AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» Je les veux tous [Eloîse]


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 26/07/2017
Messages : 27

Région : Johto
Ven 11 Aoû - 13:37
VIlle Griotte, le nom de cette ville (ou village) faisait plutôt rire le jeune dresseur. Qui avait eu l'idée d'appeler une ville comme cela ? Griotte... c'était une espèce de cerise, nan ? Enfin, il fallait que le petit bonhomme s'habitue à ce genre de ville. Il avait regardé la carte pour se tracer un chemin et avait pu constater que les villes avaient toutes des noms bizarre. Il en riait, mais il avait hâte de toutes les découvrir. La première arène était Mauvile, bien sûr il ne pouvait pas s'y rendre maintenant. En tant que combattant et pratiquant d'arts martiaux, il savait qu'il ne faisait pas le poids face à un champion d'arène. Après tout, il venait tout juste de commencer son aventure. Souriant, il parcourait la petite ville à la recherche de nouvelles découvertes.

Un lac s'y trouvait, il s'en approcha. Des pokémons y vivaient, Damon aurait aimé les attraper mais il lui fallait une canne pour pouvoir en avoir. Magicarpe, Tentacool, et autres Stari et Corayon s'y trouvaient. Un Stari... C'était un joli petit monstre. Là, il se disait qu'il en aurait un aussi. Plus tard, mais il en aurait un. Son regard s'aventure sur les bords du lac, il trouvait une fille qui regardait comme lui le lac.

Aimant faire de nouvelles rencontres, et surtout ne pas voyager seul, il s'approcha de la fille. Peut-être était-elle simplement une habitante de la ville et non pas une dresseuse comme lui l'était.

Salut! T'as vu, l'pokémon, ils sont trop biens, t'as vu ?!

Malheureusement, le jeune garçon n'avait pas un langage des plus développé de la région. Il n'avait jamais appris réellement à parler correctement, et son accent ainsi que son langage de campagnard ressortait à chaque fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 28/07/2017
Messages : 430

Région : Johto
Ven 11 Aoû - 23:55
Eloïse, rêveuse, était perdue dans ses pensées tout en contemplant le lac de la Ville Griotte. Germignon, qui avait beaucoup marché à ses côtés, avait été rappelé dans sa ball. Sa pauvre petite plantounette méritait amplement un peu de repos. Elle avait fini son aventure à la route 29, et réfléchissais profondément en regardant les reflets azurés de l’eau et des Pokémons qui dansaient élégamment à leur surface. Elle n’avait jamais eu d’affinités particulières avec les Pokémons Eau (elle ne savait pas nager, et avait le mal de mer, ce qui était à la fois son plus gros secret et sa plus grande honte, et ça n’aidait pas forcément à apprécier le type.) La jeune fille considéra un moment l’idée de jeter une Pokéball sur la première tête de Pokémon qui apparaîtrait, avant d’abandonner l’idée. Hautement hasardeux. Si la Pokéball ne manquait pas sa cible, le Pokémon non affaibli se libérerait aisément, et même si la capture réussissait, il faudrait bien que quelqu’un aille chercher la ball à la nage. Et ce ne serait sûrement pas elle. Meh. Si elle voulait offrir un Pokémon Eau à son père pour aider à l’arrosage des plantes, cela devrait attendre qu’elle ait au moins une canne.
Une voix enfantine enthousiaste la tira de sa rêverie.

« Salut! T'as vu, l'pokémon, ils sont trop biens, t'as vu ?! »

La moue songeuse d’Eloise fit place à une expression de surprise, et elle dévisagea le petit garçon. Les cheveux en bataille, la mine à la fois innocente teintée d’espiéglerie, le regard franc. Presque sans le vouloir, la dresseuse lui rendit son grand sourire.

« Ils sont pas mals. Mais moi, je préfère ceux qui savent se battre sur terre. Comment tu t’appelles ? »

Les yeux d’Eloise glissèrent sur sa tenue, pour s’attarder à sa ceinture. Où pendait une Pokéball. Ses yeux s’agrandirent de surprise. Si jeune ? Elle savait qu’elle n’était pas vraiment précoce, mais elle ne donnait pas plus d’une dizaine d’années au garçon. Et 10 ans, tout de même, c’était quand même très jeune pour parcourir le monde, avec une créature vivante sous sa responsabilité. C’était exactement ce type de dresseur irresponsable qui poussaient parfois leurs créatures au point de non retour. Hmmm. Eloïse croisa les bras, un peu refroidie, mais elle décida quand même de se présenter.

« Moi je suis la dresseuse Eloïse Tresher, et je suis en train d’essayer de déterminer l’équipe parfaite pour moi. Tu veux bien m’aider ? »

Eloïse sortit son Pokédex et attendit l'assentiment du garçon.

«Parfait. Alors dis moi, c'est quoi les Pokémons que tu aimerais le plus avoir? Juste pour me donner quelques idées... »


Phrase du mois: " les traumatismes y'a rien de mieux pour les personnages." Jill Calahan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 26/07/2017
Messages : 27

Région : Johto
Sam 12 Aoû - 1:46
Damon n'avait jamais eu de problème à approcher des inconnus et leur parler comme s'il les connaissait depuis des années. Les kidnappeurs ? Pff, il ne fallait pas oublier qu'il était ceinture noire en art martiaux. Il avait appris à se battre avant même de savoir marcher, alors il n'avait peur de rien. Pas même des ravisseurs, voleurs, brigands de toute sorte. C'était de la pacotille pour le gamin, bien que l'on aurait pas dit comme cela. C'est vrai, Damon n'était pas plus haut que trois pommes, il ne faisait clairement pas les seize ans qu'il avait. Non, on lui aurait donné en dessous de dix ans. Tout le monde qui rencontrait le néo-dresseur pensait avoir en face d'eux un simple gamin stupide qui venait d'un patelin.

Qu'ils se trompaient. Damon venait certes d'un patelin, il en avait quand même dans la cervelle. Enfin, il était bien trop franc pour profiter de l'ignorance et la niaiserie des gens. Bref, il venait d’alpaguer quelqu'un. Une jolie fille... plus grande que lui en taille! Elle préférait les pokémons qui vivaient hors de l'eau, puis elle lui demanda son prénom.

Moi, c'Damon. Enchanté!

Elle lui proposait de l'aider, cependant il ne savait pas en quoi il pouvait se montrer utile. A part... de faire l'idiot et ignorant. L'aider pour déterminer l'équipe de pokémon parfaite pour elle. Il haussa les épaules.

S't'veux. Mais, j'connais pas tout l'pokémons, moi.

C'est vrai que à part Kyo, il n'en connaissait pas des masses. Elle sortit son pokédex, objet qu'il possédait également. Dessus, les pokémons y étaient présentés.

J'aime bien Wattouat. L'est marrant. Malosse aussi, trop beau c'pokémon. Il serait bien avec Kyo.

Bien sûr, elle ne connaissait pas Kyo. Il s'en rendit compte.

Kyo, c'mon Héricendre. On me l'a donné pour pas m'retrouver seul dans mon aventure.

Il sortit alors la pokéball accroché à sa ceinture noire, et Kyo en sortit. C'était un bel Héricendre très calme, tout le contraire de son maître. La fierté de Damon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 28/07/2017
Messages : 430

Région : Johto
Sam 12 Aoû - 13:19
Le gamin haussa les épaules à sa proposition, en indiquant qu’il n’était pas un expert en la matière. Elle ne s’y attendait pas le moins du monde. A son âge, elle ne connaissait rien des Pokémon, à part ceux de type plante, et le Leveinard de sa mère. Elle voulait juste se faire une idée sur les Pokémon que Damon, voudrait, dans son équipe à lui. Et c’était intéressant de voir sur quels monstres se portaient ses choix. Tout d’abord, Wattouat. Classique, une bonne boule de poils bien moelleuse (et choquante), et très utile pour griller Albert. Ensuite Malosse. Ce qui n’était pas le choix le plus évident. La plupart des Johtoiens avaient un rapport compliqué aux Malosse. Du fait de leur tempérament compliqué à contrôler, et de leur évolution extrêmement dangereuse, ce Pokémon était associé à la violence et aux gangs. Hmm. Intéressant.
Damon introduisit ensuite son starter à Eloïse, un Héricendre qui lui rendit un regard placide. Eloïse comprit tout d’un coup mieux le choix du Malosse. Il avait probablement face à lui un aspirant de Ruven Baldwin. Un dresseur qui se spécialiserait peut-être dans le type feu. Ca allait de pair avec son tempérament simple et franc. Elle espérait juste qu’elle ne devienne pas une tête brûlée. Eloïse s’agenouilla pour caresser le Héricendre. La fourrure sur son dos était extraordinairement douce. Le Pokémon émit un bruit appréciateur, et un reniflement déçu lorsqu’Eloise retira sa main.

« Malosse est une bonne idée, mais pas tout de suite. Je te conseille plutôt de te procurer un Caninos si tu peux. Ils sont moins rares, et plus facile à dresser, plus fidèles. Tu devrais d’attendre d’avoir un peu plus d’expérience, et peut-être même que Kyo évolue en Typhlosion, avant de les prendre… M’enfin. »

Elle fit défiler les autres silhouettes mais n’eut aucune autre réaction de la part de Damon. Elle se concentra alors sur les Pokémon qui l’intéressaient elle.

« J’aime bien Snubull. J’avais une peluche Snubull quand j’étais petite, et je trouve ces Pokémons trop mignons. En plus le type fée est avec le type plante, mon type préféré. Et toi, tu as un type préféré ? »


Phrase du mois: " les traumatismes y'a rien de mieux pour les personnages." Jill Calahan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 26/07/2017
Messages : 27

Région : Johto
Dim 13 Aoû - 16:59
Damon lui donna le nom de deux pokémon qu'il appréciait fortement : Wattouat et Malosse. Le premier ressemblait réellement à une peluche vivante, il faisait complètement rire le dresseur. Pour le second, c'était plus son type qui l'intéressait, le feu. Bien sûr, il ne savait pas que ce pokémon était souvent attiré dans les gangs et des histoires peu glorieuse. Damon ne connaissait clairement pas la réalité du monde aujourd'hui, il ne savait même pas que Malosse avait une évolution! Le néo-dresseur venait de sortir son starter de son pokéball pour le présenter à sa nouvelle rencontre. Il lui présentait alors comme étant Kyo, c'était son pokémon préféré et surtout le seul qu'il possédait.. Enfin, posséder était un grand mot. Damon était du genre à se dire qu'un pokémon était libre, il n'appartenait à personne. Kyo était un pokémon qui pouvait à tout moment s'en aller vers d'autre cieux, Damon le laisserait faire. Si aujourd'hui l'Héricendre était toujours là, c'était parce qu'il considérait Damon comme son meilleur ami. Une amitié parfaite.

Eloïse caressa le pelage noir de Kyo, il n'avait pas encore sorti ses flammes des petits trous. Encore heureux, il ne les sortait que très rarement... Quand il n'aimait pas quelqu'un, par exemple. Là, il semblait apprécié Eloïse et ses caresse puisqu'il couina légèrement lorsque cette dernière arrêta ses papouilles. La fille lui conseilla d'opter pour un Caninos, un pokémon loyal et qui était facile à dresser.

J'connais pas Caninos, j'm'renseignerai. Et Typhlosion, c'l'évolution d'Kyo ? J'savais pas aussi!

Au final, Damon ne connaissait pas grand chose au pokémon. Il ne connaissait pas du tout les évolutions de Kyo. Peut-être qu'il devrait regarder sur son pokédex pour en savoir plus sur l'Héricendre. Elle continua sur sa lancée, m'indiquant qu'elle aimait beaucoup le pokémon Snubull. Ça, il le connaissait. Il y avait un Snubull au dojo où il avait grandi. Elle adorait le type fée et le type plante, avant de retourner la question au pratiquant d'arts martiaux.

Feu et combat, mais c'parc'que j'ai été élevé dans un dojo, d'coup, j'aime bien. Y'avait plein d'pokémon là-bas, même un Snubull! L'était trop marrant!

Il y avait aussi des Machoc, Machopeur, Tygnon et autres Férosinge. Des pokémons de combats et de musculation, parfait pour des entraînements de force.

Mais, t'es dresseusse ? T'vas affronter la Ligue Pokémon ? lui demanda-t-il, curieux comme toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 28/07/2017
Messages : 430

Région : Johto
Lun 14 Aoû - 11:38
Le dresseur débutant le surprit par son ignorance des Pokémons. A l’ère d’internet, et de la télé, c’était rare de trouver des gens qui n’avaient jamais regardé un match de la ligue, ou une série policière. (Des émissions où Typhlosion et Caninos étaient des apparitions relativement fréquentes.) Elle se demanda de quelle ville Damon venait... Il avait l’accent de Johto, donc peut-être Ebenelle… Elle avait toujours entendu dire que les gens là-bas aimaient l’autarcie, ce qui expliquerait bien la candeur de Damon. Le garçon enchaîna sur sa question en expliquant que feu et combat étaient ses types préféré, du fait de son éducation dans un dojo. Eloise haussa les sourcils, et le regarda d’un œil neuf. C’est vrai que pour son âge, il était bien plus trapu, qu’on ne pourrait le supposer. On pourrait même affirmer qu’il était plutôt musclé. Eloïse ne connaissait pas de dojo à Johto, mais vu son physique, l’enfant ne mentait pas du tout.
Feu et combat. Ça lui correspondait tout à fait. Un tempérament innocent et vif, et prêt à foncer dans la mêlée. En plus, elle avait beaucoup entendu parler des artistes martiaux qui s’entraînaient directement avec leur Pokémon. Bien entraîné, ils arrivaient même à encaisser des attaques destinées à la base aux Pokémon. Bien qu’elle doutat que le garçon fut à un niveau aussi avancé, il n’aurait sans doute pas de mal à se défendre si un humain enragé l’agressait physiquement.
Ce serait une autre histoire face à un Ursaring enragé.
Mais bon, avec un peu de chance, entre temps, il aurait un Typhlosion entre lui et l’Ursaring.
Elle se demanda également ce que pouvait bien faire un Pokémon fée dans un dojo. Elle se demandait s’il existait, ou existerait un jour un Granbull karatéka. La perspective la fit rire autant qu’elle l’intéressa. Si elle capturait vraiment ce Snubull, peut-être devrait elle faire un tour chez Damon, histoire de voir ce qu’un Pokémon fée pouvait apprendre de type combat… Pendant que toutes ces pensées se succédaient dans sa tête, Damon rebondit sur sa question pour poser une autre question.
« Mais, t'es dresseusse ? T'vas affronter la Ligue Pokémon ?
Pas tout de suite, mais un jour, oui je compte les affronter. Toi aussi non ? »
N’était-ce pas le but de tout dresseur au monde ? Le voyage initiatique, la conquête des arènes, la ligue, tout ça… Mais il est probable que le garçon soit parti en voyage sans trop savoir ce qui l’attendait. Il n’avait pas l’air d’être un génie de la planifica…

« Bonjour mademoiselle. »

L’homme qui avait interrompu son fil de pensée était grand. Arrivant dans une moto de film d’action, il s’était arrêté devant eux dans un concert de pétarades. Il arrêta sa moto, descendit de la selle, et offrit un sourire aux dents étonnamment blanches à Eloïse. Une légère barbe sur son menton, le teint basané, plutôt bien proportionné, son visage affichait un air mystérieux et charmeur qui mit eloïse mal à l’aise. D’abord elle rencontrait un Latios, ensuite un enfant artiste martial de 10 ans jeté sur les routes, et enfin, un motard qui se prenait pour un canon de beauté. Elle avait de quoi tenir pendant une soirée à raconter ses aventures à sa maman.

« Je chevauchais mon fidèle destrier, et mon cœur s’est arrêté de battre lorsque je vous ai aperçu, les cheveux flottants au vent. Voudriez-vous bien, Shaymin aux roses parfumées, … »

L’homme s’arrêta. Il s’était arrêté à quelques mètres pour ranger sa moto. Entre Eloise et lui, il y avait Damon et Kyo. L’homme leur jeta un regard si hautain et méprisant qu’Eloïse en prit immédiatemment note dans sa tête. C’était presque une œuvre d’art. Le Don Juan amateur eut un sourire condescendant à l’égard de Damon.

« Va jouer ailleurs gamin, les grandes personnes doivent causer. »


Phrase du mois: " les traumatismes y'a rien de mieux pour les personnages." Jill Calahan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 26/07/2017
Messages : 27

Région : Johto
Lun 14 Aoû - 18:55
Damon n'était pas le garçon le plus talentueux, mais il avait le mérite d'être quelqu'un de sincère et d'aimant avec les pokémons et humains qu'il rencontrait. Kyo en était la preuve vivante, les deux se considéraient comme meilleurs amis. Il était ignorant au niveau du monde qui l'entourait, mais le garçon savait y survivre. Il apprenait, découvrait comme tout autre personne qui aurait été dans son cas. Eloïse semblait assez surprise par le petit garçon, qui venait de lui raconter qu'il avait été élevé dans un dojo. Loin de tout, loin de la civilisation. Il parlait le petit, mais il ne mentait jamais. Ou rarement. Il lui demanda alors si elle était une dresseuse et allait affronter la Ligue Pokémon, cette dernière lui répondit par la positive tout en lui retournant la question.

Oui, mais jai qu'Kyo. Alors d'coup, on va attraper pleins d'autres amis et j'serai vainqueur d'la Ligue!

Il rêvait un peu trop, mais Damon était quelqu'un de têtu. Jamais, il n'abandonnait les idées qu'il se mettait en tête. Preuve qu'il aimait réellement les pokémons, il les appelait ses amis. La relation maître et pokémon semblait plus être une relation d'amitié pour lui. Alors qu'il allait reprendre la parole, un homme s'approcha des deux dresseurs et de l'Héricendre. C'était un motard, bien plus grand que Damon. Il s'adressa à Eloïse sans que Damon ne comprenne les paroles du garçon. Que pouvait-il raconter ? Il remarqua la présence du néo-dresseur, lui lançant un regard hautain et supérieur.

D'jà, j'suis pas un gamin. J'ai 16 ans, moi ! Et non j'partirai pas ! Eloïse, tu l'connais ?

Non, c'était un parfait inconnu, bien sûr qu'elle ne le connaissait pas. Kyo émit un son, qui se montrait clairement menaçant. L'autre n'avait pas peur, après tout Damon n'avait que l'allure d'un gamin. Malgré ses seize ans. Le motard posa sa main sur l'épaule du campagnard afin de le pousser, il ne bougea pas. Il retentit avec plus de force, rien à faire, Damon était ancré au sol.

P'quoi t'veux que j'parte ?

Damon montra un regard féroce, certes il était innocent et tout le tralala. Le dojo, avant qu'il ne commence son aventure, l'avait averti sur ce genre de personnes. Tout le monde n'était pas aussi gentil que ça. Alors que l'inconnu n'arrivait pas à pousser Damon, il se rabattit sur Kyo, à qu'il offrit un magnifique coup de pied qui le fit valser quelques mètres plus loin.

Kyo !!!!

Là, Damon sentait les nerfs lui montaient. Ses yeux étaient mouillés, son ami se releva tant bien que mal, lançant un regard à son dresseur pour lui faire comprendre que tout allait bien. Qu'il devait agir. Alors, Damon se mit en position de combat, prêt à en découdre avec le motard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 28/07/2017
Messages : 430

Région : Johto
Mar 15 Aoû - 2:42
« D'jà, j'suis pas un gamin. J'ai 16 ans, moi ! Et non j'partirai pas ! Eloïse, tu l'connais ?
Hum… non. S’il vous plaît laissez-nous tranquille, moi et mon petit frère. »

Le cerveau d’Eloïse carburait à toute allure. Eviter la confrontation directe, surtout, éviter la confrontation directe. Déjà qu’elle n’aimait pas se battre pour rien, elle détestait encore plus que des gens entre en conflit à son sujet. Mais ça semblait mal barré. Damon était tout rouge. Dojo ou pas, il n’allait certainement pas tarder à céder à la violence bientôt, et elle voulait éviter d’être le centre de l’attention, surtout si elle était hostile. Machinalement, elle posa la main sur sa ceinture, comme pour se rassurer et puiser de la force dans son Germignon. Son regard méfiant et un peu paniqué s’accentua lorsque le Don Juan ignora les avertissements avec un haussement d’épaules indifférent. Il prit l’épaule de Damon, en disant d’une voix qu’il voulait suave mais qui évoquait un Miaouss échaudé.

« Vous récupérerez votre petit frère plus tard, gente fleur. Il y a un parc pour enfant juste à c…. »

Il s’arrêta en plein milieu de sa phrase. Il avait essayé, pendant qu’il parlait de faire bouger Damon. D’abord avec indolence, sans presque y penser, puis avec de plus en plus de vigueur. Sans parvenir au moindre résultat, et malgré la différence flagrante de poids. Le dragueur lourd s’arrêta, et considéra Damon d’un œil neuf. Pour la première fois, le commentaire sur son apparence trompeuse concernant son âge sembla s’ancrer dans sa conscience. Et il n’aima pas du tout la manière dont Damon lui rendit son regard de défi.
Son visage s’assombrit de manière inquiétante, tandis que ces yeux se plantaient sur Kyo, qui le regardait d’un air tout aussi menaçant que Damon. Ç’en fut trop, avec une fluidité qu’Eloïse n’aurait jamais soupçonnée chez un être de cette stature, l’homme donna un coup de pied qui fit s’envoler l’Héricendre avec un glapissement douloureux. Eloïse eut un hoquet d’horreur, et accourut auprès du Héricendre. Kyo se releva avec un gémissement, mais son premier regard fut pour son dresseur. Damon et Kyo échangèrent un regard étrange, qu’Eloïse ne comprit pas, mais immédiatemment après, le jeune dresseur adopta une posture dynamique.
La jeune fille palpa le Héricendre, là où il avait été frappé. Il avait quelques vaisseaux sanguins rompus, mais aucun organe vital touché, et aucun os cassé. Il n’aurait peut-être même pas besoin de centre Pokémon. Une fois rassurée, Éloïse se leva… pour se baisser aussitôt, esquivant le corps du motard, qui semblait tenter le record de vol plané pour un humain. Elle regarda elle aussi Damon d’un œil neuf. Ok, c’était une chose de savoir qu’il avait été élevé dans un dojo, une autre de voir un œil au beurre noir sur son adversaire, et de le voir voler comme s’il se battait contre un Mackogneur. Avec un cri entre le ballon dégonflé et le sifflement de Gloupti, le motard atterrit durement sur le sol. Il se releva avec un hurlement de rage, et attrapa une Pokéball à sa ceinture.

« Vous allez envoyer un Pokémon contre un dresseur débutant ? Vous n’avez pas honte ? Vous maltraitez ces créatures, et en plus vous vous en prenez à plus faible que vous ! Vous n’avez donc aucun honneur ? »

Eloïse avait hurlé ces mots comme une possédée. D’abord, parce que voir un Pokémon faire un vol plané par la faute d’un humain vicieux l’avait VRAIMENT, PRODIGIEUSEMENT énervé, mais surtout parce que des passants s’étaient arrêté pour regarder la scène. Des potentiels témoins, qui devraient normalement empêcher le dragueur raté de sortir ses Pokémons, s’il voulait encore garder la moindre notion d’honneur.


Phrase du mois: " les traumatismes y'a rien de mieux pour les personnages." Jill Calahan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 26/07/2017
Messages : 27

Région : Johto
Mer 16 Aoû - 23:21
Eloïse fit passer Damon pour son petit frère, à vrai dire, il était petit et pouvait très bien se confondre dans ce rôle mais l'inconnu continuait de forcer, se fichant totalement de la présence de Damon. Il tenta de le pousser plusieurs fois, mais rien à faire, le garçon ne bougea guère d'un centimètres. Il décida alors de se rabattre sur l'Héricendre, pris par surprise, le pokémon valsa quelques mètres plus loin. Acte qui commença à mettre hors d'état Damon, il ne fallait pas toucher à ses amis, humains ou pokémons. Le pokémon et son dresseur se lancèrent un regard, les deux n'avaient pas besoin de communiquer pour se comprendre tant leur complicité était forte et grande. Eloïse s'occupait de Kyo, il irait le voir après s'être occupé du motard.

Il adopta une posture de combat, celle qu'il faisait lorsqu'il combattait officiellement. Doucement, les mots de son maître lui revinrent à l'esprit. Ce-denier avait interdit formellement à Damon de combattre en dehors des arènes, et Damon était sur le point de le faire. Mais, que pouvait-il faire ? On avait fait du mal à Kyo, il se devait de le défendre. Ainsi, il s'approcha rapidement du motard pour lui donner un coup de poing au niveau du visage, aussi fort qu'il pouvait, faisant valser l'homme. Encore plus loin que Kyo s'était envolé.

Ce dernier se releva tout aussi rapidement, prêt à sortir une pokéball de sa ceinture. Damon, quant à lui, resta concentré, prêt à faire appel à Kyo si l'homme décidait d'en faire appel aux pokémons. Le garçon savait qu'il ne ferait pas le poids face à un pokémon, leurs techniques pouvaient être mortelles pour un humains. Enfin, Eloïse s’emmêla, criant après l'homme. Ses cris, et le boucan du court combat entre les deux personnes, avaient attiré les passants qui se mirent à huer le motard. Il n'avait plus qu'à partir.

Ne s'occupant plus de cela, Damon accourut près de Kyo et Eloïse. Le néo-dresseur prit le pokémon feu dans ses bras, comprenant qu'il n'avait alors rien de grave. S'adressant à la brune:

T'as souvent c'genre d'personnes qui t'parlent ? Heureusement qu'Kyo n'a rien, parc'que sinon j'aurai pu répondu d'moi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 28/07/2017
Messages : 430

Région : Johto
Jeu 17 Aoû - 20:58
« T'as souvent c'genre d'personnes qui t'parlent ? Heureusement qu'Kyo n'a rien, parc'que sinon j'aurai pu répondu d'moi! »
« Pas vraiment, non. Désolé, et… merci de m’avoir protégé. C’était vraiment cool de ta part. »

Eloïse s’était déjà fait aborder par des racailles un peu lourdes à Doublonville. Mais elles étaient plus bêtes que vraiment méchante, elle en connaissait la plupart, et au pire, le Tauros de son père n’était jamais vraiment loin. En général rien que la menace de se faire piétiner par une montagne de muscles s’ils provoquaient sa furie suffisait à faire tenir les récalcitrants en place. Elle n’avait eu à recourir au Tauros qu’une seule fois. Et ça s’était très mal fini. Elle regrettait à présent fortement l’absence de la brave bête.
Si le gros lourd avait envoyé son Pokémon à l’assaut, ni elle, ni Germignon, ni Kyo réunis n’aurait pu faire grand-chose. Et pire, elle n’aurait pas pu vraiment répliquer efficacement, s’il avait décidé de la violenter. Tandis que Damon pouvait s’opposer à lui et le balayer sans la moindre résistance. Damon pouvait protéger son Pokémon alors qu’il était encore faible, comme un Dresseur digne de ce nom. Pas elle. Eloïse eut une moue amère, puis pensive, avant qu’elle devienne déterminée.

« Je veux pouvoir protéger mon Germignon, comme tu pourrais protéger Kyo. Apprends moi à me battre s’il te plaît. »

Avant qu’il ait pu répondre, elle enchaîna aussi vite qu’elle le put. Il fallait absolument le convaincre car elle n’avait aucune idée d’où trouver un Dojo, ni d’où elle pourrait apprendre facilement l’autodéfense.

« J’ai une tenue plus confortable que ma robe dans mon sac. Je sais que je peux pas apprendre en une journée, ce que t’as mis toute ta vie à apprendre, mais apprends moi au moins les bases. Je compte pas me laisser faire la prochaine fois que ce Grotadmorv essaie de me parler ».

Eloïse réfléchit. Le dresseur avait beau être débutant, il n’avait peut-être pas que ça à faire que de perdre son temps à enseigner à une fille faible à se défendre. Peut-être lui faudrait il quelque chose en échange ?

« Hum… Je peux te proposer de t’apprendre ce que tu veux sur les Pokémons et le dressage en échange ? Je connais bien les Pokémons des deux premières générations, j’ai bien étudié la ligue 4 avant de partir à l’aventure. Je connais même certains Pokémons d’Unys, si tu en possèdes… »


Phrase du mois: " les traumatismes y'a rien de mieux pour les personnages." Jill Calahan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 26/07/2017
Messages : 27

Région : Johto
Ven 18 Aoû - 20:59
Le combat n'aurait pas duré, si l'on pouvait appeler cela un combat. Après tout, Damon était ceinture noire et l'adversaire n'était clairement pas au niveau de son art. Il n'y était quand même pas aller de main morte : on ne touchait pas à ses amis. Après cela, et après avoir pris la température sur la santé de son Héricendre, le garçon s'adressa à sa nouvelle connaissance. Damon était surpris que des garçons la côtoie comme cela, les filles ne savaient pas se battre ? En y repensant, le garçon n'avait jamais vu de personnage féminins au dojo et Eloïse figurait parmi les premières qu'il rencontrait depuis son départ. Il se posait donc la question... Puis même cet inconnu, il ne savait pas se battre. Peut-être que Damon ne se rendait pas compte de sa force et c'était pourquoi son maître l'avait prévenu de ne pas faire usage de celle-ci.

N'y repensant plus, la jeune dresseuse remercia Damon pour son aide, il lui fit un sourire, ravi d'avoir pu aider. Prenant son Kyo dans les bras, il décida de le faire retourner dans sa ball. Ainsi, il pouvait se reposer tranquillement. Inutile de l'amener au centre pokémon, Damon en était clairement soulagé. La demande d'Eloïse le surprit, elle voulait apprendre à se battre pour protéger son Germignon. Elle enchaîna rapidement, elle avait des vêtements autre que sa robe, elle ne voulait apprendre que les bases. Damon réfléchit, elle finit par lui proposer de lui en apprendre plus sur les pokémons.

J'n'ai qu'Kyo.

Il n'avait toujours pas répondu à sa demande, il finit par lui lancer un regard interrogateur.

D'accord, mais il faut que tu t'prépare physiquement même dans la tête. Il faut que tu t'changes, puis on va aller faire un peu de course après je t'apprendrai deux trois techniques super fortes!

Damon la regarda, elle n'avait plus qu'à accepter et l'entraînement commencerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 28/07/2017
Messages : 430

Région : Johto
Ven 18 Aoû - 23:25
« J’nai que Kyo »
« Je me suis pas mal documentée sur les Pokémons pour débutant. Héricendre en fait partie. Je veux bien te donner quelques conseils, si tu m’aides. »

Un pli songeur barra le front du jeune garçon. Eloïse se mordit la lèvre inférieure. Elle comprendrait si elle essuyait un refus. Elle aurait probablement refusé, si un inconnu lui avait demandé des conseils alors qu’elle se lançait à peine dans l’aventure. Mais à sa grande surprise, et à son grand soulagement, Damon hocha la tête en lui lançant un regard où se mêlaient l’interrogation et une pointe de défi.
« D'accord, mais il faut que tu t'prépare physiquement même dans la tête. Il faut que tu t'changes, puis on va aller faire un peu de course après je t'apprendrai deux trois techniques super fortes! »
« Okay, faisons ça ! »

Eloïse n’avait jamais été endurante, mais après tout, c’était elle qui avait demandé, elle n’allait pas se dégonfler maintenant. Elle acquiesça et se mit à fouiller dans son sac pour en sortir un survêtement de sport, plus adapté à l’exercice physique. Elle avait entretenu l’illusion naïve de pouvoir être une dresseuse à la fois forte et coquette, un peu comme les femmes de l’élite 3 et de la ligue 4. Mais elles doutaient que même celles-là aient été élégantes en toute circonstance. Elle jeta un coup d’œil autour d’elle. Elle allait éviter de se déshabiller en pleine rue. Un scandale causé par ville, cela suffisait. Elle repéra un coin tranquille et entouré de buisson à côté du lac, et fit signe à Damon de l’attendre.
Pendant qu’elle se changeait, elle se demanda si elle avait fait le bon choix. Dans les films d’action, ça prenait des années au héros de passer de faiblard incapable de se battre à « brute instoppable ». Damon avait dû s’entraîner depuis son enfance, et elle doute que le garçon soit suffisamment patient pour lui accorder plus d’un jour de son attention. Est-ce qu’elle ne risquait pas de se ridiculiser encore plus en demandant à se faire entraîner ? Que penserait sa mère de tout ça ? Elle avait fini de se changer trop tard pour les regrets.
Elle revint auprès de Damon, en trottinant à petites foulées. Elle avait également rangé ses roses, accessoires qui risquaient de tomber dans la course, dans son sac.

« Je suis prête. »

Sans plus de cérémonie, ils partirent au trot. Enfin, « au trot » en ce qui concernait Damon sans doute. Quant à elle, si elle parvint à soutenir son allure pendant les 3 premières minutes en feignant la facilité, elle commença bientôt à suer. 10 minutes plus tard, elle soufflait comme un Tauros qui se noie. Encore 10 minutes plus tard, elle était rouge comme un Magicarpe, et son cœur battait à la vitesse d’un Dodrio. Ça allait être looooooooooong.


Phrase du mois: " les traumatismes y'a rien de mieux pour les personnages." Jill Calahan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 26/07/2017
Messages : 27

Région : Johto
Aujourd'hui à 2:18
Une aide lui serait très judicieuse. Damon n'était pas un grand gaillard, il n'était pas doué dans le monde pokémon et il ne savait pas où il mettait vraiment les pieds. Le monde était vaste, trop vaste pour que le garçon puisse tout savoir. Être ignorant était assez handicapant pour lui, ainsi il accepta avec plaisir l'aide de la dresseuse en échange de lui donner quelques cours. Il n'allait pas en faire une combattante extraordinaire, mais il comptait bien lui apprendre des choses fondamentales pour qu'elle puisse savoir se défendre sans faire appel à d'autres personnes. Alors, Damon lui demanda de se changer. L'entraînement ne pouvait pas se faire si la dresseuse restait en robe! Il n'attendit pas longtemps avant que la demoiselle se pointe affublé d'un survêtement de sport.

Le garçon lui sourit. Pour commencer, les deux jeunes dresseurs allaient courir. Il ne fallait pas qu'elle se blesse d'une déchirure musculaire ou autre, pour cela, Damon avait le programme parfait. Ils étaient donc partis au pas de course. Les vingt premières minutes passées, le garçon se retourna pour voir l'état de sa partenaire. Damon se retint de pouffer de rire lorsqu'il vit que Eloïse était rouge comme une tomate, et ce n'était pas fini. Pendant dix minutes, il lui infligea des exercices : pas chassés, l'avion, flexion, extension, tourner la nuque, les coudes, bras. Après trente minutes de course, le garçon s'arrêta.

Bon, j'vais pas t'tuer encore plus hein! J'pourrais courir encore d'heures, mais pas toi! On va commencer!

L'hyperactif était au final très enjoué d'aider Eloïse, qui plus est il pouvait se dépenser un maximum. Il dormirait mieux ce soir. Le dresseur serra sa ceinture à son kimono, puis posa son regard innocent sur la dresseuse.

Faut j'vois ce qu'j'peux t'apprendre. Attaque moi comme si t'étais en combat, et j'verrai bien!

Le garçon allait lui faire un cours particulier, il voulait ainsi voir la position qu'elle avait, ses aptitudes si elle en avait. Il se mit en position de défense, attendant la réaction de la jeune fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» La nuit, tous les chats sont gris...[pv A.M.E.]
» Joyeux noel à tous!
» j' ai déjà la rolex, je veux le gronavionkivanavex
» Isabella Eloïse Carter {OK}
» "Je veux qu'on rie...Je veux qu'on danse...Je veux qu'on s'amuse comme des fous !" [Julia]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: Ville Griotte-