AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





 
» A la recherche d'information


avatar
Modo RP & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 21/03/2017
Messages : 1322

Région : Hoenn
Mer 14 Juin 2017 - 16:25
Elle s'était enfermée dans son local, situé au sous-sol de leur immense battisse. Elle venait tout juste de rentrer de ce qui s'appelait « Master Tower », demandant à son amie qui l'avait accompagnée à ce que personne ne vienne la déranger. Cette dernière pensait alors qu'elle ne digérait pas la défaite qu'elle venait d'essuyer. Pourtant, Haileen se fichait pas mal de l'issue de ce match qui ne lui avait servit que de test, d'instant de découverte. En réalité, elle était perplexe. Elle ne comprenait pas tout ce qui pouvait se passer sur ce continent. Ses coutumes et ses pratiques la dépassait. Et elle savait que beaucoup de chose lui échappait encore. C'est pourquoi elle ne voulait pas qu'on la dérange, désirant être tranquille pendant ses recherches. Ainsi, elle passa le restant de la journée à éplucher les tréfonds d'internets, voguant de page en page à la découverte de pratiques ignobles à intéressantes. Elle se documenta alors un peu plus sur ce que tout bon dresseur était sensé faire, amenant certains à maltraiter leurs compagnons – ce qui la crispa, ne pouvant comprendre comment on pouvait venir à faire du mal à ces pauvres petits êtres adorable. Même ceux que son équipe poursuivait – ceux qui avaient participé à la destruction de son île natale – étaient bien plus respectueux des pokémons que la majorité des habitants de ce continent. Par chance, il y avait encore des personnes bien intentionnées, comme ceux appelés Ranger, ou ceux qui se tournait vers la coordination, une pratique que la brunette trouvait louable. Un jour, peut-être, si un concours à lieu pas loin de Cimetronelle, elle s'y rendra. Pour voir de quoi il en découle réellement.

Et puis, elle arriva à une activité qui la laissa perplexe : l'élevage. De tout ce qu'elle pouvait en lire, tout était positif. Que ce soit des avis d'internaute où les éleveurs eux-même qui vantent leur mérites, il n'y avait aucune trace de manigance ou de profit quelconque. Et à ses yeux, cela cachait quelque chose. Pour elle, l'élevage revenait à de l'exploitation et à moins qu'elle ait loupé un point crucial de l'information, elle ne pouvait imaginer la chose autrement. Il y avait beaucoup trop de points d'ombre pour ne pas se méfier. Et il allait de soit qu'elle n'était pas la seule à avoir ce manque de confiance. Toutefois, elle ne pouvait se déplacer jusqu'à la boutique de l'un d'entre eux – surtout qu'elle n'avait aucune envie de confier l'un de ses compagnons à un inconnu. Elle se fichait même qu'ils soient faibles ou dissident. Cela restait son problème et elle n'avait besoin de l'aide de personne pour le régler. Alors, la seule solution pour combler sa curiosité était d'envoyer un mail à l'un d'entre eux. N'importe lequel, tant qu'il n'était pas d'Hoenn – autant cibler un endroit où elle avait le moins de risque de se rendre un jour.

En fouillant l'annuaire numérique, elle tomba sur deux éleveurs de la contrée de Sinnoh. Deux Finnegan. Elle eut un léger rire. Était-ce comme ces infirmières flippante possédant le même visage et le même prénom ? Par chance, ces deux guignoles ne partageaient que leur nom. Et elle préféra le garçon, sans véritable raison. Elle ouvrit ainsi sa boite de messagerie et entra l'adresse mail de ce garçon.

Monsieur,
Je vous écris avant tout par curiosité, pour être honnête. Je ne prétendrais pas être une futur cliente ou quoi que ce soit de la sorte. En réalité je méconnais pas mal votre pratique qui d'un premier abord me semble malsain. Alors, je vous contacte pour récolter quelques informations – à titre personnel, bien-sûr. Je n'irais pas ternir votre réputation – à moins que vous soyez un dangereux psychopathe ou que vous maltraitiez vos pokémon, ce que je n'espère pas. Pour faire simple, j'aimerais comprendre un peu mieux votre métier. Ce qui vous motive, ce que vous faites réellement avec nos pokémons, ce que vous pouvez leur apporter et surtout pourquoi vous les confier ?

Si cela peut vous rassurer, je ne suis ni journaliste, ni agent de police infiltrée. Je ne suis qu'une « gameuse » qui gère son propre site qui fonctionne à merveille – si je peux me permettre de m'en vanter. Mais plus personnellement je milite contre la maltraitance de nos compagnons. Alors qui sait, si vous êtes de ceux qui protèges nos pokémons, peut-être que je vous ferrais un peu de pub.

Cordialement,
Haileen Wojekhović.
www.bee_zy.com


Elle ne prit même pas la peine de se relire et envoya sans attendre son mail. Elle n'avait donc plus qu'à attendre une réponse de sa part. Et en cas contraire, elle renouvellera l'expérience avec un autre jusqu'à obtenir ce qu'elle souhaitait ; une clarification.


HRP:
 



HAILEEN IN #8FA8C9
Ducks - Bannedstory 4.
Avatar fait de mes mains.
bonus:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne


avatar
Modo Jeux & Eleveur

C-GEAR
Inscrit le : 07/01/2016
Messages : 2132

Région : Sinnoh
Sam 15 Juil 2017 - 1:31
Et encore une journée de perdue. C'est assez embêtant, parce que je n'aime pas prendre de retard dans mes programmes d'entraînement. Mais Maïa est alitée, je n'ai pas d'autre choix que d'être le plus disponible pour elle. Je ne sais pas vraiment ce qu'elle a, en tout cas, elle est malade, j'ai appelé le médecin. La pauvre petite, tomber malade pendant les vacances d'été. Je ne souhaiterai ça à personne. C'est d'ailleurs la première fois que je la vois comme ça, sans cette fougue naturelle qu'ont les enfants. Elle se contente de rester dans son lit, à lire et à caresser sa Skitty qui n'a quasiment pas bougé. Bon, je fais tourner la pension normalement après, mais je suis clairement dans l'impossibilité de les faire travailler et de nous faire rapprocher de nos objectifs. Tant pis. Il faut bien avoir le sens des priorités. Après cette journée de repos, les Pokémon pourront bien redoubler d'efforts demain.

Qu'importe, je fais ce que j'ai à faire, soins, nourriture, pour tout le monde ici, jusqu'à m'en oublier moi-même. Un peu. Je n'arrête pas de tourner, et retourner, dans tous les sens. Je dois aussi gérer la très jeune Togepi. Elle ne lâche pas Spyros, maintenant, ils sont comme les deux doigts de la main. Sauf que mon Riolu n'est pas vraiment des plus attentionné avec la petite. Etre suivi à la trace, cela ne lui plaît pas spécialement, et il a tendance à essayer de retrouver son indépendance, en la semant. Ce qui provoque des crises de pleurs. Au début, je faisais le déplacement, pour la consoler, la rassurer et tout ce qu'il faut. Mais je me suis vite rendu compte que Spyros revenait sur ses pas au bout d'un moment, parce qu'il culpabilisait trop. Je ne peux m'empêcher d'en rire intérieurement, et je sais très bien qu'il a dû le ressentir et qu'il s'en vexe un peu.

Ça lui passera, comme d'habitude. Et si je ne peux rien faire, autant faire un minimum. Au moins les trucs que je peux faire sur mon ordinateur, comme vérifier mes mails, jeter un coup d’œil à notre comptabilité, ça serait déjà bien. Ce qui me fait passer par mon bureau avant de me rendre auprès de Maïa. Même si je ne suis pas des plus attentifs, le simple fait d'avoir de la compagnie lui fera du bien. Sauf que j'ai quelque peu laissé tomber mon bureau ces derniers jours. Ça commence à se voir. Les dossiers laissés là, ouverts, les feuilles volantes. La paperasse, en gros. Étalée sur mon bureau. Un joyeux bordel. Enfin, pas si joyeux que ça au final. Heureusement que je n'ai pas eu de visite à l'improviste ! Parce que ça l'aurait foutue mal. Quand même. Bah au pire, je sors une phrase à la Nessa, un truc qui veut tout et rien dire à la fois, histoire d'esquiver le truc. Comme dire que l'ordre naît du désordre, c'est joli. Et puis j'argumenterai en disant que ne pas m'occuper d'ordonner tous ces papiers, cela me permet de me consacrer aux soins et entraînements que je dispense aux pensionnaires. Que c'est sur ce terrain là que je concentre toute ma rigueur. Et puis voilà, le tour est joué.

Je soulève quelque dossiers et récupère mon ordi, là-dessous. Une fois l'avoir calé sous mon bras, je pars en direction de la chambre de Maïa. Elle dort, tant mieux. Ça ne peut lui faire que du bien. On va attendre que le docteur arrive, on a tout de même une heure devant nous. Je m'installe, dans un des fauteuils en rotin de sa chambre. Je cale l'ordinateur sur mes genoux, et c'est parti. Le plus urgent, la comptabilité. Il semblerait que nous soyons dans nos frais ce mois-ci, c'est une bonne chose. Bon, après, mon compte perso, ce n'est plus tout à fait la même. Je n'avais jamais eu à m'en inquiéter, mais c'est une sensation assez étrange de le voir à la baisse. Parce que j'ai toujours eu papa et maman derrière pour assurer. Je découvre la vie active, et tout ce que cela comporte. Nous n'avons pas eu de prélèvements automatiques qui sont tombés depuis la dernière fois, ça va. Tout est ok.

Je passe alors sur la boîte mail. Enfin, la pro, pas la perso. De la pub, des relances de fournisseurs, des demandes de nouvelles de certains clients. Je leur répondrai plus tard. Demain. Avec quelques photos, ça ne coûte rien. Ils savent que je reste à disposition pour ça, et certains ont tendance à abuser de ce suivi, c'est vrai. Mais bon, je m'y suis engagé. Si ça peut aider ces dresseurs à être sereins pour leurs Pokémon, je prends. Niveau marketing, ça crée une relation de confiance et ça fidélise. Je continue, jusqu'à une adresse mail inconnue. Un client potentiel ? J'ouvre. Et je lis. C'est assez... étrange, comme démarche. Quelqu'un qui vient pour en apprendre plus sur ce qu'est le métier d'éleveur, mais pour sa propre connaissance. C'est vraiment pas courant. Et ça ne semble même pas être dans le but de devenir éleveuse de ce que je comprends. Il y a même clairement de la méfiance là-dedans. Si je peux y remédier, autant lui donner un aperçu de ce que je fais. Je sais pas. C'est parti !

Mademoiselle Wojekhović,

Dans un premier temps, je souhaiterais vous dire que je suis tout autant flatté que surpris par votre demande. Je n'ai pas l'habitude d'expliquer ce que je fais ici dans ce genre de contexte, et après tout, ça peut aussi s'avérer être un bon exercice pour moi. Alors je me lance.

Qu'est-ce que tenir une pension ? Et bien, avec un gros résumé, c'est s'occuper des Pokémon qui nous sont confiés. Après, le contexte peut varier d'un client à un autre, selon les besoins du dresseur comme du Pokémon. Nous pouvons juste nous occuper du Pokémon, si son dresseur ne peut pas l'emmener avec lui en déplacement par exemple. De plus en plus de dresseurs préfèrent que leurs Pokémon puissent rester en liberté le temps de leur absence plutôt que de les laisser enfermés dans leurs pokéballs. Mais après, d'autres ont des objectifs différents, ils amènent leur Pokémon pour qu'il soit entraîné, pour qu'il s'améliore. Dans divers domaines. Certains veulent une meilleure efficacité en combat, d'autres juste un travail de discipline, on a un peu de tout. A nous de trouver comment nous adapter pour conjuguer au mieux la demande du client et le bien-être du Pokémon. Il s'agit juste d'un équilibre à trouver.

Mais tous les éleveurs ne font pas le même travail, ou en tout cas n'ont pas la même approche. Je vous avoue que mon domaine de prédilection, c'est tout ce qui touche aux Pokémon électriques, et aussi au type acier. Cela ne m'empêche pas de pouvoir m'occuper, comme tout bon éleveur, de tout type de Pokémon, en théorie. Je pense que c'est plus une question de personnalité et d'éducation que d'espèce. Sauf que c'est une toute autre question. En tout cas, j'espère avoir répondu à la votre.

Si vous souhaitez davantage d'infos, n'hésitez pas, je vous répondrai dans la mesure de ce que je sais.

Bien à vous,
Nessa Finnegan


La réponse au mail, c'est fait, et c'est vrai, il s'agit d'un exercice relativement atypique. Ce n'est pas le genre de chose qui arrive fréquemment qu'on me demande ce qu'est mon métier. Normalement, les gens savent déjà de quoi il en retourne. Mais pas là, c'est quelqu'un d'assez méfiant et avec un avis qui semble déjà assez formé sur ce que c'est être éleveur. Après, sa quête d'information montre qu'elle est disposée à changer de point de vue. Je remarque par-dessus mon écran Maïa qui s'agite dans son sommeil. Je pose l'ordinateur sur le côté et m'approche d'elle. Je pose tout doucement mes lèvres sur son front, elle est bouillante. Je jette un coup d’œil à ma montre. Le médecin devrait être là d'une minute à l'autre.


Hrp:
 




Autres comptes : Maëve Kent - Roy Harrison - Lottie McOleksion
Remerciements:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Sujets similaires
-
» recherche d'information [libre(tara gang?) ]
» A la recherche d'information [pv=> Fura]
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Sinnoh - 4E G E N :: Floraville :: Les Éoliennes-