impressionnant que Pokémon Sheperd...

Sa réaction me met mal à l'aise, aussi je ressens le besoin d'apporter quelques précisions sur l'association.

- La Shepherd n'a rien d'impressionnant... ou plutôt, l'unité pour laquelle je bosse n'a rien à voir avec ce qu'on aperçoit dans leurs clips de recrutement. J'ai rejoins leurs rangs pour renforcer mon équipe et apprendre d'eux, pas pour brûler tout sur mon passage ou casser des gueules. On apporte un soutien technique et humain pour éviter un maximum de dégâts.

Je lui adresse ensuite un petit clin d’œil : il n'est pas question de se sentir gêné alors qu'il ne peut pas deviner exactement ce que je fais au sein de l'association. Je suis d'accord avec lui sur un point : certains militants, certaines campagnes agissent pour des causes qui parlent à mes propres principes et ma vision des choses : je les ai rejoint pour soutenir, prêter main forte, pas pour tout détruire ou imposer mes opinions. Ceux qui agissent ainsi ne valent pas mieux que les braconniers.

Lorsque je parle des pokedex auxquels je me suis intéressée, Tenzen sourit mystérieusement et avale une gorgée de son verre. Puis il me toise du regard et avoue, amusé.


- Ah, le CCCP c'est mon pokédex justement ! Du coup bah, mon engagement, c'est de tenter d'éveiller un autre regard sur les pokémons. D'un côté, montrer qu'ils ont tous des spécificités qui font qu'on a beaucoup à apprendre d'eux, qu'on n'est pas si exceptionnels que ça comme ils sont tous exceptionnels. Et puis aussi de sensibiliser les gens sur certains problèmes auxquels des pokémons font face, et qui sont souvent du fait de l'activité humaine. Mais ça, encore, c'est pas tellement clivant. C'est plus les bonus "compagnon du militant" que j'ajoute parfois en fin d'article, où je parle de comment on peut utiliser les pokémons en manifestation ou des trucs du genre... Du coup, mon laboratoire de recherche a été saccagé y a pas trop longtemps, ça a un peu attiré l'attention sur mon pokédex, et pas mal de gens ont commencé à dire que c'était bien fait pour ma gueule, que c'était sûrement à cause de "terroristes" comme ceux que je soutiens qui ont fait ça, ce genre de conneries. Y a même eu quelques pressions sur le labo' qui a accepté de m'accueillir après la destruction du mien, à ce sujet, mais pour le moment ça va.

- Aaaaah mais voilà d'où je la remets ta tête !

Je ne prends pas conscience de ma familiarité tout de suite : je suis d'abord ravie de comprendre enfin où j'avais lu ce nom et vu ce visage. Puis je me rends compte.

- Désolée, c'est que ça me titillait un peu. J'ai adhéré au C.C.C.P parce que je trouvais le sujet original. Je crois que tu es bien le seul scientifique à ce jour à t'intéresser au potentiel militant des pokemons. Pour être honnête je n'ai jamais pris part à une manifestation. Désolée que tes efforts n'aient amassé que des merdes.

Cette histoire de laboratoire cramé est assez choquante. Je n'ose pas lui en demander plus étant donné que nous ne nous connaissons pas mais je compatis sincèrement ; un tel degré de violence n'est jamais souhaitable, d'autant que Tenzen se contente d'exprimer ses idées dans son propre projet de recherches. Autrement dit, il ne s'impose pas aux autres, j'ai du mal à comprendre pourquoi cela a pu gêner à ce point alors qu'il s'agit d'un choix personnel d'étude et non d'une campagne politique qui impose ses projets de loi à tous.

- Je m'étonne de voir que certains se sentent menacés par des descriptions dans un pokedex. C'est pas comme si tu tapais sur la gueule des gens avec tes pancartes jusqu'à ce que ça rentre. Enfin... et ce nouveau labo, mise à part les sympathiques menaces qu'ils ont reçu depuis, est-ce qu'ils t'aident pour le C.C.C.P ou ils font tout autre chose ?

Je ne vois pas le temps passer. La discussion est intéressante, tout comme ce qu'a à dire Tenzen. Jamais je n'ai imaginé tomber sur un scientifique, qui plus est dont le sujet d'études ne m'est pas inconnu. Bien qu'à la base, j'ai surtout adhéré à son projet car je me suis convaincue qu'un spécialiste du type psy pourrait combler mes lacunes dans le domaine et pourquoi pas m'aider à trouver des solutions au récent problème de mon petit Feunnec.



signature par Anna (l)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Scientifique Unys

C-GEAR
Inscrit le : 29/06/2016
Messages : 745

Région : Unys
Mar 20 Fév - 2:54
Suite à ma remarque sur mon opinion de Pokémon Sheperd, Jill s'explique un peu sur son rôle au sein de l'association. Je me rends compte que je l'ai peut-être mise un peu mal à l'aise en laissant entendre que je trouvais l'association critiquable. D'un autre côté, je pense lui avoir fait comprendre que j'admirais son engagement et je préfère ne pas trop insister pour ne pas avoir l'air d'un mec qui force les compliments pour avoir quelque chose en retour ou je ne sais quoi. J'entame donc mon long monologue, et une fois qu'elle a réalisé qui je suis, elle réagit assez positivement. Je suis soulagé. Elle semble quand même un peu gênée de sa réaction, pourtant ça me fait plus plaisir qu'autre chose.

-Haha, y a pas de mal. En tout cas, ça me fait super plaisir d'entendre qu'il te plait. C'est vrai qu'on est assez peu à s'y intéresser ouvertement. Y a une espèce de mythe de la neutralité politique dans notre milieu, c'est pas très bien vu en général.

Je me surprends à sourir fortement maintenant que je sais que Jill apprécie mon travail. Je suis tout de suite beaucoup moins stressé. Elle me témoigne son soutien par rapport aux épreuves que j'ai pu traverser. J'ai l'impression qu'elle croit, comme beaucoup, que la destruction de mon labo' était lié à mon activité militante. J'hésite un peu à lui dire que ce n'est pas le cas, je ne suis pas certain que ce soit une bonne idée. Finalement, je me dis que ça ne coute pas grand chose.

-Après, pour le labo, c'était pas à cause des détracteurs de mon pokédex, même si j'ai reçu des menaces et insultes sur internet, y a pas encore eu de passage à l'acte. Sinon, ce qui passe mal, c'est que je suis hostile aux forces de l'ordre, que je soutiens des groupes qui font des choses contre la loi, ce genre de choses.

Je me demande si Jill est du genre à être très à cheval sur la loi, à la sacraliser, ou si elle a un peu la fibre anarchiste. C'est un peu pour ça que je fais la remarque d'ailleurs, histoire de tâter le terrain, de voir jusqu'où je peux assumer mes positions avec elle.

-Sinon, pour le labo, ça n'a rien à voir avec le pokédex. Pour le moment, j'ai un contrat de quelques mois pour travailler avec eux sur un projet de recherche. On étudie les interactions entre des lasers et des champs d'ondes Psy. C'est assez sympa. Je vais essayer d'être pris comme titulaire, le concours aura lieu dans moins de deux mois alors je bosse là-dessus aussi.


Même si Jill a l'air intéressée par ce que je lui raconte, j'ai un peu peur de ne faire que parler de moi et de lui donner l'impression d'être égocentrique. D'un autre côté, si le sujet l'intéresse, c'est tant mieux parce que j'aime bien parler de sciences et que j'aime bien partager mes recherches à ceux que ça intéresse. Ceci dit, c'est peut-être pas le meilleur moment étant donné que le temps nous est compté. Mais dans tous les cas, je ne sais pas spécialement sur quoi la relancer. Si elle avait voulu m'en dire plus sur la Sheperd, elle l'aurait surement déjà fait.

-Du coup, comme tu connais pas mal de pokédex, je me demandais... Tu t'intéresses beaucoup aux sciences ? Ou c'est vraiment juste l'aspect utilitaire pour tes pokémons ? Ou les deux peut-être ?

Comme ça, ça m'évitera de lui imposer un sujet qui ne l'intéresse pas forcément.



Merci à Jill Calahan pour la bannière du pokédex !
©Lazlö von Kayser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 12/11/2015
Messages : 2030

Région : Kalos
Mer 21 Fév - 13:15
Le mythe de la neutralité politique chez les scientifiques. La phrase est si joliment tournée que Tenzen a toute mon attention ; le pauvre verre de whisky est délaissé alors que l'homme m'explique que si on lui a saccagé son labo, c'est probablement à cause de ses engagements divers.

- Après, pour le labo, c'était pas à cause des détracteurs de mon pokédex, même si j'ai reçu des menaces et insultes sur internet, y a pas encore eu de passage à l'acte. Sinon, ce qui passe mal, c'est que je suis hostile aux forces de l'ordre, que je soutiens des groupes qui font des choses contre la loi, ce genre de choses.

Le scientifique m'observe, craignant sans doute ma réaction. Je ne réagis nullement. Étant donné que je travaille moi-même pour une association qui se la joue Batman et impose sa justice, je suis relativement mal placée pour le juger. Bien que je n'ai pas tant donné d'informations sur mon rôle au sein de l'équipe, je n'en reste pas moins ouverte d'esprit : je m'étonne simplement d'apprendre qu'il milite si activement. L'habit ne fait pas le moine et une fois de plus la vie donne raison à ma mère (et aux dictons) ; il a l'air calme, propret dans sa chemise rouge mais en réalité son cerveau bouillonnant ne l'éloigne pas totalement des terrains d'action comme le laisse suggérer son métier davantage axé sur la théorie.

- Tu penses que ce sont les autorités qui ont commandité la destruction de ton labo ?

Je me rends compte après l'avoir dit que la question est plutôt stupide. D'après son discours il en est convaincu, du moins il en a l'air. J'ignore ce qu'il entend par des groupes qui font des choses contre la loi. Après tout l'association Shepherd fait la même chose et j'ai croisé la route de gus qui n'avaient qu'une idée en tête : tout détruire. J'ignore en quoi cela reste une solution : tout brûler ne fait jamais qu'attiser la colère et redessiner le cercle sans fin de la violence et de la colère. Je préfère ne pas me mêler des affaires personnelles de Tenzen à ce sujet, j'estime que chacun est responsable de ses engagements, bien que j'admette paradoxalement que si tous le faisaient, nous serions en réalité dans un monde parfait. Je décide donc de mener la conversation vers d'autres horizons.

Visiblement Tenzen a ressenti le même besoin.


- Sinon, pour le labo, ça n'a rien à voir avec le pokédex. Pour le moment, j'ai un contrat de quelques mois pour travailler avec eux sur un projet de recherche. On étudie les interactions entre des lasers et des champs d'ondes Psy. C'est assez sympa. Je vais essayer d'être pris comme titulaire, le concours aura lieu dans moins de deux mois alors je bosse là-dessus aussi.

Voilà qui est intéressant.
Le pokedex de l'homme n'avait pas manqué d'attirer mon attention suite à ses travaux sur le type psy. Très mystérieux, capable d'incidences graves sur l'humain, depuis mon enfance ce type particulier m'intriguait. J'avais voué ma carrière aux pokemons de type sol par pure affection et par préférence par rapport à mes déplacements et mes envies mais les pokemons psys m'intriguaient en réalité de longue date. Après tout la championne de l'arène de Flusselles, ma ville natale, possédait des pokemons de ce type ; ils m'avaient toujours impressionnée lors de leur représentation annuelle pour les habitants (et dans leurs combats avec des dresseurs de passage aussi). Le pokedex de Tenzen m'avait donc permis de découvrir des études suffisamment bien vulgarisées pour que je puisse les assimiler. J'avais caressé le doux espoir en lisant les pages du CCCP de trouver une solution pour l'entraînement de mon Feunnec.
Sur le point de lui poser davantage de questions sur ces fameuses ondes, je suis néanmoins interrompue : Tenzen change de sujet lui-même et tourne de nouveau notre discussion sur moi. Nous faisons ainsi depuis le début, comme un match de tennis.


- Du coup, comme tu connais pas mal de pokédex, je me demandais... Tu t'intéresses beaucoup aux sciences ? Ou c'est vraiment juste l'aspect utilitaire pour tes pokémons ? Ou les deux peut-être ?

- Les deux, comme tout le monde je suppose. Disons que j'essaie de soutenir les études indépendants et jeunes. Adieu les Chen et compagnie, place aux jeunes. Je souris pour accompagner la vanne, boit une gorgée de whisky et finit le verre, puis reprend. Quand je suis tombée sur le CCCP je me souviens que je cherchais des infos sur le type psy. Je me suis plus intéressée aux études sur le sujet que le militantisme. J'ai un Feunnec depuis six ans ; je crois qu'il commence à développer ses pouvoirs psychiques mais je sais pas si c'est du au fait qu'il n'évolue pas ou autre mais il a du mal. Il ne sait pas les maîtriser pleinement, n'a pas le contrôle. Pire, j'ai remarqué que ça le rendait malade... il a des migraines qu'il n'avait pas avant, il a même eu une paralysie faciale une fois.

J'achève la discussion sur le point suivant : je suis notamment à la recherche de soins et d'informations pour l'aider à franchir ce cap. J'ajoute que l'un de mes pokemons maîtrisant le type psy a déjà tenté de l'aider mais en vain à priori, puisque les capacités du renard restent inchangées.


Désolée pr le rythme, vilaine irl..
Jill et Tenzen ne seront pas ronds comme des queues de pelles ensemble et ne ferons pas de striptease sur leurs tables respectives, c'est dommage. T_T /roulade



signature par Anna (l)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 2442

Mer 21 Fév - 16:04
DRIIIIIIIIIIIIIIIIIIIING !

C'est l'heure du roulement !
Tenzen et Jill quittent la table et sont remplacés par Sheera et Mary !


avatar ©️ Elune Crowley.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sbire Galaxie

C-GEAR
Inscrit le : 05/09/2014
Messages : 734

Région : Kalos
Mer 21 Fév - 23:46
A peine as-tu terminé de parler à Midley qu’une sonnerie retentit, et elle est clairement trop bruyante pour être celle de ton téléphone. C’est dommage, vous avez passé moins de temps que tu ne le pensais et que tu n’aurais espéré. Et puis, il faut avouer que les choses commençaient à devenir intéressantes. Ce compliment se répète encore et encore dans ton esprit. C’est fou à quel point on peut trouver deux extrémités complètement différentes dans une vie. Une personne t’a traitée d’erreur de la nature, et une autre vient de te dire que tu as une belle âme. Qui croire ? Tu n’en sais rien et, au fond, ce n’est peut-être pas le sujet le plus important. Le tout, c’est de te faire une place dans ce monde, quoi que tu sois. Te faire une place dans ce monde, et trouver un moyen que ce soit le cas de chaque être vivant sur cette planète. Un but que, visiblement, Arceus ne partage pas, et c’est l’une des raisons pour lesquelles tu comptes bien le faire tomber de son Paradis.

Malgré tout, tu parviens à obtenir ce que tu cherchais. Et ça aussi, c’est une victoire, un peu plus officielle, cette fois-ci. Plus que trois – puisqu’il te semble que c’est le nombre maximum de gens que tu peux rencontrer pour cet événement – et la mission se sera déroulée à la perfection. Tu espères tomber également sur le même genre de personnes que Midley, même si tu en doutes fortement. Cela t’aurait permis de savoir plus facilement ce que tu aurais à dire, et tu te serais davantage faite au personnage que tu incarnes en ce moment. D’ailleurs, il risque d’être difficile de changer du tout au tout, maintenant. Si tu peux te permettre quelques modifications mineures, tu te dois de garder une certaine ligne directrice. Et il est clair qu’une personnalité comme celle que tu t’es donnée ne plait pas à tout le monde. Ceci dit, elle pourrait sans doute être largement plus supportable si tu essayais d’éviter de faire du rentre-dedans aussi évident. Même si tu t’es rattrapée parce que tu avais beaucoup trop honte de ce que tu venais de dire. Il faut garder en tête que, malheureusement, la société porte un point d’honneur sur les comportements des hommes et des femmes en général, et qu’il est assez perturbant de voir une femme utiliser des répliques souvent liées à des hommes, comme ce que tu as fait. Mais en même temps, tu évolues dans un milieu dans lequel ils sont particulièrement dominants, et où les femmes se font relativement discrètes ou, au contraire, font en sorte d’être exactement comme eux. En clair, tu ne grandis clairement pas dans un contexte habitué à développer des comportements comme tu peux en voir dans certaines séries ou films dont Flora te parlait.

Ta coupe et ton pichet de vin à la main – il ne faudrait tout de même pas gaspiller un tel nectar, encore moins vu le prix ! – tu te diriges vers la prochaine table où, la encore, tu ne vois personne pour le moment. A tous les coups, la personne qui va te rencontrer doit encore être en train de chercher sa prochaine destination. Tu en profites pour vider le contenu du verre et pour te resservir un fond de vin, suffisamment pour pouvoir proposer un verre à celle qui viendra converser avec toi, du moment qu’elle approche de l’âge légal, bien évidemment. Mais ce n’est finalement pas le cas. A la place, c’est une femme visiblement d’à peu près le même âge que toi qui s’avance et s’assoie à ta table. Cependant, elle est plus petite et à la peau bien plus bronzée. Un sacré contraste physique avec Midley, pour commencer, mais encore plus avec toi, qui est beaucoup plus pâle et qui n’a pas de mal à porter des talons aiguilles quand il le faut, bien que ce ne soit pas le cas ici. La seule similitude que vous pourriez avoir, c’est la longueur de vos cheveux sombres, et encore, les siens tournent plus vers le violet que vers le noir. Il y aurait bien aussi le sérieux dont tu peux faire preuve sur ton visage, mais tu dois sûrement l’être encore plus qu’elle quand tu es en mission. Pour ne pas dire que tu as l’air d’être une reine des glaces. Pour ne pas dire que tu te retiens parfois de ne pas enfoncer ton bras bionique dans le ventre des gens pour en retirer leurs boyaux lorsqu’ils te disent quelque chose de travers. Mais tout cela, cette jeune femme ne le verra pas ce soir, et cela vaut mieux autant pour toi que pour tout le monde. A la place, tu décides de l’accueillir avec un sourire qui se veut plus chaleureux que charmeur, pour le moment du moins. Et tu n’hésites pas à lui proposer de lui servir un rafraîchissement, histoire de ne pas passer pour une alcoolique.

« Bonsoir, mademoiselle. Je m’appelle Lilith. Voulez-vous que je vous serve un verre ? »







Sprite by Yakuru Hoot.
Double-Compte: Tony Schwärtzwind et Soren Kenshin
Theme
Battle Theme 1 - Battle Theme 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» les debut de ma table de jeu .
» Projet table de jeu
» Les bonnes manières de table
» Table pour Mordheim en projet
» Ma table de démo pour Mordheim

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Alola - 7E G E N :: Ho'ohale :: Plage Hano-Hano :: Évent St-Valentin : C'est l'amour à la plage-