AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
» Keep calm and don't die


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 02/01/2017
Messages : 410

Région : Johto
Sam 1 Juil - 22:52
Noah se sentait ridicule. Rectification: il était ridicule. Et il allait tuer Jason. Encore mieux, il allait passer son meurtre pour un accident lors d'une des épreuves. Comme cela, il n'aurait pas besoin de se faire arrêter et de passer les trente prochaines années derrière les barreaux pour un meurtre tout à fait valide. Sauf s'il mourrait de ridicule avant d'avoir pu mettre la main sur la personne qu'il avait considéré comme un ami jusqu'alors. Ami. Ah! Traître était un mot qui collait beaucoup mieux à la peau de Jason. Et dire qu'il lui faisait confiance. Il était allé en camping avec lui! Il lui avait sauvé la vie (Mimi lui avait sauvé la vie, mais c'était pratiquement la même chose)! Et c'était comme cela qu'il le remerciait? En l'humiliant publiquement? En lui enlevant le peu de dignité et le peu d'estime qu'il avait? Vraiment, il espérait que le testament de son ami était en règle et qu'il avait embrassé ses parents avant de venir.

Les joues rouges comme une tomate, la tête penchée vers le sol, Noah fixait avec obstination le bout de ses pieds tout en serrant les dents. Après de nombreuses et longues conversations, le dresseur avait finalement cédé et accepté de participer à un événement estival qui se tenait à Mauville. Fort Tartard. En plus de lui donner l'impression de devoir entrer dans un endroit empli de salles contenant des choses très désagréables, le machin avait un nom de plat exotique. Le pire était sans doute que même si cela s'appelait Fort Tartard, emphase sur le mot Fort, il s'agissait d'un immense château fabriqué en carton-pâte. C'était un fort ou un château? Vraiment, soit il y avait eu confusion dans les communications du staff, soit il y avait eu dissension et quelqu'un en avait fait à sa tête. Il aurait aimé savoir avec précision dans quoi il allait s'embarquer.

Mais le vrai pire, car oui il y avait pire, c'était que Jason avait réussi à le convaincre de porter un costume. Apparemment, c'était requis de la part des participants. Apparemment, Jason lui avait menti puisque, à ce qu'il avait pu voir, avant de fixer avec obstination le bout de ses chaussures, presque personne n'était déguisée. Quasiment personne. Une poignée de personne. Cela aurait pu être relativement supportable si ce n'avait été la nature du costume qu'il portait. Ou de la quantité de peau qu'il laissait à découvert. Il était seulement content que Derek n'aurait jamais la chance de le voir dans pareil accoutrement. Il en aurait entendu parler pour les années à venir, voire les siècle si la médecine était rendue à ce point efficace d'ici cinquante ans.

Noah releva à peine la tête et jeta un regard autour de lui pour repérer celui qui l'avait trahi. Ce qu'il donnerait pour que la chanson du Roi Lion 2 ne joue lorsque Jason apparaîtrait dans son champ de vision. Quoique, il était déjà embarrassé et il lui en voulait assez pour le faire lui-même. Après tout, cela ne pouvait pas être pire que ce qu'il vivait actuellement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 2340

Sam 1 Juil - 23:28
Bienvenue au Fort Tartard !
N'oubliez pas de respecter les consignes de sécurité élémentaires lors des épreuves pour ne pas vous blesser ; la chasse aux clés d'or peut aussi parfois être salissante, alors faites également attention aux vêtements que vous portez !
Si vous avez la moindre question, vous pouvez vous adresser aux points d'informations disséminés autour du Fort.

Vous pouvez donc commencer à lancer le dé pour votre premier défi, amusez-vous bien !


avatar ©️ Raïtoku Seigi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 31/12/2015
Messages : 259

Région : Johto
Dim 2 Juil - 5:13
Lorsqu'il avait pris connaissance de l'événement estival de Fort Tartard, le sportif avait immédiatement songé à une personne en particulier : Noah Brooks. Et il savait, au fond de lui-même, que le blondinet lui en voudrait probablement toute sa vie pour l'avoir entraîné dans pareille aventure.

Debout face à l'énorme château, les poings sur les hanches, Jason admirait le travail des organisateurs. Quelques passants le bousculèrent au passage et l'apostrophèrent, puisqu'il se tenait en plein milieu de la route, mais il n'en avait rien à foutre. Il prit une profonde inspiration, ajusta son tabard ainsi que sa ceinture, puis il s'engagea à la suite d'une famille. Il sentait les regards se poser sur lui, puisqu'il était l'un des rares participants ayant opté pour un costume inspiré à la fois des guerriers féodales japonais et des chevaliers de l'époque médiévale. Il ne pouvait d'ailleurs s'empêcher de bomber le torse et de relever fièrement la tête sitôt qu'il passait près d'une jolie fille, affichant un air noble qui ne lui convenait absolument pas. Jay déambula durant un quart d'heure, sans apercevoir de visage familier. Il résista à l'envie d'appeler son compagnon ; un geste sage, applaudit par sa conscience et qui garantissait la survie de ses tympans. 

Il dépassa une boutique où se vendaient, à prix exorbitant, des peluches et des ballons de baudruche à l'effigie pokémons tirés des vieux contes et légendes avant d'obliquer vers la droite. Un large sourire s'épanouit sur ses lèvres tandis qu'il découvrait, dans toute sa splendeur, un Noah déguisé en un farouche guerrier - seule sa fascination soudaine pour ses pieds l'exaspéra. Ne pouvait-il pas prendre plaisir à se vêtir ainsi, lui qui aimait les films et la fantaisie ? Ouvrant grand les bras, comme pour lui faire un câlin, Jason s'avança. Il rayonnait.

« Hey Noah ! » 

Il siffla, admiratif, en examinant de plus près ses vêtements de peau et de fourrure. Belle finition. Et la hache ! Il tendit la main pour l'effleurer du bout des doigts. « La vache ! Tu y as mis le paquet ! Pas trop lourd le casque ? » Il se mit à rire, sans qu'aucune trace de moquerie ne soit audible ; Jason adorait le look du blond. Il osa même donner un petit coup sur l'ossature artificielle. Le crâne intimiderait probablement un enfant ou deux, et c'était pour le mieux. 

« Tu te sens d'attaque ? J'ai pensé qu'on pourrait faire un tour vers la tente des consignes de sécurité ? » Il marqua une courte pause et le toisa soudainement avec incertitude. Comme si sa bulle venait d'éclater, il sentit la tension l'écraser d'un coup sec. « Ça va aller ? »

Il se passa la main derrière la nuque, ses prunelles bleues rivées sur son interlocuteur. Il esquissa une légère grimace ; il transpirait déjà. S'il y avait bien un détail qu'il avait carrément oublié de prendre en considération, c'était la température. Jason pria silencieusement pour que le blond n'en fasse pas la remarque, lui qui finirait sûrement cuit comme un poulet. Heureusement qu'il avait le ventre à l'air libre.


Babibel le Moufouette est fier supporter du S.A.E.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 7289

Dim 2 Juil - 5:13
Le membre 'Jason Mills' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar ©️ Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 02/01/2017
Messages : 410

Région : Johto
Lun 3 Juil - 16:41
"Hey Noah"? "Hey Noah"? Vraiment? C'est tout ce qu'il avait trouvé à dire? Oh. Oh oh oh. Le dresseur releva la tête et plissa les yeux tout en fixant son ami. Si un regard pouvait tuer, Jason serait en ce moment un petit tas de cendres fumantes que Noah se ferait un plaisir à éparpiller à grands coups de pied. Cependant...Cependant, le ton dénué de moquerie de l'autre dresseur le fit hésité à répondre quelque chose de cinglant. Après tout, même s'il avait été dupé, Jason n'était pas celui qui avait choisi le costume qu'il portait. Sans parler que cela faisait plaisir à entendre que les efforts qu'il avait mis n'avait pas été vain et que l'effet était réussi. Il poussa un léger grognement tout en passant une main sur sa nuque. Pourquoi ne pouvait-il pas rester de mauvaise humeur contre Jason? Il était certain que ses grands yeux bleus incertains aidaient grandement à sa cause. Esquissant un léger sourire, il s'avança vers son ami et lui donna un léger coup de poing sur l'épaule. Enfin, la partie la plus haute de son bras qu'il put atteindre sans se mettre sur la pointe des pieds ou s'étirer inconfortablement.

- Ça va aller. Son sourire s'agrandissant un peu et une lueur taquine dans les yeux, Noah poursuivit. Je pense que je suis capable de figurer par moi-même ce qu'il est acceptable ou non de faire ainsi que les règles de sécurité de base. Par contre, si tu te sens inquiets, je peux toujours te faire un résumé.

Sur ce, il s'avança vers les portes du Fort, sachant très bien que Jason le suivrait sans tarder et que ses (stupides) grandes jambes ne lui permettraient pas de se faire distancer. Un employé les accueillis avec un large sourire et une lueur indéfinissable dans les yeux, mais qui ne présageait rien de bon. Après une brève salutation, il les guida vers une petite table avec un buzzer installer dessus. Au mur, juste au dessous, se trouvait un écran.

- Peser sur le bouton pour découvrir votre première épreuve! Avec un peu de chance, vous en ressortirez en un seul morceau!

Not necessary, dude. Il avait déjà les nerfs en pelote, pas besoin d'en ajouter une couche. Jetant un regard noir vers l'employé, il s'avança vers le buzzer et appuya un peu plus fort que nécessaire. L'écran flasha plusieurs fois avant de laisser la place à une animation: un homme habiller à la Macklemore, dansant au rythme d'une musique imaginaire, le mot "Duel" clignotant dans le bas de l'écran et s'exclamant à intervalle régulier.

- IT'S TIME TO DU-DU-DU-DU-DU-DUEL!!!

Noah haussa les sourcils avant de jeter un regard en coin vers Jason. Mais dans quoi ils s'étaient embarqués? Tout d'un coup, il n'avait plus vraiment envie de participer et n'avait vraiment pas envie de voir quel épreuve les attendait. Un frisson le parcourut alors que plusieurs idées le traversèrent.
Il espérait que les membres du staff n'avaient pas son imagination.

- Par ici, je vous prie.

D'un pas incertain, Noah suivit l'animateur jusqu'à une porte qu'il n'avait pas remarqué plus tôt. Ils arrivèrent dans une salle tamisée de taille moyenne. Au milieu, deux boîtes en plexiglas étaient posées chacune sur une table située à quelques mètres l'une de l'autre. Vraisemblablement, une pour lui et une pour Jason. Les boîtes possédaient deux compartiments reliés entre eux. Et...Et elles étaient remplis d'au moins une quinzaine de tritonde, mucuscule et anchwatt. Plissant le nez, Noah commençait à saisir l'idée de ce qu'ils allaient devoir faire et il n'était pas très chaud à cette idée. Pourquoi fallait-il que ce soit des pokémons visqueux qu'ils devaient toucher? Ils avaient tout de même de la chance que ce ne soit pas des grimer...

- Pour les règles! Vous devez passer votre bras dans l'ouverture de la boîte et faire passer tous les pokémons de l'autre côté. Cela vous permettra de révéler le code qui se trouve tout au fond. Il vous faudra le recomposer dans l'ordre croissant pour vous libérer. Évidemment, il faut que vous réussissiez tous les deux afin de passer l'épreuve et récupérer votre récompense! Oh, une dernière chose. Vous avez douze minutes! Enjoy!

Noah prit une grande inspiration avant de s'avancer vers une des boîtes. Il remarqua le cadenas sur lequel il allait devoir entrer le code et nota qu'il était composé de cinq chiffres. Après quoi, rassemblant les miettes de courage qui l'habitaient, il inséra son bras dans la boîte. Il grimaça légèrement lorsqu'il sentit l'ouverture se refermer légèrement afin de l'empêcher de retirer son membre. Lorsque Jason se fut installer, le défi commença.

- Les douze minutes commencent...MAINTENANT!!

Attraper les pokémons n'étaient pas choses aisés. Ils étaient glissants, bougeaient rapidement ou se glissaient entre ses doigts. Il se rendit rapidement compte que pour y arriver, il ne devait pas se retenir de les serrer fortement (sans les écraser complètement non plus) puisqu'ils étaient assez robustes pour le supporter (et qu'il n'y arriverait pas sans cela). Encouragé par le fait qu'il avait réussi à attraper et jeter dans l'autre compartiment deux tritondes de suite, Noah sentit une bouffée de confiance l'envahir. Jusqu'au moment où il mit les doigts sur un anchwatt récalcitrant qui n'avait visiblement pas envie d'être pris et qui le démontrait en lui envoyant de petites décharges électriques. Noah jura et tenta de retirer son bras par réflexe.

- Jason? Comment ça va, toi?

Parler lui permettait de rester concentrer et ne pas s'abandonner à la frustration qu'il ressentait face aux pokémons électriques qui lui menaient la vie dure. Néanmoins, il n'allait certainement pas les laisser gagner. Oh que non. Jetant un regard vers le chronomètre digital sur le mur en face d'eux, il eut un pincement au coeur en voyant qu'il ne restait plus que quatre minutes et qu'il lui restait sept pokémons. Jurant de nouveau, redoubla d'efforts et se fit violence pour ne pas échapper les petites anguilles lorsqu'elles manifestaient leur mauvaise humeur.

- Plus qu'une minute!!

Il lui restait encore trois pokémons. Cependant, il arrivait à voir quatre des chiffres, le dernier étant partiellement caché par le corps d'un mucuscule. Il ne restait pas assez de temps pour qu'il les attrape tous, mais il avait tout ce qu'il lui fallait pour se sortir de la boîte, même s'il devait deviner le dernier composant du code. Les doigts tremblant sous la nervosité, il dut s'y reprendre à deux fois pour entrer les chiffres. 2-4-5-8-9. Pendant une fraction de seconde, il eut peur de s'être trompé et qu'il s'agissait d'un 6 et n'on d'un 8. Cependant, un déclic se fit entendre et il retira vivement son bras alors qu'il ne restait plus que quelques secondes. Il se tourna vivement vers Jason pour voir comment se dernier s'en tirait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 31/12/2015
Messages : 259

Région : Johto
Lun 3 Juil - 18:27
Pendant l'espace d'une seconde, Jason crut qu'il allait se faire rembarrer. Il fut toutefois agréablement surpris lorsque le blondinet lui sourit et qu'il lui décocha un coup de poing amical sur l'épaule. Son expression s'éclaircit et ses mauvaises pensées se dissipèrent, cédant place à une joie et à un enthousiasme renouvelés. La réponse de Noah l'étonna ; il le croyait maniaque de la sécurité et bourré d'inquiétudes. « T'as mangé un dracolosse pour le p'tit déj', toi. » Il rit et lui emboîta le pas, une main posée sur la garde de son sabre. Il s'adapta aisément au rythme de son ami et se laissa pas distancer ; bien qu'il ait un costume unique et facile à repérer parmi une foule, il ne tenait pas à le perdre de vue. Ils passèrent les immenses portes et marchèrent quelques minutes avant de tomber sur l'un des employés ; l'accueil fut bref, mais chaleureux, et Jason, trop occupé à contempler les lieux et le travail des artistes qui avaient bâti le fort, ne remarqua pas la lueur étrange, presque folle, qui éclairait les prunelles de leur hôte.

Son attention ne se porta sur la table que lorsque l'employé prit la parole. Des épreuves. La dernière remarque le fit tiquer et il jeta un regard en coin vers Noah ; pourquoi fallait-il ajouter une couche de stresse en mention des risques potentiels ? Le sportif se retint de le narguer et il ravala son commentaire sur les mesures de sécurité qu'ils auraient pu consulter avant de venir ici. Il soupira et laissa Noah appuyer sur le bouton. Mieux valait que ce soit lui qui scelle leur destin. Ses iris bleus se tournèrent vers l'écran et il faillit pouffer lorsque l'énergumène apparut, dansant et bougeant comme un wannabe-gangster. Décidément, les organisateurs prenaient l'événement au sérieux et veillaient à avoir la meilleure brochette d'acteurs pour les soutenir. « On va s'amuser. » Son regard croisa celui de Noah et il haussa simplement les épaules.

Ils suivirent l'animateur et entrèrent dans la salle de leur première épreuve. Jason sentit l'excitation et la nervosité l'envahir et il se mit à triturer sa ceinture du bout des doigts. Il s'approcha des boîtes, intrigué, mais lorsqu'il découvrit ce qu'elles renfermaient, il se raidit. Il pouvait voir les bestioles grouiller et gesticuler et, certaines, d'une race inconnue, laissaient même une coulisse de bave sur leur passage. Il battit des cils et prit une seconde supplémentaire pour étudier les pokémons. Lorsqu'il reconnut finalement les congénères de sa timide Indra et ceux de son tritonde, il ne put s'empêcher d'éclater d'un rire soulagé. Ça aurait pu être pire. 

Il écouta les instructions et hocha la tête pour signaler qu'il en comprenait l'entièreté. Douze minutes pour tout faire semblait raisonnable en théorie, mais sur le champ pratique, ça risquait de se gâter. De même qu'il fallait qu'ils réussissent tous les deux afin de pouvoir obtenir la fameuse récompense. Jason se tourna vers Noah, lui offrit un sourire accompagné d'une petite tape d'encouragement dans le dos, puis il inséra son bras droit dans le compartiment. L'ouverture se rétrécit et il fit un léger mouvement pour en tester la solidité. Pas de doute : il ne pouvait pas s'en déprendre. Il inspira profondément et l'épreuve débuta.

Le dresseur prit une bonne minute pour attraper sa première prise ; malgré ses gants qui protégeaient ses mains et l'empêchaient de subir les mêmes inconforts que Noah, il ne pouvait refermer sa poigne sur les mucuscules. Ils glissaient, invariablement, et retombaient mollement sur le fond de la boîte. La patience ne faisant pas partie de ses plus grandes qualités, Jason se mit à jurer abondamment entre ses dents lorsqu'il essaya pour la énième fois de se saisir de la limace-dragon mais que celle-ci demeura collé contre la paroi de la boîte. Un regard vers le chronomètre lui suffit pour le calmer ; il lui restait moins d'une dizaine de minutes et il n'avait toujours pas pu découvrir le premier chiffre du code ni envoyer le moindre pokémon dans la deuxième boîte. Il opta donc pour une nouvelle tactique. Il se concentra sur les tritondes sautillants, sur lesquels il donna de petites tapes du revers de la main pour les envoyer vers le trou du compartiment adjacent. De cette manière, il parvint à se débarrasser de quatre créatures et à repérer un premier chiffre. Vint ensuite le problème des anchwatt ; il se répugnait à les étreindre, au risque de les blesser. Ils étaient, après tout, de constitution fragile. Les yeux fermés et la bouche grimaçante, il mit la main sur une anguille et il la jeta le plus doucement possible vers l'ouverture. Il tâta l'air à la recherche d'une autre victime, qui subit le même sort que la précédente, puis il ouvrit les yeux brusquement. À côté de lui, Noah venait de lâcher un juron.

« Ça va. Pas facile ce truc, n'empêche. » Il se pencha vers l'avant, les yeux plissés. Il aperçut deux autres chiffres. Il lui en manquait moins de la moitié pour pouvoir ouvrir le cadenas - en autant que la combinaison soit dans le bon ordre. « Je déteste officiellement les mucuscules. » Il venait d'en saisir un, dont le corps visqueux refusait de se décoller. « Il cache un chiffre ! Merde ! » 

La panique le gagna ; il restait moins de quatre minutes et il lui restait cinq pokémons à déplacer, tous de sa race favorite. Il regrettait de ne pas avoir mis davantage d'effort durant les débuts de l'épreuve, car il se retrouvait maintenant dans une impasse. Il délaissa la bête pour se charger des autres. Il parvint à se débarrasser de deux d'entre elles, libérant un nouveau chiffre qu'il conserva en mémoire. Les lèvres pincées, le front luisant de sueur, Jason donna une pichenette sur le mucuscule qui lui menait la vie dure. Pourquoi fallait-il que ça lui arrive ? Parce qu'il avait énoncé à voix haute qu'il les détestait ? Il pesta intérieurement et ajusta les roulettes du cadenas sur les numéros qu'il connaissait déjà. 2-x-5-8-9. 

« Plus qu'une minute !! »

Eh merde. Il revint à son pire ennemi et tenta par tous les moyens de le pousser. Il le piqua du bout des doigts, essaya de s'immiscer sous son corps gluant pour le soulever, mais rien ne fonctionna. Ses épaules s'affaissèrent et un soupir résigné lui échappa. Que pouvait-il faire ? Ses prunelles se dardèrent sur les autres limaces et un éclair de génie le frappa. Pourquoi n'y avait-il pas pensé plus tôt ? Jason usa donc de la technique la plus efficace qu'il connaissait pour déranger l'un de ses propres alliés ; la chatouille. Il chatouilla sans vergogne sa cible, qui se mit à gigoter avant de se déplacer légèrement vers l'avant. 

La moitié du chiffre se révéla, mais ce fut suffisant. 2-4-5-8-9. Au moment où le blondinet se tournait dans sa direction, le déclic ce fit. Et puisqu'il tirait comme un débile sur son bras avant que les dernières secondes ne s'écoulent, son élan l'emporta et il tomba lourdement sur les fesses. 

« Fin de l'épreuve ! Il vous restait quelques pokémons, mais vous êtes parvenus à découvrir le code. Par conséquent, vous obtenez ceci et pouvez passer à votre prochaine épreuve. Bon courage ! »

L'employé, grandement amusé par la scène qui s'était déroulée sous ses yeux, leur tendit une clé chacun. Jason se remit sur ses pieds, chassa la poussière de son postérieur, et prit la sienne.


Babibel le Moufouette est fier supporter du S.A.E.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 7289

Lun 3 Juil - 18:27
Le membre 'Jason Mills' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar ©️ Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 02/01/2017
Messages : 410

Région : Johto
Lun 3 Juil - 19:34
Noah ne put s'empêcher de glousser de rire en voyant Jason tomber à la renverse. Le Karma lui offrait une douce vengeance qu'il acceptait avec plaisir. Il regarda son ami dépoussiérer son postérieur et esquissa un petit sourire amusé.

- Tu as oublié un coin, Jay.

Ce qui était faux autant parce que ses fesses n'étaient pas carrés que parce qu'il s'était débarrassé de tous les petits mottons de poussière qui s'y étaient accrochés. Mais bon, c'était une opportunité de taquiner Jason qu'il ne laisserait pas filer entre ses doigts. Il reprit sa hache qu'il avait appuyé préalablement contre la table et une idée lui traversa l'esprit. Il ne savait pas trop si c'était une bonne idée, mais il avait de la difficulté à se retenir de rire. Il tergiversa quelques secondes avant d'hausser les épaules et de se laisser aller. Après tout, leur relation était assez solide pour que son ami ne soit pas trop offensé et trouve cela plutôt cocasse. Il se rapprocha subtilement de Jason, qui s'emparait de sa clé et qui lui tournait donc le dos, et s'arrêta à quelques pas de lui. Relevant son arme, il lui donna deux petits coups sur la fesse gauche avant d'aller prendre sa clé. Il se tourna ensuite vers lui et lui adressa un clin d'oeil.

- No homo, bro.

Éclatant de rire, il suivit l'animateur qui se dirigeait vers une autre porte que celle par laquelle ils étaient entrés un peu plus tôt. Étrangement, la pièce était la réplique exacte de la première salle. Comprenant exactement ce que l'employé allait leur demander, Noah prit de nouveau l'initiative de peser sur le bouton afin de définir la prochaine épreuve. Cette fois-ci, il n'y eut pas d'animation spéciale, tout simplement le nom du défi en grosses lettres enflammées: CLEPSYDRE. Manque de budget peut-être. Mais bon. Noah se demandait ce que ce mot signifiait, mais en même temps, ils le sauraient bien assez vite. Justement, l'animateur leur fit signe de prendre la porte qui se trouvait sur leur gauche. Le moment de vérité approchait.

Et il était assez anticlimatique. Haussant un sourcil, Noah observa, nullement impressionné, la table qui trônait au milieu de la pièce. Il y avait trois verres posés à l'envers sur le dessus et un autre animateur se tenait de l'autre côté, les mains derrière son dos. Le dresseur se demanda s'il y avait bel et bien une coupure de budget pour les autres défis. Mais bon, dans cette économie, rassembler des fonds pouvait être difficile.

- Pour ce défi, vous devrez trouver la clé qui se cache sous les verres. Au total, il y aura six clés à récupérer, trois pour chacun. Il ramena ses mains vers l'avant, dévoila un coffre à six serrures qu'il déposa en avant de lui. Six clés qui serviront à ouvrir ce coffre pour en sortir votre prix. Échouer d'en obtenir une seule et c'est l'échec. Il pointa Noah en prenant un air dramatique. Vous, avec la hâche, c'est à vous de commencer! May the odds be ever in your favor!

Et après Yu-Gi-Oh, ils étaient maintenant dans l'univers des Hunger Games. Et personnellement, Noah préférait la première option. Secouant légèrement la tête, il s'avança jusqu'à la table et s'y appuya légèrement. Il enleva son casque afin d'avoir une meilleure visibilité et fixa les trois verres intensément. Il regarda l'animateur mettre la clé sous celui du milieu avant de se mettre à les déplacer rapidement. Heureusement pour Noah, il avait jouer à assez de jeux vidéos ayant des mini-jeux ou des défis du même genre qu'il était un habitué. Il espérait seulement que l'autre n'était pas autorisé à faire glisser la clé d'un verre à l'autre. Ce serait un tout autre niveau de difficulté.

- Celle de droite.

L'homme laissa planer le suspense pendant quelques secondes avant de soulever le verre qu'il avait indiqué. La petite clé s'y trouvait bien. Noah hocha la tête, mais refusa de se détendre pour autant.
Cela ne faisait que commencer et il était certain que la difficulté allait augmenter. Comme de fait,
l'employé se mit à tourner les gobelets beaucoup plus rapidement et fit même des demi tours, des arrêts secs et d'autres trucs. Un peu plus et il allait leur faire faire des flips. Noah suivit le tout des yeux tout en se mordillant le pouce. Il était presque certain, mais pas à 100%. Néanmoins, il ne remettrait pas son instinct en cause.

- Celle de gauche.

Et son instinct avait vu juste. Noah poussa un petit soupir et ferma les yeux un moment. La pression était intense. Il craqua ses jointures avant de faire signe à son interlocuteur qu'il était prêt pour la dernière manche. Il espérait seulement réussir pour ne pas être celui à blâmer s'ils échouaient l'épreuve. Néanmoins, une soudaine envie d'éternuer le déconcentra pendant une fraction de seconde. Il réussit à supprimer son envie, mais le mal était fait. Il avait perdu de vue la clé. Une goutte de sueur perla sur son front et il se mordit furieusement la lèvre. Il n'avait pas d'autre choix que d'y aller au hasard.

- Celle de...de droite?

- Vous êtes certain?

Non, pas du tout. Il hocha tout de même la tête et se retint avec difficulté de cacher son visage derrière ses mains. Noah écarquilla les yeux, surpris du résultat. Son instinct ne l'avait pas dupé (contrairement à Jason). Souriant largement, il se tourna vers Jason et brandit son pouce dans sa direction.

- À ton tour d'épater la gallerie. No pressure.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 31/12/2015
Messages : 259

Région : Johto
Mar 4 Juil - 0:06
Décidément, Noah avait bien changé depuis leur dernière rencontre. D'abord son refus de se renseigner sur les consignes générales de sécurité, puis les coups de hache sur les fesses. Il arqua un sourcil, à la fois surpris et amusé par son audace. « Pfff. » La main de Jason se porta jusqu'à la garde de son sabre, mais il résista à l'envie de sortir la lame en plastique de son fourreau pour lui rendre la pareille. Il promit de se venger une fois à l'extérieur de la salle, là où il pourrait provoquer le blond en duel. Quitte à personnifier des guerriers, autant mettre leurs talents de combattants à l'épreuve, devant un public averti. Il rejoignit Noah et leur hôte dans la pièce suivante. Au moins, l'éclairage était le même, chose qu'il apprécia grandement. Pour la seconde fois, il laissa son complice appuyer sur le bouton ; il espéra toutefois tomber sur une épreuve impliquant d'autres sens que le toucher.

« Clepsydre ? »

Un mot à l'obscure définition, tracé en lettres de feu. Il se gratta la nuque, un réflexe adopté lorsqu'il était en proie au malaise ou à la confusion. À voir l'expression que tirait Noah, ils se retrouvaient tous les deux dans le même bateau. Ils s'engagèrent à la suite de l'animateur, dans l'espoir d'obtenir une réponse, au lieu de quoi ils atterrirent dans une pièce qui ferait baver d'envie un minimaliste. Tout ce qu'il y avait, c'était une table en bois, trois verres renversés sur cette dernière, et un homme silencieux arborant une mine antipathique. L'épreuve s'annonçait géniale.

Les règles du défi furent énoncées. Simples, horriblement simples. Le jeune Mills toisa le coffre d'un regard perplexe. Six serrures, six clés à obtenir. Trois chacune. Encore une fois, un travail d'équipe les attendait. Il fit rouler ses épaules pour s'échauffer puis joignit les mains pour craquer ses jointures. Il allait devoir se concentrer. Heureusement, Noah fut désigné pour commencer - la pression grimpait d'un cran. Jason se positionna près de la tête, dans un angle qui lui permettait de voir les moindre faits et gestes de l'homme qui manierait les verres. Grave erreur. Sitôt qu'il débuta son manège, le sportif sentit sa tête lui tourner et la nausée pointer le bout de son nez. Si vite. L'homme bougeait comme s'il était boosté à coup d'attaques Hâte. Jason ferma les yeux et déglutit. L'épreuve s'annonçait cauchemardesque.

Et voilà que le blond s'affichait vainqueur. Il ouvrit un oeil et leva le pouce, en signe d'approbation. Vraiment, il avait un partenaire du tonnerre, capable de vaincre l'adversité peu importe la situation. « Pour épater la galerie, on repassera. » Il déglutit difficilement et changea sa place avec la sienne.

Il donna finalement son assentiment au maître du jeu et il vit la première clé disparaître sous l'un des verres. Qui se mirent à tourner, tourner, tourner... Jason porta la main à sa bouche, son visage vidé de toutes couleurs. S'il y avait bien une chose qu'il détestait, c'était les trucs qui tournaient vite. Pas moyen qu'il aille dans un parc d'attractions et qu'il fasse les tasses ou autre manège impliquant de passer en mode toupie. Enfin, après une trentaine de secondes de calvaire, le tout s'arrêta. Il devait rendre son jugement. « ... Milieu ? » Le verre fut soulevé ; la clé brillait doucement sous l'effet de la lumière tamisée. Leur guide s'en saisit et la plaça parmi les autres, tandis que le deuxième round se préparait. Si seulement Babibel aurait pu prendre sa place ; non seulement son moufouette excellait dans le domaine des regards fixes, mais sa concentration s'avérait meilleure que celle d'un être humain. Ou en l’occurrence, meilleure que celle de son dresseur.

Les verres se mouvèrent à nouveau, mû par les mouvements véloces de l'homme. Ne pouvant détourner son regard ne serait-ce qu'une fraction de secondes, sous peine de perdre de vue la clé tant convoitée, Jason déglutit. D'un index tremblotant, il désigna la droite. Un bref éclat métallique lui confirma qu'il avait fait mouche. Plus qu'une. « Sérieusement, y a pas moyen... que j'envoie un pokémon à ma place ? » Il lança un regard suppliant vers leur guide, qui secoua négativement la tête, implacable. La mine déconfite et le coeur au bord des lèvres, Jay se massa les paupières, prit une profonde inspiration, puis il fit signe qu'il était prêt à poursuivre le jeu. Lorsque les verres s'immobilisèrent, il demeura immobile, sans prononcer le moindre mot. Il avait vraiment le tournis. Il s'accrocha à la table et parvint à souffler une réponse. 

« Gauche ? »

Un sourire qui ne présageait rien de bon naquit sur les lèvres de l'homme. Il le narguait. Mais Jason s'en foutait. Il s'éloigna de la table en titubant et crachant un mélange de salive et de bile au sol - ce n'était pas vomir à proprement parler, mais il fallait que ça sorte. En se redressant, il vit le coffre ouverte, avec une clé identique à celle gagnée précédemment. 

Il s'essuya le coin de la bouche du revers de son gant, puis leva les deux pouces en direction du blond.


Babibel le Moufouette est fier supporter du S.A.E.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 7289

Mar 4 Juil - 0:06
Le membre 'Jason Mills' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar ©️ Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 02/01/2017
Messages : 410

Région : Johto
Mar 4 Juil - 2:48
Noah fronça légèrement le nez lorsque Jason fut malade. Néanmoins, il ne laissa pas son dégoût prendre toute la place et il s'avança vers son ami pour le réconforter. Il lui tapota doucement le dos en signe de soutien et lui offrit un mouchoir en tissu qu'il avait sorti d'une des nombreuses poches cachées qui parsemaient son costume. Après quoi, il farfouilla un moment avant de sortir un flacon et dans sortir deux petits comprimés qu'il lui tendit.

- Des gravol. Ça va t'aider à te remettre un peu plus rapidement. Heureusement, ce sont ceux qui ne donnent pas sommeil. Imagine si tu te mettais à somnoler durant une épreuve physique du genre plonger sous l'eau.

Le dresseur grimaça légèrement à la pensée que Jason puisse être en danger par sa faute. Il avait beau avoir mentionner le fait qu'il aurait bien aimé qu'il paie pour ce qu'il avait fait, Noah n'avait tout de même pas envie qu'il y passe pour de vrai. Il n'était pas rancunier et certainement pas au point de lui souhaiter de se noyer ou pire. Par exemple, tomber d'une hauteur de vingt mètres de haut alors qu'ils devaient traverser un ravin sur un pont mince et peu solide. S'il ne mourrait pas sur le choc, la douleur des os brisé serait assez terrible. Surtout si une côte cassée venait perforée un de ses poumons et que ce dernier se remplissait lentement de sang. Il avait vu un épisode de Grey's Anatomie avec quelque chose de semblable et il avait encore des frissons. Quoiqu'il avait encore des frissons à propos de tous les épisodes.

- Tu sais, n'hésites pas à me le dire si tu te sens mal au point que tu n'es pas en mesure de continuer. On a plus qu'une journée pour participer aux épreuves du fort.

Sachant néanmoins qu'insister n'était pas une bonne idée et que Jason dirait certainement quelque chose s'il était mal au point qu'il ne pouvait plus participer sans mettre sa vie en danger, Noah lui jeta un dernier coup d'oeil avant de se diriger vers la porte que tenait ouverte leur hôte. Sans surprise,
pour la troisième fois, ils tombèrent sur une salle identique à la première. Ayant pris goût à appuyer sur le bouton, il ne se gêna pas à poursuivre la tradition. Il méritait bien cela. Cette fois-ci, ils eurent droit à une petite vidéo. Elle mettait en vedette un homme avec une barbe digne d'un viking et presqu'aussi musclé que Major Armstrong dans FMA.

- Vous avec la chance de participer à une épreuve qui demandera courage, assiduité et persévérance! Seul les vrais braves réussissent! Bienvenue au défi...JAPOOOOOOOOOOOOOOOOOOON! Essayez de ne pas faire pleurer votre mère et décevoir vos ancêtres! En gros: don't. fuck. it. up.

La vidéo se termina sur plusieurs poses destinées à mettre les muscles de l'homme en valeur ainsi que sur un clin d'oeil qui fit frissonner Noah. Ugh. Non merci. Tout en réajustant son casque, Noah suivit l'animateur qui passait par une autre porte. Cependant, au lieu d'arriver tout de suite dans une autre pièce, ils tombèrent sur un couloir. Étrange. Après près de cinq minutes de marche (c'était un très long couloir) et après avoir dépassés plusieurs portes, ils arrivèrent devant la leur. Noah resta planter dans l'embrasure de la porte, les yeux écarquillés et la bouche légèrement entrouverte. De toutes les épreuves, ils avaient eu la malchance de tomber sur celle-ci.

- Comme vous pouvez le constater, il va falloir vous salir les mains...et les pieds. L'homme pointa l'immense flipper qui se trouvait devant une piscine rempli de boue (du moins cela semblait être une piscine, même si elle devait être sans aucun doute moins profonde qu'une vraie. Donc, plutôt une très grosse bassine). Vous allez envoyer une balle chacun dans le bassin grâce au flipper. Après quoi, vous aurez quinze minutes pour les retrouver.

Leur hôte leur tendit une balle et une paire de lunette de natation qu'il avait prit dans un bac près de la porte. Noah mit les lunettes et contempla la sphère un moment avant de prendre son courage à deux mains et à s'approcher du flipper. Le mécanisme était assez simple en soi. Il suffisait de placer la balle dans l'orifice prévu à cet effet et à appuyer sur un gros bouton vert. Se préparant mentalement à devoir sauter dans la boue et à possiblement en avoir un peu partout, Noah prit une grande inspiration. Il envoya valser la balle presqu'au fond du bassin sans plus attendre et se dépêcha à entrer dans dedans. La boue lui arrivait un peu plus haut que sa taille et pendant une fraction de seconde, il aurait aimé avoir les stupides grandes jambes de Jason. La gadoue rendait sa progression difficile et il devait donner son maximum pour pouvoir avancer rapidement. Il avait encore du temps, mais il n'avait pas envie de rester plus longtemps que nécessaire. Grognant et soufflant, Noah finit par atteindre ce qu'il pensait être la position de sa balle. Avec une grimace de dégoût, il se rendit compte que seulement se pencher et tendre les bras ne suffiraient pas. Il allait devoir plonger tout son corps.

- Je déteste ce stupide fort et ses stupides épreuves.

Prenant une grande inspiration, il plongea dans la boue. C'était dégoûtant. Horrible. Pourquoi avait-il autant de peau à découvert? Cela allait plus facile à laver, mais il risquait d'en avoir à des endroits qu'il ne voulait pas souiller par la substance visqueuse et froide. Tâtonnant à l'aveugle, il essaya de toucher la sphère, mais sans succès. Il remonta à la surface et dû combattre l'envie d'essuyer son visage. Cela ne servirait strictement à rien. Noah replongea deux autres fois, sans succès. Commençant à désespérer, il avançait de quelques pas lorsque son pied droit entra en contact avec quelque chose de solide. Jackpot! Espérant qu'il ne l'avait pas envoyer valser, Noah fit une nouvelle tentative. Avec quatre minutes au chronomètre, il avait réussi à mettre la main sur la foutue balle. Il était tellement soulagé de pouvoir enfin sortir qu'il en aurait pleurer de joie. Sans se faire prier, il sortit du bassin.

- Pendant que le deuxième participant relève le défi, vous pouvez profiter d'une douche bien méritée!

Ne voyant strictement rien, Noah se laissa guider par un autre responsable qui les avait rejoint à un moment ou un autre. Un jet d'eau agréablement chaude le frappa en pleine figure et il tendit la tête vers l'arrière pour pouvoir nettoyer son visage. Il ne savait pas vraiment comment ils avaient fait pour installer des douches sur les murs, mais il s'en fichait complètement en ce moment, trop occupé à se débarrasser du mieux qu'il pouvait de la boue qui le maculait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 31/12/2015
Messages : 259

Région : Johto
Dim 9 Juil - 4:55
Jason accepta volontiers le mouchoir en tissu et il s'en servit pour s'éponger le front, où une fine pellicule de sueur s'y était accumulée. Il prit les pilules que lui tendait le blondinet et il les observa un moment, l'air perplexe. « C'est gentil, merci. » Ses sourcils se froncèrent et il déglutit tandis que Noah précisait que ce médicament ne causait nullement l'effet de somnolence habituel. Heureusement. Il ne tenait pas spécialement à s'endormir durant une épreuve, surtout si celle-ci demandait concentration ou était un brin dangereuse. « Ça ira, t'inquiète. Je me sens d'attaque pour continuer jusqu'en fin d'après-midi. On pourra relaxer en soirée et profiter des activités du site. » Noah marquait un point en lui rappelant que l'événement estival s'étendait sur plusieurs jours et qu'ils n'avaient ni à se presser ni à s'exténuer. Le sportif demanda à leur hôte une bouteille d'eau et celle-ci lui fut apporter dans les minutes qui suivirent. Il avala les comprimés et bu une petite gorgée d'eau pour faire passer le tout. Il se caressa distraitement le ventre et attendit quelques secondes avant de s'engager à la suite de son ami.

La ressemblance des salles ne le surprenait plus. Peut-être qu'ailleurs, dans les autres sections du fort, les décorations différaient. Il s'abstint de tout commentaire lorsque Noah se dirigea vers la petite table surmontée du bouton rouge dorénavant familier et il tourna les yeux en direction de l'écran. L'apparition le fit sursauter et il analysa l'homme musclé tout en prenant une nouvelle gorgée d'eau. Courage, assiduité et persévérance. S'il fallait posséder ces qualités, il redoutait le pire ; un défi où il leur faudrait affronter une bête monstrueuse ou déambuler dans un labyrinthe parsemé d'embûches. Le clin d'oeil créa un malaise presque palpable. Jason poussa un long soupir, content de voir l'écran s'éteindre, et emboîta à nouveau le pas à leur guide. Ça en devenait une habitude et ses pieds se mettaient en mouvement machinalement. Les minutes s'écoulèrent et le niveau de stresse augmenta d'un cran. Où est-ce qu'ils allaient ? L'adolescent toisa chacune des portes qu'ils croisaient avec espoir, mais à chaque fois ils les dépassaient sans s'arrêter. Enfin, ils arrivèrent à destination. Et à voir Noah demeurer immobile dans l'embrasure de la porte, Jason s'inquiéta. Il poussa légèrement son ami, histoire de se tailler une place et de regarder à son tour ce qui les attendait.

« Wooh. »

Le flipper. La bassine remplie d'une boue compacte où il se faisait difficile de se mouvoir. Jason hocha la tête vis-à-vis les consignes. La limite de temps était raisonnable même s'il se demandait sérieusement comment il ferait pour retrouver la balle. Sans doute devrait-il garder les yeux rivés sur elle, surtout lors de son atterrissage, afin de déterminer où entamer les recherches. Étonnamment, le blondinet choisit de se lancer le premier. Le jeune Mills leva le pouce en signe d'encouragement et il se saisit à son tour des lunettes de plongées, qu'il enfila et releva sur le haut de son front. Il ne voulait rien manquer de cette épreuve.
Il sourit, puis vida le restant de sa bouteille d'eau d'une traite. Il se passa la langue sur les lèvres, observant la progression de son ami qui venait d'entrer dans la boue. Sa petite taille ne l'aidait pas. Tout en baissant les yeux, Jason contempla ses jambes. Longues, finement musclées par les nombreuses heures passées à courir dans le gymnase de son ancien collège. Son attention revint sur la bassine lorsqu'il entendit un dégoûtant bruit de succion. Noah venait de plonger, éclaboussant les environs de minuscules et épaisses gouttelettes brunes. Au moins, le plongeon porta fruit et son compagnon sortit vainqueur, balle en main.

« Bien joué Noah ! » Il fit glisser les lunettes sur son nez, donna sa bouteille vide à l'animateur, puis s'avança vers son destin en faisant craquer ses jointures. « À mon tour de récupérer cette fichue balle. »

Il activa le flipper, nota la trajectoire de la balle puis s'engagea dans la piscine. Le contact avec la boue le fit grimacer. C'était vachement désagréable. Et visqueux. Au moins, grâce au masque, l'odeur terreuse se faisait moins agressant pour ses pauvres narines. Jason fit quelques pas dans la bassine, s'avançant là où la sphère colorée avait atterrie et coulée. Il ne s'arrêta qu'à quelques centimètres de sa localisation, puis il se pencha. Il remercia silencieusement ses gants, qui protégeaient ses mains et une partie de ses avant-bras. Il se mit à farfouiller à deux mains, pour augmenter ses chances de réussites, et un juron lui échappa. Il ne trouvait pas la balle ! Et pourtant, c'était là qu'elle était tombée. Jason se redressa et se gratta la nuque par réflexe, dû à sa contrariété. Son visage se figea en une expression dégoûtée lorsqu'il sentit ses doigts étendre une couche de bouette sur sa peau. Génial. 

Se répugnant à imiter Noah et à plonger, il reprit ses recherches en immergeant ses bras, jusqu'aux coudes. Il pouvait presque toucher le fond du bout des doigts, car il était tellement courbé que le bout de son nez et la pointe de ses cheveux frôlaient la surface opaque. Il balaya la boue à droite puis à gauche avant d'aller vers l'avant. Un regard rapide vers le chronomètre lui rappela que près de sept minutes venaient de s'écouler. Presque la moitié du temps imparti. Il fit donc un pas, prenant ainsi le risque de s'éloigner de son objectif, mais lorsqu'il reposa son pied sur le fond du bassin, il manqua de perdre l'équilibre et de tomber à la renverse. Heureusement, il parvint à rester debout en battant l'air de ses bras. La panique céda place à la satisfaction. Il venait de piler sur la balle. Jay se pencha donc et se saisit finalement de l'objet, qu'il montra fièrement à l'employé.

« Le deuxième participant ayant trouvé lui aussi la balle, l'épreuve est officiellement terminée. Vous pouvez aller profiter de la douche avant de réclamer votre prix. »

Jason ne se fit pas prier et rejoignit son ami. Il savoura le jet d'eau chaude en fermant les yeux, mais regretta de devoir poursuivre le parcours avec des vêtements trempés. Une fois nettoyé de toute trace de boue, il s'empara d'une serviette mise à leur disposition et entreprit de sécher ses cheveux noirs. 

« On fait une dernière épreuve et on va se changer au motel ? On pourra remettre nos costumes demain, lorsqu'ils seront secs. »


Babibel le Moufouette est fier supporter du S.A.E.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 7289

Dim 9 Juil - 4:55
Le membre 'Jason Mills' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'[ETE] Dé Phi' :


avatar ©️ Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 02/01/2017
Messages : 410

Région : Johto
Dim 9 Juil - 17:12
Noah se sécha avec vigueur les cheveux, ce qui lui laissa une tête d'épouvantail. Mais bon. Il ne risquait pas de prendre froid, alors c'était un mal pour un bien. Il ôta l'eau de ses vêtements du mieux qu'il put tout en réfléchissant à la proposition de Jason. Elle venait au bon moment puisqu'il commençait à être un peu fatigué et il ne pensait pas pouvoir performer de manière extraordinaire s'ils tombaient sur des épreuves physiques. Et, même s'il était du genre à dire que l'importance était de participer et non de gagner, il était en fait assez compétitif et il détestait perdre. Alors, valait mieux se retirer la tête haute et ne pas ruiner son excellente humeur.

- Bonne idée. Par contre, je ne suis pas certain si je vais remettre le mien. Je me sens un peu nu à côté de toi.

Il s'approcha de Jason et lui poka plusieurs fois son ventre couvert de tissu. Ugh. En plus il avait l'audace d'être musclé. Noah recula de quelques pas tout en faisant la moue. La vie était injuste. Mais bon, en même temps, il n'échangerait jamais les heures auxquelles il avait passé à jouer à des jeux vidéo contre un corps légèrement plus ferme. Plutôt se mettre à écouter My little pony et devenir un brony...Enfin, peut-être pas non plus. Les deux options semblaient horribles.

Remettant son casque et reprenant sa hache qu'un des animateurs eu la gentillesse de lui apporter, Noah se dirigea vers la porte qui leur était indiquée. Il était légèrement soucieux de savoir dans quelle situation ils allaient se trouver maintenant, mais en même temps, il se sentait excité à l'idée d'affronter une nouvelle épreuve et de la remporter. Il franchit la porte d'un pas légèrement bondissant et il chercha des yeux le buzzer. Cependant, la salle était composée uniquement de deux tables disposées de chaque extrémité de la salle, une personne positionnée devant chacune. La seule ressemblance avec la première salle était l'écran se trouvant sur le mur opposé à la porte par laquelle ils entraient. Au même moment où la curiosité et l'incertitude le poussait à ouvrir la bouche pour s'enquérir de ce qu'il se passait, des bruits assourdissants retentirent et des confettis tombèrent du plafond alors que l'écran s'alluma.

Surprise:
 

- IT'S. BUZZER. TIIIIIIME!!!!

Noah, qui s'était accroché instinctivement après le bras de Jason, finit par le relâcher lorsqu'il comprit qu'ils n'étaient pas sous attaque. Son coeur battait la chamade et ses mains tremblaient toujours légèrement. Il tenta de retirer les confettis qui collaient à sa peau humide, sans succès. Noah fronça les sourcils, légèrement mécontent. Il ressemblait désormais à un épouvantail du temps de l'âge des hommes des cavernes tout droit sorti d'un vidéo de Lady Gaga. Génial.

- Placez-vous devant votre animateur. Vous aurez quinze secondes pour répondre à chaque question qu'il vous posera, sauf s'il vous indique le contraire. Vous ne devez pas avoir plus qu'une mauvaise réponse chacun pour pouvoir récolter la clé!

Le dresseur jeta un dernier regard à son ami avant d'aller rejoindre la table de droite. Il salua d'un hochement de tête la jeune femme qui lui faisait face. Elle leva devant elle une pile de feuilles et, après avoir confirmé qu'il était prêt, posa la première question.

- Quel champion d'arène a le nom d'un héros, mort aux mains d'Achilles?

Ah. Facile. C'était une scène qui l'obsédait depuis qu'il avait vu Troie, alors impossible de ne pas savoir. C'était d'ailleurs presque tentant de ne pas crier la réponse.

- Hector.

L'animatrice hocha la tête, lui adressa un petit sourire avant de changer de carton. Elle se racla la gorge d'un air dramatique avant de poursuivre. Noah joua nerveusement avec sa hache tout en espérant que les questions resteraient aussi faciles.

- Claire a des pokémons dragons. S'il est possible de trouver des Dratini dans l'antre du dragon et que celui-ci évolue au niveau 30 en Dragonair, quel est le type de Caterpie?

Noah rassemblait toutes les informations sur les pokémons dragons à sa connaissance et il se tenait prêt à devoir donner le niveau de la dernière évolution du petit pokémon, mais il ne s'était pas attendu à la tournure que la question prenait. Il n'y avait vraiment aucun lien logique. Vu que le temps était limité, cela devait être une tactique pour les faire patiner.

- Insecte.

- Très bien. Dernière question. Attention, c'est un choix multiple. Parmi tous ses pokémons, lequel à une préférence pour les baie fraives, les douces matinées d'été et gambader dans les champs de lavandes? A) Ponyta B) Voltorbe C) Ditto D) Dodrio E) Anchwatt F) Stantler G) Bidoof

La bouche légèrement entrouverte, les sourcils se perdant presque dans ses cheveux tellement ils étaient haussés, Noah fixait la jeune femme en se demandant si elle était sérieuse. Malheureusement, elle l'était. Heureusement qu'il avait droit à une mauvaise réponse...Cependant, il voulait faire son possible pour réussir, même si les quinze secondes l'empêchaient de décortiquer tous les éléments qui l'aideraient à trouver la bonne réponse. Ce ne pouvait être Voltorbe, Ditto ou Anchwatt puisqu'ils ne pouvaient pas gambader. Cela lui laissait tout de même trop de choix.

- Ponyta?

- Malheureusement, la bonne réponse était G) Bidoof. C'est un fait connu qu'ils adorent les baies et que l'été est leur saison préférée.

Bien sûr que c'était un fait connu. Évidemment qu'il s'intéressait à cet espèce de pokémon dépourvu de talent et de charisme. Mais bon. Au moins il avait réussi sa partie. Se tournant vers Jason, il se demanda comment il se débrouillait et s'il avait eu le droit à des questions aussi étranges que les siennes. Et s'il ne réussissait pas, Noah pourrait toujours le taquiner sur le fait qu'il devrait penser à rester à l'école un peu plus longtemps avant de devenir dresseur à temps plein.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 31/12/2015
Messages : 259

Région : Johto
Mar 11 Juil - 3:45
Il posa la serviette sur son épaule droite, puis retira ses gants, qu'il tordit jusqu'à en extraire le maximum d'eau. Il essaya tant bien que mal d'en faire de même pour son tabard, mais le résultat fut loin d'être satisfaisant et il dut se résigner à en supporter le poids et l'humidité. Ses yeux se plissèrent néanmoins d'amusement face à la remarque de Noah. « Effectivement, c'est à ton tour de faire le dévergondé. » Ce n'était qu'une plaisanterie. Entre eux, Jason savait qu'il était lui-même celui ayant le moins de pudeur et le blondinet en avait d'ailleurs eu un bel aperçu durant leur voyage de pêche. Habitué à la gestuelle de son interlocuteur, il ne broncha pas lorsque celui-ci lui planta l'index dans le ventre à plusieurs reprises ; une tentative ratée pour l'incommoder, puisqu'il n'était pas chatouilleux pour deux sous. 

Enfin, après avoir remis leur serviette et renfilé le reste de leur costume, ils reprirent leur chemin. La prochaine étape s'annonçait tout aussi surprenante et diversifiée que les précédentes. Il haussa un sourcil lorsqu'ils pénétrèrent dans la nouvelle salle, cette fois-ci différente des autres ; elle se composait de deux tables centrées au bout desquelles un employé à la mine impassible les attendait. Jason chercha des yeux le fameux bouton, désireux de devancer son compagnon et de l'actionner, mais la chance lui manqua. Il y eut une détonation qui le fit sursauter, puis une pluie de confettis. Un sourire enfantin naquit sur ses lèvres tandis qu'il tendait les mains, paumes vers le haut, et qu'il y recueillait une myriades de paillettes colorées. « J'ai l'impression d'avoir gagné un grand prix. » Mais à voir la tête que tirait Noah, il comprit qu'il valait mieux qu'il garde son opinion pour lui. Il ravala donc ses commentaires et son irrésistible envie de rire. 

« Placez-vous devant votre animateur. Vous aurez quinze secondes pour répondre à chaque question qu'il vous posera, sauf s'il vous indique le contraire. Vous ne devez pas avoir plus qu'une mauvaise réponse chacun pour pouvoir récolter la clé ! »

Enfin une épreuve qui ne demandait ni à toucher des bestioles gluantes, quoique mignonnes, ni à s'offrir un traitement adoucissant pour la peau. Son regard croisa celui du blond tandis qu'il prenait place à l'extrémité de la table de gauche. Il tendit la main à l'homme qui lui faisait face et celui-ci la serra fermement, sans émettre le moindre son. Établir un lien de confiance entre le poseur de questions et le répondeur était primordial - ou du moins, Jay espérait qu'en se montrant courtois, il obtiendrait les interrogations faciles.

« Je suis prêt. »

« Si un ronflex mange 80kg de pommes au petit déjeuner, puis 65kg de pêches au déjeuner, combien faudra-t-il qu'il mange de kilos de framboises pour qu'il atteigne la quantité de fruits engloutie de 321kg ? »

« Euuh... » Des mathématiques, génial. Ce qu'il détestait par-dessus tout. Il pressa tout de même sur le buzzer, les traits tirés par la concentration. « Cent soixante... seize ? »

L'animateur acquiesça, l'air grave. Une première bonne réponse donc. 

« L'élite de la ligue est constituée de quatre champions et d'un maître. Celle de la ligue de coordination, de trois champions et d'un maître. Combien cela fait-il de pattes à un migalos ? »

Jason manqua de s'étouffer avec sa salive. Mais qui avait préparé ce fichu quiz ? Il parvint néanmoins à prononcer sa réponse dans le temps imparti.  

« Six. » 

Un migalos possédait quatre pattes dont il se servait en tout temps et il en avait deux supplémentaires se trouvant sur le dos, que certains désignaient comme de simples appendices décoratifs. Avec de la chance, lorsque Mimi évoluerait, il pourrait demander à Noah s'il pouvait l'étudier, ou du moins, savoir si elle les utilisait pour le tissage de ses toiles. 

« Bien. Dernière question. » L'homme marqua une pause, puis tout en claquant des doigts, reprit : « Pouvez-vous compléter la chanson suivante : Pokémon-mon-______. Pokémon-mon-______. Oh yeah. »
Le début d'une chanson débuta, partie instrumentale seulement. L'air ne disait absolument rien à Jason, qui passa la quinzaine de secondes à contempler son interlocuteur d'un air ahuri. Le temps s'écoula et à son grand étonnement, l'homme leva brusquement, tout en s'écriant :

« Pokémon-mon-MON ! Pokémon-mon-MON ! OH YEEEEAAAAAAAAAH ! »

Et une nouvelle pluie de confettis s'abattit sur les deux participants, tandis que la musique jouait à fond la caisse. Jason se tourna vers Noah, incapable de dire quoi que ce soit. Il accepta toutefois la clé que leur guide leur tendit individuellement, puis tout en reportant son attention sur le blondinet, ses lèvres formulèrent silencieusement un ils sont cinglés, on fout le camp, avant de désigner la sortie. C'était le bon moment pour qu'ils aillent se changer.


Babibel le Moufouette est fier supporter du S.A.E.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 1 sur 2) Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» KEEP CALM AND KILL ZOMBIES ✗ le 21/02 vers trois heures du matin
» Keep calm and pass your way ♙ Saewald [TERMINEE]
» Hey guys, keep calm ! ☮
» Keep Calm And Carry Swords
» KEEP CALM & kill zombies

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: Mauville-