AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» The path is yours to climb.


avatar
Dresseur Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 25/03/2014
Messages : 1133

Région : Sinnoh
Sam 9 Sep - 23:28
Cela fait plusieurs jours maintenant que le site d'Haileen a fermé. Sur le coup, je me suis dit que c'était juste temporaire et qu'elle allait le rouvrir lorsqu'elle aura le temps. Mais en fait non, c'était définitif et il n'y aura pas de suite. Du coup je me sens un peu bête, parce que je voulais la contacter une dernière fois pour lui parler de ce laboratoire de l'horreur. Grâce au fait que je puisse prendre à la volée des informations venant de mon père (merci à la maman de Jun), je connais l'existence d'un labo vraiment louche. Et j'ai envie d'y aller faire un tour, mais je voulais lui en parler avant. Sauf que, bon, eh bien tant pis. Je pourrai peut-être reprendre contact avec elle à ce sujet un peu plus tard.

J'ai demandé à Sean et à Jun s'ils voulaient m'accompagner pour inspecter ce labo, mais ni l'un ni l'autre n'avait vraiment envie d'aller se perdre au beau milieu d'un endroit probablement désaffecté ou pourri jusqu'à la moelle. Enfin, en vérité, Sean voulait bien venir, mais il faut bien quelqu'un pour surveiller Jun puisqu'il serait capable de mourir tout seul en trébuchant. Non, la vraie raison, c'est que je leur ai demandé, mais je ne veux pas qu'ils viennent. C'est un peu comme mon petit périple, mon propre voyage et ma propre expérience. C'est dangereux, mais je pense que je ne vais pas y rester non plus, j'ai mes pokémons avec moi et ils sont devenus bien plus forts depuis la dernière fois que j'ai fait une telle excursion toute seule. Je sais qu'on pourra se défendre en cas de soucis, et qu'Eclat peut voler jusqu'à eux si nous avons besoin de renforts, mais honnêtement je veux pouvoir me débrouiller seule. J'en ai besoin.

J'ai besoin de ce boost de confiance, de voir que je suis capable d'accomplir des choses par moi-même et non pas en me reposant sur les autres. Il me faut tout ça afin de devenir plus forte, de pouvoir aller de l'avant et réussir ce que j'entreprends. Même si Sniper n'est toujours pas revenu, même si ça fait mal de le savoir encore je ne sais où dans la nature, je sais qu'il serait fier de voir que je tente de sortir de ma zone de confort. Et une fois ceci fait, j'irai le chercher plus intensément encore pour lui botter les fesses et lui dire de revenir sur-le-champ sinon il aura à faire à toute l'équipe – qui a énormément progressé depuis son départ. Même si, d'un autre côté, c'est aussi grâce à son départ que tout le monde a mis la main à la pâte et a voulu faire de son mieux. Donc au final, je me contredis un peu et je ne sais pas quoi ressentir entre la frustration, la tristesse et la fierté. C'est bizarre.

Bon. J'arrive donc à Bonville, une ville un peu paumée. Enfin, pas tant que ça parce qu'il y a pas mal d'éleveurs et tout, mais c'est un endroit idéal pour se cacher on dirait. Bonville en lui-même est un petit village, mais tout ce qu'il y a autour est énorme. Il est facile de se cacher très loin pour y faire ses expériences et autres immondices.

Je ne m'attarde pas trop sur la ville et la passe rapidement, ayant envie d'en finir le plus vite possible. S'il y a des pokémons qui souffrent en ce moment même, alors autant y aller franco et se lancer sans se poser de questions. J'arrive donc au labo en un rien de temps – enfin il est quand même bien éloigné, mais la détermination et la marche rapide, ça colle bien ensemble. Le bâtiment est plutôt grand, je m'attendais à un truc tout petit pour se faire discret, mais il passe assez inaperçu avec ses murs beige pour ne pas attirer l'attention. Je me dis qu'il vaut mieux faire le tour du bâtiment avant de tenter d'entrer – par effraction s'il vous plaît, il ne faut jamais, jamais entrer par la grande porte, comme dans les films d'infiltration. C'est connu. Enfin, jusqu'à ce que le héros se rende compte que puisque les méchants aussi regardent des films, ils savent que le héros n'entre jamais par la grande porte, et donc il y a des pièges partout. Donc la fenêtre que je vois en face de moi ne doit pas être très accueillante, je pense. Mais en même temps, il faut bien que je fasse quelque chose au lieu de réfléchir à trois cent scénarios possibles.



    avatar par sae, merci ♥️
    Sanae - #DD2B2B | Jun - #8E9D27 | Sniper - #9999ff
    autre compte:
     
    les dex:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 21/03/2017
Messages : 2480

Région : Hoenn
Mar 19 Sep - 2:56
« Est-ce que tout vas bien ? »
Haileen était avachie sur cette banquette depuis près d'une heure, soupirant de temps à autre, le nez plongé sur l'écran de son téléphone. C'était terminé. Son site était bel et bien fermé. Il n'affichait plus qu'un bref message renvoyant à un texte explicatif sur le « pourquoi du comment », comme on dit si bien. Elle avait également laissé son adresse mail pour qui voulait bien s'en servir. Chose que finalement elle allait vite regretter, recevant bien trop de message à son goût. Majoritairement de fans attristés de cette nouvelle soudaine, d'autres bien trop curieux de savoir ce qu'allait être cette nouvelle interface sur laquelle Haileen comptait s'investir pleinement à présent. Mais pour ça, il était hors de question qu'elle en dévoile plus qu'elle ne l'avait déjà fait. Rien n'était encore concrétisé et elle ne préférait pas promettre quelque chose qui finalement pouvait ne jamais arriver – chose qu'elle n'espérait évidemment pas. Pourtant, elle prenait la peine de lire chaque message et de répondre à certain. Peut-être qu'elle faisait une erreur, mais en tout cas elle ne regrettait rien. Après tout, elle ne postait plus grand chose. En un an, elle n'avait publié que deux articles, ce qui était plutôt maigre. Elle avait donc besoin de changement, besoin de faire bouger les choses à sa façon, de faire réfléchir chaque individu – qui oserait s'y intéresser – sur la vie que mène les pokémons et ce que nous, humains, leur faisons subir sans s'en rendre compte. C'était la le moteur de son nouveau projet. Et elle se donnerait à fond pour le mener à bien.

A sa gauche, planté devant sa table d'expérience, se trouvait son second, la tête pensante de ce projet, le véritable scientifique dans cette histoire. Ce jeune diplômé en biologie animale et génétique attendait simplement une réponse à sa question. Il regardait la jeune femme qui semblait perdue. Il savait que ce nouveau cap serait difficile pour Haileen, puisque ce site était l'une des dernières choses la raccrochant un tant soit peu à son île natale. Il attendit alors quelques secondes avant de retenter sa chance. « Haileen ? » souffla-t-il simplement dans un large sourire. La jeune femme releva la tête, plongeant son regard innocent dans celui de Nikholas. « Pardon. J'étais un peu ailleurs. Tu disais ? » Il sourit. Puis détourna le regard. « Rien d'important. ».

Elle quitta finalement son assise, rangea son téléphone dans sa poche pour faire le tour du laboratoire qu'elle finissait par connaître. Il était grand et lumineux, garnit de plante en tout genre. L'endroit respirait la sérénité. Et pourtant, elle ne s'y plaisait pas totalement. Leur lieu de travail faisait encore débat, car ni l'un, ni l'autre ne souhaitait quitter ses propres quartiers. Pourtant, tous deux devaient songer à un troisième – ou possiblement unique – lieu de travail. Car il était impossible pour eux de s'installer dans les locaux d'Upsilon, ne pouvant risquer d'attirer d'illustres inconnus dans cette habitation privée et sécurisée. Et il était bien trop handicapant pour Haileen de venir jusque chez son ami chaque jour, n'ayant ni permis, ni moyen de se déplacer rapidement et facilement. Lui devait lui servir de taxi, ce qui n'était pas une solution viable. Mais ce sujet de discussion restait encore sensible. Alors pour le moment, ils était préférable de l'éviter autant que possible.

Arrivant finalement à hauteur du garçon, un post-it collé sur le mur face à son bureau attira son attention. Elle s'appuya d'une main sur la table, attrapant de l'autre ce morceau de papier jaune. « Laboratoire Bonville, informer Haileen » Elle eut petit rictus avant de relever la tête vers Nikholas. « De quoi s'agit-il ? » Le rouquin quitta alors ce qui l'occupait jusque là pour se concentrer pleinement sur son amie. « Un de mes potes de fac travail en tant que médecin légiste au centre de police de Sinnoh. Il a eut vent d'activités suspectes dans un Laboratoire soit-disant pharmaceutique qui effectuerait des tests nocifs sur les pokémons. La police n'est pas en mesure d'enquêter pour le moment, malgré leurs soupçons. Et il avait souvenir que j'aimais bien fourrer mon nez là où je ne suis pas sensé le mettre... Et j'ai souvenir que toi aussi. » Il affichait un sourire en coin, afin de souligner son sous-entendu des moins subtiles. Haileen quant à elle restait focalisée sur une information sans importance. « Il est bien informé pour un simple médecin légiste.
- Normal, c'est de pokémons dont il se charge, pas d'humain.
- Oh... » Elle ignorait que cela pouvait exister. Mais cela avait du sens. « Je pense que tu devrais aller y jeter un œil. Et au mieux, sauver quelques malchanceux.
- Attends. Tu ne veux pas y aller finalement ?
- J'ai eu mon lot d’aventure dernièrement. Et tu as bien vu que c'était pas mon point fort. J'ai jamais été très doué en fait. C'est pas pour rien que je me faisais presque toujours attraper.
- Et on remercie papounet de t'avoir sauvé les miches tant de fois.
- Exactement ! » Ils se mirent à rire avant de revenir au vif du sujet. La jeune femme insista un peu plus pour convaincre le garçon de l'accompagner, en vain. Elle irait donc, mais seule.

Le lendemain, elle embarqua à bord du Jet privé de l'équipe, conduit comme toujours par Freyah. Elle était équipée seulement de son sac à dos, mais ne pouvait pas emprunter les transports en commun sans risque. En prime, il y avait avec elle son Poussifeu et son Riolu, fidèles au post. On a déposa ainsi non loin de Bonville, terminant sa route à pieds. Elle avançait d'un pas déterminée, ne prêtant aucune attention à ce village qui semblait particulièrement ennuyant. Elle suivait simplement le plan, marchant sans s'arrêter jusqu'à cette grosse bâtisse dissimulée au milieu de la végétation. Elle s'accroupit immédiatement près d'un buisson pour analyser la situation. Elle n'avait pas le temps de faire le tour du bâtiment pour en trouver une porte de secours, celle un peu cachée et que personne n'empruntait vraiment – ou presque. Tout devait être bouclé dans la journée et le plus vite possible, afin de rentrer à Hoenn avant la tombée de la nuit. Et c'était pourquoi elle était venue armée. Dans tous les cas, elle venait toujours ainsi pour ce genre d'expédition qui se montrait plus dangereuses que les autres.

Elle prit une grande inspiration, s'équipa d'une seule de ses armes et pria ses pokémons de rester discret. Elle se rapprocha ainsi de la bâtisse, accroupit sous une fenêtre. Elle se releva doucement, pour s'assurer que la voie était libre. Dans un sursaut, elle tomba en arrière, retenant un cri de surprise. Son regard avait croisé un autre, celui d'un pokémon. Celui-ci traversa aussitôt la fenêtre, affichant un large sourire. Il était plus que satisfait d'avoir effrayé Haileen. Celle-ci se tourna vers son Riolu, sortant de son sac stylo et papier afin qu'il lui traduise ce qu'il pouvait. Par ce biais, elle découvrit que ce spectre un peu trop farceur et à la forme méga-évoluée était ici dans la volonté de faire sortir son ami emprisonné par celui qui prétendait être leur maître. Lui pouvait s'échapper sans problème, mais ce n'était pas le cas du second pokémon. Au terme de cette conversation étrange, elle pactisa avec cet Ectoplasma joviale, promettant de libérer son ami – qui était donc un Solochi – si il l'aidait à s'infiltrer à l'intérieur.
A cet instant précis, un drôle de bruit se fit entendre au delà de son coin de mur. Sans réfléchir, ni sans même laisser le temps au spectre d'agir, elle sortit de sa cachette, son arme tendue vers l'inconnu. Et à première vue, ce n'était qu'une femme lambda. Ou peut-être une employée qui n'avait pas encore enfiler sa blouse de travail ? En tout cas, Haileen avait l'avantage. « Qu'est ce que tu fou ici ? Tu travail là ? Réponds ! » Elle était stoïque, gardant son arme pointée sur son opposante. Mais elle n'avait pas haussé la voix pour autant. Ce n'était pas le moment d'attirer le reste de la clique et de faire capoter son objectif.


Utilisation de la CS Vol (dernière utilisation le 14.06.2017).



Avatar fait par Elune, merci ♥
bonus:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» [L5R JCC] Path of the Destroyer (prochaine extension)
» Commande de Path of Destroyers
» Path of Might Chapitre 4 : Deus Ex Machina [à ne pas lire, ce serait une perte de temps]
» Path of Might Chapitre 2 : La mission [Rang B]
» 03. It's all about the climb

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Sinnoh - 4E G E N :: Bonville-