AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
» Du Magot pour l'hopito


avatar
Modo Jeux & Scientifique

C-GEAR
Inscrit le : 24/11/2013
Messages : 4564

Région : Kalos
Lun 3 Juil 2017 - 22:05
Nous étions sagement au laboratoire, c’était assez rare pour moi je dois dire, c’était plus le domaine de Logan, mais justement je me devais d’apprendre. Il avait une patience énorme pour ce genre de chose, mais pas moi. Ainsi, il m’apprenait à me servir de ses instruments, ces machines qu’il aimait bricoler et que lui seul comprenait. En le voyant ainsi, je m’apercevais que j’adorais passer du temps avec lui, comme un frère et une sœur qui ont vieillis et qui se rencontre avec le temps, que ces moments là sont les plus beaux. Nous n’avions plus beaucoup de temps pour nous depuis qu’Orély était venu s’installer ici, dès qu’elle était là et qu’elle s’était reposée, ils passaient leurs temps à deux. Au ils ne me mettaient pas de côté, mais j’étais assez mature pour savoir qu’ils avaient besoin de moment à eux, tout comme moi j’aimais avoir du temps avec mon champion. Bref, mesurer, peser, ça me faisais quelque chose de bizarre, car, qu’il manque beaucoup où peu, un Pokémon a toujours ses mesures standards. Etrange ! Nous étions sur Krokmou mon Bébécaille, qui semblait en parfaite santé, mais qui fit un bond aussi grand que moi en entendant la porte du laboratoire claquer ! J’étais déjà prête à disputer le Pokémon qui venait de faire une telle chose, mais c’était sans m’attendre à voir Marcel, une enveloppe à la main, descendre l’escalier quatre à quatre !

Salut Logan ! Haby ! Tu dois venir avec moi !


Moi il ne me saluait pas, nous nous étions vu le matin même pour une petite séance de danse qui était passé d’une par jour à une tous les trois quatre jours. Concours de danse fini et puis il avait besoin d’argent et donc de donner des cours à des gens qui paient, ce qui n’était pas mon cas, car il ne voulait pas.

Pas un concours ?

Non ! Tu vas adorer !


Il me mettait alors sous le nez une affiche qui ressemblait à un vieux parchemin ! Je me demandais ce que ça signifiais, mais pendant que j’étais en train de chercher ma solution, il m’expliquait. Il s’agissait d’un fort, le Fort Tartard ! A Mauville ! Région de Johto ! Il était question de trouver des trésors qui pouvaient rapporter gros, à ce qu’il disait ! Bref, j’étais étonné qu’il manquait à ce point d’argent, mais il continuait avec une intention qui réveillait alors quelque chose en moi : On ferait les épreuves pour gagner des clefs, clefs qui se transforme en argent dès qu’on en gagne une et il voulait participer à ce fort en faveur de l’hôpital d’Illumis, service puériculture, enfants malades. Voilà une chose pour laquelle j’étais favorable et il le savait. Dans le temps, nous faisions des jeux avec notre équipe de pompier contre d’autres pompiers pour représenter notre ville. On y gagnait de l’argent et on le redonnait à l’hôpital pour les enfants atteints de malades très rares où de cancer, leucémie, ces trucs qui leurs pourrissent la vie, alors qu’elle a à peine commencé ! Pas besoin d’en dire plus, une seule question sortait de ma bouche.

On y va quand ?



♥ Haby ♥ Avatar par Ruven:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 2213

Lun 3 Juil 2017 - 23:11
Bienvenue au Fort Tartard !
N'oubliez pas de respecter les consignes de sécurité élémentaires lors des épreuves pour ne pas vous blesser ; la chasse aux clés d'or peut aussi parfois être salissante, alors faites également attention aux vêtements que vous portez !
Si vous avez la moindre question, vous pouvez vous adresser aux points d'informations disséminés autour du Fort.

Vous pouvez donc commencer à lancer le dé pour votre premier défi, amusez-vous bien !


avatar © Raïtoku Seigi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo Jeux & Scientifique

C-GEAR
Inscrit le : 24/11/2013
Messages : 4564

Région : Kalos
Mer 5 Juil 2017 - 16:16
Sans surprise il me prenait dans ses bras pour me décoller de terre en me répondant qu’on partait de suite après avoir pris des affaires pour au moins passer une nuit là-bas, dans la région de Johto. Et surtout point important, après avoir pris douze Pokémons. Les miens plus six que je lui prêtais pour les épreuves. Le choix était plutôt difficile, il fallait des Pokémons agiles, qui pouvaient servir pendant les épreuves. Lily pas de doute, Loulou non plus. Jura aussi, il était à l’aise pour monter sur des pierres où autres. Monorpale et Floette ne seraient pas d’une grande utilité. Je proposais aussi Line mon Draco qui était à l’aise dans l’eau, à la fois rapide, mais aussi pour par exemple me tirer. Je finissais mon choix sur Arthur mon Florizarre et Gheisha ma Plumeline qui était très intelligente. Marcel lui avait choisi. Mon Caninos pour la rapidité et l’agilité, tout comme Dedenne qui était plus petit. Shiva pour les épreuves aquatiques, car il l’aimait beaucoup. Mon Zorua pour les épreuves dans le noir, Dimoret qui pouvait s’accrochait partout et qui était rapide. Et enfin Quatermac pour sa combativité. Bien qu’on était d’accord pour en faire un maximum par nous même, avec les Pokémons s’était bien trop facile ! Je posais donc dans mon un short et un T-shirt pour dormir, des sous vêtements de rechange, un maillot et un short eux aussi de rechange, la trousse de toilette et enfin je me changeais. Enfilant un short un peu plus sportif, de bonne chaussette, mes baskets les plus appropriées, une brassière et enfin un maillot. En sortant de ma chambre, Marcel m’attendait, me tendant alors quelque chose avec des dizaines de couleur, en le dépliant je m’apercevais du cadeau. Il s’agissait d’un maillot sportif, à la base blanc, rempli de mains peintes d’enfants de toutes les couleurs et dans le dos : Haby. Entouré de petit cœur. Il ouvrait son gilet pour me montrer qu’il avait le même t-shirt collant et moulant parfaitement ses abdos, avec dans le dos : Marcel. Je souriais.

Tu savais que je viendrais !

Je savais que tu ne me dirais pas non. Les enfants de l’hôpital les ont fait pour nous.


J’essuyais une larme de bonheur, puis retournais dans la chambre enfiler mon cadeau avant de ressortir mon sac sur le dos et une veste à la main.

On disait au revoir à Logan avant de récupérer tout le monde dans sa balle et de partir sur le dos du Lokhlass. Direction Johto. On en avait pour une bonne heure et demi sur le dos de mon Pokémon, une bonne raison pour discuter de la raison d’aller là-bas. C’était sa fille, enfin pas directement la sienne, la plus grande de Cindy : Camille. En venant passer une soirée chez lui avec les trois autres enfants, elle s’était confiée sur un ami qui était parti à l’hôpital pour une maladie grave et qui depuis ne pouvait plus communiquer que par message. Elle lui avait montré son désir d’aller voir le jeune homme là-bas, mais le refus de sa mère qui prétextait ne pas avoir que ça à faire. De là, avec la bénédiction de son ex femme, il avait emmené Camille à l’hôpital pour qu’elle y voit son ami. Il était alors resté et s’était aperçu qu’il y en avait beaucoup. Ne pouvant pas sortir, jouer comme les autres et qui dans un endroit un peu caché avait fait une affiche pour récolter de l’argent afin d’améliorer le confort des chambres pour que les parents puissent rester près d’eux sans devoir dormir dans un fauteuil. S’ils en avaient assez pour repeindre chaque chambre aux désirs de chaque enfants, afin qu’une chambre soit un rêve. Ca l’avait touché, il en pleuré, enfin il avait vu cette annonce, celle du fort, à chaque clef de l’argent, des trésors à trouver. Seul il pouvait y arriver, mais à deux encore plus, alors il était venu me chercher : il avait bien fait.


♥ Haby ♥ Avatar par Ruven:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6201

Mer 5 Juil 2017 - 16:16
Le membre 'Habygaelle Fireheart' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo Jeux & Scientifique

C-GEAR
Inscrit le : 24/11/2013
Messages : 4564

Région : Kalos
Mer 5 Juil 2017 - 16:55
On parlait ensuite de tout de rien, de ses enfants qui lui manquaient et de l’avancement de son divorce, c’est vrai qu’on manquait de temps à présent, on ne se voyait plus tous les jours. Il me demandait où en était la quête du huitième badge, c’était sans lui cacher que je ralentissais un peu le pas de peur de devoir aller ensuite à la ligue. Enfin, on arrivait près du fort, qui était immense et où il y avait du monde. Un fois au pied de ce dernier, on prenait place dans la liste des participants, j’avais le 0704 femmes et lui le 0926 hommes, autant dire qu’il y avait du monde.

Des touristes, mes pas forcément des candidats qui iront loin, beaucoup se loupent et arrête aux bouts d’une voir deux épreuves, le fort est fort. Bon jeux !


En avançant on se retrouvait face à une personne avec une tête de Lougaroc sur lui en guise de masque.

Solo où à deux ?


La réponse sortait naturellement de nos bouches : A deux. Il nous indiquait alors qu’il fallait piocher un ticket dans les urnes bleu. Honneur aux dames. En retirant celui-ci je lisais : Duel ! Il se mit alors à rire, ce qui avec son masque de plomb donnait un son plutôt horrible.

Suivez les flèches noires, elles vous mèneront vers mes amis. Bonne chance.


L’ambiance me plaisait bien et on se mit à courir pour échauffer nos jambes, le fort était sur cinq niveaux, assez grand, de grande porte en bois avec des noms étranges dessus. En comptant vite fait, chaque étage avait donc une quarantaine de portes et donc d’épreuves. On croisait des gens qui ressortaient pleurant, d’autres tremblants de peur, beaucoup refusaient d’entrer dans une salle. C’était donc si dur ? On descendait de deux étages pour arriver dans un endroit comme une cave, sombre et rempli de toiles d’araignées. Devant une porte marqué « CONSEIL ». Un autre homme à la tête de Lougaroc nous attendait, tendant sa main.

Papier !

Il devait parler du petit mot qu’on avait pioché à l’entrée, je lui donnais sans attendre, son ton était autoritaire et menaçant. Il glissait alors le mot dans une fente qui avalait le papier en moins de deux secondes pour ouvrir ensuite la porte en indiquant au dessus de celle-ci le chiffre deux.

Vous devez être deux à rentrer et taper ensuite vos chiffres de brassard, suivez la lumière de votre chiffre, bonne chance !

On s’exécutait sans demander notre reste, en tapant 0704, une lumière rose se levait devant une porte que j’ouvrais, plus loin un de ses hommes en masque, devant lui une table, je m’avançais. Il se mit à l’ouvrir et devant chacun de nous, un avion en papier et en plein milieu une bougie. Une voix expliquait alors qu’on devait l’allumer en même temps et sans éteindre le papier, garder celui-ci en feu le plus longtemps possible du bout des doigts, le premier qui lâche perd. Bien, concentration, je saisis le papier tout comme lui, puis on le pose au dessus de la bougie qui l’enflamme aussitôt. Je penche légèrement mon avion en avant, afin d’être sur de garder une petite flamme, puis une fois bien pris, le lui fait prendre une position horizontale et j’enchaine ainsi pour qu’il ne s’éteigne pas. De son côté, il est aussi calme que moi, mais son papier brule plus vite puis qu’il ne le maintien pas à l’horizontal, quand il a vu ma technique il est trop tard. Son avion est déjà en feu, puis il lâche, je sais alors que j’ai gagné. Il me tend une clef d’or et m’invite de son bras à sortir vers une autre porte. J’attends Marcel à la sortie, heureuse de ma clef, il arrive lui aussi victoire à la main !

C’était quoi ?

Au un truc à enflammer pas trop vite ! Et toi ?


Des clous à planter !



♥ Haby ♥ Avatar par Ruven:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6201

Mer 5 Juil 2017 - 16:55
Le membre 'Habygaelle Fireheart' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo Jeux & Scientifique

C-GEAR
Inscrit le : 24/11/2013
Messages : 4564

Région : Kalos
Mer 5 Juil 2017 - 17:33
Cette fois-ci c’est lui qui pioche dans le baril bleu sous la vigilance d’un nouveau maitre. Cette fois ci un autre mot : Clepsydre. Direct, le maitre tend sa main et on lui donne de nouveau le papier, qu’il fait rentré dans une machine, au dessus de lui s’affiche alors : Aiguilleur, 3EP17. Il nous sort deux papiers et nous les tend, autant dire qu’ils ne sont pas bavards. On en déduit qu’il faut aller à l’étage trois, porte dix-sept. Sans perdre de temps, on y va en petite foulée. Deux personnes devant nous, il y a une télévision en haut de la porte qui permet de regarder les autres. Il s’agit donc d’une épreuve à la fois d’équilibre et de self contrôle. On bouge sur un rond pour aiguiller des morceaux de ferrailles et faire descendre une boule jusque la clef, à chaque épreuve on a deux minutes. En regardant sur l’écran, ça n’avait pas l’air très facile, la femme n’arrivait même pas à passer le premier rail, mais elle s’énervait. L’équilibre n’avait pas l’air d’être son truc, pourtant elle était encouragée par sa famille, mais ça ne suffisait pas. A une dizaine de seconde de la fin, une lumière rouge grignotait afin qu’elle sorte. Il nous manquait une règle vraisemblablement. C’était quoi cette lumière ? Sérieux ! Une fois la dame sorti et prise dans les bras de ses enfants, le suivant enfilait son ticket pour entrer, une fois dedans, les portes de refermaient et un compteur se mettait en route. Devant nous deux échecs, il ne manquait qu’un seul dernier morceau au dernier, mais plus de temps. Marcel quand à lui avait analysé la chose et me glissait avant d’entrer.

Nord, Sud-Est, Ouest et milieu.


Au début j’avais rien compris, mais en le voyant enchainer les figures je comprenais tout son sens. Il réussi en un coup ! Moins de trente secondes, j’en étais sur le cul et le mec d’avant aussi. Pour ne pas trop le dégouter je rajoutais.

Il est Surfeur ! Ca aide !


Ce qui était totalement faux mais je ne voulais pas qu’il perde espoir alors que je réceptionnais mon ami dans mes bras ! A mon tour, enfilant le ticket. Je me plaçais rapidement sur le rond, il fallait ne pas perdre une seconde. A l’avoir vu juste avant, c’était facile, mais une fois dessus, c’était bien plus dur. Mes jambes vacillaient, je tenais debout par ce ne sais qu’elle explication, cherchant un équilibre. J’entendais alors Marcel hurlait de me mettre sur la pointe des pieds ! Avant que je ne tombe. Bon on recommence, sur la pointe, j’en avais oublié le principale tenir d’abord debout, c’était plus simple maintenant que je réfléchissais. Nord ! Oui devant, le rail se positionnait correctement, super ! Je voyais la grosse boule passer au dessus du premier morceau blanc, mais elle descendait très vite. Sud est, oui, tout se plaçait comme il faut, mais une panique me tenait alors qu’elle passait sur le deuxième morceau.

Après ? C’était quoi ?

Ouest !


En gardant mon calme, je plaçais plus de poids sur le coté gauche, sans tomber, ce qui n’était pas évident, mais je me souvenais des positions de danse afin de ne pas perdre l’équilibre. Le troisième était maintenant soldé, il ne restait plus qu’à se tenir en plein milieu et hop opération réussi. Je voyais la boule finir sa course dans une jarre et me délivrer une clef. Fantastique. Je ressortais de là heureuse, fonçant dans les bras de mon ami, une nouvelle clef à la main. Je ne connaissais pas leurs valeurs, mais nous en avions déjà quatre, c’était mieux que rien du tout ! On cherchait une nouvelle urne pour piocher notre prochain défi. Je me sentais bien, ça changeait un peu de ce que j’avais l’habitude de faire.


♥ Haby ♥ Avatar par Ruven:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6201

Mer 5 Juil 2017 - 17:33
Le membre 'Habygaelle Fireheart' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo Jeux & Scientifique

C-GEAR
Inscrit le : 24/11/2013
Messages : 4564

Région : Kalos
Jeu 6 Juil 2017 - 22:33
En retirant ma main je percevais le mot Course, c’était quoi encore ce truc ! Marcel voyait alors très vite des flèches indiquant la course en question, comme les défis, mais cette fois de couleur bleu. Au lieu d’aller vers le sous-sol, elles allaient vers le dernier étage, près de la grande tour qui servait probablement de phare dans le temps. Il y avait un monde fou qui attendait et on pouvait aussi observer sur le côté. En faisant entrer notre ticket dans une fente, elle nous demandait nos numéros. De nouveau on les tapait sur la machine, puis elle se mit à nous expliquer. La course était en réalité un circuit d’obstacle, toujours identique, d’abord un trapèze où l’on devait s’agripper pour se laisser descendre le plus possible, si on venait à lâcher on serait dans l’eau. Ensuite nager jusqu’au premier obstacle qui était de grosse boules géantes où l’on devait bondir de boules en boules, cinq en tout, pour accéder à une nouvelle plate forme. Troisième activité, une roue horizontale qui tournait dans le sens horaire et qu’on devait remonter dans le sens antihoraire tout en évitant les bras mécanique situé à différentes hauteurs. Quatrième effort, une corde à s’accrocher, pour arriver sur la marche suivante en faisant Tarzan. Le cinquième était un tapis de course qui allait à vitesse régulière, mais qui longeait un mur distributeur de gant de boxe. Enfin le dernier, de nouveau un trapèze où il faut atterrir dans un cercle blanc, en cas d’échec nager jusque celui-ci. Juste à la lecture on savait que ce n’était pas facile, mais en voyant le temps d’attente estimé se présenté face à nous, on faisait grise mine, environ une heure. Effectivement, si on dépassait dix minutes, on était éliminé. On pouvait se retirer de l’épreuve en donnant une clef, ce qui était hors de question pour nous. On observait les gens se tordre de rire.

C’est sur que les boules rebondissaient et qu’il était assez marrant de sauter sur l’une pour ensuite se faire projeter par celle-ci. Marrant de loin, pas facile pour nous. Le temps passait et on y arrivait enfin, bien sur toujours honneur aux dames, c’était surtout le fait qu’il voulait me filmer. Le vilain. Bref, arrivait alors mon chiffre, je m’avançais pour attraper le trapèze et attendre l’ordre d’y aller.

C’était vachement haut, sans rire, on n’avait pas intérêt à lâcher de suite, pas sur qu’on tombait directement dans l’eau. A mon avis on frapperait d’abord une partie du mur avant d’atterrir dans la flotte. Enfin, je pouvais y aller dans cinq, quatre, trois, deux, un, partez ! Je sautais de la plateforme, me tenant solidement, mon saut me donnait déjà de la vitesse, chaque seconde était primordiale. Je prenais de la vitesse, ça se sentait, levant les jambes pour un meilleur atterrissage, je touchais enfin l’eau qui stoppait quasi net ma progression. A présent, place à la nage, je m’en sortais pas trop mal, j’avais gagné du temps grâce au trapèze. L’eau est froide, mais sans trop de courant, je prends l’échelle de la première plateforme. Devant moi les cinq bouées, je saute sur la première, enchaine la deuxième, continue pour la troisième avant de me retrouver déstabilisée et de tomber à l’eau. Je dois reprendre la première plateforme ! Je recommence, cette fois je tente autre chose ! Je saute et je fléchis les genoux directs, comme sur un trampoline pour stopper le saut ! Ca marche ! Facile pour les quatre suivantes, j’atteins la deuxième plateforme ! A présent la roue, il fallait être coordonnée, mais j’avais repéré de loin les barres qui pouvaient nous envoyer de nouveau dans l’eau. Milieu, bas et haut, bas, milieu, haut et on revenait sur la première. En gardant ça en tête passer la roue était simple, tout comme la corde de Tarzan que j’agrippais franchement pour atterrir sur la troisième passerelle. Le tapis, assez simple, les gants bien plus dur, il fallait bien regarder quand ils sortaient, le soucis c’est qu’il y en avait à tous les niveaux, pour moi je ne devais gérer que ceux se trouvant aux pieds et au visage, dans les côtes je serais encaisser, bonne boxeuse que j’étais. Protection et en avant. Bien le trapèze et le cercle a atterrir facile ! Quatre minutes trente deux secondes, ces boules m’ont fait perdre du temps, mais j’ai ma clef ! Reste plus qu’à attendre Marcel !


♥ Haby ♥ Avatar par Ruven:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6201

Jeu 6 Juil 2017 - 22:33
Le membre 'Habygaelle Fireheart' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo Jeux & Scientifique

C-GEAR
Inscrit le : 24/11/2013
Messages : 4564

Région : Kalos
Jeu 6 Juil 2017 - 22:59
Il s’en sortait pas trop mal, mais ce n’était pas difficile puisqu’il m’avait vu faire, plus grand, plus musclé, il se prit quand même une belle patate dans la figure qui le fit voler dans l’eau et me faisait rire ! Au final il avait mit un peu moins de quatre minutes et s’en venté ! Il avait quand même l’un des meilleurs temps de la journée, tout comme moi chez les femmes. L’un des maitres du Fort nous attendait sur un bateau, genre canot de sauvetage, pour nous faire rentrer au nombre de cinq. L’un des hommes du bateau expliquait alors qu’au deuxième passage, c’était costume obligatoire et six Pokémons pour nous aider, ensuite il laissait toujours le costume et retirait un Pokémon par un. J’espérais vraiment ne pas retomber sur une telle épreuve. J’entendais alors un commentaire à côté de Marcel.

Elle est balaise ta meuf !

C’est ma sœur ! Pas touche !


Ce qui me fit sourire, ce ton sec et autoritaire me touchait. De nouveau dans le bas du fort, je piochais un nouveau papier dans l’urne bleu : Duel ! Décidément je n’avais pas de chance, je piochais toujours la même chose ! En suivant les flèches noires, on glissait le papier dans la fente, puis nos numéros encore, je serais bientôt le mémoriser aussi bien que celui de ma carte bleu. Enfin je suivais les lumières vers l’une des nombreuses portes. Devant moi, toujours un de ces types avec un masque en métal de Lougaroc, ils devaient avoir chaud tous ces mecs ! Il ouvrait sa table, de chaque coté quatre cartes : Une pierre, un ciseau, un puits et une feuille et derrière l’explication. C’était le jeux du pierre papier ciseau, sauf que là il y avait un puits en plus. La pierre gagne contre les ciseaux, les ciseaux gagnent contre la feuille, jusque là, logique. La feuille était maître sur la pierre et le puits et ce dernier face aux ciseaux et la pierre. Ce qui était injuste puisque du coup la feuille et le puits ont plus de chance de gagner. Rien ne nous empêchait de parler je déclarais donc.

Fais gaffe je vais faire pierre !


Trois deux un, abattez ! Comme prédit le maitre retournait la paire de ciseaux et je gagnais non sans lui répéter que je lui avais bien dit que je ferais pierre. C’était une bonne stratégie, on faisait ça quand on jouait à la caserne, le fait d’annoncer que tu fais pierre, le mec se dit que tu le feras pas et que tu vas faire la feuille, du coup il sort les ciseaux et comme ici, il perd ! Deuxième manche, je ne parle plus et après avoir eut le décompte, je sors la feuille. Mais il a de nouveau sortis les ciseaux, je pers, un partout. Il ne faut pas vraiment réfléchir, c’est surtout de la chance ! Il gagne de nouveau en m’attaquant avec le puits, alors que je mets une pierre ! Merde. Deux-un ! Encore un point et il gagne ! Egalité, deux puits ! La tension monte, mais ce n’est pas fini ! DEUX-DEUX !! J’ai mis un puits alors qu’il sort une pierre, le prochain remporte la victoire ! Je claque une feuille ! Lui une pierre ! J’ai gagné !!!!!!!! Victorieuse, je prends de nouveau ma clef, m’en voilà avec quatre, alors que j’attends Marcel. Je le vois sortir dégoûter, pas de doute, il a perdu, lui aussi avait un jeu de chance, il fallait tirer des cartes et écrire le mot Tartard, il lui manquait un A dommage ! Mais on doit continuer, après tout ce n’est pas si grave, ça fait à peine deux heures que nous sommes là, la journée est loin d’être finie.


♥ Haby ♥ Avatar par Ruven:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6201

Jeu 6 Juil 2017 - 22:59
Le membre 'Habygaelle Fireheart' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo Jeux & Scientifique

C-GEAR
Inscrit le : 24/11/2013
Messages : 4564

Région : Kalos
Ven 7 Juil 2017 - 9:31
En piochant un nouveau ticket, je me dis que j’ai une poisse folle : Course ! C’était le truc à éviter et je venais de la piocher, en le montrant à Marcel, sa mine se déconfis autant que la mienne ! On y allait au pas de course toujours, mais on savait cette fois qu’on allait le faire en costume, ce qui n’était pas forcément bon ! Le point positif c’était les Pokémon à placer, les miens allaient m’avantager, contrairement à Marcel. Une fois près du phare, on entrait nos numéros qui nous indiquait cette fois de piocher un costume. Mon ami se prêtait au jeu le premier pour sortir le nom de Lucario ! Je me disais que finalement, il avait de la chance, si ce n’est le fait d’être handicapé par un costume, il allait avoir de bon geste quand même. Après je ne savais pas à quoi ressemblait les costumes, nous devions être dans les premier à en mettre un ! A mon tour, je mélangeais bien, je n’avais pas la même urne que lui, différence homme femme je pense. En sortant mon ticket, je pensais déjà aux grandes oreilles qui allaient m’emmerder : Lockpin ! Marcel se mit à rire, avec une remarque du genre, ma petite lapine tu vas t’éclater ! Bref, on suivait un des maîtres qui nous menait dans une salle à côté, afin de nous remettre nos costumes. Dans ma salle, je voyais un Dracaufeu, un Elektek, un Lucario, un Tortank, alors là c’était pas de chance ! Je me disais que finalement je n’étais pas si mal chanceuse ! Mais les oreilles ! Merde !! Bref on enfilait nos costumes tout en discutant de la non facilité de les enfiler ! Je tentais de marcher juste avec le corps, ça allait, mais pour sauter c’était autre chose, Marcel faisait le même constat. La tête était méga lourde, surtout que le poids allait vers l’arrière. Je cherchais alors une tactique pour placer mes Pokémons que je libérais.

Pas de doute, Line serait dans l’eau pour me ramener à chaque passerelle en cas de chute, que je devais éviter. Le trapèze j’étais balèze, mais pas avec le costume, je ne tiendrais pas autant de temps avec alors soit Loulou prenait le trapèze en me tenant de l’autre main, sois je compte sur Line pour me ramener dès la chute. Bon pour les boules, là aucun doute, Arthur serait le meilleur, c’était l’obstacle le plus difficile, mais avec ses lianes autour de mes hanches, il allait pouvoir me soulever de boule en boule. Pour ce qui était de la corde de Tarzan, je pouvais y arriver seule ! Donc c’était décidé, Loulou serait avec moi dès le départ ! Je comptais sur Lily pour immobiliser la roue et les barres, ainsi que sur Jura pour court-circuiter le tapis et les poings. Il ne restait que Plumeline, pour le dernier trapèze elle ne me servirait pas, enfin pas physiquement. Je n’allais pas voir grand-chose avec le masque une fois sur le trapèze, je lui donnais donc la tache de me dire quand lâcher pour atterrir dans le cercle et en cas de ratage, me diriger un cri long pour dire devant, un cri sec à droite, deux à gauche. A présent go !

Loulou était avec moi sur la passerelle, tenant déjà le trapèze, Je lançais Line dans l’eau, mon Draco faisait naître des « ouah » dans la foule, qui commençait à être nombreuse, normal on était les premiers clowns de l’attraction. Si Line leur faisait écarquiller les yeux, ils n’avaient pas vu le plus beau morceau de ma collection. Gheisha sortait à son tour, volant jusque la fin du parcours. Enfin, Lily, qui fit même déclencher des applaudissements. Dans ses mains, je déposais deux balles, celle de mon Florizarre et de mon Iguolta, qu’elle placerait en volant vers le parcours.

Bien, cinq, quatre, trois, deux, un ! Loulou me soulevait de terre, s’éjectant de la passerelle, le trapèze à la main, je ne voyais pas grand-chose, mais je sentais de nouveau cette vitesse ! Et le bruit, celui du fil de fer et du frottement des roulements, qui s’accélérait. Je me préparais au choc avec l’eau, mais c’était sens compter sur mon Pandarbare qui avant de toucher l’eau, me balançait en avant pour arriver le plus loin possible. Et alors que je me préparais à une nouvelle confrontation avec l’eau, ma taille se serrait. Loulou m’avait choppé au vol. Me posant sur la passerelle puis me faisant passer les boules une par une. Toujours pas d’eau ! Super ! Devant la roue, il me lâchait, c’était la règle. Mais Lily était déjà en action, bloquant la machine infernale pour un passage ultra facile. La corde, une facilité déconcertante, surtout que j’étais toujours au sec ! Maintenant le tapis et les gants de boxe ! Jura s’occupait du moteur, mais au lieu de les ralentir, il allait dans le mauvais sens et faisait de cette épreuve un passage impossible. Voyant son erreur, il essayait dans l’autre sens et par chance il y arrivait. Je passais donc en courant pour finir avec le trapèze que j’enchainais de suite ! Au sifflement de ma Plumeline, je lâchais pour enfin toucher l’eau avec un choc frais et surtout un coup de corne de brume signalant que j’avais réussi. Deux minutes et dix secondes ! Un record, j’étais la première !


♥ Haby ♥ Avatar par Ruven:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6201

Ven 7 Juil 2017 - 9:31
Le membre 'Habygaelle Fireheart' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo Jeux & Scientifique

C-GEAR
Inscrit le : 24/11/2013
Messages : 4564

Région : Kalos
Ven 7 Juil 2017 - 10:02
Je félicitais mon équipe, nous avions tous bien travaillé, puis on regardait Marcel depuis le petit bateau, pour lui c’était un peu plus dur. Lokhlass gérait l’eau, normal, il avait prit la même stratégie, plaçant Dedenne au tapis. Dimoret allait créer des ponts de glace pour passer de boule en boule, assis il se laissait glisser. Les deux trapèzes et la corde il allait les gérer seul, avec Zorua pour le dernier qui le guiderait. Caninos et Quatermac se retrouvait à la roue, un pour arrêter la roue, l’autre pour pousser les barres. Ca avait à peu près marché, Quatermac avait lâché la roue, n’ayant pas une grande prise pour la stopper, ce qui l’avait fait voler à l’eau autant dire que j’explosais de rire à le voir se faire propulser. Au final trois minutes quarante cinq ! Plus qu’au départ. Bref, on retournait sur la terre, retirer nos costumes, le final était qu’on avait deux clefs de plus.

Nouveau ticket : Japon, c’était quoi ce truc. Les épreuves étaient étage un et deux, le notre s’était premier étage, porte vingt trois. On nous tendait des costumes, à nos tailles respectives, on aurait dit une matière, comme collante, enfin les trucs comme sur les chaussures pour enfant ! Etrange, qu’est ce qui allait nous arriver encore ! Marcel, bon prince, se lançait le premier ! Dès que la porte fut refermée, je le voyais sur la télévision, une lumière éclairant la pièce, une corde devant lui et une énorme toile d’araignée sur le mur d’en face. On devait certainement se lançait et se lâcher sur celle-ci et surtout rester accroché ! Il prenait de l’élan, il n’avait pas intérêt à louper son coup, parce qu’en bas, ce n’était pas de l’eau. S’élançant je le voyais se lâcher au bon moment, mais il ne collait pas somme il se devait, trop vite je pense, il rebondit légèrement, heureusement qu’il avait visé le haut de la cible, réussissant ensuite à se coller sur le bas avant de toucher, je ne sais quoi au sol. Epreuve validé ! Deux hommes venaient le décrocher pour le faire marcher dans ce truc étrange et vert. En sortant, je m’apercevais qu’il s’agissait de boue colorée, me lançant le conseil d’y aller pas trop vite ! J’avais bien compris !

Je m’élançais donc de la plateforme avec force quand même, pour me lâcher et y arriver sans aucun soucis, épreuve validé pour moi aussi, trop bien. Ce que je ne m’attendais pas c’est le fait que j’étais un peu trop en haut pour les hommes qui étaient censé me décrocher. Ils demandaient alors des perches pour réussir à m’attraper.

Sinon j’ai un Pokémon qui peut m’aider !

Ne bougez pas madame, on connaît notre travail ! Tiens Charly !


Ils étaient bien gentil, mais a me tirer avec leurs perches pour me décrocher, qui allait me rete….

Ahhhhhhhh !!


PLOUF, c’est le bruit que j’avais fait en hurlant, je n’étais senti partir en arrière et sans personne pour me retenir. Je percevais le rire non retenu de mon partenaire de danse, alors que je me relevais couverte de boue verte ! Sortant sous les rires étouffés des mecs qui connaissaient leur travail ! Une fois dehors, Marcel me demandait si j’allais bien, en essayant de se retenir de rire devant moi, qui ne cachais pas ma colère. Je percevais alors le fait qu’il n’avait que le bas lui, de vert et lui sautait au cou pour l’enduire de boue. Il essayait de me pousser, mais trop tard, il était vert de boue.


♥ Haby ♥ Avatar par Ruven:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 1 sur 2) Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: Mauville :: Fort Tartard-