AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» [PV Ryu] Est-ce que tu joues?


avatar
Sbire Rocket

C-GEAR
Inscrit le : 07/02/2017
Messages : 264

Jeu 27 Juil - 14:12
Ce topic est la suite direct de l'event de la saint valentin 2017, avec Ryu Waylana (ici)



Viendra ou viendra pas?

Je n'ai aucune possibilité d'en être sûr. D'un côté, je m'en fous. Si Ryu le roux répond à mon invitation, je suis sûr qu'on passera du bon temps. S'il ne vient pas, je n'ai aucun moyen de le retrouver, et je ne le ferais pas, je passerais ma soirée en compagnie d'un bon whisky d'un autre âge. J'irais peut être me promener sur le domaine, histoire de repérer le docteur Wallon et de récupérer quelques informations que je pourrais utiliser contre elle, pour la faire chier. Des deux côtés, je serais gagnant, à court ou à moyen terme. En attendant, je quitte prématurément les tables du speed dating, j'ai assez joué la comédie comme cela. Ryu a l'air d'avoir encore quelqu'un à sa table. De la concurrence? C'est une femme aux cheveux blancs qui s'est présentée face à lui. Je n'ai pas vraiment les mêmes arguments qu'elle, ça c'est sûr. Mais bon, en même temps, cela dépend vraiment de ce que cherche exactement le rouquin.

Fidèle à ma parole (pour une fois), je vais m'installer au bar de l'hôtel du domaine. Il y a un peu de monde, mais rien de bien gênant, cela reste des discussions feutrées dans les alcôves intimistes de la salle, fête des couples oblige. M'installer dans un de ces trucs ne me dit pas du tout, non. A la place, je file au bar pour commander un bon whisky bien tourbé comme je les aime. Enfin, plutôt, comme je les aimais. La prison n'est pas vraiment un lieu où on sert ce genre de boissons. Voir quasi pas d'alcool, en fait. C'est tout juste s'il ne faut pas pleurer pour avoir une bouteille de piquette infâme pour Noël. Non, c'est fini, ce temps-là. J'ai un peu d'argent sur moi (le peu qui me reste sur mon compte depuis mon emprisonnement) et je compte bien profiter un peu de certains plaisirs innassouvis depuis trop longtemps.

Je libère Max de sa pokeball. Le flamiaou s'étire, comme s'il sortait d'un long sommeil, et m'emboite le pas à travers la salle principale du bar. J'ai trouvé quoi faire en attendant l'éventuelle arrivée de Ryu : le billard m'a tapé dans l'oeil dès que je suis arrivé ici. Un billards, cela fait tellement longtemps! En prison, on avait le droit au flipper ou au babyfoot. Surtout pas de billard, on aurait pu se taper dessus à coup de queue en bois, penses-tu. Mais bon, quand on sait ce qui est arrivé au babyfoot deux mois avant que je parte de là-bas... Un mec un peu vénère a réussi à arracher une des tiges de fer tenant les bonhommes du centre du jeu pour rosser la personne qui venait de le battre au baby foot. Comme quoi, quand on veut, on peut, quelque soient les obstacles. Bizarrement, le babyfoot n'est jamais réapparu dans la salle de détente. Si on voulait une activité collective, c'était foot ou basket dehors, qu'il vente, neige ou qu'il fasse des chaleurs à crever. Non, un bon billard, cela fait trop longtemps! En plus, c'est gratuit pour les clients du bar. Je vais donc chercher une queue de billard de la bonne longueur, et je vais demander un jeton au bar. L'instant d'après, je suis en train de placer toutes les boules dans le triangle servant à former le départ du jeu. Max a sauté souplement sur la table, et renifle la petite boule blanche qui va servir à taper dans les autres. Je le chasse d'une main.

-"Ne la touche pas. Je ne veux pas qu'elle soit recouverte d'huile. Manquerait plus qu'on foute le feu ici, tiens."

Ce serait marrant, mais cela viendrait fortement contrarier mes plans de soirée, et je n'ai pas vraiment envie de me mettre moi-même des bâtons dans les roues. Max marche le long du billard sur la partie boisée, tel un équilibriste, et va s’asseoir sur un des coins. Je me place pour le premier lancer. D'un coup sec, j'envoie la boule blanche éclater le jeu. La partie commence. Seul, pour le moment.

HRP:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Eleveur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 07/02/2017
Messages : 394

Région : Alola
Mar 22 Aoû - 4:22
Un Speed Dating, t’as déjà eu de meilleures idées pour t’occuper, même si c’est mieux que de t’défoncer la gueule. Au moins, si l’activité a mal démarré, tu as fait une rencontre des plus intéressantes. Tu as eu l’envie de partir directement avec ladite personne qui t’a grave sauté dans l’œil, mais il y avait aussi une curiosité à rester, désireux de faire la connaissance de plus de monde. Qui sait sur qui tu tomberas ? C’est un hasard intéressant, quelque chose que tu ne contrôles pas. Puis, t’es sociable à tes heures et tu te sens sociable en ce moment. T’as envie d’en profiter avant de rester exclusif à une seule personne. Puis, bien que t’en doutes à mort, il y a une chance de tomber sur quelqu’un qui t’allumera plus. Ça serait vraiment étonnant et inespéré. D’un autre côté, devoir poser un choix entre deux rencards après leur avoir parlé seulement un dix minutes, il y aurait des risques que tu t’trompes et que tu r’grettes. Ça serait dommage, non ? Au final, tu n’vois que trois personnes et tu décides d’arrêter. C’pas que la dernière t’ait dérangé ou quoi, c’est que t’as perdu l’envie de continuer. Il y a aussi une possibilité de tomber sur une personne horrible comme la première alors ça t’fait tout de suite moins envie. Ouais, il vaut mieux vaquer à d’autres occupations.

Maintenant, il ne t’reste plus qu’à trouver Jason. Tu t’souviens de ce qu’il t’a dit avant de quitter ta table, de ce qu’il fera plus tard dans la soirée, après le Speed Dating. Il te faut donc savoir s’il a lui aussi quitté l’activité ou s’il la continue. Tes iris verts scrutent les diverses tables, cherchant l’homme qui t’a tant intéressé. Alors, soit t’es miro, soit il a décidé de faire comme toi et il est au bar, comme il te l’avait dit. Ça vaut donc la peine d’aller voir. Puis, même si t’as plusieurs verres dans l’nez, t’as bien envie d’une autre boisson pour bien continuer. Avant tout, t’extirpes ton paquet d’clopes de tes poches, sortant un de ces bâtons de nicotine pour te le coincer entre les lèvres. Le briquet est toujours dans le paquet, t’assurant ainsi de ne pas le paumer quelque part et de le chercher comme un idiot. S’il y a un truc qui te tape sur les nefs, c’est bien de ne pas être capable de t’allumer quand t’as besoin d’une clope ! Au moins, il n’y a rien d’ça cette fois. Il n’y a pas trop de vent pour t’faire chier et prendre vingt ans à l’allumer. Tu peux donc rapidement tirer ta première bouffée de fumée, la gardant quelques instants avant de la laisser filer par la bouche. T’en pousses ensuite un soupir de soulagement puis tes pas te guident avec cette nonchalance qui t’est propre vers le bar.

Tu n’remarques pas les tables de billard plus loin, n’y portant pas attention. Tu zieutes d’abord les places au bar, mais y a personne qui t’évoque celle que tu recherches. Il est forcément dans le coin, à moins que lui soit tombé sur plus intéressant qu’toi... Beuh, ça t’ferait chier. Tu penses avoir été en mesure de l’intriguer. Bref, tu t’commandes un Bloody Caesar et l’attends. Pendant c’temps, ta main libre vient prendre ton portable. T’es habitué de l’amuser avec d’une seule main, pendant que l’autre a un joint ou une cigarette entre les doigts. Tu checks l’heure, puis ton pouce s’amuse à ouvrir l’application dans laquelle toutes tes notes sont inscrites. Tu zieutes rapidement celles que t’as prises y a à peine une vingtaine de minutes. C’est un peu inutile, tu te souviens bien, mais comme t’as pas trop confiance en ta mémoire, tu préfères être sûr. Quand ta boisson est déposée devant toi et qu’on attend plus qu’tu paies, tu t’occupes de tout ça, rangeant ton téléphone dans ta poche de pantalon. Dès que c’bon, tu prends ton verre d’une main et files pour tenter de trouver cet homme qui t’a tant intéressé. Ton regard le trouve à côté d’une table de billard. Tu t’approches donc, arborant un léger sourire. Ça promet d’être intéressant.

Avant d’être à ses côtés, tu tires une nouvelle bouffée de cigarette. C’pas top sur l’haleine après, mais t’as du chewing-gum dans tes poches pour aider. Puisqu’il est de dos quand il frappe les boules, il ne devrait pas te remarquer tout de suite. Parvenu dans son dos, tu laisses ta voix se faire entendre. « Besoin d’un adversaire ? » T’avales une gorgée de ton Bloody, l’abandonnant ensuite à côté de la consommation de Jason. « Excellent choix d’activité, j’devrais t’opposer d’la résistance sur celle-là. » T’éloignes ta main tenant ta clope, mais t’approches l’autre, lui demandant silencieusement la queue de billard. Va falloir que tu t’trouves un cendrier, parce que ça va pas l’faire très longtemps de balancer ta cendre partout... Pour le moment, tu t’en fous complètement, désireux de jouer avec Jason et de continuer votre bavardage. « T’as la nuit d’libre, qu’tu disais ? » Tu redemandes, histoire d’être sûr d’avoir bien noté. Si c’est vraiment l’cas, tu prévois t’amuser. Et vingt ans plus tard, tu r’marques enfin le chat posé sur la table. Hum, il laisse libre son Pokémon, lui. T’es l’genre à le faire aussi. « Tu crois que ton Flamiaou s’entendrait bien avec mon Tiboudet ? »

HRP:
 



Autre compte:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sbire Rocket

C-GEAR
Inscrit le : 07/02/2017
Messages : 264

Lun 4 Sep - 23:44
Depuis combien de temps n'ai je pas passé une soirée de ce type? Oh là... Bien trop longtemps à mon gout... Même avant la prison, alors que j'étais chez les Galaxies, je n'avais pas eu de moment tranquille, rien qu'à moi, et à ceux dont je veux bien tolérer la présence. Le bar est plutôt tranquille, sans être morne pour autant, la musique n'est pas assourdissante, les lieux sont propres et bien entretenus... Pas le genre de bouiboui auquel j'étais abonné quelques mois avant mon emprisonnement. La boisson est bonne, l'ambiance sympathique et j'espère que la compagnie qui va suivre sera agréable. Tiens, j'ai envie d'une clope, moi. L'association de l'alcool et de cette odeur de tabac brûlé m'avait tellement manqué! Dommage, je n'ai rien sur moi, le paquet utilisé pendant le speed dating est malheureusement déjà bien plat. Dire que j'aurais eu un briquet sur pattes pour l'allumer... La grande classe, quoi.

Le jeu est désormais éclaté, et je prends quelques instants pour l'observer, repérer les meilleures trajectoires. Une voix s'élève derrière moi, mais je ne sursaute pas. J'ai reconnu le timbre du rouquin. Et il n'est pas intervenu pour me surprendre. Il m'arrache un sourire, que je garde dans un premier temps pour moi, étant encore dos à lui, face au jeu. Après quelques secondes, je me retourne, le sourire toujours accroché au visage. Rien d'ironique cette fois-ci, presque franc... Plutôt rare, pour moi. Ah, je comprends mieux d'où me vient cette envie de clope. Notre cher ami à la mémoire déficiente en fume une en ce moment même. Il va falloir que je le taxe, tiens. Je lui tends la queue de billard, m'effaçant légèrement sur le côté pour laisser le champ libre à mon camarade tout autour de la table. Quelle couleur va t'il choisir? Jaune ou rouge? Nous verrons bien.

-"C'est moi qui ne vais pas t'en opposer beaucoup... Cela fait un petit moment que je n'ai pas pratiqué..."

Rooo le vilain sens caché. Je m'en suis rendu compte au moment ou les mots ont franchi mes lèvre. Si j'étais une frêle donzelle, j'aurais rougi jusqu'à la racine des cheveux, mais ce n'est pas le cas. J'assume complètement. Alors que Ryu inspecte le jeu, il finit par repérer le flamiaou, toujours sagement assis sur l'une des bordures en bois de la table de billard. Cela ne lui ressemble pas, tiens. D'habitude, il ne reste pas longtemps sans venir quémander un calin, ou faire connaissance avec un nouveau venu. Je me rends compte qu'il a la tête complètement tourné vers le trou présent à l'angle de la table, et qu'il le regarde avec une intensité qui laisse penser que quelque chose va en jaillir... S'attend t'il à voir un rattata s'en enfuir? Aucune idée, je ne suis pas à sa place. Fort heureusement.

-"S'il s'entendrait bien avec ton pokemon? Y a de grandes chances, oui... Max aime tout le monde, même les pokemon eau. Fais juste attention qu'il ne se frotte pas trop à lui, il a tendance à perdre de l'huile partout, en ce moment... Ce serait dommage que ton pokemon parte en flammes..."

Car oui, mon flamiaou ne perd pas ses poils, il perd de l'huile! Il est dans sa période "je fous de l'huile partout sur tout ce à quoi je me frotte". Heureusement pour moi, il n'a pas encore trop compris qu'il pouvait y mettre le feu rien qu'en éternuant. J'attends avec un peu d'anxiété le jour où il comprendra cela... Je fais le tour de la table pour m'emparer d'une autre queue de billard.

-"Sinon oui, j'ai la nuit de libre. Mes "anges gardiens" m'ont imposé de passer la nuit ici, dans la chambre prévue à cet effet, mais ils n'ont pas précisé à quelle heure, ni avec combien de personnes..."

Ben quoi? C'est vrai en plus! Faille dans le règlement, mon bon monsieur! J'imagine déjà la tête du docteur Wallon si je ne rentre pas seul ce soir...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Eleveur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 07/02/2017
Messages : 394

Région : Alola
Mer 27 Sep - 5:51
T’arrives aux côtés de Jason et t’attires son attention, ravi de l’avoir retrouvé, mais surtout de le voir seul. Il aurait très bien pu tomber sur une personne qui l’intéresse plus que toi. C’pas impossible et t’aurais été déçu. L’attrait des badboy est toujours aussi fort... T’y résistes pas. Il te faut t’en approcher jusqu’à te brûler les doigts. Vas-tu te brûler les doigts Ryu ? N’en doute même pas. Néanmoins, pour l’instant, surveille surtout à ce que ça n’arrive pas à cause de ta clope... Plutôt que te trouver un cendrier, tu demandes silencieusement la queue de billard, t’en saisissant de ton autre main dès qu’elle t’est tendue. Le sourire que t’adresse ton compagnon du soir te plaît bien. Ça fait toujours plaisir d’être accueilli de la sorte, il faut l’admettre. Tu commences à zieuter le jeu de billard qu’il vient de lancer après un premier coup. T’as la couleur à choisir, mais c’pas trop difficile. Rouge, c’est ce qui te représente le mieux. T’as toujours été attiré par cette couleur et ça ne changera pas de sitôt. Avant de te positionner pour frapper la boule blanche à ton tour, pour tenter de rentrer dans les tours un maximum de boule de ta couleur, tu adresses quelques mots supplémentaires à ton interlocuteur. Et la réponse qu’il te fait te déconcentre aussi vite que t’étais devenu sérieux en regardant la table et la disposition du jeu.

Te tournant pour observer Jason de nouveau, t’en profites pour le détailler un peu plus, maintenant qu’il est d’bout à côté d’toi. Hum, t’as bien hâte de voir à quel point il saura t’intéresser dans d’autre genre de situations, plus tard dans la soirée. Toussa, c’est d’la faute de ce qu’il a dit. Capter le sens caché dans des paroles qui t’sont adressées n’est jamais un exercice difficile pour toi. Même si le sens n’est pas voulu par la personne, toi tu l’captes sans mal et tu n’te gênes pas pour l’utiliser après. Ça t’amuse, dirons-nous. Et puis, c’pas comme si tu te préoccupais de savoir si c’est l’moment d’avoir ce genre de pensées. T’as pas d’tact non plus, en plus d’un sens moral plus que douteux, sauf sur certaines choses bien spécifiques. Bref, tu mènes ta vie sans vraiment t’soucier de celle des autres. « Je n’serai pas trop rude, t’inquiètes. » Tu n’peux t’empêcher de glisser un clin d’œil au même instant. Tu parles autant du billard que les activités plus physiques qui vous attendent une fois que vous irez à la chambre. Pas besoin d’le préciser, il doit certainement avoir compris. Retournant observer le jeu, la conversation continue. T’es l’genre à passer d’un sujet à l’autre, et parfois, y a pas de lien entre eux. Ça peut perdre un peu des interlocuteurs. Espérons que ça n’sera pas trop le cas avec lui.

Le Flamiaou te saute aux yeux tandis que t’allais frapper la boule blanche. Mais vas-tu l’faire à un moment ? Il serait peut-être temps de réellement commencer au lieu d’le faire attendre. Tu obtiens la réponse à ta question, et enfin, t’envoies un bon coup sur la boule blanche qui va en frapper une rouge et la propulse dans un des trucs. Ça part bien pour toi. Tu n’peux empêcher un sourire en coin d’se manifester tandis que tu te redresses. T’adossant contre la table, tu prends une bouffée d’ta clope, expulsant la fumée en tournant la tête à l’opposé de Jason. Ça s’rait tout de même impoli de lui balancer ça en pleine gueule... « Hidzume aime tout le monde aussi, mais c’t’un boulet. C’pas de sa faute, il est juste... maladroit. » T’allais te saisir de sa Pokéball, mais tu t’rends compte que tes mains sont pleines. T’as vraiment besoin d’un cendrier, alors t’excusant rapidement, tu files vers l’autre table. T’en as repéré un que tu subtilises pour le ramener de votre côté. Tu peux donc y poser ton bâton d’nicotine qui est bien entamé. Maintenant que t’as moins de choses entre les doigts, tu prends la sphère bicolore. « Et j’pense pas que l’huile soit un problème. D’la boue, ça flambe mal. Hid' en a plein sur ses pattes, toujours. » Pour illustrer ton propos, tu le laisses donc sortir, souhaitant tout de même qu’il ne provoque pas trop d’catastrophes sur son chemin. T’es peut-être un peu trop exigeant pour le coup...

Le p’tit cheval se montre un instant curieux envers ton interlocuteur, mais il se balade ensuite, faisant l’tour de la table de billard. Et évidemment, il accroche une des pattes en passant à côté. Tu vois vos consommations qui bougent dangereusement, mais les verres ne tombent pas. Un soupir t’échappe. Et ça n’fait que commencer. Bref, t’es curieux quand à ce qui s’en vient et quand t’as la confirmation que Jason a bien la nuit d’libre, t’en es bien content. Par contre, la suite te laisse un peu perplexe. Comme d’hab, t’hésites pas à le signaler. « On peut prendre notre temps alors, c’bien. » Tu commences plus doucement, mentionnant d’abord que t’apprécies de ne pas être poussé dans l’dos. Ça t’énerve grandement et tu serais sûrement parti. « Mais j’t’avoue que c’pas trop mon kiff à plus de deux. Donc si c’est c’que t’avais en tête, ça sera pas trop avec moi. » Tu rebondis donc sur ce qu’il a dit à la fin, quant au nombre de personnes. Honnête, tu ne vois pas du tout qu’il doit sûrement parler du fait qu’il ne sera pas seul, tout simplement. Bah au moins ça a le mérite d’être clair tout de suite, c’pas plus mal. Donc, tu analyses le jeu, te positionnant ensuite sur un autre côté pour frapper de nouveau, ayant réussi à entrer une boule plus tôt. Tu t’en souviens, c’est bien. Tu frappes donc, mais cette fois, la balle rouge s’arrête pas très loin du trou. Dommage. Tu reviens donc vers Jason, lui tendant la queue de billard. Dès qu’il s’en saisit, tu bois d’abord une gorgée de ton Bloody, puis tu replaces ta clope entre tes doigts. « Ça t’gêne pas au moins ? » Tu t’souviens plus si t’as fumé avec lui à ta table quand il y est passé. Y a des détails comme ça qui t’échappent, alors il vaut mieux confirmer. Ça serait bête de ruiner tes chances pour ça, sauf que tu fumeras tout de même. Faut pas déconner.



Autre compte:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sbire Rocket

C-GEAR
Inscrit le : 07/02/2017
Messages : 264

Mer 18 Oct - 21:40
Bon, cette soirée s'annonce plutôt bien. J'ai l'impression que nous sommes sur la même longueur d'onde, Ryu et moi. Il ne prend pas ombrage de ma phrase un poil tendancieuse, bien que ce ne soit pas l'effet recherché, à la base. Mieux, il répond dans la même veine, et avec un clin d'œil par dessus le marché. Ok, toi mon gars, tu sais pertinemment comme moi comment va finir la soirée. Que demander de mieux? Ah, si on pouvait m'enlever ce bracelet et cette puce GPS, je ne dirai pas non, ça c'est sûr. Mais ce n'est pas à l'ordre du jour, alors autant trouver autre chose de plus agréable, et à ma portée. Ryu l'est, fort heureusement pour moi. Quelle bonne idée d'avoir fait ce speed dating moisi, finalement. Je m'attendais à enchaîner les rencontres comme celle de l'agent Wells, à continuer à me moquer du monde, mais Ryu ne me donne même pas cette envie. Le chercheur/cobaye à la mémoire déficiente... Il m'intrigue, mine de rien. Le sujet de ses recherches aussi, même s'il les a sûrement abandonné, depuis son accident. Effacer la mémoire, implanter des souvenirs crées de toutes pièces, cela ouvre pas mal de portes, notamment pour les activités criminelles telles que je les menais avant de me faire arrêter.

Depuis l'autre côté de la table désormais, j'observe le jeu de Ryu. Celui-ci ne manque pas son premier coup, et l'une des petites boules rouges finit directement dans le trou le plus proche. Bon, il n'a pas l'air empoté sur ce plan, la partie va donc être très intéressante. Max, en fin connaisseur du billard (ou pas), observe lui aussi la trajectoire de la boule rouge, et sa chute dans le trou. Immédiatement, il bondit à la suite de la petite balle et plonge sa patte à l'intérieur du trou, avec l'espoir (bien vain, cependant) d'essayer de la récupérer. Mais qu'il est con... Je lève les yeux au ciel, décidant de l'ignorer pour le moment. Ryu s'est détourné de la table, prenant une nouvelle bouffée de cigarette. Raah, j'en ai de plus en plus envie, il faut que j'aille lui en taxer une. Il a d'ailleurs la très bonne idée d'aller nous chercher un cendrier abandonné un peu plus loin sur une table vide du bar. Alors que je me rapproche, mon acolyte libère son pokemon, le fameux Hidzune. Celui dont la boue couvre toujours ses pattes. Je me retrouve alors face à un Tiboudet qui me toise quelques instants, l'air curieux. Il n'y a que moi qui leur trouve un air crétin, à ses pokemon? Il se désintéresse bien vite de moi, et file se prendre les pieds dans la table supportant nos verres, fort heureusement, sans casse.

-"Maladroit... Je vois ce que tu veux dire... Max? Pas de câlins au tiboudet, alors... Tu le regardes, mais de loin."

Comme ça, on évite tout problème. L'un est un pot de colle plein d'huile, et l'autre un boulet laissant traîner ses pattes partout, on peut s'attendre à tout et n'importe quoi de leur part. J'envisage de faire rentrer le flamiaou dans sa pokeball dès qu'il demandera trop d'attention... J'ai envie de m'occuper de quelqu'un d'autre que lui, ce soir. A ce propos, Ryu comprend de travers la phrase sur mes plans pour la nuit. Je ne pensais pas honnêtement réussir à me monter un plan à plusieurs pour ma première nuit de liberté... Je suis déjà bien content de trouver une personne qui semblerait être d'accord pour ne pas me laisser passer la nuit seul, je ne tiens pas à le faire fuir.

-"Aucun soucis, ce n'est pas vraiment ce à quoi je pensais. Ce que je veux dire, c'est que les responsables du programme que je suis ne pourront rien me dire pour cette nuit, que je sois seul ou accompagné. Je sais d'ailleurs que certains d'entre eux auront d'autres choses à faire que de me "surveiller"..."

Ah, cher docteur Wallon.... Avez vous conclu, avec votre espèce de bellâtre à la chevelure mi-longue? J'espère bien que non, pour la bonne santé du bonhomme. Pourvu qu'il se soit aperçu que vous êtes complètement tarée, je lui souhaite d'avoir fui le plus loin possible de vous. Je suis alors sorti de mes pensées par un bruit de boules de billard. Max a eu la bonne idée de passer au milieu du tapis, et vient de toucher l'une des boules jaunes par inadvertance. Je claque la langue en signe d'agacement et chope mon pokemon par la peau du cou tout en reposant la queue de billard sur son socle. Encore un peu, et il aurait heurté d'autres boules, dans sa précipitation.

-"Max... Va donc faire des trucs de pokemon au lieu de nous embêter... Mais fais les par terre! Tiens, va faire connaissance avec Hidzune. je suis sûr que vous allez vous entendre à merveille... Pas de bêtises avec ton huile par contre..."

Un naïf un peu concon avec un boulet maladroit. Le couple parfait. Je pose le chat de façon un peu brusque au sol, et je le pousse avec le bout du pied en direction du tiboudet, histoire qu'il nous fiche la paix pour les prochaines minutes. Oh, je sais pertinemment que cela ne durera pas. A un moment ou à un autre, il reviendra dans mes pattes pour x ou y raisons. Max revient toujours vers moi, même si je l'ai chassé de façon agressive quelques instants auparavant. Il ne m'en veut jamais, et me regarde toujours avec ce regard brillant. Pauvre pokemon... Je replace la boule touchée et m'empare de la queue de billard tendue par Ryu.

-"Merci... A moi de te montrer un peu ce que je sais faire..."

C'est un jeu qui ne s'oublie pas vraiment, le billard. Rapidement, je rentre une première boule jaune, puis une deuxième. Pour la troisième, je manque de peu, celle-ci s'arrête à quelques millimètres du trou. Dommage. Je rends la queue à Ryu avec un sourire.

-"La fumée ne me gène pas. Au contraire, elle me rappelle de bons souvenirs... Je pourrais te taxer, au fait? J'ai déjà fini mon paquet, je n'ai pas été très prévoyant..."

Mon regard accroche soudain la silhouette d'une personne venant d'entrer dans le bar, et se dirigeant d'un pas rapide vers le barman. C'est une femme, et je reconnais la coiffure du docteur Wallon... Ça alors... Elle est seule... Quel dommage, elle s'est vraiment fait larguer par Roméo! Oh, je sens qu'on va s'amuser plus que prévu, ce soir...

HRP:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Eleveur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 07/02/2017
Messages : 394

Région : Alola
Jeu 7 Déc - 0:27
Ce Speed dating a mal commencé, mais il promet de bien se terminer. La compagnie que t’as pu trouver te semble bien agréable. Il ne faut pas aller trop vite en affaire, tu l’connais à peine, mais comme t’es pas quelqu’un qui veut des relations profondes, c’est plutôt rare que t’en viens à devoir te détourner d’une personne. Y a eu la peste au début, mais t’as pas eu à la recroiser. Sinon, y a les lourds qui eux veulent à tout prix des relations profondes et sérieuses avec toi. Tu fuis, c’est aussi simple que ça. Même en amitié, c’pas ce que tu veux. Au moins, pour le moment en tout cas, Jason est sur la même longueur d’onde. Il ne cherche pas à te poser des questions personnelles et ça te convient parfaitement. T’essaies pas non plus de ton côté. Tu veux juste passer du bon temps, pas te prendre la tête. Fort heureusement, il n’y a personne qui se prend la tête ici. Le jeu démarre, votre conversation coule bien. Il y a même de ces doubles sens qui te plaisent particulièrement. Hum, tu sens que t’iras le visiter en prison, c’pas ça qui te dérange. Mais d’abord, vis cette soirée et le reste suivra. Tu seras fixé à savoir si t’as envie de le revoir ou non. En tout cas, voir le Flamiaou qui s’amuse sur votre table de billard te donne le goût de laisser libre ton Tiboudet. Vous parlez un peu des Pokémon, puis t’en viens à effectivement le sortir de sa Pokéball. Il n’est pas habitué d’y être enfermé, il est toujours libre chez toi, et ce, malgré toutes les bêtises qu’il peut faire à cause de sa maladresse, comme de se perdre tout seul dans les rues de ton quartier. Après un court intérêt pour ton partenaire du soir, ton petit cheval démontre que tes paroles sont véridiques et qu’il est bel et bien maladroit. C’est dans sa nature, t’as appris à vivre avec.

« Et ça, c’pas le pire. » Réponse au fait que Jason t’accorde que ton Tiboudet est maladroit. Au moins, les consommations sont intactes. Tu parviens pas à te fâcher contre ton boulet de Pokémon. Tu n’fais que soupirer et hausser les épaules. C’pas comme si l’engueuler allait le rendre moins empoté. Au contraire, ça va le stresser plus et augmenter les risques qu’il fasse une connerie. L’idée que le Flamiaou joue avec Hidzume te semble bonne, en espérant qu’ils ne feront pas chier les gens autour qui viendront vous le reprocher. C’est toujours le danger avec ton cheval. Tu paieras une consommation au type pour lui fermer la gueule, c’comme ça que tu fonctionnes. Bref, l’épisode Pokémon passé, il est temps d’amorcer des conversations hautement plus intéressantes, mais t’exprimes assez vite et sans détour tes préférences. C’est hors de question à plusieurs, ça, tu ne démordras pas, qu’importe ce qu’on te promet ou ce qu’on te dit. Au moins, t’es rassuré, en quelque sorte, par ce qui t’est dit ensuite. T’avais juste mal compris ou mal interprété, ça va. « Profitons-en si tu peux être tranquille. Sinon, on leur fera croire que j’suis quelqu’un d’réglo. » T’échappes un rire, ce qui est plutôt rare. En vue de ta consommation et de tes fréquentations, t’estimes être loin d’être réglo, mais t’es pas un criminel pour autant. En tout cas, t’évites de mentionner que tu kiffes pas qu’on t’regarde pendant les activités au lit parce que ça t’a effleuré l’esprit pendant les explications de Jason, mais tu te dis que ça n’doit pas lui plaire non plus, alors aussi bien ne pas en parler. T’as pas l’envie qu’il croit que tu piges toujours tout de travers, même si hey, ça arrive souvent. T’es un peu dans ton monde, tout de même.

Du bruit sur la table de billard ramène ton attention vers celle-ci. Bon au moins, ton Tiboudet n’est pas le seul à faire des conneries et pour une fois, c’pas lui qui en fait. C’est plutôt bien. De ton côté, ça ne te choque pas vraiment que le Flamiaou ait touché une boule du jeu. T’es tellement blasé que ça te passe par-dessus la tête. Alors t’es un peu surpris de la réaction de ton partenaire du soir. Un sourcil haussé en témoigne. Et en plus, il se plante dans le nom de ton Pokémon. Et en plus, il est brusque avec son chat. Hum. Tu n’sais pas trop comment réagir sur le coup. « Hid', amène-le jouer plus loin, ok ? » Le Tiboudet a beau être maladroit, il n’est pas si idiot et il comprend ce que tu lui dis. Il hoche vigoureusement la tête au point de presque perdre l’équilibre avant de se détourner... Bon, hein. L’essentiel est qu’il s’occupe du Flamiaou. Ton regard revient vers Jason que tu ne quittes plus des yeux pendant ta tirade. T’es comme ça, ça t’arrive de fixer intensément. Ça peut rendre un brin mal à l’aise. « C’est HidzuME son nom en fait. Tu peux dire Hid' aussi, il comprend. » T’insistes sur la lettre de différence. Peut-être l’as-tu dit trop vite la première fois. Bref, tu tends la queue de billard et quand Jason te répond, tu daignes alors arrêter de le fixer. Il est doué au jeu, ça se voit. Son talent anime un esprit de compétition chez toi, ce qui devrait faire plaisir. Ouais, l’envie de faire mieux se manifeste. Il ne reste plus qu’à savoir si elle restera. Bref, pendant que tu fumes, tu demandes si ça gêne. T’iras plus loin ou quoi si oui. Tu te saisis de la queue de billard qui t’est remise au même instant que la réponse. « Ouais, t’es plus sympa qu’la meuf qui est passée la première à ma table, j’peux bien t’en donner une. » Elle t’avait aussi taxé et tu l’avais envoyé chier en beauté.

Le temps d’extirper ton paquet de tes poches et de sortir une des cigarettes ainsi que ton briquet, il y a quelqu’un qui a attiré l’attention de Jason. Tu t’en rends compte en lui remettant la clope. Ton regard s’attarde sur cette femme qu’il fixe, pas sûr de comprendre. Et quand t’es pas sûr de comprendre, tu poses des questions. « Tu la connais ? Ça a pas l’air d’être ton genre. » Ouais, tu t’avances totalement sur ses goûts sans la moindre gêne. Après, entre elle et toi, y a un monde et pourtant, il a dit que tu lui plaisais. Donc elle vient d’là, ta réflexion. Tes iris verts reviennent vers ton nouvel ami, observant sa réaction au lieu de poursuivre la partie de billard. Cela fait, tu remarques du coin de l’œil une tache brune qui passe, alors ton attention revient vers la femme. C’est ton Tiboudet qui passe par là pour tu n’sais trop quelle raison... « Oh, j’devrais peut-être dégager Hid' avant qu’il fasse une connerie. » Qui sait quelle maladresse il pourrait faire ?

Merci pour le Météno ♥️



Autre compte:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» Tu joues avec moi ? [PV Ian]
» A quoi tu joues, exactement ? [PV: Ewen]
» » La vie est un jeu, dis moi à quoi tu joues on se connaîtras mieux ♪ v2.0
» Tu sais que tu joues trop à Pokemon, quand...
» Et toi, avec quelle interface tu joues ?!

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Alola - 7E G E N :: Ekaeka-