AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Aller à la page : Précédent  1, 2
 
» A nous le magot ! ~ ♪


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6332

Lun 3 Juil - 1:22
Le membre 'Lucas Emerillon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 3033

Région : Kantô - Alola
Sam 12 Aoû - 18:31
Et revoici là notre trio qui a fait un sans faute sur pas moins de six clés hier ! Bienvenue de nouveau au Fort Tartard, messieurs !
Heureux de vous revoir.
De même.
Allez, pas de temps à perdre, on a pas toute la journée devant nous !

Vous vous étiez réveillés aux premières lueurs de l'aube ce matin pour être les premiers à l'ouverture du fort. L'excitation de pouvoir se lancer de nouveau dans ses épreuves plus ou moins étranges était plus grande que la taille du Mont Couronné ; façon de parler, évidemment. Vous trépignez presque d'impatience alors que vous dévoriez votre petit-déjeuner, et sans tarder, vous aviez attrapé vos affaires pour venir vous poser tranquillement devant l'entrée, attendant que les portes ne s'ouvrent à nouveau pour s'élancer à l'assaut de ce dernier. Quand cela intervint, vous vous débattîtes avec quelques autres participants matinales, mais en bon trio, vous vous alliâtes pour passer devant tout le monde et empêcher la progression des autres participants, et en bons gagnants, vous inscrivîtes les premiers vos noms sur la liste, lançant presque un regard de défi aux autres joueurs. Le Fort Tartard vous avait définitivement rendu compétitif. Désormais, plus de compassion : seule comptait les résultats, et vous ne comptiez pas laisser vos éventuels concurrents vous dominer comme ils le voudraient. Restait d'ailleurs seulement pour vous à montrer qu'aucun défi n'était à la hauteur de votre niveau. Pour cela, rien de plus simple, il vous suffisait de gagner tous ces défis. Le prochain, justement n'attendait désormais plus que vous derrière la porte qui vous faisait face.

Messieurs, voici votre première épreuve de la journée : la « Planche à plouf » ! L'épreuve est simple : l'un d'entre vous va devoir traverser un bassin sur une grosse réplique de planche, et tenir dessus jusqu'à la sortie. Attention car le trajet sera semé d'embûches en tout genre. Pour cette fois, pas de Pokémon. Seul comptera votre agilité et vos réflexes ! Vous aurez en tout et pour tout cinq minutes pour réussir l'épreuve, et sachez que le temps ne sera pas arrêté à chaque chute. Bonne chance à vous !
Allez, il est temps pour moi de briller un peu !

Tu lanças un sourire à tes deux camarades avant de passer la porte de l'épreuve sans leur laisser le temps de réagir. Tu savais qu'ils chercheraient à prendre la place, et cela ne ferait que vous faire perdre du temps. Le sablier était déjà retourné, et le temps vous était d'ors et déjà compté. Pas d'hésitation à avoir. Une fois parvenu dans la grande salle où se trouvait le fameux bassin devant toi, tu repéras bien vite la grande plaque en bois qui semblait gigoter légèrement au rythme des vagues. Celle-ci était accroché à un long câble visiblement censé la remorquer jusqu'à la sortie. Tu vis non loin de là divers objets bloquant un éventuel passage à toute personne qui s'installerait sur la plaque. Un beau parcours d'obstacles sur l'eau en somme. Parfait. Enjoué, tu t'installas sur la plateforme qui s'ébranla au bout de quelques secondes et s'élança tranquillement vers son objectif, ne se laissant aucunement retenir. La vitesse de progression était suffisante rapide pour espérer terminer le tout en moins d'une minute, mais également suffisamment lente pour permettre d'esquiver sans trop de difficultés les obstacles. Tu craignais que cette situation ne dégénère à l'approche de la sortie. Tu ne t'en préoccupas cependant pas les premiers instants, chevauchant aisément les premiers rouleaux censés te stopper, et fut bien heureux de sentir que les remous de la plaque n'était pas très fort et que tu ne perdrais pas ton équilibre à chaque esquive.

Mince.

Malheureusement, comme tu le craignais, la vitesse de progression de la plaque s'accentua et rendit l'évitement d'obstacles plus difficile, t'obligeant à éviter au dernier moment et sans prendre le temps d'avoir un bon appui après le chevauchement ; ou le saut selon la situation. Il ne fallut pas longtemps pour que ta première chute survienne, t'envoyant dans l'eau que tu quittas au plus vite pendant que la « planche » revenait à sa position de départ. Plus que quatre minutes. Il ne fallait pas traîner. Te remettant en position, tu effectuas de nouveau le trajet, et te retrouva de nouveau jeté dans l'eau, cette fois à un obstacle plus loin que ton premier essai.

Encore quatre obstacles.

Depuis tes deux points de chutes, tu avais repéré la sortie ; ou plutôt la clé qui trônait fièrement sur son piédestal. Elle n'était vraiment pas loin. Vraiment. Tu étais motivé à l'idée de mettre la main dessus. Tu te dépêchas de revenir sur la planche, et effectua de nouveau les premières esquives aisément, prenant un temps pour souffler tranquillement en prévision de la suite. Très vite, cela prit en vitesse, t'obligeant de nouveau à être sur tes appuis à tout moment pour être prêt à esquiver tout obstacle impromptu. Plus que cinq obstacles. Plus que quatre. Plus que … Trois. Tu évitas la chute d'un millimètre, faisant méchamment tanguer la plaque durant un instant avant de trouver un bon équilibre. Plus que deux obstacles. Le suivant sortit de nulle part. Un vrai fourbe celui-là. Te courbant le ventre pour former un arc de cercle dans ton dos, tu dus te mettre un instant sur la pointe des pieds pour tenir l'équilibre et ne pas te faire emporter par la force de l'espèce de tronc en plastique. Plus qu'un obstacle. Il s'agissait là d'une attaque par l'angle mort. De quoi te faire perdre au dernier moment. Ton instinct ne t'y trompa cependant pas, et presque par réflexe, tu fis un bon en avant, atterrissant sur la plateforme de la clé en évitant de peu la boule qui t'aurait poussé dans l'eau. La plaque, de son côté, vint toucher le bord du bassin où attendait un bouton qui s'activa et releva la cloche en verre sous laquelle se trouvait la clé. Il te restait une vingtaine de secondes. Parfait. T'emparant sans tarder l'objet convoité, tu pris le raccourci mis à disposition et revint à l'entrée, sonnant la fin de l'épreuve par un nouveau succès.

Et c'est encore une réussite pour notre cher trio ! Sept clés ! Peu de personnes peuvent s'en vanter au Fort Tartard pour le moment ! Espérons pour vous que ce nombre ne sera pas le dernier que vous entendrez de la journée ! Suivez-moi !
Bien joué Lucas !
T'as géré !

Tu leur adressas un sourire, reprenant ton souffle un instant avant de suivre la guide vers l'épreuve suivante. La journée venait tout juste de commencer, il y avait encore tant d'épreuves à faire. Tu espérais bien qu'à la fin de la journée, vous les auriez toutes accomplis ...


Dex:
 
Kadô trop trop trop cool de Sae pour Noël 2016 (keur) (keur):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6332

Sam 12 Aoû - 18:31
Le membre 'Lucas Emerillon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 3033

Région : Kantô - Alola
Dim 13 Aoû - 14:00
Bien ! Pour cette épreuve, vous allez devoir vous confronter de nouveau à un membre du Conseil. Je ne peux rien vous dire de plus, si ce n'est bonne chance à celui d'entre vous qui s'y frottera !
C'est à mon tour !

La voix excitée d'Eric perça avec le silence éphémère qu'avait installé la guide après son petit discours. Toi et Peter coulâtes un regard surpris en direction de votre camarade, mais vous acquiesçâtes rapidement à sa phrase : il n'y avait aucune raison de refuser qu'il s'y attèle, et puis il était celui qui avait fait le moins d'épreuves jusqu'à présent. Autant lui laisser ce plaisir. Vous le vîtes donc passer le pas de la grosse porte en bois, et vous ne pûtes que lui donner tout le courage possible pour qu'il s'en sorte. Les épreuves du conseil étaient les pires de toutes de votre point de vue. Impossible de prédire à l'avance ce qui allait se passer, vous étiez forcés de vous adapter sur le tas, d'improviser comme vous pouviez pour vous en sortir. Alors certes, les épreuves de questions semblaient elles aussi apporter leur lot de surprises, mais elles restaient moindres à côté des épreuves du conseil. Il ne s'agissait en effet guère plus que des questions auxquels répondre et parsemées éventuellement d'actions à accomplir pour alimenter l'épreuve. Cela restait en somme la même chose. Alors que pour ces épreuves … Toi, tu étais tombé sur un jeu de cartes ressemblant à s'y méprendre au Poker, mais il y avait de fortes chances que l'épreuve d'Eric soit complètement différente.

Allez Eric, tu vas le faire !

Eric eut la sensation que quelqu'un lui insufflait tout son soutien. Probablement toi et Peter. Il se sentait pousser des ailes, et accélérer le rythme à mesure qu'il descendait la cage d'escalier qui se trouvait juste derrière la porte en bois. Il finit par arriver dans une salle dont la puanteur lui rappela les marécages de la région de Kantô. Il s'avança vers l'homme coiffé d'un masque de Némélios et le salua respectueusement. L'homme le lui rendit avant de se mettre sur le côté en dévoilant une boîte en verre où de nombreux Sancoki se déplaçaient, bavant et dégueulassant tout ce qu'ils pouvaient. Le brun eut un relent de vomi mais se retint, simplement surpris par l'apparition subite de ces bêtes. L'homme lui tendit un petit papier lui expliquant alors le principe de ce jeu, et Eric eut un nouveau relent en comprenant ce qu'il en était : il allait devoir transvaser tous les visqueux Sancoki dans la seconde partie de la boîte, bien propre et vide, à l'aide de ses seules mains, le tout dans un temps limité qui lui semblait trop court au vu du nombre de bestiaux qui s'agglutinaient dans la boîte. Eric souffla un coup.

Bon. Quand faut y aller.

Le chronomètre fut lancé. Retroussant ses petites manches par principe, le brun pénétra son bras droit dans l'unique interstice disponible et attrapa alors le premier Sancoki qui passait par là. Il frissonna à la sensation étrange qui le parcourut en frottant sa peau contre celle du Pokémon eau visqueux. Se raidissant, il parvint à rester tendu pour ne pas lâcher le Pokémon et parvint à le faire passer dans l'autre compartiment, le lâchant mollement pour venir sans tarder dans l'autre partie où il attrapa rapidement un seconde Sancoki, qu'il fit transvaser sans peine. Petit à petit, il prit de l'assurance et oublia le côté gluant des Pokémon, les déplaçant de plus en plus. Il ne remarqua pas tout de suite que le temps lui était compté. Il restait encore cinq Sancoki à bouger, et le chronomètre affichait trente secondes. Il fallait accélérer. Gloussant et se sentant de plus en plus effrayé, il attrapa rapidement les quatre premier Sancoki et les lança dans l'autre compartiment en faisant tout de même attention de ne pas les blesser, puis attrapa le dernier, qu'il se prépara à lancer. C'est alors qu'il glissa, retombant au fond de la boîte. Plus que dix secondes. Il n'aurait jamais le temps de finir.

Non, non, non … Hmm ?

Alors qu'il commença à paniquer, Eric vit au fond de la boîte une succession de quatre chiffres de plus en plus grand. Il vit alors, prêt de la boîte, un petit boîtier où des chiffres était disposé comme sur une télécommande. Il comprit alors. Abandonnant le visqueux Pokémon, le brun nota dans sa tête les quatre chiffres et s'empara alors du boîtier, rentrant au plus vite les chiffres dans l'ordre. Un bip sonore annonça alors la fin de l'épreuve. Il avait réussi. Son doigt avait touché le bouton de validation du code juste avant que la dernière seconde ne s'achève. Le membre du conseil à tête de Némélios s'approcha de lui et sortit de sa poche une clé qu'il tendit au jeune homme qui s'en empara en remerciant son opposant avant de quitter les lieux au plus vite. L'odeur marécageuse de la pièce commençait à lui monter à la tête.

Eh bien ! On peut dire que vous êtes motivés ! Huitième clé pour vous, si ce n'est pas beau ! Bravo à vous ! Sans tarder, dirigeons-nous vers la prochaine épreuve !
Tu sens le Poissirène périmé ! Tu as une épreuve bien dégueulasse ?
Cela m'en a tout l'air. Sa main droite a l'air assez poisseuse.
Je vous raconterai cela ce soir. En attendant, ne perdons pas de temps !

Toi et Peter acquiesçâtes et vous vous élançâtes à la suite de la guide, espérant bien continuer d'enchaîner les clés comme vous le faisiez pour le moment. L'espoir fait vivre ...


Dex:
 
Kadô trop trop trop cool de Sae pour Noël 2016 (keur) (keur):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6332

Dim 13 Aoû - 14:00
Le membre 'Lucas Emerillon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 2 sur 2) Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» ce que nous faisons : les sauts en image
» Et si nous fermions la frontière avec la RD ?
» Il nous a quittés.
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Ils font chier ces N... . Débarassons-nous en !

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: Mauville :: Fort Tartard-