AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» Visite chez une abonnée-éleveuse


avatar
Modo RP & Scientifique

C-GEAR
Inscrit le : 09/08/2014
Messages : 1570

Région : Kanto
Sam 15 Juil 2017 - 17:39
- Hum... ca devrait être quelque part par là...

Le Havre. Pension proche de Refifac-Le-Haut à Kalos, c'était une ville sympathique que tu n'avais pas eu l'occasion de voir a ton premier voyage. Mais tu ne regrettais absolument pas le déplacement alors que tu venais déposé un pokémon dans la pension d'une abonnée, Mélodie E. Chevalier. Ce n'était pas non plus la première fois que tu voyais une pension, mais tu devrais reconnaitre que celle ci n'avait rien a enviée a celle de Akichi. Niché dans une vallée, au pied des montagnes d'un côté, des forêts de l'autre, on ne pouvait pas trouver endroit plus naturel que celui ci.
Tu devrais avouer que depuis que tu étais devenue dresseuse, tu appréciais les endroits tel que celui ci, est immédiatement tu te sentais a l'aise pour y laisser un pokémon. Après tout, tu ne confirais pas l'un de tes compagnons a n'importe qui ! Et même si Hypotrempe n'était pas le pokémon dont tu t'occupais le plus, il était aussi important que les autres.

D'un pas un peu plus assuré, rassurée, tu entra dans la maison typique du coin. A peine entrée tu pouvais entre les cris de pokémon sur le côté, alors que la pièce était séparé en deux. C'était intéressant, ainsi, même si l'éleveuse devait travailler sur de la paperasse, elle avait toujours un œil sur les pokémon. C'était bien pensé, et tu étais de plus en plus rassurée. Au bureau justement, un jeune homme aux cheveux verts, si bien que sur l'instant tu le confondis avec Yakuru, mais non, quand il releva la tête pour t'observer, tu te rendis compte qu'il avait les cheveux bien plus long, et qu'il n'avait en commun que la couleur de sa chevelure avec ton ami. Tu lui offris un sourire poli alors que tu t'avanças vers lui.

- Bonjour ! Je cherche Mademoiselle Chevalier, je m'appelle Arya Kanazawa et je lui avais envoyer un mail pour lui annoncer mon arrivée aujourd'hui.

Tu étais toujours un peu mal a l'aise quand tu devais te présenter, ne sachant jamais si tu devais commencer par ton nom, ou la raison de ta venu... Qu'importe, c'était fait, et tu n'avais plus qu'a espérer que tu étais effectivement dans la bonne pension !

HRP:
 




Cliquez pour plus d'information sur le W.A.dex!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Eleveur

C-GEAR
Inscrit le : 11/08/2015
Messages : 1358

Hier à 20:32
___Plusieurs fois, tu regardes le message affiché sur l’écran de ton portable. Encore et encore, tes yeux saphir et or passent sur les mots, mais ton esprit est ailleurs. Aujourd’hui, vous allez recevoir un nouveau pensionnaire. Or, celle-ci, inconsciemment, a remué beaucoup de chose en toi dès son premier mail.
___C’est une scientifique, une de ces personnes qui s’occupent d’observer et d’étudier les pokémons. Une de ces personnes qui gèrent un pokédex, une base de données concernant les différentes espèces. Une de ces bases de données auxquelles tu t’étais abonnée il y a plusieurs années, dans ce qui te semble être une autre époque. Une autre vie. Dresseuse, tu possédais l’un de ces pokédex, et tu t’étais abonnée à plusieurs scientifiques. Tu avais été si heureuse lorsque tu te l’étais procuré. Tu avais cette conviction inébranlable qu’il s’agissait là du dernier pas pour réellement mettre le pied dans le monde du dressage, comme tant d’autres personnes partant à la conquête des badges. Tout était si beau, si joyeux.
___Si lumineux.
___Puis tu les avais perdu, tous à l’exception d’Absol. Tous tes compagnons, arrachés. Disparus. La descente vers les ténèbres a commencé ainsi. Depuis, tant de choses sont arrivées. A part Absol, une seule autre chose ne t’a jamais quitté tout ce temps ; ton pokédex.
___Tout le long, cet objet autrefois adoré est devenu détesté.
___D’un simple outil d’information et de renseignement, il est devenu d’abord un souvenir de la merveilleuse aventure partagée avec ceux que tu aimais, et par conséquent, un rappel constant de ta perte, de ta douleur et de ton chagrin. Puis il a été ton meilleur allié pour juger le mieux possible si un pokémon était maltraité ou non, ainsi que pour savoir comment te comporter au mieux lorsque tu décidais d’intervenir. Chez les sbires, il t’a servi d’outil de renseignement pour préparer tes missions, et pour agir au mieux dans l’intérêt de ce maudit team illégal. Durant ces quatre années, tu ne l’as utilisé qu’une sombre étincelle brillant dans le regard, tu n’y as eu recours que pour enraciner l’obscurité entourant ton être. Il a pris la poussière aussi, après, à force. Trop assommée par le chaos dans lequel que tu vivais, trop automatique dans chaque instant de ta vie, faisant tout pour nager hors de l’eau mais te noyant toujours plus profondément dans les abysses, tu as fini par n’agir que d’instinct. A laisser le destin ou le hasard décider de ton sort. Tu en savais assez pour savoir qu’apprendre davantage ne t’apporterais nulle joie, nul réconfort. Tu avais perdu ta lumière
___L’arrivée à la pension a été un éclat dans la noirceur de ces dernières années, mais l’existence de ton pokédex était sorti de ton esprit. Enterré au fond d’un de tes sacs comme au fond de tes pensées, tu n’y avais plus touché depuis si longtemps. Seul le paiement automatisé sur le compte de ton cousin le maintenait opérationnel dans son inutilité.
___Puis il y a eu ce mail de cette scientifique, et son existence s’était réveillée. Tel un fantôme du passé. Tu l’as ressorti, déterré, et observé, longuement. Ce n’était pas le sujet du mail, seulement, toutes tes pensées étaient portées sur cet objet. Tu as hésité, un long moment. Résilier l’abonnement te semblait au départ le plus logique. Pourquoi Cassandre ne l’avait-il pas fait, d’ailleurs ? Il ne t’en avait même pas parlé. Tu connais ton cousin ; tu sais qu’il fait très rarement les choses par hasard, pas lorsque cela concerne ton malheur. Seulement, tu ne vois pas l’intérêt de sa manœuvre, cette fois.
___Tu détaches les yeux de ton portable lorsque l’écran passe en veille à force d’inactivité. Immédiatement, il se pose sur le pokédex abandonné sur ton bureau. Finalement, tu ne l’as pas résilié. Car si quelque chose peut être utile pour l’élevage des pokémons, c’est bien d’en savoir un maximum sur ceux-ci. Tu savais que cela te donnerait une opportunité supplémentaire pour t’améliorer et perfectionner ce que tu sais déjà. Alors, les souvenirs fantomatiques accrochés à cette machine comme autant de rappel de tout ce que tu as vécu, tu l’as laissé là. Inutilisé, mais utilisable. Une ruine de ton passé.
___A moins que ce ne soit toi que le passé ruine.
    « Mélodie ! Mademoiselle Kanazawa est ici ! »

___Tu te figes un instant, avant d’inspirer et d’expirer profondément. Tu as accepté sa demande, tu ne peux la laisser ici en plan. D’un pas décidé, tu sors de ta chambre, Absol dans ton sillage. Lorsque tu franchis la porte préventive au pied des escaliers, tu te retrouves face celle avec qui tu as correspondu par mail, à qui Nathaniel finit de souhaiter la bienvenue et de se présenter. Visiblement plus jeune, très bleue, plus petite que toi, elle a l’air de déborder de vie. Comme toujours, les éléments essentiels sautent à tes yeux d’héritière entrainés à observer et étudier les gens, à en saisir l’essentiel. Du coin de l’œil tu remarques d’ailleurs Nathaniel, assis au bureau de l’accueil, apparemment sorti de sa paperasse par l’arrivée de la scientifique. Il n’en semble guère dérangé, désormais plus occupé à vous regarder plutôt qu’à revenir aux comptes et aux divers contrats dont il s’occupait. Tu ne lui adresses pas un regard, souriant avec cordialité à votre nouvelle cliente tout en lui tendant la main.
    « Bonjour mademoiselle Kanazawa, bienvenue au Havre ! Ravie de vous accueillir ici, je vous attendais. »

___Ton discours est quelque peu copié de l’habituel accueil de Nathaniel, et tu ne doutes pas qu’il le soulignera, mais tu ne t’attardes pas sur ce détail. Une fois celle de la scientifique serrée, tu passes ta main contre la fourrure d’Absol, sur son dos juste à ta hauteur, l’air de rien. Sa présence te rassure, et, plus que tout, elle t’emplie de chaleur et chasses les froids démons de ton passé.
    « Alors, comment se porte le petit Hypotrempe ? Prêt à venir s’entrainer ici ? »

___Au moins, tu arrives à garder tes préoccupations assez loin pour qu’elles n’interfèrent pas dans ton travail. De toutes tes forces, tu tentes de ne penser qu’au fameux Hypotrempe, votre futur pensionnaire.

HRP:
 


Merci à Aslan pour l'avatar !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» visite chez le gynéco
» Une petite visite chez le médecin [PV Archange et Jessie]
» Visite chez l'artisan
» Une visite chez le mécano[Avorté]
» Invention Tarriennes et internement forcé.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Kalos - 6E G E N :: Relifac-Le-Haut :: Le Havre-