AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 

 
» Lauda Spirituale


avatar
Sbire Rocket

C-GEAR
Inscrit le : 12/10/2016
Messages : 488

Sam 30 Déc - 23:28
Planté devant le bâtiment qui devait être celui de la Team Galaxy, j'attends patiemment. C'est un simple bloc de béton de la même couleur grise que la plupart des bâtiments autour. De l'extérieur, on dirait un bâtiment administratif d'une entreprise de construction. Je fixe la poignée de la porte blindée, en repensant à comment j'en étais arrivé là. Est-ce qu'elle avait dit la vérité ? Que c'était bien ma mè... ma génitrice ? L'histoire était bien ficelée, un peu trop bien peut-être. Mais certains détails ne trompent pas. Et je ne peux pas nier une certaine ressemble : elle a le même regard que moi. C'était troublant d'ailleurs. Non, ce qui m'a le plus convaincu, c'est qu'elle ait pu expliquer ma résistance atypique aux effets secondaires de plusieurs drogues que j'ai consommées pendant mes années à vivre dans la rue. Je ne comprenais pas ce qu'entendaient les autres par "manque", "addiction", "rebound effect", ce genre de choses. Je n'ai eu qu'un ou deux vrais "trips" dans ma vie, et il a fallu pour ça que je consomme des quantités importantes de psychotropes naturels. Rien de synthétique n'y faisait. Par contre, la sensation d'euphorie, l'excitation, et les longues heures sans réussir à fermer l’œil, je les ai vécues. Et si j'en crois ce qu'elle m'a dit, ce serait parce qu'elle m'a fait subir une expérience pendant que j'étais encore dan son ventre. Enfin, il n'y avait aucun risque selon elle, tout avait bien été testé, ce qu'il restait à tester, c'était l'efficacité. Mais mon père aurait tout gâché, m'aurait enlevé et déposé dans un orphelinat pour me protéger de ce monde. La belle ironie. Maintenant, il est mort, et voilà où je suis. Embourbé dans cet univers gangréné, sur les traces de mon passé.

Officiellement, je suis ici en mission pour la Team Rocket. C'est le prétexte qu'a choisi Paolo pour ne pas qu'ils me rient au nez. Et pour en tirer au moins un peu profit. Il faut dire qu'il m'a surpris. J'étais déjà content qu'il ne s'oppose pas à mon projet de m'opposer à l'Organisation. Mais qu'il aille jusqu'à me donner un tel coup de pouce, j'ai du mal à cerner ses motivations. Peu importe. Je ne connais pas les détails, j'ai l'impression qu'il aime bien faire ça. En gros, je suis un peu l'ambassadeur de la Team Rocket dans une mission dont je ne sais rien, mais au cours de laquelle je devrais un apprendre un peu plus sur cette affaire. Je signe. Je me demande juste comment la Team Galaxy vit le fait qu'on leur envoie un novice comme moi. Paolo a certainement argumenté en ma faveur.

Finalement, la porte s'ouvre, et un homme dans une tenue un peu ridicule - il faut dire ce qui est, les Galaxy n'ont pas le sens du goût - apparaît derrière et me fait signe d'entrer. J'arrive alors dans un grand hall. Il m'invite à prendre place sur une chaise dans un coin de ce hall où se trouvent des fauteuils et une petite bibliothèque. Encore de l'attente ? C'est un peu ennuyeux, mais je préfère ne rien dire. Je m'exécute. Puisque je suis en mission officielle pour la Team Rocket, je n'ai normalement pas le droit de me servir de mes pokémons habituels. Seulement, Paolo a insisté sur le fait que, tant que je suis hors du cadre strict de la mission, je suis libre de faire ce que je veux, surtout s'il ne s'agit pas de combattre. Il m'a quand même recommandé d'éviter de laisser sortir Leon n'importe où pour le moment. Selon lui, il est encore un peu instable. Et je pense qu'il a raison.

Je n'ai pas vraiment la tête à me plonger dans de la lecture. Je scrute donc les environs. Le hall est assez sobre et moderne, il y a de la technologie un peu partout, même là où on ne l'attend pas. Je n'ai aucune idée de ce à quoi servent la majorité des écrans et gadgets clignotants que je vois. Le fauteuil possède lui aussi son petit écran tactile qui permet de modifier tout : l'inclinaison du siège, sa dureté, sa température, de lancer un programme de massage. Amusant. Alors que je m'amuse avec les fonctionnalités du siège, j'aperçois une silhouette qui arrive à mon niveau. Je relève donc la tête, un peu gêné, et je me retrouve face à une jeune brune au regard très dur. 1 étoile, le fauteuil est confortable, mais l'accueil très peu chaleureux. Il faudrait songer à former vos sbires à l'hospitalité. C'est le genre de blague que j'aurais pu faire dans d'autres circonstances. Mais là, c'est surement une mauvaise idée.

-Enchanté. Reborn.

C'était le nom que j'avais fini par choisir au sein de la Team Rocket. Pas très original, mais bon. C'était la première fois que j'avais l'occasion de me présenter comme tel. Mes premières missions n'impliquaient pas tellement de bavarder avec qui que ce soit. Si j'étais elle, je me foutrais de ma propre gueule pour ce manque d'inspiration. Je pense à retirer mon chapeau par politesse et lui souris, parce que je suis un gentleman, moi.



Autres comptes:
 
Inscriptions dex:
 
Merci Séquo, Jill et Elisa pour les jolis avatars <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sbire Galaxie

C-GEAR
Inscrit le : 05/09/2014
Messages : 862

Région : Kalos
Lun 1 Jan - 22:38
Temps de Ponchien. Un temps qui correspond bien à ton humeur massacrante. La raison ? Devoir encore une fois rencontrer un de ces Roquets. C’est décidé, tu ne te feras plus avoir à avoir du respect pour l’un des membres de cette organisation. On n’apprendra plus au vieux Colossinge à faire la grimace. La dernière fois que tu as commencé à penser que l’un d’eux n’était pas un immense incapable, il s’est avéré être un immonde imbécile imbu de lui-même et à l’esprit incroyablement étriqué et égocentrique. Un monde régi uniquement par des forts et des faibles ? Ben voyons. Heureusement que les choses ne sont pas aussi simples et que tu n’avais trouvé nul autre que le Galifeu aux œufs d’or de la bêtise. Et maintenant il faut en rencontrer un autre ? Génial… Évidemment, tu n’as pas émis la moindre objection devant ta supérieure hiérarchique. Pas besoin de passer un bon moment, tant que c’est le résultat qui compte. Et si on te pose une question qui n’a rien à voir avec la mission, tu n’auras simplement qu’à répondre que tu auras d’autres Chacripan à fouetter que de perdre ton temps à proférer des palabres inutiles. Oui, cela te parait bien.

Tu prends le train en direction de Mérouville, dans l’un de vos repaires. Ce n’est que là que tu te rends compte de la raison pour laquelle tu es assignée à cette mission avec ce Sbire. L’extermination de sujets défectueux. C’était l’un des hauts faits que tu as accomplis et qui t’a permis de passer Initiée au sein de la Team Galaxy. Et maintenant que tu es pourvue d’une prothèse bien plus puissante qu’un simple bras normal, tu es une valeur sûre quand il s’agit de pouvoir éliminer des sujets d’expérimentations qui ont mal tourné ainsi que récupérer la plupart des données qui ont été collectées au sein de ce bâtiment. Le seul souci, c’est que Lamia ne pourra pas t’accompagner sur le terrain pour te mettre en garde ou te donner davantage d’informations, cette fois-ci. D’abord parce qu’elle travaille sur un autre type de projet, mais aussi pour une raison beaucoup plus importante : cette base de recherches est dorénavant aux mains de la Team Rocket. Naturellement, ils veulent avoir eux aussi leur part du gâteau, ce qui paraît être un échange tout à fait honnête en soi. Et si le Roquet meurt, ce sera toi qu’ils vont blâmer, même s’il s’agit d’un accident. Ils ne croiront pas une histoire pouvant provenir d’un potentiel adversaire. Ainsi, prendre le Tauros par les cornes et tenter quelque chose d’un peu plus osé que de la simple extermination. Tant pis, l’heure de ta revanche sur les Rockets n’arrivera pas de sitôt, finalement.

Tu ne perds pas de temps une fois arrivée, et en profite pour te changer de manière à porter des vêtements plus sombres que ce que tu avais jusque-là. La femme à l’allure discrète et élégante que tu étais laisse place à une tenue que beaucoup pourraient considérer comme faisant partie de l’attirail de la « jeune cadre dynamique » : imperméable bleu nuit, et un veston boutonné et un pantalon noir rayé, mais sous lesquels tu caches un simple débardeur blanc qui te permettra de te battre tranquillement sans être gênée par quoi que ce soit. Et visiblement, votre invité n’a pas perdu le sien non plus : environ une heure après être entrée dans le bâtiment, une Recrue te fait signe qu’il est arrivé et qu’il vous attend dans ce qui s’apparente à la réception de votre bâtiment, accompagné d’un Massko qui ne semble pas pour l’instant présenter des intentions hostiles à votre égard. Pas plus que son maître d’ailleurs, même si sa tenue n’est pas sans te rappeler le leader de leur organisation. Il a même le chapeau feutré qui va avec, lui aussi. Si effectivement cela te rappelle l’élégance de ce que le cinéma a attribué aux mafieux, cela te suscite également le même dédain que tu pouvais avoir concernant Atlas. Mais bon, il faut bien que tu lui laisses une chance, après tout. C’est ton partenaire de mission, et mieux vaut éviter de faire trop mauvaise impression te concernant. Déjà que tu n’as jamais été d’un air très aimable au sein de la Team…

« De même. » réponds-tu à son introduction, avant de lui présenter ton bras biomécanique pour qu’il la serre. « Lilith. Ne perdons pas de temps, si vous le voulez bien, nous avons beaucoup à faire. Souhaitez-vous un café ? »

Gaie comme un Picassaut ? Pas vraiment. Mais bon, c’est un meilleur traitement que ce que tu offres à la plupart de tes collègues, pour commencer.







Sprite by Yakuru Hoot.
Double-Compte: Tony Schwärtzwind et Soren Kenshin
Theme
Battle Theme 1 - Battle Theme 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sbire Rocket

C-GEAR
Inscrit le : 12/10/2016
Messages : 488

Sam 13 Jan - 19:38
Si Lilith, puisque c'est comme cela qu'elle s'est présentée, est une belle femme, ce n'est pas tellement ce qui est le plus remarquable chez elle. Lorsqu'elle m'a tendu la main, je n'ai rien remarqué. Ce n'est que lorsque nos mains se sont rencontrées que je me suis rendu compte de quelque chose d'étrange. J'ai donc jeté un œil discret vers sa main, pour découvrir avec surprise qu'elle avait une prothèse visiblement très sophistiquée. Je rétablis rapidement le contact visuel pour éviter d'insister trop sur la prothèse et éventuellement de la blesser : c'est souvent un sujet sensible, même si je me dis que le fait qu'elle ait pris la décision de me serrer la main avec son bras gauche plutôt que le droit comme le veut la norme signifie qu'elle est probablement à l'aise avec ça. Je préfère quand même éviter tout risque d'altercation. Je n'ai pas spécialement envie de me prendre un poing cybernétique dans la tronche. Et j'aimerais bien que la collaboration se passe correctement, aussi. Après tout, je suis ici pour récupérer des informations qui m'intéressent, et je ne les aurai pas si je fais tout foirer. Je garde donc par la même occasion dans ma tête les remarques sur le fait que Lilith est aimable comme une porte de prison, et j'accepte avec joie son offre sans non plus blaguer à ce sujet, comme j'aurais pu le faire dans d'autres circonstances.

-Avec plaisir. Je vous suis.

Nous nous mettons en chemin pour une salle dans laquelle se trouve une table, et un meuble qui comporte un plan de travail et des rangements. Je reste debout pendant que Lilith prépare le café, et je décide de briser un peu le silence gênant qui régnait jusqu'alors. En la tutoyant, tant qu'à faire.

-Tu es du coin ? J'ai pas trop l'impression.


Ce n'est en effet pas le cas. Ce n'est pas tout à fait le mien non plus, d'ailleurs. Mais ce n'est pas le genre de choses dont il faut que je parle, puisqu'officiellement, je suis bel et bien originaire de Hoenn, en ce qui concerne mon identité actuelle en tant que Bronislaw Malinowski. Une fois que le café est servi, ce qui prend assez peu de temps avec la machine high-tech de la Team Galaxy, qui sont décidément à la pointe de la technologie, nous prenons place sur la table.

-De ce que j'ai cru comprendre, je suis moins gradé que toi au sein de nos organisation respectives, mais comme il s'agit d'une mission en duo, inter-Teams, et qu'aucune information particulière n'a été donnée à ce sujet, je pense qu'on peut considérer que nous sommes sur un pied d'égalité aujourd'hui. A moins que tu n'aies eu d'autres informations à ce sujet.

L'idée de me subordonner à une inconnue dans de telles circonstances ne me plairait pas trop, mais si ce devait être le cas, je ferais ce qui est attendu. Seulement, je pense que nous avons tout à gagner à travailler comme des collaborateurs.

-Je ne suis pas un officiellement sbire depuis très longtemps, mais je suis dans le milieu depuis un bon moment déjà, et j'ai eu une expérience avec un pokémon victime d'une expérience ratée il y a peu. Mis à part ça, le lieu où on va, je ne le connais pas vraiment non plus. Je pense que l'idéal, ce serait qu'on soit clair quant à nos qualités respectives ainsi que celles de nos pokémons, pour qu'on puisse préparer un plan d'action. Je ne sais pas pour toi, mais j'aime préparer mes missions à l'avance, je sais improviser s'il le faut mais je ne suis pas trop fan, il y a déjà assez d'imprévus comme ça quand on prépare tout comme il faut.

C'était d'autant plus important dans le cadre d'une mission à deux, selon moi. La coordination, c'est la clé de la réussite dans ce genre de cas, et une mésentente à un moment donné peut tout faire foirer très rapidement.


Autres comptes:
 
Inscriptions dex:
 
Merci Séquo, Jill et Elisa pour les jolis avatars <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sbire Galaxie

C-GEAR
Inscrit le : 05/09/2014
Messages : 862

Région : Kalos
Mer 17 Jan - 0:00
Il l’a remarqué. Bien. Cela ne rendra que les choses plus faciles pour toi. Contrairement à Atlas, il a l’air beaucoup moins bourru et plus facilement impressionnable. Peut-être un meilleur Dresseur et tireur d’élite, ceci dit. Mais ce n’est pas ici qu’il pourra faire preuve de ses talents. Les tensions entre Sbires Galaxy et Rocket sont déjà suffisamment tendues comme cela et il doit savoir que ce n’est pas vraiment le moment pour t’affronter. Mais cela devrait être plus facile pour toi de montrer qu’on ne doit pas te sous-estimer. Ou, comme quand on pense comme un abruti tel que ton précédent « collègue » Rocket, qu’on ne doit pas te ranger de manière hâtive dans le clan des faibles sous prétexte que tu es une femme idéaliste qui souhaite recréer le monde comme elle le souhaite par le biais de la technologie et d’un quelconque savoir ancien et interdit, caché aux yeux de la population pour éviter qu’elle ne puisse évoluer pour surpasser toute créature qu’Arceus lui-même aurait créé.

Ainsi donc, le Rocket a envie de faire la conversation et te demande d’où tu viens. Voilà quelque chose de bien différent de son précédent camarade. Dans d’autres circonstances, cela n’aurait été pas plus mal, mais tu es au sein du monde du crime, où tout peut être calculé à l’avance pour essayer d’obtenir ce que l’on veut. Tu le vois déjà bien assez au sein du quartier général. Mais tu te permets malgré tout de répondre à sa question, sans pour autant entrer dans les détails, pour ne pas non plus faire preuve de faiblesse.

« De Kalos. » réponds-tu simplement. « Mais ma ville d’origine importe peu. Du sucre avec votre café ? »

Au moins, il n’est pas trop intrusif, contrairement à Legion. C’est déjà un point positif par rapport à tous les autres Sbires que tu as pu rencontrer jusqu’à maintenant. A moins qu’il ne fasse cela que par pure politesse, comme toi. Tu ne le sais pas vraiment, en réalité. Il est trop tôt pour pouvoir affirmer quoi que ce soit, après tout. Néanmoins, et cela ne t’enchante guère, il te fait bien rappeler que, malgré vos rangs au sein de vos Teams respectives, le caractère exceptionnel de cette mission fait que vous êtes tous les deux sur un pied d’égalité. Ainsi, tu ne peux user de ton autorité sur lui. Et tu sais que tu ne peux pas mentir à ce sujet, même lorsqu’il te demande si tu as reçu d’autres informations qui contrediraient cette contrainte.

« Je n’en ai pas vraiment eu. » affirmes-tu. « Je connais seulement votre pseudonyme, vos antécédents et vos aptitudes. Ainsi que la nature de notre mission, évidemment. »

Il continue cependant sur quelque chose qui te fait te radoucir un peu plus. Même s’il fait partie du milieu depuis quelque temps déjà, il n’est pas là depuis longtemps dans le monde de la Team Rocket, ce qui fait qu’il n’est peut-être pas trop tard pour l’attirer dans vos filets et entraîner une possible défection. Pourquoi pas, après tout ? Reste à trouver les arguments nécessaires. Il a également ce côté planificateur qui vous ressemble davantage, en plus de ça. Il faut donc lui faire comprendre que vous pensez de la même façon et qu’il est fait pour constituer un point fort de votre Team, au service d’une cause qui va plus loin que son gain personnel.

« Je suis d’accord. J’ai tendance à faire cela, moi aussi. Pour ainsi dire, je pense que l’infiltration et le Dressage sont mes meilleures qualités. Et le bras que vous avez serré tout à l’heure me confère également un certain avantage en matière de combat rapproché. Je suppose que l’un de vos supérieurs vous en a peut-être parlé. Le nom d’Atlas vous dit quelque chose ? »

Tu espères bien qu’il lui dise quelque chose. Tu espères même que, même si ce n’est pas le cas, l’Initié et lui puissent se croiser au sein de leur quartier général et puissent parler de cette rencontre. Qu’il soit au courant que tu existes toujours et qu’il se souvienne de toi et d’à quel point tu peux t’avérer dangereuse s’il continue de parler de te sous-estimer.







Sprite by Yakuru Hoot.
Double-Compte: Tony Schwärtzwind et Soren Kenshin
Theme
Battle Theme 1 - Battle Theme 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sbire Rocket

C-GEAR
Inscrit le : 12/10/2016
Messages : 488

Mar 6 Fév - 22:25
La jeune femme reste assez évasive quant à ses origines, mais mes soupçons se confirment : elle ne vient pas de la région, ni même de Johto. Elle ne s'oppose pas non plus à ce que l'on travaille comme deux collaborateurs, et ne semble pas chercher à se positionner en leader, du moins pas pour le moment. Cela dit, si la situation le justifie, je n'aurai aucun soucis à me mettre temporairement sous ses ordres, tant qu'ils me semblent raisonnables. Je veux éviter les conflits autant que faire se peut, mais je ne souhaite pas non plus qu'elle me prenne pour son pion, voilà tout. En tout cas, nous avons l'air sur la même longueur d'onde pour le moment. Lilith se présente comme une experte du dressage et de l'infiltration. Bien que je ne sois pas mauvais dans ces deux domaines, je n'y excelle pas non plus. Si beaucoup de mes assassinats nécessitent de l'infiltration, elles sont généralement assez aisées et ne constituent pas la grande difficulté de l'exercice. En gros, je suis capable de m'infiltrer tranquillement dans une maison, ou encore de mettre en place des plans qui impliquent des diversions, mais infiltrer un bâtiment hautement sécurisé est généralement hors de mes cordes. La plupart de mes assassinats se déroulaient en attirant ma cible là où je pouvais m'en débarrasser facilement, à me créer des opportunités. Par ailleurs, tout comme moi, elle excelle au combat rapproché. Grâce à son bras modifié, me dit-elle. C'est vrai que ça doit être très utile. Peut-être qu'en combat singulier, je serais en mesure de prendre le dessus en faisant gaffe à son bras, mais face à un adversaire trop costaud, notamment un pokémon enragé comme la dernière fois, ou simplement pour casser une porte par exemple, elle se révèlerait tout de suite plus à son aise que moi. Et si je n'avais pas l'intention de me mesurer à elle, fort était à parier que son bras nous sera utile.

-Je vois, j'imagine qu'on peut y voir une certaine complémentarité. Je ne suis pas un expert du dressage, mais ma Arbok, qui sera ma partenaire principale pour cette mission, est très fiable et polyvalente. Elle saura nous protéger, immobiliser un ennemi ou l'empoisonner. Je ne suis pas un grand expert en infiltration mais je me débrouille, je ne serai pas un poids de ce point de vue. Quant au combat rapproché, c'est une de mes spécialités, j'ai été entraîné par un ancien militaire dans ma jeunesse, et je fais en sorte de garder une condition physique irréprochable. Sinon, je suis un excellent tireur, traqueur, et on peut dire que j'encaisse bien les coups, si ça peut servir.

Cette dernière remarque pouvait sembler un peu déplacée, comme si je considérais la jeune femme comme nécessitant d'être protégée, mais il n'en était rien. C'est juste qu'ayant vécu assez longtemps dans la rue, j'ai pris l'habitude de subir des coups, et j'ai fini par développer une certaine tolérance. La douleur, je la ressens, mais il en faut pour me faire perdre connaissance, par exemple. Et comme nous allons être confrontés à un autre pokémon en furie, ça pourrait tout à fait être utile.

-Sinon, jm'y connais un peu en plantes.

Cette dernière information, je l'avais prononcée sur un ton un peu ironique, histoire de voir la réaction de Lilith, de sonder le genre de personne dont il s'agit. Car une autre de mes qualités, c'est de cerner les gens. Enfin, c'était ce que je pensais après avoir passé des années dans un même milieu. J'ai découvert que mes compétences étaient limitées aux types de personnes auxquelles j'étais habitué. Qu'il serait temps pour moi d'élargir un peu mon horizon. Seulement, j'avais comme l'impression que Lilith et moi partagions quelques points communs. Elle ne m'avait pas l'air d'une sbire aveuglée par l'idéologie de sa Team, en ce sens qu'elle était bien moins procédurale, du moins en apparences. Enfin, je me rappelai qu'elle m'avait posé une question, à propos d'un certain... Atlas, et que ce nom aurait un lien avec son bras spécial. Seulement, je n'ai jamais entendu parler de ça. Je suis encore un peu en marge du monde des Teams.

-Pour ce qui est d'Atlas, ça ne me dit rien. Pour le moment, j'ai une position un peu particulière dans la Team. Mon boss a décidé de ne m'intégrer réellement qu'une fois que je serai Initié. Du coup, je n'ai pas vraiment rencontré de Rockets hors de mon boss, de quelques chauffeurs et membres de l'équipe logistique, et quelques rencontres qui datent un peu. Atlas donc... ?

J'étais un peu intrigué. Et j'avoue qu'en apprendre plus sur ce bras cybernétique me tentait. Et surtout, si Lilith avait un quelconque passif avec la Team Rocket, j'aimais autant être au courant. J'avais cru déceler un léger changement dans son ton, pas assez évident pour que je ne saches s'il signifiait réellement quelque chose, mais autant creuser un peu.





Autres comptes:
 
Inscriptions dex:
 
Merci Séquo, Jill et Elisa pour les jolis avatars <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sbire Galaxie

C-GEAR
Inscrit le : 05/09/2014
Messages : 862

Région : Kalos
Dim 18 Fév - 22:59
Une chose est sûre, si son passé est effectivement celui qu’il prétend avoir, tu as affaire à un expert. Il semble davantage doué au combat et au tir que toi, si l’on exclue l’avantage que te confère ton bras cybernétique, et en soi, en fonction de quel Pokémon il s’agit, cela peut être une excellente chose. D’autant plus qu’il possède un Arbok en tant que Pokémon partenaire, ce qui, dans cette situation, est plutôt bienvenue. Dans une opération telle que la prise de la Tour Radio de Doublonville, tu aurais sans doute questionné ce choix, pour avoir vu un Pokémon de ce genre en action, mais compte tenu des capacités de type Poison de ces serpents, cela peut être utile si le poison devient votre unique alternative pour combattre votre cible. Et en plus de cela, il s’y connait en plantes. Tu sais qu’il ajoute cela parce qu’il veut véritablement te donner un aperçu de toutes ses capacités, même si cela peut paraître n’avoir rien à voir avec la mission en cours. Mais en soi, ce n’est pas si mal. Tu espères simplement que par « plantes », il entend surtout les plantes médicinales. Ce ne serait pas de trop si l’un de vous se retrouve blessé et que vous êtes trop loin d’un Centre Pokémon ou d’un quelconque endroit où vous reposer.

Ceci dit, il y a quelque chose dans son discours qui t’interpelle. Ainsi, son chef ne compte réellement l’intégrer à la Team que le jour où il sera promu en bonne et due forme ? Si ce qu’il dit est vrai, ça explique pourquoi il semble si peu conforme au profil type du Rocket que tu abhorres. Et il est également loin d’être un homme comme Atlas, si tant est qu’il ne joue pas un rôle. En tout cas, s’il en joue un, il est parfaitement crédible. Mais tu ne vois pas ce qu’il aurait à gagner à faire ça, du moins en ce qui concerne le Sbire auquel tu fais référence. Alors tu finis par décider que tu n’as pas à cacher ce que tu ressens pour lui.

« Une pourriture de la pire espèce. » réponds-tu sommairement, pour ne pas paraître vulgaire. « Et ce n’est qu’un euphémisme. Ne vous méprenez pas, c’est un homme disposant d’excellentes capacités, mais sa vision du monde et de lui-même sont tellement égocentriques que c’est à se demander comment un individu tel que lui ne s’est pas encore pris une balle dans la tête. Il prétend avoir vécu dans la rue et qu’il ne veut plus revivre cette expérience, ce qui expliquerait qu’il ait choisi une profession comme la nôtre, mais je ne crois pas à ses histoires. »

Il cache bien son jeu, c’est évident, mais tu as des pistes qui te font croire qu’il n’est pas celui qu’il prétend être, même si c’est plutôt faible. D’abord, il y a sa manière de s’exprimer. A l’entendre, tu avais davantage l’impression d’avoir affaire à l’un de ces nobles que tu as rencontrés à Mérouville, en tant que gouvernante de la baronne Reynolds, pas à un ancien mendiant. Et des nobles destitués au point d’avoir recours au vol à la tire, il n’y en a clairement pas assez pour que cela te paraisse crédible. Ce qui va de pair avec sa vision du monde. Il n’y a bien que des ultra-libéraux pour penser qu’il y a que deux catégories de personnes dans ce monde. Des gens forts et des gens faibles. Comment peut-on avoir une approche aussi binaire de la société, encore plus quand elle est aussi risible ?

« Si jamais vous étiez amené à le rencontrer, je vous dirais de vous méfier de lui. » lui conseilles-tu. « Il ne pense qu’à son intérêt personnel, pas au bien de la mission. C’est le genre de personne prêt à vous trahir dès qu’il en a l’occasion. »

Non pas que tu ne serais pas capable de trahir, mais disons que tu as tendance à le faire uniquement quand cela sert une cause plus grande que ton gain personnel. Comme tu l’as fait face au Lieutenant Brand, de la Team Flare, quand il a commencé à tenter de tuer des otages alors que tu étais très clairement en pleine négociations avec la police. Tu as fait ce qui te semblait juste, ce qu’aurait fait n’importe quelle personne se réclamant du côté du Bien, du côté de la Justice.

« Vous aurait-on donné par hasard un plan de l’endroit que nous devons infiltrer ? » demandes-tu finalement, ne perdant pas de vue l’objectif de sa venue. « J’aimerais pouvoir étudier tous nos angles d’approche pour décider de la meilleure marche à suivre. »

Vous n’êtes pas au salon de thé, après tout. C’est bien beau de parler de la pluie et du beau temps, mais vous aurez l’occasion de parler davantage sur le chemin de la base Rocket. On ne vous paie pas à rien faire, après tout.







Sprite by Yakuru Hoot.
Double-Compte: Tony Schwärtzwind et Soren Kenshin
Theme
Battle Theme 1 - Battle Theme 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sbire Rocket

C-GEAR
Inscrit le : 12/10/2016
Messages : 488

Jeu 22 Fév - 16:56
J'étais un peu gêné d'admettre que je ne connaissais pas cet Atlas, me disant que cela aurait peut-être été le moyen de créer un lien avec ma camarade de mission. En général, une connaissance en commun, ça aide, et ça aurait été une bonne chose pour la mission. Mais finalement, sa réponse est surprenante. Mieux vaut-il peut-être que je ne connaisses pas cet homme, au moins pour la réussite de cette mission. Ce qui me marque le plus toutefois dans la description, ce ne sont pas les insultes qu'elle a proférées en introduction, mais plutôt la fin. Il "prétendrait" avoir vécu dans la rue, et que ce serait la raison de son entrée dans ce milieu, et selon Lilith, ce serait un mensonge. Je me demande bien ce qu'elle penserait de moi si je lui disais que c'est justement de cette manière que je suis entré dans le monde du crime, et qu'il ne s'agit en rien d'un mensonge. Je la sonde en réfléchissait. Est-ce bien nécessaire de le lui dire ? A-t-elle besoin de savoir quoi que ce soit sur mon passé ? De prime abord, je me dis que ça n'a pas d'intérêt et qu'il vaut mieux que je donne le moins d'informations possibles sur mon passé à qui que ce soit.

-Merci pour cette mise en garde, je garderai ça en tête pour le cas où je devrais travailler avec lui un jour.


J'allais en rester là, puis je me rends compte qu'en fait, il y a bien un intérêt à ce que je fasses une remarque quant à mon parcours. Cet Atlas a eu l'air de très fortement la marquer, à tel point qu'elle a certainement des apriori sur moi à cause de lui, et j'ai peut-être ici l'occasion de crever l’abcès.

-C'est un peu amusant cette histoire comme quoi il aurait vécu dans la rue. C'est justement mon cas. Si comme tu le dis il instrumentalise les enfants qui grandissent dans la rue à des fins personnelles, je pense qu'on va pas s'entendre.
D'un côté, s'il a vraiment vécu dans la rue, je suis bien placé pour comprendre qu'il ait tourné comme ça. Vivre dans la pauvreté pour ensuite s'en sortir, ça pousse à ne penser qu'à son confort personnel. Mais de toute manière, on a tous notre raison d'être ici, ce n'est pas ce qui importe. S'il est considéré comme un connard par des pairs, c'est bien qu'il y a quelque chose. A moins que le problème ne vienne de Lilith. Je reste quand même sur mes gardes. Cette histoire me rappelle que les choses peuvent aussi mal se passer lorsqu'on travaille avec une autre Team.

Lilith recentre par la suite la discussion sur la mission à proprement parler. Elle prend les choses au sérieux et continue de me montrer qu'elle travaille d'une manière intelligente, ce qui est quand même plaisant. Je sors un outil électronique de ma poche, et je l'agite à son regard.

-Je ne sais pas trop si vous utilisez ce genre d'outils. C'est une carte électronique. Je suis le seul à pouvoir l'allumer, c'est assez pratique, même si c'est plus difficile pour avoir une vue d'ensemble.


Je l'allume à l'aide de mon empreinte digitale, puis je la tends à la femme pour qu'elle y jette un œil. Pour ma part, j'ai déjà pas mal regardé tout ça. Globalement, il n y a pas trop de problèmes pour atteindre le bâtiment, ni même pour y entrer : j'ai en ma possession la carte du bâtiment, qui devrait encore fonctionner correctement. Toutefois, l'ascenseur est condamné, de même que les portes qui mènent au deuxième étage.

-Si tu cliques sur le bâtiment E, celui où on va, tu auras une visualisation 3D. La carte a été éditée pour qu'on voit les portes qu'on peut ouvrir et celles qui sont condamnées. Le soucis, c'est que ma carte ne peut pas ouvrir les portes du deuxième étage. Etant donné le métal dans lequel sont faites les portes, je doute qu'on puisse l'enfoncer directement, même avec ton bras. Par contre, je me dis qu'on pourrait peut-être fragiliser les gonds. Reste ensuite à savoir si le deuxième étage est vraiment le meilleur endroit pour s'occuper du pokémon...

Le deuxième étage, c'est qu'il est principalement fait de pièces de taille assez petites et de couloirs étroits, alors que le rez-de-chaussée est en fait un gigantesque hall qu'on pourrait totalement vider. Reste à savoir si on préfère un lieu confiné pour bloquer le pokémon, ou un lieu ouvert pour le garder à distance, ce genre de choses.




Autres comptes:
 
Inscriptions dex:
 
Merci Séquo, Jill et Elisa pour les jolis avatars <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sbire Galaxie

C-GEAR
Inscrit le : 05/09/2014
Messages : 862

Région : Kalos
Jeu 8 Mar - 14:06
Ainsi, Reborn a lui aussi grandi dans la rue, de ce qu’il a l’air de dire. Cependant, comme ce que tu pensais, cela a l’air d’être quelqu’un qui a un minimum de principes, contrairement à Atlas. Il prend l’exemple des enfants pour parvenir à des fins personnelles, et quelque chose te dit que c’est du vécu, de la manière dont il le dit. Soit ça, soit il arrive à raconter des histoires très crédibles avec peu de mots, ce qui est également possible, même s’il n’aurait aucune raison de mentir à ce sujet. Peut-être pour t’attendrir et obtenir des faveurs venant de toi, mais ça n’arrivera pas pour autant. Vous êtes dans un autre monde que celui dans lequel la société évolue. Un monde où l’empathie a une place beaucoup moins importante. Et tu ne peux pas te permettre de faire quelque chose qui ne servirait pas tes plans sur le court, moyen, ou long terme, à moins d’y voir un intérêt. C’est ainsi. Tu as choisi cette voie dans une optique particulière, et tu n’as aucune envie d’être en lien avec quoi que ce soit qui ne soit pas lié à ton projet.

Mais heureusement, Reborn n’objecte pas quand tu lui demandes d’autres informations sur la mission. Même si, quand il présente sa carte électronique, il te présente ce que c’est. Bien sûr. Après tout, ce n’est pas comme si, technologiquement parlant, la Team Galaxy est la plus avancée que toutes les autres organisations criminelles des sept régions. C’est comme si un homme des cavernes te présentait une brindille en train de brûler lorsque tu utilises un briquet, tu aurais bien envie de le féliciter et de lui dire que c’est bien, mais cela serait très certainement une attitude condescendante si jamais tu étais amenée à le faire. Alors tu précises simplement que vous vous servez, effectivement, de ce genre d’outils, de manière quasiment quotidienne. Par la suite, tu suis ses instructions et observes la carte virtuelle. L’avantage, comme le Sbire Rocket te le montre, c’est que les portes encore actives sont indiquées dans une couleur particulière, tout comme celles qui sont condamnées. Seulement, sa carte ne lui permet pas d’accéder au deuxième étage, de même qu’à l’ascenseur. Et, selon lui, il te sera impossible de se débarrasser d’elles, même avec ton bras, ce qui te fait plutôt sourire. Il n’a aucune idée de la puissance que tu peux atteindre avec, du moment que tu disposes de suffisamment de batteries avec toi. Et cette fois-ci, tu amènes des munitions. Il s’agit d’exterminer un Pokémon qui a été modifié par les soins d’une Team, dont le potentiel peut s’avérer beaucoup plus dangereux qu’une simple tâche en extérieur. Tu le sais depuis ta rencontre avec le Machopeur chromatique à Cromlac’h. La seule raison pour laquelle tu as pu venir à bout de ce Pokémon, c’est parce que tu l’as asphyxié grâce à ton Pokémon, mais tu n’auras peut-être pas autant de chance dans ce cas-ci. Certes, tu es accompagnée, et il dispose d’un autre Pokémon qui aidera à déborder votre cible, mais cela ne vous aidera pas forcément très longtemps. C’est notamment la raison pour laquelle Reborn suggère de trouver un moyen d’attirer le Pokémon vers le rez-de-chaussée. Ce qui en soi est une bonne idée, mais cela enlève par conséquent tout effet de surprise et ne donne aucun moyen de vous cacher du champ de vision de votre cible. Liberté de mouvement ou effet de surprise… Voilà un dilemme bien difficile à trancher.

« Le tout serait de savoir si la cible est elle aussi capable d’attaquer à distance ou non. » dis-tu à voix haute, autant à ton collègue qu’à toi-même. « Si ce n’est pas le cas, nous aurions un immense avantage à pouvoir nous battre au rez-de-chaussée. »

Tu essaies de te remémorer l’espèce à appréhender que tu as aperçu dans le briefing de la mission. De mémoire, il s’agit d’un Pokémon qui, au contraire, se spécialise dans le combat rapproché, mais si c’est pour que vos balles ne fassent pas grand-chose, ça va très certainement s’avérer compliqué. S’il y a bien quelque chose que tu retiens de tout ça, c’est que Poltergeist ne peut pas jouer le rôle d’appât. Quant au Arbok de Reborn… Est-ce vraiment une bonne idée de l’envoyer au corps-à-corps face à un tel monstre ? Non pas que tu t’inquiètes pour ton collègue, même si sa sécurité reste importante à cause du fait que la Team Rocket risque de te porter préjudice s’il se fait bêtement tuer dans le cadre de la mission. Et dans le pire des cas, tu as d’autres alternatives, mais il serait dommage d’abattre tes cartes maintenant. Tu ne veux pas que les membres d’une Team quelconque, pas même la tienne, ne se rende compte que, si tu suis les instructions de Petrus et du journal de feu ton père biologique à la lettre, tu es encore plus dangereuse que tu en as l’air.

« Nous ferions mieux de partir, si nous vous êtes d’accord avec ce plan. » signales-tu enfin à Reborn.

Plus vite ce sera fait, mieux ce sera pour toi.







Sprite by Yakuru Hoot.
Double-Compte: Tony Schwärtzwind et Soren Kenshin
Theme
Battle Theme 1 - Battle Theme 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sbire Rocket

C-GEAR
Inscrit le : 12/10/2016
Messages : 488

Lun 19 Mar - 23:20
Lilith soulève de nombreux points importants, et le plan qui se dessine alors qu'elle discute en regardant la carte et en pensant aux détails de la mission me vont tout à fait. Je hoche donc régulièrement la tête. Un "impressionnant, surtout pour une femme" manque de m'échapper, mais je me rappelle que ce ne serait pas très approprié ici et qu'elle pourrait mal le prendre étant donné qu'elle n'a pas l'air d'avoir un caractère très... facile. Et puis, en y repensant, les deux raclées que j'ai subies au cours des derniers mois m'ont été infligées par des femmes... Mais ça, elle n'en sait rien.

-C'est un pokémon au corps à corps, mais il faut faire attention, on parle d'un pokémon qui se distingue déjà par sa force brute et dont la puissance a très certainement été augmentée par les expériences qu'il a subies. La dernière fois que j'ai eu affaire à un pokémon du même genre, je ne lui ai pas laissé l'occasion de m'approcher au corps à corps, et pourtant...


Je soulève ma chemise pour montrer l'hématome qui commence doucement à disparaître de mes côtes mais est toujours bien présent. Il est passé par pas mal de couleurs, d'ailleurs, aujourd'hui il est simplement tout noir.

-Et le pire, c'est que je portais un kevlar. D'ailleurs, ce serait une bonne idée pour cette mission aussi je pense, j'ai demandé à ce qu'on nous en donne deux à l'entrée du complexe, mais si tu as déjà le tien, ça fera l'affaire.


Quoi qu'il en soit, comme l'a fait remarquer Lilith, si le pokémon n'est pas spécialisé dans les attaques à distance, le rez-de-chaussée offre un avantage certain, et ça nous laissera peut-être même un peu de temps pour éviter d'éventuelles attaques à distance. La promiscuité dans la pièce de la dernière fois ne m'avait hélas pas laissé ce loisir. Si j'avais pu bouger un peu, j'aurais sûrement été touché avec beaucoup moins de violence. Je signale donc mon accord, avec une petite précision.

-Je pense que Bianchi, ma Arbok, sera tout à fait en mesure de faire office de première ligne si tu n'as pas une meilleure alternative à proposer. On dirait pas comme ça, avec avec quelques attaques Stockage, elle encaisse assez bien, et comme elle est plutôt agile elle devrait biens s'en sortir tant qu'elle ne prend pas trop de coups gratuits. Bon, par contre, faudra pas traîner, mais elle tiendra toujours plus longtemps que toi ou moi et pourra nous gagner un peu de temps.


On ne dirait pas à première vue, mais si elle est bien préparée, elle peut réellement encaisse quelques coups. Je l'ai entraînée à ça ces dernières semaines, en la poussant à maîtriser Stockage, parce qu'elle avait quand même pris un peu cher la fois dernière. Quoi qu'il en soit, nous nous mettons en route pour le lieu de notre mission. Le laboratoire se trouve au milieu d'un complexe privé situé au beau milieu de l'immense zone industrielle au nord de Mérouville, faite d'une bonne dizaine de complexes de la sorte. C'est un chauffeur de la Team Galaxy qui nous accompagne et nous attendra devant l'entrée du complexe. Que la rencontre se passe chez les Galaxy, que le chauffeur soit l'un des leurs, c'est un gage de bonne foi de la part de mes supérieurs : je suis entre leurs mains pendant une grande partie de la mission.

Nous arrivons devant la barrière à l'entrée du complexe industriel, et le premier bâtiment en béton qui se présente devant nous derrière cette barrière est celui où nous devons entrer. Un sbire Rocket somnole dans la cabine à l'entrée. Sur notre droite, un gros panneau avec le nom de la société écran des Rocket est accroché à la barricade. Je me demande ce qui se trame dans les autres bâtiments que celui où on va. Mais nous n'aurons pas de réponse à ce sujet aujourd'hui. Sans que le sbire dans la cabine n'ai bronché, la barrière se lève devant nous, et notre voiture avance. La barrière a dû être activée à distance, je doute que l'homme dans la cabine ait fait quoi que ce soit. Après quelques dizaines de mètres, notre chauffeur nous dépose, face à la porte du bâtiment, à moins de vingt mètres. Lilith et moi sortons de la voiture. La pression monte un peu, les choses sérieuses vont démarrer. Je vérifie une dernière fois que mon arme est bien prête. Pas de silencieux cette fois ci, et un gros calibre. Il parait que le pokémon qu'on doit abattre est plutôt coriace.

-Prête ?


Je souris à Lilith. Elle a l'air plutôt détendue, en tout cas à l'extérieur. C'est ma première vraie mission en duo, espérons que ça se passe bien. Les enjeux sont importants pour moi comme pour les deux Teams, on a tous plutôt intérêt à réussir.



Autres comptes:
 
Inscriptions dex:
 
Merci Séquo, Jill et Elisa pour les jolis avatars <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sbire Galaxie

C-GEAR
Inscrit le : 05/09/2014
Messages : 862

Région : Kalos
Lun 26 Mar - 12:24
Un Pokémon spécialisé dans le combat au corps à corps. C’est ce que Reborn confirme alors que tu observes la carte électronique. Il t’avertit évidemment sur le fait qu’il pourrait être potentiellement augmenté, mais tu partais déjà de ce principe, en réalité. Quand on fait partie de la Team Galaxy et quand on sait que c’était une de vos anciennes bases, ça te paraît logique que ce soit le cas. Tu te rappelles encore du Machopeur chromatique, après tout. Sa chromatite avait été provoquée artificiellement, ce qui avait entraîné sa perte de contrôle. Par conséquent, il est tout à fait possible que tu rencontres une espèce de Pokémon qui ait subi le même sort. Malgré tout, le Rocket semble suggérer qu’il pourrait avoir plus d’un tour dans son sac, étant donné que le dernier sujet qu’il a dû affronter lui a laissé un hématome malgré le fait qu’ils ne se soient pas affronté au corps à corps. Il ne doit sa survie, d’après lui, qu’au fait qu’il ait dû porter un gilet en kevlar. C’est compréhensif. Mais d’un autre côté, ce n’est pas étonnant qu’il se soit fait toucher. Tu es moins protégée grâce à ça, mais c’est bien pour ça que tu préfères la combinaison des Galaxies par rapport aux autres types de vêtements. Contrairement à un gilet de kevlar, il n’entrave en rien tes mouvements tout en te permettant de résister à un certain nombre d’assauts. Bien sûr, face à une balle ou un coup d’un Pokémon puissant, cela ne vaut absolument rien. Mais son tissu est résistant, suffisamment pour éviter de trop se déchirer si on t’attaque avec une arme blanche. D’autant plus que sa matière caoutchouteuse te permet de résister à des tasers ou des chocs électriques peu élevés. Rien qu’un Pokémon électrique puissant ne saurait détruire, bien sûr, mais au moins, cela te permet d’avoir un certain avantage face à d’autres adversaires humains. Cependant, s’il y a bien une chose que tu attends, c’est la démocratisation des armures de combats. Asmodée et Astaroth ont pu tester les prototypes, et ils marchent à la perfection, ce qui ne présage que du positif sur vous pour les prochains modèles. Mais obtenir les matériaux nécessaires et s’habituer à des vêtements pareils prennent du temps et nécessitent de l’entraînement. Mais la combinaison fera parfaitement l’affaire.

« Je n’ai pas besoin de gilet. » réponds-tu en secouant la tête. « Ma combinaison suffira. Je ne veux pas que mes mouvements soient entravés, même si c’est plus dangereux. »

De toute façon, ce n’est pas comme si ton bras ne t’avait jamais sorti de situations aussi périlleuses que celle-ci. Et comme le mentionne Reborn, tu auras sa Arbok pour te venir en aide. Si ce n’est pas plutôt toi qui te place en tant qu’unité de soutien tandis que c’est le cobra géant qui l’attaquera. Difficile d’établir une véritable stratégie tant que tu ne l’as pas vue en action de tes propres yeux, après tout. Tu peux éventuellement tenter de visualiser ce qu’elle serait capable de faire pendant le trajet jusqu’à la base, mais pas plus.

Malgré tout, le temps presse, et c’est lorsque vous ne voyez plus d’options à considérer et de suggestions à faire que vous décidez de vous diriger vers le laboratoire désaffecté. Enfin, « désaffecté » est un bien grand mot. A en croire le Sbire Rocket qui vous a laissé passer peu de temps avant, l’accident ne s’est pas produit depuis bien longtemps. Même la façade est encore neuve, après tout. Tu observes Reborn inspecter de nouveau son arme, avant de te demander si tu es prête. Contrairement à lui, en tout cas, tu n’as pas besoin de vérifier quoique ce soit. Tu as vérifié si tout était bon dans la voiture, il n’y a plus qu’à retirer la sécurité pour que tu puisses te servir de ton MEU. Ce que tu fais à peine a-t-il posé la question.

« Si vous l’êtes, je le suis aussi. » acquiesces-tu avant de t’engager la première à l’intérieur du bâtiment.

Tu t’empares de la Poké Ball contenant ton Ectoplasma et en libères le contenu. Après le traditionnel flash de lumière, le spectre t’observe, son sourire mesquin toujours présent sur ses lèvres.

« Nous allons inspecter le rez-de-chaussée pour trouver ce Pokémon, quel qu’il soit. » annonces-tu, tout autant au Pokémon qu’à Reborn. « Occupe-toi du premier étage. Fais-toi le plus discret possible, et reviens au moindre bruit suspect. »

A peine as-tu terminé de transmettre tes ordres que la créature s’enfonce dans le sol comme si elle venait de se liquéfier et de créer une immense tâche noire sur le parquet. Une fois qu’il a totalement disparu, tu te tournes vers le Sbire Rocket.

« Commençons par les salles auxquelles nous avons directement accès. Nous verrons ensuite pour les portes qui nous offrent un peu plus de résistance. »







Sprite by Yakuru Hoot.
Double-Compte: Tony Schwärtzwind et Soren Kenshin
Theme
Battle Theme 1 - Battle Theme 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sbire Rocket

C-GEAR
Inscrit le : 12/10/2016
Messages : 488

Sam 28 Avr - 16:07
Le hall d'entrée du bâtiment est assez grand et on y trouve quelques tables et chaises avec un comptoir d'accueil en face de la porte d'entrée. Pendant que je scrute un peu les environs en vue de quelque information stratégique éventuelle, je me rapproche du comptoir pour y déposer ma veste de costume et mon chapeau histoire d'être à l'aise. Même si à l'extérieur, on pourrait croire que mon accoutrement n'est pas adapté aux missions, je troque en réalité mes pantalons "habillés" par des pantalons semblables, mais qui ne nécessitent en réalité pas de ceinture et n'ont pas de boutons. Visuellement, ils sont assez semblables à mes pantalons habituels, mais ils me permettent une liberté de mouvement plus grande, et la matière est moins rigide. Moins belle aussi, mais ça importe peu. Je retire aussi ma ceinture qui était là pour faire joli et la pose, enroulée, à côté de ma veste sur le comptoir. Je déboutonne aussi les manches de ma chemise pour les remonter puis les reboutonne pour qu'elles tiennent en place. Je la sors aussi de mon pantalon, j'enlève ma cravate que je pose à côté de la ceinture, un bouton du haut de ma chemise, et me voilà prêt pour la suite.

Nous commençons ensuite à fouiller le rez-de-chaussée. Il n'y avait que quatre pièces à cet étage, et nous en faisons assez facilement le tour. Il s'agit principalement de bureaux administratifs de base et le pokémon n'y est bien évidemment pas. Malheureusement, aucun des PC n'est fonctionnel, et nous n'avons donc pas la possibilité de récupérer la moindre information supplémentaire. Je me rends compte que nous avons assez peu de détails sur cette mission, peut-être parce que ma Team ne souhaite pas donner trop d'informations sensibles à la Team Galaxy. Sans perdre trop de temps, nous nous dirigeons vers la porte qui donne sur les escaliers. L'ascenseur est supposé fonctionner, mais il vaudrait mieux éviter de risquer de nous retrouver nez à nez avec le pokémon en arrivant à un étage. Les escaliers nous donnent la possibilité de fuir bien plus facilement si besoin. Comme prévu, mon pass déverrouille l'épaisse porte blindée qui donne sur la cage d'escaliers. Je peine un peu à la pousser étant donné son poids et le fait qu'elle manque d'entretien, puis nous montons tranquillement vers le premier étage. Nous nous retrouvons alors face à la porte dont l'allure sonne à la fois comme une bonne et une mauvaise nouvelle.

La porte blindée qui se dresse devant nous est partiellement enfoncée, ce malgré son épaisseur impressionnante. La bonne nouvelle, c'est que nous avons plus ou moins trouvé notre cible, et que le pokémon se trouve très probablement au premier étage, dont je peux ouvrir les portes. La mauvaise nouvelle, c'est qu'il a un peu de force. Je place instinctivement ma main sur mes côtes dont la douleur se réveille très légèrement, surement par appréhension à ce qui va arriver. Je me doute que c'est plus psychologique qu'autre chose et je me ressaisis avant de me tourner vers mon équipière.

-Bon, je pense qu'on est fixés. Tu veux qu'on attende ton pokémon, ou bien on peut commencer à fouiller le premier étage sans lui ?

En attendant la réponse, je fixe la porte, et je me rends compte d'une autre mauvaise nouvelle. Si elle est enfoncée, elle ne l'est pas assez pour céder facilement, et étant donné la manière dont elle se présente, il est à peu près certain que nous ne pourrons pas l'ouvrir à la main, pass ou non. Je jette un coup d'oeil au bras dont Lilith est si fière, et je me dis que ça va être l'occasion d'avoir un avant-goût de ses capacités. Mais autant économiser du jus, puisque j'imagine que son énergie n'est pas illimitée, aussi je pense à un moyen de lui faciliter la tache.

-Bianchi, commence à fragiliser les gonds avec ton venin acide s'il te plait.


Elle s'exécute et crache son venin sur les gonds, en se dressant pour atteindre celui du haut. Une légère fumée émane de métal, témoignant que la réaction a lieu. C'est vraiment un pokémon versatile. Chaque mission me rappelle que j'ai fait le bon choix. Une fois sa part du travail terminé, elle se recule, puis se met à stocker de l'énergie. Je lui avais demandé ce matin de se préparer à l'avance pour le combat avec Stockage, étant donné qu'elle serait potentiellement en première ligne. Elle sent bien que l'échéance approche. Elle a quand même l'air assez sereine. Je ne me fais pas de soucis, je sais que je peu compter sur elle. Nous ne nous connaissons pas depuis longtemps, et je crois que je garde inconsciemment mes distances avec elle à cause de ce qu'elle représente, mais elle a toujours été irréprochable jusqu'à maintenant, et je crois aussi avoir été correct avec elle et lui avoir montré qu'elle peut aussi compter sur moi, l'avoir bien traitée.


Autres comptes:
 
Inscriptions dex:
 
Merci Séquo, Jill et Elisa pour les jolis avatars <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sbire Galaxie

C-GEAR
Inscrit le : 05/09/2014
Messages : 862

Région : Kalos
Mar 8 Mai - 23:50
Rien d’inhabituel. Que des éléments qui ne fonctionnent pas ou des bureaux administratifs sans intérêt. Même si tu aurais aimé que les ordinateurs fonctionnent pour essayer de récupérer quelques informations sur le Pokémon que vous devez abattre, il n’empêche que c’est quelque peu rassurant de ne pas tout de suite rencontrer votre cible. Au moins, cela veut dire qu’elle n’a pas encore été alertée par votre présence, ce qui vous laisse encore une chance de vous débarrasser d’elle rapidement et sans trop de problème. Vous pouvez donc commencer votre ascension vers le premier étage, et retrouver Poltergeist par la même occasion. Ce n’est pas plus mal, ça vous permettra de faire une pierre deux coups. Le spectre aura peut-être par la même occasion compris comment est configuré le lieu et pourra en tirer profit mieux que quiconque.

Reborn suggère que vous passiez par la cage d’escalier, ce qui est une excellente idée. De cette façon, vous pourrez encore garder l’effet de surprise, à condition, bien entendu, que vous ne rencontriez aucune porte condamnée de votre côté. Bien sûr, tu pourrais pulvériser un mur gênant, mais ta réserve d’énergie est loin d’être infinie, et si tu veux combattre ta cible à pleine puissance sans avoir à te réfugier derrière tes Pokémon, il vaut mieux pouvoir t’économiser le plus possible.

Et évidemment, il fallait que cette supposition soit vraie. Tu siffles silencieusement en constatant en même temps que ton « collègue » une porte blindée qui n’a tout simplement pas l’air de vouloir s’ouvrir par des moyens conventionnels. Ce qui vous fait, par conséquent, à la fois une bonne protection et une impasse, à moins que tu ne décides d’y mettre du tien. D’ailleurs, le Rocket te demande cette fois-ci si tu préfères que l’on attende ton Ectoplasma pour continuer la suite des opérations, ce qui, il faut l’avouer, serait plutôt bienvenu. Bien sûr, il y a toujours le fantasme de la cavalerie qui arrive au dernier moment, mais tu préfères laisser ça aux films pour maximiser vos chances d’en finir rapidement et sans trop de blessures graves.

« Ce ne serait pas de refus. » acquiesces-tu finalement. « Avoir un seul Pokémon en première ligne me paraît un peu dangereux. Autant rassembler nos forces, vu l’état de cette porte. »

Vous semblez tous les deux avoir la même idée tandis qu’il s’approche de la seule issue possible et qu’il inspecte l’entrée. Enfin, il demande à son Arbok de cracher du venin acide pour pouvoir affaiblir les fondations de la porte, ce qui te permettra de dépenser un peu moins d’énergie. Une chose est sûre, ce Rocket est un bien meilleur partenaire qu’Atlas pourra jamais l’être. C’est alors qu’une masse sombre passe sous celle-ci et reprend forme à la surface, révélant Poltergeist, de retour dans votre équipe. Son sourire plus élargi que d’habitude ne fait aucun doute : votre cible est ici, ce qui t’arrache un sourire de satisfaction.

« Dans ce cas, prépare-toi à attaquer, Poltergeist. » ordonnes-tu. « Reste discret et intervient quand notre ennemi s’y attendra le moins. »

La créature spectrale hoche la tête et retourne dans le sol, attendant tes ordres. De ton côté, tu t’approches de la porte et inspectes les prouesses du serpent géant. Compte tenu de la matière de la porte et vu à quel point elle est endommagée, mais grâce à l’acide… Entre dix et quinze pour cent devraient être suffisants pour s’occuper de ça. Il faut juste espérer que tu n’auras pas à le faire plusieurs fois. Tu respires un bon coup et serres ton poing de métal, puis fais un signe à Reborn et à son Pokémon pour qu’ils puissent s’éloigner un peu, sait-on jamais. Puis, dans un léger vrombissement, ton bras atteint sa cible, faisant voler une partie de l’obstacle qui vous barrait la route quelques secondes plus tôt. Le reste peut facilement être enjambé, même si une course-poursuite devait s’organiser entre la cible et vous. D’un geste assuré, tu prends la tête de votre petite troupe, cette fois-ci, avec prudence, ceci dit.

« Soyez vigilants. » avertis-tu. « Il doit nous avoir entendu, il va falloir nous préparer au pire. »

Armée de ton 1911 MEU de ta main droite, tu longes le mur de la pièce, au cas où tu entendrais votre ennemi se diriger vers la salle par une des portes qui vous font face. La tension est palpable. Oui, il est certain que ce Pokémon a pu vous entendre. Il a subi des modifications génétiques améliorant ses capacités au combat, il doit forcément avoir des sens plus qu’aiguisés pour avoir réussi à déloger les scientifiques de ce bâtiment. Dans ce cas, il va falloir réfléchir à un meilleur plan que ce que vous aviez à la base.

« Votre pass peut-il ouvrir une de ces portes ? » fais-tu en désignant les différentes ouvertures possibles de la salle. « Je crois avoir une bonne idée pour faire diversion. »

L’attirer grâce à l’ouverture d’une porte, se cacher derrière, et lui vider tout ton chargeur dans le crâne. Certes, dit de cette façon, cela peut paraître un peu bancal, mais tu n’es pas la seule tireuse ici. Et vous pouvez compter sur l’aide de vos Pokémon. Une telle surcharge d’attaques devrait pouvoir en venir à bout.







Sprite by Yakuru Hoot.
Double-Compte: Tony Schwärtzwind et Soren Kenshin
Theme
Battle Theme 1 - Battle Theme 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sbire Rocket

C-GEAR
Inscrit le : 12/10/2016
Messages : 488

Dim 15 Juil - 19:50
Ma partenaire semble apprécier ma proposition, et je suis soulagé de voir qu'elle sait apprécier mes efforts à penser en équipe. Je n'y connais pas grand chose à son bras chelou, mais il est évident qu'il ne peut pas avoir des ressources infinies, peu importent les prouesses technologiques dont sont capables les Plasma. Juste après que Bianchi eût terminé de cracher son venin acide, le pokémon de ma partenaire revint en passant sous la porte, puis apparût avec un grand sourire. A en juger par la réponse de Lilith, cette dernière avait interprété son sourire comme un signe que son pokémon avait trouvé notre cible, puisqu'elle lui disait de se préparer à attaquer. Je vérifiai donc une dernière fois que mon arme était bien prête à l'usage, puis, après avoir pris une grande bouffée d'air, je fis signe à Bianchi de laisser la place à Lilith pour qu'elle défonce la porte, pendant que je l'observai à l'ouvrage. Elle défoce une partie de la porte dans un fracas qui a surement alerté notre cible, mais c'était inéluctable. En tout cas, la puissance de ce bras est vraiment impressionnante.

Je décide de suivre Lilith étant donné qu'elle a l'air bien décidée à mener la marche. Ce n'est pas une mauvaise idée, c'est son pokémon qui a trouvé notre cible, après tout. Je n'ai évidemment pas besoin de la mettre en garde. A en juger par ses mouvements, elle est tout à fait consciente du fait que nous sommes désormais tout autant le prédateur que la proie car que le bruit qu'elle a causé a surement alerté notre cible. D'ailleurs elle ne manque finalement pas de le faire remarquer, et je me contente de hocher la tête pour lui signaler que j'en ai bien pris conscience. De toute manière, je suis suffisamment habitué à l'infiltration et je suis généralement capable d'être assez discret. Alors que nous avançons avec prudence, Lilith se retourne vers moi pour me poser une question.

-Normalement oui, tiens.


Je n'ai plus aucune raison de ne pas lui faire confiance. Si elle me fait assez confiance pour me montrer son dos, je peux bien lui laisser la carte, surtout que je crois avoir compris ce qu'elle veut en faire maintenant qu'elle me demande ça, et que ça me paraît une bonne idée. Elle se rapproche tout doucement du lecteur de la carte, vérifie que je suis bien prêt et que j'ai bien compris son idée, puis ouvre la porte. A peine la porte est-elle ouverte qu'un cri caractéristique du pokémon que l'on attendait dans la salle retenir. Un cri si fort que je suis parcouru d'un léger frisson. Je me ressaisis immédiatement, et je me décale un peu pour pointer mon arme vers la porte en évitant que Lilith soit dans ma ligne de mire. Bianchi, quand à elle, vient se placer juste à ma droite, prête à me protéger si besoin. Le Hariyama apparaît à une vitesse bien supérieure à ce que j'attendais de lui, et j'ai à peine le temps d'appuyer une fois sur la détente qu'il crache un souffle si puissant que je suis projeté en arrière et que j'en perds mon arme en vol. Bianchi est elle aussi projetée vers moi, et j'ai le réflexe de rouler sur le côté en atterrissant, ce qui me permet d'éviter d'être écrasé par elle, de quelques centimètres seulement. Je n'ai même pas le temps de penser au fait que je suis passé à deux doigts de mourir écrasé qu'il faut déjà que je me concentre à récupérer au plus vite mon arme. Je sais que j'ai touché la cible, mais probablement pas là où j'espérais. J'avais sous-estimé sa taille. Les informations que nous avions étaient fausses. Peut-être une conséquence de l'expérience ?

Je suis encore sous le choc de l'attaque que je viens de subir, et trop concentré sur le fait de retrouver mon arme au plus vite, aussi je ne me rends même pas compte de ce qu'est la situation du côté de mes partenaires. Je vois juste Bianchi foncer à une vitesse que je ne lui connaissais pas pour aller au corps à corps avec le Hariyama, alors que mes yeux détectent l'arme à trois mètres contre le mur et que je me précipite dessus. Alors que je l'attrape, le poids de l'arme me fait réaliser que je suis un peu blessé au coude de mon bras droit. En effet, j'ai forcé brusquement avec alors que j'étais encore en train de glisser au sol pour éviter ma Arbok.



Autres comptes:
 
Inscriptions dex:
 
Merci Séquo, Jill et Elisa pour les jolis avatars <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sbire Galaxie

C-GEAR
Inscrit le : 05/09/2014
Messages : 862

Région : Kalos
Lun 23 Juil - 16:26
Les choses ne se passent pas comme prévu. Est-ce un manque de chance ? As-tu sous-estimé votre cible ? Peut-être le premier cas, pour le coup. Car dès que le pass de Reborn ouvre la porte, vous entendez un cri fracassant qui te fait presque sursauter. Tu ne sais pas si le Pokémon vous a repéré, mais une chose est sûre : il a compris qu’il n’était plus le seul à l’intérieur de ce bâtiment, et il est à votre recherche. Tu entends le Sbire Rocket derrière toi se tenir prêt à attaquer, ainsi que son Arbok qui n’hésitera pas à l’épauler, mais la scène se passe beaucoup trop vite pour que vous puissiez faire quoi que ce soit, ne serait-ce qu’entrer dans la salle pour tenter de l’attirer. Car un Hariyama aux teintes légèrement plus claires et beaucoup plus gros que la plupart d’entre eux, surgit avec une agilité surprenante pour les membres de son espèce, surgit hors de la porte et crache un souffle puissant vers la cible qu’il a aperçu, ce qui le projette en arrière en compagnie de son Pokémon, complètement désarmé. Cela dit, il ne semble pas encore t’avoir aperçu. C’est le moment propice pour attaquer !

BANG ! BANG ! BANG ! BANG !

Quatre coups visés en pleine tête, mais qui rebondissent sitôt après l’avoir touché pour s’encastrer dans un mur à l’opposé. Les balles de ton semi-automatique l’ont à peine chatouillé. Tu réprimes un juron alors qu’il se tourne vers toi et qu’il se rue sur ta position pour te donner un coup avec le plat de sa main. Par réflexe, cependant, tu le frappes à ton tour avec ton bras robotique et bloque son coup immédiatement, ce qui a le mérite de le surprendre bien que tu lui tiennes tête difficilement. Tes jambes tremblent alors qu’il exerce son poids sur toi. Il faut absolument que tu puisses te libérer dès que tu le peux.

« Poltergeist ! » appelles-tu. « A toi de jouer ! »

Le Pokémon spectre surgit du sol et balance un uppercut sur le Pokémon combat qui flanche légèrement et lui fait perdre l’équilibre. Tu fais alors vrombir de nouveau ton bras, cette fois-ci de manière beaucoup plus bruyante. Vingt-cinq pour cent de puissance. Cela peut paraître peu, mais compte tenu de ton adversaire et de ce qui pourrait advenir, c’est énorme. Suffisamment énorme pour que le Hariyama tombe à quelques mètres de vous avec fracas. Le fantôme qui t’accompagne n’en a cependant pas fini avec lui, car il charge une boule d’énergie violette et s’élance au-dessus du sumo géant, et lui tire dessus à bout portant en plein dans son torse. Un nuage de poussière s’élève tellement l’attaque semble dévastatrice. Mais au bout du compte, le Hariyama a beau être blessé, il semble encore très loin d’être mis hors d’état de nuire. Il est juste sonné, rien de plus.

« Nous n’allons jamais le battre à ce rythme… » marmonnes-tu. « Il faut l’handicaper d’une quelconque manière. »

Tu regardes autour de toi, mais ne voit rien qui pourrait le priver d’un de ses sens, ou quelque chose du genre. Du moins, jusqu’à ce que ton regard se porte sur l’Arbok de Reborn. L’acide qu’il a utilisé pour fragiliser la porte avait l’air d’être plutôt puissant. Si tu envoyais une partie de cet acide sur le Hariyama, que se passerait-il ?

« Reborn, vous m’entendez ? Il faut que votre Arbok se serve de cet acide sur lui ! »

Au moins vers ses yeux. Tu es certaine que ce serait suffisant pour l’aveugler. Il faut au moins essayer !







Sprite by Yakuru Hoot.
Double-Compte: Tony Schwärtzwind et Soren Kenshin
Theme
Battle Theme 1 - Battle Theme 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sbire Rocket

C-GEAR
Inscrit le : 12/10/2016
Messages : 488

Jeu 16 Aoû - 17:51
Je suis toujours un peu sous le choc de l’attaque que je viens de subir, mais je reprends peu à peu mes esprits. Je ne suis pas passé loin de la catastrophe. Heureusement que j’ai eu le réflexe d’atterrir comme il faut, sinon j’aurais pu me casser quelque chose, et ça aurait été vraiment problématique pour la suite. Mais bon, pas le temps de trop y penser, il faut que je me concentre. D’un coup, je vois le pokémon voler et s’écraser à deux mètres de moi. Je déduis par la posture de Lilith que c’est elle qui l’a envoyé jusqu’à moi avec un coup de poing lancé par son bras augmenté. Impressionnant. Son Ectoplasma l’enchaîne directement avec ce qui semble être une attaque Ball’Ombre, qui sonne le Hariyama. Le souci est que j’ai toujours du mal à tenir sur mes jambes, encore sous le choc. Je suis contraint de me tenir au mur à ma droite avec une main pour rester debout. Lilith me lance alors ce qui semble être un ordre, ou une suggestion, j’ai du mal à distinguer ça à cause du fort sifflement que j’entends dans ma tête, et ce n’est pas important. Je comprends qu’elle me parle de ma Arbok, mais j’ai mal entendu la suite. Dans le même temps, elle me montre ses propres yeux. L’acide ! Ca doit être ça… Oui, c’est bien ça qu’elle m’a demandé.

-Bianchi ! Profite qu’il est au sol, vite, lance lui de l’Acide dans les yeux !


La Arbok se secoue un peu la tête avant de s’élancer sur le Hariyama et de l’aveugler. Ce dernier crie à l’agonie et se relève, une main sur les yeux, l’autre qui bat dans le vide. Je fais signe à Bianchi de revenir vers moi pour ne pas se prendre un coup. Finalement, je parviens à reprendre mes esprits et à y voir plus clair. La situation reste toujours critique, on n’a fait que gagner un peu de temps et réduire la précision du pokémon au maximum, mais dans le même temps, on l’a encore plus enragé, ce qui le rend peut-être encore plus dangereux. Le souci, c’est qu’il est bien trop résistant. Son espèce étant un immense tas de graisse et de muscles, ses congénères sont déjà robustes, mais les modifications génétiques qu’il a subies ne font qu’accentuer cette caractéristique. Nos balles ne sont d’aucun effet, c’est dire. Il faut trouver un autre moyen… Et je crois l’avoir trouvé. Si on ne peut pas le blesser de l’extérieur, peut-être que son Ectoplasma peut le faire de l’intérieur ? Je fais signe à Bianchi de me suivre, et je me précipite de l’autre côté du couloir pour rejoindre Bianchi, en passant dans le dos du Hariyama. Par chance, j’ai été assez rapide pour ne pas me prendre un coup au hasard.

-J’ai une idée, mais je ne suis pas certain que ça soit faisable, à toi de me dire. Si Bianchi parvient à lui tenir la bouche ouverte quelques instants, est-ce que ton pokémon peut s’infiltrer dans son corps et le tuer de l’intérieur ?

Je me souviens d’une tueuse à gages de Johto qui était connu pour employer ce genre de méthodes pour l’assassinat. Elle était à la fois redoutée et méprisée, soi-disant que sa méthode était sournoise. Je crois qu’ils étaient surtout jaloux. C’est vrai qu’il y a des normes, une culture de l’assassinat, mais c’est loin d’être la seule à avoir recours à l’empoisonnement. Ceci dit, c’est vrai que de ce que j’ai entendu dire, elle ne faisait pas ça avec finesse. On raconte qu’elle avait une horde de Fantominus avec un Spectrum à leur tête et qu’elle tuait parfois ses cibles par dizaines. Bref, si elle a pu le faire, on devrait aussi y arriver. J’espère en tout cas, parce qu’on est quand même assez mal partis pour le moment.


Autres comptes:
 
Inscriptions dex:
 
Merci Séquo, Jill et Elisa pour les jolis avatars <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Hoenn - 3E G E N :: Mérouville-