AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» Voici mon secret. Il est très simple...


avatar
Dresseur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 05/02/2014
Messages : 554

Région : Kalos
Ven 18 Aoû - 18:29
-VOICI MON SECRET. IL EST TRÈS SIMPLE...-
Feat Arya Kanazawa

« Prenons une pause. » Surpris, Azriel dérocha un regard en biais à son entraîneur. Sur le terrain, Hawk haletait bruyamment en tentant de reprendre son souffle. Intensément plongés dans les combats qui s’enchainaient, ni un ni l’autre n’avait remarqué les heures qui se succédaient ou la fatigue qui commençait à prendre le pas sur l’excitation du moment. Ils donnaient tout, sans concession. Azriel s’était promis de vaincre rapidement les champions d’arène et, pourtant, son passage à Neuvartault s’éternisait sans cesse. Un jour à la fois, il repoussait le départ qui les ramènerait directement à Relifac-Le-Haut. Chaque matin, il parvenait à se convaincre qu’il n’était pas au niveau et qu’il ne parviendrait pas à obtenir le prochain badge s’il ne s’améliorait pas davantage. Et évidemment, les nombreux rappels d’Ichigo lui répétant qu’il avait amplement la capacité d’accéder à la prochaine étape de son périple ne menaient à rien. Azriel n’y croyait pas et rien ne le ferait changer d’avis.

« Pourquoi on s’arrête ? » Demanda-t-il en fronçant les sourcils. L’ex-moine était d’avis que chaque seconde comptait. Il se refusait de perdre l’opportunité de s’améliorer davantage et les pauses ne faisaient pas parti de son crédo. Les vrais ne s’arrêtaient jamais, comme il le disait. « J’ai une rencontre importante à venir… Nous reprendrons après si tu veux. » Embêté, le rouquin retroussa légèrement le nez puis darda son entraîneur du regard. « Je devrais être ta seule priorité. » Nullement surpris, Adrian roula des yeux puis pointa son index en direction de Hawk toujours dans le ring. « Ton pokémon est épuisé et les miens le sont également. » Il n’insista pas davantage. Même pas Azriel ne prit la peine de jeter un regard vers le poulet de feu au centre de la conversation : il savait que le basané avait raison. Ils s’entraînaient depuis des heures sans prendre deux secondes entre les affrontements et la fatigue de son partenaire commençait à se faire sentir. L’Izaya était exigeant, peut-être un peu trop…

Pianotant rapidement sur le panneau de contrôle à sa droite, Adrian fit redescendre les deux plateformes surélevées puis rappela son chapignon dans sa pokéball. C’était un bon combattant, mais il savait que le jeune homme le ménageait volontairement afin de permettre à son équipe de progresser. Ce n’était pas son meilleur pokémon et de loin. Si Azriel s’entraînait contre tout sens raisonnable, c’était dans le seul but de vaincre définitivement le feunard alolien qui détruisait sans cesse son équipe à chaque apparition sur le terrain. Au fond, il le savait, il ne partirait pas avant d’y être parvenu. « Azriel ? J’ai une mission importante pour toi. Pourrais-tu aller chercher les plans du centre dans mon bureau s’il-te-plait ? » Une mission essentielle, sans l’ombre d’un doute. Moyennement convaincu, l’ex-moine arqua un sourcil en fixant son ami puis secoua vivement la tête. Non, il ne deviendrait pas l’esclave du Loarfti. « Ils sont sur la table à l’entrée, merci beaucoup. Viens nous rejoindre moi et Ichigo à l’accueil quand tu les auras. On t’y attendra. » La surprise sur les traits d’Ichigo laissa rapidement place à une douce satisfaction au moment d’adresser un ultime signe de la main en guise d’aurevoir à son meilleur ami. Elle savait qu’elle aurait pu être la malchanceuse forcée de se coltiner la sale besogne, mais un meilleur souffre-douleur semblait désormais en mesure de tenir ce rôle à sa place. Elle n’allait certainement pas s’en plaindre. Azriel possédait la tête de l’emploi et personne ne la contredirait à ce sujet.

Abandonnant définitivement le troisième membre du trio, Ichigo et Adrian franchirent les portes menant à la salle d’attente puis poussèrent un soupire. Ils savaient évidemment qu’Azriel serait mécontent d’avoir été laissé en marge, mais le basané était serré dans son emploi du temps et il n’avait pas le temps nécessaire pour se permettre un détour vers son bureau pour attraper les papiers dont il avait besoin. En acceptant de prolonger d’une dizaine de minutes l’entraînement de son protégé, il avait également fait le deuil des quelques secondes qu’il aurait pu consacrer aux multiples allers-retours entre le hall et son bureau. Maintenant, s’il souhaitait être à l’heure pour accueillir leur invité, il devait compter sur l’aide de ses amis pour s’occuper des tâches moins importantes. « Quelqu’un de spécial est censé se présenter au centre ? » C’était le premier mot qu’elle prononçait depuis de nombreuses minutes. Plongée dans ses pensées, Ichigo s’était faite toute petite et ce n’était pas sans raisons. « Oui. » Elle esquissa un sourire en coin. « Qui ? » Il haussa doucement les épaules en se dirigeant vers l’accueil. « Tu verras. » Le côté énigmatique de l’étudiant était autant une plaie qu’une qualité. À terme, le voir jeter sans cesse un nouveau voile de mystère sur tout et n’importe quoi, le duo de dresseurs avait fini par se fatiguer du personnage. Ils ne le disaient pas, mais le soir, dans leur chambre du Pokécenter, ils râlaient souvent contre cette particularité aussi attendrissante qu’énervante. De nouveau, l’andrygone opta pour le silence.

Franchissant les portes menant à l’accueil, la blondinette s’étonna de nouveau du silence régnant en maître dans la pièce. D’ordinaire complètement vide, la pièce ressemblait davantage au hall d’une grande société qu’à celui d’un centre d’entraînement pour dresseurs. Elle regrettait presque de ne pas assister au passage irrégulier d’hommes en costume, mallette à la main. Pour l’heure, et pour la première fois, seule une jeune femme à l’allure parfaitement quelconque faisait office d’unique âme qui vive dans la pièce. À l’exception de la réceptionniste.

Sans hésitation, Adrian s’avança vers la demoiselle aux cheveux bleus puis tendit une main professionnelle dans sa direction. « Mademoiselle Kanazawa ? Je vous souhaite la bienvenue au Centre d’entraînement Empire. Je m’appelle Adrian Loarfti et voici mon amie, Ichigo. Je suis entraîneur ici et... » Des claquements de talons effrénés sur le parquet ciré étouffèrent son discours d’accueil. « Je suis là ! » Le regard brillant, un sourire aux lèvres, Azriel s’invita au centre du trio avec un naturel désarmant. Distrait, il ne remarqua même pas la nouvelle arrivante et se contenta d’une tape dans le dos du géant basané. « Tu as les plans ? » Un instant de silence accompagna cette question. « Les … plans ? » Il rigola. Un rire jaune, inconfortable : révélateur. « … Tu les as oubliés, c’est ça ? » Il déglutit maladroitement puis tenta de redresser la tête d’un air faussement orgueilleux. « C’est plus compliqué que ça ! J’étais en route vers ton bureau quand… » Ichigo soupira. « Épargne nous tes excuses. Tu sais ce qu’on dit non ? Quand on n’a pas de tête, on a des jambes. » Le moine lui tira la langue puis s’apprêta à se défendre lorsqu’Adrian le saisit par les épaules puis le retourna vers la Kanazawa. Le regard du moine s’anima d’un étonnement sans précédent lorsqu’il remarqua enfin qu’ils n’étaient pas seuls. « Peu importe, tu iras les chercher un peu plus tard. Azriel, voici plutôt notre invité du jour… Mais j’imagine que tu la connais déjà. » Fixant un moment la bleutée, l’ex-moine plissa les yeux pour mieux la détailler, pencha légèrement sa tête et s’avança même imperceptiblement. Son petit manège dura quelques longues secondes puis, enfin, le rouquin se redressa comme s’il avait soudainement eu un éclair de génie. « Je donne ma langue au chaglam. Je ne sais pas qui elle est… Pourquoi ? Je suis censé la connaître ? »

Dans sa poche, son pokédex et l’extension à laquelle Ichigo l’avait abonné, le WAdex, ne le brûlèrent nullement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Scientifique

C-GEAR
Inscrit le : 09/08/2014
Messages : 2163

Région : Kanto
Lun 21 Aoû - 21:51
Tu n'étais pas retourné à Kalos depuis ton court voyage avec Worick, pour ta conférence sur le langage pokémon. Aujourd'hui, le voyage serait tout aussi court, mais il avait un but clairement différent, alors que tu venais pour réaliser un article. Un article un peu spécial, qui serait dans la continuité de celui sur l'Acier. Mais en plus tu avais la possibilité de visiter un lieu hors du commun, le Centre d'entraînement Empire. C'était un sorte de dojo, un lieu ou chaque type était entrainer dans des conditions optimales, si bien que ca avait attisée ta curiosité.
Tu avais donc chercher à avoir une visite guidée et un certain Adrian Loarfti t'avait répondu avec plaisir, comme quoi ta curiosité semblait lui plaire. De plus, une personne assez spéciale pour le W.A.dex s'entrainait là-bas et tu te serais fait un plaisir de le saluer lors de ton passage. Azriel Izaya, votre premier abonné, était un Kalosien spécialiste du type combat. Tu allais pouvoir donc faire une pierre deux coups en lui posant quelques questions sur son type de prédilection.

Tu avais préférée t'envoler sur Metallicana, pour gagner du temps et pouvoir couper à travers les régions jusqu'a Kalos. Puis ca coutait quand même moins cher, même si il faisait plus frais. Mais tu étais arrivée a l'heure et vraiment impatiente de découvrir l'endroit. Sans plus attendre, rappelant ton oiseau d'Acier, tu entras dans le hall d'entrée. Tu t'annonças et la réceptionniste te demanda d'attendre quelques instants. Le lieu semblait étrangement vide, tu te serais attendu à voir plus de monde, a croire que le lieu n'était pas a la portée de tous. C'était du coup clairement un honneur d'avoir l'occasion de venir ici. Tu n'avais pas eu à attendre longtemps alors qu'un homme et une femme se dirigèrent vers toi. L'homme se présenta en premier alors que tu lui serras la main avec un sourire.

- Appelez moi juste Arya s'il vous plait, je n'ai pas l'habitude qu'on me nomme par mon nom de famille ! C'est un plaisir de vous rencontrer !

Mais tu fus coupé dans ton élan alors qu'un autre jeune homme arriva pour offrir une tape dans le dos à Adrian Loarfti. Tu n'eus aucun mal a savoir qui il était, du moins, tu devinas facilement, surtout quand Adrian lui dit qu'il te connaissait déjà. Si tu avais un sourire amusée en le regardant, tu le perdis un peu quand il ne te reconnu pas. Bon, dans un sens, ce n'était pas si étonnant, bien qu'il y ait quand même une photo de toi et Worick sur la page d'accueil. Tu finis par lui tendre la main afin de le saluer également.

- Arya Kanazawa, co fondatrice du W.A.dex, le pokédex dont vous avez été le premier à vous inscrire, Monsieur Izaya. Spécialiste de type combat si je déduis bien des descriptions que vous étudier. J'ai raison ?

Tu avais de nouveau un sourire aux lèvres, alors que tu aimais étudier les gens. Les analyser, les comprendre, pouvoir les aider du mieux possible... Tu avais fait de nombreuses descriptions dans le seul but d'aider dans l'ombre l'homme roux qui se tenait devant toi. Tu espérais cette fois le marquer assez pour qu'il ne t'oublie plus.

Hrp:
 



:facepalm::
 


Cliquez pour plus d'information sur le W.A.dex!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kalos

C-GEAR
Inscrit le : 05/02/2014
Messages : 554

Région : Kalos
Sam 20 Jan - 23:14
Demander à Azriel de reconnaître quelqu’un s’était se diriger volontairement vers une déception inévitable. Surtout s’il n’avait jamais vu cette personne de sa vie. La mémoire du rouquin n’était pas un trésor national et son sens de l’orientation souvent déplorable en était la preuve première. Ce n’était pas pour mal faire, mais les choses étaient ainsi faites et il n’y pouvait rien. Enfin, pas dans l’absolu. Même en détaillant la bleue de la tête au pied, il fut incapable de mettre un nom sur son visage. Tout ce qu’il pouvait certifier, c’était qu’elle était une fille et que c’était déjà largement suffisant pour qu’il soit sur la défensive. Une année entière loin de la civilisation et des femmes n’était pas parvenue à retirer toute sa crainte de la gente féminine. C’était une peur bien ancrée en lui et l’amenuiser n’était pas suffisant pour la faire disparaître. Un jour peut-être, mais certainement pas aujourd’hui. Ainsi, il se contenta d’observer la petite fille sans rien dire de plus que des inepties pour soutenir sa méconnaissance.

Était-il vraiment censé se souvenir d’elle ? De ce visage qui ne lui disait strictement rien ? C’était embêtant.

D’autant plus qu’elle, au contraire, sembla le reconnaître en moins de deux. La co-fondatrice du WAdex. Prolongeant le silence de quelques secondes, il se tourna finalement vers Ichigo avec une incompréhension presque palpable dans le regard. « C’est le nom de … », commença-t-il en murmurant pour ne pas attirer l’attention sur lui. Sans lui donner l’opportunité de terminer sa phrase, l’androgyne soupira de découragement puis acquiesça. « Oui, c’est bien ça. » Ceci expliquait cela. Azriel utilisait régulièrement son pokédex. Il était très impliqué dans l’évolution de son équipe et il avait tenu à s’informer un maximum sur les espèces qui l’accompagnaient. Que ce soit Deus, Elite ou Hawk, il mettait un point d’honneur à tout savoir d’eux pour leur offrir un entraînement optimal. Vraiment. Mais il n’avait jamais crû bon de retenir le nom de l’extension à laquelle Ichigo l’avait abonné lorsqu’ils avaient repris les routes. C’était un cadeau d’une valeur inestimable dont il n’avait retenu que l’utilité. Et là, maintenant, à cet instant précis, il s’en mordait les doigts. Il n’accordait jamais suffisamment d’intérêt aux détails… Devant un jeu vidéo, Azriel était typiquement le genre de joueur à violer « A » jusqu’à épuisement si ça lui permettait de sauter les crédits. Et cette impatience le poursuivait jusque dans ses relations avec les gens.

Se retournant en direction de la jeune femme, le garçon esquissa un sourire inconfortable puis attrapa finalement la main qu’elle lui tendait pour la serrer. « C’est bien ça… Vous compilez vraiment ce genre d’informations sur chacun de vos abonnés ? » S’étonna-t-il en s’éloignant poliment. Pour quelqu’un qui avait toujours associé un visage ridé aux scientifiques, découvrir cette enfant sans doute plus jeune que lui était un véritable choc. Il avait du mal à croire que c’était bien réel et qu’elle était vraiment à la tête de sa plus précieuse source d’informations. Chose certaine, son visage était dorénavant gravé à l’encre noir dans sa mémoire. Il ne l’oublierait plus. « Tu n’as pas quelque chose d'autre à lui dire ? » Surpris, le rouquin rejeta la tête vers l’arrière pour mieux voir Ichigo puis il haussa légèrement les épaules. Que pouvait-il lui dire de plus ? Il était déjà suffisamment inconfortable ainsi, pourquoi ajouter une couche de souffrance sur sa maladresse ? Parfois, il avait l’impression que la blondinette était plus sa mère que sa meilleure amie. Toujours là pour le réprimander ou lui dire quoi faire. Elle était le cerveau derrière toutes les opérations alors que lui n’était que l’exécuteur de ses ordres. L’esprit et le corps séparés à la naissance.

« J’pense pas non… » affirma-t-il sans la moindre hésitation. Se prenant un regard glacial suivit d’un coup de pied discret sur le mollet, il comprit alors qu’il manquait quelque chose à son discours. Il devait dire quelque chose, n’importe quoi. « Euh je… Merci beaucoup pour les descriptions et votre excellent travail. » Est-ce que c’était vraiment ça ? Il n’osa pas regarder de nouveau derrière lui pour en avoir le cœur net. L’ignorance était la clé du bonheur et il comptait bien en profiter. « Allons les enfants, calmez-vous. » Lorsqu’ils étaient en privé, Adrian n’avait rien à faire de leurs petites querelles… Mais il savait que la présence d’Arya était à titre professionnel et il ne comptait pas les laisser mettre un frein à son travail. Surpris, Azriel lui décrocha un regard en biais, mais garda le silence. Le Loarfti faisait peur quand il était en colère. Ce n’était pas arrivé depuis longtemps, mais les souvenirs de leur rencontre étaient encore saillants dans sa mémoire. « J’espère que le voyage s’est bien passé pour vous, Arya. » Il tentait de redresser la conversation pour mieux effacer l’écart de conduite d’Azriel. C’était tout à son honneur même si cela ne suffit pas à faire passer le message dans la tête du rouquin. Il ferait sans doute des siennes une fois de plus, c’était inévitable. « Nous pouvons commencer la visite dès maintenant si vous voulez bien me suivre. » Adrian était un excellent entraîneur et un employé modèle. Il connaissait le centre comme sa poche et Azriel n’en était que plus fasciné à chaque découverte.

Impatient, le rouquin talonna le groupe jusqu’aux portes menant à la partie arrière du Centre. L’allure hautain et richissime de l’accueil n’était que façade. Le chrome, la quiétude, le silence n’existaient que pour ceux qui ne connaissaient pas vraiment les lieux. S’ils avaient tenu à aérer l’entrée pour éviter que les dresseurs ne s’y attardent pas, l’atmosphère derrière les portes avait toutefois été complètement revue à la hausse. La vaste pièce grouillait de vie, de discutions, de secrets et de conseils. C’était à cet instant de la visite que l’on comprenait à quel point l’insonorisation était impeccable. Même en se dressant sur la pointe des pieds, il était impossible de voir la densité de la foule. « Laissez-moi vous présenter l’envers du décor de l’Empire. » Dit-il en désignant les dix-huit énormes portes d’acier séparées égalitairement entre les murs gauche et droite. Sur chacune d’elle un chiffre entre un et dix-huit inscrit à la peinture rouge. Et c’était sans compter la porte 19 sur le mur du fond, la plus massive d’entre toutes, mais aussi la plus secrète. Azriel ignorait toujours ce qui se cachait derrière, mais il s’était promis de le découvrir avant son départ de Neuvartault. C’était son objectif, sa mission. « J’imagine que quelqu’un vous a déjà informé sur la particularité de notre Centre ? » Quand lui était rentré, personne ne l’avait mis au courant de ce qui l’attendait. La brochure parlait d’un Centre d’entraînement efficace, mais jamais elle ne mentionnait en quoi cet endroit était différent des autres. Autant dire que la surprise avait été totale lorsqu’il avait admiré de ses yeux vus les secrets cachés derrière les portes six -la salle de type fée- et la deux -la salle de type combat-. Il s’était senti comme un enfant et la hâte de commencer lui avait même soustrait l’envie de visiter les seize autres environnements.

Mais ça, c’était Azriel.




Coucou poussin ♥️
Je tenais à m'excuser personnellement pour le délais de réponse absolument inacceptable. Je tenterai de faire tout mon possible à l'avenir pour que ça ne se reproduise plus, mille fois pardon ;;


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» Deux poèmes très simple
» Point de secret entre nous, très chers! [Topic Unique]
» [Photoshop][Très simple]Fond brushé
» Go Habs Go - Simple Plan
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Kalos - 6E G E N :: Neuvartault-