AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 
» La Grotte la plus brillante du monde


avatar
Eleveur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 1108

Région : Kantô
Ven 21 Juil - 17:11
~ La Grotte la plus brillante du monde ~


Le premier jour de travail de Karin à la boutique s'était très bien passé. Nous étions mardi ; la veille, lundi, jour de fermeture, nous avions déjà fait venir la jeune femme afin de lui présenter plus en détails les lieux et le matériel. Nous lui avions montré où nous rangions chaque chose, comment s'organisaient nos tiroirs et les rayons de la boutique, à quoi servait tel ou tel élément et lui avions donné les premières indications sur ce en quoi consisterait son poste et sur la façon dont nous nous occupions de nos clients. La jeune femme paraissait tout très bien assimiler, que ce soit au niveau du comportement à adopter en conseillant dans les rayons qui paraissait tout naturel chez elle ou des règles à respecter en tenant la caisse ; le fait que nous proposions des robes pour hommes ne lui posait aucun problème non plus, alors qu'il nous était arrivé de recevoir des remarques désagréables de profanes antipathiques à ce sujet. Il était visible que dans sa propre activité de créatrice, elle avait plus l'habitude de travailler avec des mannequins qu'avec des personnes réelles car elle fit preuve de maladresse la première fois que nous lui demandâmes de prendre des mesures sur nous ; mais elle ne craignait pas de retenter jusqu'à réussir, et sa détermination était telle que nous dûmes même lui demander d'essayer d'être un peu plus douce, car lorsqu'elle s'obstinait, sa vivacité tendait parfois à glisser vers la brusquerie. Ce matin, Miné était restée à côté d'elle pour l'observer et l'aider tandis qu'elle s'occupait de ses premiers clients et enregistrait ses premiers achats ; m'occupant de retouches dans la pièce d'à côté, je la surveillais également par intermittence, mais je n'avais jamais eu à intervenir. L'après-midi, elle avait travaillé uniquement secondée de Cécilia, qui semblait plutôt bien s'entendre avec elle, tandis que je m'occupais d'une nouvelle création avec Miné. Bien qu'elle nous eût présenté les deux Pokémon avec lesquels elle travaillait, Maria et Fluffy, nous lui avions demandé de les conserver pour le moment dans leurs sphères : Maria pourrait peut-être l'aider plus tard mais pour le moment, nous préférions qu'elle s'habitue déjà seule au travail, quant à Fluffy, il était si collant qu'il avait interdiction totale de pénétrer dans la boutique.

Les clients habitués lui demandaient comment elle s'appelait et si elle travaillerait désormais toujours ici, on nous avait félicité d'avoir engagé « une si charmante employée », et l'après-midi, un nouveau commentaire fleurit même sur notre site Internet : « La nouvelle vendeuse est très aimable et super jolie !! Elle m'a bien aidée à choisir ma robe ノ (*°∀°)ノ » Auprès des clients, Karin était vive, souriante, assez franche mais professionnelle. Sa présence dynamique et colorée – elle avait fait ce premier jour vêtue d'une jupe rouge vif et d'un chemisier jaune sur lequel se détachaient plaisamment ses longues boucles rose bonbon – offrait un contraste bienvenu avec la douceur en noir et blanc de Miné et la gaieté simple de Cécilia. Évidemment, ce n'était que le début de son contrat et il était sans doute encore trop tôt pour se prononcer, mais pour le moment, je ne regrettais pas de l'avoir choisie ni d'être tombé d'accord, malgré mes réticences initiales, avec Miné sur l'idée d'employer quelqu'un de nouveau à la boutique. Cette première journée m'avait déjà fait réaliser combien cela nous libérerait de temps pour nos autres occupations : la pension et la création à proprement parler. Enfin, avec sa spécialisation dans la lingerie féminine, il était certain que la jeune femme pourrait apporter un plus à la boutique, même si, pour le moment, nous n'avions pas encore discuté avec elle d'ouvrir un petit rayon qui y serait dédié.

Et nous avions donc décidé, pour fêter ce premier jour de Karin chez nous, d'aller prendre un verre ensemble et dîner à Jadielle. En coupant par le bois, la ville était à moins d'une demie-heure de marche : cela nous ferait une petite promenade agréable en plus d'être l'occasion de montrer à la jeune femme, qui les connaissait peu, les abords du Bourg Palette.



modération:
 


~ abl pension ~ solo ~ duo ~ duo ~ duo ~ trio ~
(signa Elisa - DC Ada Freimann, Edel Aubier & Kestrel Manori)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10798

Sam 22 Juil - 19:25

Un trio de sablettes mignons niveau 32 apparaît !



Evoli lance météores sur tous !
(-45 PV)
(-45 PV)
(-45 PV)
PV de Sabelette 1,2&3 = 45/90


Airmure fait genre il est fâché et lance groz'yeux !
(la défense adverse baisse)


Sonistrelle s lance tranch'air !
(-63 PV)
(-63 PV)
(-63 PV)
PV de Sabelette 1,2&3= 0/90, ils sont ko.

Vos pokémons gagnent 6 combats d'expérience.

Que voulez-vous faire ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Eleveur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 1108

Région : Kantô
Jeu 31 Aoû - 16:57
Le soleil était déjà bas dans le ciel et les couleurs se faisaient plus grises et mêlées, sans pour autant que l'on eût pu dire que la nuit était déjà en train de tomber. Miné, Cécilia, Karin et moi avions quitté la maison pour nous aventurer dans le petit bois adjacent, après un moment passé à tout remettre en ordre dans la boutique et l'atelier comme à chaque fin de journée. Le bois longeait toute la route du Bourg Palette à Jadielle pour finir par rejoindre, en un de ses côtés, la Forêt de Jade dont il n'était finalement qu'un bras éloigné, si bien que j'avais tendance à directement l'assimiler à elle bien qu'ils différaient par leur densité et par les arbres dont ils étaient plantés. Nous commençâmes à marcher sur un sentier bien dégagé qui nous servait, à Miné et à moi, de raccourci lorsque nous allions jusqu'à Jadielle à pieds : le temps gagné n'était que léger, mais c'était bien plus agréable de marcher au milieu des arbres qu'au bord d'une route. Miné se faisait accompagner du Roudoudou et Karin avait laissé sortir Fluffy, son étrange barbe-à-papa rose et collante.

Cela devait faire moins de dix minutes que nous avancions quand nous nous mîmes brusquement à entendre des cris. C'étaient des cris déchirants, d'une voix aiguë et rauque, une voix de Pokémon : « Aaaaark ! Aaaark ! » Il ne me fallut que quelques instants pour reconnaître les hurlements propres à Color, notre oiseau poilu qui nous appelait à chaque fois qu'un inconnu passant notre portail ne se dirigeait pas directement vers l'entrée de la boutique (et encore, il avait appris, car avant, il criait ainsi à chaque fois qu'un inconnu s'approchait du jardin, tout simplement) ; et une seconde et demi plus tard, je vis effectivement le volatile multicolore apparaître dans le ciel au-dessus de nos têtes et descendre jusqu'à nous pour se poster sur une branche d'arbre de peu de hauteur.

Aark ! Aark ! Il criait toujours, d'une façon très désagréable même pour nos oreilles habituées.
Qu'est-ce qu'il a ? Qu'est-ce que c'est ? s'exclama Karin en reculant d'un pas, n'étant, de son côté, pas encore habituée.
C'est rien, ne t'inquiète pas ! C'est Color, notre Arkeapti... Du calme, Color ! On est là ! Calme-toi ! fit Miné en s'avançant vers l'oiseau et en posant sa main sur son dos pour tenter de l'apaiser. Il était parfois difficile de caresser Color, mais cette fois-ci, il n'eut aucune réaction, ni positive ni négative : il continuait simplement de crier.
Togii ! renchérit Cécilia à l'adresse du Pokémon.
Je me demande ce qu'il a, dis-je en m'avançant à mon tour vers l'oiseau, étonné. C'est bizarre qu'il crie comme ça, on n'est pas dans notre jardin... Il n'est pas blessé, si ? J'essayais de l'examiner, mais de ce que je voyais de son corps, il n'avait l'air d'avoir aucune blessure.
Color, essaie de nous expliquer plus calmement ce qui ne va pas ! ordonna Miné.

L'oiseau se tut brusquement, puis tendit une aile dans une direction devant nous et poussa un nouveau cri. Il battit ensuite des deux ailes pour quitter sa branche et resta à voler au-dessus de nous, orienté dans la direction qu'il avait pointée et poussant à nouveau quelques cris.

Je crois qu'il veut que nous le suivions, dit Miné.
C'est bien la première fois qu'il nous appelle comme ça. Qu'est-ce qu'il a bien pu trouver ? demandai-je à voix haute – j'avais craint au début que Color hurle ainsi parce qu'il se serait fait gravement attaqué ou parce qu'il était poursuivi, mais à présent que tout indiquait que ce n'était pas le cas, je m'interrogeais seulement sur ce qui pouvait bien justifier une telle excitation de ta part.
Je me le demande aussi, mais il a l'air pressé. Karin, ça ne te dérange pas que nous allions voir ? reprit Miné en se tournant vers notre nouvelle collègue. Nous irons à Jadielle après.
Oh non, pas de souci, allons-y ! Je suis curieuse aussi ! s'exclama la jeune femme aux cheveux roses.

Et nous nous élançâmes, avec nos Pokémon, dans la direction indiquée par Color, quittant notre paisible sentier pour nous enfoncer dans les profondeurs du bois.



modération:
 


~ abl pension ~ solo ~ duo ~ duo ~ duo ~ trio ~
(signa Elisa - DC Ada Freimann, Edel Aubier & Kestrel Manori)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 8198

Jeu 31 Aoû - 16:57
Le membre 'Akichi Sôma' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 '[ELV] Reproduction' :


--------------------------------

#2 '[ELV] ReproShiny' :


--------------------------------

#3 '[ELV] Capa repro' :



avatar ©️ Elune Crowley ; signature ©️ Alan White.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10798

Jeu 31 Aoû - 17:28

Trois Arbok niveau 44 vous font face !





Négapi S utilise Rugissement !
L'attaque des Arbok diminue !


Arbok 1 utilise Regard Médusant sur Négapi S !
Mais cela est sans effet ...


Arbok 2 utilise Grincement sur Méganium S !
Sa défense diminue beaucoup !


Arbok 3 utilise Stockage !
Sa défense et sa défense spéciale augmentent d'un cran ! Stockage est utilisé 1 fois.


Méga-Ténéfix S utilise Groz'Yeux !
La défense des Arbok diminue !


Méganium S utilise Tranch'Herbe !
(- 16 Pvs) Ce n'est pas très efficace ...
(- 16 Pvs) Ce n'est pas très efficace ...
(- 11 Pvs) Ce n'est pas très efficace ...
Pvs des Arbok 1 & 2 : 122/138
Pvs d'Arbok 3 : 127/138




Que voulez-vous faire, éleveur Akichi ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Eleveur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 1108

Région : Kantô
Lun 4 Sep - 17:01
Color volait au-dessus du couvert des arbres et hors de notre vue sur quelques dizaines de mètres, puis il redescendait pour se percher sur une branche et nous attendre avant de repartir dès qu'il nous apercevait. Nous avions commencé par courir à sa suite, mais nous avions tôt fait de ralentir notre élan, moi en tête, d'abord parce que je n'aimais pas courir sur de longues distances (purement par goût : c'était fatiguant et cela essoufflait, décoiffait, faisait mal aux pieds et risquait de faire transpirer), ensuite parce que l'étroite piste sur laquelle nous avions dû bifurquer était bien moins praticable que le chemin qui menait à Jadielle et que nous devions veiller, à chacun de nos pas, à ne pas trébucher sur les rochers, racines ou simples creux qui avaient l'impertinence de se placer en travers de notre chemin.

Cette zone du bois était étrangement plus dense que celles que je lui connaissais, en bon voisin dont la maison avoisinait les premiers arbres. Lorsque Miné et moi nous rendions dans le bois pour y entraîner nos pensionnaires ou nous promener, ce cocon végétal nous semblait accueillant, les feuillages peu épais laissaient passer la lumière, le couvert dégagé permettait toujours de contempler une large partie du ciel ; cela n'avait rien à voir avec cet endroit sauvage dans laquelle nous évoluions désormais. Sans doute l'heure tardive jouait-elle un rôle dans cette impression, car le crépuscule s'installait et, bientôt, plus aucune lumière naturelle ne nous parviendrait du ciel dont le bleu s'assombrissait lentement. Mais la baisse de luminosité n'était pas la seule en faute dans ce changement d'ambiance que nous étions en train de traverser, car je connaissais le bois qui bordait notre maison à toute heure du jour et de la nuit et même dans l'obscurité la plus complète, il ne paraissait pas aussi touffu intimidant. Les arbres ici étaient plus grands et plus serrés et au fur et à mesure que le jour baissait, leurs formes se faisaient plus étirées et inquiétantes. Les oiseaux avaient cessé de chanter, mais de nombreux petits bruits agitaient la forêt tout autour de nous : bruissements dans les feuilles des arbres et des buissons, brindilles qui se brisaient... Le sentier sur lequel nous avancions, envahi par l'herbe, semblait peu utilisé et bientôt, nous dûmes le quitter pour continuer à suivre Color sans plus aucune piste au sol pour nous assurer que nous pourrions revenir sur nos pas une fois notre trajet terminé. Bien évidemment, je n'avais pas peur, je n'avais presque jamais peur quelle que soit la situation mais cette fois, en plus, j'étais bien entouré et, avec Color pour guide, nous n'avions quand même pas de risque de nous perdre ; mais il devenait de plus en plus difficile de progresser dans cet endroit où les êtres humains mettaient sans doute rarement les pieds, tout en veillant à ne pas perdre la trace de notre oiseau dont les couleurs, pourtant éclatantes de jour, se mêlaient de plus en plus aux teintes de gris des troncs, des feuillages et des pierres tandis que le jour faiblissait.

Je ne pensais pas que Color s'enfonçait si loin dans le bois, dis-je à voix haute alors que nous suivions péniblement le volatile depuis plus d'un quart d'heure.
Comme il vole, la distance doit être beaucoup plus courte pour lui, fit observer Miné. Peut-être même va-t-il jusqu'à Jadielle, parfois...
Nous saurons maintenant ce qu'il fait lorsqu'il quitte notre jardin !

Nous laissions en effet à Color sa liberté la plus complète et s'il passait la plus grande partie de son temps chez nous, perché sur le toit de la maison à guetter les allées et venues ou poursuivant son ami Berlingot de pièce en pièce, il lui arrivait cependant très souvent, au moins une fois par jour, de disparaître pour de plus ou moins longues virées au-dessus du bois ou ailleurs, vers les champs – il nous était bien sûr difficile de connaître la destination visée lorsqu'il partait en volant. Quand il restait dans les parages, il revenait dès qu'on l'appelait, mais il s'en allait parfois hors de portée de notre voix. Avec l'aide de Shiguré qui m'avait montré comment m'y prendre, j'avais alors confectionné un appeau pour Arkeapti, et dès que je soufflais dedans, Color revenait toujours, où qu'il soit parti.



modération:
 


~ abl pension ~ solo ~ duo ~ duo ~ duo ~ trio ~
(signa Elisa - DC Ada Freimann, Edel Aubier & Kestrel Manori)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 8198

Lun 4 Sep - 17:01
Le membre 'Akichi Sôma' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 '[ELV] Reproduction' :


--------------------------------

#2 '[ELV] ReproShiny' :


--------------------------------

#3 '[ELV] Capa repro' :



avatar ©️ Elune Crowley ; signature ©️ Alan White.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10798

Lun 4 Sep - 17:21
Y a du swtich dans l'air ~





Négapi S utilise Boule Elek sur Arbok 3 !
(- 15 Pvs)
Pvs d'Arbok 3 : 115/138


Arbok 1 utilise Regard Médusant sur Arkéapti !
Il est paralysé !


Arbok 2 utilise Boue-Bombe sur Arkéapti !
Mais c'est inefficace ...


Arbok 3 utilise Mâchouille sur Négapi S !
(- 38 Pvs)
Pvs de Négapi S : 75/113


Méganium S utilise Plaquage sur Arbok 1 !
(- 36 Pvs) Il est paralysé !
Pvs d'Arbok 1 : 86/138


Arkéapti utilise Pouvoir Antique !
Mais la paralysie l'en empêche ...




Que voulez-vous faire, éleveur Akichi ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Eleveur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 1108

Région : Kantô
Dim 24 Sep - 18:00
Enjambée après enjambée, car l'absence de sentier nous confrontait à d'épaisses racines, des trous ou des rangées de fourrés que nous devions pourtant traverser, nous nous enfoncions toujours plus profondément dans le bois sur les traces de Color. Au bout d'un moment, il nous devint vraiment difficile de nous repérer dans l'obscurité du soir et, sur l'impulsion de Karin, nous sortîmes chacun notre smartphone pour allumer sa fonction lampe torche : smartphone à coque rouge pour moi, noire et blanche avec des fragments de dentelle, fixés par elle-même, pour Miné, et un appareil presque intégralement vert avec de curieux motifs d'yeux noirs sur sa façade qui, au lieu de l'habituelle lumière blanche, diffusait un faisceau... vert, et était protégé d'une coque rose bonbon, pour Karin.

C'est le Samson TD V9.1 Alien Version, déclara la jeune femme devant mon regard intrigué. C'est une édition collector, je l'ai eu au festival Sci-Fi Show d'Algatia pour la sortie de Martiens VIII : Les Origines.

Je ne pus que hocher attentivement la tête avant de répondre « Ses couleurs te vont bien », n'ayant jamais entendu parler ni du « festival sayficho » ni d'un quelconque film intitulé « Martiens I », encore moins d'un « VIII », mais pouvant déjà affirmer, du peu que je connaissais Karin, que ce téléphone rose et vert semblait avoir été créé pour elle.

Et puis, nous arrivâmes devant la grotte. À l'aide de la lumière produite par les trois lampes de nos smartphones, nous commençâmes par constater que devant nous s'ouvrait, au milieu des arbres, une petite clairière, comme le creux d'un écrin, plus accueillante que tout le chemin que nous avions parcouru jusque là. Au fond de la clairière s'élevait un monticule, sur lequel semblait perché quelque oiseau : diriger notre lumière sur lui nous permit de nous assurer qu'il s'agissait bien de Color, qui, immobile, semblait nous indiquer que nous avions atteint notre destination. Et sous les pattes de Color, composant le monticule qui nous avait tout d'abord paru être un genre de petite colline, se révélait la grotte.

C'était un énorme trou béant creusé dans un amas de roche, une roche d'apparence grise, brute, seulement coiffée d'un peu d'herbe pauvre sur sa surface qui reposait, de jour, au soleil. Elle formait un étonnant mamelon dressé au cœur de la clairière, sans que les environs, plus de terre que de roc, ne l'annoncent en rien ; cependant, si on la contournait, et c'est ce que nous commençâmes à faire dans le but de l'examiner, on pouvait constater que la pierre se poursuivait sur plusieurs mètres derrière la petite colline, prolongeant la surélévation du terrain sur une sorte de bande exactement comme si un Pokémon rampant géant s'était trouvé là, enfoui sous le sol. Mais hormis ce relief, il ne semblait rien y avoir de particulier derrière la grotte et nous revînmes donc observer son trou, puisque c'était ce vers quoi Color paraissait vouloir attirer notre attention.



modération:
 

EDIT : Oui je me suis plantée en programmant ma repro *meurt*


~ abl pension ~ solo ~ duo ~ duo ~ duo ~ trio ~
(signa Elisa - DC Ada Freimann, Edel Aubier & Kestrel Manori)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 8198

Dim 24 Sep - 18:00
Le membre 'Akichi Sôma' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 '[ELV] Reproduction' :


--------------------------------

#2 '[ELV] ReproShiny' :


--------------------------------

#3 '[ELV] Capa repro' :



avatar ©️ Elune Crowley ; signature ©️ Alan White.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10798

Dim 24 Sep - 21:02

Airmure & Togetic apparaissent pour sauver la veuve et l'orphelin !





Arbok II & III utilisent Suc Digestif sur vos Pokémon !
Sauf que cela ne sert à rien par ici ...


Airmure utilise Tranch'Air !
(- 16 Pvs)
(- 16 Pvs)
(- 16 Pvs)
Pvs d'Arbok I : 70/136
Pvs d'Arbok II : 106/138
Pvs d'Arbok III : 99/138


Arbok I est paralysé !
Il n'attaque donc pas ...


Arkéapti utilise Jet-Pierres sur Arbok III … Il y parvient ! Ce n'est pas une attaque de zone /!\
(- 22 Pvs)
Pvs d'Arbok III : 77/138


Togetic utilise Choc Psy sur Arbok II !
(- 72 Pvs) C'est super efficace !
Pvs d'Arbok II : 34/138




Que voulez-vous faire, éleveur Akichi ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Eleveur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 1108

Région : Kantô
Mar 3 Oct - 18:39
Nos smartphones en main, nous avançâmes à pas de loup pour nous placer contre les bords du creux et diriger lentement nos faisceaux à l'intérieur. Je n'imitais pas Miné et Karin dans ces précautions parce que j'avais peur, mais parce que c'était ce qui convenait de faire à l'approche d'une grotte : il m'était déjà arrivé d'en explorer une, en bordure de la Forêt de Jade, un jour que j'entraînais certains de nos pensionnaires et je savais très bien que l'on pouvait trouver dans ces lieux obscurs des créatures volantes qui surgissaient subitement devant vous en poussant des cris perçants, des rochers qui s'agitaient car ils étaient en réalité vivants, ou encore, moins surprenants au premier abord, mais bien plus pernicieux puisqu'ils ne s'annonçaient justement pas, de fins ruisseaux cachés qui vous mouillaient votre chaussure ou votre main avant même que vous n'ayez perçu leur présence car ils coulent même parfois sur les murs, des stalactites qui pendaient du plafond et risquaient de vous faire vous cogner, des creux, fissures et autres irrégularités du sol qui empêchaient de savoir toujours avec précision où l'on posait son pied... Bon, pour le moment, nous n'étions pas encore dans la grotte, ce n'était même pas dit que nous devrions y entrer, mais il était quand même important de se monter prudent pour éviter de semblables très regrettables désagréments. Et puis, dernière raison, mais non des moindres, cela importait aussi car c'était l'aventure : cela n'aurait pas été amusant, sinon ! Ç'aurait été comme visiter un phare un jour de grand soleil et de mer toute plate, ou une maison hantée un plein après-midi et en avertissant les voisins : absolument aucun intérêt ! Même Cécilia avançait précautionneusement sur le sol, alors qu'avec ses ailes, elle aurait pu léviter et se mettre à danser la polka si elle l'avait souhaité sans faire plus de bruit qu'une feuille qui tournoierait dans le vent.

Mais alors que nous nous approchions ainsi à petits pas du large trou béant dans la roche, les lumières de nos téléphones pointées sur ses commissures irrégulières comme les bords d'une blessure, un bruit se fit soudain entendre. Ce fut comme si, brusquement, des milliers de petits animaux s'étaient mis à refluer de tous les côtés de la grotte pour se rassembler ailleurs, dans une sorte de bruissement aigu et si riche, car provoqué par tant d'êtres, qu'il en devenait assourdissant, et ce son étrange emplissait tout le monticule contre lequel nous nous pressions jusqu'alors, comme si ses innombrables sources provenaient non seulement de quelques mètres devant nous, mais jusque du cœur de la terre auquel cet tunnel devait mener. Ce bruit fut si subit et si surprenant qu'il nous fit tous sursauter, même moi, il me faut le reconnaître : c'était un intense sursaut de stupeur, car je n'avais encore jamais rien entendu de tel. Il ne dura pourtant qu'une poignée secondes à plein volume avant de diminuer, puis de disparaître – de la même façon qu'un souffle qui perd en puissance.

Miné, Cécilia, Karin et moi gardâmes le silence quelques instants sans bouger, nous demandant si le son allait reprendre ou ce qui allait venir après. Mais plus rien ne se faisait entendre... Jusqu'à ce que, après plusieurs secondes d'attente, une espèce de long hululement nous parvienne du fin fond de la grotte. « ...ooooouuuuu – » Le son ne durera qu'un instant avant de prendre fin, aussi nettement que si quelqu'un l'avait tranché d'une lame. À nouveau, il ne régnait plus que le silence.

Aark ! croassa Arkeapti.
...Qu'est-ce qu'on fait ? chuchota Karin.

Au lieu de répondre, Miné fit un pas dans l'entrée de la grotte et tendit la main qui tenait le smartphone vers l'intérieur pour mieux l'éclairer.

Jusqu'à présent, les faibles faisceaux lumineux des portables ne perçaient pas l'obscurité et l'on ne voyait, devant nous, que du noir. Mais cette fois, la lumière de Miné trouva à rebondir sur une petite surface lisse, ronde, en miroir, loin devant elle.

Et un instant plus tard, des centaines de ces surfaces apparaissaient dans la grotte.



modération:
 


~ abl pension ~ solo ~ duo ~ duo ~ duo ~ trio ~
(signa Elisa - DC Ada Freimann, Edel Aubier & Kestrel Manori)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 8198

Mar 3 Oct - 18:39
Le membre 'Akichi Sôma' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 '[ELV] Reproduction' :


--------------------------------

#2 '[ELV] Capa repro' :



avatar ©️ Elune Crowley ; signature ©️ Alan White.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10706

Mer 4 Oct - 4:59

Arbok 2 lance Morsure sur Togetic !
{-10 PV} Ce n'est pas très efficace...
PV de Togetic : 120/130


Arbok 3 utilise Groz'Yeux sur vos Pokémon !
{La défense de vos Pokémon diminue !}


Airmure utilise Météores sur tous !
{-42 PV}
{-42 PV}
{-42 PV}
Pvs d'Arbok I : 28/136
Pvs d'Arbok II : 0/138
Pvs d'Arbok III : 35/138

Arbok 2 est KO !


Arbok I est paralysé, mais il lance Regard Médusant sur Togetic !
{Il est paralysé !}


Arkéapti utilise Pouvoir Antique sur Arbok 1 … Il y parvient !
{-28 PV}
Pvs d'Arbok I : 0/136

Il est KO !


Togetic utilise Choc Psy sur Arbok 3 !
{-72 PV} C'est super efficace !
Pvs d'Arbok III : 0/138

Les 3 Arbok sont KO !
L'expérience:
 

Que voulez-vous faire ?



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Elune Crowley ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Eleveur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/09/2013
Messages : 1108

Région : Kantô
Lun 30 Oct - 11:11
Des cristaux – des dizaines de centaines de milliers de cristaux recouvraient les parois de la grotte qui un instant auparavant nous paraissait plus noire que la nuit, cristaux blancs et colorés ou pierres semi-précieuses, gypses, célestines, calcites, améthystes, opales, béryls, agates ou tourmalines. Paillettes ou bijoux de surface lisse et translucide incrustés dans la roche grise dont seule l'enveloppe opaque et ordinaire nous était apparue de l'extérieur, l'un d'eux avait rencontré la lueur du smartphone dirigée droit sur lui, et sur toutes les autres gemmes de la pièce, de miroir en miroir, la lumière s'était reflétée : c'étaient un plafond et des murs qui s'étaient subitement vus illuminés, et Miné, Cécilia, Karin et moi, stupéfiés, restions debout, figés, sur le seuil de la grotte, juste devant ce spectacle. En deux battements d'ailes, Color s'était perché sur mon épaule, visiblement peu impressionné par la découverte que nous venions de faire ; mais alors qu'avoir un corps emplumé qui se presse brusquement contre votre joue et des serres qui s'agrippent à votre côté avait quelque chose de fort surprenant que j'appréciais rarement, sûrement quand je ne m'y attendais pas, et d'autant plus que cela pouvait abîmer les vêtements (le reste du temps, si Color me prévenait et que ma tenue s'y prêtait, je jugeais qu'avoir un oiseau coloré sur l'épaule pouvait donner un certain style), je frémis à peine et ne le fis nullement partir. Toute mon attention était concentrée sur l'explosion de beauté qui venait d'apparaître devant moi.

Après plusieurs secondes d'un immobilisme sidéré, Miné commença à faire lentement quelques pas dans la grotte, son smartphone toujours allumé en option lampe torche levé au-dessus d'elle, et Cécilia, Karin et moi la suivîmes, aussi doucement qu'elle. Karin avait poussé une brève exclamation au moment où la lumière avait illuminé la grotte, une sorte de « WOW ! » d'émotion, mais son souffle en avait paru immédiatement coupé et depuis, aucun de nous n'avait plus émis un seul son. Les pas de Miné étaient très précautionneux, nous avancions derrière elle en essayant de produire aussi peu de bruit qu'elle, sans que ce ne fut une décision vraiment raisonnée mais peut-être seulement pour ne pas troubler l'atmosphère profondément solennelle de ce décor dans lequel nous venions d'être plongés, et sa main levée déplaçait lentement son smartphone autour d'elle. La lumière reflétée sur les gemmes bougeait alors elle aussi, mais ce mouvement ne se faisait pas comme une seule vague, en harmonie : alors même qu'une partie des pierres voyait sa clarté évoluer directement suivant si le faisceau se dirigeait droit sur elles ou non, des milliers d'autres scintillaient à chaque instant de tous côtés comme si c'était d'elles-mêmes que venait la lumière, ou qu'une installation électrique leur permettait de briller. C'était le jeu des reflets qui agitait ces cristaux, et il ne me fallut pas plus de quelques secondes pour me sentir perdu au milieu de tant de miroitements, de ces milliers de petits points colorés qui étincelaient et étincelaient et étincelaient encore et étincelaient de toutes parts, partout –

« C'est magnifique », prononça Miné qui s'était arrêtée au milieu de ce qui semblait être une pièce.

Mon cœur tambourinait dans ma poitrine. Je me sentais à la fois totalement émerveillé et empli d'une sorte d'angoisse surnaturelle, presque oppressé. J'eus un mouvement de tête pour regarder derrière moi : l'entrée de la grotte apparaissait encore, large déchirure noire et béante, seul lieu de repos pour les yeux qu'il était presque difficile d'observer attentivement tant, tout autour, l'intérieur de la roche resplendissait. Je me retournai en direction de Miné ; j'avalai difficilement ma salive. « Toooo... » fit doucement Cécilia – un son étrange, presque plaintif, qui tranchait singulièrement avec son registre joyeux habituel.

Les gemmes autour de nous étaient de toutes tailles, certaines plus petites encore que des têtes d'épingle, des paillettes, des poussières, d'autres grosses comme mon poing. Parfois, deux identiques se trouvaient côte à côte : des pierres hexagonales ou parfois rondes comme des soucoupes, un peu bleutées. J'avais l'impression que des centaines d'yeux nous fixaient.



modération:
 


~ abl pension ~ solo ~ duo ~ duo ~ duo ~ trio ~
(signa Elisa - DC Ada Freimann, Edel Aubier & Kestrel Manori)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 1 sur 4) Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Sujets similaires
-
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» La place d'Haïti dans le monde

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Kantô - 1E G E N :: Cramois'île :: Route 23-