AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 
» Scherzo of Darkness


avatar
Sbire Galaxie

C-GEAR
Inscrit le : 05/09/2014
Messages : 591

Région : Kalos
Lun 10 Juil - 16:25

Tu ne sais pas si c'est une bonne idée de faire ça. Mais tu t'es imposée cette décision. Les souvenirs de l'incident de Cramois'Île sont encore frais dans ta mémoire. Les zombies. Le Kabutops. La mort de Juliet. La souffrance… Tu ne sais pas pendant combien de temps tu as observé le corps d'Azokan baignant dans ce liquide verdâtre sans vraiment penser à son cas, mais plutôt en réfléchissant au tien. Cette opération a bouleversé tout ton être, et tout ce pour quoi tu te bats. Tu sais qui tu es, pourtant. Non ? Tu es Mary, la fille du père Francesco de Romant-sous-Bois, celle qui se bat pour un monde meilleur, celle qui veut éliminer Arceus par tous les moyens. C'est pour ça que tu tues tous ces ecclésiastiques depuis que tu as quitté ton village natal, et que tu t'es engagée dans la Team Galaxy. Renaldo, Ambrosio, Marie… Tous ces autres noms aux visages floutés au fur et à mesure que tu continues tes méfaits. Ou plutôt, qui prennent progressivement la forme de l'ennemi que tu t'es jurée d'éliminer.

Vraiment ? En es-tu bien sûre ? Es-tu cette Mary-là ? Ou bien celle que tu étais à l'origine s'est-elle lentement désintégrée au fur et à mesure que tes méfaits se sont multipliés ? Es-tu simplement encore humaine ? Tu ne peux pas te voiler la face là-dessus. Tuer est facile pour toi, maintenant. Et si tu comprends que les gens puissent être tristes pour une quelconque raison, tu n'en as plus véritablement grand-chose à faire, maintenant. Bien sûr, il y a encore des sursauts de la personne que tu es vraiment, par moments. Mais rends-toi à l'évidence, maintenant. Plus tu avances sur ce chemin, et plus tu renonces à ton humanité. C'est la réalité, et c'est sans doute cela, ta véritable épreuve, sur ce chemin. Tu n'es plus cette jeune femme fragile, certes, mais tu es allée trop loin dans cette folie. La mort de Juliet t'a fait prendre conscience de tout cela, désormais. Mais il ne faut pas croire que cela suffise pour que tu deviennes aussitôt un ange gardien. Tu n'as fait que constater ce fait, même si, sur le coup de la colère, tu t'es imposée à Helen Chevalier comme étant un prétendu esprit de la vengeance. Tu ne le réprouves pas, mais tu ne l'acceptes pas non plus. En fait, tu ne sais pas ce que tu es. Tu es à un embranchement qui décidera de ton sort pour les prochains mois qui vont suivre, si ce n'est plus.

Et puis une pensée, bien qu'à la base farfelue, te vient alors à l'esprit. Non, cela ne se peut pas. Tu veux la balayer d'un revers de la main. Ce ne sont que les âneries d'un vieillard sénile qui te haïssait depuis ta plus tendre enfance, et qui ne te voulait que du mal. Comment peux-tu un seul instant revenir sur cette insulte qu'il a proférée ? Et pourtant… Et pourtant, le cauchemar de Cramois'Île a changé tes perceptions au point que cette phrase s'immisce dans tes pensées et s'amplifie, jusqu'à prendre la majorité de tes réflexions.

« Une erreur de la nature… »

Revenant dans ta nouvelle chambre, – bien plus agréable et confortable que tes quartiers de Recrue, il faut bien l'avouer – tu fixes le miroir qui te fait face. Tu inspectes chaque détail de ton visage qui pourrait te faire penser à une chose pareille. Ton poing robotique se serre, se retenant de briser le reflet qu'il te donne en mille morceaux. Tu sais ce qu'il y a de monstrueux, maintenant. Ce regard inhumain. Voilà ce que c'est. Ce manque d'expression, cette absence d'empathie. Il n'y a plus cet éclat dans tes yeux qui émerveillait à ce point ceux qui t'aimaient. Tu voudrais les arracher à cette espèce de mannequin désarticulé qui te regarde. De ton bras de métal, tu veux la pulvériser, arracher ses membres un par un et les piétiner de manière à ce qu'il n'en reste plus rien. Ce n'est pas comme si elle allait se plaindre de toute façon, elle ne ressent plus rien ! Plus qu'une erreur de la nature, tu as l'impression de t'être transformée en monstre. Pas étonnant.

Tu es une Nephilim, après tout. Ton nom même est monstrueux, synonyme du bien teinté par le pêché. Les sémites voient en toi Celle-Qui-Tombe, ou Celle-Qui-Fait-Tomber selon les traductions, un être qui apporte la corruption partout où il passe. Ton grand-père a violé sa fille dans sa folie et son envie d'être toujours plus proche d'un être suprême, et tu es le résultat de cet acte purement ignoble et offensant aux yeux de la vie elle-même !

Ta chair est monstrueuse !

TON SANG EST MONSTRUEUX !

TON EXISTENCE MÊME EST MONSTRUEUSE ET DEVRAIT ÊTRE RAYEE DE LA SURFACE DE LA TERRE !

Aide à la modération:
 







Sprite by Yakuru Hoot.
Double-Compte: Tony Schwärtzwind et Soren Kenshin
Theme
Battle Theme 1 - Battle Theme 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9857

Mar 11 Juil - 18:19

Oh ! Quelle surprise ! Un Pitrouille apparait ! Il est lvl 35 !


Pitrouille lance Ombre Portée ! Attaqie prioritaire !
{ - 10 PV !}
PV de Flambusard : 128/138


Flambusard lance Picpic !
{ -32 PV !}
PV de Pitrouille : 83/115

Que voulez-vous faire dresseuse monstrueuse Mary ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Garrett Rosebury ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sbire Galaxie

C-GEAR
Inscrit le : 05/09/2014
Messages : 591

Région : Kalos
Mar 11 Juil - 21:10

Dans la nuit pluvieuse, une ombre aux vêtements bleu nuit file à vive allure et quitte la ville aussi vite qu'elle a traversé le bâtiment d'où elle est venue. Elle court comme si des démons étaient à ses trousses. Les démons de son passé, peut-être. Ou bien est-ce à cause de sa haine viscérale. Après tout, elle n'est plus que l'ombre d'elle-même, désormais. Elle s'en rend clairement compte, et si elle vivait parfaitement avec cette idée il y a encore quelques jours, elle commence à craquer. Si elle court, ce n'est pas pour échapper à quoique ce soit. Ses démons sont bien là, mais elle ne les fuit pas. Ils ne la poursuivent pas, de toute façon. Ils observent, simplement. Ils observent ce que leur génitrice est en train de devenir sous l'influence de son propre Géniteur. Le résultat de plusieurs longs mois à plonger de plus en plus dans la démence pour une prétendue cause juste.

Tu continues de courir dans les ténèbres, sans savoir où tu vas ni quand tu vas t'arrêter. Ou plutôt, tu ne veux pas t'arrêter. Tu ne le feras que quand tu n'en auras plus la force de tenir sur tes jambes. Quand tu n'auras plus les moyens de penser. Peu importe les conséquences. Les Pokémon sauvages pourraient venir te dévorer, tu n'en aurais cure. Ce serait peut-être mieux, de toute façon. Dans la mort, tout ceci n'aurait plus de sens. Tu ne ressentirais plus de tourmente, plus de tristesse, plus de souffrance. Tu ne te rendrais plus compte de la disparition progressive de tes principes, de ton amour pour ceux qui te sont encore chers même si tu n'as plus les moyens de les voir, de ta joie de vivre. Jour après jour, tu sens le feu qui t'animait ces dernières années se transformer en un incendie de haine et de rage qui consume tout sur son passage. Il te détruit de l'intérieur depuis des mois. C'en est fatigant. Cette vie est fatigante. Et même si tu as rejoint la Team Galaxy et juré de détruire Arceus quitte à en accepter les conséquences, tu restes épuisée. C'est exténuant de détester, de haïr. Tu n'as pas grandi de cette façon. Tu es une enfant élevée dans l'amour, amour qui t'a été pris par ce même Dieu que tu vénérais pourtant il y a si peu de temps. On ne t'a pas appris les sentiments négatifs, et tu te rends compte maintenant que ce n'est pas aussi simple que cela.

Et pourtant, tu n'abandonneras pas. Il t'a tout pris, après tout. Ce ne serait que justice de Lui rendre la monnaie de sa pièce, de Lui faire comprendre que Ses créations ont des sentiments. Sentiments qui t'emprisonnent comme une gigantesque corde. Tu sens leur emprise se refermer sur toi comme si on te forçait à passer une cravate autour de ton cou et que l'on tirait aussitôt sur le bout de celle-ci. Tu suffoques, tu tentes de te débattre pour t'accrocher à la vie… Mais tu ressens aussi cette volonté d'abandonner, de te libérer de tout cela.

Tu te prends les pieds dans une racine et tombe au sol, en plein milieu d'un sentier boueux, près d'une flaque que la pluie a commencé à former. Tu ne tentes même pas de te relever. Au contraire, tes sanglots prennent le dessus et se multiplient. Ils deviennent si forts que tu as l'impression de manquer d'air, parfois. Ta main encore valide se raccroche à ta poitrine et tu sens tes ongles se planter dans ta chair avec la volonté d'arracher ce cœur qui te fait si mal depuis tout ce temps. Tes muscles sont totalement hors de contrôle, mais on peut voir malgré tout que ton corps se recroqueville plus ou moins naturellement, à la manière d'un fœtus. En fait, tu n'es rien d'autre que cela, finalement. Un enfant cherchant à retourner dans le ventre de sa mère. Tu n'as pas demandé à naître, après tout. Tu es née d'un désir égoïste d'un vieux fou, qui croyait que la naissance d'un héritier mâle assurerait la descendance de sa famille. Et ce monde qui dicte des lois aussi stupides que celle-ci… Lui aussi a sa part de responsabilité dans cette immense mascarade. Ce fou, ce Dieu abject, ce monde ! S'il y a bien des monstres ici, ce sont eux !

Ta main robotique se lève légèrement, comme pour frapper le sol. Mais tu n'en as pas la force. A la place, elle ne fait qu'attraper un morceau de cette terre rendue presque liquide à cause de la pluie. Tu as envie de hurler à plein poumons, mais tu n'en es pas capable. C'est trop pour toi. Tout cela est beaucoup trop à supporter.

Pourquoi ? Pourquoi est-ce ainsi ? Y a-t-il au moins une explication à tout cela ?


Aide à la modération:
 







Sprite by Yakuru Hoot.
Double-Compte: Tony Schwärtzwind et Soren Kenshin
Theme
Battle Theme 1 - Battle Theme 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9857

Jeu 13 Juil - 16:53

Flambusard lance Picpic !
{ -32 PV !}
PV de Pitrouille : 51/115

Vous utilisez une Superball !:
 

Que voulez-vous faire, dresseuse Mary ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Garrett Rosebury ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sbire Galaxie

C-GEAR
Inscrit le : 05/09/2014
Messages : 591

Région : Kalos
Ven 14 Juil - 9:54

Te voilà de retour à Kalos, bien que la baronne Reynolds a spécifié que ce n'était pas le meilleur moment pour que tu partes, même si elle ne te l'a pas interdit. Mais tu en as besoin, quitte à devoir te rattraper à ton retour. Tu ne peux pas continuer comme ça. Il te faut comprendre dans ce monde dénué de sens. Si tu es vraiment une erreur de la nature, tu veux avoir des détails, savoir comment et pourquoi tu es devenue ainsi. Bien sûr, tu connais l'histoire, mais ce n'est pas pareil que de la vivre. C'est pour cela que tu es partie. Tu ne la vivras pas vraiment, mais être sur les lieux du crime sera toujours mieux que rien. Tu penses que cela pourra te donner de la force dans ton combat contre le Dieu Caprin. C'est peut-être dénué de logique. En fait, tu t'en fiches de savoir si ça l'est. Tu en as juste besoin, tu le sens au fond de ton cœur, quitte à ce que la raison en pâtisse. Ce n'est pas comme si quelqu'un allait te juger une fois là-bas, de toute façon. Sur ce sentier entre la Route 16 et la Caverne Gelée, que, d'après l'état du chemin, personne n'a l'air d'emprunter. Tout ce qu'il y a pour tenter de te dissuader, c'est ce froid mordant qui essaie de s'attaquer à chaque pore de ta peau qui ne soit pas à l'intérieur d'un morceau de tissu.

Il faudra cependant beaucoup plus que ça pour arrêter ta détermination. Ni le froid, ni les flocons de neige, ni la poudreuse ne pourront se résoudre à arrêter ton inflexibilité. Et pourtant, c'est comme si la nature elle-même souhaiter t'empêcher de rejoindre ce lieu maudit, même si tu en ignores la raison. Ce que tu pourrais y découvrir est-il à ce point traumatisant pour que l'on te dissuade ainsi ?

Au bout de plusieurs heures de marches, ce n'est qu'au crépuscule que tu finis par arriver devant la silhouette d'une immense bâtisse que tu n'aurais jamais imaginé conçue ainsi. Connaissant les rumeurs concernant les Nephilim et leur besoin excessif de montrer leur richesse et leur opulence, tu t'attendais à quelque chose de plus proche du Palais Chaydeuvre, mais il n'en est rien. La construction semble plus ancienne, mais aussi à la fois brute et sophistiquée, mélange entre l'art roman et l'art gothique des châteaux d'il y a un peu moins d'un millénaire. Le chemin menant à la Caverne Gelée est visible depuis l'est, plus proche des montagnes en elle-même, tandis que le château semble reposer sur une falaise. C'est d'une esthétique pour le moins intéressante. Ses reflets sombres malgré le coucher du soleil lui donne quelque chose d'effrayant et d'apaisant à la fois. De luxueux tout en restant austère, comme ce mélange entre l'opulence et la pureté de la race si chère aux armoiries de ta prétendue famille biologique. Si le Palais Chaydeuvre est le côté lumineux de Kalos, alors le Château Nephilim est sûrement la construction qui représenterait son pendant le plus sombre.

Ce n'est pourtant que le début d'une étonnante démonstration de force d'une famille déchue, dont la puissance a fini, selon les livres d'historien, à décroître au fil des siècles.

Le chemin enneigé continue jusqu'à atteindre la façade du château, gardée par un pont-levis relevé et de longues douves, d'au moins quatre mètres de profondeurs par rapport à ta position. La surface de l'eau qui s'y trouve est trouble, t'empêchant de voir ce qui s'y trouve. Des Pokémon ? Des mécanismes de défense encore actifs ? Ce serait une possibilité qui ne serait pas à exclure. Après tout, le pont-levis semble levé. Pour quelle raison, d'ailleurs ? L'endroit est censé être inhabité depuis que tes parents ont été tué dans ce cambriolage. Cela ne colle pas…

Se pourrait-il que ce lieu soit habité ? Pourtant, il n'a pas l'air d'y avoir la moindre trace d'activité. Pas une seule trace de lumière, pas de voix qui s'échappe de ces murs. Tu lèves les yeux vers ce que tu peux voir de cet endroit. Les tours sont bien plus grandes que tu ne l'imaginais, lorsqu'elles ne t'apparaissaient qu'à l'horizon. La plus petite d'entre elles semble bien facilement atteindre les quatre-vingt mètres, peut-être même plus. Que pourrait bien représenter la plus haute en comparaison, elle qui semble presque percer les cieux voilés en ce moment ? Tu n'en as aucune idée, mais quelque chose te dit qu'explorer chaque recoin de la bâtisse afin de trouver des réponses à tes questions te prendra bien plus que des heures. Et encore, ce ne serait que pour te repérer dans ce qui a tout l'air d'être un véritable labyrinthe, à l'intérieur.

Trouver la bibliothèque, le donjon ou les cachots, et les explorer en conséquence, pourrait bien te demander des jours.


Aide à la modération:
 







Sprite by Yakuru Hoot.
Double-Compte: Tony Schwärtzwind et Soren Kenshin
Theme
Battle Theme 1 - Battle Theme 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9857

Ven 14 Juil - 19:54

Trois Rapion sauvage lvl 34 apparaissent !




Momartik lance Poudreuse sur tous !
(-23 PV)
PV Rapion 1 = 57/80
PV Rapion 2 = 57/80
PV Rapion 3 = 57/80


Carmache lance Séisme sur tous !
(-35 PV)
PV Rapion 1 = 22/80
PV Rapion 2 = 22/80
PV Rapion 3 = 22/80


Rapion 1 lance Groz'Yeux sur tous !
La défense des pokemons diminue !


Rapion 2 lance Sabotage sur Momartik
(-29 PV) c'est super efficace !
PV Momartik = 107/136


Rapion 3 lance Morsure sur Dimoclès
(-8 PV)
PV Dimoclès = 96/104


Dimoclès lance Eboulement sur tous !
(-75 PV) c'est super efficace !
PV Rapion 1 = 0/80
PV Rapion 2 = 0/80
PV Rapion 3 = 0/80
Les Rapion sont KO !

Vos pokemons gagnent 3 pts d'xp
Momartik 37>38
Dimoclès 36>37
Carmache 35>36

Que voulez vous faire ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Garrett Rosebury ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sbire Galaxie

C-GEAR
Inscrit le : 05/09/2014
Messages : 591

Région : Kalos
Sam 15 Juil - 17:46

Le bruit des chaînes rompt le silence ambiant tandis que tu te posais encore de nombreuses questions. Lentement, le pont-levis s'abaisse, t'invitant à rentrer dans la sombre bâtisse. Tu restes cependant sur tes gardes. Tu en as la confirmation, désormais. Quelqu'un a repéré ta présence, et tu te dois d'agir en conséquence. Quelqu'un, ou plutôt quelque chose. Car tu n'as jusqu'ici aucun moyen de véritablement savoir de qui il s'agit. Cela peut tout aussi bien être l’œuvre d'un Pokémon, auquel cas il va te falloir redoubler de prudence. Nul ne peut savoir de quoi il s'agit, et, s'il s'agit du cas échéant, de l'étendue de ses pouvoirs. Tu te prépares donc à utiliser ton 1911 MEU, prête à t'en servir si besoin est, et t'engouffres dans le couloir sans herse.

La cour intérieure du château est relativement petite par rapport à ce qu'il peut montrer jusqu'ici, ne laissant que peu de place à de potentiels envahisseurs qui voudraient envahir le fort. Si jardins il y a, ils doivent se trouver bien plus loin, vers le centre de l'endroit. Tu n'as donc pas le choix, il va te falloir entrer sans trouver de réponse à tes questions pour le moment. Mais ce n'est qu'une fois proche de la porte que tu entends derrière toi la herse redescendre, et le pont-levis remonter, afin de t'empêcher de sortir. C'est étrange. Les mécanismes sont juste devant toi, et ils semblent agir de leur propre volonté. Tu en es certaine à présent, il y a une force extérieure à l’œuvre, et il ne s'agit pas d'une personne. Tu te retournes et braques ton arme vers le pont-levis et la herse, à la recherche de quelque chose qui pourrait se déplacer de manière invisible, mais rien ne semble particulier. Tu regardes le semi-automatique et le considères avant de finalement le ranger. S'il s'agit d'un Pokémon spectre ou d'une force extra-sensorielle, ce n'est pas cela qui l'arrêtera, bien au contraire. Tu décides donc de libérer Tyrfing de sa Poké Ball et de l'empoigner.

« Fais-moi signe si tu sens quoi que ce soit de particulier. » indiques-tu à l'épée enchantée.

Le Monorpale siffle pour donner son accord, puis tu te retournes et ouvres la porte en bois qui se trouve devant toi. Si l'extérieur semblait austère, l'intérieur est bien différent : un long couloir orné d'un tapis rouge écarlate, faiblement éclairée par des candélabres allumés et dont les fenêtres aux volets rouges donnent sur ce qui semble être une petite cour où se trouvait, à une certaine époque, les écuries. Aujourd'hui, le vide de la salle rend l'endroit plus effrayant, mais elle reste malgré tout empreinte d'une certaine noblesse, comme le montrent les tableaux sur les murs et la richesse avec laquelle les candélabres ont été créées. Tout semble même plutôt bien entretenu, malgré la largeur de la pièce, ce qui te rend d'autant plus suspicieuse. Peu de Pokémon s'occupent de la propreté, encore plus dans un lieu comme celui-ci. Les choses semblent plus complexes que ce que tu as pu présager, on dirait.

« Bienvenue, Marquise Nephilim. Votre voyage a dû être éprouvant, par cette effroyable tempête. Venez donc vous réchauffer dans vos quartiers. »

Tu fais volte-face, mais ne vois personne. D'instinct, Tyrfing se soulève légèrement et se met en position de combat. Cependant, quelque chose te dit que combattre la présence à la voix éthérée qui se trouve dans ces lieux sera bien plus ardue. Car au fur et à mesure que tu progresses, les lumières s'éteignent, et un vent glacial s'abat sur le couloir. Les vitres des fenêtres se couvrent progressivement de givre, de même que la pierre sous le tapis, qui créent une lueur bleutée dans la salle. Même ta simple respiration provoque de la vapeur d'eau quand elle s'échappe de ta bouche ou de tes narines.

« Vous n'auriez pas dû sortir ce soir-là ! » s'écrie une autre voix qui résonne dans la pièce. « Par votre faute, une fille est née ! Vous avez souillé le nom de notre famille, espèce de garce stupide ! »

Des cris s'élèvent, ceux d'une femme – ou plutôt, une adolescente, compte tenu des mœurs de l'époque – et d'un enfant. Tu resserres ton emprise sur le Monorpale et attend de pouvoir y voir plus clair avant de pouvoir agir. Mais entendre la lame d'un couteau percer la peau de l'une des deux voix et la voix féminine s'époumoner et te vriller les tympans te fait tressaillir. La porte par laquelle tu es entrée s'ouvre brusquement, laissant passer une violente bourrasque d'air glacé. Tu te protèges aussitôt, mais la force du vent te fait reculer de quelques pas, avant de te faire tomber à la renverse. La porte se referme alors, avec la même force que tout à l'heure. Rien. Personne.

Jusqu'au moment où tu te retournes pour tenter de progresser et de trouver des réponses aux questions qui t'assaillent, autant sur toi-même que sur ce château.


Aide à la modération:
 







Sprite by Yakuru Hoot.
Double-Compte: Tony Schwärtzwind et Soren Kenshin
Theme
Battle Theme 1 - Battle Theme 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8854

Dim 16 Juil - 22:41

Deux Musteflott et un Trompignon niveau 35 apparaissent !




Musteflott 1 lance Crocs Givre sur Carmache !
{-50 PV} C'est méga efficace !
PV de Carmache : 62/112


Musteflott 2 lance Rugissement sur tous !
{L'attaque de vos Pokémon diminue !}


Momartik lance Poudreuse sur tous !
{-14 PV} Ce n'est pas très efficace...
{-14 PV} Ce n'est pas très efficace...
{-48 PV} C'est super efficace !
PV des Musteflott : 106/120
PV de Trompignon : 42/90


Carmache lance Séisme sur tous !
{-46 PV}
{-46 PV}
{-52 PV}
PV des Musteflott : 60/120
PV de Trompignon : 0/90

Trompignon est KO ! Momartik et Carmache gagnent de l'xp ! (1/3)


Dimoclès lance Éboulement sur tous !
{-55 PV}
{-55 PV}
PV des Musteflott : 5/120

Que voulez-vous faire ?



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Garrett Rosebury ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sbire Galaxie

C-GEAR
Inscrit le : 05/09/2014
Messages : 591

Région : Kalos
Lun 17 Juil - 0:43

Une silhouette gracieuse et élancée s'avance vers toi, tandis que ses pas résonnent dans la pièce glacée. Elle s'approche et se révèle être une jeune fille proche de ses seize ou dix-sept ans, habillée dans un style proche du début de l'époque victorienne : un corset bleu nuit serré couvrant sa poitrine, par-dessus un corselet noir qui entoure ses épaules sans pour autant couvrir le reste de ses bras, bien que ses mains soient pourvus de gants noirs. La jupe et le jupon, de la même couleur que le corset, sont pourvues de broderies aux reflets ressemblant à de l'argent, et te rappellent cette devise qui est si chère à la famille Nephilim : « Sanguis et Pecuniam in novo mundo regnabunt. » Le Sang et l'Argent régneront sur un nouveau monde. Si dans d'autres circonstances tu te serais demandée si cette apparition était liée ou non à la famille Nephilim, tu ne peux que rester coite devant la pâleur de son visage, semblable à celui d'un cadavre gelé que la vie a abandonné depuis bien longtemps. Sa démarche lente accentuent encore plus cette impression macabre que tu sens depuis que la jeune fille est entrée dans la pièce. Ce n'est pas une personne ordinaire, et il ne peut y avoir aucun doute : elle est liée de près où de loin aux événements paranormaux qui se trament depuis que tu es arrivée en ces lieux.

« Êtes-vous la maîtresse de ces lieux ? » t'enquis-tu, nerveuse mais faisant tout pour ne pas le laisser paraître. « Je viens ici en quête de réponses et j'espérais trouver une aide qui pourrait me les apporter. »

Elle ne répond pas et continue d'avancer. En fait, d'après son visage fermé, elle ne semble avoir aucune réaction, comme si tu n'étais pas présente. Tu espères que ce soit le cas, tu n'aurais pas à la combattre, de cette façon. Tu tentes malgré tout une autre approche, une fois qu'elle s'est davantage rapprochée de ta position.

« Je suis Mary Nephilim, fille d'Abraham et Gloria Nephilim. J'appartiens à votre dynastie et je viens réclamer la vérité sur mes origines. »

Toujours rien. A travers ses yeux vitreux, son regard semble vide, dénué de toute émotion. Ce n'est toutefois que lorsqu'elle arrive à ton niveau qu'elle s'arrête et te considère, tandis que la sclère qui entoure ses pupilles jaunit peu à peu et que ses iris prennent un éclat bleuté, aussi brillant que celui d'un cristal. Son regard se fixe au tien pendant l'espace de quelques secondes, puis son visage se tord, montrant une expression de rage que tu n'avais jusqu'ici jamais vu chez un être humain.

Elle lève les paumes de ses deux mains vers toi, et te voilà soudainement projetée contre le mur avec une violence que tu n'aurais jamais soupçonnée.

Le choc te sonne et te fait tomber à terre, bien que Tyrfing soit toujours dans ta main. C'est cependant grâce à son impulsion que tu te relèves plus rapidement que tu ne l'aurais fait seule. Mais tu ne comprends pas pourquoi elle t'est hostile. Tu as spécifié la raison de ta venue de manière pacifique, et elle cherche quand même à te combattre ? Est-ce une sorte de test ? Ou cherche-t-elle à te tuer ? Tu n'en as aucune idée, mais tu n'en as pas vraiment le temps. Car pendant que tu te relèves, la jeune fille commence à se transformer en une créature qui n'a absolument rien d'humain. Ses vêtements blanchissent et sa tête ressemblent de plus en plus à une espèce d'immense goutte d'eau violette sur lequel se trouve un masque blanc orné de deux cristaux de glace, semblable à des cornes. Son corps mincit soudainement et se met à flotter à la manière d'un fantôme, et sa robe se transforme en ce qui semble être un kimono blanc à ceinture rouge et aux manches bleu et blanche. Une Momartik, ici ? Ce n'est pas étonnant, finalement. La créature a dû t'amener ici et te leurrer, à la manière d'un prédateur avec sa future proie. Non, c'est trop simple. Une Momartik ne dévore rien, elle n'a pas de système digestif permettant ce genre de choses. La vérité est toute autre : c'est un Pokémon qui n'hésite pas à congeler ses victimes pour les exposer dans sa tanière ensuite. elle ne te chasse donc pas par survie. Simplement parce que tu as une signification particulière pour elle. Peut-être que si tu lui parviens à prouver que tu es la plus forte dans ce duel ou à trouver un moyen de la raisonner, elle te laissera tranquille.

« Laisse-moi passer. » la menaces-tu, la désignant avec Tyrfing à la main. « De gré ou de force, j'obtiendrai les réponses que je désire. »

En guise de réponse, le fantôme de glace hurle et tend ses bras vers toi. On dirait qu'il n'existe qu'une seule alternative possible : l'affrontement.


Aide à la modération:
 







Sprite by Yakuru Hoot.
Double-Compte: Tony Schwärtzwind et Soren Kenshin
Theme
Battle Theme 1 - Battle Theme 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10844

Lun 17 Juil - 10:55

Musteflott 1 lance Crocs Givre sur Carmache !
(il rate son attaque !)
PV de Carmache : 62/112


Musteflott 2 lance Rugissement sur tous !
{L'attaque de vos Pokémon diminue encore !}


Momartik lance Poudreuse sur tous !
{-14 PV} Ce n'est pas très efficace...
{-14 PV} Ce n'est pas très efficace...
PV des Musteflott : 46/120


Carmache lance Séisme sur tous !
{-46 PV}
{-46 PV}
PV des Musteflott : 0/120

Ils sont KO !
Vos pokemons gagnent 2 points d'xp



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Garrett Rosebury ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sbire Galaxie

C-GEAR
Inscrit le : 05/09/2014
Messages : 591

Région : Kalos
Lun 17 Juil - 11:36

Guidée par ton Monorpale, tu te lances à l'assaut, traversant le couloir pour tenter d'atteindre la Momartik. Celle-ci réitère son attaque et plusieurs cristaux de glace foncent sur toi à la manière d'aiguilles toutes plus perçantes les unes que les autres. Cependant, grâce aux réflexes de Tyrfing, tu parviens à en éviter la plupart et à bloquer les autres en te protégeant grâce à ton bras cybernétique. Ta progression se fait plus rapide, et l'attaque du Pokémon se révèle inefficace face à toi, aussi décide-t-elle d'utiliser une autre tactique et de passer à l'offensive elle aussi. Le choc est brutal, tandis que les crocs du fantôme agrippent la lame de l'épée. Tu tentes de pousser en faveur de Tyrfing de toutes tes forces, et la Momartik commence à céder, mais ce n'est que trop tard que tu te rends compte de sa véritable stratégie : de ses dents sortent de l'air tellement frais qu'il recouvre une partie de la lame du Monorpale de givre et l'empêche de réagir correctement. C'est l'occasion qu'elle utilise pour émaner une boule d'énergie noire de la manche d'un de ses bras, dont le choc te fait lâcher la poignée de ton allié, qui se retrouve de l'autre côté de la fenêtre. D'instinct, tu t'empares de la prochaine Poké Ball que tu trouves à ta ceinture et cherches à la lancer, mais le fantôme ne se laisse pas faire. D'un souffle, elle parvient à geler le bouton te permettant de relâcher ton prochain Pokémon. Tu réprimes un juron tandis que le Pokémon prépare sa prochaine attaque. On dirait que tu vas devoir trouver un moyen de te débrouiller seule en attendant que Tyrfing ne puisse reprendre des forces et venir à nouveau te prêter main-forte.

A nouveau, la Momartik lance des Ball'Ombres, mais cette fois-ci, les projectiles sont successifs. Contrairement à ceux que lancent Poltergeist, l'Ectoplasma qui t'accompagne dans tes missions pour la Team Galaxy, ceux-ci sont plus petits et probablement moins puissants, mais plus vifs et plus dur à esquiver. Dans ta détresse, tu cherches des projectiles que tu peux lui lancer, et tu les trouves en la personne des candélabres. De ton bras gauche, tu attends une ouverture pour te saisir de l'un d'eux comme d'une lance, puis tu la lances sur le Pokémon, qui se doit d'esquiver pour éviter de se faire toucher. Tu en profites alors pour te saisir de ton pistolet, pour vider une partie de son chargeur dans la direction de la Momartik. Comme tu l'avais prévu, elle les évite avec une certaine aisance, mais pour mieux se prendre le coup de poing que tu lui lances de ton nouveau bras gauche.

CLUNCK ! CRAC !

Le masque du Pokémon se fissure légèrement, et alors qu'elle s'en rend compte, tu décides de saisir l'occasion donnée par l'effet de surprise pour t'emparer d'une de ses cornes de glace pour la projeter la tête la première contre le mur. Tu ne la laisses cependant pas se reprendre, et la refait se cogner une seconde fois, puis une troisième, une quatrième et enfin une cinquième fois, avant d'enfin la lâcher. Tu t'éloignes de quelques pas, encore haletante après ce combat d'une intensité rare, même pour certaines de tes missions.

« C'est... terminé... » déclares-tu enfin. « Restons-en là... si tu tiens encore à ta vie. »

Tu attends qu'elle réagisse tandis que tu reprends ton souffle, mais rien ne se passe. Elle doit probablement être inconsciente à force de s'être fait marteler le crâne. Tu ouvres donc la fenêtre par laquelle Tyrfing est parti, refermée à cause du Pokémon qui vous a attaqué et de sa puissance dépassant largement la moyenne des Pokémon que tu as dû affronter au cours de tes missions.

« Tyrfing ! » appelles-tu, espérant qu'il parvienne à te répondre.

Mais la fenêtre se referme soudainement contre toi, et le courant d'air te plaque à nouveau contre le mur. Non. Ce n'est pas un courant d'air. Quelque chose te maintient fermement, comme si tu étais enchaînée à quelque chose. Les cris féminins de tout à l'heure résonnent à nouveau dans la pièce, plus déchaînées que jamais, et te vrillent le crâne plus fortement encore que le flot d'émotions que peut te transmettre Abigail quand elle a peur pour toi. Ce n'est qu'à ce moment-là que tu remarques qu'une aura bleue émane du fantôme qui te fait face, à la manière des Pokémon aux pouvoirs psychiques plus développés. Celle-ci se relève lentement, puis flotte vers toi et t'observe en train d'essayer de te débattre, le regard furieux. Elle touche alors de ses manches blanches ton bras cybernétique d'abord, qui commence progressivement à geler tandis que tu fais tout pour te libérer de son emprise. Ne voyant pas de réaction, elle fait de même pour le bout des doigts de ta main droite, ce qui te fait hurler de douleur tellement le froid qui émane d'elle est intense.

Non, ça ne peut pas se finir ainsi !


Aide à la modération:
 







Sprite by Yakuru Hoot.
Double-Compte: Tony Schwärtzwind et Soren Kenshin
Theme
Battle Theme 1 - Battle Theme 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8854

Jeu 20 Juil - 13:04

Lvl 35 !



Dimoclès lance tranche-nuit
(-108 PV) c'est super efficace !
PV Brocelome = 0/85

Brocelome est KO !
Dimoclès gagne 1 point d'xp



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Garrett Rosebury ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sbire Galaxie

C-GEAR
Inscrit le : 05/09/2014
Messages : 591

Région : Kalos
Sam 22 Juil - 11:03

CRAC !

Les vitres d'une des fenêtres se brisent tandis que Tyrfing file dans l'air pour te protéger, ou plutôt, pour se débarrasser de votre ennemi commun. Devant le danger, la Momartik se dégage, relâchant son emprise sur toi et te permettant de te remettre sur pieds. Sans te demander ton avis, le Monorpale retourne dans tes mains et émet un sifflement strident. L'épée a soif de sang, elle est prête à en découdre. Et voyant qu'il ne te reste plus beaucoup d'alternatives, tu décides de l'écouter.

« Vas-y, Tyrfing. » l'autorises-tu. « Je ne commettrai pas deux fois la même erreur. »

Tu aurais dû faire cela tout de suite contre le Kabutops zombie. Mais cette fois-ci, il est temps pour vous de déchaîner votre véritable puissance. Aussitôt, l'écharpe qui traîne autour de la garde du Pokémon s'enroule autour de ton bras, tandis qu'une aura sombre, entre le violet foncé et le noir, émane de l'épée, de la garde à la pointe de la lame. L’œil bleu, présent sur la poignée de l'épée, semble presque sortir de son emplacement, au point qu'il bat comme un cœur que l'on viendrait tout juste de faire repartir. Comprenant aussitôt le danger que vous représentez pour elle, le fantôme forme de nouveaux cristaux de glace depuis ses mains, mais dans une quantité beaucoup plus importante. Faisant entièrement confiance en ton Pokémon, vous vous élancez tous les deux dans la bataille, et chacun de ses coups renvoie les stalactites précédemment formés par votre adversaire contre le mur, voire brise certains en plusieurs morceaux éclatés. Devant cette résistance, la créature crée ensuite une série de Ball'Ombres, que vous avez cette fois-ci plus de mal à renvoyer. Par conséquent, grâce aux pouvoirs que tu lui offres par le biais d'un peu de ton énergie vitale, Tyrfing et toi sautez par-dessus la Momartik, puis foncez sur elle, son dos étant encore exposé tandis qu'elle est sur le point de se retourner. La créature se prend votre coup d'épée en plein dans son casque, au point de lui causer de sérieux dommages, bien qu'aucun point vital ne semble avoir été touché. Ceci dit, la créature chancelle et bat en retraite, mais Tyrfing ne l'entend pas de cette oreille. La lame se soulève aussi haut qu'elle le peut sans t'entraîner avec elle, avant de retomber à quelques centimètres du sol, créant ainsi une longue lame d'énergie noire, capable de trancher l'obscurité elle-même. La Momartik se prend l'attaque de plein fouet et tombe au sol, apparemment inerte, tandis que tu t'approches pour voir ce qu'il en est vraiment. Apparemment, elle semble mal en point. Un dernier coup serait capable de la tuer, si jamais vous devez le faire. Chose que le Monorpale semble parti pour faire, avant que tu ne l'arrêtes en te servant de ton bras gauche avant qu'il ne lui transperce le crâne.

« Assez ! » ordonnes-tu. « Ce combat a assez duré. Je doute qu'elle ait envie de nous affronter à nouveau, maintenant. »

D'abord réticente, l'épée finit par capituler devant ton ordre. Tu rappelles donc Tyrfing dans sa Poké Ball, puis tu observes le corps de la Momartik, toujours à terre, avant de t'agenouiller auprès d'elle. Un filet de sang commence à couler de tes narines, cause directe d'une utilisation prolongée d'un Monorpale au maximum de ses capacités. Tu te permets enfin de respirer de manière plus naturelle, et surtout, bien plus haletante que la première fois que tu as remporté le combat face à elle. Un jour, il se pourrait bien que ce Pokémon ait raison de toi, à force de trop l'utiliser. Tu parviens à le contenir parce que tu lui es supérieur, mais le jour où ce rapport de force sera plus équilibré, tu ne sais pas à quoi tu vas devoir t'en tenir. Cela t'effraie, d'une certaine manière.

Ton regard se porte de nouveau sur le fantôme de glace. Ainsi, les Momartik sont capables de prendre l'apparence d'êtres vivants pour attirer leurs futures victimes ? Non, c'est plus compliqué que cela. Les voix se sont tues dès qu'elle a commencé à prendre sa véritable forme. Au choix, il peut s'agir d'illusions, ou bien de souvenir d'une vie passée. Mais le deuxième cas n'est relayé qu'au statut de légendes. Même si tout le monde raconte que les Momartik étaient autrefois des jeunes filles abandonnées dans le froid jusqu'à leur mort, personne n'a pu vérifier de tels dires. Si toutefois cela devait être vrai… Alors tu es certaine que cette petite fille a un lien avec ce château. A en croire les répliques des voix précédant votre affrontement, elle est une autre des victimes de cette coutume atroce des Nephilim. Comme toi, finalement.

Si cette théorie se révèle un jour fondée par des preuves scientifiques… peut-être que ce Pokémon et toi avez des liens plus étroits que tu ne le pensais, en fin de compte.


Aide à la modération:
 







Sprite by Yakuru Hoot.
Double-Compte: Tony Schwärtzwind et Soren Kenshin
Theme
Battle Theme 1 - Battle Theme 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10844

Mer 26 Juil - 12:48

Trois Pitrouille niv 35 apparaissent !




Momartik lance poudreuse !
(- 48 PV) C'est super efficace !
PV des Pitrouille : 42/90


Carmache lance séisme !
(- 19 PV) Ce n'est pas très efficace...
PV des Pitrouille : 23/90


Pitrouille 1 lance étonnement sur Momartik !
(- 15 PV) C'est super efficace !
PV Momartik : 92/136


Pitrouille 2 lance grimace sur Dimocles !
La vitesse de Dimocles diminue !


Pitrouille 3 lance onde folie sur Carmache !
Carmache est confus !


Dimoclès lance éboulement !
(- 46 PV)
PV des Pitrouille : 0/90

Les Pitrouille sont KO !
Dimocles monte au niv 39 !
Momartik monte au niv 40 !
Carmache monte au niv 38 !

Que voulez-vous faire ?



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Garrett Rosebury ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Sbire Galaxie

C-GEAR
Inscrit le : 05/09/2014
Messages : 591

Région : Kalos
Mer 26 Juil - 13:57

Tu profites d'avoir un peu de repos pour prendre ton couteau de combat et enlever les dernières traces de givre sur ton bras robotique et sur la Poké Ball que tu comptais utiliser dans ton combat contre la Momartik, avant de te relever et d'emprunter le couloir jusqu'à la salle suivante. Si tant est que l'on puisse appeler cela une salle. Concrètement, elle ressemble trait pour trait à celle dans laquelle vous vous trouviez, mais le couloir doit en fait s'étendre sur une très longue distance et devait servir de mécanisme de défense en cas d'invasion. En tout cas, cela expliquerait pourquoi elle est aussi étroite, malgré la hauteur du plafond. Tu restes cependant concentrée sur ton objectif, plus vigilante que jamais. S'il y a un Momartik simplement à l'entrée du château, qui sait quel genre de créature peut roder dans les environs. Tu comprends pourquoi elle y a élu domicile, ceci dit. Il y a quelque chose d'étrangement attirant, dans ce lieu. Tu n'aurais jamais pensé cela avant, à l'époque où tu vivais encore à l'église, mais il y a quelque chose de réconfortant dans cette obscurité. Comme une froide mais douce étreinte, loin de la vivacité brûlante que peut avoir la lumière d'un feu de camp. Et pourtant, peut-être as-tu toujours cette part de toi-même qui était attirée par cette atmosphère sombre mais pourtant si attrayante. L'histoire d'Abigail Fahrenheit, celle que l'on appelait la Sorcière de Mozheim, résonne encore dans tes souvenirs comme une fable à la fois tragique et romantique. Ce n'est pas pour rien que c'est ta Roussil qui se nomme ainsi, après tout. Sans parler des autres Pokémon aux noms plus étranges les uns que les autres. Tyrfing, l'épée maudite, Poltergeist, cette force invisible que l'on attribue aux fantômes, Salem, la ville des sorcières, ou encore Umbra, le nom que l'on donne aux ténèbres dans une langue morte datant d'il y a plusieurs millénaires. Au final, peut-être que le pêché qu'ont commis tes parents ressort dans ces goûts qui peuvent apparaître pour certains comme déviants.

Ou peut-être n'est-ce rien de plus qu'une simple coïncidence.

Le couloir finit par se séparer en deux parties distinctes : le chemin continue sur ta droite, mais une série d'escaliers commence sur ta gauche et semble mener à l'étage supérieur. C'est par là que tu décides d'aller, guidée par ton instinct. Tu t'accroches donc à la rampe en bois de chêne de l'escalier toujours aussi richement décoré, puis passe la porte pour arriver dans le couloir du premier étage, éclairée par la lumière d'une lune qui vient à peine de se lever. Néanmoins, tu remarques que plus de dévouement a été consacré à l'enrichissement de cette salle, peut-être même pour le reste de l'étage, quand on y pense. Les tableaux sont plus nombreux, et semblent représenter des portraits, pour la plupart. L'un d'entre eux semble même représenter la jeune fille dont la Momartik avait pris l'apparence. Tu reconnais le style victorien de la robe qu'elle porte, mais son visage a l'air aussi peu rayonnant que quand tu l'as vu plus tôt. Tu ne dirais pas qu'elle est inexpressive, au contraire. On dirait qu'elle est triste, que la joie de vivre l'a quitté. Tu ne peux t'empêcher d'éprouver de la pitié pour cette adolescente, déjà femme à l'époque. Elle se serait sans doute mieux sentie à votre époque, loin de ces coutumes barbares, bien que les Nephilim semblaient toujours les pratiquer jusqu'à il y a vingt-et-un ans.

« Anastasia Nephilim. » lis-tu à voix haute, rompant ainsi le silence ambiant. « 1841-1856. »

Anastasia. Voilà donc quel était son nom. Tu ne l'oublieras pas, en souvenir de votre affrontement.

Intriguée par les portraits de tes différents ancêtres, tu continues de scruter chacun d'entre eux, au fur et à mesure que le temps et les années défilent. Ce sont toutes des femmes, ceux des hommes devant se trouver dans une autre aile du château. Tu les inspectes un à un, jusqu'à enfin tomber sur la femme que tu cherchais.

« Gloria Nephilim. 1976. »

Bien évidemment, la date du décès ne s'y trouve pas. Personne n'aurait cru que des cambrioleurs se seraient introduits chez eux et auraient tué la quasi-totalité des membres de ta famille encore vivants à cette époque. Et pourtant, il faut croire que même les puissants ne sont pas à l'abri face aux caprices du destin.

« Nous nous rencontrons enfin, mère. » murmures-tu, comme si elle était capable de t'entendre par-delà la mort. « J'ai cru comprendre que vous n'étiez qu'une autre victime dans toute cette mascarade. J'aurais aimé pouvoir échanger quelques mots avec vous, si les circonstances avaient été différentes. Au moins pour avoir votre version des faits, pas celle de deux vieux fous. »

Tu n'éprouves pas d'amour pour elle, tu ne l'as jamais connue. Mais si ce que l'on t'a raconté est bel et bien la vérité, alors il est vrai que tu n'as eu de cesse de ressentir de la pitié pour cette pauvre femme.

Et puis, tu as ses yeux. Et son visage chaleureux n'est pas sans rappeler ton propre passé.


Aide à la modération:
 







Sprite by Yakuru Hoot.
Double-Compte: Tony Schwärtzwind et Soren Kenshin
Theme
Battle Theme 1 - Battle Theme 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 1 sur 3) Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» | When Darkness Falls
» Star Wars KotOR : Age Of Darkness V2
» mansion of darkness
» HEAVENSBEE ► hello darkness, my old friend
» « born in the darkness. » Ϟ WILLOW&OZ.

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Kalos - 6E G E N :: La Frescale :: Route 16-