AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» Bizutage


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 12/11/2015
Messages : 1389

Région : Kalos
Mar 4 Juil - 9:30
- Jill ? Tu pars demain pour Mauville, je t'ai laissé des instructions dans l'email. Surtout reviens victorieuse et débrouille toi seule.

Il raccrocha aussi vite que possible après la fin de notre conversation. J'avais de légers doutes quant à Spencer maintenant : ce n'était pas la première fois qu'il se payait ma tête. Malheureusement pour moi mon formateur était du genre farceur et aimait m'en faire baver depuis que j'avais rejoint leurs troupes. Il n'était pas le chef de l'équipe pourtant mais on m'avait assignée à sa charge. Je ne connaissais pas encore tous les tenants et les aboutissants de l'organisation que je venais de rejoindre mais une chose était sûre : Spencer était cinglé. Un génie cinglé, très intelligent d'après nos supérieurs et l'un des meilleurs spécialistes en défense et en dressage. Je savais que j'avais énormément à apprendre de lui. Mais pour l'instant je me prenais surtout des bitures. Depuis le début de mon entrainement il avait tout prit en charge : mes destinations, mes exercices, mes pokemons et même encore mon orientation. Il ne me laissait le choix en rien et je restais aussi malléable que possible : tous m'avaient bien prévenus que j'étais remplaçable et que j'allais devoir leur donner des raisons de me garder avec eux.

Motivée après l'obtention de six badges de ma région natale, je ne m'étais certes pas proposé pour renoncer au bout de quelques semaines. Spencer pouvait bien se payer ma tête le restant de ses jours que je ne quitterai pas leurs rangs. Cela faisait déjà trois mois que je tenais bon et ne comptait pas abandonner. Mais je comprenais de moins en moins les décisions de mon responsable. Spencer m'avait appelée pour que l'on discute d'une mission de routine à laquelle je devais participer la semaine suivante. Puis il avait brusquement reviré la discussion sur un mystérieux email dont il ne me révéla pas le contenu avant de raccrocher. Le temps de jeter un œil sur le pokénav de l'organisation qu'il m'a donné et je vois exactement où il veut en venir : un bizutage en bonne et due forme. Le mail contient une invitation surprise ; le fort Tartard de Johto.

Citation :
C'est le branle-bas de combat à Mauville ! Un gigantesque château en carton-pâte visible à des kilomètres, le Fort Tartard, a été érigé à proximité de la ville, et n'attend que de valeureux challengers pour dévoiler ses secrets ! Tous les visiteurs sont invités à se présenter à ses portes, afin d'affronter les terribles épreuves qu'il renferme, et, peut-être, mettre la main sur les trésors qu'il renferme.

Tous les coups sont permis, ou presque : si vous avez le droit de vous aider de pokémons pour passer les épreuves, vous ne pouvez pas les détruire ou les contourner entièrement ! Armés d'un léger équipement de protection et de votre courage, il vous faudra triompher des machines infernales, des rondins géants, des énigmes énigmatiques, des boulets géants (véritables ou métaphoriques) et de toutes sortes d'autres péripéties afin d'obtenir les précieuses clés d'or capables d'ouvrir les portes vers le centre du château !

Et pour mieux accueillir les participants, la ville a fait les choses en grand : autour du château se trouvent nombre de buvettes, restaurants et services, ainsi qu'un grand nombre de points d'informations pour vous aider à vous orienter. Que ce soit pour manger, trouver un hôtel afin de se reposer avant de reprendre les épreuves le lendemain, se débarbouiller après l'épreuve du bain de boue ou encore apprendre les consignes de sécurité à respecter lors des épreuves, tout a été prévu et est géré par les organisateurs de l'évènement ! Il y a même des stands de loisirs, attractions et boutiques souvenirs, une partie des lieux s'étant aménagée en fête foraine improvisée ! Plus de 2000 participants sont attendus, et 30 000 visiteurs pour assister aux défis du Fort, alors pourquoi pas vous ?

Allez, un p'tit cri de guerre pour vous motiver :
Dra-ttak, on passe à l'attaque !
Krak-noix, c'est nous qu'on gagnera !
Ho-oh, à nous le magot !
Paud, paud de Fort Tarpaud !

Je termine là ma lecture et ma vie défile devant mes yeux. Je n'avais pas pensé qu'en m'engageant comme ranger je tomberai sur un chef fou à lier qui m'enverrait dans un concours d'épreuves saugrenues. L'idée avait du charme mais seulement si j'avais pu contacter au moins quelques amis pour se joindre à moi. Là, seule, je me demandais à quoi cela servirait pour mon entraînement de ranger : est-ce que courir en tenue de sumo sur un château gonflable ressemblait à la routine de mes collègues ? J'en doutais fort et soupçonnait Spencer de trouver l'idée hilarante de m'envoyer dans un tel endroit avant mes débuts officiels. Reste à savoir s'il s'agit là d'une humiliation ou d'un encouragement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 2215

Mar 4 Juil - 14:38
Bienvenue au Fort Tartard !
N'oubliez pas de respecter les consignes de sécurité élémentaires lors des épreuves pour ne pas vous blesser ; la chasse aux clés d'or peut aussi parfois être salissante, alors faites également attention aux vêtements que vous portez !
Si vous avez la moindre question, vous pouvez vous adresser aux points d'informations disséminés autour du Fort.

Vous pouvez donc commencer à lancer le dé pour votre premier défi, amusez-vous bien !


avatar © Raïtoku Seigi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 12/11/2015
Messages : 1389

Région : Kalos
Mar 4 Juil - 15:14
Il m'a fallu arriver jusqu'au Fort à Mauville pour comprendre les intentions de mon supérieur.

Je crois qu'il a prévu autant de m'humilier que de m'encourager. A voir l'endroit je n'ai désormais plus le moindre doute : c'est la fête foraine ici, ou presque, en plus chic. De nombreux stands s'étalent le long d'une vaste place : Mauville n'est pas la plus grande métropole de la région de Johto. Je m'y rends pour la première fois de ma vie et constate que le festival et l'organisation des jeux prend la ville à bras le corps. Les habitants se mélangent joyeusement aux visiteurs et aux participants, ravis de voir la ville si animée en cette période estivale. Habituellement ils ont droit au feu d'artifice classique, cette année toutes les installations dans et en-dehors de la ville rendent les choses bien plus dynamiques.

Pas le temps de faire une halte de mon côté : il n'est pas loin de midi et je dois m'inscrire selon les indications de l'email de Spencer. Il a tout prévu : je participe toute la journée à diverses activités, ainsi que demain si je suis qualifiée. J'ignore encore tout de l'organisation des lieux : c'est pourquoi quand on me laisse entrer après avoir montré pattes blanches, je me précipite sur un bénévole pour attraper le flyer qu'il me tend et les détails qu'il contient sur les événements du jour.
Plus de 20 000 participants, 30 000 spectateurs... je me demande où j'ai mis les pieds. J'avais remarqué la foule opaque sur mon chemin mais j'espérais respirer le reste de la journée, ce qui serait visiblement bien difficile.

Je me retrouvais donc là, perdue au milieu de la foule, à ne savoir où me présenter d'abord. On m'indiqua mon numéro de participante lors de mon inscription et on me fit sélectionner 6 pokemons en tout et pour tout pour les épreuves prévues. J'enfilais le dossard par-dessus mon sweat et filait me placer dans les files d'attente que l'on me désignait déjà. A priori l'affluence à cet événement était assez exceptionnel : on appelait les candidats par tranches entières de numéros pour former des équipes ensuite. Seulement après commençaient les épreuves : certaines étaient collectives, d'autres individuelles. J'entendais divers fantasmes dans la file d'attente, comme quoi il y aurait des pokemons titanesques à affronter ou des épreuves de survie quasi impossible à réussir. La moitié des commentaires me faisaient marrer intérieurement. Comme si l'intégrité physique des candidats pouvait être mise à mal au point de frôler la mort...

Je regrettais d'être seule à l'événement. Accompagnée de mon frère ou de Ben, je me serai vite prise au jeu. Pour l'instant j'aborde le tout fastidieusement, avec ennui presque. Le vacarme alentour me dérange et me pousse à vouloir prendre mes jambes à mon cou. C'était sans compter la surprise que Spencer m'avait réservé ; en apercevant deux de mes collègues je sus alors qu'il ne s'agissait pas d'une punition. A la limite, un bizutage foireux et stupide, mais bientôt Daniel et Edith me rejoignirent et me confirmèrent que c'était un coup classique de notre chef. Il n'en était pas à sa première du genre. Les deux avaient également eu droit à un baptême du feu en-dehors de toutes conventions classiques. Me forcer à m'adapter au premier inconnu venu dans des épreuves originales devait correspondre à son idée de formation d'un ranger. Je remettais en cause le tout mentalement mais à voir ma gueule, mes deux compagnons lisaient en moi. Ca faisait bien marrer Dan d'ailleurs. Edith était égale à elle-même : calme et clairvoyante. Elle s'attendait davantage à s'amuser. Je percute enfin que je ne sais pas ce qu'ils font ici : ils me répondirent en chœur que l'idée venait de Spencer et que je n'avais nullement le choix. Il voulait s'assurer de ma participation jusqu'au bout et avait envoyé pour cela deux collègues en repos pour me surveiller. Eux aussi participeraient aux épreuves ; mais eux ne seraient pas observés. Dan travaillait déjà pour l'organisation depuis plus de cinq ans : Edith avait rejoint leurs rangs deux ans plus tard. Ils me chaperonnaient donc et s'amusaient de l'idée de Spencer à mes dépends. Apparemment il avait l'air de se donner de la peine avec moi, ce qui ne me rassurait pas pour la suite des événements.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6224

Mar 4 Juil - 15:14
Le membre 'Jill Calahan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 12/11/2015
Messages : 1389

Région : Kalos
Mar 4 Juil - 15:49
Nous y voilà.

La première épreuve. C'est quasiment une heure que nous avons attendus dans la file avant d'être enfin libérés sur le site des épreuves où nous avons été conduit par dizaines. J'ai une ceinture avec mes pokeballs autour de la taille mais pour la première épreuve on nous annonce qu'il n'est pas nécessaire de concourir avec nos compagnons. Il s'agit en effet d'une épreuve physique et individuelle. Alors que nous arrivons tous dans des coulisses après la promenade en jeep, nous prenons place face à une petite estrade où quelqu'un portant un t'shirt « staff » nous explique ce qui va se passer.

« Bienvenue à tous pour votre première épreuve ! Nous l'avons renommée Takeshi's Castle en l'honneur de son créateur. Les candidats seront appelés par numéro puis leur sera donné un bracelet de la couleur de son équipe. Les verts affronteront les rouges. L'épreuve est individuelle : la réussite de votre parcours rapportera 5 points à votre équipe. Si vous tombez avant la fin du parcours, vous lui ferez perdre 1 point. Si vous finissez le parcours au-delà du temps imparti, vous ne rapporterez pas de points à l'équipe mais ne lui en ferez pas perdre non plus. Merci d'écouter attentivement les consignes de sécurité. »

Toutes banalités et logiques en somme j'en profite pour nouer ma tignasse bien au-dessus de ma nuque et trépigne ensuite d'impatience. Edith est toujours calme et regarde les différentes consignes en feignant un intérêt qui nous ferait presque croire qu'elle se passionne pour ça. Dan quant à lui commence à s'agiter tout comme moi : les instructions finies, on fonce se répartir dès que nos numéros sont appelés. Mon joli 72 dans le dos me titille : c'est long. Puis on m'appelle enfin et je découvre un bracelet vert. Dan a la même couleur que moi mais Edith est chez les rouges. On commence à en plaisanter un peu mais on a pas le temps de discuter : on nous guide vers une salle où l'on retrouve des moniteurs aux caméras braquées sur le parcours. Dan et moi passons après trois autres personnes chez les verts ; Edith est conduite dans une salle voisine, avec son équipe.

Le terrain est impressionnant et à la fois indescriptible : on dirait que macdo s'est lâché et a taillé un château gonflable géant, en le parsemant d'obstacles et d'embûches. Ainsi on part d'une structure gonflable – d'ailleurs le premier vert démarre – on court sur un long tapis avant de sauter aussi loin que possible pour atteindre une petite plateforme tournante dotée de punching-balls. Ah les salauds, pensais-je bien fort tout en regardant mon coéquipier se faire exploser la tronche par un sac. Il se raccroche de justesse à l'aide de sa pointe de pied - à en juger son visage crispé, l'effort est titanesque. Il se hisse de nouveau sur la plateforme, toujours tournante, et prend du temps à se relever. Le temps s'écoule, il finit par se relever et parvient à sauter à la plateforme suivante ; malheureusement pour lui un marteau gonflable géant l’envoi paître une petite dizaine de mètres plus bas, dans l'eau. Pour couronner le tout, le gars est retombé en plaquage, bien plat comme une crêpe. Ma grimace exprime bien la douleur que je ressens par procuration ; Dan fait exactement la même puis on se marre. On a irrésistiblement envie d'essayer à notre tour, comme de véritables gamins – je sautille presque sur place – mais c'est loin d'être notre tour pour l'instant. Un rouge enchaîne après notre coéquipier vert, il va plus loin et nous permet de découvrir dans le détail les différents obstacles du parcours. Le panorama montré à notre arrivée était volontairement bien court, avec Dan on essaie de retenir ce qui nous attend pour réfléchir à des mouvements anticipés.

Mais c'est vraiment dur de se concentrer alors que les uns après les autres les candidats volent dans tous les sens, repoussés par des marteaux gonflables ou des punching-balls agressifs. Il y a même des pièges avec de fausses portes mais je n'ai pu voir grand chose : le vert alors à l'assaut a finit à l'eau lui aussi. Les équipes sont pour l'instant à égalité.

[***]

Ah la saloperie, ça va plus vite que je pensais.

Je suis la prochaine verte à passer. Le rouge me précédant a fini le parcours ce qui me met la pression. J'ai cependant tellement envie d'essayer que le trac part bien vite alors que je m'élance sur la première plateforme tel un Léopardus. Il me manque la grâce du félin cependant puisque j'atterris la tête la première en plein dans l'obstacle, avec une position digne d'un Phogleur. Je me suis cependant relevée assez vite pour tout de suite sauter sur la plateforme suivante où je pique un sprint en hurlant pour échapper aux marteaux gonflables géants. C'est au bout que les choses se corsent : pour accéder à la plateforme suivante ces enfoirés d'organisateurs sadiques ont disposé des rouleaux dans l'eau, sur lesquels nous devons marcher. Rapidement de préférence puisqu'ils tournent à toute allure et ne s'arrêtent pas. De plus leurs sens sont contraires et j'ai besoin de m'arrêter au moins plus de 30 secondes pour observer leurs rotations. Une fois que je comprends, je m'élance aussitôt en reprenant de l'élan : j'enjambe les trois premiers grâce à mon recul et galère sur les quatre derniers. L'avant-dernier m'est fatal ; je glisse devant, me rétame sur le dernier en plein sur le ventre puis suis envoyée dans le décor de la nouvelle plateforme. Je m'accroche et me cramponne à la plateforme tel un Spoink à sa perle.

Là-dessus un des organisateurs m'attend sur la plateforme et me tend une barre à tenir : je dois sauter au-dessus de l'eau en prenant assez d'élan pour atterrir à la suivante. Si je n'en prends pas assez c'est foutu, aussi je balance mes hanches autant que possible pour donner du mouvement à mon saut. Je ressemble là encore à un pokemon gracieux pesant plus de 200 kilos et je m'échoue lamentablement sur la prochaine plateforme. Là un nouveau parcours d'obstacles m'attend : pas moins de quatre plateformes, toutes à la même hauteur, tournantes, m'attendent. Je dois les traverser en courant et le plus vite possible si je veux pouvoir y arriver. Après cela je n'aurai plus beaucoup à parcourir. Je souffle, perd plus de 20 secondes avant de m'élancer, mais y arrive du premier coup. Je suis restée sur la droite à chaque plateforme malgré mon équilibre incertain. Ne reste plus que deux épreuves ; un saut à la perche et un dernier parcours où il faut trouver la bonne porte parmi des fausses et des piégées.

On me tend une perche que je chope : l'exercice le plus difficile que j'ai eu à faire. Je franchis l'eau en-dessous de moi mais glisse à la fin et me rattrape de justesse à la plateforme. Là, suspendue dans le vide et proche de la défaite, je souffle fort comme un Frison et pousse autant que possible sur mes abdos pour remonter. C'est dur, mais j'y parviens. Je m'élance alors dans le dernier parcours d'obstacles du terrain ; légèrement plus large et surtout plus long, je me retrouve dans une pièce, à pousser une par une des portes pour trouver la sortie. Certaines donnent sur l'eau mais je ne me précipite pas assez pour me faire piéger par mon élan. J'ignore combien de temps il me reste mais je finis par trouver la bonne après m'en être mangée une en bois en pleine face. L'excès de bonne volonté et le stress du timing m'ont poussée à me vautrer mais je trouve finalement la bonne porte à temps : j'atteins la fin du parcours, mes adducteurs et autres muscles en feu, dans les temps, rapportant ainsi cinq points aux verts.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6224

Mar 4 Juil - 15:50
Le membre 'Jill Calahan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 12/11/2015
Messages : 1389

Région : Kalos
Mer 5 Juil - 14:58
    - Mesdames et messieurs bienvenue à... questioooonn... pour un Mammochooooon !!

Le type sur l'estrade en fait trop. Je préférais le parcours d'obstacles, qui certes a prit du temps à se terminer mais qui était bien plus fun. J'ai beaucoup ri au passage de Dan en le voyant galérer sur les rouleaux et celui d'Edith nous a impressionnés. Elle nous a vite rappelé notre concurrence en plaisantant. La bonne ambiance aurait pu durer – les fous rires aussi en voyant les passages des autres candidats – mais nous sommes maintenant entraînés dans une épreuve très différente.

Les verts et rouges sont toujours bien répartis par équipes. Nous avons d'ailleurs un point d'avance par rapport à l'équipe d'Edith, suite à une malheureuse chute orchestrée par un marteau gonflable géant chez les rouges. Maintenant il s'agit de nous départager à l'aide d'un quizz en quelque sorte, à priori orienté sur la culture générale. Du moins c'est ce que nous raconte le gus déchaîné sur l'estrade confectionnée pour l'occasion. Il n'y a pas de public mais les épreuves sont retransmises sur les écrans dispersés un peu partout dans le festival.
    - Aloooors... on continue en équipes, hip hip hip ! Vous devez sélectionner 5 d'entre vous pour venir jouer et répondre à mes questioooons hon hon hon ! La première équipe parvenant au bout des questions sera la grande victorieuuuuuse !
    - S'il avait dit « heuse heuse heuse » je l'aurai giflé.


Il a un teint clair et des yeux brillants : des lentilles de couleur. Je me demande s'il incarne le personnage ou s'il est le personnage. Nous sommes une douzaine par groupes et Dan et moi nous portons volontaires pour le quiz – j'ai pas la science infuse mais l'idée m'amuse bien. On va donc sur l'estrade avec ce taré qui finit par se présenter, toujours très à fond.

    - Biiiien ! Vous êtes tous en place et en direct avec JB alors c'est parti ! Les verts seront l'équipe Mayo et les rouges l'équipe Ketchup ! Ouuuuuh, quelle originalitéééé ! Pour un total de 25 miams en touuuut, les deux équipes devront s'affronter dans trois épreuves différentes ; celle qui aura le plus de miam à la fin remportera 20 points pour son équiiiipe ! Et les perdants n'auront riiiien !

Je ris intérieurement, me concentrant pour ne pas céder au fou rire. Le jeu promet d'être fun mais le présentateur est tout simplement exceptionnel et totalement immergé dans son rôle. Il nous explique avec les mêmes gesticulations ridicules et son costume noir brillant qu'il va falloir se concerter entre membres d'une même équipe et buzzer le gros burger devant nous pour donner notre réponse définitive. Les équipes répondront ainsi de suite à tour de rôle durant trois épreuves nommées « Les nuggets », « sel ou poivre » et « le burger de la mort ». Le fou rire me taraude alors qu'il nous explique la première épreuve.

    - Commençons tout de suite par l'épreuve deeeess.... nuuugeeeets ! On commence par 6 questions par équipe. Vous devez répondre à tour de rôle, 1 bonne réponse donne 1 miam, les questions sont des QCM 1 seule bonne réponse possible ! Et c'est parti, équipe Mayo d'abooooooord !
    Question 1 : Pourquoi Superman porte-t-il son slip sur son pantalon ?
    Réponse A : Pour le salir moins vite
    Réponse B : Parce que personne n'ose lui faire la remarque
    Réponse C : Parce que c'est super dur de se changer dans une cabine téléphonique
    Réponse D : Il n'y a pas d'explication officielle à cette question

Il se tourne vers nous, il nous regarde, on le regarde alors il nous regarde, bref, on s'est regardés. Avec des yeux ronds et tout, et le cerveau en bouillie. Je finis comme mes coéquipiers par pouffer de rire : personne ne s'était attendu à un quiz pas sérieux. Le temps de se reprendre et de se mettre d'accord rapidement on buzze le burger géant qui lâche un couinement. Nous sommes tous partis du principe qu'il fallait répondre la D malgré les souvenirs d'une vieille série télévisée, nous votons donc. JB, qui n'est autre qu'une sorte de maître du jeu plus qu'un arbitre arbitraire, nous valide le miam et passe à l'équipe Ketchup. Je manque de me faire dessus en entendant leur question puis tente de reprendre mon souffle à la suivante qui déjà nous tombe dessus. Les Ketchup ont aussi gagné un point, il s'agit de s'accrocher.

    - Question 2 : Quelle est la devise de la capitale Kalosienne, Illumis ?
    Réponse A : Pas vu pas pris
    Réponse B : Merci Yveltal
    Réponse C : Tant que flottera le drapeau
    Réponse D : Elle flotte mais ne coule pas


Encore une fois les réponses nous déconcentrent mais la réponse est trop évidente : je ne suis pas la seule Kalosienne du groupe de plus et confirme aux autres qu'il s'agit de la réponse C. Les questions s'enchaînent vite dans cette première épreuve et nous finissons avec un point de retard sur les Ketchup. La deuxième épreuve nous laisse encore des chances mais à l'annonce ces consignes on craint le pire : JB nous annonce qu'il s'agit cette fois, dans « Sel ou Poivre » de répondre à une proposition qu'il va dicter par un choix donné au préalable. Il existe également un joker dans le jeu qui consiste à répondre les deux.

    - Allez c'est parti ! Je propose pour commencer « Wailord ou Sandrine Slitty » comme réponses. Je vais vous donner plusieurs propositions et à chacune d'entre elles vous devrez répondre soit l'un, soit l'autre, soit les deux si c'est le cas. L'équipe qui buze le burger en 1er répond avant, si elle a faux, le point va aux adversaires.
    Pour « Wailord / Sandrine Slitty » première proposition ; « a joué dans la première de Love Story ! »


On buzz comme des fous, se jetant carrément sur le burger. On gagne notre premier miam de la partie face aux Ketchup qui ne sont pas en reste.

    - Pour « Wailord / Sandrine Slitty » deuxième proposition ; « peut écraser des gens »

Cette fois encore on est plus rapides et c'est même sans se concerter qu'on hurle les deux tous en chœur : JB conclut que Slitty est une comédienne célèbre à Unys connue désormais plus pour ses overdoses de cheeseburgers que ses grands rôles. Il continue ainsi la deuxième épreuve avec dix questions en tout. Avec acharnement on finit par rattraper les Ketchup et accéder les premiers à la dernière épreuve. L'épreuve finale du « Burger de la mort » : le présentateur a tout une mise en scène des plus ridicules pour lancer la chose. Il finit par demander aux équipes de désigner un unique candidat tout en leur tendant de quoi faire une courte-paille pour aller plus vite : la guigne fait que les verts devront compter sur moi. Je suis la première à m'y coller, JB fait donc un rappel rapide des règles. Je vais devoir écouter les 10 questions qu'il va me poser tranquillement et y répondre une fois qu'il aura terminé. Je suis donc littéralement dans le caca jusqu'au cou. Il arrête là ses explications et commence la torture.

    - 1+1
    De quelle couleur sont les Axoloto
    Combien font 2+2
    Qui est Arceus ?
    Comment s'appelle notre planète ?
    Est-ce que vous me trouvez musclé ?
    Quelle était la deuxième réponse ?
    Citer une fausse blonde
    Quelle est la huitième lettre de l'alphabet ?
    Que pondent les Canarticho ?


Il avait volontairement fait des pauses entre les questions vers la fin. Le temps d'écouter, de répondre simultanément dans ma tête puis de tout me répéter dans l'ordre, je prends une inspiration avant de répondre d'une traite et sans ciller – le trac au ventre.

    - 2
    Bleus
    4
    Le dieu Pokémon
    La Terre
    Oui
    Bleus
    Juvia Berots
    H
    Des œufs


C'est avec un grand soulagement que je récolte les points pour l'équipe et me range vite à notre place pour observer les Ketchup en faire de même. Edith n'est pas choisie ; peut-être auraient-ils du, leur candidat se plante malheureusement dans l'une de ses réponses. Ses questions valaient bien les miennes et c'est dans l'hilarité générale et sans rancœur que nous partons du plateau improvisé en saluant le présentateur. La prochaine épreuve sera probablement physique mais cette bonne tranche de rire nous a tous détendus et relaxés.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6224

Mer 5 Juil - 14:58
Le membre 'Jill Calahan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 12/11/2015
Messages : 1389

Région : Kalos
Ven 14 Juil - 0:26
Vu l'enthousiasme du groupe quand on arrive à un point de ralliement où de l'eau nous est proposée le quizz a amusé la galerie. Daniel et moi rions des questions et Edith finit par nous rejoindre. Elle s'estime heureuse d'être tombée avec des gens motivés prêts à tout pour le jeu. Je constate que ça se passe de la même manière pour nous et commence à ne plus regretter ma venue. A voir ma mine réjouie mes collègues s'en doutent et me taquinent à ce propos. Ils croient visiblement que Spencer m'a fait ce coup moins pour me tester que de me détendre un peu. J'hésite sur ces allégations – préférant garder les miennes – et je me contente de hocher la tête. Heureusement ça ne va pas plus loin : au même instant une personne du staff vient à ma rencontre et m'indique que mon numéro a été tiré au sort pour un défi de l'un des maîtres du fort. Mes yeux écarquillés lui répondent, j'ouvre stupidement la bouche sans en sortir un son et le gus s'assure de mon consentement en me poussant légèrement vers une autre direction. Le temps de jeter un regard à mes collègues sans comprendre puis je suis l'homme vers ce mystérieux défi.

Sur la route ne gars ne pipe pas un mot et il m'amène face à une porte d'apparence banale mais taillée dans un bois massif. Il ouvre la porte, s'avance silencieusement – ils sont tous à fond dans leur rôle ici – puis referme aussitôt que je franchis le seuil. La pénombre envahit la pièce, si bien que je n'en distingue pas les contours. Je commence à croire que des colosses musclés vont s'abattre sur moi par douzaine quand enfin l'animateur daigne dire quelque chose.

- Bienvenue dans la salle des maîtres. Voyons lequel va vous défier.

Si c'était pour dire ça il aurait pu continuer de se taire. Cela dit il me fait judicieusement remarquer que nous ne sommes pas seuls : heureusement qu'ils ne se sont pas tous jetés sur moi, ils sont au moins dix. Je ne distingue ni leur âge ni leur sexe ; tous vêtus à l'identique et drapés dans d'élégants costumes, leurs visages sont masqués par des casques à l'effigie d'un Némélios. Mais pas un gentil, un agressif, un qui te bouffe la main pour l'apéro. Ces espèces de masques recouvrent entièrement leur tête jusqu'au bas de la nuque et semblent taillés dans le métal. Ils sont aussi intriguant que l'ambiance du lieu et le côté mystérieux de ce défi individuel. Ça ressemble un peu trop à une secte vu comme ça mais l'animateur reprend la parole – cette fois pour dire quelque chose d'utile.
Un des Némélios s'est avancé à l'instant.

- Le maître vous a choisi. Vous ferez le défi du réflexe.

Il me fait simplement signe de me mettre face au lion qui m'attend derrière sa table. J'imagine que si je commence à lui demander s'il fait chaud là-dessous ou s'il s'emmerde pas trop à rester debout comme ça des heures je vais me faire maudire ou quelque chose comme ça. Je dis rien, je regarde simplement l'autre ouvrir sa table et me laisser découvrir un cercle en fer sur pieds qu'il met en place en quelques mouvements. La structure est fine mais semble solide à la fois. Le maître finit par déposer au sommet une petite balle noire dans un réceptacle taillé à sa taille. Et c'est tout. On ne me dit rien d'autre.

- Vous devez passer votre bras à travers l'anneau sur lequel repose la balle. Fermez le poing ; le maître va exercer une pression dessus et la relâcher à sa convenance sans signal. Si la balle ne tombe pas vous remportez le défi et 25 points pour votre équipe.

Il n'ajoute rien, personne n'ajoute rien et ça commence à devenir flippant que personne n'ajoute rien alors qu'on est une dizaine ici. J'ai hâte de retrouver l'ambiance plus festive d'avant mais le défi m'intrigue tout de même : le réflexe c'est mon truc. Je m'exécute donc et je sens une force sourde et oppressante sur mon poing. Je ne reconnais pas la main d'une femme ou d'un homme mais ce qui est sûr est que cette personne sait maîtriser sa force. Elle ne plaisante pas, je sens bien que le but du défi n'est pas de faire de cadeau. Le suspens me tue, mais je reste détendue : c'est la clé. J'ai fermé les yeux quelques secondes après le début du défi et garde une respiration régulière par le ventre. Je sens venir la fin de la pression les yeux fermés et souffle un bon coup au même moment : je rouvre les yeux dans l'inquiétude mais la balle est toujours là. Je relâche ma respiration dans un sourire et sort de la salle accompagnée par l'animateur avec ses compliments et sans un mot du maître.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6224

Ven 14 Juil - 0:26
Le membre 'Jill Calahan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 12/11/2015
Messages : 1389

Région : Kalos
Ven 14 Juil - 15:16
Sur le chemin du retour j'en apprends un peu plus sur les détails du jeu ; ceux précisément que j'ai ignoré, me concentrant seulement sur le plan du site. Il m'explique dans le détail que j'ai gagné une clé d'or suite au duel du maître et qu'elles permettent d'avancer dans la recherche du trésor guidé par le Trousselin shiney. Je n'avais décidément rien comprit à l'organisation. Il me raccompagna vers mon équipe qui sortait d'une épreuve de nage apparemment ; cinq d'entre eux étaient trempés, dont mon collègue. « On a sauté dans une piscine pour récupérer des indices jetés dedans, mais avec de belles simulations de vagues » me dit-elle alors qu'il s'essuie vigoureusement puis part se changer. Le staff annonce que nous avons une vingtaine de minutes devant nous avant la prochaine épreuve dont ils ne dévoilent rien. Ils se contentent de proposer des rafraîchissements et des snacks aux candidats.

Dan fini par nous rejoindre Edith et moi alors que nous sommes en train de grignoter au buffet. Différents traiteurs semblent s'être surpassés pour l'occasion. On discute de leur dernière épreuve à laquelle Edith n'a pas participé non plus quand on s'interrompt ; l'organisation nous dirige vers la prochaine épreuve. De nouveau les équipes se répartissent donc et on file vers le prochain défi. Cette fois nos compagnons seront requis ; il s'agira de choisir un seul pokemon pour nous aider dans une course d'orientation. Des clés d'or ont été dispersées dans un labyrinthe très tamisé ; elles ont été vaporisées de jus de baie pour attirer les pokemons. Tous les candidats passeront l'épreuve mais pour des raisons de commodité nous serons divisés en deux groupes au sein des deux équipes. Je passe avec la première équipe, Edith également mais pas Daniel.

[***]

Après la fin de l'épreuve nous attendons le reste de l'équipe dans une salle atténante au labyrinthe et équipe d'un écran pour observer nos coéquipiers. L'endroit est assez spacieux pour permettre le passage de pokemons bien que les +90k n'ont pas été autorisés pour des raisons évidentes. Dan a choisi un Excelangue qu'il connaît depuis longtemps et qui s'avère redoutablement efficace dans l'épreuve. Il lui suffit d'un coup de langue pour paralyser ses adversaires. A les regarder il y a de quoi rire mais de nouveau la chance me tombe dessus sans prévenir. Un organisateur – encore – m'annonce que mon nouveau est de nouveau tiré au sort pour un duel. Je le suis en pestant intérieurement : sur des centaines de candidats c'est que je dois être cocue sur cette sélection, même célibataire. Je soupire et suit le même chemin qu'une heure plus tôt à peine. Le charme est clairement rompu cette fois : je me suis tenue au courant depuis. Mes sentiments sont donc très différents quand j'entre de nouveau dans cette salle tamisée. L'ambiance n'a pas changé ce qui me pousse de nouveau à me demander s'ils ne s'emmerdent pas à attendre comme ça avec leurs masques super lourds à vue d’œil. La démystification opère mais le plaisir est différent de la première fois : cette fois c'est avec enthousiasme que j'envisage le prochain duel et pas mal de curiosité.

- Le maître s'est avancé.

Cet organisateur n'est pas le même que le précédent – c'est le bordel ici – mais le déroulement est identique. Il me fait signe, je m'avance à la table de mon challenger et le voit l'ouvrir comme l'autre. Mais cette fois ce n'est pas un cercle qui en jaillit. Une autre sorte de structure est installée sous mes yeux : son socle est ovale, il a une structure qui semble aussi lourde que dure et qui maintient de gros clous en équilibre.


L'animateur reprend la parole pour expliquer ce nouveau défi.

- Comme vous le voyez ces clous sont disposés en équilibre sur cette structure pour le moins fragile malgré son apparence. Vous devrez tour à tour retirer un clou de votre choix sans la déstabiliser. Je vous conseille de bien penser à l'ordre des clous retirés par votre adversaire.
Le duel est perdu au moindre élément tombé ou si un clou touche le socle.


Je prends de nouveau place dans le silence. Cette fois c'est plus de la délicatesse et de la patience que du réflexe. Ça ne m'arrange pas beaucoup... je garde mon calme et me concentre sur mes respirations. Le maître ouvre le bal en retirant le premier clou à l’extrémité gauche. Il a des gestes lents et délicats quand il pose son premier clou de son côté. J'en fais de même à l'exact opposé. Je suis volontairement très lente et précautionneuse. La précision du chirurgien n'est pas mienne mais mes gestes restent précis et concentrés. Lentement je dépose à mon tour mon premier clou. Je vois le maître continuer sur la gauche et je continue sur la droite. Aucun de nous ne fait rien tomber sur le socle ni même ailleurs sur la table. Nous en arrivons finalement à quatre clous et les retirer prend beaucoup plus de temps que les précédents tant leur équilibre est fragile. L'un de nous deux va forcément en faire tomber un dans son mouvement et le maître commence d'abord. Il y va doucement, lentement car les trois autres remuent alors qu'il tire le quatrième vers lui. Deux des clous restants le menacent d'une balance dangereuse au-dessus du socle. Ils tiennent malgré tout alors que le maître dépose devant lui son trophée. Ça va me tomber dessus, pensais-je alors que je tendais déjà la main ; je la figeais, attendant que le balancement s'atténue. Je visais le troisième restant. Il finit par s'arrêter comme les autres. Je me demande si je dois être comme le chirurgien rapide et précis ou si je dois y aller tout doucement. J'opte pour la seconde solution et déjà la structure s'emballe. Le balancement est plus incertain encore que le maître : j'opte à mi-chemin pour lever la tête du clou une fois le retour au calme et tente littéralement ma chance. Le temps de poser le clou devant moi et rien encore n'est tombé. Je suis définitivement cocue quelque part, peut-être dans une ancienne vie. Le maître et moi retenons notre souffle : finalement les clous s'arrêtent. Plus que deux. Il finit par tendre la main pour en agripper un, il finit lentement par le lever et l'autre finit par tomber sur le socle dans un bruit sourd. Le défi est donc terminé, par chance je remporte encore des points et une clé d'or et part de nouveau dans le silence pour rejoindre les autres.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6224

Ven 14 Juil - 15:16
Le membre 'Jill Calahan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 12/11/2015
Messages : 1389

Région : Kalos
Mar 18 Juil - 15:36
On tombe de nouveau sur un quizz. Déçue d'avoir raté l'épreuve physique à cause de mon duel je bougonne en entrant dans la prochaine pièce. Je me réconforte à l'idée d'un autre quiz de débilités mais cette fois c'est différent : nous sommes séparés par équipes et amenés dans des petites salles où nous trouvons tous de quoi nous assoir. Une unique télécommande trône sur un petit meuble de bois très sobre, avec un écran éteint juste au-dessus.

C'est une fois installés et que l'on se pose tous des questions que l'écran s'allume et nous laisse des instructions à lire. Nous sommes invités à répondre à un quiz de connaissances. Dan s'y connait bien apparemment. Je pense que je me contenterai de suivre le mouvement. Il faut répondre à l'aide de la télécommande à l'une des quatre réponses qui seront toujours proposées avec les questions : des choix multiples mais pas de points négatifs, ce qui me soulage passablement.
Très vite le jeu commence et il s'agit pour chaque équipe de remporter des points de son côté.


« Quel pokemon devient Carapuce lorsqu'il évolue deux fois ? » demande l'écran.
C'est à l'unanime que nous répondons Tortank, la bonne réponse.

« Quel pokemon passe son temps à dormir et manger ? »
Là encore rien de bien compliqué et aucune hésitation ne se pose lors des réponses. Ronflex est donc le grand gagnant. Le mien ne fait nullement exception au cliché qui a la vie dure mais c'est ainsi, certains sont vrais.

« Noctali est un pokemon noir. Parmi la liste suivante, lequel est bleu ? »
Une question piège : celui qui tient la télécommande a été trop sûr de lui et a appuyé sur la réponse montrant un autre pokemon noir avant que la question n'apparaisse complètement. Personne ne lui en veut : à priori nous avons tous été induits en erreur et nous ne lui reprochons pas son enthousiasme. Apparemment il s'est refroidit un peu malgré tout puisqu'il passe la télécommande à Dan qui est juste derrière lui. Mon collègue s'en étonne et la lui tend en retour mais il refuse, aussi finit-il par la garder et observe la nouvelle question qui déjà s'affiche à l'écran.

« Qu'est-ce que la DEVON Sarl ? »
Cette fois nous répondons correctement et enchaînons ainsi sur les cinq questions suivantes sans se tromper. Le jeu est assez varié finalement : parfois nous devons reconnaître le pokemon à sa forme, d'autres à son cri. Nous avons aussi des questions variées sur les plus célèbres entreprises de recherches et de compagnies pokemons, un monde qui s'éloigne au possible de toutes mes convictions. Je reste assez larguée lors de ces questions. Finalement je me débrouille mieux sur les questions pokemon, ce qui est inattendu. Comparé à mes collègues rangers j'ai l'impression de ne rien savoir mais il faut croire que c'est faux. Je fais d'ailleurs un sans faute dans les dernières questions ; le quiz s'étend à volonté mais nous avons un temps réglementaire de cinq minutes pour l'épreuve qui nous presse.

« Qui est l'évolution de Spoink ? »
Groret, facile, même si visiblement il n'est pas très populaire dans le groupe.

« Granbull est un pokemon de type... »
Normal, ça aussi cependant ça ne fait pas l'unanimité, ce qui m'étonne. Bien que les Granbull ne soient certes pas les pokemons les plus plébiscités pour leur physique ils n'en restent pas moins de très solides coéquipiers pouvant apprendre un large panel d'attaques intéressantes. Mon père lui-même en possède un et malgré son air agressif il est le plus fidèle des compagnons. Visiblement il n'a pas plus de succès que cela. Le quiz se termine, nous reportons avec 23 bonnes réponses sur 25 données ce qui est un bon résultat et nous rejoignons l'équipe rouge dans la pièce du début.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6224

Mar 18 Juil - 15:36
Le membre 'Jill Calahan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» Bizutage intelligent.
» Journée d'intégration ! [Bizutage][Terminé]
» Trois jeunes et une rame [PV Bizutage]
» Baffouillage et Bizutage
» La nuit réserve bien des surprises [Bizutage]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: Mauville :: Fort Tartard-