AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» Toujours plus loin, toujours plus haut.


avatar
Eleveur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 29/10/2013
Messages : 1193

Région : Kanto
Lun 14 Aoû - 2:35
    « Pour réussir il faut être en forme. »
Jusqu'ici j'étais assez d'accord avec tout ce que Herbert pouvait me dire sur la préparation physique. Après tout, j'y tenais moi-même à la base et j'avais toujours essayé de me maintenir en forme. Je n'avais pas envie de rater une journée d'entraînement avec les Pokémon que j'avais en garde à la pension. Par contre, le problème avec mon collègue c'est que ce genre de remarques arrivaient toujours avec des idées complètement saugrenues à côté.
J'avais l'impression d'être retombé à cette douce époque où je faisais les concours de coordination et où, après avoir perdu confiance en moi, je traînais de plus en plus les pieds pour me retrouver sous le dôme d'une ville que je ne connaissais pas, entouré par des coordinateurs qui semblaient toujours mille fois plus prêts que moi. À cette époque, j'avais l'habitude de me retrouver tout à coup face à un flyer me présentant un nouveau concours ou une exposition, une activité, quoique ce fut qui se trouvait comme par magie dans la même ville qu'un concours, ce qui me forçait plus ou moins à m'y rendre, d'une certaine manière. J'étais alors volontaire et Herbert était bien content de lui, pensant qu'il avait alors réussi son coup, ce qui me frustrait d'autant plus.

Je m'étais donc véritablement préparé à tout, jusqu'à ce que le dit flyer ne fut devant mes yeux. Ils s'écarquillèrent immédiatement, avant de regarder l'homme qui le tenait du bout des doigts. Il ne pouvait pas être sérieux, à ce niveau-là ce n'était pas m'offrir une expérience un peu stressante, c'était vouloir mon décès directement.
    « Être candidat pour le Fort Tartard ? »
Je le vis hocher de la tête pendant qu'un sourire commençait à étirer son visage. J'étais terrifié. Il était plus déterminé que jamais à m'y envoyer, je pouvais le lire dans ses yeux fourbes. Je ne voulais plus le regarder, ni même imaginer ce qu'il avait prévu, parce que je savais parfaitement que j'allais tomber dans son piège, c'était absolument évident.
    « Bien sûr, réfléchis deux secondes à la popularité de cette émission, cela va nous faire une super vitrine... Si tu es bon.
    - Mais c'est ça le problème, comment veux-tu que je sois bon ? »
Herbert me lança un regard menaçant. Je savais qu'il n'appréciait pas que je pusse parler ainsi de moi, mais là, je ne voyais vraiment pas comment j'allais pouvoir briller dans ce genre d'émission.


Et je m'y étais finalement retrouvé. Je n'avais même pas réellement débattu avec Herbert pour l'éviter, j'avais bien senti que je n'aurais pas le choix donc j'avais décidé d'accepter. Après tout, je ne disais pas non à de la publicité supplémentaire, mais j'avais simplement extrêmement peur de me rater et de passer pour un vrai guignol. Autant dire que j'étais moyennement rassuré en me présentant, avec mon inscription. Les candidats étaient nombreux, cela me rassurait beaucoup, mais d'un autre côté, j'avais aussi peur de faire échouer mon équipe. Je ne connaissais personne ici, j'aurais bien aimé être au moins accompagné de Herbert ou Özlem mais bizarrement, quand je leur avais soumis l'idée, ils étaient tous les deux convaincus que je représenterais très bien la pension tout seul et qu'il fallait bien qu'ils y restèrent pour y travailler en mon absence, malgré la présence de notre autre employée.

Je me sentais lâchement abandonné alors que j'avançais, Keno près de moi, vers les joueurs qui constituaient mon équipe. D'un côté, j'aurais espéré pouvoir rencontrer des célébrités, puisque celles-ci participaient assez souvent à ce genre de jeux, mais autour de moi, je ne trouvais aucun visage connu. La déception n'était pas très grande non plus, je me disais que le principal était de rencontrer des personnes sympathiques au moins pour le temps des épreuves.
    « Bonjour, je m'appelle Elias, enchanté. »
Je m'étais directement dirigé vers un homme me semblant plutôt affable, j'espérais ne pas me tromper. Nous allions bientôt devoir entrer dans le bâtiment et commencer le tirage au sort des épreuves. Le stress montait et je souhaitais avoir au moins une tête connue en passant cette fichue première porte.


Avatar (Yulia) + Signature (Vanee) = love.
SONNFLORWALDS. Un nom compliqué pour une pension qui vend du pâté.
Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 2236

Lun 14 Aoû - 3:19
Bienvenue au Fort Tartard !
N'oubliez pas de respecter les consignes de sécurité élémentaires lors des épreuves pour ne pas vous blesser ; la chasse aux clés d'or peut aussi parfois être salissante, alors faites également attention aux vêtements que vous portez !
Si vous avez la moindre question, vous pouvez vous adresser aux points d'informations disséminés autour du Fort.

Vous pouvez donc commencer à lancer le dé pour votre premier défi, amusez-vous bien !


avatar © Raïtoku Seigi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Scientifique Unys

C-GEAR
Inscrit le : 29/06/2016
Messages : 581

Région : Unys
Ven 18 Aoû - 3:21
Chase, la directrice du Refuge Psy, m'avait demandé par mail de passer la voir dans son bureau dans la semaine pour me demander un service. J'étais curieux de savoir de quel genre de service il pouvait s'agir. J'avais un peu de temps libre cet après midi en rentrant d'un cours donné à la fac, aussi j'avais décidé d'en profiter pour passer la voir. J'étais donc planté devant la porte de son bureau, à attendre qu'elle finisse de discuter avec la personne qui se trouvait dans son bureau lorsque j'étais arrivé. Au bout de quelques minutes, la porte s'ouvrit, et un homme en costard, probablement un homme d'affaires, sortit de la pièce en me saluant. Je rentrai donc dans la pièce en refermant derrière moi. Chase m'accueillit avec un grand sourire. C'était une femme blonde d'une cinquantaine d'années, toujours radieuse et énergique. Elle me fit signe de m'asseoir face à elle et commença par me demander des nouvelles concernant mes recherches, mon activité au refuge, ce genre de choses. Je lui racontai en particulier l'adoption d'Athos, le Ramoloss à la queue atrophiée. Elle en vint ensuite aux faits : le service.

-Tu n'es pas sans savoir que l'un des plus gros défis du Refuge Psy est de trouver des financements réguliers tout en gardant notre indépendance. Pour ce qui est d'Unys, on est un peu bouchés maintenant. Mais avec les financements de Safrania qu'on a récupérés grâce à toi, j'ai eu une idée : chercher à l'international. J'ai donc fait travailler mes relations, et j'ai reçu une invitation à une émission de télé Johto appellée Fort Tartard, dans laquelle les participations font face à des défis pour gagner des trésors. Bref, une bonne occasion de faire un peu de pub. Le soucis, c'est que ça tombe pendant des vacances que j'avais prévues depuis très longtemps. Bref, tu vois où je veux en venir. Est-ce que tu accepterais d'y participer à ma place ?

Non. Participer à des émissions de téléréalité aliénantes était loin d'être une idée plaisante. C'était hors de question que je participes à ce point à cette mascarade. Il devait bien y avoir d'autres moyens de se faire connaître à l'étranger que de se servir de ce genre de plateformes.

-J'ai entendu dire que c'est un coin super sympa, et que le meilleur restaurant de sushis du monde se trouve à moins d'une heure de là où ça se déroule.
-Si c'est pour aider le Refuge Psy, j'irai.

Le meilleur restaurant de sushis du monde. Le. Meilleur.

-Du coup, c'est quand ?
-Ce week-end. C'est tous frais payés, avec un petit budget bouffe et taxi. Bon, par contre, ça risque de ne pas suffire si tu manges au restau à sushis.

Je m'en fiche. Je ne dépense quasiment rien, du coup, je suis assez riche pour me payer un sushi. Enfin, pas un sushi, le meilleur sushi du monde. Par contre, ce week-end, c'est quand même un peu tard pour être prévenu. Comment je vais m'organiser ? Est-ce que je prends mes pokémons avec moi ? Comment je m'arranges pour préparer les cours de la semaine prochaine ? Sous le coup de la hype du meilleur sushi du monde, je confirme quand même que ça me va. Chase me remercie chaudement, et nous nous séparons sur cette note joyeuse. Elle a du travail, et moi aussi. Au moment de refermer la porte, je pense aux sushis. Dire qu'hier, j'avais justement fait un peu de pub pour un super sushi du coin sur les réseaux sociaux. Un super sushi. Hier. Réseaux sociaux. Je l'ai en amie depuis quelques semaines. Elle a vu ce partage. Elle m'a manipulé. Je rouvre la porte.

-Il existe vraiment, ce restau' à sushis ?

Elle éclate de rire. Bon, au moins, elle n'avait pas menti.

__

Je regrettai déjà un peu d'avoir accepté, mais je décidai de garder le sourire, de rester positif et optimiste. Les choses seraient surement plus agréables comme ça. Qui sait, si je parvenais à mettre de côté le fait que je participais activement à l'abrutissement des masses, en me focalisant par exemple sur le fait que je faisais ça pour le bien du Refuge Psy, j'arriverais peut-être à prendre un peu de plaisir. Alors que j'attendais avec le groupe qui m'avait été assigné, un jeune homme vint à ma rencontre. Il était accompagné d'un Kirlia d'une couleur peu commune, probablement ce un chromatique, donc. C'était fascinant, mais je pris la décision de ne pas en parler pour le moment. Le jeune homme recevait certainement déjà assez de remarques à ce sujet.

-Euh, bonjour, moi c'est Tenzen. Enchanté aussi. T'es là pour le Fort Tartard ?


D'abord, cette question était particulièrement stupide. Bien sûr qu'il était là pour le Fort Tartard. Quoi que, peut-être qu'il était aussi là pour les sushis, comme moi. Mais surtout, pourquoi est-ce qu'il venait me parler à moi parmi les membres du groupe ? Non pas que ça me gênait, ça m'intriguait plutôt. Peut-être que c'était mon t-shirt. J'avais mis un t-shirt Psystigri, histoire de représenter le Refuge Psy, en quelque sorte. C'était un t-shirt violet clair avec des yeux de Psystigri, un peu creepy-drôle en fait. Ou alors, je lui avais tapé dans l'oeil. J'attire plus souvent les hommes que les femmes. Pourtant, il paraît qu'ils ont une sorte de radar à gays, un gaydar. Je dois émettre des interférences. Ou alors, c'était peut-être juste un hasard. Oui, ça doit être ça.

-Tu es d'ici ? Moi j'arrive d'Unys, je suis un peu dépaysé je dois dire.

Le jeune homme ne venait pas de Johto mais de Kanto. De ce que j'en sais, ces deux îles ont une culture assez proche, plus proches que d'Unys, en tout cas. Puisque c'est lui qui a fait le premier pas, je décide de prendre des initiatives pour les questions, histoire qu'il n'ait pas l'impression que je n'ai pas envie de lui parler.

-Tu fais quoi, toi, dans la vie. Enfin, pas forcément ton métier, hein, enfin, tu vois.

D'un côté, je déplorais que la question "tu fais quoi dans la vie" appelle forcément une réponse concernant l'activité professionnelle. D'un autre côté, dans la société d'aujourd'hui, la profession, c'était quand même central chez les gens. Mais bon, c'est quand même assez stigmatisant pour certains d'être réduits à leur métier. Tous ne font pas un job qui les passionne ou qui a du sens pour eux. Alors j'essaie quand même de leur offrir la possibilité de me parler de l'activité par laquelle ils veulent qu'on se les représente. Moi, j'étais plutôt fier de mon métier, c'était un peu toute ma vie. Un peu trop, en fait. Ca faisait un moment que je m'étais dit que je devrais de nouveau avoir un semblant de vie sociale, mais rien n'avait changé.



Merci à Jill Calahan pour la bannière du pokédex !
©Lazlö von Kayser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6332

Ven 18 Aoû - 3:21
Le membre 'Tenzen Fushigi' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Eleveur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 29/10/2013
Messages : 1193

Région : Kanto
Ven 18 Aoû - 4:46
C'était le moment pour moi de me montrer sous mon meilleur jour. Herbert avait raison : si je réussissais, j'allais pouvoir faire une bonne publicité sur la pension, même si cela n'allait pas être le but premier. Par contre, j'avais quand même bien peur de me planter complètement. J'avais donc une solution : être extrêmement sympathique du début à la fin. Au moins, comme ça, on ne me reprocherait pas de ne pas avoir jouer le jeu, ni de ne pas m'être montré présent pour mon équipe. C'était la meilleure chose à faire et cela commençait maintenant. Je devais me lier un minimum avec quelqu'un pour faire en sorte que le jeu fut plus agréable, déjà pour moi, ensuite pour ceux qui pourraient nous regarder.
J'en voulais toujours un peu à Herbert de m'avoir mis dans un pétrin pareil, mais peut-être que j'allais au moins rencontrer des personnes qui seraient des contacts privilégiés pour la pension, voire même des futurs clients ? À ce niveau-là, tout était sûrement bon à prendre, mais je n'avais pas non plus envie d'être faux ou d'en faire trop.
J'avais donc choisi d'aborder la personne qui me semblait la plus affable pour m'en faire un premier allié. Il avait l'air un peu plus détendu que la moyenne, à moins que ce fut son t-shirt un peu décalé qui me fit penser ainsi.
    « Euh... Oui c'est ça, comme vous en fait. »
Je ne pouvais pas m'empêcher de vouvoyer toutes les personnes que je rencontrais, cela n'arrivait pas qu'avec ceux qui me semblaient plus âgés, seuls les enfants n'y avaient pas le droit, mais bizarrement, face au jeune homme, j'avais un peu l'impression que c'était de trop.
    « Non, je viens de la région de Kantô. C'est sûr qu'Unys est très différent, pour moi ça va, c'était déjà moins loin. »
Je décidais de l'aborder avec le sourire, après tout, il était peut-être dans la même situation que moi, donc pas spécialement ravi d'être là. Il valait mieux me montrer cool et ne pas lui prendre la tête avec n'importe quoi. Je décidais donc de ne pas en rajouter, avant qu'il ne continuât la conversation.
    « Ah, je suis éleveur. J'ai une pension à côté de Safrania et... En fait c'est à peu près tout ce que je fais en ce moment... Élever des Pokémon. Je suis un peu là pour ça. Enfin, pas pour élever, mais... Pour faire de la publicité, si possible, un peu. »
Je me sentais extrêmement mal à l'aise. Je n'avais absolument pas l'habitude de me vendre ni de parler aussi ouvertement de ma pension pour dire que j'en faisais de la publicité. Un peu gêné, je le poussais à passer rapidement à autre chose. C'était stupide de ma part, puisque c'était mon but, mais si je parlais trop de moi, il allait sûrement trouver ça très vite insupportable.
    « Et vous, vous êtes dans l'élevage de Psystigri ? »
Ok. C'était nul. Super nul. Sur le moment, je n'avais pas trouvé comment relancer la conversation mieux que ça. J'espérais tout de même qu'il ne prendrait pas pour un looser dès mes premières phrases, sinon la journée promettait d'être vraiment très, très longue.
    « Mesdames et messieurs, merci de bien vouloir vous approcher de la porte ! »
Sauvé par le gong, ou presque. J'eus un petit sourire alors que Tenzen commençait à me répondre, avant que nous nous avancions vers la porte centrale du Fort. Les jeux allaient donc commencer, mais au-delà de Tenzen, je ne connaissais personne dans mon équipe, ce qui ne me rassurait pas plus que cela. Je fis signe à Keno de bien me suivre de près. Certains candidats n'avaient aucun Pokémon avec eux et à force, je redoutais de devoir l'enfermer dans sa Pokéball, chose qu'il détestait plus que tout au monde.
Les annonces continuèrent pour organiser tout le monde, nous étions l'équipe n° 4, alors même si nous devions nous diriger vers l'entrée, nous n'allions pas être les premiers à être appelés. Je ne savais pas exactement pourquoi, mais cela avait le don de me soulager tout comme cela m'inquiétais. Je regardais autour de nous, avant de finalement comprendre que nous étions la dernière équipe. J'ignorais si l'enregistrement se faisait dans cet ordre, mais cela ne m'enchantait pas d'être en dernier, même si cela était toujours mieux que la première place – tout était mieux que la première place. Avec nous, deux jeunes femmes et un autre jeune homme, tous les trois plutôt motivés. Les deux jeunes femmes semblaient seulement un peu à l'écart, soit elles se connaissaient déjà, soit elles avaient essayé, comme moi avec Tenzen, de faire connaissance pour pas trop se sentir seules. Et pour l'autre, qui était en fait un grand costaud... Je me figurais qu'il n'avait pas vraiment besoin de quelqu'un, a priori, il était bien capable de se défendre tout seul, surtout qu'à nous regarder, Tenzen et moi, nous avions plutôt l'air de brindilles par rapport à lui.
    « Hm... Tu crois qu'on se présente aux autres ? »
J'avais adopté assez naturellement et surtout extrêmement rapidement le tutoiement face à Tenzen. C'était plutôt naturel en fait, au fond de moi, je pensais que c'était parce qu'il me faisait un peu penser à Herbert. Il était plutôt cool, mais aussi serein. Je comprenais maintenant un peu mieux pourquoi j'étais allé naturellement vers lui, il semblait être la personne que je pourrais le plus facilement apprécier. Alors, je commençais à avoir une forme de confiance en lui, la preuve : j'attendais déjà son aval pour une chose aussi simple que la communication, quelque chose que je devrais être capable de juger moi-même sans forcément avoir de chaperon. Peu observateur jusqu'ici, je fus rassuré de voir que l'une des deux jeunes femmes – celle qui semblait la plus jeune – tenait dans ses bras un Pachirisu, qui semblait essayer de renifler l'environnement dans lequel il se trouvait. Je fus immédiatement attendri et plutôt apaisé par la présence d'un autre Pokémon dans l'équipe. Enfin, après tout, peut-être que Tenzen avait prévu lui aussi de jouer avec l'un de ses alliés mais avait pour habitude de le garder dans sa Pokéball avec lui.
    « Tu as pris un Pokémon avec toi aussi ? »
Et alors que je lui posais la question, Keno s'avança, avec son pas léger habituel, vers la jeune femme au Pachirisu. Pendant un instant, j'hésitais à faire un geste pour le retenir. Ce n'était pas que j'avais particulièrement peur pour lui, parce que je savais bien que Keno était parfaitement capable de se défendre, mais je ne souhaitais pas qu'il lui arrivât quoique ce fut, surtout après tout ce que nous avions pu vivre. Je le laissais donc faire, le couvant du regard, alors qu'il faisait connaissance du seul Pokémon apparent de notre groupe. La jeune femme – en fait elle devait avoir à peu près mon âge – chercha le dresseur de Keno des yeux et finit par me regarder. Je baissais instinctivement les yeux. Je ne savais absolument pas ce que j'allais pouvoir lui dire, aussi me retournais-je vers Tenzen, espérant qu'il allait avoir beaucoup de choses à me raconter avant que ce ne fut le tour de notre groupe d'entrer.


Avatar (Yulia) + Signature (Vanee) = love.
SONNFLORWALDS. Un nom compliqué pour une pension qui vend du pâté.
Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6332

Ven 18 Aoû - 4:46
Le membre 'Elias K. Gladstone' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» Loin, toujours plus loin....
» Toujours plus loin [Traque Katano PV:Equipe Katano et équipe Rin]
» Tir à l'arc, toujours plus loin... (RP inachevé)
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: Mauville :: Fort Tartard-