AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
» Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin - 2


avatar
Dresseur Hoenn

C-GEAR
Inscrit le : 11/06/2017
Messages : 319

Région : Hoenn
Sam 20 Jan - 23:01

Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin - 2
Solo Modéré -


Bon. Il était temps que tu t’y mettes. Ce n’était plus le moment de jouer ou de traînasser dans tes réflexions qui n’apportaient pas la moindre solution au problème. Tu devais commencer l’entraînement. Tu commençais déjà par libérer tes quatre compagnons. Pour le moment, tu n’avais qu’eux. Tu savais bien que cela changerait bientôt, sans doute très rapidement même, mais tu avais le temps. Pour le moment tu devais déjà progresser avec eux. Même si tu savais pertinemment qu’ils n’étaient pas tous destinés à rester dans cette catégorie, notamment Zoya, ta Gobou, tu avais la certitude qu’ils avaient tous la possibilité de s’en sortir au moins un minimum dans la catégorie Force. Pendant que tu allais installer le terrain pour l'entraînement, tu leur demandais de se dégourdir un peu les pattes ou le reste de leur corps. Ils avaient besoin d’un minimum de vitesse pour briller dans les différentes épreuves. Et pour cela, ils devaient absolument renforcer leur musculature. C’était essentiel. Alors se déplacer un peu dans la clairière qui s’ouvrait à vous était un bon début. Et au moins, pendant ce temps-là, ils seraient occupés pendant que tu déplacerais les blocs de rochers dont tu estimerais la taille suffisante pour le premier véritable entraînement.

Dans le domaine Force, comme dans les autres en fait, il y avait trois épreuves. La première se faisait en solitaire pour tes pokémons. Cela signifiait qu’ils participaient tous, mais chacun leur tour. Leurs points se trouvaient alors additionnés à la fin pour former un total. Puis il y avait des points bonus. C’était la même chose pour toutes les épreuves en solitaire d’un Pokéathlon. Dans le cadre de la catégorie Force, cette épreuve se nommait le Casse-Roc. Ils n’avaient pas été cherchés bien loin pour lui trouver un nom. Mais au moins, cela voulait tout dire dès le départ. Mais bon. Il ne s’agissait pas de casser des cailloux sans la moindre règle, ce serait beaucoup trop simple. Non. Dans cette épreuve, chacun des participants avait une durée limitée de dix minutes pour faire son maximum. Pendant ce court laps de temps, les pokémons avaient devant eux des piles de dix blocs de pierre qu’ils devaient donc briser le plus rapidement possible. Une fois le temps écoulé, c’était au second pokémon de l’équipe d’entrer en piste pour faire de même. Et après lui, c’était le troisième et dernier participant. Ensuite, les juges passaient à l’attribution des points. Le pokémon étant parvenu à en briser le plus grand nombre rapportait un total de cinq points à son équipe. Lorsque l’on ne connaît pas, on peut se dire que cela ne fait pas beaucoup. Mais en réalité, au fil des épreuves, ils montent à une vitesse folle. Et ensuite, cinq autres points sont attribués à l’équipe ayant brisé le plus de blocs. À la fin de cette épreuve, il existe donc deux possibilités au niveau du tableau des scores. Soit l’une des équipes est clairement supérieure aux autres et dans ce cas là, elle a la possibilité de prendre de l’avance sur tout le monde en ramassant tous les points. Soit deux équipes prennent la tête en se retrouvant toutes les deux avec un total de cinq points. Au final, il ne suffisait donc pas d’avoir un seul pokémon surpuissant dans son équipe pour tout gagner. Pour avoir plus de chance, il fallait disposer d’une certaine harmonie dans les capacités de chacun des sportifs inscrits aux épreuves. Et c’était justement cela que tu rêvais d’atteindre. Tu voulais que tes compagnons aient tous un niveau relativement équivalent.

C’était exactement pour cela que tu allais en entraîner quatre au lieu de trois, afin de déterminer ceux capables de briser les blocs avec une vitesse équivalente. Tu savais que ce ne serait pas simple, parce que tes essais ne seraient pas illimités pour faire les mesures nécessaires. Déjà que les conditions n’étaient pas vraiment idéales puisque tu ne disposais pas de réels blocs de pierre comme ceux utilisés lors des compétitions. Tu n’avais, à ta disposition, que de gros cailloux. Mais pour le coup, tu n’avais pas vraiment le choix. Tu allais devoir faire avec les moyens du bord en improvisant. C’était comme cela que tu avais vu certains de tes camarades de l’université se débrouiller lorsqu’ils ne voulaient pas rester au milieu de toute la foule du stade universitaire. Tu avais bien fait d’en suivre certains. Sans cela, tu n’aurais jamais eu l’idée de faire usage des cadeaux de la nature pour t’entraîner. Tu savais que ce ne serait pas la même chose. Que la difficulté ne serait pas la même. Mais après tout, il était plus simple de briser des blocs de taille réduite plutôt qu’un énorme rocher.




Aide à la modération:
 



Ce qu'il ne faut pas voir:
 

Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10485

Sam 20 Jan - 23:32

Galekid utilise Eclate-Roc. Parmi les débris, vous retrouvez...:
 





Nidoran utilise Coupe. De ce buisson tombe...:
 

Que comptez-vous faire à présent ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Hoenn

C-GEAR
Inscrit le : 11/06/2017
Messages : 319

Région : Hoenn
Sam 20 Jan - 23:50

Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin - 2
Solo Modéré -


Tu devais encore faire un choix par rapport à cette compétition. Tu possédais quatre pokémons. Tu ne pouvais en inscrire que trois. Un choix allait donc être obligatoire pour toi. Tu ne savais pas comment tu parviendrais à le justifier. Mais tu allais bien devoir trouver quelque chose. Surtout que tu savais très bien lequel tu allais écarter. Tu n’avais encore rien dit à ce sujet là, mais cela faisait un moment que tu y réfléchissais déjà. Tu avais supposé les compétences de base de chacun de tes compagnons. Tu avais tenté d’imaginer ce que chacun pouvait faire au niveau de sa vitesse d’exécution des mouvements ainsi que de sa force de frappe. Pour la première épreuve, il était nécessaire que chacun de tes pokémons soit capable de briser des blocs de pierre et d’enchaîner rapidement leurs actions afin d’être en mesure d’en briser le plus grand nombre possible. Tu savais que tu n’étais pas certain d’être en mesure d'entraîner suffisamment tes compagnons pour que l’un deux soit en capacité de ressortir vainqueur de l’épreuve. Tu allais donc surtout viser les points qu’il était possible de remporter en équipe. Tu savais bien que ce ne serait pas gagné d’avance, mais tu devais au moins tenter. Tu avais une vague idée des temps réalisés lors des dernières compétitions. Si tu y avais assisté, c’était bien pour cette unique raison. Tu avais voulu obtenir quelques informations qui pourraient te permettre de mieux te préparer lorsque tu aurais enfin eu les autorisations des médecins pour la reprise. Pour l’instant, tu ne voyais pas trop à quoi cela pouvait correspondre par rapport à tes partenaires. Tu devais déjà leur demander de réaliser l’exercice. Tu aurais aimé leur laisser au moins un petit tour pour l’entraînement, mais ce n’était pas possible. Tu ne possédais pas suffisamment de blocs de pierre. Si tu en avais davantage, tu aurais pu envisager de leur laisser plusieurs chances. Mais là tu ne pouvais pas. Tu avais compté avec soin les substituts de blocs que tu avais trouvés. Tu en avais tout juste suffisamment pour que chacun de tes pokémons puisse passer une fois. Quarante. Dix chacun. Pas un seul de plus. Désormais, vous étiez dans la cour des grands. Il n’y avait plus la moindre place pour les erreurs. Ce n’était plus un jeu, vous étiez dans le concret. Tu aurais aimé être dans un rêve. Cela t’aurait permis d’avoir tous les éléments d’entraînements dont tu aurais voulu pouvoir faire usage. Tu savais bien que ce n’était pas possible. Dans le monde réel, toutes les choses ont un prix. Elles ont toutes un coût, plus ou moins important selon de quoi il s’agit. Mais c’était bien dommage. Tu aurais bien voulu être dans un rêve. Parce que si cela avait été le cas, la maison des voisins elle t’aurait plus. Tu le savais. Dans tes rêves tu étais sûr que leur maison, elle était en guimauve., Mais dans la réalité, elle devait sans nul doute être en brique. Ce qui semblait tout de suite être bien moins intéressant.

Le premier de tes compagnons à avoir terminé l’échauffement serait le premier pokémons qui commencerait l’entraînement pour cette première épreuve. Le domaine Force se déroulait toujours de la même manière d’après ce que tu avais pu voir. Tu n’en mettrais pas ta main à couper, parce que si rien n’était défini dans les règles, il était tout à fait possible que les choses viennent à changer. Donc, a priori, s’il n’y avait de raisons de mettre en place de tels changements, et d’un point de vue personnel, tu n’en voyais aucune, la première épreuve que tu devrais relever serait celle du Casse-Roc. Tu devais donc miser en priorité sur celle-ci. Ce serait la première image que tu pourrais donner de toi et de ton équipe. Il fallait qu’elle soit la meilleure possible. Tu allais avoir besoin d’impressionner le public dès ce moment-là. Dès les premières minutes de la compétition, tu allais devoir mettre la barre haute. C’était la seule chance que tu avais pour y parvenir. Tu ne savais pas si tu parviendrais à t’en sortir, mais tu n’avais pas tellement d’autres choix que de tenter ta chance. C’était un peu comme s’il s’agissait de ta toute dernière chance. Tu entendais une sorte de voix dans ta tête. Tu ne savais pas vraiment à qui elle appartenait. Elle ressemblait étrangement à la tienne, mais tu ne voyais pas pourquoi tu te parlerais à toi-même. C’était totalement stupide comme concept. Les mots se répétaient, les uns derrière les autres. N’essaie pas. Fais-le ou ne le fais pas. Il n’y a pas d’essai. Ceci était ta seule chance. L'échec n’a pas sa place. Tu ne savais pas vraiment comment interpréter cela. Tu avais la sensation que la petite voix souhaitait que tu te lances et que tu cesses de passer ton temps à tergiverser. Tu ne savais pas si tu en étais capable. Tu avais besoin de savoir. Tu aimais avoir des certitudes avant d’agir. Tu ne savais pas vraiment pourquoi, mais c’était assez essentiel pour toi.




Aide à la modération:
 



Ce qu'il ne faut pas voir:
 

Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10485

Dim 21 Jan - 5:25

Galekid utilise Force. Derrière ce gros rocher, vous trouvez...:
 




Un Makuhita sauvage niv.10 apparaît !



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Hoenn

C-GEAR
Inscrit le : 11/06/2017
Messages : 319

Région : Hoenn
Dim 21 Jan - 14:57

Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin - 2
Solo Modéré

Sans grand étonnement, le premier qui était revenu à tes côtés était Nidoran. Tu t’y attendais, il était bien plus rapide que les autres. Une fois que tu avais terminé de mettre en place les différents blocs de pierre que tu allais utiliser comme accessoires de substitution pour le premier entraînement de la journée et rapport avec les épreuves du pokéathlon, tu l’avais regardé finir son exercice d’échauffement. En l’observant, tu n’avais pas pu t’empêcher de penser que sa couleur était vraiment spéciale pour un mâle. Tu ne savais pas vraiment pourquoi, mais tu ne parvenais pas à t’empêcher de songer que le mauve de son pelage de faisait davantage penser à une teinte féminine. Cela te faisait rire. Tu l’imaginais déjà devenir un grand Nidoking tout en ayant une couleur semblable. Automatiquement, une image reliée à un nom s’était formée dans ton esprit. Tu avais envie de l’appeler DragKing. Cette simple pensée m'amusait. C’était tout simplement stupide de rigoler pour si peu, mais à ta décharge les journées étaient bien remplies et particulièrement mouvementées. La fatigue commençait réellement à s’installer dans ton corps. Et vu le niveau intellectuel dont tu faisais preuve dans tes idées de surnoms, on pouvait clairement dire que cela commençait à se faire ressentir. Et plutôt pour le pire que pour le meilleur. Tu n’avais pas tellement de temps à accorder à ce genre d’idées. Pour le moment, tu devais te focaliser sur l’entraînement. Mais après, tu tenterais de voir avec ton compagnon si l’idée lui plaisait. À toi oui, de ce côté là, il n’y avait pas le moindre problème. Maintenant il faudrait que lui aussi il l’apprécie. La seule chose que tu avais pour que cela arrive, c’était qu’il était sans doute incapable de comprendre la signification. Il pourrait s’intéresser à la résonance du nom, mais pour le reste il n’avait pas une compréhension suffisante du langage humain pour en saisir de telles spécificités. Ce qui était sans doute mieux pour toi, parce que dans le cas contraire il était certain qu’il n’accepterait pas. Cette idée de surnom était une telle blague que cela te faisait déjà rire. Tu imaginais déjà les présentateurs des compétitions le présenter sous cette appellation au moment d’annoncer le début d’une épreuve ou à la fin au moment d’annoncer les vainqueurs. Enfin pour cette dernière possibilité, il faudrait encore que vous parveniez à briller suffisamment pour y parvenir. Ce qui n’était pas encore gagné d’avance. Mais pour le coup, du moment que vous parveniez à marquer des points pour la suite de la saison, cela ne t’importait davantage. Du moment que tu revenais sans avoir récolté de blessures et en ayant été au bout de toutes les épreuves du domaine, cela te conviendrait. Tu n’en demandais pas plus. Tu avais seulement envie de réussir ton début de saison, ou au moins de ne pas le rater. Si tu pouvais faire mieux que la saison précédente, ce serait déjà une victoire finalement.

Peu de temps après lui, c’était Zoya, ta Gobou, qui était revenue auprès de toi. Elle semblait en pleine forme. Elle était suivie de très près par ton Galékid. Ce petit pokémon te faisait beaucoup rire. Il te plaisait. Toutefois, tu avais hâte de le voir gagner en puissance. Tu espérais qu’il évoluerait prochainement afin qu’il puisse devenir toujours plus fort lors des épreuves de pokéathlon. Tu ne voulais pas précipiter les choses, bien entendu. Mais toujours était-il que ses formes évoluées étaient bien plus imposantes. Avec sa taille actuelle, il n'impressionnait pas grand monde. Il risquait même fortement de se faire bousculer ou écraser si je ne gardais pas un oeil sur lui. Enfin en réalité, il ne risquait pas d’avoir bien mal. Avec un poids avoisinant les soixante kilogrammes, comme la plupart de ses congénères, c’était surtout les gens qui tenteraient de forcer le passage qui risquait d’avoir d’atroces douleurs dans leurs orteils. Parce qu’avec ses quarante centimètres de haut, c’était forcément cette partie de leur corps qui allait se cogner contre celui de ton pokémon. Il ne risquait donc pas grand-chose, mais tu n’avais pas tellement envie que les gens commencent à l’incendier pour sa seule présence alors qu’ils auraient pu ouvrir les yeux correctement, faire attention à leur environnement et ainsi éviter ce genre de problèmes. Mais non. De nos jours, les gens étaient tous scotchés à l’écran de leur smartphone, comme si une catastrophe allait se dérouler s’ils détournaient le regard l’espace d’un instant. Donc forcément, cela t’arrangerait d’autant plus s’il pouvait évoluer. Tu n’aurais plus à te préoccuper de ça. De plus, son apparence se rapprocherait davantage du surnom que tu avais décidé de lui donner. Tu trouvais que son évolution ressemblait fortement à un personnage d’un de tes grands classiques cinématographiques. Alors tu avais décidé de le nommer. Gamera. En plus, tu trouvais que ça sonnait plutôt bien. Et bon, tu ne doutais pas un seul instant qu’il puisse lui déplaire. Tu ne voyais aucun problème avec ce nom. Ce n’était pas comme celui de Nidoran qui pouvait plus facilement être contesté.





Evolution Armulys lvl18 ➤ Charmillon lvl 18
Evolution Blindalys lvl 18 ➤ Papinox lvl 18

Aide à la modération:
 



Ce qu'il ne faut pas voir:
 

Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11223

Mar 23 Jan - 19:23

Nidoran mâle lance Picpic sur Makuhita !
{ -17 PV } C'est super efficace !
PV Makuhita : 8/25


Makuhita lance Charge sur Nidoran mâle !
{ -5 PV }
PV Nidoran mâle : 70/75

~> Dresseur Andrew lance une pokeball sur Makuhita !

Surprise !:
 



Que voulez-vous faire, dresseur Andrew ?



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Hoenn

C-GEAR
Inscrit le : 11/06/2017
Messages : 319

Région : Hoenn
Mer 24 Jan - 22:38

Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin - 2
Solo Modéré


Et finalement, c’était Ernie, ton Mucuscule qui avait rejoint le groupe en dernier. Tu avais pu voir lors de tes recherches que cette espèce de pokémon n’était pas vraiment renommée pour sa rapidité, mais ce spécimen-là te semblait réellement lent. Et tu ne pensais pas seulement à sa vitesse de déplacement ou d’exécution de ses actions. Tu avais réellement la sensation que son système cérébral manquait de vélocité. Un peu comme s’il était incomplet ou que sa capacité de calcul n’était pas suffisante pour la quantité d’éléments que son cerveau était censé pouvoir traiter. De ce fait, il y avait de l’attente. Et c’était long. C’était de cette manière que tu t’expliquais cet air idiot qu’il affichait continuellement. Tu ne savais pas s’il était vraiment retardé mentalement ou si ce n’était qu’un ressenti venant du sourire béat qu’il affichait sur ses traits, mais tu commençais de plus en plus à douter de la véracité de la seconde hypothèse. Finalement, la conclusion de ton choix arriverait peut-être bien plus rapidement que tu ne l’avais imaginé. Ce qui était certain, c’était que s’il n’était pas en totale possession de toutes ses capacités mentales, tu ne pourrais pas compter sur lui pour cette première compétition de la saison. Tu ne le connaissais pas suffisamment pour espérer avoir une confiance en lui assez haute. Tu n’aurais pas la possibilité de pouvoir créer une relation assez solide pour cela dans le peu de temps qu’il te restait avant le début de la saison. Si tu avais eu une grande connaissance de ses possibles réactions, tu aurais pu l’envisager, mais sans cela c’était tout simplement impossible. Tu n’avais pas la moindre certitude concernant ses capacités mentales, mais une chose était certaine, tu ne voulais pas le moins du monde prendre des risques. Surtout pour cette compétition. Surtout pour cet évènement qui allait marquer ton retour dans le monde du Pokéathlon. Ton retour. Pendant toute cette année, tu avais attendu que ce moment survienne. Ce n’était pas pour voir toutes tes chances de réussites s’envoler seulement parce que tu aurais fait un mauvais choix de compagnon. Ce pokémon venait de sortir de son oeuf. Tu ne le connaissais pas vraiment. Pas davantage que Gamera et Dragking, respectivement ton Galekid et ton Nidoran, toutefois tu ressentais bien moins d’inquiétudes à leur égard. Tu savais qu’il n’y avait pas de risques avec eux. Tu serais bien incapable d’expliquer pourquoi ou comment tu le savais. C’était ainsi. c’était un sentiment que tu ressentais au fond de toi. Et bien moins que Zoya, ta Gobou, ta fidèle amie. Cette dernière, tu la connaissais désormais depuis suffisamment longtemps pour connaître son caractère, ou tout du moins dans les grandes lignes. Tu savais qu’elle était encore jeune et que ce dernier pouvait fortement changer. Surtout lorsqu’elle évoluerait. Mais pour le moment tu savais ce qu’il en était. Tu n’avais donc pas la moindre inquiétude par rapport à sa place dans l’équipe pour cette compétition. Pour les deux autres places, cela se jouerait avec les trois autres. Bien que tu étais déjà presque persuadé de ce que cela allait donner. Tu voulais tout de même laisser une chance à Ernie, mais maintenant que tu l’observais avec un peu plus d’attention, tu te disais qu’il n’était pas vraiment taillé pour ce domaine. Tu ne savais pas du tout ce qui pourrait lui convenir au mieux, mais tu savais que ce n’était pas la Force. Tu allais devoir l’étudier davantage si tu voulais parvenir à lui trouver une véritable place. Après, il n’était pas forcément obligatoire qu’il soit un non-sportif. Cela pourrait bien t’aider aussi d’avoir quelqu’un à tes côtés pour vous soutenir lors de vos entraînements. Et puis cela te faisait aussi un combattant pour les études et les tentatives de capture en milieu naturel.

« - Zoya ? Tu te mets en place pour que l’on explique les règles ? »

Tu aurais pu demander à un autre de tes compagnons de prendre la première place, mais tu préférais que ce soit ta première amie qui bénéficie de la première danse. Après tout, elle avait regardé les entraînements des autres pokéathlètes, tout comme toi. Et elle avait déjà assisté à certaines compétitions en ta compagnie. Tu savais donc qu’elle avait une assez bonne connaissance de ce qui était attendu de tous les participants. Pour montrer l’exercice, tu te disais qu’il n’y avait rien de mieux que de faire un exemple. La créature bleue t’avait adressé un mouvement de tête vertical. Elle se souvenait de cette épreuve. Tu n’allais donc rien avoir à dire. Elle pourrait montrer et tu expliquerais éventuellement davantage après. Tu savais que la compréhension des mots, ce n’était pas forcément aisé pour tous les pokémons. Surtout dans les débuts. Alors tu te disais que commencer par les images ce serait sans doute bien plus parlant pour eux.





Aide à la modération:
 



Ce qu'il ne faut pas voir:
 

Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11223

Sam 27 Jan - 16:42
Nidoran lance Coupe ! (random donne 94 & 2)
Vous trouvez une baie Micle, bien joué !




Deux Racaillou niv. 12 apparaissent !

Que voulez-vous faire ?



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Hoenn

C-GEAR
Inscrit le : 11/06/2017
Messages : 319

Région : Hoenn
Sam 27 Jan - 23:56

Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin - 2
Solo Modéré


Zoya. Plus tu la regardais, plus elle te semblait être une véritable bénédiction. Tu n’aurais pas songé un seul instant qu’elle avait si bien retenu ce que vous aviez pu voir lorsque tu l’avais traîné aux différents entraînements de tes amis de classe. Tu n’aurais pas non plus imaginé qu’elle retiendrait des informations concernant les compétitions de Pokéathlon. Dans ces moments-là, tu l’avais laissé sortir et rester sur tes genoux, dans tes bras ou même sur ta tête parce que cela te permettait de passer plus de temps avec ta Gobou. Avec ta blessure, tu n’avais pas eu la possibilité de l'entraîner beaucoup, alors tu avais tenté de passer le plus de temps possible en sa compagnie. Alors tu avais essayé de faire du mieux que tu pouvais pour commencer à tisser un véritable lien entre vous. Cela n’avait pas été forcément facile. Tu n’étais pas un grand habitué des pokémons. Il y en avait eu chez tes parents lorsque tu étais petit, mais ce n’était pas la même chose. Déjà, tu les avais connus dès ta naissance. Ils avaient été là avant même que tu ne viennes au monde. Alors forcément, ils t’avaient vu grandir. Ils t’avaient même aidé à faire des premiers pas. Ils avaient supporté, avec une grande patience, tous tes comportements. Même ceux qui devaient les déranger. Mais finalement, ce n’était pas pour autant que tu étais un grand connaisseur en matière de pokémon. Certaines personnes auraient pu le croire, mais ce n’était pas parce que tu avais grandi aux côtés de certains qu’une alchimie se créait automatiquement avec tous les spécimens que tu croisais.

Mais non. Ce n’était pas ainsi que cela fonctionnait. Finalement, à la réflexion, tu te rendais compte que c’était un peu comme les humains. Tous les pokémons avaient leurs propres caractères, dans des situations semblables ils ne ressentaient pas tous les mêmes choses, ils ne réagissent pas de la même manière. Tu te rendais compte que contrairement à ce que tu avais toujours pensé, ils étaient tous un peu uniques dans leur manière d’être. Tous les pokémons ne se ressemblaient pas vraiment. Tu avais pu le remarquer que malgré leur apparence, tous les Posipi n’étaient pas forcément joyeux et pleins d’entrain. Alors tu t’étais rendu compte que tu allais devoir passer beaucoup de temps avec chacun de tes pokémons afin de les comprendre davantage. Tu allais devoir les apprivoiser afin de découvrir ce qui pouvait les rendre heureux, mais également ce qui pouvait les terroriser afin que ce genre de situations se produise le moins possible. Tu savais qu’avec les pokémons que tu posséderais, tu ferais en sorte de leur apporter tout ce dont ils pourraient avoir besoin. Comme tu tentais de le faire avec ta Gobou. Tu ne savais pas si jusque là tu étais efficace, mais dans tous les cas tu ne semblais pas si mauvais. Sinon, Zoya ne passerait sans doute pas autant de temps à se blottir dans tes bras et à admirer le monde depuis tes épaules et le haut de ta tête.

Avec un sourire, tu regardas ta Gobou se mettre en place devant les blocs de pierre artisanaux. Tu ne savais pas vraiment comment elle allait s’y prendre, mais à la vue de son air déterminé, tu te disais qu’elle avait une petite idée derrière la tête. Tu ne savais réellement pas de quoi il s’agissait, et tu aurais sans doute donné cher pour le savoir. Mais ce n’était pas vraiment utile. Elle te fixait avec attention depuis ses deux petits yeux noirs. Elle était impatiente de se montrer en spectacle et attendait ton signal pour le départ. Tu remarquais qu’une fois encore, elle appréciait de se voir mise en avait. Elle semblait adorer le fait que tout le monde ait son regard braqué sur elle pour ne pas manquer une miette de ses actions. Cela faisait un moment que tu y songeais, mais tu lui trouvais un petit côté narcissique par moment. Elle aimait qu’on l’admire. Elle appréciait qu’on la regarde. Et elle-même semblait adorer se regarder à la surface des matières lui renvoyant son image. Que ce soit les flaques d’eau ou les parois vitrées des magasins dans la rue, tu avais déjà remarqué qu’elle avait souvent tendance à marquer un petit temps d’arrêt pour se regarder. Tu ne savais absolument pas ce que ce genre de trait de caractère pourrait donner, mais du moment que cela ne la gênait pas en compétition, tu n’y voyais pas de problème. À la réflexion, son besoin de se donner en spectacle pourrait même être un grand avantage dont vous pourriez tirer parti. Après tout, si elle avait ce besoin d’être admirée dans toutes les situations, tu pouvais espérer qu’elle se donnerait toujours à fond afin de montrer au public tout ce qu’elle était capable de faire. Et ça, c’était réellement une bonne chose. Parce que de ce fait, elle tenterait toujours de remporter les épreuves, même si elle devait finir totalement exténuée derrière, juste pour atteindre le podium. Juste pour que tout le monde reconnaisse son talent et sa puissance. Oui. C’était sans doute une bonne chose. Il faudrait sans doute veiller à ce que cela ne prenne pas trop de place dans son existence, mais pour le moment tu n’y voyais pas le moindre inconvénient.



Aide à la modération:
 



Ce qu'il ne faut pas voir:
 

Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10485

Mer 31 Jan - 20:41

Galékid utilise Tomberoche sur les Racaillou sauvages!

{ -9 PV } Ce n'est pas très efficace...
{ -9 PV } Ce n'est pas très efficace...

La vitesse des Racaillou sauvages baisse d'un cran.

PV restants des Racaillou sauvages: 31/40



Gobou utilise Surf sur les Racaillou sauvages!

{ -204 PV } C'est très efficace!
{ -204 PV } C'est très efficace!

Les Racaillous sont noyés! Ils sont KO!

Galékid et Gobou reçoivent tous les deux 2 pts d'expériences!



Que voulez-vous faire Andrew Mesnil ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Hoenn

C-GEAR
Inscrit le : 11/06/2017
Messages : 319

Région : Hoenn
Jeu 1 Fév - 1:43

Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin - 2
Solo Modéré


Elle attendait ton signal. Elle attendait que tu te décides à lui faire un signe pour lui indiquer que c’était bon. Elle était prête à se lancer dans sa démonstration. Il ne manquait plus que toi pour qu’elle puisse s’élancer dans son spectacle. Elle faisait face aux blocs en pierre et attendait patiemment que tu lances le départ. Lors de la véritable épreuve, elle aurait deux minutes pour en briser un maximum. Tu te demandais sérieusement combien elle pouvait en pulvériser aujourd’hui alors qu’il s’agissait de son tout premier entraînement pour cet exercice. Même si elle savait parfaitement ce qu’elle avait à faire, cela ne signifiait pas pour autant qu’elle serait performante. Tu en avais pourtant envie, mais il ne fallait pas que tu commences à avoir trop d’espoir. Tu ne voulais pas être déçu si finalement le résultat s’avérait être inférieur à tes attentes. Tu la regardais. Non. Tu ne voulais vraiment pas penser à un chiffre particulier. Tu le savais qu’il ne fallait vraiment pas que tu commences à avoir des attentes. Ce ne serait pas bon pour la suite des évènements. Bon. Il était temps pour toi de lancer le départ. Relevant ton bras gauche de manière à pouvoir regarder facilement l’écran de ta montre. Tu appréciais tout particulièrement la fonction chronomètre qui était incorporée dans ce petit accessoire. Tu aurais pu choisir de prendre un véritable appareil pour remplir cette fonction, mais en réalité tu n’en voyais pas vraiment l’intérêt alors que ta montre était tout aussi adaptée pour remplir ce besoin. Il ne te fallait pas davantage. Tu n’en demandais pas plus. Après avoir remis la fonction à zéro en appuyant sur les petits boutons, tu étais fin prêt à déclencher le début de l’exercice.

Tu faisais un signe de la main à Zoya. C’était le moment. Dans le même temps, tu déclenchais le compteur de temps. Deux minutes. C’était le peu dont disposait ta Gobou pour faire son maximum. Tu allais enfin pouvoir découvrir ce que ta partenaire avait prévu de faire pour réussir cet exercice. Tu ne savais pas vraiment ce que cela allait donner, mais tu espérais que les choses fonctionneraient bien. La petite quadrupède s’était reculée de quelques pas à ton signal puis s’était élancée. Peu avant le premier bloc de pierre, la jeune femelle avait bondi dans les airs alors que sa queue était en train de changer de couleur pour revêtir une teinte semblable à l’acier. Tu te demandais si elle en avait également pris la solidité. Tu avais la sensation qu’il s’agissait d’une attaque, mais tu n’en étais pas vraiment certain. Si l’on t’avait posé la question, tu aurais sans aucun doute répondu qu’il s’agissait de la technique Queue de Fer, mais tu n’avais pas le moindre élément te permettant de l’affirmer à coup sûr. Tu regardais avec attention la suite des évènements. Tu ne voulais pas rater la moindre miette de ce spectacle. Une fois dans les airs, Zoya avait commencé à tourner sur elle même. Tu te demandais ce qu’elle cherchait à faire en agissant de la sorte. Tu n’en étais pas certain, mais en la voyant agir ainsi tu avais directement pensé qu’elle cherchait à gagner une plus grande puissance pour combler son manque de puissance. Tu te disais qu’avec la vitesse de rotation qu’elle se donnait, elle pourrait taper beaucoup plus fort. Mais tu ne savais pas vraiment si c’était pour cela qu’elle le faisait où si elle souhaitait seulement se donner davantage en spectacle.

Finalement, la Gobou écrasa sa queue sur le bloc de pierre qui se brisa en quelques instants. Sa technique fonctionnait. Toutefois, tu le savais. Tu le voyais bien en regardant les chiffres sur ta montre que ce n’était pas suffisamment rapide. La créature n’eut finalement pas le temps de briser plus de deux autres blocs avant que le temps ne soit écoulé. Lorsque tu avais crié pour signifier que le temps était écoulé, Zoya n’avait pulvérisé que trois piles de pierres. Ce n’était pas beaucoup, mais ce n’était déjà pas si mal. Avec un peu d’entraînement afin d’améliorer la technique, il serait peut-être possible de rendre tout cela bien plus rapide. Ce ne serait sans doute pas magique, mais cela t’inspirait quelques idées d’entraînements plus poussés qui te semblaient être particulièrement intéressantes. Au moins, tu avais déjà une meilleure vision de ce que tu allais devoir faire dans les jours à venir avec ta Gobou. Ce n’était pas encore parfait, mais tu étais déjà particulièrement fier d’elle. Tu n’aurais sans doute jamais pensé à quelque chose dans ce genre-là. Alors tu n’en revenais pas. Tu n’aurais jamais imaginé que ta partenaire puisse imaginer une telle technique par elle même. Cela te semblait tellement inimaginable. Mais c’était ingénieux. Tu savais que tes autres compagnons n’étaient pas particulièrement forts encore. Il pourrait donc être intéressant que tu trouves une manière de faire semblable à cela. Tu ne savais pas encore comment, mais tu allais devoir trouver. Au moins, tu progressais. Désormais, tu savais dans quel sens tu devais avancer.



Aide à la modération:
 



Ce qu'il ne faut pas voir:
 

Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9588

Sam 3 Fév - 18:11
Vous coupez un arbre!
[Random 40; 1]
Vous trouvez une baie Oran!




Un Marcacrin niveau 15 et un Tenefix niveau 12 apparaissent!



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Hoenn

C-GEAR
Inscrit le : 11/06/2017
Messages : 319

Région : Hoenn
Dim 4 Fév - 19:13

Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin - 2
Solo Modéré


Le moins que l’on puisse dire, c’est que Zoya venait de te faire une belle démonstration pour bien commencer cette journée d’entraînement. Tu t’étais un peu attendu à ce qu’elle parvienne à t’éblouir, mais tu n’avais jamais songé un seul instant qu’elle parviendrait à ce point à te surprendre. Pourtant, elle l’avait fait. Elle était parvenue à faire quelque chose que tu n’aurais jamais imaginé la concernant. Elle avait certes cherché à en mettre plein les yeux de tous les spectateurs, et cela avait fonctionné bien entendu, mais surtout elle avait montré qu’elle avait une intelligence certaine et qu’elle était capable de s’en servir pour t’aider à atteindre tes objectifs. Elle était parvenue à comprendre ce que tu voulais, ce que tu attendais secrètement d’elle. Tu n’aurais pas pensé un seul instant qu’elle serait capable de lire aussi bien en toi. En réalité la situation te dépassait un peu, mais tu n’avais pas vraiment de soucis à te faire. Pour le moment, tout était particulièrement plaisant pour toi. Tant que cela resterait le cas, tu n’aurais pas vraiment de raisons d’intervenir. Et puis, en quelque sorte, tu gagnais du temps. Parce que tu ne savais absolument pas ce que tu pourrais bien faire dans le cas où la situation se présenterait. Mais ce n’était pas forcément le moment pour te questionner sur le sujet. Tu avais d’autres choses à faire. Dans un premier temps, tu voulais voir si Zoya pouvait reproduire sa prouesse. Ce qui n’était pas vraiment certain. Tu étais presque persuadé qu’elle ne pourrait pas refaire la même chose une seconde fois. Ensuite, tu commencerais à voir ce qu’il était possible de réaliser avec tes autres compagnons pendant que ta Gobou serait en train de s’entraîner sur de petits exercices spécifiques à ce qu’elle aurait besoin de travailler afin d’être toujours plus performante. Oui. Ce programme te plaisait. Il était simple, mais efficace. Et pour le moment, c’était réellement la seule chose dont tu avais besoin. Tu n’en demandais pas plus.

« - Zoya ? On recommence ? Je souhaiterais voir tout ce que tu peux faire. »

La Gobou avait légèrement hoché la tête pour t’indiquer qu’elle avait compris ta demande. C’était parfait. Pendant que tu remettais le chronomètre de ta montre à zéro, elle s’était mise en place puis avait commencé à te fixer avec ses petits yeux en attendant que tu annonces le signal du départ. Tu savais que tu avais réalisé des progrès avec elle, mais tu n’avais pas pensé que votre compréhension s’était déjà aussi développée. Tu t’étais attendu à devoir batailler un peu plus avant qu’elle ne comprenne ce que tu souhaitais d’elle, mais non. Il ne t’avait suffi que de quelques mots pour qu’elle se place de nouveau devant les blocs de pierre qu’elle n’était pas encore parvenue à briser. Selon ce qu’elle allait faire une fois que tu aurais enclenché le décompte du temps, il était probable qu’elle puisse encore faire deux, voir même trois tentatives après celle-ci. Tu ne savais pas exactement. En réalité, tout dépendait de si elle avait encore l’énergie nécessaire pour réitérer son exploit précédent. Tu en doutais un peu. Elle était encore jeune. Elle n’était pas très expérimentée. De ce simple fait, tu étais presque certain qu’elle n’avait pas ce qu’il fallait pour durer sur la longueur. Pour cet exercice, ce n’était pas forcément utile, mais tu tentais en réalité de faire un tout-en-un. Si ta partenaire parvenait à gagner en endurance, cela lui permettrait également d’être plus performante dans les autres épreuves où elle devrait enchaîner. Tu ne devais pas oublier que la compétition ne se limitait pas à un seul exercice. Et si elle donnait tout ce qu’elle avait dès le départ, elle ne pourrait jamais réussir à tenir par la suite. Alors tu n’avais pas le choix. Tu devais savoir ce qu’il en était pour savoir ce qu’elle devrait absolument travailler pour être au niveau de ce qu’il était attendue d’elle.

« - Go, Zoya ! Go ! »

C’était le signal. Tout en le prononçant, tout en écoutant les mots sortir de ta bouche, tu avais appuyé sur l’un des petits boutons latéraux de l’accessoire qui était solidement accroché à ton poignet. Alors que la Gobou s’élançait vers les blocs en emmagasinant un maximum d’élan pour se donner toujours plus de puissance, les chiffres sur le petit cadrant grimpaient à une vitesse folle. Tu te demandais ce que cela allait donner. Tu te demandais si la créature allait parvenir à égaliser son score. Tu n’en étais pas certain. Elle en avait déjà brisé trois peu de temps auparavant. Tu n’étais pas certain qu’elle puisse en exploser plus de deux cette fois-ci. En réalité, si déjà elle parvenait à en casser un, tu serais déjà particulièrement fier d’elle. Tu ne voulais pas trop en demander. Surtout que c’était le premier jour des entraînements et que tu cherchais à les découvrir tout en commençant à leur faire réaliser des progrès, ce qui n’était finalement pas une tâche très facile.



Utilisation d’une pierre stase sur Florizarre qui devient Herbizarre
Aide à la modération:
 



Ce qu'il ne faut pas voir:
 

Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 11223

Lun 5 Fév - 18:33
Une pokéball est envoyée sur le Marcacrin, il rejoint votre équipe avec plaisir !


Goelise lance Vibraqua !
{ -18 pv }
PV Tenefix : 8/26


Cradopaud lance Coud'Boue !
{ -10 pv }
Il est KO ! Goelise & Cradopaud gagnent 10 pts d'expérience !

Goelise monte au niveau 18 !
Cradopaud monte au niveau 14 !

Que voulez-vous faire ?



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Hoenn

C-GEAR
Inscrit le : 11/06/2017
Messages : 319

Région : Hoenn
Mer 7 Fév - 0:32

Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin - 2
Solo Modéré


Impressionnant. C’était le seul mot qui te venait à l’esprit. Tu n’aurais jamais pensé que ta partenaire pourrait avoir autant de ressources en elle. Alors que tu étais presque certain qu’elle aurait des difficultés à briser plus d’un bloc, elle venait d’en briser de nouveau trois dans le même laps de temps que lors de son premier essai sans même sembler être au bout de ses capacités. Le problème, c’était qu’elle manquait encore de vitesse dans l’exécution de ses mouvements. Elle avait suffisamment d'endurance pour parvenir à tenir le coup dans les différentes épreuves, mais elle avait besoin d’être plus rapide. Tu ne savais pas vraiment comment faire cela. Enfin tu en avais bien une petite idée, mais tu n’étais pas certain que cela pourrait fonctionner avec elle. En théorie, cela devrait être efficace, mais il s’agissait d’entraînements destinés aux êtres humains. Pour le pokémons, tu ne savais pas si cela pourrait être aussi efficace. Mais tu devais essayer. C’était nécessaire que tu tentes. C’était un peu ton unique chance de gagner en réussite. Si cela ne fonctionnait pas, au moins, tu n’aurais rien à te reprocher. Mais tu ne pouvais pas abandonner maintenant. Puisque tu savais désormais que Zoya avait en elle les ressources pour tenir la distance dans les épreuves suivantes, tu devais absolument te concentrer sur l’augmentation de ses capacités de base. Logiquement, avec plus de rapidité, elle devrait être en mesure de réaliser ses mouvements plus vite et donc avec un peu de chance de briser davantage de blocs. Tu devais donc commencer par renforcer sa vitesse. Tu allais donc tenter avec un premier exercice. Avec un hochement de tête, tu avais commencé à t’éloigner de tes partenaires pour t’avancer vers le reste de la clairière. Rapidement, tu avais placé quelques troncs d’arbres morts afin de marquer des points de départ, de contrôle et d’arrivée. Une fois tout cela placé, tu étais revenu vers tes compagnons. Il était nécessaire que tu expliques à ta Gobou ce que tu attendais d’elle. Tu ne savais pas vraiment si elle avait déjà vu cela. Tu savais que certains de tes collègues de l’université l’utilisaient pour eux, mais tu n’avais pas le souvenir de les avoir vu faire avec leurs compagnons. Tu ne savais pas si c’était parce que cela ne fonctionnait pas où s’ils n’y avaient tout simplement pas pensé. C’était une possibilité. Après tout, comme toi, ils commençaient seulement dans ce domaine. Vous suiviez des cours pour devenir meilleurs, pour devenir plus performants. À l’opposé des pokéathlètes qui avaient tout appris sur le tas, toi tu avais des cours pratiques et théoriques. Autant par rapport aux entraînements sportifs que pour tout ce qui concernait les pokémons que vous aviez comme équipier. Des entraînements, des combats, des cours magistraux. La formation que tu suivais était particulièrement complète, même si pour la pratique tu avais raté une grande partie de ta formation de rattrapage en raison de ta blessure de l’année passée. Mais cette année, ce serait différent. Tu allais rejoindre la formation complète maintenant que tu avais rattrapé une grande partie du retard accumulé en raison de tes études précédentes qui n’avaient pas été la même qu’un grand nombre de tes futurs collègues.

« - Zoya ? Tu vois les différents points que j’ai placés ? Tu te places au niveau du premier. À la première sonnerie, tu t’élances. À la seconde, tu reviens au point de départ. À la troisième, tu recommences. À la quatrième tu reviens. Au bout de cinq, tu entendras une sonnerie différente. À ce moment là, tu feras une courte pause avant de recommencer à la sonnerie. Le but est d’aller le plus loin possible et d’être capable de revenir au départ. Si tu n’y parviens pas, tu essayes de souvenir de ce point pour me le montrer. C’est compris ? »

Visiblement oui. Elle avait bougé et s’était éloignée vers le tronc qui marquait le point de départ. Dans le même temps, tu plaçais ton téléphone portable sur une sorte de haut-parleur portatif. C’était le seul moyen que tu avais trouvé pour délimiter le temps de son entraînement pendant que tu t’occuperais de tes autres partenaires. Tu ne pouvais pas te permettre de laisser tes pokémons en simples observateurs alors que tu avais une idée d’entraînement pour eux. Tu n’avais pas le temps pour cela. Le temps que tu avais pour te préparer était trop limité pour cela. Alors tu te concentrais sur les choses. L’une après l’autre afin de réaliser le maximum de choses en une seule journée. Une fois que tu aurais lancé l’exercice préparé pour Zoya, tu pourrais vérifier de quoi était capable Dragking. Tu devrais d’ailleurs voir s’il acceptait ce surnom. Pour le moment, tu n’avais pas encore tenté de voir comment il réagirait. Tu t’étais contenté de le conserver dans ton esprit. Mais il allait être temps de voir ce qu’il en pensait. Parce que tu te connaissais. Tu savais très bien que tu risquais de le prononcer sans même t’en rendre compte. Alors autant que tu saches maintenant à quoi tu devais t’en tenir.


Aide à la modération:
 



Ce qu'il ne faut pas voir:
 

Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 1 sur 2) Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» C'est la deuxième étoile à droite, et tout droit jusqu'au matin !
» La deuxième étoile à droite, et tout droit jusqu'au matin ! Ethan & Charlie - Mai 2025
» Trish ⊹ Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin.
» Tinker Bell ✖ Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu’au matin.
» Les aventuriers vont jamais tout droit...

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Hoenn - 3E G E N :: Village Myokara :: Grotte Granite-