AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
» ♦ The Coordination Festival


avatar
Modo & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 5071

Région : Kantô
Sam 14 Oct - 18:19
Agrippée au cou de son Airmure, la jeune femme apercevait au loin le rivage Hoennien. Oliville apparut dans le champ de vision du duo. Ils se posèrent en douceur sur le sable frais du matin. Un peu plus loin, une foule, du bruit. C’était là qu’ils se rendaient. La coordinatrice rappela son volatile métallique avant de faire sortir la petite Tarsal de sa Pokéball. Celle-ci vint se caler sur l’épaule de sa maîtresse. Arrivée sur place, Elisa balaya l’horizon du regard. Des stands étaient montés et une odeur sucrée flottait dans l’air. À l’entrée de la kyrielle de petits magasins, une grande banderole colorée affichait fièrement ‘‘Journée de la coordination’’. La promenade des hoenniens était bruyante aujourd’hui. Elisa se réjouissait de trouver des stands amusants et quelques accessoires pour les prochains concours. En général, c’était Angeline qui s’occupait des costumes et habillages complexes même si Elisa avait toujours son mot à dire et allait parfois faire un tour du côté de chez Monsieur Akichi. Il faut dire que ses créations étaient pour le moins somptueuses. Pour le coup, la Kanes allait certainement rencontrer des professionnels de la scène. Elle avait hâte.

Se dirigeant vers le premier stand pour voir comment tout cela se présentait, elle détailla tout avec curiosité. Les produits pour Pokémon comme de la nourriture ou des vitamines étaient proposés à côté de jeux et jouets en tout genre. Un Chacripan était d’ailleurs en train de tester un arbre en rotin avec ses griffes. La jeune femme laissa échapper un petit rire tandis que le Pokémon se faisait gronder. Elisa reprit son chemin pour découvrir les autres petites structures. La foule commença à être plus bruyante. Tous les gens semblaient se diriger vers un même endroit. Piquée par la curiosité, la jeune femme attrapa une carte des lieux et le planning qui allait avec. Dans peu de temps, une représentation sur plusieurs thèmes spécifiques allait commencer. Voilà pourquoi tout le monde était en effervescence. La noble décida donc de suivre la foule pour assister au spectacle.

Sur place, une odeur de barbe-à-papa se fit sentir. Elisa aimait cette odeur. Elle lui rappelait son enfance. Avec sa famille, ils sortaient peu mais lorsqu’ils se déplaçaient quelque part, c’était souvent pour aller à la fête foraine ou dans des lieux de spectacles. Depuis toute petite d’ailleurs, Elisa appréciait ce monde festif et coloré mais aussi les histoires qui se dégageaient des concours de coordination. Ici, c’était un peu le lieu parfait pour elle. S’approchant de la scène, elle trouva rapidement une place pour observer ce qui semblait être le premier passage. Elle se demandait bien quel était le thème choisi par les participants.

La coordinatrice installa la petite Tarsal sur ses genoux, attendant le début du spectacle avec impatience...

HRP:
 


music
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 23/05/2017
Messages : 2386

Région : Johto
Sam 14 Oct - 20:25
Ce matin était un jour particulier. J'appréhendais. Depuis combien de temps n'ai-je pas quitté l'île ? Monsieur Montgomery avait donné son autorisation, à condition bien sûr que Nathan ou bien Kall ne m'accompagne. J'allais pouvoir m'y rendre, j'avais presque sauté de joie! Cette fête, c'était quelque chose d'exceptionnel qu'un coordinateur n'avait pas souvent la chance de vivre. J'avais insisté pour que Raphaël reste à la pension, pour garder un œil sur Auen et les autres. Je lui faisais confiance, Auen prenait des médicaments maintenant alors je n'avais pas de raison de m'inquiéter plus que ça.
Et pourtant, j'appréhendais malgré ces conditions idéales. Nathan toqua à la porte de ma chambre, me demandant si j'étais prête. "Prête" lui avais-je répondu, la voix un peu tremblante. Je posais doucement mes lunettes de soleil sur le nez avant de sortir de la pièce, mon sac sur le dos. Nous allions à Oliville, en volant. Je n'avais jamais vraiment eu l'occasion de profiter de ce moyen de transport, sauf avec Raph' et encore, j'étais inconsciente à ce moment-là, je ne m'en souviens pas. Speedy, la Libegon de Nathan, nous attendait sur la plateforme de décollage, prête pour la grande aventure. Et encore, je me demandais si c'était une bonne idée de quitter l'île. Et si on me cherchait ? Et si un nouvel accident comme dans les Ruines Alpha arrivait ? Et si... Beaucoup trop de choses pouvaient arriver... J'avais peur. Tellement peur. Quitter ce coin de paradis, revenir au monde réel, là où le danger rode. J'ai juste peur de mettre un pied dehors et de ne plus jamais pouvoir remettre un pied à la maison. Cette île, c'était mon Sanctuaire, mon Jardin d'Eden. Si je le quittais... Je serais livrée à moi-même, que Nathan soit là où non.
Ce dernier passa une main affectueuse sur ma tête, m'offrant un de ses sourires réconfortants dont il avait le secret impénétrable. "Ne t'inquiète pas Midley, ça va bien se passer. Je suis avec toi, tu as ton bracelet... Si tu repères quelque chose d'inhabituel, tu me bipes. Je serais juste à côté de toi en permanence et j’accourrais, d'accord ?"
Je pris une courte inspiration, hochant la tête avant de serrer sa main dans les miennes.
"Je manque encore un peu de courage Nathan... Désolée... Je suis heureuse que tu acceptes de m'accompagner mais... J'ai encore un peu peur je crois..." Trop de mauvais souvenirs me revenaient en tête quand je fermais les yeux, si bien que je les gardais ouverts pour l'observer. Il se contenta de serrer mes mains dans les siennes avant de m'aider à monter sur le dos de Speedy, grimpant à son tour.

Au terme d'un vol qui ne me sembla pas si long, nous atterrîmes tous les deux à proximité de l’événement, dans la ville d'Oliville. L'effervescence des lieux balaya presque immédiatement mes craintes : la foule, le bruit, tout ça contrastaient tellement avec mon monde de calme et de paix actuel. C'était à la fois intimidant et en même temps... Stimulant ? J'inspirais un grand coup, pouvant sentir dans l'air l'odeur de la ville, du béton, des plantes et des sucreries. Nathan m'annonça gaiement en me tendant un porte-monnaie: "Ton argent de poche pour la journée Mid ! Profite en et amuse toi-bien !" Je ris, lui donnant un coup de coude avec douceur : "Ce n'est pas parce que je suis la plus jeune du groupe que tu dois me traiter comme une enfant, Nathan !"
Il me rit au nez en me souhaitant de bien m'amuser, enfilant sa casquette de soleil et fermant son veston. Il se prenait pour un agent en planque, c'est ça ? Je levais les yeux au ciel et fit apparaître Tybalt hors de sa pokeball. Le Lucario me détailla quelque seconde avant de sourire, me tendant le bras. Je le pris avec naturel et le laissais me guider dans la foule, cette dernière s'écartant à la vue du grand pokemon lupin. C'était mon gardien supplémentaire de la journée, plutôt intimidant par ailleurs.
Je me dirigeais au hasard, tantôt observant des vendeurs proposant s des articles pour pokemon, d'autres fois observant des petits vendeurs qui proposaient des bonbons, des plats à manger en marchant. Cela ressemblait un peu à la fête des Arborems, en y repensant. Après, je pries pour qu'ils ne fassent pas de trafic illégale de pokemon ici aussi.
Mes pas nous guidèrent - Tyb' et moi- à une sorte de scène où allaient se tenir des démonstrations de prestations. Curieuse, je m'assis à un rang quelconque, me retrouvant à côté d'une jeune femme brune qui tenait un Tarsal sur ses genoux. A travers mes lunettes de soleil, je l'observais un court instant avant que la voix du présentateur ne raisonne dans les hauts-parleurs : "Bonjour Mesdames et Messieurs ! Notre premier thème sera : La coopération ! Et pour ça, nous allons choisir dans le public 2 personnes qui viendront me rejoindre sur scène pour une petite improvisation !"
Le concept semblait plutôt amusant ! Un sourire aux lèvre, je guettais à droite et à gauche, cherchant à voir qui allait être choisi dans le public. Et puis soudain : "Vous ! La jeune fille aux cheveux roses, et sa voisine ! Venez me rejoindre ! On les applaudit bien fort, s'il vous plait !"
Des applaudissements retentir alors que je me sentais doucement rougir, observant ma voisine une nouvelle fois. Elle semblait être une belle dame, assez propre sur elle. "Allons, venez, ne soyez pas timide!" Et le présentateur qui nous pressait en plu... Je me levais sous les applaudissement, pouvant remarquer au loin mon garde du corps qui haussait simplement les épaules, bien que je lisais sur son visage un sourire moqueur. Fourbe va... Je me penchais doucement à l'attention de ma collègue de circonstance, finissant par marmonner : "Bonjour... Enchantée... J'imagine qu'il va falloir y aller... Je m'appelle Midley... Ravie de faire équipe avec toi..."
La politesse, en bonne et due forme.

Argent bien reçue !
Merci pour ta confiance ♥️ J'en prendrais grand soin !



Mes comptes
Club RP :
Pension :
Soutient ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 5071

Région : Kantô
Sam 4 Nov - 16:01
Prenant place sur les gradins, Elisa était impatiente de voir ce qui allait se passer. Mais c’était sans compter sur l’intervention du présentateur. Il désigna la jeune Kanes ainsi que sa voisine pour… faire une prestation de coordination. La noble écarquilla les yeux, un peu prise de court. Elle ne se serait pas doutée une seconde qu’elle allait être choisie pour monter sur scène. La coopération, c’était un thème plutôt sympathique qui pouvait déboucher sur bien des choses. Déjà, en regardant sa partenaire, elle imaginait mille et un scénarios possibles. Croisant le regard de la jeune demoiselle, elle rougit. Elle n’avait pas l’habitude de travailler avec quelqu’un d’autre. Mais pourquoi pas. Cela ne lui ferait certainement pas de mal de s’investir dans de la coordination avec une inconnue. À ses côtés, un Lucario. Il semblait le protecteur de l’adolescente. Une alliance pour une prestation de coordination. C'était réellement une excellente idée. En tout cas, c'était ce que la jeune femme pensait.

Posant Evanescence sur son épaule, Elisa se décida à se lever, sans un bruit. Puis, elle se tourna vers la jeune femme aux cheveux roses. « Enchantée. Je m'appelle Elisa. Et voici Eva. Et bien, je pense que nous avons du travail. » fit-elle, calmement en regardant sa partenaire avec ses prunelles d’ombre. Le présentateur, apparemment très content d’avoir trouvé des personnes intéressantes et qui ne fuyaient pas s’exclama : « Allez ! Mesdemoiselles ! En place ! Nous vous attendons en coulisses ! Et pour patienter le temps que ces jolies dames se préparent, nous allons accueillir un grand Maître coordinateur. Voici Monsieur Dominic Hazel. Il va nous parler de son expérience dans le domaine de la coordination ! ». Elles n’avaient même pas le temps de se présenter plus que cela. La Kanes s’avança alors en direction des escaliers donnant sur les coulisses de l’énorme estrade, accompagnée par la jeune femme aux cheveux roses. La noble était curieuse quant au discours de Monsieur Hazel. Elle appréciait beaucoup de Maître coordinateur qui était très performant et qui dégageait un charisme indiscutable. Elle l'avait souvent vu lors de concours et il avait également souvent été juge.

Avançant derrière l’installation de grands rideaux rouges et sombres, les deux filles débarquèrent. Le présentateur laissa l’homme s’avancer sur scène pour faire son discours. Elisa essaya de tendre l’oreille pour l’écouter. Malheureusement pour elle, elle allait devoir se concentrer sur autre chose.


music
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ex-Champion

C-GEAR
Inscrit le : 21/09/2013
Messages : 1741

Sam 4 Nov - 23:36
Même sans avoir reçu l’invitation des organisateurs, Dominic avait prévu de s’y rendre. Dans toutes les régions se tenaient des évènements de ce type, la « Journée de la Coordination » à Johto, les « Nuits de la Coordination à Sinnoh », le « Festival des coordinateurs » à Kalos… etc etc. Que ce soit pour une présence officielle ou pour profiter de l’évènement avec sa famille, Dominic faisait en sorte de s’y rendre aussi souvent que possible. Aussi, le savoir présent ce jour-là à Oliville n’avait rien de surprenant !

Avec sa femme et sa fille, ils ont essayé de faire le tour des stands le plus discrètement possibles, arrêtés de temps en temps pour des photos, ou pire, des selfies. Il n’a jamais bien compris ce principe, n’étant pas amateur de technologie. Il préfère encore quand une tierce personne vient prendre la photo, cela rend le tout mieux cadré, en général. Mais bon, c’est sans doute le fait d’une autre génération, il n’est peut-être pas à la page ! Autant vous dire que Suzie était la première à s’extasier de stand en stand et ses parents, qui comptaient profiter du moment au mieux, n’ont pas hésité à lui prendre une barbe à papa plus grande qu’elle (et à piocher dedans).

« Maaais, c’est la mienne !
- Oui mais c’est trop bon.
- Oui !
- Et puis, quand le bébé naîtra, faudra que tu partages, Suzie !
- Gnagnagna. »

Car oui, cela se voit désormais, Élise porte fièrement ses trois mois et demi de grossesse, sous sa robe à fleurs à manches longues, et sa veste. A ses côtés, Dominic lui tient la main, Suzie s’agitant devant eux… un beau portrait de famille, il faut le reconnaître. Le couple étant tous deux coordinateurs, c’est avec un regard appréciateur qu’ils observent ce qui les entoure. Jusqu’à ce que le téléphone du Maître coordinateur bip dans sa poche. Les organisateurs l’ont prévenu, ils ont besoin de lui pour lancer ce qui risque d’être l’une des animations phares de la journée : les démonstrations de coordination. Tranquillement, le trio s’approche donc de la scène devant laquelle ont été préparées plusieurs rangées de chaises. Élise et Suzie prennent une place au premier rang, et lui en gardent une, tandis que Dominic file rejoindre les personnes en coulisses.

Le public s’est approché nombreux et le présentateur a déjà réussi à retenir l’attention du plus grand nombre, en annonçant le thème de la première improvisation en duo. Son choix s’est porté sur deux jeunes spectatrices. Un concept qui plaît beaucoup à Dominic, s’étant déjà prêté au jeu par le passé. Rapidement, on lui explique ce qu’on attend de lui, vu qu’il est l’un des invités stars de l’évènement, et on lui tend un micro.

Un grand sourire sur le visage, Dominic s’avance sur la petite scène, en suivant du regard les deux jeunes femmes qui se faufilent en coulisse. Il reconnaît d’ailleurs la prestance de l’une d’entre elles, et ne peut s’empêcher de murmurer dons le micro, appréciateur, à l’encontre du présentateur : « Hé bien, je crois que vous avez du flair mon cher. Si ma mémoire ne me trompe pas, l’une de ces deux courageuses est Elisa Kanes, un nom qui dira certainement quelque chose aux amateurs de coordination. Une coordinatrice confirmée qui a déjà plusieurs rubans et beaucoup de concours à son actif. Je suis curieux de voir ce que ça va donner, et également voir à l’œuvre la jeune fille qui l’accompagne ! »

Il s’avance un peu plus sur les planches et scrute sa femme, puis l’ensemble des spectateurs. Ce genre d’exercice l’effraie guère. C’est l’un des nombreux avantages de la coordination, un travail sur soi et sa gestion du stress. La prise de parole en public, il est rodé. « Mesdames et Messieurs, bonjour. Si certains ne me connaissent pas, je suis donc Dominic Hazel, l’un des Maîtres coordinateurs de l’Élite 3. C’est à dire que j’ai la chance, chaque jour, de représenter cette superbe discipline qu’est celle de la coordination. Cet art qui nous fait vivre et être en harmonie avec les pokémons, jusqu’à le porter sur scène dans une mise en scène coconstruite, entre nos pokémons et nous. La coordination, c’est en vérité trouver un point d’équilibre entre l’histoire que l’on veut conter et les compétences de nos amis pokémons. C’est un mélange de créativité, d’inspiration et de confiance. Confiance en ses idées. Confiance en ceux qui nous accompagnent. »

Tout en disant cela, il détache de sa ceinture l’une de ses pokéballs, celle de son cher Fushi, son Florizarre shiny, et lui pose doucement une main sur la tête, avec un sourire. « Mon ami Fushi, que vous voyez là, est l’un de ceux qui m’a le plus accompagné sur scène, dans mes prestations autant que mes combats. Lorsque j’ai quitté la maison familiale, à Voilaroc, j’avais 15 ans. Je ne savais pas spécialement ce que je comptais faire de ma vie, mais j’étais optimiste, et j’avais mon fidèle Elektek avec moi. J’ai découvert assez tôt la coordination, un concours se tenait dans une ville voisine, et j’y suis allé en spectateur. Puis je suis allé voir un autre concours, puis encore un autre, tout en agrandissant quelque peu mon équipe en parallèle. J’étais fasciné par la beauté des histoires qui se jouaient sur scène, par l’originalité de chaque prestation et l’élégance de certaines compositions. Au début, comme beaucoup… je n’osais pas. Franchir le cap, c’est compliqué. S’entrainer tout seul dans sa chambre, auprès de ses pokémons ou même de sa famille, ce n’est pas la même chose que se produire sur une grande scène, face à un public nombreux, et un jury. Les enjeux ne sont pas les mêmes. Il faut savoir admettre la critique. » Il marque une pause. « La coordination, c’est réellement une école de la vie. On en apprend plus sur soi. On apprend à se faire confiance, à assumer ses idées et on se renseigne sur les capacités de chacun de ses pokémons. C’est une aventure collective, on s’affirme en même temps que ses pokémons. Et à partir du moment où, ça y’est, on s’inscrit à son premier concours. Ou l’on accepte l’idée de présenter ce qu’on a imaginé dans sa tête à d’autres personnes… ça y’est. On est prêts à devenir coordinateur. A s’enrichir humainement et artistiquement de la moindre rencontre, de la moindre expérience de vie. A l’inverse, un bon coordinateur est celui qui saura accepter la défaite. J’ai énormément échoué. Un vrai coordinateur ne peut pas dire « j’ai fait un parcours sans faute. », ça n’existe pas. C’est aussi dans l’échec qu’on apprend. Il faut se respecter entre coordinateur et être curieux de ce que font les autres. Vraiment, que vous obteniez ou non un ruban, le lendemain d’un concours, jetez vous sur la rediffusion des prestations, regardez ce qui a été fait, le « plus » qui a pu faire la différence avec la prestation victorieuse. Parce que c’est une discipline, ce n’est pas inné. Les meilleurs coordinateurs sont ceux qui ont raté beaucoup de prestations, mais qui ont su travailler derrière, corriger leurs erreurs et en faire une force. C’est ce qui m’a amené où j’en suis… ça, et sans doute le fait d’avoir voulu, à l’époque, recroiser la route de cette superbe femme qui est désormais ma femme. Elise Hazel. » Il fait un signe en direction de la concernée. « Elle-même coordinatrice, et très douée, elle a été longtemps ma plus grande rivale. »

Il y a des applaudissements. Dominic fait un clin d’œil à sa fille et rapidement le public se calme et le présentateur reprend la parole. « Hé bien, si ce n’était pas déjà le cas je crois que de nouvelles vocations de coordinateurs vont naître aujourd’hui ! Comme le dit si bien Monsieur Hazel, le plus important, c’est d’oser ! Comme vont le faire les deux demoiselles en train de se préparer... »



iago fitzroy - nathanael mckoy - milo jô


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 23/05/2017
Messages : 2386

Région : Johto
Lun 6 Nov - 15:02
Angoisse. C'était le premier sentiment qui me taraudait. Ma partenaire semblait être une jeune femme charmante. Si elle était ici, c'est qu'elle possédait une intérêt pour la coordination. Donc des connaissances, même théorique. Cette prestation improvisée ne sera pas un fiasco. Non, elle ne le sera pas.
Alors que nous avancions pour rejoindre les coulisses, le présentateur invita Dominic Hazel à monter sur scène. Le fameux Dominic Hazel ? Le membre de l'Elite invaincu en prestation jusqu'à ce jour ? Ma curiosité me pousse à me retourner avec empressement pour l'apercevoir monter sur scène et prendre le micro. Une pareille célébrité ici n'aurait pas dû m'étonner, c'est un festival de coordination après tout, qu'un Maître fasse le déplacement était même diablement logique... Mais cela voulait-il dire qu'il allait lui aussi assister à l'improvisation. Un poids supplémentaire vint alourdir ma poitrine. Le trac grandissait en moi comme une mauvaise herbe qui ne cesse de croire, qu'importante qu'on l'arrache l'arrache encore et encore.
Et la femme qui allait monter sur scène avec moi, c'était Elisa Kanes. Une femme aux nombreux rubans et pouvant s'aventurer à l'Elite. Cette femme qui marchait devant moi avait la prestance d'une reine.
A côté de personnages aussi grands, je ne peux que me sentir minuscule. Ridicule. Une souillon dans une cour royale. Je déglutis péniblement, mon regard demeurant accroché à la silhouette du maître, depuis les coulisses. Ces mots raisonnaient de sens. De sentiments. D'un amour profond pour l'art de la coordination. Je pouvais sentir mon cœur s'emballer dans ma poitrine. Je comprenais sans peine son succès en prestation : son charisme, sa philosophie, son aura, sa présence, sa prestance... Captivant, je ne saurais le décrire autrement, en vérité... Tybalt baissa la truffe dans ma direction, celle-ci effleurant lentement le haut de mon crâne pour me ramener à une réalité plus terrestre. Et à une évidence plus urgente : une prestation à préparer sur le temps d'un discours. Donc maintenant.
Bon sang, j'aurais dû me concentrer sur ça plutôt qu'écouter le discours !

Prenant une longue inspiration, je me tournais vers ma partenaire du jour avec appréhension. "Je suis désolée que vous ayez à faire équipe avec moi... Je suis encore débutante, même si je possède déjà deux rubans, je suis très loin de votre niveau... Mais je vais faire mon maximum, ne vous inquiétez pas!" enchaînais-je rapidement, ne désirant pas m'apitoyer sur mon sort. Bon, il y a des célébrités dans la salle, ok. Mais il y a aussi des coordinateurs à impressionner, des enfants à faire rêver... Ce n'est pas possible de faire n'importe quoi simplement parce que le stresse est une véritable épine dans le pied, pas vrai ? Motivation et courage retrouvés, je serais doucement les poings pour faire face à la fameuse Elisa. "Alors... Si on parle de coopération, je pense à équipe naturellement... Et il faudrait peut-être voir pour des costumes, quelque chose dans le genre... Peut-être que la garde-robe pourrait donner de bonnes idées..." Je réfléchissais à voix haute, bien consciente qu'étant en duo, je ne pouvais pas garder mes pensées pour moi. Tybalt, semblant lire pourtant dans mon esprit, de détacha de mon bras pour s'enfoncer dans les coulisses, revenant accompagner d'un portant couvert de vêtement, ainsi que de... "Des costumes de PokeRanger ?" Je me souvenais de cette émission, c'était rigolo, de mémoire... Une bande de personnage de toutes les couleurs qui se battent contre des aliens venus envahir la terre, avec leurs pokemons...
Je tournais lentement la tête vers Elisa, le dévisageant à travers mes lunettes de soleil, un petit sourire un peu gêné sur le bout des lèvres. Est-ce que ça ne vaudrait pas le coup...? Après tout... C'est une équipe, non ?




Mes comptes
Club RP :
Pension :
Soutient ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 5071

Région : Kantô
Lun 6 Nov - 23:59
Monsieur Hazel se mit à parler. Dans un silence religieux, chacun l’écoutait avec une attention toute particulière. Après tout, il était incontestablement l’un des meilleurs au monde dans sa catégorie. Son discours charma tout le monde ; Elisa aussi. Ses mots inspirés et son talent pour se produire devant la foule était sans pareil. Les phrases qu’il déroula toucha l’âme de la jeune femme. Sa passion et son amour pour la coordination étaient certainement partagés par des milliers de personnes actuellement présent. La présentation du Maître Coordinateur résonna au plus profond de la Kanes. Elle avait grandi avec la coordination, elle avait vécu avec la coordination, elle était elle-même une partie de la coordination.

Apparemment, la noble n’était pas la seule personne pour qui le temps s’était arrêté le temps de cette présentation. La jeune Midley, oui c’était ainsi qu’elle s’appelait, avait aussi été entièrement absorbée par les mots de Dominic Hazel. Et il n’y avait rien d’extraordinaire à être envoûtée par un tel discours. Une éloquence pareille ne laisserait personne de marbre. Et un tel charisme ferait rêver n’importe qui. Elisa se remémorait les instants importants qu’elle avait vécu lors des concours de coordination. De ceux où elle n’avait obtenu de l’expérience à ceux où elle avait remporté un ruban. Elle se souvint même de sa première victoire, même si la véritable récompense était bien entendu le renforcement des liens avec ses Pokémon et l’expérience obtenue. Elle vivait avec la coordination. À chaque annonce de concours, elle relisait et relisait encore le thème puis imaginait mille et un scénarios. Elle en avait déchiré des idées qui ne la satisfaisait pas. Elle en avait passé des nuits blanches à étudier les différentes possibilités. Et on ne pouvait compter les heures qu’elle avait passées face à ses Pokémon, essayant d’harmoniser leurs pouvoirs et les histoires. Des efforts, des récompenses, du spectacle, des illusions, des rêves et encore une centaine de sentiments se concentraient dans cette passion.

Revenant à elle, Elisa regarda sa partenaire de coordination. Elles avaient passé une partie du temps consacré à leur préparation à écouter le discours de Dominic Hazel. Il allait maintenant falloir assurer. Et malgré le peu de temps qu’il restait, la Kanes sentait un brasier en elle, comme s’il fallait absolument tout donner, monter sur les planches pour intriguer d’abord les gens, puis ensuite les subjuguer, tous. La demoiselle, derrière ses lunettes noires, semblait légèrement en panique. Quoi de plus normal après avoir entendu des paroles si inspirées. Elisa tenta de la rassurer, une sourire aux bout des lèvres. La petite coordinatrice avait quelques années de moins qu’elle. Elle se dit alors qu’elle pourrait la tutoyer. Et puis, cela faciliterait la discussion. « Ne t’inquiète pas. Je comprends à quel point cela peut te stresser. Je suis passée par là également. Tout va bien se passer, d’accord ? » La voix de la Kanes était calme, posée. Étrangement, entendre parler le Maître Coordinateur lui donnait l’envie de bien faire. Il l’avait motivée à bloc. Et elle espérait que ce soit la même chose pour Midley.

Cette dernière, après quelques balbutiements et l’intervention de son Lucario qui ramena des costumes, trouva une idée plutôt cohérente avec le thème imposé. C’était même plutôt pas mal et Elisa approuva entièrement. « Je suis pour. C’est une excellente idée. C’est même parfait ! » La jeune femme était partante à cent pourcent. A vrai dire, elle avait aussi regardé cette série, plus petite. « Bien. Je te propose quelque chose alors. » Elle marqua une pause, attendant l’attention de la fille aux lunettes de soleil. « Disons que… hum… Gladius et Martha se battent entre eux. Tout à coup, un ennemi, nous en l’occurrence, débarque et les menace. » Elle s’arrêta quelques secondes, cherchant à formuler la suite de son court exposé. « C’est à ce moment-là qu’ils décident de coopérer pour mettre à terre l’ennemi. » Malgré son enthousiasme, Elisa avait des difficultés pour exprimer clairement ce qu’elle voulait. C’était en général, plus aisé de dialoguer avec ses Pokémon. Elle espérait seulement que la jeune fille aux cheveux roses comprenne là où elle voulait en venir.

L’histoire était là en tout cas, si Midley l’acceptait. Les costumes pouvaient aller à tout le monde sauf Evanescence. Mais elle serait plutôt drôle dans un vêtement trop grand pour elle. Cela pouvait le faire. Quant au méchant, Elisa ou bien Midley ? Elle laisserait la petite coordinatrice choisir ce qui lui plairait le plus. Bien sûr, Elisa pourrait doubler les actions et son Pokémon, mais peut-être que la jeune fille aux cheveux roses voudrait le faire ? Elle la laissa se décider tandis qu’elle fouillait dans les vêtements pour trouver un déguisement qui pourrait faire un tant soit peu « méchant ». Elle n'avait pas l'habitude de créer une prestation de toute pièce en à peine dix minutes, avec une partenaire surprise et sans costume déjà cousu. Mais c'était aussi l'occasion de voir ce qu'elle valait en improvisation.


music
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 23/05/2017
Messages : 2386

Région : Johto
Mar 7 Nov - 21:19
Elisa avait tenté de me rassurer par quelques mots doux qui eurent leur effet un court instant. Je me sentais un peu moins fébrile, bien que tout mon être hurle silencieusement que je ne suis pas de taille pour me tenir à ses côtés sur scène. Elle était tellement gentille avec moi, je me serais presque sentie gênée par tant de sollicitude de sa part. Je ne le méritais pas vraiment... Je pris une courte inspiration, fermant les yeux derrière mes lunettes, essayant de préserver en moi un semblant de calme afin de pouvoir réfléchir en paix. C'était une prestation comme une autre, voilà tout. Il n'est pas nécessaire de se mettre autant la pression. Comme l'a dit monsieur Hazel : il est parfois bon d'échouer, pour apprendre. C'est vrai que, de ma carrière de coordinatrice, je n'ai pas encore connu d'échec. Parfois des remarques et des critiques cinglantes mais pour l'instant, mon parcours semblait être un sans faute. Était-ce le talent, ou simplement la chance ? La question restait malheureusement entière pour moi.
L'idée semblait plaire à la Kanes, cette dernière approuvant et proposant même un scénario ma foi intéressant : deux ennemis qui s'allient pour combattre un ennemi commun, c'est quelque chose qui me pertinent et surtout prouvant que les circonstances sont à l'oeuvre la plupart du temps dans la plupart des situations. Et bien la preuve qu'en fonction des intérêts de chacun, il est toujours possible de s'entendre lorsque le but est commun. Oui, ce thème et sa proposition m'inspiraient complètement! Mon seul problème immédiat, c'est que j'ignore quels sont ces fameux Gladius et Martha. Un peu penaude, je ne dis rien pour l'instant, supposant que la jeune femme m'expliquera un peu plus tard lorsqu'il faudra entrer en scène. Enfin, je l'espère.

J'hochais la tête, un maigre sourire aux lèvres : "L'idée me plait !" la rassurais-je avant de faire remarquer à voix haute. "Après... Je ne pense pas que mes cheveux roses me rendent très crédible dans le rôle d'une méchante... Sauf si je me surnomme "BubbleGumDevil" mais c'est peut-être un peu... Moyen ?" Cette simple hypothèse me fit rire, m'aidant à évacuer mon stresse par la même occasion. Je ne connais pas l'humour de la Kanes mais je suis certaine que Luc, dans tous les cas, aurait été capable de rire à cette plaisanterie. Je venais d'imaginer un chemingum à taille humaine en train d'agiter des petits bras en bâton, criant qu'il souhaite se venger de ceux qui l'ont piétiner, pauvre petit perdu, accroché au sol sur la voie publique. Je crois que mon angoisse me fait perdre la tête.
"J'espère que ça ne vous dérange pas de prendre ce rôle...?" pris-je quand même la peine de demander tout en observant Tybalt fouiller le portant avec la Kanes, lui aussi à la recherche d'un costume pour se vêtir. Je pouvais lire chez lui une forme d’enthousiasme qui ne m'échappa pas. Nous étions monté sur scène pour la première fois ensemble... La seconde fois, il était en soin intensif au centre pokemon et nous n'avions pas pu retenter l'expérience... Peut-être que, plus que les combats, la scène l'attirait à sa façon. Il tira du portant une longue cape rouge ainsi qu'un haut beige avec une capuche, cette dernière comportant des trous pour faire passer ses oreilles. Il fallait que je trouve moi-aussi un déguisement ! Je plongeais à mon tour mes mains dans la masse de vêtement, essayant de trouver une tenue adaptée aux circonstances, en profitant pour ruminer un peu malgré moi. Je me sentais un peu mal d'être aussi directive avec Elisa, me rendant bien compte que ce n'était sans doute pas mon rôle, en tant que novice. Mais j'ai bien conscience aussi qu'il vaut mieux mettre le maximum de choses au clair avant de monter sur scène... Je ne suis pas douée pour faire la méchante et je n'en ai pas non plus le physique alors... Autant ne pas faire semblant et réellement collaborer, avec les points forts et les points faibles de chacun ! Comme ça, tout est clair et ça reste plus simple, je suppose. Même si la question à propos de ces fameux "Gladius et Martha" me trotte encore et toujours dans la tête.

Nous manquions de temps, c'était un fait. M'enfin, je trouvais un costume de PokeRanger rose, l'enfilant par dessus mes propres vêtements sans que ça ne fasse trop tâche à mon goût, me tournant vers ma camarade de circonstance. "Vous trouvez ce qu'il faut ? Vous avez besoin d'aide ?" Mais la voix du présentateur me coupa dans ma question, sa voix raisonnant avec force dans les coulisses. "Plus que quelques minutes pour nos deux coordinatrices du jour ! Mesdemoiselles, c'est bien à vous !" Ah ? Il était vraiment obligée de nous le rappeler ça ? Je pris une nouvelle longue inspiration, cherchant mon calme. "Est-ce que ça vous dérange si je vous laisse guider la prestation...? Je me calerais sur vous, ce sera peut-être plus simple..." Je baissais la tête, une moue désolée sur le visage. Je n'étais pas prête à mener le bal, clairement pas. Mais je ferais de mon mieux pour suivre la danse de ma partenaire. Coopérer. Pour leur en mettre plein les yeux !



Mes comptes
Club RP :
Pension :
Soutient ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 5071

Région : Kantô
Mar 7 Nov - 22:16
Cette petite était décidément très mignonne. Elisa se voyait un peu en elle. Petite, elle n’était pas aussi courageuse que maintenant. Elle avait grandi. Comme tout le monde après tout. Posant une main sur la tête de la jeune demoiselle pour essayer d’apaiser ses craintes. « Tout va bien se passer. » fit-elle en plongeant son regard dans le sien, comme si elle parvenait à travers les lunettes de soleil. Bref, il fallait se bouger. Lorsque Midley acquiesça, Elisa fut plus que ravie. Il fallait avant tout que l’histoire, même si simple, plaise à ses partenaires. Le Lucario avait l’air aussi d’accord, s’impliquant dans la recherche de vêtements. Pour Evanescence, ça avait l’air d’aller aussi, elle zieutait les costumes depuis un moment et se penchait parfois pour en regarder un de plus près. Finalement, le petit Pokémon psy sauta sur le portant pour s’y asseoir et checker les possibilités.

Elisa avait remarquer la légère inquiétude de la jeune fille aux cheveux roses lorsqu’elle prononça le nom de deux protagonistes. Peut-être qu’ils ne lui plaisaient pas ? Ou alors elle se demandait où était la référence ? Elisa allait bien évidemment évoquer le déroulé de la prestation et préciser qui ils étaient réellement. Midley fit la remarque qu’elle ne serait probablement pas efficace en tant que méchant de l’histoire. Pourtant Elisa l’aurait bien vu dans ce rôle. Elle se mit à rire, plaçant sa main sur sa bouche pour se retenir de le faire trop fort. C’était assez amusant comme présentation.

« Je jouerai donc le rôle du méchant. » Elle marqua une pause. Apparemment, Eva avait trouvé quelque chose de parfait. Une sorte de longue combinaison d’un joli bleu nuit avec des reflets argentés. Et bien, il y avait de l’imagination chez les créateurs, c’était parfait. Prenant le tissu que lui tendait la petite Tarsal, elle sourit à Midley. « Et bien, je crois qu’on m’a trouvé ce qu’il fallait. » Puis, elle se fit plus directrice. S’ils voulaient s’en sortir avec finesse et rapidité, il fallait s’activer, d’autant plus que le présentateur leur mettait bien la pression. D’ailleurs, la coordinatrice aux 5 rubans se sentait stressée comme à son premier concours. Était-ce parce qu’elle devait mettre en avant une prestation avec quelqu’un d’autre ? Peut-être bien. « Gladius et Martha sont les deux personnages qui se battent entre eux. Avec trois, il y aura trois personnages principaux qui se chamailleront. Il faudrait te choisir un nom aussi du coup. » Elle regarda les costumes. Il y avait assez de couleurs pour tout le monde. Rose, bleu et vert. Parfait. « Ne vous habillez pas tout de suite. Il faudra le faire lorsque je vous le dirais. » Elle n’aimait pas vraiment diriger mais coordonner les choses était vraiment un de ses talents. « Midley, ton Lucario et Evanescence, vous vous battrez d’abord sur scène, vous chamaillant. Eva’, tu peux utiliser rugissement et feuillemagik mais rien d’autre. » Puis, elle se tourna un peu plus vers l’adolescente. « Je ne connais pas vraiment les capacités de ton Lucario mais je te fais confiance à ce niveau-là, ok ? En ce qui te concerne, je pense qu’il y a sûrement quelque chose dans les coulisses que tu peux prendre pour ‘‘lancer’’ sur eux. » Elle reprit sa respiration en espérant que la petite coordinatrice suive.

« Quant à moi… hum... » Elle sortit une Pokéball de son sac, laissant apparaître un autre de ses compagnons. « Voici Knight. Il nous aidera pour vous faire disparaître le temps d’enfiler les costumes de Rangers. Tu es d’accord Knight ? ». L’Absol salua poliment Midley et son acolyte avant d’accepter la demande de sa maîtresse. « Un petit jet de sable bien placé s’il te plaît. Je te le dirai le moment venu. » Il n'y avait pas de limitations en terme d'attaques ou de nombre de compagnons qui pouvaient intervenir, autant utiliser cette opportunité. Elle résuma sommairement : « En bref, vous trois, vous vous battez jusqu’au signal. J’essaierai de faire en sortes que ce soit clair. Puis, vous disparaissez dans la poussière pour vous vêtir. À ce moment-là, j’apparais en tant que méchante. Vous revenez sur scène quand vous avez fini pour me mettre à terre. Est-ce que c’est assez clair. Je n’excelle pas dans l’improvisation. » La Kanes pouvait déjà enfiler la combinaison. Elisa, mine de rien, avait bien la pression. Elle espérait que tout se passe bien, correctement en tout cas.


music
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 23/05/2017
Messages : 2386

Région : Johto
Mer 8 Nov - 21:15
Elisa prit rapidement les rennes de la prestation, me soulageant d'un poids plus que pesant sur mes épaules. Je l'écoutais avec la plus grande attention du monde, rapidement rejointe par mon pokemon qui hochait doucement le menton aux directives de la jeune femme aux cheveux d'ébène. J'obtins par la même occasion la réponse à ma question au sujet de Gladius et de Martha : il s'agissait des pseudonyme que la coordinatrice avait trouvé aux "personnages" que nos pokemons joueront sur scène. J'approuvais d'un mouvement de menton.
Un nom pour moi aussi ? Il fallait réfléchir vite, les choses s'enchaînant à une vitesse impressionnante. Je balbutiais en réponse un maigre : "Mery..." que déjà la brune entamait une nouvelle proposition. Je demeurais à la fois captivée et en même temps angoissée à l'idée de me produire à ses côtés. C'était stupide mais un faible esprit de rivalité et de compétition venait me susurrer à l'oreille, à la manière d'un lutin malin et maléfique. C'était une expérience en or... Et sur scène, je ne devais pas me faire écraser ! Enfin, c'est ce qu'il me disait. Pour le coup, je ne croyais pas vraiment en mon aptitude à faire mieux qu'une coordinatrice entraînée et sûre d'elle.
Je me tournais vers Tybalt à la remarque d'Elisa ses compétences, finissant par lui proposer : "Je pense qu'on peut se limiter à Charge-Os, ce sera plus simple. Par contre, ne frappe pas vraiment avec, il faudra que ça reste du mime. Je me dis que ça permettra de trancher avec les attaques à distance d'Evanescence. Cela pourrait même créer un parallèle d'opposition intéressant..." marmonnais-je à voix haute sous l'approbation d'un Tybalt chargeant son énergie dans ses paumes avec détermination. Je lui souris avant de lui offrir une douce caresse sur le haut de la tête pour le remercier de son enthousiasme.
Je me tournais vers la Kanes avec un sourire : "Je trouverais quelque chose, ne vous en faites pas... Il doit bien y avoir des accessoires qui traînent dans le coin." La brune en profita pour nous présenter son Absol aux couleurs singulières, expliquant la suite des opérations. Je l'écoutais tout en retirant mon costume, Tybalt faisant de même pour le déposer proche de la scène afin qu'il soit le plus rapidement possible accessible.

Le plan semblait paré. Il ne restait plus qu'à. Je me dirigeais rapidement vers les coulisses, indiquant à Elisa que je me dépêchais de trouver mon arme avant de m’éclipser. Dans un premier temps, ce ne fut pas une arme que je trouvais mais un cache-oeil, un élément plutôt intéressant et qui me permettrait de retirer mes lunettes de soleil sans que mon oeil gauche ne puisse être visible. Je serais complètement aveugle sur scène, certes... Mais au moins, j'aurais le loisir de ne pas apercevoir la foule, et je pourrais expliquer sans peine ma maladresse.
M'équipant et glissant mes lunettes de soleil dans ma veste, je mis enfin la main sur une arme : un baton de couleur rose et au bout moelleux. Bon... J'imagine que si je suis le PokeRanger Rose, cela devrait faire l'affaire ? Je souris à ma propre bêtise, regagnant le reste du groupe à tâtons. Fièrement, je tenais mon bâton duveteux avec élégance : "Une arme parfaite pour le PokeRanger Rose !" chantonnais-je, ne pouvant constater la réaction de la Kanes à ma petite plaisanterie mais devinant soit un dépit, soit un amusement équivalent ou moindre au mien. Je pris une longue inspiration. "Je suis prête, on peut y aller quand tu veux!" déclarais-je, me rendant par la même occasion compte que je venais de la tutoyer sans faire exprès.



Mes comptes
Club RP :
Pension :
Soutient ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 5071

Région : Kantô
Jeu 9 Nov - 13:49
Elisa finissait à peine d’enfiler son costume que le présentateur commença à chauffer le public. La foule se mit à frapper la cadence, faisant monter la pression. Elisa n’avait pas encore vue sur les spectateurs. Mais cela échauffait d’autant plus son esprit. Elle espérait que tout se passe bien, comme à chaque concours en fait. Où était assis le Maître Coordinateur et sa famille d’ailleurs ? Certainement au premier rang. Elisa ferma les yeux et prit une grande inspiration. Evanescence sauta sur le sol, prête à devenir un combattant minuscule. Midley revint rapidement avec quelques petites choses et notamment un bâton rose. C’était parfait pour elle. Et plus elle détaillait la jeune demoiselle, plus elle se disait qu’il aurait été difficile pour elle de jouer la méchante. Mais elle ne la connaissait que depuis à peine 15 minutes et ce n’était clairement pas en si peu de temps que l’on pouvait cerner les gens. Elle sourit en la voyant si joyeuse avec son bâton. « C’est parfait. Il faut entrer en scène maintenant. Je vais voir la sono pour avoir le micro et essayer de lancer des musiques qui vont avec l’action. »

Quelques minutes plus tard, Elisa avait renseigné l’homme qui s’occupait de la musique et tenait fermement le micro. Cachée dans les coulisses, elle attendit l’arrivée des trois personnages sur scène pour se lancer. En même temps que la musique.


Elle commença l’histoire avec sa voix la plus claire et la plus douce. « L’histoire se passe dans un petit village. Mery, Martha et Gladius sont trois enfants. Ils sont heureux et jouent tout le temps. Leurs parents ne les grondent pas souvent et ils sont gâtés. Mais il arrive souvent qu’ils se disputent, qu’ils se chamaillent et qu’ils se boudent. » Elisa laissa du temps à Midley, Tybalt et Evanescence pour arriver sur scène et se montrer. Et puis, Evanescence se mit à crier en direction du Lucario, visiblement insatisfaite de quelque chose. Bien, maintenant il fallait laisser la situation s’envenimer.

Peu à peu, les trois personnages se mirent à râler, laissant leurs émotions négatives les emporter. La petite Tarsal se recula alors pour lancer un très léger vent fleuri, matérialisant des feuilles qui voletèrent en direction de ses deux ‘‘ennemis’’ sur scène. L’attaque tourbillonna et vint se disperser sur les premiers rangs. Midley et Tybalt se mirent également à montrer leur mécontentement et attaquèrent encore et encore, mettant en avant leur ardeur et leur volonté de se battre.

« Les enfants se chamaillaient souvent ainsi, ce qui désespéraient leurs parents. » Elle marqua une pause pour respirer et lancer sa dernière réplique en tant que voix off. « Mais. Un jour arriva où ils comprirent que se quereller n’était pas bon. Ce jour-là, ils firent l’expérience d’être… une équipe. » Elisa laissa le micro aux assistants derrière la scène et, enfilant un chapeau noir, se prépara à entrer sur scène. La Kanes bondit alors sur scène, accompagnée par plusieurs rafales de poussières et d’une musique terrible, faisant fuir les autres personnages dans les coulisses.


Un rire sortit des lèvres de la jeune femme, qui avait pris quelques secondes pour dessiner de grands traits sous ses yeux, lui donnant quelque chose de véritablement effrayant. Elle regarda en direction de l’échappatoire des trois enfants. « Je vais vous attraper ! » cria la Kanes, violemment. Elle avança alors en direction de là où s’étaient enfuis les protagonistes. Soudain, ceux-ci reparurent, vêtus de leur habits de combat.

« Alors vous avez fait la paix ? Pour me vaincre ?! Comme c'est mignon ! Mais vous ne pourrez rien contre ma force et ma puissance !» cria la femme aux cheveux noirs, persistant dans son effort pour être odieuse. Evanescence portait la fameuse tenue du ranger vert mais… elle était bien trop large pour elle. C’était à peine si elle parvenait à sortir ses mains de ses manches. Cela lui donnait un air mignon et en même temps, c’était pour le coup plutôt drôle. La petite Tarsal se mit à attaquer Elisa, déguisée en grande méchante. Sautant sur place, à côté de ses nouveaux acolytes, elle commença à faire léviter sa maîtresse, pour l’immobiliser. « Mais qu’est-ce que !? » cria la vilaine, essayant par tous les moyens de redescendre sur terre, gesticulant pour montrer la difficulté de la chose. Puis, ce fut au tour des deux autres protagonistes. Ils l’attaquèrent également.

Quelques secondes passèrent et la grande sorcière retomba au sol, mimant la faiblesse et le désespoir. « J’ai perdu… ? Moi… ? Impossible... » Puis elle s’écroula sur les planches du parquet, disparaissant dans un nouveau flot de poussière, laissant les trois autres personnages vainqueurs sur scène, face au public.

Se retrouvant en coulisses, Elisa reprit rapidement le micro pour devenir de nouveau la voix off. « C’est ainsi que Mery, Martha et Gladius vainquirent la méchante femme ! En unissant leur force ! »



music
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 23/05/2017
Messages : 2386

Région : Johto
Dim 12 Nov - 16:52
Il était temps de monter sur scène. La salle semblait prête à nous accueillir avec triomphe. Elisa se mit en place. Je pris une profonde inspiration, tenant la patte de Tybalt délicatement. Il allait au moins me guider pour monter les marches qui mènent sur l'estrade, afin que je fasse pas une entrée roulé-boulé. Ce serait quand même assez dérangeant... Et très déstabilisant pour la suite.
La Kanes prit la parole, le grésillement de son micro retentissant alors, nous signalant par la même occasion qu'il était temps d'y aller. Faisons de notre mieux chuchotais-je à mes deux camarades, sans doute eux aussi prêt à entrer en scène.
Finalement, ne pas voir le public est une bonne chose, je suppose. Je me sens plus détendue. Comment allais-je faire à présent, pour les prochains concours ? Allais-je devoir affronter la foule, pour de vrai à présent ? Je déglutis, chassant mes appréhensions le plus vite possible et me concentrer sur la prestation, et par conséquent sur la voix de la Kanes.
Rapidement, Tybalt et la petite Evanescence commence à se chamailler. Je peux sentir Tybalt générer entre ses pattes un os psychique, écoutant les "Ooooh" émerveillé du public. Pour ma part, je m'arme de mon bâton magique rose à paillette, agitant ce dernier avec férocité, les sourcils froncés et une moue légèrement contrariée sur le visage. Au début, je tente de raisonner les deux mais rapidement, Tybalt semble d'adresser une grondement agressif qui me rebute automatiquement, attirant alors ma colère de manière plutôt naturelle.
L'improvisation se passent plutôt bien, des attaquent se lancent lorsque la voix d'Elisa m'indique qu'il est temps de changer de costume. Le sable me pique un peu les yeux, je n'étais pas totalement prête mais Tybalt me saisit rapidement le bras pour me conduire en coulisse, laissant sous entendre au public qu'il me protège du danger malgré notre récente dispute.

Je me dépêche, enfilant mon costume le plus rapidement possible et dans le bon sens. Evanescence me donna un petit coup de main de dernière minute, dont je la remercie plus que chaleureusement, les deux pokemons m'aidant à nouveau à revenir sur scène. Je parviens à localiser Elisa grâce à sa voix, cette dernière se trouvant à l'autre bout de la scène. Je levais fièrement mon bâton magique à paillette avant de laisser ma voix monter : "Non ! Nous ne te laisserons pas nous avoir ! Parce qu'ensemble, nous sommes plus forts que toi !"
Rapidement, je pus sentir une main me prendre la mienne, ainsi qu'une autre patte. Nous nous tenions tous les trois les mains, ensemble... Unis. Un maigre sourire se dessina sur mes lèvres, alors que la Kanes semblait poursuivre le scénario. Et moi-même, je pris une grande inspiration, clamant fortement : "Nous ne te laisserons pas gagner !"
Rapidement, Evasnescen sembla prendre part au combat, Tybalt se joignant à elle bien que me tenant toujours la main pour m'aider. Nous frappons, lui son os à la main, et moi mon bâton. C'est une petite danse, harmonieuse. Nous faisons mine de voler au secours de la petite Tarsal, pour lui prêter assistance, mettant alors notre adversaire commun en déroute. C'était amusant, comme situation. Me battre comme ça, sur scène, avec Tybalt... Mais je devais garder mon sérieux, pour la scène. Je rirais quand le rideau tombera !
Finalement, la Tarsal sembla mettre fin à la situation, Elisa battant en retraite dans les coulisses. Essoufflée, je prend une longue inspiration, laissant mon bâton tomber au sol alors que Tybalt range sans doute à son tour son arme. Je me tournais dans sa direction et il me prit dans ses bras naturellement, se penchant alors pour prendre aussi la Tarsal dans notre câlin collectif. Je ne peux freiner mes paroles joyeusement, enfantine : "On a gagné ! On a gagné !"
Mon enthousiasme semble communicatif car Tybalt semble rire avec moi, poussant un soupire soulagé.
La voix d'Elisa raisonne à nouveau à travers le micro, signant la fin de la prestation.
Très rapidement, c'est comme si la salle se fermait sur moi. Comme si je sortais de mon personnage. Ma joie s'en alla aussi vite qu'elle était venu. Mes enfantillages aussi. C'est un sensation grisante et pourtant... Légèrement agréable. Un sentiment de gain et de perte.
Sans trop attendre, je me tourne vers le public, tenant les pattes de mes deux compagnons pokemons de scène. Rapidement, Elisa nous rejoint avec son Absol et nous saluons tous ensemble un public nous couvrant d'applaudissement. Je sens mes joues rougirent naturellement, me tournant vers Tybalt pour qu'il me guide vers les coulisses. Je commence à mourir de chaud en plus dans ce costume.

Regagnant les coulisses, j'entame de retirer le vêtement rose fushia que je porte sur le dos, le laissant reposer mollement sur ce que je pense être une chaise. Je me tourne assez rapidement lorsque je sens le parfum de la Kanes, y prêtant bien plus d'attention que précédemment. Mes vieux réflexes reprennent le dessus. Je lui souris de toute mes dents, retirant mon cache oeil avant de glisser mes lunettes sur le nez : "C'était super ! Et j'ai l'impression que le public a bien aimé lui aussi ! Je suis contente ! Merci beaucoup, Elisa, c'était vraiment une superbe expérience!"
Je tendais sobrement les mains pour prendre l'une des siennes, reconnaissante de son aide et de l'expérience qu'elle venait de m'apporter. "Est-ce que je pourrais vous offrir une boisson ? J'aimerais en apprendre un peu plus sur la coordination et puis... J'avoue que cette prestation improvisée m'a ouvert l'appétit !"
Je chantonnais, radieuse. Quelque chose en moi, une peur secrète, semblait s'être volatilisée au moment où mes pieds se posèrent sur les planches. C'était si libérateur... Je ne pouvais qu'en remercier mon acolyte. Après tout, ça avait été un travail d'équipe.



Mes comptes
Club RP :
Pension :
Soutient ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ex-Champion

C-GEAR
Inscrit le : 21/09/2013
Messages : 1741

Dim 12 Nov - 18:04
Dominic, comme certainement tout le public présent, est curieux de voir ce que les deux jeunes filles ont bien pu imaginer en un gros quart d’heure, autour du thème de la Coopération. Savoir trouver des idées aussi rapidement, et les mettre en scène est loin d’être un exercice évident. Sans doute que la jeune Kanes, avec son expérience, peut aider en ce sens, avec son alliée du jour, qui doit certainement avoir elle aussi de bonnes idées ! Chez certains, c’est très souvent sous la pression qu’on est le plus efficace. Dans son parcours de coordinateur, Dominic s’en est souvent rendu compte, d’ailleurs. Hésitant sur telle ou telle idée la veille d’un concours, et refaisant complètement sa prestation au cours d’une nuit blanche éreintante…

Aussi, quand la musique s’élève, il ne perd pas une miette de cette petite prestation improvisée. Il voit sa fille, assise à ses côtés, qui gigote d’excitation. Celle-ci a déjà commencé depuis quelques temps à leur faire des mini créations, à la maison, avec les pokémons de ses parents. Dominic est convaincu qu’elle pourra faire une grande coordinatrice, si tel est son désir. En tout cas, quand elle voit s’avancer les protagonistes, elle s’exclame : « Oooh, un Lucario ! Un Tarsal ! »

Un vrai pokédex sur pattes pour son âge. Elise, elle, a un regard attendri en direction de ce qui se passe sur la scène. Les trois « enfants » qui se chamaillent, la voix en arrière-plan qui narre posément les choses. Jusqu’à ce que tout s’emballe, à commencer par la musique. Dans une arrivée plutôt bien envisagée malgré les circonstances, la « méchante » du jour joue bien son rôle, et les enfants s’échappent. Le public est pris dans cette petite scénette et lorsque les protagonistes reviennent, il y a une exclamation amusée et enjouée. Une voix retentit, celle de Suzie qui ne peut s’empêcher de déclarer, bien fort ! « Haaan, la Tarsal, elle est trooop mignonne ! »

Il faut dire, elle a pas tort, le tout petit pokémon, dans une tenue de ranger bien trop grande pour elle, attendrirait n’importe qui. A cette exclamation Elise observe son mari avec une moue amusée. Dominic de son côté est toujours concentré sur ce qui se déroule devant lui. Jusqu’à la scène finale… la méchante, terrassée, qui tombe au sol, vaincue par cette coopération fraternelle d’un jour.

Quand les deux jeunes femmes et leurs pokémons viennent saluer, il se lève avec entrain pour applaudir, et vu qu’il les voit les observer, leur fait un signe de pouce levé en plus de son sourire, pour leur indiquer qu’il a vraiment aimé ce qu’il a vu. Une petite prestation, clairement dans le thème avec des idées intéressantes pour le mettre en lumière… c’est simple – peut-on leur reprocher vu le temps imparti ? - et clairement efficace.

C’est d’ailleurs ce que s’empresse de faire remarquer le présentateur, tandis que les deux jeunes femmes s’en retournent dans les coulisses. Dominic, quant à lui, se penche à l’oreille d’Élise :

« Ça me rappelle certaines de mes premières prestations…
- A qui le dis-tu !
- Elles s’en sont très bien sorties en tout cas.
- Oui, clairement ! »

Et la petite Suzie, toujours debout à applaudir « Une autre ! Une autre ! ».



iago fitzroy - nathanael mckoy - milo jô


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 5071

Région : Kantô
Sam 2 Déc - 17:16
La prestation se déroula parfaitement bien. Les applaudissements retentirent. La musique n’était pas parfaitement adaptée et la coordinatrice aux cheveux d’ébène trouvait que ça manquait de liaison. Mais le petit groupe eu une excellente gestion des choses et tout s’était bien passé. Peut-être qu’Elisa pensait cela à cause, ou grâce, à son expérience. Elle savait qu’elle aurait pu mieux faire si elle avait eu plus de temps. Mais pour le coup, avec aussi peu de préparation, elle ne pouvait que s’estimer fière de ce qu’elle avait fait.

La petite Tarsal avait été parfaite ! En même temps, le Pokémon adorait le théâtre et la mise en scène. À chaque concours de coordination, elle était toujours prête à débouler sur les planches pour jouer, ne serait-ce qu’un court instant. Elisa se demandait même parfois si son acolyte n’aimait pas la coordination plus qu’elle. Durant la prestation, Elisa remarqua les mouvements maladroits de Midley. L’adolescente semblait difficilement se mouvoir et être précise dans ses gestes. Était-ce à cause de son costume, de ses accessoires ? Ou encore du stress ? En tout cas, son compagnon à deux pattes l’aida plusieurs fois au long de la prestation.

Lorsqu’elles furent toutes les deux revenues en coulisses, elles enlevèrent leur costume tout en laissant résonner les propos de Dominic Hazel. Cet homme était véritablement un symbole pour la Kanes, et sûrement pour l’adolescente aussi. Elisa se disait, qu’un jour, elle l’affronterait peut-être. Des frissons d’excitation la parcoururent à cette pensée. L’adrénaline lui donnait le tournis. Mais elle appréciait cela.

Il faisait lourd et cela lui fit un bien fou de se départir d’un peu de poids et de chaleur par la même occasion. Elisa reprit son souffle. Et bien. Jamais elle n’aurait penser qu’elle finirait par atterrir sur l’estrade face au public. Elle sourit en remettant des mèches de cheveux en place. Elle était un peu fatiguée mais ça allait encore. Evanescence grimpa sur l’épaule de sa maîtresse après être sortie, trop facilement, de son costume, toute joyeuse. Knight, quant à lui, était content d’avoir pu participer lui aussi, même si ce n’était que pour gratter la terre et envoyer de la poussière et l’envoyer sur scène.

Midley remercia Elisa. « Merci beaucoup également, Midley. C’était une expérience très intéressante, autant pour moi que mes Pokémon. » Ceux-ci acquiescèrent d’un signe de tête commun, ravis d’avoir pu partager ce moment de coordination. C’était un beau travail d’équipe. Deux inconnues, leurs Pokémon, une jolie prestation. La Kanes avait encore à redire sur ce qu’elles avaient fait mais elle garderait cela pour elle, ce n’était pas le moment de faire des critiques sur ce qu’elles avaient fait. Elle en aurait bien l’occasion lorsqu’elle serait au calme. La noble accepta l’invitation de l’adolescente. Après tout, un peu de repos ne serait pas de refus. Et après l’effort, le réconfort.

« Effectivement, cette prestation m’a également ouvert l’appétit. » Répondit-elle à la coordinatrice débutante. « Il me semble qu’il y a un petit stand qui fait des petits fours et des boissons fraîches. » Effectivement, sur le chemin jusqu’à la scène, elle avait vu un petit endroit avec des tables et des chaises. Evanescence avait quémandé tout du long pour y aller mais Elisa avait refusé, voulant ne pas rater le spectacle. Maintenant, il était l’heure de se mettre à table et un petit grignotage ne leur ferait pas de mal. Remerciant les agents des coulisses pour leur aide, elle salua également les spectateurs et notamment Dominic Hazel qui semblait sur le point de partir. Elle l’aurait bien approché pour le remercier mais elle préféra ne pas l’embêter, d’autant plus qu’il était avec sa famille et qu’elle n’oserait en aucun cas toucher à leur promenade dominicale. Elle lui adressa un hochement de tête poli pour lui indiquer ses remerciements.

Le petit groupe se dirigea ensuite vers le stand en question. Ses drapeaux roses se voyaient de loin. Cela avait l’air d’être plutôt chic comme endroit. Elisa et Midley arrivèrent tranquillement et découvrirent qu’il n’y avait pas beaucoup de monde encore. C’était très bien. Elisa s’approcha d’une des serveuses et lui demanda une table. La femme désigna une place où le petit groupe s’installa. On leur apporta rapidement une carte. Et effectivement, comme le pensait la Kanes, ils ne faisaient pas que les boissons. Elle sourit lorsqu’elle lu les différents menus. Tout avait l’air délicieux. Il y avait même un repas offert pour les Pokémon accompagnateurs.

« Je t’offre le repas. » fit-elle a l’adolescente en face d’elle avec un sourire. Les prix n’étaient pas vraiment accessibles à tous et à toutes mais Elisa le pouvait et elle avait envie de remercier sa camarade de coordination. « Pour ma part, je vais prendre… hum... » Elle relut la carte quelques secondes. « Un cheeseburger-berries maison. Cela a l’air bon. » Elisa n’avait pas mangé quelque chose du genre depuis un moment.



Paiement (800pk$) pour Galegon S jusqu'au niveau 60. Merci ! ♥️


music
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 23/05/2017
Messages : 2386

Région : Johto
Sam 2 Déc - 20:30
La Kanes accepta ma proposition, cette dernière prenant les devants pour proposer une sorte de buvette, si j'eu bien compris ? Sans trop attendre, je lui emboîtais le pas avec entrain, un sourire ravis sur le coin des lèvres, mes lunettes sur le nez. Pourtant, malgré ce camouflage, je ferme les yeux. Cette sensation grisante de renouer, rien qu'un peu, avec qui j'avais été. Avec qui j'aurais été si tout ça ne m'était pas arrivé. Si je n'avais jamais ouvert les yeux comme je le fais à présent. Les choses auraient sans doute été différentes... Tellement différentes. Je sens la présence de Tybalt à mes côtés, ce dernier passant sa patte sur mon épaule pour attirer mon attention. Il le sent, lui aussi, n'est-ce pas ? Ce petit déclic en moi... Ce petit quelque chose qui me dit que je peux encore retrouver un semblant de normalité, accepter ma situation et agir comme je l'entends. Comme je souhaite prétendre être. Mes yeux doivent impérativement rester un secret, cela ne changera pas. Je peux voir, ça ne changera pas non plus. Mais si je veux, je peux toujours fermer les yeux et rêver un peu. Si je veux, je peux ouvrir les yeux et contempler un levé de soleil, en haut d'une tour immense qui caresserait les nuages. J'ai le choix... Je peux venir dans ce monde, loin de mon île, de ma cage dorée. Je peux oublier ma crainte de retomber une nouvelle fois en enfers. Je peux remonter sur scène sans crainte, parce que je sais que Nathan, Kall, Raph, mes pokemons... Aucun d'entre eux ne sera loin. Nathan devait avoir vu la prestation et plutôt bien rigolé d'ailleurs... J'espère au moins qu'il n'a pas filmé. Cette hypothèse m'arrache à la fois une moue amusée et un air inquiet. Il va la montrer à tout le monde à la pension. Je vais en entendre parler pendant des semaines. Ad minima. Cette perspective d'avenir m'arracha un soupire las. Il faut que je constitue moi aussi une série de "dossier" que je pourrais leur ressortir de temps en temps pour les enquiquiner un peu.
Nous arrivâmes à la gargote, une serveuse indiquant une table à la Kanes où mon Lucario me guida naturellement, comme il savait si bien le faire. On me proposa le menu et, par réflexe, j'ouvris les yeux derrière mes lunettes. Malheureusement... Je ne sais toujours pas lire. Je fronce les sourcils, tentant de déchiffrer comme je le peux mais... Rien à y faire, je ne comprends rien de ces écritures noires sur fond blanc-crème. Je ferme la carte mollement, attendant le retour de la serveuse pour lui poser une question sur la plat du jour... Histoire que cette dernière n'est pas à lire l'intégralité du menu à voix haute et que je n'ai pas à lui faire répéter plusieurs fois les choses.

Elisa insista subitement pour m'offrir le repas. Je me sentis rougir, mes doigts se crispant sur mes genoux, sous la table. Mes lèvres tremblèrent un instant avant de trouver la force de s'ouvrir à nouveau : "C'est... C'est très gentil à vous mais j'ai de quoi payer, ne vous inquiétez pas... Cela n'aurait pas vraiment de sens que je vous offre la boisson seulement alors que je suppose que le menu coûte plus cher qu'une boisson..." Je me sentais perplexe, et même brusquement mal à l'aise. Elle était tellement gentille avec moi... Faire une participation commune resserre les liens, je suis bien d'accord mais... Pour appuyer mes propos, je sortis mon porte monnaie, le posant sur la table. "Vraiment, je m'en voudrais de vous laisser payer, même si c'est très gentil, je..." Mid, on respire. Et on essaye de mettre de l'ordre dans ses idées.
C'est ce moment que la serveuse choisit pour venir à notre table, nous demandant si notre choix était fait. Elisa exprima le sien et, dans la panique, je répondis un "La même chose" sans même savoir ce qu'il pouvait bien y avoir dedans. J'imagine que ça doit être comme un cheese burger classique mais avec des baies ? J'en sais trop rien... C'est toujours bon de faire de nouvelles expériences après tout.
Je baissais un peu la tête, jouant avec mes doigts sous la table. Je voudrais m'enterrer sous terre : j'ai l'impression de passer pour une impolie, à refuser son invitation de cette manière. Je dois forcément avoir assez d'argent dans mon porte monnaie, le prix ici ne doit pas être aussi exorbitant que ça. Ramenant mes pensées à d'autres préoccupations, je finis par marmonner doucement : "Du coup... Je voulais vous demander... Comment est-ce que vous êtes devenue coordinatrice, vous ? Je veux dire... C'est quoi qui vous a attiré dans le métier...?" C'était complètement maladroit, encore une fois. Mon talent inné... Tybalt, à ma droite, me lança un regard inquiet. Sa patte rencontra discrètement mon avant bras sous la table, cherchant à me rassurer sans doute. Je me sens exposée... Pourquoi est-ce que je dois associer ma panique interne à une situation de danger qui n'existe pas, hein ?



Mes comptes
Club RP :
Pension :
Soutient ♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 5071

Région : Kantô
Dim 3 Déc - 17:19
Elisa sourit. Elle trouvait cette coordinatrice adolescente plutôt timide. Et pourtant, sur scène, elle avait eu l’air de se donner. Midley reposa rapidement la carte listant les possibilités culinaires de ce petit restaurant improvisé. La Kanes se dit qu’elle lisait vraiment rapidement. Ou alors qu’elle était tombée sur un plat qu’elle aimait dès le premier coup d’œil. Et bien tant mieux. Ensuite, la petite coordinatrice refusa l’invitation de la noble. Pour peu, on aurait même dit qu’elle tremblait en sortant son petit porte-monnaie. La coordinatrice aux cinq rubans sourit une fois de plus. Midley était véritablement mignonne dans son attitude et sa manière de faire et d’agir. Malheureusement, Elisa n’était pas d’avis à la laisser payer. Elle n’eurent pas le temps de finir les négociations que la serveuse revint, un bloc-note électronique en main, demandant le choix des deux jeunes femmes.

La fille aux cheveux roses suivit Elisa dans son choix. La Kanes espérait que cela soit bon. Elle ajouta à la liste une bouteille d’eau citronnée bien fraîche, histoire de se désaltérer pendant le repas. La dame repartit vite vers les cuisines, laissant les deux coordinatrices seules face à face. « J’insiste. Ce n’est pas tous les jours que je peux inviter quelqu’un au restaurant. Et puis, cela me fait plaisir. » Elle lui sourit, avec douceur. Elle se souvenait d’elle-même à cette âge-là. Et elle sait qu’elle aurait aimé vivre quelque chose de plus ‘normal’ ces années-là. Elle voyait en Mildey une deuxième sœur, plus jeune qu’elle, timide, gentille et aimant les Pokémon. Lorsqu’elle questionna son instinct, celui-ci lui dit clairement que l’adolescente était foncièrement une bonne personne. Elle était frêle et craintive certes. Mais elle deviendrait certainement une excellente coordinatrice si elle continuait dans ce chemin. D’autant plus qu’elle semblait parfaitement s’entendre avec son partenaire Pokémon.

Midley reprit la conversation, par une question. Qu’est-ce qui attirait Elisa dans le monde de la coordination. C’était une question plutôt simple et pourtant, la réponse, elle, ne l’était pas. C’était tout un tas de choses, une ensemble d’éléments, une kyrielle d’idées personnelles qui faisaient qu’elle aimait se produire sur scène, en compagnie de ses compagnons. « Je dirais que… hum... » La Kanes essayait de lisser sa réponse, qu’elle soit un minimum compréhensible. « C’est, je pense, un subtil mélange entre le monde artistique et mon lien avec mes Pokémon. » À cette réponse, Evanescence laissa tomber sa tête contre celle de sa maîtresse avec un petit bruit plutôt mignon. Pareillement, Knight vint se coller aux jambes d’Elisa dans un ronronnement discret. Posant sa main sur la tête de l’Absol chromatique, Elisa continua sa réponse. « On va dire que la scène semble me plaire. Et plaît à mes Pokémon aussi. C’est quelque chose qui nous rapproche également. » La Kanes était plutôt satisfaite de son explication. Elle n’était certes pas technique ou détaillée mais était le parfait reflet de la réalité. C’était quelque chose qu’elle aimait faire, tout simplement.

Lorsque le repas arriva, la jeune femme se pencha sur son met. Cela faisait un moment qu’elle n’avait pas mangé ce genre de choses. Avant d’attraper sa fourchette et son couteau, elle observa ses Pokémon manger ce qu’on venait de leur donner dans une petite gamelle brillante. La nourriture avait l’air fraîche. Tant mieux. Son regard se posa de nouveau sur Midley. Elle avait une question qui lui brûlait les lèvres depuis qu’elles étaient toutes deux montées sur scène. Et ce, plus que de connaître les raisons de se lancer dans la coordination pour l'adolescente. « Midley. Je pourrais te poser une question ? » fit-elle, doucement. « J’ai remarqué que tes mouvements étaient délicats et quelque peu maladroits sur scène. Je pense que la distance a joué et que je suis la seule à l’avoir remarqué car j’étais proche de toi. Mais, est-ce que je me trompe si je dis que tu as quelques problèmes visuels ? »


music
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 1 sur 2) Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Festival de films de Jacmel a portee internationale
» FESTIVAL du jeu a istres
» Festival des Harmonies
» [Projet] Festival Vespéraeen
» [Archive 2009] 10-11-12/04 Festival Trolls et Légendes

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: Oliville :: Tourb'îles-