AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» Ma vie se résume à des dizaines de pièces de puzzle incompatibles.


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 15/04/2014
Messages : 761

Mar 19 Déc - 6:37

Ma vie se résume à des dizaines de pièces de puzzle incompatibles.



Il y avait des soirées où rien n’était facile. Des soirées où tu sentais ton cœur lourd du fardeau qu’il avait à porter, des souvenirs qu’il traînait comme un poids sur sa conscience. Tu n’arrivais pas à oublier. Au fond de toi, tu savais qu’il y avait toujours une place pour lui. Pour ce que vous aviez été et pour ce que vous auriez pu devenir. Au quotidien, tu dressais une muraille en entière autour de ton cœur pour ne plus avoir à souffrir… Mais ce n’était qu’un leurre. Lorsque la nuit tombait et que l’esprit s’affaiblissait, les fissures invisibles à la lumière du jour devenaient de véritables crevasses qui affaiblissaient la structure. Tu ne pouvais plus te mentir. Tu avais tenté de projeter sur lui toute ta haine et ta colère, mais c’était impossible à faire. En son absence, le monde avait perdu de sa saveur. Les gens que tu fréquentais semblaient plats, sans personnalité à côté de lui.

Et tu en souffrais énormément.

Tu souffrais de toutes ces fois où il t’avait répétée à quel point tu étais importante. À quel point tu lui avais permis d’être heureux de nouveau. Le souvenir de vos éclats de rire ou de son corps contre le tien était plus de torture que toutes les atrocités commises par l’humanité. Tu t’étais donnée sans réserve à quelqu’un pour qui tu n’avais été qu’une parenthèse. Un rebond. Tu avais tellement crû à cet amour naissant, à cette relation devenue rapidement indispensable… Et même si tu tentais de te résonner et de tourner la page, tu savais que ton cœur la réclamait toujours.

Toute ta vie, les gens avaient admiré ta force et ta capacité à enjamber les obstacles. On te croyait si pragmatique et indestructible que tu t’étais prise au jeu pour oublier une réalité était bien moins flatteuse. Tu n’étais qu’un puzzle incomplet. Même si tu tentais de remplir les trous de tes plus belles illusions, le manque restait omniprésent. À maintes reprises, tu t’étais fermé les yeux face au problème… Jusqu’à ce que des morceaux que tu croyais corrects se désemboîtent et que tout soit à refaire.

Tu avais perdu le contrôle de ta vie.

Tel le spectateur d’une tragédie grecque, tu t’étais contenté d’admirer la chute sans pouvoir y changer quoi que ce soit. Tu avais vu ton destin, ta santé et ton amour te glisser entre les doigts puis s’effondrer sur le sol à tes pieds. Depuis, tout n’avait été que noirceur. Pendant longtemps, tu avais sacrifiée une partie de toi-même à la gloire de son bien-être. Tu t’étais effacée, tu t’étais glissée au second plan de ta propre existence et tu avais fait de lui ton centre de l’univers. Ta souffrance te semblait superficielle à côté de la sienne et seul son sourire revêtait un peu d’importance. Tu voulais tant le rendre heureux que tu t’étais oubliée. Tu t’étais laissé entraîner dans sa chute et tu n’y avais pas survécu. Égoïstement, il s’était accroché à toi comme à une bouée, mais n’avait pas tendu de main dans ta direction en te voyant sombrer. Il avait tout simplement décidé que ça n’en valait pas le coup. Que l’épreuve ne méritait pas d’être relevée.

Et pourtant, tu l’aimais. Tu l’aimais d’un amour si douloureux que tu te berçais dans le déni. Tu avais tout fait pour rationnaliser la situation, mais rien n’y avait fait. Les excuses que tu t’étais trouvées ne changeaient rien à la souffrance qui t’asphyxiait. Ce n’était pas assez. Ça n’effaçait pas le bonheur des souvenirs et des promesses éteintes. Ça ne rayait pas la sincérité derrière chacune de tes déclarations. Entre ses mains, tu avais tout perdu. Pour toi qui avait toujours eu le contrôle sur tout, cette perte était une plaie béante qui paraissait impossible à cicatriser. Tu étais devenue vulnérable parce que tu avais été naïve. Parce que tu avais crû que cette fois serait la bonne et parce que tu t’étais abandonnée au vide sans vérifier qu’il y aurait un filet pour te rattraper. Tu te sentais honteuse, honteuse de ce retrait de la vie active… Honteuse du temps que tu avais été forcée de prendre pour réapprendre à respirer. À exister.

Tu t’étais souvent répétée que tu n’avais rien fait pour mériter tout cela, mais peut-être était-ce seulement le karma qui venait réparer le mal que tu avais toi aussi commis.

Une seule certitude restait : tu n’avais pas choisi cette finalité. Tu n’avais pas commis d’erreur sur le trajet ou, sinon, rien qui puisse justifier un tel coup de couteau. Malheureusement, l’absence de reproches ou de culpabilité rendait l’acceptation encore plus difficile. Tu avais tant espéré pouvoir trouver les mots pour le ramener à toi, mais rien n’avait été suffisant. Rien n’avait pu ranimer la flamme d’une bougie. Les paroles et les actions avaient paru risibles, désespérés. À quelque part au fond de toi, tu savais que tu méritais mieux… Mais le vide demeurait. Le vide que tu remplissais de l’illusion de son amour était plus creux que jamais.

Et tu devais désormais apprendre à le remplir par toi-même. Avec les ressources laissées à disposition, il était important que tu crées de tes propres mains la pièce manquante à ton puzzle.

Tu le savais. Et pourtant, certains soirs, le mal revenait. Le moindre détail te ramenait à lui et dans le silence de ton environnement, il brillait de par son absence. Certains soirs, contre toute rationalité, tu te surprenais à espérer qu’il revienne vers toi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» La vie ne se résume pas au nombre de souffle que l'on prend, mais au nombre de moments où celui-ci se coupe
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» [Fiche d'île] Amazon Lily
» Dessins pourraves de Tata Séréna.
» [Résultat] Raw - 08/08/11

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Alola - 7E G E N :: Ekaeka-