AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 
» Horizon


avatar
Ranger Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/08/2013
Messages : 2381

Région : Kantô, Johto
Mer 31 Jan - 13:31
Pouvoir passer la soirée auprès d'Azamir, loin des journalistes et de la foule, m'a fait un bien fou. Nous avons beaucoup discuté lui et moi, en grande partie des deux matchs qui se sont déjà déroulés dans le stade et de nos compagnons respectifs, ce sujet me passionnant tellement que je pourrais en parler pendant une journée entière sans jamais m'arrêter... Cependant, il a bien fallut se dire aurevoir le soir venu et je lui ai souhaité une bonne nuit avant de m'écrouler dans le lit, ressentant soudain toute la tension qui a pesé sur mon corps pendant le match. M'allonger me fit un bien fou et, bien que je ne m'endormis que plusieurs heures plus tard, cela permit tout de même de me reposer, bercée par les ronflements de Ridley dormant dans la pièce non loin de moi. Ainsi apaisée, je pu réfléchir à tête reposée à ces derniers mois de vie, celle-ci ayant pris un tournant auquel je ne m'attendais pas.

Il faut dire, j'aurais pu difficilement deviner que Mikhail me quitterait et que, par la suite, je ne le reverrais pas. A l'heure actuelle je ne sais toujours pas ce qu'il est devenu et je ne sais pas si je dois davantage m'inquiéter ou m'énerver à ce sujet, n'ayant aucun indice. Notre vie n'a jamais été simple, il nous est arrivé de nombreuses merdes, mais il s'agissait bien de son écriture et c'est quelque chose qui m'a profondément touché... Après cela il y a eu mon exil à Frimapic, qui m'a aidé à faire mon deuil sentimental pour aller de l'avant, même si j'aurais aimé éviter l'épisode ou je me suis retrouvée bloquée par une tempête de neige ; heureusement que Saizo était dans les environs pour me donner un coup de main. Ensuite il y a eu l'arène de Ebenelle auprès de Azamir puis le Fort Tartard, toujours avec lui. Ça a été une sacrée journée, plutôt déconcertante voire perturbante. Je me suis sentie un peu étrange en sa compagnie, j'ai eu des pensées que je n'avais pas eu depuis ma relation avec Mikhail... Même si je ne l'ai pas réalisé tout de suite.

Le réaliser à cet instant précis, après avoir passé une partie de la journée avec lui, m'empêchera de dormir pour une bonne partie de la nuit.

Le lendemain matin, l'idée d'affronter mon dernier maître est suffisamment excitante pour que le manque de sommeil ne soit pas une contrainte. Comme d'habitude je me rend sur un terrain d'entraînement privé et je fais appel à mes six compagnons, Mewtwo étant déjà là à roder près du centre. Je discute un peu avec eux, je parle du match de la veille et je fais un petit débrief, plutôt court : en gros Rig est un monstre ainsi que le Noacier de Iago. Je discute d'ailleurs avec Mewtwo de son match, lui expliquant que j'ai été vraiment étonnée qu'il laisse ainsi sa place à Ridley mais que c'était, à mes yeux, un bon geste à avoir. Il m'a répondu qu'il ne s'agissait que d'une pure stratégie mais il partagea alors avec Ridley un regard qui m'a fait sourire : ces deux là ont l'air d'être complices avec le temps et c'est peut-être le début d'une belle amitié.

Le temps défilant, je retourne ensuite au centre pour manger puis je rejoins le magnifique stade se trouvant au sein du QG. Les spectateurs sont déjà en train de faire la queue pour voir la finale et, au bruit, je comprend que le stade sera plein : c'est souvent le cas pour les finales, surtout qu'il s'agit de mon deuxième passage et que le niveau est donc plus haut.

Qui vais-je affronter aujourd'hui ? Il me reste Arthur, le maître des spectres, mais aussi Ada une spécialiste des type roche qui aurait une belle collection de fossile ainsi que Ruven, le maître du feu mais aussi un homme que j'ai déjà rencontré par le passé, lors de ce tragique événement. Il serait sûrement ravi de pouvoir affronter Mewtwo puisque nous en avons discuté tous les deux... En tout cas, quelque soit mon adversaire, j'ai hâte de l'affronter !

Dans ma loge je me change pour enfiler des chaussures fines, un jean moulant et un tailleur ; je me sens plus à l'aise dans une tenue de ce type qu'une robe... Lorsque l'horloge indique qu'il ne reste plus que deux minutes je sors de ma loge et je rejoins le couloir, prête à partir dès qu'on me fera signe...

______

Coucou :D Me revoici pour mon 3ème et dernier match, toujours en 1v1 si cela vous convient :)

Equipe:
 

Objets:
 






doubles comptes:
 
autre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 14/12/2013
Messages : 5032

Région : Kalos / QG Ligue 4
Jeu 1 Fév - 15:20
Bonsoir Mademoiselle Miya,

Quel parcours jusqu'ici ! Vous voici aux portes du triomphe, à ce jour jamais aucun challenger n'est arrivé aussi loin. Serez-vous donc la première à vaincre la Ligue 2 ?
Encore 3 champions se dressent contre vous, il suffira d'en vaincre un seul pour accéder à la gloire. Choisissez un numéro entre 1 et 3 et nous verrons qui de Ada Freimann, Arthur Stockton ou moi-même sera votre dernier obstacle !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ranger Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/08/2013
Messages : 2381

Région : Kantô, Johto
Ven 2 Fév - 1:40
Je vais choisir... Le numéro 3 ♥️





doubles comptes:
 
autre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 24/09/2016
Messages : 2214

Ven 9 Fév - 5:14
Depuis deux jours que le challenge de Ligue 2 de la ranger Gaeriel Miya avait débuté, les quartiers de la Ligue étaient en pleine ébullition. Les combats de Ligue 2 n'étaient pas les plus médiatisés car ils ne revêtaient pas pour le grand public l'importance symbolique de ceux de Ligue 1 qui signifiaient, pour le challengeur couronné, l'entrée au Panthéon, ni de ceux de la Master Ligue ; en revanche, ils étaient très suivis par une frange spécialisée de spectateurs avides de matchs de haute volée, et par les journalistes visant cette même frange, lesquels nous assaillaient toujours, à la fin de ces combats, des questions les plus pointues et de remarques aiguisées sur la moindre des erreurs que nous avions pu commettre quand notre esprit, avisé, aurait préféré mettre ces dernières de côté le temps d'un peu de repos avant d'y revenir de lui-même. Les matchs de Ligue 2 n'étant ouverts qu'aux challengeurs qui nous avaient déjà battus une fois, nos adversaires étaient forcément talentueux ; et, le niveau de difficulté allant croissant, nos Pokémon étaient soumis à moins d'entraves qu'en Ligue 1, ce qui nous permettait de plus grandes démonstrations de puissance. Les matchs des deux jours précédents, où Gaeriel Miya avait affronté Lizbeth, puis Iago, avaient été des plus spectaculaires. Mais cette nécessité de se montrer à la hauteur n'était pas la seule raison pour laquelle nos agents, me semblait-il, nous mettaient une telle pression à Ruven, Arthur et moi, ni pour laquelle il régnait tant d'agitation dans la Ligue : c'était aussi que la challengeuse comportait dans son équipe un Pokémon d'une nature inconnue, et à la puissance effarante. Pour affronter cet être, Lizbeth, lors du premier combat, avait fait appel à Lugia, l'un des Pokémon des légendes de Johto. Ces deux apparitions avaient défrayé la chronique, et les journalistes se relayaient encore plus aux portes de l'institution pour quémander des entretiens que d'ordinaire : nul doute que ce troisième match allait se jouer à guichet fermé.

Les Pokémon légendaires, je connaissais et acceptais leur existence : nous savions, à la Ligue, que Lizbeth avait un lien avec Lugia, et je ne pouvais même pas dire que je n'en avais jamais vu avant de devenir championne... Je m'en souviendrais toujours, de cette ombre de lune, aperçue une nuit alors que je me trouvais en compagnie de Louis. Apprendre l'existence d'un Pokémon que je n'avais encore jamais vu ne me surprenait pas non plus outre mesure : il en existait tant que presque chaque année, des scientifiques découvraient de nouvelles espèces, venues d'îles lointaines ou de zones jusqu'à présent restées inexplorées, des abysses sous-marines ou du cœur des forêts. Ce qui m'étonnait plus, en revanche, c'était que depuis deux jours que circulait partout sa photo, personne ne s'était encore manifesté pour clamer qu'il s'agissait simplement d'une espèce endémique de sa région ou d'une variation évolutive particulière mais courante dans certaines conditions ; même les scientifiques qui s'étaient exprimés n'en savaient pas plus que le premier dresseur venu. En bref, personne ne semblait connaître l'origine de ce mystérieux Pokémon, et j'en venais à me demander s'il n'était pas, lui aussi, l'un de ces fameux légendaires, qui étaient peut-être des dizaines à se cacher dans la toile invisible qui soutenait notre monde, mais qui ne se révélaient qu'à quelques élus.

Si j'avais assisté depuis les tribunes aux deux matchs précédents, j'aurais en tout cas été très curieuse d'affronter la ranger à mon tour, et j'appréhendais donc le tirage au sort de ce matin avec l'espoir d'être choisie. Si Terence insistait pour que je reste à la Ligue afin de m'entraîner et d'être présente quand le champion du jour serait nommé, je brûlais d'envie de me dégourdir un peu les jambes : les jours de matchs étaient vides des obligations quotidiennes, et la plupart des journalistes étaient occupés avec Iago ou Lizbeth. Et puis, entraîner ses Pokémon en les faisant se battre les uns contre les autres sur un terrain était très bien pour travailler ses stratégies, mais si l'on voulait exercer la pleine puissance de ses compagnons, les échauffer et les motiver, il n'y avait rien de mieux que la liberté ! Et je partis donc, laissant mon agent démuni, vers le sommet de l'un des monts d'Ébenelle, celui auquel était justement adossée la Ligue. Il était parfait pour faire des promenades et, ainsi, je n'étais pas très loin, puisque je devais être rentrée tôt au cas où je serais choisie pour le match.

J'avais laissé sortir de leurs pokéballs Dain et Youna, mon Haydaim et ma Sabelette, mais également Anzû, Aurore et bien sûr Lohengrin, qui volaient loin au-dessus des vallons profonds séparant, avant de revenir vers moi pour repartir de plus belle. Les paysages de montagne : il n'y avait rien de tel pour conférer au cœur ce sentiment d'immensité, et de la liberté que l'on se sent lorsque l'on vole à dos de Pokémon dans ces vides si vastes ! Jamais je ne pourrais vivre loin des montagnes, songeais-je tandis que je regardais mes Pokémon profiter, et les minuscules villages nichés sur les pitons rocheux ou au creux des vallées, et les innombrables arbres qui dévalaient les précipices pour remonter, grandioses, sur la montagne d'en face, et la découpe des sommets dans un dégradé de bleus au loin vers l'horizon, dont les plus hauts étaient enneigés. Anzû poussait ses cris rauques en passant près de moi et, réajustant mon écharpe, je criais, pour rire, avec elle : « Kraaaaah ! » Si c'était à moi de combattre aujourd'hui, elle serait présente sur le stade. J'avais entendu dire que la challengeuse aimait les fossiles : j'espérais qu'elle saurait apprécier ma belle Aéroptéryx. En voyant que l'heure du tirage au sort était passée, je sortis mon téléphone pour vérifier mes messages, mais le réseau ne passait pas : tant pis, Terence pourrait attendre. Et je rentrai à la Ligue après l'heure du déjeuner, mes Pokémon et moi revigorés.

C'était moi qui combattrais. Terence m'avait presque littéralement sauté dessus lorsque j'étais rentrée. « C'est bon, c'est bon, pas la peine de faire une crise cardiaque ! Et j'ai déjà mangé, ne t'inquiète pas », en réalité j'avais à peine pris un petit en-cas avec moi, mais je n'avais pas envie de l'angoisser plus alors qu'il regardait sa montre en se décomposant et que mon estomac pourrait attendre le repas du soir. « Oui, nous nous sommes entraînés, bien sûr ! Et tu sais très bien que ce n'est pas bon de faire trop d'efforts avant un gros match. Je pense que j'ai le temps de prendre une douche, tout de même ? » « Eh bien, il faudrait que vous soyez dans les coulisses pour treize heures trente, alors... » « C'est bon, je serai prête. Terence, cesse de t'en faire ! Je suis toujours à l'heure pour les matchs ! » Et je partis vers la salle de bain, désireuse de me montrer sous mon meilleur jour pour le duel qui s'annonçait. J'avais l'impression de sentir encore l'air pur des hauteurs sur mes joues, mes cheveux et les pans de mon manteau volant au vent... La montagne me donnait des idées romanesques.

~

Le voyant vert au-dessus de l'entrée s'alluma et le coordonnateur qui y était posté se tourna vers moi : « Mlle Freimann, c'est à vous. » Je pris une grande inspiration. J'avais revêtu ma longue veste bleu roi, une chemise blanche à haut col ornée d'un foulard ainsi qu'un pantalon de velours, et j'avais placé dans mes cheveux la broche en forme d'aile de Lakmécygne dont je pouvais, en l'accrochant au support adapté, me servir comme d'une barrette. Pour l'instant, j'avais dû faire rentrer Lohengrin dans sa pokéball, mais je le savais toujours avec moi, comme le rappelaient les deux statues de Lakmécygne qui encadraient la porte par laquelle je ferais mon entrée : il était mon Pokémon emblématique. Et j'avais une grande confiance en la puissance que déploieraient bientôt mes six autres compagnons qui apparaîtraient aujourd'hui sur le stade.

Je m'avançai jusqu'à la plateforme ronde et blanche, saluant le public tandis que le commentateur acclamait mon entrée dans son micro. Le bruit, la foule, les flashs des photographes : j'y étais habituée, désormais... C'était un tout autre univers que celui de silence dans lequel je me trouvais ce matin. Et la grandeur du stade ne m'impressionnait plus : je regrettais seulement seulement qu'entouré de ces tribunes circulaires, on ne voyait pas l'horizon. J'attendis que la challengeuse sorte à son tour des coulisses, et les deux plateformes nous déplacèrent jusqu'au milieu du terrain, en suspension au-dessus du sol rocailleux sur lequel l'herbe rare laissait souvent la place à d'énormes rochers ornés de dessins de fossiles et à quelques points d'eau. Autour de nous, les tiges blanches de hauteurs variées, originalité de mon stade, se dressaient, prêtes à accueillir des Pokémon Oiseaux.

Bienvenue, Ranger Miya ! Je suis Ada Freimann et je serai votre adversaire pour ce match, déclarai-je, souriante et déjà concentrée, en serrant la main de la jeune femme que je regardai dans les yeux sous le flash du photographe officiel. Vous avez démontré une puissance époustouflante dans vos deux combats précédents, et il me tarde de vous affronter à mon tour !

Je vérifiai que mon oreillette était bien ajustée tandis que les plateformes nous ramenaient à nos places. J'avais parlé en toute sincérité : j'étais très impatiente de combattre la jeune femme. Impatiente de voir ses puissants Pokémon apparaître sur le terrain face aux miens ; impatiente, surtout, d'affronter celui dont tout le monde parlait...



Bonjour Gae ! Je serai donc ta dernière adversaire... et c'est contre toi que j'inaugure mon équipe de Ligue 2 !
Le 1V1 me convient très bien. Je lance le dé, bon match ;)

ÉQUIPE:
 


Absente du 14 au 28 juillet ! Adressez-vous aux autres admins si besoin ♫
ligue gaeriel
souviens-toi

ava par Mariska ♥️
← autres comptes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 8267

Ven 9 Fév - 5:14
Le membre 'Ada Freimann' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6 faces' :



avatar ©️ Elune Crowley ; signature ©️ Alan White.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ranger Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/08/2013
Messages : 2381

Région : Kantô, Johto
Sam 24 Fév - 12:31
Comme à chaque fois que je me présente dans ce couloir, mon cœur tambourine contre ma poitrine presque douloureusement. D'ici, je peux déjà entendre les sons provenant des gradins : des discussions incompréhensibles mais aussi des applaudissements des plus impatients, qui doivent être en train de compter les secondes. Il faut dire qu'ils vont découvrir en même temps que moi qui sera mon adversaire et, plus le temps passe, plus j'ai hâte de le savoir. Un sourire aux lèvres, je décide au dernier moment d'ouvrir la pokéball de Ridley, laissant le dragon de feu se dégourdir les ailes et les pattes avant que l'heure ne sonne ; comme hier, j'ai envie de l'avoir à mes côtés pour ce grand moment. Après tout, il s'agit du dernier match, le plus important de tous. Si nous réussissons cette épreuve avec panache, les gens s'en souviendront et j'aurais plus de facilités à attirer des personnes intéressées par mon projet... Et à l'heure actuelle, c'est tout ce qui importe ; que le refuge voit le jour.

L'heure tourne, il est temps d'y aller. Après un sourire en direction du dragon je reprend ma route et je rejoins l'extérieur : les sons explosent tout autour de moi et l'arbitre acclame notre arrivée à grand renfort de cris, faisant monter l'excitation autour du terrain. Je constate que mon adversaire est arrivé juste avant moi et a été acclamé comme il se doit : grâce aux écrans, je peux voir le visage de Ada Freimann. Je serais donc face à une autre fan de fossiles, et cela me convient très bien. A vrai dire, quelque soit mon adversaire je sais que j'aurais été ravie de l'affronter.

Je rejoins ma plateforme tout en saluant le public avec de grands signes de la main, Ridley m'imitant à mes côtés. Le dragon s'est beaucoup ouvert au monde depuis qu'il vient ici, même si il n'y a qu'ici qu'il se montre aussi détendu, comme s'il savait que rien ne pourrait nous arriver dans le stade... Et il n'a pas tord. Le temps semble s'arrêter lorsque je pose un pied sur la plateforme, comme si je retenais mon souffle jusqu'à ce que le dernier pokémon de mon adversaire soit à terre. C'est une sensation étrange mais particulièrement excitante, il faut bien l'avouer.

Je regarde droit devant moi lorsque la plateforme m'amène près de mon adversaire. Nous nous serrons toutes les deux la main avec enthousiasme, souriantes.

- Je suis ravie d'enfin faire votre connaissance mademoiselle Freimann ! Ridley grommelle à côté de moi d'un air que je devine ravi, le dragon aimant lui aussi rencontrer de nouveaux adversaires. J'ai hâte de rencontrer votre équipe !

Nos plateformes s'éloignent après ce premier échange et nous retournons à nos places respectives. Maintenant, il faut que je choisisse le premier pokémon à envoyer sur le terrain, ce qui n'est jamais une mince affaire. En attendant de trouver, je règle le micro en privé pour pouvoir parler un peu avec la maîtresse de la ligue, cet endroit me donnant des ailes.

- J'ai entendu dire que vous aviez de nombreux fossiles, c'est vrai ?





doubles comptes:
 
autre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 8267

Sam 24 Fév - 12:31
Le membre 'Gaeriel Miya' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6 faces' :



avatar ©️ Elune Crowley ; signature ©️ Alan White.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 24/09/2016
Messages : 2214

Lun 26 Fév - 5:30
Les Pokémon sont envoyés des deux côtés !


Absente du 14 au 28 juillet ! Adressez-vous aux autres admins si besoin ♫
ligue gaeriel
souviens-toi

ava par Mariska ♥️
← autres comptes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10851

Mer 28 Fév - 21:08
Mesdames et Messieurs, voici troisième combat de cette deuxième Ligue de Gaeriel Miya ! Elle trouve face à elle le dernier rempart face à sa seconde victoire dans ce lieu, la championne de la roche et des airs, Ada Freimann ! La tension est à son comble, car ceux qui arrivent jusque-là sont rares, très rares. Quelles stratégies vont-elles mettre en place ? Quels chocs de titans aurons-nous la chance d'être témoins ? Nous le saurons dans bien peu de temps !




GAERIEL VS ADA


D'un côté du stade, la championne nous dévoile Aurore,
une Altaria aussi molletonnée que redoutable !

De l'autre, le challenger envoie elle aussi un Altaria,
tout autant cotonné mais orangé portant le nom de Narcisse !




Que le combat du fluff commence !



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 24/09/2016
Messages : 2214

Ven 9 Mar - 17:49
Aurore l'Altaria entame le combat en tentant Dracosouffle !
(puis.60, prec.100, 30% de chances de paralyser la cible)


Aurore
Altaria femelle
De nature apaisante
Niveau 75
Stats & Attaques:
 
Informations sur le Pokémon:
 


Absente du 14 au 28 juillet ! Adressez-vous aux autres admins si besoin ♫
ligue gaeriel
souviens-toi

ava par Mariska ♥️
← autres comptes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ranger Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/08/2013
Messages : 2381

Région : Kantô, Johto
Sam 10 Mar - 4:19
* Narcisse lance Laser Glace !

Narcisse
Niveau 73
reste 1 combats.

Mâle Fier & Désinvolte.
more ?:
 






doubles comptes:
 
autre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11822

Dim 11 Mar - 8:53

Altaria S lance laser glace
(-361 PV) c'est méga efficace !
(random 32/49 : pas de CC/d'effet)
PV Altaria = 0/298

L'Altaria d'Ada Freimann est KO !
Narcisse gagne 1 pt d'xp et monte lvl 74


Récap

Ada
Altaria KO

Gaeriel
Altaria S. full



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ranger Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/08/2013
Messages : 2381

Région : Kantô, Johto
Dim 11 Mar - 8:56
* Narcisse lance Laser Glace !

Narcisse
Niveau 74
reste 5 combats.

Mâle Fier & Désinvolte.
more ?:
 






doubles comptes:
 
autre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 24/09/2016
Messages : 2214

Lun 12 Mar - 7:18
Ymir le Tyranocif arrive sur le stade et lance Mur de Fer !
(augmente la défense de deux crans)


Ymir
Tyranocif mâle
De nature fanfaron
Niveau 73
Stats & Attaques:
 
Informations sur le Pokémon:
 


Absente du 14 au 28 juillet ! Adressez-vous aux autres admins si besoin ♫
ligue gaeriel
souviens-toi

ava par Mariska ♥️
← autres comptes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10891

Jeu 15 Mar - 11:01
Ada envoie son Tyranitar sur le terrain!



Altaria S lance Laser Glace!
(-62 PV) [Random 60 & 7; pas de cc & pas d'effet]
PV de Tyranocif: 201/263


Tyranocif lance Mur de Fer!
Ah! Sa défense augmente de deux crans!
Nouvelle défense: 420

Que voulez-vous faire?


Récap
Ada:
Altaria: KO
Tyranocif: 201/263
Nouvelle défense: 420

Gaeriel:
Altaria S: FULL



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 1 sur 4) Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Sujets similaires
-
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» Une silhouette dans l'horizon
» L'HORIZON - n'a pas son pareil ...
» Peinture et décoration à l'horizon
» Nouvel Horizon

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: QG Ligue 4 :: Stade-