AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» Vous avez dit Ranger ?


avatar
Dresseur Hoenn

C-GEAR
Inscrit le : 19/09/2013
Messages : 724

Région : Johto, Hoenn
Dim 02 Juil 2017, 16:33
Rosalia, un étage de la tour Carillon

« Alors comme ça j’ai réussi la troisième épreuve ? »

Le visage de Yumeko avait beau exprimer une grande fatigue, ses traits ridés semblaient inonder de lumière et de douceur son visage à la peau tannée avec le temps. Stelkin était encore un peu groggy. Après tout, il avait été plongé dans un coma forcé pendant plus de trois semaines et de loin, parmi toutes les épreuves qu’il avait pu passer jusqu’à présent, celle-là fut la plus terrible. Toutes ces personnes qu’il a dû rencontrer, apprendre à connaître. Pipin, Sophie, Lundwing… Ils n’étaient que des chimères créées par ses peurs les plus profondes et inconnues. Une à une, il a mené ces fragments d’âme là où ils devaient être, sur le chemin de la repentance. Et il eut un aperçu de ce que l’histoire du monde a essayé de cacher aux yeux de l’humanité.

« Comment te sens-tu ?
-Je ne saurais vous l’expliquer, mais je sens un énorme poids me quitter les épaules. C’est… C’est comme si je me sentais plus libre de mes mouvements et…
- Aaah, c’est une très bonne nouvelle. Mais n’oublie pas, chacune des épreuves sera un peu plus difficile. Tu as pu te défaire des liens du passé, tu as pu te construire comme un soldat de l’arc-en-ciel et accepter le lourd héritage qui te tend les bras mais sauras-tu protéger ceux que tu aimes malgré ta tâche sacrée ?
- Comment ça ? Qu’est-ce que v…
- Nous en reparlerons plus tard Stelkin. Pour l’heure, tu as besoin de te reposer. N’oublie jamais que la roue du temps tisse selon son bon vouloir et qu’il ne sert à rien de se précipiter. Profites de cette nouvelle vie qui te tend les bras car elle n’est pas seulement la tienne mais connectée à toutes les autres. Chéris là du plus profond de ton être et tu pourras aider ton prochain.
»

Stelkin ne sut pas quoi répondre. Cette vieille femme parlait comme si elle savait exactement ce qui se tramait dans le cœur et l’esprit du jeune homme. Et sa parole, douce et sage, brûlait comme un feu ardent et purificateur. Il avait tant de questions à leur poser, surtout avec ce qu’avait révélé Sumeko et son ordalie des ombres. Cette kimono ne l’avait jamais aimée mais pourquoi ? Que lui avait-il donc fait pour mériter ce traitement ? Il le sentait, toutes ces femmes semblaient le transformer petit à petit pour quelque chose d’incroyable. Savaient-elle réellement où se trouvait Ho-oh ?

Il lui fallait du repos de toute façon. Les ténèbres ne mirent pas beaucoup de temps à s’emparer de lui. Depuis très longtemps, Stelkin passa une agréable nuit sans de cauchemar ultra-réaliste.

***

Mauville, vers le Fort Tartard

Cela faisait une éternité qu’il n’avait pas remi les pieds à Mauville et il se plut à reconnaître les toitures de chaumes violettes qui donnent le charme si spécifique à cette ville. Un peu plus loin se trouvait la Tour Chetiflor qui, à l’instar de celles présentes à Rosalia, avait le mérite d’être entière et de fonctionner. Après, il y avait pas mal de moines et à ses bons souvenirs, ils n’étaient pas tous très bienveillants vis-à-vis des nouveaux dresseurs. Mais plus généralement, c’est surtout à ce moment précis que sa vie avait basculé pour de bon, que son demi-frère l’avait pris en chasse pour de mauvaises raisons et que sa descente aux enfers avait commencé. Mais cela ne lui fit rien d’y penser. Ce qui est fait est fait, il lui fallait aller de l’avant à présent.

Aller comme par exemple à la nouvelle animation qui attirait masse de monde, à savoir le château Fort Tartard. En fait, il était intrigué par l’annonce faite comme quoi il y aurait un stand pour donner des informations sur le métier de Ranger. Plusieurs fois cette possibilité lui avait traversé l’esprit mais il n’avait aucune idée s’il en était capable d’en faire un métier. Pourtant, c’était typiquement ce qui pourrait le plus lui convenir : aider les personnes à l’aide des pokémons et rester en pleine nature. Son expérience en dressage n’était plus à prouver et même s’il repartait à zéro, il le faisait sur des bases saines. Et il avait ses pokémons avec lui.

C’était un peu fébrile qu’il arriva vers le stand. Mais contre tout attente, un charmand jeune homme se présenta à lui, et contrairement à ce que l’on pourrait penser, cela l’aida à chasser ses doutes. Alveric qu’il s’appelait. Il avait un haut grade visiblement et commença à taper la discussion avec lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 2213

Dim 02 Juil 2017, 16:34
Bienvenue au Fort Tartard !
N'oubliez pas de respecter les consignes de sécurité élémentaires lors des épreuves pour ne pas vous blesser ; la chasse aux clés d'or peut aussi parfois être salissante, alors faites également attention aux vêtements que vous portez !
Si vous avez la moindre question, vous pouvez vous adresser aux points d'informations disséminés autour du Fort.

Vous pouvez donc commencer à lancer le dé pour votre premier défi, amusez-vous bien !


avatar © Raïtoku Seigi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Hoenn

C-GEAR
Inscrit le : 19/09/2013
Messages : 724

Région : Johto, Hoenn
Dim 02 Juil 2017, 17:37
« Alors comme ça vous voulez devenir Ranger hein ? » Stelkin ne put s’empêcher de voir sa jolie petite boucle brune qui tombait négligemment sur son visage, assez clair de peau. Il est clair que s’il pouvait parler au jour le jour avec un aussi bel éphèbe qu’il n’aurait pas hésité un instant. Mais la situation était beaucoup plus complexe que cela et déjà, devoir justifier qu’il recommençait tout son voyage initial depuis le début alors qu’il avait triomphé de la ligue 1 était tout sauf une partie de plaisir.

« Vous êtes bien conscient que j’ai du mal à croire ce que vous êtes en train de me dire ? Je veux dire, qui se risquerait à entrainer de nouvelles recrues alors qu’il a sous la main des excellents éléments capables de parer à toutes les situations ? »

Il n’avait pas envie de s’expliquer en détails et puis ce n’était pas non plus un interrogatoire qu’il devait subir. Stelkin voulait avoir quelques informations sur le métier de Ranger, et surtout comment faire pour intégrer les rangs. Après, cela ne l’engageait que lui et lui seul s’il voulait aller au bout de cette démarche. En outre, à en juger par son comportement hautain, il ne doutait pas un instant qu’Alveric devait être actuellement assez puissant pour terrasser sa propre équipe bien que quelques années auparavant, Bel’ lui aurait cassé la figure à lui tout seul avec ses attaques ultra-dévastatrices. En tout cas, il apprit une chose qui ne l’étonna guère mais qui le laissa songeur : son équipe de pokémon devrait être fixe et il est difficile d’en changer comme ça. Cela voulait donc dire que son équipe de départ qu’il était en train de construire serait virtuellement subdivisée en une deuxième. Garder une cohérence et un esprit tactique pour parer à toute situation lui semblait être un point évident.

Mais le métier de Ranger ne se résumait pas à des combats. C’était plus que cela. Il se projetait déjà dans ce qui semblait être le métier, du moins avec ce qu’il avait pu voir dans les émissions de télé ou les reportages. C’était quelque chose qu’il voulait faire depuis petit mais les évènements ont chassé ce rêve d’enfant. A présent que la situation se soit réparée, il espérait au moins tenter un peu cette branche de métier qui dans l’esprit de Stelkin ressemblait beaucoup à celui d’Agent, le salaire en moins mais les sourires des hommes et pokémons en plus. C’était aussi de loin les dresseurs les plus expérimentés et dans sa quête d’équipe ultime, nul doute que toute information qu’il capterait là-bas lui serait plus qu’utile.

Alveric lui expliqua finalement les démarches à effectuer. Il lui faudrait suivre une formation sur 5 années où il reverrait les bases du dressage et de l’élevage pokémon. Mais, son sourire s’accentua alors qu’il pointa du doigt le fort Tartard.

« Normalement, cette voie est celle qui vous permet de rejoindre les Rangers. Cependant, vous avez un autre moyen d’y arriver et si elle est difficile, elle vous permettra néanmoins de gagner beaucoup d’années d’un coup. Sachez que l’évènement a été en parti financé par le Polygone, organisme ranger qui se situe à Hoenn – j’ai cru comprendre que vous étiez aussi de cette région ? Pour vous situer, cela se trouve aux environs de Lavandia, dans le quartier des Acacias.
-Oui mais je suis des terres orientales de Hoenn, Pacifiville pour être exact. Je n’ai pas encore suffisamment exploré les terres occidentales, dont Lavandia.
- Je vois. Ecoutez, certains comme vous sont aussi en recherche de savoir s’ils sont aptes ou non pour devenir ranger. Toutes les épreuves vous permettent d’obtenir une clé d’or. Récoltez-en 10 clés dorées et selon votre performance, nous jugerons si oui ou non, vous pourrez devenir Ranger. Outre les gains que vous pourrez gagner en participant à l’effort collectif, vous aurez un réel aperçu de ce qu’implique le métier de ranger : connaissances, endurance et parfaite synchronisation avec vos pokémons. »

Stelkin sourit. Visiblement, ce ne serait pas si compliqué que cela de réussir les différentes épreuves demandées. Du moins le pensait-il. Il se changea pour prendre des habits qui craignent moins et s’engouffra dans le fort. Il avait un nouvel objectif et il l’atteindrait, quoi qu’il lui en coûte.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6201

Dim 02 Juil 2017, 17:37
Le membre 'Stelkin Lindovano' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Hoenn

C-GEAR
Inscrit le : 19/09/2013
Messages : 724

Région : Johto, Hoenn
Dim 02 Juil 2017, 19:28
La première épreuve lui était ainsi proposée. Dans la salle se trouvait déjà plusieurs candidats et tous planchaient sur ce qui devait être un sujet d’examen. Alors comme ça, il allait devoir effectuer une épreuve intellectuelle pour commencer ? Il espérait surtout que cela porterait sur les combats, c’était vraiment son domaine de prédilection. Mais quelle ne fut pas sa tête lorsqu’il vit que cela portait sur…

« Les baies ? »

L’un des organiseurs alla à sa rencontre. En l’occurrence c’était une organisatrice et il reconnut l’uniforme ranger. Elle eut un franc sourire et l’invita à aller s’asseoir face à l’un des ordinateurs. Elle s’appelait Elena et était en charge d’éduquer les aspirants rangers en usant de toutes les plantes existant dans la nature. Ainsi, une équipe ranger était capable de survivre en milieu hostile du moment qu’elle ait connaissance des ressources de ce que la planète avait à lui offrir. Elle lui indiqua par la même que c’était une des dix épreuves officielles sur lesquelles il serait jugé, ce qui le fit tiquer.

« Comment communiquez-vous aussi vite ? Cela fait même pas 30 secondes que je viens d’accepter cette épreuve et…
- A votre place, je ne m’inquièterai pas pour ça mais de ce test. Ceux qui sont en fin de deuxième année sont capables de répondre à toutes ces questions les yeux fermés ! Ah et pas de triche, nous saurons si vous usez d’internet ou de livres ! »

Elle repartit vers le fond de la salle où se trouvait un autre des organisateurs mais contrairement à elle, il n’avait pas d’uniforme ranger. L’interface était celle d’une petite tablette tactile et il avait un quizz qu’il lui fallait répondre. Pour chaque question, il avait plusieurs réponses possibles si bien qu’il n’avait au pire qu’une chance sur quatre de répondre faux. Il y avait vingt questions au total et quinze minutes pour y parvenir.

La chance – et c’en était vraiment une pour cette situation précise – était que Stelkin avait une certaine connaissance des plantes médicinales. Il trimballait avec lui un vieux bouquin qu’il tenait de sa mère et qui était une herboriste de renom. Au tout début de son aventure, il avait beaucoup usé les pages pour essayer de se débrouiller tout seul et parmi plusieurs décoctions, certaines requéraient des baies. En recoupant ses souvenirs (assez lointains il faut le dire) avec les questions posées, il pouvait répondre à un peu plus d’une dizaine de réponses. Cependant, d’autres questions lui parurent bien plus obscures, notamment sur les lieux de pousse de certaines baies et vers quelles saisons la récolte pouvait être maximale. Il est vrai que s’il était important de savoir des choses quant à leur utilisation, il était aussi nécessaire de savoir où et quand espérer les trouver. Notamment, certaines baies exotiques comme les baies Abrikot ou Eka lui étaient très peu connues et à cet effet, il arriva à trouver la bonne réponse par élimination. En fait, il pouvait témoigner de tout ce qui se trouvait à Johto et un peu à Hoenn mais c’était encore très limité. Le reste, c'était ses souvenirs qui parlaient. Du coup, il fit de son mieux en étant le plus logique et sourit même à l’attention d’une baie Mangogo qui... N’existait certainement pas. Il se surpris toutefois à voir que dans ce domaine, ses connaissances n'étaient pas si parfaites que cela, mais loin d'être minces non plus.

Il arrivait vers la fin des questions quand l’écran se figea. Malheureusement, il n’eut pas le temps de répondre aux deux dernières questions, le temps était écoulé. Ce n'était vraiment pas de chance, cela risquait bien d'impacter son score final. Pour avoir la clé d'or, il lui fallait au moins 15 bonnes réponses. De son côté, l’inspectrice alla consulter son dossier et revient vers lui, une clé d’or entre les mains. Allait-elle la lui donner ?

« Voyons voyons… Eh bien, c’était juste mais vous avez réussi ce test Stelkin. 15 bonnes réponses sur 20, même si je vois que vous n’avez pas répondu aux deux dernières. Voici votre clé. Toutefois, si vous réussissez les autres épreuves, un cours de rattrapage sur les baies ne vous fera pas de mal. La Baie Tronci ne pousse pas dans les bois mais sur les flans de volcans, faites attention à cela !
-Bien madame.
-La prochaine épreuve vous attend, bon courage »

Finalement, l’inspectrice repartit s’occuper d’autres candidats, certains avec une clé et d'autres sans. Stelkin venait de réussir la première épreuve, sur des connaissances qui sont censées être son point fort et il réussit que de justesse. Qui sait ce qui pouvait l’attendre après ? Une chose était sûre, rentrer chez les rangers allait vraiment se jouer au mérite.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6201

Dim 02 Juil 2017, 19:28
Le membre 'Stelkin Lindovano' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Hoenn

C-GEAR
Inscrit le : 19/09/2013
Messages : 724

Région : Johto, Hoenn
Dim 02 Juil 2017, 23:38
Il y a des épreuves qu’il ne faut pas tomber dessus. Des épreuves tellement loufoques qu’elles se dissocient de par leur simple appellation. Ainsi, après la séance studieuse l’attendait une épreuve tout droit venu du Japon. Un épreuve vraiment loufoque…

Le combat de Sumo.

Stelkin n’était pas le premier à passer et il eut le temps de voir, de rire et d’appréhender le tout à la fois la terrible épreuve qui t’attendait. Au centre une scène ronde dans lequel il y avait deux lutteurs : un maître sumo tiré au sort parmi et le challenger. Parfois, ce n’était pas un humain mais un pokémon. Il y avait sinon deux pots, dans l’un des pots était tiré au sort le maître du sumo et dans l’autre si c’était le dresseur ou le pokémon. Evidemment, cela pouvait donner des situations embarrassantes où un chetiflor se retrouvait avec un véritable maître en la matière et l’envoyant valser sous les cris désespérés de chétiflor et de sa dresseuse. Celui-là avec la couleur violette et c’était simplement la couleur à ne pas tirer au sort. Mais il fallait aussi éviter le vert, le sadique bien baraqué, qui n’hésitait pas à tricher pour montrer sa supériorité. Enfin, il y avait le rouge, de corpulence normale, le jaune qui avait zéro de masse musculaire et le marron, aka le gringalet obligé de se battre en costume de polystyrène de Makuhita. Le design était tellement rond qu’il se faisait facilement éjecter.

Finalement son tour arriva. Alors il n’avait pas de stress car ce n’était pas un épreuve sponsorisée par les Rangers mais quand même… Il voulait gagner cette clé d’or ! Et il pria le bon ciel pour ne pas tomber sur un adversaire trop puissant. Il chercha au plus profond du pot pour sortir… Une balle verte. C’était le sadique, l’un des pires adversaires. Néanmoins, il avait encore une chance de réussir si c’était son propre pokémon. A nouveau il piocha dans l’autre urne. Il devait absolument tirer le bon numéro et…

« Vous avez tiré le 1, c’est vous qui devez y aller Monsieur »

Donc voilà Stelkin s’avançant sur le ponton. Il n’avait pas une super musculature, ce qui allait forcément se retourner contre lui. Le type était fourbe et cherchait à mettre la honte à ses adversaires. Sauf qu’en termes de fourberies, Stelkin n’était pas en restes. Le combat de Sumo ? Il avait l’intime conviction que cela allait juste servir de prétexte pour un combat beaucoup plus bestial. L’arbitre japonais alla se mettre au bord de la pièce, sur un petit promontoir. La règle était simple : le dernier debout sur l’arène était vainqueur. Comme pour appuyer son rôle, le sumo vert lui décocha un regard bestial, ce qu’il répondit par un vil sourire. Ils se mirent face à face, prêts à en découdre. Il avait bien étudié sa manière de se battre, et il n’aurait qu’une opportunité pour réussir à gagner le combat. Finalement, dans un japonais approximatif, l'arbitre finit par beugler le début du match

« TAAAAATAAAAKAÏÏÏÏÏÏ !!! »

Le vert fonça vers Stelkin, les mains en avant. L’ex-agent capta ses mains, tendues elles aussi en avant. A présent le combat pouvait réellement commencer. Et il sentit que son adversaire força de suite, voulant clore l’affrontement aussi vite qu’il avait commencé. Comme pour faire une prise de combat comme appris dans sa formation de police, il usa de cette force pour la diriger sur le côté, ce qui le déséquilibra un instant. Stelkin en profita pour l’entrainer vers la flotte. Le corps du sumo vert tomba, il allait gagner…

Avant que son adversaire ne se reprenne et prit une position avec ses jambes stoppant sa chute. Il avait essayé de le tromper et il avait réussi. Stelkin sut alors qu’il avait eprdu. N’ayant aps d’autres plans, il essaya de forcer avec sa force physique et finit par se retrouver les jambes en l’air sans qu’il comprenne le truc. Deux secondes plus tard, il s’étala dans la flotte entourant l’arène, gelée et le glaçant jusqu’à l’os. L’un des organiseurs de cette attraction alla le voir et lui donna une petite serviette pour s’essuyer un peu. Heureusement qu’il avait pris des vêtements qui ne craignaient pas !

En tout cas, une chose est sûre. L’esprit revenchard de Stelkin était activé. S’il retombait sur lui, il allait être plus diabolique que jamais, foi de Stelkin !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6201

Dim 02 Juil 2017, 23:38
Le membre 'Stelkin Lindovano' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Hoenn

C-GEAR
Inscrit le : 19/09/2013
Messages : 724

Région : Johto, Hoenn
Lun 03 Juil 2017, 02:20
Après cette humiliation en public, Stelkin espérait ne pas tomber dans une épreuv du même genre. Manque de bol pour lui, les Japonais avaient un esprit très créatif et le hasard avait voulu qu’il se retrouve dans une de ces épreuves où il devait aller le plus vite possible.

1, 2, 3… Soleil !

Alors, c’était bien un jeu qu’il connaissait pour y avoir joué étant plus petit. Toutefois, il y avait un piège sournois. Les Japonais et leur satané envie de jouer à des jeux aussi débiles qu’il venait de faire auparavant. Il était encore un peu trempé mais de toute façon cela ne se verrait pas. Car cette fois-ci, il avait droit à un costume de protection tout rond en forme de… Patate.

« Je dois vraiment mettre ce truc-là ? »

Visiblement, l’animateur de ce jeu n’était pas très tendre avec les joueurs, une mine revêche s’affichant sur le visage. En des termes très fleuris, il lui fit comprendre qu’il était là car il voulait gagner de l’argent, que le job était nul et que le jeu était calibré pour que n’importe qui de néophyte perde, cela faisant perdre de l’intérêt au jeu selon lui. Stelkin, voyant à qui il avait affaire, décida de ne pas insister et s’engouffra dans son costume patate. Ils étaient 10 sur la ligne de départ et seul les trois premiers pouvaient prétendre à récupérer une clé d’or. Cela semblait facile de prime d’abord. Mais ils avaient rendu la pente légèrement glissante. En d’autres termes, il ne fallait pas courir sinon c’était la glissade assurée.

Afin d’un maximum de monde puisse participer, un système d’élimination directe a été mis en place. Quiconque tombait alors que la personne effectuant le « 1, 2, 3… Soleil » était retournée se verrait disqualifié. Les trois premiers ou les trois derniers debout seront alors déclarés vainqueurs. L’arbitre, qui était en tout point similaire à celui qu’il avait vu auparavant pour le combat de Sumo hurla de la même manière afin d’annoncer le début du match.

«»

L’homme en haut de la pente commença à se retourner et tous les concurrents s’élancèrent à l’assaut de la pente. Il n’en fut pas plus longtemps pour entendre une femme hurler de surprise alors qu’elle roula sur le côté jusqu’en bas de la pente, incapable de se relever. Stelkin commença déjà à rigoler. Ça allait être un carnage à coup sûr. Sa stratégie consista à essayer de garder un certain appui en avançant doucement et en ayant de bons appuis. Visiblement, il n’était pas le seul à vouloir user de cette tactique. Un autre homme, aussi téméraire, s’était élancé aussi doucement que lui, le pas hésitant.
Le jeu continua encore plusieurs instants et certains se démarquaient. A un moment, un homme bleugla "PATATE" et uen femme fut prise d'une crise de fou-rire. Elle rata son ascension, glissant sur la pente de toile et entraînant dans sa chute trois concurrents. L’un d’eux faillit le faucher mais il prit bien position sur ses appuis et l’adversaire par qui tout avait commencé arrêta sa glissade devant lui. La femme devant lui, les jambes en l’air était tellement pliée en deux de rire que son rire communicatif commença à ébranler la concentration de Stelkin. A vrai dire, l’autre homme usant de la même technique était un peu plus en avance que lui à présent et si Stelkin n’était pas encore tombé, il figurait comme bon dernier.

« Hahaha, mais comment je vais arriver à avancer, maintenant que tu es devant moi ? »

Et la femme continua de rire tellement qu’un des adversaires presque arrivé en haut se retourna brusquement et déboula du haut de la pente pour aller percuter une personne plus bas et son concurrent direct dans sa course de l’escargot. Il avait tellement envie de rire aussi, c’était dur de se concentrer ! La jeune femme quand à elle était prise d’une violente crise de fou rire, si bien qu’une femme finit par glisser, son hurlement trouvant écho près de la malheureuse qui avait échoué à ses pieds et qui expulsait un à un ses adversaires avec son rire.

C’était une situation tellement idiote qu’il finit par rire de plus belle et glissa à son tour, faisant un roulé boulé avec son adversaire. La tête tournait un peu mais qu’est-ce que c’était idiot et drôle ! Finalement, quelqu’un le remit sur pattes, c’était l’organisateur.

« Sérieux, elle avait quoi cette femme à rire comme ça ? »

Un fou rire commença à prendre Stelkin. Et comme il faisait parti des 3 derniers debout, on lui décerna une clé d’or, nourri sous un tonnerre d’applaudissement. Il était clair que d’avoir cette femme juste sous les pieds et prise d’une crise de fou-rire était difficile à surmonter mais il l’avait fait. En tout cas, c’était à nouveau une sacrée expérience qui resterait dans les annales !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6201

Lun 03 Juil 2017, 02:20
Le membre 'Stelkin Lindovano' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Hoenn

C-GEAR
Inscrit le : 19/09/2013
Messages : 724

Région : Johto, Hoenn
Lun 03 Juil 2017, 21:37
Il n’y avait rien à dire, ces épreuves étaient absolument excellentes. En plus de passer un bon moment en compagnie de gens pour un jeu complètement barré, il avait réussi à récupérer une clé d’or supplémentaire, ce qui portait son nombre à deux. Mais une seule valait réellement son pesant d’or. Suite à la plaisanterie se tramait la seconde épreuve qui lui ouvrirait peut-être les portes du polygone. Stelkin arriva dans une salle tenue par des Rangers. Et la moindre chose qu’on pouvait dire était le calme qui régnait dans la salle. Un autre bel éphèbe arriva à son niveau. Ils étaient vraiment canons les Rangers ou était-ce leur uniforme qui les mettaient en valeur ? Mais là n’était pas le lieu pour débattre de cette question existentielle.

« Vous êtes Stelkin je présume ? Je m’appelle Rodrick, c’est moi qui vais vous imposer la deuxième épreuve. Elle s’appelle la tête dans l’Aquarium, j’espère que vous la trouverez à la hauteur des autres défis »

Pour cela, il invita Stelkin à se munir d’une combinaison de plongée ultra moulante. Visiblement, Rodrick sembla perdre de sa prestance quelques instants, ne pipant pas mot avant de se reprendre et de lui expliquer les règles du jeu. Et à quel point une situation qui semble simple allait devenir beaucoup plus complexe qu’il n’y paraissait.

« Dans cet aquarium se trouve quatre chiffres qui, une fois assemblés, formeront le code à 5 chiffres. Cependant, vous ne serez pas seul, des terribles créatures vous barreront la route. La personne dans l’aquarium ne peut pas en ressortir pour la durée de la partie. Le seul moyen de montrer le code sera de le plaquer contre la vitre. Bien entendu... » Il prit une expression plus sérieuse et Stelkin sut que c’était la raison pour laquelle tout cela était mis en place « Votre autre partenaire sera un pokémon de votre choix ».

Le sang de Stel se glaça. Comment pouvait-il imaginer un instant que le pokémon soit en mesure de comprendre les règles du jeu et les respecter et aussi savoir le code à mettre ? Le plus simple était d’avoir effectivement un pokémon aquatique mais envoyer Lilith dans cette faune sauvage risquerait de se transformer en carnage et il n’arrivait pas encore à dompter la fougue de cette créature. C’était elle qui avait tué Bel’ et si elle était si forte pour terrasser son feu pokémon le plus puissant de l’équipe, la Tentatruel ne l’emporterait pas au paradis. Finalement, après quelques instants de réflexion, il opta pour le choix le plus logique. Son Ursaring. Dans un flash lumineux, son ours au caractère mal luné fit son apparition et sembla chercher déjà la bagarre. Impassible, Rodrick l’observa agir avec son pokémon et la manière dont il le calma. La voix de Stelkin était claire et il lui dicta les ordres. Kuma, tout d’abord surpris, avait rapidement adopté l’attitude du petit étudiant qu’il était devenu au fur et à mesure que cet Ursaring voulait à tout prix devenir un humain. C’était la condition sine qua non pour que cette force de la nature se batte à ses côtés et Stelkin jugea qu’aujourd’hui était une occasion parfaite pour qu’il se plie à l’exercice en tant que partenaire « humain ». Il lui fallu un peu de temps pour comprendre ce que son dresseur attendait de lui mais une dizaine de minutes plus tard, Kuma se tenait prêt. Rodrick lui annonça alors que l’épreuve pouvait commencer.

« Ca va le faire Kuma, je compte sur toi ! »

L’ours leva sa patte et mis le pouce en l’air. Ils étaient une équipe, ils allaient y arriver. Le regard confiant, le dresseur alla chercher les quatre codes au fond du bassin.

Point de vue de Kuma


L’Humain m’avait demandé quelque chose de bizarre. Non pas que l’envie me démange de lui en coller une à chaque fois que je le voyais mais j’ai su tout à l’heure que la fantaisie qu’il me demandait lui était importante. Mais aujourd’hui, il était vraiment bizarre, mais encore plus que d’habitude. Et pour avoir pas mal baroudé avec lui, je sais reconnaître quand l’Humain s’investit. Alors parfois, je n’ai plus envie de le baffer même s’il le mérite. Je me dis que j’aurai peut-être le droit à ce qu’il m’apprenne à parler le langage humain. Il est beau, j’aime beaucoup ses sonorités. La langue des Ursaring est moche, pleine de tons graves et ressemblant plus à des hurlements qu’autres choses. Les Humains ont tellement de choses chouettes. Moi je ne sais que casser des têtes, on a ça dans l’sang nous, les terreurs de Johto. Mais comme disait mon père, la violence n’engendre que la violence et si parfois c’est utile, la plupart du temps ça sert à rien.

Alors à quoi je peux servir, moi ? Cette question sans réponse me faisait tellement peur.

Les autres de la tribu ne se posent pas ces questions et brutalisent leur entourage pour avoir ce qu’ils veulent. Certains humains brutalisent aussi leur environnement mais d’autres comme mon dresseur le respectent. Alors comment deviennent-ils capable de surpasser la race des pokémons, lui qui est sans pouvoir, sans griffes et sans crocs ? Je crois que l’Humain m’a compris et essaye du mieux qu’il peut de m’intégrer. Alors pour une fois, je ne vais pas le baffer et faire ce qu’il m’a demandé. Il était ridicule avec son papier devant l’aquarium. Nous au moins, nous sommes plus gracieux dans l’eau.

Je devrais peut-être lui apprendre comment nager comme un Ursaring…


***

« Je dois dire que ce que vous venez de faire est assez incroyable tous les deux. Généralement, c’est le pokémon qui va dans l’eau mais le fait que vous, Stelkin, y soyez allé démontre à quel point vous vous êtes fait confiance mutuellement. Ce lien spécial qui vous unit, c’est l’essence même de ce qui fait un bon Ranger d’un bon coéquipier.
- C’est qu’on commence à se connaître pas mal lui et moi. On a traversé pas mal d’épreuves ensemble et on continue d’apprendre l’un de l’autre.
- C’est vraiment exceptionnel ce que vous venez de faire. Bien que le temps fut écoulé depuis longtemps, je déclare cette épreuve réussie haut la main. Toutes mes félicitations ! »

Stelkin et Kuma se lancèrent chacun un regard en coin, sans montrer ouvertement un quelconque signe de joie. A vrai dire, qu’importe la clé qu’il avait gagné, ces moments passés avec son ours des cavernes étaient rares mais toujours précieux pour lui. Et nul doute qu’avec cet épreuve, leurs liens se sont encore un peu plus resserrés.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6201

Lun 03 Juil 2017, 21:37
Le membre 'Stelkin Lindovano' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Hoenn

C-GEAR
Inscrit le : 19/09/2013
Messages : 724

Région : Johto, Hoenn
Ven 14 Juil 2017, 21:00
Et voilà qu’il venait de réussir sa deuxième épreuve et les compliments que lui avaient prodigué le Ranger l’avaient mis en confiance. Mais il ne devait surtout pas relâcher ses efforts et sa concentration car il vit que la prochaine épreuve était aussi une épreuve organisée par le comité et quand il fit la tête, il sut qu’il n’allait pas y arriver. Des cubes flottants, de la boue et un mur de poings… C’était un florilège de pièges juste pour glisser et ne pas arriver à l’objectif final qui était d’effectuer le parcours en moins de 5 minutes. Anna, celle qui était en charge de cette épreuve, le toisa du regard. Cette femme était une sportive de haut niveau et il était clair que cela allait se révéler être un sacré calvaire pour Stelkin, surtout qu’il commençait à accuser une certaine forme de fatigue avec tout ce qu’il avait déjà effectué auparavant. Un défi Quizz lui aurait au moins permis de récupérer mais c’était sa chance pour espérer devenir un Ranger. Il se rappelait d’ailleurs que Sashel en était un. Alors qu’il s’habillait, il songeait à toutes les aventures qu’ils avaient passés ensemble et à point il était expérimenté en dressage. Il aurait aimé qu’il voit à quel point son passage dans sa vie l’avait inspiré.

« N’oubliez pas votre objectif, vous devez réussir le parcours en moins de cinq minutes pour avoir la clé d’or. Interdiction d’utiliser les pokémons pour s’aider, c’est vos capacités physiques qui seront évaluées. Ah et avant que vous vous élanciez… » Il perçut un regard malicieux dans la Ranger Anna malgré son côté professionnel qui émanait d’elle « Vous devez dire Bougawouga le plus fort possible avant de vous élancer »

Stelkin lui lança un regard incrédule. C’était obligé de dire ça. Il était au pied du mur d’eau glissant. Plusieurs badauds étaient là, prêt à se marrer de sa débandade. Avant que le chrono ne soit lancé, il hurla à pleins poumons « BOUGAWOUGAAAAAAAAAAAA » avant de s’élancer sur le parcours.

Le début de l’enfer commença. Stelkin ne contrôla pas sa vitesse et atterrit la tête la première contre un des cubes flottant, ce qui sans le casque de sécurité l’aurait complètement sonné. Fort heureusement, il y avait une mini corde pour s’aider à se tirer de l’eau et difficilement il se hissa sur le premier cube flottant. Il fallait aller vite car déjà trente secondes s’étaient écoulées depuis le début. Et il n’avait pas passé le premier obstacle. Stelkin n’eut toutefois aucun mal à franchir les cubes flottants, étant plutôt agile.

Temps écoulé : 00 : 35 secondes

Il arriva en trottinant vers la première épreuve. Il lui falait sauter sur des plateformes en forme de demi-sphères – il y en avait 5, une plateforme centrale et cinq autres – qui flottaient sur une mare de boue. Pour avoir vu d’autres candidats précéents, la mare de boue semblait assez profonde. De plus, les plateformes étaient recouvertes de boue glissante, ce qui risquait de mal finir pour lui. La meilleure méthode était d’y aller à fond sur l’une ou l’autre des deux rangées.Il prit un peu d’élan, marcha sur la première plate-forme et glissa comme s’il avait marché sur un savon, se ramassant lamentablement. Il se sentit alors s’enfoncer dans la boue etmême s’il touchait le fond de la cuve, il ne pouvait pas avancer en marchant. Du coup, Stelkin essaya de bouger comme il put mais cela l’épuisa grandement et le chrono venait de prendre une claque. Inutile de dire que lorsqu’il fut arrivé à la plateforme centrale pour réeffectuer la même chose, le temps eprdu fut doublé.

Temps écoulé : 02 : 10 secondes

La chose la plus terrible était de se mouvoir avec un poids supplémentaire sur tout le corps une petite gangue de boue entravant ses mouvements. Et la fatigue qu’engendrait cette course. Le prochain obstacle était un mur sur lequel des poings en mousse essayaient de frapper les candidats pour les faire tomber dans une seconde mare de boue. Il avait observé avant cette épreuve et il n’y avait pas du tout de rythme, si bien qu’il opta pour la technique la plus suicidaire. Il s’accrocha fermement aux prises qui étaient mises à leur disposition et avança en faisant abstraction des coups qui pleuvaient au niveau du ventre, des jambes, de la tête… Le mur n’était pas long mais devoir résister à cette pluie de coups était difficile. Mais pas question de lâcher l’affaire ! Il canalisa son mental, et s’imagina comme étant dans un combat pokémon. Tant bien que mal, il arriva de l’autre côté sans tomber dans la mare de boue mais il allait avoir mal partout pendant un moment.

Temps écoulé : 02 : 47 secondes

Stelkin devait continuer à avancer. Il n’était pas du tout au mieux de sa forme et rien que la montée de la grande pente l’amenant à la troisième épreuve lui couta encore de l’énergie et du temps. Il vit les gros ballons. Personne n’y était arrivé alors pourquoi lui ? Il essaya de rebondir dessus mais ne réussit qu’à glisser, ce qui lui valu un petit cri de désespoir avant de tomber dans une grande piscine d’eau froide. Certes il n’aurait plus la boue sur lui mais avec les vêtements mouillés,c ela allait être assez terrible, surtout qu’il lui fallait escalader une grande structure en métal pour la dernière épreuve. Ses poumons étaient en feu et il n’avait pratiquement plus d’énergie. Et le temps était déjà écoulé. Il n’aurait pas de clé d’or…

Temps écoulé : 05 : 23 secondes

C’était la fin de l’enfer ou presque. Il avait à sa disposition une perche et le but était de se balancer jusqu’au niveau du ballon. Ben il essaya. Il tomba direct dans l’eau, complètement fatigué qu’il était. Mais même s’il n’en pouvait plus, l’ex-agent essaya d’aller jusqu’au bout de l’épreuve. La seule chose qu’il se disait était si Sashel avait du passer des épreuves physiques aussi terribles. Son temps était des plus minables.

Temps final : 08 : 49 secondes.

Lorsqu’il vit Anna s’approcher d’elle avec son regard méprisant, il comprit instantanément que c'était foutu.

« Vous avez échoué Mr Lindovano. Vos compétences athlétiques sont en deçà de ce que l’on peut attendre d’un Ranger. N’oubliez pas que si les pokémons vous assistent, ce sera vous et vous seul qui devrez faire face à la Nature et à ses dangers. Tel que je vous ai vu agir aujourd’hui, vous seriez mort si vous deviez faire face à une catastrophe naturelle. Notre métier est dangereux, ne l’oubliez pas »

Ca c’est clair qu’il ne l’oublierait pas. Il venait de rater sa troisième épreuve, sept autres l’attendaient. Et niveau physique il n’en pouvait plus.

"Beau Bougawouga en revanche, ça risque de vous suivre un moment Mr Lindovano si vous travaillez à nos côtés"

Elle eut un sourire vicieux avant de s'en aller, satisfaite de son effet. Alors il avait réussi ou échoué au final ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6201

Ven 14 Juil 2017, 21:00
Le membre 'Stelkin Lindovano' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» Georges Saati, vous avez raison mais ...
» [Inutile] Qu'est ce que vous avez fait hier ?
» Si vous avez du temps à perdre :)
» Vous avez dit couleurs primaires ?
» Vous avez lu l'histoire de Jessie James? - Clyde's links

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: Mauville :: Fort Tartard-