AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Aller à la page : Précédent  1, 2
 
» Little Challenges


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6332

Lun 17 Juil 2017 - 13:06
Le membre 'Gaeriel Miya' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo CDT & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 24/12/2013
Messages : 7397

Région : Kanto | Hoenn
Jeu 20 Juil 2017 - 4:34
Gaeriel me partage son enthousiasme quand je lui exprime que Brav' et Gey auront un petit. De mon côté, je me sens plutôt mal à l’aise parce que les enfants, qu’ils soient Pokémon ou humain, me rendent nerveux. Je ne sais pas quoi faire avec, j’ignore comment me comporter. Je garde toute cette réflexion pour moi, ne la dévoilant pas pour cette fois. Hn, je verrai bientôt. Je ne sais pas combien de temps l’œuf met à éclore, mais ça fait un peu plus d’une semaine déjà. Puis, nous continuons la conversation jusqu’à ce que nous arrivions au prochain défi, encore un questionnaire. L’envie n’y est pas, mais pour ramasser des clés, il nous faut participer à presque tout. Au moins, celui-ci est beaucoup moins étrange que le premier. Je redoutais les questions étranges, sauf qu’elles restent assez classiques pour les métiers. Je souhaite tout de même que la prochaine épreuve soit physique, que nous n’ayons pas encore à répondre à une machine qui nous affiche les questions et qui sonne quand nous avons bon. Je n’espère pas. C’est ma réponse à ce que me dit Gaeriel, me demandant si on va enchaîner les questionnaires pendant une heure. Au moins, cette fois, la machine sonne plus souvent que la précédente. Nous terminons avec un score de trois bonnes réponses sur quatre questions. Celle sur les organisations mafieuses, je n’ai pas donné le bon nombre. Difficile de savoir s’il m’en manquait ou si j’en ai trop dit... Va savoir quels noms ils attendaient en guise de réponse. Je ne m’y attarde pas afin de ne pas créer de malaise, mais la question sur le port d’armes me rend inconfortable. J’avais oublié qu’elle m’avait dit que son ex-copain est un agent de police. Je présume que c’est à cause de lui qu’elle connaît la réponse. Il faut vraiment que je fasse attention à ce que je révèle et à ce que je dis. Je ne veux pas la perdre à cause de mon passé... Il n’y a rien qui excuse ce que j’ai fait, mais je veux définitivement tourner la page. Bien que je me sois pardonné, ce n’est pas si simple de regarder toujours vers l’avenir.

Tu te refuses le bonheur auquel tu as droit. Certes, tu l’es beaucoup plus maintenant, avec ton travail actuel et tous les changements que tu as apportés, mais t’estimes qu’il vaut mieux que tu restes seul. C’est une erreur.

Bref, j’évite de m’attarder sur la question, désireux de passer à autre chose. Le fait que nous remportons une nouvelle clé y aide. L’enthousiaste de Gaeriel m’attire un léger sourire, mais elle espère, tout comme moi, que nous n’aurons pas encore un questionnaire. J’aimerais quelque chose de plus physique, comme notre première épreuve. Elle était bien plus divertissante, à mon sens. Je suis un sportif, j’ai besoin de dépenser mon énergie pour me sentir bien. J’ai besoin d’entraînements au quotidien. En attendant, nous progressons vers notre prochain défi. Tu n’as pas froid avec tes vêtements mouillés? Comme nous avons été immobiles avec ces questionnaires, ça n’aide pas à sécher... Je ne l’ai pas vu trembler, mais je préfère m’assurer qu’elle va bien. Ça serait bête que des choses de ce genre viennent gâcher son plaisir à être ici. L’air est chaud, mais je ne sais pas si l’eau l’était. Elle doit avoir pensé à s’apporter des vêtements de rechange. Les publicités sur l’événement étaient claires quant au fait que nous risquions d’être mouillés ou salis. Pour le moment, nous avons eu la chance de ne pas tomber sur des épreuves dans la boue, mais cela peut nous arriver à n’importe quel moment... J’admets que pour celles-là, je ne suis pas pressé d’y être. Être couvert de boue et me sentir ridicule n’aura rien de plaisant, mais quand je vois le nombre de personnes que nous croisons qui sont sales, ça me semble ardu d’y échapper. Tout comme les questionnaires. Nous arrivons d’ailleurs devant le défi. Au moins, je ne vois pas la machine habituelle, alors c’est plutôt bon signe. Une pause de questionnaire. Je ne peux m’empêcher de passer le commentaire de vive voix, satisfait. Il ne nous reste plus qu’à découvrir ce challenge et tenter de le réussir aussi.

Il n’est pas aussi physique que tu l’aurais voulu, mais il a une certaine difficulté.

Cette fois, un homme nous accueille et il nous explique les règles de cette épreuve. Nous devons passer notre main dans un cercle sur lequel tient une boule. Le responsable du défi appliquera une pression vers le bas, pression qu’il pourra relâcher à tout moment. Le but est de ne pas faire tomber la balle de sa position initiale. C’est donc une question de contrôle de soi et de maîtrise de sa force ainsi que de son corps. Je pense que je ne devrais pas avoir de mal avec ça, mais je ne sais pas si Gaeriel sera à l’aise. Je me propose donc de commencer, ça lui permettra de voir avant d’essayer. Je prends quelques secondes pour bien me concentrer puis je passe mon bras gauche dans l’anneau. Je suis droitier, mais mon épaule droite a été blessée à deux reprises, une fois par balle et la seconde avec la dague de Clark, il n’y a pas si longtemps... Alors j’évite de trop la faire forcer pour le moment. Elle est guérie, mais elle pourrait flancher à n’importe quel moment si je lui en demande trop. Je ne tiens pas à devoir expliquer tout de suite la nature de cette nouvelle blessure. Elle la verra bien assez tôt si j’ai à retirer mon haut, ce que je ne souhaite pas. Bref, chassant ces pensées, je reste concentré sur mon objectif. L’homme vient ensuite poser sa main ouverte sur la mienne, commençant à exercer la pression. Mon regard ne le quitte pas, m’attardant à tous les petits signes qui me démonteront quand il cessera de mettre la pression. Je ne porte pas attention à mon bras qui tremble légèrement. La main ouverte, c’est plus compliqué qu’il n’y paraît. Mon bras a bougé un peu, mais pas assez pour aller toucher le cercle. J’ai eu le temps de le stabiliser avant qu’il se retire, et je contrôle parfaitement mes réflexes. C’est donc une réussite de mon côté. Je me tourne vers mon amie, arborant un sourire aux lèvres. Il faut bien se concentrer et se maîtriser pour celle-là. Ça devrait bien aller pour toi aussi. Je l’encourage, croyant sincèrement en ses capacités.

Tu te dis que c’est une nouvelle clé facile à obtenir.



T-Card:
 

Autre compte:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ranger Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/08/2013
Messages : 2198

Région : Kantô, Johto
Dim 23 Juil 2017 - 16:38
- La plupart des œufs prennent au minimum 3 semaines pour éclore. Après pour le tien je sais pas, je ne m'y connais pas assez...

N'étant pas avare en paroles et en conseils, on continue de discuter d’œufs et de bébés pokémons pendant quelques minutes et cette discussion nous occupe le temps de rejoindre la nouvelle épreuve, tout en espérant pouvoir y collecter une nouvelle clef pour notre groupe. Il s'agit encore une fois d'un quizz, une épreuve que j'ai déjà classé en dernier dans mon classement intérieur, parmi celles qu'on a pu tester jusqu'à présent. Je ne sais pas combien de type d'épreuves différentes il y a, mais j'espère qu'il y en a plusieurs qu'on découvrira d'ici peu, en espérant qu'elles soient sportives. En attendant, nous devons répondre à de nouvelles questions mais le thème de ce quizz est tout de même beaucoup plus intéressant et à notre portée que le précédent ; résultat des courses, on remporte la clé avec une seule erreur, sûrement la question sur les teams mafieuses, que j'ai trouvée bizarre.

Nous ressortons de là avec le sourire, la nouvelle clef à nos côtés. Même si ce n'est pas aussi amusant que les séances sportives, nous nous en sommes sortis et nous pouvons avancer de nouveau vers la prochaine épreuve, tout en espérant aussi qu'il ne s'agira pas d'un nouveau quizz, ayant envie de changer un peu et de pouvoir faire quelque chose d'un peu plus sportif, tant qu'à faire... Je sors de mes pensées lorsque Azamir me pose une question et je le regarde, avant de m'observer.

- Ça va, j'ai pris des vêtements qui sèchent assez vite et avec ce beau soleil, je le sens à peine !

Je le remercie intérieurement pour sa sollicitude, tout en me faisant la réflexion qu'il me semble très prévenant depuis le début de la journée, avant de hausser des épaules ; je l'avais déjà remarqué par le passé, ça doit être de caractère, tout simplement. Perdue dans mes pensées, je relève la tête lorsque nous arrivons à la prochaine épreuve, apprenant au passage qu'il ne s'agit pas d'un qui cette fois ; on a eu chaud !

- Ouf, on est sauf !

La petite blague passée, nous nous approchons de l'épreuve en question et un homme nous accueille, nous expliquant rapidement le but du jeu ; nous devons passer notre poing au niveau d'un anneau et un autre homme va tenter de nous pousser pour que notre main touche l’extrémité de l'anneau, nous faisant ainsi perdre la clé. La bonne nouvelle, c'est que cette fois nous en gagnerons tous les deux une si nous réussissons, et je compte bien me concentrer un maximum pour réussir !

Azamir est le premier à se lancer et je me décale un peu de côté pour pouvoir regarder le duel. Je ne fais pas attention au faite qu'il utilise son bras gauche, plutôt concentré sur l'épreuve en elle-même, essayant de déterminer à quel point l'homme que l'on défie appuie sur notre poing pour tenter de gagner... Azamir y arrive assez facilement et peut se redresser tout en récupérant sa précieuse clé. Il m'offre un conseil et je hoche la tête doucement tout en me plaçant à sa place.

- Ça devrait aller...

Je tend mon bras droit et glisse mon poing au centre de l'anneau. Mon adversaire tend à son tour son bras et au signal, glisse la paume de sa main sur la mienne, exerçant une pression moyenne. J'imite la position précédente de Azamir en décidant de fixer mon adversaire, pour essayer de lire en avance ses changements de pression... Cela ne marche pas beaucoup pour moi et je me fais avoir à la première pression, mon poing descendant près de l'anneau ; j'arrive à remonter pour rejoindre le centre et je me concentre sur toutes ces sensations pour ne pas me faire avoir de nouveau. La tension est palpable tout du long de l'épreuve et je sens mon épaule devenir douloureuse au bout d'un moment, mes vieilles faiblesses se rappelant à moi... J'arrive à tenir malgré tout jusqu'à la fin du temps imparti et je me redresse avec le sourire, cachant au mieux ma douleur, n'ayant pas envie d'inquiéter Azamir, qui le fait un peu trop.

- Et voilà ! Je récupère la clé, qui rejoint les autres, et nous nous éloignons de l'épreuve. Allez hop, au suivant !




card:
 
memories:
 
doubles comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6332

Dim 23 Juil 2017 - 16:38
Le membre 'Gaeriel Miya' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo CDT & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 24/12/2013
Messages : 7397

Région : Kanto | Hoenn
Jeu 27 Juil 2017 - 0:51
La conversation sur les œufs et les bébés Pokémon me permet d’en apprendre un peu plus sur ce qui m’attend à l’éclosion, mais elle doit être mise de côté quand nous arrivons à l’épreuve suivante, soit à nouveau un questionnaire. Au moins, nous sortons cette fois avec une clé de plus à notre trousseau. Nous redoutons encore un quizz, mais en chemin vers le prochain défi, je m’inquiète que Gaeriel ait froid à cause de ses vêtements mouillés et du fait que nous sommes restés immobiles. Elle me rassure sur ce point. Tant mieux. C’est vrai que le soleil est chaud, c’est une bonne journée pour ce genre d’activités. Ça aurait été dommage qu’il y ait de la pluie ou du vent froid. De mon côté, j’ai aussi pensé à me vêtir en conséquence, n’adoptant pas mon style de mission. Je ne passe pas inaperçu avec ces vêtements. Pour aujourd’hui, j’ai un simple t-shirt ajusté bourgogne et noir et des shorts noirs qui descendent aux genoux. Je n’aime pas beaucoup ne pas enfiler des pantalons, mais je m’y adapte. S’il faut que je tombe moi aussi à l’eau ou dans la boue, ça sera mieux ainsi. Bref, j’espère qu’elle me dira si à un moment, il y a quelque chose qui ne va pas. D’un autre côté, je ne peux pas l’y forcer, je ne le voudrais surtout pas non plus, jamais. Ça n’est pas quelque chose que je ferais aux personnes qui me sont chères.

Ni à qui que ce soit. Tu tolères très mal de voir des comportements de ce genre, ça te rappelle de très mauvais souvenirs.

Nous arrivons au nouveau défi et je souris suite aux paroles de Gaeriel. Je suis content d’esquiver un nouveau questionnaire, bien que cette épreuve ne soit pas une de celles qui nous permettent de bouger. Par contre, elle mise sur nos réflexes et notre maîtrise de nous-mêmes. De mon côté, je commence en étant confiant et tout se passe bien, même si j’emploie mon bras gauche. De toute façon, j’ai appris à m’en servir aussi dans le maniement du sabre, alors il est entraîné. Ça a été du travail, mais je me débrouille aussi bien avec le gauche que le droit depuis des années. Ainsi, je passe l’épreuve sans réelle difficulté, donnant ensuite un conseil à mon amie, bien que je lui fasse confiance pour réussir à son tour. Je suis convaincue qu’elle a aussi cette maîtrise de son corps. Je la vois tenter de faire comme moi, sauf qu’elle passe près de toucher l’anneau, donc de faire tomber la balle. Je me retiens de parler pour l’encourager, ne voulant pas la déconcentrer. C’est bien la dernière chose que je voudrais... La suite se passe mieux. Gaeriel parvient à remonter sa main vers le milieu et elle anticipe mieux la pression qui est exercée. Au final, nous remportons tous les deux l’épreuve. Je savais que tout irait bien. Je lui offre un léger sourire, satisfait de notre performance. Je ne m’attendais pas à des défis de ce genre, mais c’était intéressant. Je suis curieux de découvrir le prochain, tout comme mon amie. Cette fois, j’aimerais vraiment un qui bouge, un qui nous permet de dépasser nos limites. J’ai besoin de dépenser mon énergie et je pense qu’elle se trouve dans le même état d’esprit que moi. C’est l’impression que j’en ai avec les questionnaires qui se sont enchaînés.

Et tu sais désormais qu’il y a des risques que vous tombiez sur un autre d’ici la fin de la journée, ce qui a tendance à miner légèrement ton enthousiasme du début.

Par contre, je commence à avoir soif, alors je fais signe à Gaeriel de ne pas avancer trop vite, fouillant dans mon sac pour en extirper une bouteille d’eau. Je ne dirais pas non à une collation non plus. J’ai tendance à manger de moins grosses portions lors de journées comme celle-ci, mais je mange plus souvent. Buvant quelques gorgées d’eau, j’en offre ensuite à mon amie, puis je fais de même avec des barres de céréales aux petits fruits. T’en veux une? Je prendrais une pause le temps de manger, si ça ne te dérange pas. C’est important de rester hydraté et de bien s’alimenter. Il ne faut pas avaler des aliments trop riches ou trop lourds, sinon ça nous nuira dans les épreuves physiques. Si Ferir m’entendait penser, il serait découragé, mais je sais que j’ai raison. Je présume que Gaeriel doit aussi le savoir. Bref, dès qu’elle me répond, j’essaie de nous trouver un endroit pour nous poser pendant quelques minutes. Il y a heureusement des bancs en bois à notre disposition, mais le plus compliqué reste d’en trouver un qui ne soit pas mouillé ou couvert de boue... L’aspect mouillé je m’en fous un peu plus cela dit. J’invite mon amie à s’asseoir à un endroit propre, prenant place moi aussi à côté d’elle, sans être trop près. Je n’ai pas l’envie de la mettre mal à l’aise par une proximité qu’elle ne voudrait pas... Je chasse ces pensées tout en déballant ma barre de céréales. Après deux bouchées, ayant la bouche vide parce que les gens qui parlent avec de la nourriture dans la bouche m’insupportent grandement, je lui adresse quelques mots. Je suis content d’être ici avec toi. Je redresse la tête, la regardant tout en arborant un léger sourire. Elle me fait sentir bien et je réalise qu’Isiel n’avait pas ce même effet sur moi. Ça n’était pas pareil. Je ne sais pas si c’est bien ou non que j’aie ce genre de réflexion maintenant. J’aimerais juste profiter de ma journée aux côtés de mon amie.

Ce n’est pas une mauvaise chose que tu te rendes compte que ta précédente relation n’était pas saine pour toi. Tout ton mode de vie ne l’était pas. Tu as su apporter tous les changements qu’il fallait pour que tu sois heureux et en paix avec toi-même.

J’y pense, continuai-je sur un autre sujet, nous avons le droit de demander à nos Pokémon de nous aider. J’espère qu’il y aura des épreuves pendant lesquelles nous pourrons chevaucher. Ça me ferait vraiment plaisir. S’il y a de petits Pokémon qui se baladent aux côtés de leur dresseur, je n’en ai pas encore remarqué des imposants comme les nôtres. Il faut dire que je n’étais pas si attentif, concentré sur la personne qui m’accompagne...



T-Card:
 

Autre compte:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ranger Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/08/2013
Messages : 2198

Région : Kantô, Johto
Dim 20 Aoû 2017 - 11:28
Cette épreuve n'a pas l'air si compliquée que cela mais il ne faut pas que je tombe dans ce piège en pensant que le duel sera simple et que je l'emporterais les doigts dans le nez ; c'est le meilleur moyen de se faire surprendre et de perdre lamentablement. J'observe donc le duel de mon ami avec attention et je note sa façon de faire avant de la reproduire lorsque mon tour est venu. Je suis obligée de forcer un peu sur mon épaule fragilisée mais j'arrive à tenir bon, réalisant à ce moment là que la douleur n'est plus aussi vive ni handicapante qu'à l'époque ; la rééducation à coup de missions sportives m'a peut être aidé sans même que je ne m'en rende compte. C'est donc avec le sourire que cette seconde clé rejoint notre trousseau, qui est en train de grossir au fur et à mesure des épreuves. Qu'allons nous faire pour la suivante ? Je m'imagine déjà bien des choses, tout en espérant que ce ne sera pas un nouveau quizz, y préférant l'action ; mon ami semble être du même avis vu ce qu'il a dit un peu plus tôt. Nous nous éloignons de la zone du duel pour laisser la place à d'autres participants pendant que je commente ce que nous venons de faire.

- C'était marrant, ça changeait de ce qu'on a eu jusqu'à présent. Bien mieux que les questionnaires en tout cas !

Ce n'est même pas que je n'aime pas réfléchir ou que je suis allergique à tout ce qui demande de la connaissance mais... Je ne m'attendais pas à avoir ce genre d'épreuve ici. Pourtant, c'est logique ; il en faut pour tous les goûts. Tous les participants ne sont pas des Rangers qui aiment les sensations fortes ; il doit aussi y avoir des scientifiques qui ont de multiples connaissances, des éleveurs qui sont plutôt habitués à l'entraînement plutôt qu'au crapahutage et encore bien d'autres profils... Difficile de contenter tout le monde dans ce genre de situation.

Nous nous éloignons donc vers l'épreuve suivante lorsque Azamir fait stopper notre petit groupe, sortant une bouteille d'eau de son sac. Je hoche la tête et j'en fais de même, buvant une gorgée d'eau aromatisée que j'ai embarqué exprès, ayant bien besoin de sucre pour une telle journée. Je jette un coup d'oeil à mon portable lorsque Azamir me tend une barre de céréale, avant de l'attraper.

- Merci. J'aurais bien pris mon déjeuner maintenant, mais il est encore tôt.

La perspective de manger cet appétissant sandwich me fait presque saliver, mais je sais que je vais mourir de faim dans l'après-midi si je me jette dessus aussi rapidement ; patience, le moment viendra bien assez tôt. J'ai donc préféré accepter l'offre de Azamir et nous nous installons sur un banc qui n'a pas encore souffert de la journée, ouvrant le paquet avant de manger, assez rapidement, mon estomac le réclamant. Je regarde le ciel tout en mangeant, guettant le moindre nuage suspect, mais il n'y en a aucun ; on va pouvoir continuer de profiter de la journée sans se préoccuper de ce genre de détails. Je baisse la tête lorsque mon ami reprend la parole et je le regarde, l'observant sans répondre sur le moment, terminant ma dernière bouchée avant.

- Moi aussi ! C'est cool d'avoir pu se retrouver pour cette journée. C'est sportif mais ça détend comparé aux missions...

Je range le papier dans mon sac, ne voyant pas de poubelle à proximité directe, et j'observe de nouveau les personnes qui passent devant nous, notant qu'un grand nombre d'entre elles sont couvertes de boue, d'eau ou de peinture. Je jette un coup d’œil à mes vêtements, constatant que j'ai bien séché. Même si cela risque fortement d'être temporaire... Bah, on verra bien.

- Ce s'rait génial ! T'imagines, une course à dos de pokémon ? Je me lève brusquement, mon sac dans mon dos, un sourire aux lèvres. Allez, allons voir ce qui nous attend !




card:
 
memories:
 
doubles comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6332

Dim 20 Aoû 2017 - 11:28
Le membre 'Gaeriel Miya' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo CDT & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 24/12/2013
Messages : 7397

Région : Kanto | Hoenn
Lun 21 Aoû 2017 - 0:11
Hn, c’était une bonne surprise. Je ne pensais pas qu’il y aurait des épreuves de maîtrise de soi. Je ne peux qu’approuver que c’était mieux que les questionnaires. Ce n’est pas non plus ma préférence et j’ai été étonné, dans le mauvais sens cette fois, d’en avoir ici. Je dois avoir passé vite sur cette partie quand je me suis renseignée sur l’événement. Qu’importe, il y a tellement d’autres activités que nous allons bien tomber sur autre chose. En avoir eu deux de suite, c’est bien assez. J’espère que nous n’aurons pas d’autres malchances sur ce point. Bref, nous nous éloignons de la dernière épreuve, mais je demande une pause pour boire et pour manger. Je suis le genre à manger souvent, mais de petites quantités. Ça, c’est quand je le peux. Autant dire que ça ne survient pas si souvent. Donc, après avoir avalé une bonne quantité d’eau (à force de me côtoyer, elle va remarquer que je bois beaucoup d’eau...), je propose une barre de céréales, ce qu’elle accepte. Il vaut mieux attendre encore avant de manger un repas plus consistant. Puis, je me dis que ce n’est pas une bonne idée avant d’aller faire d’autres épreuves dont on ne sait rien. Je n’ai pas envie de me prendre un coup au ventre et de vomir... J’ai l’estomac plutôt solide, mais ne sait-on jamais sur quoi on peut tomber. Il suffit de regarder autour de nous pour réaliser qu’il y a toutes sortes d’activités. Ça a même été du sport de trouver un banc qui n’était pas trop sale. J’espère qu’il y a des douches à disposition pour les activités dans lesquelles il y a de la boue.

Tu ne tarderas peut-être pas à le découvrir, bien que tu n’étais pas si pressé de le savoir.

Pendant que nous mangeons, j’en viens à échapper quelques mots, une fois que j’ai vraiment la bouche vide. Et ça me rassure que Gaeriel en fasse de même avant de me répondre. Je trouve ça très impoli de parler en montrant toute la nourriture qu’on a dans la bouche. J’ai aussi du mal à avoir une conversation en mangeant. Ce n’est pas quelque chose que j’apprécie. Bref, je n’y songe pas plus longuement, me sentant bien et aussi soulagé de savoir qu’elle partage mon avis. Mon sourire reste donc en place. J’espère que ça sera plus sportif. Je t’admets ne pas avoir envie d’autres questionnaires. Je redoute d’en trouver des encore plus étranges. Après tout, quand on regarde un peu la télévision, on peut trouver des émissions assez louches dont je ne comprends pas le sens ou l’amusement derrière. Il y a sans doute des adaptations en guise d’épreuves. Je mange ensuite la dernière bouchée de ma barre de céréales, puis imite mon amie en rangeant l’emballage dans mon sac. J’en profite pour boire encore avant de reprendre la parole. J’aimerais vraiment que nous puissions chevaucher. S’il y en a pour tous les goûts, ils y ont peut-être pensé. Par contre, ce n’est pas tout le monde qui possède des Pokémon capables de supporter le poids d’un humain. Je présume donc que ça ne sera pas possible, à moins qu’ils aient sur place des Pokémon pour ceux qui en ont besoin. Nous verrons bien en continuant d’avancer. Ce serait parfait une course! Je me surprends moi-même à être plus expressif que d’habitude. Ça semble motiver Gaeriel qui se relève brusquement. Je l’observe, ne réagissant pas beaucoup à cause de toute cette surprise du moment. En tout cas, elle est vraiment motivée. Ok, dis-je tout en le levant à mon tour, viens.

Et il se passe alors un petit événement qui t’embarrasse beaucoup après coup. Sans le réaliser, t’as saisi la main de ton amie pour qu’elle te suive, étant enthousiaste. Si la foule avait été plus dense, tu te dis que ça aurait bien passé, mais là, tu la relâches, ne cachant pas ta surprise due à ton agissement.

Pardon, je... j’ai agi sans réfléchir. J’espère que ça ne la dérangera pas... Je me sens vraiment gêné et j’en maudis ces sentiments que j’éprouve, qui sont sûrement la cause de ce comportement. Il ne faut pas que ça arrive encore. J’envoie mon regard ailleurs, craignant qu’elle le prenne mal. Il ne faut pas qu’elle croie que j’essayais de la contraindre, ce n’était pas du tout le cas. Ça a dû paraître dans mon attitude. Elle doit me connaître assez. Bref, j’essaie de mettre ça derrière et je remarque plus loin une autre épreuve. On essaie celle-là? demandais-je en pointant. D’ici, on ne peut pas savoir ce que c’est, mais je me dis que ce n’est pas un questionnaire. Nous nous y rendons donc et je déchante un peu quand j’apprends de quelle nature est le défi. Il s’agit d’une lutte dans la boue. Nous irons tous les deux en même temps, contre un homme et une femme aussi. Le but est de les passer pour attraper la clé au fond du bassin. Mon regard va vers Gaeriel. T’es partante? Ça ne me plaît pas beaucoup de me salir, mais je remarque qu’il y a des douches à notre disposition. Dès que mon amie approuve, je laisse mon sac à l’endroit prévu à cet effet après avoir pris une autre gorgée d’eau. Je retire aussi mes chaussures, les laissant avec. On peut les battre. J’adresse un encouragement à la ranger, léger sourire aux lèvres. J’attends ensuite que le signal soit donné avant d’entrer dans la boue. Elle m’arrive aux chevilles et j’ignore de quoi est fait le plancher, mais je glisse, sauf que je parviens à maintenir mon équilibre. Je rejoins donc le type que je dois mettre à terre. L’empoignant par les épaules, j’essaie de surveiller les mouvements de son corps pour prédire ce qu’il fera en réponse. Il me repousse, mais je laisse mes pieds à une certaine distance des siens pour qu’il ne parvienne pas à me faire un croche-pied sans que je le remarque d’avance. Concentré, j’ignore comment ça se passe du côté de mon amie. Si je détourne le regard, je suis à terre, d’autant plus que j’ai un champ de vision réduit.

Tu te doutes que ça ne sera pas si simple de passer cet homme qui est entraîné pour ça.

Facile ou pas, j’arrive à le pousser à mon tour puis j’en profite pour envoyer un de mes pieds derrière son genou. Il tombe, sauf que je n’avais pas prévu qu’il s’agripperait à mon haut, m’entraînant avec lui dans sa chute. Il est torse nu alors je n’ai rien pour faire pareil. Je roule donc sur le côté, désormais à moitié couvert de boue. Secouant la tête pour enlever celle que j’ai eue dans les cheveux, je ne perds pas de temps pour me relever, sauf qu’il m’attrape le pied. Je dois vraiment le mettre à terre sans lui laisser l’opportunité de me toucher ensuite. Je recule donc, lui en profite pour se remettre debout. Je me dis que le meilleur moyen est de lui foncer dessus, même si c’est aussi le meilleur moyen de me casser la gueule. Tant pis, je m’élance, en passant près de juste tomber puisque c’est glissant, parvenant à l’empoigner et à resserrer ses bras contre son corps avec les miens. Il tombe sur le dos à nouveau, envoyant de la boue partout autour, sur moi aussi. Cette fois, j’en reçois dans le visage, mais pas près de mon œil alors je ne m’en soucie pas. Pendant que je tiens le type par terre, ayant bloqué ses cuisses avec les miennes, posant tout mon poids sur lui, je remarque que la femme qui affronte Gaeriel est à portée de main, alors je lui attrape rapidement une cheville pour la déséquilibrer. Passe, attrape la clé! Je ne sais pas si ça fonctionnera, l’autre se débat pour me faire rouler, mais je compte sur la ranger pour y arriver.

Sinon, il vous reste encore du temps.



T-Card:
 

Autre compte:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 2 sur 2) Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Challenges [En cours...] !
» Llewellyn ☆ Accept the challenges so that you can feel the exhilaration of victory
» Nuzlockes Challenges de Usolia Naviento

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: Mauville :: Fort Tartard-