AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» Il apportait l'enfer avec lui ... Ou pas !


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 3241

Région : Kantô - Alola
Lun 3 Juil - 23:48
Regarde mon grand ! Nous voilà arrivé !
Arcanin ?

Le type feu s'excita subitement à l'écoute de cette annonce. Cela faisait deux bonnes journées que lui et Théo parcouraient la région de Kalos en profitant de l'atmosphère fort agréable des routes fleuries et bercées d'une chaleur douce et reposante. Le calme des paysages sauvages, parsemés de lieux parfois insolites et témoignant d'un passé lointain et très médiéval. Cela faisait un petit moment que ses missions n'avaient pas amené le blondinet dans ce coin-là du monde. C'est ce qui le poussa à prendre son temps, profitant des décors qui s'offraient à lui, notant des détails qu'il n'avait pas pu repérer lors de ses précédents passages dans la région, découvrant même certains lieux qu'il n'avait jusqu'alors pas eu l'occasion d'explorer avant. Couplé à quelques rencontres avec divers personnes qui passaient sur son trajet avec qui il partagea quelques moments sympathiques et presque conviviaux, autant dire que les deux voyageurs ne s'étaient pas ennuyés sur leur chemin. Cela avait particulièrement contribué à assoir la confiance d'Arcanin auprès de Théo et à nouer entre les deux une amitié qui jamais plus ne disparaîtrait, quand bien même le ranger savait déjà ce qui allait se passer par la suite. Le type feu ne lui appartenait pas, après tout. Il n'en était que le garant, celui qui avait accepté de s'en occuper pour un temps. Tu en étais le véritable dresseur. Tu étais celui qui l'avait découvert, tu étais celui qui l'avait capturé après quelques péripéties, tu étais celui qui s'était occupé de lui le temps qu'il se rétablisse de ce qui lui était arrivé. Mais tu étais surtout celui qui avait demandé à ce qu'il soit déposé dans une pension pour qu'il soit chouchouté, protégé et entraîné le temps que tu sois en mesure de le prendre véritablement sous son aile.

Cet Arcanin était un modèle de candeur, de gentillesse mais surtout de joie de vivre. Il était doté d'un caractère très joueur, prêt à tout pour s'amuser avec les autres. C'était un grand foufou, au sens littéral comme figuré. C'est avant tout ce qui te posait un problème : le type feu était bien indiscipliné pour pouvoir te suivre dans ton aventure. Tu ne parvenais aucunement à le maîtriser, et ce n'était qu'avec le soutien de ton puissant Dracaufeu que tu parvenais à calmer la bête. Cependant, tu savais que le Pokémon ne finissait pas par obéir par plaisir, ce qui ne te plaisait aucunement. Voilà pourquoi le chien Légendaire était là, aujourd'hui, aux côtés de Théo, aux portes de la ville de Relifac-le-Haut. Pour pouvoir régler ce problème, c'est-à-dire trouver une solution à son trop plein d'excitation et ainsi lui permettre de devenir un élément important et utile à ton équipe, tu avais eu l'idée de le remettre à un éleveur, qui saurait le chouchouter à la perfection et à le contenir tout en lui apprenant progressivement à adopter un comportement qui conviendrait mieux pour toi, pour ton équipe, pour ton aventure. Le type feu l'avait bien compris malgré son côté très enfantin, et lui qui s'était vraiment pris d'affection pour toi et tes compagnons, il avait volontiers accepté de suivre Théo. Et les deux étaient là, désormais, parvenus devant l'entrée très atypique du Havre, la pension dans laquelle serait déposé le chien pendant quelques temps.

Alors, bientôt hâte ?
Arcanin !

Le cri enjoué du Pokémon poussa le ranger à lui offrir une caresse généreuse au visage. Il n'avait pas choisi cet endroit au hasard. Il savait que cet endroit serait parfait ; ou presque ; pour l'Arcanin. Ce n'était pas la première fois qu'il venait par ici, l'une de ses missions l'ayant amené à découvrir avec joie les lieux. Il avait également fait la connaissance du propriétaire de cette pension, qu'il avait d'ailleurs contacté pour prévenir de son « dépôt » ici. Il était bien content de retrouver en passant le petit portique un espace toujours aussi chaleureux et joyeux, décoré par de nombreux objets rappelant une petite crèche pour les enfants. Théo remarqua que ceux-ci étaient assez récents contrairement à son précédent passage pour sa mission, ce qui rajouta de la crédibilité à la pension dans son inconscient. Gravissant le petit sentier qui menait jusqu'à la bâtisse en bois se fondant plutôt bien dans la Nature qui se faisait abondante dans ce coin de la région, le blondinet put profiter d'une magnifique vue sur le paysage alentour, qu'il prend le temps d'observer avec émerveillement avant de finalement toquer à la porte. On vint finalement lui ouvrir, et arborant un sourire très niais mais amical au possible, il salua la personne venu lui ouvrir.

Bonjour ! Je suis Théo Heartfilia ! Je vous ai contacté il y a quelques jours pour que vous vous occupiez de ce joyeux petit Arcanin, du coup me voici me voilà !

En matière de salutation, on faisait mieux. Mais c'était Théo tout craché, et cela avait le mérite de détendre l'atmosphère même légèrement. Du côté d'Arcanin, c'est avec un joli aboiement enjoué qu'il salua la personne qui vint l'accueillir lui et le ranger ...




Utilisation de la CS Vol (dernière utilisation : 02/03/16)
HRP:
 


Dex:
 
Kadô trop trop trop cool de Sae pour Noël 2016 (keur) (keur):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Eleveur

C-GEAR
Inscrit le : 11/08/2015
Messages : 1543

Mer 12 Juil - 18:59
    « Fay !
    -Fay attends ! »

___Trop tard. Nathaniel laisse échapper un gloussement tandis que la jeune Caninos se faufile jusqu’à l’extérieur pour poursuivre ton Braisillon. Tu lui jettes un regard accusateur.
    « Tu aurais pu nous aider à l’attraper au lieu de rester là bêtement ! »

___Sans se détacher du mur contre lequel il est adossé, l’éleveur aux cheveux verts hausse les épaules, un sourire accroché aux lèvre.
    « Laissez-la. C’est la première fois qu’elle voit Tsubasa depuis son évolution non ? Laissez-les donc jouer. »

___Cassandre passe une main dans ses cheveux, l’air embêté. Tu pousses un soupir. La réaction de Fay n’est pas vraiment étonnante ; effrayée par les pokémons qu’elle ne connait pas, encore plus par les humains qui lui sont étrangers, ton cousin a beaucoup de mal à la sociabiliser. Seulement, elle connait Tsubasa. Et pour la première fois depuis des années, elle peut maintenant jouer avec un pokémon du même type qu’elle. Bien sûr qu’elle est intenable. Elle est enjouée.
___Au fond, tu es tellement soulagée de la voir ainsi.
___C’est pour elle que Cassandre est venu. Au téléphone avec toi quelques jours plus tôt, tu as évoqué la venue prochaine d’un client, ainsi que de l’Arcanin qu’il annonçait apporter. Depuis le départ des frères Scalpions, vous aviez bien assez de place pour ce pokémon ; aussi, Nathaniel avait accepté sans hésitation. En l’apprenant, Cassandre est resté silencieux un instant, avant de te raccrocher brusquement au nez après un rapide « Je te rappelle. ». L’instant d’après, le téléphone de Nathaniel sonnait. Après un échange que tu as suivi d’une oreille attentive, tu savais déjà ce que Cassandre allait te dire lorsque son numéro s’est à nouveau affiché sur ton portable. Il allait passer quelques jours ici.
___Tu n’étais pas vraiment surprise qu’il ait préféré demander au gérant de la pension directement. Cela ne fait guère longtemps que votre relation ressemble véritablement à une relation, que la méfiance et le désintérêt ne font plus parti des essentiels de celle-ci. Cela ne fait guère longtemps que vous échangez des rires, des œillades complices, des moments simples et calmes. Tu n’en as jamais parlé à ton cousin, par manque de temps, peut-être. Par envie de ne garder ça rien que pour toi, rien qu’entre Nathaniel et toi, peut-être aussi. Tu ne sais pas trop. En tout cas, Cassandre n’a fait aucune réflexion depuis son arrivée l’avant-veille ; soit car il n’a rien remarqué, soit car il attend que cela vienne de toi.
    « J’espère qu’elle ne vous posera pas souci, je ne veux pas vous déranger dans votre travail. »

___Ton regard vide figé sur le pas de la porte où a disparu Fay se pose à nouveau sur Casandre alors que tu sors de tes pensées.
    « On a l’habitude des pokémons énergiques ne t’en fais pas. J’ai vu bien pire, si tu savais. »

___Nathaniel laisse échapper un léger rire. A ton tour, tu souris.
    « Tsubasa n’y est pas pour rien dans tout ça. Depuis son évolution, elle est impossible. »

___Cassandre s’apprête à répondre, mais des coups à la porte l’interrompent aussi sec. Trois regards se posent sur l’entrée de la pension. Nathaniel est le premier à bouger, l’instant d’après. En quelques pas, il rejoint le seuil ; d’un geste, il ouvre la porte. Dans son sillage, tu le suis jusqu’à celle-ci, te retrouvant droit face aux nouveaux venus.
___L’Arcanin est la première chose qui retient ton attention. Tu n’en as plus vu depuis très longtemps ; plus de deux fois la taille de la petite Fay, plus ou moins de ta taille, tu as oublié combien ce pokémon t’impressionne tout en te fascinant. Tu sens un sourire naitre naturellement sur ton visage.
___Etant la première face à lui, Nathaniel quelque peu en retratit, l’homme aux côtés de l’Arcanin se présente à toi avec entrain. Tu laisses Nathaniel prendre le relais pour se charger de l’accueil en avançant d’un pas.
    « Bonjour Théo, rebienvenue ici ! Ravi de te revoir, nous attendions ton passage ! »

___Nathaniel t’avait expliqué qu’ils se connaissaient, que ce n’était pas la première fois que ce ranger venait au Havre. Ce n’est pas le premier à revenir, et pourtant, cette fois, quelque chose au fond de toi a changé. Il n’y a aucune méfiance qui vient se battre contre une preuve physique qu’elle est peut-etre insensée. Aucun doute qui lutte pour rester en place. Tu lui fais confiance. Tu as perdu. Il a gagné ta foi.
    « Entre, je t’en prie ! Voici Mélodie Chevalier, mon associée... »

___Tu adresses un sourire accueillant à votre client.
    « Bonjour, bienvenue.
    -… et Cassandre Chevalier, son cousin venu nous rendre visite. »

___Celui-ci observe avec attention l’Arcanin, en oubliant presque les bonnes manières. Au dernier moment, il détourne son regard pour le poser sur le dénommé Théo, son visage déjà illuminé.
    « Bonjour ! »

___Afin de ne pas vous dérangez, Casssandre s’écarte de quelques pas, rejoignant Absol couchée non loin, s’accroupissant près d’elle pour la caresser tendrement. De temps à autre, il ne pouvait empêcher ses yeux de revenir vers l’Arcanin.
___Doucement, tu t’approches du pokémon à l’air joyeux et curieux. La main tendue vers le bas, paume vers le haut, tu l’approches avec bienveillance vers l’Arcanin. Enjoué, il se laisse faire lorsque tu viens lui flatter l’encolure. Ton sourire s’élargit.
___Tu reportes ton attention sur le ranger.
    « Comment s’appelle-t-il ? »

HRP:
 


Merci à Ezy pour l'avatar !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 3241

Région : Kantô - Alola
Lun 17 Juil - 14:42
La personne qui se présenta face à Théo était une jeune femme.

Le temps d'un instant, le ranger parut surpris de ne pas trouver celui qu'il avait contacté à la base, craignant même de s'être trompé d'endroit, mais un regard sur la droite le rassura : l'éleveur aux cheveux verts pelouse était bel et bien là, légèrement en retrait certes, mais bien là. D'ailleurs, c'est lui qui finit par s'avancer le premier dans la direction du blondinet en lui adressant un sourire jovial qui trahissait tout de même une certaine gêne. Théo y répondit avec le même sourire jovial, en y ajoutant son petit air niais qui le caractérise si bien, se rappelant bien la difficulté que l'homme avait vis-à-vis de lui lors de leur première rencontre. Ce n'était pas préjudiciable, de toute façon, à en voir le courage que l'homme avait de combattre ce problème en s'avançant presque instinctivement dans la direction du ranger. Ce dernier pouvait deviner derrière cette gêne qu'il essayait de dissimuler un plaisir véritable de le voir venir dans le coin, qui plus est pour lui offrir du travail avec un Pokémon ô combien sympathique. Il ne voulait pas se l'avouer, sans raison apparente, mais c'était aussi ce qui avait poussé le blondinet à choisir cette pension plutôt qu'une autre. Avec son travail, le ranger en avait découvert des pensions. Il n'était pas nécessairement maître en la matière, mais à force d'en découvrir, il avait appris à différencier les bonnes pensions des mauvaises pensions. Celle-ci était de celles qui lui avaient tapé dans l'œil, notamment pour l'attitude fort appréciable de l'éleveur en qui on pouvait se sentir confiant de lui remettre entre les mains l'avenir de l'un de ses Pokémon ; rappelons tout de même qu'Arcanin n'est pas à proprement parler le Pokémon de Théo ; et il était fort content de voir que cela n'avait nullement changer depuis la dernière fois.

Bonjour Théo, rebienvenue ici ! Ravi de te revoir, nous attendions ton passage !
Tu m'ôtes les mots de la bouche !
Entre, je t'en prie ! Voici Mélodie Chevalier, mon associée ...

Nathaniel désigna sobrement la demoiselle qui avait accueilli le ranger devant la porte et ce dernier fut bien heureux de la voir lui adresser un sourire accueillant et bienveillant. Elle respirait la joie et le plaisir aux yeux de Théo. C'était quelqu'un en qui il pouvait se sentir à l'aise sans être constamment sur ses gardes. Le blondinet était, qu'on se le dise, quelqu'un doté d'un optimisme à toute épreuve : il était presque inconcevable de ne pas voir en quiconque une part de lumière en laquelle il pouvait s'accrocher pour se lier d'amitié avec les gens. Il était vrai que cela lui avait joué de nombreux tours par le passé, se faisant parfois arnaquer mais plus souvent manipuler par des malfrats, mais c'est ce qui faisait de lui ce qu'il était. Personne n'avait cherché à le faire se remettre en question, car malgré tout, ses ennemis pouvaient presque se compter sur les doigts d'une main, ces derniers étant le plus souvent des personnes dont la sociabilité avoisinait le zéro absolu. Aujourd'hui, il était évident que ses interlocuteurs n'étaient pas de ces détraqués et insociables qui se monteraient contre lui. Qui plus est, il ne ressentait chez la demoiselle aucune trace d'animosité ou de méchanceté apparente, mais là encore, ce n'était que de l'ordre de son point de vue. En tout cas, il avait suffisamment confiance, instinctivement, pour abandonner sa garde face à elle … Ce qui semblait réciproque.

Bonjour, bienvenue.
... Et Cassandre Chevalier, son cousin venu nous rendre visite.
Bonjour !
Enchanté de faire votre connaissance ! Voir des visages aussi enjoué, cela fait toujours plaisir !

Cette dernière phrase n'était pas anodine. L'engouement que le garçon vouait à l'Arcanin qui se trouvait juste derrière Théo était visible à des kilomètres. Il en avait même des étoiles dans les yeux, métaphoriquement parlant bien sûr. Quant à celle qui s'appelait Mélodie, elle semblait captivé par la prestance dégagée par l'énorme bête de feu qui pourtant, affichait une tête de gamin excité par la découverte d'un nouveau terrain de jeu, sa queue battant le sol à un rythme effréné en témoignant. Impossible de savoir si la demoiselle était simplement surprise par le type feu, ou s'il l'impressionnait tellement qu'elle ne pouvait s'empêcher de le regarder même légèrement de travers. En tout cas, une chose était sûre : la venue de l'Arcanin dans cette pension allait être accueilli avec plaisir, ce qui était déjà un bon point pour Théo. Fort de cette idée, le ranger suivit joyeusement Nathaniel à travers la pension, le type feu l'accompagnant juste derrière et précédé de Mélodie qui offrit une généreuse caresse au Pokémon légende juste sous le menton, lui soutirant un petit cri de plaisir tandis que les doigts fins et doux de la demoiselle venaient lui gratter son cou. Il n'en fallut visiblement pas plus pour que l'associée se tourne vers Théo avec un sourire aussi large qu'il lui était possible d'être.

Comment s'appelle-t-il ?

Le blondinet ne répondit pas immédiatement. Devait-il dire simplement son nom, et donner un peu plus d'informations au sujet du Pokémon ? Il finit par se décider à la seconde option, sachant qu'il savait que tu arriverais très prochainement et qu'il avait de toute façon prévenu Nathaniel à l'avance qu'il n'était pas son Pokémon à la base.

Je crois que son maître l'a appelé Fenrir, mais il me semble que ce n'était qu'une suggestion pour le moment. Fenrir, c'est sympa je trouve. C'est cool et ça le rend plus féroce qu'il ne l'est déjà.
Arca !

Un nouveau cri enjoué du type feu vint approuver les dires du ranger, qui sourit à l'attente de celui-ci.

En plus, ça lui va bien. Derrière ses airs de gros patapouf choupi-chou, ce n'est pas un tendre, le petit ! Son maître ne l'a pas choisi par hasard dans son équipe, c'est certain !
Arcanin ~

L'Arcanin détourna légèrement le museau, comme s'il était gêné par les paroles de Théo, mais il se ravisa bien vite, ne pouvant cacher sa nouvelle approbation. Il savait qu'il allait passer quelques temps ici, alors sans nul qu'il se disait qu'il valait mieux rester honnête envers ceux qui s'occuperaient de lui. De toute façon, quoiqu'on en dise, il savait se contrôler, et il était extrêmement rare qu'il s'emporte au point d'agir sans réfléchir ; comprenez par là qu'il ne le ferait que si un de ses proches venait à être en grand danger. Il n'y aurait, normalement, aucun problème de ce côté-là.

Hmmm, je me demande. Serait-il possible de voir la pension avant de passer aux termes de la mise en pension ? C'est que j'ai du mal à me rappeler précisément de la disposition de la pension, haha. Et puis comme ça, ce petit gars pourra découvrir un peu l'endroit avant d'être lâché parmi les autres pensionnaires.

Bon, la question avait été lâché un peu à l'arrache, mais elle aurait de toute façon été posé. Le dépôt d'Arcanin ne pouvait officiellement se faire qu'avec le propriétaire officiel du type feu, c'est-à-dire toi. Tant que tu n'étais pas là, rien ne pourrait se faire complètement. Théo savait cependant que tu n'étais plus très loin d'approcher de la pension, t'ayant contacte il y avait désormais une vingtaine de minutes pour apprendre que tu avais passé la ville de Roche-Sur-Gliffe et que tu t'approchais tranquillement de la pension. Il ne pouvait pas imaginer à cet instant que tu avais dépassé passé le portail de la pension ...




HRP:
 


Dex:
 
Kadô trop trop trop cool de Sae pour Noël 2016 (keur) (keur):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» SI JE VAIS EN ENFER, JE T'ENMENE AVEC MOI. (leevy)
» Tome 3 : Je suis l'enfer; Episode 4 : Un confortable mensonge (Gabriel)
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Chine: Amérique, va en enfer

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Kalos - 6E G E N :: Relifac-Le-Haut :: Le Havre-