AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
» Ceux qui deviendraient un jour légendes | Modéré


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 3024

Région : Kantô - Alola
Mar 1 Aoû - 3:39
T'es sûr qu'on va réussir à l'attraper ? Il est quand même assez féroce.
Rah, mais arrête de flipper ! C'est jamais qu'un petit Sharpedo !
Je ne dirais pas qu'il est petit, m'enfin si tu le dis ...

Pour toute réponse, l'homme tapa violemment le dos de son collègue en lâchant un fort rire amusé avant de monter sur le bateau qui les attendait. Sur le petit pont, divers filets étaient disposés, prêts à être utilisés, mais surtout des harpons et des équipements plutôt violents pour une simple pêche. Aujourd'hui, Gabriel Follio et Victor Rirouga n'étaient pas venus pour pêcher de simples Froussardines. Cette fois, ils avaient décidé de s'attaquer à un plus gros morceau, autant par désir que par obligation. Depuis quelques jours, dans la baie de Malié, non loin du cap Passiloin, un Pokémon féroce attaquait les bateaux de pêcheurs et les faisaient couler, obligeant ses occupants à abandonner leurs activités pendant quelques temps. Sa présence avait fini par mettre le secteur de la pêche du côté de Malié au point mort, et beaucoup de pêcheurs se retrouvaient ainsi à déambuler tristement, attendant que cela se passe. Aujourd'hui néanmoins, ce duo en avait décidé autrement. Lassé de ne rien faire, et privé de leur passion, ils avaient fini par en avoir marre de ne pas pouvoir intervenir et souhaitaient désormais changer la donne. Aujourd'hui, ils vaincraient la bête, ils en feraient le serment.

Larguez les amarres, haha !
Tu sais, on est pas dans un film.

Gabriel souffla en coulant un regard rabaissant vers son collégue, mais se ravisa bien vite, n'y voyant pas vraiment d'importance. Retirant la chaîne qui les collaient au port, ils firent rapidement partir leur rafiot sur la mer calme et plate qui subsistait. Bientôt, ils se trouvèrent seuls au milieu de l'océan, uniquement éclairé par la lumière puissant d'une lune gibbeuse qui trônait haut dans le ciel, entouré d'une constellation d'étoiles offrant un décor de rêve. Seul le vent marin froid et dur venait briser le plaisir que procurait ce paysage céleste et nocturne. Les marins, cloîtrés dans leurs couvertures douces et chaleureuses, observaient l'horizon d'un œil attentif, attendant le moindre signe de la présence de la bête. Sans doute qu'essayer de la traquer pendant la nuit n'était pas la meilleure des idées, mais désormais qu'ils étaient en haute mer, Gabriel et Victor n'avaient pas le droit de se rétracter. Pas avant d'avoir fait face au Pokémon au moins une fois avant. Il scrutait donc durement les alentours sans perdre un morceau des bruits et des odeurs qui pourraient signifier l'approche de leur cible, mais malheureusement, ils ne vinrent rien, n'entendirent rien et ne sentirent rien qui aurait pu trahir la présence du type eau. Il ne fallut pas longtemps pour que finalement pointe le jour à l'horizon océanique, baignant le petit rafiot et ses occupants dans une lumière chatoyante et reposante, douce comme la caresse d'une maman. Il leur sembla alors, à ces deux pêcheurs que le monde les entouraient pour leur offrir un câlin chaleureux pour les réchauffer, pour les pousser à tenir le coup pour continuer leur mission. Et même si cela n'était sûrement pas le cas, l'effet escompté se produisit, et les deux hommes proches du sommeil reprirent du poil de la bête, se décidant à aller voir un peu plus en direction de la falaise du cap Passiloin.

Petit, petit !
Tu penses vraiment que ça va l'attirer ?
Franchement, j'en sais foutrement rien. Mais il faut essayer, on sait jamais.

Victor haussa les épaules. À vrai dire, Gabriel pouvait bien faire ce qu'il voulait, tant qu'au final, cela attirait le Sharpedo. Pendant que son collègue continuait de tenter d'appeler la bête, il s'occupait de finir les préparations des équipements et notamment des harpons dont il vérifia la résistance et l'étanchéité pour s'assurer qu'ils ne se détruiraient pas pendant l'action. Une fois que ceci fut fait, il vint en soutien de Gabriel et lança un hameçon dans l'eau auquel, au bout, se trouvait un fabuleux morceau de viande juteux et bien saignant. C'est sans doute ce qui contribua à ce que le monstre finisse par se dévoiler, quittant une grotte où s'était terré pour s'élancer en direction des deux pêcheurs, très attiré par cette viande juteuse.

Le combat allait pouvoir s'engager ...




Aide à la modération:
 


Dex:
 
Kadô trop trop trop cool de Sae pour Noël 2016 (keur) (keur):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10022

Mer 2 Aoû - 15:41

Chez relève le défi et envoie Rocabot et Ramoloss lvl 15 et 16 au combat !



Crabaraque utilise éboulement
(random 25 ; l'attaque passe)
(-67 PV) (random 23 : pas de CC)
(-57 PV) (random 48 : pas de CC)
(random 42 : l'attaque n'apeure pas)
PV Rocabot = 0/60
PV Ramoloss = 33/90

Rocabot est KO !
Crabaraque gagne 1 point d'xp



Cradopaud utilise séisme
(-66 PV) (random 66 : pas de CC)
PV Ramoloss = 0/90

Ramoloss est KO !
Crabaraque et Cradopaud gagnent 1 point d'xp

Vous remportez 300P$ pour la victoire ! (versés)



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 3024

Région : Kantô - Alola
Mer 2 Aoû - 22:58
Vite, prépare un harpon !
Hein ?! Ah, oui !

Victor s'exécuta, et chopa la première de ces armes qui croisa sa main qu'il resserra pour empoigner le harpon qu'il accrocha au plus vite sur l'arbalète qu'ils avaient à disposition à l'avant du bateau. Une arme de bonne facture, précise et équipe d'un viseur optique de qualité. C'en était à se demander si les deux hommes étaient réellement des pêcheurs ou bien d'anciens soldats de la marine alolienne, mais pour le coup, cela n'avait pas vraiment d'importance. On se contentait de l'idée qu'ils n'étaient guère plus que de simples passionnés et que ce genre d'équipement était banal pour la pêche au gros. En tout cas, Victor le maîtrisait plutôt bien, malgré la peur évidente et incontrôlable qui le rendait particulièrement et l'obligeant à faire de grands mouvements pour garder le contrôle de ces derniers. Le Sharpedo qui lui faisait face avait fait demi-tour en voyant le harpon apparaître devant lui et tournoyait un peu plus loin le bateau des deux pêcheurs d'un air mauvais, faisant claquer sa puissante mâchoire plus qu'effrayante pour narguer et effrayer les deux hommes en espérant pouvoir les surprendre et renverser leur embarcation avant qu'ils n'aient le temps de répliquer. Ils n'avaient pas peur de ce harpon, néanmoins, et encore moins de ceux qui la manipulait, mais le Pokémon était suffisamment malin pour ne pas foncer tête baissé vers une mort certaine. Cela n'était sûrement pas la première fois non plus qu'il voyait une de ces arbalètes. Sans doute avait-il été chassé par d'autres pêcheurs auparavant qui avaient sûrement employé la même méthode pour l'attraper ou bien l'abattre.

Rah, ce chien s'est mis à la distance parfaite pour esquiver sans problème ton tir ! On dirait presque qu'il connaît parfaitement le fonctionnement de notre arme !
Probable. En tout cas, il ne nous sous-estime pas, c'est sûr. Il va falloir être sur nos gardes, il pourrait nous avoir par surprise.
On s'en fiche, de ça ! Tires-lui dessus dès qu'il s'approche, la défense du bateau, c'est moi qui m'en occupe.

Victor hocha la tête. Gabriel semblait vouer une haine profonde envers ce Pokémon, mais son camarade n'arrivait pas à mettre le doigt sur la raison de cette rage. En y regardant un peu plus ; ce qui était très difficile avec l'agitation de la mer très inhabituelle par un temps et une heure aussi calme ; le pêcheur reconnut une lueur d'effroi dans ses yeux. Une peur inconnue l'animait, dont il ne se rendait probablement pas compte lui-même. Son expression de colère, cependant, ne laissait aucune place au doute : son collègue avait quelque chose à se reprocher. Quoi donc ? C'était là un grand mystère. Victor tâcherait de mettre tout cela au clair une fois qu'ils en auraient fini avec la bête. Heureusement ; ou malheureusement, question de point de vue ; le Sharpedo se mit finalement en branle et criant comme jamais les deux hommes n'avaient entendu bête crier, le type eau souleva une puissante vague sur laquelle il se mit à surfer, s'élançant à une vitesse folle en direction du bateau qui ne tiendrait probablement pas le choc. Gabriel, observant un instant l'assaut, coula un regard sévère vers son camarade pour lui signifier de tirer malgré l'assaut adversaire, et pour l'aider à le faire, fit sortir son seul et unique Pokémon, un puissant Mackogneur qui se mit à frapper à une vitesse de frappe complètement ahurissante la puissante trombe d'eau qui leur tombait dessus, dissipant alors celle-ci dans une explosion d'eau qui révéla le Sharpedo désormais bloqué dans les airs pour un instant, offrant une occasion parfaite à Victor pour tirer, ce qu'il s'apprêtait à faire. Le type eau réagit cependant au quart de tour et, se tournant rapidement vers le pêcheur, lui lança un Groz'Yeux qui lui prit au dépourvu suffisamment lentement pour permettre au type eau de disparaître dans l'eau et revenir à son point de départ, tournoyant de nouveau.

P'tain, mais pourquoi t'as pas tiré ?!
J't'y verrai bien, toi.
C'pas un Groz'Yeux qui va m'effrayer, moi ! Enfin bon, on aura une autre occasion très vite. Cette fois, ne te loupe pas !
Mouais, mouais … Je comprends pas pourquoi tu t'énerves autant. On a rien à perdre actuellement, sinon du temps.
Parle pour toi … Et puis j'te rappelle que le temps nous est précieux justement ! On ne peut pas se permettre de le laisser nous échapper de cette façon.

Victor ne répondit pas, mais son regard impassible trahissait le dépit qu'il avait pour son camarade. Il lui cachait quelque chose de très important, c'était certain. Victor n'allait peut-être pas attendre d'être revenu à terre pour interroger le pêcheur : il était probable que selon la situation, il soit amené à forcer celui-ci à tout lui dire pour qu'il puisse agir efficacement et éventuellement augmenter leurs chances de venir à bout de cette bête.

Lui qui pensait simplement chasser le Sharpedo, il ne pouvait savoir ce qu'il en découvrirait ...




Aide à la modération:
 


Dex:
 
Kadô trop trop trop cool de Sae pour Noël 2016 (keur) (keur):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8813

Jeu 3 Aoû - 16:32


Top dresseuse Naoko vous défie !
« Allez on s'arrête pas, on garde le rythme ! »


Elle envoie un Goelise lvl 17 et un Rapasdepic lvl 18 !




Cradopaud S lance Feinte sur Rapasdepic ! ( Random donne 72, pas de critique )
{ - 36 PV }
Rapasdepic: 59/95


Crabaraque S lance Anti-Air sur Rapasdepic ! ( C'est super efficace ! )( Random donne 62, pas de critique )
{ - 70 PV }
Rapasdepic: 0/95 Il est KO!

Félicitations! Vos Pokémons gagnent un point d'expérience !


Goelise lance Vibraqua sur Crabaraque S ! ( C'est super efficace ! ) ( Random donne 2 : C'est un coup Critique !!! | Random donne 93, pas de confusion)
{ - 58 PV }
Crabaraque S: 22/80




Que voulez-vous faire ?




Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 3024

Région : Kantô - Alola
Jeu 3 Aoû - 17:32
Il revient !
Je suis prêt.

La tension était à son maximum. Tout crocs ouverts, relançant un puissant Surf, le Sharpedo s'en servait désormais de couverture, empêchant les deux pêcheurs de voir où il se trouvait avant qu'il ne les attaque. Par principe, mais aussi par sécurité, Gabriel ordonna tout de même à son Mackogneur d'exploser une nouvelle fois la vague pour protéger le bateau, ce qu'il fit tout aussi bien que la première fois. Néanmoins, cette fois, nulle présence du type eau. Impossible de savoir où il se trouvait. Gabriel se retint de péter complètement les plombs et se contenta de taper contre la coque du bateau. Il n'en fallut pas plus pour être violemment projeté sur le sol de la embarcation, voyant disparaître un morceau de l'arrière de cette dernière sous la mâchoire ténébreuse du Pokémon au regard démoniaque qui disparut sans demander son reste, revenant à sa position initiale en esquivant aisément le harpon que Victor tenta de tirer sur lui. Le bateau commença alors progressivement à prendre l'eau. La partie déchiquetée n'était certes pas des plus importantes, mais elle était suffisamment grande pour laisser entrer l'eau qui enfonçait petit à petit le reste vers le fond. Au vu de la progression de l'eau, il ne restait qu'au maximum cinq minutes avant qu'il ne coule, leur laissant encore moins de temps pour s'occuper du Sharpedo, qui les narguait.

Allez, dépêches-toi ! On a plus l'temps d'attendre !
Bon, ferme ta putain d'gueule, tu m'déconcentres ! T'as dis que t'occupais de défendre le bateau, alors tu l'fais, tu m'laisses le reste !

Gabriel ne répondit pas. Il gloussa cependant. Victor, qui jusqu'alors avait paru un poil timide et légèrement réticent à accomplir cette chasse, était désormais dans une colère noire à faire fuir un Darkrai. Le pêcheur comprit en un instant que son collègue lui vouait une rage sans nom, alimenté probablement par la découverte de ce qu'il avait pu faire ; ou même un simple soupçon ; mêlé à son comportement de salaud. Il avait voulu jouer les chefs et mettre la pression à son camarade pour qu'il se plie à ses ordres, mais au final, c'est lui qui allait être contrôlé. Il avait particulièrement merdé sur ce coup, et il ne pouvait rien y faire. Bien sûr, il avait toujours Mackogneur pour régler le problème, mais d'une part, il savait que s'il faisait cela, il s'attirerait les foudres de toute la ville et personne ne le croirait s'il disait que son ami avait été mangé par le Sharpedo, d'autre part, il savait que quoiqu'il arrive, cela lui retomberait dessus, tant il était mal-aimé de ceux qui le connaissaient. Il était donc piégé, dominé par son impopularité qui jouait contre lui. Il choisit donc de ne pas répliquer ou de faire ce qu'il aurait pu faire, et se contenta de fixer de nouveau le type eau pour l'attaquer dès que possible pendant que Victor finissait de recharger son arbalète. Le Sharpedo choisit à cet instant de repasser à l'attaque, s'élançant avec une nouvelle attaque Surf pour se cacher derrière la vague. Une nouvelle fois donc, le Mackogneur se chargea de faire éclater la vague devant le bateau pendant que Victor tentait de repérer la bête à travers l'eau, bien plus compliqué qu'il ne le pensait. Il finit cependant par repérer l'ombre du Pokémon qui passait sous le bateau et se tourna de l'autre côté, voyant subitement le type ténèbres sortir de l'eau en sautant en direction de Gabriel, encore trop pris par la vague.

Il a lancé Cascade, attention !
Merde !

Le pêcheur glissa sur le côté, prit au dépourvu et à la merci du type eau pendant que Mackogneur finissait d'exploser la vague, trop concentré dans son œuvre. Victor était le seul disposé à réagir à temps pour sauver son camarade de cette bête, mais le voulait-il vraiment ? Sa colère envers lui rendait son jugement difficile, mais il finit par s'y résoudre et tira son harpon sur la trajectoire du Sharpedo qui abandonna sa cascade pour sauter et esquiver l'arme pointu non sans, malheureusement pour lui, se faire toucher sur le flanc gauche, le décorant d'une belle balafre sanguinolente qui l'obligea à s'éloigner de nouveau pour prendre un temps de repos.

Ce Pokémon était d'une ténacité à tout épreuve, mais maintenant qu'il était blessé, ses chances de victoires étaient moindres ...




Aide à la modération:
 


Dex:
 
Kadô trop trop trop cool de Sae pour Noël 2016 (keur) (keur):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10022

Ven 4 Aoû - 14:27

Cradopaud S lance Etonnement sur Goelise {Random:28,93-> Effet, pas de critique }
(- 34 PV)
Goelise: 46/80


Crabaraque S lance Anti-Air sur Goelise ! {Random:65 -> pas de critique}[/i]
(-62 PV)
Goelise : 0/80

Il est KO!

Cradopaud S gagne 142 xp et reste au niveau 31 mais gagne 1 combat (Reste 1 combat)
Crabaraque S gagne 142 xp et reste au niveau 31 mais gagne 1 combat (Reste 1 combat)





Que voulez-vous faire ?



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 3024

Région : Kantô - Alola
Mer 9 Aoû - 17:37
P'tain yes ! On va finir par l'avoir, c't'enfoiré !
J'espère bien.

Victor se sentait de plus en plus dépité par le comportement de son collègue. Cela faisait plusieurs années qu'il pêchait à ses côtés, et il connaissaient très bien son caractère impulsif et excité, mais il c'était bien la première fois qu'il voyait ce dernier animé d'une euphorie colérique qui le rendait presque incontrôlable mentalement. Il n'y avait aucun doute à se faire à ce sujet désormais : il y avait Anchwatt sous Racaillou. Gabriel n'échapperait pas à l'interrogatoire une fois que tout serait fini. En attendant, le Sharpedo était encore là, à bouger de droite à gauche sans s'approcher, fixant les deux hommes d'un regard si démoniaque qu'il en ferait fuir les plus courageux. Le Pokémon semblait en vouloir tout particulièrement au pêcheur énervé. Il semblait attendre le bon moment pour le prendre d'assaut. Ses crocs acérés et bien à découverts laissaient présager le pire pour l'homme. Il fallait l'avoir avant que cela tourne au vinaigre. Comment Victore pouvait-il faire ? Le type eau était beaucoup trop rapide et imprévisible pour le laisser viser tranquillement et le toucher sans problèmes. Il n'était pas certain de pouvoir l'avoir avant que le Pokémon ne parvienne à renverser le bateau, qui était désormais bien enfoncé dans l'eau. Il ne restait guère plus que trois ou quatre minutes avant qu'il ne sombre par le fond, les deux pêcheurs avec.

Il revient à la charge !
Il ne sait pas encore ce qui l'attend.

Le ton excité de Gabriel fit frémir Victor. Il était vraiment étrange de le voir comme ça. Glousser n'était pas une option pour le pêcheur armé, qui perdit un instant sa concentration et n'eut pas le temps de comprendre l'agissement du Sharpedo, qui profita d'une nouvelle vague pour se cacher sous l'eau et placer un Aqua-Jet avec laquelle il vint percuter violemment la coque du bateau qui se renversa légèrement en provoquant un déséquilibre qui surprit les deux hommes et le Mackogneur qui se retrouva le cul planté sur le pont, pris de court. Le type eau profita immédiatement de son attaque surprise et lança une nouvelle vague surpuissante que le type combat n'aurait cette fois pas le temps de repousser. Gabriel prit peur, et instinctivement, sauta dans l'eau, abandonnant tout, même son compagnon. Ce dernier, bien qu'effrayé, gardant son sérieux, et se releva aussi vite qu'il put pour tenter de repousser l'attaque aquatique au maximum qu'il put. Pendant ce temps, Victor, solidement accroché à l'arbalète géante, tenta de repérer la silhouette du Pokémon ténèbres pour essayer de le blesser une nouvelle fois. Ce fut en vain. Le type eau était resté à distance pour cette fois, laissant son attaque s'abattre avec force sur le bateau qui s'enfonça un peu plus dans l'eau mais tint bon grâce à l'intervention de Mackogneur qui minimisa les dégâts.

Bien joué, Mackogneur !
Macko !

Le type combat adressa une moue enjoué en direction de Victor, avant de se tourner vers son maître qui fuyait lâchement jusqu'à la rive la plus proche sans se rendre compte que le bateau tenait encore debout ; plus pour très longtemps, mais suffisamment pour en finir avec le Sharpedo. Il arborait un visage dépité et dénigrant : son maître n'était au final qu'un simple poltron qui ne savait pas péter plus haut que son derrière. Il en avait presque honte. Il n'osa même aller l'aider, et le laissa nager tout seul à la merci du type eau, revenant sur Victor pour lui montrer qu'il était prêt à lui venir en aide. Ce dernier lui sourit, heureux de savoir le Pokémon bien plus déterminé que son dresseur, et le remercia d'un hochement de la tête avant de se concentrer sur le Sharpedo de nouveau. Les occasions de l'avoir se faisaient de plus en plus minces. Bientôt, le bateau coulerait, et avec lui, l'arbalète et les harpons restants. Mackogneur n'aurait de son côté plus d'appui et deviendrait aussi utile que Gabriel l'avait été jusqu'à présent. Il fallait en finir maintenant. Et pour cela, Victor avait une idée. Ramenant le type combat prêt de lui, il lui indiqua la marche à suivre, ce qu'il comprit et approuva aussitôt, et se mit en place, attendant le signal convenu. Sharpedo choisit cet instant pour s'élancer vers le bateau, surfant de nouveau sur une vague géante. La position du Pokémon ne pouvait pas être mieux pour le plan de Victor. Souriant, celui-ci visa le Sharpedo et tira immédiatement son harpon, obligeant ainsi le Pokémon à sauter dans les airs pour esquiver l'assaut. Désormais privé d'appui, le type ténèbres était à la merci de Mackogneur qui achevait de préparer une attaque Dynamopoing des plus violentes. La vague ne serait pas repoussé, mais le pêcheur savait qu'il n'y en aurait plus ensuite. Le type combat ne raterait pas son coup, il en était certain.

Mackogneur, Dynamopoing !
Maaaaaaaa-cko !

Le Pokémon s'élança dans les airs, dirigeant ses poings sur le type eau pris au piège. Il tenta de fuir à l'aide d'un Aqua-Jet, préparant également ses crocs pour contre-attaquer l'assaut, mais il ne put rien faire : les coups partirent, et en un instant, il fut couvert de blessures violentes, vaincu en un instant. Il retomba dans l'eau, sonné et blessé, flottant tranquillement et désormais hors d'état de nuire. Mackogneur retomba dans l'eau près de son adversaire, bientôt rejoint par Victor, qui attrapa le type eau avec le type combat pour le ramener près de la rive où il pourrait le contenir et éviter qu'ils ne provoquent de nouveaux problèmes. Maintenant que le combat était terminé, il avait autre chose à faire.

Gabriel n'allait certainement pas échapper à son jugement ...




Aide à la modération:
 


Dex:
 
Kadô trop trop trop cool de Sae pour Noël 2016 (keur) (keur):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8813

Sam 12 Aoû - 16:25

Collectionneur Hank accepte votre défi !
« Entre deux captures, je peux quand même te donner une leçon ! »

Il envoi Coxyclaque lvl 19 et Scarabrute lvl 20




Cradopaud S lance Cradovague sur tous ! {random 10, pas de critique, random 52 pas d'empoisonnement}
(-68 PV) sur Coxyclaque
(-40 PV) sur Scarabrute
PV Coxyclaque = 22/90
PV Scarabrute = 70/110


Crabaraque S lance Eboulement sur tous !
(-143 PV) sur Coxyclaque - c'est super efficace ! {random 9, ça touche | random 34 pas de critique | random 28 pas d'apeurement}
(-72 PV) sur Scarabrute - c'est super efficace !
PV Coxyclaque = 0/90
PV Scarabrute = 0/110
Les deux pokemons sont KO...

Vous avez battu Collectionneur Hank !
Il vous remet 500P$ pour votre victoire (versés)

Vos pokemons gagnent 2 pts d'xp
Cradopaud S 31>32 Reste 2
Crabaraque S 31>32 Reste 2

Que voulez vous faire ?







Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 3024

Région : Kantô - Alola
Sam 12 Aoû - 18:36
Eh, Gabriel.
Hmm ?

L'homme, qui venait d'arriver sur la rive avec son collègue, se tourna vers ce dernier pour recevoir un poing bien placé dans la face, le jetant au sol au prix d'un violente douleur au nez qui se mit aussitôt à saigner abondamment. L'homme ne comprit pas, troublé par la réaction de Victor qui lui lançait un regard chargé d'éclairs. Il lui en voulait, c'était certain. Il gloussa instinctivement, puis se demanda si cela était dû à sa fuite de lâche, ou cela était dû à autre chose. Il se ravisa cependant un instant en se disant qu'il était impossible qu'il puisse être au courant de cela, car lui seul le savait. Lui seul était au courant de la bêtise qu'il avait fait, et il pensait qu'une fois que le Sharpedo serait hors d'état de nuire, il n'aurait plus rien à craindre. Visiblement, la situation était tout autre, et il finit par l'admettre. Victor n'était pas de ce genre de personnes qui s'énerverait pour une simple fuite. Certes, il n'aimait pas du tout la lâcheté, mais il préférait ignorer ou mettre les gens face à leur lâcheté pour les pousser à changer. Jamais il ne frappait quelqu'un sans une raison qui lui ait vraiment fait péter les nerfs.

Gabriel se souvint à cet instant, alors que son camarade le toisait toujours aussi durement du regard, que celui-ci était un écologiste profond. Il détestait qu'on détruise les habitats naturels des Pokémon, et il ne pêchait que des espèces prolifiques et dont la chasse ne provoquerait pas de gros déséquilibres environnementaux, et en d'autres occasions, il se chargeait des espèces qui risquaient de provoquer des problèmes dans l'écosystème où elle se serait installé, comme le Sharpedo, en les poussant à aller voir ailleurs ou en les abattant si cela était inévitable. Le pêcheur comprit alors que son secret n'était pas si caché que cela. Peut-être ne connaissait-il pas toute la vérité sur la situation, mais il devait avoir une petite idée. En y repensant, son comportement vis-à-vis du Pokémon eau et la haine qu'il lui rendait en essayant de le croquer lui plus que son collègue avait dû mettre la puce à l'oreille de ce dernier. Vouloir cacher la vérité désormais, c'était simplement pousser encore plus Victor à se mettre en colère, et pour le peu qu'il en voyait actuellement, Gabriel savait qu'il partait sur un mauvais chemin en niant les faits. Pas le choix donc. Il tenait beaucoup trop à sa vie pour la sacrifier aussi bêtement.

Attends s'il te plaît ! Ne te frappe pas de nouveau, je vais tout te dire, tout !
Bon choix.

Le ton glacial et amer de l'homme fit frémir le pêcheur. Il ne rigolait vraiment pas.

C'est … C'est moi qui ait rendu ce Sharpedo si furieux. Il … Il y a quelques jours, je suis parti pêcher du côté du Mont Ardent, dans les grottes près de la plage le bordant. J'y ai pêché de nombreux Carvanha et Sharpedo et j'ai malencontreusement détruit plusieurs de leurs nids au passage.
... Tu as quoi ?

Cette fois, le ton était cinglant. Gabriel savait que Victor se retenait à contrecœur de réduire la tête de celui-ci en bouillie.

Je n'ai pas eu le temps de les voir, ils se sont accrochés à ma canne à pêche avant même que je suis puisse comprendre où je me trouvais. Plusieurs Sharpedo et une fournée de Carvanha sont alors sortis de l'eau et m'ont attaqué tout crocs découverts. J'ai donc sorti mon Crabagarre pour les repousser, malheureusement, il en a tué plusieurs, ce qui n'a fait que les énerver encore plus. J'ai pris la fuite aussi rapidement que j'ai pu tout en continuant de les repousser. Je n'ai vu qu'au dernier moment que trop pris par l'action, Crabagarre ne retenait plus ses coups, et de nombreux Carvanha y ont laissé leur peau. Au final, je me suis rendu compte que j'avais exterminé toute la colonie … sauf celui-ci.

Gabriel désigna alors mollement le type eau inconscient que Mackgneur finissait d'enfermer dans une boule en acier en tiges d'aciers pour éviter qu'il ne prenne la fuite.

Il était bien plus imposant que les autres. Ce devait être le chef. Il était complètement fou. Il a croqué mon Crabagarre sans qu'il n'ait eu le temps de répliquer et l'a emporté par le fond. Pris de peur, j'ai fui aussi vite que j'ai pu jusqu'au port où il ne m'a étrangement pas suivi. Il devait sûrement être occupé à ...
Continue.
J'ai très vite appris qu'il avait retrouvé ma trace au cap Passiloin et qu'il commençait à attaquer tous les navires qui croisaient sa route, sûrement pour retrouver ma trace tout en vidant sa rage sur quelque chose. Je me suis alors dit que je pourrais le tuer avant que quelqu'un ne comprenne pourquoi il était dans cet état, mais malheureusement ...
Malheureusement oui, tu n'as que ce que tu mérites, salopard.

Victor lui envoya un nouveau coup de poing au visage, qui lui cassa bien une ou deux dents. Gabriel se retrouva au sol, tremblant de peur et combattant la douleur qui le lançait au visage.

Dire que je pensais que tu étais un type bien, mais au final, tu n'es qu'un vil salopard. Tu n'as pensé qu'à ta putain de sale gueule de merdeux. Je devrais avoir de la compassion pour toi, parce que ce Sharpedo a tué ton compagnon, mais il n'en sera rien. Tu n'as pas assumé d'avoir fait une connerie, et tu as fini par provoquer des problèmes au port. Tu as détruit tout un mini écosystème, et tout ce que tu as trouvé à faire, c'est de cacher ta faute ? Tu me dégoûtes Gabriel …
Mais je ...

Un coup de pied vint interrompre la tentative de réponse du pêcheur, qui dut se battre pour reprendre son souffle.

Tu n'as rien à dire. Je vais te livrer aux flics et tu seras jugé pour ton crime. Je me fiche de savoir que tout ceci n'était qu'une succession de malchance. Si tu avais été un vrai pêcheur, tu ne les aurais pas attaqué, et tu aurais essayé de réparer les nids aussi vite que tu le pouvais. Au lieu de cela, tu t'es enfoncé dans ta connerie et tu en es arrivé à abattre des Pokémon sans hésitation. Regarde ce que cela donne aujourd'hui : ce Sharpedo a complètement perdu l'esprit. Il n'a plus de familles, plus d'amis, plus de repères. Par ta faute, il va passer le restant de ses jours avec le poids de tes crimes sur les épaules. Il ne sera certainement plus jamais comme avant. Tu en as conscience de cela, Gabriel ? TU EN AS CONSCIENCE PUTAIN ?!

Cette fois, nul coup de pied ou coup de poing de Victor, mais la voix violente, dure et haineuse du pêcheur lui sembla être de même ampleur. Il s'en voulait d'avoir agi ainsi, d'avoir été si lâche, si stupide. Par sa faute, un Pokémon souffrait, et de nombreuses vies innocentes avaient quitté ce monde, et tout ce qu'il avait trouvé à faire, c'était de cacher sa faute, d'espérer qu'il pourrait continuer à vivre sans problèmes. Mais il avait oublié que sa vie, il l'avait en parti perdu lorsque son Crabagarre avait péri. Quelque part, c'était sa punition pour son crime, pour les meurtres qu'il avait commis sans s'en rendre compte. Il savait cependant que ce n'était rien à côté de ce qu'il devait encore expier désormais. Il était coupable, et il ne pouvait que l'admettre désormais. S'il voulait garder son intégrité et le peu qu'il lui restait d'honneur, il n'avait pas d'autres choix …

Tout est de ma faute.
En effet, et maintenant, tu ne pourras plus faire machine arrière. Assumes tes actes ou bien crois-moi que je serai beaucoup moins gentil que je le suis actuellement.

Gabriel sut que Victor ne mentait pas. Son regard trahissait sa colère. Il gloussa instinctivement, et semblant fuir la rage de son collègue, il perdit connaissance, considérablement affaibli par les coups infligés par le pêcheur. Celui-ci se tourna vers Mackogneur et lui intima d'emmener le Sharpedo jusqu'au port, où il pourrait être pris en charge par des hommes qualifiés pour cela : des rangers. Les deux rangers de Malié, Steven et Lester, qui avaient prévenus par les autorités de la ville quelques heures plus tôt et qui auraient dû initialement intervenir. Le type combat s'exécuta immédiatement et disparut dans l'eau, la boule de métal tiré par une longue tige de métal souple. Victor attrapa ensuite le corps de son ancien camarade et le porta sur son épaule pour aller trouver quelqu'un qui pourrait l'emmener jusqu'à l'hôpital. Il n'y était clairement pas allé de main morte avec lui.

Gabriel, une fois soigné, sera vite arrêté et enfermé quelques semaines plus tard pour le restant de ses jours, sonnant la vie de son existence. Pour Sharpedo néanmoins, ce n'était encore que le début de sa nouvelle histoire ...




Aide à la modération:
 


Dex:
 
Kadô trop trop trop cool de Sae pour Noël 2016 (keur) (keur):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8813

Mar 15 Aoû - 21:22

Assistante Maki est la suivante et est prête à en découdre !
« Si tu as réussi à arriver jusqu'ici, c'est que tu as bien bossé ! »

Elle envoi son Airmure lvl 21 et son Trousselin lvl 22




Cradopaud S lance Seisme sur tous !
Cela n'affecte pas Airmure...
(-91 PV) {random 11, pas de critique}
PV Trousselin = 9/100


Crabaraque S lance Eboulement sur tous ! {random 41, pas de critique, random 18, pas d'apeurement}
(-40 PV) sur Airmure
(-20 PV) sur Trousselin
PV Airmure = 60/100
PV Trousselin = 0/100
Le pokemon est KO...


Airmure lance Griffe Acier sur Cradopaud S
(-29 PV) {random 41, pas de critique}
PV Cradopaud S = 38/67

Votre équipe gagne 1 pt d'xp
Cradopaud S 32>32 Reste 1
Crabaraque S 32>32 Reste 1

Que voulez vous faire ?


Récap :
Chaz KO
Naoko KO
Hank KO
Maki : Trousselin KO
Airmure 60/100

Lucas :
Cradopaud S : 38/67
Crabaraque S : 32/90



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 3024

Région : Kantô - Alola
Mer 16 Aoû - 20:33
Il s'en sortira ?
La balafre que vous lui avez fait est profonde, et les blessures du Mackogneur lui ont laissé d'énormes bleus, mais rien de très préoccupant. Il s'en sortira très certainement.
D'accord, merci docteur.

L'homme en blouse blanche hocha la tête en souriant, mais Victor devina dans son regard un certain mépris, qui se comprenait parfaitement. Il n'y était pas allé de main morte avec le Pokémon. C'était presque un miracle qu'il ait s'en sortir. Quelque part, c'était entièrement sa faute si le type eau était dans cet état. Il ne pouvait en vouloir à cet homme de le mépriser pour ce qu'il avait fait. Il lui rendit donc le sourire par un semblant de sourire trahissant la culpabilité qui suffit à convaincre le docteur que le pêcheur avait bien conscience de sa faute. Il s'en alla donc sans demander son reste, et laissa Victor seul dans le long couloir blanc animé d'une effervescente activité à travers laquelle patients, médecins, infirmiers et vétérinaires se succédaient sans relâche. L'hôpital était gigantesque, et regroupait à la fois le bloc de soins des Pokémon et celui des humains, ce qui faisait que peu d'endroits étaient inoccupés. L'envie de chercher un coin plus tranquille n'était donc pas à l'ordre du jour du pêcheur qui se contenta de fixer ceux qui passaient en continue devant lui, laissant le temps filer tranquillement et sans discontinuer. Lui qui était pourtant si détaché des événements habituellement, il se sentait plus que concerné dans celui-ci. Il n'arrivait pas à se faire à l'idée qu'il n'avait plus rien à faire ici, et que sa présence au chevet du type eau n'était pas nécessaire. Mais rien n'y faisait, il n'osait pas laisser le Pokémon seul, même s'il savait parfaitement qu'une fois que les rangers en auraient l'autorisation, ils l'emmèneraient dans un lieu où il pourrait espérer vivre une nouvelle vie, une vie meilleure que celle que lui avait obligé à commencer Gabriel. Il ne pouvait tout simplement pas accepter le fait qu'il ne pourrait apporter aucune aide au Sharpedo. Il resta donc planté là aussi longtemps qu'il le put.

Monsieur Debraum ?

Victor se tourna instinctivement vers l'origine de la voix, découvrant là deux hommes aux silhouettes taillées comme si c'était de la roche, coiffés de tenues plutôt extravagantes pour l'endroit où il se trouvait, portant un regard sérieux et amical en direction du pêcheur tout en lui tendant gentiment leur main droite en guise de salutation. Victor reconnut sans mal les deux rangers de la ville, Steven et Lester, de jeunes recrues de la ligue aux compétences de dressages de haute qualité, faisant la fierté de leurs proches. Le marin se sentit tout de suite apaisé à leur apparition. Leur prestance n'avait d'égal que leur célébrité, et il s'en rendait bien compte. Croiser ce genre de personnes lui réchauffait grandement le cœur.

Oui, c'est bien moi.
Enchanté alors. Nous sommes Steven et Lester Johnson, les deux rangers initialement chargés de nous occuper du Sharpedo. Nous tenons à vous remercier de l'avoir fait pour nous, nous étions bloqués par une autre mission hier malheureusement.
Oh, je … Je ne mérite pas de remerciements vous savez. Nous l'avons laissé dans un seul état ...
Je devine votre gêne, monsieur Debraum, mais pas d'inquiétudes à avoir. Vous avez agi pour le mieux. Des récits qui nous sont parvenus, il nous aurait sans doute été difficile de faire autrement. Ce Sharpedo sembla avoir complètement perdu son contrôle de soi, et est devenu démoniaque. Vous avez eu beaucoup de chance de ne pas y penser.
Oui, vous avez raison.

Le pêcheur abandonna sa déprime pour arborer un sourire plus conventionnel. Les deux rangers le lui rendirent et se tourna ensuite vers le docteur qui leur demanda de le suivre pour voir ce qu'il en était concernant le Pokémon blessé. Saluant Victor, les deux jeunes hommes suivirent immédiatement l'homme vers la chambre d'hôpital où se trouvait le type eau, le laissant seul. Légèrement soulagé, le pêcheur trouva enfin la force de quitter les lieux et partit prendre un verre, tombant nez à nez avec certains de ses amis avec lesquels il discuta joyeusement autour d'une bière, se détendant tranquillement. Il ne vit ainsi pas le reste de la journée passer, et lorsqu'il retourna mentalement à la réalité, le soleil finissait de disparaître derrière l'horizon, la nuit tombant. Il se mit alors à vadrouiller dans la ville sans but précis, sans réflexion particulière, et se retrouva dans le grand parc de Malié, ouvert à tout heure. Quelle ne fut pas sa surprise en retrouvant les deux rangers de la ville, qui papotaient entre eux de choses et d'autres et qui, le voyant arriver vers eux, lui proposa de se joindre à eux.

Vous allez mieux, monsieur Debraum ?
Vous pouvez m'appeler par mon prénom, vous savez. Et oui, je me sens un peu mieux. Merci de m'avoir réconforté tout à l'heure, j'en avais bien besoin.
Haha, si vous voulez, Victor. Et ce n'est rien, nous ne pouvions pas vous laisser dans votre déprime alors que nous n'êtes en rien fautif. Vous avez fait ce qu'il fallait, c'est tout.
Si vous le dites. Bon, et comment va le Sharpedo ?
Beaucoup mieux. L'hôpital de Malié n'est pas le mieux équipé en terme de soins Pokémon, mais cela être suffisant pour qu'il soit de nouveau en forme dès demain.
Si tout va bien, nous pourrons l'emmener au centre de déconditionnement après-demain.

Victor s'offusqua instinctivement, tiquant sur le mot déconditionnement.

Un centre de déconditionnement ? Vous n'allez pas le remettre simplement en liberté dans un lieu où il ne provoquera aucun problème ?
On aimerait bien, mais il est beaucoup trop dangereux. On ne peut pas le surveiller en permanence et nous n'avons pas l'assurance qu'il se cantonne au lieu de vie que nous lui donnerons. Nous devons dans un premier temps faire en sorte qu'il retrouve le contrôle de soi, et une fois seulement que nous serons assurés qu'il ne sera plus un nuisible pour quiconque, nous pourrons le réintroduire dans son milieu d'origine.
Ou confié à un ranger pour qu'il s'en occupe. Tout dépend de ce que voudra le Pokémon.
Je vois.

Victor se détendit. L'intention des rangers était bel et bien noble. Grâce à eux, le Pokémon eau redeviendrait celui qu'il a été avant la catastrophe de Gabriel, et il pourrait jouir d'une vie où il pourrait de nouveau se plaire. Le pêcheur en remercia les deux jeunes hommes d'une courbette généreuse, puis continua de discuter tranquillement de choses et d'autres comme il l'aurait fait avec n'importe qui d'autre. Lorsqu'ils les quittèrent pour retourner à sa vie normale, Victor se sentit soulagé d'un énorme poids.

Maintenant qu'il savait Sharpedo en sécurité et assuré d'être bien pris en charge, il savait qu'il n'avait plus à craindre pour lui. Dans quelques temps, il serait un Pokémon heureux ...




Aide à la modération:
 


Dex:
 
Kadô trop trop trop cool de Sae pour Noël 2016 (keur) (keur):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10022

Jeu 17 Aoû - 18:38

Crabaraque S lance Eboulement sur tous ! {Random : 73,9,81-> Touche, apeure, sans critique}
(-40 PV) sur Airmure
PV Airmure = 20/100


Airmure a peur alors il ne fait rien...


Cradopaud S fait Vendetta sur Airmure {Random: 30 -> sans critique}
(-21 PV)
PV Airmure = 0/100

Airmure est K.O

Cradopaud S gagne 170 xp et monte au niveau 32!
Crabaraque S gagne 170 xp et monte au niveau 32!



Assistante Maki à perdu. Elle vous donne 600 P$ {versé}
''Il semblerait que je doives étudier plus ! Tiens, pour cette petite leçon privée ;) ''


Que voulez vous faire ?


Récap :
Chaz KO
Naoko KO
Hank KO
Maki K.O

Lucas :
Cradopaud S : 38/67
Crabaraque S : 32/90[/quote]



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 3024

Région : Kantô - Alola
Ven 18 Aoû - 10:46
Allez mon grand.
Tu vas voir, tu vas te plaire une fois arrivé.

Plongé dans une immense bassine et retenu par des chaînes pour éviter qu'il ne s'excite et détruise son seul moyen de survie, le Sharpedo fixait d'un air démoniaque les deux hommes qui lui faisaient face avec un air tout à fait détendu et amical, s'agitant pour essayer de se soutirer à ses emprises, en vain. Cela faisait bien une demi-journée que les deux jeunes hommes et le type eau roulaient en direction du centre de déconditionnement. Les cris de rage du Pokémon n'avaient cessé d'alimenter le trajet et Steven et Lester, les deux rangers qui l'avaient pris en charge, n'avaient eu d'autres choix que de rester à ses côtés pour le surveiller, Pokéballs prêtes à être lancés pour le stopper dans son éventuel tentative de fuite. Il était nécessaire d'éviter qu'il ne provoque le moindre dégât sur son passage. Pour lui comme pour les écosystèmes alentours. Pour le moment, tout se passait comme sur des roulettes, mais les deux garçons restaient tout de même sur leurs gardes. Sharpedo était complètement déchaîné, et quand bien ses chaînes étaient fait d'un acier très résistant, ils ne pouvaient exclure qu'il soit capable de les détruire de sa seule force ; il n'y avait qu'à voir les dégâts considérables qu'il avait laissé sur les bateaux qu'il avait attaqué avant d'être capturé. Ses mâchoires étaient véritablement monstrueuses. Inconsciemment, les deux rangers avaient peurs du Pokémon, mais ils ne le laissaient pas paraître. Ils n'avaient pas envie d'y croire. Leur passion invétérée pour la protection des Pokémon était trop forte pour qu'ils excluent même le plus récalcitrant des sauvages.

Dis Lester, tu sais qui s'en occupera ?
Aucune idée, mais il paraît que c'est une femme qui s'y connaît très bien en Pokémon violents.
Espérons que tu dises vrai.

Le ranger coula un regard à la fois sérieux et compatissant à l'attention de son frère. Celui-ci, même s'il le cachait bien derrière son sourire fier, était bien plus sensible que lui. Il savait qu'il priait intérieurement pour que tout se passe bien une fois sur place et pour qu'il soit choyé par la personne qui s'occuperait de lui. Cela le tracassait certainement qu'il soit obligé de ne pas pouvoir le prendre lui-même en charge. Lester en venait à se demander si le pêcheur qui avait capturé le Sharpedo ne lui avait pas transmis tous ses sentiments concernant le Pokémon. Enfin bon, ce n'était pas si grave que cela. Lester savait que son frère restait tout de même fidèle à son travail avant tout autre chose, et qu'il se contenterait d'un long pincement au cœur avant de poursuivre les missions comme à l'accoutumée. De toute façon, même s'ils le confiaient au centre, les deux frères restaient aux yeux de la ligue les responsables du type eau. Ils viendraient régulièrement prendre de ses nouvelles. Il n'y avait pas vraiment à s'inquiéter à son sujet en somme, et Steven comme Lester le savaient très bien. La tristesse se devinait tout de même dans le regard légèrement dépité des deux frères, qui voyaient déjà au loin, au travers de la vitre, le centre de déconditionnement se profiler. Bientôt, le véhicule qui les transportaient se stoppa, et les portes s'ouvrirent sur six hommes aux corps musclés attrapèrent sans mal la grosse bassine où se trouvait Sharpedo et le fit sortir en prenant soin de ne pas trop le secouer. Pendant ce temps, les deux rangers sortirent à l'air libre, rapidement accueillis par une femme aux formes voluptueuses qui leur firent immédiatement tourner le regard vers elle. Son accoutrement, en revanche, les dissuadèrent très vite de leurs intentions. La demoisselle avait tout le look de la punk gothique dont le bras droit était entièrement recouvert d'un tatouage imitation bras mécanique.

Coucou, les mioches ! Moi c'est Tiffany Solero. C'est moi qui vais m'occuper de c'te p'tiot et en refaire le Wattouat qu'il était avant !
Enchanté.
Enchanté en effet. Merci de le prendre en charge.
C'est not' boulot, p'tit gars. On nous amène les bestiaux, on fait l'reste.
Oui, c'est vrai.

Steven parut gêné de la réponse de la dresseuse. Celle-ci lui envoya un sourire enjoué qui le prit par surprise.

T'embêtes pas pour ça, va. J'vais en faire un vrai bout de choux de c'te démon. Suivez-moi d'ailleurs, faut qu'on fasse les formalités. Les gars, emmenez-le au bassin numéro 8 !

Les six hommes s'exécutèrent sans protester, et disparurent rapidement dans le bâtiment avec le Sharpedo, laissant les deux frères et Tiffany seuls se rendre au bureau de cette dernière. Quelques banalités furent faites, notamment pour éviter l'aggravation des problèmes en cas d'éventuels accidents, puis une fois les échanges de numéros faits, notamment pour pouvoir suivre activement l'évolution du dressage, ils se rendirent à la découverte du temporaire lieu de vie du type eau et les deux frères fut bien surpris de voir que tout avait été prévu pour offrir un bassin où il pourrait aisément s'y accommoder. Rien n'avait été laissé au hasard, y compris l'énorme bulle de verre double épaisseur mise en place pour éviter une fuite du Pokémon. Celui-ci finirait très vite par l'oublier, et vivre comme s'il se trouvait chez lui, c'était certain, mais pour l'instant, celui-ci s'agitait violemment en tentant d'exploser les murs en acier inoxydables, sans succès. Tout était parfait. Remerciant solennellement Tiffany, Steven et Lester reprirent immédiatement la route sans néanmoins oublier de saluer le Sharpedo qui ne leur offrit aucun regard, trop occupé à vouloir s'enfuir.

Les jeunes hommes repartirent sereins, car ils savaient qu'ils reverraient rapidement le Pokémon. Ils espéraient juste que la demoiselle ferait un travail efficace ...




Aide à la modération:
 


Dex:
 
Kadô trop trop trop cool de Sae pour Noël 2016 (keur) (keur):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8523

Ven 18 Aoû - 18:46

Cradopaud S regagne toute sa vie grâce au Soda cool ! [77/77]


Crabaraque S regagne toute sa vie grâce au Lait meumeu ! 100/100

Que voulez vous faire?



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 3024

Région : Kantô - Alola
Ven 18 Aoû - 19:17
Six mois plus tard


Y a pas à dire, c'est quand même mieux en voiture.
Surtout sous un tel cagnard.

Les deux rangers s'échangèrent un rapide regard avant d'éclater de rire. Les deux hommes marchaient maintenant depuis deux jours à travers la région d'Alola pour se rendre au centre déconditionnement d'Ekaeka. Ils auraient évidemment préféré être emmené directement sur place par un quelconque moyen de locomotion ; encore que, pour le coup, on les avait amené en bateau pour une partie de leur voyage, ce qui était déjà pas mal ; mais c'était aussi ça la vie d'un ranger : il fallait accepter des compromis comme ceux-là. Au moins, cela leur permettait de tester leur endurance sous des températures caniculaires comme celles-ci. C'était déjà cela de pris. Pour le coup, ils tenaient encore plutôt bien la route physiquement. Leur allure était encore régulière, et ils ne semblaient pas souffrir de problèmes musculaires. Pas encore tout du moins. Néanmoins, leur visages suaient à grosses gouttes, et leurs expressions faciales trahissaient leur douleur dû à ce soleil de plomb. Ils avaient pourtant, pour l'occasion, enfilé des marcels, mais rien n'y faisait : à défaut d''avoir une femme fontaine, ils étaient des hommes fontaines. Mais pas dans le bon sens évidemment ; et puis de toute façon, y a-t-il vraiment un bon sens à cette expression ? Leurs corps transpiraient comme jamais, et leurs vêtements étaient à moitié trempés. Ils avaient bien essayé le fameux coup du brumisateur, mais la chaleur étouffante évaporait presque aussitôt la fraîcheur apportée par les petits engins. Cela leur permettait au moins de supporter la situation. De toute façon, ils n'en avaient que faire. Ils étaient là pour retrouver le Sharpedo de Malié, et le simple fait de le savoir les rendaient étrangement euphoriques, oubliant même la chaleur.

Ah, voilà l'endroit !
C'est toujours aussi imposant.

Le grand bâtiment fit bientôt face aux deux rangers, les dominant avec force. Devant l'entrée principale, de nombreuses personnes s'activaient, sans aucun doute les employés, ce qui montrait que l'endroit était encore très actif. Cela contribua à rassurer les deux frères Johnson, qui savaient maintenant qu'au moins, il y avait eu du monde pour s'occuper du bestiau avec cette Tiffany. Celle-ci, comme il avait été convenu, leur avait fourni de nombreuses informations sur l'évolution du Pokémon, et eux-mêmes avaient déjà fait quelques descentes pour venir à la rencontre du Pokémon afin de voir si son déconditionnement se faisait bel et bien, et le moins que l'on puisse dire, c'est que si la difficulté était au rendez-vous, la demoiselle y mit l'effort nécessaire pour la surmonter, et aux dernières nouvelles, le Pokémon était presque prêt à être remis en liberté ou confié à quelqu'un qui pourrait parfaitement s'en occuper. Il fallait cependant se rappeler que le dernier message datait de presque un mois, et que depuis, plus rien. Malgré l'assurance d'une évolution visible dans le comportement du Pokémon, il se pouvait qu'il ait viré de bord depuis, et soit subitement redevenu complètement démoniaque. Le stress était présent chez les deux rangers, qui espéraient vraiment trouver le Pokémon prêt à être réintégré en société. Ils parvinrent devant l'entrée, quelque peu raide, très vite accueillis par des employés qui, lorsque Steven leur indiqua qu'ils venaient voir Tiffany, les guidèrent jusqu'à elle avec un grand sourire, ce qui rassura très légèrement les deux jeunes hommes.

Ah, vous v'là les d'jeunes ! On vous attendait plus !

La demoiselle au style punk les saluèrent avec joie, leur offrant son plus beau sourire. Un instant surpris, Lester fut le premier à parler.

Vous semblez enjouée, doit-on en conclure que ...
T'es perspicace ! En effet, le p'tit gars qu'vous m'avez confié est enfin apte à réintégrer la société. Il aura fallu faire quelques sacrifices, mais bon, avec ces gars-là, on fait pas ça avec douceur !

Comme pour appuyer ses propos, la demoiselle laissa découvrir la grosse balafre qui lui couvrait l'épaule gauche, probablement provoqué par une morsure du Sharpedo. Cela faisait peur à voir, mais les deux rangers continrent leur effroi, qui relevait de toute façon plus de l'instinct que du véritablement sentiment. Ils se contentèrent d'afficher un air surpris avant de se concentrer de nouveau sur la dresseuse de Pokémon qui les indiquèrent d'un mouvement du doigt de la suivre. Le trio, abandonné par les employés qui retournèrent à leurs affaires, se rendit jusqu'aux bassins du centre, et parvinrent rapidement jusqu'à celui du type eau. Celui-ci s'agitait en tout sens, semblant jouer avec l'eau. Le Pokémon s'arrêta cependant dès qu'il vit la demoiselle arriver vers l'eau et s'excita, la fixant avec plaisir. Il ne sembla pas cependant trop se préoccuper des deux rangers qui suivirent ensuite. Tiffany ouvrit sans hésitation la bulle de protection et sauta dans la petite pataugeoire dédié aux humains, venant caresser le nez du Pokémon sans se soucier du danger de ses crocs acérés. Le type eau se montrait d'une douceur sans nom, et il sembla un instant à Steven et Lester qu'il ne s'agissait pas du même Sharpedo. Cependant, une sensation invisible leur fit comprendre qu'il s'agissait bien de lui. Cela se confirma lorsque, quand Tiffany leur proposa de venir près d'elle pour le caresser à leur tour, le Pokémon se mit à grogner, ses yeux virant au rouge vif comme lorsqu'il avait été capturé.

Tout va bien, mon beau. Ils ne sont pas méchants.
Sharpedo ...

Le Pokémon se détendit immédiatement, mais resta sur ses gardes, ses crocs prêts à croquer les deux jeunes hommes au moindre problème. Ces derniers, légèrement hésitant, finirent par enlever leurs tongues pour rejoindre la dresseuse dans la pataugeoire, où le Sharpedo vinrent tranquillement les voir, les laissant lui caresser le haut du corps sans problèmes. Il n'y avait pas à dire, elle avait fait un excellent boulot. Certes, il gardait des traces de ce comportement démoniaque qu'il avait acquis avec les événements, mais elles étaient désormais moindre comparé à son côté doux et trognon. Plus jamais Steven et Lester ne douterait des compétences de Tiffany, plus jamais. Ils savaient maintenant qu'à l'avenir, s'ils devaient revenir par ici par un tel type de Pokémon, ils leur confieraient sans hésitation. Ils finirent par se relever, ressortant du bassin, et furent bientôt rejoints par la demoiselle qui essuya quelques gouttes sur sa longue chevelure rose pétant avant de refermer par sécurité la bulle de protection.

Sharpedo est donc parfaitement apte à êt' remis en liberté, ou confié à quelqu'un qui saura s'en occuper. Qu'en s'ra-t-il donc ?
La ligue nous as demandé de le confier à l'un de nos membres au moins le temps qu'il soit de nouveau habitué au monde extérieur, puis celui-ci avisera.
Nous savons d'ailleurs déjà à qui nous allons le confier.

Tiffany dessina un long sourire à l'intention des deux rangers.

Vous le connaissez peut-être : il a vaincu la ligue il y a de cela quelques temps maintenant. Il s'appelle Lucas Emerillon.
Ce nom m'dit queq'chose. Hmmm … Ah oui, un grand blond à lunettes !
Oui voilà. Nous avons une entière confiance en lui. Nous savons qu'il saura lui offrir une vie appréciable.
J'vous crois. Si vous pensez que c'gars-là pourra s'en occuper, alors j'vous crois. Contactez-le et dites-lui de venir prendre Sharpedo en charge d'ici une semaine.

Steven et Lester acquiescèrent, puis le trio s'éloignèrent du type eau, s'en allant dans le bureau de Tiffany pour régler quelques détails administratifs, puis dans un dernier salut, les deux jeunes hommes quittèrent la dresseuse pour repart sur les routes. Maintenant que ceci était réglé, il ne leur restait plus qu'à t'appeler pour te prévenir que Tiffany avait accepté que tu prennes le Pokémon en charge. Toi-même, tu avais déjà accepté la demande, contacté voilà déjà un petit moment par les deux frères pour en discuter. Bientôt, tu deviendrais le nouveau maître du Sharpedo, du moins pour un temps.

Tu ne le savais pas encore, mais cela sonnait le début d'une relation de longue date ...

Aide à la modération:
 


Dex:
 
Kadô trop trop trop cool de Sae pour Noël 2016 (keur) (keur):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 1 sur 2) Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» [Les Royaumes Elfiques] Modélisme
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice
» Sites de modélisme
» HOROSCOPES DU JOUR

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Alola - 7E G E N :: Malié-