AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
» Little Challenges


avatar
Modo CDT & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 24/12/2013
Messages : 6981

Région : Kanto | Hoenn
Dim 2 Juil - 22:24
Sur ce coup, j’ignore si je dois féliciter Ferir ou si je dois le maudire pour son idée. Constatant que j’avais du mal à contacter Gaeriel pour lui exprimer ce qui m’est arrivé, mais aussi pour l’aviser de mon challenge à la Ligue qui est pour bientôt, il m’est arrivé avec un dépliant d’un événement qui se tiendra à Mauville, à Johto. Il était très emballé et il m’a poussé à inviter mon amie, prétextant que j’allais avoir plus de facilité à lui parler après une journée d’amusement et de défis à réaliser. Je n’ai pas eu d’argument contre et ça m’embête. J’ai donc envoyé un SMS à mon amie, lui expliquant l’événement et mon envie d’y prendre part avec elle. J’ai compté sur son goût pour l’aventure pour qu’elle accepte, puisqu’elle avait aimé les fouilles à Vaguelone. Puis, ça n’était pas garanti qu’elle ne soit pas occupée ailleurs en même temps. Ça me rendait anxieux pendant l’attente. Je ne m’étais pas rendu compte à quel point je tournais en rond en attendant sa réponse. Ça ne me caractérise pas vraiment de me comporter ainsi, mais Ferir n’a pas manqué l’occasion de se foutre de moi. En tout cas, lui a trouvé ça drôle. Le seul bon côté c’est que ça m’a aussitôt calmé et j’ai pu vaquer à mes occupations au lieu de rester là à faire les cent pas dans le salon. Je ne suis pas encore prêt pour la Ligue alors je n’ai pas de temps à perdre.

Prendre une pause de temps à autre ne fait pas de tort.

Finalement, j’obtiens une réponse positive et j’en suis soulagé. Nous allons nous rejoindre directement là-bas le jour de l’ouverture de l’événement. C’est vrai que nous sommes amenés à bouger tous les deux pour notre métier et ça ne veut pas dire que nous serons tous les deux au même endroit la veille. Azy... Je n’avais pas entendu mon ami arriver, alors je redresse vivement la tête vers lui. T’avais un sourire idiot aux lèvres. C’était chou! Dès qu’il termine, je me renfrogne. Je n’aime pas être chou ou mignon et j’ai vraiment du mal à le croire. Je n’ai pas remarqué avoir arboré un quelconque sourire. Ne me regarde pas comme ça! Je te dis la vérité. Tu devrais te laisser aller plus souvent, ça te va bien! Il est vraiment pénible en ce moment. Je grommelle quelques mots pour lui dire de me laisser tranquille et je retourne à mon entraînement. Ce jour-là, il n’a pas insisté, mais les suivants, c’était l’enfer. Je ne l’avais jamais vu aussi taquin envers moi. C’est bien parce que c’est lui que je pouvais tolérer. N’empêche, je ne comprends pas son enthousiasme parce que mes sentiments sont inutiles, surtout si elle finit par connaître mon passé... Je me suis gardé ma réflexion, n’ayant pas l’envie de me prendre la tête plus que je le faisais déjà avec mon meilleur ami. Si je peux vraiment encore le qualifier comme tel...

Il en faudrait bien plus que ça pour que tu coupes tout contact avec lui.

Le jour J arrive enfin et je me prépare tôt, me levant le premier. Ça n’est guère étonnant, mais pour des défis à venir, j’aurais pu dormir plus. Qu’importe, j’ai assez d’énergie. Tandis que j’allais partir, Ferir se lève et me rejoint. J’aurais voulu l’esquiver. Oh, tu pars déjà! Amuse-toi bien et n’oublie pas de lui parler après hein! Et tu peux même lui parler de plus que de ton challenge à venir. Il termine sur un léger rire en m’adressant un clin d’œil. La fin me rend silencieux. Tu sais bien que je te taquine! Aller file, la dame ne doit pas t’attendre! J’acquiesce et lui dis au revoir avant de sortir de la maison. Ça me fera du bien de ne plus l’avoir à côté de moi pendant ce temps, bien que je redoute mon retour. J’évite d’y songer, profitant du vol que m’offre Ly. C’est lui que j’ai choisi cette fois afin de me conduire à Mauville. Avec la foule qu’il y aura dans l’événement, je ne crois pas que je pourrai laisser mes Pokémon se balader à mes côtés, mais je verrai sur place. D’ailleurs, le voyage se fait bien et j’arrive sur place. Sans surprise, il y a déjà beaucoup de monde. Je demande donc à mon Libegon de me déposer un peu plus loin et j’envoie un SMS à Gaeriel pour lui indiquer où je me trouve. Devoir nous trouver dans la foule serait idiot, mais avec mon Pokémon à côté, je deviens tout de suite plus visible. Je dois attendre quelques minutes avant de la voir apparaître dans mon champ de vision.

Un léger sourire se manifeste aussitôt sur ton visage. T’es toujours aussi content de la voir.

Je m’approche donc à mon tour, venant la saluer comme à l’habitude. Mais cette fois, je me dis que cette bise n’est pas totalement innocente, puisque j’ai compris ce que je ressens... Chassant ces pensées, je passe à la suite. T’es en forme? J’ai hâte de voir tes talents dans des défis de ce genre. Un son amusé franchit mes lèvres. C’est toujours le mieux que je sais faire. J’attends d’obtenir sa réponse avant de poursuivre. On y va? Un peu plus et j’aurais pu lui prendre la main pour la conduire aux portes pour entrer... C’est de la faute de Ferir tout ça.



T-Card:
 

Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 2213

Dim 2 Juil - 22:34
Bienvenue au Fort Tartard !
N'oubliez pas de respecter les consignes de sécurité élémentaires lors des épreuves pour ne pas vous blesser ; la chasse aux clés d'or peut aussi parfois être salissante, alors faites également attention aux vêtements que vous portez !
Si vous avez la moindre question, vous pouvez vous adresser aux points d'informations disséminés autour du Fort.

Vous pouvez donc commencer à lancer le dé pour votre premier défi, amusez-vous bien !


avatar © Raïtoku Seigi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ranger Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/08/2013
Messages : 2169

Région : Kantô, Johto
Lun 3 Juil - 13:51
Je n'ai pas pris de repos depuis que j'ai obtenu mon dernier badge, sillonnant les routes pour répondre aux appels du QG des Rangers tout en profitant de chaque instant pour entraîner mes compagnons d'une manière ou d'une autre, ceux-ci n'attendant que ça. A vrai dire, je considère ces journées d'entraînement comme des journées de repos, parce que c'est un véritable plaisir de pouvoir les voir en pleine action, s'entraînant dur pour pouvoir de nouveau affronter les membres de la ligue 4, qui ne sont plus les mêmes depuis notre premier passage. Mon équipe, elle, a quelque peu changée depuis cette époque : Ridley a obtenu le gêne chromatique bien malgré nous, Yuna a laissé sa place pour que son fils puisse venir, la fourrure de Rig est devenue blanche suite à nos péripéties à Frimapic, et Mewtwo a pris la place de Styx, même si le Tyranocif a boudé pendant quelques temps suite à cela. Je ne l'ai pas fait de bonté de coeur, mais il fallait faire un choix et il a été celui qui n'avait pas contribué à notre première victoire... De plus, je suis bien trop attachée aux autres pokémons qui constituent mon équipe Alpha, il faut bien l'avouer, ils sont avec moi depuis extrêmement longtemps ou sont, pour Narcisse, le fruit de l'amour de deux de mes compagnons.

C'est lors d'une séance d'entraînement à Johto que mon portable personnel a vibré ; Azamir venait de me laisser un message. Curieuse, je fis signe à mes pokémons de continuer à combattre sans mes ordres et je l'ai lu, haussant un sourcil amusé. Azamir me parlait d'une animation se déroulant à Mauville, une sorte de labyrinthe (que de souvenirs lorsque je pense à celui que j'avais tenté de parcourir à l'époque) avec épreuves et récompenses à la clé. Curieuse, je ne lui répond pas tout de suite et je surfe un peu sur le net pour en apprendre plus sur cet événement, qui est pour demain. Ce que je lis me plaît tout particulièrement ; il y a de quoi s'amuser et les épreuves physiques feraient un très bon entraînement pour le travail. Après tout, pourquoi pas ? Je retourne donc dans les messages, remercie Azamir et lui dis que je viendrais avec plaisir. Je reprend l'entraînement mais arrête plus tôt que prévu, enfourchant ma moto alors que Ridley me suit depuis les airs. Je rejoins Mauville au début de soirée et réserve une chambre au centre avant de me détendre pour la soirée...

###

Je me lève tôt et enfile un short de sport ainsi qu'un haut noir, avant d'aller un petit déjeuner copieux, ne sachant pas trop comment se déroulera la journée. J'embarque un sandwich dans mon sac et de l'eau au cas où et je file, rejoignant à pied le lieu où se déroule ce fameux Fort Tartard, remarquant une activité inhabituelle dans cette petite ville... Visiblement l'attraction plaît et les challengers sont nombreux. Je regarde mon portable lorsqu'il vibre et je réponds rapidement à Azamir, lui précisant que je serais sur place d'ici quelques minutes...

Je me fond dans la foule avant de repérer le Libegon de mon ami, un bon indicateur. Je me dirige donc vers eux avec le sourire et je joue un peu des coudes pour pouvoir le rejoindre, ayant du passer par plusieurs gros groupes de personnes qui discutaient en prenant toute la place.

- Salut ! On se fait la bise puis je m'étire, contente d'avoir passé le bain de foule. J'ai un sourire amusé à sa question et y répond aussitôt. Bien sur ! Et toi, tu vas tenir le coup ?

J'accompagne ma question d'un large sourire taquin, bien que curieuse moi aussi de voir comment il se débrouillera une fois dans le Fort. J'acquiesce a sa question d'un hochement de tête et je file avec lui vers l'entrée... Nous sommes obligés d'attendre un petit moment pour pouvoir nous inscrire et j'en profite pour reprendre la conversation, ignorant toutes les discussions autour de nous.

- Ça se passe bien le travail ?




card:
 
memories:
 
doubles comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6201

Lun 3 Juil - 13:51
Le membre 'Gaeriel Miya' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo CDT & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 24/12/2013
Messages : 6981

Région : Kanto | Hoenn
Mar 4 Juil - 2:33
Après avoir reçu le SMS de la part de Gaeriel, je n’ai effectivement pas à attendre trop longtemps avant de la voir arriver vers moi. Je suis content de voir qu’elle semble en forme et motivée pour cette journée qui s’annonce amusante. Du moins, je l’espère. Il faut dire que je ne suis pas le genre de personne à s’exclamer fort et à rigoler de tout et n’importe quoi (typique de Ferir), mais je pense qu’elle me connaît assez désormais pour le savoir. Les salutations sont faites comme à l’habitude, avec un bonjour de ma part et un salut du sien. Je me dis que je fais trop formel ou distant avec ça... J’ignore comment elle le perçoit et je réalise que c’est bien la première fois que je m’en soucie. Ne m’en préoccupant pas plus longuement, j’échappe quelques mots, lui demandant si elle est en forme et lui exprimant avoir hâte de la voir à l’œuvre. Ça n’est certainement pas avec Isiel que j’aurais pu faire ce genre d’activités... Finalement, je n’avais pas grand-chose en commun avec elle, au contraire de Gaeriel. Hn, tu vas pouvoir voir à quoi ça me sert de m’entraîner tous les jours. J’ai failli parler de mon âge, ayant d’abord cru qu’elle faisait une blague détournée, mais je ne pense pas qu’elle se lance là-dedans. Peut-être que je me trompe, sauf que je me vexe trop facilement avec l’âge, donc je préfère ne pas m’aventurer sur ce terrain. Il vaut mieux que nous nous dirigions maintenant vers l’entrée, ce que je propose sans plus attendre. Il y a tellement de monde que le plus tôt nous serons entrés, mieux ce sera.

Il y a toujours une part de méfiance en toi... Au moins, tu sais être en sécurité, ton sursis n’étant pas terminé.

Pendant que nous attendons afin de nous inscrire, Gaeriel me pose une simple question qui serait simple à répondre pour la majorité des gens, mais pas pour moi. Il faut toujours que je fasse attention à ce que je dis par rapport à Shadow’s Path. Au moins, j’ai encore la Ligue des rangers de Kanto pour m’y aider. Pas mal. C’est plus tranquille ces derniers jours et ça me fait du bien de prendre du repos. Là-dessus, je ne mens pas, mais je ne mentionne pas tout de suite quelle en est la raison. C’est parce que j’ai été blessé par ce séjour au quartier général Rocket de Céladopole que mes employeurs font moins appel à moi, mais il n’y a que Shadow’s Path qui connaisse cette véritable raison. Je lui parlerai de tout cela plus tard, aussi de ma préparation pour la Ligue. Je ne veux pas interrompre la journée pour ça. Et toi? Si ça peut éviter qu’elle me pose trop de questions tout de suite, je ne m’en prive pas. Puis, comme nous ne sommes pas toujours ensemble au travail, je ne connais pas les détails et ça m’intéresse. Écoutant la réponse, je suis ensuite soulagé de constater que c’est notre tour de passer à l’inscription, alors nous passons cette étape et nous voici enfin entrés. Ce fort est immense et il offre tellement de défis et d’épreuves à réaliser... C’est difficile de savoir par où commencer. Il y a des guides pour nous orienter et d’ailleurs, avant même que je puisse réellement avoir le temps de me demander vers quelle activité nous nous dirigeons, l’un d’eux nous happe en chemin. Vous deux, par ici! Le type nous pointe et s’approche, gueulant presque dans la place afin d’attirer notre attention. J’espère que ce n’est pas tous les duos qui ont des guides attitrés, parce que ça ferait énormément de personnel pour un tel événement.

Et t’as pas envie d’avoir cet homme après vous durant toute la journée.

N’ayant pas trop le choix, mon regard va vers Gaeriel avant de revenir vers celui qui nous a interpellés. Dès que nous l’avons rejoint, il reprend. Vous avez ce qu’il faut pour mon épreuve : la « Course qui tue »! Le nom m’inspire beaucoup... J’attends de savoir la suite avant de me prononcer, mais je lâche tout de même un coup d’œil vers mon amie. L’homme poursuit ses explications et je dois admettre que la suite me plaît. C’est mieux que ce à quoi je m’attendais. On se lance? demandai-je à la ranger, motivé. J’ai bien hâte de la voir dans un tel défi, bien que je doute pouvoir m’attarder à la regarder. Il faudra que je traverse moi aussi le parcours. Donc, ayant une réponse affirmative de la part de Gaeriel, nous sommes amenés au départ du parcours. Le premier obstacle est un gros rocher à escalader. Pas mal l’idée, nous ne pouvons ainsi pas voir la suite du parcours, contraint de le découvrir en nous lançant dans l’aventure. On se rejoint au bout du parcours? Je me sens vraiment d’attaque et il faut que je me montre à la hauteur. Il est hors de question d’échouer à la première épreuve! Dès que le responsable de l’activité nous donne le signal, nous nous élançons et je deviens très concentré sur ce que je fais. Dans l’action, j’agis beaucoup à l’instinct et avec l’adrénaline, désireux de me surpasser. Passer le rocher n’est guère difficile. J’ai bien assez de force pour me hisser au sommet tout en ayant encore toute mon énergie. Par contre, la suite s’annonce plus périlleuse. Il y a beaucoup d’obstacles sur ce parcours et rater notre coup revient à tomber à l’eau. Je ne compte pas finir trempé.

Orgueil de mâle, mais aussi cette soif de te démontrer à toi-même ce que tu vaux.

Je me laisse glisser en bas du rocher, continuant ensuite le chemin. Il y a d’abord des plaques tournantes, allant à différentes vitesses. Difficile de savoir se coordonner afin de sauter au bon moment et ainsi ne pas tomber, mais à force de les observer, j’en comprends le principe et je m’élance au bon moment. Il y en a tout de même une, la dernière d’une série de quatre, qui me donne plus de fil à retordre, mon pied droit passe près de la louper, sauf que je me stabilise. Il faut dire merci à mon équilibre. J’ai à peine le temps de lever l’œil pour regarder ce qui m’attend que des projectiles me sont envoyés. Il me faut effectuer une roulade sur le côté afin de les esquiver puis de reprendre de la vitesse. Il y a des... ninjas? qui se dressent sur la route. Sérieusement? Moi qui croyais que le parcours serait plutôt avec des obstacles mécaniques, je suis surpris. C’est dans ce genre de moment que je regrette de ne pas avoir mon sabre avec moi, mais je ne pense pas que ça aurait été permis. Je dois faire sans. De toute façon, les acteurs ne viennent pas nous toucher. Ainsi, j’observe surtout leur mouvement pour les esquiver et pour passer à l’étape suivante. Avant, je m’assure tout de même que Gaeriel s’en sort de son côté. Tu me suis toujours? Ça serait dommage qu’elle tombe à l’eau. Pour la suite, il y a trois boules géantes sur lesquelles il nous faut nous déplacer sous peine de finir trempés. C’est évident qu’elles ne sont pas complètement solides et cela se confirme dès que je m’élance sur la première. Pas de temps à perdre, misant sur ma souplesse et l’élan que je me suis donné, il faut que je franchisse les deux autres, ce que je réussis. Je sens que je devrai boire beaucoup d’eau aujourd’hui, s’il faut dépenser de l’énergie à ce point à chaque défi que nous réaliserons. Au moins, je peux observer la suite avant de continuer. Cependant, je ne dois pas non plus trop m’attarder, nous avons un temps limite pour réussir ce challenge.

Tu te dis que ça n’est vraiment pas donné à tout le monde de réussir à amasser des clés.

Il ne me reste qu’une série d’obstacles : des fosses. Pour celle-là aussi, je ne devrai pas m’arrêter en chemin sinon je me retrouverai à l’eau. Pensant vite à la meilleure façon de faire, je parviens à remarquer les endroits par lesquels je dois passer afin de réaliser le parcours d’un seul coup. M’élançant, je pose toujours le pied de justesse de l’autre côté de la fosse, étant ensuite capable de me servir de l’impulsion pour continuer ce qui m’amène au bout. Je peux enfin souffler et m’assurer que mon amie va bien et qu’elle n’est pas tombée. En tout cas, si toutes les autres épreuves ressemblent à celle-là, je me dis que je m’en sortirai bien. D’abord, un peu d’eau ne me fera pas de tort. Une fois de nouveau aux côtés de Gaeriel, je laisse tomber quelques mots. C’était amusant ce parcours. On a fait honneur à notre métier. Un léger sourire amusé se manifeste sur mes lèvres. Je la sens bien, cette journée.



T-Card:
 

Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ranger Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/08/2013
Messages : 2169

Région : Kantô, Johto
Mar 4 Juil - 15:25
J'ai un sourire amusé et intéressé lorsque Azamir parle d'entraînements quotidiens ; s'il prend autant soin de son corps alors oui, j'avoue, j'ai hâte de voir cela. De constater ses prouesses physiques mais aussi - si j'ai la chance - de voir le résultat sur son corps. Je ne suis pas du genre à mâter tous les mecs que je croise, loin de là, mais je dois bien avouer que ça ne me déplairait pas de pouvoir le faire un peu avec Azamir, en restant discrète. Je suppose que ce genre de pensées veut dire que je vais mieux vis à vis de Mikh, que je commence à passer le cap après plusieurs mois d'absence totale. Je n'allais pas rester bloquée au même point éternellement, pas possible, et j'ai fini par le comprendre au cours de mon exil...

J'évite donc de commenter ses propos vu ce que je viens de penser et je me contente d'un sourire, passe partout dans ce genre de situation. Nous allons ensuite faire la queue pour nous inscrire et je décide de relancer la conversation, n'aimant pas trop les longs blancs et ayant envie de profiter un peu, vu que nous ne nous sommes pas vus depuis Ebenelle : le temps passe vite... J'apprends donc que Azamir est dans une période calme et je le regarde avec un nouveau sourire, répondant aussitôt.

- T'as de la chance ! Il me renvoie la balle, habituel, et je lui réponds tout en avançant dans la file, constatant que nous y sommes presque. La routine j'ai envie de dire. J'ai pas eu de vraie mission périlleuse depuis plusieurs semaines, ça fait du bien de pouvoir souffler.

Quelques minutes plus tard, on peut enfin s'inscrire et je note mon nom avec un sourire, plus que ravie d'être ici. Azamir a vraiment eu raison de m'inviter, je serais sûrement passée à côté de l'événement ou je l'aurais appris bien trop tard et j'aurais été attristé de louper ça... Là, on va pouvoir passer la journée à s'amuser et à tenter d'avancer comme on peut dans ce labyrinthe qui a l'air immense !

Un homme nous hèle et on le suit jusqu'à un premier couloir. Il nous parle alors d'une épreuve "la course qui tue". Avec un nom pareil, ce premier passage risque d'être sportif ! L'homme nous explique un peu plus en détail en quoi consiste son épreuve et je dois bien avouer que cela me tente ; on risque de suer, mais pourquoi pas !

- Allez, on y va ! On se retrouve dans la zone, face à un immense rocher sur lequel se trouve des prises d'escalade... Histoire de bien cacher la vue. Ça marche, passe devant !

Je le regarde commencer à grimper le rocher avant de m'y mettre moi aussi pour éviter la distraction. Je passe de prise en prise avec souplesse, mon épaule semblant plutôt bien pour le moment. Tant mieux, je me serais sentie bête si elle m'avait lâché dès la première prise. Je grimpe donc assez facilement le rocher et je me remets sur mes pattes une fois en haut, le sourire aux lèvres. Je reste un peu en haut et j'observe Azamir qui vient de se lancer sur le défi suivant : au dessus d'un bassin rempli d'eau tournent des plaques tournantes qu'il faut passer les unes après les autres. Ça semble demander pas mal d'équilibre mais je descend, assez sûre de moi pour le moment, attendant que mon ami avance avant de m'y mettre. Puis je m'élance, sautant sur la première plaque tournante ; je regrette mon geste très vite, l'élan manquant de me faire perdre l'équilibre. J'arrive à me rattraper en tendant les bras et je fais un tour dans le vide avant de me mettre sur la planche suivante, me réceptionnant un peu mieux. Tout en me préparant au passage suivant, je vois des projectiles voler sur Azamir et je hausse un sourcil avant de m'élancer, passant finalement les deux derniers obstacles sans tomber à l'eau.

Je lève le pouce en direction de Azamir lorsqu'il me demande si je suis tout en m'élançant à toute vitesse sur la plateforme pour esquiver tous les projectiles qu'on me lance. C'est que je vais avoir le souffle court à force de changer de mouvements à longueur de temps et de devoir être réactive.

Je me retourne face à de gros ballons et je hausse un sourcil. Je dois passer sur eux ? Azamir répond à la question en s’élançant le premier et je le regarde faire, admirative devant son équilibre. J'attends qu'il ait fini pour m'élancer à mon tour, sautant sur le premier ballon et réalisant alors la précarité de ce support. Me sentant vaciller sur le côté, je saute sur le second pour essayer de me rattraper, mais je perds le peu d'équilibre qui me restait et je bascule... A l'eau !

Je m'enfonce dans le bassin et remonte rapidement à la surface, rejoignant la zone prévue à cet effet. Je prend l'escalier pour retourner devant les boules, tout en soupirant. L'eau m'alourdit. J'essaie d'éponger un peu mon teeshirt mais ne tente rien pour mon petit short ; au moins au niveau des jambes cela ne risque pas de me gêner.

- Loupé !

Je repousse ma frange trempée tout en me félicitant de m'être attachée les cheveux, ce que je ne fais que rarement d'ordinaire. Je reprend ma respiration et m'élance de nouveau...

Je manque de tomber deux fois, mais j'arrive finalement à bout de cette épreuve et je rejoins la suite, constatant avec plaisir qu'il s'agit de la dernière. Ce parcours me fait moins peur que le précédent et je prends exemple sur Azamir, bondissant par dessus le premier trou avant d'enchaîner le suivant ; je fais attention à ma respiration mais je ne prend pas de pause pour ne pas perdre mon élan, et je rejoins finalement mon ami au bout du parcours. Ses mots me font sourire.

- Amusant ouais, mais technique !

J'éponge un peu ma queue de cheval avec un sourire amusé alors que nous nous éloignons, constatant avec bonheur qu'ils ont laissé des serviettes à disposition. Je m'éponge comme je peux avant de la mettre à côté et nous sommes maintenant fin prêts pour la suite...




card:
 
memories:
 
doubles comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6201

Mar 4 Juil - 15:25
Le membre 'Gaeriel Miya' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo CDT & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 24/12/2013
Messages : 6981

Région : Kanto | Hoenn
Mer 5 Juil - 3:18
Au moins, mon amie ne parlait pas de mon âge ou elle a l’idée de ne pas s’aventurer sur ce terrain. J’arbore un léger sourire en réponse au sien, avide de faire mes preuves, comme si je voulais l’impressionner. Il y a sûrement un peu de ça. Bref, Gaeriel me trouve chanceux par rapport au travail, mais quand je lui dirais les raisons plus tard, je crains qu’elle change de discours. Je verrai à ce moment, inutile d’y songer. J’apprends ensuite qu’elle n’a pas eu de mission périlleuse depuis plusieurs semaines et dans un sens, ça me rassure. Je ne voudrais pas qu’il lui arrive quoi que ce soit... J’ignore si elle se dit la même chose envers moi, mais maintenant que mon équipe Skyfall a été promue, nous risquons bien plus, nos affectations augmenteront en complexité et en difficulté. Je suis tout de même content que nous en soyons arrivés là, mais je ne peux pas célébrer avec d’autres personnes que Hei, May et Yama. Bref, je hoche doucement la tête à ses paroles, puis il est temps de nous inscrire pour enfin entrer dans le labyrinthe. De ce que j’ai vu dans la publicité, il y a tellement d’activités qu’on ne sera sans doute pas en mesure de toutes les tenter même si on passait plusieurs jours ici. J’espère que nous tomberons sur des intéressantes et qui seront dans nos cordes. C’est sûr que ça ne fait pas de mal d’essayer de nouvelles choses, sauf que je tolère mal d’échouer. Ça n’est pas un trait que j’ai particulièrement envie de montrer aujourd’hui.

Le fait que tu sois exigeant envers toi-même n’est pas qu’un défaut. Il te pousse à te surpasser et à te corriger aussi.

En tout cas, la ranger semble contente d’être ici et il n’en faut pas plus pour que je me sente bien à mon tour. J’aime la voir sourire et j’espère que nous passerons de bons moments par la suite. Ça commence plus vite que prévu. Nous n’avons pas le temps d’amorcer une conversation une fois entrés dans le fort parce que nous sommes interpellés et nous voici lancés dans notre premier défi. Gaeriel est partante, alors c’est bon. C’est le genre d’épreuves qui me plaît, donc ça devrait aller de mon côté. C’est le cas, mais je ne remarque pas qu’elle est tombée à l’eau après que je lui ai demandé si elle me suivait toujours. Je n’ai même pas entendu l’eau, je devais être vraiment concentré. Maintenant qu’elle est devant moi, qu’elle est parvenue à me rejoindre au bout du parcours, mon regard glisse doucement sur elle..., mais ma pudeur m’aide à contrôler sur ce point. N’empêche que ce haut qui lui colle parfaitement à la peau... J’évite de m’attarder, même s’il s’agit d’une vue plaisante. Je ne doute pas qu’il y aura d’autres mecs qui ne se gêneront pas, eux.

Et ça te dérangera énormément. À ton sens, fixer une personne de cette façon est un gros manque de respect.

Je n’avais pas vu que tu étais tombée à l’eau. Ça va? Je me dis que si ce n’était pas le cas, elle me l’aurait dit. Tant pis, la question est posée. Tout de même, ce n’est pas ce qui fait en sorte que l’épreuve soit un échec, alors j’estime que nous avons fait honneur à notre profession. Puis, je me suis amusé. Gaeriel mentionne que c’est le cas pour elle aussi, avant de se saisir de l’une des serviettes mises à la disposition des participants. Elle peut ainsi se sécher mieux que d’attendre que l’eau s’évapore. Pendant ce temps, j’en profite pour boire quelques gorgées d’eau. Elle risque de remarquer à quel point j’ai besoin d’en boire après l’action, ne tolérant pas la sensation de soif... J’aimerais éviter d’expliquer pourquoi, n’ayant pas vraiment de raison à fournir en dehors de la vérité, que je ne peux pas dévoiler. Bref, maintenant prêts, nous sortons victorieux de cet endroit. De retour parmi la foule, nous croisons des gens avec de la boue apparente sur eux, de la peinture de couleur, des gens en sueur... Il semble vraiment y avoir toute sorte d’activités. J’en viens à me demander s’il y en a qui demandera une collaboration entre nous. J’aimerais beaucoup. Par contre, je ne tiens pas à tomber sur des défis ridicules... Et d’après certains passants que nous croisons, il doit y en avoir. Ça te dit d’essayer d'en trouver une en équipe? Je lui pose tout de même la question avant de me mettre en recherche. Peut-être que ça ne l’intéresse pas. La réponse que j’obtiens me rassure et justement, nous arrivons pile devant un responsable d’épreuve en duo. Il nous explique rapidement ce que nous avons à effectuer et pour une première, ça ne devrait pas mal se passer. T’as envie qu’on essaie?

Tu t’assures toujours qu’elle soit d’accord et qu’elle ne se contente pas de te suivre sans conviction. Tu tiens à ce que ton amie s’amuse et qu’elle ne regrette pas sa journée à tes côtés.

Nous voici prêts pour cette nouvelle épreuve. Nous sommes chacun de notre côté, séparé par une grille qui prend toute la largeur de la salle et presque toute la hauteur. Il y a juste assez de place pour que Gaeriel me lance des conserves assez grosses. De mon côté, je dois les attraper et les ouvrir afin de trouver la clé qui me permet de la rejoindre de son côté. Dès que cela est fait, il faut ensuite s’échapper dans un passage en hauteur en l’aidant d’abord à monter puis en utilisant une corde qu’elle me lancera pour la suivre. Je n’aime pas la sensation d’être enfermé, mais je sais que nous avons une échappatoire et que si jamais nous ne terminons pas dans le temps impartis, il y aura quelqu’un qui viendra nous chercher. Je ne serai pas coincé ici, je ne suis pas immobilisé ici. J’ai confiance que nous parviendrons à sortir d’ici victorieux. Dès que le signal est donné, nous nous activons. Dès qu’une grosse conserve parvient à passer de mon côté, je la rattrape à bout de bras et me dépêche de la déposer pour l’ouvrir avec les outils à ma disposition. Sans surprise, elle est vide. Ce n’est pas elle, on continue! Il faut juste que j’aie les bons réflexes afin de ne pas me les prendre sur la tête quand elles parviennent à passer par le trou prévu à cet effet. Ces conserves sont assez lourdes, j’espère que tout ira bien pour mon amie et qu’elle ne se blessera pas ou qu’elle ne se fatiguera pas trop. Tu me dis si tu veux prendre une pause. Ce n’est pas grave. Je réalise que je me montre vraiment attentionné à son égard. Ça n’est pas si étonnant en vue de mes sentiments pour elle. Bref, le temps ne manque pas pour le moment alors j’ouvre toutes les conserves que je reçois jusqu’à ce qu’enfin, je tombe sur la clé. J'arrive!

Lâchant tout le reste, tu fonces vers la porte pour rejoindre la ranger de son côté.

Me positionnant à côté de notre ouverture pour sortir, j’attends qu’elle embarque son pied sur mes mains pour la hisser plus haut. J’aurais préféré la prendre par la taille, mais je ne suis pas certain que ça lui aurait plu... Qu’importe. On va l’avoir. J’essaie d’encourager un peu, les dernières actions dépendent maintenant d’elle. Il faut qu’elle parvienne à entrer dans le petit passage en hauteur et qu’elle me descende la corde. Sans ça, nous obtiendrons un échec. Par contre, je me dis qu'en prenant un élan et en sautant, je parviendrais à m'agripper pour me faufiler dans le passage...



T-Card:
 

Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ranger Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/08/2013
Messages : 2169

Région : Kantô, Johto
Jeu 6 Juil - 12:45
- C'est à l'épreuve des grosses balles, j'étais un peu trop sûre de moi. Mais ça va t'inquiètes, c'est juste de l'eau, le bassin avait assez de profondeur pour éviter tout accident !

Je m'éponge avec la serviette autant que possible, m'essuyant les jambes et essayant d'en retirer un peu au niveau de mes chaussures, même si je sens que je vais devoir faire avec. Je fini par mes cheveux, retirant mon élastique pour pouvoir les frotter énergiquement ; ils vont onduler comme pas possible en séchant mais ça ne me gêne pas plus que ça. Je les rattachent et repose la serviette dans le tas de sales avant de me tourner vers Azamir, fin prête à passer à la suite. Nous reprenons donc notre route au sein du labyrinthe, rejoignant plusieurs groupes. Je les observent avec curiosité, voyant bien que certains sont tâchés par la boue et la peinture... C'est ce qui risque de nous arriver ? En tout cas, je passe inaperçu au milieu de cette foule avec mes vêtements encore mouillés, n'étant pas la seule à être dans ce cas. Nous reprenons notre route, déambulant un peu en suivant la foule, curieuse de tout, amusée par cette situation et me demandant encore et toujours ce qui pourrait nous arriver par la suite ; c'est vraiment l'aventure !

- Ah ouais, bonne idée pour l'équipe ! Ça nous entraînera pour des missions futures !

Nous n'avons pas eu beaucoup d'occasions de travailler ensemble, hormis cette mission à Sinnoh pendant mon exil, et cela nous ferait du bien. Maintenant que j'y pense, je suis vraiment proche de tous mes partenaires Rangers habituels ; j'ai passé du temps avec Théo parce que c'est lui qui m'a présenté à ses supérieurs et c'est lui qui s'est ensuite chargé de moi à mes débuts ; j'ai ensuite effectué ce stage de Ranger où je me suis retrouvée en équipe avec Akira et c'est là que notre team de 3 a commencée à se former pour le meilleur et le pire. A l'exception de cette mission au zoo de Parmanie avec Lorenzo (et qui était en réalité une mission test pour savoir si je pouvais obtenir mon premier Ranger Blade) je n'ai fait que des missions avec eux ou en solo. A l'exception de celle que j'ai donc effectuée avec Azamir, tout en espérant qu'il y en aura d'autres à l'avenir.

Je sors de mes pensées lorsqu'un homme nous explique son épreuve, en duo donc. Cela ne semble pas trop compliqué, c'est dans l'univers de cette émission télé que je regardais quand j'étais jeune avec mes parents. J'acquiesce donc à la question de Azamir et nous suivons l'homme pour pouvoir faire cette fameuse épreuve...

Nous nous retrouvons dans une pièce, séparés par une grande grille. Un espace a été laissé de libre tout en haut pour que je puisse envoyer des objets à Azamir. Ceux-ci se trouvent à mes pieds, un peu partout dans la pièce : de grosses et fausses boîtes de conserve. J'en attrape une - plus lourde que je l'aurais cru au premier regard - et je la balance de toutes mes forces par dessus la grille, celle-ci retombant près de mon ami. Je le regarde pendant qu'il l'ouvre, mais elle est vide. J'en attrape une autre et je la jette de nouveau par dessus, mais on fait de nouveau chou blanc. Nous continuons ainsi, l'épreuve étant simplement interrompue à la proposition de Azamir. Je le regarde en haussant un sourcil, avant de secouer la tête.

- T'inquiètes ça va, c'est rien ça !

Bon en vrai j'ai tout de même les bras qui tirent un peu à force, mais cela fait un bon entraînement. Je continue donc, avec quelques ratés, jusqu'à ce qu'il sorte une clé de sa conserve. Il me rejoint et me fait la courte échelle. Je pose mon pied sur ses mains et je prend appui d'un coup sec, bondissant pour atteindre la petite zone en hauteur... Je me retrouve ainsi à ramper dans une petite zone pour pouvoir remonter, atteignant un couloir et une corde. Je la jette à Azamir, attendant qu'il me rejoigne pour pouvoir valider cette épreuve et récupérer une seconde clé...

- On gère !




card:
 
memories:
 
doubles comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6201

Jeu 6 Juil - 12:45
Le membre 'Gaeriel Miya' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo CDT & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 24/12/2013
Messages : 6981

Région : Kanto | Hoenn
Sam 8 Juil - 21:22
Cette partie-là était la plus difficile. Tant mieux si ça va. Je me veux rassurant et rassuré dans mes propos. Ce n’est pas grave de tomber, tant qu’on se relève et que l’on continue. C’est comme ça pour tout dans la vie. Ce genre de défi le démontre bien. Bref, mon amie se sèche et nous continuons notre route, désireux de prendre part à une nouvelle épreuve. En route, j’ai l’idée d’en trouver une en équipe, idée qu’approuve Gaeriel et elle renchérit que cela nous entraînera pour les futures missions... Je me sens mal de ne pas lui avoir parlé de ma volonté de démissionner de la Ligue des rangers de Kanto. Je ne pourrai plus y prendre part pendant que je partirai à Hoenn. Il vaut mieux, avec les Rockets qui redoubleront d’ardeur pour me faire payer cette double trahison. Donc à moins qu’elle intègre elle aussi les Skyfall, je doute qu’un entraînement nous soit utile. Je peux juste apprécier de passer du temps en sa compagnie dans des activités pour surpasser nos limites. Je hoche doucement la tête, étant incapable de répondre de façon verbale. Je lui dirai tout plus tard. C’est ce qu’il faut. Je ne pourrai pas esquiver ou fuir. Elle doit savoir pour Clark, pour la Ligue aussi. En attendant, je ne m’y attarde pas plus longuement, chassant tout cela de mes pensées.

C’est plutôt rare que tu te laisses miner ainsi le moral. Ça ne te ressemble pas.

On tombe finalement sur une épreuve en équipe et bien qu’elle reste basique, ça fera tout de même une belle collaboration. Pour prendre les conserves dans mes mains quand elles tombent de mon côté, pour tenter de les ouvrir, je constate qu’elles ont un certain poids, mais Gaeriel ne semble pas vouloir prendre de pause. Elle m’indique que ça va alors je n’insiste pas. Nous prendrons des pauses entre les défis, s’il le faut. Je ne voudrais pas qu’elle ait mal à l’épaule comme quand je lui avais proposé de grimper à la branche de l’arbre lors de notre rencontre. Sauf que tout se déroule bien, je parviens à trouver la clé et après la courte échelle, je reçois la corde qui me permet d’emprunter moi aussi l’étroit passage. Ça n’est certainement pas Ferir qui aurait pu passer là-dedans... Sa phobie l’en aurait empêché. C’est peut-être pour cette raison qu’il a choisi de ne pas nous accompagner. Maintenant que j’y pense, c’est effectivement étrange de sa part, à moins qu’il voulait vraiment que je sois seul en compagnie de Gaeriel. Ça m’étonnerait beaucoup moins comme raison.

Et c’est exactement la bonne.

Dès que nous sortons, nous récupérons une nouvelle clé. Mon esprit de compétition me dicte d’en amasser le plus qu’on le peut, en espérant être les meilleurs de tous les participants. Je doute que ça soit le cas, mais ne sait-on jamais. Si mon amie a cette même volonté, j’ai confiance qu’on peut accomplir n’importe quoi. Hn, on gère. Un fin sourire prend place sur mon visage. On peut même être les meilleurs. Au final, je lance l’idée de vive voix. Je verrai bien sa réponse. J’essaie ensuite de trouver un sujet de conversation qui ne m’amènera pas vers les sujets dont je devrai parler plus tard, mais le temps que je prends suffit pour que nous soyons devant un nouveau défi qui nous permettra de récupérer une autre clé. C’est en écoutant les instructions que je réalise qu’il y en a vraiment de toutes sortes. Une voix préenregistrée nous explique qu’il s’agit d’un questionnaire interactif. Le système peut détecter notre voix et les mots que nous dicterons et il nous avisera si nous avons la bonne réponse ou non. Je dois admettre que je préfère largement les épreuves physiques aux tests de connaissance, mais c’est toujours bon d’avoir plus de savoir. Ça te dit? Ça nous permettra une petite pause. La fatigue ne se ressent pas chez moi, mais je tiens à pendre soin de mon amie et à ne pas la pousser.

T’es beaucoup trop protecteur avec les femmes. Ça n’est même pas que tu les estimes faibles, c’est que tu as un instinct qui te dicte de l’être.

Dès que nous acceptons d’essayer le questionnaire, le sujet nous est donné : les Pokémon. Je ne peux m’empêcher d’en être soulagé, tournant la tête vers mon amie. Ça sera facile pour nous. Sûrement plus pour elle, mais je ne tiens pas à le préciser. Je n’ai pas encore énormément de connaissances, bien que le métier que j’exerce m’y aide beaucoup, mais aussi Ferir. Par contre, il y a tellement de choses à savoir sur ces créatures que je doute que même le prof Chen puisse avoir cent pour cent dans un test mettant de l’avant les Pokémon. Bref, il est temps de bien écouter afin de bien répondre. La première question tombe et je déchante aussitôt. « Quelle espèce de Pokémon est réputée pour se rouler dans la boue à la saison des amours? » Surpris, j’observe à nouveau Gaeriel. Tu sais? De mon côté, ça ne me dit rien, mais je peux essayer Grotichon si jamais elle n’est pas sûre non plus. C’est le premier truc qui me vient à l’esprit. J’espère que les autres ne seront pas de ce calibre... Je m’attendais à un interrogatoire qui touche leurs capacités.

Et un propos qui touche de près ou de loin à l’amour en ayant la ranger à côté de toi... De quoi te rendre instantanément mal à l’aise. Tu ne tiens pas à t’y attarder.

Au moins, les questions continuent dès qu’on fournit une réponse ou que nous disons tous les deux que nous ne savons pas. « Quel Pokémon peut devenir tellement enragé qu’il en meurt parfois? » Aussi bizarre que l’autre, mais pour celle-ci, j’ai quelque chose à dire. C’est Colossinge. Je ne serai pas totalement inutile sur ce coup. C’est grâce à Ferir si j’ai pu répondre correctement. Il m’en a parlé il y a quelques mois, franchement triste que ce genre de choses puissent survenir. Ça m’est revenu en mémoire assez aisément. Je n’ai pas besoin d’attendre la confirmation de mon équipière pour passer à la suite. « Une souche hantée par l’esprit d’un enfant perdu en forêt, qui cela vous évoque-t-il? » Alors là, encore une fois, c’est le néant. Et aussi la surprise. Une souche hantée par un esprit? Je ne crois pas du tout en ça. Donc forcément, ça ne m’évoque rien du tout et j’observe Gaeriel, espérant qu’elle soit un peu plus au courant que moi. Et c’est le cas, puisqu’elle donne une réponse assurée. De quoi me surprendre plus encore. Nous voici sur une bonne voie, et j’espère que cela restera le cas avec les deux autres questions qui défilent. Là, je me sens vraiment inutile. « Comment un Voltorb fait-il pour se reproduire? » & « Ce Pokémon en particulier fait beaucoup de cauchemar quand il dort. Qui est-il? » Pour la première, je ne me suis pas du tout intéressé au mode de reproduction des Pokémon et surtout pas de ceux des espèces que je ne possède pas. Juste à voir à quel point j’étais désarçonné quand j’ai su que Gey avait pondu un œuf... Peut-être que les Voltorbe pondent aussi des œufs. Pour la dernière, j’aurais tendance à aller vers les spectres, mais il y en a tellement. Ou je ne pense pas à tout. T’as une idée pour celles-là?

Ce que tu détestes ce sentiment d’impuissance, d’être dépassé et inutile. Malheureusement, tu dois accepter qu’il s’agisse de questions qui ne sont pas dans ton domaine d’expertise.



T-Card:
 

Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ranger Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/08/2013
Messages : 2169

Région : Kantô, Johto
Mar 11 Juil - 14:43
Nous sortons de cette deuxième épreuve victorieux et récupérons la clé, que nous accrochons au trousseau qui nous a été confié au tout début de l'aventure. Je souris à Azamir tout en lâchant quelques mots, et il finit par me répondre ; je l'observe avec surprise, avant de sourire un peu plus, acquiesçant à voix haute. Je ne sais pas si on sera bel et bien les meilleurs mais, en effet, on peut tenter ! Gardant mon sourire, nous avançons tranquillement à l'extérieur de l'épreuve et prenons un nouveau chemin ; je reste silencieuse, trop occupée à observer les décors mis en place, admirative, imaginant tout le travail que cela a du être pour mettre en place une telle animation. Je suis d'autant plus ravie de ne plus teindre mes cheveux et d'avoir esquivé les journalistes à Ebenelle, sinon les rumeurs auraient vites courues dans un lieu semi clos comme celui-ci et nous n'aurions pas pu être tranquille... Je préfère pouvoir savourer cette journée avec Azamir sans qu'il n'y ait de gêneurs. Je l'observe du coin de l’œil pendant que nous avançons, mais je détourne le regard lorsque nous atterrissons dans une nouvelle épreuve. Le Buzzer WTF ? Je lis rapidement en quoi cela consiste, ce qui s'avère assez rapide.

- Allez ! On va voir si on connaît quelques trucs ou pas.

J'ai beaucoup appris depuis que j'ai commencé mon voyage initiatique mais aussi en tant que Ranger, mais il y a tellement de pokémons dans ce monde que cela me semble impossible de tout savoir. J'admire le travail des scientifiques qui ont observés et décris des centaines de pokémons dans leur vie... Ils doivent avoir une sacrée tête !

Le commentaire de Azamir me fait sourire lorsque je réalise que le quizz portera bel et bien sur les pokémons.

- Parle pas trop vite ! Oublie pas le nombre de pokémons qui existe...

Genre, j'imagine s'ils posent des questions sur les créatures originaires de Alola ; je ne les connais pas du tout ! Je sais juste que certaines espèces Kantoiennes ont mutées sur les îles, mais je ne saurais pas répondre à des questions en parlant. M'enfin, on va bien voir ce que le quizz va nous proposer... Et les questions commencent rapidement, juste après que nous ayons confirmé notre participation.

« Quelle espèce de Pokémon est réputée pour se rouler dans la boue à la saison des amours ? »

Ouhla, ça commence bien. Je me mets à réfléchir intensément à la question, tentant de faire le tri dans les probables pokémons. Mais je n'ai aucune certitude et de nombreux noms commencent à apparaître dans mon esprit ; sans parler des créatures que je ne connais pas et qui pourraient correspondre. Je ne ferais que donner une répondre au hasard si je répondais.

- Non je vois pas... Et toi, une idée ?

Après une première tentative, la seconde question apparaît à l'écran.

« Quel Pokémon peut devenir tellement enragé qu’il en meurt parfois ? »

Ça, ça me dit quelque chose, j'en ai déjà entendu parler... Mais je n'ai même pas l'occasion d'y réfléchir, cette fois Azamir est sur de lui et il donne la réponse ; mais oui, Colossinge ! C'est un pokémon de notre région, voilà pourquoi j'en avais déjà entendu parler alors que je n'en ai jamais eu auprès de moi. Je félicite Azamir pour sa réponse fulgurante et correcte et la suivante s'inscrit à l'écran.

« Une souche hantée par l’esprit d’un enfant perdu en forêt, qui cela vous évoque-t-il ? »

Je lis la question deux fois, pour être sûre de l'avoir bien vue. Mais oui, c'est bel et bien ce que je pense. Cette fois c'est moi qui ne laisse pas le temps à Azamir de répondre et qui m'attribue cette petite victoire.

- Brocélôme !

D'autres questions défilent par la suite. Vis à vis des Voltorbe, je propose à tout hasard qu'ils pourraient se reproduire en se servant de courants électriques particuliers. Je ne sais pas si c'est trop farfelu pour être vrai, mais pourquoi pas ? De toute façon, nous n'avions pas d'idée. Par contre, pour la dernière question, je sèche totalement... Je dis à Azamir de donner un nom si quelque chose lui vient, sans convictions...

- Eh bah, c'était pas génial. Tu disais quoi au début du quizz ?

Je lâche un sourire amusé à Azamir alors que nous quittons l'épreuve, l'esprit plus retourné que prévu. Comme quoi, il faut toujours se méfier !




card:
 
memories:
 
doubles comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6201

Mar 11 Juil - 14:43
Le membre 'Gaeriel Miya' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo CDT & Ranger

C-GEAR
Inscrit le : 24/12/2013
Messages : 6981

Région : Kanto | Hoenn
Ven 14 Juil - 14:17
Gaeriel est partante pour l’épreuve du questionnaire, alors je compte m’y coller aussi. J’exprime que ça risque d’être facile pour nous dès que le thème est dévoilé. Par contre, mon amie s’occupe de calmer mon enthousiasme et sur ce point, elle n’a pas tort et je le lui accorde de vive voix. Hn, j’avoue qu’il y en a beaucoup. On verra avec quel score on sortira d’ici. J’ai tout de même confiance en nous et en nos connaissances. Les questions ne seront pas si difficiles, je présume. Le but est tout de même que la majorité des gens puissent passer les épreuves. Sinon, ça serait frustrant et certains partiraient d’ici sans terminer la journée. Certes, nous sommes libres d’aller et de venir à notre guise, sauf que je continue de croire que les défis sont réaliste. Bref, la première question tombe et je déchante totalement quant à l’assurance et à toutes les pensées que j’avais quelques instants plus tôt. C’est quoi ces questions? Je ne m’attendais pas du tout à ça. J’avais vraiment en tête que ça serait généraliste, mais certainement pas aussi pointilleux. Je ferai attention pour les prochains défis, je resterai méfiant. S’il faut qu’on tombe sur plusieurs comme celui-là, nous ne serons assurément pas les meilleurs. Mon esprit de compétition en prend un coup.

Mais les épreuves physiques te remotiveront, sois patient. Puis, tu te trouves en compagnie de la femme que tu aimes, c’est déjà très bien, n’est-ce pas?

À la première question, nous improvisons une réponse qui n’est pas la bonne. Quelles étaient les chances pour que nous tombions juste quand effectivement, il y a des centaines et des centaines de Pokémon? Ça aurait été stupéfiant et inattendu. Au moins, les deux questions suivantes nous donnent des points, bien que je ne m’attendais pas à cela pour la troisième. J’essaie de ne pas sembler trop incrédule tandis que Gaeriel s’exprime avec force et assurance. Elle ne doute pas d’elle, comme moi lors de la précédente. Ainsi, ça existe vraiment, les choses hantées? Ça peut même être un Pokémon? Ou alors, il s’agit de que rumeurs non fondées... J’irai sûrement vérifier sur le web plus tard, si j’y pense après cette journée. Ou je pourrais poser la question — ou non. Ce genre de sujet est toujours délicat, quand ça touche aux croyances. Il vaut mieux que j’oublie toute cette histoire. De toute façon, les questions suivantes m’y aident et une fois de plus, nous ne parvenons pas à trouver quoi y répondre. J’aurais préféré n’avoir que des épreuves physiques ou alors des questionnaires qui sont réalistes. Les prochaines seront mieux. C’est ce que je me dis pour m’encourager. Mais face au sourire amusé que m’offre mon amie, je ne peux pas rester dans un mauvais état d’esprit trop longuement.

C’est ce qu’on appelle l’amour, mon cher
.

Je vais éviter de juger trop rapidement pour les prochains. Je lui adresse aussi un léger sourire, désireux de passer à la suite et de laisser cet événement derrière nous. On fera mieux au prochain défi. Je me dis que ça ne peut pas être pire, mais à nouveau, il ne faudrait pas que je parle trop vite. Il peut toujours y avoir pire. Tandis que nous quittons cet endroit pour nous diriger vers le prochain défi, j’amorce une conversation. La question sur la reproduction me fait penser que Gey, ma Roucarnage, aura un petit. Je n’avais pas remarqué qu’elle et mon Gueriaigle en étaient à ce point dans leur vie. Je sais que Gaeriel a eu à gérer l’arrivée d’un bébé elle aussi, son Altaria chromatique qu’elle m’a présenté quand elle est venue me rejoindre à Vaguelone. J’aimerais avoir ses conseils pour mieux m’y préparer, bien que ça soit Ferir qui s’en occupe le plus. Elle restera aussi avec l’œuf au refuge, sauf que je ne veux pas lancer tout de suite la conversation quant à mon futur déménagement et à mon exil (si tout se passe comme je le souhaite) à Hoenn. Bref, le temps que nous discutions un peu, nous arrivons devant le prochain défi et il faut admettre que ma motivation en prend un coup lorsque je constate qu’il s’agit d’un autre questionnaire. J’évite de passer un commentaire sur le fait que je n’en ai pas vraiment envie. Il faut faire mieux que le précédent. Par contre, je sais bien que ça ne dépend pas que de nous. Si nous ne possédons pas la connaissance, c’est inutile. Ce n’est pas quelque chose qu’on peut essayer encore et encore jusqu’à réussir.

La bonne nouvelle, c’est que le thème te semble moins vaste cette fois.

Les métiers. Ça dépend si ça englobe tous les métiers possibles ou non. Je redoute les questions bizarres. Ça, je l’exprime à haute voix tout en regardant mon amie. Il peut franchement y en avoir, mais si nous voulons continuer dans ce Fort, il nous faut tenter un maximum de défis, même les questionnaires les plus étranges. J’ai tout de même très hâte de tenter une nouvelle épreuve physique. En attendant, il y a celle-ci à passer. Dès que nous confirmons que nous sommes prêts, la première question arrive. « Comment s’appelle le lieu où tous les éleveurs peuvent se réunir? » Le peu d’attrait que j’avais pour ce quizz vient de disparaître. Il s’agit d’un métier auquel je ne me suis jamais intéressé. Je préfère les refuges, je préfère les endroits qui n’offrent pas d’entraîner et de nouer un lien avec les Pokémon d’autrui. Certes, j’ai déjà consulté l’un d’eux pour mes problèmes avec Gey et avec Thor, mais il est... différent. Je n’ai donc pas de réponse à fournir, mon regard migrant de nouveau vers la ranger dans l’espoir qu’elle sache. Il nous faut marquer des points. Le jeu continue ensuite. « Combien existe-t-il de ranger Blades? » Alors, sur ce coup, nous répondons en même temps. C’est quatre, nous sommes bien placés pour le savoir. S’il y a d’autres questions aussi simples sur les rangers, nous allons avoir un bon score à la fin au moins. Ça ira mieux que le précédent. Après cette bonne réponse, le questionnaire reprend. J’espère qu’il n’y en aura que cinq, comme l’autre avant. « Combien d’organisations mafieuses font parler d’elles à travers le monde? » J’essaie de me souvenir des noms qui sortaient souvent comme étant les ennemis des Rockets, les comptant rapidement. J’arrive à six, alors avant de donner cette réponse, je me valide auprès de Gaeriel. J’ai entendu parler ou lu dans les médias six grands noms. Il m’en manque? J’évite de dire la vérité quant à l’endroit ou j’en ai le plus entendu parler...

Ce n’est pas le moment de te lancer dans de grandes révélations.

C'est tout de même étrange que le questionnaire considère ce genre d'activité comme un métier. Au moins, c'est une question générale, le fait que je sache ne dévoile pas mes anciennes activités au sein des Rockets. Par contre, la suite me laisse perplexe. « Comment obtient-on l'autorisation de porter une arme en tant qu'agent des forces de l'ordre? » Petit malaise de mon côté puisque mes armes ne sont pas légales. D’ailleurs, maintenant que j’y pense, je suis étonné que mon amie ne m’en ait jamais parlé. Elle les a déjà vues. Au moins, je ne les ai pas ici. Puis, mis à part à notre rencontre et en mission, je ne les traîne plus vraiment en sa compagnie. Bien que je connaisse les lois pour les avoir enfreintes, je ne sais pas quoi répondre sur celle-ci. À nouveau, ma tête se tourne vers Gaeriel, qui n’hésite pas avant de fournir une réponse. Je compte éviter de m’étendre sur le sujet. Je ne voudrais pas avoir à expliquer pour mon sabre, bien que je l’aie obtenu d’une personne extérieure aux Rockets, qui a toujours été indépendant des organisations criminelles. On est meilleur sur ce questionnaire. Il faut bien s'encourager.



T-Card:
 

Autres comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ranger Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 18/08/2013
Messages : 2169

Région : Kantô, Johto
Lun 17 Juil - 11:06
Comme je le redoutais, ils ont mis le paquet au niveau des questions extrêmement pointilleuses sur les pokémons et nous nous sommes retrouvés bien bête en entendant certaines de leurs questions, que seuls des scientifiques ayant déjà de l'expérience pourraient connaître... Et encore, j'émets un doute à ce sujet, il faut vraiment avoir étudié l'espèce en question pour pouvoir savoir... Nous nous retrouvons donc avec notre première défaite (nous qui venions de dire qu'on essayerait d'être les meilleurs) et nous nous éloignons de l'écran pour pouvoir aller rapidement vers la prochaine. Je souris lorsque Azamir parle du suivant et je hoche la tête, bien d'accord avec lui. On ne va pas rester sur une défaite, c'est certain ! Je tourne la tête vers lui tout en marchant lorsqu'il entame une nouvelle conversation, sur un sujet totalement différent : il va bientôt accueillir un bébé pokémon dans son équipe !

- C'est génial ça ! Tu vas voir, c'est un vrai bonheur d'accueillir un bébé dans son équipe. Perso j'ai adoré en tout cas, surtout que c'était le petit de Rid, ça m'a ému...

Nous avançons encore quelques minutes tout en discutant justement de bébé pokémon et de ce qui s'est passé lorsque Yuna a eu son œuf de dragon avec Ridley. Je ne manque pas de mots lorsqu'il s'agit de parler des premiers mois du Tylton, qui a passé une grande partie de son temps sur son épaule, et ce même lorsque j'étais en combat à la ligue ! Ce n'est pas si étonnant que Narcisse soit si combatif, il a vu ses parents s'entraîner dès son plus jeune âge puis il les a vu en train de combattre de puissants pokémons sur un terrain particulièrement vaste.

Nous discutons nous discutons et tombons soudain sur notre prochaine épreuve : un autre quizz !

- Tu crois qu'on va les enchaîner pendant une heure ?

Ca ne serait vraiment pas de chance mais, qui sait, d'autres personnes sont peut-être coincées dans ce genre de situation ? Après ça ne m'aurait pas vraiment gêné que ce soit le cas avec des épreuves similaires aux deux premières, mais pour des quizz... Disons qu'il y a plus palpitant, et plus sportif. Je voyais cette journée comme un espèce d'entraînement grandeur nature pour le travail, alors espérons qu'il n'y ait pas un troisième questionnaire après celui-ci et qu'on pourra de nouveau courir partout et plonger à l'eau s'il le faut.

Cette fois, il s'agit d'un quizz plutôt tourné vers les métiers ; on a une chance. La première question se fait entendre et Azamir ne semble pas savoir. Je me concentre, étant sûre de savoir ce que c'est.

- Ça me dit quelque chose, mmf... Je réfléchis pendant de longues secondes, luttant contre mes légers problèmes de mémoire qui peuvent se montrer handicapant dans ce genre de situations. Ah oui, facile ! C'est le salon de l'élevage !

Si le nom avait été aussi farfelu que celui de notre QG général, jamais je n'aurais pu répondre. Un bip de la machine indique l'arrivée de la question suivante et je tourne aussitôt la tête vers Azamir avec un large sourire : trop facile ! Amusés, on y répond en même temps et la question suivante s'affiche aussitôt : les organisation mafieuses. Vraiment ? Je suis plutôt étonnée de lire ce genre de question sur un quizz sur celui-ci, mais pourquoi pas. Cependant, je dois bien avouer que je ne sais pas y répondre... Azamir propose un chiffre et je hoche la tête.

- Je n'sais pas du tout, je te laisse répondre !

Je ne sais pas si il avait le bon nombre en tête, mais en tout cas nous validons celui-ci et nous passons à la quatrième et dernière question. Un sourire s'installe sur mon visage en la lisant : facile ! Je prend rapidement la parole sans même m'entretenir avec Azamir et j'explique les grands points pour obtenir ce fameux port d'arme en tant qu'agent. Je réalise un peu trop tard que je me suis montrée trop sûre de moi, Azamir pourrait se douter de quelque chose... Cela ne semble pas le cas ; peut-être se dit-il que je le sais parce que Mikhail était agent ? En tout cas j'ai l'excuse parfaite s'il me pose la question, je n'ai pas très envie de lui sortir mon propre port d'arme. D'ailleurs je n'ai même pas pris mon pistolet avec moi aujourd'hui, trop dangereux... Heureusement d'ailleurs, sinon il aurait pris l'eau.

Je sors de mes pensées lorsque l'écran indique que nous avons remporté l'épreuve : yes ! Je récupère la clé et je la rajoute à notre trousseau.

- Ouais, on l'a bien géré celui-là ! Nous nous éloignons rapidement pour trouver une nouvelle épreuve, une pensée en tête. J'espère qu'on ne tombera pas sur un nouveau quizz !




card:
 
memories:
 
doubles comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 1 sur 2) Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Challenges [En cours...] !
» Llewellyn ☆ Accept the challenges so that you can feel the exhilaration of victory
» Nuzlockes Challenges de Usolia Naviento

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: Mauville :: Fort Tartard-