AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
» Au milieu des Pokéathlètes


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 07/02/2017
Messages : 97

Région : Alola
Lun 3 Juil - 0:34
Au milieu des Pokéathlètes

Tout était allé beaucoup trop vite pour la jeune fille. Lottie était totalement dépassée par les événements. Et une fois de plus, tout ceci s'avérait être la faute d'une seule et même personne. Son frère. Car oui, Linus avait délibérément inscrit sa sœur avec lui pour participer au défi que propose le Fort Tartard. Il avait fait cela pour qu'il y ait deux McOleksion d'inscrits et qu'il ait donc deux fois plus de chances d'être choisi par la Fédération Mondiale de Pokéathlon pour s'envoler pour Johto. Sauf qu'il n'avait pas pensé une seule seconde au fait qu'ils puissent être choisis tous les deux. Et maintenant, il n'y avait plus possibilité de reculer. Elle était prise dans l'engrenage. Et Linus faisait tout pour qu'elle l'accompagne.

Le problème, enfin, les problèmes étaient que tout ceci était très loin de chez elle, qu'il y aurait beaucoup de monde, qu'elle serait entourée de personnes qu'elle ne connaissait pas. et qu'elle serait observée de toute part. C'était bien trop lui demander, et elle était catégorique. Jusqu'à ce que Linus fasse ce qu'il faisait à chaque fois, ce qui marchait à chaque fois. Le chantage affectif. Il la faisait culpabiliser pour qu'elle se décide enfin à le suivre, et une fois qu'elle avait capitulé et dit oui, il lui expliquait en quoi cela serait bénéfique pour elle, pour son ouverture personnelle. Cela surprit leurs parents qu'elle décide de partir aussi loin que Johto pour accompagner son frère pour une épreuve sportive, ils étaient d'ailleurs inquiets pour elle. Ils s'accordaient sur le fait que Linus en demandait trop à sa sœur cadette, et qu'ils prenaient le risque qu'elle fasse une crise d'angoisse et que le jeune homme ne sache pas géré, ou ne puisse tout simplement pas intervenir.

C'est à ce moment-ci que Lottie intervint. Pour la première fois de sa jeune existence, elle allait prendre position, et au-delà de ça, elle allait s'opposer à ses parents. Elle savait pertinemment qu'elle évitait tout en permanence, le moindre danger, la moindre inconnue. C'est pourquoi elle était obligée de dire à ses parents qu'elle irait, parce qu'ils ne pouvaient pas la surprotéger, pas encore plus que ce qu'elle faisait d'elle-même. Ils auraient dû savoir qu'une telle décision a été mûrement réfléchie par la jeune fille, et au lieu de vouloir éviter le drame, elle aurait préféré qu'ils la soutiennent, d'ailleurs. Au final, il n'y avait que leur accord qui lui importait, et elle l'avait. Alors ils pourraient partir. Il ne restait qu'à organiser le voyage.



Dans l'avion vers Johto.

Dis Linus, tu connais des gens avec qui on va être ?

Je ne sais pas avec qui on va se retrouver, tout ce que je sais, c'est qu'on est dans la même équipe. Mais je pense que ouais, j'dois les connaître, au moins de vue.

Mais, va pas y avoir trop de sport, si ? Parce que voilà, j'suis pas forte comme toi, ni agile, ni rapide. Je vais vous handicaper plutôt qu'autre chose.

Alors déjà, le premier qui viendrait à faire une remarque sur toi, il aura affaire à moi. Parce que ça reste un jeu. Et puis attends, t'es ma sœur, y'a de la génétique, tu devrais pouvoir t'en sortir !

Sauf que toi tu t'entraînes.

Mais, t'inquiète, j'ai confiance ! On est des McOleksion ou on l'est pas non ?

L'enthousiasme débordant de son frère la dépassait. Elle n'avait aucune idée de comment il pouvait être comme ça alors qu'ils se dirigeaient tous deux vers l'inconnu total. Là, elle avait dépassé ses limites depuis bien longtemps. Et elle n'y ressentait pas la moindre satisfaction. Elle se faisait que de se rassurer de la présence de son frère, cela n'allait pas chercher plus loin. Bon, encore que l'avion soit un environnement relativement banal et surtout neutre, donc ça allait. Mais une fois arrivés à Mauville, avec l'affluence de l'événement, elle risquait de perdre ses moyens. Elle le savait et Linus aussi. Il ne la lâchait pas d'une semelle, jusqu'à l'accompagner jusqu'à la porte des toilettes de l'avion. Il ne la laissait pas s'éloigner, bien trop préoccupé par la responsabilité qu'il a pris vis-à-vis d'elle pour s'intéresser à autre chose.



Ils étaient enfin arrivés. Ils n'avaient plus qu'à retrouver les responsables de la fédé qui devaient les encadrer et intégrer leur groupe. Si Linus était totalement dans son élément, au milieu du bruit et des gens, Lottie l'était beaucoup moins. Elle avait agrippé le bras de son frère comme si sa vie en dépendait. Leurs deux chevelures blanches détonnaient du lot, et ils avançaient, jusqu'à rejoindre le stand improvisé des Pokéathlètes. Ils allaient découvrir leur groupe, ceux avec qui ils allaient partager cette expérience. Linus était curieux et Lottie appréhendait. Elle continuait de lutter intérieurement pour ne pas succomber à la peur, à la panique. Alors la tête haute, elle continuait de suivre son frère, aveuglément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 2215

Lun 3 Juil - 0:36
Bienvenue au Fort Tartard !
N'oubliez pas de respecter les consignes de sécurité élémentaires lors des épreuves pour ne pas vous blesser ; la chasse aux clés d'or peut aussi parfois être salissante, alors faites également attention aux vêtements que vous portez !
Si vous avez la moindre question, vous pouvez vous adresser aux points d'informations disséminés autour du Fort.

Vous pouvez donc commencer à lancer le dé pour votre premier défi, amusez-vous bien !


avatar © Raïtoku Seigi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Hoenn

C-GEAR
Inscrit le : 11/06/2017
Messages : 60

Région : Hoenn
Lun 3 Juil - 8:43
Au milieu des Pokéathlètes


Lorsqu’il avait eu l’aval du Dr Herman pour la reprise de l’entraînement et de la compétition d’une manière plus générale, le jeune homme n’avait pas perdu son temps à demander au praticien s’il était certain de sa décision. Après tout, c’était son métier de juger de ce genre de choses et avant de rendre son verdict, le médecin avait fait passer toute une batterie de tests et d’examens au sportif afin de s’assurer que les vis placées lors de l’opération n’avaient pas bougé et que la rééducation avait bien fonctionné. Tout se passait à merveille. Andrew se remettait très bien de sa blessure. La prochaine visite de contrôle avait été fixée environ six mois plus tard et le praticien retirerait les vis dans un délai d’environ un an lorsque les os se seraient totalement reconsolidés et n’auraient plus besoin d’être médicalement soutenus. En attendant, cela ne gênait en rien la reprise d’une activité sportive soutenue. Le jeune homme devrait seulement faire attention à ne pas trop abuser. Mais avec le temps de rééducation supplémentaire que son chirurgien lui avait imposé, cela ne devrait pas trop poser de problèmes. Andrew avait donc remercié le médecin en pensant à tout ce qu’il allait prévoir pour le reste de sa journée. C’était donc l’esprit en ébullition qu’il avait quitté le bureau du chirurgien puis l'hôpital afin de prendre la direction de son appartement. Ce n’était pas un grand château, simplement un logement relativement modeste. Il possédait tout le confort nécessaire bien entendu, mais ce n’était pas bien grand. En même temps, vu le temps qu’il y passait en temps normal entre ses cours à l’université, ses entraînements et les compétitions, il n’avait pas forcément besoin de davantage. Du moment qu'il avait de quoi dormir et se préparer un bon repas, il n’avait pas besoin d’avoir une douzaine de pièces en supplément. Peut-être qu’il envisagerait d’avoir plus grand lorsqu'il aurait davantage de pokémons en sa possession, mais actuellement ce n’était vraiment pas nécessaire.

Lorsqu'il était rentré chez lui, le jeune homme s’était empressé d’allumer son ordinateur pour se connecter au site de la fédération de pokéathlon. Maintenant qu’il avait l’autorisation de reprendre sa vie et sa passion, Andrew voulait vérifier les dates des prochaines compétitions pour savoir combien de temps d’entraînement il lui restait avant de devoir être prêt s’il ne voulait pas rater le début de la saison. Il connaissait déjà approximativement les dates à force de passer trop de temps à apprendre par cœur le calendrier mis en ligne. Lorsqu’il tapotait son identifiant et son mot de passe afin d'accéder à son espace personnel, il savait donc déjà à quoi s’attendre. Toutefois, il ne pensait pas qu’un message l’attendrait ici. Ce n'était pas un endroit qu’il fréquentait régulièrement. Alors forcément il avait été surpris en remarquant la petite notification rouge à côté de l’enveloppe menant aux messages électroniques. Mais en ouvrant le courrier reçu, il n’y avait plus la moindre surprise dans le regard d’Andrew. Il ne ressentait plus que de la joie face à la bonne nouvelle qu’il venait de recevoir. Il avait été sélectionné à un évènement de la fédération auquel il avait même fini par oublier qu’il s’était inscrit. Il ne lui restait donc plus qu’à préparer ses affaires et à s’envoler pour la région de Johto où se déroulait une sorte d’entraînement géant et ouvert à tous avant le début officiel de la saison. Le jeune homme ne tenait plus en place. Il avait tellement envie de relever tous les défis qui se présenteraient à lui. Il avait également grandement envie d’évaluer les capacités physiques qu’il avait perdues durant sa convalescence.



Dans l’avion entre Hoenn et Johto


Le jeune homme n’avait pas remis les pieds dans un avion depuis bien longtemps. La sensation de se retrouver de nouveau dans un appareil volant au-dessus des nuages lui donnait l’impression qu’il s’envolait pour une nouvelle compétition. Aujourd’hui, ce n’était pas tout à fait exact, il avait plutôt rendez-vous avec l’entraînement et l’amusement qu’autre chose. Le sportif était tellement surexcité qu’il n’avait même pas réussi à se séparer de sa Gobou le temps du vol. La femelle était bien tranquillement installée sur ses genoux et ne semblait pas particulièrement intéressée par le vol ou par ce qui les conduisait à s’éloigner de leur région. Elle dormait paisiblement. Sa respiration régulière faisait légèrement bouger son corps. Mais à part cela, elle n’effectuait pas le moindre mouvement.

« - Vaniity ? Tu te sens prête ? On devrait bientôt atterrir. Je veux que l’on reparte en vainqueurs. »



La femelle avait tout juste levé les yeux vers son dresseur. Sa tête avait fini par se relever légèrement pour lui permettre de véritablement regarder le jeune homme. Elle avait alors bâillé de manière ostensible avant de se laisser retomber dans ses songes. Visiblement, la petite Gobou ne s’intéressait pas plus que cela aux évènements. Cela risquait d’être amusant si elle ne se décidait pas à s’impliquer dans les défis. Il avait véritablement besoin d’elle pour participer aux épreuves du Pokéathlon.




Andrew n’aurait jamais imaginé que la fédération choisirait un endroit aussi perdu que Mauville pour organiser un tel évènement. Pour s’y rendre, ce n’était pas très simple. Il avait l’impression d’avoir passé tout son temps dans les transports. Une fois sur place, il avait longuement cherché le stand des Pokéathlètes afin de découvrir ses coéquipiers pour la durée de l’évènement. Il se demandait s’il en avait déjà rencontré. C’était fort possible, mais la mémoire des noms n’était pas vraiment son fort. Il avait beau regarder la liste qu’il avait devant les yeux, elle ne lui indiquait strictement rien, mis à part qu’il allait devoir retrouver ses cinq partenaires et que deux d’entre eux avaient le même nom. Des jumeaux ? Des frères ? Des soeurs ? Il n’en savait strictement rien. Ce n’était pas un patronyme courant, mais ce n’était pas suffisant pour lui apporter une indication sur les jeunes gens le portant. Pour Andrew, il ne restait donc plus qu’à attendre que les autres participants de son groupe arrivent, sa Gobou juchée sur le sommet de sa tête d’où elle avait une vue imprenable sur ce qui se déroulait autour de son dresseur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6224

Lun 3 Juil - 8:43
Le membre 'Andrew Mesnil' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 07/02/2017
Messages : 97

Région : Alola
Lun 3 Juil - 22:05
Lottie ne savait plus où donner de la tête, beaucoup trop de monde ici, bien trop pour elle. Mais elle avait décidé de prendre sur elle. Tant que son frère restait à proximité, c'était bon pour elle. C'était plus rassurant comme cela. Leur groupe se formait. Ils étaient tous là. Elle ne connaissait pas les noms, mais elle pouvait enregistrer les visages, il suffisait qu'ils passent devant elle, au fur et à mesure. Elle avait intégré l'ensemble des membres de son groupe. La question qu'elle se posait, c'était de savoir si son frère les connaissait ou pas. Elle cherchait à trouver un créneau pour pouvoir discrètement lui glisser sa question à l'oreille. Sauf que ce n'était pas possible pour l'instant, la personnalité joviale et expansive de Linus prenait largement le dessus sur celui totalement effacé de sa jeune sœur. Il allait, échangeait quelques mots, riait, alors qu'elle se contentait de rester dans son ombre, à l'abri, là où on ne pouvait la remarquer.

Elle avait d'autant plus de raisons de se sentir intimidée, elle était la seule à ne pas être sportive, et elle était obligée de prouver l'inverse. Parce qu'elle devait dissimuler la bourde de son frère. Ou sa tentative malhonnête de participer. Plutôt. Mais il y avait autre chose qui la bloquait totalement, elle était la seule fille, alors forcément, elle risquait d'être au centre de l'attention de ces jeunes hommes. Elle savait que Linus était là et qu'il ferait barrage, mais cela ne changeait rien aux faits. En tout cas, ils allaient entrer, c'était à eux d'y aller. Alors elle a suivi le mouvement. Ils entraient dans la course, ça allait démarrer. Un homme vint vers eux, Lottie l'observait de haut en bas. Grand, brun, la trentaine, les cheveux gominés et plaqués en arrière. C'est lui qui allait s'occuper d'eux, leur annoncer les épreuves qu'ils allaient affronter. Enfin, si elle avait bien tout compris.

Bonjour jeunes gens, je suis Jake. C'est moi qui vais vous guider au sein du Fort Tartard. Et je vous emmène droit à votre première épreuve. Et il me faudra deux d'entre vous. J'ai les noms ici. Sont appelés pour franchir le mur Mackogneur : Linus et Payne. Préparez-vous, ça commence fort.

La tête de Lottie s'est immédiatement tournée vers celle de son frère. Linus était totalement enthousiasmé par le fait de participer au premier defi, il avait cette étincelle dans les yeux, il était totalement à fond dans le jeu. D'une certaine manière la petite blanche avait peur d'être délaissée, mais s'il s'amusait, elle pourrait faire de même. Elle essayait de s'en convaincre. Le temps qu'ils arrivent à la plateforme adéquate, les deux garçons avaient été équipés de gilets de flottaison. Il y avait de l'eau, et il y avait un mur, avec des trous, un peu partout. La jeune fille se demandait quelle pouvait être cette épreuve tandis que les deux participants rejoignaient la plateforme. Linus était le premier à s'avancer. Et c'est la qu'elle vit les poings sortir aléatoirement, et elle comprit. Ils n'avaient qu'une petite bande pour mettre leurs pieds dessus, et ils devaient longer le mur.

Alors Linus avança. Doucement. Il tentait de mettre sa tête à l'abri, il préférait prendre son temps visiblement. Mais un poing vint lui percuter le tibia. Il chancela, et un coup lui fut asséné simultanément sur le haut du crâne. Il perdit l'équilibre, mais parvint à se rattraper. Lottie ne pu s'empêcher de pouffer en voyant son frère dans une telle situation. C'était assez drôle de le voir encaisser les coups comme il le pouvait Surtout qu'il a glissé plusieurs fois. Mais le dernier poing mécanique lui arriva droit dans le front, et il chuta lourdement dans l'eau. Il n'avait plus qu'à recommencer. Tandis qu'il rejoignait le point de départ à la nage, l'autre garçon partit à l'assaut du mur. Ils avaient un temps imparti pour arriver tous les deux de l'autre côté. S'ils n'y parvenaient pas, leur groupe n'obtiendrait pas de clés, or cela était l'objectif du jeu.

Les autres garçons du groupe les encourageaient en scandant leurs noms. Lottie n'y prenait pas part, sa voix fluette n'aurait servi à rien. Les coups pouvaient être violents, mais elle ne s'inquiétait pas pour son frère, elle le savait solide. Et puis le comique de situation était tellement fort qu'elle ne pouvait pas y résister. Elle riait, discrètement, mais elle riait. De voir son frère comme ça, cela changeait de toutes ces fois où il maîtrisait la situation, où il savait ce qu'il faisait, où il était sûr de lui. Oh non, tout était différent et c'était plus qu'amusant de voir son frère lutter contre plus fort que lui, ce mur. Le second membre de l'équipe était parvenu à passer, c'était bon pour ce Payne. Il ne restait plus que Linus. Il fallait qu'il franchisse ce mur. Et il ne lui restait pas beaucoup de temps. Vraiment pas beaucoup. Il n'était pas lui-même certain d'y parvenir, mais il s'y employait. Il tenterait jusqu'au bout. Alors le jeune homme s'est élancé, droit vers l'autre plateforme. Mais un coup à la hanche l'a tout bonnement éjecté dans l'eau. Et la réaction du groupe était entre le rire et la déception. Tout le monde savait que c'était foutu, que Linus n'aurait jamais le temps pour une dernière tentative. Le sablier venait de voir sa partie haute devenir vide. Le liquide bleu avait coulé. C'était terminé. Pas de clé cette fois-ci, cela ne commençait pas vraiment pour le mieux. Et malgré la mine triste sur le visage de Linus, il avait donné le ton, et même Lottie était motivée à faire de son mieux. Il ne restait plus qu'à voir ce que cela donnerait ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Hoenn

C-GEAR
Inscrit le : 11/06/2017
Messages : 60

Région : Hoenn
Mar 4 Juil - 0:27
Au milieu des Pokéathlètes


Le groupe était désormais complet. Andrew parviendrait à les reconnaître maintenant qu’il était parvenu à enregistrer leurs visages. Par contre leurs noms, il n’était pas vraiment certain de s’en souvenir. Il allait devoir faire fortement attention s’il souhaitait parvenir à s’en souvenir avant la fin de leur séjour au Fort Tartard. Le jeune homme, tout en attendant avec le reste du groupe qu’on les informe de la suite des évènements regardait ses coéquipiers en se demandant s’il en avait déjà rencontré par le passé lors de précédentes compétitions. Pour la jeune fille blonde, il était certain que c’était la première fois qu’il la rencontrait. Les filles sportives, ça ne court pas vraiment les rues, surtout dans le milieu du Pokéathlon qui est tout de même relativement plus demandeur en termes de capacités physiques que la moyenne des autres activités physiques que l’on peut pratiquer. Il n’était toutefois pas certain d’avoir totalement compris son prénom. Elle avait le même patronyme que l’autre blond du groupe. En regardant bien, le sportif en salopette verte commençait à leur trouver un air de famille. Sa première impression sur le fait qu’ils étaient sans doute frères et soeurs était sans doute vraie. Toutefois, il ne s’imaginait pas poser la question de but en blanc. Il n’était pas aussi direct que cela. En général, avec les gens, il éprouve toujours une sorte de timidité lorsqu’il s’agissait d’aborder des sujets personnels. Lorsqu’il était question d’aborder des banalités, il n’y avait aucun problème, il était totalement sociable et enjoué. Peut-être que d’ici quelque temps, lorsqu’il se serait habitué au groupe, il parviendrait à vaincre les barrières qu’il s’imposait à lui même. Mais actuellement, ce n’était pas possible. Il ne se sentait pas capable d’aborder la blonde. Il n’était pas habitué à fréquenter des personnes du sexe opposé. Il s’était toujours donné à fond dans ses entraînements et n’avait jamais vraiment laissé de temps pour s’adonner à d’autres loisirs. La seule chose qui le passionnait c’était les activités demandant des efforts physiques et plus précisément le pokéathlon.

Oui. Il était certain qu’Andrew se serait souvenu d’avoir déjà croisé la jeune femme si cela avait été le cas. Il n’est pas facile d’oublier une apparence aussi singulière. Sa longue chevelure blonde, presque blanche. Ce n’était pas une teinte que l’on voyait particulièrement. Mais surtout, elle était loin d’avoir un physique de sportive. Pas bien grande, à vu d’oeil il aurait dit quelle ne devait pas dépasser le mètre soixante. Pas bien épaisse non plus. Si elle atteignait les cinquante kilos. Elle ne semblait pas être bien musclée. À la voir comme ça, devant lui, il avait plutôt l’impression qu’elle était le genre rat de bibliothèque qui ne met jamais le nez dehors. Du coup, le jeune homme s’interrogeait vraiment sur la raison de la présence de la jeune fille à cet évènement. Mais c’était encore le genre de question qu’Andrew n’oserait pas lui poser dans l’immédiat. Un jour, il faudrait qu’il parvienne à vaincre ses a priori sur ce qu’il était possible de demander à une personne de la gent féminine lors d’une première rencontre. Mais il allait devoir remettre tout cela à plus tard. Un grand brun d’une trentaine d’années, les cheveux plaqués vers l’arrière se dirigeaient vers le groupe. Il s’agissait sans doute de la personne assignée à leur équipe. Le jeune homme avait hâte que l’organisateur commence à expliquer le déroulement des évènements.

Bonjour jeunes gens, je suis Jake. C'est moi qui vais vous guider au sein du Fort Tartard. Et je vous emmène droit à votre première épreuve. Et il me faudra deux d'entre vous. J'ai les noms ici. Sont appelés pour franchir le mur Mackogneur : Linus et Payne. Préparez-vous, ça commence fort.

La déception. C’était clairement ce que l’on pouvait lire sur le visage d’Andrew. Le jeune homme avait espéré qu’il pourrait se défouler dès la première épreuve. Mais non. C’était Linus, l’autre blond du groupe qui avait été désigné ainsi qu’un dénommé Payne. Le sportif aurait tellement souhaité être à la place de l’un ou de l’autre. Il n’avait aucune idée de ce qu’était cette épreuve, mais il avait envie de participer. Il n’avait aucune envie de rester sur le banc de touche pendant que les autres allaient s’amuser. Pendant que l’organisateur chargé de leur groupe emmenait les deux participants pour les équiper avant l’épreuve, il avait demandé aux autres de rejoindre la plateforme d’encouragement depuis laquelle ils pourraient suivre l’avancement des deux garçons. Andrew s’y rendait un peu à contrecoeur. Il était toujours déçu de ne pas avoir été sélectionné pour montrer ses capacités au reste de l’équipe.

Le temps que les membres ayant pour rôle de supporter les deux autres arrivent sur la plateforme, Linus et Payne avaient revêtu une sorte de gilet de flottaison. Devant les yeux d’Andrew, il y avait de l’eau et un grand mur plein de trous. Le jeune homme ne savait pas vraiment en quoi consistait l’épreuve, mais il ne tarderait pas à le découvrir. Le blond était le premier à s’avancer devant l’épreuve. C’est à ce moment-là que le sportif comprit toute la difficulté de ce mur. D’énormes poings sortaient des trous de manières aléatoires. Cela n’allait pas être simple d’atteindre l’extrémité du mur pour en sortir vainqueur. Un premier poing percuta le participant de plein fouet dans le tibia, lui faisant perdre l’équilibre. Andrew n’avait pu retenir un éclat de rire en le voyant tenter de se redresser comme il le pouvait. Un autre coup lui fut directement asséné sur le crâne, ruinant ses efforts pour se remettre d’aplomb. À plusieurs reprises, il avait glissé sur la surface qu’il devait longer. Finalement, un ultime poing était venu s’abattre sur son front, l’envoyant valser dans l’eau sous les éclats de rire du groupe.

« - Hey Linus ! C’est pas dans l’eau qu’il faut aller, c’est de l’autre côté du mur ! »

Andrew rigolait encore lorsque le blond avait commencé à rejoindre le point de départ à la nage. Pendant ce temps-là, Payne avait rejoint le point de départ. Il allait à son tour tenter de parvenir à vaincre le mur infernal. Maintenant, il devait parvenir à franchir les obstacles dans un temps record. Ils avaient un temps limité pour parvenir à terminer tous les deux l’épreuve et le sablier diminuait à une vitesse folle. Tout le monde encourageait le garçon en scandant son prénom. Seule la jeune fille ne disait rien. Andrew ne l’aurait sans doute pas remarqué si elle n’avait pas été juste à côté de lui. Le sportif se baissa légèrement afin que la jeune fille puisse l’entendre malgré les encouragements des autres membres du groupe.

« - Hey, Lottie c’est ça ? Tu ne les encourages pas toi ? Ils ont besoin de tout le monde si l’on veut récupérer les clés. »

Payne était parvenu à atteindre l’extrémité du mur. Il avait réussi à vaincre l’épreuve. Maintenant, c’était à Linus de parvenir à le franchir. Mais ça risquait de ne pas être simple. Sa seconde tentative avait été aussi catastrophique que la précédente. Il avait de nouveau été éjecté dans l’eau. Dommage. Maintenant, c’était fichu. Le sablier était presque vide. Il n’avait plus le temps de faire une nouvelle tentative. C’était mort pour l’obtention de cette clé-là. C’était un échec. Il ne restait plus qu’à espérer que la prochaine épreuve serait plus heureuse pour eux. Mais surtout, Andrew espérait qu’il serait enfin sélectionné. Ce n’était pas son truc de jouer les pompom boy sur le côté. Il voulait lui aussi déjouer les pièges du Fort Tartard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6224

Mar 4 Juil - 0:27
Le membre 'Andrew Mesnil' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Hoenn

C-GEAR
Inscrit le : 11/06/2017
Messages : 60

Région : Hoenn
Mar 4 Juil - 16:29
Au milieu des Pokéathlètes


L’épreuve s’était terminée dans la déception de ne pas être parvenu à décrocher une clé. C’était dommage, mais il ne fallait pas se laisser abattre. Après tout, ce n’était que la toute première épreuve, il y en aurait sans doute beaucoup d’autres par la suite. La journée et l’évènement ne faisaient que commencer. Des épreuves, le groupe en raterait sans doute plusieurs, mais le principal était de s’amuser. Et il faut dire qu’Andrew avait rigolé à plusieurs reprises devant la prestation de Linus. Le mur Mackogneur n’était pas une épreuve facile, et après le premier bain forcé, cela n’avait sans doute pas arrangé les choses. En étant toute mouillée, la surface sur laquelle le blond devait se déplacer était sans doute devenue encore plus glissante qu’au moment du départ. Payne était parvenu à l’autre bout du parcours, mais cela n’avait pas été le cas de Linus. Il ne fallait pas lui en vouloir pour autant. Andrew n’était même pas certain qu’il aurait pu faire mieux. Les poings qui surgissaient aléatoirement du mur étaient plutôt traîtres et il n’était même pas possible de les anticiper. Il fallait juste être suffisamment rapide pour les éviter. Alors le jeune homme, avec sa grande taille, il aurait sans doute été bien ennuyé pour y parvenir. Et avec son poids plume, au premier coup reçu, il aurait certainement volé. Finalement, c’était peut-être mieux qu’il n’ait pas été dans les premiers sélectionné. Cela lui laissait une chance de tenter de décrocher une clé lors de la prochaine épreuve.

Andrew et les autres supporters du groupe étaient descendus de la plateforme et attendaient que les deux membres de leur équipe aient retiré leur équipement et reviennent vers eux avec leur accompagnateur. Heureusement qu’il ne faisait pas froid, sinon Linus aurait sans doute eu beaucoup plus de risques de tomber malade après être tombé autant de fois dans l’eau. Le jeune homme en salopette verte se demandait ce que serait la prochaine épreuve, mais surtout, il espérait qu’il ferait partie des heureux sélectionnés cette fois-ci. Il avait vraiment envie de se défouler. Il espérait seulement que si l’épreuve était aussi violente que celle qu’il venait d’observer, il ne mettrait pas en péril sa rémission. Il avait eu l’aval du Dr Herman pour reprendre le sport et la compétition, mais il s’inquiétait tout de même de ce qu’il pouvait faire sans craindre le moindre danger pour sa jambe. Lorsqu’il avait vu le premier coup que Linus avait reçu au tibia, il avait trouvé cela assez drôle, mais ensuite, il s’était interrogé sur ce que cela aurait donné s’il avait été à sa place. Il se demandait si un tel choc aurait pu le blesser de nouveau. Il s’interrogeait sur la possibilité que les vis qu’il avait à l’intérieur du corps ne tiennent pas et que la fracture revienne malgré tout le temps qu’il avait passé immobilisée pour que les os se ressoudent. Andrew était encore perdu dans ses réflexions et ses craintes de se voir de nouveau faire un séjour à l’hôpital lorsque tout le monde s’était rassemblé pour écouter les instructions de la seconde épreuve.


Ce n’est pas grave pour cette épreuve ! Vous allez en affronter bien d’autres ! On ne se laisse pas abattre, je sais que vous pouvez les avoir ces clés. Désormais, nous allons donc pouvoir passer à la seconde épreuve, il s’agit du Rouli-Ohmassacre. Et les deux participants qui vont m’accompagner pour se préparer sont Andrew et Lottie. Suivez-moi, c’est par là.

Andrew. Il n’avait pas rêvé. C’était bien son prénom qui avait été prononcé. C’était du bonheur. C’était à lui de jouer. C’était à lui de s’élancer dans l’arène et dans la folie des épreuves. Il avait hâte d’être équipé afin de pouvoir commencer. Il comptait bien se donner à fond. Il comptait bien mettre la totalité de son énergie afin d’arriver au bout de cette épreuve. Par contre, en voyant la tête de la jeune blonde, elle ne semblait pas aussi heureuse que le sportif d’avoir été sélectionnée pour participer à cette seconde épreuve. Andrew avait l’impression de voir de la panique dans son regard. Et une envie de prendre la fuite. Tout l’opposé de lui en fait. Il espérait qu’elle parviendrait à se reprendre. Ils avaient réellement besoin d’elle. Pour cette épreuve, elle serait essentielle. Le jeune homme pourrait bien terminer trois fois l’épreuve, si la jeune fille ne parvenait pas à en venir à bout au moins une fois dans le temps qui leur était impartit ils verraient une seconde clé leur passer sous le nez.

Avec entrain, le sportif avait suivi leur accompagnateur pour revêtir le même genre de gilet de flottaison que les deux précédents participants. Visiblement, ils allaient encore jouer avec de l’eau. Andrew se demandait en quoi allaient consister des épreuves. Il ne voyait pas encore le parcours, mais il avait hâte. Voilà. Il était équipé. Il allait pouvoir s’élancer. Devant lui se trouvaient trois énormes rouleaux en forme d’Ohmassacre. Le nom venait donc de là. S’il suivait la logique, il allait devoir s’élancer et courir sur les rouleaux en passant de l’un à l’autre pour arriver de l’autre côté. En regardant, cela ne semblait pas si difficile que cela, mais il y avait forcément un piège. Une difficulté avait forcément été placée par là. Il n’y avait pas d’autres possibilités. Cette clé, on ne pouvait clairement pas leur offrir aussi facilement. Andrew allait s’élancer le premier. Il attendait le top départ avant de s’élancer. Il entendait les cris d’encouragement derrière lui. Le jeune homme s’était reculé de quelques pas afin d’être en mesure de prendre de la vitesse avant de s’élancer dans le vide afin de pouvoir atteindre le premier rouleau. Il devait y aller directement, sans se prendre la tête. Il inspira une grande bouffée d’air et il se mit à courir.

Andrew retenait son souffle. Il avait pris un grand appui avant de s’élancer dans le vide. Il n’avait qu’un seul objectif en tête. Atteindre le premier rouleau. Bien entendu, il l’avait raté. Enfin non. Il l’avait touché. Seulement il s’était directement mis à tourner sur lui même. Le jeune homme s’était alors cogné à plusieurs reprises sur le rouleau avant de tomber dans l’eau sous les éclats de rire sonore de ses coéquipiers. Il s’était alors empressé d’en sortir afin de retourner au point de départ pour recommencer le parcours. Désormais, il en connaissait le fonctionnement, il allait faire beaucoup plus attention. À la deuxième tentative, cela s’était bien mieux déroulé. Il avait perdu l’équilibre à quelques reprises, mais il avait fini par franchir les trois rouleaux et par poser le pied de l’autre côté. Maintenant, c’était au tour de Lottie de s’élancer pendant que le jeune homme l’encouragerait à l’extrémité du parcours qu’elle devrait franchir.

« - Vas-y ! Tu peux le faire ! Ce n’est pas si compliqué ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 07/02/2017
Messages : 97

Région : Alola
Mer 5 Juil - 4:05
Linus n'était pas parvenu à réussir cette épreuve, et il était dégoûté. Il aurait voulu pouvoir faire mieux. Maintenant, il mettrait les bouchées doubles, encore plus. Pour rattraper sa défaire face à ce mur. Il était encore mouillé bien qu'il ait pu s'essuyer sommairement avec des serviettes mises à disposition. Le problème, c'est que le reste du groupe était invité à avancer, que ces deux-là les rejoindraient ultérieurement. Elle allait devoir poursuivre sans Linus, et cela la terrorisait. Sauf qu'elle n'avait pas d'autre choix que d'y aller. Il fallait bien continuer et faire comme si tout était normal après tout. Elle s'efforçait à continuer. Elle ne prêtait aucune attention à ce qui pouvait l'entourer, elle se contentait de suivre aveuglément celui qui les guidait en ces lieux le temps que Linus revienne auprès d'elle. Elle avançait à petits pas. Jusqu'à leur prochain défi.

Ce n’est pas grave pour cette épreuve ! Vous allez en affronter bien d’autres ! On ne se laisse pas abattre, je sais que vous pouvez les avoir ces clés. Désormais, nous allons donc pouvoir passer à la seconde épreuve, il s’agit du Rouli-Ohmassacre. Et les deux participants qui vont m’accompagner pour se préparer sont Andrew et Lottie. Suivez-moi, c’est par là.

Il venait d'énoncer son prénom. Elle s'était crispée. Elle n'osait plus bouger. Il l'avait appelée elle, pour le prochain défi. Elle aurait dû s'attendre à ce qu'elle participe, mais elle continuait de nourrir l'espoir qu'elle passerait à travers et qu'elle ne serait qu'une discrète supportrice. C'était stupide et elle s'en rendait compte à présent. Elle n'avait pas été la seule à être appelée, il y avait un certain Andrew. Mais il n'y avait pas Linus, elle ne pouvait pas y aller sans Linus. Elle ne pouvait pas. Elle devait le rejoindre. Immédiatement. Parce que c'était trop pour elle. Elle regarda autour d'elle, tout autour d'elle. Afin de voir son frère arriver. Et elle le vit, au loin, comme une apparition. Il était tout sourire. Elle comprit que cette situation se reproduirait plusieurs fois et qu'elle n'y échapperait pas. Alors elle devait se montrer forte, pour Linus.

Elle fit un premier pas, elle savait que l'ensemble de son groupe la regardait, mais elle avait décidé de passer outre, de ne pas tourner la tête vers eux pour ne pas le constater. Ses yeux étaient fixés droit devant, ils ne cillaient pas. Ils ne pleuraient pas non plus, même si l'envie était là. Elle ne savait pas ce qui l'attendait. Si elle se retrouvait face à une épreuve similaire à celle de son grand frère, elle échouerait à coup sûr. Mais elle continuait de suivre ce garçon juste devant elle, jusqu'à ce qu'ils s'arrêtent. Elle leva alors les yeux et vit les rouleaux dans l'eau, avec les coloris bleu foncé, jaune et rouge. Elle trouvait ce Pokémon intimidant, et l'épreuve tout autant. Alors le cumul des deux. C'était insurmontable. C'était bien trop pour elle. Elle se laissait manipuler lorsqu'on lui enfila un premier gilet de flottaison, bien trop grand pour elle, et lorsqu'on lui ôta, préférant pour elle un modèle pour enfant. Maintenant, elle pouvait y aller.

Enfin elle était censée. Le compte à rebours était lancé, elle fixait le sablier qui venait d'être retourné. Le liquide bleu commençait à couler, sous ses yeux. Elle ne faisait que le fixer. Le temps s’égrenait et elle restait là, immobile. Elle ne pouvait rien faire. Elle savait très bien qu'elle devait bouger, mais c'était impossible. Tout n'était que brouhaha autour d'elle, tout n'était que confusion. Elle n'arrivait même plus à se concentrer sur l'épreuve. Elle n'y arrivait plus. Elle tremblait maintenant, sous le regard de tous. C'était la peur qui la tenaillait, elle sentait cette boule se former dans sa gorge. Elle voulait pleurer, crier, se laisser tomber, fuir, retrouver son frère, ses parents, sa maison. Elle était si loin, infiniment trop loin. Mais un éclat de voix la percuta.

Vas-y ! Tu peux le faire ! Ce n’est pas si compliqué !

Elle ramena son regard vers le point d'origine de cette voix. Elle croisa un autre regard. Et ce qu'elle vit ne la rassura pas, cela n'apaisa pas sa peur, pas du tout. Mais il lui donnait du courage. Pour aller au-delà de cette peur. Pour se surpasser. Alors elle revint au défi, elle jeta un coup d’œil au temps restant, cela ne lui laissait pas la possibilité de multiplier les essais. Au maximum deux tentatives s'offraient à elle, selon l'endroit de sa chute lors du premier coup et sa vitesse de nage. Elle regarda les rondins, elle était légère, elle ne devrait pas faire les faire tanguer de manière dangereuse. Si elle faisait transférer son poids assez délicatement, elle ne basculerait pas. Son pied s'avançait. Elle essayait de tester son appui. Elle ne se concentrait pas sur ses pieds, elle ne les regardait pas. Elle se contentait de ressentir le mouvement des rondins et de voir le prochain pour calibrer son pas.

Elle prenait son temps, sa progression était lente, mais assurée. Elle entendait les cris de toute part. C'était entre la pression de se savoir comme centre d'attraction et la portance que lui apporte le soutien de son groupe. Elle voulait y arriver. Elle avait peur de tomber, ou de glisser tout simplement. Elle avait peur de décevoir leurs espoirs. Car elle n'avait pas pris en compte le manque de rapidité de son avancée. Elle n'avait tout simplement pas droit à l'erreur. La petite blanche n'avait qu'à se recentrer sur sa respiration, et sur ses pas. De l'un à l'autre, en donnant la bonne impulsion, contrôler ses muscles dans la bonne mesure. Elle manquait de pratique, elle était capable de grandes choses avec son esprit, mais ce n'était pas le cas de son corps. Elle sentit que ce saut-là était un peu trop puissant, qu'elle allait perdre l'équilibre. Elle n'avait plus qu'une option. Bondir. Se jeter sur la plateforme, sans attendre. Elle glisserait à coup sûr, et l'Ohmassacre s'enfoncerait dans l'eau à ce moment exact. Sauf qu'il n'y avait plus que cela à faire. Elle se contenta de fermer les yeux et de le tenter.

Lottie était focalisée sur ses sensations. Elle gardait les yeux fermés et retenait sa respiration. Mais elle sentait un sol sous ses pieds, elle ne sentait pas la morsure de l'eau froide, elle ne sentait rien sur son visage. Alors elle ouvrit les yeux. Et ce qu'elle vit, c'était le visage de ce garçon qui lui avait transmit son courage. Elle découvrait ce visage d'un peu plus près. Elle rencontra ces yeux couleur noisette puis disparut sous sa frange, toute intimidée par ce contact visuel. Puis elle repensa au défi, et réalisa qu'elle n'avait pas prêté attention au sablier. Elle avait réussi à passer de l'autre côté, mais l'avait-elle fait à temps ? Elle n'en savait rien.

Félicitations vous deux ! Vous rapportez la première clé à votre équipe. Vous les rejoindrez en cours de route. Si vous voulez vous sécher, quelqu'un vous ramènera.

Elle savourait intérieurement cette satisfaction. Ce cocktail d'émotions plus que violent la dépassait bien trop. La jeune fille préférait tout dissimuler, essayer de faire comme si tout était limpide, mais le trouble était total. Elle, elle ne s'était pas mouillée, elle n'avait qu'à attendre avant pouvoir retrouver Linus. Sauf qu'elle avait quelque chose à faire avant. C'était important. Alors, se retournant et passant sa main pour ramener une mèche de cheveux derrière son oreille, elle se planta devant lui, devant ce garçon décidément bien grand, devant ce brun qui l'avait encouragé.

Merci.

Elle n'en dit pas plus. Maintenant, elle ne souhaitait qu'une seule chose, retrouver son frère aîné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6224

Mer 5 Juil - 4:05
Le membre 'Lottie McOleksion' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 07/02/2017
Messages : 97

Région : Alola
Mer 5 Juil - 17:50
Elle était restée silencieuse, tout du long de leur trajet jusqu'au reste du groupe. Il ne restait que Linus et le gars avec qui il avait concouru un peu plus tôt. Elle se blottit immédiatement dans les bras de son frère. Sur le coup, ils se turent. Ils se contentèrent de regarder par un écran les deux derniers membres de leur équipe face à leur épreuve. Et Lottie eut un haut-le-cœur. Ils étaient en train de manger quelque chose d'immonde qu'elle ne parvenait pas à identifier. C'était rose clair, et gluant. On aurait dit que ça avait été trempé dans de la bave. C'était tout simplement dégoûtant, et on voyait que les deux luttaient pour ne pas s'étouffer et bien tout manger. Elle avait de la peine pour ces deux-là, mais d'un autre côté, elle était soulagée de ne pas avoir eu à le faire, elle n'en aurait tout simplement pas été capable. Mais les deux à l'intérieur semblaient déterminés à finir ce qui leur avait été proposé, pour une simple clé. Certains avaient une volonté qui la dépassait, et un estomac bien accroché également.

T'as géré. Continue comme ça, c'est toi la meilleure.

Cette simple phrase de son frère à son oreille l'avait gonflée à bloc. Elle avait compris qu'elle devait laisser la Lottie timide et peureuse au placard. Elle n'en serait pas plus expansive, parce que cela n'est définitivement pas dans sa nature. Mais elle ferait de son mieux lors des épreuves physiques. Elle n'aurait pas le choix de toute façon, d'une certaine manière, elle devait faire croire qu'elle était une de ces Pokéathlètes. Et sa performance un peu plus tôt lui permettait de laisser s'insinuer cette idée parmi les autres jeunes hommes avec elle. En tout cas le défi en cours venait d'être relevé, les deux participants sortaient de la salle un air presque livide sur le visage de l'un et l'autre totalement écœuré. Les pauvres. En espérant qu'ils puissent se rincer la bouche, et avoir des chewing-gums à la menthe.

Vous arrivez à deux clés, c'est plutôt un bon début ! On file directement à la prochaine épreuve et ça risque de secouer. Ce sera à Linus et Andrew de s'y coller. Si vous voulez bien me suivre jusqu'à la centrifugeuse.

Elle le reverrait partir, pour une nouvelle épreuve, elle serait sans doute appelée au prochain tour, elle n'en savait rien à vrai dire. Mais ils continuaient leur route vers le prochain défi, elle continuait à suivre le mouvement. Linus se retrouvait une troisième fois loin d'elle. Il retrouvait ce gilet de flottaison mais était aussi affublé d'un casque. De là où elle était, elle voyait deux sièges dos-à-dos, et puis une poutre vers une plateforme. Elle ne saisissait pas le rôle de ces sièges, jusqu'à ce que les deux soient assis dessus et qu'ils s'attachent. Et là, ça se mit à tourner, relativement vite. Et longtemps. Le but était donc de leur donner le tournis. Et lorsque la centrifugeuse s'arrêta, Linus était totalement désorienté. On les voyait tous les deux tanguer dangereusement. Et cela créait l'hilarité générale un peu plus haut. Ils étaient assez ridicules à tituber de la sorte, même Lottie se laissa aller à un petit rictus moqueur. On aurait dit qu'ils avaient trop bu. Mais ils devaient maintenant longer cette poutre.

Linus parvint à s'y présenter en premier. Il eut beaucoup de mal mais finit par avancer dessus. Enfin, avancer, c'est relatif, il ne fit qu'un ou deux pas avant de perdre l'équilibre. Il s'était retrouvé à l'eau. Andrew ne semblait pas encore être parvenu jusqu'à la poutre, que Linus retentait le coup, mais avec une nouvelle stratégie. Il s'était mis à quatre pattes et avançait tout doucement. Lottie pouvait voir son visage à ce moment-là, elle vit directement que ça n'allait pas fort. Ils leur avait filé le tournis, et pas qu'un peu ! La petite blanche pouvait constater que, même à quatre pattes, son frère avait le plus grand mal à progresser sur cette poutre. Elle ne paraissait pas bien large et l'équilibre du jeune homme demeurait plus que précaire. Mais lentement, petit à petit, il se rapprochait de l'autre bord. Son nom, tout autant que celui d'Andrew, était scandé par le groupe un peu plus haut. Linus était parvenu de l'autre côté, il était mal, et son premier réflexe a été de s'allonger. Il se rappela alors qu'il n'était pas seul et se traîna misérablement jusqu'au bord de sa plateforme et s'assit.

Andrew ! Cherche pas à le faire debout, fais-le à quatre pattes, ou même carrément couché, ça glisse !

Il tentait un dernier conseil avant de se laisser tomber en arrière, à fixer le ciel pour renter de trouver un monde stable, qui ne tourne pas maladivement. Lottie n'avait plus les yeux rivés que sur Andrew, comme le reste du groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Hoenn

C-GEAR
Inscrit le : 11/06/2017
Messages : 60

Région : Hoenn
Ven 7 Juil - 23:38
Au milieu des Pokéathlètes


Andrew n’en revenait pas. Il n’aurait jamais pensé que ce petit bout de femme qui lui semblait si frêle parviendrait à se débrouiller aussi bien pour parvenir à l’autre bout du parcours avant la fin du temps qui leur était imparti. Il l’avait regardé, il avait cherché à l’encourager, il avait fait ce qui se trouvait à sa portée pour espérer qu’elle se lance dans l’épreuve et s’en sorte bien. Et elle y était parvenue. Leurs regards s’étaient alors croisés. Noisette contre carmin. Un échange bref avant qu’elle ne disparaisse sous sa chevelure. Le jeune homme ne savait pas comment le prendre. Il était seulement fier que la jeune femme ait tout donné pour leur permettre de décrocher cette fameuse clé. Finalement, Lottie avait relevé la tête pour le regarder à nouveau. Elle avait ramené une mèche de ses cheveux vers l’arrière afin de pouvoir le voir sans se cacher derrière eux. Et elle avait prononcé un mot. Un seul. Mais il n’y avait pas besoin de plus. En vérité, Andrew n’en attendait même pas. Mais celui-ci lui faisait incroyablement plaisir. Bien plus qu’il ne l’aurait imaginé. Il ne se serait jamais à ressentir ce sentiment de chaleur à l’intérieur de son être après ce simple mot.

Merci.

Elle aurait pu partir sans lui, elle aurait pu rejoindre le reste du groupe en le laissant en arrière, mais non. Elle l’avait attendu. Elle était restée à ses côtés pendant qu’il récupérait une serviette afin de se sécher un peu après sa chute dans l’eau pendant l’épreuve. Il faisait suffisamment chaud pour qu’il ne craigne pas de tomber malade, mais quand même. Ce n’est jamais très agréable de se déplacer en faisant « floc floc ». Alors s’il avait l’occasion de se sécher un minimum avant de retrouver le reste du groupe, il préférait le faire. Finalement, lorsqu’ils avaient rejoint le reste du groupe, il ne restait plus que deux personnes, Linus et Payne, les deux participants de la première épreuve. La jeune fille avait directement rejoint celui qui semblait être son frère. Un grand écran permettait de suivre l’épreuve que les deux autres membres du groupe étaient en train de passer. Andrew ne regrettait vraiment pas de ne pas être à leur place. Pour une fois, il n’était pas le moins du monde déçu de ne pas avoir été sélectionné. Ce qu’ils devaient avaler lui semblait beaucoup trop immonde pour qu’il parvienne à imaginer l’éventualité qu’il soit capable d’avaler ce genre de chose. Ca semblait gluant et cela la couleur rose pâle le rebutait au plus haut point. À la tête des participants qui sortaient de la salle avec un teint livide, cela semblait être aussi horrible dans la bouche que pour les yeux, voir même pire. Andrew commençait à avoir vraiment pitié pour eux.

Vous arrivez à deux clés, c'est plutôt un bon début ! On file directement à la prochaine épreuve et ça risque de secouer. Ce sera à Linus et Andrew de s'y coller. Si vous voulez bien me suivre jusqu'à la centrifugeuse.

La centrifugeuse. Rien que le nom indiquait que cela risquait de ne pas être un moment très heureux pour Andrew. Bien entendu, il était content d’avoir été sélectionné pour participer à une autre épreuve aussi rapidement, mais tout de même. Sur ce coup-là, il était content de ne rien avoir dans l’estomac. Au moins, il n’avait pas le risque de se couvrir de honte en rendant le contenu de son petit déjeuner partout sur l’épreuve, ce qui aurait été bien gênant pour la réussir. Il n’était pas spécialement du genre à avoir l’estomac fragile, mais le terme centrifugeuse lui inspirait une attraction tournant très rapidement sur elle même. Il ne savait pas de quoi serait exactement composée l’épreuve, mais il avait l’impression qu’il n’allait pas être dans son état normal pour s’y attaquer. En suivant votre accompagnateur, Linus et Andrew s’étaient de nouveau retrouvés leurs gilets de flottaisons. Visiblement, ils aimaient beaucoup les épreuves avec de l’eau ici. Mais en plus de cela, ils avaient cette fois-ci hérité d’un casque pour protéger leurs têtes. Cela signifiait donc que l’épreuve risquait d’être un brin violente. Ou au minimum qu’il existait un risque pour qu’ils se cognent dans cette centrifugeuse.

En arrivant devant la fameuse centrifugeuse, Andrew avait pu remarquer deux sièges dos-à-dos sur lesquels ils devaient s’installer. À la sortie une poutre menant à une plateforme. Le jeune homme n’avait pas vraiment de difficultés à comprendre ce qui leur était demandé. Il n’avait même pas besoin d’attendre les explications pour savoir qu’ils allaient devoir traverser la poutre pour rejoindre la plateforme après avoir tourné un certain nombre de fois dans la centrifugeuse. Ils étaient à peine attachés que la machine s’était mise à tourne à une vitesse plutôt vertigineuse. Beaucoup plus que ce qu’un estomac plein aurait pu supporter en tout cas. Andrew se remerciait encore une fois de n’avoir rien avalé. Il n’imaginait même pas ce que cela aurait pu donner s’il avait commencé à repeindre l’intérieur de l’appareil. Puis, après un temps qui avait paru interminable au jeune homme, la centrifugeuse s’était arrêtée. Andrew ne se sentait vraiment pas bien et était totalement désorienté. Il entendait des rires. Puis il avait entendu un grand plouf. Son coéquipier venait sans doute de tomber à l’eau. La question qui se posait était de savoir si c’était avant d’atteindre la poutre ou en tentant de la traverser. Mais le sportif ne se sentait pas encore suffisamment bien pour tenter d’ouvrir la bouche. Andrew entendait son nom et celui de Linus scandé par les autres membres du groupe qui les encourageaient. Puis il entendit la voix de son partenaire d’épreuve.

Andrew ! Cherche pas à le faire debout, fais-le à quatre pattes, ou même carrément couché, ça glisse !

Mince, c’était à son tour désormais. Il n’était pas certain de parvenir à le faire. Debout en tout cas, ce serait impossible. Il n’avait pas le moindre équilibre. À quatre pattes, il le pourrait peut-être, mais en réalité, il avait l’impression qu’il ne ferait pas deux pas avant de se casser la gueule dans l’eau. Et cela, il n’y tenait pas vraiment. Il avait déjà pris un bain aujourd’hui et n’était pas vraiment pressé d’en prendre un autre. Finalement, il avait suivi le dernier conseil de Linus. Il s’était doucement allongé sur la poutre et se servait de la force de ses bras pour progresser. C’était sa meilleure solution. Par chance, la poutre était légèrement humide et glissait suffisamment pour lui permettre d’avancer sans trop de difficultés.

Il avait réussi. Il était parvenu à la plateforme. Il ne savait pas s’il avait réussi à obtenir la clé, mais aux cris de joie qu’il entendait il supposait que c’était le cas. Toutefois, il n’avait plus la force de relever la tête pour le vérifier. Il se sentait beaucoup trop mal pour cela. Il s’était laissé tomber sur le dos et ne voulait plus bouger avant que l’univers autour de lui ne retrouve de sa stabilité.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6224

Ven 7 Juil - 23:38
Le membre 'Andrew Mesnil' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Hoenn

C-GEAR
Inscrit le : 11/06/2017
Messages : 60

Région : Hoenn
Sam 8 Juil - 0:36
Au milieu des Pokéathlètes


Andrew avait eu du mal à se remettre. Il avait eu le tournis pendant encore plusieurs minutes après avoir atteint la plateforme. Il n’avait même pas tenté d’ouvrir la bouche pendant ce temps là. Il n’avait rien dans l’estomac. Il n’avait donc absolument rien à expulser de son corps, mais tout de même. Il se sentait encore beaucoup trop mal pour esquisser le moindre mouvement ou faire la moindre tentative d’action. Il allait encore attendre quelques instants. Il n’avait pas entendu de mouvement autour de lui, cela signifiait sans doute que Linus ne devait pas se trouver dans une meilleure forme que la sienne. C’était déjà cela de prit. Cela signifiait qu’ils avaient tous les deux beaucoup souffert de cette épreuve. Se remettre d’un tournis aussi violent, ce n’est pas forcément très facile. Le jeune homme ne pouvait pas relever la tête pour vérifier, mais il n’entendait plus le moindre bruit non plus en provenance des autres membres de l’équipe. Ils avaient sans doute quitté la plateforme d’encouragement afin de se diriger vers l’épreuve suivante pendant que les deux participants de celle-ci se remettaient de leur victoire et quittaient leurs équipements. C’était sans doute mieux de faire ainsi, sinon ils auraient sans doute dû attendre un moment vu le temps que les deux garçons mettaient à se remettre de leurs émotions. La centrifugeuse n’était vraiment pas une épreuve facile. Il fallait avoir le coeur vraiment bien accroché pour en venir à bout. Heureusement pour l’équipe, les deux sportifs avaient été le bon choix pour décrocher une nouvelle clé. Enfin, disons plutôt que la sélection avait été chanceuse.

« - Merci pour le conseil. Je crois que sans ton idée de traverser en rampant, je n’aurais pas atteint la plateforme. Tu es suffisamment remis pour que l’on se débarrasse de notre équipement et que l’on rejoigne le reste du groupe ? »

Andrew avait commencé doucement. Il s’était, à geste lent, remis dans une position assise et avait patienté quelques instants le temps de vérifier que le tournis ne lui revenait pas. Il avait ensuite tenté de se relever prudemment afin de marcher vers les escaliers qui leur permettraient de rejoindre les autres après avoir rendu son gilet et son casque. Ses pas n’étaient vraiment pas assurés. Il titubait encore un peu, surtout sur les premiers mètres. Lorsqu’il avait rejoint les personnes encadrant l’évènement auprès desquelles ils devaient rendre leurs équipements et pouvaient éventuellement prendre une serviette pour se sécher en cas de besoin, c’était déjà bien mieux. Il commençait à retrouver une certaine stabilité. Il ne voyait plus tout son univers tanguer autour de lui. Voilà. Andrew était de nouveau débarrassé de tout son harnachement. Il allait pouvoir retrouver le reste du groupe en compagnie de Linus. Plus il passait du temps avec lui, plus il avait l’impression de l’avoir déjà vu quelque part. Seulement il ne parvenait pas à se souvenir d’à quel moment il avait bien pu le croiser. Ils étaient peut-être tous les deux de la même région. Mais dans ce cas-là, il l’aurait sans doute suffisamment croisé pour se souvenir davantage de lui. Non. C’était sans doute lors d’une compétition de pokéathlon. Il ne voyait que cela. Et vu la carrure du blond, cela lui semblait fort possible. Il était visiblement du genre à pratiquer beaucoup de sport. Finalement, après moult hésitations, il avait fini par poser la question. Peut-être que le blond se souviendrait davantage de lui. C’était une possibilité.

« - Dis Linus, on s’est déjà croisé non ? J’ai l’impression de t’avoir déjà vu dans une compétition, mais je ne parviens pas à en avoir la certitude. Je ne sais pas. J’ai la sensation que ta tête me dit quelque chose, mais je ne suis pas vraiment très bon pour mémoriser les gens. Surtout lorsque cela fait longtemps que je n’ai pas eu l’occasion de les croiser. »

Tout en parlant, vous aviez fini par rejoindre le groupe qui n’était plus composé que de deux personnes. Lottie et Payne. Ils étaient tous les deux sur une plateforme et tentaient d’encourager les autres membres de l’équipe qui avaient été sélectionnés pour participer à l’épreuve suivante. Mais entre leurs éclats de rire lors des échecs de leurs partenaires, cela ne semblait pas facile. Lorsque Andrew avait enfin atteint la plateforme, il avait pu découvrir l’épreuve. Devant lui se trouvaient quatre énormes boules blanches et rouges ressemblant à des Electrodes géants qui avaient été placés en ligne. Aux extrémités de cette ligne se trouvaient deux plateformes. Une pour le départ, et une pour l’arrivée. Et en dessous de tout cela, un énorme espace aquatique pour amortir les chutes des candidats. Sur le coup, le jeune homme n’avait pas vraiment compris la complexité de cette épreuve. Mais dès que Mael, il lui semblait que c’était son prénom bien qu’il n’en soit plus vraiment persuadé, s’était élancé, il n’avait pas mis bien longtemps à comprendre pourquoi aucun d’eux n’était encore arrivé de l’autre côté. Les grosses balles semblaient être incroyablement glissantes. Le garçon n’avait même pas réussi à récupérer son équilibre en atterrissant sur la seconde qu’il avait fini dans l’eau. Il ne leur restait plus beaucoup de temps pour parvenir de l’autre côté. Vu le sable qui se trouvait encore dans la partie supérieure du sablier, ils n’avaient plus qu’une tentative pour tenter de récupérer une nouvelle clé. Cela s’annonçait vraiment compliqué. Cette clé-là, ils ne parviendraient sans doute pas à l’obtenir. L’autre membre participant allait s’élancer à son tour. Andrew ne parvenait pas à se souvenir de son prénom à celui-là. Il se demandait s’il allait réussir à aller plus loin que Mael.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Alola

C-GEAR
Inscrit le : 07/02/2017
Messages : 97

Région : Alola
Mar 18 Juil - 0:11
Sous les yeux de Lottie, Linus avait passé cette fameuse poutre, non sans mal. Il ne restait plus qu'Andrew sur la première plateforme. Ils attendaient tous qu'il franchisse l'obstacle. Et ils l'encourageaient pour d'ailleurs. Ils scandaient son nom maintenant que Linus était de l'autre côté. Ils faisaient tout ce qui était en leur pouvoir pour qu'il y arrive, même si Lottie savait pertinemment que cela ne changeait absolument rien. Une fois de plus, elle restait silencieuse, immobile, en totale contradiction avec le reste du groupe là-haut. Elle regardait ce garçon, qui l'avait encouragée, elle, rien qu'elle. Elle le regardait, au sol, totalement retourné par l'épreuve, incapable de se tenir debout, il n'a fait que chanceler. Elle s'était demandée s'il n'allait pas tout simplement tomber à l'eau. Linus était couché, il essayait de se remettre de tout cela. Mais il avait utilisé son restant d'énergie pour conseiller son camarade de galère. Et cela fut appliqué à la lettre. Il se traînait. Il rampait. C'était assez pitoyable à voir, mais Lottie se dit qu'au moins, c'était efficace. Le temps s'égrainait, et il avançait, lentement, mais sûrement. C'était déjà ça. Elle le vit, jusqu'à ce qu'il parvienne de l'autre côté. Il avait fini par y arriver, en suivant les conseils que Linus lui avait donné. Ils avaient une clé de plus. Soit un total de trois clés pour l'instant, ce n'était pas si mal ! Elle n'avait aucune idée de ce à quoi cela servirait, mais c'était une bonne chose, vu que c'était le but du jeu.

Pour Linus, la vie n'était pas aussi simple que pour ses collègues là-haut. Au moins il savait que quelqu'un comprenait. Andrew. Ce mec-là avait subi la même chose que lui, il savait ce que c'était d'avoir l'estomac au bord des lèvres. C'était si prenant que cela donnait à la fois mal au crâne et envie de vomir. Et avec ça, il avait dû rester lucide. Il était encore retourné par cette expérience, malgré le moment qu'il avait pris pour se poser et respirer. Cela tournait encore, mais moins, beaucoup moins qu'un peu plus tôt. Le soulagement de la nausée qui disparaît se faisait sentir. D'ailleurs, son acolyte d'épreuve s'adressa à lui, il le remercia et lui demanda s'il était prêt à y aller. Encore allongé, il lui fallut un petit temps avant de se redresser et de répondre.

D'habitude, c'est pas vraiment moi qui réfléchit. Mais là, j'crois que ça a dû m'atteindre au cerveau d'être secoué comme ça. Et ouais, je suis presque frais. Je me remets de cette gueule de bois express. Si toi, c'est ok, je te suis !

Linus se mit debout, et respira un grand coup. Il n'était pas encore tout à fait au point, mais il sentait que c'était à peu près bon. Assez pour aller rejoindre les autres. Il s'avança jusqu'aux techniciens, il enleva son gilet et son casque, et il les rendit. Il continua sa route et attendit près des escaliers. Il se tenait à la rambarde, les effets de la centrifugeuse avait quasiment disparus. Il était revenu à la normale, il n'y avait plus qu'à attendre qu'Andrew le rejoigne. Lorsqu'ils furent en route pour rejoindre le groupe, le jeune homme s'adressa à nouveau à lui, un peu plus interrogatif. Une impression de déjà-vu ou de vague connaissance, le blanc comprenait de quoi voulait parler son interlocuteur, plus que bien.

Ouais, la même. Enfin presque. J'suis quand même pas mal physionomiste. Mais ouais, ta tête me dit quelque chose. Ça va faire cinq ans que je me suis mis au Pokéathlon, donc on a dû se croiser à quelques compétitions, sans doute. J'sais pas trop, ça dépend de depuis combien de temps t'as été sur la touche. Aussi.

Linus avait des traits communs avec sa sœur, il ne pouvait pas le nier. Il a toujours assimilé les choses rapidement, il savait s'adapter. Alors il avait compris le sens un peu caché de la dernière phrase d'Andrew. Il ne connaissait pas la raison de son absence aux récentes compétitions, mais il avait comprit que ce gars-là n'avait pas pu y participer. Alors ce jour-ci devait être une mise en jambe, qui se déroulait plutôt bien pour lui vu qu'il n'avait pas encore subi d'échec, contrairement à Linus d'entrée de jeu.

Pendant ce temps-là, Lottie avait suivi leur guide et les autres garçons, pour le prochain défi. Elle se demandait ce que cela serait. Elle apprit que l'épreuve s'appelait "Les Électrodes géants" et que c'était le duo qui avait dû manger les trucs dégoûtants qui étaient encore nommés ensemble pour y participer. Alors Mael comme Kaito ont été équipés pour leur épreuve. Elle vit alors les énormes sphères aux couleurs des Électrodes, au nombre de quatre, les unes après les autres. Et une plateforme de chaque côté. Ils devaient passer sur l'autre plateforme en sautant sur les boules rouges et blanches une par une. Elle n'arrivait pas à savoir si cela était facile ou non, parce qu'elle n'arrivait pas à déterminer si les fameuses sphères étaient éloignées les unes des autres ou non. Les deux garçons s'élancèrent. Elle était tellement obnubilé par leurs tentatives de passage qu'elle ne se rendit même pas compte du retour de son frère, ou de celui d'Andrew avec lui. Elle les regardait, tentant de ne pas rebondir ni glisser lors de l'atterrissage, en vain, finissant à l'eau à chaque fois. Alors la difficulté n'était pas dans la distance du saut, mais sur le fait de bien amortir son arrivée, pour ne pas être propulsé avec le rebond. Cela n'avait pas l'air simple, vraiment pas. Même si les chutes qu'ils faisaient étaient plus que comiques à observer. Elle n'avait même pas fait attention au fait que d'autres voix c'étaient mêlées à celle de Payne pour les encourager. Elle cherchait désespérément une solution à ce phénomène de rebond. Sans succès. C'était trop tard, le temps était écoulé et ni l'un ni l'autre des deux participants n'avaient réussi cette épreuve. Maintenant, direction la prochaine épreuve, reste à savoir qui et quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 1 sur 2) Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» [cours Pokéathlètes: yoga] Fais-moi un gros bisous!
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Pokédex - Chisame Sinashi
» les viandes que mangent les habitants de la terre du milieu
» gauche, droite, milieu.......

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: Mauville :: Fort Tartard-