AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
» [Modéré]Season of Denial


avatar
Dresseur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 22/06/2016
Messages : 30

Région : Kantô
Jeu 6 Juil - 1:35
Le tintement caractéristique des bouteilles de bière s’entrechoquant signala à la bande qu’il venait d’en terminer une autre –et qu’une nouvelle serait très prochainement ouverte-. Rien de très choquant à la base, mais en connaissant le type, il fallait redoubler de vigilance. Heureusement, ils étaient tous les cinq réunis dans une chambre de motel, même pas une semaine après le début du voyage. Dormir à la belle étoile n’était pas le fort de personne ici et à leur âge, pauvres citadins, ils avaient besoin de leur confort. Le progrès avait été minime au mieux, personne n’ayant capturé quoi que ce soit jusqu’à maintenant. À l’exception de Jenna qui, faute d’un Pikachu très peu coopératif, s’était vu attribuée in Nidoran mâle qu’Edwin lui avait capturé. Le Pikachu a vite démontré de la jalousie à l’égard du nouveau membre de l’équipe au grand amusement de la dresseuse qui pouvait sûrement gagner le respect de son starter en exploitant cette faille.

Ce soir, les Pokémons se reposaient de sorte que les dresseurs, eux, puissent se détendre aussi. Edwin aurait bien voulu que Buddy reste avec lui, mais de le voir ivre n’était peut-être pas la meilleure idée. Il s’était donc résigné à lui donner congé ce soir. Damian semblait perdu dans ses pensées, déjà qu’il semblait tendu depuis l’arrivée à Jadielle. Alyssa et Lukas ne foutaient rien de bien productif eux non plus et Jenna tentait d’enlever cette bière des mains d’Edwin.

«Arrête de boire, on sort dans un club bientôt! J’ai pas envie que tu nous foutes la honte!»
«Mais que dalle, j’ai pas envie de sortir. J’ai pas de fringues, les gens sont cons. Laisse-moi boire ici tout seul…»
«Ah non! T’es en voyage, mec, profites un peu! Ce sera cool.»

Elle tentait désespérément de lui attraper la main, mais il se débattait comme un enfant. Après cinq minutes, elle abandonna. Grognant avant de continuer à se préparer. Edwin, complètement avachit sur le canapé, tétait sa bière, la retenant avec sa bouche au niveau du goulot tandis qu’elle reposait sur son torse dans un équilibre précaire. Il se voulait songeur, vous voyez. Les clubs n’avaient jamais été sa tasse de thé. Il n’avait jamais eu le look de l’endroit, contrairement à ses potes sans compter qu’il y avait toujours de drôles de types avec la très fâcheuse manie d’être de véritables enculés. De faux durs qui passaient leur temps à aller à la salle de musculation pour faire tout sauf se muscler et qui faisaient exprès de prendre le plus d’espace possible à chaque fois qu’ils passaient. Étant reconnu pour sa patience, il ne comptait plus le nombre de fois où il s’était battu et/ou jeté du club. Condamné à ce que l’histoire se répète, il préférait éviter ces endroits. Il n’allait quand même pas laisser des imbéciles lui manquer de respect pour faire plaisir aux autres.

Il fut tiré de ses songes par Damian qui se levait sans un mot. Edwin fronça les sourcils quand il le vit se diriger vers la porte, regardant son téléphone aux cinq secondes. Il se résigna à tenir sa bière dans sa main droite, restant toujours dans la même position avant de lui demander :

«Tu vas où? Tu dis pas un mot de la soirée et tu te barres? Pas cool, mec.»

Une pointe d’irritation dans la voix du jeune homme, mais c’était normal. Damian n’était pas du genre à rester silencieux trop longtemps. Peut-être était-ce maladroit de la part d’Edwin, mais il y avait un truc qui clochait. Pas forcément négatif, mais s’il allait rencontrer une jeune femme, n’était-ce pas son devoir de faire en sorte que le rendez-vous soit aussi désastreux que possible. N’était-ce pas l’essence même de l’amitié?

«J’ai un pote dans le coin, je vais boire avec lui. Tu veux que je te le présente? Il est peut-être ton genre.»
Edwin se redressa sur les coudes, confrontant son regard.
«Ouais, je veux bien. Tu peux le ramener ici et…»
«Laisse-le.» souffla Lukas. «Tu vas pas jouer à la mère avec lui, hein?»

Un sourire moqueur de sa part et Edwin se calma, maugréant tandis qu’il ignorait désormais celui qui enfilait ses chaussures. Mais Damian ne pouvait pas partir sans un au revoir.

«Profites-en pour entraîner ton rat des champs. T’as du rattrapage à faire.»
Il se redressa d’un bond, prêt à lui sauter au cou –même s’il était à l’autre bout complètement de la pièce-.
«Viens me redire ça ici fils de…»
Et la porte claqua.

Comme si rien ne s’était passé, Edwin retomba mollement sur son fauteuil, terminant sa bière d’un coup. Où avait-il bien pu aller?




Aide à la modération:
 


Avatar secret ;)):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9760

Jeu 6 Juil - 11:08

Niv 5 !




Salamèche lance griffe sur Aspicot
(-8 PV)
PV Aspicot = 8/16


Aspicot lance dard-venin
(-4 PV)
PV Salamèche = 35/39


Chenipan lance sécrétion
(la vit. de Salamèche baisse de 2 crans)



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 22/06/2016
Messages : 30

Région : Kantô
Jeu 6 Juil - 18:22
La porte refermée, il se tourna vers les deux autres à ses côtés, Jenna toujours occupée à se préparer dans la salle de bain.

«Vous étiez au courant? En même temps, une meuf à Jadielle, c’est loin un peu pour un plan cul, non?»

Alyssa se massa une tempe avant de lui répondre, un peu sèchement, juste assez pour qu’il ne le remarque pas, en fait.
«Il t’as dit que c’était un pote, tu veux bien arrêter?»
«Oui, mais on sait très bien qu’il n’est pas le plus sociable, à part nous, je l’ai jamais vu avec personne. Non, son rencart va foirer, c’est pas possible que ça fonctionne

Il haussa même les épaules, comme s’il annonçait une évidence. Cette fois, c’est Jenna qui sortit la tête de la salle de bain pour lui répondre.

«Je pense qu’ici, t’es le moins bien placé pour parler de romance. Quand t’arriveras à garder une copine plus que trois semaines, on en reparlera.»

Il grimaça à son endroit, sans noter la pointe d’amertume dans la voix de son amie. Peut-être par désintérêt ou parce qu’il était aveugle à ce genre de choses, mais son côté franc et honnête forçait parfois quelques secrets à être exposés au grand jour. Comme présentement. Lukas et Alyssa l’avaient très bien remarqué, mais connaissant Edwin, ils n’avaient rien dit. Parce qu’il ne comprenait pas ce qu’il avait provoqué. Il se leva, le pas toujours droit pour s’avancer vers Lukas, tendant les bras vers lui.

«De toute façon, j’ai pas besoin d’une meuf, j’ai mon Lukas rien qu’à moi.»

Un rire de la part du concerné, mais tandis qu’il avançait à la recherche d’un câlin, c’est le pied d’Alyssa qui se posa sur son ventre pour le repousser plus loin. Chasse gardée. Il fit la moue, s’attendant à ce genre de réaction et se dirigea vers la porte, pauvre mal-aimé qu’il était.

«Si c’est comme ça, je me tire.»
«Va pas trop loin, on part bientôt.» s’écria la voix de la salle de bain.

Il sortit le paquet de cigarettes de sa poche.

«Clope, des volontaires?»
Aucune réponse.
«Tant pis pour vous.»
Et il quitta la chambre.



Pendant ce temps.

Un silence avait marqué les trois restants dans le motel. Un certain malaise pesait sur chacun et même si c’était chose courante avec Edwin, il avait vraiment visé un point sensible sans le savoir. Un long soupir franchit les lèvres de la brunette alors qu’elle dit soudainement, épaules baissées en signe de résignation.

«Vous croyez qu’il va voir une fille pour vrai?»

Edwin n’avait pas eu totalement tort tout à l’heure. Damian n’était pas du genre à avoir un cercle d’amis étendu et n’était certainement pas le type à avoir des amis en dehors de Safrania. La probabilité était faible, mais ce départ soudain demeurait étrange au possible. Alyssa quitta le canapé pour rejoindre Jenna à la salle de bain, lui offrant un câlin en guise de réconfort.

«Laisse tomber. Ce soir, on sort! On va boire et on va surtout fêter le début de notre aventure! Lukas va nous chaperonner, donc pas de raison qu’on ne se laisse pas aller. Et si Ed’ se fout dans la merde, ce qui va très probablement arriver, on le laissera se démerder tout seul. Pas question qu’il gâche notre soirée!»

La proposition sut faire sourire Jenna qui en oublia momentanément Damian. Après tout, elle avait bien besoin de s’amuser elle aussi. Elle songerait à ces histoires de cœur demain.





Aide à la modération:
 


Avatar secret ;)):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8556

Sam 8 Juil - 22:06

Salamèche lance Griffe sur Aspicot sauvage
(-8 PV)
PV Aspicot = 0/16
Aspicot est KO !


Chenipan lance Charge sur Salamèche
(-4 PV)
PV Salamèche = 31/39

Salamèche gagne 1 pt d'xp !
Salamèche 06>07

Que voulez vous faire ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 22/06/2016
Messages : 30

Région : Kantô
Dim 9 Juil - 2:12
La fraîcheur de la nuit naissante lui donna un frisson désagréable et ses mains rejoignirent vite ses poches. Le motel était miteux au possible et à en voir le trafic régulier, on devinait l’utilisation première de l’endroit. Heureusement pour eux, aucun voisin dérangeant jusqu’à présent. Une grande enseigne aux néons défectueux invitait les futurs clients avec un chaleureux «otel Jdiele» et la grosse dame à la réception semblait intéressée par tout sauf ce qui se passait sur son lieu de travail. Il l’ignora respectueusement et elle fit de même. Un type attendait dans le parking, yeux rivés sur l’écran de son téléphone. Il n’en fit pas d’histoire et alla se poster un peu plus loin, s’allumant une cigarette. Un banc s’offrait à lui et il accepta l’invitation, grimpant dessus pour s’asseoir sur le dossier. Le grincement d’une porte manquant cruellement de lubrifiant attira son regard tandis qu’il tirait sur sa cigarette –la marque la moins chère possible, il s’était habitué à l’arrière-goût de poussière au bout de quelques paquets-. De là sortit une jeune femme et ses soupçons furent rapidement confirmés. Elle passa devant lui, l’ignorant comme tout le monde ce soir, sans même un sourire ou une invitation qu’il aurait pu décliner avec plaisir. «Elle doit avoir un autre contrat bientôt», pensa-t-il.

Il ne s’en soucia guère davantage, ses pensées se concentrant sur Damian et son départ soudain. Il savait son ami empreint de plusieurs qualités, mais comme tout le reste de la bande –à l’exception d’Alyssa, demoiselle quasi parfaite-, les défauts formaient une liste plus étoffée que ces dernières. Il le savait notamment fin amateur des bonnes choses de la vie, mais il savait surtout qu’il avait du mal à s’arrêter. Il espérait quelque part qu’il s’agisse effectivement d’une fille, qu’il l’ait payée ou non, mais son instinct était moins sûr que lui là-dessus. Peut-être que le type sur son téléphone l’avait vu? Il était parti il y a quoi, même pas dix minutes? Dans un grognement d’inconfort, il se redressa avec adresse pour se diriger vers lui.

«Hey, dude. T’aurais pas vu un grand type, cheveux frisé, l’air préoccupé aller quelque part?»

Maintenant qu’il était prêt, l’homme avait beaucoup de coffre, mais ne semblait pas mettre sa carrure de l’avant. Il savait utiliser ses muscles et ne les montrait pas pour intimider comme plusieurs. Note mentale pour Edwin; ne pas se battre avec lui. Le type haussa un sourcil perplexe à son égard avant de retourner vers –visiblement- quelque chose de plus important sur son téléphone. Un «non» tout sauf intéressé s’échappa de sa gorge. Sauf qu’Edwin était particulièrement difficile à impressionner, même si la bête pouvait le mettre au tapis en une seconde. Il tendit son paquet de cigarettes vers l’homme avant de lui demander, un demi-sourire aux lèvres tandis qu’il sifflait de sorte à ne pas faire tomber sa cigarette :

«T’es sûr?»

Il semblait du genre achetable et l’offre était suffisante pour le genre d’information anodine. D’abord accueillie avec un soupir, l’homme rangea son téléphone avant d’accepter une clope. Une preuve qu’il s’agissait bien d’un être humain; il avait un prix. Edwin rangea le tout dans sa poche avant de ressortir son briquet qu’il lui présenta, lui faisant même l’honneur de lui allumer. Il attendit que l’homme tire sa première bouffée et celui-ci abdiqua, pointant à gauche du bout de la cigarette. «Par là. Y’a quoi, cinq ou dix minutes. Doit pas être bien loin, la route est déserte un long moment et débouche sur le centre-ville.»

Edwin hocha de la tête, satisfait.

«Merci, mec. Tu saurais pas où les gens vont pour fêter? Club, casino, je sais pas? Je suis pas du coin et je comptais sortir.»

L’homme haussa les épaules.

«Y’a deux clubs. Un où les gamins qui se croient un peu trop se tiennent. Un autre pour les plus vieux. Quelques bars au travers. Tu trouveras assez vite, c’est limite la cambrousse ici.»

Edwin sourit à la description. Il regarda en direction d’où Damian était parti.

«Par là, hein. Merci de l’information. Bonne soirée.»
«Hmm

Un autre bruit de porte, cette fois c’était pour lui. Les trois retardataires sortaient, finalement prêts à leur « soirée d’excès». Quant à lui, il avait une autre ambition. Lukas le rejoignit en premier, les deux autres aux talons. Un coup d’œil de sa part vers l’homme musclé démontrait un semblant d’inquiétude.

«Tout va bien?»
«Ouais, je demandais juste où étaient les endroits cool dans le coin. Vous êtes prêts?»
«Prête comme jamais.»
«Parfait, c’est par là.»

Et ils se dirigèrent vers la civilisation, sur les traces d’un fugitif, en quête d’alcool et de choix douteux.




Aide à la modération:
 


Avatar secret ;)):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8434

Lun 10 Juil - 22:54

Salamèche lance Flammèche sur Chenipan !
{-16 PV} C'est super efficace !
PV de Chenipan : 0/16

Chenipan est KO ! Salamèche monte au niveau 8 !

Que voulez-vous faire ?



Moi, c'est MISTER J.
Un conseil, viens pas m'chercher. J'suis un mec qui sait jouer des poings, si tu cherches la bagarre, tu l'auras ! Et ça sera sanglant. T'es prévenu.

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 22/06/2016
Messages : 30

Région : Kantô
Mar 11 Juil - 18:15
Pendant ce temps, ailleurs à Jadielle.

Damian était sorti rapidement de la chambre, les volets fermés de la fenêtre de la chambre lui promettant une certaine discrétion. Edwin aurait été du genre à l’espionner, mais l’intervention d’Alyssa lui avait sans doute coupé l’envie, jouant énormément en faveur de Damian. L’air froid lui permettait d’avoir les idées claires, autant qu’elles pouvaient l’être à cet instant, du moins. Plus loin, près de la route, un homme regardait son téléphone. À ses côtés, une voiture attendait, moteur tournant dans un vrombissement étouffé, les fenêtres teintées, sans doute trop pour que ce soit légal, pensa-t-il. Il s’approcha, le pas ferme et l’homme tourna la tête vers lui, sans même l’ombre d’une émotion. Néanmoins, on pouvait le sentir intéressé, voire satisfait. Il ouvrit une porte vers l’arrière, invitant le jeune homme à s’asseoir. Il pénétra dans la voiture, l’homme referma la porte et la voiture démarra en direction de la ville. À ses côtés, Damian trouva une pochette contenant quelques papiers contenant des formalités, rien de plus. Aucune fille, aucun soi-disant pote. Uniquement lui et un chauffeur silencieux. La conséquence d’un tel mensonge était de garder le groupe loin de lui au moins pour la soirée. Il devait rencontrer «cette» personne dans un bar ou du moins, dans la partie qui n’était accessible qu’aux VIP. Un peu comme dans un mauvais film de gang. Il sourit amèrement à cette pensée, le cœur battant la chamade. Il se devait d’être fort. Ce qu’il s’apprêtait à faire, ce n’était pas que pour lui. Un seul faux pas et c’était mort.

Peu après Edwin sortait fumer et lui demander des indications. L’homme au téléphone lui indiqua le bon chemin, étonnement, en laissant sous-entendre qu’il s’y était rendu à pied. D’ici à ce qu’ils arrivent, l’entente serait sans doute terminé. Néanmoins, lorsqu’il vit le groupe partir, il prit soin de bien avertir son supérieur qu’ils arriveraient comme prévu. Comme si tout ceci faisait partie d’un plan quelconque. Suite à cela, l’individu en question regagna sa chambre.




Aide à la modération:
 


Avatar secret ;)):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8556

Mer 12 Juil - 17:51

Un Roucool et un Rattata sauvages apparaissent ! Ils sont niveau 5.


Rattata lance Charge sur Salamèche !
{ - 5PV !}
PV de Salamèche : 26/39


Salamèche lance Flammèche sur Roucool !
{ - 12 PV !}
PV de Roucool : 3/15


Roucool lance Jet de Sable sur Salamèche !
La précision de Salamèche diminue !

Que voulez-vous faire, dresseur Edwin ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 22/06/2016
Messages : 30

Région : Kantô
Ven 14 Juil - 4:06
Le chemin les avait menés, une vingtaine de minutes plus tard, vers le centre-ville de Jadielle. La plupart des rues désertes n’offraient que peu d’indices et les esprits commençaient à s’impatienter. On pouvait noter l’urgence de consommer de nombreux alcools fluorescents chez Jenna et Edwin se demandait bien ce qui pouvait presser autant. Elle était la sage du groupe, suivie de près par Lukas. Est-ce que le voyage lui donnait un nouveau souffle? Souhaitait-elle renouer avec une adolescence un peu trop terne? Qu’importe. Heureusement, les bruits servaient de guide et rapidement, ils trouvèrent leur chemin jusqu’au club. L’établissement détonnait comparativement au reste de la ville. Si celle-ci se voulait sobre, la boîte s’évertuait à faire tomber tous les clichés qu’on pouvait avoir sur l’endroit. Quatre étages visibles, sons et lumières fusants de partout et ce n’était qu’à l’extérieur. La file d’attente était longue, suffisamment pour décourager Edwin qui observait les gens. Des ados, à peine adultes, habillés pour les grandes occasions alors qu’on sait très bien qu’ils sont là pour se mettre shitfacedet trouver un plan cul d’ici la fermeture. Était-ce seulement lui qui l’avait remarqué ou bien était-il le seul qu’on n’avait pas mis au courant qu’il s’agissait là d’une évidence qu’on préférait taire?

«On devrait partir, y’a trop de peuple ici. Y’a un autre club, plus loin.»
«Oh non! On est très bien ici. Détends-toi un peu.»
«Les gens te regardent Edwin, t’as déjà du succès!»
«S’il avait été foutu de mettre un pantalon qui n’est pas troué, personne ne le remarquerait.»
«Justement, je suis pas venu à une soirée de con
«Comme si ça t’étais égal en temps normal.»
«Tu sais quoi? Fuck you.»
«Allons vous deux, vous avez pas cinq ans. Et toi si tu joues le rabat-joie, je te garantis que tu vas passer la pire soirée de ta vie.»

Ils arrivèrent au portier qui demanda une pièce d’identité à chacun. Il sembla tiquer sur la provenance, évidemment que Safrania n’était pas la porte d’à côté. Mais t'as déjà vu des touristes, hein Golgo? Il demanda la raison de la visite à Jadielle –comme s’il en avait quelque chose à foutre, c’est un putain de type dont la seule utilité est de filtrer les gens trop bourrés à l’entrée- et lorsqu’on lui affirma qu’ils pouvaient rentrer, ils s’exécutèrent. Tous sauf Edwin, puisqu’un bras étiré lui bloquait la route. Un sourcil arqué en sa direction chercha des explications et le portier, de ses traits simiesques, se voulait autoritaire.

«C’est pas une piquerie ici, tu reviendras avec d’autres fringues.»

Un sourire abasourdi fendit le visage d’Edwin avant de muter en une expression alliant dégoût et mépris.

«Tu te fous de ma gueule, là? Parce que t’es sûrement pas sérieux, hein?»
«Dégages, t’empêche les autres de rentrer.»

L’homme tendit son bras vers lui au niveau de l’épaule, dans l’intention parfaitement assumée de le pousser. L’insulter était une chose, mais le toucher de cette façon, lui manquer de respect? Pas question. De la façon la plus instinctive, impulsive et surtout habile, il tassa le bras sur le côté avant qu’il ne l’atteigne, se rapprochant dangereusement de celui-ci, pénétrant son espace personnel, se voulant imposant à son tour. Les autres ne semblaient pas s’être aperçus de son absence, du moins ne le cherchaient pas à l’extérieur et il se retrouvait donc nez à nez avec le cousin le plus rapproché du Monaflemit. La tension était palpable, quelques personnes derrière tentaient de raisonner Edwin qui n’écoutait pas (et s’il avait écouté, ils se seraient certainement mangé quelques coups sur le gueule tant il était à cran). On l’avait démarré au quart de tour et lui répondait. Le plus grand stare-off de l’histoire de Jadielle sans doute, Edwin, malgré ses quelques centimètres en moins avait son regard planté dans celui du videur, qui tentait de le repousser. Il avait en venir aux coups, c’était imminent, il n’attendait que l’étincelle pour allumer le brasier.

«Ça va, il peut entrer

La pression chuta radicalement, il recula de deux pas, tournant son attention vers celui qui venait de prendre la parole. Un grand homme, avoisinant le mètre quatre-vingt-dix, mohawk blond bien défini, écarteurs aux oreilles. Le genre de personne avec qui Edwin aurait été susceptible d’échanger une clope dans un motel miteux –il se demanda pourquoi cette idée faisait surface dans son esprit à cet instant, mais n’eut guère le temps d’y réfléchir davantage-. Une chemise, pantalon noir, souliers classiques, ses habits étaient suffisamment en opposition avec sa gueule pour créer un effet impressionnant. Une aura imposante émanait de lui, pourtant ses traits n’avaient rien de sévère, au contraire. Chaleureux au possible. Il sourit même l’intention d’Edwin.

«T’es certain?», répliqua l’homme.
«Bien sûr. On est samedi et le gamin vient pas de la région, il pouvait pas savoir. Allez, désolé du dérangement.»

Edwin acquiesça avant d’entrer, mais il avait un goût amer en bouche. Était-ce parce qu’on avait tenté de lui manquer de respect? Non, c’était le type qui était intervenu. Son sourire semblait forcé, son attitude laissait croire qu’il en savait plus sur lui qu’il ne le laissait paraître. Qu’il était intervenu spécifiquement à son endroit… et comment savait-il qu’il n’était pas de Jadielle? Où était Damian? Pourquoi tant de questions ce soir? Il devait être paranoïaque, c’est pas possible. Il se dirigea au bar avec deux idées en tête. La première, qu’une ou deux bonnes bières devraient lui faire le plus grand bien. Deuxièmement, il venait de rencontrer une deuxième personne dans l’espace d’une heure avec qui il ne voudrait jamais se battre. Le portier, pas de problème, mais celui qui l’avait laissé entrer? Il avait quelque chose qui ne lui inspirait pas confiance.





Aide à la modération:
 


Avatar secret ;)):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9760

Ven 14 Juil - 10:55

Rattata lance Charge sur Salamèche !
{ - 5PV !}
PV de Salamèche : 21/39


Salamèche lance Flammèche sur Rattata !
{ - 12 PV !}
PV de Rattata : 3/15


Roucool lance Jet de Sable sur Salamèche !
La précision de Salamèche diminue encore !

Vous lancez une pokeball sur Rattata...
...
...
...
[i]Il est capturé !
Salamèche monte d'un niveau



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 22/06/2016
Messages : 30

Région : Kantô
Dim 16 Juil - 3:49
Déjà, il avait besoin de souffler un peu. Ses idées étaient floues et l’atmosphère qui semblait peser sur lui n’aidait en rien ce début de stress qui le rongeait. Tout semblait «faux. Comme s’il était dans un rêve ou dans le décor d’une sitcom de merde pour ados. Évidemment, que ce n’était pas le cas, mais les choses qui sortaient de l’ordinaire s’enchaînait. Damian qui part comme ça, le type un peu trop accueillant à l’entrée. Le videur, ça il y avait droit souvent, donc rien de nouveau sous le soleil. Le pire était qu’il semblait être le seul à le remarquer. D’ailleurs, où étaient-ils, les autres? Il chercherait après.

Il s’avança vers le bar, se faisant une place entre une fille seule et un couple qui s’embrassait à pleine gueule. La serveuse qui fonctionnait au pourboire faisait bien évidemment passer en priorité les types qu’elle savait bons payeurs. Il attendit donc une éternité. Suffisamment longtemps pour que la fille seule à côté de lui essaie d’entamer une conversation. Il soupira intérieurement.

«C’est pas la soirée punk ce soir, qu’est-ce que tu fais, habillé comme ça?»

Un rictus forcé alors qu’il haussait les épaules. Elle se voulait complice et bien qu’elle était suffisamment jolie pour se mériter son attention, il n’avait pas forcément la tête à ça ce soir.

«C’est ce que j’avais de plus propre chez moi.»
«Ils t’ont laissé entrer quand même?»
«On dirait. Il est assez sympathique le type à l’entrée.»
La serveuse s’approcha et lui demanda ce qu’elle pouvait faire pour lui.
«Deux bières
Il fit même le signe avec ses doigts. Comment se débarrasser de cette fille, maintenant. Elle n’avait pas l’air de vouloir lâcher l’affaire non plus.

«Ça n’a pas l’air d’être ton genre de musique.»
«Bien deviné.»

Une petite moue de sa part, elle devinait qu’il n’était pas réellement intéressé, mais elle n’avait pas dit sur dernier mot. Elle avait un dernier atout et vu sa dégaine, il y avait de bonnes chances que ça fonctionne.

«Si tu veux, j’ai un truc qui t’aiderait à te décoincer, ça te dit?»

Il fut d’abord surpris, un sourire- le premier vrai depuis qu’elle lui parlait- égaya son visage. Elle n’avait pas l’air de ce genre de personne. Trop propre, trop… bien habillée. La bonne fille studieuse qui se laisse aller le samedi soir, loin de cette vie trop rangée. Évidemment qu’Edwin était intéressé. De voir ce qu’elle avait à offrir, du moins. Il se rapprocha d’elle, la musique envahissante lui détruisant la gorge à chaque fois qu’il voulait parler. C’était le genre de choses qui se murmuraient au creux de l’oreille. Il y souffla donc :

«T’as quoi à me proposer?»

Elle posa immanquablement une main sur son épaule. Geste pudique, mais il connaissait l’astuce. La poigne n’était pas ferme et c’était le genre de main qui pouvait glisser rapidement. Elle lui répondit.

«Tryptique. T’as déjà essayé?»

Peut-être avait-il mal entendu? Le nom ne lui disait rien. Il pourrait dire oui et se laisser aller, mais l’idée de s’aventurer dans l’inconnu avec tout ce qui se passait en orbite autour de lui risquait de lui causer davantage de malaise que l’inverse. Non pas faute d’envie, il s’apprêtait à refuser poliment, mais une voix familière l’interrompit avant.

«Edwin, putain! On te cherche depuis tout à l’heure! T’étais où?»

Alyssa. Elle ne devait pas être en train de danser à n'en plus finir avec Jenna? Pourquoi elle. Il voulait Lukas, pas elle. Surtout si c’était pour le sermonner.

«Bah tu cherches mal, j’suis ici depuis tout à l’heure. Ils font quoi les autres?»

Elle se dirigea vers le bar pour commander, lui répondant entre deux noms de cocktail :

«Lukas est assis là-bas, Jenna est en train de vivre le moment de sa vie sur la piste de danse.»

Sa nouvelle amie, toujours présente, demanda :

«C’est ta copine?»

Cette fois, il rit.

«Jamais de la vie. T’as encore tes chances.»

Elle rit à son tour, mais Alyssa brisa ce doux moment de complicité.

«T’as encore tes chances, mais pas maintenant. J’ai besoin de lui. D’abord, tiens ça.» Elle lui tendit un verre, en plus des deux bières qu’il devait transporter. «Et suis-moi, c’est important.»

Il haussa les épaules, tête tournée vers sa nouvelle amie.

«T’as un nom?»

Tout sourire, elle répondit.

«Ellen. Et toi?»

«Tu le sauras plus tard, je reviens!»

Il emboîta donc le pas à Alyssa, frustré qu’elle le mène ainsi par le bout du nez, mais curieux d’en savoir plus sur cette drogue inconnue, lui qui avait un certain bagage de connaissances dans le domaine, mine de rien. La fille était un plus, aussi, même si c’était pas le plus intéressant.

10 secondes plus tard.

Toujours assise au bar, son sourire se transformait en agacement. Qui était cette meuf qui l’avait éloigné? Un homme s’approcha d’elle. On reconnaissait la stature et la coupe de cheveux comme appartenant à la personne qui avait laissé Edwin entrer dans le club.

Il prit d’ailleurs la place de ce dernier, passant une main dans son mohawk avant de laisser reposer ses coudes sur le bar. Sans la fixer, il lui demanda.

«T’as appris quelque chose?»

Elle soupira.

«Non, mais sur le point de. Pourquoi lui?»

«Il est l’ami de notre invité et j’aimerais que les choses soient claires avec lui avant qu’il ne parte

«Est-ce que c’est une bonne idée? Il a l’air du genre loose cannon, non?»

«Raison de plus de s’assurer qu’il ne fasse pas de conneries.»

«Et comment ça se passe en haut?»

«Bien. Il nous a fait la surprise de se montrer ouvert à l’idée. C’est un scénario parfait.»

«C’est pas louche un peu? Pourquoi lui, il n’a même pas de Pokémon ou presque.»

Il haussa les épaules.

«Même moi j’arrive pas à tout savoir, mais «il» a vu quelque chose en ce gosse et s’il nous rejoint malgré le fait qu’il se trimballe ses potes, c’est qu’il en vaut le coup, ce Damian. Notre boulot, c’est de faciliter l’intégration.»

«Si tu veux mon avis, ça va mal se terminer cette histoire

Il rit doucement, avant de tourner la tête vers Edwin qui semblait se disputer, gesticulant férocement à l’intention d’Alyssa qui, elle, avait les bras croisés.

«Dans tous les cas, notre choix est fait. Il n’en tient qu’à lui de savoir comment il veut finir ce soir. Le perds pas de vue, ok?»

«Hmm-hmm.»






Aide à la modération:
 


Avatar secret ;)):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9760

Lun 17 Juil - 8:08

Salamèche lance Flammèche sur Roucool !
{ - 12 PV !}
PV de Roucool : 3/15

Roucool est KO !
Salamèche monte lvl 10



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 22/06/2016
Messages : 30

Région : Kantô
Lun 17 Juil - 20:08
«...et il va falloir que je te répète combien de fois que je n’essayais pas de conclure avec cette meuf! J’suis pas Djibril
«Ne parle pas de lui, veux-tu. Et puis te connaissant, je serais surprise que tu n’aies même pas essayé un peu. N’est-ce pas Lukas?»
«Je ne me mêle pas de cette histoire.»

Et il semblait vraiment n’en avoir rien à faire. Le rôle de chaperon semblait l’ennuyer et bien qu’il aurait aimé lui offrir une bière, Edwin risquait plus en allant à l’encontre des décisions d’Alyssa. Elle devait bien avoir une qualité quelque part cette fille. Il se concentra donc à boire sa propre bière, prenant place à côté de son ami. La fille du bar lui restait en tête, autant que le nom de la drogue dont elle lui avait parlé. Edwin n’était pas un régulier à ce genre d’expériences, mais il savait suffisamment s’amuser pour avoir tenter plusieurs choses au moins une fois. Assez pour se faire une idée lui-même. Certaines expériences désastreuses, d’autres au contraire, exceptionnelles.

«Hey Lukas, ça te dit quelque chose toi Tryp…tryptique?»
«Hmm? Jamais entendu parler. C’est un nouveau groupe de musique?»
«Non, de la drogue.»
«Pourquoi tu me poses la question à moi, alors?»
«Car je sais ce que tu fais en secret la nuit
Il rit. Alyssa non.
«C’est peut-être un truc maison que les campagnards qui ont pas de fric sont capable de se faire avec des produits de la maison.»
«Non, je pense pas. La meuf m’en parlait comme si c’était LE truc du moment. Pas de la merde qu’elle fait fermenter dans une cruche au fond de son placard. Jenna est où?»

Lukas pointa vers la piste de danse. Elle dansait, décidément bien décidée à passer une belle soirée. Quelle ne fut pas sa surprise de voir qu’elle était même accompagnée. Un grand type, cheveux courts, mais les traits grossiers. Ce n’était pas le genre à s’entraîner et vu sa bonne carrure, il devait forcément travailler sur une ferme. Ils avaient quoi d’ailleurs ces types à être costauds comme ça?

«On va la laisser tranquille je crois. Venez danser vous aussi.»
«Non merci, j’vais fumer.»
Lukas suivit Alyssa –il n’avait pas trop le choix-. Edwin, fila vers la sortie, son attention fut attirée vers un grand escalier. Il y avait quoi aux étages au-dessus? La clope attendrait, la curiosité l’emportait toujours.




Aide à la modération:
 


Avatar secret ;)):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9760

Lun 17 Juil - 21:13

Deux Chenipan lvl 5 apparaissent.



Rattata utilise Vive-Attaque sur Chenipan 1.
{ - 6 PV} PV de Chenipan 1 : 10/16


Salamèche utilise Flammèche sur Chenipan 1.
{ - 18 PV} PV de Chenipan 1 : 0/16

Chenipan 1 est KO !
Rattata monte au lvl 6.
Salamèche monte au lvl 11.


Chenipan 2 utilise Sécrétion sur tous.
La vitesse de vos pokémons diminue.



Que voulez vous faire maintenant ?



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 22/06/2016
Messages : 30

Région : Kantô
Mar 18 Juil - 18:55
De l’extérieur, il avait vu que le club se situait sur plusieurs étages, mais le premier étage possédait déjà l’essentiel; DJ, musique, piste de danse et bars étaient présents en plusieurs exemplaires. Que restait-il? Espaces VIP? Un fumoir, peut-être? L’escalier était peuplé de couples certainement formés ce soir à en croire la fougue dont ils faisaient preuve et Edwin, tel un vrai pionnier, escaladait l’escalier. Au départ, des cris étouffés lui parvenaient aux oreilles, en partie camouflés par la musique assourdissante, mais au fil de son ascension, le tout devenait de plus en plus clair. Des cris d’encouragement, de plus en plus forts. Y avait-il un bordel à l’étage supérieur? Quoi que les cris d’encouragement ne seraient peut-être pas de mise à ce moment. Il y arriva enfin.

Les cris affluaient, chaque personne présente tentant d’enterrer son voisin tandis qu’au milieu de la pièce, deux pokémons se livraient une lutte sans merci. Scarabrute contre Mackogneur, chaque pokémon semblait réellement puissant. Les gens agitaient leurs billets dans les airs et Edwin comprit de quoi il s’agissait. Ce n’était pas illégal de tenir ce genre d’événements? Une silhouette se positionna à côté de lui et il reconnut le type de l’entrée.

«T’sais, cet étage est réservé aux dresseurs d’élite. Un genre de club VIP.»

Et il avait raison. Plus loin, un autre bar était présent, avec piste de danse également. Peut-être était-ce la promesse d’exclusivité, mais est-ce que les demoiselles étaient plus belles que celles en bas? Edwin sourit.

«D’où je viens, je suis assez élite. Ça compte pas?»

L’homme sourit, bras croisé. Il devait être le propriétaire de l’endroit. L’attitude nonchalante lui allait bien et ne semblait pas trop préoccupé par le fait qu’il soit là où il ne devrait pas être.

«Ici, tout ce qu’on demande c’est une preuve. T’as des pokémons sur toi?»


Silence radio. Seule la musique offrait un bruit de fond tandis que les regards se posaient sur lui.

«Hmm, je viens de commencer, je pense pas que ce soit possible ce soir.»

Mais le manager ne semblait pas se satisfaire de cette réponse. Il fit signe à un type qui s’avança, l’attitude autosuffisante du type fit tiquer Ed.

«C’est Connor, l’un de nos techniciens ici. T’as eu un bulbizarre récemment, pas vrai? Ça te dit de te battre contre Edwin ici présent? Il est en visite, donc autant lui donner une belle soirée…et soit doux avec lui, parce que je met 100 pokédollars sur son pokémon.»

Le dénommé Connor jaugea Edwin de haut en bas, un sourire au visage.
«T’es sûr que tu veux miser dessus? Il a pas trop l’air de savoir où il est, le pauvre.»

Quelques rires, mais Edwin n’entendait pas le laisser se foutre de lui comme ça.
«Essaie-moi pour commencer, tu t’excuseras après. Ça te va comme plan?»

À ces paroles, le manager le poussa au milieu de la scène. Les gens se massèrent autour d’eux.
«Au fait, moi c’est Tyler», répondit-il à Edwin avec un clin d’œil. «Le prochain combat sera un peu spécial. On aura droit à un Little cup opposant un nouveau dresseur de Safrania et j’ai nommé Edwin! Son adversaire, vous le connaissez et vous aimez le détester, celui qui a essayé de se taper vos copines au moins une fois, Connor mesdames et messieurs!»

De nouveaux rires. Décidément, cet endroit ressemblait plus à un chill spot pour des vieux amis qu’un réel bar. À moins que l’élite de Jadielle soit suffisamment peu nombreuse pour que ce genre de lien ne les unisse?

«Je vous laisse deux minutes pour placer vos paris.»

Ça sentait le complot louche à plein nez cette histoire. D’ailleurs, comment Tyler avait-il su son nom?




Aide à la modération:
 


Avatar secret ;)):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 1 sur 2) Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» [Les Royaumes Elfiques] Modélisme
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice
» Sites de modélisme
» [Modélisme] Troll d'Isengard.
» Modélisme sur TF1...

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Kantô - 1E G E N :: Jadielle :: Route 2-