AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
» Open Season


avatar
Modo CDT & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 13/12/2013
Messages : 2298

Région : Unys - Johto - Sinnoh
Ven 16 Juin - 10:07

Temps de merde.

La pluie s'abattait sur lui avec la force d'une cascade. A croire que le déluge était sur le point de commencer. Mais cela ne l'importunait pas vraiment. Bien sûr, il n'était pas spécialement ravi de se faire tremper en rentrant de répétition, sachant que les guitares et leurs étuis détestaient l'humidité, mais autrement, tout allait bien pour lui. L’Élite, c'était de l'histoire ancienne. Enfin, pas tout à fait, car il comptait bien continuer pour ses Pokémon. Mais il savait qu'il n'aurait plus autant d'exigences de la part du Pokéwood, à présent. Évidemment, il allait continuer de travailler avec eux, ne serait-ce que parce que ce sont des professionnels qui savaient très bien ce qu'ils faisaient et que Kwakson faisait toujours partie de la boîte, mais il n'aurait pas autant de contraintes qu'auparavant. Il choisirait davantage où il irait, serait dans la possibilité de refuser si le thème ne l'inspirait pas plus que cela. Après tout, entre le prix du passage au titre de Maître Coordinateur et l'argent qu'il se faisait avec ses disques et la tournée qui allait arriver, il n'avait pas à s'inquiéter financièrement. Pour le moment, du moins.

« Alors, c'est enfin le grand jour ? » s'enquit le Doc, enthousiaste après que Tony soit rentré à l'appartement.

« Il était temps. » répondit le rockeur avec un immense sourire. « Tout ça commençait à me manquer, entre l’Élite et l'entraînement des Pokémon. »

« C'est vrai que ça a beaucoup retardé les choses, mais ce n'est pas si mal, d'un autre côté. Pas vrai ? »


Son colocataire avait raison sur ce point. Travailler sur un événement de cette taille lui avait appris beaucoup de choses le concernant et concernant ses Pokémon. Si c'était à refaire, il n'hésiterait pas une seule seconde et il recommencerait tout de A à Z. Mais il fallait bien avouer qu'il y avait eu des moments où il avait envie d'envoyer tout cela balader, autant se rendre à l'évidence. Heureusement qu'il avait pu profiter de cette victoire bien méritée une fois son titre en poche et de retour à Sinnoh. Il y avait eu cette soirée avec Axelle, puis les quelques répétitions avec les autres qui n'en avaient pas été vraiment à cause de l'euphorie. Cela ne le dérangeait pas tant que ça. Il fallait bien se reposer un peu de temps en temps, même pour eux. Et puis, ils avaient pu s'échauffer les doigts sur leurs instruments et revoir les morceaux où ils avaient eu le plus de mal, alors ce n'était pas si handicapant que ça.

« Après-demain donc, c'est ça ? » voulut savoir le scientifique.

« Ouais. Les roadies vont commencer à s'occuper de tout demain, pour qu'on parte aux aurores mercredi. La route va être longue jusqu'à Hoenn. Heureusement que c'est pas moi qui conduit. Ni Kerry, d'ailleurs. »

Son téléphone vibra dans sa poche alors qu'il venait de finir sa phrase, et un sourire se dessina sur ses lèvres quand il s'aperçut qui en était l'expéditeur.

Axelle Nakamura a écrit:
« Je suis libre ce soir, si ça t'intéresse. Un dernier rendez-vous avant de se dire à bientôt ? »

Comment pouvait-il dire non à ça ?

« Je ressors, j'ai un truc de prévu, finalement. » prévint-il au vieil homme. « Pas la peine de laisser ouvert, je suis pas sûr de rentrer. »

Le Doc et Tony s'échangèrent une accolade pour se souhaiter mutuellement une bonne soirée, avant de ressortir sous la pluie battante. Il sortit ses écouteurs et les relia à son téléphone pour écouter un peu de musique, et marcha sur un rythme rapide mais détendu. S'était-elle libérée exprès pour qu'ils puissent se voir malgré son emploi du temps chargé ? Bonne question. Mais cela le rassurait, en un sens. Être flic et être en couple avec un flic n'était pas vraiment quelque chose de simple, mais bon, elle aimait tellement le danger que Tony avait fini par s'habituer, depuis le temps.

CRASH !

Le bruit fut si fort que la rockstar sursauta et enleva ses écouteurs. Un accident ? Alors qu'il était aussi proche de l'appartement désaffecté où elle vivait. Un frisson le parcourut, comme une espèce de mauvais pressentiment qui l'avertissait d'un danger. Ou, plus exactement, d'un danger qu'il connaissait déjà. Poussé par l'inquiétude, Tony courut vers la source du bruit et s'arrêta net quand il vit quel était le résultat de ce carambolage.

« Te voilà enfin, Tony. » résonna une voix qui lui était familière, sans pour autant que le rockeur puisse mettre un nom sur celle-ci. « On commençait à s'impatienter, avec tes Concours et tes matchs de Pokémon de pacotille. Je croyais que ce genre de trucs ne t'intéressait pas, pourtant. »

Oui, il avait déjà entendu cette personne. Deux fois, précisément. Mais cela avait été suffisant pour le mettre sur ses gardes quant à ses intentions.


Aide à la modération:
 


Double-compte: Mary Nephilim & Soren Kenshin

Avatar by Elune Crowley


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8861

Mar 20 Juin - 1:23

Un dresseur accepte votre défis. Fanatique de canard, il envoie un Canarticho lvl 32 et deux Couaneton lvl 30.
Que voulez-vous faire ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo CDT & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 13/12/2013
Messages : 2298

Région : Unys - Johto - Sinnoh
Mar 20 Juin - 22:59

Il se tenait là, sur la chaussée, au milieu du croisement. La pluie ne semblait pas l'affecter outre mesure, comme chaque goutte évitait de le toucher. Des flammes bleues émanaient de son corps, comme une aura à la fois fascinante et intimidante. De chaque côté, des véhicules gisaient tels des cadavres sur la chaussée. Voitures, camions, motos… Tout semblait mort à côté de lui, excepté la lumière artificielle des lampadaires, éclairant cette personne que Tony avait pourtant souhaité ne plus jamais recroiser.

Et à ses pieds reposait un corps inerte, une combinaison de cuir noir recouverte de sang, à côté d'un casque que la rockstar reconnaissait entre mille. Il voulut hurler de terreur en la voyant, mais aucun son ne sortait de lui, trop choqué pour pouvoir faire quoi que ce soit.

« Donc ils avaient raison. » constata le sosie de Tony. « Tu tiens beaucoup à elle, je le sens. Mais je ne m'attendais pas à ce que ce soit à ce point. »

D'une seule main, il attrapa la femme qu'il aimait par les cheveux et la tourna vers le Maître Coordinateur, un sourire sadique peint sur ses lèvres. Les poings du musicien se serrèrent, alors qu'il assistait, impuissant, à la scène. Impuissant, et en même temps plus que confus. La dernière fois qu'il avait vu cet homme, ainsi que l'étendue de ce qui avait l'air d'être ses pouvoirs spéciaux, c'était dans une hallucination complètement délirante. Qu'est-ce que tout ça voulait dire ? Que ce qu'il avait vu était plus proche de la réalité qu'il imaginait, comme une sorte d'avertissement ? Il n'en avait aucune idée, et c'était ce qui était le plus effrayant, car c'était en grande partie pour cette raison qu'il n'osait pas s'approcher davantage.

« Relâche-là ! » s'écria-t-il. « Elle a rien à voir avec tout ça ! »

« Rien à voir ? Ne fais pas l'imbécile. Elle à tout à voir. »


Les dents de son doppelgänger semblaient aussi aiguisées que de longues épées effilées. Le corps d'Axelle se balançait légèrement, cherchant à se débattre malgré ses membres ensanglantés par ce qui devait être le choc de l'accident.

« Elle est une nuisance, Tony. » continua son agresseur. « Elle te limite, te cantonne à cette petite vie minable que tu mènes. Ce n'est pas comme ça que tu seras à même de constituer un véritable défi. »

« Je m'en fous de vos défis ! »
rétorqua le guitariste. « Vous arrêtez pas de parler par énigmes, tous les trois, et quand bien même vous seriez plus explicites, je m'en fous de vos histoires, je veux pas y prendre part ! Trouvez un autre pigeon, Axelle et moi, on a rien à voir avec ça ! »

« C'est justement ce dont je parle. Tu es obnubilé par ton train-train quotidien alors que tout se joue sur un plan beaucoup plus grand que tu ne l'imagines. »


Il relâcha Axelle et piétina son corps avec une force et agressivité que Tony n'avait jamais vu auparavant. Il fallait qu'il arrête. Il fallait absolument qu'il arrête. Elle ne survivrait pas si elle continuait. Il devait faire quelque chose, et vite.

« NON ! » hurla-t-il.

Il voulut se précipiter vers sa petite amie pour la protéger, mais il fut retenu au bout de quelques mètres par une force qui lui tirait les bras. Il se retourna, et constata avec horreur que Zack se tenait à ses côtés et s'était agrippé à lui. Il tenta de se débattre, mais il fallait se rendre à l'évidence : il faisait preuve d'une force que même lui ne parvenait pas à dépasser.

« C'est trop tard. » dit-il d'une voix blanche. « J'ai essayé de les raisonner, mais son destin est déjà scellé. »

Les os de la jeune femme craquèrent un à un, sous le regard impuissant de son bien-aimé. Les flammes bleutées commencèrent à se propager de chaque côté de la chaussée et se rapprochèrent dangereusement, consumant tout ce qui se trouvait sur leur passage. Tony y passerait lui aussi, s'il n'y prenait pas garde, mais il ne se souciait pas de sa propre sécurité. Il assistait simplement à la longue et douloureuse agonie de l'Agent, tandis qu'il essayait tant bien que mal de se libérer de l'emprise de l'homme aux yeux rouges.

« J'aurais ta peau, sale enfoiré ! » rugit-il, le cœur empli de rage et de tristesse.

Peu à peu, les pores de sa peau rougirent jusqu'à former des écailles de la même couleur. Ses ongles noircirent et s'allongèrent jusqu'à former de longues serres, semblables au rêve qu'il avait vécu. Ses yeux jaunirent et ses oreilles devinrent pointues, tandis que des éclairs rougeoyants tournoyaient autour de lui, prêts à frapper quiconque s'approcherait trop de lui, si bien que Zack finit par le lâcher en le remarquant, non sans feindre un sourire narquois en direction de l'agresseur d'Axelle. Il se rua ensuite sur lui avec l'énergie du désespoir…

… Et se réveilla en sursaut, dans l'obscurité de sa chambre.


Aide à la modération:
 


Double-compte: Mary Nephilim & Soren Kenshin

Avatar by Elune Crowley


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8861

Sam 24 Juin - 0:09
(Etant donné que ton Statitik a atteint le niveau 30, pense bien à modifier ton 0/2 par 0/3 pour les combats restants ! ^^)


Canarticho lance Aeropique sur Ramboum !
{-19 PV}
PV de Ramboum = 106/125


Statitik lance Toile Elek sur Couaneton 1 !
{-92 PV} C'est super efficace !
PV de Couaneton 1 = 0/70
Couaneton 1 est KO ! Statitik gagne 104 pts exp !


Ramboum lance Laser Glace sur Canarticho !
{-98 PV} C'est super efficace !
PV de Canarticho = 0/73
Canarticho est KO ! Ramboum gagne 111 pts exp et monte au niveau 33 !



Anchwatt lance Etincelles sur Couaneton 2 !
{-54 PV} C'est super efficace !
PV de Couaneton 2 = 21/75


Couaneton 2 lance Vibraqua sur Anchwatt !
{-16 PV}
PV de Anchwatt = 84/100

Que voulez-vous faire ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo CDT & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 13/12/2013
Messages : 2298

Région : Unys - Johto - Sinnoh
Sam 8 Juil - 16:42
Cinq heures douze. Pas moyen de se rendormir, pas après un tel cauchemar. Il était encore bien trop vivace dans son esprit, et il ne disparaîtrait pas ainsi. C'était impossible, il le savait. C'était trop important, et même si ce n'était qu'un simple rêve, il n'arrivait pas à l'accepter comme tel. Il ressemblait beaucoup trop à ce qu'il avait vécu chez les parents de Toki et cela ne lui plaisait pas du tout. Tout cela pouvait se résumer à un mauvais pressentiment, une impression que ce n'était pas par hasard que cela était en train de lui arriver. Était-ce le stress ? Non… Lui, stresser ? Pour de la musique, jamais vraiment. C'était une appréhension positive, celle qui amenait l'excitation de monter sur scène. Rien à voir avec ce qu'il éprouvait en ce moment. Il avait peur pour elle, il fallait se rendre à l'évidence. Une peur qui commençait sans doute à devenir malsaine, pour qu'il en arrive à avoir ce genre de rêve. Mais d'un autre côté, même si cela ne s'était jamais passé autre part que dans son imagination, il ne se sentait pas à l'aise à l'idée de la laisser seule alors que Zack et Rex étaient dans la même région qu'elle. Et ce sosie de lui qu'il avait rencontré… Il devait forcément connaître son identité, savoir qui il était. Et s'il était au courant pour Axelle et lui ? Et si ce type en avait après elle pour tenter de l'atteindre ? Si, effectivement, les membres de Desperado Records et lui étaient liés ? La pensée même le faisait frémir, bien que purement illogique. Tout cela n'avait aucun sens, était complètement dénué de logique. Mais il avait la sensation que plus rien n'était logique dans ce monde depuis fort longtemps. Sa rencontre avec Zack à l'Archipel Inconnu, le Jugement Dernier, la Ville Noire… Tant de superstitions qui, progressivement, avaient prouvé être en fait bien réelles. Et cela le prenait aux tripes, avec une intensité innommable.

Cinq heures trente-six. Il ne pouvait pas rester là, les bras croisés, alors qu'il devait retrouver les autres dans moins d'une heure. Mais que pouvait-il faire ? Appeler sa bien-aimée et lui dire de se méfier ? Il n'aimait pas cette idée. Si rien d'autre ne lui venait, il le ferait finalement, mais il préférait l'éviter si c'était encore possible. Elle avait déjà assez de problèmes à travailler avec la police, et il faudrait en plus qu'il lui ajoute ses problèmes sur les bras ? Il ne pouvait pas s'y résoudre, il l'aimait bien trop pour ça. Certes, dans une relation de couple, les problèmes étaient souvent partagés, mais il se sentirait ridicule de lui parler de tout ça alors qu'il n'avait aucune preuve tangible. Il aurait l'impression qu'elle penserait qu'il commençait à devenir fou, et s'il y avait bien une seule personne dont l'avis importait pour lui, c'était le sien. Mais que lui restait-il après ça ? Il ne pouvait pas tout annuler comme ça, d'un claquement de doigts. Tout était déjà réglé, il ne pouvait plus faire machine arrière. Il se retrouverait probablement à la rue si jamais il devait tout arrêter au dernier moment. Il perdrait la plupart des soutiens financiers du groupe, les contacts que Kwakson avait pu trouver pour eux… Il y avait trop de choses en jeu.

Cinq heures quarante-huit. Il avait fini par décrocher son téléphone et enclencher le bouton d'appel. Il tomba d'abord sur la messagerie et raccrocha avant de rappeler aussitôt. Toujours rien. Il continua ainsi pendant une dizaine de minutes environ, jusqu'à enfin tomber sur la voix qu'il cherchait.

« Tu veux quoi, Musclor ? » siffla la voix d'Evans à l'autre bout du fil. « Je te préviens, je suis pas trop d'humeur le matin, alors ça a intérêt à être important. »

« Zack et Rex Krüger. » répondit Tony, sans réagir à la pique que lui a lancé l'Agent. « T'as quoi sur eux ? »

« Tu vas te calmer tout de suite, c'est pas comme ça que ça marche… »

« S'il-te-plaît, c'est urgent. Je te demande pas de faveurs en général, fais une exception pour celle-là. »

C'était la première fois que la rockstar lui parlait de cette façon. D'habitude, il n'était jamais poli avec lui, ne cherchait pas à avoir son respect ni à cacher son animosité. C'était probablement pour cette raison que le collègue d'Axelle se contenta de soupirer, sans chercher à répliquer quoique ce soit de particulièrement méchant.

« C'est pas ce que je veux dire. Je suis pas au bureau et de toute façon c'est pas moi qui m'occupe de ce genre de trucs, on est pas à la télé. Et puis, c'est quoi ces histoires ? Je croyais que tu réglais tes problèmes par toi-même et que les histoires de flics t'intéressaient pas du tout. »

« C'est pas pour moi que je le fais. Mais je voudrais que tu fasses gaffe si t'entends parler d'eux. Ils sont pas nets et je sais pas jusqu'où ils peuvent aller. »

Qui le pouvait, quand on savait qu'ils pouvaient se rendre dans la Ville Noire et la Forêt Blanche ?


Aide à la modération:
 


Double-compte: Mary Nephilim & Soren Kenshin

Avatar by Elune Crowley


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10026

Sam 8 Juil - 17:48

Statitik lance Toile Elek sur Couaneton 2 !
(-92 PV) C'est super efficace !
PV de Couaneton 2 = 0/70

Couaneton 2 est KO !

Statitik gagne 104 xp et reste au niveau 32 mais il gagne 1 combat ! (Reste 1 combat)
Anchwatt gagne 174 xp et reste au niveau 29 mais il gagne 1 combat ! (Reste 1 combat)


Pokéfan des canards a perdu ! {Versé 240 P$}
''Oh non ! Mes pauvres canards ! ''



Que voulez-vous faire ?



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo CDT & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 13/12/2013
Messages : 2298

Région : Unys - Johto - Sinnoh
Dim 9 Juil - 21:31
« Je peux savoir dans quoi tu t'es embarqué ? » s'enquit l'Agent. « Pourquoi tu vois pas ça avec Ax' directement ? »

« Je veux pas l'inquiéter avec ça. » répondit-il simplement. « Ni qu'elle se mette en danger avec ces gars-là à cause de moi. »

« Franchement... »

A l'entendre, il paraissait dépité. Peut-être y avait-il une forme d'exaspération chez lui, ou quelque chose du genre, qui rejoignait ce qu'il avait dit sur leur couple, comme quoi il n'y avait pas vraiment de confiance entre eux, surtout venant de lui, même si cela avait été davantage implicite. Mais il n'avait aucune idée de ce dont il s'agissait. Et au fur et à mesure que les secondes s'écoulaient et faisaient augmenter la durée de l'appel, Tony avait l'impression qu'il ne comprendrait jamais l'ampleur de la situation, si tant était que quelqu'un le pouvait. Il le laissa cependant poursuivre, il reviendrait là-dessus, de toute façon.

« C'est une grande fille, Tony. » soupira Evans. « Elle est capable de savoir ce qu'elle veut, de faire ce qu'elle veut et de se débrouiller toute seule. Et si tu crois qu'elle sait pas y faire avec des types armés, tu te fourres le doigt dans l’œil. »

« Tu comprends pas. Ces types sont pas de ce milieu-là. Le Skean Skelenox, c'est rien à côté de ces types. Ces gars-là ont le bras long et je pense pas qu'ils se servent de leur argent que pour faire des disques. Qu'ils s'en prennent à moi, c'est mon problème, mais qu'on s'attaque à des gens que j'aime, je me le pardonnerai jamais et je serai pas capable de vivre avec ça. Fais pas comme si tu comprenais pas. »

Il savait qu'Evans avait fait la même chose. C'était l'une des raisons pour lesquelles sa femme l'avait mis à la porte et c'était ce qui avait amené leur rencontre. Faire sa vie avec quelqu'un dans le monde du crime ou dans celui de la justice n'était pas une chose aisée, peu importe le côté, et les deux hommes connaissaient très bien ce problème. C'était évident que c'était pour cette raison que le policier n'avait trouvé aucune réplique face à cela, et qu'un court silence s'était installé entre eux.

« Tu disais que c'était une perle la première fois qu'on s'est vus. Tu sais à quel point elle compte pour moi. Je pourrais pas avoir la conscience tranquille s'il lui arrivait quelque chose… »

« C'est bon, c'est bon, j'ai compris. » grogna le jeune homme, qui n'avait sans doute pas aimé qu'on lui rappelle un sentiment douloureux. « Pas la peine de faire dans le sentimentalisme, ok ? T'as quoi pour moi, du coup ? Je peux pas partir les interroger comme ça, sans preuve, surtout si tu me dis qu'ils sont haut placés. »

« Ils sont à la tête d'une maison de disques qui s'appelle Desperado Records, c'est une boîte spécialisée dans le metal. Leur père leur a laissé la maison et ils ont du coup une fortune de plusieurs centaines de millions de Pokédollars. Ils se sont intéressés à moi grâce à la Battle of the Bands et ils m'ont harcelé jusqu'à ce que j'accepte de faire un album avec eux. Ils avaient dit qu'ils seraient patients et qu'ils attendraient que je finisse le biopic et les concerts qui vont avec, mais l'Elite nous a donné un peu de retard, et je ne crois pas que ça leur plaise beaucoup. »

« Ça fait un peu mafieux tout ça… » commenta Evans. « Tu connaîtrais pas certains de leurs partenaires pour que je puisse creuser ? »

« Aucun, je m'intéresse pas à ces choses-là. La seule personne qu'ils m'ont présenté, c'est un luthier qui vit près de la Grotte Electrolithe, et qui m'a forgé ma guitare. »

« Depuis quand on « forge » une guitare ? C'est pas fait avec du bois ? »

Et voilà, les problèmes commençaient. Le collègue d'Axelle voyait bien que ça n'était pas logique. Mais le musicien savait qu'il ne serait jamais capable de fournir la moindre explication décente. Il allait devoir lui donner le strict minimum pour avoir l'air un minimum crédible, surtout après avoir tiré sur cette corde sensible, tout à l'heure. Il aurait bien aimé lui donner plus de détails sur de nombreux sujets, à commencer par la Ville Noire, mais il allait devoir se débrouiller sans.

« Les pierres de la grotte ont des propriétés qui font que c'est possible, de ce que j'ai compris. » expliqua-t-il finalement. « Mais le Luthier pourra en dire plus que moi là-dessus. C'est comme ça qu'il se fait appeler, d'ailleurs. Il vit dans une maison près de la grotte, côté Port Yoneuve. Tu peux pas la rater. »

« J'irai là-bas d'abord après le poste, dans ce cas. Et concernant tes deux gars, t'as un signalement à me donner ? »

Le rockeur marqua une pause pour essayer de se rappeler de tous les attributs physiques de Zack et de Rex, mais aussi pour paraître le plus convaincant possible. D'un point de vue extérieur, ils étaient très loin du stéréotype des businessmen normaux.

« Ce sont des métalleux, t'attends pas à tomber dans les trucs habituels. » le prévint Tony. « Bref. Rex, c'est l'armoire à glace, toujours habillé en blanc, les yeux gris, entre la trentaine et la quarantaine, je dirais. Il a les cheveux décolorés, comme moi, et il a les traits plutôt durs. Le genre de type qui file les pétoches quand on le regarde. »

« Et l'autre ? »

« C'est le plus… extravagant, on va dire. Il est toujours en noir, ses cheveux sont rangés pour cacher un de ses yeux. Il est plus fin que son frère, un peu comme toi en fait. Son autre œil est rouge, je pense que ce sont des lentilles… Et il a des oreilles taillés en pointe, comme son frère. »

Un silence à l'autre bout du fil. Tony n'aimait vraiment, vraiment pas ça.


Aide à la modération:
 


Double-compte: Mary Nephilim & Soren Kenshin

Avatar by Elune Crowley


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8861

Lun 10 Juil - 11:26

Gentleman Hodor accepte votre défi. Il envoie Mastouffe, Couafarel et Pashmilla tous lvl 32

"Vous manquez clairement de gout vestimentaire, monsieur..."




Pashmilla lance Berceuse sur Anchwatt
Pashmilla rate son attaque !


Couafarel lance Morsure sur Anchwatt
(-24 PV) pas d'apeurement


Mastouffle lance Morsure sur Ramboum
(-27 PV) pas d'apeurement


Statitik lance Toile Elek sur Mastouffle et touche Couafarel aussi !
(-17 PV) sur Mastouffle et Couafarel
La vitesse des pokemons diminue d'un cran...
PV Mastouffle = 98/115
PV Couafarel = 98/113


Ramboum lance Laser Glace sur Pashmilla
(-46 PV)
PV Pashmilla = 64/110


Anchwatt lance Etincelle sur Couafarel
(-9 PV)
PV Couafarel = 89/113

Que voulez vous faire ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo CDT & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 13/12/2013
Messages : 2298

Région : Unys - Johto - Sinnoh
Mer 12 Juil - 19:55
« Tu sais, si tu veux te foutre de ma gueule ou me faire perdre mon temps, t'es pas obligé d'impliquer Ax' là-dedans. » tiqua Evans. « Mais je dois avouer que t'as de l'imagination. T'as dû en prendre de la bonne pour avoir une description aussi précise de ton dernier bad trip.  »

« Je savais que tu dirais ça. » répliqua la rockstar. « Mais il faut que tu me crois. T'as qu'à demander au Luthier, il te filera la même description que moi. »

« Mais oui, bien sûr. Qui me dit que c'est pas un de tes copains et qu'il est dans le coup aussi ? »

« Tu me crois vraiment capable de mentir là-dessus ? Alors que je t'ai jamais emmerdé dans ton boulot jusqu'à maintenant ? »

« Franchement, ouais. Y a qu'à voir comment tu portes mes confrères dans ton cœur. Tu crois que tes histoires à Illumis sont pas parvenues jusqu'ici ? »

Évidemment, il avait fallu que l'affaire s'ébruite. Sans doute un coup de l'Agent Bark, qui n'avait pas dû aimer que le rockeur se soit octroyé la vedette quand ce Sbire de la Team Galaxy avait failli les attaquer, l'arme à la main. En même temps, il ne l'aurait pas fait si ce-dernier n'avait pas fait correctement son boulot et en évitant son air condescendant. Qu'avait-il pu écrire dans son rapport ? Il n'en avait aucune idée, mais Tony s'était comporté correctement une fois le Galaxy neutralisé et emmené au poste. Il avait dû même venir faire une déposition pour que tout soit aux normes et qu'il y ait un témoin oculaire pour le futur procès du Sbire. Typiquement le genre d'affaires dont il n'avait vraiment pas besoin, en ce moment.

« Tu vas m'accuser d'avoir inventé cette histoire aussi ? » voulut-il savoir. « Que j'ai engagé un mec exprès pour avoir l'air cool devant un flic ? »

« Je t'accuse de rien. » répondit l'Agent. « Par contre, tu peux t'estimer heureux de t'en être ressorti comme ça. Je t'ai déjà parlé de la voie de fait sur un Agent de la paix, crois-moi que je l'aurais bien utilisé à ce moment-là et que ce serait pas un Galaxy de merde qui t'aurait permis de t'en tirer. »

« Si tu veux qu'on en reparle une fois que je serai rentré, y a pas de problème. Si ça me permet de te convaincre de te renseigner sur ces deux types, je suis prêt à tout.. »

« Tu lâches pas l'affaire toi, pas vrai ? »

« Si ça concerne Axelle, jamais. »

Un énième soupir à l'autre bout du fil. Visiblement, c'était ce qu'il faisait quand il était exaspéré, mais qu'il se résolvait quand même à prendre l'affaire en charge. L'entendre redonna un peu d'espoir dans le cœur du musicien, qui avait commencé peu à peu à penser qu'il ne parlerait qu'à un mur.

« Dans ce cas on va tout de suite mettre les choses au clair, toi et moi. » précisa Evans. « Je veux bien m'occuper de ton délire si ça t'amuse. Mais si je découvre que tu m'as raconté des conneries, tu peux être certain que t'en entendras parler. Je crois pas qu'Ax' serait très contente d'apprendre ça, et je veux bien garder le silence, mais si jamais rien de ce que tu m'as dit n'est vrai, tu vas en prendre pour ton grade. Je reste persuadé que tu mérites pas une fille pareille et ce sera la preuve parfaite si je trouve rien sur tes deux énergumènes. C'est clair ? »

« J'assumerai parfaitement si c'est le cas, je pense pas que je pourrais la regarder en face si je lui mentais, de toute façon. » promit Tony. « Merci encore de t'occuper de ça. »

« Ouais, c'est ça. Ma bonté me perdra, je te jure... »

Il n'attendit pas que le rockeur lui souhaite une bonne journée pour lui raccrocher au nez, mais Tony ne lui en tint aucunement rigueur. Il avait eu ce qu'il voulait et c'était largement suffisant, selon lui, surtout qu'il ne pensait n'avoir aucune chance de le convaincre avant cela.

Six heures. Une demi-heure avant le grand départ. Tony se prépara en toute hâte avant de quitter son appartement et de rejoindre le point de rendez-vous qu'il avait donné avec le reste de son groupe avant de rejoindre le bus qui allait les emmener pour la tournée inter-région. Évidemment, avec son réveil plus tôt que prévu, il fut le premier sur les lieux avec une avance considérable, et même si Volucité était déjà bien active à cette heure, aucune trace des membres du groupe n'était visible. Il s'empara alors de son téléphone et se rendit dans le répertoire celui-ci avant de composer le numéro d'Axelle.

Il s'était promis de ne pas le faire, mais tant pis. Il ne savait pas ce qu'elle allait penser de lui, mais il fallait qu'il lui dise ce qu'il avait sur le cœur.


Azy d'où il me critique mes fringues lui ? Un Hodor ça fait juste "Hodor" d'abord D8 /PAN:
 


Double-compte: Mary Nephilim & Soren Kenshin

Avatar by Elune Crowley


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8861

Jeu 13 Juil - 16:47

Pashmilla lance Coup d'Main sur Mastouffe !


Couafarel lance Morsure sur Statitik!
{ -20 PV !}
PV de Statitik: 84/104


Couafarel lance Mâchouille sur Statitik !
Pashmilla l'encourage !
{ -49 PV !}
PV de Statitik : 35/104


Statitik lance Toile Elek sur Couafarel !
Il touche aussi Mastouffe et Pashmilla !
{ -17 PV !}
{ -17 PV !}
{ -22 PV !}
La vitesse des pokemons diminue encore d'un cran...
PV Mastouffle : 81/115
PV Couafarel : 72/113
PV de Pashmilla : 42/110


Anchwatt lance Etincelle sur Pashmilla !
{ -11 PV !}
PV de Pashmilla : 31/110


Ramboum lance Surchauffesur Mastouffe !
{ -45 PV !}
PV Mastouffle : 36/115

Que voulez-vous faire, coordinateur Tony ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo CDT & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 13/12/2013
Messages : 2298

Région : Unys - Johto - Sinnoh
Sam 15 Juil - 18:05

La messagerie, comme d'habitude. Après autant de temps passé ensemble, Tony s'était habitué à ça. Pour d'autres personnes, cela aurait peut-être difficile à supporter, parce que ça donnait l'impression de parler dans le vide, mais la rockstar ne s'en offusquait pas. En vérité, Axelle écoutait rapidement les messages qu'on lui donnait si jamais elle n'était pas capable de décrocher. De toute façon, même quand elle le faisait, il n'y avait que le silence à l'autre bout du fil. Peut-être le bruit d'une respiration, de temps à autre, mais pas plus. Et pendant une éventuelle mission, elle ne pouvait sûrement pas se le permettre. D'où le fait qu'ils ne se « parlaient » au téléphone que rarement, ces temps-ci, privilégiant les moments où ils pouvaient se retrouver juste tous les deux, majoritairement pendant les fins de semaine. Ce n'était pas si différent de l'époque où elle était au Skean Skelenox, finalement. Du moins, en ce qui concernait les heures auxquelles ils se voyaient. Pour lui, le boulot qu'elle faisait était bien plus dangereux maintenant. Avant, elle dealait, faisait parfois office de messagère ou faisait quelques menaces à certaines personnes précises, mais ce n'était jamais des fusillades à proprement parler. Mais jusqu'où devrait-elle aller pour des flics ? Juste collaborer avec eux pour suivre des gens en filature ? Donner des noms ? Pire encore, est-ce qu'elle devrait les aider pendant des braquages de banques sous prétexte qu'elle pourrait finir en taule si elle n'obtempérait pas. La simple pensée le faisait frémir. Et cela jouait sur son moral également. Des jours où elle était plus distante, d'autres où elle voulait au contraire le serrer dans ses bras pour ne jamais le lâcher. Il reconnaissait là la dualité dont elle pouvait constamment faire preuve, à l'époque où elle était encore dans le S.S. Cette espèce de double-personnalité qui la rendait si intéressante, qu'elle voyait comme un jeu, avait commencé à se transformer en une seule et même personne que Tony trouvait plus fascinante encore jour après jour. Il voulait vraiment que cela aille plus loin entre eux. Le jour où il rentrerait, il lui redemanderait sûrement d'habiter ensemble, de manière plus sincère, cette fois. Pas de grand week-end, de dîner au restaurant qui la mettrait mal à l'aise. Juste eux deux, au détour d'une conversation, d'un baiser, peut-être.

Le bip sonore retentit. La voix légèrement tremblante, il finit par se lancer dans l'inconnu.

« Salut chérie, je te réveille probablement pas, mais je suis désolé si je le fais, je suis pas trop au courant de comment ça se passe chez les Agents, enfin tu me connais. Moi, je suis en train d'attendre les autres, on va partir d'ici une vingtaine de minutes quand ils nous auront tous rejoint. J'aurais jamais pensé être autant en avance, mais il faut un début à tout, pas vrai ? »

Non, ça n'allait pas. Il essayait d'avoir l'air tranquille, alors qu'il voulait juste hurler de détresse, abandonner les responsabilités qui reposaient sur ses épaules et fuir à toute jambes.

« Je voulais te passer un dernier coup de fil avant de partir, c'est surtout pour ça que je t'appelle. » confessa-t-il. « Je crois que ça m'a jamais fait ça avant, de partir en tournée alors que quelqu'un que j'aime est encore en ville et ne m'accompagne pas. D'habitude, je me fais jamais de soucis là-dessus, je me dis que tout va bien aller et que j'ai juste quelques concerts à faire, que ça va aller vite. Mais là, en vérité… J'ai juste envie de filer chez toi et de sonner à ta porte pour qu'on puisse se voir. »

Pas que ça, à vrai dire. Il voulait la serrer dans ses bras, l'embrasser de tout son saoul, simplement respirer le même air qu'elle et entendre les battements de son cœur. Pourquoi la vie devait-elle avoir autant de contraintes ? Pourquoi les responsabilités existaient-elles et étaient à ce point un poids chez les gens ?

« Tu me manques. Voilà, je l'ai dit. Et tu vas me manquer encore plus quand je vais mettre mes affaires dans le bus et quitter Volucité. Je pense que ça va être long avant de se revoir, on va tous les deux être pas mal occupés, mais je veux que tu saches que dès que je repose le pied à Unys, j'essaierai de venir te voir le plus vite possible. On dit que c'est dans les moments où on perd quelqu'un ou quelque chose qu'on se rend compte à quel point c'était précieux, et entre nous, c'est pas encore à un stade aussi extrême, mais je sais maintenant que j'ai besoin de toi dans ma vie. Je sais, c'est un peu kitsch, dit comme ça, mais je peux pas te le cacher. J'ai besoin que tu le saches, vraiment. On est pas forcément d'accord sur tout, on aspire peut-être pas exactement à la même vie, mais je m'en fous de tout ça. Je pense qu'on peut trouver un moyen de faire tout ce qu'on a envie, et j'aimerais bien qu'on en discute quand je serai rentré. En attendant, je veux que tu me promettes de faire attention à toi. J'ai jamais été trop regardant sur ce que tu faisais et je m'en suis jamais beaucoup plaint, alors je me permets de le faire maintenant que je m'éloigne un peu. Va pas te faire tuer par un abruti pendant que je suis pas là, d'accord ? »

Il était tellement frustré à l'idée de ne pouvoir lui dire que ça. De ne pas pouvoir l'avertir du danger que des gens comme Zack et Rex pouvaient représenter pour elle.

« Il faut que j'y aille. Je t'aime, Axelle. Je t'aime de tout mon cœur, et beaucoup plus encore. »

Non, ce n'était pas vrai. S'il raccrochait, c'était juste pour qu'elle évite de l'entendre sangloter pendant son message.


Aide à la modération:
 


Double-compte: Mary Nephilim & Soren Kenshin

Avatar by Elune Crowley


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 8861

Dim 16 Juil - 18:31

Pashmilla lance chatouille sur Statitik !
(son attaque et sa défense baissent)


Couafarel lance morsure sur Ramboum !
(-17 PV)
PV de Ramboum = 82/126


Mastouffe lance morsure sur Ramboum !
(-22 PV)
PV de Ramboum = 60/126


Statitik lance toile elek sur Couafarel !
(-17 PV)
il touche aussi les deux autres !
(-17 PV)
(-22 PV)

PV de Couafarel = 55/113
PV de Mastouffe = 19/115
PV de Pashmilla = 9/110


Anchwatt lance étincelle sur Couafarel !
(-15 PV)
PV de Couafarel = 40/113


Ramboum lance surchauffe sur Mastouffe !
(-36 PV)
PV de Mastouffe = 0/115, il est ko.

Ramboum est Statitik gagnent de l'expérience.

Que voulez-vous faire ?



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo CDT & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 13/12/2013
Messages : 2298

Région : Unys - Johto - Sinnoh
Lun 17 Juil - 19:37

Rester dans sa voiture ne faisait que lui donner l'impression d'être enfermé dans une cage. Voilà pourquoi il était sorti malgré la fraîcheur de l'aube qui commençait à se lever. Tant pis pour le potentiel rhume qu'il se prendrait, il se gaverait de médocs avant de jouer s'il en avait besoin pour sa voix et voilà tout. Que pouvait valoir une maladie aussi bénigne face à ce qu'il ressentait en ce moment ?

Les écouteurs sur ses oreilles, il marchait, marchait et marchait encore dans les rues de Volucité, non loin du point de rendez-vous dans lequel il devait rejoindre son groupe. La rue Vogue ne semblait pas si en vogue que cela, à cette heure. Il n'y avait bien que les premières personnes qui se rendaient au travail sur les docks qui donnaient à ce nom un semblant de justesse à la rue dans laquelle il se trouvait. Rue qu'il avait commencé à connaître de fond en comble, à force de la descendre et de la remonter pour essayer de respirer un peu et penser à autre chose. Il n'y avait bien que la musique choisie qui avait un minimum de similitude avec ce qu'il ressentait, même si cela n'avait pas vraiment d'effet sur lui. La voix féminine et certaines des paroles qu'elle chantait le faisait sortir de l'identification habituelle des gens quand ils entendaient des chansons particulières. Même l'arrangement musical ne lui faisait pas grand-chose par rapport à de nombreux morceaux qu'il avait pu écouter. Il n'y avait rien de spécial là-dedans, juste un morceau de rock des plus communs, quand on connaissait un minimum l'étendue que ce mot pouvait couvrir.

Ou du moins, c'était ce qui apparaissait chez lui vu de l'extérieur.

La vérité, c'était que dans le son de la guitare, il y avait ce crunch, cette wah-wah et ce chorus qui, couplé à une basse bruyante et baveuse, lui donnait l'impression d'être en plein trip sans avoir à prendre un joint, ou en tout cas de s'en approcher. Et puis, si la voix de la jeune femme qui chantait était plutôt convenue, elle avait ce petit charme qui l'attirait plus qu'une autre artiste qu'il aurait pu choisir dans toute sa bibliothèque de sons.

Fill up my heart with love,
Oh you'd be amazed at how
Little I need from him
To feel complete here and now.
Stirring within me are
These feelings I can't ignore.
I need a miracle
And that's what I'm hoping for


C'était comme ça qu'il se sentait. Tout ce qu'on pouvait lui dire n'y changerait rien. Tout l'or du monde non plus. On pouvait avoir tout et pourtant ne pas être heureux, c'était une chose dont il s'était rendu compte plus d'une fois dans sa vie de rockstar, et plus particulièrement après son divorce avec Mina. Et maintenant, il fallait que quelque chose le sépare encore de l'amour qu'il pouvait ressentir pour quelqu'un ? Que ce soit dans sa vie ou la sienne ? Il l'acceptait, bien évidemment, mais cela ne l'empêchait pas d'être à la fois peiné et enragé par le fait que la vie, encore plus au fur et à mesure que l'on grandissait et mûrissait, devenait davantage compliquée.

Sa poche vibra et un son qui n'avait rien à voir avec ce qu'il se passait dans ses oreilles firent irruption pendant quelques dixièmes de secondes. Les autres étaient-ils déjà arrivés ? Difficile à croire, il aurait sûrement vu au moins de leurs véhicules sur la chaussée, et eux l'auraient certainement vu en train de déambuler sans but. Non, il s'agissait d'autre chose. Peut-être le Doc ou Kwakson qui leur souhaitait un quelconque encouragement, qui sait ? Cela ne coûtait rien de regarder, même s'il n'était pas d'humeur.

Axelle Nakamura a écrit:
J'ai pas beaucoup de temps à cause du travail mais je vais me libérer un peu pour te répondre.

Son cœur battit la chamade en remarquant qu'il s'agissait là de la motarde pour qui il éprouvait tous ces sentiments. Au vu de la longueur de son message, elle comptait lui en envoyer plusieurs à la manière des applications de conversation par Internet comme beaucoup d'autres, mais cela lui importait peu d'avoir un florilège de textes ou un énorme pavé qui retranscrirait tout ce qu'elle avait sur le cœur. Au moins, ce qu'elle faisait était plus instinctif, et en soit, c'était peut-être mieux selon lui.

Axelle Nakamura a écrit:
Je ne m'attendais pas à ça... Enfin, je m'attendais à un petit message, éventuellement une photo de toi en train de t'éclater avec tes amis, pas ce que tu as fait, en fait. Mais ça m'a fait du bien de l'entendre... Je ne suis pas toujours aussi là que je le voudrais, ni toi d'ailleurs. La vérité, c'est que j'ai pensé à te quitter parce qu'on est dans des situations beaucoup trop différentes...

Le rockeur se mordit la lèvre et se crispa en lisant ce mot. Il retourna à la voiture et s'assit à l'intérieur pour être plus à l'aise, mais il devait avouer que cela lui faisait peur. Est-ce qu'elle y avait pensé le jour où elle avait refusé d'habiter avec lui ensuite ?

Axelle Nakamura a écrit:
Ce n'était pas plus tard qu'hier, comme quoi les grands esprits se rencontrent, je suppose. Je me suis dit que vu que tu t'en allais, ce serait mieux de casser maintenant. On serait loin l'un de l'autre, et on le serait pour longtemps, donc entre le temps et la distance, on aurait le temps de passer à autre chose... Et puis il y a eu ton message.

Maintenant, il avait envie de n'avoir juste qu'un grand pavé, finalement. Le stress de l'attente était insurmontable. Heureusement qu'Axelle pouvait taper vite sur son smartphone.

Axelle Nakamura a écrit:
Je ne peux pas faire ça. Ce serait stupide et complètement lâche. On a survécu à la fin du monde et un train de vie un tout petit peu chaotique va mettre en péril notre relation ? On ne désire peut-être pas la même chose, mais ce que je sais, c'est que je désire être avec toi... Je ne suis pas quelqu'un de facile à vivre, tu le sais. Evans l'est encore moins. Mais je ne pense pas qu'on devrait céder à la facilité.

Il soupira de joie, enfin, après autant de tension. Et pourtant, il avait toujours aussi peur pour elle. Peut-être même plus qu'avant, enfin de compte. Mais elle avait raison. Il ne fallait pas céder face à elle.

Axelle Nakamura a écrit:
Ne serait-ce parce que j'ai envie de retrouver ce Teddiursa trop vieux pour être héros de shojo une fois qu'il sera rentré de sa tournée. Donne-moi un peu de tes nouvelles quand tu auras le temps, d'accord ? Je t'aime. Plus que toi, ça va de soi.

Un sourire. Enfin. Le cauchemar horrible laissait une petite place à une lueur d'espoir.


Aide à la modération:
 


Double-compte: Mary Nephilim & Soren Kenshin

Avatar by Elune Crowley


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 10026

Mar 18 Juil - 13:20

Pashmilla lance berceuse sur Statitik !
(mais cela échoue...)


Couafarel lance morsure sur Ramboum !
(-17 PV)
PV de Ramboum = 43/126


Statitik lance toile elek sur Couafarel !
(-17 PV)
il touche aussi les deux autres !
(-22 PV)
PV de Couafarel = 23/113
PV de Pashmilla = 0/110

Pashmilla est KO
Vos 3 pokemons gagnent 1 pt d'xp



Anchwatt lance étincelle sur Couafarel !
(-15 PV)
PV de Couafarel = 8/113


Ramboum lance surchauffe sur Couafarel !
(-36 PV)
PV de Couafarel = 0/113

[Couafarel est KO
Anchwatt et Statitik gagnent 1 pt d'xp
Vous remportez 240 P$ pour votre victoire (versés)



Hum... un combat ? D'accord. Je suis MISTER K.
Aux paroles je préfère les actes. Mais viens pas pleurer après. En garde !

LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar © Garrett Rosebury ; stamp © Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo CDT & Coordinateur

C-GEAR
Inscrit le : 13/12/2013
Messages : 2298

Région : Unys - Johto - Sinnoh
Dim 23 Juil - 13:28
« Bon, ça devrait être tout. »

« On va refaire l'inventaire une dernière fois, on sait jamais. »


Ce n'était d'habitude pas son genre d'aider les roadies à charger les affaires du groupe, mais il se sentait motivé à le faire par le message qu'elle lui avait laissé. La tristesse et la peine qu'il ressentait ne s'était évidemment pas envolée et elle ne partirait pas comme ça, mais il y avait cette joie à laquelle Tony voulait absolument s'accrocher. Une joie qui ne se consumait pas, encore moins alors qu'il s'amusait de temps à autre à relire ces petits mots qui, dans le grand ordre des choses, ne comptaient finalement pas tant que ça. Il voulait y croire. Croire qu'une fois qu'ils seraient rentrés, ils pourraient discuter de la prochaine étape et aller plus loin dans leur relation. Et personne ne se mettrait en travers de ça. Il ne savait pas pourquoi il avait des rêves pareils, pourquoi Zack et Rex parlaient sans cesse par énigmes ou pourquoi un homme qui lui ressemblait trait pour trait lui inspirait autant de crainte, mais il ne voulait pas que sa vie soit dictée par des gens pareils. Personne d'autre que lui-même – et Axelle, dans une moindre mesure – n'en avait le droit.

« Ouais, tout est bon. On va pouvoir y aller. »

La rockstar hocha la tête et en informa aussitôt les autres, même si tous semblaient complètement dans le gaz, mis à part peut-être Toki dont le corps ne semblait pas avoir besoin de sommeil, de nourriture ni quoi que ce soit d'autre qui ressemblait de près ou de loin à un besoin naturel pour un être humain. La nouvelle sembla cependant les réjouir et les réveiller au moins partiellement. A moins que ce ne soit parce qu'ils savaient qu'ils allaient enfin pouvoir dormir comme ils le voulaient, même si ce serait beaucoup moins confortable que dans un véritable lit ? Dans tous les cas, ils emportèrent leurs instruments avec eux – excepté Toki, une nouvelle fois, étant donné que les composantes de la batterie étaient trop fragiles pour le voyage – et montèrent dans le bus, accompagnés de quelques roadies qu'ils avaient déjà rencontré à plusieurs reprises au fil de leurs concerts. Le véhicule démarra enfin, puis se dirigea vers la sortie de la ville, tandis que chacun des musiciens observaient les immeubles et les gens qui les peuplaient se rapetisser et disparaître de leur ligne d'horizon.

« Adieu Volucité, bonjour le monde ! » s'exclama Lizzy. « On va enfin voir autre chose que ce trou à rats. »

« Ça avait pas l'air de te déplaire quand on jouait là-bas. »
lui fit remarquer le frontman.

« Les salles sont bien, je dis pas le contraire. Mais un peu de variété de temps en temps, ça fait pas de mal, tu trouves pas ? »

« C'est clair. »

« Au final, tu es le seul à avoir joué dans d'autres régions, n'est-ce pas ? »
s'enquit Ivy, qui s'immisça dans la conversation.

« C'est pas si différent d'Unys, si c'est ta question. Sauf à Hoenn. C'est chiant, il y fait trop chaud. C'est pour ça qu'on y va maintenant, les gens sont en vacances mais on arrivera sur les plages au moment où il fera un peu plus frais. Il y aura un peu moins de monde qu'au début de l'été, mais c'est le meilleur des deux mondes, je dirais. »

« Et comme ça tu te soucieras pas de trop bronzer accidentellement ! »
plaisanta Lizzy.

Quelques éclats de rires fusèrent un peu partout, avant que la gothique ne reprenne.

« Bon, c'est au moins une chose de moins que je voulais te demander. Mais je parlais surtout du public, et juste de l'atmosphère d'une manière générale. Je doute que ce soit la même chose de jouer à Rosalia qu'à Nénucrique. »

« Ah, c'est de ça dont tu parles… »


Il aurait dû s'en douter. La claviériste était une personne particulièrement attentive et réceptive à ce genre de choses. C'était sans doute ce qui l'aidait le plus lorsqu'elle composait et qu'elle proposait ses idées au groupe pour enrichir une chanson, et ce qui faisait qu'elle était souvent de bon conseil. Une espèce de cerveau de remplacement si celui de Tony ne voyait pas comment se sortir d'un problème, en quelque sorte.

« J'ai arrangé la setlist en fonction d'où on allait, t'en fais pas pour ça. » répondit Tony. « Mais pour te donner une idée, à Hoenn, c'est très festif, la plupart des dates qu'on a sont en plein air, dans des villes portuaires, en plein soleil. Autrement dit, ils vont vouloir bouger, et pas qu'un peu, donc il va falloir qu'on soit bourrins. »

Le regard qu'elle lui lança en disait long sur ce qu'elle pensait. Non pas qu'elle détestait ça, au contraire, sinon elle ne serait pas dans ce groupe, mais il était clair qu'elle pensait que ce n'était pas exprimer son plein potentiel, ni même celui de leur leader, un avis que ce-dernier comprenait et partageait partiellement.

« T'en fais pas, on se fait Johto ou Sinnoh après, tu te souviens ? »

« J'ai déjà hâte d'être à cet automne… »


Pas lui. Ou du moins, pas s'ils commençaient par Sinnoh.



Aide à la modération:
 


Double-compte: Mary Nephilim & Soren Kenshin

Avatar by Elune Crowley


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 1 sur 2) Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Mek' pour l'open de peinture GW
» ND Open IV
» Open Video a GW
» Antoine de Petiteville « There's a season for the Kings to live, we watch it »
» Stargate Atlantis Season 4 sur YouTube

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Unys - 5E G E N :: Volucité-