AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» Is that enough ?


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 18/08/2013
Messages : 1204

Région : Johto
Jeu 29 Juin - 4:20
You can play it safe, and I wouldn’t blame you for it.
You can continue as you’ve been doing, and you’ll survive,
but is that what you want ? Is that enough ?


- Un Tamato spécial, un.

Le burger fut empoigné avec désinvolture avant de disparaître à la main d'un client trop pressé pour la politesse. La chaleur qui planait sur Johto depuis quelques semaines tapait sur le savoir-vivre de certains comme sur leurs crânes surchauffés. Ou peut-être celui-là n'avait-il tout simplement jamais appris l'existence d'un mot tout simple tel qu'un merci. Pauvre naze. Sidney adressa à son dos son sourire le plus commercial jusqu'à ce que l'homme disparaisse au coin de la rue. Il espérait bien qu'il allait s'étouffer avec son repas. Quelle idée aussi de choisir un burger particulièrement piquant alors qu'il rivalisait déjà avec la couleur de la baie qu'il allait manger ? Certaines personnes étaient de vrais mystères qu'il n'était pas pressé de résoudre. En l'absence d'un autre client à servir, il laissa tomber ses coudes sur le comptoir et se pencha en avant pour tenter de capter le plus d'air frais possible. Dans le food truck, la température était encore plus insoutenable et ce n'était que l'habitude qui le prévenait de défaillir tout simplement. Il se souvenait sans réelle nostalgie de ses débuts laborieux. Vraiment, il n'aurait jamais cru que cette vie simple pourrait se révéler être plus épuisante que celle qu'il avait vécu sur les routes ou en tant que Ranger. Il devait y avoir quelque chose dans la régularité et le train-train quotidien qui ne collait pas à la façon dont il s'était formaté durant son voyage. Pourtant, il s'était accroché à cette nouvelle existence. Il y avait même trouvé des points positifs. Les négatifs, il les ignorait. Il ne trouverait rien de bon dans le passé et la comparaison. Sa vie, c'était ça maintenant. Il était celui dont on constatait la présence sans vraiment le voir, un élément d'un décor auquel il n'était lui-même pas attaché. Mais c'était mieux. Mieux que le danger, les erreurs, les pertes. Mieux que cette fausse liberté pour laquelle il avait inutilement sacrifié et qui avait bien failli le détruire.

Voyant une silhouette se dessiner au loin, il se redressa en poussant un soupir las. Il avait hâte de voir la fin de son shift. Retrouver la maison, se détendre, arrêter de prétendre qu'il n'était pas un ours mal-léché. La chaleur rendait cette dernière tâche encore plus ardue. Vraiment, il ne comprenait pas le succès du Parc Safari par ce temps. Toute la journée, il avait vu des gens s'amasser à proximité des guichets pour une partie de chasse endiablée comme s'ils espéraient tous faciliter leurs captures grâce à l'état apathique des pauvres Pokémon vivant dans cet environnement. Il ne disait pas, il y avait de l'ombre là-bas, mais on entrait pas sur ce territoire juste pour s'installer au pied d'un arbre. Il devait y avoir un truc qu'il n'avait pas compris dans la réflexion. Encore une fois, ce n'était pas comme si ça l'intéressait vraiment.

Qu'il était facile de se convaincre soi-même à force de répétition.

Le nouveau client n'en était pas un, mais une. Onze ans à tout casser, un sourire timide, et un billet froissé entre les doigts. Cette fois-ci, quand Sidney se pencha en avant, ce fut uniquement pour avoir l'air moins intimidant depuis son food truck. Il avait été un gamin comme elle, pas sûr de lui et vite mal à l'aise, alors il comprenait.

- Qu'est-ce que je peux pour toi, jeune fille ?

Et un coup dans l'ego, un. Il avait l'art de dire des trucs stupides comme ça qui lui donnaient la sensation d'être un vieil homme. Pour elle, il devait l'être. Il n'était pas bien vieux, à peine dans la petite vingtaine, mais dix ans de différence, ça comptait quand on était gosse. Il forçat un sourire plus sincère sur ses lèvres, mais il n'atteint pas tout à fait les yeux. Ceux là se faisaient plus rares encore que par le passé. Il y avait comme un barrage au niveau de ses pommettes qui empêchaient le flux de monter. Pourtant, il restait bienveillant. Elle se tortilla une seconde, scrutant le panneau sur lequel le menu du jour avait été écris à la craie jaune.

-...'ran.

La voix était faible, à peine un murmure qu'il perçut difficilement. La commande restait peu claire, pas qu'il n'ait pas plus ou moins deviner. Mais il restait une pointe de doute et, stupidement, il ne voulait pas servir le mauvais plat à une petite fille qui n'aurait sûrement pas osé s'en plaindre. Il était aussi sûr que lui demander de répéter serait un exercice pénible. Mordillant légèrement sa lèvre, il réfléchit et trouva presque immédiatement une solution acceptable. Tous les gosses aimaient les Pokémon mignons, non ? Sous le comptoir, il fit sortir sa Galvaran et lui adressa un petit signe pour qu'elle monte sur son épaule.

- Tu veux bien donner ta commande à Ellie ? Je voudrais pas lui voler son job.

L'échange de regard entre l'enfant et le Pokémon ne dura qu'une poignée de secondes, mais Sidney se sentit tendu. Il fallait qu'il arrête de prendre tout ça à cœur. Ce n'était pas si important, n'est-ce pas ? Quoi qu'il puisse se dire, il fut quand même soulagée quand elle sourit et accueillit l'approche joyeuse de la bestiole à ses côtés. Ellie était une bénédiction, autant pour son bon caractère que pour sa nature de batterie ambulante.

- Un menu Oran. Avec du ketchup.
- C'est comme si c'était fait.

Sidney se tourna vers le grill plus satisfait qu'il aurait dû l'être. C'était ridicule. Il était ridicule avec son sentiment du devoir accompli alors qu'il n'allait servir qu'un pauvre hamburger à une petite fille. Malgré tout, il se sentit moins blasé alors qu'il cuisinait tout en écoutant d'une oreille les mots que la mignonitude d'Ellie arrachait à la petite. Il se demanda aussi si les parents étaient dans les parages. Avec la foule, ce n'était peut-être pas judicieux de laisser une enfant seule dans le coin. Il y réfléchissait encore lorsqu'il finit d'emballer le burger et le donna à la minuscule cliente en échange de l'argent et de son Pokémon qui trouva place au sommet de sa tête coiffée d'une casquette estampillée.

- Bon appétit.

Au moins, elle, lui adressa un signe de tête en guise de remerciement avant de s'esquiver. Quand elle ne fut plus à portée de voix, il laissa un sifflement lent échapper ses lèvres. Aussitôt, il y eut un peu de mouvement dans les buissons environnants et une tache orange se distingua du feuillage.

- Suis-la et assure toi qu'elle retrouve les siens.

Hakan secoua sa fourrure pour chasser les brindilles et se mit à trottiner à la suite de la petite fille complètement oublieuse de ce qui se tramait dans son dos. Pour le Caninos, une telle mission était normale. C'était dans son sang d'aider les humains. Pour Sidney, ce n'était pas bien différent. Une histoire de mémoire musculaire. Et, pour son plus grand désarroi, le cœur en était un, de muscle.
MODÉRATION
Apparition de 2 Pokémon de la Route 47.
Fouinar lance Croc Fatal (enlève la moitié des PV / 90%) sur Pokémon 1.
Hypotrempe lance Ouragan (40/100% - peut apeurer).
Informations sur les Pokémon:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8813

Sam 1 Juil - 3:39

Deux Noarfang lvl 35 apparaissent.




Fouinar lance Croc Fatal sur Noarfang 1 !
(- 60 PV)
PV de Noarfang 1 : 60/120


Noarfang 1 & 2 lancent Psykoud'Boul sur Fouinard !
(- 21 PV) (- 21 PV)
PV de Fouinar : 101/143


Hypotrempe lance Ouragan !
(- 20 PV) (- 20 PV)
PV de Noarfang 1 : 36/120
PV de Noarfang 2 : 86/110


Que voulez-vous faire ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 18/08/2013
Messages : 1204

Région : Johto
Dim 2 Juil - 5:23
Le temps passait plus lentement en l'absence de clients. Hakan était revenu bien vite, la démarche sautillante, et le faciès joyeux de quelqu'un fier du devoir accompli. Il était venu s'asseoir devant le comptoir, son petit bout de queue touffue remuant nerveusement sur le sol, et avait accepté avec gourmandise la baie que Sidney lui avait jeté en guise de récompense. Le chien déjà bien dressé ne réclamait plus ce genre de réflexe, mais, à l'occasion, son dresseur aimait lui offrir un petit quelque chose lorsqu'il était extrêmement efficace. Peut-être était-ce aussi une façon de compenser pour ce nouveau mode de vie qu'il avait imposé à ses Pokémon. On allait pas se mentir, certains avaient appréciés la sédentarité, mais ce n'était pas le cas de toute la troupe. Il y en avait à qui le combat et la survie dans la nature manquaient cruellement. Aucun ne s'en était plains pour le moment, pourtant Sidney craignait d'avoir un jour à faire un choix. Cette idée lui tordait le ventre, mais il savait qu'il finirait par faire ce qui était dans le meilleur intérêt de ses compagnons. Ils l'avaient accompagné dans tellement d'aventures, l'avaient sorti de tellement de pétrins, c'était bien le minimum qu'il leur devait. Mais il n'en était pas encore là.

Toujours perchée au sommet de sa casquette, Ellie s'agita un peu lorsqu'elle aperçut un visiteur bien familier à proximité du camion. Alors qu'elle dégringolait de la tête de son dresseur pour aller saluer le nouveau venu, celui-ci suivit du regard son agitation, et donc repéra cette tête connue qu'il gratifia d'une moue. Ce n'était pas tellement qu'il n'aimait pas les visites de son frère, seulement, il avait la fâcheuse manie de lui faire la morale à chaque fois qu'il le croisait depuis quelques temps. De plus, s'il venait le voir, ce n'était sûrement pas pour une conversation banale de fratrie.

- Qu'est-ce que tu fiches ici ?
- Toujours aussi accueillant. Y a pas à dire, tu as pris la sympathie de Papa.

Warren grimaça avant même que Sid n'ait eu le temps de penser à une remarque cinglante. Il avait compris son erreur, mais le mal était fait. Parler de leur père, c'était remuer le couteau dans une plaie sur-infecté, un truc qu'il faisait sans le vouloir de façon régulière. La comparaison était encore pire. Quelque part, peut-être était-ce lui qui se rapprochait le plus de leur géniteur avec cette faculté à sauter à pieds joints dans le plat. La seule différence étant que le dit géniteur le faisait consciemment, avec ce vice et cette cruauté au creux de son action. Chacun de ses mots était toujours lacé d'un venin soigneusement développé. A croire qu'il en avait aussi recouvert les lèvres de son aîné. Sidney s'en voulu un peu pour cette pensée, mais le sujet particulièrement sensible ne le rendait pas sympathique. Et puis, égoïstement, il préférait ne pas se penser comme celui ayant supposément hériter de la mauvaise graine paternelle. Il ne voulait pas être la pomme tombée tout près de l'arbre.

- Désolé.

Aucune réponse ne lui fut offerte car Sidney ne savait pas quoi lui dire. Il y avait des choses bien plus importantes à pardonner. Il n'était aussi pas certain que les excuses avaient une quelconque valeur. Il les voyait plus comme un simple réflexe dicté par l'habitude.

- Je suppose que t'es pas là pour une visite de courtoisie ?
- Je croyais qu'on avait dépassé ce stade...

Son poing se serra sous le couvert du comptoir. Il détestait cette tendance qu'avait son frère à diminuer une partie de leur histoire. Maintenant qu'il en connaissait toutes les lignes et qu'il pouvait mieux l'appréhender, les griefs étaient devenus moins nombreux, mais il n'empêchait qu'il restait des zones encore douloureusement amères. Warren s'attendait à ce que la vérité vienne effacer tous ses torts, à ce qu'une explication le blanchisse, mais même la compréhension de la situation n'avait pas tout réglé. Il restait des faits que Sidney ne parvenait toujours pas avaler. Il l'avait abandonné, l'avait laissé seul à assumer la folie de leur père, l'avait conduit sur une route qui lui avait fait frôler une folie bien similaire,... Il ne l'accusait pas de tout, mais Warren avait sans l'ombre d'un doute sa part d'implication dans tout ce qu'il avait vécu. Alors il le trouvait un peu culotté à s'attendre qu'il redevienne ce petit frère aimant et maniable qu'il avait été par le passé en un claquement de doigts. Comment pouvait-il même penser qu'il pourrait un jour être à nouveau cette personne ? C'était du passé, il avait grandi, s'était développé, et ce gamin trop dépendant avait disparu.

- J'espérais pouvoir t'ouvrir les yeux, mais je suppose que je vais gâcher ma salive.
- Tu as déjà étalé ton point de vue bien assez souvent. Je sais ce que tu penses, je l'ai bien entendu, mais j'ai mon propre avis sur la question.
- Allons, Sidney, c'est ridicule. Tu ne peux pas passer toute ta vie dans un food truck. Pas après tout ça. Si tu t'y épanouissais vraiment, je ne dis pas, mais tu veux vraiment me faire croire que tu es heureux ?
- Je pourrais peut-être l'être si tu arrêtais de me saouler avec tes grands discours. Être heureux ? Tu crois vraiment que c'est ma priorité après... Après ce qu'il s'est passé.
- C'est du passé. Si tu pouvais seulement tourner la page-

Sidney le coupa d'un grand coup frappé sur le comptoir. La colère avait bouillonnée trop violemment et trop rapidement dans son sang pour qu'il ne puisse se contenir. Il avait tout simplement éclaté, les yeux vibrant d'une rage nourrie par un désespoir qui le bouffait de l'intérieur.

- JE NE PEUX PAS TOURNER LA PAGE ! Quand est-ce que tu comprendras ça ? Tu en es peut-être capable, mais moi pas. Il y a toujours cette question qui me dévore, cette interrogation à laquelle je ne trouverais probablement jamais de réponse ! Alors arrête de me gonfler avec ça. Je veux juste avoir la paix. Tu comprends ça ?!
- Euh, je tombe probablement mal...

La nouvelle voix appartenait à un collègue venant le relever et, contrairement à ce qu'il pensait, il ne pouvait pas tomber mieux. Sidney se débarrassa avec empressement de son uniforme qu'il fourra dans sa besace accrochée à la patère de la porte et sortit du food truck.

- Tu tombes parfaitement, t'inquiète. Bonne chance pour ton shift, tu vas cramer.

Il s'était adressé à l'employé avec le peu de patience qu'il lui restait avant de s'éloigner, Warren chaud sur ses talons. Mais il n'avait rien à lui dire. Ni maintenant, ni plus tard. Son shift étant fini, il voulait juste fuir cet endroit. Encore plus que par le passé depuis cette altercation.

- Attends ! Tu ne peux pas toujours fuir comme ça.
- Ah ouais ? Ben regarde moi faire.

Hakan et Ellie avaient finalement rejoint son côté, se laissant docilement rappeler dans leurs pokéballs. Il les troqua aussitôt contre celle de Karoku qu'il lança haut dans le ciel pour laisser le temps au grand rapace de trouver son équilibre dans les airs. Comme à son habitude, il revint vite en vol stationnaire à un petit mètre du sol pour permettre à son maître de le chevaucher.

- Où est-ce que tu vas ?
- A la maison.

Juste pas celle où tu es le bienvenue...
MODÉRATION
Fouinar lance Surf (90/100%).
Hypotrempe lance Ouragan (40/100% - peut apeurer).
Informations sur les Pokémon:
 
Rapport de combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10022

Lun 3 Juil - 17:38

Fouinar lance surfl
(- 42 PV)
(- 42 PV)
PV de Noarfang 1 : 0/120
PV de Noarfang 2 : 44/110

Noarfang 1 est KO !
Fouinar et Hypotrempe gagnent 1 point d'xp



Noarfang 2 lance Psykoud'Boul sur Fouinard !
(- 21 PV)
PV de Fouinar : 80/143


Hypotrempe lance Ouragan !
(- 20 PV)
PV de Noarfang 2 : 24/110


Que voulez-vous faire ?



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 18/08/2013
Messages : 1204

Région : Johto
Mar 4 Juil - 1:23
La maison, ce n'était pas la porte à côté. Même sur le dos de son fidèle Roucarnage, Sidney savait qu'il devait se préparer à un long voyage dans les airs. Peut-être était-ce idiot de chercher à retourner là-bas, mais il avait le temps. Demain, il ne travaillait pas avant la soirée, au port d'Oliville qui plus est. La distance n'en serait donc que plus courte à ce moment là. Ce trajet, il ne l'effectuait pas de façon systématique. Parfois, il était juste trop tard, ou il n'avait tout simplement pas le courage, et il finissait par crasher sur le canapé d'un pote ou dans le petit appartement qu'il louait à l'écart de Doublonville. La maison n'en était en fait pas vraiment une, du moins pas comme on l'imaginait. Il y avait bien une bâtisse, mais elle était usée par le temps, et avait difficilement résisté aux éléments. Il avait découvert cet endroit abandonné durant une tempête de neige qui avait bien failli lui voler son souffle et il n'avait pas pu s'empêcher d'y retourner dès que l'occasion se présentait pour rendre visite aux Pokémon qu'il y avait rencontré. Et puis, à force, il avait fini par s'attacher. Le terrain était perdu au milieu de nulle part et, même si la demeure était vétuste, on s'y faisait pour peu qu'on était pas trop demandeur. Après tous les endroits où il avait vécu, c'était presque le jackpot à ses yeux. A force, cette perle au milieu de la nature avait fini par devenir son véritable chez lui. L'endroit où il se sentait vraiment le mieux, apaisé et enfin serein. Durant son temps libre, il avait même fini par investir dans quelques outils et du matériel pour solidifier la structure et la rendre plus adaptée aux conditions hivernales et aux averses. Dans un même temps, ses Pokémon y avaient eu aussi trouver leur compte. Nombreux étaient ceux qui vivaient sur place en permanence, préférant la sédentarité à trop d'aller-retours. Sidney en avait ressenti un certain soulagement. Même s'il y avait un sens de sécurité à se savoir aussi bien accompagné, le surnombre avait fini par devenir pesant. Logistiquement parlant, tout était plus pratique désormais et cela ne signifiait pas non plus qu'il partait seul. Il avait toujours au moins une dizaine de balls avec lui, leurs occupants switchant à l'occasion. Retourner à la maison lui permettait ainsi aussi de voir ses petits – et grands – monstres, un détail suffisamment important pour le faire sourire légèrement malgré l'altercation qu'il avait eu avec Warren.

- Tu tiens le coup, mon grand ?

En survolant un village marquant plus ou moins les trois-quart du chemin, il s'était penché en avant, s'allongeant le plus possible sur le dos de l'oiseau de façon à être entendu. En réponse, il eut droit à un cri vexé avant que Karoku n'exécute un brusque mouvement sur la gauche qui força Sidney à s'accrocher sous la surprise. Ensuite, comme si de rien n'était, il continua à planer tranquillement en suivant un courant aérien.

- Message reçu, pas besoin de faire ton enflure.

La manœuvre n'était pas si étonnante et le dresseur savait qu'il avait ici aborder un sujet sensible. Même si le Roucarnage n'était pas le plus fier, son ego en avait quand même pris un coup lorsque sa convalescence s'était avérée plus complexe que prévu. Des mois plus tôt, il avait été frappé par une attaque dévastatrice et s'était écrasé brutalement sur le sol lors d'une mission qui avait mal tournée. La mauvaise réception avait provoqué des dommages qui le poursuivaient encore aujourd'hui. Sidney tentait au mieux de ne pas trop lui en demander, mais il s'était vite rendu compte que ne pas faire appel à Karoku était bien pire que le solliciter un peu. Pour guérir, il avait besoin d'un moral d'acier et, pour l'avoir, il lui fallait voler et se rendre utile.

Il ne fallut pourtant qu'une demi-heure pour que la respiration de l'oiseau devienne laborieuse et que sa vitesse diminue drastiquement. Ils avaient atteint les grandes plaines et ne profitaient plus du vent marin qui les avaient poussé jusque là. La tâche était donc devenue bien plus difficile alors qu'ils approchaient de leur étape finale. En voyant, un filet d'argent se découper entre les conifères, Sidney se pencha à nouveau.

- Pose toi à proximité de la rivière. Je veux vérifier le niveau.

Ce n'était qu'une piètre excuse, mais Karoku l'accepta, à son grand soulagement. Il piqua vers le sol et battit lentement des ailes jusqu'à se stabiliser pour atterrir dans une petite clairière. Sans un mot, le jeune homme se laissa glisser de son dos et s'enfonça dans les bois pour rejoindre le cours d'eau. Il en profita pour se rafraîchir un peu le visage et remplit sa gourde avant de retourner vers le Roucarnage pour le faire boire un peu. Il ne se leurrait pas, il refuserait de finir le chemin dans sa pokéball. Le mieux qu'il pouvait faire était maintenant de soulager Karoku de son poids.

- Je continue avec Thundëran, tu n'as qu'à aller les prévenir de notre arrivée.

Avec une mission, le tout passait toujours mieux. Karoku ne se fit pas prier pour décoller et partit vers la maison qu'il rejoindrait certainement bien plus vite maintenant qu'il n'avait plus son dresseur sur le dos. Comme prévu, Sidney libéra son Zéblitz qui s'ébroua en laissant échapper quelques étincelles bleutées.

- Tout doux, je préfère éviter les coups d'jus.

Du bout des doigts, il s'assura que la crinière de Thundëran n'était pas trop chargée en électricité avant de se tracter sur son dos. Plus que quelques kilomètres. La forêt assez dense n'offrait pas le meilleur terrain pour permettre au zèbre d'utiliser sa vitesse, mais pressé, il ne l'était pas vraiment, et une balade était toujours agréable sur le dos de l'un de ses plus fidèles compagnons.
MODÉRATION
Fouinar lance Surf (90/100%).
Hypotrempe lance Ouragan (40/100% - peut apeurer).
Informations sur les Pokémon:
 
Rapport de combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10022

Mer 5 Juil - 11:40

Fouinar lance surfl
(- 42 PV)
PV de Noarfang 2 : 2/110


Noarfang 2 lance Psykoud'Boul sur Fouinard !
(- 21 PV)
PV de Fouinar : 59/143


Hypotrempe lance Ouragan !
(- 20 PV)
PV de Noarfang 2 : 0/110

Noarfang 2 est KO !
Hypotrempe et Fouinar gagnent 1 point d'xp



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 18/08/2013
Messages : 1204

Région : Johto
Dim 30 Juil - 2:27
Sur la carte, aucun chemin n'était visible, mais Thundëran avait appris avec le temps à se créer sa propre voie. A force de errer dans cette forêt, il avait fini par la faire sienne et savait comment trouver les pistes indiquant la proximité de la maison. Il avait toute la confiance de Sidney qui n'offrait qu'une attention relative au paysage. Une main à peine serrée dans la crinière de l'équidé, il observait le ciel perçant parfois au travers du toit de feuilles, pensif. La discussion qu'il avait eu plus tôt avec son frère s'imposait encore et encore dans son esprit sans qu'il n'arrive à la chasser complètement. C'était pour ça qu'il détestait être confronté à Warren. A qui que ce soit d'autre en réalité. La vérité, c'était qu'il doutait. Chaque jour commençait par un doute et se terminait par un autre. Parfois, il arrivait bien à mettre tout ça de côté, mais ces moments étaient rares. Il doutait et les arguments de son aîné finissaient toujours par faire mouche. Parce qu'il n'avait pas raison sur tout, mais presque. Probablement sur tout, en fait, mais un élan de fierté empêchait Sidney de l'accepter. Il ne voulait pas se retrouver à la place de ce gamin qui suivait aveuglement son grand frère encore et encore. Il voulait lui aussi emprunter sa propre route sans avoir un regard pesant dans son dos et jugeant ses décisions. Dans ces moments là, il comprenait d'autant mieux la faiblesse de ce Sidney du passé dont les réflexions lui échappaient encore parfois. Face à toute cette pression, le choix d'oublier était tentant. Et il devait bien avouer que, malgré tout le stress que cela avait engendré, la vie de Sacham restait plus paisible. Plus respirable. C'était cette tranquillité qu'il avait recherché en se faisant oublier, en adoptant ce mode de vie, mais le tour n'avait pas bien marché. Quoi qu'il essaye, le passé restait un sac à dos qu'il n'arrivait pas à détacher de ses épaules.

Sentant la détresse de son maître, le Zéblitz accéléra soudainement sa foulée et se mit à zigzaguer entre les arbres, forçant Sidney à se raccrocher plus fermement à son encolure. La chute avait été proche et il ne devait son salut qu'aux réflexes développés durant les missions en tant que Ranger.

- T'es fou ! J'aurais pu me fracasser le crâne sur le sol.

En dehors des situations de crise et des combats, Thundëran n'avait jamais été un modèle d'obéissance, il avait même pris l'habitude de faire tourner Sid en bourrique dès que l'occasion se présentait. Autant dire qu'il n'écouta pas un mot des remontrances et s'élança encore plus vivement dans les bois, l'air crépitant tout autour de lui alors qu'il utilisait l'énergie de l'électricité stockée dans son corps pour se déplacer.

- Qu'est-ce que tu fiches ?! Arrête ça !

Tout ce cirque avait au moins le mérite de le sortir de sa tête en le forçant à se focaliser dans l'instant présent. Pour ne pas tomber, il avait bien besoin de s'accrocher et de se synchroniser avec son Pokémon. Il retrouva par habitude la meilleure position pour se faire, ses hanches suivants les mouvements avec un peu plus de peine. Il n'avait pas tout perdu, mais c'était comme pour chaque discipline : sans entraînement, le niveau diminuait. Il n'avait pas pratiqué ce genre de course depuis un moment. Il trouvait toujours une occasion de chevaucher, mais jamais dans ces circonstances. La vitesse et la nature du terrain changeaient vraiment tout. Et même s'il ne comprenait pas réellement le raisonnement de Thundëran, il appréciait l'exercice. Il lui était difficile d'imaginer que son compagnon faisait tout ça pour lui, c'était bien plus simple de le considérer en manque de sensations fortes. Plutôt que de le remercier pour ça, Sidney s'excusa donc.

- Pardon. J'aurais dû comprendre que ça te manquait. Tu n'as jamais vraiment aimé l'inactivité.

Blasé par l'attitude trop molle de son dresseur, Thundëran s'ébroua légèrement et relâcha un faible courant qui picota les doigts de Sidney, répandant des aiguilles d'inconfort jusqu'à ses épaules et faisant se hérisser les cheveux à la base de sa nuque.

- Eh ! C'était pour quoi ça ?

Pas de réponse.

- Arrête d'être aussi grognon, on dirait moi dans mes mauvais jours.

Cette remarque lui valut un hennissement outré et une nouvelle accélération qui manqua bien de le désarçonner. Mais il accueillit la réaction avec un rire léger, satisfait d'avoir rendu la monnaie de sa pièce à son Pokémon.
MODÉRATION
Apparition de 2 Pokémon de la Route 47.
Fouinar lance Croc Fatal (90% - enlève la moitié des PV) sur Pokémon 1.
Hypotrempe lance Surf (90/100%).
Informations sur les Pokémon:
 
Rapport de combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8813

Sam 12 Aoû - 11:57

Deux Rattatac lvl 31 apparaissent !




Rattatac 1 lance Mimi-Queue sur tous !
La défense des pokemons diminue...


Rattatac 2 lance Charge sur Hypotrempe
(-13 PV)
PV Hypotrempe = 79/92


Fouinar lance Croc Fatal sur Rattata 1
(-55 PV)
PV Rattatac 1 = 55/110


Hypotrempe lance Surf sur tous !
(-46 PV)
PV Rattatac 1 = 9/110
PV Rattatac 2 = 64/110

Que voulez vous faire ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Dresseur Johto

C-GEAR
Inscrit le : 18/08/2013
Messages : 1204

Région : Johto
Dim 13 Aoû - 23:15
Ce n'était pas qu'il évitait Arale. Ne s'étaient-ils pas vu cette fois là, chez Haran ? Quand ? Oh, ça ne devait pas être il y a si longtemps. Tout du moins, Sidney n'en avait pas l'impression. Quelques semaines à tout casser, peut-être un mois. Il avait été très occupé et la voir n'avait pas été évident, pas qu'il ait vraiment besoin d'une excuse. Parce que, après tout, il ne l'évitait pas, la vie avait juste fait que... Pourtant, quand il la vu assisse sur le perron défoncé de la bâtisse qu'il appellait maison, Sidney ne pu retenir une grimace. Il sentait venir un savon qu'il n'avait vraiment pas envie d'entendre et qui n'avait pas lieu d'être. Sincèrement, il aimait beaucoup Arale, mais ces derniers temps, elle avait la fâcheuse tendance de faire des montagnes avec un tout petit détail. Du coup, elle s'inquiétait, et ça, il n'arrivait pas à le supporter. Alors ouais, peut-être que ce n'était pas un hasard s'il n'avait pas croisé son amie ces derniers jours. Juste peut-être. Mais encore une fois, on ne parlait que de jours, rien de dramatique.

- Enfin ! Tu deviens de plus en plus difficile à trouver... Ça fait deux mois que je te cherche.

La notion du temps, pas un truc qu'il maîtrisait parfaitement bien. De façon journalière, ça allait, mais il ne fallait pas lui demander de planifier sa semaine avec justesse. Ce n'était pas pour rien qu'il s'adaptait s bien avec ce boulot où il ne recevait son horaire que deux à trois jours à l'avance. Il n'empêchait que maintenant Arale était là et qu'elle n'avait pas l'air de bonne humeur. Il avait vu son visage s'illuminer durant une seconde lorsqu'elle l'avait vu sortir des fourrées, toujours sur le dos de Thundëran, mais il s'était vite morphé en cette moue digne d'une mère prête à disputer son ado de retour après avoir dépassé son couvre-feu. Et ça, ça le gonflait. Depuis quand était-il devenu un poids pareil à ses yeux ? Pas réellement près à affronter la tempête, il se laissa tout de même glisser de sa monture et lui tapota l'encolure en guise de remerciement avant de la laisser partir.

- Salut à toi aussi, j'suppose que la politesse s'est perdue en chemin.
- Te comporte pas comme un con !

Oh, voilà qui était bizarre. La Arale de son souvenir ne jurait pas de la sorte, les séries dont elle était friande avaient dû l'influencer à force. Ou elle s'était faite de nouvelles fréquentations dont il ne savait rien, logique au vu de sa présence actuelle dans sa vie. Après la surprise, l'éclat d'Arale ne le marqua pas pour autant. Il prit le temps de libérer tous ses compagnons sous son regard courroucé, puis se dirigea finalement vers l'entrée. Il rêvait d'une douche pour se débarrasser de cette odieuse odeur de friture qui lui tournait autour et ce n'était pas sa présence qui allait l'empêcher de faire comme bon lui semblait.

- J'allais te dire de faire comme chez toi, mais je vois que c'est déjà fait.

Sur le porche traînait encore les restes du probable déjeuner de la jeune femme qu'il écarta du bout de sa basket pour passer, ne lui épargnant qu'un coup d’œil. Il n'avait pas croisé vraiment son regard, mais il avait voulu vérifier qu'elle allait au moins physiquement bien. Juste par principe, on ne savait jamais qu'elle soit là pour une vraie raison et qu'il agissait effectivement comme le pire des cons.

- Sacham.. !
- C'est bon ! Je veux juste prendre une douche. J'ai déjà eu droit à une intervention tout à l'heure alors ce serait sympa de me lâcher un peu de leste avant d'en lancer une autre.

Le fait qu'elle n'ait rien à répondre à cela avait plusieurs explications. Savait-elle déjà pour la visite de Warren ? Non, il ne les voyait vraiment pas travailler de concert. A choisir, il préférait de toute façon se dire qu'elle respectait juste son besoin d'espace et qu'elle lui laisserait au moins vingt minutes de repos avant de lancer une nouvelle attaque. Un jour, elle lui avait dit qu'il avait changé, mais il pouvait lui retourner le compliment. La Arale qu'il avait rencontré était bien plus compréhensive et patiente que cette version trop anxiogène. Mais ça, il se voyait difficilement le lui dire. Garder le silence était tellement plus simple.

Une trentaine de minutes plus tard, il émergea de la pièce qu'il avait réclamé comme sa chambre avec les idées moins sombres. L'eau glacée de cette douche de fortune créée à l'étage lui avait permis de faire le point et il en ressortait avec une certitude : il avait été un con. Au moins vis à vis d'elle. Calmement, il rassembla quelques victuailles dans la cuisine et ressortit sur le porche pour rejoindre Arale. Comme il s'en doutait, elle n'avait pas vraiment bouger. Elle avait repoussé un peu son bordel et était désormais assisse en tailleur contre la balustrade branlante – mauvais plan –, les mains soutenant une tête boudeuse décidément bien lourde. Il lui tapota la cuisse légèrement en s'installant à ses côtés, les jambes étendues sur toute la longueur des escaliers.

- T'as raison, j'ai mal agis avec toi. Mais je m'en excuserais pas et je pense pas que tu doives t'excuser de t'en faire et d'être un peu chiante à la longue.

Il laissa échapper un ouch et une grimace déforma ses traits quand elle le frappa, mais il n'en sourit que plus par après.

- Ce que je voulais dire avant que tu ne m'interrompes comme la gamine que tu es... Eh, me frappe pas une nouvelle fois ! Donc, ce que je disais, c'est que... On fait ce qu'on peut tous les deux et y a des jours où c'est pas facile.
- Crétin...
- Ouais, je sais.

La tête d'Arale apparut plus légère qu'il ne l'aurait pensé sur son épaule. Elle exhala longuement, son souffle paraissant brûlant au travers du tissu du t-shirt qu'il avait enfilé. Il soupira à son tour. Peut-être avaient-ils finalement atteint un terrain d'entente.
MODÉRATION
Fouinar lance Croc Fatal (90% - enlève la moitié des PV) sur Rattatac 2.
Hypotrempe lance Surf (90/100%).
Informations sur les Pokémon:
 
Rapport de combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8813

Lun 14 Aoû - 20:52

Rattatac 1 lance Charge sur Hypotrempe
(-12 PV)
PV Hypotrempe = 67/92


Rattatac 2 lance Mimi-Queue sur tous !
La défense des pokemons diminue...


Fouinar lance Croc Fatal sur Rattata 2
(-32 PV)
PV Rattatac 2 = 32/110


Hypotrempe lance Surf sur tous !
(-45 PV)
PV des Rattatac = 0/110
Les pokemons sont KO...

Votre équipe gagne de l'xp
Fouinar 38>38 Reste 1
Hypotrempe 31>31 Reste 1

Que voulez vous faire ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: Irisia :: Route 47-