AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» [mission] Poject X


avatar
Modo RP & Agent

C-GEAR
Inscrit le : 18/08/2013
Messages : 1774

Région : Johto / Sinnoh / Unys
Mer 26 Juil - 16:44
Je viens de recevoir un appel de la part de monsieur Meïs, pour m’annoncer qu’il nous sollicite en urgence, moi et Thomas, sur une nouvelle mission. Il faut que l’on soit à dix-sept heures tapantes à Nénucrique, dans la région Hoenn. Il n’a pas donné de détails, mais apparemment il s’agira d’une mission de surveillance, ce qui sera certainement beaucoup plus calme que tout ce que nous avons fait jusqu’ici. Tout de suite après l’appel, je regarde l’heure et constate qu’il est bientôt déjà quatorze heures. Je râle un peu d’être prévenue ainsi à la dernière minute, mais puisqu’apparemment c’est pour un remplacement, c’est logique. Je me demande tout de même pourquoi est-ce que sont sollicités à Nénucrique des agents de Vestigion, mais j’imagine que c’est le genre de travail que l’on refile aux personnes considérées agents volontaires, comme moi et Thomas le seront jusqu’à la fin de nos études. D’ailleurs, je me demande comment cela va se passer, puisqu’il est plus âgé que moi et qu’il termine le lycée à la fin de l’année. J’imagine qu’il va passer agent officiel et qu’on m’assignera un autre partenaire… Ca m’énerve. Je n’en ai aucune envie.

Rapidement, je fourre des affaires pour passer la nuit, au cas où, dans un sac et monte sur mon dracolosse pour qu’il me mène le plus rapidement possible en direction de Hoenn. Cependant, alors que nous quittons Charbourg, la question de savoir si Thomas pourra se déplacer assez rapidement me vient et je décide de lui téléphoner. Puisque je sens que cette mission va être assez ennuyeuse, même si calme, je préférerais qu’il puisse venir afin de pouvoir me défouler sur quelqu’un au cas où.

- Allô Thomas ? On t’as appelé pour la mission à Nénucrique ? Tu viens ?
- J’peux pas, me répond la voix à l’autre bout du téléphone. Je vois pas comment aller si vite à Hoenn, j’ai refusé.
- Mais bien sûr que t’as un moyen d’y aller ! Je te prends sur Ice Cream, je suis en route !
- Non mais j’ai déjà refusé !
- A tout de suite !

Je lui raccroche au nez, pour ne pas lui laisser l’occasion de refuser plus avant. Bientôt je survole Féli-Cité et me dit que retenir son adresse était tout de même une bonne chose, même si j’ai en général du mal à me souvenir de ces détails triviaux lorsque je ne m’en sers pas souvent. Je pense que j’arrive à me souvenir de ce qui concerne Thomas car il n’est plus seulement un outil. Ou du moins il reste un outil, mais ce n’est pas un outil comme les autres. C’est la conclusion à laquelle je suis arrivée après une longue réflexion. Et ces personnes, comme ça, qui sont des outils différents, pour plus de simplicité, j’ai aussi décidé de les appeler des amis. Aujourd’hui j’ai deux amis : Thomas et Cassandre, même si je ne vois plus la deuxième… Pas qu’elle me manque d’ailleurs, bien au contraire. Je la recontacterais lorsque j’aurais besoin de regonfler ma détermination, si tant est que quoique se soit ait encore la force de la faire vaciller.

Moins d’une dizaine de minutes plus tard, comme les dracolosses sont une espèce de dragons très rapide, Thomas est monté sur son dos et nous faisons route vers Nénucrique. Heureusement que Ice Cream est plus grand que les autres membres de son espèce, sinon il serait certainement difficile de tenir à deux sur son dos. Mon partenaire roux n’a pas dit grand-chose depuis que nous nous sommes rejoins et je crois même qu’il a la tête ailleurs, il est contrarié. Je ne peux pas vraiment lui parler comme nous allons très vite, mais j’espère que son humeur ne sera que passagère car il est hors de question que cela contrarie le bon déroulé de notre mission. Ce n’est pas le genre de moments où on peut se permettre de laisser parler ses états d’âmes, il faut être efficace. Pour lui rappeler, je crois que je lui demanderais comment il va lorsque nous serons arrivés et à terre. Parce que c’est un ami.

modération:
 


    boîte à trucs:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8672

Jeu 27 Juil - 3:05

UN CADOIZO NIVEAU 25 VOUS ATTAQUE !
Stats du Pokémon:
 




→ Cadoizo lance Cadeau sur Gamblast (Random donne 72, 120 de puissance)
{- 22 PV's}
PVs de Gamblast → 129/151


→ Gamblast lance Surf sur Cadoizo
{- 69 PV's}
PVs de Cadoizo → 20/89

Que voulez-vous faire ?



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Garrett Rosebury ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Modo RP & Agent

C-GEAR
Inscrit le : 18/08/2013
Messages : 1774

Région : Johto / Sinnoh / Unys
Mar 8 Aoû - 16:14
Nous sommes arrivés à Nénucrique. J'ai demandé à mon dracolosse de se poser un peu à l'écart de l'endroit où aura lieu la manifestation que nous allons devoir aider à surveiller. Je prends le temps de féliciter mon compagnon qui a réussi à rallier la ville en un temps record tout en faisant attention à ce que cela n'aille pas trop vite pour nous. Il a également fait attention aux vents, pour que nous soyons pas trop gênés. Je lui souris et caresse son nez. Je sens sa respiration sur ma paume. Dans ses yeux, je vois qu'il tient énormément à moi, d'une manière que ne pourrais jamais rendre réciproque. Avant, je pouvais. Mais quelque chose s'est cassé. Je ne sais pas si j'arrive à en être désolée. « T'as été super. », je le rentre dans sa pokéball avant de me diriger vers Thomas qui fixe un immeuble comme si c'était la chose la plus intéressante qu'il n'avait jamais vu. Ses sourcils sont froncés, il est contrarié.

- Qu'est-ce qui ne va pas ?
- Pourquoi est-ce qu'il y aurait forcément quelque chose qui ne va pas ?, je ne prends pas la peine de répondre et le fixe pour lui faire comprendre que c'est inscrit sur son visage. Il soupire. J'ai pas envie d'en parler. Pas maintenant.
- Comme tu veux tant que ça empiète pas sur ton efficacité.
- C'est vraiment tout ce qui compte à tes yeux ?
- ..., je le regarde avec un air abasourdi, tant sa question me paraît stupide. Quoi d'autre ? On est en mission, l'important c'est l'efficacité, c'est ce qu'on se dit depuis le début !

Il hoche la tête, bien qu'il n'ait pas l'air convaincu. Pendant que nous avançons vers le point de rendez-vous avec nos collègues et nos supérieurs, je me demande ce que pouvait bien vouloir dire sa question. Est-ce qu'il insinuait par là qu'il aurait aimé que je le considère autrement que comme un partenaire de mission ? Que je le vois à travers un autre prisme que celui de l'efficacité ? Ou alors peut-être voulait-il simplement que je m'intéresse plus à ce qui lui arrive, que j'essaye de pousser pour passer au travers du fait qu'il n'ait pas envie d'en parler maintenant. Est-ce que c'est ce à quoi les gens s'attendent de la part de leurs amis ? Ca me paraît étrange, car creuser ce genre de choses ne risque, de mon point de vue, que d'apporter de l'agacement. Et donc ne peut provenir que d'une relation négative. Le peu de positif que j'accorde à ma relation avec Thomas me fait respecter ses choix et ses paroles. S'il me dit qu'il ne veut pas en parler maintenant, je le laisse ne pas en parler maintenant, point. Et si ce n'est pas comme ça que ça marche, tant pis pour lui. Ce n'est pas moi qui suis en tort, même en me plaçant du point de vue le plus humain possible.

Nous arrivons à destination et sommes accueillis par un homme qui dit connaître monsieur Meïs, notre supérieur à Vestigion. Il a été prévenu de notre arrivée et a pour mission de nous attribuer nos postes. Nous devons surveiller la post-soirée de l'avant première d'un film. Pour faire de la promo, beaucoup de jeunes ayant entre quatorze et dix-neuf ans ont été invités. L'alcool ne devrait être distribué qu'à ceux pouvant fournir une pièce d'identité prouvant qu'ils sont majeurs, mais, comme nous dit l'homme qui nous accompagne, des dérives sont sûrement à prévoir. Je me retiens de lui faire remarquer que ce système est complètement idiot à la base puisque rien n'empêche aux plus âgés de redistribuer aux mineurs une fois qu'ils sont en possession de la boisson. Nous serons postés dans la cours de la villa où se tiendra la fête, et donc potentiellement au milieu des fumeurs, ce qui me débecte d'avance. Après d'autres instructions, comme celle nous disant que nous avons le droit d'intervenir en cas de bagarre, on nout dit que nous avons le droit d'assister au film avant de nous rendre à la réception. Il faudra juste partir juste au début des crédits pour être en place avant que le gros de la foule n'arrive. Je n'ai jamais été très cinéma, mais comme Thomas a l'air intéressé, je décide de l'accompagner.

- C'est quoi au juste ce film ?, prends-je la peine de demander à Thomas une fois que l'on nous a laissés tranquilles.
- Une grosse production hoennienne, ce qui est assez rare comme habituellement tous les films à gros budget viennent du Pokéwood à Unys. C'est l'histoire d'un groupe d'adolescents dont on suit la vie de tous les jours qui va être perturbée par la mort de l'un d'entre eux.
- D'accord, dis-je sans être plus intéressée que ça.

Nous sommes désormais dans la salle et j'ai réussi à m'arranger pour avoir un gros paquet de pop-corn qui devait normalement être réservé aux invités. Je daigne autoriser Thomas à en manger quelques-uns, mais lui lance tout de même des regards noirs lorsqu'il en prend une poignée entière d'un seul coup. Le film commence.

modération:
 


    boîte à trucs:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10273

Mer 9 Aoû - 15:57

→ Cadoizo lance Cadeau sur Gamblast (Random donne 36, 40 de puissance)
{- 8 PV's}
(Random donne 96, pas de CC)
PVs de Gamblast → 121/151


→ Gamblast lance Surf sur Cadoizo
{- 103 PV's}
(Random donne 3, CC !)
PVs de Cadoizo → 0/89

Cadoizo est KO !
Gamblast gagne 1 point d'xp


Un Salamèche lvl 27 apparaît !
22*8 = 176 points à répartir

PV = 39 + 40 = 79
ATT = 52 + 30 = 82
DEF = 43 + 36 = 79
ATTS = 60 + 40 = 100
DEFS = 50 + 30 = 80
VIT = 65

Que voulez-vous faire ?



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Garrett Rosebury ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Agent

C-GEAR
Inscrit le : 18/08/2013
Messages : 1774

Région : Johto / Sinnoh / Unys
Mar 29 Aoû - 16:15
- Je suis déçue, dis-je à Thomas une fois le film terminé. Ce film pouvait avoir un énorme potentiel, mais les pistes ont été vraiment mal exploitées.
- Ah bon ? Moi j’ai trouvé ça vraiment chouette et j’ai pas vu de trou de scénario, il commence à rassembler ses affaires.
- S’il y avait eu des trous de scénario, j’aurais dit que c’était nul. C’est juste que… Par exemple, la justification du démon, il y avait beaucoup plus à faire avec !

Nous continuons à débattre un peu de ce que nous venons de voir tandis que nous sortons de la salle et nous dirigeons vers le lieu que nous allons devoir surveiller. Ca me fait toujours bizarre de réussir à parler avec Thomas, surtout ici, je crois que c’est la conversation la plus longue que nous avons réussi à tenir. Je me demande si c’est parce que nous parlons de choses fictives. Si c’est fictif, je ne peux pas vraiment déverser la même haine que celle que j’éprouve pour les humains dessus, et donc je peux être peut-être plus sincère que je ne l’ai jamais été en discutant avec quelqu’un qui ne sait pas. C’est étrange de réussir à tenir une si longue conversation et j’ai l’impression que m’en rendre compte me fait hésiter sur mes mots et rendre le tout maladroit. J’ai horreur de ça et suis donc soulagée lorsque nous arrivons sur notre lieu de travail. Tout de suite, nous sommes pris en charge par un agent qui nous réexplique de quoi il en retourne et la conversation sur le film prend fin.

Nous sommes assignés en extérieur et nous faisons le tour du jardin avant que le gros de la foule arrive. Ni moi, ni Thomas ne sommes assignés à la surveillance de ce qu’il se passe à l’entrée. Notre place est plutôt dans l’espace du jardin où il y a une sorte de cours entre des massifs de fleur. L’endroit est géométrique, ce qui le rend plutôt joli. Je ne sais pas trop pourquoi j’aime les formes géométriques dans les agencements, car après tout, ces formes sont profondément humaines, car la nature n’est pas géométrique en elle-même. Peut-être parce que c’est un symbole d’ordre et de pouvoir que j’utiliserais sûrement, moi-même, lorsque j’aurais main basse sur ce qui existe.

Comme le but, puisque nous sommes jeunes, est de nous mêler à la foule pour être au cœur des débordements au besoin et pouvoir intervenir rapidement, nous nous installons sur un banc après que je sois allée chercher de la nourriture. Il y a un banquet et il serait dommage de ne pas en profiter.

- T’en as pas marre de bouffer tout le temps ?, râle Thomas.
- Je ne mange pas tout le temps, mais quand je peux, se serait dommage de me priver. Surtout quand je suis dotée d’un corps me permettant d’engloutir tout ce que je veux sans prendre de poids.
- Ca s’appelle avoir un ténia, réplique mon partenaire au tac-o-tac.
- C’est toi le gros ténia, t’es en train de me piquer mes petits fours !, je ramène le plateau sur lequel j’ai amassé ma nourriture vers moi et le pose de l’autre côté du banc, loin de sa portée.
- C’est toi qui a dit qu’il fallait en profiter…, il passe le bras derrière moi et tend tout son corps pour essayer de me prendre de la nourriture en me contournant. Sois pas égoïste !
- Va chercher les tiens ! Et on bosse je te rappelle, arrête tes conneries !

J’engloutis ma nourriture à toute vitesse pour régler la situation et je l’entends se moquer de moi. Refusant de parler la bouche pleine, je me contente de lui lancer un regard assassin. Je déteste quand il fait ça, il me soule, et je ne comprends pas pourquoi il est la seule personne à réussir à se moquer de moi comme ça.

modération:
 


    boîte à trucs:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9570

Mar 29 Aoû - 20:05

Gamblast lance Surf sur Salamèche
(-107 PV) {random 23 pas de critique} - c'est super efficace !
PV Salamèche = 0/79
Le pokemon est KO...

Votre équipier gagne 1 pt d'xp


Bricoleur Danny envoi Posipi niveau 28 et Tic niveau 29

STATISTIQUES POSIPI:
 

STATISTIQUES TIC:
 


Que voulez vous faire ?




Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Garrett Rosebury ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Agent

C-GEAR
Inscrit le : 18/08/2013
Messages : 1774

Région : Johto / Sinnoh / Unys
Dim 10 Sep - 11:56
« C’est long. », finis-je par faire remarquer alors que la soirée avance sans qu’il ne se passe rien de notable. Thomas hoche la tête. Quelques personnes sont venues nous parler pour tenter de sympathiser, ce qui aurait pu faire passer le temps, ne serait-ce que parce que j’aurais pu les mépriser en silence, mais puisque nous sommes en mission, nous ne pouvons pas nous permettre de nous étaler dans des conversations qui dureraient plus que de raison. Dans le même temps, nous ne pouvons pas non plus dire à tout le monde que nous sommes là pour assurer la sécurité, ce qui rend le fait de congédier les gens plus difficile. Thomas s’en sort bien, puisqu’il est naturellement méprisable, mais c’est plus compliqué de mon côté. Je me suis habituée depuis l’enfance à avoir l’air sympathique, accueillante, agréable ; à porter un masque. Et si je lâche ne serait-ce qu’un peu ce masque, je me sens très vite glisser vers ce qu’il ne faut absolument pas montrer. Même en compagnie de Thomas, si je me permets de ne pas toujours être sympathique et de répliquer, je suis à des lieues de celle que je suis réellement. Celle que seul mon frère connaît.

- T’es avec nous ?, Thomas me secoue légèrement l’épaule.
- … Pourquoi cette question ?, je me dégage, ne voulant pas qu’il me touche.
- Je sais pas, t’avais l’air ailleurs d’un coup. Et triste… Ou angoissée, quelque chose comme ça.

Je lui réponds de ne pas s’en faire avant de pester intérieurement de l’influence que ce frère hait a encore sur moi. J’ai toujours été la dominante, même en rassemblant toutes ses pulsions, tous ses plus bas instincts, il ne pourra jamais me tuer. Il n’en aura jamais la force. Et pourtant je réussi à avoir peur de lui. Je repense à ces instants dans la Grotte Retour, lorsque j’ai souffert, mais gagné. Et où il m’a fait tellement peur. Il ne m’aurait pas tué, jamais, mais ma faiblesse physique aurait pu faire de moi sa chose. Mon esprit ne lui aurait jamais cédé, mais mon corps n’aurait rien pu faire contre lui. Instinctivement, je presse les mains sur mon ventre, ce ventre désormais marqué au fer rouge et à tout jamais. Sa marque, la trace indélébile de ce moment de faiblesse ultime, de ce moment de terreur qui ne me quittera jamais.

Sans pouvoir le maîtriser, je sens des larmes s’accumuler sur le bord de mes yeux. Vite, je pense à Giratina. Cet être d’un autre monde qui a juré d’être mon corps. Un corps d’une force qu’aucun humain ne peut égaler. Plus jamais mon frère ne me fera de mal, plus jamais il ne me fera peur, c’est impossible désormais.

Je fixe mon regard déterminé de renforcé sur le groupe de personne devant nous. Ils sont accumulés autour d’une sorte de fontaine. Il y a de la musique, très fort, et très nulle aussi. Depuis le début de la soirée, le son m’est désagréable aux oreilles et j’ai très envie d’aller éteindre l’appareil qui ose nous imposer ce désordre musical. Cependant, je n’en ai pas le droit, ce qui est bien dommage. Essayant de me concentrer sur un autre son, je remarque une autre sorte de perturbation sonore, un peu plus loin. Tournant la tête, je constate que quelques jeunes sont en train de se bousculer un peu violemment. Je veux faire signe à Thomas, mais remarque qu’il a lui aussi la tête tournée dans cette direction. Pour le moment, ce n’est qu’une petite altercation, mais si le ton monte, nous savons que nous devrons intervenir. Au fond de moi, j’espère que cela tournera mal, j’ai envie de me défouler, d’échapper à l’ennui de cette soirée qui tend à me remettre en tête des choses désagréables.

modération:
 


    boîte à trucs:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9570

Dim 10 Sep - 14:46

Mega-Tenefix lance Bluff sur Posipi
(-13 PV) {random 12 pas de critique}
PV Posipi = 87/100
Le pokemon a la trouille !


Posipi à la trouille !


Gamblast lance Surf sur tous ! {random 73 pas de critique}
(-45 PV) sur Posipi
(-54 PV) sur Tic
PV Posipi = 42/100
PV Tic = 65/100


Tic lance Eclair sur Gamblast
(-16 PV) {random 56 pas de critique, pas d'effet}
PV Gamblast = 105/151



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Garrett Rosebury ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Agent

C-GEAR
Inscrit le : 18/08/2013
Messages : 1774

Région : Johto / Sinnoh / Unys
Dim 10 Sep - 21:48
Moi et Thomas observons le début d’altercation entre les quelques personnes qui sont autour de la fontaine d’un œil las. Je sens que lui aussi espère que le tout dégénère afin que nous puissions intervenir et nous sortir de l’ennui qui nous étreint. Discuter n’est pas une option, même entre nous, car si nous parvenons à entretenir une assez bonne entente et que je le considère comme ce que j’appelle un « ami », je ne pense pas qu’une longue conversation mènerait à quoi que ce soit d’autre qu’une dispute.

- Sinon on peut tenter de les encourager, propose mon partenaire.
- C’est tentant, mais je crois que si on découvre qu’on a joué un rôle dans le démarrage d’une dispute, ça pourrait mal se terminer pour nous

Il admet d’un mouvement de tête ennuyé et c’est à ce moment où nous pensons que l’espoir d’action est résigné à s’éteindre pour cette soirée que les voix se font entendre de plus en plus fort : l’altercation se transforme en une véritable dispute. Je lance un regard entendu à Thomas pour nous dire qu’il est temps d’intervenir. Enfin debout, épargnant mon dos de rester encore trop longtemps sur ce banc inconfortable, je prends le temps de m’étirer, me disant que se ne sont pas quelques secondes qui allaient nous porter préjudice. Ces quelques secondes plus tard, je me dis que je n’aurais jamais dû prendre le temps de me craquer les doigts.

Mes yeux s’écarquillent lorsque je remarque que, sans aucune raison qui semble valable, la petite dispute a dégénéré en ce qui ressemble à une grosse bagarre générale. Je mets quelques secondes à réaliser ce qu’il se passe, puis me tourne vers Thomas qui hausse les épaules dans un mouvement témoignant de l’incompréhension la plus totale. Puisque ni lui, ni moi, ne comprenons ce qu’il se passe, nous décidons d’intervenir en aveugle. Car après tout, on ne nous a pas demandé de comprendre, mais d’agir en cas de besoin. Et une bagarre générale, c’est exactement ce que l’on peut appeler un cas de besoin.

Les coups de poings volent par endroit tandis que d’autres sortent leurs pokémons de leurs pokéballs pour les faire participer à un conflit qui n’est pas le leur. Me disant à juste titre que si des flammes et des éclairs commencent à participer à la dispute, cela risque de très mal finir, je décide qu’il serait judicieux de s’occuper d’abord des créatures. Thomas m’approuve dans cette décision et nous nous dirigeons chacun vers un groupe où des personnes ont commencé à laisser apparaître leurs compagnons. Devant moi se dresse un groupe de trois personnes qui sont sur le point de se battre. Il s’agit de trois hommes, à la carrure clairement plus impressionnante que la mienne, bien que ce ne soit pas très difficile à accomplir. Il va falloir que je joue sur mes pokémons et qu’il soit vite impressionnant si je veux me faire respecter. Je décide d’essayer la posture que nous avons travaillé avec Hyde en faisant sortir le gamblast de sa pokéball et lui demandant de se percher sur mon épaule, sa pince principale en avant, comme si j’avais un énorme canon sur l’épaule.

- Si je peux me permettre, messieurs, vous perturbez la tranquillité de cette soirée. En tant qu’agent de sécurité, je vous demande de rentrer vos pokémons dans leurs balls et de cesser vos provocations, comme je sais qu’ils ne vont pas me croire au vu de mon apparence de lycéenne, je montre en même temps ma carte d’agent pour la leur montrer.
- C’est bon on s’amuse juste un peu ! Les combats pokémons sont pas interdits qu’on sache !, réplique l’un des trois hommes.
- Ils ne sont certes pas interdits, mais les coups et cris qui les accompagnent actuellement restent proscris. Cependant, si vous tenez tant à vous amuser… Peut-être pourrais-je jouer avec vous ?

Flingouste descend de mon épaule, pointant sa pince attaquante en direction du cadoizeau d’un des trois hommes. J’espère qu’ils répondront à ma provocation.

modération:
 


    boîte à trucs:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10273

Mer 13 Sep - 22:42

M-Tenefix lance ombre portée sur Tic
(-16 PV)
(random 76 : pas de CC)
PV Tic = 49/100


Posipi lance étincelles sur Gamblast
(-29 PV) super efficace!
(random 50/5 : pas de CC/Gamblast est paralysé !)
PV Gamblast = 76/151


Gamblast lance surf
(-45 PV) sur Posipi
(-54 PV) sur Tic
(random 94/89 : l'attaque passe/pas de CC)
PV Posipi = 0/100
PV Tic = 0/100

Tic et Posipi sont KO !
M-Tenefix et Gamblast gagnent 1 point d'xp


Top dresseur Bob envoie Smogogo lvl 33 au combat
28*8 = 224 points à répartir

PV = 89 (+24)
ATT = 110 (+20)
DEF = 140 (+20)
ATT SPE = 105 (+20)
DEF SPE = 100 (+30)
VITESSE = 110 (+50)
Récap de la mission :
http://master-poke.forumactif.fr/t8938-grade-2-surveillance-projet-x
Combat 4 EN COURS

Praline :
Gamblast paralysé : vitesse divisée par 2 (= 44)
PV Gamblast = 76/151
PV de M-Tenefix = 140/140



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Garrett Rosebury ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Agent

C-GEAR
Inscrit le : 18/08/2013
Messages : 1774

Région : Johto / Sinnoh / Unys
Hier à 18:15
Les hommes qui étaient sur le point de s’affronter violemment quelques instants plus tôt me regardent, incrédule. Je pense qu’ils ne savent pas s’ils doivent prendre ma provocation au sérieux ou non, ce qui m’amuse plus que cela ne m’offense. Le regard qu’ils me lancent, je le connais. Ils me considèrent comme une petite fille frêle qui n’a pas sa place dans le monde des combats… Ce qui est doublement stupide. Premièrement car les capacités en combat de pokémons n’ont rien à voir avec l’apparence d’une personne. Ce genre de choses, ça se fait avec le cerveau, pas avec les bras. Les créatures que l’on envoie se sauter à la gorge sont les bras. Deuxièmement car cela me prouve à chaque fois que je sais toujours très bien jouer ma comédie, que je suis capable de renvoyer l’image d’une adolescente normale alors qu’intérieurement je bouillonne sans cesse de mépris envers tout ce qui m’entoure. Mais malgré tout, il ne faut pas que cette incrédulité dure trop longtemps. Maintenant, j’ai beaucoup trop envie de leur prouver ma supériorité.

- Alors ? Ne me dîtes pas que je vous fait peur !, lancée sur un ton ironique, j’espère que cette phrase saura les énerver pour qu’ils me répondent sur le champ.
- Pff, c’est qu’elle s’y croit la petite !, l’un des abrutis s’avance vers moi avec un sourire moqueur au visage. Tu vas voir ce que je vais en faire de ton gamblast…

Fort de cette menace, l’homme interpelle son pokémon qui est déjà présent hors de sa pokéball avec les autres. Je me retiens de rire lorsque je vois se dresser fièrement devant lui un cadoizo. Mon air condescendant et amusé n’échappe cependant pas à mon opposant, qui n’a pas l’air content de ma réaction :

- C’est quoi ton problème ?, son agacement est trop beau, je ne peux m’empêcher de dire un peu du fond de ma pensée.
- Et bien… Cadoizo. Ce n’est pas un pokémon réputé pour ses capacités de combat, je pensais qu’ils n’étaient plus utilisés que pour distribuer des cadeaux aux enfants en supermarché pendant les périodes de noël !, je me permets d’adresser un sourire empli de mépris à mon adversaire. Mais ne réduisons pas si vite les potentiels des pokémons, n’est-ce pas ? J’ai hâte de voir ce que votre cadoizo peut faire… Si tant est qu’il puisse réellement faire quelque chose.

Cette dernière remarque est certes déplacée au vu de ma fonction, mais je m’en soucie peu. Ces individus sont déjà grossiers alors je peux me permettre de leur rendre un minimum la pareille. J’admets cependant être un peu de mauvaise foi : mon équipe principale et la plus puissante a dans sa composition un insolourdo, qui n’est pas non plus un pokémon réputé pour être capable de quoi que ce soit en combat.

D’un geste de la main, j’ordonne à Hyde de se positionner devant moi tandis que nous reculons tous pour créer, au milieu de la foule, une zone de combat adéquate. Je suis d’ailleurs toujours impressionnée des risques que les spectateurs sont prêt à prendre durant les combats de rue : si l’on d’entre nous décide de lancer une attaque de grande envergure, ils peuvent potentiellement mourir. Aucune remarque ne viendra cependant de moi, étant donné que s’ils souhaitent se faire percuter de plein fouet par une vague d’eau ayant la force de détruire un préfabriqué, c’est leur problème.

Le combat commence, le top départ ayant été lancé par un arbitre improvisé choisi au sein du public. Avant de donner mon premier ordre, je capte du coin de l’œil Thomas qui est lui aussi en train de se battre avec des fauteurs de trouble, j’espère qu’il va s’en sortir, car j’espère pour l’espèce humaine en général que toutes les racailles ne se baladent pas en compagnie d’êtres aussi ridicules qu’un cadoizo. J’espère bien sûr pour eux dans la seule optique que s’ils régressent tous encore plus qu’ils ne sont déjà amoindris, ils ne seront même plus utiles comme outils, ce qui serait dommage.

- Hyde, pince masse !
- Cadeau !

Evidemment, car c’est la seule attaque que connaît un cadoizo, et c’est ce qui le rend encore plus grotesque, me dis-je tandis que les deux pokémons s’élancent l’un vers l’autre.

modération:
 


    boîte à trucs:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Hoenn - 3E G E N :: Nénucrique-