AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» [Pokemon Story] Chapitre 3 : Circus'Troop


avatar
Modo Jeux & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 23/05/2017
Messages : 1269

Région : Johto
Sam 12 Aoû - 21:28
Point de vue de Tybalt

Midley avait ordonné qu'on libère l'espace avec l'arrivée des deux Ramoloss blessé. Avec l'aide de Soren, nous avions évacué la maison et pris la peine de fermer la trappe dernière nous pour laisser plus d'intimité aux humains et aussi les laisser se concentrer dans leur travail. Lidya sautillait dans un coin sous le regard avisé de sa mère, Charly était assise proche de la porte avec une mine angoissée, Mia... n'était pas là, comme d'habitude, sans doute à flâner dans le jardin.
Je pris une courte inspiration, saluant Soren pour son aide avant de poser mon regard sur le Feurisson et la Fouinar qui semblaient nous regarder en chien de faïence. Ils n'étaient pas contents qu'on les ai fait sortir peut-être ? je croisais les pattes sur mon torse, grondant légèrement.
" On se connait déjà je crois, non ?" demandais-je à l'attention du Feurisson. Puis mon regard vira en direction de la Fouinar : "Je m'appelle Tybalt".
"Et moi Soren" enchaîna le Lainergie en s'avançant d'un pas, agitant la patte pour se présenter à son tour. Dans la dynamique du groupe j'imagine, se fut à Charly de se lever : "Je m'appelle Charly. Enchantée ! Je ne crois pas qu'on se soit rencontré... Ma tarte était bonne ?" demanda la Leveinard en saluant de la tête en direction de la Fouinar. elle en avait encore autour de la bouche d'ailleurs...
Sous mon regard insistant, Kira soupira et s'éloigna sans un mot, ayant sans doute quelque chose de plus important à faire quelque part dans le jardin plutôt que rester en notre compagnie, alors que Lidya trottinait dans notre direction d'un air joyeux : "Moi, je suis Lidya ! Et vous, c'est quoi vos noms ? C'est votre dresseur le monsieur avec des cheveux bizarres de vieux papy humain ?"

J'émis un léger rire, trouvant sa candeur enfantine plutôt mignonne par moment, à défaut d'agaçante. C'est vrai que Luc a des cheveux un peu hors norme, comme Midley d'ailleurs. sauf que Midley, s'est une teinture qu'il faudra d'ailleurs penser à refaire un de ses jours sinon ses cheveux vont reprendre leur couleur naturelle, c'est à dire blonde. L'histoire derrière cette teinture est quand même bien particulière, je m'en souviens encore de cette là... Je m'étais transformé en Riolu vert pendant quelques semaines avant que ça ne disparaisse.
Enfin, je pris la peine de raffermir mon regard qui s'était sans doute un peu trop adoucit à ce souvenir amusant : "Bon en attendant qu'ils terminent, qu'est-ce que vous voulez faire? Je pense qu'on va en avoir pour un moment."
Je dévisageais les deux invités, attendant d'avoir leur avis ou même celui de mes camarades. J'ai toujours été le leader, mais le leader écoute toujours l'avis des membres du groupe avant de prendre une décision alors je pouvais bien prêter l'oreille. et si quelqu'un comptait contester ma place de l'instant, il n'avait qu'à se manifester. de toute façon, on a aussi le temps pour un petit combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 17/05/2017
Messages : 426

Région : Johto
Dim 13 Aoû - 12:10


Mon maître Luc ne semblait pas avoir besoin de notre aide pour soigner les étranges pokemons apportés plus tôt dans la matinée et je comprenais tout à fait qu'on ne nous demande rien. Aucun de nous n'avaient de capacités de soins. A part la Leveinard de Midley mais sa maîtresse ne lui avait rien demandé non plus. Au moins cela me permettrais de visiter un peu l'endroit et de me dégourdir les pattes. A peine avais-je quitté la maison que je me fit aborder par Tybalt, le Riolu toujours très sérieux. Lui je m'en méfie un peu, il y a quelque chose au fond de son œil qui ne m'inspire pas confiance, une lueur sauvage ravalée mais toujours présente. Il fut bien vite rejoint par une grande partie des pokemons de Midley et toute cette petite troupe nous entourait, nous reniflait et discutait gentiment avec nous. Je n'arrivais pas à retenir tous les noms des pokemons qui défilaient mais j'essayais de paraître détendu et non sur la défensive car ils avaient tous l'air bien gentils.

« Vous avez tous des prénoms alors, parce que nous, Luc nous appelle par notre nom. Alors moi c'est Feurisson et voilà Fouinar. Elle est gentille mais va toujours a 100 à l'heure. Et il doit y avoir Fantominus dans le coin, il est timide et je crois que je ne l'ai jamais entendu parler... Ensemble on est l'équipe F ! C'est comme ça que Luc nous appelle.»



« Comment ça, à 100 à l'heure ? J'vois pas d'quoi tu parles. Je sais prendre le temps. Des fois. »

Moi je voulais explorer les alentours. J'adore cet endroit. En fait, j'adore la forêt, c'est tellement mieux que les grottes... J'espère que Luc ne nous emmènera plus jamais dans des grottes. C'est horrible. Y'a des Racaillou débiles qui veulent nous écraser et des Onyx géants qui veulent nous manger. J'aime pas trop ça être mangée. Ici au moins, y'a que des pokemons gentils. Surtout Charly. Je veux bien être son amie. Elle me donne à manger. J'aime bien manger aussi. Mais pas être mangée.

« C'était super la tarte ! Si y'en reste en rentrant j'en piquerais un bout à Luc. Il s'en rendra pas compte. Des fois je lui pique des trucs et il le sait pas. L'autre jour, je lui ai piqué sa brosse a dent. Et je l'ai perdue dans un pré. Tempis. »

Tybalt demanda alors ce qu'on voulait faire. Moi je voudrais bien manger de la tarte de Charly mais c'est dans la cuisine et on peut pas y aller...



« Vous nous montrez des trucs sympa a voir ici ? Ça nous change des routes en tout cas... Je suis sur qu'un jour Luc nous emmènera dans une maison lui aussi. J'aimerais bien quelque chose dans le genre dans la forêt. »

La remise avait l'air intéressante, ou alors le jardin. Il y a toujours plein de choses à voir dans les jardins. Maître Luc ne nous laisse jamais trop longtemps dans nos pokeball et j'en suis bien content, je peux observer plein de choses. Au début il avait peur que l'on s'éloigne de trop mais maintenant il nous fait confiance. Enfin, je crois qu'il n'a pas encore confiance en Fouinar et je pense que... C'est justifié ? La voilà d'ailleurs qui s'éloigne à pleine vitesse vers le potager.

« Eh mais atteeeeeend ! » criai-je en m'élançant à mon tour.





Merci à Ezekiel Fitzgerald pour l'avatar :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Modo Jeux & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 23/05/2017
Messages : 1269

Région : Johto
Dim 13 Aoû - 15:04
Point de vue de Lidya

J'observais les nouveaux venus un après l'autre, attendant leur réponse. c'est finalement le Feurisson qui se présenta en premier sous le nom de... Feurisson. Au début, j'ai un peu rigolé, croyant à une blague ! Mais il présenta la Fouinar de la même manière en expliquant que c'est ainsi que Luc les appelait. C'était bizarre non ? Midley nous a donné des noms à nous pourtant ! Tous les dresseurs ne font pas la même chose avec leurs pokemons ? D'un autre côté, maman n'avait jamais évoqué sa vie de pokemon domestique d'avant que je naisse alors peut-être qu'avant, maman ne s'appelait pas encore Kira, avait un autre nom ou bien s'appelait juste Grahyéna ? C'était franchement bizarre dans ma tête quand même, c'est mieux de donner un nom à ses amis non ? Je levais la truffe, guettant la présence du troisième F de leur bande mais je ne le voyais nul part... Il s'était peut-être planqué pour commencer une partie de cache-cache tout seul ? Nous, on a pas vraiment de nom d'équipe, on est juste les pokemons de Midley... Après, je sais que Soren et Charly s'entendent super bien tous les deux et forment un bon duo. Moi, je préfère Tybalt, parce qu'il est pas comme moi et que j'aime bien l'embêter. C'est le seul à me donner plus d'attention que les autres aussi. C'était comme un grand frère en fait !
La fouine s'adressa à Charly pour la féliciter pour sa tarte. La rose ne tarda pas à sourire pleinement en ronronnant joyeusement : Je suis ravie qu'elle t'es plu ! Je m'entraîne tout le temps pour faire les meilleures repas pour Midley, pour qu'elle soit fière de moi.
C'est vrai que Charly aidait principalement aux tâches domestiques, même si Soren m'avait dit une fois qu'elle se débrouillait pas trop mal en combat. Ils avaient tous les deux gagné un badge dans une arène, à... Mauville, de mémoire ! J'agitais la queue, contente d'être capable de retenir autant de chose dans ma petite tête.
Feurisson proposait une visite et Tybalt accepta d'un hochement de tête, mais Fouinar avait déjà commencé à détaler en direction de... Oh ! Plus rapide que moi, c'est Tybalt qui s'exclama, alors que Soren était déjà aux trousses de Fouinar : "Non, ne vas pas dans le jardin !" mais il était déjà trop tard, elle avait dépassé la barrière.

Point de vue de Mia

Je tenais dans mes petites pattes l’arrosoir en forme de psykokak que Midley m'avait offert, arrosant scrupuleusement chaque plans de baie avec une délicatesse précieuse, calculée, méticuleuse. Trop d'eau et les racines risquaient de pourrir. Pas assez et les baies ne seront pas aussi juteuse qu'elles devraient l'être pour satisfaire la perfection. ce jardin est ma maison et je m'en occupe comme je m'occuperais de mes propres fleurs qui trônent sur mon crâne. Tant que je fais bien mon travail, on me laisse tranquille ici, seule et dans le calme. On me laisse profiter du soleil et de l'odeur des fleurs. C'est mon petit paradis de tranquillité ici.
Jusqu'à ce qu'on vint le troubler par un déboulé sonore en agaçant. Qui osait troubler la quiétude de MON jardin ? Le sourcils froncée, je dépose l'arrosoir au pied d'un plan avec délicatesse avant de matérialisé dans mes mains deux lames feuilles, observant autour de moi. Un fouinar sauvage qui vient dans MON jardin ?
La colère pouvait se lire sur mon visage. Personne ne pose la patte sur MON terrain, c'est clair ? Je couru dans sa direction à ma vitesse maximale, lame brandies, prête à lui mettre la plus belle rouste de toute sa vie ! tient, ça lui apprendra à venir s'incruster chez les autres, à celui-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 17/05/2017
Messages : 426

Région : Johto
Lun 14 Aoû - 14:48


Y'a des odeurs sympa par la. Ça sent comme mon ancien chez moi. Les légumes. Les fleurs. En fait, ce que j'adore c'est les fleurs et me rouler dedans. Y'a rien de meilleur à part les tartes aux pommes. En plus celles la sentent superbement bon. Il faut que j'aille voir ça. Je m'élance et fait plusieurs bons pour arriver à l'entrée du jardin... Seulement y'a quelqu'un dans le jardin. Je sais pas c'est quoi comme pokemon mais il a pas l'air cool. Je le sais parce que son visage en forme de fleur à la même expression que celle de Luc quand je lui pique ses chaussures et que je cours en rond avec et que lui aussi me court après. Je lui ai pas piqué ses chaussures à ce pokemon pourtant...
Je bondis alors sur le côté et profitant que mon corps soit très fin, je me faufile dans l'interstice laissé par les planches qui délimitent la parcelle du jardin. Mais plutôt que de ressortir de l'autre côté, mon souffle se coupe alors que l'arrière de mon corps reste bloqué de l'autre côté de la barrière.
Zut. J'arrive pas à passer ?... De l'autre côté, les jolies fleurs m'appellent mais j'ai beau insister, mes fesses ne passent pas à travers de la cloture... Non... Les fleurs... Si... Jolies... Bougez pas, je viens pour vous.



Et voilà que Fouinar refaisait des siennes... Elle ne tient vraiment pas en place, il lui faut toujours quelque chose pour l'occuper sinon elle couine et se plaint qu'elle s'ennuie. Ce qui est un peu casse pied à la longue. On forme un bon duo pour le combat mais parfois je serais bien heureux avec des vacances d'elle. Luc a vite compris, Fouinar se donne toujours a fond, pour les combats elle n'hésite jamais alors il l'a fait se battre régulièrement pour qu'elle se défoule. Faut que je demande à Tybalt s'il connaîtrait pas un endroit pas loin avec des pokemons sauvages qu'elle pourrait aller embêter. Sinon j'ai peur qu'elle ne ravage tout.
Le groupe court aussi vite qu'il le peut pour retrouver notre camarade bout-en-train. Un pokemon ressemblant à une fleur se trouvait être à côté de Fouinar. Enfin, à côté de son arrière train qui dépassait pitoyablement de la clôture. La voilà coincée ! En tout cas, le pokemon ne semblait pas intéressé pour aider la Fouinar à sortir du pétrin dans laquelle elle se trouvait.

« On peut pas la laisser la et attendre que Luc la récupère ? » souffla une voix désincarnée.
Je sursautais alors que Fantominus apparaissait derrière le groupe. En soit on pourrait et je voyais bien que Tybalt ou le pokemon plante envisageait cette idée la eux aussi. Je ne laisse pas un camarade derrière, même s'il fait des bétises. J'avance alors pour attraper une de ses pattes qui dépassait.
« On va pas la laisser la... Fouinar, si on te sors d'ici faut promettre que tu ne vas pas faire n'importe quoi et aller dans le jardin. Tu risques de tout casser et certains pokemons qui y travaillent risquent de ne pas être très contents. Alors tu dis quoi ? » grognais-je en regardant les autres pokemons qui formaient maintenant un demi cercle autour de la barrière.

« Tempis pas les fleurs... Je veux sortir. Je serais sage. » Sage, sage, rien n'était moins sur. Mais bon. Le bénéfice du doute est la...

« Je vais avoir besoin d'un coup de patte pour la tirer en arrière... » lâchais-je alors que je prenais la patte de ma camarade dans ma bouche, prêt à tirer.


Merci à Ezekiel Fitzgerald pour l'avatar :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Modo Jeux & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 23/05/2017
Messages : 1269

Région : Johto
Lun 14 Aoû - 19:50
Point de vue de Mia

Comment dire ? La Fouinar avait bondit pour s'échapper et me présentait son postérieur, coincé dans la barrière du jardin qu'elle avait au passage endommagé. Et c'est qui qui va réparer tout ça ? Ce sera moi, une fois que j'aurais chassé l'intruse de mon territoire.
Mon regard coule sur le Feurisson qui approche à son tour, suivi de Soren et de Tybalt. Hum ? Je range mes lames, haussant un sourcil curieux en direction des autres résidents permanent de cette pension. Ce n'est pas comme si on avait déjà eu l'occasion de beaucoup discuter, je n'y vois de toute manière pas d'intérêt. Mais j'aimerais au moins qu'ils m'expliquent la situation. Soren leva une patte à mon adresse et baissa la tête en signe d'excuse, visiblement gêné qu'on soit venu perturbé ma tranquillité.

Point de vue de Soren

Quelle galère, franchement. Un long soupire quitta ma bouche alors que je constate que Mia nous tourne le dos, s'en retournant à ses activités. Elle m'aurait fait presque peur avec son air énervé et ses lames sortis. Elle ne parlait pas, à personne... On aurait presque dit une machine parfois. Au moins, Fouinar n'a pas été blessé, c'est déjà en soi une bonne nouvelle.
J'allais prendre la parole lorsqu'une voix raisonna dans mon dos, me faisant sursauter. C'était le fameux Fantominus ? Je grondais dans sa direction, une patte sur le cœur pour le maintenir en place. On lui a jamais appris que c'était une mauvaise chose d’apparaître dans le dos des pokemons comme ça ?
Je pris une longue inspiration, cherchant un soutient moral de la part de Tybalt qui semblait occuper à hocher la tête en faveur de la proposition du Spectre.
Au moins, Feurisson semblait plus solidaire de sa camarade que le pokemon malicieux. Non sans émettre ma désapprobation du regard en direction du Riolu, j'approchais de Feurisson : "Je vais te donner un coup de patte."
Sans attendre, je pris la patte de la Fouinar dans les deux miennes, tirant en même temps que le pokemon feu à mes côtés. Elle était plutôt bien coincée - si elle arrêtait de manger tout et n'importe quoi aussi, peut-être que son postérieur réussirait à passer plus facilement ! Après quelques secondes, la voilà à nouveau libre ! Mais je ne lâche pas sa patte pour autant, posant mes yeux droits dans les siens : "Ecoute bien, d'accord ? Ici, il y a des règles et tu ne peux pas faire ce que tu veux, compris ? Mia travaille beaucoup à entretenir le Jardin et tu aurais pu gâcher son travail avec tes bêtises, tu comprends ? Si tu as envie de te défouler, on a un terrain pour pokemon plus loin."

J'avais conscience d'être ferme mais j'ai l'impression qu'il n'y a que comme ça qu'on peut réussir à se faire attendre parfois. Mon discours finit, je relâchais sa patte et lui adressais un sourire un peu plus amical, espérant ne pas avoir semblé trop méchant quand même. C'est la voix de Tybalt dans mon dos qui attira mon attention : "Si vous avez la bougeotte, que diriez vous de venir vous entraîner ? Vous êtes des pokemons de combat après tout, ça ne vous fera pas de mal."
L'incompréhension pouvait se lire sur mon visage. Qu'est- ce que Tybalt mijotait au juste ? Je déglutis, me rendant compte que de toute façon, lorsque le loup a une idée en tête, il n'en démord jamais. Je lève une patte résolue : "Un trois contre trois ?" proposais-je tout en ajoutant ""Je participe avec Tybalt et ... "
Mon regard glissa en direction de Charly, qui semblait toujours sous le préau à attendre. Nous sommes partenaires de combat d'habitude et il me semblait logique qu'on se batte ensemble, même si elle et Tybalt ont des difficultés à se coordonner parfois. "Moi je veux, moi je veux !" cria Lidya en sautillant sur place et tournant sur elle-même pour attirer l'attention, attirant par la même occasion le grondement de Tybalt.
"Tu est trop petite. Et ta mère me tuera au passage si jamais tu te fais blessé. Et tuera sans doute tout ceux qui te laisseront faire cette bêtise."
" Mais si moi je veux, je peux !" clama la Goupix en faisant le gros dos, visiblement vexée qu'on la traîte encore comme une bébé pokemon. Ce qu'elle est encore en soit, bien qu'elle ai grandi depuis la fois où nous nous étions rencontrés.
"Je la protégerais Tybalt, il n'y aura pas de blessure... Et Charly pourra toujours la soigner s'il y a une ou deux petites égratignures..." proposais-je comme compromis. De toute façon, c'était ça ou une Lidya en colère qui fera payer au centuple. Un démon avec un visage d'ange, il n'y a pas à dire. "Ok" concéda Tybalt avant de s'adresser aux pokemon de Luc : "Comme la petite participe, on ira "doucement", d'accord ?"
D'une certaine manière, j'étais rassuré : Tybalt aussi allait y aller doucement... Il se bat peu mais à chaque fois qu'il entre sur un air de combat, j'ai toujours ce sentiment de peur qui me monte dans la poitrine. Il est juste... Effrayant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 17/05/2017
Messages : 426

Région : Johto
Mar 15 Aoû - 15:09


Tristesse. Pas les fleurs... Je me suis faite grondée par le mouton. Je comprends pas pourquoi. S'il m'embête j'irais piquer son canapé et il sera triste. Et la je bougerais pas mes fesses. C'est pas mal comme idée même si ce n'est pas très sympa ; il l'aura cherché. En tout cas, je note qu'il faut pas que j'essaye de passer par des trop petits trous... Je traverse plus ce genre de trucs. J'espère ne pas avoir trop froissé les autres quand même. Au pire, je leur donnerais un morceau de ma tarte pour m'excuser... Enfin je sais pas. J'aime bien la tarte quand même.
Tybalt lui il est sympa, il propose qu'on joue à se battre. Je suis pas super forte à ce jeu, de tous les pokemons de Luc c'est clairement Feurisson le plus fort et je sais qu'il retient toujours ses coups quand on s’entraîne. Par contre en arène c'est vraiment autre chose et ça explose de partout. Moi je suis partante pour me battre. Je ne sais pas ce qu'en pensent les autres.



Le pire semblait évité et ma camarade bout-en-train avait l'air plus calme pour le moment. Je soupirais discrètement car elle ne se rendait pas compte de la chance qu'elle avait eu de ne pas se faire attaquer par le pokemon plante qui gardait le jardin. Tête en l'air qu'elle était elle n'avait pas remarqué la position de combat prête à l'attaque de la gardienne. Moi si. Plus de peur que de mal donc...
Tybalt proposa alors un combat entre nos équipes. Cette nouvelle idée ne me rassura pas plus que cela. Non que je n'apprécie me battre mais ce genre de défis tourne rarement bien. Et je ne voudrais pas installer de rivalité entre nous, nos maîtres s'entendant très bien nous devrions essayer de suivre leur exemple. Mais si on refuse, ils risqueraient de mal le prendre... Il n'y a que des mauvais choix dans cette situation. Résolu, je pris la parole.

« Je ne sais pas pour le trois contre trois, mais je participe. » grognais-je en essayant de masquer mes craintes.
« Moi aussi moi aussi moi aussi ! » cria la Fouinar, accompagné d'un « Moi je veux, moi je veux ! » en provenance de la petite Goupix blanche. Je ne l'aurais pas vraiment vu se battre mais au moins cela équilibrerait les chances de chaque côté... Un Fouinar stupide contre une débutante. Mon regard dévia sur Fantominus qui restait un peu à l'écart, flottant mollement dans les airs. Il me fixa puis sembla hausser les épaules qu'il ne possédait pas vu que... beh c'est une tête qui flotte. Mais l'effet donnait cette impression.
« On est tous d'accord pour se battre alors. Ça marche pour y aller doucement, mais je demande que si l'un d'entre nous dit stop, on arrête et il sort du combat. » Je proposais surtout cette mesure pour la Goupix. Je n'allais pas forcément me ménager pour elle car Luc m'avait bien apprit une chose, ne jamais sous estimer les adversaires, quels qu'ils soient. Et sous ses airs de meugnonne petite pokemon, ils pouvaient bien se faire surprendre par ses épines. Ou ses glaçons. Au choix.

Fouinar prit position à ma droite et je senti la présence glacée de Fantominus à ma gauche. Nous faisions face au trois autres pokemons de Midley. Il faudra mettre hors combat le Lainergie en premier. C'est lui qui pourrait être dangereux.. Et Tybalt. Je croisais mon regard avec le sien, essayant de déchiffrer ses pensées.

« On est prêt, Charly tu peux donner le top ! » dis-je en préparant à projeter des flammes sur le premier adversaire à charger un peu trop vite.


Merci à Ezekiel Fitzgerald pour l'avatar :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Modo Jeux & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 23/05/2017
Messages : 1269

Région : Johto
Mar 15 Aoû - 16:07
Point de vue de Tybalt

Je les observais en train de s'organiser de leur côté, notre équipe étant déjà prête. Je fusillais toujours Lidya du regard dans l'espoir qu'elle se retire, comprenant que son geste était la pire idée du monde. Et puis face à un pokemon feu, la petite blanche n'allait pas durer bien longtemps. Pour ma part, je savais d'avance que le pokemon spectre allait me poser des soucis, pour la simple et bonne raison que je n'arriverais pas à le toucher avec mes poings... Les problèmes de type, une éternelle galère.
En soit, Soren allait sauver la mise pour le coup : lui avait comme adversaire le Fantonimus, je pouvais aisément m'occuper de la Fouinar et du Feurisson, bien que pour le second, se sera un peu plus difficile. Il n'y a qu'à regarder sa façon de se mettre en position pour comprendre qu'il est rôdé au combat de pokemon. Il faudrait que je m'habitue moi aussi un jour à ce type de combat. Je peux encore sentir dans mes muscles les souvenirs douloureux remontant aux caves. Ce n'était pas des combats pokemon, c'était simplement et purement des boucheries. Des boucheries dont je m'étais sortis, jamais sans blessure évidemment. Midley les avait guéri avec le temps et le cœur mais au fond, les cicatrices n'ont fait que s'incruster sous ma peau, comme un venin qui ne disparaîtra jamais vraiment de mon organisme.
L'hérisson enflammé annonça une règle supplémentaire que j'acceptais d'un hochement de tête, observant Charly qui venait d'approcher dans notre direction.
" Allons sur le terrain d'entrainement, ce sera plus sécurisé." coupais-je alors que je pouvais déjà sentir le Feurisson en position de combat. Les pattes jointes dans mon dos, je fis demi-tour pour rejoindre l'espace de terre battue qui avait été retourné il y a peu. Nos derniers entraînements avait eu lieu ici et nous travaillons régulièrement ici pour ne pas perdre la main après tout.

Sur place, je me dis en position, devinant la silhouette de Lidya dans mon dos, pas vraiment rassurée. Elle semblait observer fixement le Fantominus. Il devait l'effrayer j'imagine ? Je soupire à son attention : "Tu as voulu te battre, assume maintenant. Dis stop si tu veux partir."
La petite me dévisagea, gonflant les joues avant de m'aboyer férocement dessus - du moins le plus férocement que la mignonnette pouvait se permettre : "J'ai pas peur d'abord ! Je veux me battre !". Elle se mit en position de combat et un soupire quitta mes babines. Au moins, elle ne tremblait plus, c'était déjà une bonne nouvelle.
Charly leva une patte et l'abaissa tout en prononçant : "Que le combat commence !".

A peine eut-elle prononcé ces mots que je m'élançais pour porter une Vive-Attaque directement sur le Feurisson. Il était le premier à se battre et le plus fort de la bande... Nous allions bien nous entendre !

Point de vue de Soren :

tybalt fonçait déjà dans la mêler, comme toujours, et sans aucune stratégie. Au moins, il prenait les devants, c'est certain ! Mais à quel prix ? Il avait beau être doué en combat, il ne tiendrait pas un 1 contre 3, sachant que nous sommes déjà une équipe de 2 et demi. Je regardais Lidya et lui fait signe : "Monte sur mon dos Lidya et prépare une attaque poudreuse, je vais immobiliser le Fantominus..." Je me gardais bien d'ajouter un "Si j'arrive à le toucher" et accueilli la petite sur mon dos avant de m'élancer à mon tour, chargeant une cage électrique autour de mes pattes.

HRP - Échange de Riolu (Midley) contre Noarfang (Luc)
Noarfang apprend Vol au passage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 17/05/2017
Messages : 426

Région : Johto
Mer 16 Aoû - 11:01


Le combat allait commencer et je me sentais étrangement calme. Après toutes les expériences et tous les défis, surtout contre les champions d'arène, cela ne m'impressionnait pas vraiment. Je pouvais noter une chose, nous avions l'air un peu plus coordonnés qu'eux pour nous placer. Luc m'avait beaucoup entrainé en duo avec Fouinar et elle était toujours la en support, comprenant parfaitement son rôle. Fantominus avait été plus compliqué à ajouter à l'équipe mais au moins il écoutait les consignes de Luc et n'hésitait pas, en témoigne leur aventure avec l'Axoloto voleur de chaussettes.

Charly annonça le début de combat et à peine eut-elle baissé sa patte que le Riolu nous fonçait dessus. J'eu peine à le voir se déplacer tellement il se mouvait avec rapidité mais je savais déjà à quoi m'attendre. Il allait m'attaquer en premier, un combat de leader dont il sortirait probablement vainqueur en terme de force brute. Je n'encaisserais pas beaucoup de ces coups. J'étais prêt pour prendre la première attaque.

Le pokemon me percuta avec force et la puissance de la charge me fit reculer de quelques mètres, alors que je me cramponnais au sol avec mes quatre pattes. Mouais, retenue, retenue, je n'en étais pas sûr pour le coup. Cependant son attaque le laissait maintenant vulnérable, entouré de nous trois alors que ses deux autres camarades étaient restés derrière. Le caractère flambeur de Riolu allait lui coûter cher... Fouinar savait ce qu'elle devait faire et lança une attaque Charge en plein sur lui pour le déstabiliser et je préparais une Roue de Feu pour l'accueillir amicalement. Je fonçais sur le pokemon combattant entouré de flammes et je le percutais à mon tour dans une gerbe enflammée. Il devrait réfléchir à deux fois avant de recommencer une attaque du genre...
Pendant que nous nous chargions du Riolu, Fantominus lui avait disparu du terrain mais je savais ce qu'il préparait. Il avait fait la même chose lors de son combat contre l'Axoloto et l'ombre qui apparaissait derrière le Lainergie monté par la Goupix blanche me le confirma.
Fantominus réapparu derrière eux, ses grands yeux blancs exorbités et sa bouche tordue dans un rictus de cauchemar. Il transpirait le froid et la mort et il ouvrit sa gueule, révélant des dents pointues et extrêmement blanches. Sa langue bougea tel un serpent et il lécha la Goupix de l'arrière train jusqu'à son cou. J'étais content de l'avoir avec moi et pas contre, ce pokemon est décidément trop bizarre et creepy. La Goupix n'allait pas aimer.

Je me concentrait à nouveau sur le Riolu, sachant que Fantominus pourrait s'en sortir contre les deux autres. Une erreur de placement de ma part pourrait entraîner ma défaite et après nos attaques réussies, il allait être furieux. Les yeux, je dois regarder ses yeux. Pourvu que Fouinar fasse attention à elle.


Renvoi de Lucario (évolution de Riolu par échange) pour Noarfang CS Vol


Merci à Ezekiel Fitzgerald pour l'avatar :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Modo Jeux & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 23/05/2017
Messages : 1269

Région : Johto
Mer 16 Aoû - 14:39
Point de vue de Soren

Ma cible avait littéralement disparue de mon champs de vision. J'avais oublié à quel point les Spectre peuvent être fourbe par moment. Néanmoins, je continuais ma course vers l'avant, certain qu'un bon placement serait un élément important de victoire. Tybalt continuait de se battre avec le Feurisson qui fut vite rejoint par sa partenaire fouine, assénant de violents coups au pokemon bleu. Si seulement il avait pris la peine de m'écouter deux minutes celui-là. Je chargeais ma sphère d'électricité avant de la projeter dans leur direction à tous les trois. Si je pouvais au moins toucher la Fouinar, ça serait parfait ! Elle semble plus rapide que son partenaire et l'immobiliser nous donnera l'avantage.
Trop concentré sur mon attaque, je ne remarquai pas le pokemon fantôme apparaître dans mon dos. Ce n'est que lorsque Lidya cria que je me rendis compte que nous étions attaqué : "GIAAAAAAAAAAAAAAAAAA!"

Point de vue de Lidya

Hi ! Hi ! Il m'avait... Léchouillé ? Hiiiiiiiiiiiiiiii ! Je bondis du dos de Soren pour rouler à terre, terrifiée. Est-ce qu'il avait utilisé un poison contaminant mon corps au fur et à mesure ? Une malédiction peut-être ? Les poils de mon dos s'hérissèrent à toutes les méchantes choses que ce vilain Fantominus pouvait me faire avec sa grosse langue dégoûtante et baveuse. Je jappe, la queue dressée et l'air en colère, chargeant une attaque Poudreuse que je lui envoie en pleine pomme : "Espèce de gros dégueulasse ! Tu vas voir si tu vas aimer que je te lèche moi !" criais-je, énervée. En soit, je flippais tellement que je finissais par jouer les forte. Les pokemons de ce dresseur à capuche allait vraiment pas être facile à mettre par terre !

Point de vue de Soren

Je poussais un soupire, me retournant pour couvrir ma partenaire. Tyb' allait devoir se débrouiller sans moi. Il s'était exilé tout seul après tout. Et il m'avait aussi confié la princesse, ce serait une honte que je ne tienne pas mes engagements. J'aurais levé les yeux au ciel mentalement mais pas le temps de trop déconner, il est temps de passer à l'action. La petite lui a déjà balancé une boule de glace en pleine tête. S'il s'y attendait, il avait du esquiver mais ne s'attendrait pas à une autre attaque juste ensuite. Et s'il n'a pas esquivé, ça le finira au moins. Chargeant une attaque éclair avec ma queue, je projette ma foudre sur l'orbe flottant, espérant que ça le mettrait K.O. pour que je vienne prêter assistance au leader du groupe.

Point de vue de Tybalt

L'adrénaline coulait dans mes veines, je me sentais presque ivre... A la manière d'un alcoolique après une détox, je goûtais à nouveau à un plaisir oublié et interdit : la soif du combat. Avant même que je ne m'en rende compte, la Fouinar m'avait foncé dessus, percutant mon flanc et me repoussant à quelques mètres sur le côté. Assez en tout cas pour que son partenaire charge une attaque de flamme qui me percuta de plein fouet, m'envoyant elle aussi un peu plus au loin encore. Mon corps roula sur le sol et mes poils sentaient le roussis. La tension dans mes muscles étaient si forte, si douce... Si agréable à ressentir.
Je me redressais, légèrement sonné, observant rapidement du coin de l’œil la situation du côté de Soren et Lidya. J'aperçu la sphère de foudre traverser le terrain et percuter la Fouinar de plein fouet, me laissant une ouverture. Ma volonté de combattre était une anomalie qui pourtant me semblait si naturelle à présent. Sans elle, je n'aurais jamais survécu. Armant mon poing et le chargeant d'énergie, je fis un bond en hauteur, me préparant à frapper de plein fouet le Fouinar déjà touché. Si elle était hors combat, je pourrais pleinement profiter de mon duel avec le Feurisson !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 17/05/2017
Messages : 426

Région : Johto
Jeu 17 Aoû - 13:32


Elle a un goût de chien mouillé, j'ai léchouillé des pokemons avec une meilleure saveur. Je crois qu'elle est énervée vu comme elle me regarde. Alors que son attaque me touche je sens du froid sur mon froid mais ça me fait rien. Pas vraiment mal... La glace c'est froid, je lécherais bien ça encore...



Fantominus avait bien déstabilisé le duo Lainergie – Goupix et cela nous faisait gagner de précieuses secondes pour nous occuper du Riolu. J'avais vu partir l'attaque Poudreuse qui semblait avoir traversé mon compagnon. Des petits flocons voletaient un peu partout et retombaient au sol, fondant à peine posé sur la terre, la température ambiante bien trop chaude pour qu'ils restent. Je devais y être pour quelque chose. La température autour de moi montait de plus en plus et je pouvais voir les quelques herbes à mes pattes qui brunissaient et se flétrissaient sous la chaleur. Luc m'a toujours dit de faire attention lorsque j'utilise mes attaques afin de ne pas tout brûler sur mon passage, je devais me concentrer pour ne pas faire augmenter plus que de nécessaire la température.
Tybalt pouvait venir, il n'allait pas apprécier mes flammes.
Mais ce n'était pas après moi qu'il en avait, il bondit sur Fouinar qui ne s'attendait pas à une attaque de sa part. Je voulais la prévenir mais mon cri d'alerte ne fut pas suffisant pour la faire réagir. Les poings du pokemon la cueillir dans le ventre et un crochet du droit sous le menton envoya rouler la Fouinar qui ne se releva pas. J'assistais à la scène incapable de réagir et je senti un sentiment de colère monter. Tybalt ne se retenait pas du tout. Je préparais une Roue de Feu vengeresse et je me lançais à toute vitesse en direction du Riolu. Je voyais dans ses yeux comme une satisfaction de me voir énervé.
A côté de moi une décharge se fit entendre avec un flash de lumière qui me força à fermer les yeux.



Aller et si je la léchais à nouveau, a mon avis je pourrais lui faire encore plus p... Je senti alors une décharge étrange me parcourir le corps. L'instant d'après, un flash blanc et je me retrouvais au sol avec le visage rond d'un Leveinard penché au dessus de moi... Qu'est ce qui s'était passé ?...



Je vis Fantominus se faire transperser par l'attaque électrique lancée par Soren et il tomba au sol comme une pierre. Mon camarade avait sous estimé grandement le mouton et en payait les conséquences... Il ne restait plus que moi. Contre les trois pokemons de Midley. Désolé Luc, on ne fait pas encore le poids. Je ne pourrais pas me battre seul contre ces trois la. Je n'avais plus beaucoup d'options, le Lainergie allait me poser de gros problèmes avec sa foudre. Lydia ne me faisait pas peur, une flammèche suffirait à la mettre KO. Riolu ne lâcherait rien et j'avais beau lui avoir asséné deux Roues de Feu, il tenait toujours debout. Sa ténacité m'impressionnait... Je calmais les flammes autour de moi, ravalant ma colère et ma fièreté. Je ne jouerais pas au jeu de Tybalt.
« Stop, j'accepte la défaite. » dis je en baissant la tête.


Merci à Ezekiel Fitzgerald pour l'avatar :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Modo Jeux & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 23/05/2017
Messages : 1269

Région : Johto
Jeu 17 Aoû - 15:57
Point de vue de Tybalt

Encore. Encore. encore. La Fouinar avait roulé au loin sous la force de ma frappe, se dégageant en même temps de l'affrontement. Quoi ? C'est ça des pokemons de dresseurs ? Ils combattent quoi au juste ? Des Insolourdo ? Je serrais les crocs et les poings, alors que la roue de feu du Feurisson me percute une nouvelle fois, par surprise. Je l'avais presque oublié celui-là, dans le feu de l'action !
J'aurais pu rire moi-même à ma blague mental mais j'étais bien trop préoccupé à encaisser pour faire un trait d'esprit. Mes poils d'avant-bras roussirent eux aussi, rejoignant ceux de mon dos dans une teinte brunâtre. La morsure des flammes pénétra ma chaire douloureusement, m'arrachant un léger grondement de douleur. Bordel... Il se défend bien lui au moins.
Je me relève encore, la poussière et la terre couvrant mon corps légèrement blessé. J'ai l'impression que les deux autres se sont débarrassé du fantôme de leur côté. Au moins ils s'étaient rendus utile. Je craquais mes phalanges, bondissant pour attaquer une nouvelle fois le pokemon de feu qui semblait lui aussi jauger la situation dans laquelle il se trouvait.
Je le chargeais sans attendre, l'adrénaline battant dans mes veines. C'était juste une situation si... délicieuse !

Point de vue de Soren

Tyb' chargeait à nouveau et je courrais dans sa direction, Lidya sur mes talons, au sol. Nous étions en trois contre un maintenant, et peut-être que le Feurisson souhaiterait terminer ce match en beauté plutôt que se rendre. Mais non, il baissa la tête et déclara à voix haute sa reddition, d'un air résolu. J'entamais de ralentir, cessant de charger l'électricité de ma queue. Charly avait déjà commencé à prendre en charge la Fouinar et le Fantominus qui se remettaient sur le côté de l'arène, personne n'avait été gravement blessé à mon plus grand soulagement.
Mais cette quiétude est vite balayée lorsque je remarque que Tyb' ne s'arrête pas et continue de foncer sur le Feurisson. Son regard... Je le reconnaîtrais entre milles : ""Feurisson, bouge de là!" criais-je en me ruant sur eux, bondissant assez vite pour l'aider à se décaler au dernier moment. Le poing de Tybalt percuta mon ventre, mon souffle se coupa et nos corps se percutèrent, roulant dans la terre du terrain.
Douleur... Mon corps entier était agité de contraction dans mon estomac. Bordel... Il cogne toujours aussi fort celui-même, même depuis que j'ai évolué. Je le serre entre mes pattes et déploie une cage-éclair autour de nous, le serrant de toutes mes forces pour l'arrêter. "Calme toi Tybalt, c'est fini! calme toi!" grondais-je, espérant le faire revenir à la raison. Mais en désespoir de cause : "Charly, j'ai besoin d'aide, Tyb est hors de contrôle!"

Point de vue de Charly

Je continuais de soigner le Fantominus lorsque la voix de Soren attira mon attention. Tout c'était passé si vite, et Tybalt et Soren se trouvaient déjà tous les deux à terre, l'un contre l'autre. Tybalt semblait comme enragé, se débattant de toutes ses forces alors que mon meilleur ami tentait de le retenir à grand peine. Il ne m'en fallut pas plus pour me diriger vers eux à toute allure, oubliant mes patients du moment. Je courus, passant devant Lidya : "Éloigne toi de là, aide Feurisson à quitter le terrain" fis-je d'une voix sérieuse, guettant son hochement de tête avant d'accélérer. la petite Goupix blanche semblait terrifiée, médusée parce qu'elle voyait. Elle n'avait jamais vu Tybalt perdre le contrôle de soi-même, ni sa violence naturelle. Elle ne savait pas pourquoi il ne combattait jamais, ni pourquoi Midley refusait les affrontements. Soren et moi, nous savions. Nous avions fini par comprendre, depuis le temps. Tybalt était tout simplement incapable de rester lui-même dès qu'il s'agit d'un affrontement. Il est violent, sanguinaire, fou dès qu'il s'agit de faire jouer les poings et les crocs.
Je me stoppe en face de mes camarades, à bout de souffle. Entre mes mains, je charge une attaque et, de toute mes forces, j'inflige une puissante Torgnole à Tybalt, puis une autre, et encore une autre, jusqu'à ce qu'il semble complétement sonné et cesse de s'agiter dans tous les sens. D'un hochement de tête, je fis signe à soren qu'il pouvait le lâcher et dissoudre la cage-éclair, déglutissant au passage avec appréhension. Mon ami avait un hématome qui s'était formé au niveau de son ventre, presque violet. Captant sans doute mon inquiétude, il murmura : " Ce n'est rien de trop grave, occupe toi de Feurisson... Et de Tyb' aussi, il est blessé."
je pouvais voir les petites brûlures à travers la fourrure bleu du leader du groupe, soupirant.
C'est Soren qui le prit sur son dos tandis que nous rejoignions tous les deux Feurisson, la tête basse. Lidya était à ses côtés et avait sans doute suivi mes instructions. La bouche sèche, je m'assis à côté de lui en entamant les soins, alors que Soren déposa le Riolu inconscient un peu plus loin, s'assaillant à son tour dans notre direction : "Je suis désolé Feurisson... Je ne pensais pas qu'il tournerait comme ça lors d'un combat amical..."
Il semblait hésiter à donner plus d'explication, je le voyais faire ds allées retours du regard entre le Riolu allongé derrière lui et le Feurisson que j'avais entre les pattes. Finalement, ce fut moi qui brisa le silence. Par simple respect pour Lidya... Il fallait bien qu'on en parle un jour ou l'autre.
" Avant d'être le partenaire de Midley, Tybalt était un pokemon de combat illégaux..." marmonnais-je, manquant d'assurance. "Bien que Midley l'ait beaucoup changé, il a encore des "séquelles" du passé qui parfois se réveillent et il... Se croit parfois encore dans ces arènes... Il ne se contrôle plus.". Mon regard glissa sur les pokemons de Luc, un à un, alors que je m'inclinais, la tête au sol, accompagné de Soren : "Nous sommes réellement désolés de ce qu'il s'est passé... Ne lui en voulez pas trop. Nous aurions dû nous opposer à l'entrainement, on ne se doutait pas que ça tournerait comme ça... Nous sommes vraiment désolé...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 17/05/2017
Messages : 426

Région : Johto
Ven 18 Aoû - 15:20


Tout s'était passé très vite et je n'avais pas eu le temps de réagir proprement à l'assaut frontal du Riolu. J'avais baissé ma garde sitôt mon annonce de défaite et je ne pensais pas me faire attaquer à nouveau. Le Lainergie de Midley s'était interposé entre moi et le coup de poing et c'est la Leveinard qui avait mis KO l'espèce de furie qu'était devenu Tybalt à coup de torgnoles. J'assistais à la scène en silence, figé sur place, mes pattes trop raides pour bouger.
Ce n'est qu'après que Charly ne me demande de quitter le terrain que je quittais mon état de stupeur et que j'arrivais à me mouvoir presque sans trembler des pattes. Sans eux, je ne sais pas ce qui serait arrivé. Qu'est ce que j'avais dit au début, je n'aimais pas cette idée et je devais me méfier. Mes craintes se révélaient être fondées. La prochaine fois on se battra avec nos dresseurs à côté, je suis sur que Luc aurait bien mieux géré la situation...

« Je vais bien, je n'ai pas besoin de soins j'ai été à peine touché. » dis je en haussant les épaules lorsque Charly revint accompagné de Soren qui avait le corps du Riolu sur son dos. Ce n'était pas pour me venter ou jouer au dur, de tous les combattants je devais être celui le plus épargné alors qu'étrangement en temps que leader du groupe, j'aurais du être focus beaucoup plus. Mes camarades avaient payé par leur manque d'expérience ou leurs erreurs en sous estimant leurs adversaires... Ils venaient d'apprendre de manière un peu forte.
« Soit pas désolé, Soren, j'aurais pas du accepter le défi. Je ne le sentais pas vraiment au début, la prochaine fois je suivrais mon instinct. » J'étais ennuyé de voir leur mine dépitée alors qu'à la base nous voulions faire cela pour jouer. Peut être qu'explorer les alentours aurait été meilleur et moins chaotique au final. Bien que Fouinar et Chaos allaient remarquablement bien ensemble.

Je fut étonné sur le coup par ce que Charly m'apprennait sur Tybalt mais cela avait un sens sur son comportement très fier et défensif. Il devait beaucoup respecter et tenir à sa maîtresse... J'avais été élevé par le Professeur Orme avant d'être confié à Luc, tous n'ont pas la même chance que de vivre paisiblement. En soit je ressentais un petit pincement au cœur en apprenant son histoire mais je savais que Tybalt renverrait toute forme de compassion, beaucoup trop fier pour accepter cela.
« Vous en faites pas on a évité le pire. Et puis maintenant Fouinar est calmée et ne va plus faire de bétises de la journée... »

Alors que je finissais à peine ma phrase, je vis ma camarade se relever d'un bond et filer à toute vitesse en direction... Du jardin !! Mais qu'est ce qu'elle faisait encore ?.. Oubliant mes quelques bleus je filais pour la rattraper. Je la retrouvais quelques foulées plus tard, roulée en boule dans un tas de fleurs, les yeux clos. Sa respiration était régulière et un petit filet de bave coulait de sa bouche. Elle dormait à poing fermés...


Merci à Ezekiel Fitzgerald pour l'avatar :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Modo Jeux & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 23/05/2017
Messages : 1269

Région : Johto
Ven 18 Aoû - 15:50
Point de vue de Lidya

Tout le monde tirait une tête d'enterrement, littéralement. J'avançais lentement en direction de Tybalt, il semblait complètement inconscient et amorphe. Je ne pensais pas qu'il pouvait avoir l'air si calme, après l'avoir vu déchaîné quelques instants auparavant. J'en sentais encore des tremblements dans mes pattes et pourtant, je ne pouvais pas m'empêcher d'être admirative de sa force et de sa puissance. On aurait dit un typhon, une puissante vague qui balaye son ennemi d'un coup de poing. J'suis qu'une enfant, comme ils disent tous, peut-être que je ne comprends pas la gravité de la situation mais pour moi, Tybalt n'est pas un monstre... C'est juste un pokemon qui sait le sens du mot "se battre", comme disait maman. Lui, il se bat pour sa vie et Midley, le reste n'est pas plus important que ça. Moi aussi, je voudrais être aussi forte que lui un jour. Aussi forte qu'un ouragan.
Je me glissais contre son corps allongé, en boule, générant un peu de glace. Il avait une brûlure sur le flanc et j'espérais pouvoir apaiser la blessure sans que personne ne fasse attention à moi. De toute manière, ils étaient trop occupés à discuter à côté.

Point de vue de Soren

Feurisson ne semblait pas vraiment amer et je m'en trouvais franchement soulagé. Je pouvais aussi constater que Charly se sentait plus à l'aise. Nous étions responsable de notre compagnon, nous sommes une équipe après tout... Une véritable équipe ne laisse jamais un camarade derrière et doit savoir assumer quand l'un d'entre eux fait une erreur. Je souris au pokemon feu en dressant une patte dans sa direction pour la lui serrer : "Merci pour ta compréhension Feurisson." Mais ce dernier ignora ma poigne, se levant rapidement. J'étais tenté de l'imiter mais la douleur dans mon ventre m'en dissuada. Impuissant, je pouvais voir la Fouinar se diriger une nouvelle fois en direction du jardin. N'avait-elle pas retenu la leçon ? Mia va la trancher en deux...
Charly m'adressa un regard inquiet et je lui fis signe d'y aller : "Je me repose un peu ici, fonce." Je n'eus pas besoin de répéter, la voilà déjà partie.
Je soupire et m'allonge, posant une patte sur mon ventre. Il n'y a pas à dire, ça pique une attaque d'un pokemon spécialisé dans le combat. Je fermais les yeux, les rouvrant pour détaillé Lidya couchée aux côtés du leader endormi, traitant ses brûlures. Brave petite...

Point de vue de Mia

Le pokemon feu était en face de moi, et la Fouinar entre nous deux. Mes fleurs... Mes douces fleurs. Écrabouillées par un gosier de pokemon poilu et puant. Ma petite patte se serra sur mon arrosoir, alors que j'interrogeais du regard son compagnon qui semble presque autant désappointé que moi. Bon... Je fais quoi moi maintenant ?
Bon, d'abord je soupire. Ensuite je tend la patte tenant moi arrosoir au dessus de la bête au bois dormant. Puis j'incline légèrement l'objet en plastique pour arroser la bête histoire de lui faire bouger ses fesses de mon terrain. Charly arrive à grand pas et je sens déjà que ça va être bruyant cette histoire. "Excuse là Mia, elle est un peu... Elle..." se pinça-t-elle la langue en cherchant un qualificatif gentil pour l'espèce de squatteuse de tulipe. "Emmerdante" ponctuais-je sans prendre de gants observant pauvre fouine se dandiner sous le fil d'eau qui coulait sur elle. Poussant un nouveau soupire, je m'éloignais tout en grommelant : "Allez jouer ailleurs."

Point de vue de Charly

Mia avait parlé. Elle avait parlé. Je ne sais pas si je devrais être heureuse ou davantage choquée mais... Pour qu'elle se mette à parler comme ça, c'est qu'elle ne le dirait pas deux fois. Dans la hâte, je prend la patte du Feurisson et de la Fouinar, les guidant dans la direction opposée : "On va aller se balader dans la forêt, vous en pensez quoi ? On pourra trouver des baies et se faire un petit goûter ! Je connais bien le bois, il n'y a pas de risque de se perdre, haha."
Bon, je ne connais pas aussi bien le bois que Kira mais quand même un peu. Donc ça compte !
Sans attendre, je fis signe à Soren que je les emmenais dehors avec moi avant de relâcher leurs pattes sur le chemin. Fallait garder un œil sur la Fouinar surtout, j'ai l'impression qu'elle pourrait filer à n'importe quel moment, tant qu'on détourne le regard. "Bon et sinon, vous êtes dans l'équipe de Luc depuis longtemps ? Vous vous êtes rencontrés comment ?" demandais-je tout en progressant sur le sentier forestier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 17/05/2017
Messages : 426

Région : Johto
Sam 19 Aoû - 11:26


Fleurs... Mon corps flotte dans une vide doux et chaud aux odeurs doucereuse de pistils et aux couleurs chatoyantes. Elles sont si belles les fleurs... Puis d'un coup le ciel devient gris et des trombes d'eau me tombent dessus. Non revenez... De l'eau... ça mouille, erk. J'ouvre subitement un œil pour me rendre compte qu'il ne pleuvait pas mais qu'un pokemon fleur m'aspergeait du contenu de son arrosoir. Et avant même que je ne puisse bouger je me fis emporter par un autre pokemon, loin du jardin et de la pluie. On n'était pas en train de se battre ? J'comprends plus rien et j'ai sacrément mal à la tête. Je vais rester avec les deux la, ils me font pas tomber de l'eau dessus.



Cela commençait presque à devenir embarrassant. Fouinar même inconsciente elle faisait n'importe quoi. Même inconsciente il n'y avait aucun répit. La galère... Heureusement elle semblait un peu sonnée et nous suivait sans broncher, la Leveinard et moi même. La ballade semblait une idée un peu forcée mais je l'acceptais volontiers afin de me dégourdir les pattes et casser l'ambiance gênée qui s'était installée. Même si Tybalt avait dépassé les bornes ce n'était pas si grave à mes yeux...

« C'est gentil comme proposition Charly. En tout cas t'en fait pas, personne n'en veux a Tybalt pour ce qui s'est passé. Fouinar ne doit même pas se rappeler qu'elle c'est faite mettre K.O. »

« J'ai quoi ? » répondit sa camarade qui décidément ne comprenait pas grand chose. Grandir c'est apprendre de ses erreurs mais Fouinar ne grandirait jamais... Alors le côté apprendre des erreurs...
Nous sortirent donc de la propriété pour nous enfoncer dans les bois dans lesquels soufflait une petite brise de vent, faisant craquer les écorces des arbres qui bougeaient au rythme du souffle. J'appréciais les forêt, même étant un pokemon feu. Je sais que beaucoup préféraient les volcans ou les contrées plus sèches, moi je me sentais bien en forêt. Même si je devais faire attention à ne pas lâcher une étincelle qui pourrait créer un début de feu. Le petit chemin que nous suivions serpentait entre les arbres et Charly en profita pour faire un peu la conversation.

« Je suis le premier pokemon de Luc, avant j'étais élevé par le professeur Orme, un humain qui traite aussi bien que Midley les pokemons. Il m'a offert pour que je serve Luc. J'ai tout de suite senti qu'il était gentil et je regrette pas d'être avec lui. Fouinar est venue après, c'est la première capture de notre maître. » Je me souvenais encore de ce moment ou la Fouinette était revenue pour rester avec nous et nous suivre. « Depuis on a bien changé et Luc nous entraîne souvent au combat. Notre maître aime bien se battre et si j'ai bien compris on va aller à un endroit qui s'appelle le conseildelalig pour y défier les personnes en duel. » Je ne comprenais pas tout encore mais il semblerait que des maîtres avec des pokemons très forts se trouvaient la bas. Je ne me voyais pas du tout capable de les vaincre et encore moins avec Fouinar. Luc devait avoir une idée à ce sujet.

A force de parler, je me rendis compte que nous avions dévié du chemin et qu'a présent il n'y avait sous nos pattes que de l'herbe et de la mousse. Je me retournais pour regarder d'ou nous venions et pas de chemin en vue. Seuls des arbres et des buissons.

« Euh... Je crois que nous avons quitté le chemin. Tu sais ou on est, Charly ? » demandais-je pas très rassuré. Si l'on se perdait, Luc et Midley allaient être très inquiets... Bon, tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir. Il ne faut pas désespérer et simplement revenir sur nos pas. On finira bien par retrouver le chemin, non ?

Un son cristallin résonna alors dans les arbres, comme un petit rire. Mes oreilles droites sur ma tête, je humais l'air pour essayer de repérer la possible menace.


Merci à Ezekiel Fitzgerald pour l'avatar :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Modo Jeux & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 23/05/2017
Messages : 1269

Région : Johto
Sam 19 Aoû - 15:34
Point de vue de Charly

Je marchais avec eux tout en écoutant Feurisson raconter sa petite histoire. Au moins, ça meublait un peu la balade. J'avoue que marcher en silence les uns à côté des autres, ça aurait vraiment été très triste. Pire encore qu'une enterrement, bien que je ne sois jamais allé à un enterrement en fait. Je ne retins un rire quand la Fouinar prit la parole, visiblement perdue dans ses pensées. Ou tout simplement perdue dans sa tête en fait ? Je souris grandement, lui patpatant gentiment la tête avec affection. C'est le type de personnalité marrante qui me plaisent plutôt bien et me rappelle un peu Lidya au début. ""Tu sais, Fouinar me rappelle un peu Lidya quand elle était encore un bébé pokemon. Elle courait dans tous les sens et faisait plein de petites bêtises qu'on lui pardonnait toujours à cause de son jeune âge. Elle a bien grandi depuis, il faut juste un peu de temps. Chacun évolue à sa manière, sans vouloir faire de trop mauvais jeux de mots." ris-je, me rendant compte que j'en faisais sans le vouloir. Ce n'est pas vraiment moi la rigolote de la bande alors ça me change un peu. Puis au moins, Feurisson est gentil et ouvert, contrairement à Tybalt. Je sentais qu'au moins avec lui, je pouvais parler sans me prendre une remarque ou sans un regard réprobateur voulant dire quelque chose comme : "Tu as pas quelque chose de plus utile à faire ?"

J'acquiesçais aux mots du pokemon feu, lorsqu'il parla de la Ligue.J'en avais entendu parler aussi, ça semblait être un endroit vraiment particulier pour les dresseurs. "Il parait que ceux qui gagne à la Ligue sont les meilleurs du monde ! Si vous y arrivez, ce serait vraiment formidable, je vous le souhaite !" puis j'ajoutais en chantonnant : "Nous, Midley voudrait qu'on aille jusque l'Elite, au moins pour essayer ! Elle a dit que le combat dans la seconde phase lui fait un peu peur mais au moins pour la prestation, ça peut être rigolo ! Je voudrais vraiment qu'elle soit fière de nous ! Elle nous donne beaucoup et ça serait une façon de lui rendre, en quelque sorte."
Je glissais une patte à l'arrière de ma tête, frottant doucement, un peu gênée. C'est vrai que Midley fait plein de choses pour nous et j'ai toujours l'impression de ne pas lui rendre la pareille. Après, il doit s'agir de mon côté serviable au possible que cette sensation doit venir mais bon...
La remarque de Feurisson me tira de ma rêverie, me signalant que nous avions quitté le chemin sans faire exprès. Moi-même surprise de cet écart, je regarde à droite et à gauche dans un "Heu..." prolongé, essayant de trouver un indice sur notre emplacement. Bon... On est toujours dans le bois, déjà, c'est une forme de bonne nouvelle ! Je souris, pleine d'optimisme "Si on fait demi-tour, on retrouveras le chemin sans soucis, haha ! dis-je tout en agitant les pattes pour motiver mes camarades de promenade.
Mais un rire me fit sursauter, en même temps que Feurisson et Fouinar apparemment. Je levais les yeux, cherchant l'origine de ce bruit du regard sans pourtant voir quoi que ce soit. J'espère franchement que ce n'est pas une mauvaise blague des autres, sinon je leur torgnole la tête dès que je les trouve. "C'est... C'est sans doute rien, reprenons la route..." marmonnais-je, bien que moins bien confiante que précédemment. Allez, courage Charly, tu es une grande pokemon ou pas ? Je pointais une direction de la patte tout en avançant : "C'est par làààààààààààààààààààààààààà" criais-je en tombant à la renverse, n'ayant pas vue la pente derrière les buissons. Je roule, roule et déboule jusqu'à atterrir avec grâce et élégance en bas, la tête tournant dans tous les sens. "Je vais... biiiien..." crachouillais-je en me redressant mollement sur mes fesses, retirant quelques feuilles qui s'était collée à ma peau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» Maple story
» Love et Story
» The Weepers circus
» Maple Story ^^

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: Ecorcia :: Bois aux Chênes-