AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 
» Les 7 Sarmuraïs


avatar
Dresseur Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 24/02/2016
Messages : 1020

Région : Sinnoh
Lun 1 Jan - 17:03
Jean regarde le soleil se lever à l’horizon. Il n’a pas fermé l’œil de la nuit. La fatigue n’est pas venue le chercher. Ou peut-être ne l’a-t-il simplement pas écouté. Est-ce vraiment important, au final ? Tout ce qui compte, c’est qu’il a passé une nuit blanche dans les montagnes d’Ebenelle. Assis en tailleur, par terre, sur une épaisse couche de neige. Il fait froid. Merci à Patush, qui maîtrise désormais parfaitement la phase d’atterrissage ce qui permet à son dresseur d’atteindre des endroits peu fréquentés par les humains et qui sert de chauffage quand le besoin s’en fait sentir. On ne va pas se le cacher, même les alpinistes se chient dessus en voyant les reliefs chaotiques du monstre rocheux. Pourtant, entre les pics aiguisés, on trouve quelques plateaux, comme ici. Loin de tout. Seules quelques fientes viennent rappeler que parfois, des pokémons oiseaux survolent les lieux. Pas un son, si ne n’est le vent qui se faufile où il le peut, provoquant des murmures lointains, comme si la nature elle-même cherchait à s’exprimer. Le jeune homme est conscient qu’il profite d’un dernier instant de calme avant une tempête qui ne lui fera aucun cadeau.

Le blond ne regrette pas d’avoir choisi cet endroit comme dernier sanctuaire de paix avant son premier combat à la ligue pokémon. Devant lui se dessine l’aube du septième jour depuis qu’il s’est inscrit, par téléphone, pour affronter deux des cinq champions. Bien sûr, il a dû s’acquitter de certaines formalités une fois arrivé, comme le contrôle des badges, le scan de la carte de dresseur… Bref, plein de choses bien peu intéressantes. Le comité a fait quelques changements ces derniers temps. Il n’est plus question d’affronter impérativement monsieur Stockton, il est devenu un champion parmi les autres, si on peut dire. Depuis, le blond s’est isolé de l’agitation, sauf pour voir une partie du second combat d’Alex. Il se doute bien que son nom circule partout, que des gens qui ne le connaissent même pas dépensent un mois de salaire pour venir le voir. Des centaines de milliers de pokédollars sont en train d’être gagnés sur son nom. Encore plus si on compte les paris. Et même s’il est un peu désolé pour les spectateurs, il n’oublie pas son propre objectif. C’est son combat. Alors peu importe si Roger, sa grosse et ses chiards ne sont pas content dans les tribunes.

Il se sent… bien. Son esprit est libre de toute préoccupation matérielle et mentale. Il n’est pas ici pour l’argent. Il n’est pas ici pour la gloire. Ce n’est pas un rêve. Il aimerait que la ligue ne soit qu’un obstacle comme un autre. Comme cette monstruosité de la mer de glace capable de gober des icebergs. Comme chaque champion d’arène qu’il a balayé de la main. Comme ce ninja à l’examen des rangers. C’est toujours la même chose après tout, un simple obstacle, qu’il faut escalader. Seule la forme change. Mais non. Son intime conviction lui dicte que cette-fois, ce sera différent. Il peut presque toucher le mur imaginaire qui lui fait face. Ah. Il a envie de pisser. Et ce serait dommage de souiller le tapis de neige du plateau. Il est temps de rentrer. Si ça se trouve, les employés du stade s’arrachent les cheveux en se demandant où le challenger a bien pu passer. C’est qu’il n’a prévenu personne de sa petite escapade. Et comme nous sommes en hiver et que le soleil se lève assez tard, le match n’est que dans quelques heures…

***

Le grondement du public qu’il peut entendre depuis le vestiaire lui donne déjà envie de se barrer. Pour s’aider, le blond se dit qu’il n’a qu’à voir ça comme un restaurant. Pas un comme celui de ses parents, un gigantesque restaurant. Plusieurs milliers de couverts. Et des clients, qui ont faim. Le service, le blond a eu l’occasion de s’y frotter. Des dizaines de fois. Jamais un seul couac. Il lui appartient de ne pas en faire cette-fois non plus.

Le jeune homme n’est pas sur son 31. Il porte un jean et un débardeur blanc. Le message adressé au public et aux spectateurs est subtil, mais claire : il est ici pour lui, pas pour eux. Certains considèreront peut-être cela comme de la provocation, mais il s’en moque. De toute façon, sa tenue ne risque pas d’être la chose sur laquelle les gens dans les gradins vont le plus s’attarder.

Une employée arrive et vient dire à Jean qu’il peut entrer. Le blond répond par un hochement de tête et quitte le banc sur lequel il était assis nonchalamment.


-Aller zou.

Squalala:
 


 
Team ligue:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ex-Champion

C-GEAR
Inscrit le : 18/11/2017
Messages : 103

Jeu 4 Jan - 7:10
Bienvenue à vous, challenger!

On peut dire que vous commencez l'année sur les chapeaux de roue.
Voyons donc si le sort va vous être favorable aujourd'hui...

Choisissez un numéro entre 1 et 5...
Allez vous éviter Luna pour le moment, comme vous le souhaitez? Nous allons avoir la réponse très bientôt...

Bonne chance à vous, challenger Jean Flantier!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 24/02/2016
Messages : 1020

Région : Sinnoh
Jeu 4 Jan - 7:24
Oui je me suis inscris encore bourré du nouvel an je sais pas ce que je fais ici :x

Quoi qu'il en soit, le hasard a décidé pour moi, ce sera le numéro 1!


 
Team ligue:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ex-Champion

C-GEAR
Inscrit le : 18/11/2017
Messages : 103

Dim 14 Jan - 7:05
Et voilà, nous y sommes. Des années de travail et de sacrifice pour en arriver là.

Je suis assise dans le vestiaire des champions, et il ne reste que quelques minutes avant le début de ce match. J'en ai fait des centaines, des matchs, dans ma carrière, mais celui-là est particulier. La tension qu'il engendre est elle aussi très différente. Certes, j'ai toujours cette montée d'adrénaline si reconnaissable, celle liée aux grands évènements. Mais il y a autre chose aussi. Aujourd'hui, je vais être jugée, comme jamais je ne l'ai été. On va scruter le moindre de mes mouvements, la moindre parole qui franchira mes lèvres. Et on les interprétera, bien souvent à tort. A moi de m'élever au dessus de cela, à présent, de faire comme si rien ne m'atteignait. C'est cela qui m'effraie le plus, en fait, bien au delà du combat qui s'annonce et du résultat qui en découlera. Il va falloir que je vive avec le regard des gens au dessus de ma tête de façon quasi constante. Charlie, mon coach mental, m'a prévenu que ce serait le plus difficile à faire pour moi et mes travers bien connus du grand public. Il va falloir du temps pour gommer petit à petit l'image de championne colérique qui me colle à la peau... Cela va être un travail de chaque instant, et la moindre rechute, même de quelques secondes, peut mettre à la poubelle des mois et des mois d'effort .

Un mouvement au niveau du sol capte mon attention et me fait tourner la tête vers le bas. Mon regard croise celui de ma limonde. Elle bouge un peu, et son corps vient recouvrir en partie mes chaussures, comme si elle souhaitait me serrer dans ses bras, qu'elle ne possède pas. Ah tiens, tu as réussi à te glisser dans le vestiaire, toi... Je pensais t'avoir laissé dans mes appartements avec les autres pokemon qui ne seront pas utilisés lors de ce combat. Elle a du me suivre à mon insu, ou alors Charlie l'a lâché volontairement dans le vestiaire tout à l'heure, c'est très possible aussi... En signe de reconnaissance, je lui gratte un peu ce que je définis comme le haut de sa tête, à savoir la zone située entre ses yeux et l'espèce de marque jaune qu'elle porte sur le milieu de son corps. Si même ma carpette commence à me montrer des signes d'affection, c'est que je dois faire une drôle de tête, là, assise en silence depuis tout ce temps dans ce vestiaire vide de tout autre présence vivante.

-"Cela va aller. Non, c'est vrai, je t'assure."

Le regard un peu vide de la limonde continue à errer sur mon visage. C'est dingue comme je peux lui inventer des réactions alors qu'elle n'exprime presque rien en réalité. Elle se décale un peu, libérant mes pieds, et se dirige lentement vers la sortie du vestiaire. Je crois que j'ai compris le message: il est temps d'arrêter de penser et d'agir. Comme dit Charlie, ne pense plus qu'au moment présent : toi, tes pokemon, et le challenger, Jean Flantier. Oublie le reste, oublie les gens qui t'observent et qui te jugent. Elève toi au dessus de tout cela. De toute façon, tu es au sommet du monde pokemon, comme tu l'as toujours voulu. Profite en, sans te pourrir la vie comme tu sais si bien le faire. Ce sont des paroles pleines de sagesse; reste à savoir si je parviendrais à les appliquer. Je ferais tout pour, en tout cas. C'est la promesse que j'ai faite à mes filles et mon ex-mari. Et je tacherai de m'y tenir. C'est sur cette (bonne?) pensée que je quitte le vestaire pour me diriger vers le stade, et vers mon 1er combat en tant que championne de ligue.




Le bruit du public est tout simplement incroyable, presque enivrant. Une clameur monstrueuse est montée à l'annonce de mon nom par le speaker du stade, et c'est portée par les encouragements du public que j'ai fait mes premiers pas en guise de championne dans ce stade mondialement connu. J'esquisse un sourire et je salue la foule, qui me répond presque immédiatement en hurlant davantage. Le speaker a bien fait son travail, la "salle" a été chauffée à la perfection. Je me dirige vers mon terrain, là ou les six pokeballs que j'ai sélectionné m'attendent. En tant que champion double type, il a fallu faire des choix radicaux dans la construction de ma nouvelle équipe. Des pokemon que j'ai toujours gardé près de moi son désormais au repos, leur type ne correspondant pas. D'autres, plus jeunes mais talentueux, ont fait leur apparition à mes côtés. C'est aussi le baptême du feu pour eux, le public ne les connait pas tous. Je prends place sur ma marque et je réajuste brièvement ma tunique blanche. Le speaker prend de nouveau la parole, pour présenter cette fois-ci le challenger au public. Il n'est pas encore sur le terrain, mais cela ne devrait plus tarder, à présent.



HRP : Bienvenue, Jean! Je suis donc ton adversaire pour ce 1er match de ligue.
Très bon match à toi, n'hésite pas à me contacter par mp ou par skype en cas de besoin.

Equipe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 8267

Dim 14 Jan - 7:05
Le membre 'Alena McAllister' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6 faces' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 24/02/2016
Messages : 1020

Région : Sinnoh
Dim 14 Jan - 9:03
Alors qu’il se dirige vers l’escalier qui va l’amener sur le terrain, le blond peut entendre le speaker annoncer qui sera son adversaire, et le public redoubler d’excitation en conséquence. Alena McAllister. La remplaçante de Iago Fitzroy, qui a démissionné il y a quelques temps. Une parfaite inconnue pour le jeune homme, peu intéressé par les hautes sphères du dressage. Il en est de même pour les pokémons qui composeront son équipe. Au final, ça risque d’être la surprise des trois côtés. Pour les deux dresseurs, et aussi pour le public, qui n’en peut visiblement plus d’attendre.

Des milliers de spectateurs. Encore plus qui regardent le match chez eux, devant un ordinateur ou une télévision. La famille et les anciens collègues de Jean ne font pas exception. Le restaurant ‘Chez Flantier’ est fermé exceptionnellement pour l’occasion. Mais il n’est pas vide pour autant. A l’intérieur, les parents du blond et plusieurs employés ont les yeux rivés sur une télévision installée pour l’occasion. Ernest plus que les autres attendait ce moment. Lui qui, à son époque, a posé le pied sur la même plateforme. Il a du mal à contenir son émotion. Si on lui avait dit il y a encore un an que son sang retournerait à la ligue, il ne l’aurait certainement pas cru, tant Jean était loin d’avoir l’envie de se lancer dans une carrière de ce genre. Mais le destin en a décidé autrement et le blond est parti sur les routes, délaissant la cuisine. Ernest ne s’en formalise pas. Il ne lui advient pas de décider du destin de son fils.

Il manque de s’étouffe avec sa salive quand il entend qui il va affronter. Alena McAllister. Il ne se fait pas d’illusion, c’est certainement une inconnue au bataillon pour Jean. Mais Ernest, lui, la connait de nom, pour ses célèbres sautes d’humeurs après la majorité des matchs. C’est certainement le pire adversaire sur qui Jean pouvait tomber. En termes d’équipe ? Non, mis à part le comité et la championne, personne ne sait avec quoi elle va aller sur le terrain. Mais en termes de caractère… hé bien il reste juste à espérer que le fiston Flantier évite les remarques sarcastiques dont il est capable, peu importe qui lui fait face.

Voilà d’ailleurs le jeune homme qui sort du vestiaire. La caméra le filme en plongée. Fringué comme un lambda, il ne fallait pas s’attendre à mieux de toute manière. Il ne lui reste plus que trois marches à monter. Deux. Une. Il manque de trébucher sur la dernière. Ernest retire ses lunettes et se facepalm, tout en n’arrivant pas à se retenir de rire. La situation est un peu gênante, mais montre bien que malgré le temps, son fils est resté la même asperge poisseuse.


-Jean… par Arceus… reste comme tu es. Ne Change jamais.

***

Oui, Jean vient bien de manquer de se casser la gueule devant des millions de téléspectateurs. Il ne reste plus qu’à faire l’innocent. Heureusement, le jeune homme ne s’est pas vautré par terre, il a juste légèrement trébuché. Il se redresse, tapote sur son épaule comme s’il avait de la poussière à retirer, et passe son regard sur le terrain. Chaque champion a le luxe de le personnaliser en fonction des types qu’il a choisi, histoire de donner une identité bien définissable à chacun. Peut-être une question de marketing ? Quoi qu’il en soit, c’est un paysage très rocheux qui s’offre au jeune homme. On se croirait dans une grotte. Voir une grotte d’une autre planète. Le sol est en terre, parsemé de roches saillantes à certains endroits. Mais ce qui attire l’œil, ce sont les gemmes incrustées dans ces rochers. Il y en a de toutes les couleurs, de toutes les tailles et de toutes les formes, certaines atteignant facilement les deux mètres. Mais la majorité est rose, extrêmement brillante. La lumière travaillée du stade ne fait que multiplier leur éclat.

Enfin, son adversaire. Une femme qui a la quarantaine. Avec son air fatigué, sa peau pâle et ses dreadlocks, on pourrait la prendre pour l’une de ces marginales qui joue du djembé devant les gares. Elle est habillée d’une simple tunique blanche, qui laisse voir des épaules et des bras musclés. C’est bien, au moins les deux dresseurs ont un dress code similaire.

Le vrombissement du mécanisme des plateformes commence à retentir. Elles se mettent en route vers le milieu du terrain, où attend un arbitre. C’est bien, le jeune homme n’aura pas besoin de marcher pour saluer son adversaire et risquer de se prendre le pied dans une irrégularité du sol. Après quelques secondes, les voilà face à face. Le jeune homme baisse la tête pour regarder la championne dans les yeux et lui tend la main.


-Bonjour Madame McAllister. Je suis Jean Flantier, mais vous le savez certainement déjà puisque le speaker hurle mon nom dans son micro depuis tout à l’heure.

Et accessoirement puisqu’elle sait qui elle va affronter depuis le tirage au sort qui a lieu afin de savoir quel champion va affronter le challenger.

-Bonne chance !

HRP : Aha, content d'être ton baptème du feu. Je l'ai déjà dit sur Skype, mais bonne chance o/


 
Team ligue:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 8267

Dim 14 Jan - 9:03
Le membre 'Jean Flantier' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6 faces' :



avatar ©️ Elune Crowley ; signature ©️ Alan White.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ex-Champion

C-GEAR
Inscrit le : 18/11/2017
Messages : 103

Dim 28 Jan - 5:56
Envoi du pokemon choisi à Mister L!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10861

Dim 28 Jan - 10:23
Mesdames et messieurs, veuillez accueillir d’une bonne main d’applaudissement le challenger Jean Flantier ! Premier défi pour lui, voyons voir ce qu’il nous réserve ! De l’autre côté, nous avons la championne Alena McAllister pour son premier passage au stade dans sa nouvelle fonction ! Ce match nous promet une foule de surprises, restez alertes afin de ne rien manquer !

Dans le coin droit, nous avons un M.Mime !

Dans le coin gauche, nous avons un Granbull !

Que le combat commence !



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ex-Champion

C-GEAR
Inscrit le : 18/11/2017
Messages : 103

Sam 3 Fév - 5:30

Granbull lance Séisme!

Equipe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 24/02/2016
Messages : 1020

Région : Sinnoh
Dim 4 Fév - 6:06


M.Mime lance protection.

la team:
 


 
Team ligue:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10908

Dim 4 Fév - 12:05

M. Mime lance Protection !
{L'attaque adverse est divisée par deux !}


Granbull lance Séisme ! (random donne 17, pas de coup critique)
{- 39 PV}
PV de M. Mime = 112/151


Que voulez-vous faire ?


Alena ;
PV de Granbull = full

Jean ;
PV de M. Mime = 112/151
L'équipe est protégée avec Protection (divise l'attaque par 2, 1er tour).



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 24/02/2016
Messages : 1020

Région : Sinnoh
Dim 4 Fév - 12:34


M.Mime lance mur lumière.

la team:
 


 
Team ligue:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ex-Champion

C-GEAR
Inscrit le : 18/11/2017
Messages : 103

Dim 4 Fév - 13:02

Granbull lance Casse Brique! - Casse Mur Lumière et Protection

Equipe:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10908

Lun 5 Fév - 11:45

M. Mime lance Mur Lumière !
{L'attaque spéciale adverse est divisée par deux !}


Granbull lance Casse-Brique (random donne 32, pas de coup critique)
{- 15 PV} Ce n'est pas très efficace... Protection et Mur Lumière n'ont plus d'effet !
PV de M. Mime = 97/151 


Que voulez-vous faire ?


Alena ;
PV de Granbull = full

Jean ;
PV de M. Mime = 97/151



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 1 sur 7) Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Sujets similaires
-
» Distribution : Sarmuraï stratégique

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: QG Ligue 4 :: Stade-