AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
» A nous le magot ! ~ ♪


avatar
Dresseur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 2920

Région : Kantô - Alola
Dim 2 Juil - 10:32
Ah, nous sommes arrivés ! C'est parfait !
Je t'avais bien dit que l'on finirait par trouver !
Qu'importe, tant que l'on y est !

Votre trio passa l'espèce de douane qui séparait la route 31 de la ville de Mauville et vous pûtes profiter d'un décor très sympathique et qui tranchait littéralement avec le reste. C'était surprenant de voir les différences que l'on pouvait observer entre les différents styles de villes d'une même région. Pourtant, Johto n'était pas si immense que cela. Rien qu'à regarder Mauville et la Ville Griotte d'où vous étiez arrivés par voie maritime ; étonnement d'ailleurs du fait qu'il existait un port assez connu à une simple petite heure de l'endroit ; la différence était flagrante. La seconde était tout à fait banal, possédant des bâtiments et des maisons sans prétentions et sans attraits particuliers qui auraient pu vous marquer. La première, à l'inverse, semblait totalement différente de ce que vous aviez pu observer jusqu'alors dans votre voyage ; à l'exception, il était vrai, de Konikoni, mais cette ville était elle-même le produit de l'influence des autres régions sur Alola alors tu ne la comptais pas vraiment ; et son style très orientale, avec ses toits incurvés et ses tuiles ondulées, et ses murs aux couleurs plutôt sombres. La ville respirait la fraîcheur et, mais il s'agissait sans doute d'une simple sensation de ta part, la béatitude et ce malgré le nombre presque affolant de personnes qui parcouraient les rues en continu, provoquant un brouhaha qui aurait même fait fuir un Brouhabam.

Aujourd'hui n'était pas un jour, et si vous aviez choisi de quitter la région d'Alola et ses cocotiers pour la ville de Mauville plus sérieux mais surtout plus historique, ce n'était pas pour rien : cette dernière organisait un petit événement. Enfin, par petit événement, tu entendais bien évidemment gigantesque jeu attirant la curiosité de milliers de personnes et d'un nombre de spectateurs encore plus hallucinant. En bref, quelque chose de véritablement incroyable. Autant dire qu'en tombant sur les flyers qui expliquaient en résumé ce en quoi consistait la chose, vous n'aviez pas hésité un instant à venir jusque là pour le découvrir, d'une part, mais avant tout pour vous y tenter. Des trésors à la clé, c'était la promesse faite aux vainqueurs de l'énorme château visible depuis maintenant une vingtaine de minutes dans le paysage alentour. Tous les gens s'y agglutinaient et s'y serraient comme des fous, ne laissant que peu d'espace aux futurs participants pour s'infiltrer dans la foule et rallier l'entrée du bâtiment en carton pâte afin de pouvoir s'inscrire. Des gens avaient déjà commencé à s'y tenter, ça allait être votre tour de vous y engager.

Prêts ?
Prêt.
Prêt.

Alors, en avant !


Dex:
 
Kadô trop trop trop cool de Sae pour Noël 2016 (keur) (keur):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 2213

Dim 2 Juil - 10:44
Bienvenue au Fort Tartard !
N'oubliez pas de respecter les consignes de sécurité élémentaires lors des épreuves pour ne pas vous blesser ; la chasse aux clés d'or peut aussi parfois être salissante, alors faites également attention aux vêtements que vous portez !
Si vous avez la moindre question, vous pouvez vous adresser aux points d'informations disséminés autour du Fort.

Vous pouvez donc commencer à lancer le dé pour votre premier défi, amusez-vous bien !


avatar © Raïtoku Seigi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 2920

Région : Kantô - Alola
Dim 2 Juil - 11:37
Attention madame.
Merci monsieur.
Oups. Désolé !

Traverser la foule s'avéra encore plus difficile que ce que vous imaginiez. En perpétuelle mouvement, vos points de passages que vous mettiez en tête disparaissaient continuellement, vous obligeant à forcer votre traversée par endroits quitte à bousculer quelques passants un peu trop collés entre eux. Il fallait d'ailleurs également composer avec les autres personnes venus participer au jeu : certainement vous prenaient de cours et vous passait devant sans aucune vergogne, refermant derrière eux les espaces disponibles pour progresser. C'était étonnant de voir combien les gens peuvent se croire en compétition dès l'instant où il y a des choses à gagner, et surtout à quelle point cela pouvait pousser les gens à devenir complètement diabolique, n'hésitant plus à jouer de mauvais tours à n'importe qui pour la victoire alors qu'en temps normal, ils seraient d'un naturel pacifique et sympathique. De votre côté, cela vous faisait énormément marrer, et même si vous n'aviez pas autant l'esprit de compétition ; ou qu'en tout cas, vous ne cherchiez pas à passer devant tout le monde quitte à en envoyer certains à l'hôpital ; les voir ainsi s'exciter ainsi vous rendait particulièrement euphorique, accélérant inconsciemment votre vitesse de déplacement pour gagner un peu de temps sur le trajet jusqu'à l'entrée du bâtiment.

Et heureusement, celle-ci n'était désormais plus loin. Il ne vous fallu que cinq bonne minutes de plus à passer ventre rentré entre les coudes et les jambes qui vous faisaient constamment obstacle. Bientôt, la foule laissa place au guichet d'inscription, où une queue assez conséquente mais qui progressait assez vite se tenait. Tu comptais bien une centaine de participants rien que de cette longue queue qui ne cessait de croître au fil des secondes. Bientôt oppressés, vous fûtes bien heureux d'atteindre enfin le guichet où vous vous inscrivîtes tous les trois ensemble comme « Les Inconnus » avant d'aller rejoindre les autres participants en attente. Tous étaient impatients de s'élancer à la conquête du château, et leurs visages déterminés témoignait de toute l'envie de repartir avec le magot. C'était plaisant à observer, et cela vous rendait encore plus enjoué à l'idée que vous seriez bientôt à votre tour en train d'accomplir les défis que l'on allait vous proposer. Vous étiez déterminés à ne pas repartir les mains vides, et même si vous ne le manifestâtes pas sur le coup, discutant tranquillement en fumant toi et Eric une bonne clope pour passer le temps, lorsque vint votre tour, les tremblements d'excitations qui apparurent sur vos corps étaient visibles de tous ceux qui attendaient leur tour, les excitant à leur tour.

Gogo, à nous le magot !
Il n'en restera rien !
Pas la moindre pièce !

Rassemblant vos mains droites au centre du cercle que vous formâtes un instant avec vos corps, vous les soulevâtes dans les airs comme ils font dans les émissions de challenge en équipe, pour vous motiver. Ce château n'avait qu'à bien se tenir ...


Dex:
 
Kadô trop trop trop cool de Sae pour Noël 2016 (keur) (keur):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6201

Dim 2 Juil - 11:37
Le membre 'Lucas Emerillon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 2920

Région : Kantô - Alola
Dim 2 Juil - 12:31
Voici nos nouveaux challengers du Fort Tartard ! Bonjour et bienvenue, messieurs ! Si vous êtes ici, c'est que vous connaissez parfaitement le principe du château : des épreuves à accomplir, plus ou moins surprenantes, pour tenter de récupérer des clés d'or qui vous serviront à atteindre le magot ! Est-ce que vous vous sentez prêts ?
Plus prêt que jamais !
Le fort ne restera pas longtemps caché maintenant que nous sommes là !
Je n'aurai pas dit mieux !
Bon eh bien ne perdons pas plus de temps ! Allons-y pour la première épreuve, suivez-moi !

La dame, qui vous servirait donc visiblement de guide tout au long de votre aventure dans le fort, se mit en branle et s'élança à travers les couloirs du bâtiment jusqu'à s'arrêter devant une porte fermée à clé, que vous rejoignîtes dans la foulée.

Bien, messieurs ! Voici la première épreuve : derrière cette porte se trouve des rouleaux à pâtisserie, que vous devrez traverser avec l'un de vos Pokémon, pour activer deux boutons aux extrémités qui permettent d'atteindre la clé d'or. Sachez que ces rouleaux glissent énormément et que de l'eau vous attend en dessous si vous glissez. Celui d'entre vous qui s'y tente a cinq minutes avec son Pokémon pour atteindre l'autre côté. Pas de règles, du moins que vous ne détruisez pas le château et que vous atteignez l'autre bout du parcours et que vous touchez les rouleaux. Bonne chance !

La dame n'attendit pas une concertation de votre part pour retourner l'énorme sablier sur le côté de la porte, lançant l'épreuve. Heureusement, un rapide échange de regards vous mit d'accord, et c'est Eric qui s'élança dans la pièce, accompagné de Mustéflott qu'il fit rapidement sortir. Une fois à l'intérieur, il constata que deux parcours avaient été mis en place, menant à deux boutons un peu plus loin. En bref, lui et son Pokémon allaient devoir évoluer seuls dans leurs parcours jusqu'à la victoire. Et si pour le type eau, c'était un véritable jeu d'enfants, glissant joyeusement sur les rouleaux jusqu'au bouton en quelque secondes grâce à sa légèreté et sa peau humide, c'était tout de suite moins facile du côté du brun, qui glissa par deux fois dès le premier rouleau, se trempant une bonne partie du corps. Votre bonne intuition, et surtout le fait que cela avait été bien précisé dans les flyers, vous aviez pris des vêtements beaucoup plus adaptés à se retrouver dans l'eau ou dans la boue. Eric ne fut donc pas trop gêné d'être mouillé jusqu'au torse, remontant tranquillement au niveau des rouleaux pour s'y tenter une nouvelle fois. Troisième essai. Il sauta sur le premier rouleau, se maintenant debout pour pouvoir sauter sur le rouleau suivant.

Malheureusement pour lui, au moment de toucher le premier d'entre eux, celui-ci se mit à pivoter si vite qu'il en fut déséquilibré, et manqua de tomber une nouvelle fois, mais il parvint à se reprendre juste à temps, sautant sur le second rouleau avant la chute inévitable … Pour glisser de nouveau et chuter dans l'eau, surpris. Il remonta aussi vite qu'il put, entendant dans le haut-parleur qu'une bonne minute était déjà passé et qu'il devait se presser. Se concentrant donc pour sa quatrième tentative, il prit la peine de prendre un peu d'élan, et dans un courage infini, il s'élança à toute vitesse sur les rouleaux, sautant au rythme d'un pied par un pied, minimisant son temps de présence sur chaque rouleau et évitant que celui-ci ne bouge trop sur son passage. Un, deux, trois, quatre, cinq … Argh. Il y avait bien sept rouleaux à passer, et il venait d'en travers cinq avant de glisser sur le sixième et tomber une nouvelle fois dans l'eau. Deux minutes dans le haut-parleur. Le temps lui était compté. Il s'y tenta une nouvelle fois avec la même méthode, et atteignit le même rouleau, glissant de la même façon et quasiment au même point d'appui de son pied. Il comprit alors qu'il n'avait pas pouvoir passer ce rouleau-ci de cette manière, ce qui compliquait énormément sa tâche. Il réfléchit donc une bonne minute avant de se taper la tête, se traitant d'abruti.

Pourquoi n'y ai-je pas pensé dès le départ ? … Mustéflott, utilise Hydrocanon, et remplis-moi cette espèce de cuvette jusqu'à ras bord !
Musté !

Le type eau s'employa immédiatement à la tâche. Quittant sa position où il attendait tranquillement Eric, il vint le rejoindre et lança rapidement son attaque eau, remplissant à vitesse grand v le petit bassin. Trois minutes. Trois minutes trente. Quarante-cinq. Il ne restait qu'à peine plus d'une minutes lorsque le type eau en eut finit avec la demande. Parfait. C'était heureusement pour le brun ce qu'il lui fallait pour finir cette épreuve. Demandant alors à Mustéflott de se positionner entre les rouleaux, Eric s'en servit de planche pour retrouver son équilibre entre chaque rouleau, traversant sans mal le petit parcours jusqu'à atteindre le bouton qui l'attendait. Plus que trente secondes. Mustéflott se pressa de retourner à sa position, glissant de nouveau sur les rouleaux, puis une fois parvenu là-bas, lui et Eric appuyèrent sur leurs boutons respectifs, faisant tomber la clé d'or dans l'espace pour la récupérer, ce que le dresseur vit immédiatement et ressortit de la pièce sans attendre, parvenant au bout de l'épreuve à quelques secondes de la fin.

Bravo, joueur ! Vous avez su faire preuve d'ingéniosité pour venir à bout de cette épreuve, mettant d'ors et déjà votre équipe dans de bonnes conditions pour la suite. Mais ce n'est encore que le début, vous pourriez être surpris ! Est-ce que vous êtes prêts pour la suite ?
Bien sûr ! Moi et mon Mustéflott, on peut tout faire !
On vous suit !
On vous suit !

Un check de ta part à Peter, et vous vous élançâtes à la suite du guide, désormais bien lancé dans l'aventure du Fort Tartard. Une clé en main désormais, vous mettiez toutes les chances de votre côté ...




→ Je précise juste au cas où que du coup, j'ai fait l'épreuve «Rouleaux à pâtisserie», un peu remasterisé du coup /pan


Dex:
 
Kadô trop trop trop cool de Sae pour Noël 2016 (keur) (keur):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6201

Dim 2 Juil - 12:31
Le membre 'Lucas Emerillon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 2920

Région : Kantô - Alola
Dim 2 Juil - 13:48
Nous voici à la tour du Vieux Sage, messieurs ! Ici, l'épreuve est simple : le vieil homme qui se trouve au sommet possède une clé d'or, cependant il ne vous la remettra que si vous répondez correctement à ses questions. Vous avez une chance de vous tromper dans votre réponse, mais pas plus ! Pas de temps pour cette épreuve, sachez simplement faire preuve d'intelligence ! Bonne chance !
Ok, j'y vais !

Toi et Eric hochèrent positivement la tête. Si tu étais le « capitaine » du groupe, Peter, était de son côté la tête pensante, l'homme intelligent et réfléchi. Vous lui faisiez entièrement confiance pour réussir cette épreuve. Avec une possibilité de se rater en plus, les chances de perdre étaient suffisamment basses pour que vous puissiez les considérer comme quasiment négligeable. Mais évidemment, rien ne vous permettait pour le moment de confirmer cela. Vous ne pouviez que croire en l'intelligence du rouquin qui s'élança dans le long escalier en colimaçon jusqu'au sommet d'une espèce de phare, où comme l'avait dit le guide, un vieil homme à la barbe atteignant presque ses genoux vous attendaient ; précisons tout de même qu'il s'agissait simplement là d'un costume, l'intérimaire jouant le rôle étant en vérité imberbe, quand bien même ce détail n'avait aucune importance. L'homme salua Peter avec respect avant de fouiller rapidement dans un ses tiroirs posé derrière pour en sortir une clé d'or, qu'il mit bien en évidence pour le garçon.

Hoho, jeune homme ! J'espère que tu es prêt pour mes questions qui sauront te surprendre ! Deux erreurs, et tu peux dire adieu à cette belle clé d'or !
Je vous écoute. Je suis tout ouïe.

Peter avait quelque peu la pression, et il ne s'en rendait pas compte. Même s'il était assez bien cultivé, il savait qu'il avait une chance assez conséquente de se retrouver à répondre à une question pour laquelle il n'aurait aucune idée de la réponse. Il fallait qu'il le fasse, pour sa fierté, pour toi et Eric. Soufflant un long coup, il écouta l'homme lui poser la première question … Qui se révéla heureusement assez facile. Les noms des champions de la ligue Pokémon. Une bonne mise en bouche pour mettre le joueur en confiance. Quatre propositions étaient même proposés par le vieil homme, ce qui facilitait la tâche du rouquin, qui put répondre Arthur Stockton, Iago Fitzroy, Ada Freimann, Ruven Baldwin et Lizbeth Grandt. Le « vieil » homme sourit et valida immédiatement la réponse proposée, lançant presque instantanément sa seconde question. Qui est donc le Roi du célébrissime Royaume Mirage ?. Ah. Tout de suite, la question devenait plus difficile. Bien plus difficile. On rentrait déjà dans des domaines bien plus pointus que les champions de la ligue. Heureusement, ou presque, Peter en avait eu vent et son nom, il savait qu'il le reconnaîtrait assez aisément s'il tombait dessus ; au même titre que l'entendre le ferait réagir. Ce qui passa. Alors que l'homme achevait ses propositions, le rouquin ne perdit pas de temps et lâcha un sourire presque nerveux. Seraphin Kujakus. réponse correcte, une nouvelle fois.

La troisième question se présenta sans que Peter n'ait le temps de souffler une petite seconde. Quelle Pokémon se nourrit de cornes de Corayon ? Le rouquin manqua de rire. On aurait dit que la question avait été faite justement pour vous. Pour avoir rencontré ce fameux Pokémon en chair et en os, même s'il était assez rare, le fait est qu'il vous avait suffisamment marqué pour que son nom vous fasse automatiquement tilté. Peter répondit donc du tac au tac, dès que les propositions furent faites. Vorastérie. Bonne réponse. L'intérimaire annonça alors que c'était la dernière question à passer pour obtenir sa clé d'or. Le stress monta subitement en flèche dans l'esprit de Peter, qui même s'il avait la sécurité de l'erreur, avait peur de tout faire capoter à une question de la victoire. Il écouta donc très attentivement la question. Quel champion a déjà manqué de se faire tuer ? … Peter sécha . Il n'en avait absolument pas entendu parler, ou peut-être était-ce ses souvenirs qui étaient encore occultés. En tout cas, il ne savait pas du tout ce qu'il allait pouvoir répondre. Toutes les réponses disponibles étaient possibles, et aucune ne se démarquait plus des autres. Il était dans l'impasse. Qu'allait-il pouvoir y répondre ? N'ayant absolument aucune idée de la réponse, il se tenta à un premier essai. Iago Fitzroy. Il était celui qui aurait été le plus susceptible d'avoir commis des choses qui aurait attiré la haine farouche de quelqu'un ; même si cela se basait avant tout sur des rumeurs pour la plupart inutiles.

Mais son raisonnement se révéla faux. Ce n'était donc pas Iago Fitzroy. Il en restait trois. La pression montait progressivement en lui, une goutte de sueur aurait pu lui perler le long du crâne s'il avait fait un petit degré de plus. Il finit cependant par se dire qu'il fallait raisonner différemment de la façon qui l'avait poussé à choisir Iago. Il chercha donc lequel parmi les trois était le plus faible physiquement et donc plus facile à abattre. Et il finit par donner une réponse. Dominic Hazel … Le « vieil » homme lâcha un sourire enjoué et remit subitement la clé d'or dans les mains de Peter et le félicita de sa prouesse avant de lui souhaiter bonne chance dans la suite des épreuves qui l'attendait lui et votre équipe. Un instant pris de court, le rouquin remercia l'homme avant de s'en aller, vous retrouvant toi et Eric ainsi que le guide, qui ne perdit pas un instant et commença à se diriger vers une nouvelle épreuve du château.

Gogo, à nous le magot ! ~ ♪

Tu t'amusas à chantonner cette petite phrase de motivation pour t'encourager toi et tes deux compagnons. Vous étiez maintenant en possession de deux clés. Certaines équipes n'avaient peut-être même pas pu prétendre à en avoir autant, ce qui vous rendit un poil plus euphorique que vous ne l'étiez déjà. Vous saviez que ce n'était encore que le début ...




→ Bon bah là j'ai buzzé quoi /pan


Dex:
 
Kadô trop trop trop cool de Sae pour Noël 2016 (keur) (keur):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6201

Dim 2 Juil - 13:48
Le membre 'Lucas Emerillon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 2920

Région : Kantô - Alola
Dim 2 Juil - 15:23
Bien ! Pour cette épreuve, vous serez en compétition avec les « Fous du slip » … Hum hum, et vous allez devoir vous affronter en un contre un à l'épreuve de la Fatale Balayette. Les règles sont simples : chaque joueur affronte un joueur de l'équipe adversaire, et s'installe sur le poteau qui leur sont dédiés. Une barre qui part du centre du terrain va tourner et passer aux niveaux des poteaux, de plus en plus vite et de plus en plus haut. Le but est d'être celui qui restera le plus longtemps possible sur son poteau sans tomber dans l'eau. Vous pouvez être aidé d'un de vos Pokémon, mais il doit s'agir de votre Pokémon, et celui-ci n'est pas en droit de déséquilibrer votre adversaire, qu'il s'agisse du joueur ou de son Pokémon. La première équipe avec deux points remporte la clé d'or ! Bonne chance à vous !

Vous semblâtes tous rugissent d'une détermination monstrueuse, prenant par surprise votre guide. Pour cette épreuve, une équipe vous avait rejoint et vous affrontait désormais pour essayer d'obtenir une nouvelle clé. Vous étiez posté en plein milieu du château, sur un terrain d'épreuve où se trouvait deux poteaux et un grand pilier d'où une longue barre sortait et attendait de se mettre à tourner pour venir infliger quelques crocs-en-jambe aux participants. En dessous, une mare d'eau attendait ceux qui se faisaient éliminer. Enfin, une avancée dans le sol, formant une espèce de petite falaise, avait été aménagé pour permettre aux aides Pokémon d'être au plus près de leurs dresseurs ; cela permettait également à ce dernier de rejoindre facilement son poteau. En bref, l'épreuve promettait quelque chose de fort sympathique à regarder. Vos adversaires ne firent d'ailleurs pas attendre l'éventuelle suspens pour pouvoir profiter plus vite du jeu, et le plus jeune de leurs membres, une jeune femme qui ne devait pas dépasser la vingtaine, vint se mettre en position, sortant un Hélédelle en guise de soutien.

Instinctivement, n'ayant pas encore joué, tu commenças à avancer pour te mettre également en place, mais Eric te prit de vitesse et courut se poser sur son propre poteau, sortant Mustéflott. Un sifflement typique d'un sifflet se fit entendre, et la machine se mit alors en marche, se dirigeant lentement mais sûrement vers Eric. Celui-ci esquiva sans aucune difficulté d'un joli petit saut, laissant la main à son adversaire qui évita tout aussi aisément. Le jeu s'enchaîna alors ainsi. Des esquives, malheureusement de moins en moins simples, se multiplièrent, et la barre se leva rapidement, atteignant désormais les genoux d'Eric qui dût faire plus attention à force. Mais il y avait pire que cela : la barre gagnait également en vitesse, devenant de moins en moins prévisible. Bientôt, les deux durent jouer sur leur chance, esquivant comme ils pouvaient les assauts presque furtifs de la barre. La demoiselle finit par rater un saut et chuta, rattrapé in extremis par son Hélédelle qui la reposa sur son poteau. Cela sonna la défaite d'Eric qui chuta à son tour, Mustéflott ne parvenant malheureusement pas à empêcher sa chute dans l'eau.

Désolé les gars, je pensais pouvoir esquiver celle-là.
T'inquiètes pas. On est loin d'avoir perdu.

Sur ces mots, c'est Peter qui s'avança à son tour, ne sortant pour sa part aucun Pokémon. En même temps, entre Scalpion et Escroco, il n'avait pas vraiment de quoi être aidé. C'était d'ailleurs visiblement le même cas pour son adversaire, qui se présenta également sans aucun Pokémon. Le seul problème, c'était que son adversaire avait un corps très élancé, très fin, musclé et visiblement entraîné par la gymnastique. Il partait donc avec un avantage presque certain pour gagner. C'était sans compter sur le rouquin et ses compétences. La machine infernale se mettant en route, il agit dans un premier temps de manière calme, esquivant sobrement pour montrer qu'il n'était pas vraiment inquiété par la barre. Puis quand celle-ci prit en vitesse et en hauteur, le garçon commença à esquiver avec un peu plus de grâce, effectuant des mouvements qui donnèrent la sensation qu'il n'accordait pas vraiment d'importance à la barre. En face, son adversaire fit très vite le malin et grosse surprise, chuta bien avant son allié, offrant la victoire à Peter qui revint tranquillement vers vous, souriant.

C'était cool. Tu nous finis ça tranquillement, mon cher Lucas ?
Un peu que je vais en finir !

Tu t'avanças à ton tour, sortant ton Métalosse en guise d'aide. Et si dans un premier temps, votre guide sembla hésiter sur le fait qu'un Pokémon aussi massif puisse être accepté dans ce jeu, elle finit par se dire que tant qu'il rentrait dans l'espace destiné aux aides, il n'y avait aucun problème. Et heureusement, le type acier put s'y poser sans difficulté. En face, un homme qui te ressemblait physiquement ; entendez par là blond, musclé et avec des lunettes de soleil, se présenta, armé d'une clope non allumée et d'un Givrali, se postant sur son poteau en t'attendant. Une envie irrépressible de l'envoyer rapidement dans l'eau monta en toi, et souriant, tu te posas sur ton propre poteau, laissant la machine démarrer tranquillement. Les premiers échanges furent brefs et calmes, comme les deux précédents, puis la cadence prit rapidement en ampleur, remontant progressivement vers votre nombril. Les esquives commencèrent à devenir de plus en plus difficile, te faisant manquer par deux fois de suite de glisser sur le coin du poteau par mégarde. Mais vous tîntes debout, et bientôt, la barre fut parvenu au niveau de la ceinture, se propulsant à la vitesse d'un vététiste dopé sur route plate. Il n'en fallut pas plus pour que vous chutâtes l'un après l'autre, vaincu par la machine. Heureusement, pour ta part, Métalosse intervint et te stoppa à coups de Psyko pendant que ton adversaire fut stoppé au bord de l'eau par un Laser Glace de son Pokémon qui congela l'eau sous son corps. Malheureusement pour eux, cela était tout de même considéré comme ayant chuté dans l'eau. Tu ressortis donc vainqueur, offrant à ton équipe une nouvelle clé d'or.

Et ce n'est que la troisième que nous obtenons ...
En effet ! Une fois que vous vous serez bien essoufflé, suivez-moi rapidement, votre prochaine épreuve vous attend déjà.

Vous l'écoutâtes et soufflâtes un peu, puis la demoiselle se remit en route, vous trois derrière elle, laissant l'autre équipe avec leur propre guide. La journée ne faisait que commencer ...




→ Avec le défi Course, j'ai donc pris La Fatale Balayette, de Total Wipeout ! o/


Dex:
 
Kadô trop trop trop cool de Sae pour Noël 2016 (keur) (keur):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6201

Dim 2 Juil - 15:23
Le membre 'Lucas Emerillon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 2920

Région : Kantô - Alola
Dim 2 Juil - 19:20
Pour cette épreuve, vous n'aurez aucun obstacle à franchir, mais vous allez devoir affronter l'un de nos Maîtres, que voici. Chacun propos aux joueurs un jeu de son cru, inconnu du joueur jusqu'à l'arrivée à la pièce où se tiendra l'épreuve. Choisissez bien votre joueur, messieurs, car de ce choix pourrait dépendre votre victoire ou votre défaite.
Ce sera moi !

Tu t'avanças fièrement face à l'homme en tenue de samouraï des temps féodale de ce monde que l'on raconte dans les contes et légendes pour enfant, à ceci près que le casque étrange avait laissé place à un magnifique masque de Némélios qui lui donnait un air féroce. Peter et Eric semblèrent un instant hésiter à refuser que ce soit le joueur de cette manche, mais ils se résignèrent finalement, se disant que tu t'en sortirais forcément. Tu étais Lucas Emerillon, après tout. Te trouvant donc bien désigné pour l'épreuve, l'homme à tête de Némélios se détourna de toi et pénétra dans une porte qui donnait sur des escaliers où il disparut en quelques secondes. Tu le suivis très vite, plongeant à ton tour dans la pénombre pour un très court instant avant de débouler sur une grande pièce souterraine où une table décorée de dés vous attendaient. L'homme s'installa face à toi, attendant que tu te places, et pendant ce temps, de ton côté, un autre intérimaire vint t'expliquer les règles en résumé ; de toute façon, il n'y avait pas grand-chose à expliquer pour comprendre le jeu ; puis tu vins te poster en bon challenger que tu étais. L'homme esquissa alors un mouvement au-dessus de ses dés pour indiquer de les prendre, ce que tu fis immédiatement. Il ne tarda pas à faire de même.

Première manche. La tension était palpable, mais encore appréciable. Il y avait de la marge avant la défaite. Tu lanças donc tes premiers dés de façon assez sereine, découvrant cinq symboles de Pokémon sur chacun de vos dés. Migalos, Trousselin, Crapustule, Seviper, Migalos pour ta part, Crapustule, Drascore, Crapustule, trousselin, Migalos. De bons jeux pour un premier lancer. Pour expliquer aux plus incrédules d'entre vous, tu étais en train de jouer aux jeux des dés version Fort Tartard. En fait, chaque joueur doit lancer cinq dés et créer avec les symboles des combinaisons comme avec des cartes, le but étant tout simplement d'avoir la meilleure combinaison pour gagner ; le premier ayant deux manches remportées gagnant l'épreuve. Pour remporter la manche, vous aviez un premier jet de dés à faire, puis vous pouviez garder des combinaisons intéressantes sur les cinq symboles obtenus puis faire un second lancer de dés avec ceux qui ne sont pas mis de côté. Pour cette fois, tu avais choisi de garder les deux Migalos, tandis que le Maître choisit de garder le Trousselin et le Crapustule. Il prenait des risques, mais il ne devait pas être un Maître pour rien. Vous lançâtes donc vos dés restants. Drascore, Crapustule, Trousselin pour toi, et Crapustule, Rattatac, Rattatac. Une magnifique double paire fut ainsi sorti par le Maître, lui offrant la victoire de la première manche et te plaçant dans une mauvais position. Il fallait que ta chance te permette de revenir au coude à coude.

Deuxième manche donc. Dans un silence de mort, vous lançâtes de nouveau vos cinq dés, priant pour obtenir de bons résultats. Et quelle ne fut pas ta surprise en voyant ce que cela donna. Trousselin, Seviper, Seviper, Rattatac, Rattatac chez toi, Seviper, Crapustule, Rattatac, Migalos, Trousselin pour le Maître. Tu étais dans une excellente position pour le coup. Tu gardas donc tes deux paires, le Maître se contenta de garder son Seviper et son Trousselin, n'ayant rien d'intéressant à garder. Mais ses deux symboles devaient être plus forts que ceux que tu avais sorti, alors sans doute espérait-il avoir une paire sur ces deux symboles. Malheur pour lui. Second lancer, tu pus rajouter un Rattatac à ta combinaison pour créer un puissant full, alors qu'en face, il ne put sortir aucune combinaison, obtenant un joli Crapustule, Rattatac, Drascore. Le score était désormais de une victoire partout. Tout se jouerait sur la troisième manche. Vous lançâtes donc tous les dés une dernière fois avec la pression monstrueuse de pouvoir perdre au moindre coup de malchance, toi en tout cas. Seviper, Drascore, Seviper, Crapustule, Migalos de ton côté de la table, Drascore, Crapustule, Crapustule, Trousselin, Migalos pour la table du Maître. Deux bons lancers, mais qui te donnait pour le moment l'avantage si l'explication de l'intérimaire avait été suffisamment bien faite. Tu choisis donc de jouer la sécurité et tu conservas les deux Seviper ainsi que Drascore, tandis que le Maître prit sa paire de Crapustule ainsi que Trousselin, espérant obtenir une seconde paire qui permettrait de te repasser devant. Deuxième lancer de dé, celui qui déterminerait le vainqueur. Vous étiez tous les deux concentrés sur vos dés qui tombaient inlassablement sur la table, et vous observâtes avec grand intérêt les symboles obtenus. Drascore et Migalos contre un Double Rattatac, offrant une double paire au Maître qui se révélait moins forte que la tienne.

Yay ! Merci pour la partie !

Le Maître ne répondit pas, mais il hocha respectueusement la tête avant de te remettre la clé d'or bien mérité. Enjoué, tu remontas tranquillement à l'air libre, retrouvant tes deux camarades et la guide à l'extérieur en train d'attendre patiemment. Visiblement, la guide ne semblait pas très loquace en dehors de son travail, mais qu'importait. Tant qu'elle avait sa voix pour vous guider dans le château.

Bien ! Vous avez maintenant quatre clés d'or à votre actif ! Passons à la suite, pas de temps à perdre !

Vous vous élançâtes sur ces mots vers la prochaine épreuve. Quatre clés, ça commençait à être pas mal. Jusqu'à combien pourriez-vous en obtenir ? C'était là toute la question ...


Dex:
 
Kadô trop trop trop cool de Sae pour Noël 2016 (keur) (keur):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6201

Dim 2 Juil - 19:20
Le membre 'Lucas Emerillon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 2920

Région : Kantô - Alola
Dim 2 Juil - 22:00
Bien ! Cette fois, l'épreuve sera une succession de questions. Un peu comme vous l'avez expérimenté tout à l'heure auprès du vieux sage, quatre questions vous seront posés, et vous aurez quatre choix possibles. Une seule réponse est bonne. Entre chaque question, vous aurez un petit tunnel à traverser contenant divers Pokémon effrayants. Attendez-vous à avoir quelques sueurs froides. Si vous vous trompez de réponse, vous perdez trente secondes sur votre temps initial. Vous avez huit minutes pour atteindre le bout du parcours et récupérer la clé d'or ! Bonne chance !
Pas de temps à perdre, je m'y colle !

Avant même consultation, à l'instant même où la guide retourna le sablier, Peter s'engouffra dans la salle, tombant nez à nez avec quatre plaques avec des inscriptions au sol tandis que sur le mur d'en face, une question était inscrite. Combien de challengers reconnus ont surmonté la ligue Pokémon au moins une fois ?. Question plutôt simple s'il en était, plusieurs possibilités de chiffres assez proches étaient inscrits. Le seul petit problème était de savoir discerner les vainqueurs retournés dans l'anonymat et ceux qui se sont démarqués. Peter pouvait déjà compter Lucas dans le lot, mais pour les autres … Il y avait bien cet homme, Stegan Leggs, qui s'était bien démarqué par son discours grandiloquent après sa victoire contre Arthur Stockton. Il y avait également Gaeriel Miya, une ranger particulièrement reconnue pour son talent. D'après les dernières nouvelles, elle s'était tenté à vaincre de nouveau la ligue, alors il n'y avait aucun doute à compter son nom dans la liste. Il y avait ensuite un autre ranger. Azamir Mergar, si les souvenirs ne faisaient pas encore défaut à Peter, était également un nom à noter. Vainqueur de la ligue, homme dont le sex appeal n'avait pas laissé les femmes indifférentes ; en tout cas d'après l'article que le rouquin avait lu il y a quelques temps sur le sujet. Enfin, il y avait aussi ce célèbre policier, Stelkin Lindovano. Un ancien challenger qui avait bien fait parler de lui à son époque. Un dernier, dont le nom échappait à Peter, existait également, mais il avait très certainement disparu depuis un moment. Le compter semblait compromis, et dans le doute, le rouquin ne le fit pas.

Il en comptait donc cinq, les autres noms lui venant en mémoire n'ayant pas d'importance. Le chiffre 5 faisant parti des réponses, il appuya dessus et vit la trappe s'ouvrir sans annoncer de sentence. Il devait avoir la bonne réponse. Il s'engagea donc dans le tunnel sans perdre de temps, tombant très vite nez à nez avec une petite dizaine de Mimigal en train de jouer ensemble. Elles se tournèrent tous vers lui, surprises de leur voir, et sans lui laisser le temps de comprendre, vinrent sur lui pour jouer au chat et la souris. Un instant stoïque au vu de la situation, le rouquin ne se laissa pas apeuré et continua d'avancer, atteignant l'autre bout du tunnel où les Mimigal s'en allèrent. Peter se retrouva dans une salle identique à la précédente, et trouva une nouvelle question. Combien y- a-t-il de Pokémon recensés officiellement dans les Pokédex du monde ?. Plutôt simple. Cela ressemblait quelque peu à une sorte de mise en bouche avant la grosse question du jeu. Il ne fallut pas trop longtemps du coup pour réfléchir, et repérant la case adéquate, Peter appuya sur le 802 écrit en gros, et fit ouvrir la trappe du tunnel sans bruit d'annonce, signe d'une bonne réponse. Il s'engagea donc dans le chemin et tomba cette fois sur des Abo qui se glissèrent autour de lui en se contentant de l'aviser. Le rouquin avança lentement mais sûrement en prenant soin de garder un visuel sur les bêtes qui semblaient prêtes à lui sauter dessus. Certaines s'amusèrent même à lui glisser sur le corps pour le faire frissonner de peur mais dans ces situation, l'homme resta stoïque, gardant un maximum de sang-froid pour ne pas craquer. Il parvint finalement sans mal à la troisième question, soufflant un instant pour retrouver son calme. Il put ensuite la découvrir plus sereinement. Qui sont les deux Pokémon représentatif du Ying et du Yang des mythologies Unysiennes ?.

Quoi, c'est tout ? Est-ce que cela présagerait le pire pour la dernière question ?

Peter en trembla tandis qu'il appuyait sur les noms de Reshiram et Zekrom, ouvrant la troisième trappe. Il s'infiltra à l'intérieur et croisa pour cette fois-ci la route fort peu attrayante de Tadmorv qui vinrent l'enlacer joyeusement, laissant sur lui de grosses traces liquides infâmes qui collèrent à ses vêtements. Les types poison restèrent tout de même très amicaux et le laissèrent passer sans trop de problèmes, mais le rouquin ne put s'empêcher de se secouer de dégoût en retrouvant l'extérieur. Retrouvant un semblant de propreté, il vit en même temps qu'il lui restait bien une minute trente à peine avec toutes ces conneries. Plus une seconde à perdre donc ! Peter se concentra de ce fait sur la quatrième question. Qui s'impose comme le meilleurs scientifique Pokémon du moment ?. Là, tout de suite, ce n'était pas la même chose. Peter n'était clairement pas calé sur le sujet, bien plus porté sur le dressage et les Pokémon dans leur globalité ; sans oublier l'histoire du monde.

Il était donc quelque peu dans l'impasse. Et les noms sur les cases ne lui disaient pas grand chose non plus. Pour le coup, cette question n'était vraiment pas faite pour lui. Il avait beau se creuser la tête, la réponse ne lui vint pas, et il finit par abandonner. Soupirant longuement, il appuya sur une des réponses au hasard en priant sa bonne étoile, et malheureusement, un son grave accompagna cette fois l'ouverture de la trappe, qui annonçait la réduction de temps pour traverser le dernier tunnel et attendre la clé. Il lui restait cinquante secondes. Cela risquait d'être difficile, aussi ne perdit-il pas une seconde. Il s'élança dans le passage, rampant comme un militaire quitte à s'évanouir une fois l'épreuve terminée, et fit du mieux qu'il put pour éviter les mouvements superflus. Quarante secondes. Il croisa la route d'un Métamorph, qui se changea immédiatement en lui, lui barrant carrément la route.

Oh non, tu m'auras pas comme ça toi !

Peter accéléra au maximum de sa vitesse, plaçant son crâne comme bélier. Le Métamorph, pris de surprise et appréhendant encore sa nouvelle forme, recula sans pouvoir opposer de réelle résistance, parvenant à l'extérieur du tunnel après une vingtaine de secondes suivi très rapidement par le rouquin qui émergea aussi vite qu'il put alors qu'il ne restait désormais que moins de vingt secondes. Il attrapa alors la clé d'or qui se tenait là posée sur un petit piédestal, et il s'élança dans le petit couloir destinée à rejoindre l'entrée. Dix secondes, neuf, huit … Bientôt il passa la porte à sens unique et se retrouva juste devant le début de l'épreuve. Trois, deux, un. Il poussa la porte à la dernière seconde, parvenant juste à temps à récupérer cette cinquième clé pour votre équipe, les « Inconnus ».

Pfiou … Ah, ah … Je l'ai !
Eh bien ! On peut dire que c'était très chaud ! Bravo à vous, vous remportez votre cinquième clé ! Mais ce n'est encore que le début de votre parcours ! Suivez-moi, de nombreuses autres épreuves vous attendent !

Elle se mit en branle, et vous ne tardâtes pas à faire de même une fois que Peter eut retrouvé un minimum de souffle. Maintenant que vous aviez cinq clés, une blague pourrie vous venait à l'esprit : à quand la clé de douze ?




→ Un quizz-parcours, yay !


Dex:
 
Kadô trop trop trop cool de Sae pour Noël 2016 (keur) (keur):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 6201

Dim 2 Juil - 22:00
Le membre 'Lucas Emerillon' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar © Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Kantô

C-GEAR
Inscrit le : 17/12/2014
Messages : 2920

Région : Kantô - Alola
Dim 2 Juil - 23:22
Bien messieurs ! Pour cette épreuve, il va falloir faire preuve d'équilibre ! Une fois à l'intérieur, vous serez disposé sur une plate-forme constamment secoué comme une sorte de Tremblement de terre. Vous devrez tenir cinq minutes sans tomber, tant en esquivant ou en repoussant les projectiles qui vous seront jetés dessus ; ne vous inquiétez pas, ce sont des projectiles en carton pâte rempli plus ou moins de sable pour les rendre un peu plus consistant. Vous pourrez vous aider d'un de vos Pokémon pour vous acquitter cette tâche, le tout est que vous ne tombiez pas de votre plate-forme avant cinq minutes. Vous êtes prêts ? Alors bonne chance !
Cette fois, c'est à mon tour !

Eric, achevant votre rapide discussion sur qui s'occuperait de réussir cette épreuve, s'engagea au retournement de sablier dans la pièce qui l'attendait, suivi de près par son Mustéflott qu'il avait sorti quelques secondes auparavant. Il prit connaissance de la disposition de la pièce, repérant la dizaine de petits canons qui sortaient légèrement des murs, ainsi que la fameuse plate-forme qui ne semblait vraiment pas stable. Elle n'était certainement pas sous l'effet des secousses, mais pourtant, elle bougeait déjà pas mal. Le brun trembla un petit instant, apeuré à l'idée de chuter dès les premières secondes, mais il se reprit. Il souffla un bon coup et tranquillement, il vint se positionner, jambes écartés pour un meilleur équilibre, les bras relevés pour pouvoir maîtriser au mieux son déplacement de centre de gravité. Mustéflott, quant à lui, s'était positionné face à lui, observant les canons qui tireraient sans aucun doute les projectiles attendus. Il avait déjà son Pistolet à O prêt à dégager le premier carton pâte qui viendrait les déranger. Plusieurs bip sonores se firent entendre, puis un plus long, et d'un seul coup, la plate-forme fit comme pris de spasmes, s'excitant comme pas possible. Surpris, Eric fut presque déséquilibré mais il parvint à se stabiliser, bataillant avec les secousses pour rester sur ses deux jambes. Petit à petit heureusement, il commença à s'y habituer et perdit peu à peu son déséquilibre, laissant son corps se déplacer au rythme inverse des secousses pour minimiser les mouvements de va-et-vient à l'origine de son déséquilibre. Finalement, après les deux premières minutes, Eric se sentait plutôt à l'aise sur la plate-forme, content de sentir que les secousses n'étaient pas aussi violentes qu'il se l'imaginait au lancement de l'épreuve.

C'était sans compter sur l'arrivée impromptu des projectiles, le premier manquant de très peu de toucher la tête du brun, qui évita le choc grâce à la réaction et la préparation préalable de Mustéflott qui put lancer son Pistolet à O à temps pour dévier suffisamment la trajectoire de l'assaut et permettre à Eric de rester debout. D'autres projectiles se matérialisèrent alors, se dirigeant tous en même temps vers le dresseur. Ce dernier, prit par surprise de l'attaques de tous les côtés, fut violemment déséquilibré, mais instinctivement, lança son pied gauche en arrière comme un Bourrinos en furie, et appuya le plus fortement possible avant de reprendre sa position initiale, évitant une boule de carton que le type eau ne parvint pas à voir à temps. Celui-ci, justement, s'occupa de ce problème de projectiles multiples à l'aide de son attaque Aqua-jet, parvenant à atteindre assez rapidement plusieurs de ces « cibles » avant qu'elles n'atteignent leurs cibles. Ce fut un exercice de longue haleine, mais après deux bonnes minutes d'efforts, le Pokémon prit le pli, et put redoubler d'intensité pour atteindre les projectiles les plus fourbes. Pendant ce temps, Eric, désormais bien habitué aux secousses, s'amusait à effectuer des esquives, évitant majestueusement quelques boules apparus de nulle part.

Tout semblait se passer comme sur des roulettes, et le compteur de temps approchait des cinq minutes comptés. Dans un tuyau à côté de la sortie, on pouvait voir la clé d'or descendre tranquillement jusqu'à l'espace pour venir la chercher. Tout était parfait. C'était une épreuve facile finalement. Il n'y avait pas eu une seule véritable difficulté du point de vue d'Eric … Que nenni. Dans les dix dernières secondes, les projectiles se multiplièrent à une vitesse folle, prenant Mustéflott de court qui ne put en repousser que la moitié, le reste venant finir leur course sur Eric qui fut déplacé très légèrement dans tous les sens, le déséquilibrant violemment une nouvelle fois et le plaçant même sur une seule jambe. La plate-forme bougeait encore pas mal, ce qui allait bientôt le pousser hors-jeu, et il ne pouvait malheureusement rien faire d'autre que subir la situation actuelle. Il se crut un court instant perdant de l'épreuve, quand subitement, Mustéflott apparut derrière lui, se jetant sur son dos pour le pousser en avant. Le type eau tomba ensuite au sol, sonné pour quelques secondes, mais son initiative permit de remettre le brun sur ses deux jambes, retrouvant son équilibre juste à temps pour équilibrer la grosse boule qui devait bien faire la taille de sa tête. Puis vint le bip sonore annonçant sa victoire. N'y croyant pas immédiatement, Eric sentit que la plate-forme retrouvait ses mouvement tranquilles et beaucoup plus stables, et comprit alors. Il récupéra dans la seconde qui suivit son cher compagnon exténué, le rentrant dans sa Pokéball pour un repos bien mérité, puis il partit récupérer votre sixième clé, avant de vous rejoindre à l'extérieur.

Eh bien bravo ! Vous avez fait un sans faute jusqu'à présent ! Je vous félicite ! Malheureusement pour vous, la session est terminé pour aujourd'hui, mais sachez que je vous revois dès demain pour la prochaine session du matin ! Je vous attendrai de pied ferme !
Eh bien, à demain.
Reposez-vous bien !
C'est elle qui devrait nous dire ça, non ?

Vous éclatâtes tous les trois de rire, la guide gardant son sérieux mais ne pouvant tout de même s'empêcher d'afficher un rictus amusé, puis vous fûtes dirigé vers l'extérieur où vous pûtes profiter d'une bonne fin de journée suivi d'une nuit de plaisir dans un lit moelleux et parfait.

Aujourd'hui, vous aviez acquis six clés. Sauriez-vous en obtenir plus la prochaine fois ?


Dex:
 
Kadô trop trop trop cool de Sae pour Noël 2016 (keur) (keur):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 1 sur 2) Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» ce que nous faisons : les sauts en image
» Et si nous fermions la frontière avec la RD ?
» Il nous a quittés.
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Ils font chier ces N... . Débarassons-nous en !

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: Mauville :: Fort Tartard-