AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  FAQ de MPFAQ de MP  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Aller à la page : 1, 2  Suivant
 
» à nos histoires mortes avant d'avoir démarré.


avatar
Modo Jeux & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 20/09/2013
Messages : 1507

Jeu 8 Juin - 2:40
Un nuage de fumée. Un silhouette malingre se tenait au coeur de cette opacité grisâtre. Le roulement des tambours marquait chaque temps et contre-temps de la vie. Chaque respiration, chaque pulsation, chaque mouvement, chaque embrassade qui entourait cette présence marquait le monde d'un éclat sonore. Ce n'était pas le stress qui faisait battre son coeur, en cet instant précis, c'était bien d'avantage l'énervement qui motivait ses mouvements. Il avait encore, dans la bouche, le goût trop cynique de sa victoire de la veille. Il n'avait jamais réellement évalué la puissance de ces compagnons, peut-être aurait-il dû. Peut-être aurait-il dû ne pas se sentir si impuissant dans ce monde où il ne croisait que des gens bien meilleurs que lui. Il soupirait, la veille il avait voulu exploser, cracher la colère qui coulait dans ses veines, mais il n'avait trouvé aucun moyen à cela. Jamais il n'aurait imposé ça à Sae, à Aekyel, à Kenneth, ou même à Arthur. La bouille angélique d'Emma lui avait passé toute envie d'extérioriser ce magma brûlant qui coulait dans ses veines. Alors il avait serré les dents, répondu à qui voulait l'entendre que son premier match c'était passé mieux que ce qu'il pouvait imaginer. Il avait envoyé un message à Konomi, pas de réponses, comme toujours. Alors il avait marché, pendant des heures, au clair de lune. Chacun de ses pas était mû par des souvenirs qui laissaient un goût amère sur son palais. Chaque battement de paupière imprimait en son cerveau des images qu'il aurai voulu oublier. Des oiseaux qui fondaient sur leurs silhouettes. Taïra qui le regardait du haut d'une tour trop sombre. Cette tour trop sombre dont les moines le regardaient de haut. La flamme qui se tenait sur le bord du vide, toujours cette tour. Elle était le palais de ses souffrances, elle s'imprimait en encre de sang dans ses veines, dans son coeur, elle trônait, trop fière. Berceau de trop de tourments. Bientôt, elle se transformait en les colonnes de la ligue.
Débordement des pensées dans la réalité. Il était camouflé dans ce nuage de fumée, protégé de toutes les ombres qui se déferlaient autour de lui.


" Ed' ? " Sursaut, le corps du blond se tournait sous le poids de la main de son frère. Ses yeux se plongèrent dans ceux de son double. " Qu'est-ce qui te tracasse ? " Retour brutal à la réalité, maintenant qu'une personne faisait acte de son état, il était bien incapable de le cacher. Tout ce qu'il avait ravalé, comme de la bile brûlante, était sur le point de surgir, à cause d'une seule petite question. Il sentait ses yeux commençaient à brûler, les larmes allaient lui monter. Pourtant, il fût coupé dans ses états d'âmes, la raison à cela: une rapide vibration dans sa poche.
Son portable affichait une photo de Sae, avec un petit texte sous celui-ci. Des encouragements. Un sourire venait naître à la commissure de ses lèvres. " Rien, ne t'inquiète pas. " Sa tête s'était redressée en direction du visage de Kenneth. Un faible sourire éclairait, tel la flamme d'une bougie lointaine, son visage. Son corps tendait vers celui de son frère. Dans une accolade, il soupirait à l'oreille du ranger. " Merci d'être là, de me soutenir et d'avoir fait tout ce chemin avec moi. " Il avait envie de lui dire bien plus, de dire à tous les êtres qui faisaient gonfler son coeur, ce qu'ils représentaient pour lui. Mais ce n'était pas le moment; il le savait. Alors il se contentait de regarder son frère en souriant. " Arrête, tu vas me faire devenir sentimental. " La main de Kenneth s'enfonçait dans ses cheveux, manie qu'ils possédaient tout deux quand ils ne savaient pas quoi répondre. Ils n'avaient jamais eu besoin de mots, après tout. Chacun de leurs gestes, depuis leurs naissance, avaient été le témoin de l'estime et de l'amour qu'ils se portaient. " Et puis, tu es attendu ailleurs, non ? Je ne vais pas te retenir, montre leur ce que tu vaux. "
Un hochement de tête et une volte-face.


De nouveau les portes de la ligue s'offraient à lui, de toutes leurs grandeurs. C'était aujourd'hui que commençait son ascension. Il ne courberait plus l'échine devant cette tour. Si, pierres par pierres, il devait la détruire, il n'hésiterait pas à le faire. La ligue n'était que la première étape de sa révolte. Le magma qui coulait dans ses veines allait sortir, couler sur le monde.
Trop longtemps il était resté en retrait de sa propre existence, trop longtemps il avait courbé l'échine devant des institutions qui ne lui avaient pas plu. Sa résolution était en train de se former dans le même temps que les premières clameurs. Jamais plus il ne laisserait le monde faire souffrir les gens qu'il aimait. Qu'importe ce qu'il allait vivre, qu'importe les obstacles qu'il allait devoir surmonter, il mettrait fin à cet ordre absurde qui l'avait blessé, elle.
Les portes s'ouvraient lentement, dans un spectacle dont le blond ne se lassait pas. La boule au ventre était de nouveau en train de naître, de se former dans ses tripes. Les premiers rayons de soleil fouettaient son visage. Son air était sévère. C'était son dernier match avant Lui. Son corps se dressait vers le stade alors qu'il marquait le premier mouvement vers ce combat qui n'attendait plus que lui.
C'était le premier pas de sa vie d'après.


équipe:
 
objets:
 


Stuff.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 24/09/2016
Messages : 1359

Jeu 8 Juin - 10:11
Vous avez démontré dans votre combat d'hier une force impressionnante, Challenger, mais votre défi de la Ligue est encore loin d'être terminé ! Saurez-vous venir à bout de votre deuxième match aussi aisément que du premier ? Utiliserez-vous la même stratégie, ou choisirez-vous d'éblouir le public en déployant d'une nouvelle façon vos talents de dresseur ? Pour cette deuxième journée, vous devrez affronter l'un des trois champions restants de la Ligue : Iago Fitzroy, Ruven Baldwin ou Ada Freimann.

Veuillez choisir un numéro entre 1 et 3.


merci à Sakae pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo Jeux & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 20/09/2013
Messages : 1507

Sam 10 Juin - 0:42
Je choisis le n°3, Miss Freimann, merci beaucoup.


Stuff.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 24/09/2016
Messages : 1359

Mer 28 Juin - 19:20
Un certain Edgar Liddell avait défait toute l'équipe de Lizbeth avec un seul Pokémon la veille, mes propres alliés brillaient moins par leur vitesse, seule arme apparente contre le Pokémon en question, que ceux de ma collègue aquatique et le temps, quoiqu'un peu nuageux, était doux et accueillant, si bien que j'avais décidé de laisser mes compagnons se reposer et d'emmener Terence, mon agent, dans une balade en forêt pendant laquelle j'espérais le conseiller sur l'entraînement de ses Pokémon. Terence était toujours occupé, et les jours de combats plus encore que d'ordinaire. Mais je lui avais bien fait comprendre que ce matin, ce n'était pas la peine : tout d'abord, pour ces quelques heures pendant lesquelles nous ignorions quel serait le prochain champion à affronter le challenger, il n'avait exceptionnellement aucune échéance, et ensuite, si nous partions suffisamment tôt, nous serions rentrés à temps pour le tirage au sort. J'avais un peu dû lui forcer la main, mais il avait fini par se laisser convaincre et nous marchions désormais sur un sentier ombragé, suivis par un Simularbre qui avait la manie de se figer à chaque fois que je posais les yeux sur lui et me donnait donc plus l'impression de se téléporter par à-coups que de véritablement avancer.

...Il est toujours comme ça ? finis-je par demander, un peu exaspérée malgré moi, après m'être retournée une bonne dizaine de fois.
Oh ! Euh, je suis désolé... J-Je crois qu'il a un peu peur de vous, répondit précipitamment Terence. D'habitude, il est plutôt farceur. ...Allez Antoine, tu viens ? N'aie pas peur...

Antoine. Quel surnom pour un Simularbre ! À mes yeux, il aurait plutôt dû avoir un nom évoquant la terre, la nature, la... Mais je ne relevai pas, ayant cru comprendre lors d'une discussion antérieure que Terence n'aimait pas que l'on critique les surnoms de ses Pokémon. Antoine était le seul de ses compagnons à être de type Roche. J'aurais été gênée que mon agent n'ait aucune habitude des Pokémon de ma spécialité, mais le Simularbre ne semblait doté d'aucun potentiel combatif ; il en allait tout autrement, en revanche, de Billy et Sam, les deux autres Pokémon de Terence.

- Allez Billy ! Imagine que ton ennemi, c'est... Qu'est-ce qui pouvait bien motiver un Pokémon électrique ? ...Une bonne grosse batterie chargée à bloc ! Attaque Éclair ! Je sais que tu peux le faire !
Ça ne m-marchera pas, fit Terence. Je me tournai vers lui en fronçant les sourcils :
Dites donc, c'est certain que si vous parlez ainsi, ils n'y arriveront jamais ! Vous avez quand même bien eu une période où vous vouliez devenir un bon dresseur, non ? Terence arbora l'expression mal à l'aise de celui qui préfère éviter le sujet. Alors aidez-moi, plutôt que de partir perdant ! ...Bon, le meilleur moyen de donner confiance à un Pokémon, c'est qu'il se sente soutenu par un compagnon !

Nous nous trouvions à présent dans une clairière. J'avais fait sortir mon Solaroc qui, vu son type, ne souffrirait pas beaucoup des attaques des Pokémon de Terence, puis nous avions demandé à Sam de l'attaquer : la petite Emolga, rapide et dynamique, se débrouillait plutôt bien et paraissait n'avoir besoin d'aucun soutien particulier. Mais c'était une toute autre affaire en ce qui concernait Billy, le Magneti et starter de Terence. Je croyais avoir deviné qu'il souffrait d'une espèce de complexe d'infériorité vis-à-vis de Sam et je fis donc sortir ma Sabelette alolienne de sa pokéball pour lui donner du courage.

« Eh bien voilà ! Il y arrive ! » m'enthousiasmai-je au premier Éclair de Billy, alors que Youna, à côté, n'émettait qu'un très léger vent gelé. Terence se dérida peu à peu. Au bout d'un moment, nous parvînmes à les faire combattre tous les trois ensemble, ma Sabelette, le Magneti et l'Emolga. J'étais en train de rappeler à Terence que non, laisser Billy affronter un Osselait n'était pas une bonne idée, quand son téléphone se mit à sonner. Terence pâlit, puis regarda sa montre et répondit d'une voix que le bégaiement avait rattrapée. Je jetai aussi un coup d’œil à mon portable : l'heure du tirage au sort était passée. Mon agent raccrocha, puis il me regarda dans les yeux et déclara :

C'est vous qui combattrez cet après-midi.
Tant mieux ! Et ne vous en voulez pas trop de m'avoir suivie ici. Nous nous sommes bien amusés, non ?

À l'expression de Terence, je compris qu'il avait déjà re-basculé dans son stress habituel doublé d'une culpabilité intense due au fait qu'il avait failli à son devoir en manquant le tirage. Tant pis ! J'étais persuadée qu'avec un peu d'entraînement, il ferait un dresseur tout à fait capable que je pourrais affronter de temps à autres. Mais nous repartions déjà, au pas de course, vers les quartiers de la Ligue.

~


J'avais rencontré Edgar Liddell quelques jours auparavant, dans la bibliothèque de la Ligue. Nous avions discuté un peu car je m'étais étonnée de la présence d'un inconnu en ce lieu, et il m'avait fait un curieux effet. C'était donc avec un grand intérêt que j'avais suivi son match contre Lizbeth, la veille ; malheureusement, son utilisation d'un seul et unique Pokémon pendant tout le combat ne m'avait pas permis d'en apprendre beaucoup plus à son sujet. J'avais néanmoins été très intriguée par l'impressionnant Altaria shiny dont il s'était servi et si, en d'autres circonstances, je ne me serais pas préparée à un tel match – une défaite assurée – avec beaucoup d'entrain, j'étais plutôt contente à l'idée de revoir le jeune homme et curieuse d'observer à nouveau son étonnant allié. J'avais tout de même choisi de prévenir mes Pokémon de ce qu'ils risquaient de subir : en Ligue 1, nous étions obligés de leur demander de brider leurs forces, mais l'Altaria du challenger était d'un tout autre niveau que ce que prévoyait le Comité et il était difficile, pour nos compagnons, de comprendre qu'ils ne pouvaient pas pour autant se défendre comme ils le pouvaient face à pareil ennemi.

Pendant que je me préparais dans les coulisses, je n'étais pas totalement détendue. D'ordinaire, lorsque l'on combattait au deuxième match d'un challenger, on savait un peu à quels adversaires s'attendre, mais je ne connaissais que l'Altaria du jeune homme et j'ignorais s'il déciderait de s'en servir comme la veille ou non ; le cas contraire n'était de toute façon pas pour me rassurer, car il se pouvait très bien que le reste de son équipe fût de la même trempe. Lizbeth m'avait souhaité bon courage et promis qu'elle serait dans les tribunes à regarder. Quelle que soit la façon dont l'affrontement se déroulerait, j'espérais seulement parvenir à tenir mon rôle de championne en opposant au challengeur un minimum de difficulté. « Je sais que vous ferez de votre mieux, alors ne t'inquiète pas », glissai-je à Amadis qui se tenait près de moi pour le rassurer : d'un naturel déjà peu confiant, il devait avoir senti ma tension car il me dévisageait tandis que j'attachais ma ceinture de pokéballs. Je le fis rentrer dans la sienne et jetai un dernier coup d'œil au miroir : je portais un chemisier couleur vieux rose, un pantalon aux jambes évasées et un élégant manteau gris sombre resserré à la taille. Dans mes cheveux, la broche en forme d'aile de Lakmécygne que m'avait offerte mon cousin il y a des années. On me fit signe qu'il était temps d'entrer sur le stade, et je saluai Mishka et mes coordonnateurs avant d'y pénétrer.

Mon terrain était toujours le même depuis que j'avais pris mes fonctions : un sol rocailleux parsemé d'un peu d'herbe, plusieurs rochers saillants, plus gros sur les contours, qui arboraient parfois les dessins de fossiles, de hautes platefomes blanches surélevées pour accueillir des Pokémon Vol et quelques zones d'eau, seulement un peu plus nombreuses aujourd'hui qu'à l'accoutumée. Je saluai le public, puis montai sur ma plateforme et attendis que le challengeur, en face, apparaisse et face de même. Lorsque le mécanisme nous eut conduits à un pas l'un de l'autre au centre de l'arène, je lui souris et lui tendis la main.

Bonjour, Monsieur Liddell ! Je suis Ada Freimann et je serai votre adversaire pour ce deuxième match. Le regardant dans les yeux, je prononçais les paroles formulaires pour les caméras, mais je penchai ensuite un peu la tête et je lui adressai un sourire plus personnel qui soulignait bien que je l'avais reconnu et signifiait quelque chose comme « Je suis ravie de vous revoir ici ». Je repris ensuite à voix haute : Vous avez impressionné tout le stade avec votre Altaria hier. J'espère que notre combat sera tout aussi réussi !

Tandis que les plateformes nous éloignaient de nouveau, je tapotai mon oreillette pour vérifier qu'elle marchait : sans doute n'aurions-nous pas le temps de beaucoup échanger, mais j'étais malgré tout heureuse de cette occasion de parler un peu plus avec le jeune homme aux cheveux blonds.



Et bienvenue à toi, Edgar, pour ce deuxième match ! J'accepte le défi et je lance le dé, bonne chance :D

ÉQUIPE:
 


merci à Sakae pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 7191

Mer 28 Juin - 19:20
Le membre 'Ada Freimann' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6 faces' :


avatar ©️ Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo Jeux & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 20/09/2013
Messages : 1507

Ven 28 Juil - 0:20
Le blond se tenait au culmen de sa vie de dresseur, la tension ne redescendait pas, qu'importe le jour, qu'importe le match. Les sentiments se succédaient autant que les pkmns qu'il devait affronter. Tantôt la joie, la compassion et l'euphorie avec Sae, tantôt la colère, la tristesse et la déception. Son regard se portait sur la pkball de son Altaria, un fragment de tristesse traversait l'éclat de ses yeux. " Merci pour tout, mon beau, je vais essayé de faire le maximum sans toi, aujourd'hui. " Il savait très bien que l'utilisation de la méga-évolution n'était pas quelque chose de sain et d'agréable pour un pkmn. La déferlante d'énergie qui parcourait le corps d'une bête l'éprouvait bien plus que de raison. Pourtant, le blond l'avait utilisé, la veille de ce jour, par crainte. Il était terrifié à l'idée de ne pas être assez fort sans ça, sans lui. Il n'avait jamais eu conscience du niveau de ses compagnons et même ainsi la bête avait subit des dégâts. Toujours le même doute, immiscé quelques années plus tôt par un certain Taïra, avait-il le niveau ? La légitimité à combattre ? Des frissons nageaient le long de son dos, à la simple pensée de cet être. Et il n'y avait ni Sae, ni Arthur pour se tenir là, à ses côtés, l'aider à surmonter tout cela. Il était seul. Désespérément seul. Pourtant, si il se tenait au coeur de ce néant de solitude, il savait qu'autour de lui, la vie grouillait. Elle grouillait dans un tourbillon de cris, de regards dont il était la cible première. Et il se tenait là, au milieu de ce terrain. Le terrain de la ligue pkmn.
Le terrain, désert, marquait une opposition flagrante avec les tribunes qui clamaient déjà les chants de combat. Le stade était un de ces tambours de guerre qui se gargarisait des combatifs assauts; Ce n'était pas pour entièrement plaire au blond, pour autant, il se tenait là, à toiser du regard le vide qui se tenait face à lui. Pouvait-il vraiment dire quoi que ce soit de ces gens qui venaient pour voir des combats alors que lui même participait à cela, alors que lui même avait été présent la semaine passée pour voir les matchs de Sae. Ses yeux, clos, essayaient de projeter le terrain qu'il avait devant les yeux. Cela avait toujours été un conseil de Leon lorsqu'il avait appris à se battre, à Shadow's Path, toujours connaître le terrain, se remémorer chaque pierre de l'endroit où l'on se bat. " C'est certainement pas Arthur qui aurait pu me donner ce conseil. " murmura-t-il comme pour se faire rire, puisque sa voix n'avait d'autre portée qu'à lui même, en cet instant précis. Les nerfs s'étiraient violemment alors que l'attente se faisait de plus en plus dure, cette simple boutade à l'intention de l'aveugle, aurait pu lui faire avoir son plus gros fou rire, faute aux nerfs, si les portes en face de lui ne s'étaient pas ouvertes en cet exact moment.

Un sourire naissait sur le visage du blond peu à peu, alors qu'il reconnaissait la silhouette de la personne qu'il allait affronter. Etait-il conventionnel d'être content de retrouver un visage connu en tant qu'adversaire de la ligue ? Le blond n'en savait rien, pourtant il fallait croire qu'il en verrait là deux. Deux faciès apaisants avec qui il aurait au moins le loisir de discuter si le temps le permettait. Un temps qui se distordait à volonté en ces jours de bataille. Il n'avait le loisir de le voir défiler et tout autant il en voyait chaque grain s'écouler longuement. Lorsque les plateformes se mirent en marche pour que les deux guerriers pussent se serrer la main, chaque battement du coeur d'Edgar semblait être farouche, violent et tout aussi rapide qu'à l'accoutumé, pour autant, les impressionnants mécanismes des "chemins de fer" de la ligue semblaient être aux antipodes de ce coeur battant. Le blond pouvait peu à peu détailler le visage et le corps de la championne Freimann. Tout en cette personne respirait l'aspiration au calme et à la douceur qu'il avait ressenti lors de cette après midi voilée par les pages couvertes d'écrits qu'il avait volé au cimetière des livres de la ligue.
Il avait envie de raconter toute cette aventure à Sae, Charlie, Aekyel, Kenneth, tout ceux qui lui étaient cher, mais cela devait attendre, car ses doigts se refermaient autour de la main chaleureuse de Ada. " Madame Freimann, j'espère vous donner un match digne de ce nom. " Il lui rendait ce petit sourire complice qu'elle lui avait envoyé alors qu'ils n'étaient qu'à quelques enjambées l'un de l'autre. Il aurait tant voulu lui dire de choses, pourtant, le protocole faisait qu'il devait faire mine de ne pas la connaître. Alors qu'elle évoquait son Altaria, un sourire vint poindre sur son visage. Un combat aussi beau que la veille ? " Bien plus, je l'espère. " Il avait conscience que le combat de la veille n'avait pas été accepté par tout le monde, que les critiques étaient nées sur son dos.

Les deux êtres voyaient naître de la distance entre eux, une distance qui allait bientôt s'avérer violente et guerrière. Pour autant, lors de ces derniers instants de calme, le blond glissa, via l'oreillette, à l'attention de sa concurrente. " Je suis heureux de te voir. J'espère que je ne vais pas te décevoir. "



hrp:
 


Stuff.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Admin

C-GEAR
Inscrit le : 19/08/2013
Messages : 7191

Ven 28 Juil - 0:20
Le membre 'Edgar D. Liddell' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6 faces' :


avatar ©️ Garrett Rosebury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9736

Mer 2 Aoû - 15:27
C'est le début de l'affrontement entre le challenger Edgar D. Liddell et la championne Ada Freimann !
Les premiers pokémons sont envoyés sur le terrain !

Du côté du challenger :


Du côté de la championne :

Que le combat commence !



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Garrett Rosebury ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 24/09/2016
Messages : 1359

Mer 2 Aoû - 21:07
hors-action:
 

Tyranocif ouvre le combat en lançant Laser Glace.
(puis.90, prec.100, 10% de chances de geler l'adversaire)


Ymir
Tyranocif mâle
De nature fanfaron
Niveau 54
Stats & Attaques:
 
Informations:
 


merci à Sakae pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo Jeux & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 20/09/2013
Messages : 1507

Sam 2 Sep - 15:48
Scorvol utilise stratopercut.
(type combat, puissance 85, précision 90)

JAQ'EN, Scorvol (S) mâle.
NIVEAU 57 (0/4).
Silencieux de nature.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nam bibendum faucibus mi a bibendum. Mauris erat quam, volutpat semper venenatis quis, scelerisque sed augue. Nam bibendum imperdiet nulla, eget aliquet urna. Fusce lobortis lacus ac pretium feugiat. Sed consectetur mollis lorem at placerat. Mauris erat quam, volutpat semper venenatis quis, scelerisque sed augue.
attaques & stats:
 


Stuff.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9736

Sam 2 Sep - 19:07

Jaqen utilise Stratopercut sur Ymir !
Random donne 33 et 44, l'attaque touche sans critique !
(- 110 Pvs) C'est méga efficace !
Pvs d'Ymir : 117/227


Ymir réplique avec un Laser Glace sur Jaqen !
Random donne 67 et 34, pas d'effets.
(- 145 Pvs) C'est méga efficace !
Pvs de Jaqen : 90/235




Que voulez-vous faire, combattants ?

Récap' :
Tyranocif 117/227

Scorvol S 90/235



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Garrett Rosebury ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Modo Jeux & Dresseur

C-GEAR
Inscrit le : 20/09/2013
Messages : 1507

Dim 3 Sep - 17:16
Scorvol utilise encore et toujours stratopercut. Merci beaucoup. :)
(type combat, puissance 85, précision 90)

JAQ'EN, Scorvol (S) mâle.
NIVEAU 57 (0/4).
Silencieux de nature.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nam bibendum faucibus mi a bibendum. Mauris erat quam, volutpat semper venenatis quis, scelerisque sed augue. Nam bibendum imperdiet nulla, eget aliquet urna. Fusce lobortis lacus ac pretium feugiat. Sed consectetur mollis lorem at placerat. Mauris erat quam, volutpat semper venenatis quis, scelerisque sed augue.
attaques & stats:
 


Stuff.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 24/09/2016
Messages : 1359

Ven 15 Sep - 12:04
Tyranocif poursuit avec Laser Glace ! (mode bourrin o/)
(puis.90, prec.100, 10% de chances de geler l'adversaire)


Ymir
Tyranocif mâle
De nature fanfaron
Niveau 54
Stats & Attaques:
 
Informations:
 


merci à Sakae pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
PNJ

C-GEAR
Inscrit le : 08/09/2013
Messages : 9736

Sam 16 Sep - 11:41

Jaqen utilise Stratopercut sur Ymir !
Random donne 52 et 25 (#Symétrie), l'attaque touche sans critique !
(- 110 Pvs) C'est méga efficace !
Pvs d'Ymir : 7/227


Ymir utilise Laser Glace sur Jaqen !
Random donne 71 et 34, pas d'effets.
(- 145 Pvs) C'est méga efficace !
Pvs de Jaqen : 0/235
Il est K.O ! Notre chère championne Ada Freimann prend l'avantage du match !




Que voulez-vous faire, combattants ?

Récap' :
Tyranocif 117/227

Scorvol S K.O



Oh, vous savez, je ne suis pas du genre violent... Je suis  MISTER L. Quand je le peux, j'évite, mais quand il le faut vraiment, combattre ne me pose aucun souci.
Non, aucun.


LA MODÉRATION RP, UN ART DE VIVRE.
formulaire pour aider les modérateurs:
 
avatar ©️ Garrett Rosebury ; stamp ©️ Iago Fitzroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ligue 4

C-GEAR
Inscrit le : 24/09/2016
Messages : 1359

Dim 17 Sep - 11:10
Tyranocif lance Mania.
(puis.120, prec.100, 2 à 3 tours, rend le lanceur confus)

Ymir
Tyranocif mâle
De nature fanfaron
Niveau 54
Stats & Attaques:
 
Informations:
 


merci à Sakae pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



C-GEAR
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
(Page 1 sur 2) Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Ne pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué.
» AIDAN △ C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con
» Subtilités de la langue française
» ~ « La Flèche a déjà atteint sa cible avant d'avoir laissé l'arc. » Présentation de Declan.
» Endora*Je voudrais pas crever Avant d'avoir goûté La saveur de la mort..

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Master Poké :: Le Pokémonde :: Région Johto - 2E G E N :: QG Ligue 4 :: Stade-