AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» Dans la gueule du papillon


avatar
Dresseur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 06/08/2016
Messages : 199

Région : Kalos
Lun 21 Aoû - 11:41
- … Tu as intérêt à avoir de très, très bons arguments pour me convaincre que c’était ce dont on avait parlé !
- J’ai dit combat, ça entre dans la catégorie combat.

Marian fusille Ariane du regard avant de faire de même avec le bâtiment devant lequel elles se trouvent. Aucune des deux choses ayant reçu cet air désapprobateur ne semble cependant y réagir, mais ce n’est pas une surprise pour la jeune femme qui se dit que, de toute façon, il est hors de question qu’elle entre là-dedans. Ses pieds seront plantés dans le sol, tel les racines d’un arbre fier à qui on ne dit pas ce qu’il doit faire, mais qui décide seul de son destin… Si tant est qu’un arbre ait un pouvoir de décision, mais la rosée ne pousse pas la réflexion jusque là.

- C’est la première arène de Kalos, au niveau de l’ordre de difficulté. En gros c’est l’équivalent d’un dresseur ayant atteint par miracle Illumis, s’il suit le parcours, parce qu’il est quand même un peu nul, explique Ariane bien que son amie ait du mal à la suivre. Ca va pour un premier challenge !
- Non.
- Dis pas que tu peux pas avant d’avoir essayé.

Ariane sait que cette phrase a des chances de convaincre un minimum son amie, car c’est ce que la rosée répète aux personnes récalcitrantes, surtout les enfants, lorsqu’ils refusent de faire quelque chose par peur d’échouer. La suite c’est que si on y arrive pas la première fois, il faut réessayer, qu’avec le temps on s’améliore et qu’on finit par s’améliorer, même si ça peut être très long. Bien sûr il est très difficile d’inculquer à un enfant cette notion, car la plupart sont très impatients, mais quand on sait qu’il y a des adultes qui ne l’ont toujours pas compris, ça ne fait jamais de mal de le répéter et d’essayer de leur apprendre dès le plus jeune âge. Marian se trémousse donc un peu, commençant à se demander si elle ne devrait pas, au moins, regarder comment ça se passe.

- Tu vas te battre toi ?, demande-t-elle, hésitante.
- Evidemment. J’ai pas pris la peine de me lever tôt un jour où j’ai pas cours, monter tout un plan pour te faire croire qu’on allait faire du shopping chapeaux à Nevartault et te persuader pendant quelques minutes que l’arène était en fait un magasin pour ne pas tenter le coup !

Marian rumine, comment a-t-elle pu croire une seule seconde qu’un bâtiment avec marqué « arène » en gros dessus était en fait une nouvelle marque de couvre-chef ? Il faut vraiment qu’elle arrête de croire tout ce que dit Ariane… Mais la brune sachant être très convaincante, ça reste extrêmement difficile.

- Allez, viens avec moi…, demande la brune d’un ton qui se veut suppliant. J’ai besoin de tes encouragements, sinon je vais me planter.
- … D’accord, je viens. Mais je regarde juste !

Sachant que, même si elle ne laisse jamais rien paraître avec son attitude je-m’en-foutiste, Ariane peut tout de même être effrayée ou stressée, la rosée décide de l’accompagner. Quel genre de meilleure amie serait-elle si elle la laissait tomber dans son premier combat qui a un véritable enjeu ? Regarder sera sûrement difficile pour elle, car même si elle travaille beaucoup la relation avec ses pokémons, la brune reste une dresseuse classique ; c’est-à-dire qui emploie souvent la force brute pour vaincre. Le concept reste, aux yeux de Marian, de faire assez mal à l’autre pour qu’il soit incapable de se relever. Mais il faut qu’elle y arrive, pour son amie. Et au pire, même en détournant les yeux, si elle lance quelques encouragements de temps en temps, ça devrait le faire, non ?

modération:
 




    Pink power.
    DC:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9570

Lun 21 Aoû - 23:05

« Coucou ! Une p'tite photo avant le combat ? Non ? Bon bah combat ! »

Championne Violette envoie ses deux pokemons !

Arakdo lvl 13 et Prismillon lvl 15




Prismillon le démoniaque place un Mur Lumière
Les dégâts des attaques spéciales sont réduites de moitié !


Evoli est dans la place et lance Météores !
Random donne 17, pas de critique.
(- 10 Pvs) Les dégâts sont réduits !
Pvs d'Arakdo : 40/50
Random donne 18, pas de critique !
(- 10 Pvs) Les dégâts sont réduits !
Pvs de Prismillon : 90/100


Arakdo rejoint son ami insecte et lance une Ecume !
Random donne 98 et 47, pas d'effets notables.
(- 7 Pvs)
Pvs d'Evoli : 112/119
Random donne 34 et 57, pas d'effets notables.
(- 6 Pvs)
Pvs de Rondoudou : 117/123


Rondoudou, de son côté, pousse la gueulante, euh … de sa voix douce et suave avec une Voix Enjôleuse !
Random donne 76, pas de critique.
(- 5 Pvs) Les dégâts sont réduits !
Pvs d'Arakdo : 35/50
Random donne 49, pas de critique.
(- 6 Pvs) Les dégâts sont réduits !
Pvs de Prismillon : 84/100




Que voulez-vous faire, dresseuse Marian ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Garrett Rosebury ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 06/08/2016
Messages : 199

Région : Kalos
Sam 26 Aoû - 18:30
L’intérieur de l’arène surprend un peu la jeune femme. Elle s’attendait à tomber directement sur une énorme salle avec un grand stade, mais à la place, c’est une pièce plutôt modeste, aux couleurs neutres, mais avec de grandes toiles exposées sur les murs. En y regardant plus précisément, Marian de rend compte qu’il s’agit en réalité de photographies agrandies. Elle s’approche de l’une d’entre elle pendant que Ariane parle avec un homme qui est sensé, apparemment, accueillir les challenger. La photographie de laquelle s’approche la rosée montre un prismillon sur une fleur, pokémon qu’elle a toujours trouvé assez joli. Seulement, le voir d’aussi près permet d’offrir à ses yeux certains détails dont elle se seraient bien passée. Par exemple les détails de ses yeux multiples, ou les petits poils sur ses pattes. Elle fait une grimace et s’éloigne de la photographie. De loin, c’est mieux. Qu’elle garde ses illusions, déjà qu’elle n’apprécie pas énormément de pokémons… Autant ne pas se laisser ruiner ceux qu’elle trouve jolis.

- On avance ou tu veux regarder les photos ?
- Ah non, non…, Marian est soudainement tirée de ses pensées par Ariane qui a fini de se renseigner. Je ne m’attendais pas à ce genre de décoration !
- Violette est photographe en plus d’être championne. Son arène est spécialisée en pokémons insectes car c’est sa passion, elle trouve fascinant de les prendre en photo.
- Je ne savais pas que champion pouvait se cumuler à un autre métier !, Marian tourne encore la tête autour d’elle. Qu’est-ce que tu penses de ces photos ?
- Bworf tu sais moi et l’art… Ces gros plans ça m’évoque plus de l’utilité scientifique qu’autre chose.

Les deux femmes se dirigent vers le fond de la salle où il y a un escalier que Marian n’avait pas vu au départ. Le tout descend de la taille de ce qu’elle estime d’être au moins de trois étages et l’idée de se retrouver en dessous du niveau du sol l’angoisse un peu. Elle n’a jamais été très à l’aise dans les lieux comme les grottes, depuis que l’idée lui est venue que, peut-être, il était possible que tout s’effondre. Un sous-sol, c’est plus rassurant car ça a normalement été construit pour tenir, mais tout de même.

Enfin une salle se dévoile devant elles. Même Ariane est surprise parce qui se dévoile sous leur yeux. Il y a un chemin qui est fait de matière presque transparente, seulement agrémentée de reflets pour indiquer aux visiteurs qu’il y a effectivement un sol. Ce chemin va tout droit jusqu’à une plateforme colorée, à l’autre bout de la pièce, que Marian n’arrive pas vraiment à décrire pour le moment. Mais surtout, ce qui la frappe, c’est l’énorme toile d’araignée qui est disposée en dessous du chemin et s’étend dans la pièce. Les murs ont l’air très éloignés, car tout le reste est noir. Les repères sont totalement perdus et la rosée se prend à avoir peur de traverser. Il y a quelque chose de très oppressant dans cette pièce.

- Tu crois que c’est pour déstabiliser les challengers ?
- C’est surtout beaucoup de fric pour de la merde. Je suis sûre que c’est nos impôts qui payent ces conneries vu que c’est des arènes.

Sur ces mots, Ariane s’engage sans aucune hésitation sur le chemin qui sépare les escaliers de la plateforme colorée, seul point de repère dans cet univers oppressant.

modération:
 



    Pink power.
    DC:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9570

Sam 26 Aoû - 21:59

Prismillon lance Survinsecte sur tous ! {random 54 pas de critique}
(-14 PV) sur Evoli
(-11 PV) sur Rondoudou
PV Evoli = 98/119
PV Rondoudou = 106/123


Evoli lance Morsure sur Prismillon {random 38 pas de critique}
(-16 PV)
PV Prismillon = 68/100


Arakdo lance Ecume sur tous ! {random 47 pas de critique}
(-7 PV) sur Evoli
(-6 PV) sur Rondoudou
PV Evoli = 91/119
PV Rondoudou = 100/123


Rondoudou lance Roulade sur Prismillon
(-29 PV) c'est super efficace ! {random 52 pas de critique}
PV Prismillon = 39/100

Que voulez vous faire ?


Chépas qui a modéré ça avant mais pour s'y retrouver c'était pas simple ><
Récap :
Violette
Mur Lumière actif pendant 4 tours
Arakdo : 35/50
Prismillon 18/100

Marian
Evoli : 91/119
Rondoudou : 100/123



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Garrett Rosebury ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 06/08/2016
Messages : 199

Région : Kalos
Lun 28 Aoû - 23:02
Un peu effrayée, Marian se précipite pour prendre la main d’Ariane. La rosée a peur de tomber si elle n’est pas guidée, même si les reflets sur le sol indiquent assez bien le chemin. Aussi, elle se doute que la toile en dessous doit sûrement représenter un filet de sécurité, mais comme elle ne voit pas bien, elle ne peut pas être sûre. Tout est sombre autour d’elles après tout.

Leur marche les rend de plus en plus proche de la plateforme colorée, dont la nature se précise dans les yeux de la rosée. Il semble qu’il y ait quelque chose derrière, quelque chose de bien plus grand. La plateforme se présente comme une entrée avec du matériel de photographie. Lorsque les filles arrivent dessus, elles peuvent distinguer des appareils photos, des projecteurs et toutes sorte de choses dont Marian ne connaît pas vraiment la nature, mais dont elle se dit que ça doit servir pour effectuer des clichés comme ceux qui leurs étaient présentés dans l’entrée.

Sans plus s’attarder, elles avancent. Surtout Ariane, qui dit que ça commence à bien faire toute cette mise en scène. Marian sait que, ce qu’elle veut, c’est un combat et qu’elle a toujours été agacée lorsque les émissions ou les évènements en faisaient des caisses pour pa grand-chose. Toute cette mise en scène de l’arène a donc le don de lui courir sur les nerfs, surtout sachant qu’au final, à ses yeux, se sera un match comme un autre. Un peu plus dur puisqu’il s’agit d’une championne d’arène, mais tout de même un simple match.

- On est arrivés ou bien va falloir se taper encore plus de branlette ?!, s’exclame-t-elle lorsqu’elle passe la porte au fond de la plateforme.
- Je vous demande pardon ?

Une femme tenant un appareil photo entre ses mains se tient de l’autre côté de la porte, derrière elle il y a un stade. Elle fait une drôle de tête, signe qu’elle est réellement surprise de l’exclamation d’Ariane. Reconnaissant son apparence pour l’avoir déjà vue en couverture de magasine, Marian sait qu’il s’agit de la championne Violette. En plus, son portrait était à l’entrée de l’arène et elle y a jeté un coup d’œil.

- Je dis juste que votre mise en scène avant d’arriver au stade, seul truc qui devrait importer dans une arène soit dit en passant, me casse les couilles. Mais bref, je viens pour me battre.
- Ariane ! Sois polie s’il te plait !, râle Marian. Je suis désolée madame…

La championne prend un certain temps à répondre, la mâchoire pendante derrière son appareil photo. Cette vision arrache un sourire à Ariane qui a décidé de la prendre en grippe pour sa mise en scène inutile. Ce rictus semble avoir le don d’agacer Violette qui ressent le besoin de se justifier face aux insultes qu’elle vient de recevoir.

- Cette "branlette", comme vous l’appeler, c’est une zone d’entraînement pour les passionnés d’insectes qui viennent s’exercer dans mon arène et moi-même. Beaucoup de paramètres ont été pris en compte pour parvenir à ce résultat, mais comprenez que je ne suis pas disposée à les expliquer à une personne au jugement aussi rapide comme vous, sourire hypocrite qui tue.
- Bah oui, et un paramètre qui fait que la zone d’entraînement soit le stade, parce qu’au final c’est quand même un peu là que vous affrontez les challenger, c’était trop cher comme option ?

Marian a envie de s’enterrer sous terre. Dans ces moments-là, Ariane est assez incontrôlable. Son côté de justicière se réveille, elle a beaucoup de mal avec les choses inutiles qui sont au moins en partie financés par nos impôts, et ce que la brune considère inutile, niveau architecture, c’est assez large. La rosée décide donc d’aller dans les gradins attendre que ça passer et que leur affrontement commence. Elle lance juste à son amie avant de partir :

- N’en fais pas trop, d’accord ? N’oublie pas pourquoi tu es là, avec un peu de chance ça écourtera le conflit, même si la championne a, elle aussi, l’air bien remontée.

modération:
 



    Pink power.
    DC:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10273

Mar 29 Aoû - 20:36

Arakdo utilise Vive-Attaque sur Evoli !
Random donne 40, pas d'effets notables.
(- 4 Pvs)
Pvs d'Evoli : 87/119


Prismillon le démon (ça rime, lol) lance Para-Spore sur Rondoudou !
Random donne 27, ça passe !
Rondoudou est paralysé !
Nouvelle vitesse de Rondoudou : 10


Evoli place une Morsure sur Arakdo !
Random donne 52 et 36, pas d'effets notables.
(- 21 Pvs)
Pvs d'Arakdo : 14/50


Rondoudou tente une Roulade sur Prismillon !
Random donne 41, 51 et 31, pas d'effets notables, mais ça passe !
(- 49 Pvs) C'est méga efficace !
Pvs de Prismillon : 0/100
Prismillon est K.O ! Gloire à nos héros ! Rondoudou monte au niveau 27, Evoli se fait un peu d'xp !
P.S : les dégâts de la première roulade n'étaient pas les bons au passage, 50 Pvs avec 45 d'Attaque même en faiblesse x4, ça me semblait assez abusé '^'




Que voulez-vous faire, dresseur Marian ?

Récap :
Prismillon K.O
Arakdo : 14/50

Evoli : 87/119
Rondoudou : 100/123
Rondoudou est paralysé
Nouvelle vitesse de Rondoudou : 10



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Garrett Rosebury ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 06/08/2016
Messages : 199

Région : Kalos
Sam 2 Sep - 16:15
La femme décide de s’installer à mi-hauteur dans les gradins. Selon elle, c’est un bon compromis entre son envie d’être le plus loin possible pour ne pas bien voir le combat et le fait qu’elle doit réussir tout de même à suivre ce qu’il se passe. Une fois assise, elle se rend compte que son amie et la championne ont cessé de se disputer et se dirigent chacune d’un côté du terrain. Elle remarque aussi qu’il y a une troisième personne, un homme avec des petits drapeaux, dont il lui semble que ça doit être l’arbitre, puisqu’elle sait qu’il en faut un pour les matchs officiels. D’ailleurs, en parlant de ça, Marian se dit qu’elle n’aurait jamais cru se retrouver un jour à assister à ce genre d’affrontement qu’elle méprise de tout son être. Ou alors il aurait fallu que ce soit contrainte et forcée par une sortie de la garderie, mais jamais de son plein gré. Quoi que, peut-on réellement dire qu’elle soit ici de sa propre volonté ? Elle en doute, car tout ceci est une manipulation d’Ariane, encore. C’est comme ça depuis qu’elles sont enfants, mais la rosée s’y est faite. De son côté, elle aussi a des techniques pour convaincre la brune de faire ce qu’elle veut, c’est juste qu’elle en fait moins usage. « Je suis trop gentille avec elle… », soupire-t-elle comme une mère qui vient de céder à un conflit avec sa fille adolescente.

Le combat est sur le point de commencer lorsqu’elle voit son amie lui faire un signe de main depuis le terrain. Elle croit reconnaître qu’elle imite la tenue d’une pokéball entre ses mains puis pointe la rosée. Marian comprend enfin et fouille dans son sac pour en sortir les pokéballs de ses trois pokémons. Lily-Rose est celle qui est la plus intéressée, mais elle trouverait injuste de ne la sortir qu’elle alors qu’ils ont toute la place qu’ils peuvent bien vouloir dans ces gradins. Elle laisse donc apparaître sa flabébé, son nanméouïe et la laporeille dont elle s’occupe. La lapine est avec elle depuis un peu plus d’une semaine désormais et a pris ses marques à ses côtés. La lainergie qui l’accompagnait et s’occupait d’elle est toujours au centre pokémon, mais elle va beaucoup mieux. Marian et la laporeille sont allées la voir la veille et l’humaine a pu faire connaissance avec elle. Le courant est plutôt bien passé comme la lainergie a constaté qu’elle s’occupait bien de sa protégé. S’étant prise d’affection pour ce duo auquel elle a sauvé la vie, la rosée se prend souvent à espérer qu’elles pourront toutes les deux rester avec elles. Mais si elle adopte trop de pokémon, ça va poser problème financièrement. Ca lui en ferait quatre, et deux pour Ariane. C’est trop pour un petit appartement et des petits salaires. Est-ce qu’elle peut vraiment se dire qu’elle veut les adopter sachant qu’elle aura du mal à les assumer ? C’est assez irresponsable.

Lily-Rose vient se pelotonner sur ses genoux, toute contente à l’idée d’assister à un combat d’arène. Rover s’assied à côté de sa dresseuse et la laporeille se met à côté de lui, l’ayant adopté comme une sorte de grand-frère. Ces présences rassurent la rosée qui se dit qu’elle trouvera peut-être, avec eux, le courage de regarder le combat en entier.

- Les challengers ont droit à deux pokémons pour ce combat. Que chacun fasse apparaître son premier !, annonce l’arbitre.

Les deux femmes lancent en même temps leurs pokéballs. La championne fait apparaître une créature bleu que connaît Marian pour l’avoir déjà vue à la garderie : un arakdo. De l’autre côté, Ariane envoie son galvaran au combat. La rosée n’est pas surprise de ce choix, cela fait un moment que la brune évoque le fait qu’elle veut tester ce dont il est capable en situation réelle. Le petit lézard trépigne sur le bord du terrain après être allé se frotter dans les jambes de sa maîtresse. Ses oreilles sont déjà entourées /b] de petit filets d’électricités tant son excitation est grande.

- Que le combat commence !

modération:
 



    Pink power.
    DC:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10273

Sam 2 Sep - 19:17

Arakdo utilise Vive-Attaque sur Evoli ! {Random:39 -> Sans critique}
(- 4 PV)
Pvs d'Evoli : 83/119


Evoli fait Morsure sur Arakdo ! {Random: 90,40 -> Sans effet, Sans critique}
(- 21 PV)
Pvs d'Arakdo : 0/50

Arakdo est K.O

Rondoudou gagne 191 xp et monte au niveau 27 !
Evoli gagne 191 xp et reste au niveau 27 mais gagne 1 combat (Reste 1 combat)



Championne Violet à perdu

« Il y a des choses qu'on ne commence à voir qu'après les avoir remarquées à travers le viseur ! De la même façon, il y a certaines choses auxquelles on ne fait attention qu'en vivant avec les Pokémon. J'espère qu'avec ton équipe, vous pourrez immortaliser tous ces instants importants ! Voici le BADGE COLÉOPTÈRE, symbole de l'un de ces moments. »

Vous recevrez aussi une somme de 1000 P$ ainsi qu'une CT Harcèlement.





PS: Normalement l'argent est versé mais au vu des problèmes dernièrement, hésite pas à passer par la banque si tu ne vois pas de changement


Que voulez-vous faire, dresseur Marian ?



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Garrett Rosebury ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 06/08/2016
Messages : 199

Région : Kalos
Dim 17 Sep - 13:37
Angoissée à souhait et s’imaginant que le combat se déroulera plus vite si elle fait autre chose en même temps pour passer le temps, la rosée sort son téléphone portable de son sac et commence à taper un sms qu’elle envoie à son petit ami. Dedans, elle lui explique brièvement la situation et met l’accent sur le fait que Ariane est désagréable au possible avec la championne, histoire de lancer la conversation. Elle dit aussi qu’elle ne sait pas trop ce qu’elle pourrait faire si les deux femmes en venaient à se battre directement plutôt qu’à travers leurs pokémons.

Sur le terrain, les premières actions sont ordonnées et les pokémons commencent à s’activer. Marian, qui voit les étoiles dans les yeux de sa flabébé, se force à regarder ce qu’il se passe. Elle doit s’endurcir pour réaliser les rêves de sa petite protégée et ce n’est pas en détournant le regard qu’elle y parviendra.

Comme il est très excité, les éclairs du galvaran d’Ariane partent un peu dans tous les sens et peinent à atteindre la précision nécessaire pour toucher l’arakdo adverse qui est trop rapide et agile. Le lézard électrique commence à s’énerver, ce qui baisse encore sa précision et finit par se prendre une vive-attaque de son adversaire en pleine figure sans avoir pu réagir. La vision de la créature, qu’elle visualise habituellement en train de se rouler mignonnement dans le linge, volant une cinquantaine de centimètres en arrière avec de racler la poussière du terrain donne des frissons à Marian qui commence à se sentir mal. La peur qu’il se soit fait très mal la prend et elle a envie de courir sur le terrain pour le prendre dans ses bras et l’emmener loin de cette arène de violence.

- Relève-toi, ordonne Ariane à son galvaran. Je sais que tu peux le faire. Si tu t’arrêtes toujours au premier coup que tu prends, tu feras jamais rien de ta vie.

Des paroles dures et prononcée un peu trop froidement au goût de la rosée, mais qui ont tout de même la don de faire se relever la créature qui vient de se prendre un coup. Marian n’aime pas l’idée qu’il retourne se prendre des coups, mais elle sait aussi que son amie a raison sur la leçon de vie qu’elle tente de donner à son pokémon. S’il veut vraiment devenir fort et se battre, alors il doit apprendre à se prendre des coups. C’est comme, en général, dans la vie : si on s’arrête toujours à la première difficulté, on ne fait jamais rien. Admettre cette vérité agace un peu la rosée puisque, dans le cas des pokémons qui aspirent au combat, cela a un rapport avec la violence. Seulement il faut bien qu’elle se rende à l’évidence, lorsqu’elle regarde le lézard ou lorsqu’elle regarde sa flabébé, lorsqu’elle voit la flamme dans leurs yeux : certains êtres aspirent à ce genre de choses. Certains aspirent au combat. Et par respect pour leur existence, pour leurs désirs, et parce qu’elle a pris la responsabilité de leurs vies, elle devra les guider au combat.

- Maintenant calme-toi et concentre-toi. Ne vise pas spécifiquement l’arakdo, mais crame-moi ce terrain d’éclairs, ça lui séchera le dessous des pattes !

Ne comprenant pas ce que veut dire par là son amie, Marian regarde rapidement sur son portable la description d’arakdo et voit que ce dernier est capable de glisser sur le bout de ses pattes pour se rendre plus rapide lorsque les surfaces sont humides. Plus tôt dans le combat, l’araignée d’eau a utilisé écume en direction du sol. Rassemblant ses deux neurones, la rosée fait le lien et se dit que son amie est tout de même très intelligente d’avoir pensé à ça. Mais aussi qu’en tant que dresseuse, il faudra qu’elle puisse penser à ce genre de choses ; et qu’il va donc falloir sérieusement étudier beaucoup de pokémons… Elle soupire. Ne faire qu’y penser est déjà pénible.

modération:
 



    Pink power.
    DC:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10273

Lun 18 Sep - 15:20

Fermière Danone vous défie :
'' Chaque ferme devrait avoir sa propre zone d'apiculture ! ''


Dardargnan (lvl 25) Apitrini (Lvl 23) & Bombydou (lvl 25)


Mamanbo fait Aqua jet sur Dardagnan
(-11 PV)
Pvs de Dardagnan: 100/111


Bombydou lance Para-spore sur Nanméouie
(Ah ! le pokémon est paralysé ! Sa vitesse diminue !)


Dardagnan lance Puissance sur lui-même
(Ah ! sa chance de faire des coups critique augmente !)


Apitrini lance Doux parfum sur tous
(Ah ! L'esquive des pokémon diminue) {-2 cran}


Clhorobulle lance Feuille Magik sur Dardargnan
(-4 PV) Ce n'est vraiment pas efficace...
Pvs de Dardagnan: 96/111


Nanméoui est paralysé

Que voulez-vous faire ?



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Garrett Rosebury ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 06/08/2016
Messages : 199

Région : Kalos
Hier à 20:02
Marian sursaute lorsqu’elle sent son portable vibrer : c’est une réponse de Tony. Il lui dit d’être courageuse et l’encourage également à participer au combat. Il s’excuse aussi de ne pas être là pour l’encourager, mais il ne savait pas qu’elle se rendait à l’arène de Neuvartault. Evidemment, car la rosée ne le savait pas non plus alors elle n’aurait jamais pu en informer son petit ami. Elle s’en trouve d’ailleurs agacée car elle se dit que si Ariane l’avait prévenue elle aurait pu avoir son homme avec elle dans les tribunes. Elle est certaine, au vu de son message, qu’il se serait dégagé un moment dans son emploi du temps pour elle. Ils ne sont pas ensemble depuis très longtemps, mais il trouve tout de même le moyen de lui consacrer du temps malgré le fait qu’il soit très pris par ses études. Marian lance donc un regard plein d’éclairs à Ariane qui n’en a évidemment rien à faire puisqu’elle est à fond dans son combat, son galvaran réussissant à reprendre le dessus sur son adversaire.

La rosée tapote rapidement sur les touches de son téléphone pour répondre à son chéri, lui disant que toute cette histoire n’était pas prévue et qu’elle ne sait pas trop ce qu’elle va faire. La vérité, mais ça elle ne l’écrit pas, c’est qu’elle espère qu’il va l’encourager un peu plus. Etant donnée qu’elle est très fleur bleue et, il faut le dire, complètement niaise et culcul, elle se dit que cette force de l’amour parviendra à lui donner l’impulsion dont elle a besoin pour se lancer. Ainsi elle ne décevra personne et même si elle en vomit, parce que ça risque d’arriver vu la répulsion qu’elle éprouve pour les combats en général, et bien au moins elle aura essayé.

Au moment où elle se dit ça, sa flabébé saute sur son siège et lance un de ses tout petits bras en avant tout en agitant sa fleur au-dessus de sa tête. L’attention de Marian se reporte sur le combat et elle constate que Ariane a triomphé de l’arakdo qui est étalé au milieu du terrain sans réussir à se relever. Les sentiments que ressent la rosée à ce moment sont contradictoires : d’un côté elle se réjouit de voir son amie victorieuse de la première manche, mais d’un autre côté elle se sent très mal pour la petite créature bleue qui souffre tellement qu’elle ne peut plus se relever.

Violette, la championne, se précipite sur le terrain pour récupérer son pokémon. Elle lui parle, des mots que Marian ne peut pas entendre, mais elle voit qu’elle lui donne une bise avant de le remettre dans sa pokéball, ce qui fait penser à la rosée que la femme s’en veut de ne pas avoir réussi à gérer le combat correctement. La question de savoir si c’est cette attention qui fait que les pokémons supportent les combats. Elle tourne la tête pour regarder ses compagnons qui sont tous absorbés, mais ont en même temps l’air de ressentir une certaine tristesse en voyant l’arakdo dans les bras de sa maîtresse. Il est indéniable qu’ils sont doués d’empathie pour leurs congénères, ce qui fait se demander encore plus à la rosée pourquoi ils apprécient se battre. Les goûts et les couleurs sont parfois des choses qui lui échappent totalement.

« Tu ne peux pas savoir avant d’avoir essayé », ces mots provenant de la bouche de diverses personnes qu’elle a pu croiser dans sa vie lui reviennent en tête. Elle se souvient les avoir entendus de ses parents, mais aussi d’Ariane, principalement. Elle doute que cette maxime puisse s’adapter à la situation des combats pokémons, mais… Peut-être ?

Violette envoie son deuxième et dernier pokémon au combat : un prismillon.


modération:
 



    Pink power.
    DC:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» Que je meurs à l’instant si l’envie me reprend de remettre ma tête dans la gueule du serpent [ pv Monsieur ]
» Wu et le plat de pâtes : le cul bordé de nouilles ou le plat dans la gueule ?
» Sebastian Lacrymosa
» [FB] Un invité surprise;
» [Environs de St-Jean-d'Angély] Dans la gueule du loup (Amy/Gabie)

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Kalos - 6E G E N :: Neuvartault-