AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» Hakuna Matata


avatar
Eleveur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 11/03/2017
Messages : 989

Région : Kanto
Sam 23 Sep - 0:42
Le voyage jusqu’à Carmin-sur-Mer aura été bien pénible et je dois dire que je suis vraiment contente d’être enfin arrivée à destination. J’avais vaguement entendu parler de cette ville auparavant et je pensais y faire un bref arrêt avec Takeo pour pouvoir récolter le troisième badge de la région avant de repartir, mais je suis rapidement tombée sous le charme des lieux. Moi qui rêve depuis un moment de construire ma future pension sur le bord de la mer... je crois avoir trouvé l’endroit idéal et j’en suis totalement convaincue depuis que j’ai laissé Kushia patauger tranquillement au bout du quai alors qu’un magnifique couché de soleil se reflétait sur l’océan qui s’étend à l’horizon. Je refuse de m’éloigner de ce lieu magique et j’aimerai pouvoir le faire découvrir aux autres par le biais de mon élevage. Tout ici est parfait et je sens que mon rêve va enfin pouvoir se réaliser.

Assise sur le quai en bois en compagnie d’Okana et d’Ayuna, les pieds dans l’eau et avec le bruit des vagues qui viennent rencontrer le sable un peu plus loin, je n’arrive pas à détourner les yeux du soleil couchant. Même la petite Barpau semble comme hypnotisée par ce dernier et arrête souvent de nager pour pouvoir mieux l’observer. Tout en restant silencieuse comme pour mieux vivre cet instant magique, je reste ainsi pendant plusieurs bonnes minutes en souriant bêtement au cercle de lumière qui descend de plus en plus vers l’eau et ce n’est qu’au crépuscule que je décide finalement de me redresser. Après avoir rappelé Kushia, je fais demi-tour sur le quai en bois pour me diriger vers le centre-ville avec la Kirlia et la petite Goupix qui sautille joyeusement derrière moi. C’est bien beau d’avoir trouvé l’endroit parfait pour la réalisation de mon rêve, ça ne m’empêche pas d’être fatiguée après la journée riche en émotion que je viens de vivre.

Je suis tout de même triste de me retrouver seule à nouveau puisque Takeo s’est remis en route aujourd’hui après avoir vaincu l’arène pour se rendre à Céladopole, là où se trouve la prochaine étape de son voyage. Si cette ville côtière n’avait pas été une révélation pour moi, je l’aurai accompagné sans hésiter... mais mes plans ont subitement changés. Heureusement, mon ami déjà était au courant de mes intentions avant de mettre les pieds à Carmin-sur-Mer et il semble l’avoir bien pris. Après avoir abandonné Kazuto, voilà que j’abandonne aussi Takeo... je suis peut-être destinée à voyager seule, finalement. Ses pensées s’envolent rapidement dès que je rentre dans le centre pokémon qui est, étonnement, bien achalandé à cette heure-ci de la journée. En voyant tous ces dresseurs faire la queue devant le comptoir, je suis bien contente d’avoir déjà récupérés les clés de ma chambre...

Toujours suivie par Ayuna et Okana, je monte à l’étage pour rejoindre le long couloir où se trouvent toutes les chambres disponibles et je me dirige vers l’une des portes sans trop observer le numéro inscrit sur celle-ci. Après avoir inséré mes clés dans la serrure, je constate que la porte n’est même pas verrouillée et pendant une seconde je crains que quelqu’un y soit entré pendant mon absence pour me dérober certaines choses. Inquiète, j’ouvre rapidement la porte pour apercevoir une jeune fille aux cheveux blancs et je comprends m’être trompée de chambre. Je sens une chaleur me monter au visage tandis que je fais un pas en arrière et faire comme si rien de tout cela n’était arrivé.

- Oh, je... je suis vraiment désolée. Je me suis visiblement trompée de chambre...

Extrêmement gênée, je m’empresse de refermer la porte en espérant ne pas avoir trop importuner l’autre dresseuse. Puis, sans avoir remarqué que l’une d’entre nous manque à appel, je continue d’avancer dans le couloir pour enfin atteindre la bonne chambre avec Ayuna, qui n’a pas non plus noté l’absence de la Goupix. Profitant des quelques secondes où la porte de l’autre chambre était ouverte, celle-ci s’est glissée entre les jambes de sa maitresse pour entrer dans la pièce louée par une inconnue sans être vue par quiconque. Une fois la porte refermée derrière elle, elle croit entendre quelqu’un chanter pas très loin de là et sa curiosité lui fait redresser les oreilles sur sa tête. Se lançant à la quête de ce chant intriguant, elle ne remarque pas la jeune femme aux cheveux blancs ni son Bulbizarre et s’avance en direction de la salle de bain. Qui peut bien chanter une chanson si entraînante ?


Mes stamps:
 
Sayuri parle en orange
Ayuna parle en violet
Avatar fait par Elisa ♥️
Signa fait par Sebastian ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 21/08/2017
Messages : 313

Région : Kantô
Ven 29 Sep - 20:30
Sebastian avait hérité de la première douche de la soirée. Ce n’était pas le fruit du hasard, bien d’une partie de « roche, papier, ciseaux » aurait été un moyen beaucoup plus équitable de départager les voyageurs dans cette situation. Non, sa place, il la devait à Sa Majesté Pandora, qui l’avait exhorté d’aller se laver avant que l’odeur de ses pieds ne se répande dans toute la chambre. Aiden, de son côté, n’était nullement incommodé par la puanteur de son meilleur ami, mais sa soeur semblait avoir les sens beaucoup plus développés.

– À vos ordres, chef! Je ne vais tout de même pas vous priver de votre odorat, avait-il répliqué en se dirigeant vers la salle de bain, serviette à l’épaule.

Il avait ainsi disparu dans la petite pièce, laissant Tobias et Choupette aux bons soins de ses compagnons de voyage. Blottis l’un contre l’autre, les deux pokémons dormaient à poings fermés sur le lit de Sebastian. La journée avait été longue, tout comme la route qu’ils avaient parcouru, et tous étaient ravis d’avoir réussi à obtenir une chambre au Centre Pokémon de Carmin-sur-Mer. Rien ne valait un bon lit, un repas complet et une douche chaude après plusieurs jours de camping sauvage.

Le jeune homme était donc sous la douche depuis quelques minutes, le temps de se glisser (et de glisser) sous le jet d’eau chaude, de se frapper le front sur le pommeau et d’entamer le premier couplet d’une chanson.

– And IIIII would walk five hundred miles and IIIIII would walk five hundred moooore! ♫

Car, si Sebastian avait à cœur la santé du nez de Pandora, il se fichait bien de celle de ses oreilles.

Occupé à danser, chanter et se laver – multitâche qu’il était – il n’entendit pas la visite surprise d’une jeune femme dans leur chambre. Il ne sut pas que le goupix qui l’accompagnait avait décidé de s’introduire dans leurs quartiers et qu’il se dirigeait discrètement vers la salle de bain. Il n’aperçut pas non plus le renard en question se faufiler par la porte laissée entrouverte, désireux de venir à la rencontre du dresseur et de son chant mélodieux.

– DALADADAAAAAAA! ♫

Sebastian termina sa douche avant sa chanson. Il arrêta l’eau, étendit son bras en dehors du rideau pour attraper sa serviette et la passa négligemment dans ses cheveux emmêlés. Il sortit de la douche, serviette à la taille, et croisa le regard du petit renard. Il lui adressa un grand sourire amusé et ouvrit un peu plus grand la porte donnant sur la chambre pour lancer :

– Aiden, Panda, votre goupix est venu me tenir compagnie! J’crois qu’il aime la musique!

Une voix lui répondit que ni l’un, ni l’autre ne possédait un tel pokémon. Sebastian haussa les épaules, marmonna un « Ah bon! » et retourna à ses occupations. Il enfilait son pantalon en sifflotant la fin de sa chanson lorsque la réalité le frappa de plein fouet. Attendez une minute…

– AAAAAH ON EST ENVAHIS!

Bien sûr, Sebastian n’avait pas peur des goupix. Il les trouvait même particulièrement craquants, mais la présence de ce renard inconnu dans la salle de bain avait de quoi le surprendre. Difficile, cependant, de déterminer qui des deux fut le plus effrayé par cette rencontre. Probablement le pauvre goupix, qui s'enfuit en trombes de la salle de bain, aussitôt suivi par Sebastian. En retournant dans la chambre, le jeune homme nota qu'Aiden était sorti, que Panda et Solas étaient les seuls autres êtres vivants dans la pièce et que son cri avait réveillé ses propres pokémons, en plus de terroriser le petit renard.

– Mais... mais d'où il sort, lui? demanda-t-il à Pandora avec la désagréable impression d'avoir raté un épisode.


   
Stamp Book



La truite musclée:
 

Avatar par Maëve Kent / Dessin par Alan White
Code couleur: Peru
Swag: 100%
Double-compte: Adriana Fischer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» « Þetta reddast », c'est le Hakuna matata du Nord. [Islande]
» Hakuna Matata ~ [Feat. Gintoki]
» SIMBA ☤ HAKUNA MATATA!
» Hakuna Matata [Ft. Aslan]
» Athé + Hakuna Matata

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Kantô - 1E G E N :: Carmin-sur-mer-