AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 

Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
» [TOUR 1] Lucas vs Edgar


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 2634

Sam 16 Sep 2017 - 3:18

Bienvenue à vous dans votre rame du métro de combat, où vous allez y disputer votre premier combat ! Vous êtes les deux seuls combattants dans la rame, et lorsque vous vous mettez en place, et que dans les autres rames tout le monde en a fait de même, le métro s'ébranle et débute son chemin.
Sur les sièges en début et fin de rame, quelques spectateurs, et un arbitre. Un coup de sifflet marque le début du match, entre cahin-cahas du métro sur ses rails, le bruit du vent qui siffle au travers des petites vitres supérieures entrouvertes, et l'odeur du vieux cuir craquelé qui se mêle à celui métallique des barres de maintien devant les portes. À vous et à vos pokémons de savoir vous y battre !




  • Les combats se dérouleront en 1 contre 1 ; il s'agira de combats en cascade. Les combats en cascade se déroulent comme suit :
      Manche 1 : Chartor VS Papilusion → Chartor vainqueur.
      Manche 2 : Florizarre VS Avaltout → Avaltout vainqueur.
      Manche 3 : ... ainsi de suite.
    Bien entendu, le perdant du combat est éliminé, et le gagnant monte au combat suivant.
  • Vous ne rperez qu'un tour sur 2, à la manière des combats à la Master Tower.
  • A l’issue de chaque post, les participants doivent envoyer leur attaque par message privé à miss E.
  • Règles sur l'assiduité : Vous aurez donc une semaine pour poster votre réponse. Aucun retard ne sera toléré, et votre tour sera sauté si vous n'avez pas répondu. Les modérations seront fixes. Au bout d'un tour sauté, vous écoperez d'un avertissement pour le tournoi. Ces avertissements se cumulent d'un combat à l'autre. Si vous arrivez à trois avertissements, vous serez éjecté du tournoi, et placé comme membre "à risque" dans la liste des CDT. Nous tolérons ainsi deux tours (successifs ou non) sans post si cela est JUSTIFIÉ .
  • N'oubliez pas que tous vos pokémons disposent de l'attaque Métronome !
  • Une version plus exhaustive des règles est disponible sur le topic de l'évent.



    C'est à Lucas de rp et d'envoyer ses actions !


avatar ©️ Elune Crowley.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo CDT & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 4632

Région : Kantô - Alola
Sam 16 Sep 2017 - 10:59
Bienvenue aux voyageurs sur le Métro de Combat ! Vous êtes priés de faire attention à la marche et de ne pas avoir oublié vos Pokémon, merci de votre compréhension !
Je rêve ou cette voix nous prend pour des imbéciles ?
Je crois surtout qu'il y a des gens assez fins d'esprits pour monter dans le métro en oubliant vraiment leurs Pokémon.

Tu lanças un sourire amusé en direction de Peter. Il n'avait pas tort à ce sujet. Il n'était certainement pas exclu que des gens aussi peu intelligents aient pu oublié de prendre leurs compagnons. Cela faisait des adversaires en moins pour le futur tournoi à venir. Tournoi auquel tu étais venu participer justement. L'endroit était extrêmement réputé pour accueillir des combattants possédant un très bon niveau, et notamment des adversaires ayant vaincu la ligue ou officiellement en passe de s'y tenter. En bref, un challenge très intéressant s'y déroulait. Tu n'avais pas su résister à la tentation, et profitant d'une petite pause dans tes missions, tu avais pris le premier avion pour Unys, aux côtés de Peter qui n'avait pas su se retenir de vouloir voir ce qu'il en était et t'avait suivi en tant que spectateur et supporter. Et voilà comment vous vous retrouviez devant le grand bâtiment où de nombreuses personnes venaient et partaient, semblant dégager une aura impressionnante et t'offrant un frisson comme tu n'avais pas l'habitude d'en avoir. Cela promettait beaucoup de choses. Vraiment beaucoup de choses. Tu avais rejoint l'entrée du métro servant pour le tournoi organisé avec plaisir, observant tous les combattants que tu pouvais potentiellement rencontrer dans les prochains matchs à venir. Chacun semblait montre la prestance d'un vainqueur de la ligue, et te faisait de plus en plus douter de ta possible victoire. Tu étais venu pour cela après tout. Être le meilleure, vaincre tout le monde. D'après le flyer sur lequel tu étais tombé, remporter ce tournoi permettrait d'être désigné comme le nouveau visage du métro de combat, l'espèce d'égérie humaine vers laquelle tout le monde chercherait à se diriger. Devenir un modèle pour les meilleurs dresseurs, continuer à forger sa réputation de dresseur surpuissant, c'était là la promesse que cette victoire te faisait. Tu allais tout faire donc pour qu'elle respecte sa promesse. Tout.

Bienvenue au métro de combat, messieurs ! Lequel d'entre vous est Lucas Emerillon ?
C'est moi.
D'accord ! Suivez-moi, je vais vous amener au wagon où vous vous battrez.
Je vous suis.

Sans vous laisser le temps de vous lancer un sourire à toi et Peter, la demoiselle qui était venu te chercher se mit en branle et s'engagea le long du métro en attendant que vous la suivîtes sans réfléchir. Vous marchâtes quelques dizaines de secondes avant d'atteindre le wagon prévu pour ton premier combat, où quelques spectateurs étaient déjà présents, attendant impatiemment le début de ton match. « Je vais m'installer. Bonne chance à toi ! » avait lâché le rouquin avant d'aller trouver une place où il pourrait regarder le match tranquillement. Pour ta part, suivant les indications du guide, tu te posas dans l'effet prévu pour toi, et attendit ton opposant, qui se présenta bien vite. Il n'avait pas vraiment la carrure à faire flipper un adversaire, mais il semblait d'être loin d'être un faiblard petit garçon pensant pouvoir passer le premier match. Pour un premier tour, il te semblait bien que tu étais tombé sur un bien difficile adversaire. Impossible pour autant de dire que tu en étais triste. Au contraire, tu en étais complètement euphorique. Toi qui recherchait du défi, on te le servait sur un plateau d'argent. Impossible de refuser la perche tendue. Tu lanças ainsi une lueur de défi à l'attention de ton opposant, et lui sourit malicieusement dans le même temps.

Enchanté de faire votre connaissance ! Mon nom est Lucas Emerillon, dresseur de mon état ! J'espère vous offrir un match dont vous vous souviendrez longtemps !

Se présenter en mettant directement les point sur les i : Check.




J'envoie mon action :3 Bonne chance pour ce premier tour Edgar, et heureux de t'avoir comme premier adversaire :3



Infos diverses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Scientifique Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 01/10/2016
Messages : 1046

Région : Kanto
Mer 20 Sep 2017 - 2:05

Aventure à Unys: Métro de combat
Lors de son voyage à Unys, Edgar se retrouve dans une compétition de combat avec la fine lame des dresseurs pokémon.

Les idées folles de Juliette, Edgar en avait l'habitude. Il pouvait les compter par dizaines, par semaine. En effet, l'imagination de sa grande soeur était fertile et celle-ci était capable de pondre des idées tellement contre-intuitives pour Edgar qu'il en venait parfois à se demander si les deux étaient bien liés par le sang. Cet aspect faisait partie du charme et du côté attachant de Juliette et Edgar n'était plus intrigué par cela. Ceci étant dit, le jeune homme n'est généralement pas concerné par ces fantaisies: vous avez bien compris que la dernière lubie de la femme aux cheveux verts allait donc impliquer le jeune frère.
Cette visite à Unys qui lui fut permise par l'université dans le cadre de son projet, Edgar l'avait mise à profit pour rendre visite à son aînée, travaillant à Volucité. C'est à ce moment-là qu'elle jugea bon de transformer Edgar en cobaye, dans ce cas-ci, en cobaye touristique: voilà comment Edgar se retrouvait ainsi forcé à concourir à cette compétition qu'on appelle le métro de combat.
Sauf que voilà, cette compétition, elle n'avait rien de touristique en vérité et Edgar l'avait compris immédiatement. En fait, c'était dur de ne pas s'en rendre compte: le terme "compétition" se suffisait à lui-même. Ce lieu, il rassemblait des dresseurs chevronnés et les faisait s'affronter dans un enchaînement de combats. Le principe était en effet le suivant: les combats s'enchainaient en cascade et le vainqueur serait celui qui atteindrait le dernier échelon de cet escalier de combats. En somme, Edgar se trouvait donc bel et bien dans une compétition, au sens propre.
Cela dit, Juliette connaissait Edgar, et elle savait que, malgré l'improbabilité de retrouver le jeune homme aux cheveux blancs dans un tel évènement, celui-ci allait apprécier sa présence ici. Ce qui était testé ici, c'était les compétences d'Edgar en tant que dresseur. Ce qui était en jeu ici, c'était les heures passées à entraîner ses pokémons pour vaincre tous les obstacles qui se dressaient sur le chemin d'Edgar. Plus il y repensait, plus il se demandait pourquoi il s'était donné autant de mal à rendre ses pokémons "forts", pourquoi il avait donné autant d'énergie, au point qu'il était à un badge prêt d'être capable de se frotter à la Ligue, ce lieu qui réunissait les maîtres pokémons les plus puissants de la planète. Alors voilà, ce fameux métro de combat représentait un moyen pour lui de goûter aux fruits de son labeur, d'enfin savourer.
Cependant, cela semblait loin, ô loin, d'être une chose aisée.

Edgar se retrouvait donc là, dans cette rame de métro, un endroit pour le moins insolite lorsqu'il s'agissait de penser à des lieux où disputer des combats de pokémon. Mais il était là, assez stressé, un peu déboussolé d'être dans cette région qui n'était pas la sienne, mais toujours porté par cette motivation de montrer qu'il n'avait pas sué pour rien. À l'avance il était arrivé afin de s'assurer qu'il aurait le temps d'observer l'environnement de combat. Tous les avantages étaient bons à prendre, surtout qu'Edgar avait entendu dire que certains des participants avaient déjà battu la ligue au moins une fois. Ça n'allait pas être une partie de plaisir. Le Palettien tentait donc de gérer ses émotions et rester sur place en mode observation. Son regard oscillait entre les sièges sur lesquels les différents juges qui assisteraient au premier combat d'Edgar, les fenêtres qui offraient une vision de la station et sur les voies d'entrées de la rame de métro, d'où son adversaire allaient probablement faire son apparition.
Au bout d'un moment, une des portes du wagon commença à s'ouvrir. Une femme ouvrait la marche; d'après sa tenue, il s'agissait d'une des hôtesses qui guidait les participants. Ensuite, un duo pénétra dans la salle. Étant donné que l'un des deux s'était directement installé sur un des sièges, Edgar en déduisit que l'autre devait être son futur adversaire.
L'homme était grand, très grand et assez bien bâti. Surmonté d'une chevelure blonde courte et légèrement en pagaille, son visage bien taillé était également couvert par une paire de lunettes de soleil qu'il portait si bien qu'Edgar ne pensa même pas à se demander d'où pouvait provenir ce redouté "soleil" dans les sous-sols d'Unys. Le charisme de son adversaire était incroyable et intimidant, il ne pouvait s'agir que d'un dresseur aguerri. À côté de lui, Edgar faisait piètre figure.

- Enchanté de faire votre connaissance ! Mon nom est Lucas Emerillon, dresseur de mon état ! J'espère vous offrir un match dont vous vous souviendrez longtemps !


La phrase d'introduction du dénommé Lucas Emerillon ne laissait absolument aucun doute: ce combat allait être difficile, au minimum. Néanmoins, Edgar allait faire comme il le fait toujours face à un adversaire fort ou intimidant: pokerface. Rien n'allait devoir transparaître de son visage: son apparente faiblesse (relative) allait devoir être son plus grand atout.

- Bonjour, je suis Edgar Io, votre adversaire pour ce combat, répondit-il. Il réfléchissait à une phrase-choc ou du même niveau que celle de son adversaire, mais il opta pour la simplicité. Que le meilleur gagne!


C'était court, mais rien de plus n'était nécessaire. Attendant le signal de départ de l'arbitre, Edgar était prêt à en découdre, à se battre pour son honneur. La pokéball en main, il regardait son adversaire dans les yeux. Cela allait être, il l'espérait, un beau combat.

HRP:
 



Affiliations.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://master-poke.forumactif.fr/f54-sophia-encyclopedia


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 2634

Mer 20 Sep 2017 - 21:08
LUCAS VS. EDGAR





Coatox shiny lance Provoc !
( Gardevoir est obligé d'utiliser des attaques offensives ! )




Gardevoir lance Plénitude !
( Mais cela échoue ! )


Que voulez-vous faire ?



Gardevoir : obligé d'utiliser des attaques offensives pendant encore 2 tours.


avatar ©️ Elune Crowley.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo CDT & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 4632

Région : Kantô - Alola
Mer 20 Sep 2017 - 21:43
(Pourquoi je ne suis pas étonné que ça se passe ainsi ? /pan) Action envoyé ! :°



Infos diverses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Scientifique Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 01/10/2016
Messages : 1046

Région : Kanto
Jeu 21 Sep 2017 - 11:23
Ça commence bien x) c'est envoyé aussi!



Affiliations.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://master-poke.forumactif.fr/f54-sophia-encyclopedia


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 2634

Ven 22 Sep 2017 - 1:17

Coatox shiny lance Choc Venin !
( -60 PV ) C'est super efficace !
PV de Gardevoir = 63/123
( Gardevoir est obligé d'utiliser des attaques offensives ! )



Gardevoir lance Psyko !
( -193 PV ) C'est vraiment super efficace !
PV de Coatox shiny = 0/160
Coatox shiny est K.O. !

LUCAS 0 — 1 EDGAR

Que voulez-vous faire ?


avatar ©️ Elune Crowley.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo CDT & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 4632

Région : Kantô - Alola
Dim 24 Sep 2017 - 0:11
Bonjour, je suis Edgar Io, votre adversaire pour ce combat. Que le meilleur gagne !
Que le meilleur gagne !
Commencez !

L'annonce de l'arbitre sonna comme un coup de tonnerre. D'un seul coup, l'ambiance semblait totalement différente. Le wagon se mit à cet instant en marche et confirma que le combat venait d'être lancé. Sans plus attendre, tu attrapas ta première Pokéball et la lança dans les airs, faisant apparaître ce fier et déterminé Loki, ce Coatox aux couleurs singulières pour un Pokémon de son espèce, toujours coiffé de son chapeau militaire et arborant une pose militaire parfaitement faite. Tu eus un petit sourire en le voyant continuer d'agir ainsi même en étant à tes côtés. On ne supprime pas les bonnes habitudes après tout. Il paraissait de toute façon plus impressionnant ainsi, plus classe aussi. Il passait pour un adversaire dont il fallait bien se méfier au risque de se faire avoir par sa fourberie et son intelligence au combat. Aucun combattant ne lui faisait peur, en dehors peut-être des Pokémon de type Psy, du fait de son double-type qui le rendait particulièrement vulnérable aux Pokémon comme eux, mais les chances qu'il tombe dessus étaient trop faibles. De toute façon, tu avais parfaitement confiance en ton compagnon : il ferait son travail et remporterait tranquillement sa manche. Tu en avais la certitude. Même lorsque ton opposant fit apparaître une majestueuse Gardevoir qui semblait toiser Loki du regard, tu continuais d'avoir de l'espoir pour ton compagnon.

Allez Loki, montrons-leur qui nous sommes. Lance Provoc !

Le type fée, qui semblait préparer une attaque dans le style de Plénitude, destinant le Pokémon à augmenter ses capacités offensives et défensives basés sur ce que les scientifiques aiment à définir comme le « spécial » d'un Pokémon, risquait de devenir trop dangereux s'il parvenait à se placer. Grâce à Provoc, tu évitais que le Pokémon ne te nuise beaucoup trop. Tu vis donc ainsi ton cher Coatox narguer son adversaire, cherchant à l'humilier en lui montrant qu'il n'avait pas peur de lui. Cela fit son petit effet, et Gardevoir se retrouva à ne faire usage que de capacités offensives pendant quelques instants. Assez longtemps pour envoyer le Pokémon fée au tapis. Ni une ni deux d'ailleurs, tu ordonnas à Loki de passer à l'attaque en utilisant Choc Venin, l'obligeant à se restreindre en terme de capacités pour se mettre au niveau de chacun des adversaires. Cela eut tout de même son petit effet, et Gardevoir dut faire face à une attaque venimeuse qui vint lui perforer très légèrement l'abdomen, lui inoculant un poison spécial pour causer des dégâts visibles sur le corps du type Psy. Celui-ci, en revanche, n'en démordit pas, et pour toute réponse, enveloppa Loki dans une aura violâtre étrange avant de le soulever subitement et de le balancer dans tous les sens avant de le relâcher, vaincu de manière express par une puissante attaque Psyko que son double-type avait beaucoup trop de mal à contenir. Tu n'étais clairement pas tombé sur n'importe quel adversaire : celui-ci savait comment agir avec ses Pokémon. Il connaissait leur niveau, leurs compétences. Pour un premier tour, tu avais pêché un gros poisson, tu le pensais très fort.

Impressionnante, votre Gardevoir. Hâte de voir ce que vos deux autres compagnons valent !

Tu rappelas Loki dansa Pokéball et attrapa la seconde. Tu espérais bien qu'elle ferait toute la différence dans cette seconde manche ...




RIP Coatox, tu n'as pas eu de chance D: Mais je te veng'raiiiiii /pan Bravo à toi Edgar (chuis content de me faire rouler dessus par mon ancien Tarsal /pan)



Infos diverses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Scientifique Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 01/10/2016
Messages : 1046

Région : Kanto
Ven 29 Sep 2017 - 23:51
- Que le meilleur gagne !

Sur ces paroles, le métro commença doucement son déplacement sur les rails. Cela pouvait sembler anecdotique, mais l'absence d'un tel système de déplacement de masse faisait que c'était la première fois qu'Edgar prenait le métro. Edgar préférait se concentrer sur ce fait insignifiant afin de ne pas laisser la pression et le stress lui monter à la tête.
Lucas Emerillon ne semblait pas être atteint des mêmes problèmes qu'Edgar. On pouvait voir directement qu'il s'agissait d'un dresseur qui avait déjà discuté un certain nombre de combats, probablement à enjeux, tant on pouvait voir que la mécanique de ses mouvements était marquée par la routine. Sur le terrain, il envoya son premier pokémon qu'il appelait Loki. Edgar, qui avait un peu révisé ses fiches de pokédex avant de venir, reconnu là un Coatox, un pokémon au double-type poison et combat qui se démarquait habituellement par sa puissance de frappe, son agilité et sa ruse. En plus de cela, le Loki de l'opposant semblait être chromatique, car son pelage complètement rouge et agrémenté de noir de part et d'autre de son corps différent du bleu violacé inhérent aux pokémon de cette espèce. C'était une raison supplémentaire de se méfier de l'adversaire - s'il en fallait une autre: Edgar, possesseur de deux pokémons disposant de cette anomalie génétique sait très bien qu'ils disposent d'attributs bien plus efficaces que les membres standards de leur espèce.
La chance, cela dit, était dans le camp du Palettien. Le pokémon qu'il avait choisi, c'était Alméïsan, sa Gardevoir qui venait à peine d'évoluer. S'il y avait bien un moment pour tester les capacités de la pokémon psy au combat, c'était maintenant, parce l'avantage de type était écrasant face au Coatox, terriblement exposé aux attaques de type psy.
Quelle stratégie adopter? Edgar, tentant de rester calme, décida d'opter pour la stratégie habituelle, consistant à permettre un round d'observation durant lequel le dresseur et son pokémon maximiseraient les chances de faire mouche lors de l'entrée dans la phase offensive.

- Alma, prépare une plénitude, ordonna Edgar.

Cependant, son adversaire lui coupa l'herbe sous le pied.

- Allez Loki, montrons-leur qui nous sommes. Lance Provoc !


S'il y avait bien quelque chose qu'il venait de montrer, c'est qu'il ne s'agissait pas d'un duo d'amateur. Le pokémon poison s'approcha de la Gardevoir et entama une série de provocation qui empêcha celle-ci de se concentrer à sa plénitude. Pire encore: l'habituelle mine joviale fut remplacée par un regard haineux, presque sanguinaire. De manière très habile, le grand blond avait forcé Edgar a sortir de sa zone de confort - peut-être même sans le savoir - et de se lancer directement dans la bataille; et force était de constater qu'il possédait les bons réflexes de tout bon dresseur, notamment une règle fondamentale: profiter du momentum. Le dresseur ordonna directement à son pokémon de passer à l'offensive avec une attaque Choc Venin. Celle-ci vint directement se loger dans l'abdomen d'Alméïsan, qui était en plus faible face au type poison.
Edgar se rendait compte qu'en combat réel, il fallait réagir vite. Le dresseur Emerillon n'avait laissé aucun répit à Edgar et avait enchaîné la provocation avec une offensive. Le Palettien décida alors d'utiliser le seul avantage qu'il savait sien: le double avantage de type. C'était la seule chose à faire à l'heure qu'il était donné, étant donné l'ire "artificielle" qui montait en sa Gardevoir.

- Très bien, murmura le dresseur. Réponds lui avec Psyko!

Alméïsan enveloppa Loki dans une enveloppe brumeuse violette avant de l'envoyer valser violemment dans le décor. Edgar avait vu juste en misant sur la puissance pure; en une attaque, l'adversaire était hors d'état de nuire. La chance était du côté d'Edgar en ce début de combat et lui permettait de se tirer de cette situation sans trop d'encombres.

- Impressionnante, votre Gardevoir. Hâte de voir ce que vos deux autres compagnons valent !

- Merci, votre stratégie était intelligente et exécutée à une vitesse incroyable, reconnut Edgar.

Le "vrai" combat commençait maintenant, les deux dresseurs ayant eu l'occasion de se jauger mutuellement. Le métro prit un virage serré, tandis que l'adversaire était prêt à envoyer son second pokémon sur le terrain, face à une Gardevoir déjà bien affaiblie.

HRP.:
 



Affiliations.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://master-poke.forumactif.fr/f54-sophia-encyclopedia


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 2634

Ven 6 Oct 2017 - 14:56
LUCAS 0 — 1 EDGAR





Maganon lance Séisme !
( -126 PV ) C'est super efficace !
PV de Tyranocif = 69/195


Tyranocif lance Dracochoc !
( -102 PV )
PV de Maganon = 0/75
Maganon est K.O. !

LUCAS 1 — 1 EDGAR

Que voulez-vous faire ?


avatar ©️ Elune Crowley.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo CDT & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 4632

Région : Kantô - Alola
Ven 6 Oct 2017 - 15:21
Balle au centre /pan Action envoyée ^^



Infos diverses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Scientifique Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 01/10/2016
Messages : 1046

Région : Kanto
Dim 8 Oct 2017 - 23:51
Action envoyée! Le tour décisif o/



Affiliations.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://master-poke.forumactif.fr/f54-sophia-encyclopedia


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 2634

Lun 9 Oct 2017 - 1:05
LUCAS 1 — 1 EDGAR





Monaflemit lance Bâillement !
( Florizarre shiny commence à somnoler. )




Florizarre shiny lance Danse-Fleur !
( -43 PV )
PV de Monaflemit = 157/200

Que voulez-vous faire ?



LUCAS 1 — 1 EDGAR
Florizarre shiny s'endormira à la fin du tour suivant.
Florizarre shiny est bloqué sur Danse-Fleur pour encore 2 tours, puis sera confus.
PV de Monaflemit = 157/200


avatar ©️ Elune Crowley.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo CDT & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 4632

Région : Kantô - Alola
Sam 14 Oct 2017 - 21:27
Merci, votre stratégie était intelligente et exécutée à une vitesse incroyable.
Mais de rien. J'aurai bien espéré pouvoir vous en montrer plus néanmoins.

Tu n'étais pas du genre à cacher tes sentiments, surtout quand il s'agissait de dégoût. Tu n'étais absolument pas dépité par la performance de Loki, qui avait fait de son mieux pour se montrer compétent et espérer éliminer la Gardevoir avant que cette dernière ne l'envoie au tapis, mais il fallait bien reconnaître que le type Psy était un vrai calvaire pour lui. Au moins, il avait su laisser une bonne impression à ton adversaire. Si tu parvenais à gagner contre ce jeune adversaire, tu espérais bien qu'il reste pour pouvoir lui montrer toute l'étendue des compétences du Pokémon poison bien plus qu'entraîné. En attendant, tu te trouvais maintenant avec un désavantage : si tu voulais gagner, il allait falloir d'une part laisser sortir toute ton équipe, ce qui pourrait t'handicaper pour les matchs suivants ; encore que, tes potentiels futurs adversaires n'auraient sûrement pas encore terminé ou depuis peu de temps lorsque tu en aurais toi-même fini avec Edgar Io.

Le désavantage de ce côté restait heureusement minime, mais d'une autre part, cela te plaçait dans une position difficile où la chance avait une part importante dans la balance. Il se pouvait qu'en sortant le mauvais Pokémon, tu te fasses éjecter de ce tournoi sans que tu n'aies eu le temps de comprendre. Une pression conséquente pesait maintenant sur tes épaules, car plus qu'un match, c'était une réputation que tu te devais tenir. Quelle impression donnerais-tu en perdant dès le premier tour d'un tournoi où tu te trouvais seul vainqueur de la ligue et donc, techniquement, l'un des favoris ? Il te fallait absolument, au moins, montrer que tu étais toujours aussi fort qu'avant ta confrontation avec les champions de la ligue et que ton adversaire était suffisamment expérimenté pour te faire face. Ce n'était qu'à cette seule condition que tu pouvais espérer conserver ta réputation et quitter ce tournoi en te disant que tu n'avais rien perdu, que tu avais au contraire permis de mettre en avant les compétences d'un dresseur talentueux Tu n'avais donc aucun choix possible : la prochaine manche, tu la gagnerais. Et tu savais déjà avec qui.

Freed, à ton tour ma belle !

Après avoir rapidement rappelé Loki dans sa boule de confort pour qu'il puisse profiter d'un bon repos avant d'être soigné, tu fis sortir ta Tyranocif qui apparut dans le wagon en mouvement avec un certain fracas, son cri monstrueux ne faisant qu'accentuer la puissance qu'elle essayait de dégager. En face, ton adversaire fit apparaître un Maganon, et tu te demandas alors s'il avait lancé sa Pokéball en même temps que toi, si ce n'était pas avant, auquel cas il n'aurait pas eu de chance, ou bien s'il l'avait lancé après, auquel cas il cachait quelque chose. Ce Pokémon ne te disait clairement rien qui vaille. Quoiqu'il en était, il n'y avait désormais plus de retour en arrière. Maintenant que les Pokémon étaient dévoilés, la seconde manche était lancé. Plus de retour en arrière possible. Maintenant, c'était quitte ou double. Soit ça passe, soit ça casse. Soufflant un coup pour chasser toutes les pensées futiles qui te traversaient l'esprit vis-à-vis de ce Maganon, tu ordonnas à Freed de se tenir prête à attaquer, mais ton adversaire ne t'en laissa pas l'occasion, et son type feu fracassa le sol, qui se mit à trembler violemment en secouant toutes les personnes présentes ainsi que la Tyranocif qui reçut des chocs sismiques puissants de plein fouet, durement blessée. Heureusement pour elle, elle tint bon, et répondit à l'assaut en fixant sévèrement le Maganon désormais proie facile pour ta combattante. Ne perdant pas de temps, tu lui ordonnas de lancer sa puissante attaque Dracochoc qui le toucha à son tour de plein fouet, le projeta en arrière près de son dresseur, vaincu.

Eh bien, quelle puissance ! Il s'en est fallu d'un chouïa pour qu'il expédie cette seconde manche ! Nous sommes de nouveau à égalité désormais.

Un sourire mêlant fierté et de défi se profila sur ton visage à l'attention d'Edgar. Maintenant, lui aussi se trouvait forcé de sortir son dernier élément. Sans doute sa carte maîtresse. Pour autant, tu ne pouvais pas l'exprimer oralement, car tu étais exactement dans la même situation malheureusement. Tu n'avais pas vraiment la possibilité de faire étalage de cette avantage que tu avais acquis, surtout en sachant que ton adversaire le possédait techniquement depuis l'élimination rapide de Loki. Tu te contentas donc de le penser dans ton esprit en lâchant ce sourire, et remerciant Freed pour sa performance, elle qui commençait à haleter suite à ses blessures, tu la rappelas pour prendre en main ton dernier combattant. Tu espérais beaucoup de lui. Tu savais qu'il ne te décevrait pas, même s'il venait à perdre. Prenant la confiance, tu lanças avec grand plaisir cette troisième et dernière Pokéball pour laisser apparaître le terrible et puissant Kami, le Monaflèmit. Tapant avec fierté et détermination son torse tout en scandant son nom, il te fit instinctivement glousser : il n'avait jamais été aussi déterminé à vaincre auparavant. C'était bon signe pour toi. En face, ton adversaire venait de faire apparaître un Florizarre aux couleurs atypiques, caractéristiques des Pokémon dits chromatiques, dont les capacités combattives étaient nettement supérieurs à un Pokémon lambda d'après les dernières études scientifiques à ce sujet. La carte-maîtresse de cet Edgar était vraiment impressionnante. Tu étais bien content d'avoir gardé Kami jusqu'à présent.

Vous m'offrez un défi des plus intéressants ! J'en ferais de même, si vous le voulez bien.

Un nouveau rire, plus fier et plus déterminé que le précédent. Tu laissais désormais de côté le toi plus tranquille pour passer en mode combattant. Cette manche le méritait bien. Désormais, donc, il ne comptait plus pour toi que ton adversaire, son Florizarre et Kami, qui commençait à s'impatienter. Tu retins un rire en le voyant ainsi, et tu lui ordonnas à la place de lancer son attaque Bâillement en guise d'amorce, histoire de tâter le terrain tranquillement. Le type normal se mit donc immédiatement en branle, et se mit à bâiller volontairement en direction de son opposant, qui bâilla à son tour. Dans quelques secondes, le type plante tomberait dans les bras de Morphée. Malheureusement, cela lui laissait une chance de contrer la situation, et il avait malheureusement les atouts pour cela. Un Florizarre, dans les hautes strates du dressage, est toujours un danger potentiel, qui plus est s'il est chromatique. Tu commences donc à prier en ta chance, et tu observes l'instant où le type plante passera à l'offensive, ce qui ne tarde pas à se faire, agissant évidemment en contre-attaque. Ainsi, c'est une Danse-Fleur qui vient violemment percuter Kami qui se protège sans trop de problèmes avec ses bras, non sans tout de même subir quelques dégâts. Mais tu t'en fiches de cela. Tu viens d'obtenir l'occasion de prendre l'ascendant sur ce match.

Tu souris bêtement : tu te dis que ça y est, la victoire est tienne.



Infos diverses:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Scientifique Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 01/10/2016
Messages : 1046

Région : Kanto
Mar 17 Oct 2017 - 22:32
- Mais de rien. J'aurai bien espéré pouvoir vous en montrer plus néanmoins.

Edgar avait gagné la bataille, mais la guerre ne venait que de commencer, c'était certain. Cette première manche, pour laquelle la chance avait souri à Edgar quant à son choix de pokémon, lui avait également permis d'analyser son adversaire. Le simple fait de faire sortir de sa pokéball un Coatox chromatique en disait long sur les capacités de ce Lucas Emerillon qui devait être, sans l'ombre d'un doute, un dresseur expérimenté, bien plus expérimenté qu'Edgar lui-même. Cependant, il se faisait qu'Edgar avait remporté cette première manche et que l'avantage était sien, il y avait donc pour le moment de quoi se réjouir. Pour combien de temps cela dit?
L'adversaire ne semblait pas du tout perturbé par ce premier tour: au contraire, on pouvait sentir une aura autour de lui, qui devait sans doute le galvaniser. Sa main était déjà emplie de la pokéball du pokémon qu'il s'apprêtait à lancer sur le terrain pour la suite de ce match en cascade. Edgar, avec hésitation, devait maintenant choisir entre les deux pokémons qui lui restaient pour affronter le compagnon de Lucas. La confiance et la spontanéité de l'adversaire étaient des plus décontenancentes. Que préparait-il? Pourquoi semblait-il si confiant malgré sa position désavantageuse? S'agissait-il d'une stratégie pour impressionner Edgar? Peu importe, le jeune Palettien avait déjà dû faire face à ce genre de défi psychologique, et c'est dans ce genre de moment qu'il ne fallait rien laisser transparaître, qu'il fallait se fermer complètement pour empêcher son adversaire de perturber son esprit, ce même esprit qui était le plus grand atout que le dresseur pouvait utiliser. La contrepartie de tout ce jeu "d'apparence", c'est que cela avait obligé Edgar à faire un choix assez rapide... assez aléatoire. Tant pis, pensait-il, il avait confiance en ses deux pokémons restants. Simultanément, les deux opposants lancèrent les pokéballs contenant les pokémons qui allaient croiser le fer pour cette seconde manche.

- Freed, à ton tour ma belle !

- Ifrit, à toi de jouer!


Ifrit. Edgar allait donc devoir miser sur la puissance brute à ce tour, et ce n'était pas plus mal face au pokémon adverse. Il s'agissait d'une effrayante et imposante Tyranocif. Ce pokémon était bien connu pour sa puissance dévastatrice, capable de mettre sur le tapis une troupe de pokémons de haut niveau. Un pokémon de ce standing ne faisait que confirmer l'analyse qu'Edgar avait faite de Lucas. Le tour d’observation n'existant visiblement pas dans cet affrontement qu'Edgar trouvait des plus exaltants, Ifrit se lança directement dans la bataille avec une attaque Séisme surpuissante. La terre se mit à trembler et des pierres aiguisées vinrent mettre la Tyranocif sur les genoux. Néanmoins, avant même qu'Edgar puisse se réjouir, le pokémon se releva et contre-attaqua immédiatement avec la plus puissante attaque Dracochoc qu'Edgar n'avait jamais vu, bien plus puissante que celle de Diana par exemple. Ifrit, qu'Edgar n'avait encore jamais, ô grand jamais, vu vaincu, même face à des pokémons contre lesquelles il avait le désavantage de type, vint se crasher violemment aux pieds d'Edgar, laissant celui-ci bouche bée. Tandis que le bruit du wagon se déplaçant sur les rails augmentait la tension présente dans les lieux, Edgar se rendait finalement compte des capacités de son adversaire. Il repensait à ses rumeurs quant à la possible présence de champion de la ligue pokémon à ce tournoi et se demandait s'il n'était pas potentiellement tombé contre le pire adversaire possible aujourd'hui? Aujourd'hui, Edgar était plus que jamais l'outsider de ce combat.

- Eh bien, quelle puissance ! Il s'en est fallu d'un chouïa pour qu'il expédie cette seconde manche ! Nous sommes de nouveau à égalité désormais.

Les paroles étaient humbles, mais on sentait clairement la fierté dans les yeux de Lucas; et il y avait de quoi. Tant au point de vue psychologique que factuel, la vapeur avait était renversée. Il ne semblait pas en avoir fini avec Edgar pour autant; ni une ni deux, il rappela son impressionnante Tyranocif dans sa pokéball et était déjà prêt à envoyer son dernier pokémon au combat. Edgar rappela son Maganon qui, malgré la défaite, s'était très bien défendu et avait réussi à infliger des dégâts considérables à son adversaire.
Le combat allait désormais atteindre son apogée. Quel genre de pokémon Lucas Emerillon allait envoyer ensuite? Ceux-ci semblaient juste plus puissants les uns que les autres. La peur et l'excitation faisaient trembler la main d'Edgar, celle-ci contenant déjà la pokémon de son dernier pokémon. Ce dernier pokémon. Il n'avait plus vraiment le choix, mais il était bien content d'avoir gardé celui-là pour la fin. Pour ce dernier tour, les deux dresseurs lancèrent leurs pokéballs: le combat allait opposer un Monaflémit à Bul. Si Edgar avait su qu'il tomberait contre un dresseur de ce niveau...

- Vous m'offrez un défi des plus intéressants ! J'en ferais de même, si vous le voulez bien.

- J'espère être à la hauteur de vos attentes. Pour ma part, je suis comblé!
s'exclama Edgar. La réponse était sortie spontanément. La difficulté n'avait jamais été aussi élevée, et cela ne faisait que rendre l'affrontement plus intéressant. Allons-y!

Le Monaflémit, nommé à juste titre Kami, révéla une rapidité qui semblait presque contre-intuitive tant il semblait axé sur la puissance physique. Il se plaça à proximité du pokémon chromatique... et se mit à bâiller. Edgar fut pris d'une sueur froide; l'attaque Bâillement. Il ne fallait pas s'y tromper, cette attaque pouvait avoir un effet dévastateur sur un combat. Cela laissait deux choix à Edgar: assurer ses arrières et se préparer Bul à encaisser les assauts du Monaflémit en étant endormi ou bien essayer d'en finir avant que la somnolence ne soit trop grande et qu'elle ne laisse le Florizarre du scientifique complètement vulnérable. Edgar n'avait que très peu de temps pour faire son choix et se décida: il ordonna à Bul d'utiliser l'attaque Danse-Fleur. Le pokémon adverse se protégea à l'aide de ses deux énormes bras et encaissa l'attaque sans broncher, bien qu'elle parvint à le toucher de front. C'était mauvais signe, un très mauvais signe, et cela se voyait sur le visage de Lucas Emerillon... Edgar avait-il fait une erreur stratégique? Il se mordit la lèvre avec haine. Le combat venait-il de donner son verdict sur ces actions décisives... ?
Non, ce n'était pas le moment d'abandonner. Pas avec Bul, pas avec ce pokémon, avec qui l'aventure avait démarré. Pas avec ce pokémon chromatique, bien au-dessus de la moyenne. Non, s'il y avait bien un pokémon avec lequel Edgar n'abandonnerait jamais aucune bataille, c'était ce magnifique Florizarre. C'était l'heure de tout donner. Tout donner.



Affiliations.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://master-poke.forumactif.fr/f54-sophia-encyclopedia

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 1 sur 2) Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» STANLEY LUCAS, POUR QUI SE PREND IL?
» STANLEY LUCAS CONTRE-ATTAQUE
» Tour de Farce
» La Tour du Savoir

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Hors-régions :: Master Tower - C O M B A T S :: Métro de combat-