AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» Les jeux d'argent, tout le monde aime ça non ?


avatar
Dresseur Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 23/05/2017
Messages : 53

Région : Sinnoh
Lun 11 Sep - 21:25
Pour mon anniversaire des amis à Mamie m'avait donné pas mal de PokéDollars, au début, je ne savais pas quoi en faire... L'argent que me donnait Mémé tous les mois me suffisait bien assez, j'avais même des économies au cas où, alors que j'allais ranger mon argent dans ma petite boite chat rose, là où était stocké toutes mes économies une idée me traversa l'esprit "Pour ne pas aller au casino ?", c'est vrai qu'un jour j'étais passé devant quand Mamie m'avait emmené à Voilaroc pour son travail, je m'étais arrêté devant et elle m'avait expliqué que c'était des jeux d'argents... Un jeu m'avait intéressé là-dedans... Le poker ! Un mélange de chance, de talent et de bluff... On avait fait une ou deux parties à l'internat, bien-sûr je gagnais toujours car je connaissais les règles de base et que je pouvais tricher mais là-bas... J'allais être contre des pros... Entouré d'autre personne... Pas question de tricher... Le stresse, le fait de voir plus loin que ce qu'ils veulent montrer... J'en frissonnais déjà, je pris un peu d'argent et me dirigea vers le magasin de vêtement le plus prêt afin de me prendre une chemise, un pantalon noir et de belles chaussures, avec les économies que j'avais faites, ça ne gênait pas, en plus il me restait encore un peu d'argent de côté et j'allais peut-être gagner plus, qui sait ? J'étais tout content, une fois être passé à la caisse je fonçais chez moi, pris une bonne douche. Je réfléchissais déjà à toutes les possibilités... Et si je paressais trop jeune ?... Non, ça va, on me dit toujours que je fais plus vieux et peut-être que je trouverai l'amour ? Mais ça sera du bluff ? Je rigolais tout seul à ma blague sous la douche, après une vingtaine de minutes je sortis enfin, j'en pris trente de plus afin de me faire beau, de me coiffer comme il se fallait, puis j'enfilais ma nouvelle tenue, pas celle de l'anniversaire, attention, il faut suivre, celle que j'ai au magasin tout à l'heure, t'as compris. Bref, je mis une petite veste noire élégante en plus, on sait jamais, il fera peut-être un peu froid, Mémé m'a toujours apprit à être prévoyant, quelques pchit pchit de parfum, j'étais partie à 19 heures de chez moi, histoire de pouvoir prendre mon temps, je commençais mon "voyage" jusqu'à Voilaroc, après une bonne heure et demi de marche j'arrivais enfin à ma destination, Voilaroc, je me dirigeais donc au casino, arriver devant la grande porte brillante de dizaine et de dizaine de lumière de couleurs à chaque fois différentes je pris une grande inspiration

"Yosh... C'est parti..."

Une fois entré, je vis la grande salle, lumineuse, au fond, le bar, les machines à PokeDollars sur ma droite, les tables de jeux sur ma gauche, j'entendais les gens rire, le bruit des machines, les cris des gens heureux, c'était... Le paradis, j'adorais cette ambiance... Mais une voix me fit vite sortir de ma contemplation

"Monsieur... Excusez-moi"

Ho merde... C'est déjà la fin du rêve ?... Bon, reste calme, tout va bien se passer, t'es majeur mon grand !
Je tournais donc la tête vers la voix, c'était un vieil homme qui attendait à l'entrée, je l'avais remarqué avant de franchir la porte...

"Hm ?
- Je peux vous débarrasser ?... Disait-il en montrant la veste que j'avais sous le bras
- Ho heu... Oui, je veux bien, merci
- C'est 50 PokeDollars pour les vestiaires Monsieur...
- Connard... Disais-je dans ma tête. Oui, pas de problème."

Je lui donnais ma veste et l'argent, en échange il me donna un petit bracelet avec un numéro, je le mis dans ma poche et commença à me balader dans le casino, regardant par-ci par-là, beaucoup de tables et de machines étaient prises, malgré ça une table était libre, il y avait quatre joueurs... Deux hommes, un grand, chauve, avec un petit chapeau et un costard, "Le stéréotype" c'était son petit nom, un autre, la trentaine, petite barbe, une chemise, un jeans, des baskets classe, "Le jeune" était son nom pour cette partie, la première femme, entre les deux hommes, était assez vieille, une fourrure autour du cou, les yeux sévères, elle ça allait être "La mégère", celle en face des autres, là où se trouvait place libre, semblait... jeune tatouée, j'adore les femmes tatouée... Elle, ça allait être "Mon cœur"... Ou "La ténébreuse", je m'installais donc à côté de La ténébreuse, regardant tour à tour les membres de la table, mon petit nom ?
"Le Petit Nouveau":
 


A bird in a cage, That's what I've always been
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 03/07/2017
Messages : 629

Région : Sinnoh
Jeu 14 Sep - 16:12
-Le numéro 21... ! Le numéro 21... !
-Et c'est le numéro 18 qui emporte la mise !
-F**K !

J'emmerde la déesse de la chance ! Des heures passées sur chacun de ces maudits jeux et pas une victoire ! Tout le monde sait que les casinos sont des attrapent nigauds, des véritables pic-sous, pourtant, la première étape est de gagner pour pouvoir mieux vous faire plumer !
Et bien là, je dois être la femme la plus aubaine du monde et on commence à me vider les poches pour mieux me les remplir ensuite tiens !
On a toujours le droit de rêver.
Après la roulette, on passe aux machines à sous, j'le sens bien cette fois-ci.
Je m'assieds confortablement dans le siège, je souffle dans mes mains, puis les frottes l'une contre l'autre (comme si ça allait m'aider à gagner). Je place le jetons dans la fente... Je tire une première fois le levier....

-cling...cling...cling... 7 !

Super ! Ça commence bien ! On continue, je relance une deuxième fois...

-cling...cling...cling... 7 !

Le sourire me monte aux lèvres, si remporte ce lot, il remboursera toutes mes défaites précédentes.
Je transpirerais presque d'angoisse, c'est le moment fatidique... Je relance !

-cling...cling...cling... very happy

…......................................................................
Intérieurement, je suis comme une cocotte minute, prête à exploser. Pourtant, mon visage reste bloquer sur un grand sourire. Je pose mes mains, TRÈS délicatement sur la vitre de la machine, puis je serre... un petit peu... plus fort...encore plus fort... Ma rage est telle, que je me sens capable de détruire l'engin à mains nues.

-Hey ! Mais ce serait pas la gamine de Baranova ?

Je sursaute en entendant ce nom. Il ne signifie jamais rien de bon.

-Mais si ! C'est bien elle ! C'est qu'elle à bien grandit la gosse.
-Petite, comment va ta mère ?

Ho non. Pas eux.

-Bien, je suppose.
-Et toi Jack, que me vaut l'honneur de ta présence ?
-Rien de bien méchant. Une petite dette accumulée au fil des ans, que ta chère Mabuja ne se presse pas de régler.
-Je ne suis pas ma mère, si tu as besoin de quelque chose tu n'as qu'à directement t'adresser à elle.
-Ho ça va, ne prends pas ce ton là avec moi, on peut régler les choses autrement.
-Arrête de t'acharner sur cette machine et vient donc jouer avec nous.

Le fourbe, il compte me dépouiller au poker. Il n'a pas froid aux yeux, mais heureusement, ce jeu ne se base pas uniquement sur la chance. Je peux très bien tourner cette proposition à mon avantage.
De toute manière, même si je refusai, je doute qu'il me laisserait partir sans protester.
Une dizaine de minutes plus tard, la partie devenait réellement plate. Personne n'avait l'avantage. Ma patience atteins bientôt ses limites et je crois qu'il en est de même pour jack.
Je m'apprête à miser quand soudain, un jeune homme prends place sur le siège à ma droite

-Dit donc morveux, t'as pas peur de te faire plumer ?

Je suis certaine que Jack retient son sourire. Cette partie va enfin devenir intéressante.


Dialogues:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 23/05/2017
Messages : 53

Région : Sinnoh
Ven 15 Sep - 22:24
Je regardais les gens autour de la table lentement quand j'entendis une voix plus qu'insupportable pour les oreilles qui venait dans ma direction

"Dit donc morveux, t'as pas peur de te faire plumer ?"

Je regardais l'homme avec son chapeau melon de merde, la tête baisse, les mains liés, les yeux levés dans sa direction

"Rien que de savoir que grâce au fait que JE vais te déplumer tu va maigrir me donne le sourire Disais-je en me détendant sur ma chaise, le sourire au lèvres tandis que la femme redistribuait les cartes.

Il n'avait visiblement pas apprécié mon petit commentaire, "Qui sème le vent récolte la tempête" comme disait Mémé quand je me faisais casser la gueule étant plus jeune, la partie reprenait donc son cours, le bouton tournait, les mises s'enchaînaient, le bluff était là, je jouais mon jeu, les autres jouaient le leur, le bouton tournait encore, les mises s'enchaînaient toujours, certains commençaient à faiblir, enfin... Une personne, le deuxième homme, pourtant... Le Stéréotype était plus que bien dans la partie... Que faire... Ils se sont alliés dès le début... Chier'... Elle la fille à côté de moi me donne l'impression que je vais me faire trancher sur la place si je fais le moindre geste... Je continuais donc mon jeu de bluff, essayant de m'en sortir du mieux que je pouvais, ce putain de gros lard de Stéréotype de merde avait toujours la main... Il souriait... Ce... Fils de... Metamorphe de... Grrr, je rageais intérieurement, j'allais me faire plumer comme une merde... Et il allait bien se foutre de ma gueule, je ne pouvais pas laisser passer ça ! Je redoublais d'effort dans mon bluff, priant la déesse de la chance pour qu'elle me vienne en aide, la femme redistribuait les cartes... je les regardais donc... Putain de merde... Je fis un petit rictus de mécontentement, fermant les yeux un moment, il me restait en gros 2000 PokeDollars de jeton, le gros avait bien 10.000 en jetons... Cet enfoiré, il fit la grosse mise de 1500 Pokédollars, la Ténébreuse qui était à côté de moi fit une plus petite mise, il était confiant... Il pouvait, mais ça devait être du bluff... Je suivi, mon Coeur me regardait, les sourcils froncés

"Qu'est-ce que t'as ? Tu flippes ? Laisse les grands joués" pensais-je en rigolant dans ma tête

C'était un duel à mort... si je me trompais c'était presque la fin, si j'avais raison, je pouvais revenir dans la partie... Il allait révéler ses cartes, tout se joue maintenant... Quinte contre carré de huit... J'avais... J'avais perdu... Il ne me restait que 500 Pokedollars... Putain de merde... Putain de merde... Je serrais les dents et les poings, ils devaient bien se marré ces deux enfoirés de merde... J'étais foutu... J'allais tout perdre... Putain ! Quoi que... Au final mon Petit Cœur n'était pas si bien que ça... J'avais encore une chance... Une, toute, dernière... Chance...

Une petite lettre écrite dans un dialogue IMMONDE est posée à côté:
 


A bird in a cage, That's what I've always been
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 03/07/2017
Messages : 629

Région : Sinnoh
Mar 19 Sep - 18:49
-Rien que de savoir que grâce au fait que JE vais te déplumer tu vas maigrir me donne le sourire.

Je lâche un rire étouffé face à cette réponse et surtout devant le visage de Jack rouge de colère. Une colère telle, qu'il manque presque de dégainer son arme. Heureusement, l'un de ses compères l'en empêche ;

-Pas ici patron.

Tout de même, Mr. Beau gosse devrait détendre un peu ses gonds, s'il chatouille trop les nerfs de ces messieurs, on finira avec plus de trous qu'une râpe à fromage.
La partie continuait, enfin, elle démarrait pour le p'tit nouveau et les mises ont de suites changé.
J'insère une jps black dans mon fume-cigarette noir puis tire une longue taff

-Tu utilises encore ce genres de babioles ? C'est un peu vieillot ma belle.
-Chacun son style darling~

Répondis-je en soufflant la fumée au visage de Jack.
La vieille peau mise gros, elle croit nous duper ? Enfin surtout LE duper. Elle fixe le nouveau tout en jouant avec la fourrure de son écharpe. Tic qu'elle répète continuellement lorsqu'elle bluff, une véritable amatrice !
Malheureusement, mon jeu est probablement plus mauvais que son bluff, je suis forcée de me coucher. Le nouveau suis, de même pour Jack et le petit barbu. C'est jack qui emporte la mise, encore et cela pendant plusieurs tours d'affilés. Je continue de me coucher une fois les cinq cartes retournés, le nouveau persiste à bluffer et ça ne lui donne toujours rien.
Plus le jeu avance, plus on se vide les poches... Plus que trois tours et la partie prendra fin.
Ha ! On dirait que le nouveau à un bon jeu, il a l'air beaucoup plus confiant ! Ils misent un dernier coup retourne leur cartes et...

-Pas d'bol gamin.

Quinte contre carré de huit... C'est extrêmement rare de tomber sur deux bons jeux comme ceux-ci, c'est vraiment pas de chance.
Bon c'est l'avant dernier tour, je ne vois pas comment on pourrait retourner la situation avec si peu à miser...
Tout le monde pose sa mise de départ, on retourne la première carte puis jack commence avec un jeton de 50. La première carte, un deux de trèfle. On continue, la mise ne vole pas haut. Les cartes se retournent, un sept de pique, un roi de trèfle, un as de cœur... Un as de cœur !? Oui ! J'ai une chance ! Paire d'as et paire de rois ! Je double la mise ! Les autres suivent et on retourne la dernière carte... neuf de pique.

-Tapis.

Tapis !? Sérieusement ? Non, il bluff. Ou peut être qu'il a un bon jeu, mais pas aussi bon que le mien.

-Je suis.

Lui aussi ? Le beau gosse n'a pas froid aux yeux ! Ils ne vont quand même pas avoir deux fois d'affilé un jeu rare ! Je suis. Je tente ma chance, pour les deux autres, ils se couchent.
Je montre mes cartes, grand sourire aux lèvres, l'excitation est à son comble !

-Brelan de rois.

Non. Pas possible. Ce mec est la chance incarnée. Je suis ruinée... Le nouveau sans doute aussi.
Il regarde la table, l'air vide, Jack sourit, il retourne ses cartes.....

-Brelan d'as.

D'un seul coup, tout le monde se fige, écarquillant les yeux presque à en sortir de leurs orbites, bouches grandes ouvertes, ils nous à tous battu.
Ce qui signifie..... que je n'ai plus d'autres choix. Je me lève brutalement et le pointe du doigt.

-Quelle honte ! Comment as-tu osé nous duper !
-De quoi tu parles Ame ?
-Regardez !

D'un tour de passe-passe je fais glisser des cartes de ma manche dans sa poche sans qu'on ne le remarque et fais mine de les retirer de celle-ci. J'avais prévu de faire le coup à Jack, mais sur lui, ça va être beaucoup plus amusant !

-Il a caché des cartes dans sa poche ! Vous ne trouvez pas ça étrange un brelan d'as contre un brelan de roi ? Voici la réponse ! Il a triché !

Jack se lève à son tour, fou de rage, prêt à étrangler le jeune homme ! La vieille peau appelle la sécurité et le barbu gueule à en perdre la voix. C'est incroyable comme ils peuvent être prévisible !
Je profite immédiatement du désordre pour récupérer l'argent à coté des jetons sur la table, la mallette de jack, le sac à main de la vieille et le portefeuille du gamin. Ils sont tous tellement pris par la colère qu'ils ne me voient même pas partir en douce ! Sauf... Le nouveau, qui ne me lâche pas du regard une seule seconde mais qui reste tout de même immobile sur sa chaise. Je souris, passe ma main à mes lèvres et lui envoie un baiser comme signe de provocation avant de m'enfuir le plus loin possible des autres joueurs.


Intégration de l'oeuf de zorua; Éclosion: 03/10/17


Dialogues:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 23/05/2017
Messages : 53

Région : Sinnoh
Dim 24 Sep - 0:17
"Pas d'bol gamin." Disait-il en me regardant, tout content de m'avoir niquer

"Fils de pute...

Je devais garder mon calme, ne montrer en aucun cas que j'étais sur le point d'exploser, enfin... J'étais en tain de perdre, bien-sûr que j'étais en colère, tout le monde le savait mais bon... Sait-on jamais.
Le dealer distribuait à nouveau les cartes... Putain de merde... Un brelan d'as... C'est un blague ? Putain... Si je sors ça maintenant ils vont pensés que je triche.... Une chance comme ça, bon, j'ai pas de copine donc je suis pas cocu... Mais quand même ! Je gardais une expression des plus neutres possible, même si c'était dur, merde quoi, un brelan d'As !

Tapis

Enfoiré de merde... C'est maintenant que tu fais un tapis ?! Rhaaaaa... Je peux pas laisser passer ça... Maiiiis... MERDE !

"Je suis..."

Les gens autour de la table commençaient à être nerveux et moi aussi, c'était tout ou rien...
Ce gros cliché jetait ses cartes sur la table, sûr de lui, un petit sourire au coin des lèvres, il était sûr de gagner...

"Brelan de Rois"

Je posait doucement mon brelan, carte par carte, regardant ce GROS con, le regard dur, sérieux.

"Brelan d'As..."

Il venait de comprendre qu'il avait tout perdu quand une voix féminine se fit fortement entendre à côté de moi

"Quelle honte ! Comment as-tu osé nous duper !Hurlait-elle

Je sentais le coup fourré, putain de merde... Salope... Si tu oses me faire un coup de pute après ce coup de CHANCE...

De quoi tu parles Ame ?
Regardez !"

Elle sorti des cartes qu'elle avait glissé dans ma poche à l'instant, hurlant toujours autant, elle savait user de sa voix, on se demande pourquoi...

Il a caché des cartes dans sa poche ! Vous ne trouvez pas ça étrange un brelan d'as contre un brelan de roi ? Voici la réponse ! Il a triché !

J'étais tellement en colère qu'il y eu un déclic dans ma tête, je restais là, ne la quittant pas des yeux une fraction de seconde

"Je vais te tuer...Je vais te tuer...Je vais te tuer...Je vais te tuer...Je vais te tuer...Je vais te tuer...Je vais te tuer...Je vais te tuer...Je vais te tuer...Je vais te tuer...Je vais te tuer..." Voilà ce que je me répétais, encore et encore dans ma tête, pendant qu'elle volait doucement les affaires des autres et l'argent qui se trouvait à la table, tout le monde hurlait dans tous les sens, j'attendis qu'elle parte après son signe de provocation qu'elle allait... Bien évidement... Regretté plus qu'amèrement.
Je mis un grand coup dans la table, attirant toute l'attention sur moi

"Au lieu d'hurler à vous en casser la voix pour une supercherie... Regardez un peu autour de vous... Il ne vous manque pas une ou deux choses ?..."

Je bouillonnais , m'imaginant déjà lui casser la gueule, encore et encore... J'allais la détruire, lui refaire le visage... J'allais la détruire.
Pendant ce temps, ils regardaient tous autour d'eux, la veille se rendit vite compte qu'il lui manquait son sac tandis que le gros, lui, se rendis compte qu'il n'avait plus sa mallette

"Et il n'y avait pas de l'argent sur le bord de la table ?..."

J'étais assis sur ma chaise, les mains liés, la tête basse, je me contenais pour ne pas casser la table en deux, j'entendis la voix de l’espèce de gros mafieux

"Rattrape là ! Tout de suite ! Et rapporte moi ma putain de malle !
C'est sûr que toi... avec ton ventre, tu vas pas réussir... Heureusement que je suis là"

Ils me regardaient partir, la veille était au bord de l'arrêt cardiaque et le mafieux lui, sur le point de tuer tout le monde.
Mes chaussures n'étaient pas faites pour la course, mais bon... Elle n'avait pas pus aller bien loin, et en plus... Elle ne semblait pas plus sportive que ça, c'est à dire que ses pas devaient raisonner dans les rues vides de la ville, je m'arrêtai une seconde pour écouter... J'entendais... Juste un petit son... Au loin... Je sortis mon portable de ma poche, brancha doucement mes écouteurs, Activa ma musique, je savais à peu près ou elle était... Je ne connais que peu la ville, même... Pas du tout pour être franc mais... J'étais le meilleur en course d'orientation à l'internat, alors bon... Une pouffiasse qui courrait dans des rues désertent en pleine nuit... C'était comme chercher un Drattak dans un couloir...
Je commença ma course effréné dans les rues de la ville, coupant pas moment ma musique pour entendre les pas de la femme, ils devenaient de plus en plus proche... Mes tibias commençaient à me faire mal... Putain de chaussures de merde ! Et je ne pouvais pas courir en chaussettes, j'allais encore plus me faire mal, malgré la douleur, je continuais ma course, toujours plus vite... Toujours plus proche... Je vais te détruire... S'il y a une chose que je hais par dessus tout... C'est bien ça... Le mensonge !




A bird in a cage, That's what I've always been
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 03/07/2017
Messages : 629

Région : Sinnoh
Lun 16 Oct - 13:48
J'ai le sourire jusqu'aux oreilles. Cette scène, aussi typique soit-elle me donne une jouissance que je n'ai pas ressenti depuis des lustres ! Tout c'était déroulé selon mon bon vouloir et sans encombre ! Enfin presque. LUI, je ne l'avais pas prévu, ce gosse trop bien sapé, tout juste sorti des jupons de sa mère. Un peu plus et il aurait tout fait capoter. Sa méfiance est tout à son honneur, surtout pour son jeune âge. Quand je l'ai vu arriver, j'ai pensé qu'il serait naïf, que ce serait une proie facile, mais il ne s'est pas laissé déstabiliser ! Heureusement que j'avais un autre tour dans ma manche et que ce gros porc de jack a couru droit dedans.

Les rues sont désertes, à ma grande surprise, le jeune en question c'était déjà lancé à ma poursuite et de plus, il court vite ! Mes talons ne m'aident pas, je vais devoir jouer de ma discrétion. Je profiterais d'un moment d'inattention pour tourner dans une ruelle. S'il croit pouvoir me repérer au bruis de mes pas, il risque de chercher longtemps ! Ça fait des années que je suis tueuse à gages, la fuite fait parti de mon quotidien. D'ailleurs, je pourrais tout simplement le descendre ? Non... Les coups de feu risqueraient d'attirer les poulets, sans mon Ruger avec mon silencieux je prendrais trop de risques. Et puis, c'est bien plus divertissant de jouer à chat~heart
En revanche, s'il m'attrape, niveau force physique je ne ferais clairement pas le poids. J'ai beau être agile, lui ça se voit à son visage, les combats c'est son dada.
Je frémis d'un coup, il se rapproche ! Pas l'choix, je dois le ralentir ! Je lance Lagoon et Molnya puis hurle à pleine voix ;

-Champ électrifié ! Bulles d'O ! MAINTENANT !

Les deux bestioles, prisent au dépourvu me regardent puis se retournent en direction de mon assaillant, elles sursautent puis s'exécutent. Je n'attends absolument pas d'elles qu'elles se battent, je n'ai jamais vraiment accordé de temps à leur entrainement. Ce petit manège a pour seul but d'effacer ma présence, les bulles d'eau attirent l'électricité au sol et créent dans l'allée, un voile de lumière aveuglant. Certes, ce n'est pas aussi efficace que la capacité flash, mais c'est suffisant pour me laisser le temps de prendre un autre chemin sans qu'il me voit.

Je rentre dans un hangar désaffecté de la team galaxie. Je ne peux pas courir indéfiniment.
J'entends mon poursuivant râler au loin, il n'a pas l'air d'apprécier mon tour de passe-passe... 
Nan, je crois plutôt qu'il ne digère toujours pas le sale coup que je leurs ai fait au casino. Je cache l'argent à l'intérieur d'un carton empalé sur des milliers d'autres.
J'ai du mal à me l'avouer, mais je commence à ressentir de la peur. S'il m'attrape, j'aurais tout perdu. Dans ce cas... Mh... Il vaut mieux que je garde le sac, la mallette et le portefeuille, mais vide ! Si je m'échappe, il pensera peut-être que l'argent se trouve toujours sur moi et s'il me rattrape, je lui donnerais les affaires en signes de rédemption. J'en profiterais pour m'enfuir et je reviendrais récupérer l'argent quand je serais assez loin de lui. Mais... La pire des situations, serait qu'il vérifie immédiatement les affaires avant même que j'ai le temps de m'en aller.
Ma respiration s'accélère, il faut que je récupère...
Hahaha ! c'est vraiment étrange comme sensation, c'est exaltant et à la fois effrayant... Je me laisse glisser dos contre le mur pour m'asseoir, serre mes mains contre ma poitrine et attends. Mes sens sont à l'affûts, j'écoute les pas de l'homme qui s'approche petit à petit vers ma direction...


Dialogues:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 23/05/2017
Messages : 53

Région : Sinnoh
Lun 16 Oct - 21:53
J’espérais vraiment que cette situation là faisait rire, car elle allait vite tourner au drame pour elle... Je n'entendais plus ses pas... Elle c'était surement arrêter dans une ruelle à la con... Mais où ? je marchais doucement, prudemment, elle ne devait pas être loin, ma musique était coupé, je regardais doucement dans chaque petites ruelles de cette ville de... Merde ! Rha, qu'est-ce que je l'aimais pas... Les murs étaient moches, les maisons en elles même étaient moche... La route était pas si belle que ça, à Féli-Cité par exemple, les maisons sont jolies, elles sont colorées ! La route est...

"Champ électrifié ! Bulles d'O ! MAINTENANT !

"Qu'est-ce qu- ?!"

J’eus à peine le temps de la voir courir dans la direction opposée à la mienne ainsi que deux pokemons apparaitre devant moi qu'un grand flash blanc me priva de ma vision durant quelques secondes, quand j'ouvris les yeux, je voyais tout flou, pas de quoi distinguer quoi était quoi, j'étais complètement sous le choc, déstabilisé, je réussi à me rattraper à une mur, quand ma vision était revenu je vis un Mustébuée ainsi qu'un Lixy qui me barrait la route, ils ne semblaient pas vraiment sûr d'eux, ils obéissaient à leur maitresses rien de plus mais sous la rage j'hurlais alors

"CASSEZ-VOUS DE MON CHEMIN !"

Horrifié ils me regardaient, tremblant, je repris ma course, sautant au dessus d'eux je ne savait pas où elle était aller mais elle n'a pas pus aller bien loin, je repris mon souffle un coup, secouant la tête afin d'être sur que ma vision allait bien

"Je jure que si j'ai des séquelles je la bute..."

Je regardais autour de moi, il y avait un grand hangar qui semblait abandonné, j'y allait doucement, le pas lent, la traque... J'ai toujours aimé ça, mon cœur battait la chamade, me passant une main dans les cheveux, elle était là... Je pouvais le sentir, sans m'en rendre compte, mon sourire apparaissait doucement, un petit sourire en coin, j'avais gagné... J'allais attrapé la souris... Mais je ne joue pas les souris moi... Je suis le chat qui les mange ! Je me mis à chanter, comme à mon habitude avant de casser la gueule à ceux qui m'ont fait du tort...

"♪De nos jours la vie est dure♫
♫Quand on est une petite patatehappy
♪Qu'on soit mûre ou pas mûre♫
♫Il faut bien se tenir sur ses pattes
♪"

Je marchais tranquillement dans le hangar, les mains dans les poches, ma voix raisonnait dans tout le bâtiment désaffecté

♫Alors mon p'tit gars♪
♪Si t'es une petite
patate happy comme moi♫
♫Écoute bien ses paroles♪
♪Si tu 'veux pas finir à la casserole♫

Il restait quelque caisses, surement vident, je tapais en rythme avec ma musique à l'aide de mes phalanges quand je passais à côté celles-ci

♪Moi j'me débrouille comme je peux♫
♫Le tout c'est d'éviter la chaussée♪
♪parce qu'une voiture a des pneus♫
♫Évitons donc de se faire écraser♪

Je me rapprochais doucement du fond du hangar quand je vis un petit pied dépassé de derrière un pilier en métal

♪Alors mon p'tit gars♫
♫Si t'es une petite patate happy comme moi♪
♪J'te conseille de courir vite♫
♫Si tu veux pas finir taillé en frite dead

Au moment du dernier mot de ma chanson si mignonne, m'arrêtant devant elle, le visage froid et dur, elle me tendis les affaires qu'elle avait volé

"Je me rend, c'est bon, tu as gagné"

Je m'approchais doucement d'elle, les mains dans les poches, mais au lieu d'attraper les affaire je lui mis un violent coup de pied dans la tête, la faisant chuter sur le côté, la joue droite toute rouge à cause du coup

"Tu bats les femmes ?... Quel homme..." Disait-elle, le sourire aux lèvres

"Je bats les enflures, et je leur fais passer l'envie de recommencer, connasse" Disais-je d'une voix neutre.

J'enchainais en lui mettant un violent coup de pied dans le ventre, lui coupant la respiration.

"Estime toi heureuse, le gros tas t'aurais troué de bout en bout, moi je te casse juste un peu la gueule et après je te remet aux keufs, enfin... Si j'ai envie. Tu vois, je me mettrait bien à te raconter qui je suis, que tu as fait chier le mauvais gamins des rues et bla et bla et bla mais tu vois... J'aime pas mes discours et en plus je suis nul pour ça, de plus, tu te penses visiblement plus maligne que tout le monde avec tes tours de passe passe digne d'une magicienne à deux bals, bon qu'à berner les vieux et les gros..."

Je lui écrasa la main à l'aide de la talonnette de ma chaussure

"Ho et... Avant que tu me sortes le FAMEUX "tu vas me le payer" sache que j’attends toujours les dizaines et les dizaines de personnes qui m'ont dit ça avant toi" Disais-je avec un petit sourire tout mignon


A bird in a cage, That's what I've always been
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» Tout le monde s'en fout...
» DSL tout le monde
» bon tout le monde a joué au foot
» Un jour je ferai comme tout le monde c’est promis… (ou pas).
» je peux pas plaire a tout le monde, mais quand je vois a qui je ne plaid pas, ça ne me dérange pas ! - KALISTA

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Sinnoh - 4E G E N :: Voilaroc-