AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» Mille et une façons de se ridiculiser


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 07/02/2017
Messages : 125

Lun 17 Juil - 13:19
Décidément, le docteur Wallon a vraiment de drôles d'idées. La dernière en date? Nous faire participer à l'événement de l'été de Mauville, et par équipe, s'il vous plait. Le blabla psycho/technico/sociétal de Wallon nous fait comprendre qu'une partie de la réussite de notre réintégration dans la société passe par notre capacité à coopérer avec les autres personnes. Capacité qui a bien souvent été complètement altérée par le passage plus ou moins long derrière les barreaux. Quoi de mieux, donc, qu'un peu de compétition par équipe pour stimuler de nouveau la coopération chez chacun d'entre nous? En plus, l'endroit est accessible aux pokemon, nous pouvons donc les emmener et continuer à travailler avec eux. Le docteur Wallon a les yeux qui brillent, quand elle parle de cet événement. Je suis persuadé qu'elle a également envie d'y participer. Moi, je me demande plutôt comment vont réagir les bonnes gens de la société quand ils vont comprendre que des détenus en voie de réinsertion ont été lâchés dans le même endroit que leurs enfants.

-"Vous n'êtes techniquement plus des détenus! Vous suivez un programme de réinsertion, ce n'est pas pareil!"

Oui, sauf qu'une puce GPS indique constamment notre emplacement, et qu'un bracelet associé enregistre tout ce qui se dit autour de nous. Le citoyen lambda n'est pas vraiment obligé de se trimballer avec autant de surveillance sur lui. Heureusement, ce dispositif ne se voit pas comme le nez au milieu du visage, et nous pouvons tout à fait passer pour des monsieur tout le monde, du moins en apparence. Bon, et bien, puisque cela fait parti de notre programme de réinsertion, pourquoi pas... Les sacs de voyage sont prêts rapidement, Max, Donald et la clique sont dans leur pokeballs respectives. Je n'ai plus qu'à trépigner d'impatience, comme les gosses quand on leur annonce le départ pour un parc d'attraction. Non, en réalité, cela me fait royalement chier, de faire un voyage pareil juste pour aller se ridiculiser dans un château en carton pâte. Le docteur Wallon nous a donné le prospectus qui détaille les défis réalisables au "Fort Tartard", comme ils l'appellent. Entre les épreuves d'adresse, les questions les plus débiles les unes que les autres, ou les courses en costume de sumo, on a vraiment le choix pour devenir le plus ridicule parmi les ridicules. Bon, au moins, s'il y a une femme dans les parages qui combat dans la boue, on aura de quoi se rincer l'œil, voir même les deux! On aura pas tout perdu, au moins...

Notre voyage nous amène donc dans les envions de Mauville. Le service du docteur Wallon a réservé quelques chambres contiguës au sommet d'un hôtel pour classe moyenne, à quelques kilomètres du "fort tartard". Par chance, ils s'y sont pris suffisamment tôt pour avoir des places, les hôtels de la région sont actuellement tous quasiment surbookés. A croire que cet événement plait aux gens! Société décadente, va...

Nous arrivons donc la veille, tard dans la nuit. Au loin, le fameux "château" est éclairé par de puissants spots. Pour du carton pâte, il est plutôt bien réussi. A moins que ce ne soient les couleurs et la qualité de l'éclairage qui fassent qu'il parvient à rendre aussi bien? Le docteur Wallon nous envoie vite au lit, chacun dans une chambre individuelle (car oui, on aura beau devoir coopérer entre nous le lendemain, il est hors de question que l'on partage nos chambres - c'est une victoire durement acquise face à l'équipe du docteur Wallon, et nous ne changerons pas de sitôt d'avis sur le sujet). Les tandems seront décidés demain matin, au petit déjeuner. Bon, pourvu que je ne tombe pas sur l'autre abruti avec son otaquin... Une chance sur trois, après tout, les statistiques sont en ma faveur. Et si ça arrive, et bien... je présume que je vais laisser échapper quelques mauvais coups bien "involontaires" au fur et à mesure des épreuves du château... Et s'il est blessé au point de devoir abandonner les défis, je m'en remettrais bien vite...


en cours...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 2215

Lun 17 Juil - 13:28
Bienvenue au Fort Tartard !
N'oubliez pas de respecter les consignes de sécurité élémentaires lors des épreuves pour ne pas vous blesser ; la chasse aux clés d'or peut aussi parfois être salissante, alors faites également attention aux vêtements que vous portez !
Si vous avez la moindre question, vous pouvez vous adresser aux points d'informations disséminés autour du Fort.

Vous pouvez donc commencer à lancer le dé pour votre premier défi, amusez-vous bien !


avatar © Raïtoku Seigi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 07/02/2017
Messages : 125

Lun 17 Juil - 17:03
Le matin arrive, bien trop vite à mon gout... Max saute sur mon lit trente bonnes minutes avant le réveil, tel le chat fou qu'il est, et qu'il risque de rester, malheureusement pour moi... Je l'envoie bouler au loin en tirant violemment les couvertures, mais l'animal revient à l'assaut. A croire que cela l'amuse. Pourquoi ne prend t'il pas exemple sur Mad, le miaouss? Celui-ci est paresseusement installé sur le coussin de l'unique chaise de la chambre, et il ne fait pas chier, lui. Donald non plus, n'embête personne. D'ailleurs, personne n'embête Donald car les risques de morsures sont plutôt élevées, avec lui. Cela me va. Il a des qualités suffisamment importantes pour moi pour passer l'éponge sur son sale caractère de manglouton.

"Max, tu saoules... Va voir ailleurs si j'y suis..."

je me retourne dans le lit, essayant de grapiller quelques minutes supplémentaires de sommeil, mais le mal est fait. Et le mal se présente sous la forme d'un chat noir qui crache des flammes et qui roule des mécaniques, mais qui se tasse dès que le manglouton de l'équipe se fait un poil agressif (autant dire, tout le temps). Je finis donc par me redresser en jetant un regard noir à Max, tout fier d'avoir réussi à me sortir du lit. Que se passera t'il, quand il évoluera? Est ce qu'il sera toujours aussi chiant? En attendant, il passe en mode ronron, histoire d'avoir ce qu'il attendait depuis une bonne heure au moins : son petit déjeuner.

-"Pas question... Tout le monde sera servi en même temps aujourd'hui. On est à l'hôtel, rappelle toi... Je n'ai pas tes croquettes avec moi..."

Je n'avais presque pas l'air désolé en disant cela. Il y avait peut être même un petit sourire mesquin sur mon visage au moment ou j'ai vu celui du flamiaou se décomposer, quand il a compris qu'il n'aurait pas ses croquettes en avance, cette fois-ci. La seule solution qui s'offrait à lui était donc d'accélerer les choses et de faire en sorte que je sois prêt rapidement... Je le vois donc bondir dans la salle de bains et, l'instant d'après, j'entends les bruits d'une bagarre. Mais qu'est ce qu'il fait, cet abruti... J'ai à peine le temps de me lever que je vois Jyn, le sovkipou, sortir de la salle de bains en faisant des petits bonds humides (il a dormi dans la baignoire remplie). Des bruits de baignoire que l'on vide, et que l'on remplit juste après me parviennent. Max se matérialise alors à l'entrée de la pièce, et m'appelle en miaulant. Ca alors... Il a préparé mon bain du matin? Je devrais reconvertir mon chat en majordome...

-"Tant que t'y es, sors moi une tenue... Celle qui ressemble à un treillis militaire, histoire de ne pas pourrir mes costumes... Parait qu'on va se salir, là-bas dedans..."

Reste à savoir si Max est capable de faire la différence entre mes habits. J'ai bon espoir que l'appel du ventre décuple ses facultés de compréhension, ceci-dit. Après quinze bonnes minutes de bain, je sors de là propre comme un souf neuf... et je vois la bonne tenue sur le lit, prête à être enfilée. La chambre a les volets ouverts, et Max semble avoir réveillé tout le monde, même l'affreux Donald. Grotas, le bacabouh, s'est péniblement reconstitué de son coin devant la porte et me regarde en clignant des yeux.

-"Bon, je me change, et on va manger, j'ai compris..."


C'est là que je me rends compte que demander à un pokemon de sortir ma tenue n'était pas une bonne idée. Ma penderie est sens dessus/dessous, les costumes sont tous par terre au fond de l'armoire, et recouverts de traces de pattes toutes ensablées. Max a du réveiller Grotas en lui marchant dessus avant de venir essayer de saisir l'habit que je lui ai dit de prendre... Je grommelle quelques insultes à voix basse tout en ramassant et en époussetant mes habits, je suspens le tout (en décrochant du cintre Mad, qui s'y était coincé en essayant d'aider, très probablement) et je file me changer à l'abri des regards. Ben oui, pas particulièrement envie de me retrouver à poil devant des pokemon, quoi. Quelques minutes plus tard, nous sommes prêts pour le petit déjeuner, et le briefing du docteur Wallon... Cette journée promet...


en cours...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6224

Lun 17 Juil - 17:03
Le membre 'Rory J. Loghan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 07/02/2017
Messages : 125

Lun 17 Juil - 19:07
Façon de se ridiculiser n°1 - Épreuve de Course - inspiration Intervilles


Le petit déjeuner est avalé rapidement, autant du côté des humains que des pokemon. Le docteur Wallon nous apprend que nous allons rester tous ensemble, dans un premier temps. En effet, certaines activités se font à plus de deux personnes, et elle veut être sûre que nous pourrons faire toutes les épreuves proposées dans le Fort Tartard. Et, à la vue de sa tenue, j'ai bien l'impression qu'elle aussi va participer. Mon pressentiment d'hier était le bon, finalement... Ce serait bien que l'on tombe sur une épreuve de combat dans la boue, je suis sûr que le docteur Wallon aurait beaucoup de succès...

Une heure après, nous voilà tous au départ du parcours dans le "Fort Tartard". Il y a un peu d'attente, les groupes sont envoyés les uns après les autres toutes les quinze minutes, histoire de laisser un peu de temps entre eux, surtout si un groupe avance plus lentement qu'un autre. Nous sommes finalement six personnes : mes 3 "codétenus", le docteur Wallon et l'un de ses assistants. Le sas d'entrée s'ouvre, et nous pénétrons dans la première pièce. Celle-ci, plutôt profonde, s'éclaire, et nous révèle un espèce de parcours avec des petites plateformes mouvantes sur de l'eau, et une gigantesque plateforme qui tourne sur elle même, avec le point d'arrivée au milieu. A notre gauche, un stand s'allume, et on y aperçoit... des costumes de grenouille...

-"Quoi??? On est vraiment obligés de mettre ça?"
-"Allons, M. Loghan! Ce sont les termes du jeu! Allez, dépêchez-vous!"

Le docteur Wallon s'est déjà emparée de l'un des "costumes" de grenouille et essaie de l'enfiler par la tête. Par costume, comprenez que c'est une espèce de grosse tête de grenouille que l'on met sur la sienne. Des trous pour les bras sont prévus, histoire que le costume nous tienne sur le corps. On voit par la bouche de la grenouille, qui reste plus ou moins bien ouverte, en fonction de nos actions. Merveilleux... En grommelant, je me plie aux règles du jeu et j'enfile moi aussi mon horrible costume de grenouille. Au moins, personne ne songe à se moquer, on est tous aussi ridicules les uns que les autres... Il n'y a que chez le docteur Wallon que le sourire ne peut s'étirer davantage en nous voyant accoutrés de la sorte. Pourvu qu'il n'y ait pas de d'appareils photos cachés dans un recoin de cette pièce, comme dans certaines attractions... Je ne veux pas être immortalisé de cette façon.

-"Bon, c'est simple! On part d'ici! On doit sauter de plateforme en plateforme tout en évidant les espèces de gros boudins marrons qui oscillent sur notre passage. Si on tombe dans l'eau, on doit recommencer. Arrivés au bout, on grimpe sur le rocher pour s'emparer d'une mouche (elle nous montre une espèce de maquette de mouche en mousse faisant bien au moins 50 cm de long) et on doit la coller sur notre bouche. (Je constate qu'il y a effectivement du velcro sur le bas de la "bouche" de notre casque/grenouille). une fois que c'est collé, on descend, et on doit passer la plateforme tournante sans tomber pour aller en son centre, et on doit se suspendre au filet. Une fois que nos deux pieds ne touchent plus terre, le signal est donné pour le participant suivant. On doit réaliser ce parcours le plus rapidement possible."

Oh...Mon... Dieu... Je ne vais quand même pas... faire ça? Et si, en fait... En tout cas, je n'ai plus vraiment le choix. Je m'attendais à devoir faire des trucs ridicules, mais là, ça commence plutôt fort. Et en costume de grenouille, s'il vous plait! Les pokemon restent tous sur le côté, nous regardant avec un intérêt plus ou moins présent, selon le pokemon en question. Si Donald a un sourire mauvais sur le visage en nous regardant, Max semble plutôt inquiet. Bref, je ne vais pas m'occuper de ce que pense un pokemon, je n'en suis plus à ça près. Nous nous mettons en place au point de départ. le docteur Wallon passera en dernier, elle tient à nous "coacher" au point de départ. Et elle me désigne pour être le 1er "participant". Mon dieu, que je suis ridicule. Non, ne pas penser à ça, ne pas penser à ça... Le top départ retentit dans la salle et le docteur Wallon se met à hurler pour "m'encourager". Mais elle ferait presque peur! Je ne demande pas mon reste et je m'élance vers la première plateforme, en évitant le boudin marron qui me fonce dessus. Bordel, mais c'est que ça glisse, ces putains de plateformes! Je patine quelques instants pour retrouver mon équilibre et je m'élance vers la suite. Manque de chance pour moi, la suite est encore plus glissante et je m'étale à plat ventre, avant de basculer dans l'eau entourant la plateforme. Le "costume" de grenouille me tombe sur les yeux et je ne vois plus rien. Je sors de l'eau en crachant mes poumons. La voix du docteur Wallon m'atteint comme un fouet.

-"LOGHAN! Bouge toi le cul, reviens au début, bordel!!"

Diantre, je ne la savais pas capable d'une telle vulgarité! Le démon du jeu d'est emparée d'elle! Je m'extirpe de l'eau comme je peux (le "costume" pèse une tonne, à présent) et je retourne au début en fusillant du regard mes "comparses" qui se moquent de moi. Riez, tant que vous le pouvez. Vous verrez, quand ce sera votre tour... Je recommence, avec plus de glissades, mais aucune chute "fatale" et je parviens au rocher des mouches, ou j'attrape mon "trophée". Bearrk... Je colle ce truc sur ma bouche de grenouille et je cours aussi vite que je le peux sur la plateforme toupie. Mais c'est qu'elle va vite, cette garce! Je glisse une première fois et me fait éjecter à l'extérieur. La deuxième sera la bonne et je m'accroche au filet avec bonheur, pensant mon calvaire terminé.

Erreur... Il faut que je reste suspendu à ce filet jusqu'à ce que tous mes coéquipiers fassent le même parcours, et soient tous suspendus en dessous de moi à ce même filet de corde... 1er, quelle place pourrie! Je partirais en dernier, la prochaine fois... Ce sont donc 7 minutes de souffrance, les bras tétanisés, le temps que tout le monde réussisse le parcours. Le buzz de fin retentit comme une douce musique, et je lache ma prise, peut m'importe d'écraser quelqu'un sur le passage.

-"Docteur... Vous avez toujours de bonnes idées, vous savez... Mais là, vous vous êtes surpassée. J'ai hâte de voir la prochaine épreuve..."
-"Ravie que cela vous plaise, M Loghan! Allez, bougez vous, on doit aller à la prochaine épreuve!"

Journée de merde... Pourvu qu'on ne soit pas obligé de se déguisé en étron, dans la prochaine salle...


en cours...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6224

Lun 17 Juil - 19:07
Le membre 'Rory J. Loghan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 07/02/2017
Messages : 125

Mar 18 Juil - 15:17
Façon de se ridiculiser n°2 - Épreuve de Course - inspiration Intervilles, avec la vachette, cette fois ci!


Les bras encore raidis par l'effort précédent, je suis toute l'équipe à la découverte de la prochaine salle. Une fois de plus, c'était une pièce assez grande, avec une espèce d'arène au milieu, ce qui ne laissait rien présager de bon. Sur notre gauche, un pan de mur se souleva, révélant de nouveau... des costumes.

-"Encore!"

Contrairement à ce que je redoutais, il n'y en avait aucun qui ressemblait à un étron. Non, cette fois-ci, on allait devoir se déguiser en souris. Là encore, la tête de la souris recouvre la notre, et on voit plus ou moins bien par la bouche de la souris. Le reste de la tenue est grise, avec une espèce d'horrible queue accrochée à l'arrière du costume. Ah, et on nous équipe de casque de protection pour les coudes, les genoux... Mais qu'est ce que l'on va faire, dans cette salle. L'équipe entière s'approche du podium de départ, là ou les règles s'affichent sur grand écran, et que le timer se remet à zéro.

-"Top au tauros!"

Cette voix sortie de nulle part nous fait tous sursauter. les portes de l'arène s'ouvrent et...un tauros nain, tout noir, en jaillit. Ses cornes ont été recouvertes de mousses, et les bouts sont désormais arrondis, pour éviter tout risque de blessure. Il tourne dans l'arène, nous jetant des regards noirs lorsqu'il passe près du podium. Donc, apparemment, pour cette nouvelle épreuve, on doit bondir dans l'arène, passer par l'espèce de tuyau métallique qui symbolise un trou de souris, puis on doit courir vers l'espèce de cabane en bois ayant l'apparence d'un fromage. On doit rentrer dedans, s'emparer d'un morceau de fromage en mousse, et refaire le chemin inverse jusqu'au podium pour donner le relais à l'équipier suivant. Ah, et, le tout, sans se faire encorner par le mini tauros qui sillonne l'arène en quête de nouvelles proies.

-"Apparemment, on peut choisir chacun un pokemon, qui reste en dehors de l'arène, et qui attire le tauros pour nous laisser le temps de faire le parcours."

Bon, pour ce travail-ci, Donald sera parfait. Il a le don d'horripiler les gens, humains comme pokemon. Je refuse de faire le premier participant, que quelqu'un d'autre se frotte au tauros encore fringuant! Je passerais en dernier, quand il commencera à fatiguer. Le docteur Wallon ne l'entend cependant pas de cette oreille.

-"Non, non, M Loghan! Vous êtes le plus rapide, vous passez en premier!"

Super! Non seulement je vais être ridicule, mais en plus je vais me faire encorner. Un peu douloureux comme blessure, non? Et risquée. Bien qu'on nous assure qu'aucun candidat n'a jamais été blessé gravement pendant cette épreuve, je ne me sens pas très rassuré pour autant. Mais il faut déjà se mettre en place. Je donne rapidement des consignes à Donald, histoire qu'il aille de l'autre côté de l'arène pour attirer la bête. Le top retentit, et le manglouton s'agite dans son coin, attirant le tauros. Ni une, ni deux, je me jette dans l'arène et fonce dans le tuyau. Malheureusement pour moi, le mini tauros m'a repéré et fonce tête baissée dans le tuyau, qu'il percute de plein fouet. Quel choc! Heureusement que je porte un casque! Le tuyau roule sur lui-même plusieurs fois, avec moi à l'intérieur qui me tient tant bien que mal.

-"Bordel de... Donald, merde! fais quelque chose!!!"

Le manglouton siffle et crache. Il vient apparemment d'insulter la maman du tauros qui délaisse bien vite mon tuyau pour s'attaquer au grillage le séparant du manglouton. Un peu étourdi par le choc, j'essaie de courir droit vers la maison des fromages pour m'emparer de mon carré de mousse, et je repars aussi vite que possible faire le chemin inverse. Je termine juste à temps, le tauros ayant décidé que j'étais plus intéressant qu'un manglouton crachant des insultes. je finis le parcours essoufflé, et donne le relais à mon camarade au tiboudet. Je vais m'écrouler un peu plus loin, sur de gros coussins, arrachant la stupide tête de souris qui m'a obscurci la vue plus d'une fois pendant ce parcours.

Non, vraiment, les parcours costumés, j'en ai ma claque. Ya pas d'autres épreuves dans ce château? Un truc reposant, un concours de boisson ou un combat de femme dans la boue, ce serait tellement bien...


en cours...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6224

Mar 18 Juil - 15:17
Le membre 'Rory J. Loghan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 07/02/2017
Messages : 125

Mar 25 Juil - 13:21
Façon de se ridiculiser n°3 - Buzzer - inspiration Kamoulox, de KDO


Bon... Que nous réserve donc la prochaine salle? Un peu endolori, je passe le sas de la porte, mon petit manglouton sur les talons. Déjà, la salle en question est plus petite, ce qui semble vouloir dire qu'on évitera, pour cette fois, une activité physique ridicule. Pas de stand pour se déguiser non plus (j'ai tout de suite vérifié le côté gauche de la pièce, là où les deux précédentes avaient rangées leurs horribles costumes handicapants en mousse bizarre). Non, en fait, dans cette pièce, il n'y a qu'un espèce de pupitre où l'on peut se tenir à deux, face caméra (réelle ou factice?). Derrière ce pupitre, il y a un tableau avec des cases plutôt éclectiques : quelques points d'interrogation, des symboles comme des toilettes, un vélo nommé triporteur, un parapluie, un panneau de sens interdit... Heu... Qu'est ce que c'est que ce truc... Une voix désincarnée retentit alors dans la pièce, nous surprenant tous.

-"Bienvenue dans notre quiz, le Mammoulox! Le principe est très simple : vous devez répondre aux questions et aux défis qui vous seront posés, mais de la façon la plus absurde possible. Le premier à placer le nom de l'émission, Mammoulox, remporte la partie! Vous affronterez notre champion, le célèbre Harry..... Ssah!"

Un mec vêtu d'une chemise à fleurs, d'une affreuse perruque grise et de lunettes fumées entre sur scène, sous les applaudissements fictifs sortants des hauts parleurs. Derrière lui, un homme prend place devant le panneau... Un homme monosourcil, en short très court, et avec la coupe au bol d'une célèbre chanteuse... Mais qu'est ce que c'est encore que cette épreuve à la con... Rendez moi les costumes de grenouille en fait, c'était très bien... Et, bien sûr, le docteur Wallon me pousse en avant jusqu'à l'estrade avec pour consigne d'être aussi détestable que possible dans la contradiction, apparemment, c'est ma spécialité. Oui, mais y a toujours une logique dans ce que je dis et là, apparemment, on me demande de dire des choses insensées les unes à la suite des autres... Drôle de quiz, tout de même.

Le jingle de l'émission retentit et je prends place derrière le pupitre. Le mec à la perruque me claque une bise (Gosh! Si je n'avais pas écarté la tête, il me roulait un patin, l'enfoiré!). Je le regarde avec des yeux ronds alors que la voix du présumé présentateur retentit de nouveau et nous demande de nous présenter. Mon voisin s'exécute avec entrain.

-"Bonjour, je suis Harry Ssah, j'ai 31 ans, je suis senteur d'aisselle de pokemon épicé et mon hobby est de collectionner les capsules de café vides. Je suis à demi marié, et j'espère avoir des enfants à plein temps plus tard."

Ok... Bon, je vais me vautrer complètement à ce quizz...

-"Bonjour, je suis Rory Loghan, j'ai 25 ans, je suis un sbire infiltré dans un programme de réinsertion spécialisé dans les bons sentiments, les câlins plus particulièrement. Mon hobby est de faire chier les gens. Je ne suis pas marié, et je ne veux pas l'être. SI j'ai des enfants, je les vendrais histoire qu'ils soient utiles."

Le docteur Wallon me regarde avec un air complètement outré. Ben quoi? On a dit absurde, non? Bon, je crois que j'ai encore été trop réaliste, surtout sur l'histoire du programme de réinsertion. J'aurais du dire qu'on nous entraînait à devenir des scouts peints en bleu et habillés comme superman, le caleçon sur la tête. Là, c'était absurde. Bon, dorénavant, je vais sortir les mots qui me viennent à l'esprit dans n'importe quel ordre, on verra bien.

-"Très bien, messieurs, le quizz commence! Qui a dit..."
-"le bonhomme en pain perdu?"
-"Hein?"
-"M. Loghan, vous séchez? C'est pourtant simple!"

Simple, simple... Mon cul, oui! C'est l'autre participant qui a posé la question, au final! Raaah, ne pas oublier d'être le plus absurde possible. Allez, tu peux le faire. La pièce s'allume brièvement en rouge, comme si je venais de donner une mauvaise réponse.

-"Désolé, M. Loghan. M. Ssah, vous obtenez 50 points dans votre boite à fleurs."
-"Je dépoile un monaflemit et je lance bouboule sur la Lune."
-"Heu... Je rackette un tadmorv et je clame mon amour au cône du chantier d'à côté."


La salle s'allume une nouvelle fois en rouge, et la "personne" silencieuse devant son tableau s'active, sortant une grande baguette en bois. Il nous montre quelques cases au hasard tandis que la voix du présentateur retentit.

-"Non, M Loghan, vous ne pouvez pas car vous avez le tauros en triporteur aligné sur Saturne. Mais vous gagnez une carte mystère!"

Un paquet de carte apparaît à côté de ma main, et je saisis la première. Apparemment, je dois la lire à voix haute.

-"Pika... pika?"
-"Chu! Bonne réponse, M Loghan, vous gagnez 60 points dans votre boite à pyramide et vous avancez de 3 cases, ce qui vous fait arriver auprès de Iago Fitzroy en train de peigner les poils de nez du commandant Cousteau."
-"Je jette snubbull avec l'eau du bain et je roule sur l'asphalte avec un tutu."
-"Belle interception de M. Ssah! 10 points dans la boite à vieux. Qui a organisé..."
-"le voyage de Lizbeth Grandt au pays des mouches qui petent?"
-"un salamèche unijambiste sur un paddle."
-"Bonne réponse de M. Loghan, vous prenez la main."
-"Heu... Je retourne un goupix et je lui..."
-"MAMMOULOX!!!"


L'autre abruti à côté de moi hurle, et les applaudissements retentissent. Il a l'air tout content, et la voix du présentateur confirme qu'il a gagné cette partie. Il me claque une bise en me mettant par la même occasion une main aux fesses et repart avec son acolyte monosourcil par l'une des portes de service. Quant à nous, même si nous venons de perdre, la porte de la salle suivante vient de s'allumer. Je rejoins mes camarades.

-"Heu.... C'est réel, ce qu'il vient de se passer? On a vraiment vécu ça?"
-"Apparemment... Je vous ai connu plus incisif, M. Loghan, vous vous êtes fait rouler dans la farine, je trouve. Allez, à la suite! On se dépêche!"


Eh bien la prochaine fois, c'est elle qui ira raconter des trucs sans queue ni tête devant tout le monde. Moi j'ai suffisamment donné comme cela... Le tauros en triporteur aligné sur Saturne... Ce mec avait du bien fumer avant de sortir une phrase pareille...


en cours...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6224

Mar 25 Juil - 13:21
Le membre 'Rory J. Loghan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» L'automne en mille morceaux!
» Le Lac aux Mille et un Secrets
» CANADA -- MILLE-ISLES
» Les Mille Marches : Premier Conte "Gangrenâge"
» Se ridiculiser ? Mais c'est facile ! [PV]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: Mauville :: Fort Tartard-