AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» La famille, c'est ce qu'il y a de plus important.


avatar
Modo RP & Sbire

C-GEAR
Inscrit le : 12/10/2016
Messages : 429

Mer 3 Jan - 16:46
Sa main me serre bien plus fort que d'habitude. Il est probablement anxieux. C'est tout à fait compréhensible. Si la femme dont le visage est à à peine quelques centimètres du bout de mon canon, au point que je pourrais presque sentir son pouls, il sait qu'en termes de puissance, de pouvoir, de dangerosité, un fossé les sépare. A tel point que même dans une telle situation, elle paraît sereine. Pourtant, si une balle venait à sortir de ma gueule, elle s'écraserait sur le sol comme n'importe qui. Elle reste une simple humaine. Qu'est-ce donc qui l'assure tant qu'elle sortira de magasin vivante ? Elle se permet même de caresser le petit pokémon mignon, une Croquine, située à sa droite, à bout de bras. Le silence dure depuis maintenant une bonne minute. Je me demande combien de temps mon détenteur est capable de maintenir son bras dans cette position. Ce n'est déjà pas simple sans rien porter, et je pèse mon poids, il faut dire. Peut-être que la femme le sait et gagne du temps. Non, c'est peu probable. D'ailleurs, ses lèvres commencent à s'animer. Sa voix fait vibrer l'air qui vient me secouer subtilement. Elle l'appelle "mon fils". Je le croyais pourtant orphelin. A peine ces mots sont prononcés que sa prise se resserre encore plus sur ma crosse. Son doigt vient se plaquer contre la gâchette. Il me serre si fort que sa main tremble. Ou peut-être tremble-t-il à cause de ce que ces mots lui ont fait ressentir. Je pensais naïvement que c'était de la joie, mais le ton avec lequel il rétorqua à cette femme qu'il était un fils de la rue, et qu'elle n'était au mieux qu'une employée de cette dernière, phrase dont j'ai du mal à saisir le sens, me fait me dire qu'il s'agirait plutôt de colère. Ne voulait-il pas retrouver ses parents ? Il lui en veut surement.

La femme continue de parler, et mon détenteur l'écoute passivement. Il s'est un peu calmé, sa prise s'est un peu détendue, mais son doigt reste fermement collé à ma gâchette. Elle parle d'expériences génétiques pour créer des super soldats capables d'ingérer des drogue qui renforcent les capacités humaines telles que les réflexes, la résistance à la fatigue, l'endurance, sans en subir les effets secondaires habituels. Elle affirme qu'elle lui a fait subir une telle expérience alors qu'il était dans son ventre. Que son père a cru bon de l'enlever et de le déposer dans un orphelinat pour qu'il échappe à cette vie qui lui était destinée, mais que finalement, il avait toujours été un incapable en dehors de son domaine de prédilection, la recherche en génétique, et qu'il avait échoué à sa dernière action. Qu'elle avait fini par le retrouver, et qu'il lui appartenait. Cette dernière phrase ne manque pas de le mettre en colère. En un éclair, il fait un léger pas en avant, oriente mon canon vers le plafond, et envoie le bas de ma crosse rencontrer le front de celle qui affirme être sa mère. Cela faisait longtemps qu'il ne m'avait pas utilisé au combat, encore moins de cette manière. Le chargeur à l'intérieur de moi secoue très légèrement. Cette sensation me plaît. Je suis fait pour ce genre de situations. Pas pour rester démonté derrière une bouche d'aération. Il y a peu, il croyait qu'il n'aurait plus besoin de moi. Il s'était trompé. Grâce à cette femme, je lui étais plus que jamais nécessaire.

Mon détenteur demande alors à sa mère pour quelles raisons il devrait la laisser repartir vivante, mon canon de nouveau pointé sur elle alors qu'elle est assise au sol, une main placée sur son front, l'autre qui maintient son tailleur en place. Elle lui demande s'il ne veut pas en savoir plus sur ce qu'il est, sur son potentiel. Qu'elle meure d'envie de savoir si la rue l'a suffisamment endurci pour qu'il tienne un jour tête à ses camarades cobayes. De savoir si son ADN aura donné naissance à un vrai soldat ou à une expérience ratée. Et qu'aucun d'eux ne le saurait si elle venait à mourir, parce que l'organisation le liquiderait dans l'heure qui suit. Cette fois, il appuya sur la gâchette. Enfin. La balle partit dans ce bruit assourdissant qui me manquait tant. Cette sensation d'avoir le pouvoir de vie ou de mort sur quelqu'un. De pouvoir pénétrer la chaire d'un être et y laisser une marque indélébile. Une douleur telle que même si la cicatrice venait à disparaître, le souvenir de l'expérience, lui, resterait à jamais inscrit dans ce corps.

Je ne sais pas s'il s'est laissé intimider par la menace, ou si, comme sa mère a pu le laisser entendre, il est mû par l'envie d'en apprendre plus sur son identité, mais la femme vit encore. Elle a désormais oublié sa douleur au front et se tient désormais l'épaule droite. Son visage n'affiche plus cette sérénité qu'elle avait gardé même après avoir reçu le premier coup. Cette fois, elle affiche un mélange de douleur, de colère et de surprise. Un tableau original. Je suis un peu un artiste, en quelque sorte. Un artiste qui aime la peinture rouge, le gros son, transmettre des sensations fortes, transformer la vie des gens - parfois en y mettant fin, c'est vrai. Je suis quand même légèrement déçu alors que mon canon dévie vers le sol. La femme blessée se relève avec difficulté et reste d'abord un moment silencieuse face à mon détenteur. Puis elle se dirige sans un mot vers la sortie. Elle aimerait probablement courir, mais la douleur l'en empêche.

Il ne reste plus qu'à nettoyer, maintenant, sous le regard craintif de la Croquine qui a assisté à une scène qu'elle n'a visiblement pas apprécié.



Autres comptes:
 
Inscriptions dex:
 
Merci Séquo, Jill et Elisa pour les jolis avatars <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» (M) Eoin Macken ✣ la famille c'est ce qu'il y a de plus important [LIBRE]
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» Dragons et tyranides…Même famille ? (réservé) [Caîn et Koskyo]
» Deux nouveaux amis de la même famille (PV avec nuage de feu)(fini)
» Si le centre est stable, alors la famille est soudée — Ngugi

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Hoenn - 3E G E N :: Lavandia-