AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» Lettre ouverte à la foi


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 09/09/2017
Messages : 59

Région : Johto
Lun 11 Sep - 1:56
Avoir la foi ?

L'église de Sainte Barthe, lieu de culte de Ville Griotte, une ville proche du manoir des Chinea. Un lieu où les humains et les Pokémons vénèrent Arceus, le dieu créateur de toute chose en ce monde. Un lieu qui pousse à l'introspection avec des fondations légères et hantées. Un lieu qui pousse à l'écoute, qu'elle soit active ou passive, du silence lié à l'adoration jusqu'à ce que le glas sonne et emporte avec lui tous les espoirs et toutes les louanges, plus haut que le plafond imposant d'un édifice qui aspire toujours à plus de grandeur.

Quel est le rôle de cette cloche qui tinte à heure fixe chaque jour, sans jamais détonner ? Quel est le rôle de ces vitraux qui abondent sur les murs et qui laissent passer la lumière partiellement ?

Il semblerait que l'humain, pour expier tous ses pêchés, pense qu'il faille sans arrêter nettoyer énergétiquement ce lieu : on brûle des cierges, on laisse tinter un carillon, on utilise des vitraux qui filtrent la lumière la plus mauvaise pour ne laisser entrer que la plus pure mais, au final, aurions-nous besoin de tous ces stratagèmes si nous étions alignés avec nous-mêmes ? Ces mécanismes rassurent : ils sont comme les repas que l'on prend à des heures fixes, histoire de ne pas déranger notre métabolisme. Cependant, devrions-nous considérer que le corps et l'âme doivent être traités de la même manière ? Je ne pense pas. Mais alors, à quelle partie de l'être se rattache la foi en Arceus, ce Dieu qui a crée toute chose ?

Aussi étonnant que cela puisse paraître, dans le monde où nous sommes nous vénérons un Pokémon : le bon sens voudrait qu'il s'agisse du côté bestial contenu dans chaque être qui foule les pieds de cette planète, mais alors pourquoi se sent-on obligé de rattacher un contenu spirituel à cela ? A mon avis, il s'agirait là de différencier le culte de la mythologie et ceci est uniquement dû à l'orgueil humain : on souhaite accepter son côté animal en s'en remettant à un Pokémon mais on ne veut pas que cela transparaisse, pour cela on teint d'esprit une mythologie et on se tient haut, droit, pour ne pas s'abaisser à la condition des Pokémon. Voila pourquoi il est très difficile de savoir où commence l'exploitation des Pokémon et où elle termine. L'affrontement est violent entre les nombreux chercheurs en théologie de tous les continents : doit-on parler de croyance ou de foi, de mythologie ou de théologie ? Je dirais qu'en acceptant nos conditions, je me range du côté des mythologistes qui ne renient pas la nature animale de l'humain. J'ai toujours eu l'impression de côtoyer des bêtes viciées et vicieuses qui cherchent le pardon à travers ce paradoxe et cette hypocrisie. Je n'aime pas ça, j'aime à penser que nous ne sommes pas le maillon fort de toute cette immense chaîne de vie qui nous entoure. Mon Pokémon n'est pas "mon" Pokémon, il s'agit de mon compagnon de tous les jours à qui je n'impose pas ma présence. Parfois, Themis, mon Germignon, devient pensif : il se met alors à distiller des fragrances amères et épicées. Comment peut-on ne pas comprendre que si le Pokémon fait cela c'est qu'il communique de façon extrêmement claire ses idées ? Comment peut-on ensuite se placer au-dessus d'un être qui parle à un autre être de manière claire et concise ? Je supporte de moins en moins ces idées qui m'étouffent. Petit, j'ai libéré plusieurs fois le Caninos qui garde la maison : je ne supportais pas sa chaîne autour du cou et encore moins son utilité qu'on lui avait attribué. On m'a toujours grondé et houspillé, me disant que c'était son rôle et qu'il ne fallait pas faire ça. J'ai alors compris que l'humain se trouvait faible et qu'il était dépendant des Pokémons qui l'entouraient.
Comment Arceus pourrait-il croire en nous, dans ces conditions-là ?

La cloche sonne : il est midi et un vent frais s'engouffre dans l'atmosphère feutrée de l'Eglise. Il semble que les vitraux étincellent de mille feux, ou peut-être est-ce mon imagination ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 09/09/2017
Messages : 59

Région : Johto
Lun 18 Sep - 6:10
Cette brise ne faisait qu'accentuer les réflexions d'Alba qui se met à feuilleter les différents papiers, épars dans l'église, prêchant le bonheur de son prochain et la foi absolue en la divinité.

Pour ma part, je crois en la mythologie car je me suis immergé dedans depuis que je suis tout petit : fasciné par les mythes créateurs de Johto, les noms de tous ces Pokémons légendaires résonnait dans ma tête de manière récurrente. Ho-oh, Lugia, Entei, Suicune, Raikou, Célébi .... et encore tant de Pokémons légendaires qui parcourent les autres régions.

Les Pokémons légendaires sont des êtres fascinants qui incarnent chacun des notions très spécifiques puisqu'ils semblent en être les créateurs directs. Quelle énergie ces créatures peuvent-elles renfermer pour incarner cette puissance créatrice ? Aussi bien puissance naturelle qu'immatérielle, cela m'a toujours intrigué et énormément plu. Si l'on réussissait à quantifier cette énergie spirituelle, peut-être pourrions-nous développer également la nôtre à un niveau supérieur ?

J'ai toujours eu un grand attrait pour la spiritualité. Je me suis rendu compte que j'avais des dons très jeunes et j'ai effrayé beaucoup de gens à cause de ça. Ma vie n'a pas été facile dans les bons établissements scolaires que j'ai fréquenté. Hyperactif et hypersensible, j'étais très souvent seul. Je n'arrivais pas à dialoguer avec les autres qui ne comprenaient pas mon point de vue et les professeurs ne savaient que dire "Tu es trop mature pour ton âge, tu es différent". Je n'ai pas été réellement aidé et mes parents, dans leur quête de bienséance et d'apparat, n'ont jamais su voir que j'avais des problèmes de sociabilité. Seule Anne était là pour me réconforter et me disait qu'en grandissant ça irait mieux : elle n'avait qu'à moitié raison puisque j'ai conservé cet écart très longtemps avec les personnes de mon âge.

J'ai commencé à pouvoir endormir les différents Pokémons de la maison et à les soulager de leur douleur tôt dans ma vie, vers mes 8 ans. Je n'en ai jamais réellement parlé puisque personne ne saurait certainement me croire à la maison : le matériel et le rationnel est toujours passé avant tout, bien que nous soyons entourés de Pokémons Psy humanoïdes. Le rationnel a tué mes relations familiales, et lui-même doit certainement se gausser dans les réflexions de mes parents.

Par la suite j'ai commencé à ressentir l'énergie qui coulait dans mes veines et à la déplacer : j'avais 12-13 ans à l'époque et il m'était très difficile d'admettre ça. J'avais l'impression d'être un hybride être un Pokémon et un humain. Peut-être que notre ascendance n'est pas si clair que ça non plus mais je ne le saurai probablement jamais.

J'ai par la suite eu des visions et des prémonitions : je voyais les dates précises d'un événement que je ne saurais nommer ou bien une image mentale claire et précise de ce qui arriverait. J'ai eu peur et j'ai commencé à me renfermer sur moi-même. Anne m'a sorti de là en disant que certains humains possédaient ce genre de capacités et qu'il fallait les accepter car sinon on devenait fou. J'ai effectivement frôlé la mort de mon esprit puis j'ai accepté, ce qui a encore développé plus de chose : je peux maintenant croiser des hommes ou des Pokémon et connaître certaines de leurs pensées ou des événements qui ont marqué leur vie avec un simple coup d'oeil. Je cerne facilement les êtres ce qui a été utile durant mon adolescence à mon père : il me demandait de traîner dans son bureau lorsqu'un collaborateur venait pour savoir s'il était fiable ou pas. J'acceptais ses demandes car c'était les seuls moments réels où mon père me montrait de l'intérêt en dehors de son habituelle affection. Puis j'ai arrêté quand je me suis rendu compte que je me corrompais. Mes dons se dispersaient et ne devraient pas servir à cet intérêt.

Je suis quelqu'un de différent, avec des talents particuliers et je vais vous dire : je ne m'imagine pas vivre sans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» Lettre ouverte de la famille de François R. Marcello, enlevé le 12 janvier.
» Lettre ouverte au président Nicolas Sarkozy
» Haiti-Salaire minimum : Lettre ouverte aux parlementaires sur le secteur des ind
» Lettre ouverte au président René Preval du colonel Himler Rebu
» Lettre ouverte à Madame Michèle Pierre-Louis Premier Ministre de la République

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: Ville Griotte-