AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
 
» [Event] Combattre l'abomination.


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 28/02/2017
Messages : 386

Région : Alola
Mar 19 Juin - 19:17
Son sourire s'effaça lorsqu'elle sentit une main se poser fermement sur son épaule. Elle se tourna à demi et lorgna le jeune homme qui se tenait derrière elle, et dont le visage était crispé par la hargne. Mara comprit que le manifestant n'avait pas apprécié de se faire bousculer et qu'il revenait à la charge pour se venger, délaissant momentanément la cause qui lui tenait à coeur. La sbire soupira et fit volte-face, attrapant le poignet osseux et le serrant avec force, au point où ses ongles pénétrèrent la chair fragile. L'inconnu s'agita et tenta de se défaire de sa prise, mais elle tint bon ; elle réalisa que sa tentative d'intimidation n'était qu'un bluff et qu'il faisait parti de ces gens qui reculaient devant le moindre obstacle. Elle remua donc les lèvres, formulant une menace claire et à peine audible à travers le brouhaha de la foule ; cela suffit pour que le garçon la prenne au sérieux et pour qu'il demande grâce. Marie-Anne le libéra et elle attendit qu'il eut disparu parmi les autres contestataires avant de reporter son attention sur Gaeriel. 

Cette dernière venait de prendre les devants d'une manière spectaculaire, son dracaufeu s'échappant de sa pokéball pour la soutenir et pour embraser le public de son puissant rugissement. Mara fut surprise de constater le changement de coloration des écailles du dragon ; même la flamme de sa queue était passée d'un orange éclatant à un bleu électrique. L'effet secondaire d'un serum ou d'une mutation quelconque ? Poser une question ou en faire la remarque en révélerait trop, et le moment était mal choisi pour discuter. Étonnamment, un second dragon, noir et bleu, se joint à Ridley. Il n'était plus question pour les responsables du laboratoire de se terrer dans leur trou.  Les deux bêtes en imposaient et Mara songea brièvement que son escouade pourrait tirer profit de telles créatures, si jamais elle parvenait à mettre la main sur elles. En cas d'un refus d'obéir, il y avait toujours l'option d'une revente. 

La kantonienne se passa une main sur la nuque, chassant les pensées malhonnêtes qui s'agglutinaient dans son esprit. Elle perçut une soudaine agitation et ses prunelles se braquèrent vers l'entrée de la bâtisse ; les portes s'ouvrirent violemment, faisait place à trois pokémons a l'air mauvais. Pouvait-on s'attendre à des créatures normales ou bien à des expérimentations ? Le portail céda rapidement et une vague de panique parcourut la masse des manifestants, qui se dispersa à gauche et à droite. Mara y vit une opportunité similaire à celle d'Azamir ; le terrain découvert leur offrait un espace suffisant pour repousser leurs adversaires. Elle s'avança de quelques pas et projeta la pokéball de son Rhinoféros avec une vigueur renouvelée. Cette fois-ci, elle ne brimerait pas ses actions et elle le laisserait se battre. Tandis qu'elle s'apprêtait à donner un ordre, elle vit le vieillard apparaître d'un pas lent. Le scientifique en chef, le maître des lieux.

« Faisons-lui ravaler sa honte, tiens. Il ne mérite aucune compassion. » 

Tohr rugit et martela son poitrail blindé de ses poings. Mais ce fut en voyant Azamir, les mains en cônes pour que sa voix puisse gagner en portée, qu'une idée lui vint. Il fallait toutefois user d'un pokémon capable d'utiliser des attaques sonores et dérangeantes pour les oreilles. Et selon la sbire, rien n'était pire que les cris d'un félin. 

« Tohr, attrape le chacripan de Sayuri et soulève-le aussi haut que tu le peux ! On va se servir de lui pour les déstabiliser. » 

La brunette jeta un regard à la jeune fille, incertaine de la réaction que celle-ci aurait lorsqu'elle verrait son chaton être ainsi manipulé par l'immense rhinoféros.


( Rhinoféros lance Mimi-Queue ! )


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 25/03/2014
Messages : 1579

Région : Sinnoh
Mer 20 Juin - 16:45
Tout est très confus, entre les gens qui crient, les autres qui poussent et ceux qui veulent se montrer bien plus que nécessaire. C'est vraiment dans des moments comme ça que je me dis que j'aurais mieux fait de ne pas me mêler de cette histoire, mais je sais aussi que ce n'est pas une raison suffisante pour moi de reculer. Il y a bien des dresseurs qui souhaitent arrêter de tels agissements, il n'y a qu'à regarder la foule présente ici pour s'en rendre compte. Mais auraient-ils tous pris part à cette mission ? En les voyant s'enfuir à l'apparition d'un Dracaufeu – celui de Gaeriel ? - et celle des trois pokémons provenant du laboratoire, j'ose me poser la question.

Non pas que je sois mieux, en réalité. Je tremble de partout, et je ne sais même pas ce que je suis censée faire ni où aller. Toute cette foule, ces gens qui vont à contre-courant me perturbe. J'essaie de faire au mieux et d'éviter les personnes un peu trop pressées de partir d'ici, mais ce n'est pas évident... Heureusement, ce n'est que passager et très vite la foule est dispersée, ce qui me laisse l'opportunité de m'approcher de l'endroit où le combat a lieu. J'ai cru voir une silhouette noire et bleue au-dessus de nos têtes passer pour aller vers l'avant, j'imagine qu'il s'agit d'un allié ? Tout en m'approchant, je fais appel à Eclat. Elle me guide à travers les quelques personnes qui sont encore devant moi, et rapidement j'arrive à destination.

Là, devant les portes du labo se tiennent un Florizarre, un Capidextre et un Lançargot. Autant dire que c'est du lourd, tout comme les pokémons des dresseurs de tout à l'heure. Ils ont l'air puissant, mais d'un autre côté je ne me fais pas trop de souci vu ce que nous avons dans notre camp. Derrière les trois pokémons se tient un homme qui ne semble pas très content... Il a l'air de vouloir en finir une bonne fois pour toutes, et je pense que c'est aussi le cas pour nous tous.

C'est assez intimidant de voir tous ces puissants pokémons, et je détourne le regard pour voir que de notre côté, on a effectivement de quoi les vaincre sans trop de soucis ; entre deux Dracaufeu, le Milobellus de Côme et le soutien des pokémons de Clarisse, Sayuri et Marie-Anne, on peut y arriver. Je n'ai pas encore vu Effy, mais j'imagine qu'elle n'est pas loin.
Je me tourne alors vers Eclat, lui donnant une petite caresse réconfortante. « On va les aider du mieux qu'on peut. » La Charmillon acquiesce et s'envole, prenant ainsi un peu plus d'altitude et se rapprochant légèrement des pokémons adverses afin de pouvoir les attaquer sans gêner nos puissances de frappe.


Charmillon lance Sécrétion sur tous !

ECLAT | type insecte/vol
niv. 50 ; encore 4/4.

plus d'informations:
 
statistiques & attaques:
 




    avatar & signature par séquo, merci ♥️
    Sanae - #DD2B2B | Jun - #8E9D27 | Sniper - #9999ff
    mini sacoche:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 30/08/2014
Messages : 1045

Région : Johto
Mer 20 Juin - 18:53
Je me répète mais la foule n’est clairement pas ma tasse de thé. Avec l’arrivée de Gaeriel sur scène et son dragon chromatique cela n’a fait qu’augmenter la vigueur de la foule. J’ai l’impression que ma cage thoracique va finir broyée entre les coudes des personnes se massant tels des insectes attirés par une brillante lumière. Sa voix ne me parvient d’ailleurs que vaguement car la foule se met à hurler dans mes oreilles, je fronce les sourcils en priant pour que cela s’arrête bientôt. Certes j’étais d’accord pour me rendre dans la manifestation mais là on se croirait presque à un concert de hard rock avec les deux dracaufeu qui se galvanisent l’un l’autre et Gaeriel qui scande à la masse populaire. Alors que je tente encore de me faufiler autant que possible pour rejoindre le petit groupe que j’aperçois depuis tout à l’heure, je m’approche de Clarisse Sayuri et au devant et je peux presque attraper le bras de Sayuri pour lui signifier ma présence, je ne suis plus très loin.

Je suis loin. Un raz de marée humain me soulève du sol en un instant et mon corps se retrouve pris dans le mouvement de foule. La panique monte et les gens s’agitent. L’on entend quelques cris stridents de jeunes femmes qui prennent peur et des « attention » diffus. Pour ma part l’incompréhension est quasi totale bien que j’ai de lourdes suppositions sur ce qui est en train de se passer. Un bruit lourd et métallique s’est fait entendre une fraction de seconde avant l’animation soudaine de la foule qui s’est littéralement scindée en deux suite à cela. Les gens se reculent et commencent à se disperser. Mes pieds retouchent finalement le sol après quelques secondes qui me paraissent interminables. Ma main frotte ma mâchoire et mon visage prend un air douloureux. Dans la panique quelqu’un m’a foutu un coup de coude magistral dans le menton qui m’en aurait presque fait tourner la tête. Je passe ma langue sur mes lèvres et ressent ce gout métallique sanguin si particulier. En me prenant l’uppercut ma mâchoire s’est refermée sur mes lèvres et mes dents ont pénétré dans la chair et fendue l’une d’elles. Mon portable se remet à vibrer, Jean me rappelle. Manquait plus que ça.

Pas le temps. Je suis encore trop loin. Le mouvement a été si rapide que je n’aperçois plus clairement mes acolytes mais simplement le portail ouvert, ou plutôt détruit pour être exact, et les grondements des pokémons qui s’y opposent. J’ai été littéralement aspiré par la foule prenant la fuite vers l’extérieur du peloton. Sans réfléchir ma main plonge dans ma sacoche et mes jambes se mettent à courir pour rejoindre les autres qui étaient justes devant moi. J’étais à « ça » de les rejoindre. Outre passé les quelques secondes de confusion c’est la colère qui me domine en cet instant. La colère envers les personnes qui paniquent instantanément en allant parfois jusqu’à nuire à autrui. Puis le taquet que je me suis pris commence à sérieusement me lancer ce qui n’arrange rien. Et les forces de l’ordres, qu’attendent-elle pour maitriser la foule bordel. Je bouscule plusieurs personnes dans ma course mais n’en ai que faire. Je parcours les quelques dizaines de mètres en un temps record et lorsque j’arrive le combat est déjà en cours. Je reprends ma respiration un instant en observant circulairement autour de moi. Il semblerait que tout le monde soit là. Je n’attends pas plus longtemps pour envoyer mon pokémon sur le terrain soutenir ses camarades. Puis je crache un filet de salive sanguignolante sur le sol. Putain ça va chier là.



Pharamp S utilise CAGE ECLAIR sur Capidextre


Aries — Pharamp S ♂ N. 50 -0/4-
Donné par Jean.
information supplémentaire:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ranger Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/08/2013
Messages : 2381

Région : Kantô, Johto
Mer 20 Juin - 22:01
Il n'était pas prévu que Ridley sorte de sa pokéball de lui même mais, finalement, le dragon permit d'obtenir l'effet voulu : j'attirais sur moi toutes les attentions. Peut-être même un peu trop ; le plan initial était d'attiré les journalistes, que je puisse être la voix des manifestants mais, finalement, ce fut plutôt du côté du laboratoire que les choses s'activèrent... Si des journalistes étaient en train de prendre des photos ou de filmer je n'en avais aucune idée, et la probabilité était haute, parce que désormais toute mon attention était tournée vers les trois créatures s’avançant vers nous d'un air menaçant. Ils sont suivis d'un homme âgé, dont le visage semble me parler... Je réalise avec un temps de record que son image avait circulé sur les réseaux sociaux : certainement le fameux directeur du laboratoire, cela semblerait logique. L'homme parlait de honte (comment osait-il, après tout ce que nous avions découvert de macabre ?) avant de nous défier, sur de lui. Il voulait vraiment jouer à ça ? Avec Leon à mes côtés, je me doutais que Azamir ainsi que Come ne tarderaient pas à me rejoindre, officiellement en tant que Rangers cette fois. Après tout c'est cet homme qui nous a défié en duel pokémon, pas l'inverse, et on allait pouvoir lui rabattre le caquet en public, devant une foule et des journalistes... Parfait.

Autant dire que j'avais conservé mon calme malgré le brouhaha de la foule s'éloignant de nous, me sentant dans mon élément. Au fil des secondes le reste du groupe me rejoint en première file, et leurs pokémons sont de sortie, ce qui n'est pas plus mal ; on ne sait jamais, il y a peut-être d'autres créatures qui attendent le bon moment pour frapper. Ce serait stupide avec la foule, certes, mais il vaut mieux redoubler de prudence.

Leon s'est jeté dans la bataille sans même attendre que son maître soit à mes côtés et, un fin sourire aux lèvres, je me tourne vers mon ami écailleux.

- Rejoins Leon et combat avec lui Rid ! Bien qu'ils ne soient pas frères comme il l'était avec Ram, Rid apprécie son camarade et prend son envol pour le rejoindre sans perdre de temps.

Mara est juste derrière moi et j'entend ce qu'elle dit, sans tout comprendre à ce qu'elle cherche à faire ; cependant il s'agit d'aider le reste du groupe alors je reste concentrée sur le match, jusqu'à ce que Azamir n'arrive près de moi. Cette fois je détourne la tête pour le regarder et je lui offre un sourire doux, constatant une fois de plus à quel point il peut être bienveillant lorsqu'il se passe quelque chose qui sort de l'ordinaire.

- Ca va... On va s'occuper de lui ensemble, couvrons le davantage de honte !

Après tout, c'est lui qui a parlé de honte le premier, il aurait mieux fait de porter attention à ses mots... Devant des journalistes il risque juste de se ridiculiser, parce qu'il est hors de question de perdre face à lui, pas après tout ce que nous avons fait cette nuit.

Effy est finalement la dernière à nous rejoindre, mais elle ne perd pas de temps pour envoyer son superbe Pharamp pour épauler nos pokémons face aux trois créatures qui ont entamées le combat. Cependant je vois son geste, ainsi que le sang près de ses lèvres, et je hausse un sourcil avant de me tourner vers elle.

- Tout va bien ? On t'a blessé ? Cela pourrait être l'oeuvre d'un complice...

* Metalosse S lance Psyko sur Florizarre
INRP Ridley fait un barbecue /roule


stats:
 





doubles comptes:
 
autre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 2583

Sam 23 Juin - 12:37

Ponchien lance Coup D'main sur Dracolosse !
Il aide Dracolosse !


Charmillon lance Sécrétion sur tous !
La vitesse des adversaires diminue !
Nouvelle vitesse de Capidextre : 77
Nouvelle vitesse de Florizarre : 53
Nouvelle vitesse de Lançargot : 13


Pharamp lance Cage-Eclair sur Capidextre !
Capidextre est paralysé !
Nouvelle vitesse de Capidextre : 38


Chacripan lance Rugissement !
L'attaque des adversaires diminue !
Nouvelle attaque de Capidextre : 133
Nouvelle attaque de Florizarre : 68
Nouvelle attaque de Lançargot : 90


Dracolosse lance Blizzard !
La capacité est plus puissante grâce à Ponchien !
random 65, 14, 2 / l'attaque passe random 32, 12, 56 / pas de critique random 12, 97, 50 / pas de gel
{ - 113 pv }
{ - 186 pv } C'est super efficace !
{ - 46 pv } Ce n'est pas très efficace...
PV de Capidextre : 132/245
PV de Florizarre : 74/260
PV de Lançargot : 224/270


Milobellus lance Surf sur tous ! random 98, 50, 3 ; critique pour Lancargot !
{ - 45 pv }
{ - 19 pv } Ce n'est pas très efficace...
{ - 56 pv } coup critique !
PV de Capidextre : 87/245
PV de Florizarre : 55/260
PV de Lançargot : 168/270


Capidextre lance Griffe Ombre sur Métalosse !
random 60, Capidextre est paralysé, il n'attaque pas !


Métalosse lance Psyko ! random 8, pas de critique / random 75, pas d'effet
{ - 61 pv } C'est super efficace !
PV de Florizarre : 0/260

Florizarre est K.O. !


Rhinoféros lance Mimi-Queue !
La défense des Pokémon adverses diminue !
Nouvelle défense de Capidextre : 111
Nouvelle défense de Florizarre : 135
Nouvelle défense de Lançargot : 137



Lançargot lance Bourdon sur Métalosse ! random 24, pas de critique / random 85, pas d'effet
{ - 45 pv }
PV de Métalosse : 205/250

À vous de jouer !


stats:
 

Pour ce combat : les rangers ont le droit d'utiliser un Pokémon à la fois.
Les autres membres peuvent utiliser leur Pokémon uniquement pour lancer des attaques de soutien sur les Pokémon alliés. Ils peuvent également lancer des pièges et attaquer les Pokémon adverses sur les statuts uniquement.

Prochaine modération : 7 juillet


avatar ©️ Elune Crowley.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ranger Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 24/12/2013
Messages : 11478

Région : Kanto | Hoenn
Lun 25 Juin - 20:07
Tandis que je m’approchais, j’ai pu voir Ridley rejoindre Leon pour qu’ils entament tous les deux l’affrontement avec les Pokémon du responsable de cette horrible histoire. Ils savent ce qu’ils ont à faire, et les flammes qui apparaissent, cette vague de chaleur le démontre. Ils n’ont pas besoin d’instructions précises pour agir. J’ai toujours préféré cette approche en combat et elle est parfaite pour les missions, pour conserver l’instinct des Pokémon. Ça ne s’est jamais retourné contre nous et il ne reste plus qu’à espérer qu’on ne me fasse pas mentir à l’avenir. Donc, après quelques autres pas, je me retrouve aux côtés de Gaeriel. M’assurant qu’elle n’a rien, qu’elle va bien, je peux seulement approuver à la réponse qu’elle me donne. Hn, il va regretter de nous avoir défié publiquement. La foule n’est pas tout à fait calme derrière nous. C’est assez dérangeant. J’ai tendance à essayer de tout écouter, de tout entendre ce qui se passe. Tu ne le sais pas, mais la cause est ton problème d’attention. À mesure que le temps passe, que tu vieillis, c’est plus difficile à contrôler. Tu es fatigué de ta mauvaise nuit, des cauchemars qui sont venus perturber le peu de sommeil que tu es parvenu à avoir. Voilà pourquoi tu y es d’autant plus sensible aujourd’hui. Je jette des regards furtifs derrière mon épaule, espérant que les forces de l’ordre s’occuperont de rapidement les calmer. Il ne faut pas que ses personnes avancent vers nous, à moins que d’autres soient assez calmes pour envoyer des Pokémon au combat. De toute façon, ça ne sera pas nécessaire. Je suis convaincu que nous sommes en mesure de gérer, juste avec notre groupe, juste avec nos Pokémon. Nous n’avons pas besoin d’être en surnombre pour le dépasser et pour l’humilier encore plus, pour dévoiler au monde que ce type est un être abject qui s’enrichit sur de la souffrance Pokémon. Il ne s’en sortira pas avec un combat. S’il espère que ça sera si simple de faire pencher la balance de son côté, il n’est pas très intelligent.

Mais les gens au pied du mur essaient les solutions les plus désespérées pour s’en sortir. Tu es bien placé pour le savoir... Combien ont tenté de marchander avec toi pour ne pas que ta lame s’abatte sur eux? Puis, tu as toi-même tenté des solutions désespérées.

Les journalistes ne doivent pas se priver de commenter l’événement. Il ne reste plus qu’à espérer qu’ils donnent la bonne information, connaissant leur tendance à aimer le sensationnalisme. En tout cas, maintenant que je ne suis plus dissimulé parmi la foule, ils ont deux vainqueurs de Ligue sous la main, ça doit les enivrer. Le combat s’amorce réellement puis tout notre groupe y met du sien. Côme est venu se positionner à nos côtés, faisant appel à un Pokémon aquatique. Néanmoins, ce qui attire surtout mon attention, tout comme mon amie, est l’arrivée de Effy. Je renchéris après Gaeriel. Si tu as besoin, j’ai avec moi une petite trousse de soins. Pour une telle mission, il le fallait. Bref, un bruit sourd attire mon attention. Les attaques lancées jusqu’à présent ont suffi à mettre à terre le Florizarre. Voilà une bonne nouvelle, nous donnant un avantage. Vous devriez renoncer et admettre vos torts! C’est inutile, j’en ai conscience. Aucun risque qu’un type dans ce genre m’écoute, mais il vaut mieux être bon joueur de notre côté. Ce n’est pas dans mes habitudes, mais nous avons une image à tenir; celle des gentils, celle des héros qui ont posé les bons gestes. Même si je préfère agir dans l’ombre, loin des projecteurs... Leon vient se poser devant moi, attendant de savoir comment agir face à ce que je viens d’affirmer. S’il ne collabore pas, cible le Lançargot. J’ajouterais qu’il doit les pousser dans leurs derniers retranchements, qu’il doit faire comprendre à leur maître qu’il n’a plus d’issus et qu’il ferait mieux de se rendre en cessant cette mascarade, mais je me tais. Ce n’est sans doute pas digne de l’image qu’on doit projeter. Un grognement approbateur, puis il s’envole, dessinant des cercles au-dessus de nos adversaires. Il agira au moindre mouvement suspect, je n’en doute pas. Heureusement que je peux compter sur lui pour être attentif à ma place. Il y a encore tellement de bruits autour de nous... Me concentrer sur une unique chose est difficile. Mais je reste droit et fier, sachant que nous avons fait ce qu’il fallait ici.

Ce n’est qu’une petite action parmi un lot, mais c’est un pas qui peut ouvrir la porte pour la suite, qui peut ébranler d’autres entreprises qui feraient de même. L’effet n’est pas à négliger.

Et on continue, ce n’est pas terminé, bien qu’il n’en reste pas long. Tenez-vous prêts. Quelques mots adressés à mes collègues du moment. Ils m’aident aussi à faire abstraction de ce qui se passe autour. Nous avons l’avantage, le vent ne peut plus tourner en notre défaveur.

Dracolosse lance Poing de Feu sur Lançargot (puissance 75, précision 100%, 10% brûlure, efficacité x4)



clic:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Unys

C-GEAR
Inscrit le : 19/02/2017
Messages : 370

Région : Unys
Jeu 28 Juin - 23:00
Si la foule de manifestants recule devant l'arrivée des trois pokémons du scientifique, Clarisse repère très vite que leur groupe au complet vient faire front devant lui. D'abord les rangers, qui rejoignent très vite Gaeriel et forment une redoutable première ligne. Puis les autres, les volontaires civils, dont les pokémons viennent prêter main forte avec leurs modestes moyens. Clarisse n'a jamais eu l'occasion de voir Monsieur Spock se battre, elle ignore totalement son niveau et ses capacités ; elle sait juste que son précédent propriétaire était un dresseur qui l'utilisait pour la conquête des badges d'Unys. Est-ce qu'elle peut donc s'attendre à ce que son ponchien soit utile au combat à venir ?
En tout cas, même s'il s'avère qu'il ne l'est finalement pas, l'adolescente ne s'inquiète pas vraiment vu l'équipe que les rangers forment. Deux dracaufeus chromatiques, on ne voit pas ça tous les jours ! Les deux dragons sont aussi beaux qu'intimidants et d'ailleurs ils sont les premiers à rentrer dans le tas et à balancer de puissants jets de flammes sur leurs assaillants. C'est au moment où le noir et bleu, celui d'Azamir apparemment, s'apprête à souffler son propre lance flamme que Monsieur Spock intervient soudain : il lance un jappement très spécial, presque insupportable tant il est aigu, mais qui fait vibrer les nerfs de Clarisse. Elle se rend compte très vite que ce son d'une étrange fréquence a également eu une résonnance chez le dracaufeu d'Azamir et que son jet de flammes devient soudain plus vif et plus large. Est-ce que c'est Spocky qui est à l'origine de ce changement ? Ce serait intéressant qu'il puisse booster ses alliés comme ça ! Non pas que Clarisse ait l'intention de faire des matchs pokémons, mais des effets positifs comme ça c'est bon à savoir.

Chacun y met son grain de sel (parfois de manière un peu bizarre, comme le rhinoféros de Marie-Anne qui soulève le chacripan de Sayuri pour que son rugissement porte plus loin) et c'est suffisant pour mettre le florizarre au tapis. Le capidextre, qui avait pourtant l'air si agile avant le début du combat, a été paralysé par le pharamp d'Effy et il lui est presque impossible de bouger. Clarisse a un peu de peine pour lui, mais malheureusement leur maitre semble avoir mis ce combat comme condition pour les écouter. Devant cette défaite annoncée, Azamir essaie de forcer le scientifique à admettre sa défaite et ses torts mais quelque chose dit à Clarisse que cela ne sera pas si simple...

« S'il refuse, tu recommences ton truc Spocky, c'était super ! »

Il faudrait peut-être qu'elle se renseigne un tant soit peu sur les capacités de ses compagnons... ça pourrait lui être utile si un jour elle décide de se lancer dans la coordination.



Ponchien lance groz'yeux pour aider à finir :)




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ranger Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 02/11/2013
Messages : 1207

Région : Sinnoh
Mar 3 Juil - 13:11
J’ai été beaucoup plus réactif cette fois-ci que la dernière fois et je m’en félicite intérieurement. Il n’y a pas à dire, le terrain, ça forme en un rien de temps. Et puis, faire équipe avec des rangers aussi expérimentés qu’Azamir et Gaeriel, ça aide. Je pense que niveau dressage, je me débrouille sans problème, mais c’est surtout niveau adaptation et réactivité que j’ai des progrès à faire et cela s’est ressenti devant le centre pokémon. Je n’ai pas fait la même erreurs cette fois et nous nous retrouvons, les trois rangers, en première ligne face aux trois pokémons massifs qui ont défoncé le portail du laboratoire. Sans doute ceux du propriétaire des lieux qui semble plutôt remonté contre nous. Ce qui peut se comprendre, certes, mais n’explique certainement pas pourquoi il s’est dit qu’envoyer ses pokémons sur la foule serait le bon coup à jouer. Surtout avec la presse. D’autre part, quand je vois la non réactivité des agents, je me dis que c’est une chance que notre équipe soit là. Certes, nous avons déclenché toute cette manifestation et les conséquences viennent de notre infiltration du laboratoire, mais sans nous, qui sait ce qui serait arrivé avec ces pokémons lâchés sur les manifestants…

Les autres membres de l’équipe nous rejoignent, je crois. Je suis surpris de voir le Chacripan de Sayuri se joindre à la mêlée sans peur aucune, avant qu’un gros Rhinoféros ne se mette à le porter à bout de bras… Une technique peu orthodoxe mais pourquoi pas après tout, si ça fonctionne ! Milobellus fait bien son job de retarder au maximum l’avancée des adversaires en les ralentissant à coup d’eau. Il est toujours plus difficile de progresser dedans. Il est clair qu’il n’a pas la force de frappe des deux Dracaufeu de mes acolytes, mais tout de même. Du coin de l’œil je vois également Effy et Sanae avec respectivement un Pharamp et un Charmillon, fidèles à eux-mêmes qui se joignent à la bagarre. Le Pharamp d’Effy paralyse sans attendre le Capidextre adverse, ce qui va nous être utile, c’est clair. J’entends Gaeriel et Azamir parler avec cette dernière en lui demandant si tout va bien et m’interroge sur ce qui a pu se passer. J’ai sans doute loupé un épisode.

Deux Dracaufeu, un Milobellus, un Pharamp, un Charmillon, un Rhinoféros armé d’un Chacripan, un Ponchien… Une fine équipe que nous formons. Je ne doute pas une seule seconde de notre succès. Si tant est qu’il s’agisse bien là de tout le régiment adverse. Notre équipe a beau être assez impressionnante, si trois autres salves de trois adversaires viennent nous dire coucou, je doute que l’on tienne bien longtemps. En tout cas, si les médias sont là et couvrent l’événement, c’est tout ce qui compte. Je reste concentré sur le combat en intimant à Milobellus de continuer à gêner les adversaires le plus possible. « C’est bien mon beau, ne t’arrête pas. »



Milobellus lance Surf (eau - 90|100 ; atk spé: 180) sur tous !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 30/08/2014
Messages : 1045

Région : Johto
Ven 6 Juil - 17:32
A peine Pharamp rejoint-il le terrain qu’il comprend la tension qui m’anime. Les deux rangers me demandent si je vais bien et j’acquiesce simplement. Finissons en déjà avec cet être exécrable avant de penser à toute autre chose. Il m’a été donné pire douleur à subir par le passé. Prenant part au combat je n’ai qu’à siffler que mon pokémon charge son corps d’électricité et fonce lourdement le capidextre qui fait le pitre en tentant de se rendre impressionnant face à nous. Le choc électrique se fait entendre tel l’éclair frappant le sol. Le singe à du mal à se mobiliser après cela et grimace, mon pokémon bombe le torse et nargue son adversaire au sol. Cette fois-ci il semble que l’organisation se déroule un peu mieux, on commence à accorder nos violons. Côme semble confiant de lui et envoie son Milobellus avec force sur l’ennemi, je souris de le voir ainsi s’ouvrir un peu à son nouveau rôle de ranger. Même Sayuri et Clarisse ont envoyé leur pokémon cette fois-ci. Nous formons une équipe soudée et il ne faut pas longtemps avant que le florizarre s’écroule lourdement sur le sol succombant à l’assaut porté par Azamir. Azamir et Gaeriel ne sont pas en reste et nous offre un véritable spectacle de maîtres. Leur expérience et leur puissance est palpable. Mes yeux essayent de capter tout cela pour l’emmagasiner dans ma mémoire et m’inspirer d’eux.

Soudainement l’idée me frappe que les journalistes sont peut être en train de filmer la scène. Ma confiance se fissure un instant alors que le sang se remet à perler sur ma lèvre inférieure et glisse le long de mon menton. Je me fige. Et s’il me voyait. Et si eux me voyaient. Certes ils n’ont pas donné signe de vie depuis ce jour mais l’enquête a prouvé que leur réseau reste actif.
Un cri me rappelle à moi.

Pharamp vient d’essuyer un coup lors de ma distraction. Mais il est fort et n’a pas besoin de moi, il lui suffit juste de s’en rendre compte. J’espère qu’il y parviendra. L’ovin recommence son attaque mais cette fois ci sur le lançargot déjà bien amoché par la précédente salve d’attaque. La victoire sera notre il n’en fait pas de doute nous en sommes tous conscients et notre adversaire doit commencer à le comprendre également. Mon regard se porte alors sur cet homme qui a mené ses pokémons vers une défaite douloureuse sans vaciller. Comment pouvait-il espérer ne serait-ce qu’un instant gagner face à la foule qui se masquait devant lui, quelle hérésie l’avait donc conduit a poursuivre de tels agissements dans son laboratoire et atteindre un tel seuil d’insanité. Mon esprit me retient avec force de ne pas traverser l’espace qui nous sépare pour lui faire goûter de mon poing. Je prends une grande inspiration et souffle. Il ne reste que quelques minutes avant que tout cela soit fini.



Pharamp S utilise CAGE ECLAIR sur Lançargot


Aries — Pharamp S ♂ N. 50 -0/4-
Donné par Jean.
information supplémentaire:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 28/02/2017
Messages : 386

Région : Alola
Sam 7 Juil - 1:45
Sa tactique s'avéra plus ou moins efficace. Le chacripan, effrayé par sa soudaine montée vers les cieux, feula et cracha en direction du rhinoféros. Ce dernier émit un grognement en guise de réponse et essaya par tous les moyens de maintenir le minuscule félin à une hauteur qu'il jugeait acceptable, soit à près de deux mètres cinquante du sol. Heureusement que sa peau cuirassée le protégeait des coups de griffes et de toutes tentatives de morsure. Seuls ses yeux demeuraient vulnérables, mais là encore, il faudrait que le chaton puisse s'échapper de sa poigne. « Rappelle-toi que c'est un allié. Ce n'est pas lui que tu dois écraser. » Mara jugea important de lui en faire la mention, car elle pouvait sentir l'agacement croître chez son compagnon. Un ordre lancé par Sayuri sembla rasséréner le chacripan, qui cessa aussitôt de se débattre et qui reporta son attention vers leurs adversaires. Il poussa alors un miaulement se voulant féroce et qui se réverbéra jusqu'à l'autre bout du terrain, bien au-delà du laboratoire. 

« Tu peux le déposer maintenant. » Tohr obtempéra et descendit son partenaire de combat, lequel s'empressa de rejoindre sa dresseuse. Le colosse piaffa et fit vriller sa corne, non mécontent de se retrouver à nouveau libre de ses mouvements. Il pouvait dorénavant rejoindre les autres et se défouler. Quant à la sbire, elle se tourna vers l'éleveuse et s'inclina légèrement, en guise d'excuse. « J'espère que ton chacripan ne restera pas traumatisé par son expérience. » 

Elle se tourna ensuite vers le portique abattu, où l'affrontement faisait rage. Le capidextre utilisait son agilité naturelle pour esquiver les coups et narguer ses opposants. Le florizarre, quant à lui, était bien ancrée dans une position offensive, ses multiples lianes fouettant l'air avec vigueur. Peut-être espérait-il pouvoir ainsi  attraper l'un des dragons chromatiques ? Ceux-ci s'avérèrent toutefois plus intelligents que lui pour tomber dans un tel piège ; ils maîtrisaient parfaitement l'élément aérien et se mouvaient avec rapidité et fluidité dans les airs. Marie-Anne restait perplexe vis-a-vis du lancargot - l'unique détail qu'il leur faudrait considérer avec prudence était ses lances. 

La contribution du Ponchien et du Milobellus fut non-négligeable, et la brunette observa avec un certain émerveillement les filamments de soie projetés par le papillon scintillant. Ils engluèrent avec aisance leurs ennemis, les encombrant et réduisant drastiquement leur mobilité. Même le singe violet se retrouva cloué au sol, incapable de bondir - ses pattes collaient au béton. Une situation embarrassante qui le rendit à la merci de la trombe d'eau invoquée par le pokémon de Côme. Un grésillement s'éleva du côté du pharamp d'Effy, qui déploya son énergie électrifiée pour former une cage-éclair de belle ampleur sur le pauvre capidextre. Ce n'était décidément pas son meilleur jour. 

« La victoire est nôtre. »

( Rhinoféros lance Mimi-Queue ! o/ )


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Eleveur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 11/03/2017
Messages : 1059

Région : Kanto
Sam 7 Juil - 19:37
Faisant désormais face à ses ennemis, la Chacripan montre les crocs même en sachant que cela est inutile puisqu’ils sont déjà tous occupés à s’affronter, donc dans l’impossibilité de voir son air menaçant. Agile et rusée, elle tente de trouver une faille dans leur défense alors qu’ils sont en plein combat pour pouvoir se glisser derrière l’un d’eux enfin de porter un coup bien placé dans leur dos, mais ça c’était avant de sentir le sol virer sous ses pattes. Craignant le pire, le visage du chat se décompose alors qu’un imposant Rhinoféros s’avance derrière elle et à peine a-t-elle le temps de tourner la tête dans sa direction pour voir de qui il s’agit qu’elle se retrouve soulever du sol à près de trois mètres de hauteur. Par réflexe, même en sachant que c’est un allié, la petite commence à se débattre et n’hésite pas à sortir les griffes pour tenter de se libérer. Heureusement, le colosse ne devrait rien sentir et bien que je sois assez éloignée d’eux, je parviens à voir la scène en ayant le cœur serré.

- Reika, arrête ça et profite-en pour lancer Rugissement.

Je sais que ma compagne préfère se la jouer en solo, mais la situation est trop intense actuellement pour que je la laisse faire ce qu’elle désire. De toute façon, seule contre nos ennemis, elle n’aurait aucune chance. Bien qu’en ayant un doute sur la portance de ma voix, le chat, toujours dans les pattes du Rhinoféros, semble se calmer un peu et fouette l’air de sa queue en signe d’agacement. Toutefois, elle accepte de m’obéir en lâchant le miaulement le plus fort et le plus désagréable qu’elle puisse produire pour déconcentrer nos adversaires qui se trouvent non loin de là. J’espère seulement que ça fonctionnera... Faisant toujours la gueule, la Chacripan sent finalement le colosse se mouvoir derrière elle afin de se pencher pour pouvoir la déposer au sol et une fois sa liberté retrouver, elle ne s’attarde pas et s’éloigne rapidement en direction de la foule toujours compacte sans un regard pour son allié.

- Ça va, elle devrait pouvoir s’en remettre, répondis-je à l’intention de Marie-Anne.

Néanmoins, bien que je ne sois plus en mesure de la voir, ma compagne ne revient pas jusqu’à moi malgré son expérience plutôt traumatisante de la journée. Après s’être suffisamment éloignée pour éviter d’incarner le rôle de Simba de nouveau, elle s’approche discrètement du combat qui fait rage près du portail à la recherche d’un point faible chez l’un de ses adversaires. Le Florizarre a déjà été envoyé au tapis et il ne reste plus que le Lançargot et le Capidextre en mauvaise posture. Entre ces deux-là, la Chacripan décide d’y aller par la facilité en choisissant d’attaquer le second pokémon. Le ventre presque au sol en mode chasse, elle s’approche de lui un pas à la fois pour tenter de lui porter le coup fatal. En espérant que son assaut soit un minimum efficace.



Chacripan lance Rugissement sur tous.

Reika
Race : Chacripan ♀
Niveau : 50
Type(s) :
Nature : Solo
Obtention : Leg
Attaques & Statistiques:
 


Mes stamps:
 
Sayuri parle en orange
Ayuna parle en violet
Avatar fait par Elisa ♥️
Signa fait par Sebastian ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ranger Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/08/2013
Messages : 2381

Région : Kantô, Johto
Sam 7 Juil - 20:21
Voir Leon et Rid l'un à côté de l'autre et combattre est une très belle image, il faut bien l'avouer. Les deux dragons agissent presque comme deux frères, attaquant sans se gêner, volant avec grâce au dessus de leurs adversaires pour les déstabiliser, esquivant les coups visant à les mettre au sol. C'est un beau spectacle de voir les flammes tantôt rougeoyantes tantôt bleutées jaillir des gueules de nos dragons pour incendier le terrain, forçant les pokémons adversaire à reculer et à se disperser pour tenter de les éviter, mais il faut bien avouer que la température grimpe en flèche à chacune de nos attaques et, si je ne suis pas si habillée, mon pantalon en cuir est largement de trop et je regrette d'être ainsi, le feu réchauffant l'atmosphère bien trop vite. Je souris à Azamir a sa remarque sur ce défi, étant bien d'accord avec lui, tout en me disant que l'homme ne devait pas être au courant que nous étions là : il y aurait peut-être réfléchi à deux fois sinon. A moins qu'il ne soit pas tout seul dans sa tête... Ce ne serait pas étonnant quand on voit l'état de son laboratoire.

Mes pensées sont détournées par l'arrivée de Effy, qui n'est pas sortie indemne de la foule. Je délaisse Ridley - de toute façon il sait ce qu'il a à faire et il sait travailler en équipe - pour lui demander si tout va bien, si elle a besoin d'un coup de main vis à vis de sa blessure. Azamir renchérit rapidement derrière moi en précisant qu'il a de quoi la soigner sur place s'il le faut, mais la jeune femme se contente de hocher la tête comme tout dire que ça va aller ; je suppose qu'elle veut attendre la fin de l'affrontement et, au fond, je peux la comprendre... Je détourne le regard et fait un pas de côté, la vue de son sang n'étant pas vraiment ce que j'apprécie le plus : même si j'arrive à faire des efforts pour ne pas le montrer j'ai toujours du mal avec ce liquide depuis Clark, je préfère donc prendre mes précautions.

Sur le terrain le Florizarre s'écroule et je ramène mon attention sur le terrain en cours.

- Bien joué Rid, continue comme ça ! Il faut dire que les dragons de feu n'ont eu aucune pitié pour la plante.

Près de nous nos coéquipiers de cette nuit aident aussi avec leurs créatures alors que le Milobellus de Come projette sur nos ennemis de puissantes vagues qui les ralentissent et leurs infligent de beaux dégâts : on forme un beau trio, nos dragons ne pouvant pas être touchés par le surf en étant en plein vol. Les flammes jaillissent de nouveau et le combat continue de faire rage alors que Azamir tente de raisonner l'homme, en vain... Il ne se stoppera pas tant qu'on ne l'aura pas forcé à le faire, alors soit.

Le combat continue donc et plus les secondes passent, plus je suis certaine que nous allons l'emporter : les pokémons de l'homme tombent, ils ne font pas le poids. Je me tourne vers mes camarades, un sourire aux lèvres, espérant que cette victoire permettra une avancée dans la lutte contre la maltraitance pokémon... Nous devons nous en servir pour faire le bien autour de nous !

* Metalosse S lance Séisme


stats:
 





doubles comptes:
 
autre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 25/03/2014
Messages : 1579

Région : Sinnoh
Dim 8 Juil - 0:32
Lorsqu'Effy apparaît à nos côtés, elle semble aller bien si l'on omet ce sang – si j'ai bien vu. Décidément, les personnes ici ne sont pas très attentives ni délicates... Enfin, une foule qui panique et des gens qui se cognent n'est pas quelque chose de rare dans un tel événement, donc il fallait s'y attendre, mais quand même. Ils pourraient essayer de partir d'ici en étant, je ne sais pas, plus calmes ? Ok, peut-être que j'aurais été pareille qu'eux si je n'étais pas là, déterminée à en finir avec cette histoire et à vouloir moi aussi faire ma part des choses. Mais quand même. Bref.

Je demande à Eclat de lancer une attaque sécrétion. Étant rapide, elle peut donc lancer son attaque afin d'aider nos coéquipiers en ralentissant nos adversaires et en restreignant ainsi leurs mouvements. L'attaque sécrétion fait son effet, et même si de base le Florizarre et le Lançargot ne sont pas très rapides, cela affecte pas mal le Capidextre, ce qui est déjà une très bonne chose. « Bien joué Eclat ! » Le travail de la Charmillon accompli, il y a les attaques rugissement et autres soutiens qui arrivent derrière pendant que nos gros pokémons offensifs lancent leurs assauts. C'est tellement impressionnant que j'en perds complètement la notion de combat. Nos adversaires ne font pas le poids face à tout cet assaut, et il y a déjà le Florizarre qui est mis au tapis. Le Capidextre restant a été paralysé par le Pharamp d'Effy, et n'a pas pu contre-attaquer ; quelle équipe ! Je ne connais pas très bien ce pokémon, mais des créatures rapides sont généralement très puissants et ne possèdent pas beaucoup d'endurance, c'est peut-être son cas. Quoi qu'il en soit, c'est super qu'il n'ait rien pu faire avant son camarade qui attaque l'un de nos pokémons, mais heureusement rien de grave n'arrive, le coup est facilement encaissé d'après ce que je peux voir grâce aux attaques précédentes.

Azamir tente de dissuader le scientifique de continuer et d'admettre tout. Mais j'imagine qu'il ne va pas se laisser faire aussi facilement ni même tout divulguer de lui-même juste parce qu'on le lui demande gentiment... Cela aurait été bien pourtant, et tout le monde aurait gagné du temps ! Mais même dans les films les méchants ne font pas ça, alors dans la réalité ce serait impossible, malheureusement.

Les attaques dévastatrices des pokémons des rangers ne laissent pas de doute quant au vainqueur de cet affrontement. Il est clair que nous sommes avantagés, que ça soit en nombre ou en force. Pourtant, l'homme ne compte pas se rendre et nos attaques vont encore pleuvoir sur ses pauvres créatures qui n'ont probablement rien demandé. Si on peut vaincre ce scientifique, ce serait bien que l'on puisse sortir ces pokémons de là... Enfin, s'ils sont encore dans l'optique de vivre librement. Certains pokémons domestiqués ou élevés à toujours faire une chose, avoir un seul objectif ne peuvent pas changer leur mentalité. Ce n'est pas le moment d'en parler quand il y a autant de monde et sûrement les médias en train de tout filmer, alors il vaut mieux garder tout ça pour plus tard.


Charmillon relance un coup de Sécrétion !

ECLAT | type insecte/vol
niv. 50 ; encore 4/4.

plus d'informations:
 
statistiques & attaques:
 




    avatar & signature par séquo, merci ♥️
    Sanae - #DD2B2B | Jun - #8E9D27 | Sniper - #9999ff
    mini sacoche:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 2583

Dim 8 Juil - 1:21

Charmillon lance Sécrétion sur tous !
La vitesse des adversaires diminue !
Nouvelle vitesse de Capidextre : 28
Nouvelle vitesse de Lançargot : 6


Pharamp lance Cage-Eclair sur Lançargot ! random 89, l'attaque passe
Lançargot est paralysé !
Nouvelle vitesse de Lançargot : 3


Chacripan lance Rugissement !
L'attaque des adversaires diminue !
Nouvelle attaque de Capidextre : 100
Nouvelle attaque de Florizarre : 51
Nouvelle attaque de Lançargot : 67


Dracolosse lance Poing de Feu sur Lançargot !
La capacité est plus puissante grâce à Ponchien !
random 87, pas de critique random 30, pas d'effet
{ - 253 pv } C'est méga efficace !
PV de Lançargot : 0/270

Lançargot est K.O. !


Milobellus lance Surf sur tous ! random 100, pas de crit
{ - 42 pv }
PV de Capidextre : 45/245


Ponchien lance Rugissement !
L'attaque de l'adversaire diminue !
Nouvelle attaque de Capidextre : 80


Métalosse lance Séisme ! random 63, pas de crit
{ - 79 pv }
PV de Capidextre : 0/245

Capidextre est K.O. !

Le combat est terminé !!

Le scientifique prend peur, il n'a plus aucune défense. Il ne prend pas la peine de rappeler ses Pokémon et s'élance vers la foule, ramassant des cailloux dans sa rage pour les jeter dessus.
    « Laissez-moi ! Laissez-moi ! »
Fort heureusement, la police s'est frayée un chemin et deux agents se jettent sur lui pour l'immobiliser. D'autres agents s'avancent vers la foule, leur ordonnant de se disperser. De votre côté, vous savez votre combat terminé, mais restez dans le flou : que va-t-il se passer à présent ?

Les personnes présentes autour de vous se calment, au fur et à mesure que le bouche à oreille leur permettent de comprendre l'action. Finalement, tout le monde se disperse et les agents prennent le contrôle de la zone, arrêtant le scientifique et intégrant le laboratoire.
On vous demande de quitter l'enceinte du bâtiment, sans plus d'explications.

Modération finale : 22 juillet


avatar ©️ Elune Crowley.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Unys

C-GEAR
Inscrit le : 19/02/2017
Messages : 370

Région : Unys
Ven 13 Juil - 9:38
Evidemment, le scientifique ignore purement et simplement l’exhortation d’Azamir et poursuit le combat malgré sa position plus que défavorisée. Que cherche-t-il à faire de toute façon ? Ce n’est pas comme si les vaincre en match pokémon allait permettre de faire oublier les photos qui se sont propagées sur le net. Au contraire même, s’affronter ainsi en pleine ville suite à un scandale ne peut qu’attirer encore plus l’attention des médias et jeter un discrédit d’autant plus grand sur les laboratoires. Quel dirigeant à la conscience tranquille attaque ainsi les manifestants ?

En tout cas, Clarisse est bien contente d’être dans ce camp et pas dans l’autre. Les dracaufeus de Gaeriel et Azamir sont vraiment impressionnants ! Ils harcèlent les adversaires de leurs flammes, aidés par le milobellus de Côme qui ralentit leurs mouvements avec ses vagues. Très vite les pokémons adverses s’affaiblissent et menacent de tomber KO. Est-ce qu’ils méritent ça ? Ils n’ont rien demandé eux, ils sont simplement entre les mains de la mauvaise personne… Ça met Clarisse en colère. C’est cet homme qui devrait être roué de coups, pas ses compagnons innocents !
Finalement, les derniers adversaires s’effondrent. Clarisse pensait que ce serait le meilleur moment pour que le dirigeant du Pokél@b se rende mais celui-ci n’a apparemment aucune intention de le faire : il ramasse des cailloux et les lance avec hargne vers la foule de manifestants. L’adolescente a aussitôt le réflexe de mettre ses bras devant son visage et de s’accroupir pour offrir le moins de surface possible plutôt que de courir s’abriter. A quoi ça sert franchement ? Et s’il blesse quelqu’un, est-ce qu’il ne va pas aggraver encore plus sa situation ? La police est là pour le prendre sur le fait…

C’est d’ailleurs ce qu’elle fait. Deux agents fendent la foule pour l’immobiliser. Et l’incarcérer ? Clarisse n’a pas le temps de voir car d’autres policiers arrivent et les font reculer en leur criant de se disperser. Pourquoi ? Qu’est-ce qui va se passer maintenant ?
Alors que la foule des manifestants diminue petit à petit, la jeune fille reste toute proche de son groupe que la police écarte de plus en plus du portail. On ne leur pose pas de questions, on ne leur dit rien, on leur demande juste de partir et c’est tout. Clarisse n’aime pas ça du tout. Est-ce que les forces de l’ordre vont s’occuper correctement de l’affaire ? Est-ce qu’ils vont sauver tous ces pokémons enfermés dans le laboratoire et soumis aux pires sévices ? Elle a l’impression que la situation leur échappe totalement et que tous leurs efforts n’auront pas l’effet escompté. Un fort sentiment d’injustice commence à s’emparer d’elle.

« Q..Qu’est-ce qu’on fait maintenant ? » demande-t-elle au groupe entier. « On s’en va comme ils nous le demandent ? J’ai peur que la police ne soit pas forcément de notre côté… »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 10 sur 11) Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
Sujets similaires
-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Halloween event !!!
» L'event d'halloween sur FR

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Unys - 5E G E N :: Volucité-