AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
» Olivier Mime, nous voilà !


avatar
Modo RP & Scientifique

C-GEAR
Inscrit le : 31/07/2015
Messages : 1636

Région : Kantô
Mar 4 Juil - 23:19
C’était écrit absolument partout, dans les journaux, à la télévision, sur les affiches : aucune chance que le rouquin ou qui que ce soit de non malvoyant le loupe : La ville de Mauville avait décidé de faire fort cette année. Le fort Tartard, rien que ça, un énorme château fort tout de carton pâte vêtu mis en place exclusivement pour amuser les touristes. 2000 Participants, 30.000 visiteurs. Assurément de quoi renflouer les caisses de la ville pour des centaines d’années. Cependant, si l’évènement attirait autant de monde, c’est qu’il devait forcément offrir son lot de divertissement. Fasciné, referma son journal d’un geste sec avant de le jeter sur la table basse, s’étirant dans son sofa.

« Eh bien, ne serait-ce pas là une bonne idée, profiter un peu du beau temps et de la région de johto pour aller se mesurer aux épreuves du fort Tartard. Ce n’est pas tous les jours que l’on a l’occasion de participer à ce genre d’évènement, tu ne penses pas ? »

Alors que le jeune homme s’était retourné vers son Dimoret chromatique, celui-ci lui répondit d’un grand sourire de défi. Bien évidemment, il était impossible que Pride passe à coté d’une épreuve pour montrer sa force aux autres. C’était plus fort que lui, et alors que le rouquin réfléchissait encore, pesant le pour et le contre de ce genre de décision, le Dimoret s’était levé d’un bond et était sorti de la pièce avec son air fourbe. Amusé, Worick esquissa un petit sourire. Il savait parfaitement ce qu’était parti faire ce satané félin : trouver Arya dans l’espoir qu’elle aide le scientifique à définitivement faire pencher la balance. Il savait bien qu’une fois que la bleuette avait une idée en tête, il était trop compliqué de la faire changer d’avis, et au vue du fait que Worick hésitait déjà énormément, c’était peine perdu. Acceptant sa défaite qui n’en était finalement même pas une, Worick sortit à son tour de la pièce, attendant que sa collègue déboule telle une furie tout en s’avançant en direction du jardin pour y retrouver Sloth. Il était le Pokémon le plus à même de soutenir le poids du scientifique sur de longues distances, et c’était donc tout naturellement qu’il s’était imposé parmi ses compagnons comme monture aérienne officielle du jeune homme. Cependant, celui-ci était une fois encore occupé à faire la sieste.

« Fidèle à toi-même… soit, je ne vais pas te réveiller pour si peu, pas cette fois. »

Songeant un instant à un autre moyen de transport, Worick eut finalement une idée : Le train magnétique. Il ne l’avait pour ainsi dire jamais pris, cependant il fallait bien u ne première fois à tout. De plus, ce ne pourrait qu’être plus confortable que d’être assis sur le dos d’un oiseau de roche durant des heures…

Le voyage avait été bien plus court que Worick ne l’avait imaginé au départ. Un léger sommeil dans le train lui avait permis de ne pas voir le temps passer, et la fin du voyage en taxi s’était révélée presque inexistante tant le rouquin n’avait pas vu l’heure passer. Cependant, son impatience était montée en flèche lorsqu’il avait commencé à apercevoir le fameux fort Tartard à l’horizon, se retenant de ne pas demander au chauffeur d’accélérer. Et c’est finalement en descendant de la voiture, attendant bien évidemment sa collègue aux cheveux bleu, qu’il pu se rendre compte de l’étendue de la chose. Mauville avait fait les choses en grand, à coup sur : Des dizaines de personnes, petits et grands, tourbillonnaient partout autour du jeune homme, sans doute en quête d’aventure et sur le point de s’aventurer à l’intérieur du fameux fort.

« Alors, que diriez-vous de vous lancer à l’aventure, mademoiselle Kanazawa ? »

Le jeune homme n’attendait que cela en réalité. Attendant toutefois son amie par politesse, il promena son regard tout autour de lui afin de faire un tour de repérage, ne serait-ce que pour observer le décor environnant.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 2340

Mar 4 Juil - 23:27
Bienvenue au Fort Tartard !
N'oubliez pas de respecter les consignes de sécurité élémentaires lors des épreuves pour ne pas vous blesser ; la chasse aux clés d'or peut aussi parfois être salissante, alors faites également attention aux vêtements que vous portez !
Si vous avez la moindre question, vous pouvez vous adresser aux points d'informations disséminés autour du Fort.

Vous pouvez donc commencer à lancer le dé pour votre premier défi, amusez-vous bien !


avatar ©️ Raïtoku Seigi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 07/02/2017
Messages : 300

Région : Alola
Mer 5 Juil - 12:35
Malgré le fait que la jeune coordinatrice passait tous son temps sur les flots. Elle n'avait pas pu passer à coté de toutes les affiches et autres publicités du Fort Tartard lorsqu'elle posait un pied à terre. Les autres marins n'avaient pas souhaité l'accompagner, estimant avoir mieux à faire que de participer à cet événement.
D'ailleurs ca aurait pu ne pas intéresser la jeune femme, si son but n'était pas de se remettre continuellement en question et de chercher sa voie. Elle avait donc proposé sa candidature en tant que participante pour découvrir ses limites et faire de nouvelles rencontres éventuellement. Peut être pourrait-elle se créer un réseau digne de se nom, parce que ce qui était sûr c'est que ce n'est pas enfermée sur un navire, loin des rivages, avec un groupe de 4 marins d'eau douces qu'on peut se faire connaitre.

- Hey Spirit, tu te sentirais d'attaque pour partir affronter les épreuves du fort ?

Le pokemon avait tapé du fer sur le sol du bateau, juste un coup, comme mademoiselle Kanazawa nous l'avait appris a tous les deux. Il était d'attaque en effet.

Elle avait donc demandé au capitaine de la déposer près de la ville de Mauville, dans la région de Johto.
Une fois arrivée sur l'ile, cela n'avait pas été ben difficile de trouver le château. Il était absolument gigantesque.
Jamais la blondinette n'avait pu voir de ses yeux une construction en carton-pâte aussi grande. Ainsi il était visible à plusieurs kilomètres à la ronde. Déposée au port de la ville, la jeune femme n'avait pas perdu de temps pour monter sur le dos de son Bourrinos. Cela faisait peu de temps que celui-ci avait évolué, et sur le bateau elle n'avait pas vraiment l'occasion de le chevaucher. C'était donc l'une des premières fois qu'elle se servait de son starter maintenant grandi pour galoper. Il avait pris un mètres et demi de hauteur, autant vous dire que ça faisait un sacré choc pour la demoiselle. Passer d'une monture de 1 mètre de haut, où nos pieds trainent sur le sol à une monture de 2 mètre et demi d'un seul coup, il faut un petit temps d'adaptation. Heureusement que celui-ci l'avait aidé à grimper, même si cela ne dura qu'une seconde.

Visiblement, lui aussi était excité à l'idée de découvrir les secrets du château qu'il voyait au loin. C'est très rapidement que le duo arriva aux portes du Fort.

Il était encore plus impressionnant de près. Spirit et Anna eurent un petit moment de frayeur à ce moment là. Mais ils furent assez vite rassuré en voyant la masse de monde extraordinaire qui se trouvait déjà sur place.

De grandes banderoles guidaient les visiteurs et participants. A l'entrée, un équipement de protection était distribué, bien qu'il soit visiblement léger et donc pas très efficace et avait le don de rassurer légèrement la demoiselle.

La blondinette se trouva une place dans la file d'attente, le nez en l'air, occupée à observée la foule. Elle aimait regarder les gens autour d'elle se trouvait des occupations diverses et variées en attendant de pouvoir entrer.
Certains ne tenaient pas en place, d'autres lisaient magasines ou programmes. Certains se retrouvaient sur place, et d'autres pas. Ce qui n'était pas très étonnant au vue du nombre d'être vivants effrayant. D'ailleurs, en regardant autour d'elle elle fini par poser son regard sur les têtes familières. Il y avait du monde mais une chevelure bleu et une rouge ca se repère plutôt facilement. Parce que le ridicule ne tue pas, elle agita ces bras pour essayer d'attirer leur attention mais rien n'y faisait. Déjà de nombreuses personnes s'étaient rangées derrière elle. Le duo de scientifiques marchaient tranquillement vers la bout de la queue, s'ils venaient à remarquer la blondinette ils pourraient grillés quelques places mais malgré ses efforts celle-ci passait inaperçu. Si elle avait eu les cheveux violets ca aurait pu être facile. Mais dans ces conditions, pas le choix, elle renonça à sa place dans l'attente pour aller les rejoindre. Impossible de les apercevoir sans leur souhaiter le bonjour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 7289

Mer 5 Juil - 12:35
Le membre 'Anna Page' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Scientifique

C-GEAR
Inscrit le : 09/08/2014
Messages : 1933

Région : Kanto
Jeu 6 Juil - 23:02
L'été débutait, avec sa chaleur presque étouffante dans le laboratoire. Travailler devenait quasi un supplice alors que tes ordinateurs tournaient a plein régime, produisant encore plus de chaleur. Les plus heureux étaient tes pokémon feu qui dormaient tranquillement dans le coin, et qui en profitait pour chauffer encore plus l'endroit. Tu avais tout essayé pour limiter les degrés, mais il semblerait que le monde entier se liguait contre toi pour te dire de sortir un peu.
C'est Pride qui t'en donna l'excuse, dans un premier temps il avait essayé de venir dans le laboratoire avant de fuir, et de te faire signe de venir dehors en grimaçant. Il était logique que si les pokémon feu squattaient avec envie ton laboratoire, Pride qui était un pokémon de Glace n'était pas spécialement ravi de la température de ton lieu de travail actuellement ! Même Givrali passait la plupart de ses journées dans la cave, cherchant la fraicheur du lieu. Tu posas donc tes recherches pour le moment pour aller dans le couloir, alors que le Dimoret Chromatique avec une feuille de papier entre ces griffes. Il te la tendit, avec son sourire particulier, signe qu'il voulait quelque chose. Tu pris la feuille pour l'observer de plus prés, c'était une pub pour le fameux Fort Tartard, tu en avais entendu parler sur Internet, ca se passait a Mauville, et c'était LE rendez vous de l'été. Immédiatement ton sourire se fit plus large alors que le Dimoret utilisa quelques signes pour t'expliquer qu'il voulait y aller.

- Mais c'est parfait ! J'adorerais aussi voir ca ! Worick est d'accord ?

Le sourire du félin se fit plus amusé, signe que Worick n'était qu'a moitié d'accord alors. Que cela tienne ! Tu allais finir de le motiver, courant pour le trouver, suivit tranquillement par Pride qui ne voulait pas manquer cela.
Tu trouvas ton ami dans le jardin, et tu l'apostrophas en secouant la feuille dans tout les sens, alors qu'il était en compagnie de Soth, son ptéra-marmotte.

- Alors Chevalier ? Il semblerait que nous avons un château a faire tomber !

Tu pouffas de rire toute seule, te rappelant la fois ou tu avais mangé les étranges gâteaux de Cerise et ou tu t'étais prise pour une reine pour le reste de la soirée.
Mais au final, Worick était plutôt bien partant aussi, te proposant de prendre le train magnétique qui reliait Kantô à Johto. Pourquoi pas ? Les deux régions étaient si proche que le trajet serait plutôt court par rapport a celui des autres régions qu'ils avaient déjà visiter. Il ne resterait qu'à se préparer pour des aventures farfelues a gogo !

~

- Bzzzzt ! On est mosti-arrivé Arya !

Tu ouvris un oeil pour observer par la fenêtre du taxi, alors que Motisma en faisaient de même avec ses petites mains plates de dex. Tu ne t'attendais pas à voir autant de monde dans une aussi petite ville, on pouvait assurément dire que Mauville avait trouvé l'idée du siècle pour se démarquer cet été ! Et le fort... Même si il était encore loin, il était vraiment... géant. Tu te demandait quelles épreuves il pouvait bien avoir a l'intérieur ! Worick semblait tout aussi impatient que toi, alors qu'il te demandait si tu étais prête a te lancer a l'aventure.

- Sans aucun souci ! Qu'es-ce qu'on attend ? Vite vite on doit vite se mettre dans la file d'attente !

Alors qu'il commençait à regarder autour de lui, tu l'attrapas par le bras pour le tirer vers l'entrée du château. Il allait falloir attendre un peu avant d'entrer c'était une certitude, mais un évènement non prévu allait pouvoir t'occuper : Anna Page, la jeune fille Alolienne que vous aviez rencontré a Pâques était de retour pour cette nouvelle attraction et elle se dirigeait vers vous avec un sourire. Tu souriais a ton tour alors que tu l'as salua.

- Anna ! C'est une sacré surprise de te retourner ici ! Toi aussi tu t'es sentie d'attaque pour le fort ?

Alors que vous discutiez tranquillement, c'est une autre tête connue que tu remarquas au loin, une autre tête blonde, mais cette fois masculine. Il semblerait que Jean était également de la partie, et tu envoyas Motisma dex pour l'interpelé, ca serait dommage qu'il fasse les épreuves tout seul ! Tu lui faisais des grands signes pour qu'il vienne dans la file avec vous du coup. Si bien que vous vous retrouviez en nombre pair pour le château, c'était parfait !

- Jean ! Quel plaisir de te revoir dans des circonstances moins étranges !

Difficile de ne pas le taquiner sur ce sujet délicat, alors que tu t'en étais sortie le mieux avec tes gâteaux-couronnes. Puis finalement, en étant a 4, la file passa beaucoup plus vite en papotant de tout et de rien. Vous étiez enfin devant le chateau, et tu pris ton ticket alors que Motisma dex volait autour de ta tête, curieux de voir cette étrange coutume humaine.

~

Finalement, vous entrez dans le château, et tu te demande par quoi vous allez commencer. Il semblerait que l'intérieur était un immense labyrinthe, avec des épreuves un peu partout. Pour commencer, c'était une épreuve de course, sur un parcourt d'obstacle plus ou moins stable. Vous aviez la possibilité de vous aidez de pokémon pour triompher de l'épreuve et ca serait bien dommage de ne pas en profiter ! Tu pris un instant de réflexion alors que tout le monde semblait hésitant à commencer.

- Et bien si personne ne se lance, je commence !

Tu pris Givrali pour pouvoir t'aider, en effet si certains obstacles étaient mobiles à cause de l'eau, il suffisait de la gelée pour pouvoir diminuer la difficulté du parcours ! Tu te mis donc en position, attendant que "l'arbitre" sur le lieu te donne le top départ. Une fois le top départ lancé, tu te dirigeais assez rapidement vers les rouli-rouleaux. C'était pas les plateformes les plus stables au monde, mais au moins, en 3 sauts tu étais de l'autre côté. Givrali veillait que tu ne tombe pas, restait un peu derrière toi. Le 2e obstacle par contre était plus difficile, c'était un mur d'escalade. Sauf que tu ne savais pas vraiment comment t'y prendre pour porter Givrali et grimper. On ne pouvait pas dire que tu étais quelqu'un de très sportive. Mais ton pokémon semblait avoir tout prévu et te fit signe de grimper. Une fois en haut, elle utilisa une serie de vive-attaque pour pouvoir grimper presque à la verticale. Le 3e obstacle était plus difficile, il ressemblait au premier, mais c'était des boules qui tournaient a cause de l'eau. Givrali entra en jeu. Gelant l'eau du bassin des boules, ce fut bien plus simple pour sauter par dessus et il ne te restait plus qu'a utiliser la tyrolienne pour arriver sur la plaforme d'arriver. Toute contente d'avoir réussi du premier coup !

- Vous voyez ? C'est super simple !

Bon avec l'aide d'un pokémon, effectivement, tout était possible, même a ton niveau ! Tu te demandais comment tes amis allaient se débrouiller du coup !




Cliquez pour plus d'information sur le W.A.dex!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Dresseur Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 24/02/2016
Messages : 820

Région : Sinnoh
Ven 7 Juil - 19:39
Quand le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt.

C’est un peu le sentiment que Jean ressent suite à l’annonce de la fermeture des portes de la ligue pour quelques semaines. Impossible dans ces conditions de pouvoir se lancer face aux champions. Les réactions ne se sont pas fait attendre. Certains challengers ne cachent pas leur mécontentement devant ce qu’ils estiment être une mauvaise gestion de la part du comité. Le blond, lui, va un peu plus loin et se dit que ce n’est qu’une conséquence, et non une cause. Il faut dire que depuis quelques temps, les challengers se bousculent pour atteindre le panthéon des dresseurs et qu’il n’y a littéralement plus assez de places pour bien faire passer tout le monde. Les champions restent des êtres humains qu’on ne peut pas faire travailler vingt-quatre heures sur vingt-quatre et sept jours sur sept, même si dans les faits ils ne doivent pas être bien loin de ce genre d’horraires.

Ce n’est pas tout ça, mais il va falloir s’occuper en attendant, du coup. Alors qu’il s’apprête à monter sur son Drattak et faire une ellipse narrative, Jean entend l’un des topdresseurs bredouille parler d’une sorte de festival organisé à Mauville avec des épreuves sportives et des trucs à gagner. Une recette adoptée par beaucoup de villes en manque de touristes mais qui a déjà fait ses preuves ailleurs. C’est vrai que dans l’imaginaire collectif, c’est une cité surtout connue pour abriter un temple de moines qui vivent en quasi-autarcie avec des Chétiflors… Bref, pas grand-chose d’intéressant à visiter en temps normal. C’est donc cette option que Jean choisit pour passer le temps.

Sur le dos de Patush, le voyage ne dure guère longtemps. Difficile de se tromper vu la taille du château en carton-pâte érigé à proximité de la ville. Et autour, les stands qui doivent ventre à boire et à manger pour des prix exorbitants poussent comme des champignons. Le blond se pose un peu en périphérie histoire de ne pas causer une éventuelle panique en débarquant sur un dragon de deux mètres ou de se retrouver incapable d’atterrir à cause des curieux qui se massent en dessous quand ils voient un truc qui vole. Direction la queue pour s’inscrire, donc. Pas de mal à la trouver non plus, vu sa longueur. Jean se place donc en fin de file et patiente. Mais bon, comme le hasard fait bien les choses, une sorte de machin bleu volant arrive vers lui et se met à lui tourner autour de la tête.


-Rah ? Mais c’est quoi ça ? Arrière !

Mais l’attention du cuistot est vite attirée par une silhouette familière qui fait de grands mouvements de bras dans sa direction. Il s’agit d’Arya, la collègue de Worick, ce qui signifie que ce dernier ne doit pas être très loin. Jean quitte donc avec un pincement au cœur sa place avancée pour rejoindre les deux scientifiques, accompagnés pour l’occasion d’une personne jeune femme qu’il ne connait pas encore.

-Jean ! Quel plaisir de te revoir dans des circonstances moins étranges !

-Oui, à croire que vous avez mis un tracker sous ma peau lors de notre première rencontre pour me suivre à la trace.

Il se tourne ensuite vers la blonde qui accompagne les membres du WA dex.

-Jean Flantier, enchanté.

Il faut patienter encore jusqu’à ce que le groupe de quatre accède enfin à l’intérieur du château, où on leur fait signer différents papiers d’assurances qui déchargent notamment les organisateurs de toutes responsabilités en cas de non-respect des règles de sécurité élémentaires et des. On donne à tout le monde un équipement standard, des brochures explicatives et c’est parti ! L’intérieur du bâtiment est très labyrinthique et parsemé d’épreuves physiques. Et ça tombe plutôt bien pour Jean, qui est plus que prêt physiquement.

La première épreuve consiste en un parcours d’obstacles. Les quatre jeunes gens se regardent en silence devant la ligne de départ. C’est finalement Arya qui se désigne volontaire pour passer en premier. Elle fait appel à un Givrali et se lance dans un parcours composé d’obstacles instables. Avec son pokémon, c’est effectivement simplifié. Jean hausse les épaules.


-Mouais.

Le blond s’étire un peu et se lance à son tour. Premier obstacle, une série de rouleaux placés à l’horizontal. Le piège dans ce genre de trucs c’est d’avoir peur et d’hésiter, il vaut mieux passer le moins de temps possible sur chaque plateforme afin d’éviter qu’elle ne devienne instable. Mais il faut aussi faire attention à l’effet de rotation engendré par la propulsion du pied lorsqu’on quitte la plateforme. Comme ils ne donc de toute manière pas chronométrés (en tout cas pas ici), le blond décide de ne pas faire le fou et passe d’un rouleau à l’autre avec prudence et équilibre. Une fois cette étape passée, il rencontre un mur d’escalade. Jean pousse un ‘pfeuh’ avant de grimper et fait l’ascension très rapidement. Aidé par sa grande taille, mais aussi son entrainement physique récent, il ne fait qu’une bouchée de ce mur qui fait de toute manière pâle figure avec ce qu’il a pu rencontrer durant son examen pour devenir ranger. Enfin, un obstacle similaire au premier dans sa forme. Composé de plateformes subissant un effet de rotation à cause d’un courant d’eau. Heureusement, l’eau est encore à l’état solide suite à l’action de l’eevolution, et Jean a juste besoin de passer d’une plateforme à l’autre pour atteindre une tyrolienne et terminer l’épreuve.

-Ouais, super simple.


 
Team ligue:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Scientifique

C-GEAR
Inscrit le : 31/07/2015
Messages : 1636

Région : Kantô
Mar 11 Juil - 22:34
Décidément, le hasard finit toujours par rassembler les rivaux, finalement les mangas et autres comics que le rouquin regardait à la télé disaient peut être vrai. Après tout, quelles étaient les probabilités que Jean se retrouve dans la file d’attente en même temps que le duo de scientifique ? Et d’ailleurs, celles de retrouver la jeune Anna Page n’étaient pas bien élevées non plus. Et pourtant, après qu’Arya ait finalement interpelé le blond à l’aide de son motisma dex, voilà que les jeunes gens se retrouvent tous les quatre en pleine file d’attente pour entrer dans le fameux fort Tartard.

« Anna ! Quel plaisir de vous retrouver dans les environs. Vous êtes donc venu vous frotter aux épreuves du fort Tartard vous aussi ? Quant à toi Jean, tu aurais du te douter que nous poserions un traqueur sur toi afin de savoir si tu finis par atteindre la ligue Pokémon avant moi ! »


Le rouquin s’était bien évidemment exclamé sur le ton de la rigolade, bien qu’au fond de lui il gardait tout de même cet esprit de compétition enfantin avec celui qui ne l’avait pas laissé remporter la victoire au manoir Brown lors de l’une de leur précédente rencontre. Il ne put d’ailleurs s’empêcher de se demander où pouvaient bien en être ses Pokémons actuellement, mais ne posa cependant pas la question, car l’heure n’était pas aux duels. Ils firent donc la queue afin d’entrer au sein du fort alors que le scientifique demandait des nouvelles à ses deux abonnés et ami, concernant son projet de devenir ranger au premier, et le comportement de son Bourrinos pour la jeune femme.

Lorsqu’ils finirent par pénétrer à l’intérieur du fort, après avoir signé des décharges qui se voulaient être tout sauf rassurantes, Worick sentit un élan de motivation le traverser. C’était notamment pour lui dans ces rares moments de détente enfantine qu’il pouvait se laisser aller, oubliant l’espace de quelques heures la totalité de ses responsabilités, que ce soit pour le W.A.Dex, ou même concernant les affaires de Céladopole. Ici, il n’était que Worick Brown, jeune homme refusant catégoriquement d’appartenir au monde des adultes dans lequel il avait commencé à baigner bien trop tôt. C’est donc amusé qu’il faisait ces premiers pas dans ce dédale labyrinthique en compagnie du petit groupe jusqu’à finalement atteindre la première épreuve. Un parcours d’obstacle. En soi, cela ne représentait rien d’insurmontable, et le rouquin avait toujours gardé une forme physique plus ou moins correcte, cependant ici il allait aussi devoir faire preuve d’adresse.

« Un jeu d’enfant, assurément. »


Alors qu’Arya et Jean étaient passés les deux premiers, le jeune homme observa Anna pour savoir si elle souhaitait passer avant lui, avant de finalement prendre la suite devant sa réaction. Passer ainsi sur une succession de rouleau pouvait assurément sembler simple au possible lorsque l’on observait d’autres candidats le faire, cependant il était essentiel de garder en tête que seule des mouvements précis et calculés pourraient offrir la clé du succès au jeune scientifique. C’est donc minutieusement qu’il s’exécuta afin de passer un à un les rouleaux, s’appliquant à ne réaliser aucun geste brusque, manquant malgré tout de réaliser un geste malheureux à quelques centimètres de la fin avant de finalement braver l’épreuve en affichant un air triomphant. Très vite, il s’approcha du second obstacle avant de l’observer de haut en bas, affichant cette fois ci une légère grimace. Un mur d’escalade. Un jeu d’enfant en soi, seulement le rouquin n’avait jamais vraiment excellé dans cette discipline. Effrayé par le vide depuis bien longtemps, il avait finalement réussi à vaincre cette phobie lorsqu’il volait sur le dos de Wrath et Sloth après des heures et des heures d’entrainement, et ce uniquement grâce à la confiance sans borne qu’il vouait à ses deux Pokémons. Cependant, lorsqu’il devait compter sur ses propres capacités, le résultat était tout autre.

« N’allons pas nous rendre ridicule mon cher Worick, ce n’est qu’un vulgaire mur d’escalade et il ne fait aucun doute que même des enfants d’une dizaine d’année l’ont déjà monté au moins dix fois aujourd’hui. »


Se rassurant lui-même, et relativisant toutefois devant la taille du mur en question qui n’était pas non plus des plus monstrueuses, le parrain finit par attraper les premières prises et s’exécuta après une grande inspiration. Si les premières prises furent assurément simple comme il s’y attendait, les dernières, plus espacées les unes des autres que celles disposées à dix centimètres du sol, étaient déjà un peu plus compliquées à atteindre. Jetant un léger coup d’œil en bas malgré les remontrances qu’il se faisait intérieurement, le jeune homme fut parcouru d’un léger frisson en s’imaginant abandonner aussi tôt dans la partie, avant de pousser un peu plus sur ses jambes et ses bras pour atteindre finalement le sommet et passer de l’autre coté, accédant ainsi à la troisième partie du parcours.

« Tu vois mon grand, rien de compliqué, c’était un jeu d’enfant… ! »

Grommelant silencieusement en se parlant à lui-même et maudissant cette phobie, le rouquin s’avança en direction de plateformes composantes la dernière partie de l’épreuve.

« C’est autorisé ça mademoiselle Kanazawa ? Vous auriez au moins pu vous battre à la loyale ! »


Il avait crié ces mots à sa collègue de l’autre coté alors que son rival venait quant à lui de terminer sa traversé avec une aisance défiant toute concurrence. Sans hésiter une seconde de plus, le scientifique s’élança à son tour alors que la glace déposée par le Givrali de la bleuette rendait effectivement la tâche bien plus simple, bien que celle-ci ne semble pas assez solide pour permettre encore à des dizaines de personne de passer derrière eux.

« Effectivement, vraiment trop simple. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 07/02/2017
Messages : 300

Région : Alola
Ven 14 Juil - 18:41
C'est Arya qui remarqua Anna la première. Elle la salua chaleureusement. La blondinette lui répondit dans la foulée :

- Bonjour Arya ! D'attaque, je ne sais pas. En tout cas, la curiosité m'a poussé à me déplacer.


Worick se montra très courtois lui aussi.

- Bonjour Worick ! Il est vrai que cela fait quelques lunes que nous ne nous sommes vue, le temps passe vite en mer. Oui, le fort est ma nouvelle excuse pour poser pied à terre.


La jeune femme sourit lorsque Worick demanda des nouvelles de son starter, et ne tarda pas à lui répondre que tout allait bien depuis qu'il avait fait le nécessaire.

Ils papotèrent tous les trois jusqu'à ce que rapidement un quatrième participant se joigne à eux. Il s'agissait d'un ami du duo de scientifiques. Il était grand, blond et habillé de façon correct, c'est à dire ni sophistiqué ni négligé. Simplement, un juste milieu, sobre. Il se présenta poliment :

- Jean Flantier, enchanté.

- Enchantée également, Anna Page, coordinatrice d'Alola.

La blondinette eut une petite pensée pour ces amis pirates qui avaient préféré continuer à naviguer sur les flots. Peut être étaient-ils en train de pécher et de se refaire une réserve de nourriture, ou peut être avaient-t-ils entendu parlé d'un trésor caché, mais quoiqu'il en soit Anna aurait grandement apprécié leur compagnie. Ils auraient pu aider la demoiselle à trouer de l'inspiration pour son futur spectacle de coordination. Au lieu de ça, ils l'avaient laissé mettre pied à terre seule. Heureusement, qu'une foi encore Ara et Worick avaient croisé sa route.

En discutant tous les quatre, l'attente fut plus facile à supporter pour tout le petit groupe, heureusement, parce que c'était bondé.

En premier lieu, ils se retrouvèrent à devoir réaliser une course. Sur le stand voisin, des déguisements ridicules et surtout très handicapants étaient proposés. Arya s'engagea la première dans l'épreuve, réussissant l'épreuve aisément avec son givrali. Anna applaudit ! Excitée à l'idée de participer à l'épreuve avec les autres.

Devant la facilité évidente dont faisait preuve ses camarades, elle eu une envie furieuse de se mettre un peu plus de difficulté. Pour compenser, elle comptait utiliser l'appuie de son tylton. Quand Worick s'élança, la blondinette tourna alors les talons vers le stand voisin, celui qui mettait à disposition des costumes différents. Arya et Jean se trouvaient de l'autre côté du parcours de course, et Worick était occupé à le parcourir, elle pouvait donc se changer de façon inaperçu.

Plusieurs choix s'offraient à elle : indienne, licorne , disco, gâteau d'anniversaire géant, pirate. Optant, après une certaine réflexion, pour la licorne, elle donna la monnaie demandée au gérant du stand et enfila son déguisements. Elle gloussait déjà. Sa robe remontait dans les pattes de son costumes mais puisqu'elle était entièrement recouverte, cela passait inaperçu. La capuche tête-de-licorne sur la tête, la voila qui fit sortir Lucy hors de sa pokeball. Maintenant, qu'elle était dans cet état, un peu d'aide serait la bienvenue pour réussir l'épreuve. Elle s'avança vers la première partie du parcours, celle qui s'annonçait la plus compliquée dans cette tenue. Son Tylton se positionna devant elle, et la demoiselle posa ses deux mains sur son frêle dos bleu.

- Lucy, je compte sur toi !


Anna imaginait déjà les regards étonnés de ses accompagnateurs. Elle gloussait encore, tellement qu'à peine sur le premier rondin elle manqua de s'écrouler. Le deuxième, par contre, ne lui fit aucun cadeau ! Malgré Lucy qui se faisait particulièrement stable, elle ne pu rattraper sa maitresse. Celle-ci tomba comme un bâton dans l'eau fraiche. Anna se dépêcha de remonter sur le bord pour recommencer, elle devait assumer maintenant et ne pas trop faire attendre ses camarades avec ses bêtises. La jeune coordinatrice reprit un peu de sérieux, et ainsi la fini par passer la première partie de l'épreuve, connaissant les risques. Pour le mur d'escalade, la difficulté était de ne pas marcher sur sa queue de licorne, mais Lucy était là pour l'aider. OUF. Pour finir, passer de sauts en sauts, Anna le fit à pied joints, sous les conseils et encouragement de son pokemon volant.

Sur la ligne d'arrivée, elle explosa de rire en regardant leur tête !

- Alors, surpris ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 7289

Ven 14 Juil - 18:41
Le membre 'Anna Page' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Scientifique

C-GEAR
Inscrit le : 09/08/2014
Messages : 1933

Région : Kanto
Ven 21 Juil - 21:32
Décidément, tu n'avais plus aucun doute que cette journée allait être terriblement amusante et pleines de rebondissements ! Déjà la réaction de Jean face à Motisma t'arracha un rire, alors que sa réplique après l'avoir saluer fut également des plus amusantes. Il est vrai que le chemin du Sinnohien et de vous deux se croisaient de plus en plus fréquemment, si bien que tu ne serais vraiment pas étonné de savoir que Worick suivait avec attention le parcourt du blond. Tu pouffas donc de rire pour toute réponse, alors que ton ami n'eut aucun scrupule à confirmer ses craintes. Restait a savoir s'il le taquinait ou s'il était a moitié sérieux dans sa réponse !

En tout cas, votre première épreuve se passa bien, les garçons passèrent après toi et Worick te taquina pour savoir si c'était réellement légal d'avoir bloquer les courants d'eau ainsi. Pour toute réponse, tu lui tiras la langue, enfantine que tu étais, avant de relever le menton et de croiser les bras, gonflant tes joues.

- Bien sûr que j'ai le droit ! C'est tout a fait loyale de faire preuve de jugeote quand je sais ma condition physique moins bonne que la tienne !

Evidemment, tu n'étais pas vexée pour un sous, et tu savais que tu avais le droit, c'était dans les règles écrites a l'entrée. Puis ce n'était pas comme si tu avais appelé Torterra pour pouvoir casser ses murs de papier mâché ! Tu te donnais juste un coup de pouce.
Anna semblait vouloir faire de même, utilisant un Tylton. Sur le coup tu te demandais a quoi l'oiseau de coton pourrait bien lui servir. Quand tu vis qu'elle l'utilisait pour essayer de garder l'équilibre, tu te dis que c'était une bonne idée également. C'était intéressant de voir comment on pouvait utiliser les pokémon en dehors des combats, pour ces épreuves de ce genre, et ca renforçait les liens. Tu en profitas pour caresser la fraiche fourrure de Givrali, qui émit un jappement ravie.

Par contre ce que tu ne t'attendais pas, c'était le déguisement d'Anna. Où avait-elle trouvé ca ?! Cette fois tu ne pus contenir ton hilarité, alors que tu en avais les larmes aux yeux. Et quand elle tomba à l'eau, tu en attrapas même le hoquet sur le fou rire que tu avais. Ce n'était pas moqueur, loin de là, tu trouvais vraiment ca excellent même si a tout point de vue, tu n'aurais jamais osé faire de même ! Une fois arrivée, elle même était morte de rire a son idée étrange, mais au moins tu répondis vivement par l'affirmative a sa question.

- C'est terriblement amusant ! Tu compte le garder pour tout le labyrinthe ?

Si c'était le cas, peut être ferais tu l'effort de l'accompagner, rien que pour observer l'air dépité que Worick pourrait avoir en te regardant faire. Tu pouffas de rire à l'idée, alors que tranquillement, vous vous dirigiez tous ensemble vers une autre épreuve.

Celle ci semblait complètement différente, alors que des gens avec des masques de matoufeu vous bloquaient le passage. L'un d'entre eux, avec un masque de Félinferno, vous pointa du doigt.

- Vous êtes entré dans la salle du conseil ! Réussissez vos épreuves ou passez votre chemin !

Il semblerait que c'était des petits jeux à 1 contre 1, et que cette fois personne n'aurait le même. Impulsive comme tu étais, tu tenais à passer la première, une once de défi dans le regard. Le chef montra du doigt un bol avec des petits papiers pliés et tu en pris un au hasard avant de lui donner. Il le prit d'un geste théâtrale, et il leva les bras au ciel.

- La fille en bleu passera l'épreuve de l'Awalée !

Deux "Matoufeu" approchèrent une table avec une boite, et le "Félinferno" te fit signe de te placer devant. Un homme masqué se plaça devant toi, les bras croiser, alors que le chef t'expliqua les règles.

- Pendant quelques secondes, je vais vous montrer une combinaison de 12 couleurs. Il vous faudra ensuite la recomposé du mieux possible. Le premier qui fait une erreur perd le duel. En cas d'égalité, c'est toi qui remporte l'épreuve. Tu as des questions ?

- Aucune ! On peut commencer.

Une épreuve de mémoire, c'était plutôt ta chance. Tu étais plutôt douée pour ce genre de choses, et tu avais confiance en ta mémoire visuelle. Il libéra donc le jeu, et après quelques secondes de préparation, il dévoila la combinaison de gauche à droite. Tu devais donc commencer à retenir les couleurs de gauche, pour ne pas faire d'erreurs dés le départ et risquer un échec. Ton cerveau, tel un ordinateur, faisait bouiller tes méninges alors que tu essayais de retenir des mieux possible, 3 couleurs possibles, une infinité de combinaison, comme pour un code d'ordinateur. Tu ne pouvais pas t'empêcher de sourire alors que tes pupilles tremblaient légèrement sous les mouvements rapides de gauche à droite. Cette fois pas de pokémon, tu n'en n'avais pas besoin, alors qu'inconstamment tu claquais la langue pour retenir les couleurs, tel un code. Tu avais l'habitude des codes, que ce soit sur les machines de ton laboratoire ou aux entrainements avec tes camarades pour communiquer. Ce n'est pas une combinaison de 12 couleurs qui allaient te faire peur.

Il referma la combinaison mère, et tu fermas un instant les yeux. Blanc... Rouge...Bleu deux fois... Blanc... Rouge... Bleu... Blanc... Rouge deux fois... et Blanc...

Rapidement, sûre de toi, tu tournas les interrupteurs pour faire apparaitre la combinaison qui te semblait la bonne. Tu attendis même que ton adversaire finisse, et il semblait déconcentrer par ta rapidité.

- Vous avez fini ?

Tu hochas simplement la tête, et tu posas les yeux a nouveau sur la combinaison mère. Blanc, rouge, bleu, bleu, blanc, rouge, bleu, blanc, rouge, rouge et blanc. Tu avais réussi ! Un sourire sur les lèvres tu regardas quand même la combinaison de ton adversaire, qui était bonne jusqu'à la neuvième couleur. Un bon adversaire, a qui tu serras la main pour le féliciter quand même.

- La jeune fille en bleu a réussi ! Qui sera le prochain a osé passer l'une de nos épreuves !

- Aller ! C'est de la concentration cette fois, c'est sympa aussi !




Cliquez pour plus d'information sur le W.A.dex!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Dresseur Sinnoh

C-GEAR
Inscrit le : 24/02/2016
Messages : 820

Région : Sinnoh
Jeu 27 Juil - 19:33
La suite des opérations se passe plutôt bien pour le petit groupe. Worick décide comme son rival de faire l’épreuve à la régulière et s’en sort comme il peut, n’oubliant pas de railler Arya pour son utilisation d’un pokémon même s’il a également profité indirectement des compétences de son Givrali pour faciliter son passage. Quand à la dénommée Anna, cette dernière aime visiblement se faire remarquer puisqu’elle fait l’épreuve dans un costume de licorne. Ce handicap l’oblige à faire appel à un Tylton afin de faciliter l’épreuve mais cela ne l’empêche pas de se viander sur un obstacle et de tomber dans l’eau. Quand la jeune femme termine finalement l’épreuve et arrive à pied joints sur la ligne d’arrivée, elle demande à ses compagnons s’ils sont surpris. Si la jeune scientifique aux cheveux bleus montre son amusement, Jean garde sa poker face et répond par la négative.

-Nop.

Fidèle à ses habitudes, le blond ne tergiverse pas et dit les choses franchement, même s’il n’a aucunement l’intention d’être blessant.

L’épreuve est donc un succès pour tout le petit groupe. La chute d’Anna n’a pas l’air spécialement punitive puisqu’ils peuvent continuer sans entraves vers la prochaine épreuve. Continuer, c’est un bien grand mot puisque rapidement, les quatre jeunes gens sont interceptés par des personnes qui portent des masques de Matoufeu. Avec un air théâtrale, l’un d’eux s’approche des arrivants et les pointe du doigt en s’exclamant qu’ils sont entrés dans la salle du conseil. Arya s’avance à nouveau, déterminée à relever le défi de l’intermittent du spectacle certainement sous-payé. Ce dernier guide la scientifique jusqu’à un bol contenant des papiers qui servent à définir l’épreuve qu’elle devra affronter, qui a un nom random qu’on ne retiendra de toute manière pas.


Un autre type, cette fois avec un masque de Félinferno, explique les règles à la jeune femme aux cheveux bleus. Une épreuve basée sur la mémoire courte qui consiste à recomposer au mieux une combinaison de douze couleurs. Jean ne voit pas avec précision ce qu’il se passe sur la table puisqu’il n’est pas penché par-dessus l’épaule de l’un des participants. Finalement, après quelques instants, c’est Arya qui remporte l’épreuve et qui revient vers son groupe avec une nouvelle clé. Comme on a un ordre de post à respecter, c’est Jean qui s’avance pour affronter l’épreuve suivante.

-C’est donc à ton tour, jeune homme ! Approche-toi pour tirer ton épreuve au sort.

Le blond s’avance donc et plonge sa main dans le bol avant de tirer un bout de papier indiquant que la prochaine épreuve sera celle du souffle.

-L’épreuve du souffle ! Tu affronteras le maître Félinferno dans une épreuve qui demande de la maîtrise de soi. Chacun de vous deux aura une bougie allumée devant lui dont il faudra entretenir la flamme à l’aide d’un tuyau en expirant dessus. Vous n’aurez le droit qu’à une seule inspiration, à vous de l’optimiser. Celui dont la flamme s’éteint le premier perd la partie. Tu as des questions ?

-C’est tout ?

-Euh… oui.

-Ok, c’est clair alors.

Après ces explications, les deux duellistes se mettent en place. L’arbitre allume les deux bougies et donne le signal de départ. La gestion du souffle est bien plus complexe qu’on ne le pense au premier abord. Rapidement, Jean déduit qu’il ne gagnera certainement pas face à une personne qui a déjà certainement de l’expérience pour ce genre d’épreuves. De plus, la bougie doit certainement être dans une matière spéciale puisque la flamme vacille de manière bien plus violente que sur des bougies normales. Puis au bout d’un moment, le blond incline l’extrémité de son tuyau sur la flamme de la bougie de son adversaire et souffle dessus pour l’éteindre. Le Matoufeu arbitre regarde la scène en silence avant de jeter un regard au Félinferno.

-Ben quoi, vous n’avez pas dit qu’on ne pouvait pas souffler sur la bougie de son adversaire.

-C’est vrai mais… bon, euh… l’aventurier remporte l’épreuve… !


 
Team ligue:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Scientifique

C-GEAR
Inscrit le : 31/07/2015
Messages : 1636

Région : Kantô
Jeu 3 Aoû - 22:42
Si les trois premiers du lot s’en étaient sorti sans grand mal, Anna avait semblé quelque peu moins à l’aise lors du passage des cylindres. Pourtant, la stratégie qu’elle avait adaptée était certes originale mais semblait tout à fait fonctionnelle aux yeux du rouquin. Au vue de la jugeote dont faisait preuve la jeune femme, il était donc évidant qu’elle finirait par passer l’épreuve avec l’aide de compagnons si sa seule force physique ne suffisait pas. Cependant, ce que le rouquin ne s’attendait pas à découvrir, c’était la combinaison que la jeune femme avait enfilée pour participer aux épreuves du fort alors qu’il était en train de passer l’épreuve de son coté. Si la jeune femme semblait enjouée et satisfaite de l’effet de surprise que provoquait son déguisement, Arya, elle, était complètement hilare, à l’inverse de Jean.

« Qu’est-ce que… ? »

De son coté, Worick devait bien s’avouer perplexe devant la situation actuelle, et s’il affichait un sourire amusé devant cette situation, ses yeux ne pouvaient pas s’empêcher d’afficher une certaine incompréhension, donnant au final une expression faciale des plus surprenantes.

Lorsqu’ils eurent finalement tous reprit leurs esprits après cette surprise des plus inattendues, le petit groupe continua d’avancer pour accéder aux prochaines épreuves. Après tous, il n’était pas encore venu à bout du fort Tartard, loin de là ! C’est donc plein d’entrain qu’ils continuèrent leur périple jusqu’à atteindre leur nouvelle épreuve : La salle du conseil. Ici, tout avait été mis en œuvre pour appuyer sur l’aspect théâtrale de la chose, et l’homme au masque de Félinferno semblait avoir révisé son rôle à la perfection, ce qui sembla ravir Arya puisqu’elle s’élança pour prendre la première place, une lueur de défi dans les yeux. C’est d’ailleurs sans grand mal qu’elle l’emporta contre son adversaire, affichant une mine victorieuse en revenant vers ses compagnons. Cependant, le tour de Jean se déroula d’une toute autre façon. Alors que les deux adversaires combattaient à la loyal, le blond souffla sur la flamme de son opposant, à la surprise général. Un tel acte de fourberie laissa sans voix la totalité des personnes présentes dans l'assemblée, installant un silence de quelques secondes uniquement brisé par un rictus étouffé de Worick face à l'air désemparé qu'affichait le masque de Félinferno juste avant de céder la victoire au rival du scientifique. Si la stratégie de celui ci s'était montrée plus que douteuse, elle avait finalement payée puisqu'elle lui avait directement apporté la victoire. Et après tout, rien n'interdisait ce comportement.

Après que l'homme au masque de félinferno se soit remit de ses émotions face à cette victoire du blond, ce fut au tour de Worick de s'avancer pour piocher un papier. Lorsqu'il le tendit au maitre, celui ci s'exclama et annonça l'épreuve qui attendait le rouquin en prenant encore une fois un ton théâtrale. S'il n'avait absolument pas compris le nom de celle ci même après l'avoir fait répété deux fois, le jeune homme se fit rapidement une idée de ce qui l'attendait lorsqu'on lui expliqua les règles du jeu. Un homme portant un masque de matoufeu s'était avancé avec une table à roulette et avait dévoilé sous les yeux de son adversaire un plateau de jeu.

"Ce plateau est composé d'une rangée de petits bâtonnets de bois. Tour à tour, vous allez devoir en retirer un, deux, ou trois simultanément. Le joueur tirant le dernier bâtonnet sera déclaré perdant de ce duel. Des questions ?"


"Aucunement, nous pouvons commencer."


Le concept semblait intéressant, et Worick raffolait de ce genre d'épreuve où il était nécessaire d'établir une stratégie afin de piéger son adversaire. C'est donc débordant de motivation que le scientifique prit le premier tour de jeu alors que son adversaire l'y invitait, commençant par ôter deux bâtons. Son opposant répliqua, et les deux hommes jouèrent ainsi leurs coups à tour de rôle en prenant bien le temps de réfléchir à la suite des évènements. Cependant un détail froissait le scientifique : son adversaire semblait jouer de façon à ce que le rouquin sorte victorieux de cette manche. Comme si son rôle ici l'obligeait à laisser gagner les jeunes touristes qui venaient visiter le fort Tartard. A moins qu'il ne soit terriblement mauvais en stratégie bien entendu, cette option était tout à fait probable elle aussi. Quoi qu'il en soit, le jeune Brown ne fit de son coté aucune consession et c'est sans grand mal qu'il mit l'homme au masque de Matoufeu au pied du mur, ne lui laissant qu'un dernier bâton à tirer sous le regard sévère du Félinferno.

"Il semblerait que cet aventurier ci remporte lui aussi sa manche !"


Satisfait, Worick offrit une poignée de main à son adversaire malgré les doutes qu'il avait eu quant à sa façon de jouer, avant de se retourner vers ses camarades et plus particulièrement vers Anna.

"Eh bien mademoiselle, il semblerait que ce soit à vous de jouer."




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Coordinateur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 07/02/2017
Messages : 300

Région : Alola
Mar 8 Aoû - 16:23
Seul la bleuette avait l'air de bien aimer l'idée farfelue d'Anna avec son déguisement. Tant mieux, c'était déjà ça ! Arya n'arrivait plus à s'arrêter de rire en lui demandant si elle comptait le garder pour la suite des épreuves. A cela, la blondinette ne voyait pas d'autre réponse que oui. Après tout, si elle avait réussi l'épreuve de la course dans cet état, la continuité devait être du gâteau ! D'ailleurs, même si ca n'avait pas été le cas, elle aurait surement essayé de le garder au maximum quand même, histoire de continuer à rire encore un peu toute les deux.

Pour l'épreuve suivante il s'agissait de duels divers contre des hommes portant des masques. Arya avait été la première à se lancer et avait emporter le duel facilement. Anna pensa alors qu'au moins, son adversaire pouvait facilement cacher son malaise derrière son masque. Elle souriait alors fière pour son amie et légèrement moqueuse en imaginant le perdant renfrogné sous son visage en carton. C'était le jeu après tout.

La blondinette était contente de son résultat, et il y avait de quoi !

- Bien joué Arya ! Tu n'as pas hésité du tout !


La jeune scientifique devait avoir raison, il avait drôle ce duel.

A présent, c'était le tour de Jean. Celui-ci piocha l'épreuve de souffle mais il s'était rapidement rendu compte que le duel ne serait pas si facile et visiblement mauvais joueur, il fit perdre son adversaire. Pour la blondinette cela avait été plutôt comique de le voir réagir ainsi mais elle tacha de ne pas lui montrer son amusement.

Ensuite, c'est Worick qui se mit en avant pour participer. Lui aussi gagna sa partie haut la main. Il ne restait alors plus qu'Anna, emmitouflée dans son costume.

Incitée par Worick de s'avancer, elle s'approcha de la boite. Le jeu du bonneteau était bien écrit sur le bout de papier. Bien, Anna avait besoin de connaitre la règle parce qu'elle ne connaissait pas du tout le principe.

- Bienvenue aventurière, prenez place !

Quel allure théâtrale pensa d'abord la blondinette, mais elle obéit, tachant de positionner sa queue de licorne sur le coté de la chaise. Un homme caché derrière son masque de Matoufeu, se mit en avant. Il avait avec lui trois gobelets et une clé. Il s'assit en face de la jeune demoiselle et aligna les réceptacles à l'envers et a clé vers Anna.

- Ici, l'homme devant toi va positionner la clé ci présente sous l'un des gobelet. (Celui-ci s'exécuta, en la plaçant sous le verre du milieu.) Il va ensuite faire tourner les trois. Tu vas devoir la retrouver.

Il marqua une pose et la coordinatrice se demanda si il avait fini malgré son intonation en suspend. Son masque se tourna vers Jean qui était tranquillement installé avec Arya et Worick a observer la scène.

- D'accord ! s'exclama alors Anna, impatiente de terminer l'épreuve.

- Attendez ! Vous n'aurez le droit de ne soulever qu'un seul gobelet !

Son hésitation était compréhensible. Il est vraiment qu'il s'agissait un détail très important dans les règles. Il est vrai que les choses auraient été beaucoup plus simples si la blondinette aurait eu le droit de soulever tous les pots. Visiblement, il ne comptait pas faire la même erreur qu'avec Jean.

-Très bien alors, je suis prête, allez-y.

Sans plus un mot, le monsieur devant elle se mit à déplacer les pots sous les yeux de la demoiselle. Elle affichait malgré elle une mine concentrée, elle ne voulait pas perdre et faire perdre du temps à toute son équipe. Les autres avaient réussi aisément, elle devait faire de même.
Les pots s'agitaient dans tous les sens, assez vite la novice perdit le fil jusqu'a ce qu'elle remarqua que l'on pouvait entendre le son de la clé, glissant que la table. Elle décidait alors de se fier à ce son. Seul espoir qu'elle avait pour gagner la partie.

Lorsque l'homme masqué termina son tour. La blondinette paria sur la gobelet de droite, en le montrant du doigt. Il y eut un suspens d'une seconde qui paraissait bien plus long pour la jeune femme. Le pot dévoila la clé.

- Et voici une manche de gagnée pour la licorne !

Heureuse de ne pas avoir fait perdre de temps à ces camarades, Anna se replaça très d'eux. Elle était pleine d'un enthousiasme qui lui était difficile de cacher.

- Super ! Continuons !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 7289

Mar 8 Aoû - 16:23
Le membre 'Anna Page' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Scientifique

C-GEAR
Inscrit le : 09/08/2014
Messages : 1933

Région : Kanto
Jeu 10 Aoû - 10:26
Décidément, chacun avait triomphé de son épreuve avec un esprit très vif. Jean, avec son côté un peu calme et franc avait lui aussi réussi à t'arracher un éclat de rire. Sa solution à l'épreuve était terriblement culoté mais jamais tu n'y aurais pensé, alors que c'était plutôt simple. Décidément les pauvres gars étaient bien ennuyer entre ta mémoire et sa vivacité d'esprit !
Et tu n'avais aucun doute que Worick gagne son épreuve haut la main quand tu entendis les règles. C'était parfait pour lui, lui qui aimait piéger ses adversaires de son mieux, si bien que tu avais un sourire amusé sur les lèvres. Mais même toi tu remarquas que décidément, vos adversaires étaient plutôt mauvais, et au vu de ses sourcils froncés tu sais que ton ami se posait également des questions. Qu'importe, le principale c'est que tout le monde s'amuse, et à tes yeux, c'était clairement le cas. Pour Anna, ce fut une épreuve d'observation, mais elle semblait un instant un peu perdu alors qu'elle suivait les gobelets qui tournaient sur la table, pourtant, elle fini par trouver la clé quand même, si bien que tu applaudis. En tout cas, tout le monde reçue une nouvelle clé pour avoir gagner cette nouvelle épreuve, si bien que vous en étiez déjà a 8 tous ensemble, de quoi ouvrir pas mal de portes dans le centre du château !

- Bravo tout le monde ! On va pouvoir continuer !

Anna semble aussi impatiente que toi, alors qu'elle continue de se balader dans son costume de licorne. En tout cas tu trouvais ses épreuves intéressantes alors que vous continuez tranquillement à avancer au hasard. C'était un peu le problème de ce labyrinthe, il était tellement grand qu'il était difficile de savoir où vous alliez avec certitude. Les murs étaient tellement haut que repérer le centre du chateau n'était pas du tout aisé, a tel point que tu avais l'impression de brusquement tourner en rond.

- Dites, on ne serait pas déjà passé par ici...?

Ton doute se transforma en certitude quand brusquement, un nouveau défi fit son apparition. Enfin nouveau... pas vraiment... Puisqu'il s'agissait une nouvelle fois de la salle du conseil !

- Encore vous ?! Euh je veux dire... Vous êtes entrés dans la salle du conseil ! Réussissez vos épreuves ou passez votre chemin !

Difficile de le prendre a nouveau au sérieux ou de craindre un échec vu comme vous aviez réussi il n'y a encore que quelques instants vos défi respectifs. Tu haussas les épaules en regardant tes camarades, après tout, ca vous faisait une nouvelle clé d'or gratuite limite, pourquoi s'en privé ?
Tu t'avanças a nouveau en tirant une nouvelle fois un papier, pour en tirer l'aquarium. Tu devais avouer que tu ne savais pas du tout ce qui t'attendait alors que les matoufeu préparaient la table. Tu commenças à avoir une petite idée quand tu vis le bocal rempli d'eau avec un verre qui flottait à sa surface, et des pièces de monnaie qui étaient devant vous.

- L'épreuve est simple ! Elle consiste à mettre les pièces dans le verre sans le faire plonger, sous peine de perdre son épreuve.

Pas de moyen de détourner le truc comme Jean, dommage, mais du coup tu hochas la tête alors que tu pris une pièce assez fine entre ton index et ton majeur. Le verre, comme un shooter, était terriblement fin, si bien que même en prenant ton temps, le moindre contact avec lui le faisait osciller dangereusement sur la surface de l'eau. Tu inspiras à fond, bloquant ta respiration, cette fois tu ne pouvais pas compter sur la mémoire, seule ton agilité serait prise en compte. C'est ainsi qu'une épreuve de patience débuta entre l'homme au masque de Matoufeu et toi même. Chaque pièce devenait plus difficile que la précédente alors que le verre coulait de plus en plus à chaque charge que vous lui rajoutiez. Tu avais fini par utiliser les pièces les plus lourdes pour t'en débarrasser le plus vite possible et ne garder que les plus fines, un choix avisé vu la difficulté croissante. Mais tu commençais vraiment à douter de ta réussite alors que le Matoufeu avait réussi à mettre une nouvelle pièce et que le bord du verre était en quasi contact avec l'eau de l'aquarium. Gardant la tête froide, tu savais que cette pièce serait surement décisive, soit tu réussissais et il ne pouvait pas réussir derrière toi, soit tu tremblais et c'était fichu. Tu étais presque tendu, comme si les enjeux étaient réellement énormes. Tu n'aimais pas forcément perdre, mais ce n'étais pas non plus grave a tes yeux. Mais ici, si tu perdais, ca voulait dire que dans tout les cas, tes amis seraient obligés de faire demi tour a cause de toi. Il en était hors de question !
C'est donc avec toute ta concentration que tu déposas ta pièce, comme si tu étais en train de démorcer une bombe avec cette dernière.

Le verre oscilla un peu, mais il ne coula pas.

C'était avec un soulagement visible que tu te détendis immédiatement, alors que le Matoufeu fit couler le verre derrière toi. C'était une épreuve très intéressante en tout cas, alors que beaucoup de facteurs entraient en jeu : l'adresse, le choix des pièces, et aussi un peu de chance. En tout cas, c'était bon pour toi !

- Et la jeune fille en bleu gagne a nouveau son épreuve ! Qui sera le prochain ?




Cliquez pour plus d'information sur le W.A.dex!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 1 sur 2) Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Londres, nous voilà. [Helinä]
» Salazar, nous voilà ! [Hayleen & Seth] [Intrigue]
» Le petit Master narcissique aimerait travailler... Apocalypse nous voilà.
» [8000pts] Apoc de mai, nous voilà!
» Maréchal, Maréchal, nous voilà ! ~

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: Mauville-