AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 

Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
» Apprendre à s'apprivoiser


avatar
Dresseur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 06/08/2016
Messages : 248

Région : Kalos
Lun 12 Fév 2018 - 23:56
Cela fait maintenant une bonne dizaine de minutes que Marian fixe le canapé sur lequel est assise Hula. La main sous le menton, plongée dans une réflexion intense, elle se demande comment les choses ont pu en arriver là et n’arrive absolument pas à reconstruire une quelconque causalité. Pour Ariane, la situation semble normale, ou plutôt une aubaine. Elle, ne peut pas le prendre immédiatement comme ça, elle a absolument besoin de comprendre ce qu’il se passe. Mais avant tout, il faut absolument qu’elle demande :

- Dîtes-moi monsieur Douglas… Vous êtes sûr ?
- Absolument pas, mais si je la ramène maintenant elle va refaire une fugue et je ne veux pas l’entourer de gardes, j’aurais l’impression de la mettre en prison.

Sa fille, assise sur le canapé, lui adresse un regard défiant, mais agrémenté d’une sorte de sourire reconnaissant. Marian n’a pas compris ce qui la gênait tellement chez ses parents, mais elle sait, avec les informations qui lui ont été données, que cette fille se sentait tellement mal chez elle que ça l’a poussée à partir jusqu’à une autre région, épuiser ses économies liquides puis vivre dans la rue pendant plus d’une semaine avant d’être finalement retrouvée suite au coup de fil passé par Marian à son père.

- Et donc si je récapitule… Hula refuse de rentrer, vous vous ne voulez pas qu’elle reste toute seule, et donc vous nous demander de nous occuper d’elle parce que c’est le compromis auquel vous êtes arrivées tous les deux… C’est bien ça ?
- Ouaip ! Des objections ?, demande l’adolescente depuis le canapé. D’t’façon si tu refuses je vais aller troooooop mal, déprime et tout. Ca se trouve je vais même finir par me tuer, qui sait ?
- Ah non, tu vas te calmer tout de suite, interromps Ariane en posant son coude sur l’arrière de la tête de Hula avant de s’y appuyer de tout son poids. Je veux pas de ce genre de menace de gamine pourrie gâtée qui sait même pas de quoi elle parle chez moi. Ca que ça veut dire concrètement dans le cas présent c’est soit tu trouves quelque chose d’intelligent et pertinent à dire, soit tu fermes ta gueule.
- … Tu me fais mal.
- Je préfère ça, conclue Ariane en souriant.

Marian continue de réfléchir. Elle lance un regard à son petit ami qui est assis sur une chaise à côté de la table et attend que ça se passe, aussi surpris qu’elle par la situation actuelle, mais également agacé car il voit petit à petit sa journée en amoureux s’envoler loin. Un soupir de satisfaction la tire cependant de ses pensées, soupir qui vient du père de Hula :

- Ma fille qui s’écrase…, dit-il avec émotion comme s’il s’agissait d’un spectacle absolument inédit. Maintenant je suis convaincu, je souhaiterais vraiment vous la laisser. Ca lui fera beaucoup de bien !
- Papa je t’entends !, râle sa fille.
- Attendez, attendez !, proteste Marian. Vous êtes vraiment sérieux ? Là ? Tous ? Depuis le début ?, elle secoue la tête d’un air énervé. Mais vous êtes complètement irresponsable monsieur Douglas !

modération:
 



    Pink power.
    DC:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11386

Jeu 15 Fév 2018 - 16:43
  
Deux Passerouge et un Lepidonille niv. 5 apparaissent !
_______________________________


Nirondelle lance Picpic sur Passerouge 1 !
{- 6 PV}
PV de Passerouge 1 = 11/17


Zigzaton lance Charge sur Passerouge 1 !
{- 6 PV}
PV de Passerouge 1 = 5/17


Passerouge 1 lance Rugissement !
{L'attaque de vos pokémons diminue !}


Passerouge 2 lance Charge sur Nirondelle !
{- 4 PV}
PV de Nirondelle = 36/40


Cradopaud lance Dard-Venin sur Passerouge 1 !
{- 6 PV}
PV de Passerouge 1 = 0/17

Passerouge 1 est KO !
Nirondelle monte au niveau 6 !
Zigzaton monte au niveau 10 !
Cradopaud monte au niveau 13 !


Lepidonille lance Sécrétion !
{La vitesse de vos pokémons diminue !}


Que voulez-vous faire ?



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 06/08/2016
Messages : 248

Région : Kalos
Jeu 8 Mar 2018 - 13:45
Marian a l’impression de marcher sur la tête. Elle regarde le père de famille comme s’il s’agissait d’un alien dont les mœurs seraient tellement diamétralement opposées aux siennes qu’elle ne pourrait commencer à les comprendre. Douglas esquisse un petit sourire crispé, ayant bien compris que son attitude ne convient pas à la jeune femme qu’il a identifié comme étant la maîtresse de maison ; car si Ariane sait s’imposer en général, reste qu’au final c’est la rosée qui gère et décide tout ce qui est de l’ordre domestique.

- Vous comptez sérieusement confier votre fille à deux personnes dont vous ne savez rien ? Nous pourrions être de dangereuses criminelles ! Ou de mauvaises personnes en général ! Vous êtes complètement irresponsable !, elle se tourne vers sa meilleure amie pour la sermonner également. Et toi aussi Ariane ! Je sais que tout ceci doit beaucoup t’amuser, mais de là à oublier qu’on a déjà pas les moyens de s’occuper de nous-mêmes !, elle veut poursuivre, mais est interrompue par le père de Hula.
- Je vous paierais.
- Pardon ?!
- Je vous paierais. Ma fille n’est pas un cadeau, j’en ai bien conscience. Et pragmatiquement, il faut la nourrir, l’habiller ainsi que beaucoup d’autres préoccupations d’ordre matérielles. Je vous donnerais de l’argent pour tout ça, plus une sorte de salaire, ce que vous voulez. Je veux juste que ma fille se sente bien… Je suis très riche vous savez !

Marian a envie de lui donner une baffe.

- Putain p’pa ! Je t’ai d’jà dit d’arrêter de balancer partout que t’es riche, ça fait gros péteux !, cette remarque suffit à ôter à la rosée son envie de claque, car cette remarque lui convient parfaitement, même si la formulation laisse grandement à désirer.
- Ah oui pardon ma puce !.. Mais ce n’est que la vérité, tu le sais bien.
- Viens Marian on accepte et comme ça il se casse, propose Ariane qui se redresse du canapé. Je te l’ai dit au téléphone, c’est la fin de nos problèmes. On aura les moyens de se nourrir et de nourrir nos pokémons sans se surcharger de travail, la gamine faut pas la surveiller h24. On la laisse vivre, faut juste qu’on l’héberge et qu’on s’occupe un peu d’elle. On pourra même changer d’appart’ pour un plus grand !, elle adresse un grand sourire à monsieur Douglas. Oui parce qu’ici on a que deux chambres vous savez, vous ne laisseriez tout de même pas votre fille dormir sur le canapé, si ?
- Je veux bien un jardin aussi papa. Pas comme à la maison où c’est débilement grand, mais pour que Chacrok puisse domir au soleil, elle aime bien.
- Tout ce que tu veux ma puce !

Tandis que Ariane commence à se payer la tête de Hula pour avoir appelé sa carchacrok « Chacrok » et que l’adolescente se défend en l’informant qu’elle l’a eu étant petite et qu’un nom ça se change pas comme ça, Marian tente de trouver un peu de raison dans le regard de son petit ami qui est toujours assis à l’écart. Tony lui renvoie son expression d’impuissance totale à mettre du sens dans ce qui est en train de se passer. La rosée s’approche de lui pour lui demander : « On est d’accord que c’est eux qui sont fous ? », il confirme d’un mouvement de tête, ce qui soulage la rosée.

Cependant il faut qu’elle prenne un décision, car elle a bien remarqué que c’est ce que toutes les personnes présentes attendent d’elle, comme si elle était soudainement porteuse du pouvoir d’instance décisionnaire ultime. Elle tente de peser les arguments, pour tenter de prendre la décision la plus raisonnée possible, mais tout se déséquilibre rapidement pour se résumer à quelques pensées. Premièrement, ce père est un irresponsable. Deuxièmement, si elle refuse il y a des chances que, parce qu’ile st irresponsable, il essaye de refiler sa fille à d’autres personnes qui seront peut-être moins bien intentionnées qu’elle. Troisièmement, Ariane a raison en disant que c’est un miracle pour les faire dériver du chemin qui les mène droits dans le mur. Et dernièrement… Marian va pouvoir jouer à la maman. Ou la grande sœur, peu importe, mais ce dernier argument achève de la convaincre.

- Bon, Hula… Où sont tes affaires ? Est-ce que tu en as ? Je vais te prêter ma chambre en attendant qu’on change d’appartement.

modération:
 



    Pink power.
    DC:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11386

Jeu 8 Mar 2018 - 16:37

Nirondelle lance Picpic sur Passerouge 2!
(-6 PV)
PV de Passerouge 2: 11/17


Zigzaton lance Charge sur Passerouge 2!
(-6 PV)
PV de Passerouge: 5/17


Passerouge 2 lance Charge sur Nirondelle!
(-4 PV)
PV de Nirondelle: 32/40


Cradopaud lance Dard-Venin sur Lépidonille!
(-7 PV)
PV de Lépidonille: 10/17


Lepidonille lance Sécrétion !
Ah! La vitesse de vos pokémons diminue !


Vous lancez une pokeball sur Passerouge!
...:
 


Que voulez-vous faire ?



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 06/08/2016
Messages : 248

Région : Kalos
Mar 20 Mar 2018 - 11:33
Finalement, Marian n’est pas sortie avec Tony, évidemment. Ce dernier a décidé de partir une fois que sa petite amie a pris la décision de s’occuper de la gamine. Elle s’est platement excusée de ne pas pouvoir passer la journée comme c’était prévu et il a dit qu’il ne lui en voulait pas, ce qui a rassuré Marian, même si elle a bien senti de l’agacement dans sa voix. Elle s’en est voulu pendant un moment après son départ, mais a finalement réussi à se convaincre qu’elle avait pris la bonne décision : il était absolument hors de question de laisser la responsabilité totale de Hula à un père aussi irresponsable ! Il serait certainement allé la donner au premier venu si elle avait refusé.

L’adolescente est désormais en train d’installer ses vêtements dans l’espace d’armoire que Marian lui a dégagé. La rosée a dû compresser sa garde-robe plus que de raison, mais elle a finalement réussi à arranger les choses pour laisser plus qu’un mini espace à la nouvelle arrivante. Elle tente de garder en tête l’idée qu’elle va changer d’appartement bientôt, que le nouveau sera plus grand et qu’elle pourra avoir plus de meubles pour ranger ses affaires, mais elle a dû mal à s’en persuader tant cela lui paraît surréaliste. Marian a un peu l’impression de se retrouver dans un film, car il n’y a que dans les fictions que ce genre de choses peut arriver. D’ailleurs, une question lui brûle les lèvres et elle se risque à la poser pendant que la jeune fille est en train de finir de ranger ses affaires :

- Au fait Hula, pourquoi est-ce que tu as voulu rester avec nous ? On ne connaissait même pas nos noms avant et… Et tu avais tout de même l’air de nous détester.
- J’ai jamais dit que je vous appréciais, rétorque Hula. Mais t’avais l’air assez débile pour accepter alors j’ai tenté ma chance. Je connaissais personne d’autre qui aurait pu me permettre de me barrer de chez moi sans avoir constamment mon père au cul.
- Ah… Ah bon. Je vois.

Marian se tait, ne sachant pas quoi ajouter. Elle sait que les mots qui viennent d’être prononcés par l’adolescente sont absolument détestables, et si elle n’écoutait pas son instinct maternel prédominant, elle serait sûrement en train de lui dire que, si c’est comme ça, elle n’a qu’à partir, mais il y a quelque chose qui ne va pas. Dans l’espèce de monde des bisounours que peut être l’esprit de la rosée, elle ne conçoit pas que quelqu’un soit tout simplement méchant comme l’est actuellement Hula. Car sa manière de parler et le vocabulaire employé est sans aucun doute fait pour blesser, volontairement. Pour Marian, il est impossible qu’elle ait juste affaire à une sombre petite conne ; il doit y avoir une raison qui pousse l’adolescente à être comme ça, quelque chose qui la trouble et doit lui faire au moins aussi mal que le mal qu’elle tente d’infliger aux autres par ses mots. Les circonstances viennent d’ailleurs appuyer sa théorie : son père, tout aussi irresponsable qu’il soit, a l’air de l’aimer, et pourtant elle veut le fuir. Et cette situation les déchire tellement qu’il est prêt à accepter qu’elle vive avec des parfaites inconnues du moment que c’est ce que sa fille veut. Marian est persuadé que c’est un moyen pour lui d’espérer une réconciliation père-fille. Il y a clairement quelque chose qui cloche dans l’histoire personnelle de Hula, seulement ce n’est pas le genre de question qui se pose. Il va falloir laisser le temps agir, continuer à être gentille et, peut-être, un jour Hula s’ouvrira. Et même si elle ne s’ouvre pas, sûrement qu’à force de recevoir gentillesse et bienveillance, elle parviendra à se trouver mieux.

Tout ceci est très naïf, et Marian en a à peu prêt conscience, mais elle décide de ne pas le remettre en cause. Cette vision du monde lui paraît bien plus belle que beaucoup d’autres alors, tant qu’elle peut la tenir, elle ne voit pas pourquoi elle tenterait d’en avoir une autre.

- Elle craint ta chambre, dit soudainement Hula. Il y a trop de rose, trop girly… T’es sûre d’être une adulte ? J’ai l’impression d’être chez une de ces connasses dont le but ultime dans la vie est d’être reine du bal de promo.
- Sache que l’on peut tout à fait apprécier cette esthétique sans n’avoir en tête que ce genre de préoccupations superficielles !, se défend comme elle peut Marian qui n’osera plus jamais avouer qu’elle aurait aimé être la reine lorsqu’elle était encore à l’école. J’aime les choses douces, féminines, les couleurs pastels… Alors forcément, je décore ma chambre en fonction de mes goûts.
- Des goûts de chiotte, conclue l’adolescente.
- Et bien j’ai hâte de voir la tienne de chambre !, rétorque Marian avant de quitter la pièce en prétextant devoir aller préparer un bon repas, touchée par ces remarques.

modération:
 



    Pink power.
    DC:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11386

Mar 20 Mar 2018 - 23:59

Nirondelle lance Rugissement !
{L'attaque du Lépidonille diminue !}


Zigzaton lance Rugissement !
{L'attaque du Lépidonille diminue encore !}


Cradopaud lance Étonnement sur Lépidonille !
{-5 PV}
PV de Lépidonille : 5/17


Lepidonille lance Charge sur Zigzaton !
{-2 PV}
PV de Zigzaton : 48/50

Vous lancez une Pokéball sur Lépidonille !:
 

Que voulez-vous faire ?



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 06/08/2016
Messages : 248

Région : Kalos
Dim 25 Mar 2018 - 10:57
Une fois dans le couloir et la porte de la chambre fermée, Marian pousse un long soupir pour réussir à se calmer. Comme l’a dit son père, cette fille n’est pas un cadeau, mais ce n’est pas une raison pour abandonner et être odieuse avec elle. La rosée remarque Ariane qui arrive dans le couloir, se dirigeant certainement vers sa propre chambre.

- Tu comptes vraiment dormir dans le canapé jusqu’à ce qu’on déménage ? Parce qu’il est sympa quand on s’assied dessus pour glander devant la télé, mais y dormir j’ai des doutes, surtout avec tes grandes jambes là, t’arriveras pas à trouver une position confortable je pense.
- Je sais, mais… Tu vois une autre solution toi ?, demande Marian dont le dos pleure déjà de ces futures nuits.
- Je te dirais bien de la faire dormir elle dans le canap’, mais je sais que tu vas refuser. Alors seule autre solution : viens dormir avec moi. J’ai un grand lit, je peux bien me retenir de dormir en étoile pendant quelques temps.

Marian accepte immédiatement. Elle se rappelle lorsqu’elles étaient plus jeunes et qu’elles passaient leur temps à s’inviter l’une chez l’autre. Au bout d’un moment, déballer et remballer le matelas gonflable avait été trop pénible pour elles et leurs parents alors elles avaient décidé de laisser tomber et dormir ensemble, même si c’était dans un lit une personne. Ca arrangeait d’ailleurs bien Ariane qui, même avec une couette, trouvait le moyen d’être assez frileuse pour se plaindre qu’elle avait froid.

Puisqu’elle va bientôt y dormir, Marian pénètre dans la chambre de son amie, histoire de constater l’étendue des dégâts. Et en effet, c’est une belle étendue. Il y a des vêtements qui trainent un peu partout, ainsi que des outils et différents matériaux. Certains de ses livres de cours sont abandonnés au milieu du bordel et la couette traîne à moitié par terre. Typique de la chambre d’Ariane, mais qui, malgré les années, n’arrive pas à passer outre le sens aigüe de Marian pour le ménage.

- Tu exagères, j’ai rangé ta chambre il y a une semaine.
- C’est long une semaine !, rétorque Ariane. Et puis c’est toi qui insiste pour la ranger, moi elle me va très bien comme ça.
- Si je ne rangeais pas régulièrement tu te serais déjà étouffée dans ton bordel et ton linge sale !, râle Marian qui commence à rassembler les vêtements pour les emmener jusqu’à la panière à linge. Tu imagines le jour où tu auras un copain ? S’il voit ta chambre comme ça ? Il va s’enfuir !

Ariane ne répond rien, ce qui interpelle la rosée. Ce n’est pas normal. En l’observant, elle remarque que la brune lance quelques regards qui se veulent discrets en direction de son téléphone qui est posé sur le bureau. Sûrement involontaires, car son visage reste inexpressif, mais Marian comprend que ça veut dire qu’elle attend un message. Et au vu de leur conversation, cela ne peut être qu’un message de la part de quelqu’un qui lui plaît. Dans un élan de malice, elle décide de la taquiner, juste pour voir.

- Au fait, tu as revu Noël depuis la dernière fois ?
- … C’est qui Noël déjà ?, Marian prend un air fâché pour lui faire comprendre qu’elle ne trompe personne. … Un peu. Quelquefois en sortant de la fac… …, elle grimace avant de lâcher d’un ton agacé : Ca fait trois jours que j’attends un message et rien ! Il me soule ! J’ai fait l’effort de lui en envoyer un en premier pour qu’on se voit et il répond pas ! Connard !

Ah. Mince. Ariane croise les bras et baisse la tête, honteuse. Elle a l’impression d’être une idiote. Marian ne sait pas trop quoi lui répondre, elle a envie de lui dire de relancer car il n’a peut-être tout simplement pas reçu le message, mais elle sait que, comme ça a déjà beaucoup couté à Ariane d’en envoyer un, elle refusera catégoriquement. Elle décide donc que le meilleur plan d’action est de la serrer dans ses bras et de lui dire :

- La prochaine fois que tu le vois à l’arrêt de bus, tu lui gueuleras un bon coup dessus, ok ?

modération:
 



    Pink power.
    DC:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 12132

Lun 26 Mar 2018 - 10:38

Le gang des lépidonilles (niveau 5) débarque !




Zigzaton lance rugissement
L'attaque des lépidonilles diminue !


Passerouge lance rugissement
L'attaque des lépidonilles diminue !


Lépidonille lance sécrétion sur tous.
La vitesse des lépidonilles diminue !


Keunotor lance rugissement
L'attaque des lépidonilles diminue !


Lépidonille 1 et lépidonille 2 lancent sur zigzaton.
(-2 PV) (-2 PV)
PV de zigzaton : 44/50


Lépidonille 3 et lépidonille 4 lancent sécrétion.
La vitesse de vos pokémons diminue beaucoup !

Que voulez-vous faire ?



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 06/08/2016
Messages : 248

Région : Kalos
Jeu 29 Mar 2018 - 11:21
- Rover, tu peux mettre la table s’il te plaît ?, demande la jeune femme à son naméouïe toujours prêt à rendre service.

Pendant que la créature est affairée, Marian retourne dans sa chambre dont Hula n’est pas encore sortie depuis qu’elle l’a lui a montré. Lorsqu’elle ouvre la porte, la rosée trouve l’adolescente assise au bureau en train d’écrire dans un carnet. Songeant qu’il s’agit peut-être d’un journal intime et que s’immiscer dans ce genre d’affaires ne se fait pas, l’adulte se contente de l’interpeler de loin :

- Hula, on mange bientôt. Viens à table dans cinq minutes, d’accord ?

En entendant sa voix, l’adolescente clos violemment son carnet et pose ses deux mains à plat dessus, comme pour en protéger le contenu. Elle lance ensuite un regard méchant en direction de l’adulte.

- Tu pourrais frapper avant d’entrer !
- En effet j’ai oublié, pardon, ça lui fait bizarre de s’excuser d’entrer dans sa propre chambre. Viens manger bientôt en tout cas.

La rosée laisse le temps à sa mimigal qu’elle a repéré au dessus d’un meuble arriver jusqu’à elle et se poser sur son épaule avant de quitter la chambre. Décidément, cette créature est vraiment plus supportable depuis qu’elle l’a affublée d’un petit ruban rose pour la rendre mignonne. Sans ça, elle n’aurait peut-être même pas capté le caractère adorable de l’araignée. La rosée caresse l’abdomen de Carla avant de retourner à la cuisine.

Rover a fini de mettre la table et est en train de poser, sur la table du salon, les gamelles réservées aux pokémons ; à l’exception du bastiodon d’Ariane qu’il faut faire manger dehors car il risque de faire s’effondrer tout le plancher par son poids. Même si elle le trouve moche, Marian reste triste pour lui qui ne peut pas profiter d’un bon repas avec ses camarades. Elle décide qu’il sera impératif que leur prochain appartement ait un sol assez résistant pour que cette pauvre créature puisse profiter de la vie commune. Les autres pokémons de la maison arrivent vite pour se mettre autour de la table, impatients de déguster leur repas. Il s’agit de nourriture déjà toute faîte, ce qui attriste un peu Marian car elle se dit qu’ils seraient plus heureux avec du fait-maison, mais elle n’a ni les connaissances ni les moyens de leur fournir autre chose pour le moment. Ca aussi, il faudra qu’elle apprenne.

La rosée appelle tout le monde à table. Hula arrive avant Ariane dont elle dit qu’elle l’a se précipiter en catastrophe vers la salle de bain avec les mains pleines de peinture.

- Oh ça c’est normal. Ariane aime bien tout ce qui est créatif et elle a tendance à perdre la notion du temps quand elle s’y met. L’heure du repas a dû la surprendre.
- C’est une artiste ?, demande Hula intriguée.
- Elle se qualifie plus d’artisane. Pour elle l’art c’est… Comment dit-elle ? Ah oui, de la « branlette intellectuelle » ! Tu l’aurais vue dans l’arène de Violette à Neuvartault ! Elle était odieuse, se rappelle la rosée avec émotion.
- Genre elle a des badges ?!, l’adolescente semble très surprise. Ca peut avoir des compétences de dresseur des trucs comme ça ?

Marian soupire, mais garde un petit sourire.

- Ariane n’est pas un « truc » ! Et oui, elle a des badges. Enfin juste celui de Neuvartault pour le moment, mais elle compte bien en gagner d’autres. D’ailleurs, moi aussi j’ai le badge de cette arène !

La rosée retire toujours une certaine fierté de l’obtention de cette distinction, même s’il y a quelques temps encore elle était absolument contre les combats pokémons. Elle se sent fière que sa technique de combat pacifique porte ses fruits. Et, à cet instant précis, elle en retire d’autant plus de satisfaction que l’adolescente semble vraiment impressionnée.

- Et bah… Je savais qu’ils bradaient les badges pour augmenter le taux d’échec à la Ligue et que les Champions puissent se la jouer, mais à ce point !

Evidemment. Marian ne sait même pas pourquoi elle a espéré.

modération:
 



    Pink power.
    DC:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 12132

Jeu 29 Mar 2018 - 16:06
Nanméouie remplace Zigzaton sur le terrain!



Passerouge lance Rugissement!
Ah! L'attaque des Lépidonilles diminue!


Nanméouie lance Surf!
(-52 PV)
PV des Lépidonille: 0/18

Ils sont K.O!
Passerouge, Lépidonille et Keunotor monte au niveau 9!
Zigzaton monte au niveau 16!
Nanméouie ne gagne pas d'expérience.

Que voulez-vous faire ?



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 06/08/2016
Messages : 248

Région : Kalos
Dim 15 Avr 2018 - 13:27
Le repas se déroule dans une ambiance loin d’être chaleureuse. Marian a du mal à avaler l’opinion que l’adolescente a d’elle sans qu’elles ne se connaissent vraiment. L’idée de mépriser a priori les gens ainsi ou de les considérer automatiquement inférieurs à soi la dépasse complètement. Elle sait très bien que c’est ainsi que pensent beaucoup de gens, surtout quand ils sont en recherche de confiance en eux, mais il n’empêche qu’elle a beaucoup de mal à comprendre. En tout cas, ça la conforte dans l’idée que cette gamine a son lot d’insécurité et qu’elle doit chercher à l’aider envers et contre tout. Cependant, cela ne veut pas dire qu’elle doit forcément être agréable avec elle lorsqu’elle se comporte comme une petite conne. Ce genre de comportement laxiste et soumis, selon elle, n’aide jamais vraiment les enfants à se développer correctement. Il faut un équilibre entre douceur et fermeté.

- Au fait Hula, pour l’école, comment tu vas faire ?, demande intelligemment Ariane vers la fin du repas.
- Je vais pas à l’école.
- T’essaye vraiment de nous faire croire que t’as déjà fini tes études avec le corps sous-développé que tu te trimballes ?

Hula devient toute rouge et manque de s’étouffer avec son verre d’eau. Voyant la colère monter rapidement sur son visage, Marian tente de calmer le jeu :

- Ariane, si tu pouvais poser des questions sans être insultante, ça arrangerait tout le monde !
- Vous avez pas d’humour, elle soupire. Ce que je voulais dire, c’est que t’as pas l’air en âge d’avoir ne serait-ce que fini le lycée.
- Ouais mieux… Et non j’ai pas l’âge, en effet, mais ça fait au moins deux mois que j’y vais plus de toute façon, alors bon…
- Comment ça se fait ?, demande Marian, soudainement inquiète de l’avenir de la petite.
- J’ai pas à en parler, elle prend une attitude défensive. Mon père s’en fout et si lui s’en fout, vous avez pas à vous en occuper non plus.

Les deux femmes se taisent pendant plusieurs minutes, Marian réfléchissant aux conséquences que peut avoir l’abandon du lycée sur la vie de Hula. Elle se demande ce qu’elle va bien pouvoir faire plus tard, puis se dit qu’avec l’argent de son père, ça ne devrait pas être bien compliqué. Peut-être. Elle n’en sait rien. Les enfants de riche, généralement, quand on en entend parler, c’est uniquement à la télé quand ils tournent mal. Comme elle ne veut pas montrer directement qu’elle s’inquiète, au risque de voir l’adolescente se braquer complètement, Marian a l’idée de passer par une question détournée :

- Qu’est-ce que tu veux faire plus tard Hula ?
- J’en sais rien, mais de toute façon ça sert à rien de réfléchir à tout ça. On fait quasiment jamais ce qu’on voulait faire plus tard. Alors je ferais… Ce que je ferais, voilà, le ton est un peu agressif, mais au moins elle ne se ferme pas complètement.
- C’est un peu pessimiste comme vision des choses.
- Peut-être mais genre… Vous vouliez faire quoi vous deux ? Et vous faîtes quoi maintenant ?, Marian reste silencieuse, Ariane adresse à l’adolescente le regard de quand elle reconnait que quelqu’un ne dit pas que des conneries. Héhé !

La rosée réfléchit, se disant que, si elle ne fait pas actuellement ce qui était son métier de rêve, elle garde l’espoir de pouvoir le faire un jour. Elle trouve triste que Hula, si jeune, refuse d’espérer faire quelque chose plutôt qu’une autre. Cependant, elle ne dit rien. Il lui semble comprendre que pour obtenir des informations et des avancées de la part de l’adolescente, il faut y aller petit à petit. Que ce court dialogue ne se soit par terminé sur une fermeture totale de sa part, c’est déjà bien.

modération:
 



    Pink power.
    DC:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 12132

Mar 17 Avr 2018 - 1:19

Deux LEPIDONILLE sauvages tous niv 5 apparaissent!




Rattata lance morsure sur LEPIDONILLE sauvage 1!

{ -12 PV }

PV restant de LEPIDONILLE sauvage 1: 3/15


Keunotor lance charge sur LEPIDONILLE sauvage 2

{ -10 PV }

PV restant de LEPIDONILLE sauvage 2: 5/15


Les LEPIDONILLE sauvage lancent Charge sur Rattata!

{ -10 PV }

PV restant de Rattata: 30/40



Récap'

Pokemon sauvage Niv 5
PV restant de LEPIDONILLE sauvage 1: 3/15
PV restant de LEPIDONILLE sauvage 2: 5/15

Marian
PV restant de Rattata: 30/40
PV restant de Keunotor : 67/67



Que voulez-vous faire Marian Aranea?



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 06/08/2016
Messages : 248

Région : Kalos
Jeu 19 Avr 2018 - 23:11
Durant l’après-midi, Marian a proposé à Hula et Ariane de faire une balade, ce que l’adolescente a refusé. La brune a conseillé à son amie de ne pas insister et de la laisser seule à la maison, il lui faut un temps d’adaptation avant de réussir à s’intégrer dans leur colocation. Elles sont allées faire un tour dans des rues proches de chez elles que Marian trouve particulièrement belles car l’architecture est plus ancienne que les constructions modernes. Elles se sont retrouvées à beaucoup parler du garçon de l’arrêt de bus qui avait fait une sorte de déclaration à Ariane et ne répond désormais pas à son message. La brune a l’air plus déprimée que Marian pouvait l’imaginer de cette situation. il faut croire que ce garçon lui plaisait vraiment. La rosée lui conseille de renvoyer quelque chose, au cas où il n’ait pas reçu le premier, ou d’attendre de le revoir car il a peut-être eu un problème avec son téléphone. Son amie refuse cependant, beaucoup trop fière pour réussir à faire ça. Marian parvient à la comprendre, même si elle se dit que si Ariane s’est attachée ainsi en si peu de temps, ça vaut peut-être la peine.

Lorsqu’elles rentrent à l’appartement, le soleil est déjà en train de commencer à décliner dans le ciel. Marian s’inquiète qu’elles aient laissé Hula toute seule trop longtemps, malgré Ariane qui insiste sur le fait que ce ne soit pas dramatique. La rosée ne peut cependant pas s’empêcher de directement chercher l’adolescente dans l’appartement. Elle n’est pas dans le salon, alors elle s’en va voir si elle se trouve dans sa chambre. En approchant de la porte, il lui semble entendre de petits bruits. Marian se fait plus discrète pour mieux entendre, bien qu’elle sache qu’il est incorrect d’écouter aux portes, elle est bien trop curieuse.

La porte de la chambre est entrouverte et, en regardant pas l’entrebâillement, elle voit Hula avec sa carchacrok. Elle est assise sur le lit, le dragon est agenouillé au sol et l’adolescent a la tête appuyée contre elle. Ses épaules sont agitées de soubresauts et, en associant cela aux petits sons qu’elle capte depuis tout à l’heure, Marian comprend qu’elle est en train de pleurer. Elle ne peut résister à entrer dans la chambre pour la consoler :

- Hula, qu’est-ce qui ne va pas ?, demande-t-elle en poussant la porte.
- Aaaah !, sursaute l’adolescente. T’as toujours pas assimilé le frapper avant d’entrer ?!
- Désolée, j’essayerais d’y penser…, elle s’assied à côté d’elle et la jeune fille aux cheveux blancs la regarde de travers. Qu’est-ce qui se passe ?
- Rien que j’ai envie de te dire. Dégage !
- … Hula…
- Dégage je te dis !

Hula se lève du lit et prend Marian par le poignet pour la forcer à se lever avant de chercher à la pousser vers la porte. La gamine a plus de force que ne pouvait le penser la rosée qui se retrouve bien vite avec la porte qui lui claque devant le nez. Elle reste pantoise pendant plusieurs secondes avant de se renfrogner et râler intérieurement tant contre elle que contre l’adolescente. Certes, elle s’y est prise avec la délicatesse d’un oursaring, ce qui n’est certainement pas l’idéal pour aborder une fille comme Hula… Mais elle ne pouvait pas faire autrement ! Ses tripes ont parlé avant le reste et elle a agi comme une idiote. L’idée que l’adolescente ne lui fera jamais de confidences à cause de cet épisode lui vient et elle se trouve déprimée dans le couloir. Hula n’est pas sa fille, ni même une membre de sa famille,, encore moins une personne dont elle aurait été proche depuis longtemps, ni même une jeune enfant à laquelle il serait facile de s’attacher, mais pour une raison ou pour une autre, cette gamine a immédiatement donné l’envie à Marian de s’occuper d’elle. Si elle ne parvient pas à tisser une relation de confiance, elle le prendrait comme un grand échec… Mais il va lui falloir de la patience. Beaucoup de patience. Patience que Marian n’a pas vraiment et qui lui fait grincer des dents.

modération:
 



    Pink power.
    DC:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11386

Sam 21 Avr 2018 - 18:11

Rattata lance morsure sur Lepidonille 2!
(-12 PV)
PV de Lepidonille 2: 0/15

Il est K.O!
Rattata monte au niveau 11!
Bidoof monte au niveau 10!


Keunotor lance Charge sur Lepidonille 1!
(-10 PV)
PV de Lepidonille 1: 0/15

Il est K.O!
Rattata monte au niveau 12!
Bidoof monte au niveau 11!

Que voulez-vous faire?





Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 06/08/2016
Messages : 248

Région : Kalos
Mar 1 Mai 2018 - 15:39
Cela fait désormais deux jours que la cohabitation avec Hula a commencé. La gamine est toujours aussi fermée et passe ses journées à l’intérieur. Marian a dû reprendre le travail et Ariane les cours, ce qui fait qu’elle reste toute la journée seule avec les pokémons à la maison. Marian fait en sorte d’y laisser la plupart de ses compagnons afin que l’adolescente ne se sente pas seule, mais elle est tout de même très embêtée de devoir la laisser seule aussi longtemps. Ariane lui dit à chaque fois que ce n’est pas la peine de se préoccuper avec ça car, de toute façon, même quand elles sont là, Hula passe le plus clair de son temps dans sa chambre, mais ce n’est pas suffisant pour apaiser la rosée.

- Gédéon ?, appelle Marian pour interpeler son supérieur. Il y a besoin d’aide en soirée aujourd’hui ou ça va ?
- Oui c’est bon t’en fais pas, t’auras pas à faire des heures sup’ aujourd’hui.

En ce moment, c’est un peu compliqué à la garderie car deux collègues sont tombés malades au même moment, ce qui fait que selon le nombre de pokémons inscrits et leurs besoins particuliers, le personnel peut avoir besoin de faire des heures supplémentaires pour compenser. Hier, Marian a dû rester. Elle est ravie de ne pas avoir à le faire aujourd’hui non plus car Ariane et elle avaient décidé de retourner s’entraîner sur le campus. Avec leurs problèmes récents elles n’avaient pas vraiment eu l’occasion de reprendre après le match contre Violette.

- J’y vais alors. A demain tout le monde !

Marian salue ses collègues et dépose un petit baiser sur le bulbe du rozbouton dont elle s’est occupée pendant la plus grande partie de la journée avant de quitter son lieu de travail. Elle prend le premier bus pour rentrer chez elle où elle doit récupérer ses pokémons avant de rejoindre Ariane à son campus.

Une fois arrivée à l’appartement, elle fait rentrer les pokémons qu’elle y avait laissé dans leurs pokéballs et hésite un peu, puis finit par essayer de trouver Hula pour lui proposer de venir. Une partie d’elle-même sait que c’est peine perdue, mais elle s’en voudrait de ne pas lui proposer. Elle trouve l’adolescente dans la chambre qui est temporairement la sienne, en train de griffonner dans un carnet, comme Marian l’a déjà vue faire. Cette fois, elle toque bien à la porte et attend que la jeune fille ait tout fermé avant de faire mine d’entrer dans la pièce et lui demander :

- Coucou Hula, tu as passé une bonne journée ? Je me demandais, on va s’entraîner avec nos pokémons, Ariane et moi, est-ce que tu veux venir aussi ? Chacrok pourrait en profiter aussi.

Plutôt qu’un refus catégorique, Hula semble prendre le temps de réfléchir, ce qui ravit Marian car, même si elle refuse ultimement, se sera déjà ça de progrès. L’adolescente finit par attraper du bout du bras son sac à dos et mettre dedans une pokéball que la rosée devine être celle de sa carchacrok.

- Ok je viens.

modération:
 



    Pink power.
    DC:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 1 sur 2) Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» apprendre les noeuds de cordes
» une école pour apprendre la politesse...
» Apprendre l'elfe et le latin.
» Je veux apprendre à chasser! [pv]
» Quiqui veut bien m'apprendre à grapher ? 8D (Totophiltre)

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Kalos - 6E G E N :: Quarellis :: Forêt de Neuvartault-