AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Aller à la page : Précédent  1, 2
 
» [TOUR 1] Lucas vs Edgar


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 2558

Jeu 26 Oct - 21:17



Monaflemit lance Séisme !
( -43 PV )
PV de Florizarre shiny = 117/160




Florizarre shiny lance Danse-Fleur !
( -43 PV )
PV de Monaflemit = 114/200
Après avoir baillé, Florizarre shiny s'endort pour 2 tours

Que voulez-vous faire ?



LUCAS 1 — 1 EDGAR
Florizarre shiny dort pour 2 tours.
PV de Monaflemit = 157/200
PV de Florizarre shiny = 117/160


avatar ©️ Elune Crowley.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo CDT & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 4353

Région : Kantô - Alola
Ven 27 Oct - 10:06
J'ai envoyé mon action :3



Infos diverses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Scientifique Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 01/10/2016
Messages : 1006

Région : Kanto
Dim 29 Oct - 22:59
C'est envoyé également!



Affiliations.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://master-poke.forumactif.fr/f54-sophia-encyclopedia


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 2558

Ven 3 Nov - 0:42

Monaflemit lance Séisme !
( -43 PV )
PV de Florizarre shiny = 74/160




Florizarre shiny dort ! Il se réveillera dans 1 tour !

Que voulez-vous faire ?



LUCAS 1 — 1 EDGAR
Florizarre shiny dort pour 1 tours.
PV de Monaflemit = 157/200
PV de Florizarre shiny = 74/160


avatar ©️ Elune Crowley.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo CDT & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 4353

Région : Kantô - Alola
Ven 3 Nov - 17:35
J'espère être à la hauteur de vos attentes. Pour ma part, je suis comblé ! Allons-y !

Tu n'avais pas pu lui répondre malheureusement, lancé dans le combat avec le Bâillement de Kami, mais tu n'en pensais pas. À vrai dire, tu lui avais en quelque sorte répondu juste avant sans t'en rendre compte. Bah, de toute façon, le match comptait avant tout. S'il y avait des sensations à mettre en avant, il serait plus facile de le montrer que d'en faire directement part. Pas de perte de temps. La joie de montrer à l'autre le plaisir que l'on prend à l'affronter. Pour le coup, tu n'avais même pas besoin d'agir pour qu'il le comprenne : ton visage trahissait ce sentiment d'exaltation qui t'animait à ce moment. Impossible bien sûr de savoir la raison de ton sourire, de comprendre qu'il s'agissait surtout de ton plaisir à voir se rapprocher doucement ce que tu voyais comme une victoire. Il était tout de même plutôt évident de voir que le combat ne t'ennuyait pas, loin de là. Quelque part, cette victoire que tu entrevoyais résultait de la fierté de réussir à vaincre un adversaire de la trempe d'Edgar Io. Certes, il semblait n'être encore qu'un jeune prometteur qui n'attendait que de vaincre la ligue pour passer dans les rangs des dresseurs véritablement reconnu et surtout craint, mais il fallait admettre qu'il avait déjà l'étoffe pour prétendre à se frotter à la première ligue. Gagner contre lui était donc tout de même très bon à prendre pour reforger ta réputation. Il n'y avait pas à dire : ce garçon avait un potentiel qui risquait vite de faire de lui un adversaire très dangereux pour toi.

Kami, montres-lui ce que tu vaux !

Tu tapas dans tes mains une fois, indiquant la marche à suivre au Monaflèmit, qui réagit. Tu soufflas, bien content qu'il ait finalement au moins assimilé les signes les plus importants. Il s'exécuta dans l'instant et souleva subitement ses deux bras pour les abattre avec une violence inouïe sur le sol qui se mit à trembler si fort qu'il en secoua tout le train. Un vrai bourrin ce Kami. Incapable de contrôler sa force. En ligue et sur ce genre d'événements, cela restait peu gênant puisque des dispositifs avaient été mis en place pour éviter des accidents, mais si tu voulais pouvoir faire de lui un véritable compagnon, il allait falloir l'entraîner pour qu'il apprenne à se mesurer. Tu te dis que cela pourrait être très utile pour les prochains combats. En attendant, tu ne pouvais que te tenir contre une barre en attendant que le sol violemment secoué ne revienne à sa place d'origine. En face, le Florizarre reçut le choc avec une certaine résistance, recevant quelques dégâts assez négligeables pour le moment, mais qui pourrait jouer en sa défaveur très vite. Cela ne l'empêcha pas en tout cas de lancer sa seconde Danse-Fleur que Kami ne put contrer cette fois avec ses bras, toujours pris dans son attaque Séisme. Une belle marque décorait désormais son thorax, mais pas suffisamment pour lui faire tirer une tête trahissant sa douleur. Il tenait bien le choc. En face, le Bâillement faisait son effet et le type plante s'endormit temporairement, assez longtemps pour te permettre de jouer stratégiquement et prendre le contrôle de ce match.

Hmmm ...

Désormais, tu avais deux options : soit tu jouais totalement stratégique, auquel cas tu prenais le risque de laisser agir le hasard sur ce match, soit tu continuais sur la lancée de bourrin, enchaînant les séismes jusqu'à épuisement du type plante. Tu ne connaissais pas trop les Florizarre, mais de souvenir, il possédait l'embêtante attaque Poudre Dodo qui risquait malheureusement d'endormir à son tour Kami. Le gros problème est que tu ne connaissais pas le temps de sommeil du Pokémon, et tant que tu étais dans l'incertitude, impossible de choisir une vraie stratégie viable. De plus, l'avantager de se concentrer sur les séisme était de pouvoir cacher à d'éventuels futurs adversaires pouvant probablement mettre la main sur une retransmission du combat le panel fort intéressant de Kami. C'était un détail à ne pas négliger. De l'autre côté, même si le risque de renverser l'avantage pouvait survenir rapidement, tu avais la chance de pouvoir un peu mieux assurer tes arrières et de pouvoir peut-être éviter une défaite amère …

Mon choix est fait !

Quel qu'il fut, il valait mieux pour toi d'affaiblir encore un peu le Florizarre pour connaître un peu mieux ses résistances, aussi tapas-tu de nouveau une fois dans tes mains et ordonna donc au Pokémon normal de lancer un Séisme qu'il fut, secouant de nouveau le wagon quelques instants en infligeant de nouveaux dégâts au type plante endormi, cette fois un peu plus sérieux. Bon, ce n'était pas encore suffisant pour être assuré de l'avoir avant qu'il ne se réveille, mais il y avait du progrès. Le Pokémon semblait désormais bien amoché.

Un avantage non négligeable qui jouait bien en faveur de ton choix de stratégie.



Infos diverses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Scientifique Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 01/10/2016
Messages : 1006

Région : Kanto
Sam 4 Nov - 18:05
La situation actuelle du combat exigeait qu'Edgar prenne un instant pour analyser l'évolution du combat, sous peine de voir l'affrontement lui glisser entre les mains et de laisser son adversaire repartir avec la victoire. Le problème, c'est que ce réflexe d'observation, que le jeune scientifique adoptait quasiment tout le temps, Edgar ne l'avait enclenché lorsqu'il a été question de ce duel entre Bul et le Monaflémit adverse. Il n'avait d'abord pas pris en compte les forces de son propre pokémon, qui était apte à livrer des combats de longue haleine, de par son endurance et ses capacités lui permettant d'user ses adversaires. Au lieu de cela, il avait lancé l'attaque Danse-Fleur, l'excitation due au niveau élevé de ce combat ayant eu le meilleur de lui. Ensuite, il n'avait pas pris en compte les forces du pokémon adverse. Celui-ci se rapprochait de ce qu'on pouvait appeler le "parfait pokémon du dresseur": il avait la puissance, la résistance et même la vélocité qu'on souhaiterait avoir chez tous ses pokémons. En plus de cela, son type le rendait très versatile et assez imprévisible: en d'autres mots, c'est le genre de pokémon qui nécessite absolument un round d'observation. Cette omission de l'ABC du dresseur, art dans lequel Edgar était pourtant versé, mettait le duo dans une situation assez désavantageuse.
Cependant, si le Palettien s'était tiré une balle dans le pied, le problème numéro restait Lucas Emerillon. Impossible de ne pas voir que le combat exaltait le grand blond, mais ce qui était encore plus marqué, c'était de constater à quel point il semblait transfiguré par l'atmosphère de ce duel. Tous ses gestes vers son pokémon étaient exécutés rapidement, il répondait à chacun des coups d'Edgar dans la seconde et imposait même le tempo, au point que celui-ci n'avait plus l'impression d'affronter un homme, mais bien une machine.

- C'est donc ça, le haut niveau... murmura Edgar.

Ces derniers temps avaient tellement été consacrés à ses recherches scientifiques qu'Edgar en avait oublié le plaisir que pouvait octroyer un bon vieux combat pokémon. Le plaisir et l'adrénaline fournis par cette "cérémonie" où dresseur et pokémon entraient en communion pour prendre le dessus sur son adversaire, ils lui avaient manqué. Pour cela, il se devait de remercier son opposant. Ce Lucas, c'est sans aucun doute un de ces dresseurs qui pouvaient regarder les maîtres de la ligue Pokémon droits dans les yeux: c'était un champion. Pour Edgar, c'était un honneur de pouvoir lui donner un peu d'excitation: lorsqu'on a connu des combats haletants contre les meilleurs, qu'est-ce qu'un combat contre un aspirant comme Edgar? Qu'est-ce qu'un petit affrontement de routine?
Non, Edgar n'était pas là pour faire de la figuration. Ses sept badges, il avait travaillé pour les obtenir. Ses pokémons, ils s'étaient battus pour qu'ils puissent en arriver à ce niveau. S’il y a bien un domaine dans lequel le côté le plus "primitif" d'Edgar ressortait, c'était les combats pokémon. Même s'il avait en face de lui un dresseur expérimenté et talentueux, il allait faire en sorte de ne pas lui faire oublier ce combat.

Pour accomplir cela, le prochain mouvement de Bul allait être décisif. Le seul moment où il pourra prendre son adversaire par surprise sera à son réveil... s'il tient jusque-là. Dans l'esprit d'Edgar, néanmoins, c'était clair que Bul allait survivre. S'il était encore besoin de le répéter, ce Florizarre était son meilleur pokémon, sa pièce maîtresse qu'il connaissait si bien qu'il en était devenu un prolongement de lui-même. Il allait encaisser les assauts dévastateurs de son adversaire, permettant à son dresseur de lui donner l'ordre qui, bon gré mal gré, allait devoir changer la face du combat. Au point où on en était, la seule chose que le scientifique pouvait faire, c'était prendre un risque. Son adversaire n'avait dévoilé que deux attaques et avait peut-être un autre atout dans son sac: c'était cela la crainte de l'homme aux cheveux blancs.

Tant pis. Plus que jamais, c'est l'instinct d'Edgar qui allait dire si oui ou non il a ce qu'il faut pour affronter ce genre d'adversaire. La confiance en son pokémon, il l'avait. Restait à savoir s'il avait assez confiance en lui-même pour prendre un pari sur la prochaine attaque.

Ça passe ou ça casse.



Affiliations.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://master-poke.forumactif.fr/f54-sophia-encyclopedia


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 2558

Dim 26 Nov - 19:14

Monaflemit lance Séisme !
( -43 PV )
PV de Florizarre shiny = 31/160




Florizarre shiny dort !

Que voulez-vous faire ?



LUCAS 1 — 1 EDGAR
Florizarre shiny se réveille au prochain tour.
PV de Monaflemit = 157/200
PV de Florizarre shiny = 31/160


avatar ©️ Elune Crowley.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo CDT & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 4353

Région : Kantô - Alola
Lun 27 Nov - 20:46
Action envoyée ^^



Infos diverses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Scientifique Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 01/10/2016
Messages : 1006

Région : Kanto
Jeu 30 Nov - 1:11
RIP :') action envoyée!



Affiliations.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://master-poke.forumactif.fr/f54-sophia-encyclopedia


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 2558

Dim 10 Déc - 12:30

Monaflemit lance Séisme !
( -43 PV )
PV de Florizarre shiny = 0/160

Florizarre S est K.O !

LUCAS 2 - 1 EDGAR

Lucas remporte la victoire et se qualifie pour le match suivant ! Félicitations à vous deux pour ce merveilleux combat !


avatar ©️ Elune Crowley.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo CDT & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 4353

Région : Kantô - Alola
Dim 10 Déc - 13:54
Finalement, ce sera la tactique du bourrin pur et dur. Peut-être que tes futurs possibles adversaires te prendront pour un chanceux, qui sait. Oui, c'est la meilleure chose à faire. Tu es prêt à prendre le risque que le Florizarre se réveille avant qu'il ne tombe dans l'inconscience. Tu as foi en la force de Monaflèmit, en ses résistances, en lui tout simplement. Tu sais qu'il ne te décevra pas. D'ailleurs, tu commençais à te dire qu'il ne tiendrait pas très longtemps avant que les Séisme finissent par l'affaiblir beaucoup trop pour qu'il arrive à tenir encore debout. Après deux coups, le type plante semblait ressentir le contrecoup de ce surplus de violence, bien qu'il semblait encore bien assez résistant pour tenir jusqu'à son réveil. Le prochain coup serait certainement décisif. Une pression mystérieuse commença subitement à t'accabler en y pensant. Même en ayant foi en ton compagnon, serait-il assez fort pour assurer ta victoire ? Rien n'était moins sûr. Les prochaines secondes défilaient avec difficulté, comme si le temps avait décidé de faire durer le suspens jusqu'au bout. C'était devenu un combat contre le stress. Un combat contre cet instant où la balance pencherait pour toi ou Edgar. Un combat psychologique contre la pression énorme qui pesait d'une part sur toi, peut-être d'autre part sur le jeune homme qui te faisait face. Tu en venais à te demander si la seconde fatidique finirait un jour par arriver …

Voyons jusqu'où peut tenir votre compagnon.

Tu tapas des mains. Une fois. Kami réagit sur l'instant, frappant à nouveau le sol avec une violence rare, faisant trembler le wagon assez violemment pour provoquer des ondes sismiques qui vinrent se fracasser contre le type plante encore endormi, les recevant ainsi de plein fouet. Après quelques instants, ton combattant se calma, stoppant son assaut pour répandre à nouveau le calme sur le terrain, laissant chacun voir ce qu'il en était du Florizarre. Ce dernier semblait avoir été bien amoché désormais par les attaques répétées du type normal, mais paraissait encore apte à répliquer s'il venait à se réveiller. Ce qu'il ne voulait apparemment pas encore faire. C''était parfait. Petit à petit, la balance penchait vers ton côté, prête à annoncer ta victoire à tout instant. Tu te demandais néanmoins si un seul coup suffirait désormais pour envoyer le Pokémon fleur au tapis. Il y avait des chances que cela soit en effet le cas. Mieux valait pour toi d'ailleurs que cela fut ainsi. Tu serais de toute façon très vite fixé. En tout cas, tu étais dans une bonne situation. Autant en profiter.

Vous avez été un adversaire de valeur, monsieur Io ! J'espère pouvoir vous recroiser un jour pour un affrontement dans les règles de l'art ! En attendant ...

C'est le moment d'agir à nouveau. Suivant ton choix, tu tapas une nouvelle fois encore dans tes mains, poussant le type Normal à réitérer son assaut fracassant. Tu vois qu'en face, le Florizarre semble se préparer à quitter les bras de Morphée pour revenir à l'assaut, prêt à faire de la charpie de Kami. Intérieurement, tu pries que ce coup soit le bon, qu'il enverra le type plante au tapis pour que tu puisses décrocher la victoire sur ce premier tour. Tu vois les secousses violentes se diriger vers le Pokémon adversaire, le toucher en plein dans le mille, le faire plus ou moins chanceler un instant alors qu'il venait de sortir de son sommeil avant de s'effondrer au sol, visiblement trop épuisé pour continuer à assurer le match. Après une vérification, l'arbitre se présenta au milieu du terrain et leva son drapeau dans ta direction.

Florizarre n'est plus en état de combattre, Monaflèmit remporte la manche ! La victoire revient donc à Lucas Emerillon, qui accède au second tour du tournoi !

L'annonce de la fin, de la victoire. Sur ton visage, on peut lire la satisfaction, la fierté d'avoir réussi à défaire un adversaire comme Edgar. Il a encore du chemin à faire, mais il se présente déjà comme un puissant challenger pour les dresseurs de haut niveau. Quelque part, tu es bien triste de l'avoir affronté dans une phase aussi basse du tournoi. Malheureusement, le destin a fait que vous vous êtes affrontés à ce moment-là, et tu ne peux rien en changer. Tu te contentas donc de chasser ces pensées négatives en venant caresser Kami avant de le rappeler dans sa Pokéball pour qu'il se repose. Tu te dirigeas amicalement en direction de ton désormais ancien adversaire, et tu lui offres ton sourire le plus sincère.

Merci pour ce combat ! Cela faisait longtemps que je n'avais pas été autant mis sous pression ! Tu as ce qu'il faut pour devenir un dresseur reconnu, j'en suis certain ! Bon courage si tu souhaites te frotter à la ligue Pokémon, ce ne sont pas des rigolos là-bas !

Tu achevas ta petite phrase en attrapant une cigarette que tu allumas sans tarder, profitant du temps pour que le wagon revienne jusqu'au départ du métro de combat afin d'entamer tranquillement le second tour du tournoi.

Edgar fut une étape fort difficile de ce tournoi. Qu'en sera-t-il donc des autres ? …




Merci pour ce match o/ Au plaisir, comme mon perso, de te recroiser autour d'un match ou d'un combat :3



Infos diverses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Scientifique Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 01/10/2016
Messages : 1006

Région : Kanto
Dim 24 Déc - 12:59
Toute la persévérance du monde n'allait pas être suffisante pour qu'Edgar puisse retourner la situation. D'abord, il lui fallait prévoir tous les cas de figure possibles avant d'anticiper les mouvements de son adversaire au moment du réveil de son pokémon. L'empêcher de réagir et le prendre rapidement à contre-pied était le seul atout qui restait à Edgar; il allait devoir miser sur sa science tactique, ceci étant assez ironique face à un adversaire qui semblait naturellement doué au métier de dresseur et expérimenté, possédant donc sans aucun doute plus de science tactique que lui. Qu'importe, l'essentiel maintenant était de donner son maximum, la situation l'imposant. Voilà la deuxième chose qui allait être nécessaire.
On dit souvent que c'est lorsqu'il est dos au mur que l'on voit la véritable valeur d'un homme: c'est le moment que le jeune Palettien est en train de vivre. C'était le combat pokémon le plus difficile depuis le début de son aventure: pour la première fois, le dresseur était véritablement mis en difficulté. Il fallait donc faire preuve d'audace et de fougue, ce qui n'avait jamais réussi à Edgar. Habituellement, le jeune homme ne sortait pas de sa zone de confort et n'aimait pas relever les challenges lorsqu'il en était contraint. Il s'agit là bien d'un défaut qu'il a su corriger grâce à sa conversion en dresseur pokémons.
Malgré tout, il restait un paramètre qui allait décider de l'avenir de ce combat et sur lequel Edgar n'avait aucune influence: la chance.
Bul allait-il se réveiller? Voilà la question capitale. Aussi résistant soit-il, la puissance destructrice de son adversaire combinée à la vulnérabilité forcée par son état actuel faisait que l'issue du combat avait de moins en moins de chance d'être favorable à Edgar tant que son pokémon ne reprenait pas ses esprits.

En face de lui, Lucas semblait bien déterminé à tester les limites du Florizarre chromatique avant de décider s'il pouvait en finir ou pas. Il continua de taper dans ses mains avec ce rythme particulier, pendant que son énorme pokémon poursuivait son pugilat sur un Bul paralysé par ce sommeil artificiel. C'était malheureux, mais on voyait que, petit à petit, le combat commençait à tourner au vinaigre. L'expression de Bul indiquait une extrême douleur et Edgar comprenait alors qu'il était en train de perdre cet affrontement qui avait pourtant si bien commencé pour lui. Où avait-il donc pêché, pour perdre la main comme ceci? Son choix stratégique avait dû être mauvais. Aurait-il du envoyer son atout maître, Florizarre plutôt? Aurait-il du essayer de faire durer le duel au lieu d'y aller de manière frontale face à un pokémon qui est vraisemblablement un expert des combats directs? C'était probablement là qu'il avait fait erreur: Edgar n'avait pas su jouer avec les avantages de son pokémon et il payait maintenant pour ça. Tandis qu'il continuait à se lamenter, Bul s'était réveillé et tentait tant bien que mal de tenir sur ses jambes. Il avait déjà fait preuve d'une résilience incroyable afin de résister aux assauts si longtemps, mais là, c'était trop. Le pokémon fleuri s'effondra lourdement sur le sol, marquant la fin du combat et la défaite du Palettien. L'arbitre s'approcha du champ de bataille et confirma ceci.
Edgar toisa furtivement son adversaire et observa sa mine satisfaite, compréhensible étant donné qu'il avait très expertement retourné la situation. Le jeune scientifique s'approcha de son pokémon vaincu.

- Tu t'es bien battu Bul, merci pour tout murmura-t-il avant de le rappeler dans sa pokéball.

On pouvait sentir le métro ralentir et, soudainement, le quai devenait visible par les fenêtres du wagon. Edgar se releva et s'approcha de son adversaire, pour le féliciter de sa victoire, dans un esprit totalement sportif. Celui, néanmoins, l'avait devancé et était déjà devant le jeune homme.

Merci pour ce combat ! Cela faisait longtemps que je n'avais pas été autant mis sous pression ! Tu as ce qu'il faut pour devenir un dresseur reconnu, j'en suis certain ! Bon courage si tu souhaites te frotter à la ligue Pokémon, ce ne sont pas des rigolos là-bas !


Cela faisait plaisir d'entendre des choses comme ça, et c'était bien là la preuve qu'on pouvait autant apprendre d'une défaite que d'une victoire. Il n'avait pensé que vaguement à la ligue pokémon auparavant, mais l'exaltation procurée par ce genre de combat et les compliments d'un adversaire de ce calibre lui faisaient de plus en plus réfléchir. Edgar serra ensuite la main de son adversaire qui le dominait en taille et en carrure.

- Merci à toi, tu m'as offert un combat que je n'oublierai jamais. J'ai encore beaucoup de chemin avant d'atteindre un niveau similaire au tien, admit-il. J'espère que nos routes se recroiseront un jour, tu possèdes vraiment des pokémons incroyablement intéressants, poursuivit-il en laissant son côté scientifique prendre le dessus, avant de conclure en disant: je ne dirai pas non à une revanche... et je serai plus fort qu'aujourd'hui!


L'échange amical se termina ainsi tandis que le métro rejoignait la station de départ. Le tournoi se terminait ici pour Edgar, d'entrée de jeu, mais c'est une expérience de valeur qu'il venait d'expérimenter.

HRP:
 



Affiliations.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://master-poke.forumactif.fr/f54-sophia-encyclopedia

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 2 sur 2) Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Lucas di ke Aristide ekri sou fo nom lan entenet la ,
» STANLEY LUCAS, POUR QUI SE PREND IL?
» STANLEY LUCAS CONTRE-ATTAQUE
» Tour de Farce

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Hors-régions :: Master Tower - C O M B A T S :: Métro de combat-